Financement d'entreprise à long terme

3 258 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 258
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
474
Actions
Partages
0
Téléchargements
375
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Financement d'entreprise à long terme

  1. 1. Finance d’Entreprise • Assurer le financement à long terme Présenté par : - Fethi FERHANE
  2. 2. Plan : 1. Le choix d’une politique financière 2. Prendre en compte la rentabilité financière 3. Les financement de l’entreprise 4. La communication financière
  3. 3. Introduction: • l’entreprise aura connu durant le siècle dernier différentes définitions , selon les approches qu’elles soient mécanistes, science sociales, humaines ou encore systémique; une constante est néanmoins observée: l’aspect financier • Une entreprise est avant tout un moyen de fructifier des capitaux engagés
  4. 4. La Finance au sein de l’entreprise • Le financier se doit :  Obtenir les capitaux nécessaires à l’activité de l’entreprise au moindre coût,  Tirer des capitaux dont elle dispose et qui sont sans emploi immédiat ou à emploi futur le profit maximum
  5. 5. Les Cycles de la finance - Cycle court : qui a attrait aux actifs circulants qui doivent être financés par les dettes à court terme. - Cycle long: vision plus stratégique que technique et doit faire l’objet d’une réflexion tant interne (autofinancement qu’externe (l’emprunt à long terme)
  6. 6. L’actif Le Passif Immobilisations Capitaux Permanents Actifs circulants Dettes à court terme Cycle d’investissement Cycle d’exploitation F D R
  7. 7. La Politique financière Définition:  conduite des affaires de l’entreprise pour ce qui concerne ses aspects financiers structurels.  Elle consiste à prendre les décisions utiles en vue d’atteindre l’objectif de maximisation de la richesse. Plus qu’une simple analyse financière (observation), la politique financière possède également un rôle prévisionnel .
  8. 8. Rentabilité Liquidité Solvabilité
  9. 9. les principales composantes de la politique financière :  L’identification des besoins de financement et leur minimisation ;  La recherche des ressources financières au moindre coût et à risque supportable  L’équilibrage des ressources entre elles et avec les emplois de fonds  La décision d’investissement et la recherche des gains maximaux ; la gestion des risques liés  La décision de distribuer des revenus aux associés ; de réserves
  10. 10. Le plan de financement? N N+1 N+2 Dividendes distribuées Investissements Remboursement emprunts à LMT Variation du BFR Total emplois Capacité d’autofinancement Cession d’immobilisations Total ressources Écart
  11. 11. Quelle politique financière appliquer? Comme toute stratégie, la politique financière de l’entreprise sera appliquée en fonction: Des moyens dont elle dispose Le contexte interne et externe de son environnement. Il est alors essentiel d’étudier le cycle de vie de l’entreprise et donc dans quelle étape celle-ci se situe:
  12. 12. 1. Phase de création: Croissance Très forte Rentabilité Très faible Endettement Très élevé Solvabilité Délicate Indépendance Non prioritaire Risque Maximal
  13. 13. Commentaire  les capitaux à mettre en place sont important (investissement, production) l’apport de l’entreprise seul ne sera pas suffisant  l’endettement est généralement la démarche à suivre.  L’indépendance financière de l’entreprise est de ce fait relégué au second plan.
  14. 14. 2. Phase de croissance Croissance Forte Rentabilité Moyenne Endettement Moyen Solvabilité Trésorerie équilibrée Indépendance Prioritaire Risque Moyen
  15. 15. Commentaire  L’entreprise se développe financièrement et peut ainsi acquérir son indépendance vis-à-vis de ses créanciers et donc assurer sa solvabilité  Concernant l’investissement, il reste toujours important mais de nature différente.
  16. 16. 3. La phase de maturité Croissance Moyenne Rentabilité Forte Endettement Faible Solvabilité Trésorerie excédentaire Indépendance Prioritaire Risque Faible
  17. 17. Commentaire • L’entreprise aura acquis de l’expérience et des parts de marchés importantes. Cette position la libère de toute entrave externe (endettement très faible). • Sa trésorerie étant excédentaire, l’entreprise peut alors envisager son expansion vers d’autres domaines d’activités stratégique. • Une introduction en bourse n’est pas à écarter
  18. 18. 4. Phase de déclin Croissance Moyenne Rentabilité Faible Endettement Faible Solvabilité Prudence Indépendance Non prioritaire Risque Elevé
  19. 19. Commentaire • l’entreprise fera face aux mêmes obstacles qu’elle rencontra lors de sa phase de création (recherche de financement, crises de liquidité, veiller à sa crédibilité vis-à-vis des créanciers) mais avec des perspectives de croissance revues à la baisse
  20. 20. La rentabilité au sein de l’entreprise: • La rentabilité est le rapport entre un revenu obtenu ou prévu et les ressources employées pour l'obtenir. C'est donc l'outil d'évaluation privilégié par l'analyse financière. Rentabilité = Résultat Moyen
  21. 21. Cependant la rentabilité peut être abordée sous deux facettes: 1. La rentabilité économique: mesure la rentabilité de l’entreprise dans son ensemble sans distinction de l’origine des montants investis (fonds propres et endettement) R.E = Résultat d’exploitation avant frais financiers Capitaux permanents
  22. 22. 2. La rentabilité financière: est mesurée quant à elle du point de vue des actions entreprises en prenant en compte uniquement le rendement des fonds propres. Cette relation est souvent celle qui est représentée aux actionnaires R.F = Résultat net Capitaux propres
  23. 23. Lien entre ces deux rentabilités • L’effet de levier: est le mécanisme par lequel on mesure l’impact négatif ou positif de la politique d’endettement sur la rentabilité financière de l’entreprise. • En effet, les actionnaires et associés de l'entreprise, S'ils acceptent l'endettement, attendent un retour encore plus important en bénéfice relativement au risque supplémentaire pris

×