SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  40
Télécharger pour lire hors ligne
Du changement !
Cette nouvelle saison 2015-2016 nous apporte son lot de nouveautés. Les discussions qui ont amené
ces changements ont été âpres, mais constructives.
La grande majorité des joueurs désirait un troisième championnat en donnes libres. Après les épreuves
en individuel et par équipes de quatre joueurs de même club, c’est celle en duo qui fait son apparition.
Le comité Loire Océan aura l’honneur d’accueillir la première édition à Olonne-sur-Mer.
Le second changement concerne les regroupements de comités. Certaines ligues étaient trop étendues
géographiquement et la FFT se devait d’atténuer les déplacements des joueurs. Il y aura désormais
douze regroupements en métropole et deux regroupements iliens.
Enfin, la Coupe de France augmente de volume puisque 64 équipes participeront à la finale nationale
en 2016. Chaque comité verra ainsi ses champions participer à cette grande fête.
En attendant de vous retrouver lors d’une finale nationale ou lors d’un tournoi de club, je vous souhaite
une bonne saison de Tarot. Très cordialement,
Emmanuel STEFANAZZI
Président de la FFT
- Direction de la publication : Fédération Française de Tarot
- Rédaction et relecture : Patrick BAUMGARTEN, Michaël DEBIESSE, David GUILLOT, Jérôme LABARBE, Adrien PEREZ,
Guillaume PORCEDDU, Isabelle POUZADOUX, Ravi RAVINDIRANE, Emmanuel STEFANAZZI
- Composition et mise en page : Adrien PEREZ
- Photos : Michel CHARLON, Michaël DEBIESSE, Jérôme LABARBE, Pascale LAURENT-STEFANAZZI, Adrien PEREZ
- Date de parution : Octobre 2015
- Ont collaboré aussi à ce numéro : Pierre PAQUOT, Florent TRIVERO, Guillaume PORCEDDU, les 5 consultants et de
nombreux responsables de club et comité
L’éditorial
d’Emmanuel STEFANAZZI
Président de la FFT
Tarot
Mag n°24
3
8
12
15
20
Agenda
Actus infos
Championnats de France
Individuels Open et Séries 2015
Championnats de France
Jeunes 2015
Championnats de France
Triplettes 2015
Résultats
ChampionnatsdeFranceetTriathlon
24
25
27
28
29
Résultats
Open Nationaux
Il y a dix ans
Individuels, Jeunes et Triplettes
Grand National
de Triathlon 2015
Stage jeunes
2015
Stage adultes
2015
30
32
35
36
38
Que se passe-t-il
du côté de...
Jeux
Mots fléchés et Le licencié mystère
Les consultants
Problème contrat, écart et entame
Suivi
d’une donne
La donne
par Guillaume PORCEDDU
Sommaire
22 Nous, la fédé
Le président FFT et le nouveau n°1
national, Patrick LLESTA
Actus
Infos
Agenda
Sont notés dans l’agenda :
- les Championnats de France
- les manifestations organisées par la FFT
- les tournois, festivals et séjours du magazine
NOVEMBRE
FEVRIER
- 11 au 15 : DRANCY Coupe de France et Espoirs (TM n°23)
- 27 au 29 : AIX LES BAINS Championnat de France Interclubs
Donnes Libres par équipes de 4 joueurs (page 14)
- 5 au 7 : NEVERS Championnat de France Quadrettes (page 18)
MARS
1/ Principaux renseignements pour la saison 2015-2016
La tarification est inchangée pour cette nouvelle saison grâce aux partenariats engagés et à une maîtrise des dépenses de
fonctionnement. Les affiliations coûtent : 68€ par club, 30€ par joueur classé 1ère
Série, 25€ par joueur 2ème
Série, 20€ par
joueur 3ème
Série, 12€ par joueur 4ème
Série, 10€ par joueur “espoirs” et 5€ par jeune. Pour les nouveaux licenciés et 4ème
Série,
le prix est fixé à 16€ maximum (12 pour la Fédération et 4 pour le comité).
La FFT rappelle que tout joueur ayant été licencié et ayant obtenu un classement en 1ère
ou 2ème
Série est obligatoirement
classé au minimum en 3ème
Série et ce quelle que soit l’ancienneté de ce classement.
Les nouveaux clubs affiliés bénéficient toujours du pack de bienvenue composé du classeur FFT, d’un CD-Rom comprenant
le dossier FFTAROT, de 10 jeux et de 5 tapis.
Les catégories d’âges sont les suivantes :
- Jeunes : Benjamins (nés en 2004 et après), Cadets (nés en 2001, 2002 et 2003), Juniors (nés en 1997, 1998, 1999 et 2000).
- Espoirs : nés en 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995 et 1996.
2/ Assemblée Générale 2015 au Grand-Village-Plage
La région des Charentes a été choisie pour l’Assemblée Générale 2015 et le centre de vacances Azurèva, partenaire de la
Fédération, situé sur l’île d’Oléron, a été retenu. Le “tout sur place” est très apprécié par les participants.
Jérôme LABARBE fait office de maître de cérémonie pour cette assemblée. Il souhaite la bienvenue à tous et passe la
parole au président de la FFT, Emmanuel STEFANAZZI.
33Nous, la fédé
- 14 au 17 : SALIES DU SALAT Championnat de France Libre Senior
MAI
- 4 au 8 : EVIAN LES BAINS Championnats de France
Individuels Open, Séries et Jeunes
- 13 au 16 : VICHY Championnat de France Triplettes
JUIN
- 17 au 19 : Assemblée Générale de la FFT (lieu à préciser)
- 22 au 28 : BLANES séjour Tarot (page 26)
- 25 au 28 : PONTARLIER Championnat de France Donnes Libres
JUILLET
- 10 au 17 : Stage jeunes (FOURNOLS D’AUVERGNE à confirmer)
AOUT
- 13 au 20 : ALBI festival et grand national de triathlon
- 21 au 28 : TREGUNC stage adultes (page 34)
JANVIER
- 8 au 16 : MARTINIQUE séjour Tarot (page 23)
SEPTEMBRE
- 13 au 16 : PORTES LES VALENCE Championnat de France
Individuel Duplicaté Senior
- 21 au 24 : OLONNE SUR MER Championnat de France
Donnes Libres par équipes de 2 joueurs (page 17)
- 25 au 02/10 : LE CAP D’AGDE séjour Tarot (page 33)
- 25 au 02/07 : Croisière FFT Suède, Finlande, Russie, Estonie (page 11)
Le rapport moral du président se résume par trois petits mots : “tout va bien”. En effet, il est fort agréable de constater une
hausse du nombre de clubs et de licences, le bon déroulement des championnats, une bonne fréquentation des open
d’accompagnement, l’arrivée de nouveaux partenaires et la pérennisation des anciens qui permettent de substantielles
rentrées d’argent, une trésorerie au vert. Le président ajoute néanmoins une nuance : “tout va bien, ou presque...” car il
estime que la FFT peut encore mieux faire, notamment au niveau des jeunes. Une restructuration a quand même été engagée
au début de l’année.
Vient ensuite le diaporama musical tant attendu d’Adrien PEREZ, salarié de la FFT, présentant les différents élus et retraçant
la saison écoulée. Il avait choisi pour nouveau thème l’or. Comme l’assemblée se déroulait sur l’île d’Oléron, il a eu l’idée de
faire un parallèle entre la FFT et Fort Boyard, monument célèbre de la région. Le film a été très applaudi, comme à chaque
fois. Il est visible, comme les anciens, sur le site de la FFT et également sur youtube.
Le secrétaire national, Michaël DEBIESSE, prend ensuite la parole et poursuit l’AG en présentant un bilan de la saison et
son travail au quotidien. Il commence par donner différents chiffres : 36 comités, 362 clubs (+8) et 8955 licences (+66).
Le classement national 2015 se compose de 425 joueurs classés 1ère
Série, 1279 classés en 2ème
Série, 3042 classés en
3ème
Série et 4199 classés en 4ème
Série.
Il fait ensuite un inventaire de ses tâches quotidiennes : création de comptes sur le site internet de la FFT (environ 200),
mise à jour du site, réponses à des questions diverses (mail ou téléphone), rédaction et relecture des TAROTmag, rédaction
des comptes-rendus de réunion, diffusion des informations aux comités (bases, règlements, convocations…), établissement
des documents officiels, etc. Il sensibilise d’ailleurs les responsables licences des comités à l’envoi non tardif des documents,
entre autres les affiliations club (début octobre maximum) afin de sortir le Tarot Infos Clubs le plus tôt possible dans la saison.
Michaël DEBIESSE récapitule ensuite toutes les nouveautés décidées pendant la saison :
- passage de 32 à 64 équipes qualifiées en Coupe de France à partir de 2016.
- mutations intra comité interdites durant la saison. Pour les mutations inter comités, un justificatif de changement de domicile
sera demandé.
- création de la compétition en donnes libres par paires, dont le premier Championnat de France se tiendra à Olonne-sur-Mer.
- assouplissement pour la formation des équipes en libre par quatre (rajout de deux compositions : 1-1-3-4 et 1-1-4-4).
- nouvelle règle pour les bordereaux de qualification : 10 remplaçants en libre et obligation d’avoir pris des PCN en duplicaté
pour figurer dans les 5 remplaçants autorisés (sauf pour les D3 et Promotion).
- règlementation des parutions publicitaires dans TAROTmag : gratuité des affiches annonçant les Championnats de France,
tarif maintenu de 350€ la page (250€ la demi-page) pour les annonces de festivals ou de stages à but non lucratif, passage
à 700€ pour les séjours à but lucratif. Les croisières, hormis celle organisée par la FFT, ne seront plus annoncées.
- toute publicité (diffusion sur les tables ou affichage), sur un lieu de Championnat de France, devra être autorisée par un
représentant de la FFT.
- possibilité d’organiser un qualificatif en regroupement de comités pour rendre un championnat plus intéressant.
Après avoir fini cette énumération, Michaël DEBIESSE se penche sur internet. La mise à jour du site lors de l’année et la
gestion du forum restent malheureusement encore et toujours des points noirs, les gens se plaignant essentiellement de la
mise en ligne tardive des résultats des Championnats de France.
Pour la saison prochaine, le site de la FFT devrait faire peau neuve et passer à une version plus sécurisée. Puisque les
réseaux sociaux sont maintenant d’excellents outils de communication, la FFT a ouvert une page sur facebook courant juin.
Elle donne entière satisfaction et elle sera alimentée le plus souvent possible.
Après l’exposé du secrétaire, c’est au trésorier de faire le sien. Il communique le bilan 2014 (du 1er
janvier au 31 décembre) :
ACTIF PASSIF
2014 2013 2014 2013
Actif immobilisé
Terrain
Constructions
Autres immo corporelles
Immobilisations financières
TOTAL 1
Actif circulant
Stock de marchandises
Autres créances
Valeurs mobilières de placement
Disponibilité
Charges constatées d’avance
TOTAL 2
22 597,00 €
102 702,00 €
39 655,00 €
300,00 €
165 254,00 €
37 710,00 €
272 775,00 €
1 143,00 €
311 628,00 €
22 597,00 €
111 597,00 €
48 722,00 €
300,00 €
183 216,00 €
51 306,00 €
220 094,00 €
12 945,00 €
284 345,00 €
Capitaux propres
Capital social ou individuel
Report à nouveau
Résultat de l’exercice
TOTAL 1
Dettes
Emprunts et dettes
Autres dettes
Produits constatés d’avance
TOTAL 2
132 392,00 €
196 629,00 €
16 728,00 €
345 749,00 €
97 006,00 €
27 321,00 €
6 806,00 €
131 133,00 €
132 392,00 €
190 843,00 €
5 786,00 €
329 021,00 €
106 190,00 €
26 748,00 €
5 602,00 €
138 540,00 €
TOTAL COMPTES 476 882,00 € 467 561,00 € TOTAL COMPTES 476 882,00 € 467 561,00 €
Actus
Infos
44 Nous, la fédé
Actus
Infos
Patrick BAUMGARTEN commence son rapport financier en précisant que l’exercice ne peut pas être comparé avec le
précédent puisqu’il était établi sur neuf mois (du 1er
avril au 31 décembre 2013). Il remercie Laurent FONTAN, le trésorier de
la CCN, qui a fait du bon travail. Au final, la FFT réalise un bénéfice de plus de 16 000€. Tous les chiffres sont disponibles
dans le fascicule remis. Patrick BAUMGARTEN a ensuite répondu à toutes les questions concernant le bilan.
Michaël CARMAGNAT, présent dans l’assemblée, s’est vu confier la mission de lire le courrier de Philippe DONZEAU,
vérificateur des comptes, excusé de son absence, dans lequel il confirme l’exactitude des comptes et du résultat donnés. Il
préconise de ne rien changer. Le bilan, soumis à l’approbation par un vote à main levée de l’assistance, est approuvé à l’unanimité.
C’est ensuite le moment de procéder à l’élection des membres du Conseil d’Administration. Il y a 5 postes à pourvoir. Les
sortants sont Olivier AUBERT, Yves CHEKLI, Laurent FONTAN, Ravi RAVINDIRANE et Michel SOROLLA. Ils étaient 8
candidats à se présenter : Olivier AUBERT (Nièvre Yonne), Mathias BOUQUILLON (Nord Pas de Calais), Laurent FONTAN
(Midi-Pyrénées), Arnaud GUITTIER (Centre), Thierry LARROQUE (Limousin), Aurore PORCEDDU (Bourgogne), Ravi
RAVINDIRANE (Picardie) et Michel SOROLLA (Vaucluse). Chacun a pu prendre la parole quelques instants pour s’exprimer.
Après les votes et le dépouillement, Isabelle POUZADOUX, responsable de l’équipe de dépouillement, a transmis les résultats :
Ravi RAVINDIRANE (Picardie) : 8432 voix - élu 3 ans
Michel SOROLLA (Vaucluse) : 7982 voix - élu 3 ans
Laurent FONTAN (Midi-Pyrénées) : 6550 voix - élu 3 ans Aurore PORCEDDU (Bourgogne) : 3288 voix - non élue
Mathias BOUQUILLON (Nord) : 6468 voix - élu 3 ans Thierry LARROQUE (Limousin) : 2901 voix - non élu
Olivier AUBERT (Nièvre Yonne) : 4236 voix - élu 3 ans Arnaud GUITTIER (Centre) : 1739 voix - non élu
Pour la CCN, Michel SOROLLA précise qu’il va y avoir une refonte de l’arbitrage avec notamment une distinction entre les
arbitres de clubs : ceux qui n’arbitreraient que les libres et ceux qui pourraient arbitrer aussi des duplicatés. Grâce à Ravi
RAVINDIRANE qui a déjà préparé de nombreux documents, les arbitres de clubs passeront un examen. Une hiérarchisation
des responsables des arbitres, pour préciser qui peut nommer ou destituer un arbitre, sera mise en place.
Jérôme LABARBE prend ensuite la parole pour présenter le projet de redécoupage des ligues actuelles. Jusqu’à cette saison,
la FFT comptait 8 ligues métropolitaines. En un coup d’œil, il était aisé de voir que plus de la moitié de la France était regroupée
sur les ligues 7 (Sud Ouest) et 8 (Ouest), composées respectivement de 5 et 7 comités pour 1480 et 1687 licenciés.
L’ampleur géographique de ces deux ligues décourage un bon nombre de joueurs lors des regroupements pour les championnats.
Actus
Infos
Actuellement, une ligue sert essentiellement à permettre de regrouper des comités dans
l’incapacité d’organiser seuls leurs championnats ou dans l’organisation de la Coupe de France.
L’identité des comités n’est pas remise en cause. Après différents échanges entre comités et
membres de la CCN, un nouveau découpage est proposé et il a été adopté.
Pierre PAQUOT, président de la chambre de discipline, informe l’assemblée que ce fut une année assez calme (9 dossiers
cumulés de la CDN et de la CNDPI), avec une majorité de dossiers souvent dûs à des problèmes de comportement. Il rappelle
que les statuts des comités doivent coller avec ceux de la FFT et qu’il veillera à ce qu’il en soit ainsi.
Enfin, David GUILLOT, nommé président de la commission jeunes lors du Championnat à Argelès-sur-Mer, fait le bilan. Une
première réunion de préparation a eu lieu à Oslon début septembre entre Emmanuel STEFANAZZI, Adrien PEREZ et lui même
où le principal axe de travail concernait l’aide que l’on pouvait apporter aux personnes qui veulent monter une école de Tarot
en dehors du document existant, qui n’a pas évolué depuis 10 ans. La priorité a été donnée à l’établissement de nouveaux
documents : création d’école, lettre aux chefs d’établissement, progression pédagogique… L’organisation du Championnat
Jeunes a été repensée avec la suppression du tournoi sélectif qui ne servait à rien, le passage à un championnat triplettes
pour tous (avec néanmoins maintien des quadrettes lycées uniquement pour 2015). Il a aussi été décidé de demander des
frais d’inscription pour ceux qui profitent des installations du lieu d’hébergement, mais qui décident de résider ailleurs. Ce
championnat s’est globalement bien déroulé dans un nouveau camping, le Dauphin à Argelès. Pour le Championnat 2016 à
Evian, la commission cherche un nouvel endroit pour essayer de réduire les coûts excessifs du VVF. Le projet est bien
avancé. Depuis bientôt quelques mois, la commission, par l’intermédiaire de Murielle CHOUPAY, travaille à la mise en place
d’un Championnat Grandes Ecoles. C’est un travail complexe qui demandera du temps.
3/ Conseil d’Administration constitutif
Pierre PAQUOT, en tant que doyen de l’association, préside ce début de CA. Il demande quels sont les candidats au poste
de président de la FFT. Seul Emmanuel STEFANAZZI se déclare. Il est élu président (15 pour). Emmanuel STEFANAZZI
dirige donc la suite. Il précise qu’il a le groupe le plus homogène et compétitif, jamais eu, et qu’il en est très satisfait. Le
président propose son bureau à l’ensemble des autres administrateurs : Michel SOROLLA (1er
Vice président et président CCN),
Michel DESJOBERT (2ème
Vice président et relation joueurs), Patrick BAUMGARTEN (trésorier national), Laurent FONTAN
(trésorier CCN), Michaël DEBIESSE (secrétaire national), Jérôme LABARBE (adjoint CCN). Aucun secrétaire adjoint n’est
nommé. Ce bureau est élu à l’unanimité suite à un vote à mains levées.
Les présidents des regroupements de comités et des différentes commissions sont nommés. Toutes les informations seront
disponibles dans le Tarot Infos n°178 qui sortira normalement en octobre prochain.
LA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUELA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUE
Président CDN :
P. PAQUOT
Président CDNPI :
L. MEYNET
LA C.D.N.P.I. COMMUNIQUELA C.D.N.P.I. COMMUNIQUE
Décision CDN n° 2015-2 du 22 mai 2015 en appel d’une décision de la CDNPI :
Monsieur Philippe LOUVRIER, affilié n°1005795, pour avoir proféré des insultes et eu une agressivité verbale
excessive, est suspendu de la FFT pendant 2 années.
Décision CDNPI n°2015-3 du 25 mai 2015 :
Monsieur Didier PROUST, affilié n°1006702, pour avoir quitté un tournoi lors de la 5ème
position, après avoir eu un
surcontrat refusé par l’arbitre, est suspendu de la FFT pendant deux années dont une avec sursis.
Décision CDNPI n°2015-4 du 25 mai 2015 :
Monsieur Jean-Michel SAGEOT, affilié n°1002842, pour avoir eu un conflit interne au sein de son comité ne
justifiant aucune sanction, bénéficie d’un non-lieu.
Décision CDNPI n°2015-5 du 4 septembre 2015 :
Monsieur Bernard BOZONNAT, affilié n°1001427, pour avoir manqué de respect envers ses adversaires, usurpé
une fausse identité lors d’un tournoi homologué et ne pas avoir respecté une décision de suspension, est suspendu
de la FFT pendant 3 années. En outre, un sursis antérieur de 6 mois est résilié de plein droit.
66 Nous, la fédé
Championnats de France
Individuels Open et Séries 2015
Tournant dans la saison et tournant d’une vie !
Résumé du Championnat Open
Cette année, le nombre de qualifiés en individuel
open est passé de 140 à 196, répartis en 7 tournois
de 7 tables. L’équipe arbitrale est composée de
Patrick BAUMGARTEN, Laurent FONTAN, Jérôme
LABARBE et Nadège BERTHELOT.
Seulement 61% vont suffire pour prendre la tête de la
1ère
séance. C’est Jacky DURAND (Ain) qui a réalisé
ce score. Seuls deux autres joueurs, l’alsacienne
Véronique CHASSSEUX et le franc-comtois Hervé
KRATTINGER, outsiders eux aussi, ont réussi à
dépasser la barre des 60. Mais les 1ères
Séries
Nationales ne sont pas loin, Patrick LLESTA (3ème
) et
Jacques GINESTE (4ème
) ont réalisé plus de 59%.
Le Champion de France en titre, l’azuréen Stéphane
DEGIORGI, a mis à nouveau toutes les chances de
son côté, étant 30ème
avec 55,8%. A l’issue de ce tour,
84 participants ne vont pas être retenus. Le malheureux
113ème
se nomme William DEUTCH (Nièvre Yonne) à
qui il ne manque que 0,2% pour poursuivre l’aventure.
Le bateau nivernais a coulé semble-t-il ! Au revoir Gilles
NAVARRO (118ème
), Hubert MINOIS (132ème
), Olivier
PORTKA (151ème
) et Michel MULLER (169ème
). Seul
survivant à ce naufrage, Pierre LIEVIN (64ème
) portera
les couleurs de son comité pour le tour suivant. Le
président FFT, Emmanuel STEFANAZZI, n’a pas
réussi lui non plus à attraper la bouée pour le 2nd
tour.
La 2ème
séance est survolée par le bordelais Patrick
LLESTA dont le compteur affiche un superbe 68%.
Etant 3ème
à la manche précédente, il va sans dire qu’il
s’empare du leadership. Stéphane MOREL (Loire
Forez) ajoute 62% à ses 56 de 1ère
séance. Il occupe
la 2ème
place de l’alterné, mais aussi celle du général.
Le président d’Ile de France, Jacques GINESTE, a
reculé à la 8ème
place, n’ayant effectué que 54%.
Attention à ne pas prendre un rythme de “papy” !
Hervé KRATTINGER a encore fait fort avec 55,4% et
du coup se hisse au 5ème
rang du général. Stéphane
DEGIORGI fait le métronome à 55,6% et se positionne
16ème
. Le rescapé de la Nièvre, Pierre LIEVIN, va
pouvoir continuer son petit bonhomme de chemin,
ayant réalisé 53,7%. Jacky DURAND dégringole à la
18ème
place à cause de ses 50,2%, mais il a sauvé sa
peau, contrairement à Véronique CHASSEUX qui ne
pourra même pas jouer le prochain tour suite à sa très
mauvaise soirée à moins de 40%.
Classé 29ème
en démarrant ce 3ème
tour, Fabrice
MATTERA (Var Côte d’Azur) s’adjuge un beau 63,7%
qui le propulse directement 3ème
. Avec 54,6%, Patrick
LLESTA conforte son avance et met 8 points dans
la vue de son poursuivant, le combatif Stéphane
MOREL. Stéphane DEGIORGI est toujours aussi
régulier et se place 9ème
avant l’ultime bagarre. Pierre
LIEVIN a survécu (55,4%) et se met même à rêver
d’un nouveau titre qui succèderait à celui gagné en
2012 en 2ème
Série. Jacques GINESTE et Hervé
KRATTINGER finissent la séance à 48%. Ce score
sera épongé par leurs économies et ils iront donc en
finale. Ce n’est pas le cas pour Jacky DURAND qui a
périclité à la 30ème
place, éliminatoire.
Petit point avant le combat décisif au coefficient de
1,40 que tous doivent prendre en considération : dix
joueurs 1ère
Série Nationale sont encore en course,
comme le président du Nord Pas de Calais, Pascal
LELOIRE, à la 4ème
place, ou encore le lyonnais Jean-
David DJIAN, vainqueur de l’épreuve en 2008, qui est
8ème
, sans oublier Patrick LLESTA et Stéphane
DEGIORGI dont on a déjà parlé. Aucun joueur
Promotion n’est parvenu jusque là et seulement
quatre 2èmes
Séries ont atteint cette phase. Bravo au
charentais Fabrice VERSAVAUD (10ème
), aux bretons
Pierrette MERLE et Alain VACHON (24ème
et 25ème
) et
à la corse Martine DESJOBERT (27ème
).
La fatigue se lit sur les visages des 28 finalistes, c’est
peut-être pourquoi cette séance a été remportée sur
un résultat plus faible qu’à l’accoutumée. En effet,
Stéphane DEGIORGI gagne la finale avec seulement
57,7%. Les scores peu élevés sont plutôt une bonne
nouvelle pour ceux qui étaient en tête. Avec encore
55% à son actif, Patrick LLESTA n’est pas inquiété et
s’octroie très facilement la victoire. C’est son 3ème
titre
en open, ayant gagné en 2011 et 2012, et son 4ème
en
individuel, étant Champion 1ère
Série en 2014. Chapeau
bas ! Cette nouvelle prouesse hisse provisoirement
Patrick à la 1ère
place du Classement National car il
faudra attendre le résultat d’Eric DAUER, sélectionné
en 1ère
Série.
Contrairement au meneur, le peloton s’est écroulé :
Stéphane MOREL a vécu un calvaire et pointe
dernier à 40%, Fabrice MATTERA n’a pas la
moyenne (45,8) et Pascal LELOIRE n’a obtenu que
51,8%. Par conséquent, Stéphane DEGIORGI est
déclaré Vice-Champion de France. On peut dire qu’il
a bien défendu son titre ! Félicitations. La 3ème
place
revient au lyonnais Jean-David DJIAN qui a n’a rien
lâché et qui termine sur la belle note de 56,3%.
JD peut être fier de compléter ce podium que l’on peut
caractériser de magnifique. Pascal LELOIRE, d’un
super niveau lui aussi, échoue 4ème
pour 0,8%, une
broutille vu le nombre d’étuis joués. Petit clin d’œil
enfin à Fabrice VERSAVAUD qui finit 5ème
au général,
suite à sa belle prestation en finale (2ème
à 56,8%).
Résumé du Championnat Première Série
Rien ne bouge dans le déroulement : les 56 heureux
élus participeront à deux séances, puis la moitié
d’entre eux sera plébiscitée pour la finale. Régis
GUERPILLON a été choisi comme grand maître de
cérémonie mais surtout gendarme !
La trentaine est à l’honneur lors du 1er
tour. Le lyonnais
Nicolas PORRET est en haut de l’affiche avec 62,534%,
collé au train (62,521 %) par le bourguignon Jérôme
JACQUET qui ne compte pas se laisser faire comme
en open où il n’a même pas atteint la 2ème
phase ! Vient
ensuite le cinquantenaire Jean-Philippe MARTINEZ
du comité Centre qui est le dernier à franchir la barre
des 60 (61,4 %). Ses homologues, le bourguignon
Claude VINCENT à 58,2% et le franc-comtois Philippe
DONZEAU à 56,4% qui fêtera son demi-siècle entre
Argelès et Vichy, ont bien marché également !
Deux délégués de la quarantaine sont là : Gérald
DEROUIN (Sarthe Mayenne) a plus de 59%, tout
comme Eric DAUER qui est sous pression. En effet,
si Patrick LLESTA fait une belle perf à l’open, ce qui
est bien parti, et si le strasbourgeois veut conserver
Chaleurs ou sueurs froides pour le breton
Alain VACHON avant d’arriver en finale ?
Gérald DEROUIN peut souffler après sa bonne
1ère
séance !
88 Vous, les participants
sa place de numéro 1, il doit absolument ne pas rater
ce championnat, n’étant pas qualifié en triplettes.
Alors pourvu que ça dure comme la 1ère
séance !
Patrick, présent également, défendant son titre, ne
connaît pas le même succès qu’à l’open, n’ayant
obtenu que 47,3%, mais comme tous les autres mal
classés, il aura une session de rattrapage le lendemain
s’il veut au moins aller en finale, synonyme de
minimum 20 PP. L’azuréen Stéphane DEGIORGI
participe lui aussi à cette épreuve. Il fait encore preuve
d’une belle régularité, effectuant 55,6%, contrairement
à son collègue de comité Fabrice MATTERA et à
Pascal LELOIRE (Nord), tous deux à 44%, qui feraient
mieux de tout donner désormais en open !
En 2ème
séance, ce sont les quarantenaires qui
s’illustrent, mais pas les mêmes ! David BRETON
(Lyonnais) gagne la manche avec un gros 68%
devant les midi pyrénéens Gilles MAUREL à 63,4% et
Frédéric PIQUEMAL à 59,1%. “Piquou”, auteur d’une
bonne 1ère
prestation à 56%, prend la 2ème
place du
général, à seulement un point du vainqueur de cette
séance qui a rattrapé son mauvais 1er
essai à 48 %.
Celui qui complète le trio de tête n’est pas Gilles
MAUREL, qui est seulement 8ème
suite à un départ
catastrophique : il s’agit de Stéphane JOUFFROY
(Ain) qui a réalisé deux beaux tournois à 57 %.
Stéphane DEGIORGI est imperturbable à 57%, ce qui
le hisse 6ème
au général, entre deux bourguignons,
Jérôme JACQUET et Claude VINCENT qui ont sauvé
les meubles. Eric DAUER aurait préféré ne pas
réaliser son âge, 42, en pourcentage… Ça s’est mal
passé aussi pour Gérald DEROUIN et Jean-Philippe
MARTINEZ à 46, Nicolas PORRET et Philippe
DONZEAU à 48, qui atteignent quand même la finale,
comme le premier joueur français qui devra accomplir
un exploit s’il veut le rester. La bonne nouvelle est que
Patrick LLESTA n’a réalisé que 51,6% qui l’élimine
(31ème
). Fabrice MATTERA et Pascal LELOIRE n’ont
pas pu revenir et sont dirigés eux aussi vers la sortie.
Tous ont été impitoyables avec l’alsacienne Véronique
CHASSEUX, seule représentante féminine, qui n’a
fait que subir (42 et 44). Il n’y aura donc que des
hommes en finale.
Le duo bourguignon signe comme au 1er
tour une
bonne performance : Jérôme JACQUET avoisine
64% et Claude VINCENT approche les 60. Eric
DAUER ne fait que 58,3%. Il en manquera pour le
podium et pour conserver son rang. Ça y est, on peut
le dire, vu que Patrick LLESTA a triomphé en open la
veille, il devient le nouveau n°1 français.
Les trois leaders se sont écroulés : David BRETON a
passé une sale après-midi et occupe la dernière place
de l’alterné à 38,7%, Frédéric PIQUEMAL n’est guère
mieux à 42 et Stéphane JOUFFROY n’a pas la
moyenne (48,8%). Leurs espoirs de podium s’envolent.
Du coup, Jérôme JACQUET est proclamé Champion
de France. Il est dans tous ses états et ne sait plus où
il habite. Sa joie d’avoir gagné est belle à voir et il va
transmettre ses émotions à toute l’assemblée lors de
la remise des prix. Merci Jérôme et bravo.
Son copain de comité, Claude VINCENT, plusieurs
fois récompensé en D3 et D2, goûte à nouveau au
podium, à sa 2ème
marche, et cette fois dans la
catégorie reine. Le parcours de Claude est l’un des
plus beaux exemples de réussite : c’est un joueur qui
a commencé le duplicaté il y a peu de temps et qui a
progressé de manière fulgurante. Félicitations et que
le ban bourguignon soit encore entonné ! La 3ème
place revient à Stéphane DEGIORGI qui cumule les
trophées ! Grand respect à lui pour son incroyable
régularité en individuel, même s’il a faibli sur cette
séance (53,3%). Discret jusque là (13ème
), comme à
son habitude, le talentueux parisien Richard JAKOB
a effectué 56% en finale, score malheureusement
insuffisant. Gilles MAUREL termine 5ème
, mais c’est
sûr, il fera quand même un bon prof de stage jeunes !
Philippe DONZEAU finit en milieu de classement,
comme la plupart des autres protagonistes cités
précédemment, et n’a plus qu’à espérer se payer son
cadeau des 50 ans à Vichy !
Résumé du Championnat Deuxième Série
C’est dans la chaleur de la salle Waldeck Rousseau
que les 112 participants se sont élancés à l’assaut
des 28 premières donnes sous le contrôle de Nadège
BERTHELOT, assistée de Jean-Pierre BERBERAT
et de Jean-Michel SAGEOT.
A l’issue de la séance, la moitié des joueurs devra
se rabattre sur les open d’accompagnement ou
rentrer à la maison. Il ne fallait donc pas prendre de
faux départ et à ce petit jeu, c’est Pascal THIERY
(Seine et Marne) qui s’en sort le mieux puisqu’il
s’adjuge ce 1er
acte avec 63,6%. Il devance Michel
MUZZI (Midi-Pyrénées)à61,9%et StéphaneMIONNET
(Nord Pas de Calais) qui occupe la tête du classement
des défenseurs pour terminer à 61,3%. Noël
BALLAND (Centre) se trouvait dans la ligne Sud
comme le leader et en raison du classement alterné,
il se retrouve 5ème
, mais à seulement 0,018 du meneur.
Le francilien Jean-Claude METALLIER est le dernier
joueur à plus de 60. L’aquitain Adrien GUIGNARD a
peut-être eu de la chance (jeu de mots de Maître
Capello !) en attaque puisqu’avec ses 83%, il s’octroie
cet accessit, juste devant Sandra DAVID (Bourgogne)
et ses 79% (pourvu que ça dure !) qui leur permettent
d’occuper les 16ème
et 20ème
places. Alain NAVEL, le
CCR de Loire Océan, est toujours présent (10ème
), tout
comme la jeune charentaise Maureen GUAY (24ème
)
qui espère jouer à nouveau la finale comme l’an
dernier à Evian. Dans la famille LE VISAGE (Ain), ça
passe de justesse pour le papa Christophe (52ème
)
alors que pour le fiston Gwenned, c’est fini (102ème
) :
« Mais t’es où ? » entend-on dans la salle ! C’en est
terminé aussi pour le sarthois Philippe CORDIER à
49,9% qui voit son nom juste en dessous de la barre
des qualifiés, pour les “anciens”, Pierre GROSBOIS,
alias Pedro (Loire Forez), et le lorrain Jean-Paul
HENTZLER. Il faut se séparer aussi de la gentille et
charmante trésorière de Franche-Comté, Odile MAIRE,
qui remporte la lanterne rouge en gardant le sourire.
Transporté par l’air marin, Michel MUZZI fait encore
mieux que la veille. Il remporte la séance avec 62,6%
et c’est donc fort logiquement qu’il prend les
commandes du général devant son dauphin du jour
Jean-Claude METALLIER qui signe lui aussi une 2nde
manche à 60,9%. Gérard CIOLFI (Lyonnais) occupe
la dernière place du podium provisoire grâce à un joli
58,6% (meilleur défenseur du jour) qui lui a permis
de gagner dix rangs. Yvan MIRANDA (Languedoc
Roussillon) est au pied de la boîte en embuscade.
Le trio de tête après deux séances : David
BRETON, Stéphane JOUFFROY et de dos,
Frédéric PIQUEMAL
Très sport, Eric DAUER vient féliciter sur
scène Patrick LLESTA qui peut vraiment
désormais se faire appeler “maître” !
Un champion et une foule bourguignonne
hystériques ! Que du bonheur !
Michel MUZZI attaque face à Gérard CIOLFI,
devant, et Yvan MIRADA, au fond
99Vous, les participants
Sandra DAVID est toujours inspirée en attaque
puisqu’elle remporte ce classement (encore 73,6%
qui doivent laisser rêveur un certain DG). Cette
prouesse la fait remonter 7ème
. Le leader de la veille
connaît un gros coup de mou (44,6%) qui le fait
dégringoler à la 18ème
position. Même tarif pour Noël
BALLAND qui respire en voyant qu’il pourra néanmoins
disputer la finale (21ème
) en dépit d’un petit 44,3% !
Maureen GUAY s’en sort aussi très bien sur ce tour
car malgré un score juste en dessous de la moyenne,
elle parvient à se classer 28ème
, juste ce qu’il faut pour
rejouer la prestigieuse finale où elle espère faire
mieux qu’à Evian (28ème
) ! Ça continue aussi pour
Alain NAVEL, Christophe LE VISAGE et Stéphane
MIONNET. C’est en revanche terminé pour Adrien
GUIGNARD ou le sympathique Eugène DUQUENOY
(Nord) qui pourra reprendre des leçons en stage !
Jusqu’alors très régulier, Michel MUZZI s’écroule sur
cette dernière ligne droite. Il ne réalise que 44,6%, ce
qui lui ôte toute chance de victoire et de médaille. Il
termine finalement 5ème
à 2,5% du podium, ce qui
laisse quelques regrets... Jean-Claude METALLIER
ne profite pas de l’aubaine (47%) et se classe 6ème
.
Gérard CIOLFI réalise encore bien pire (43,5) ce qui
le fait retomber à la 15ème
place. Forcément, avec
l’indice du jour, cela va permettre des remontées, et
c’est le breton Jean-Paul THOMAS qui va en profiter.
Classé 19ème
en début d’après-midi, il remporte la
séance avec 62,9% et s’adjuge le titre de Champion
de France au nez et à la barbe de tout le monde.
Sobre attaquant de Quadrettes D1, plutôt doué, il se
révèle enfin au grand jour. Félicitations Jean-Paul.
Pascal THIERY, qui était une place devant lui la veille,
finit 2nd
de la séance à 61%, mais il devra se contenter
de la 3ème
place, la 2ème
revenant à la dijonnaise
Sandra DAVID qui a encore effectué 58%. Bravo à
ces deux médaillés. Yvan MIRANDA n’a pas réussi à
gratter une place et restera malheureusement 4ème
.
Christophe LE VISAGE est remonté 8ème
et Maureen
a mieux abordé sa finale (14ème
, vive l’expérience !).
Résumé du Championnat Promotion
Le chemin qui mènera l’un des 140 joueurs du
Championnat de France Promotion au titre national
est encore long quand les arbitres de la compétition
Yves CHEKLI, Jérôme LABARBE et leur chef Guillaume
PORCEDDU donnent les dernières consignes d’usage
avant le démarrage de la 1ère
des trois séances.
Le panel de joueurs est très vaste, du simple initié au
tarot duplicaté à un ancien Champion de France 1ère
Série, Giuseppe CAMPISI en 1996.
Un vent de bonne humeur s’installe avant les débats,
mais cela n’empêche pas que les 84 tickets pour la
2ème
séance devraient être chers à obtenir. A ce petit
jeu, le lorrain Bruno JEAN CLAUDE est le plus fort
d’entrée avec 66,5%. Il est talonné par le francilien
Laurent TARAYRE, vainqueur du classement des
défenseurs, et par Grégory GALOIX (Midi-Pyrénées).
Le bourguignon Philippe BAGNARD réalise 62% et
complète le carré des vainqueurs de ligne. 87% en
attaque, voilà la performance du picard Maxime
GROUX qui lui permet d’être 5ème
au général avec
plus de 64. Le nivernais Giuseppe CAMPISI se fait
rappeler à notre bon souvenir en claquant un 61,5%
digne des grands. Timothée MEYNET, Champion de
France Triplettes chez les jeunes la veille et futur très
grand du Tarot, à n’en pas douter, poursuit sa marche
en avant avec 57%. Ça a été chaud pour Hermence
DAVID (licenciée lyonnaise Espoir) qui est juste
au-dessus du trait fatidique. La sentence tombe par
contre pour le breton Jérôme JEGOUSSE. Malgré la
déception, lui et les autres éliminés applaudissent
chaleureusement le vainqueur de la manche.
Le château de Valmy va offrir le spectacle d’une très
belle bataille lors de cette 2nde
séance. Ils sont encore
84 à jouer, mais il n’y a que 28 sièges pour la grande
finale nationale du lendemain. Déjà Vice-Champion
de France en donnes libres à Pontarlier cette année,
le nivernais Bernard NIVEAU ne compte pas s’arrêter
en si bon chemin : il gagne la séance avec 67,4%
(avec le classement des défenses en prime) et met
6,5 points dans la vue de son poursuivant, Jean-Rémy
LARROQUE (Midi-Pyrénées). Alain MARCHAUDON
des Charentes, avec pas loin de 61%, se hisse sur le
podium de séance en remportant sa ligne, tout
comme Florent MORNAY, qui en remet une couche
avec 60% après ses 57 du 1er
tour. Maxime GROUX,
très en verve ce week-end, pulvérise ses adversaires
en attaque pour la 2ème
fois. Ce joli coup lui permet
d’obtenir 59,6% qui le propulse en tête devant Laurent
TARAYRE qui a accroché encore 55%. Les jours se
suivent mais ne se ressemblent pas pour Bruno JEAN
CLAUDE, vainqueur la veille, qui ne réalise que 47%.
Le nom des 28 finalistes est affiché. Derrière le duo
de tête, on retrouve le vainqueur du jour, Bernard
NIVEAU, suivi de très près par Grégory GALOIX,
Florent MORNAY et Giuseppe CAMPISI (1,5% d’écart).
Dans le top 10, on retrouve aussi Philippe BAGNARD
(9ème
) et Alain MARCHAUDON (10ème
). Bruno JEAN
CLAUDE a rétrogradé à la 14ème
place, mais tout reste
possible. Timothée MEYNET a souffert lors de cette
manche. Heureusement, il accroche la moyenne qui
lui permet de s’emparer du dernier strapontin. Malgré
un beau retour à 55%, Hermence DAVID ne fera pas
partie des 28 retenus. Elle termine 37ème
.
Si certains sont déjà très satisfaits d’être arrivés à ce
stade de la compétition, d’autres voient plus loin et
vont assurément s’employer à améliorer leur position.
Après 7 attaques et 21 défenses, il est l’heure de faire
les comptes. Passant outre la pression, Alain
MARCHAUDON s’adjuge la séance à 63%. Gabriel
BEIGNET (Centre), alors 19ème
, continue à élever ses
résultats : après 52 puis 58, il effectue cette fois 62%.
Philippe BAGNARD est le dernier finaliste à réaliser
plus de 60. Florent MORNAY est encore au rendez-
vous, remportant sa ligne, mais seulement avec 55,2%,
qui n’est pas loin d’être le 4ème
score de la manche.
Giuseppe CAMPISI réalise 53%, cela risque d’être
compliqué pour accéder au podium… Grégory
GALOIX est dans le ventre mou avec 51%. Bernard
NIVEAU plafonne à 49,5%. Le leader Maxime GROUX
s’est effondré à 46% tout comme son dauphin Laurent
TARAYRE à 44. Bruno JEAN CLAUDE boit le calice
jusqu’à la lie, finissant à 36%. Timothée MEYNET ne
rééditera sa performance de l’avant-veille chez les
jeunes. Ses 42% en finale ne gâcheront pas le très
beau championnat qu’il a réalisé.
Qui succèdera à Josiane LOEHR, Championne de
France en 2014 ? Après une superbe finale, le titre
Promotion revient à Alain MARCHAUDON du comité
Charentes qui n’enlèvera pas de sitôt son joli sourire.
Le bourguignon Philippe BAGNARD, toujours placé
lors des trois tours, devient Vice-Champion de France
pour son plus grand bonheur. Il ne manque pas
d’embrasser sa coupe qu’il a tant désirée. Gabriel
BEIGNET (Centre) n’a cessé de hausser son niveau
et cette ascension s’est sentie aussi dans ses scores.
Il faudra encore faire une montée, celle des marches qui
mènent au podium, il est 3ème
devant Florent MORNAY.
Jean-Claude METALLIER et son fan club
parisien ! Aurait-il été perturbé ?
Christophe LE VISAGE jouant et Gwenned,
son fils, autopuni à le kibitzer !
Vue sur la 1ère
séance et Giuseppe en rouge !
Maxime GROUX, la terreur des défenseurs, a
l’air de moins bien gazer en finale...
1100 Vous, les participants
Championnats de France
Jeunes 2015
Bien que le Championnat se déroule de nouveau à Argelès-sur-Mer, 2015 sera marquée
par le changement. Les participants et les encadrants étaient tout d’abord accueillis dans
un nouveau camping quatre étoiles : le Dauphin. Même s’il est vrai que certaines prestations
(nourriture, draps...) seront à améliorer à l’avenir, les hébergements étaient spacieux et
confortables, les salles convenables et les équipements nombreux. Beaucoup ont pu
profiter entre autres de la grande piscine extérieure. Outre ce changement de lieu, la FFT
a remanié les compétitions en équipe : tout jeune pourra désormais prétendre au titre de
Champion de France (suppression du sélectif) et les épreuves seront uniformisées. Même
si les quadrettes lycées ont été maintenues de peur de la fréquentation, ce championnat
passera en triplettes la saison prochaine. Ces décisions ont été prises dans le seul but
d’être juste envers chaque enfant. Il a fallu réfléchir aux formules et la FFT s’excuse d’avoir
communiqué ces modifications trop tardivement aux responsables des écoles de Tarot. Ce
qui n’a pas bougé, c’est l’ambiance et la bonne humeur que les jeunes transmettent. Certains
adultes feraient bien de prendre exemple sur eux... Avant de passer aux résultats, notons
que le président FFT a fait honneur de sa participation à l’individuel junior. Lors de la remise
des prix, il a aussi promu David GUILLOT au poste de président de la Commission Jeunes.
- Le premier jeune français finit en beauté !
C’était le dernier Championnat Jeunes pour le savoyard Jérôme VITTOZ qui conclut sur
une belle 2ème
place en Libre Junior et surtout la victoire en Triplettes catégorie Oudlers.
Avec ses partenaires habituels, Géraldine et Timothée MEYNET, ils sont sortis gagnants
de l’Emmanuel 16 en obtenant quand même plus de 67% sur 30 donnes, bravo !
- Les trois frères !
Dans la famille CARMAGNAT, je voudrais l’aîné, Raphaël, le suivant, Loris, etle cadet,Nathan.
Même si à la maison ils sont parfois comme chien et chat, les frangins se sont très bien
entendus aux cartes et ont réussi à décrocher le titre en Triplettes P’tits Bouts. On peut le
dire désormais, la famille compte cinq Champions de France, maman Sandra ayant été
couronnée en 2011 et papounet Michaël en 2000, 2002 et 2013.
- Ils n’ont pas dû prendre beaucoup de bulles, Titouan et ses copains !
Il est vrai, et surtout lors des stages jeunes, que Titouan se fait beaucoup charrier avec son
patronyme : BULLE ! Mais à Argelès, il n’en avait que le nom ! Lui, Emilien LALOY et Victor
PELLEGRINI ont dû en infliger quelques-unes à leurs adversaires pour devenir Champions
de France Triplettes Collèges ! Ils offrent à leur établissement, le collège André Malraux
de Pontarlier, son premier titre.
- Surprise sur prise !
Charly PONSON participe au stage et au championnat jeunes depuis qu’il est minot. Grâce
à sa persévérance, il s’adjuge avec Victor AUZIAS, Nicolas BERTRAND et Etienne POINT
le titre quadrettes qui ravira sans doute leur lycée Jean-Henri FABRE représenté pour la
première fois. Pour remettre le trophée à Charly, sa mère, Nathalie DESANTI, avait fait le
déplacement à son insu depuis Vacqueyras ! Quelle surprise et que d’émotions !
- Le Vaucluse encore à l’honneur !
Argelès réussit bien à ce comité : rappelons que l’entraîneur, André CECILLON, a été
sacré Champion de France Individuel Promotion en 2002. C’est au tour de son fiston Noé
d’emprunter le même escalier que lui pour monter sur le podium récupérer sa coupe de
Champion de France Libre Junior qui vient s’ajouter à celle gagnée en individuel à Evian
en 2012. Félicitations à Noé qui a transformé son dernier essai chez les jeunes. Son
collègue Emerick JESPIERRE a largement dominé en cadet, s’imposant avec 2456 points.
- Le Lyonnais en fête !
Le travail et l’entêtement des bénévoles des écoles de Tarot du Lyonnais paye enfin : le
blondinet Vincent PERRELLE survole la compétition Individuel Benjamin. Gabriel DELORME
a lui aussi tapé fort en cadet avec le magnifique résultat de 137,7%. Colin JANZAM prend
l’argent. Les deux compères donnent donc un doublé au comité et en particulier à Jean
MAGAT qui s’est énormément investi auprès d’eux.
- Les pleurs bretons !
Esteban VOLANT, 2nd
en Individuel Junior, a reçu son trophée de Claude LE ROUX qui,
très ému de récompenser l’un de ses poulains, avait la larme à l’oeil. Marie-Annick
TALLEC a été appelée elle aussi pour transmettre la coupe à la nouvelle championne junior,
Solène PETTORELLI, qui s’est écroulée dans ses bras et dans ceux de sa jumelle.
- Les autres performances !
Bravo à la petite, mais déjà grande par la taille, Orianne RAMSPACHER (Corse) qui a
remporté le Libre Benjamin. Jean-Luc VALETTE, 3ème
du challenge accompagnateurs en
2014, triomphe cette fois-ci. Il devance deux compères bourguignons.
ChampionnatJeunesChallengedesacc.QuadrettesLycéesTriplettesCollègesTriplettesP’titsBoutsTriplettesOudlers
1122 Vous, les participants
Triplettes P’tits Bouts
1/ Comité Franche-Comté : 66,792 %
CARMAGNAT Loris, CARMAGNAT Nathan, CARMAGNAT Raphaël
2/ Regroupement Bourgogne / Ain : 62,500 %
COMBIER Mattis, FERRIER Alexandre, PORCHEREL Samuel
3/ Comité Loire Forez : 58,542 %
BLANC Léa, JUVENTIN Clément, SCARINGELLA Antoine
Triplettes Oudlers
1/ Comité Savoie Mont-Blanc : 67,063 %
MEYNET Géraldine, MEYNET Timothée, VITTOZ Jérôme
2/ Comité Ain : 63,571 %
COUTURIER Solène, MARTINAND Tanguy, MICOLLET Adrien
3/ Comité Ain : 60,833 %
LE VISAGE Gwenned, SIMON Clément, SPIRITO Thibaut
Triplettes Collèges
1/ Collège André Malraux PONTARLIER (Franche-Comté) : 68,194 %
BULLE Titouan, LALOY Emilien, PELLEGRINI Victor
2/ Collège Jules Romains AMBERT (Loire Forez) : 65,377 %
ESCUDERO Antoine, ESCUDERO Louis, PORTAIL Helouri
3/ Collège Henri Vincenot LOUHANS (Bourgogne) : 63,681 %
CHEVALIER Elsa, COULON Sébastien, LOISY Lisa
Quadrettes Lycées
1/ Lycée Jean-Henri Fabre CARPENTRAS (Vaucluse) : 40,155 PM
AUZIAS Victor, BERTRAND Nicolas, POINT Etienne, PONSON Charly
2/ Lycée Savary de Mauléon LES SABLES D’OLONNE (Loire Océan) : 30,126 PM
BRZENCZEK Jonathan, CORMERAIS Nathan, FREVILLE Julien, POPLINEAU Hugo
3/ Lycée Les Haberges VESOUL (Franche-Comté) : - 0,854 PM
DEMANGEAT Victor, REBILLET Fabien, SIGOILLOT Gaëtan, TUFER Nicolas
Libre Benjamin
1/ RAMSPACHER Orianne (Corse) : 877 points
2/ CHASSEUX Pauline (Alsace) : 767 points
3/ LECLERC Alexandre (Languedoc Roussillon) : 761 points
Libre Cadet
1/ JESPIERRE Emerick (Vaucluse) : 2456 points
2/ NAMOUDI Safia (Picardie) : 1192 points
3/ MICOLLET Adrien (Ain) : 1066 points
Libre Junior
1/ CECILLON Noé (Vaucluse) : 1981 points
2/ VITTOZ Jérôme (Savoie Mont-Blanc) : 1581 points
3/ LE VISAGE Gwenned (Ain) : 1518 points
Individuel Benjamin
1/ PERRELLE Vincent (Lyonnais) : 130,429 %
2/ TRIBLE Maxime (Franche-Comté) : 118,826 %
3/ FEVRE Corentin (Bourgogne) : 117,677 %
Individuel Cadet
1/ DELORME Gabriel (Lyonnais) : 137,738 %
2/ JANZAM Colin (Lyonnais) : 128,261 %
3/ LANDREAU Arthur (Normandie) : 127,630 %
Individuel Junior
1/ PETTORELLI Solène (Bretagne) : 123,302 %
2/ VOLANT Esteban (Bretagne) : 121,570 %
3/ SIGOILLOT Gaëtan (Franche-Comté) : 120,411 %
Challenge des accompagnateurs
1/ VALETTE Jean-Luc (Bourgogne)
2/ MICHAUD Bernard (Bourgogne)
3/ GRAVALLON Bertrand (Bourgogne)
LibreBenjaminIndividuelJuniorIndividuelCadetIndividuelBenjaminLibreCadetLibreJunior 1133Vous, les participants
Championnats de France Triplettes 2015
La Bourgogne impossible à arrêter !
Résumé du Championnat D1
C’est Michaël DEBIESSE qui avait cette année
l’honneur de diriger ce championnat. Il était
assisté de deux arbitres savoyards, Jean-Pierre
BERBERAT et Sylvain PORRET. Il a fallu en
dernière minute revoir toute l’organisation car les
plafonds du Salon Presse et du Relais des Parcs
du Palais des Congrès, où devaient jouer les D1,
se sont écroulés la veille de la compétition.
Le ciel aurait pu leur tomber sur la tête !
Les 63 trios qualifiés espèrent détrôner les
champions sortants et briser l’hégémonie
alsacienne de ces trois dernières années. C’est
le comité Nord qui passe le premier à l’offensive :
meilleurs défenseurs à 74%, Delphine JUMEAU,
SébastienBEAUCOURTetPierre-AlainMOUTON
s’emparent du leadership à 66,6% devant les
Vice-Champions 2014, Pascal LELOIRE, Jean-
Régis BOIDIN et Stéphane SOTTY qui s’adjugent
le classement attaquants avec 74,5% pour un
total de 64,4%. Deux autres formations dépassent
les 60 sur cette séance inaugurale : les limousins
Patrice BARDON, François LESTAGE et Richard
DURAND obtiennent 62,6 contre 60,1 pour les
lyonnais Aimé CARON, Nicolas PORRET et
Jean-David DJIAN. Le mâconnais Jérôme
JACQUET, titré six jours plus tôt en 1ère
Série,
est en embuscade à la 5ème
place (58,9%).
Patrick LLESTA, vainqueur de l’Open, s’en sort
lui aussi avec 55% (17ème
). Ça passe pour les
locaux Claude COMBARET, Guy ROSSI et
Gérard GRISARD (11èmes
), juste derrière le
trésorier national Patrick BAUMGARTEN. Il y
aura une autre équipe lyonnaise le dimanche
puisque Nathalie TRIVERO occupe la 21ème
place juste devant les alsaciens de Pascal
ENGEL titrés en 2014. Guillaume PORCEDDU
(Bourgogne) est 26ème
malgré un maigre 41% en
attaque et peut encore espérer le doublé, ayant
gagné les Quadrettes D1. Pour se qualifier, il
fallait faire plus de 50% et en voyant le classement,
Adrien PEREZ s’exclame : “C’est inespéré !”
(28ème
). Les deux derniers strapontins sont
réquisitionnés par Gérard CASCALES (Midi-
Pyrénées) et Claude CANTIN (Loire Océan). Les
premiers recalés du jour sont Jacky NOVELLO
(Centre), Jean-Marc CHARRAS (Vaucluse) et
Richard JAKOB (Ile de France) qui n’aura pas
su profiter de son repêchage de dernière minute.
C’en est fini aussi pour les frères BOISSON,
Laurent (Ain) et Yves (Bourgogne), ainsi que
pour la relectrice angevine du TAROTmag,
Isabelle POUZADOUX.
Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas
pour la triplette du Nord qui fait le grand écart en
se classant 32ème
et donc dernière de la 2nde
manche. C’est malheureusement rédhibitoire
pour Delphine JUMEAU. Ce 2ème
tour est remporté
par les bordelais de Patrick LLESTA avec 61,8%.
Le nouveau numéro 1 national, son fils Arthur et
leur coéquipière Hélène LACOU pointent à la
2nde
place du classement provisoire derrière ceux
qu’ils ont devancés ce dimanche. Et oh surprise,
ce sont une nouvelle fois des alsaciens qui
comptent faire perdurer la magie : Serge LEHR,
Christophe BEGEL et Raymond WEIMERT
prennent les commandes avec 126,7% (0,6%
devant les aquitains). Pascal ENGEL, Gilles
SYDA et David MARCHAND ne veulent pas
abandonner leur titre aussi facilement. Grâce à
leur 60,1% du jour, ils se replacent au 5ème
rang.
Jérôme JACQUET et Aimé CARON ont à
nouveau signé une solide performance (57,5%
et 56,6%) qui leur permet de rester aux aguets
(4ème
et 3ème
). Guillaume PORCEDDU et ses
équipiers ont réglé la mire en attaque (65%) : ils
passent de la 26ème
à la 10ème
place. Patrice
BARDON, Nathalie TRIVERO et Pascal LELOIRE
assurent leur place en finale (6ème
, 8ème
et 9ème
)
alors que c’est encore de justesse qu’Adrien
PEREZ s’en sort (14ème
) alors qu’il chantait à
qui voulait l’entendre : “Ça y est, on est dans
la boîte !”. Patrick BAUMGARTEN, Gérard
CASCALES, Claude COMBARET et Claude
CANTIN, eux, n’y échappent pas !
Au début de la finale, Pascal ENGEL, Gilles
SYDA et David MARCHAND sont en route vers
le doublé. En effet, après les 6 premières
donnes de la 1ère
rotation, ils comptent 77% !
Mais la vérité du moment n’est pas forcément
celle du futur. En fin de 2nde
rotation, ils ont
baissé à 55%. Ce sont les lyonnais d’Aimé
CARON qui ont pris le commandement devant
Adrien PEREZ, Philippe DONZEAU et Michaël
CARMARGNAT. Le président de CCR franc-
comtois commence à marteler à toutes les tables :
“De toutes façons, en partant de la 14ème
place et
avec une 1ère
rotation à 40%, c’est mort !”. Ils
sont devant Nathalie TRIVERO qui s’accroche.
En fin de 3ème
manche, le tiercé en tête n’a pas
bougé. Les alsaciens sont en perdition : Pascal
ENGEL est 9ème
à 50% et Serge LEHR 15ème
à
38%. Mais rien n’est fini et nombreuses sont les
équipes qui peuvent encore espérer. Six donnes
plus tard, ça y est, Michaël CARMAGNAT vient
de s’emparer de la tête du classement de
séance, mais il pleure toujours. Au passage des
fumeurs, on entend un certain DG dire : “Ça y
est, ils ont mis leur gros… en route !”. Les
foréziens de Pierre-Louis TYRE, discrets mais
placés depuis le début, remontent à la 2nde
place
devant un doublé lyonnais (TRIVERO-CARON)
etundoublébourguignon(JACQUET-PORCEDDU).
Les autres semblent battus, Patrick LLESTA est
à 47, tout comme les alsaciens.
A l’issue des 30 donnes, les francs-comtois
Adrien PEREZ, Philippe DONZEAU et Michaël
CARMARGNAT gagnent avec 64,5%. Même
Micha CARMAGNAT commence à espérer,
d’autant plus que les 2èmes
de séance sont à 57%.
Il s’agit de Guillaume et Aurore PORCEDDU,
accompagnés de Paul VILLIERS. Jérôme
JACQUET est à 56,4%, Nathalie TRIVERO à
55,2% et Aimé CARON à 53%, tout va se jouer
dans un mouchoir de poche ! Ce sont finalement
les bourguignons de Jérôme JACQUET qui sont
proclamés Champions de France Triplettes D1
(198,4%). Nicolas PELLICCIOTTA et Hervé
BENOIT ont bien joué et ont su profiter de la
bonne dynamique de leur capitaine. C’est un fait
rare, Jérôme JACQUET est couronné deux fois
en six jours ! Cela s’était déjà produit, Jean-
David DJIAN ayant gagné les Triplettes juste
après l’Individuel Open en 2008. Sur cette
cession, Aimé CARON, Nicolas PORRET et lui
échouent à la 4ème
place. Il faut souligner quand
même leurs beaux résultats (2èmes
, 6èmes
et 4èmes
)
sur les trois dernières années. Les francs-
comtois Adrien PEREZ, Michaël CARMARGNAT
et Philippe DONZEAU, qui justement craignaient
de finir encore à cette maudite place, terminent
Vice-Champions de France (197,6%). Ils sont
accompagnés sur le podium de leurs amis
lyonnais Olivier BOTELLA, Nathalie et Florent
TRIVERO qui montent sur la 3ème
marche pour
0,055%. Guillaume PORCEDDU se hisse 5ème
.
Patrice BARDON, Serge LEHR, Pascal ENGEL,
6èmes
, Richard DURAND et François LESTAGE
espèrent renouveler leur prouesse de 2009,
Patrice BARDON aussi ! Allez les rouges !
1155Vous, les participants
Patrick LLESTA et Pierre-Louis TYRE se
succèdent de la 7ème
à la 11ème
place. Pascal
LELOIRE finit cette année dans le fond du
classement (13ème
). De nombreuses autres
équipes d’outsiders, qui n’ont pas été citées
auparavant, ont atteint la prestigieuse finale.
Bravo entre autres aux deux sœurs nantaises,
Simone LOUERAT et Christiane ROUSSEAU,
accompagnées de Thierry DIAVET.
Résumé du Championnat D2
Laurent FONTAN était nommé arbitre principal
pour ce championnat et était suppléé de Michel
DESJOBERT et Yves CHEKLI.
En tête de la 1ère
séance, on retrouve des habitués,
les Vice-Champions 2013, Muriel MYT et son fils
Thibaut SPIRITO, avec Patrice POINCLOUX
comme nouvel équipier. Cette triplette de l’Ain
réalise 66,6% et devance de plus de 2% Patricia
et Dominique GUILLAS et Xavier COURET
(Loire Océan) qui, après une longue pause,
faisaient leur grand retour à la compétition.
La formation normande de Michel ROZIER, qui
avec un indice de valeur de 22 aurait pu jouer
en D3, réalise 62,7%, ce qui est une belle
performance. David GUILLOT (Loire Forez), le
nouveau président de la Commission Jeunes, et
ses partenaires Frédéric BAUDOUIN et Eric
DUSART effectuent un inespéré 59% au vu des
résultats de David GUILLOT au début du mois
lors du festival de Tulle. Par respect, on taira son
pourcentage d’attaque qui se compte sur les
doigts d’une seule main ! Ça passe aussi pour
Gérard CLAVERIE (Aquitaine), Maureen GUAY
(Charentes), Marc WEKSLER (Alsace) ou encore
Delphine RICHE (Languedoc Roussillon) tout
juste médaillée d’argent en Quadrettes D2 à
Chartres. Les anciens administrateurs de la FFT,
Christian BALDACCHINO et Bruno AUMERAS,
associés à Philippe GRILLET (Midi-Pyrénées)
font également partie du bon wagon (18èmes
).
Vice-Championne de France 2ème
Série le week-
end précédent, Sandra DAVID (Bourgogne) rêve
de remonter sur le podium, mais il faudra faire
plus que 51,2% les prochaines séances ! Toutes
les triplettes au-dessus de 50% sont retenues
pour le lendemain. Et même en dessous, ça
passait encore, mais seulement pour Hélène
COSTES (Languedoc Roussillon) qui coiffe la
dernière place qualificative au président du
comité Midi-Pyrénées Régis RAMI qui aurait
bien voulu continuer l’aventure avec son
sympathique et toujours sémillant collègue
Charles HATCHONDO. C’est terminé aussi pour
“Yoyo”, alias Lionel GAUTEUR (Savoie Mont
Blanc) ainsi que pour la triplette locale de
Trinid BARTHOMEUF(Allier), mais pas pour un
problème de poignée cette fois (certains se
reconnaîtront !).
Le dimanche à 13h00, tous les protagonistes
sont là sous la verrière de la Galerie Strauss
pour le début des hostilités. Sur le coup des
19h00, ce sont les limousins Emilio GOMEZ,
Hervé HUMEZ et Alain MEYRAUD que l’on
retrouve en haut de l’affiche avec 60,3% (seule
équipe à passer le seuil des 60%). Cela leur
permet de remonter de la 12ème
à la 3ème
place
provisoire. Bruno AUMERAS, auteur de 59,9%,
fait aussi un beau retour (+14) tout comme
Delphine RICHE et Sandra DAVID qui, grâce à
leurs respectifs 59,1% et 57,3%, remontent aux
7ème
et 9ème
rangs, en embuscade. David GUILLOT
est à nouveau performant en attaque puisque
ses partenaires et lui sont en tête du classement
attaque (“tu parles d’une marga !”), mais c’est
un peu moins bon en défense… Malgré cela, ils
ne perdent qu’une seule place au général. Les
leaders d’hier le sont encore aujourd’hui et avec
leur 5ème
place du jour, ils accroissent même un
peu leur avance sur leur poursuivant Dominique
GUILLAS relégué à 4%. Michel ROZIER et ses
équipiers sont un peu rentrés dans le rang, mais
ont néanmoins assuré leur place en finale
avec 51,5%. C’est également le cas de Maureen
GUAY ou de Marc WEKSLER, mais pas pour
Hélène COSTES qui n’a pas réussi à remonter.
Au revoir Maxime LE HELLAYE, Patrick VILLARD
et Roland LOCATELLI de Drôme Ardèche qui
devront retenter leur chance.
La finale du lundi se déroule dans une ambiance
conviviale. Une nouvelle fois, la séance se
gagne à plus de 60 et ce sont Michel ROZIER,
Christophe DUMEIGE et Serge HESLOUIS qui
la remportent avec 60,2%. En voyant leur feuille
de route, ils se mettent à espérer. A l’affichage
du classement de séance, ils constatent que les
trois premiers après deux séances se sont
écroulés puisqu’ils ne réalisent que 48 et 47% !
Ils comprennent alors rapidement qu’ils vont être
sacrés Champions de France 2015. Pour
l’anecdote, tout aurait pu être différent si lors du
libre du samedi soir, l’un d’eux n’avait pas pris la
sage décision de se retirer après accord de
l’arbitre pour rentrer se coucher. Ce gros passage
à vide des leaders fait forcément l’affaire des
autres triplettes et notamment celle du Languedoc
qui n’en espérait pas tant. Classés 26èmes
à l’issue
du premier acte, Delphine RICHE, Karim
MEKKAOUI et Denis LECAILLE, en réalisant
59,4%, s’emparent de la 2nde
place du général
juste devant Muriel MYT, Patrice POINCLOUX
et Thibaut SPIRITO qui sauvent in extremis le
podium (le 2ème
en trois éditions), au détriment
de Christian BALDACCHINO, Bruno AUMERAS
et Philippe GRILLET.
Dominique GUILLAS rétrograde à la 6ème
place,
juste devant David GUILLOT et Sandra DAVID
quiontbarréleurfeuillederoute!AlainMEYRAUD,
Maureen GUAY, Gérard CLAVERIE et Marc
WEKSLER n’ont pas su remonter, mais sont
heureux d’avoir participé à cette splendide finale.
Bonne humeur entre Alain MEYRAUD et ses
adversaires alsaciens Eric GUILLET, Gérard
LANDWERLIN et Marc WEKSLER !
Joie d’être en finale et envie de bien faire
pour Christiane ROUSSEAU !
2èmes
de séance, Dominique, Patricia et Xavier
ont vite repris leurs marques !
Calin entre Flavien GROLLIER, Anne-Marie et
Maureen GUAY, contents d’aller en finale !
Bienqu’ilsaientéchouédepeu,lestoulousains,
2èmes
en D3 l’an dernier, gardent le sourire.
1166 Vous, les participants
Résumé du Championnat D3
Comme leurs homologues de D2 et D1, 64
triplettes étaient présentes au départ et réparties
en quatre tournois Emmanuel16 que certains ont
parfois du mal à gérer. Karine BEAL était garante
du bon déroulement de ce championnat avec
Mathias BOUQUILLON, Jean-Michel SAGEOT
et Philippe PERELLI, venu de la D1 en renfort.
Titrés la semaine précédente en triplettes
Oudlers à Argelès, les jeunes savoyards
Géraldine et Timothée MEYNET, avec leur père
Laurent, sont à nouveau à la fête, s’adjugeant la
séance avec un joli 64%. Mais leur avance est
minime : les franciliens Jean-Louis DJIANE,
Alain DONNARY et Philippe PALOMBA ont
63,8% et d’autres savoyards Georges IHLEN,
Patrick LELANDAIS et Gérard CHARRIER 63,7%.
Le nivernais Eric BAUD est décroché et doit se
contenter de la 4ème
place à 61,1% devant Jean-
Paul MEUNIER (Ain). Les bourguignons sont
aussi présents que dans les catégories
supérieures et continuent à surfer sur la vague
du succès qu’ils ont empruntée depuis le début
de la saison. Et c’est un tir groupé de la famille
BAGNARD, puisque Pierre et Jean-Marc,
associés à Patrick MICHEL, sont juste devant
Charles et Philippe (Vice-Champion Promotion
la semaine précédente) qui jouent en compagnie
de Frédéric BAURAND. Ils sont respectivement
16 et 17èmes
. Les triplettes de Patrice DEROCHE
et de David BARBIER les accompagneront au
prochain tour pour représenter la région, trustant
les deux dernières places qualificatives juste
au-dessous de 50%. Les francs-comtois Joël
ADAM, Richard BELOT et Gérard JACQUIN
sont les premiers éliminés à 49,1. Petit fait
surprenant lors de cette 1ère
manche : un joueur
un peu bizarre est sorti de la salle à la fin du 1er
tour, obligeant les arbitres à aller le rechercher.
Il s'était installé au libre qui avait lieu dans une
salle voisine. A la fin du 2ème
tour, rebelote !
Arrive la fin du 3ème
tour, re-rebelote, mais cette
fois, il est resté introuvable. La triplette a dû
déclarer forfait. Notons aussi que l’arbitre en
chef a eu un petit coup de fatigue vers la fin de
la manche puisqu’il paraîtrait qu’elle a demandé
de laisser les tables sur les feuilles de marque.
Aïe, aïe, aïe !
Sur cette 2nde
séance, la famille MEYNET
réalise une nouvelle belle prestation puisqu’elle
finit au 2nd
rang avec encore 62,6%. Elle conserve
bien entendu le leadership et compte désormais
une avance importante de 7,5% sur Charles et
Philippe BAGNARD et Frédéric BAURAND,
vainqueurs de cette manche sur le score de
65,5%. Jean-Paul MEUNIER, Patrick et Tanguy
MARTINAND (Ain) terminent 3èmes
du jour, ce qui
leur permet de recoller au général et d’occuper
désormais le 3ème
rang. Derrière eux, on retrouve
les bien classés de la veille : Georges IHLEN est
4ème
et Jean-Louis DJIANE 5ème
. Eric BAUD et
ses équipiers ont explosé et leur 30ème
place les
condamne : ils descendent 24èmes
et ne pourront
pas jouer la finale. C’est également le cas de
Gérard BONNET, l’ex et nouveau président du
comité Nièvre Yonne, qui sera le 1er
éliminé pour
0,5%. Il faut se séparer des trois autres triplettes
bourguignonnes qui échouent dans leur quête
d’un nouveau trophée. Les derniers accédants
au 3ème
jour sont les normands Pierre MARCHAL,
Alain BOULLIER et Laurent RAGOT. Il est à noter
les belles remontées d’Eric LAMANDE (Loire
Forez) qui passe de 22ème
à 6ème
ou de Manuel
DOMINGUEZ (Midi-Pyrénées) de 20ème
à 8ème
.
La finale va connaître un gros bouleversement :
trois des cinq équipes leaders vont occuper les
trois dernières places après les 30 donnes.
Parmi elles, on retrouve les jeunes et leur papa
qui semblaient marcher sur l’eau depuis une
semaine et que beaucoup voyaient aller chercher
ce titre. La pression était-elle trop forte ? Toujours
est-il que Géraldine, Timothée et Laurent
MEYNET se sont écroulés, n’effectuant que
41,6%. Ils voient le titre s’envoler et pire encore,
le podium se dérober à eux pour 0,092%. Ils
assistent à la remise des trophées les yeux
pleins de larmes, mais la salle leur a réservé
néanmoins une belle ovation. Ils sont encore
jeunes et auront d’autres possibilités au vu de
leur talent s’ils persévèrent.
Et s’il y a eu de la casse chez certains, d’autres
ont su en profiter. Les alsaciens Eric RITTER,
Jean-Michel RAEDERSDORF et Olivier GUNDY
remportent la séance avec 61,1%. Une belle
performance qui leur permet avec le coefficient
de remonter de la 13ème
à la 2nde
place du général.
Avec 60 tout pile sur cette finale, et 2nds
avant le
début des joutes, la victoire ne pouvait dès lors
plus échapper à Charles et Philippe BAGNARD
et Frédéric BAURAND. Ils offrent un nouveau
titre à la Bourgogne. 3èmes
à l’issue du second
acte et en dépit d’un petit 47,6%, Jean-Paul
MEUNIER, Patrick et Tanguy MARTINAND
parviennent à sauver leur place sur le podium
d’un infime souffle. Jean-Louis DJIANE et
Georges IHLEN terminent finalement 9ème
et
12ème
, alors qu’Eric LAMANDE ou Manuel
DOMINGUEZ n’ont pas réussi à confirmer leur
remontée de la veille, échouant à la 5ème
et à la
14ème
place. Pierre MARCHAL n’a pas réussi à
décoller et ferme toujours la marche. Bravo à tous
les joueurs pour leur gentillesse et leur fair-play.
Concentration à son paroxisme !
Pierre MARCHAL est en finale et espère que
sa Joconde hypnotisera ses adversaires !
La famille MEYNET réconfortée par les
applaudissements de l’assemblée !
Mme WEILL se retire de l’organisation. Merci
à elle pour ces 38 années d’investissement.
1199Vous, les participants
INDIVIDUEL OPENINDIVIDUEL OPEN
1/ LLESTA Patrick (Aquitaine) : 279,550%
2/ DEGIORGI Stéphane (Var Côte d’Azur) : 265,962 %
3/ DJIAN Jean-David (Lyonnais) : 264,788 %
4/ LELOIRE Pascal (Nord Pas de Calais) : 263,947 %
5/ VERSAVAUD Fabrice (Charentes) : 263,125 %
6/ GUERPILLON Régis (Ain) : 260,542 %
7/ DELABARRE Pascal (Ile de France) : 259,080 %
8/ GERMAIN Cyrille (Sarthe Mayenne) : 259,000 %
9/ CLAR Patrick (Bourgogne) : 258,887 %
10/ BOIDIN Jean-Régis (Nord Pas de Calais) : 258,258 %
11/ DUFRESNOY Patrick (Centre) : 257,813 %
12/ VAUCHAMP Jocelyn (Savoie Mont Blanc) : 257,413 %
13/ MATTERA Fabrice (Var Côte d’Azur) : 257,370 %
14/ GROSJEAN Jérôme (Franche-Comté) : 254,268 %
15/ BLANDIN Jean-Jacques (Bourgogne) : 251,617 %
16/ MARTINEZ Jean-Philippe (Centre) : 251,577 %
17/ CASADO Manuel (Midi-Pyrénées) : 251,506 %
18/ MOREL Stéphane (Loire Forez) : 251,119 %
19/ RIEDMANN Laurent (Alsace) : 250,285 %
20/ CHASSAGNOL Jean-Pierre (Loire Forez) : 247,646 %
21/ CASCALES Gérard (Midi-Pyrénées) : 247,099 %
22/ MERLE Pierrette (Bretagne) : 246,485 %
23/ GINESTE Jacques (Ile de France) : 246,388 %
24/ DEBRIS Sébastien (Normandie) : 243,127 %
25/ KRATTINGER Hervé (Franche-Comté) : 242,463 %
26/ VACHON Alain (Bretagne) : 241,541 %
27/ LIEVIN Pierre (Nièvre Yonne) : 240,648 %
28/ DESJOBERT Martine (Corse) : 234,737 %
INDIVIDUEL DEUXIEME SERIEINDIVIDUEL DEUXIEME SERIE
1/ THOMAS Jean-Paul (Bretagne) : 196,690 %
2/ DAVID Sandra (Bourgogne) : 195,852 %
3/ THIERY Pascal (Seine et Marne) : 194,563 %
4/ MIRADA Yvan (Languedoc Roussillon) : 194,301 %
5/ MUZZI Michel (Midi-Pyrénées) : 192,031 %
6/ METALLIER Jean-Claude (Ile de France) : 191,887 %
7/ POTIER Laurent (Centre) : 191,591 %
8/ LE VISAGE Christophe (Ain) : 191,004 %
9/ BRETONNIER Pablo (Charentes) : 189,972 %
10/ ALLAIRE Hervé (Aquitaine) : 189,324 %
11/ GREGOIRE Jean-Pierre (Nièvre Yonne) : 188,605 %
12/ LE FAILLER Didier (Bretagne) : 186,196 %
13/ VERNE Christophe (Ain) : 184,745 %
14/ GUAY Maureen (Charentes) : 181,457 %
15/ CIOLFI Gérard (Lyonnais) : 180,224 %
16/ LAPIERRE Patrice (Lyonnais) : 179,481 %
17/ CARROZZA Tommaso (Var Côte d’Azur) : 178,589 %
18/ PHILIPOT Antoine (Val d’Adour) : 178,305 %
19/ COURTIEUX Catherine (Ain) : 178,016 %
20/ JOUVENCEAU Julien (Var Côte d’Azur) : 175,985 %
21/ NAVEL Alain (Loire Océan) : 175,964 %
22/ COUPADE Jean-Claude (Val d’Adour) : 174,775 %
23/ WALGENWITZ Nicolas (Lorraine) : 172,085 %
24/ DESPLANCQUES Sébastien (Ile de France) : 171,501 %
25/ CHAHMIRIAN Sylvain (Corse) : 170,545 %
26/ RAYNAUD Hubert (Charentes) : 169,625 %
27/ MIONNET Stéphane (Nord Pas de Calais) : 168,986 %
28/ BALLAND Noël (Centre) : 168,384 %
LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee
Stéphane DEGIORGI (2ème
), Patrick LLESTA (Champion de France) et Jean-David
DJIAN (3ème
)
Sandra DAVID (2ème
), Jean-Paul THOMAS (Champion de France) et Pascal THIERY
(3ème
)
2200 Vous, les champions
INDIVIDUEL PREMIERE SERIEINDIVIDUEL PREMIERE SERIE
1/ JACQUET Jérôme (Bourgogne) : 187,458 %
2/ VINCENT Claude (Bourgogne) : 180,495 %
3/ DEGIORGI Stéphane (Var Côte d’Azur) : 173,902 %
4/ JAKOB Richard (Ile de France) : 173,505 %
5/ MAUREL Gilles (Midi-Pyrénées) : 171,161 %
6/ QUILLARD Fabrice (Bourgogne) : 170,635 %
7/ JOUFFROY Stéphane (Ain) : 170,619 %
8/ DAUER Eric (Alsace) : 168,312 %
9/ MALERGUE Cyril (Limousin) : 167,028 %
10/ BOUSBA Kamel (Ile de France) : 165,496 %
11/ PORRET Nicolas (Lyonnais) : 165,259 %
12/ MARTINEZ Jean-Philippe (Centre) : 164,726 %
13/ BOIDIN Jean-Régis (Nord Pas de Calais) : 164,709%
14/ PORRET François (Savoie Mont Blanc) : 164,459 %
15/ SILBERSTEIN Michel (Ile de France) : 163,705 %
16/ PIQUEMAL Frédéric (Midi-Pyrénées) : 163,483 %
17/ DONZEAU Philippe (Franche-Comté) : 163,455 %
18/ GRUMIER Gérard (Champagne Ardenne) : 162,230 %
19/ AUBERT Olivier (Nièvre Yonne) : 161,140 %
20/ HAOUI Rachid (Vaucluse) : 160,761 %
21/ BRETON David (Lyonnais) : 160,657 %
22/ ROCHE Jonathan (Charentes) : 158,561 %
23/ WEILL Marc (Alsace) : 157,453 %
24/ DEROUIN Gérald (Sarthe Mayenne) : 157,371 %
25/ DELAITRE Jean-Luc (Lorraine) : 156,218 %
26/ DUCARD Lionel (Bourgogne) : 155,311 %
27/ BERTHONECHE Laurent (Allier) : 154,250 %
28/ BONNEMAISON Alain (Midi-Pyrénées) : 153,254 %
INDIVIDUEL PROMOTIONINDIVIDUEL PROMOTION
1/ MARCHAUDON Alain (Charentes) : 198,622 %
2/ BAGNARD Philippe (Bourgogne) : 195,612 %
3/ BEIGNET Gabriel (Centre) : 193,395 %
4/ MORNAY Florent (Bourgogne) : 192,293 %
5/ ANDRE Michel (Ain) : 192,254 %
6/ CAMPISI Giuseppe (Nièvre Yonne) : 188,779 %
7/ GALOIX Grégory (Midi-Pyrénées) : 188,105 %
8/ GROUX Maxime (Picardie) : 188,023 %
9/ ADAM Joël (Franche-Comté) : 187,484 %
10/ CAGNA Gérard (Var Côte d’Azur) : 187,335 %
11/ CILICI Thierry (Midi-Pyrénées) : 186,518 %
12/ NIVEAU Bernard (Nièvre Yonne) : 186,500 %
13/ MALEK Jean-Michel (Allier) : 183,729 %
14/ TARAYRE Laurent (Ile de France) : 181,803 %
15/ ALLART Bernard (Champagne Ardenne) : 181,129 %
16/ FROMMWEILER Jean-Pierre (Alsace) : 179,963 %
17/ LECLERC Gervais (Languedoc Roussillon) : 179,242 %
18/ CUPIF Emmanuel (Bretagne) : 178,112 %
19/ SCHMIT Christophe (Savoie Mont Blanc) : 177,360 %
20/ BOURGEOIS Jean-Christophe (Ile de France) : 176,289 %
21/ LARROQUE Jean-Rémy (Midi-Pyrénées) : 173,473 %
22/ FREYBURGER Bernard (Alsace) : 169,703 %
23/ FOUQUE Magali (Provence) : 168,620 %
24/ BONNARD Jean-Claude (Normandie) : 166,712 %
25/ MEYNET Timothée (Savoie Mont Blanc) : 166,185 %
26/ FOURCADE Jean-Claude (Aquitaine) : 165,834 %
27/ CHEVREUIL Jacques (La Réunion) : 165,807 %
28/ JEAN CLAUDE Bruno (Lorraine) : 161,433 %
Claude VINCENT (2ème
), Jérôme JACQUET (Champion de France) et Stéphane
DEGIORGI (3ème
)
Philippe BAGNARD (2ème
), Alain MARCHAUDON (Champion de France) et Gabriel
BEIGNET (3ème
)
IInnddiivviidduueellss OOppeenn eett SSéérriieess
2211Vous, les champions
CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D1CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D1
1/ JACQUET Jérôme, BENOIT Hervé, PELLICCIOTTA Nicolas (Bourgogne) : 198,484 %
2/ PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, DONZEAU Philippe (Franche-Comté) : 197,610 %
3/ TRIVERO Nathalie, TRIVERO Florent, BOTELLA Olivier (Lyonnais) : 194,388 %
4/ CARON Aimé, DJIAN Jean-David, PORRET Nicolas (Lyonnais) : 194,333 %
5/ PORCEDDU Guillaume, PORCEDDU Aurore, VILLIERS Paul (Bourgogne) : 192,601 %
6/ WOJCIK Alexandre, CASTAING Lionel, ESCALLIER Damien (Languedoc Roussillon) : 188,420 %
7/ BARDON Patrice, DURAND Richard, LESTAGE François (Limousin) : 188,402 %
8/ LEHR Serge, BEGEL Christophe, WEIMERT Raymond (Alsace) : 187,395 %
9/ ENGEL Pascal, SYDA Gilles, MARCHAND David (Alsace) : 187,144 %
10/ LACOU Hélène, LLESTA Arthur, LLESTA Patrick (Aquitaine) : 185,569 %
11/ TYRE Pierre-Louis, DAVID Stéphane, CARRILLO Corinne (Loire Forez) : 180,563 %
12/ LUQUE Thierry, PARRY Régis, RAFFOUX Noël (Poitou Anjou) : 178,084 %
13/ LELOIRE Pascal, BOIDIN Jean-Régis, SOTTY Stéphane (Nord / Champagne Ardenne) : 176,898 %
14/ LOUERAT Simone, DIAVET Thierry, ROUSSEAU Christiane (Loire Océan) : 174,214 %
15/ BROCARD Philippe, SZPIRGLAS Bruno, VIEUXMAIRE Cédric (Bretagne) : 173,249 %
16/ ROCHE Yoann, BENBOURNANE Mouloud, KOHEN Jérémie (Ile de France) : 168,986 %
CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D2CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D2
1/ ROZIER Michel, DUMEIGE Christophe, HESLOUIS Serge (Normandie) : 200,386 %
2/ RICHE Delphine, LECAILLE Denis, MEKKAOUI Karim (Languedoc Roussillon) : 196,714 %
3/ MYT Muriel, POINCLOUX Patrice, SPIRITO Thibaut (Ain) : 193,652 %
4/ AUMERAS Bruno, BALDACCHINO Christian, GRILLET Philippe (Midi-Pyrénées) : 192,383 %
5/ LAGOUTTE Philippe, POULLEAU Christian, MOREL Didier (Bourgogne) : 190,971 %
6/ GUILLAS Dominique, GUILLAS Patricia, COURET Xavier (Loire Océan) : 190,111 %
7/ BAUDOUIN Frédéric, DUSART Eric, GUILLOT David (Loire Forez) : 188,575 %
8/ DAVID Sandra, DECLAS Aurélien, DEMARCQ Sabrina (Bourgogne) : 186,918 %
9/ GOMEZ Elisio, HUMEZ Hervé, MEYRAUD Alain (Limousin) : 185,764 %
10/ BALLAND Noël, FIGUEIREDO Tony, VASLIER Gérard (Centre) : 185,245 %
11/ GUAY Maureen, GUAY Anne-Marie, GROLLIER Flavien (Charentes) : 178,655 %
12/ CLAVERIE Gérard, JOUVENOT Jean-Philippe, GUIGNARD Adrien (Aquitaine) : 177,279 %
13/ COURTECUISSE Raymond, TOMASZCZYK René, VANDAELE Jean-Michel (Nord) : 170,240 %
14/ WEKSLER Marc, GUILLET Eric, LANDWERLIN Gérard (Alsace) : 168,941 %
15/ CRETON Vincent, QUILLERIER Hubert, SEGUIN Antoine (Ile de France) : 163,506 %
16/ BALLON Elizabeth, GUERIN Philippe, HERRAIZ Jean-Philippe (Var Côte d’Azur) : 163,351 %
CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D3CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D3
1/ BAGNARD Charles, BAGNARD Philippe, BAURAND Frédéric (Bourgogne) : 206,684 %
2/ RITTER Eric, RAEDERSDORF Jean-Michel, GUNDY Olivier (Alsace) : 193,613 %
3/ MEINIER Jean-Paul, MARTINAND Patrick, MARTINAND Tanguy (Ain) : 190,392 %
4/ MEYNET Géraldine, MEYNET Timothée, MEYNET Laurent (Savoie Mont Blanc) : 190,300 %
5/ LAMANDE Eric, PEROT Daniel, ESCUDERO Nicolas (Loire Forez) : 188,766 %
6/ BORNE Valentin, PHILY Christelle, TESTON Patrick (Drôme Ardèche) : 187,130 %
7/ NICOD Jean-Pierre, RICHARD Désiré, TRULLARD Aurélien (Franche-Comté) : 184,755 %
8/ DUPUY Kévin, GROUX Maxime, AUZOU Christophe (Picardie) : 184,654 %
9/ DJIANE Jean-Louis, DONNARY Alain, PALOMBA Philippe (Ile de France) : 182,050 %
10/ RIBOU Jacques, TELLIER Edgard, LONG Sébastien (Midi-Pyrénées) : 181,391 %
11/ CAILLET Nadine, STANISLAS Christophe, JOURDAIN Pascal (Poitou Anjou) : 181,060 %
12/ IHLEN Georges, LELANDAIS Patrick, CHARRIER Gérard (Savoie Mont Blanc) : 179,578 %
13/ CORNU Raymond, GONCALVES Léonel, RIBAUD Raymond (Franche-Comté) : 179,154 %
14/ DOMINGUEZ Manuel, MARIOTTO Jean-Paul, MARIOTTO Michel (Midi-Pyrénées) : 178,361 %
15/ MANDRILLON Claudette, MANDRILLON Jean, SALA Henri (Ain) : 175,364 %
16/ MARCHAL Pierre, BOULLIER Alain, RAGOT Laurent (Normandie) : 171,819 %
LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee TTrriipplleetttteess
Les Champions de France D1 : Jérôme JACQUET,
Hervé BENOIT et Nicolas PELLICCIOTTA
Les Champions de France D2 aux côtés du président :
ChristopheDUMEIGE,SergeHESLOUISetMichelROZIER
Les Champions de France D3 : Philippe BAGNARD,
Frédéric BAURAND et Charles BAGNARD
2222 Vous, les champions
LLee GGrraanndd NNaattiioonnaall ddee TTrriiaatthhlloonn
1/ DEHON Philippe (Midi-Pyrénées), DEHON Sylvie (Midi-Pyrénées), BONNEMAISON Alain (Midi-Pyrénées), GORPHE Chantal (Var Côte d’Azur) : 433,413 PT
2/ BAUMGARTEN Patrick (Midi-Pyrénées), DUPUY Franck (Midi-Pyrénées), PARRY Régis (Poitou Anjou), RAFFOUX Noël (Poitou Anjou) : 418,004 PT
3/ LANDY Marc (Val d’Adour), BURCK Jean-Philippe (Drôme Ardèche), IBROUCHENE Christophe (Ile de France), DE FREITAS Fernand (Val d’Adour) : 413,120 PT
4/ BOETTCHER Isabelle (Seine et Marne), DELABARRE Pascal (Ile de France), ROCHE Yoann (Ile de France), DJIANE Jean-Louis (Ile de France) : 403,700 PT
5/ GUIRAL Laurent (Var Côte d’Azur), PAOLETTI Laurent (Corse), PAOLETTI Michèle (Corse), BLANC Bernard (Corse) : 393,032 PT
6/ TERRIER Hugo (Picardie), BOUGOT Loïc (Bretagne), MARCAULT Jean-Vincent (Bretagne), TALLEC Hervé (Bretagne) : 383,753 PT
7/ DALPHIN Eric (Ile de France), ROESDSENS Steve (Picardie), COMBIS Michel (Midi-Pyrénées), PAWLISZ Michel (Alsace) : 376,103 PT
8/ CASCALES Gérard (Midi-Pyrénées), CASADO Manuel (Midi-Pyrénées), JAKOB Richard (Ile de France), PILOTELLE Barbara (Ile de France) : 367,365 PT
9/ PIQUEMAL Frédéric (Midi-Pyrénées), DOMINGUES Antoine (Midi-Pyrénées), DELERIS Thierry (Midi-Pyrénées), FEVRIER Jacques (Midi-Pyrénées) : 363,257 PT
10/ RAMI Régis (Midi-Pyrénées), SAINT MACARY Daniel (Midi-Pyrénées), GARCIA Pierre (Midi-Pyrénées), LABARBE Jérôme (Midi-Pyrénées) : 353,676 PT
Vainqueurs du Triathlon : Philippe DEHON,
Sylvie DEHON, Alain BONNEMAISON et Chantal
GORPHE
Deuxièmes du Triathlon : Noël RAFFOUX,
Régis PARRY, Patrick BAUMGARTEN et Franck
DUPUY
TroisièmesduTriathlon:ChristopheIBROUCHENE,
Fernand DE FREITAS, Jean-Philippe BURCK et
Marc LANDY
LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx
Triplettes du 13/05/2015 à Argelès-sur-Mer (66 triplettes)Triplettes du 13/05/2015 à Argelès-sur-Mer (66 triplettes)
1/ COURTNEY Kevin, PAWLISZ Michel, LUJIC Olivier (Lorraine / Alsace / Bretagne) : 63,411 %
2/ LELANDAIS Michel, LOPEZ Michel, CODINA Gérard (Languedoc R. / Vaucluse / Drôme Ardèche) : 63,251 %
3/ PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, MAUREL Gilles (Franche-Comté / Midi-Pyrénées) : 61,832 %
4/ BAUMGARTEN Patrick, DUPUY Franck, RAFFOUX Noël (Midi-Pyrénées / Poitou Anjou) : 61,761 %
Quadrettes du 14/05/2015 à Argelès-sur-Mer (40 quadrettes)Quadrettes du 14/05/2015 à Argelès-sur-Mer (40 quadrettes)
1/ DUPUY Franck, PIERI Sabrina, MOYERE Jérémy, ACHAB Philippe (Midi-Pyrénées / Corse / Var) : 103,405
2/ BOUISSOU Stanislas, CREPINEAU Jean-Philippe, DEHON Sylvie, GORPHE Chantal (Midi-Pyrénées / Var) : 53,110
3/ GAUDIN Olivier, GARDON René, LEROUGE Armand, LEROUGE Jordan (Languedoc R. / Lyonnais) : 52,214
4/ BAJARD Eric, JACQUEMIN Laurence, PERELLI Yannick, VERNE Christophe (Bourgogne / Ain) : 45,008
Libre parallèle du 14/05/2015Libre parallèle du 14/05/2015
à Argelès-sur-Mer (344 joueurs)à Argelès-sur-Mer (344 joueurs)
1/ CHAMPARNAUD Pascal (Aquitaine) : 2075
2/ SOUDIEUX Michel (Midi-Pyrénées) : 1940
3/ BAUCHE Emmanuel (Languedoc R.) : 1836
4/ BOETTCHER Isabelle (Seine et Marne) : 1812
Libre parallèle du 13/05/2015Libre parallèle du 13/05/2015
à Argelès-sur-Mer (236 joueurs)à Argelès-sur-Mer (236 joueurs)
1/ PIERI Chantal (Corse) : 1906
2/ AURIEMMA Raphaël (Lyonnais) : 1724
3/ CHAMASSIAN Gabriel : 1596
4/ WARCHOL Isabelle (Nord Pas de Calais) : 1571
Donnes Libres par deux du 15/05/2015 à Argelès-sur-Mer (180 doublettes)Donnes Libres par deux du 15/05/2015 à Argelès-sur-Mer (180 doublettes)
1/ DANGU Bruno et NOVELLO Jacky (Centre) : 2435
2/ MAZEL Rémy et RODRIGUEZ Maryse (Languedoc Roussillon) : 2407
3/ LECOMTE Jean-Luc (Ile de France) et COUMAILLAUD Joël (Charentes) : 2333
4/ MORIN Hervé (Ain) et MARINGUE Didier (Bourgogne) : 2134
Triplettes du 15/05/2015 à Argelès-sur-Mer (70 triplettes)Triplettes du 15/05/2015 à Argelès-sur-Mer (70 triplettes)
1/ PAWLISZ Michel, DAUER Eric, LUJIC Olivier (Alsace / Bretagne) : 75,896 %
2/ BAJARD Eric, PORCEDDU Guillaume, QUILLARD Fabrice (Bourgogne) : 67,107 %
3/ LELANDAIS Michel, LOPEZ Michel, GUILLET Jérémy (Languedoc Roussillon / Vaucluse / Allier) : 63,611 %
4/ ACHAB Philippe, MOYERE Jérémy, PIERI Sabrina (Var Côte d’Azur / Midi-Pyrénées / Corse) : 62,565 %
Libre parallèle du 15/05/2015Libre parallèle du 15/05/2015
à Argelès-sur-Mer (308 joueurs)à Argelès-sur-Mer (308 joueurs)
1/ HENTZLER Jean-Paul (Lorraine) : 2152
2/ SAURIS Christine (Loire Océan) : 1811
3/ LO PRESTI Gaëtan (Franche-Comté) : 1745
4/ FIGUEIREDO Tony (Centre) : 1650
Triplettes du 16/05/2015 à Argelès-sur-Mer (48 triplettes)Triplettes du 16/05/2015 à Argelès-sur-Mer (48 triplettes)
1/ LUJIC Olivier, COURTNEY Kevin, LAISSUS Julien (Bretagne / Lorraine) : 67,427 %
2/ LELANDAIS Michel, LOPEZ Michel, GUILLET Jérémy (Languedoc Roussillon / Vaucluse / Allier) : 63,406 %
3/ BERAUD Christian, BOBILLOT Christian, PERTIN Jean-François (Ain) : 60,073 %
4/ PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, LEONARD Bertrand (Franche-Comté / Ile de France) : 59,561 %
Quadrettes en parallèle du 16/05/2015 à Argelès-sur-Mer (32 quadrettes)Quadrettes en parallèle du 16/05/2015 à Argelès-sur-Mer (32 quadrettes)
1/ LUJIC Olivier, COURTNEY Kevin, BEAUCOURT Sébastien, LAISSUS Julien (Bretagne / Lorraine / Nord) : 65,499
2/ LESTAGE François, WEILL Marc, GUESDON Laurent, VALLOIS Patrick (panaché) : 59,280
3/ LOPEZ Michel, PAOLETTI Laurent, GUILLET Jérémy, LELANDAIS Michel (panaché) : 48,036
4/ DAUER Eric, PAWLISZ Michel, SEGUINAUD Thierry, VACHER Véronique (Alsace / Loire Forez) : 41,852
Libre parallèle du 16/05/2015Libre parallèle du 16/05/2015
à Argelès-sur-Mer (252 joueurs)à Argelès-sur-Mer (252 joueurs)
1/ REDON Lionel (Val d’Adour) : 2399
2/ BERGES Christian (Charentes) : 2292
3/ PONCET Jean-Claude (Allier) : 2189
4/ SAMPAIO Julio (Lyonnais) : 1809
Grand Libre du 16/05/2015Grand Libre du 16/05/2015
à Argelès-sur-Mer (508 joueurs)à Argelès-sur-Mer (508 joueurs)
1/ QUILLARD Jean (Bourgogne) : 2458
2/ PLACHTA Arnaud (Vaucluse) : 1862
3/ FERRIERE Jacques (Drôme Ardèche) : 1769
4/ GIFFAUX Martine (Picardie) : 1725
Donnes Libres du 17/05/2015Donnes Libres du 17/05/2015
à Argelès-sur-Mer (228 joueurs)à Argelès-sur-Mer (228 joueurs)
1/ PARADINAS Roger (Allier) : 2568
2/ MARCAULT Jean-Vincent (Bretagne) : 1494
3/ BILLOTTET Marc (Champagne Ardenne) : 1437
4/ VIEILLEPEAU Mickaël (Sarthe Mayenne) : 1270
Duplicaté Individuel du 14/05/2015Duplicaté Individuel du 14/05/2015
à Argelès-sur-Mer (192 joueurs)à Argelès-sur-Mer (192 joueurs)
1/ JOLY Yannick (Charentes) : 66,547 %
2/ MADRE Gilles (Centre) : 64,554 %
3/ LUCIDO Sylvain (Var Côte d’Azur) : 62,234 %
4/ LONG Sébastien (Midi-Pyrénées) : 62,212 %
Triplettes du 22/05/2015 à Vichy (104 triplettes)Triplettes du 22/05/2015 à Vichy (104 triplettes)
1/ COURET Xavier, GUILLAS Dominique, GUILLAS Patricia (Loire Océan) : 66,980 %
2/ THIEBAUT Dominique, CHEVALIER Francis, MOLON-LOZZA Thomas (Lorraine) : 66,629 %
3/ PORCEDDU Guillaume, PORCEDDU Aurore, VILLIERS Paul (Bourgogne) : 66,142 %
4/ HAOUI Rachid, CHARRAS Jean-Marc, ENGEL Pascal (Vaucluse / Alsace) : 63,647 %
Quadrettes en parallèle du 23/05/2015 à Vichy (52 quadrettes)Quadrettes en parallèle du 23/05/2015 à Vichy (52 quadrettes)
1/ CODINA Gérard, CRAMAILLE Stéphane, HUDRY Nicolas, TERRIER Hugo (Drôme / Savoie / Picardie) : 125,738
2/ VITTOZ Sébastien, ROTH Didier, BODIN Pascal, DUTHEIL Jean-Yves (panaché) : 70,510
3/ COURTNEY Renaud, SICRES Stéphane, FOUCHER Bruno, RAFFOUX Noël (M-Pyrénées / Poitou Anjou): 60,641
4/ JAKOB Richard, LOISEAUX Jean-Noël, PILOTELLE Barbara, CASCALES Gérard (IDF / M-Pyrénées) : 52,545
Grand Libre du 23/05/2015Grand Libre du 23/05/2015
à Vichy (508 joueurs)à Vichy (508 joueurs)
1/ DURAND Richard (Limousin) : 2473
2/ VILLEFAYOT Daniel (Lorraine) : 2402
3/ NICOLLIN Gérald (Savoie Mont Blanc) : 1934
4/ REDON Lionel (Val d’Adour) : 1906
Donnes Libres par deux du 23/05/2015 à Vichy (170 doublettes)Donnes Libres par deux du 23/05/2015 à Vichy (170 doublettes)
1/ BLERON Alain et DEBRADE Patrick (Limousin) : 2381
2/ LE VISAGE Christophe (Ain) et SAPORITA Jean-Paul (Seine et Marne) : 2280
3/ PASCAL Denis et BONNISSOL Christian (Loire Forez) : 2187
4/ CANONNE Jean-Luc (Picardie) et ROQUES René (La Réunion) : 1945
Triplettes du 24/05/2015 à Vichy (78 triplettes)Triplettes du 24/05/2015 à Vichy (78 triplettes)
1/ AIGOIN Paul, MOREAU Georges, RAMAYE Isabelle (Languedoc Roussillon) : 68,743 %
2/ VACHER Véronique, LOISEAUX Jean-Noël, SEGUINAUD Thierry (Loire Forez / Ile de France / Alsace) : 63,621 %
3/ MERCIER Sébastien, DIEUZY Denis, DEBRIS Sébastien (Normandie) : 65,019 %
4/ FALGUIER Joël, IBROUCHENE Christophe, RABBY Mathieu (Ile de France) : 61,711 %
Quadrettes du 24/05/2015 à Vichy (61 quadrettes)Quadrettes du 24/05/2015 à Vichy (61 quadrettes)
1/ LECLERCVéronique,PEROCHONJean-Michel,ROCHEJonathan,GUERINPascal(Charentes/Bourgogne):81,738
2/ DIEUZY Denis, MERCIER Sébastien, DEBRIS Sébastien, MALERGUE Cyril (Normandie / Limousin) : 78,821
3/ LABARBE Jérôme, PORCEDDU Guillaume, DEBIESSE Michaël, GUILLOT David (panaché) : 78,224
4/ MARTINEZ Jean-Philippe, ROBERT Joseph, NOVELLO Jacky, BEAUCOURT Sébastien (Centre / Nord) : 76,055
Libre parallèle du 24/05/2015 a-midiLibre parallèle du 24/05/2015 a-midi
à Vichy (336 joueurs)à Vichy (336 joueurs)
1/ MERGER Patrice (Ain) : 1779
2/ LECLERC Jean-Philippe (Franche-Comté) : 1690
3/ DISERBEAU Stéphane (Ile de France) : 1629
4/ GREFFET Robert (Ain) : 1626
Libre parallèle du 24/05/2015 soirLibre parallèle du 24/05/2015 soir
à Vichy (352 joueurs)à Vichy (352 joueurs)
1/ LEGAL Jean-Louis (Bretagne) : 1917
2/ DAVID Vincent (Centre) : 1892
3/ ROSSI Guy (Allier) : 1886
4/ DUBOIS Patrice (Poitou Anjou) : 1825
Donnes Libres du 25/05/2015Donnes Libres du 25/05/2015
à Vichy (268 joueurs)à Vichy (268 joueurs)
1/ DEPESSEVILLE Christian (Loire Forez) : 2496
2/ BOULAY Lédia (Sarthe Mayenne) : 2099
3/ SAMPAIO Georges (Lyonnais) : 1900
4/ PONCET Jean-Claude (Allier) : 1618
2244 Vous, les champions
Il y a dix ans ... en 2005
Les Championnats de France Individuels et Jeunes à Etoile-sur-Rhône et Valence
L’Open se joue en 3 séances que domine
Daniel SAGNAT, alors président du comité
Limousin. Il s’adjuge la victoire avec 10%
d’avance sur le picard Michel LAHACHE, très
ému par sa performance. Après avoir accumulé
de nombreuses 4èmes
places, Pierre FREY goûte
aux joies du podium. La roue tournerait-elle ?
En 1ère
Série, la compétition comporte 4 tours
dont une finale Howell à 16. A son issue, le
francilien Michel PAWLISZ réalise le score
exceptionnel de 67,5% qui ne le propulse que 2nd
,
partant de trop loin. Le Champion est l’aquitain
François LESTAGE qui a rattrapé sa mauvaise
1ère
manche à 48%. Tout sourire, il renoue avec
la victoire qu’il a connue en 2002 en quadrettes.
Florent TRIVERO, tout juste titré à Chalon-sur-
Saône, est en forme et élargit son palmarès.
Après quelque temps d’absence dans le monde
duTarot,SéverineDAGNEAUX(VarCôted’Azur)
s’est remise à jouer. Mais le saviez-vous ? Elle
avait gagné en 2005 en 2ème
Série devant le
trésorier languedocien Alain FOLCHER et le
bourguignon Pierre CAMMAS. Espérons que
son retour lui procure d’autres bonheurs !
Le comité de la Réunion est enfin couronné
grâce à la prestation de René ROQUES en
Promotion, fier de lever sa coupe. Le tulliste
Alain CAVY (2ème
), représenté par Henri
ESTORGES, et “le Jack”, le baumois Gérard
JACQUIN (3ème
), s’emparent des autres trophées.
En jeunes, Guillaume PORCEDDU (Bourgogne)
confirme en remportant l’individuel junior devant
Julien CARPENTIER (Bretagne), vainqueur
dans le même week-end des quadrettes comités.
Les Championnats de France Triplettes à Vichy
Cette année-là, le Championnat Triplettes Open
se déroule en 4 séances (66, 44, 22 et 16).
Accompagnés de Malik FARHAT, Eric DAUER
et le tout juste récompensé Pierre FREY ne
laissent pas s’échapper le titre qu’ils avaient
touché du doigt la saison précédente (3èmes
)
avecVincentDIDIERJEAN. LesparisiensPhilippe
CHASSAGNON, Richard JAKOB et Barbara
PILOTELLE, qui ont remporté la finale avec 60%,
terminent 2nds
et n’ont rien à regretter, étant à
12% derrière les vainqueurs. Laformation lorraine
de Michel SOUDIER, Georges PLUMEREAU et
Philippe PIROVANO, inattendue sur la 3ème
marche du podium, est vivement applaudie
pour sa régularité sur les 4 tournois.
En Triplettes Promotion, on retrouve en haut de
l’affiche Kamel ZARROUG qui n’a qu’effleuré
l’or dix ans après, finissant Vice-Champion de
France Quadrettes D1 cette année. Félicitations
à lui et ses coéquipiers drômois Christian
CLAUDEetAndréDEVARENNE.D’autresjeunes
strasbourgeois s’illustrent : Franck DUMONT,
Peggy et Adi MELLUL occupent le 2ème
rang. Les
derniers élus pour le podium sont les mâconnais
DenisSILVANT,PatrickBINONetsonpèreMarcel.
Le 1er
Grand National de Triathlon à Saint-Gilles-du-Gard
La FFT organisait pour la première fois une
manifestation estivale, un triathlon par équipe
en trois épreuves : un tournoi duplicaté individuel
par 4, un tournoi quadrettes et un tournoi libre
par 4. Ce n’est pas un Championnat de France
et les joueurs peuvent composer leur formation
à leur guise (aucune contrainte géographique
ou de niveau). C’est une équipe constituée,
celle des lapins, qui va s’imposer sur les 33 en
course, après un +110 en quadrettes. Bravo à
Jean-Pierre BOULEY, Patrick CLAR, Lionel
DUCARD etJacquesGAUDILLIERE(Bourgogne).
2255Vous, les champions
Grand National de Triathlon 2015
Envoûtant !
Pour cette 11ème
édition, Régis GUERPILLON
et Christian BOBILLOT ont été nommés
druides arbitres. Ils ont 37 équipes à gérer,
qui seront réparties en deux tournois de 13
tables et un de 11 en individuel et quadrettes.
Première épreuve : le duplicaté individuel
Au classement individuel, le francilien
Christophe IBROUCHENE balaie la séance
avec 72 % devant Jean-Marc CHARRAS
(Vaucluse), Yoann ROCHE (Ile de France)
et Régis RAMI, président du comité Midi-
Pyrénées. C’est la formation mi-toulousaine
mi-parisienne qui a établi le meilleur élixir à
228,2 % : Gérard CASCALES, Manuel
CASADO, Barbara PILOTELLE et Richard
JAKOB sortent vainqueurs du classement
par équipes, mais ne sont que 3èmes
au
général. Grâce à leur cumul de 227 % et
leur bonus de départ, Yoann ROCHE, Pascal
DELABARRE, Jean-Louis DJIANE et la
seine-et-marnaise Isabelle BOETTCHER
espèrent que le philtre de la victoire, qu’ils
ont pris, ne sera pas rompu… Christophe
IBROUCHENE, 2nd
, souhaite déjà les en
détourner !
Deuxième épreuve : la quadrette
Les jeux présentent quelques perversités
dans les redistributions. Les répartitions
empoisonnées vont donner un mal de crâne
à de nombreuses quadrettes, mais Sylvie
DEHON, surnommée “la sorcière”, épaulée
desesapprentis,atrouvéleremède,obtenant
78 PM. Le motivé Christophe IBROUCHENE
a concocté lui aussi un bel antidote à 69 PM
qui lui permet de prendre la tête de la
compétition devant les vainqueurs du jour.
Le pouvoir de la potion s’est un peu estompé
pour Yoann ROCHE, auteur d’un honorable
35 PM, qui reste malgré tout 3ème
. Tous les
sorts jetés par Gégé CASCALES, qui n’a
pas la langue pendue, se sont retournés
contre lui ! Il ne réalise que 2 petits PM qui
l’éloignent du graal.
Dernière épreuve : le libre
Les onze 1ères
équipes peuvent encore
prétendre. Sylvie DEHON, de sa baguette
magique, a lancé une fumée somnifère
dans toute la salle avant le début du
concours pour conserver au moins sa place,
mais boum boum ! Patrick BAUMGARTEN,
Franck DUPUY, Régis PARRY et Noël
RAFFOUX ont réussi à déjouer ce sortilège
en réalisant 3405 points, des “culs-bénis”
qui sont tombés dedans quand ils étaient
petits ! Etant classés 9èmes
, ils ont pris une
bonne option. Cependant, l’Ordre de la
sorcellerie de l’Union ne s’est pas fait
prendre à son propre piège et ne s’est pas
endormi, réalisant un beau 1721 points.
Grâce à cette performance, Sylvie DEHON,
Philippe DEHON, Alain BONNEMAISON
et la néo charentaise Chantal GORPHE
remportent le Triathlon 2015, inscrivant
leurs noms dans le grimoire FFT. L’équipe
mixte de Midi-Pyrénées et Poitou Anjou,
composée du trésorier national Patrick
BAUMGARTEN, Franck DUPUY, Régis
PARRY et Noël RAFFOUX, termine 2ème
.
Sur la 3ème
marche, c’est l’enchantement pour
Christophe IBROUCHENE (Ile de France),
Jean-Philippe BURCK (Drôme Ardèche),
Fernand DE FREITAS et Marc LANDY (Val
d’Adour), tous deux récompensés sur leurs
terres. Heureusement, leurs -32 en libre
n’ont pas fait disparaître la coupe ! Yoann
ROCHE et ses coéquipiers échouent à la
4ème
place, mais comptent bien repartir à la
chasse au Petit et à la chasse aux sorcières
dès que possible ! Jean-Louis DJIANE, qui
se rend début août à Alès, a vu dans sa
boule de cristal de meilleures prédictions !
La FFT tenait à remercier les bénévoles qui
ont tout fait pour que cette manifestation se
déroule dans des conditions optimales (salle
spacieuse et climatisée) et dans une
ambiance chaleureuse (bonne humeur et
soleil). Eux aussi sont de grands magiciens !
Rendez-vous en 2016 à Albi, aux alentours
du 15 août.
Agréable remise des prix à l’extérieur qui devrait être suivie d’une marmite de potion apéritive !
Yoann ROCHE, Jean-Louis DJIANE, Isabelle BOETTCHER et Pascal DELABARRE : dur dur...
2277Vous, les participants
Stage Jeunes 2015
J’ai attrapé un coup de soleil !
Devenir les Rois Soleil !
Tous se sont appliqués pour gagner les tournois qui
se sont déroulés dans un bon esprit de camaraderie.
Pour les triplettes, chaque équipe devait porter un
symbole commun et choisir un nom : ce sont “les tee-
shirts blancs” qui l’ont emporté devant “les ariégeois”,
en rouge. De plus, la malédiction a continué en équipe
pour les profs qui ont perdu leur dernier match.
De l’eau s’il vous plaît !
L’excursion avait lieu le jeudi à Antibes. Le matin,
au Marineland, tous ont été ébahis par les spectacles
des otaries, des dauphins et des orques, des beaux
bébés de plus de cinq tonnes ! L’après-midi, les
jeunes ont pu s’éclater à l’Aquasplash où il ne
manquait pas de toboggans ! Tous les participants
remercient la FFT pour cette belle journée, même
les deux gars qui ont attrapé une insolation !
Plus loin que le soleil couchant !
Le jeudi soir suivait la soirée dansante. Alors qu’elle
venait à peine de commencer, survint une coupure
électrique dans tout le camping. Il a fait noir un long
moment et la boum a failli se transformer en une
soirée contes, au briquet ! Après une petite heure
d’attente, tout fonctionnait à nouveau et les jeunes
ont pu s’en donner à coeur joie sur la piste. Le
samedi soir, il n’y a eu aucun souci, sauf peut-être
les premiers pleurs sur le dernier slow qui laissaient
envisager des séparations difficiles le lendemain...
Au zénith !
Le challenge a été remporté par Hugo POPLINEAU
(Loire Océan) qui s’est fait scander son nom et qui
a été fort applaudi pour sa victoire. Le second n’est
autre que Loris CARMAGNAT (Franche-Comté),
alias “la mini-science”, très content de repartir avec
la console de jeux, premier lot à la base. Il peut donc
remercier Hugo le gagnant qui a opté pour la caméra
embarquée. Antoine ESCUDERO, du Loire Forez,
complète le podium, serrant fort son insecte volant !
Que du nouveau sous le soleil !
L’édition 2015, du 12 au 19 juillet, comptait 57 inscrits,
soit 11 jeunes de plus que l’an dernier. Cet effectif
ravit, d’autant plus qu’ils étaient nombreux à se jeter
pour la première fois dans l’aventure. Dans l’équipe
d’encadrement, un petit bleu s’est aussi greffé au
quintet Valérie DEBIESSE, David GUILLOT, Michel
DESJOBERT, Adrien PEREZ (les profs) et Nathalie
ODIC (l’intendante infirmière !) : il s’agit de Gilles
MAUREL qui avait assisté de loin au stage de
Brommat et qui avait proposé sa candidature si
nécessaire. A croire que le besoin s’est fait sentir !
Gilles s’est énormément investi, tout comme sa
compagne Muriel CARRIQUI qui, en vacances
pourtant, a donné un sacré coup de pouce. Merci à ce
couple “animal” qui n’a pas échappé au bisutage !
Cours aux élèves “levants” !
Comme l’an dernier, Valérie et Michel se sont
occupés des néophytes. Valérie a pris sous son aile
cinq enfants qui savaient à peine jouer. Ils ont très
vite progressé si bien qu’en fin de stage, ils ont pu
passer la même interro que les élèves de Michel.
Les prétendants, très nombreux cette année, ont été
divisés en deux groupes. Gilles et David ont travaillé
particulièrement sur les écarts et les plans d’attaque,
les règles de base en défense, le maniement des
bouts et des atouts, les principales annonces FFT et
ont fait une initiation aux techniques du deux pour un
et de la tenue.
Adrien lui aussi a insisté sur l’attaque (écart et ligne
de jeu) et après avoir vérifié que tous ont assimilé
les règles de base, il a approfondi les techniques de
défense. Les annonces personnalisées, telles que
les cartes de main forte, ont été abordées.
Le traditionnel contrôle de samedi matin n’en a pas
découragé, comptant pour le challenge. Certains
sont passés à l’oral cette année : les débutants ont pu
êtreainsiévaluésetontreçuunbilandecompétences.
Les plus expérimentés ont dû développer une jouerie
de défense sur une donne proposée en justifiant tout.
2288 Vous, les participants
Tarotmag 24
Tarotmag 24
Tarotmag 24
Tarotmag 24
Tarotmag 24
Tarotmag 24
Tarotmag 24
Tarotmag 24
Tarotmag 24
Tarotmag 24
Tarotmag 24
Tarotmag 24

Contenu connexe

Tendances (20)

TarotMag n°22
TarotMag n°22TarotMag n°22
TarotMag n°22
 
Tarotmag 33
Tarotmag 33Tarotmag 33
Tarotmag 33
 
Tarotmag n°09
Tarotmag n°09Tarotmag n°09
Tarotmag n°09
 
Tarotmag 28
Tarotmag 28Tarotmag 28
Tarotmag 28
 
Tarotmag 32
Tarotmag 32Tarotmag 32
Tarotmag 32
 
Tarotmag n°11
Tarotmag n°11Tarotmag n°11
Tarotmag n°11
 
Tarotmag 26
Tarotmag 26Tarotmag 26
Tarotmag 26
 
Tarotmag n°20
Tarotmag n°20Tarotmag n°20
Tarotmag n°20
 
Tarot Mag 23
Tarot Mag 23Tarot Mag 23
Tarot Mag 23
 
Tarotmag 31
Tarotmag 31Tarotmag 31
Tarotmag 31
 
Tarotmag n°16
Tarotmag n°16Tarotmag n°16
Tarotmag n°16
 
Tarotmag n°05
Tarotmag n°05Tarotmag n°05
Tarotmag n°05
 
Tarotmag n°15
Tarotmag n°15Tarotmag n°15
Tarotmag n°15
 
Tarotmag n°19
Tarotmag n°19Tarotmag n°19
Tarotmag n°19
 
TarotMag 29
TarotMag 29TarotMag 29
TarotMag 29
 
Tarotmag n°12
Tarotmag n°12Tarotmag n°12
Tarotmag n°12
 
Tarotmag n°04
Tarotmag n°04Tarotmag n°04
Tarotmag n°04
 
Tarotmag n°02
Tarotmag n°02Tarotmag n°02
Tarotmag n°02
 
Tarotmag n°13
Tarotmag n°13Tarotmag n°13
Tarotmag n°13
 
TarotMag n°21
TarotMag n°21TarotMag n°21
TarotMag n°21
 

Similaire à Tarotmag 24 (14)

TarotMag 26
TarotMag 26 TarotMag 26
TarotMag 26
 
TarotMag 27
TarotMag 27TarotMag 27
TarotMag 27
 
Tarotmag n°18
Tarotmag n°18Tarotmag n°18
Tarotmag n°18
 
TarotMag 25
TarotMag 25TarotMag 25
TarotMag 25
 
TarotMag 28
TarotMag 28TarotMag 28
TarotMag 28
 
Tarotmag n°07
Tarotmag n°07Tarotmag n°07
Tarotmag n°07
 
Newsletter n°6
Newsletter n°6Newsletter n°6
Newsletter n°6
 
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
 
Newsletter N°4
Newsletter N°4Newsletter N°4
Newsletter N°4
 
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
 
Tarotmag n°17
Tarotmag n°17Tarotmag n°17
Tarotmag n°17
 
Le tarot n°5
Le tarot n°5Le tarot n°5
Le tarot n°5
 
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
 
Tarotmag 30
Tarotmag 30Tarotmag 30
Tarotmag 30
 

Plus de Fédération Française de Tarot (11)

newsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdfnewsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdf
 
Newsletter n°5
Newsletter n°5Newsletter n°5
Newsletter n°5
 
Newsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdfNewsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdf
 
Newsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdfNewsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdf
 
Newsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdfNewsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdf
 
Newsletter N°3
Newsletter N°3Newsletter N°3
Newsletter N°3
 
TarotMag 24
TarotMag 24TarotMag 24
TarotMag 24
 
Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015
 
Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015
 
Le tarot n°3
Le tarot n°3Le tarot n°3
Le tarot n°3
 
Le tarot n°6
Le tarot n°6Le tarot n°6
Le tarot n°6
 

Tarotmag 24

  • 1.
  • 2. Du changement ! Cette nouvelle saison 2015-2016 nous apporte son lot de nouveautés. Les discussions qui ont amené ces changements ont été âpres, mais constructives. La grande majorité des joueurs désirait un troisième championnat en donnes libres. Après les épreuves en individuel et par équipes de quatre joueurs de même club, c’est celle en duo qui fait son apparition. Le comité Loire Océan aura l’honneur d’accueillir la première édition à Olonne-sur-Mer. Le second changement concerne les regroupements de comités. Certaines ligues étaient trop étendues géographiquement et la FFT se devait d’atténuer les déplacements des joueurs. Il y aura désormais douze regroupements en métropole et deux regroupements iliens. Enfin, la Coupe de France augmente de volume puisque 64 équipes participeront à la finale nationale en 2016. Chaque comité verra ainsi ses champions participer à cette grande fête. En attendant de vous retrouver lors d’une finale nationale ou lors d’un tournoi de club, je vous souhaite une bonne saison de Tarot. Très cordialement, Emmanuel STEFANAZZI Président de la FFT - Direction de la publication : Fédération Française de Tarot - Rédaction et relecture : Patrick BAUMGARTEN, Michaël DEBIESSE, David GUILLOT, Jérôme LABARBE, Adrien PEREZ, Guillaume PORCEDDU, Isabelle POUZADOUX, Ravi RAVINDIRANE, Emmanuel STEFANAZZI - Composition et mise en page : Adrien PEREZ - Photos : Michel CHARLON, Michaël DEBIESSE, Jérôme LABARBE, Pascale LAURENT-STEFANAZZI, Adrien PEREZ - Date de parution : Octobre 2015 - Ont collaboré aussi à ce numéro : Pierre PAQUOT, Florent TRIVERO, Guillaume PORCEDDU, les 5 consultants et de nombreux responsables de club et comité L’éditorial d’Emmanuel STEFANAZZI Président de la FFT Tarot Mag n°24 3 8 12 15 20 Agenda Actus infos Championnats de France Individuels Open et Séries 2015 Championnats de France Jeunes 2015 Championnats de France Triplettes 2015 Résultats ChampionnatsdeFranceetTriathlon 24 25 27 28 29 Résultats Open Nationaux Il y a dix ans Individuels, Jeunes et Triplettes Grand National de Triathlon 2015 Stage jeunes 2015 Stage adultes 2015 30 32 35 36 38 Que se passe-t-il du côté de... Jeux Mots fléchés et Le licencié mystère Les consultants Problème contrat, écart et entame Suivi d’une donne La donne par Guillaume PORCEDDU Sommaire 22 Nous, la fédé Le président FFT et le nouveau n°1 national, Patrick LLESTA
  • 3. Actus Infos Agenda Sont notés dans l’agenda : - les Championnats de France - les manifestations organisées par la FFT - les tournois, festivals et séjours du magazine NOVEMBRE FEVRIER - 11 au 15 : DRANCY Coupe de France et Espoirs (TM n°23) - 27 au 29 : AIX LES BAINS Championnat de France Interclubs Donnes Libres par équipes de 4 joueurs (page 14) - 5 au 7 : NEVERS Championnat de France Quadrettes (page 18) MARS 1/ Principaux renseignements pour la saison 2015-2016 La tarification est inchangée pour cette nouvelle saison grâce aux partenariats engagés et à une maîtrise des dépenses de fonctionnement. Les affiliations coûtent : 68€ par club, 30€ par joueur classé 1ère Série, 25€ par joueur 2ème Série, 20€ par joueur 3ème Série, 12€ par joueur 4ème Série, 10€ par joueur “espoirs” et 5€ par jeune. Pour les nouveaux licenciés et 4ème Série, le prix est fixé à 16€ maximum (12 pour la Fédération et 4 pour le comité). La FFT rappelle que tout joueur ayant été licencié et ayant obtenu un classement en 1ère ou 2ème Série est obligatoirement classé au minimum en 3ème Série et ce quelle que soit l’ancienneté de ce classement. Les nouveaux clubs affiliés bénéficient toujours du pack de bienvenue composé du classeur FFT, d’un CD-Rom comprenant le dossier FFTAROT, de 10 jeux et de 5 tapis. Les catégories d’âges sont les suivantes : - Jeunes : Benjamins (nés en 2004 et après), Cadets (nés en 2001, 2002 et 2003), Juniors (nés en 1997, 1998, 1999 et 2000). - Espoirs : nés en 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995 et 1996. 2/ Assemblée Générale 2015 au Grand-Village-Plage La région des Charentes a été choisie pour l’Assemblée Générale 2015 et le centre de vacances Azurèva, partenaire de la Fédération, situé sur l’île d’Oléron, a été retenu. Le “tout sur place” est très apprécié par les participants. Jérôme LABARBE fait office de maître de cérémonie pour cette assemblée. Il souhaite la bienvenue à tous et passe la parole au président de la FFT, Emmanuel STEFANAZZI. 33Nous, la fédé - 14 au 17 : SALIES DU SALAT Championnat de France Libre Senior MAI - 4 au 8 : EVIAN LES BAINS Championnats de France Individuels Open, Séries et Jeunes - 13 au 16 : VICHY Championnat de France Triplettes JUIN - 17 au 19 : Assemblée Générale de la FFT (lieu à préciser) - 22 au 28 : BLANES séjour Tarot (page 26) - 25 au 28 : PONTARLIER Championnat de France Donnes Libres JUILLET - 10 au 17 : Stage jeunes (FOURNOLS D’AUVERGNE à confirmer) AOUT - 13 au 20 : ALBI festival et grand national de triathlon - 21 au 28 : TREGUNC stage adultes (page 34) JANVIER - 8 au 16 : MARTINIQUE séjour Tarot (page 23) SEPTEMBRE - 13 au 16 : PORTES LES VALENCE Championnat de France Individuel Duplicaté Senior - 21 au 24 : OLONNE SUR MER Championnat de France Donnes Libres par équipes de 2 joueurs (page 17) - 25 au 02/10 : LE CAP D’AGDE séjour Tarot (page 33) - 25 au 02/07 : Croisière FFT Suède, Finlande, Russie, Estonie (page 11)
  • 4. Le rapport moral du président se résume par trois petits mots : “tout va bien”. En effet, il est fort agréable de constater une hausse du nombre de clubs et de licences, le bon déroulement des championnats, une bonne fréquentation des open d’accompagnement, l’arrivée de nouveaux partenaires et la pérennisation des anciens qui permettent de substantielles rentrées d’argent, une trésorerie au vert. Le président ajoute néanmoins une nuance : “tout va bien, ou presque...” car il estime que la FFT peut encore mieux faire, notamment au niveau des jeunes. Une restructuration a quand même été engagée au début de l’année. Vient ensuite le diaporama musical tant attendu d’Adrien PEREZ, salarié de la FFT, présentant les différents élus et retraçant la saison écoulée. Il avait choisi pour nouveau thème l’or. Comme l’assemblée se déroulait sur l’île d’Oléron, il a eu l’idée de faire un parallèle entre la FFT et Fort Boyard, monument célèbre de la région. Le film a été très applaudi, comme à chaque fois. Il est visible, comme les anciens, sur le site de la FFT et également sur youtube. Le secrétaire national, Michaël DEBIESSE, prend ensuite la parole et poursuit l’AG en présentant un bilan de la saison et son travail au quotidien. Il commence par donner différents chiffres : 36 comités, 362 clubs (+8) et 8955 licences (+66). Le classement national 2015 se compose de 425 joueurs classés 1ère Série, 1279 classés en 2ème Série, 3042 classés en 3ème Série et 4199 classés en 4ème Série. Il fait ensuite un inventaire de ses tâches quotidiennes : création de comptes sur le site internet de la FFT (environ 200), mise à jour du site, réponses à des questions diverses (mail ou téléphone), rédaction et relecture des TAROTmag, rédaction des comptes-rendus de réunion, diffusion des informations aux comités (bases, règlements, convocations…), établissement des documents officiels, etc. Il sensibilise d’ailleurs les responsables licences des comités à l’envoi non tardif des documents, entre autres les affiliations club (début octobre maximum) afin de sortir le Tarot Infos Clubs le plus tôt possible dans la saison. Michaël DEBIESSE récapitule ensuite toutes les nouveautés décidées pendant la saison : - passage de 32 à 64 équipes qualifiées en Coupe de France à partir de 2016. - mutations intra comité interdites durant la saison. Pour les mutations inter comités, un justificatif de changement de domicile sera demandé. - création de la compétition en donnes libres par paires, dont le premier Championnat de France se tiendra à Olonne-sur-Mer. - assouplissement pour la formation des équipes en libre par quatre (rajout de deux compositions : 1-1-3-4 et 1-1-4-4). - nouvelle règle pour les bordereaux de qualification : 10 remplaçants en libre et obligation d’avoir pris des PCN en duplicaté pour figurer dans les 5 remplaçants autorisés (sauf pour les D3 et Promotion). - règlementation des parutions publicitaires dans TAROTmag : gratuité des affiches annonçant les Championnats de France, tarif maintenu de 350€ la page (250€ la demi-page) pour les annonces de festivals ou de stages à but non lucratif, passage à 700€ pour les séjours à but lucratif. Les croisières, hormis celle organisée par la FFT, ne seront plus annoncées. - toute publicité (diffusion sur les tables ou affichage), sur un lieu de Championnat de France, devra être autorisée par un représentant de la FFT. - possibilité d’organiser un qualificatif en regroupement de comités pour rendre un championnat plus intéressant. Après avoir fini cette énumération, Michaël DEBIESSE se penche sur internet. La mise à jour du site lors de l’année et la gestion du forum restent malheureusement encore et toujours des points noirs, les gens se plaignant essentiellement de la mise en ligne tardive des résultats des Championnats de France. Pour la saison prochaine, le site de la FFT devrait faire peau neuve et passer à une version plus sécurisée. Puisque les réseaux sociaux sont maintenant d’excellents outils de communication, la FFT a ouvert une page sur facebook courant juin. Elle donne entière satisfaction et elle sera alimentée le plus souvent possible. Après l’exposé du secrétaire, c’est au trésorier de faire le sien. Il communique le bilan 2014 (du 1er janvier au 31 décembre) : ACTIF PASSIF 2014 2013 2014 2013 Actif immobilisé Terrain Constructions Autres immo corporelles Immobilisations financières TOTAL 1 Actif circulant Stock de marchandises Autres créances Valeurs mobilières de placement Disponibilité Charges constatées d’avance TOTAL 2 22 597,00 € 102 702,00 € 39 655,00 € 300,00 € 165 254,00 € 37 710,00 € 272 775,00 € 1 143,00 € 311 628,00 € 22 597,00 € 111 597,00 € 48 722,00 € 300,00 € 183 216,00 € 51 306,00 € 220 094,00 € 12 945,00 € 284 345,00 € Capitaux propres Capital social ou individuel Report à nouveau Résultat de l’exercice TOTAL 1 Dettes Emprunts et dettes Autres dettes Produits constatés d’avance TOTAL 2 132 392,00 € 196 629,00 € 16 728,00 € 345 749,00 € 97 006,00 € 27 321,00 € 6 806,00 € 131 133,00 € 132 392,00 € 190 843,00 € 5 786,00 € 329 021,00 € 106 190,00 € 26 748,00 € 5 602,00 € 138 540,00 € TOTAL COMPTES 476 882,00 € 467 561,00 € TOTAL COMPTES 476 882,00 € 467 561,00 € Actus Infos 44 Nous, la fédé
  • 5. Actus Infos Patrick BAUMGARTEN commence son rapport financier en précisant que l’exercice ne peut pas être comparé avec le précédent puisqu’il était établi sur neuf mois (du 1er avril au 31 décembre 2013). Il remercie Laurent FONTAN, le trésorier de la CCN, qui a fait du bon travail. Au final, la FFT réalise un bénéfice de plus de 16 000€. Tous les chiffres sont disponibles dans le fascicule remis. Patrick BAUMGARTEN a ensuite répondu à toutes les questions concernant le bilan. Michaël CARMAGNAT, présent dans l’assemblée, s’est vu confier la mission de lire le courrier de Philippe DONZEAU, vérificateur des comptes, excusé de son absence, dans lequel il confirme l’exactitude des comptes et du résultat donnés. Il préconise de ne rien changer. Le bilan, soumis à l’approbation par un vote à main levée de l’assistance, est approuvé à l’unanimité. C’est ensuite le moment de procéder à l’élection des membres du Conseil d’Administration. Il y a 5 postes à pourvoir. Les sortants sont Olivier AUBERT, Yves CHEKLI, Laurent FONTAN, Ravi RAVINDIRANE et Michel SOROLLA. Ils étaient 8 candidats à se présenter : Olivier AUBERT (Nièvre Yonne), Mathias BOUQUILLON (Nord Pas de Calais), Laurent FONTAN (Midi-Pyrénées), Arnaud GUITTIER (Centre), Thierry LARROQUE (Limousin), Aurore PORCEDDU (Bourgogne), Ravi RAVINDIRANE (Picardie) et Michel SOROLLA (Vaucluse). Chacun a pu prendre la parole quelques instants pour s’exprimer. Après les votes et le dépouillement, Isabelle POUZADOUX, responsable de l’équipe de dépouillement, a transmis les résultats : Ravi RAVINDIRANE (Picardie) : 8432 voix - élu 3 ans Michel SOROLLA (Vaucluse) : 7982 voix - élu 3 ans Laurent FONTAN (Midi-Pyrénées) : 6550 voix - élu 3 ans Aurore PORCEDDU (Bourgogne) : 3288 voix - non élue Mathias BOUQUILLON (Nord) : 6468 voix - élu 3 ans Thierry LARROQUE (Limousin) : 2901 voix - non élu Olivier AUBERT (Nièvre Yonne) : 4236 voix - élu 3 ans Arnaud GUITTIER (Centre) : 1739 voix - non élu Pour la CCN, Michel SOROLLA précise qu’il va y avoir une refonte de l’arbitrage avec notamment une distinction entre les arbitres de clubs : ceux qui n’arbitreraient que les libres et ceux qui pourraient arbitrer aussi des duplicatés. Grâce à Ravi RAVINDIRANE qui a déjà préparé de nombreux documents, les arbitres de clubs passeront un examen. Une hiérarchisation des responsables des arbitres, pour préciser qui peut nommer ou destituer un arbitre, sera mise en place. Jérôme LABARBE prend ensuite la parole pour présenter le projet de redécoupage des ligues actuelles. Jusqu’à cette saison, la FFT comptait 8 ligues métropolitaines. En un coup d’œil, il était aisé de voir que plus de la moitié de la France était regroupée sur les ligues 7 (Sud Ouest) et 8 (Ouest), composées respectivement de 5 et 7 comités pour 1480 et 1687 licenciés. L’ampleur géographique de ces deux ligues décourage un bon nombre de joueurs lors des regroupements pour les championnats.
  • 6. Actus Infos Actuellement, une ligue sert essentiellement à permettre de regrouper des comités dans l’incapacité d’organiser seuls leurs championnats ou dans l’organisation de la Coupe de France. L’identité des comités n’est pas remise en cause. Après différents échanges entre comités et membres de la CCN, un nouveau découpage est proposé et il a été adopté. Pierre PAQUOT, président de la chambre de discipline, informe l’assemblée que ce fut une année assez calme (9 dossiers cumulés de la CDN et de la CNDPI), avec une majorité de dossiers souvent dûs à des problèmes de comportement. Il rappelle que les statuts des comités doivent coller avec ceux de la FFT et qu’il veillera à ce qu’il en soit ainsi. Enfin, David GUILLOT, nommé président de la commission jeunes lors du Championnat à Argelès-sur-Mer, fait le bilan. Une première réunion de préparation a eu lieu à Oslon début septembre entre Emmanuel STEFANAZZI, Adrien PEREZ et lui même où le principal axe de travail concernait l’aide que l’on pouvait apporter aux personnes qui veulent monter une école de Tarot en dehors du document existant, qui n’a pas évolué depuis 10 ans. La priorité a été donnée à l’établissement de nouveaux documents : création d’école, lettre aux chefs d’établissement, progression pédagogique… L’organisation du Championnat Jeunes a été repensée avec la suppression du tournoi sélectif qui ne servait à rien, le passage à un championnat triplettes pour tous (avec néanmoins maintien des quadrettes lycées uniquement pour 2015). Il a aussi été décidé de demander des frais d’inscription pour ceux qui profitent des installations du lieu d’hébergement, mais qui décident de résider ailleurs. Ce championnat s’est globalement bien déroulé dans un nouveau camping, le Dauphin à Argelès. Pour le Championnat 2016 à Evian, la commission cherche un nouvel endroit pour essayer de réduire les coûts excessifs du VVF. Le projet est bien avancé. Depuis bientôt quelques mois, la commission, par l’intermédiaire de Murielle CHOUPAY, travaille à la mise en place d’un Championnat Grandes Ecoles. C’est un travail complexe qui demandera du temps. 3/ Conseil d’Administration constitutif Pierre PAQUOT, en tant que doyen de l’association, préside ce début de CA. Il demande quels sont les candidats au poste de président de la FFT. Seul Emmanuel STEFANAZZI se déclare. Il est élu président (15 pour). Emmanuel STEFANAZZI dirige donc la suite. Il précise qu’il a le groupe le plus homogène et compétitif, jamais eu, et qu’il en est très satisfait. Le président propose son bureau à l’ensemble des autres administrateurs : Michel SOROLLA (1er Vice président et président CCN), Michel DESJOBERT (2ème Vice président et relation joueurs), Patrick BAUMGARTEN (trésorier national), Laurent FONTAN (trésorier CCN), Michaël DEBIESSE (secrétaire national), Jérôme LABARBE (adjoint CCN). Aucun secrétaire adjoint n’est nommé. Ce bureau est élu à l’unanimité suite à un vote à mains levées. Les présidents des regroupements de comités et des différentes commissions sont nommés. Toutes les informations seront disponibles dans le Tarot Infos n°178 qui sortira normalement en octobre prochain. LA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUELA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUE Président CDN : P. PAQUOT Président CDNPI : L. MEYNET LA C.D.N.P.I. COMMUNIQUELA C.D.N.P.I. COMMUNIQUE Décision CDN n° 2015-2 du 22 mai 2015 en appel d’une décision de la CDNPI : Monsieur Philippe LOUVRIER, affilié n°1005795, pour avoir proféré des insultes et eu une agressivité verbale excessive, est suspendu de la FFT pendant 2 années. Décision CDNPI n°2015-3 du 25 mai 2015 : Monsieur Didier PROUST, affilié n°1006702, pour avoir quitté un tournoi lors de la 5ème position, après avoir eu un surcontrat refusé par l’arbitre, est suspendu de la FFT pendant deux années dont une avec sursis. Décision CDNPI n°2015-4 du 25 mai 2015 : Monsieur Jean-Michel SAGEOT, affilié n°1002842, pour avoir eu un conflit interne au sein de son comité ne justifiant aucune sanction, bénéficie d’un non-lieu. Décision CDNPI n°2015-5 du 4 septembre 2015 : Monsieur Bernard BOZONNAT, affilié n°1001427, pour avoir manqué de respect envers ses adversaires, usurpé une fausse identité lors d’un tournoi homologué et ne pas avoir respecté une décision de suspension, est suspendu de la FFT pendant 3 années. En outre, un sursis antérieur de 6 mois est résilié de plein droit. 66 Nous, la fédé
  • 7.
  • 8. Championnats de France Individuels Open et Séries 2015 Tournant dans la saison et tournant d’une vie ! Résumé du Championnat Open Cette année, le nombre de qualifiés en individuel open est passé de 140 à 196, répartis en 7 tournois de 7 tables. L’équipe arbitrale est composée de Patrick BAUMGARTEN, Laurent FONTAN, Jérôme LABARBE et Nadège BERTHELOT. Seulement 61% vont suffire pour prendre la tête de la 1ère séance. C’est Jacky DURAND (Ain) qui a réalisé ce score. Seuls deux autres joueurs, l’alsacienne Véronique CHASSSEUX et le franc-comtois Hervé KRATTINGER, outsiders eux aussi, ont réussi à dépasser la barre des 60. Mais les 1ères Séries Nationales ne sont pas loin, Patrick LLESTA (3ème ) et Jacques GINESTE (4ème ) ont réalisé plus de 59%. Le Champion de France en titre, l’azuréen Stéphane DEGIORGI, a mis à nouveau toutes les chances de son côté, étant 30ème avec 55,8%. A l’issue de ce tour, 84 participants ne vont pas être retenus. Le malheureux 113ème se nomme William DEUTCH (Nièvre Yonne) à qui il ne manque que 0,2% pour poursuivre l’aventure. Le bateau nivernais a coulé semble-t-il ! Au revoir Gilles NAVARRO (118ème ), Hubert MINOIS (132ème ), Olivier PORTKA (151ème ) et Michel MULLER (169ème ). Seul survivant à ce naufrage, Pierre LIEVIN (64ème ) portera les couleurs de son comité pour le tour suivant. Le président FFT, Emmanuel STEFANAZZI, n’a pas réussi lui non plus à attraper la bouée pour le 2nd tour. La 2ème séance est survolée par le bordelais Patrick LLESTA dont le compteur affiche un superbe 68%. Etant 3ème à la manche précédente, il va sans dire qu’il s’empare du leadership. Stéphane MOREL (Loire Forez) ajoute 62% à ses 56 de 1ère séance. Il occupe la 2ème place de l’alterné, mais aussi celle du général. Le président d’Ile de France, Jacques GINESTE, a reculé à la 8ème place, n’ayant effectué que 54%. Attention à ne pas prendre un rythme de “papy” ! Hervé KRATTINGER a encore fait fort avec 55,4% et du coup se hisse au 5ème rang du général. Stéphane DEGIORGI fait le métronome à 55,6% et se positionne 16ème . Le rescapé de la Nièvre, Pierre LIEVIN, va pouvoir continuer son petit bonhomme de chemin, ayant réalisé 53,7%. Jacky DURAND dégringole à la 18ème place à cause de ses 50,2%, mais il a sauvé sa peau, contrairement à Véronique CHASSEUX qui ne pourra même pas jouer le prochain tour suite à sa très mauvaise soirée à moins de 40%. Classé 29ème en démarrant ce 3ème tour, Fabrice MATTERA (Var Côte d’Azur) s’adjuge un beau 63,7% qui le propulse directement 3ème . Avec 54,6%, Patrick LLESTA conforte son avance et met 8 points dans la vue de son poursuivant, le combatif Stéphane MOREL. Stéphane DEGIORGI est toujours aussi régulier et se place 9ème avant l’ultime bagarre. Pierre LIEVIN a survécu (55,4%) et se met même à rêver d’un nouveau titre qui succèderait à celui gagné en 2012 en 2ème Série. Jacques GINESTE et Hervé KRATTINGER finissent la séance à 48%. Ce score sera épongé par leurs économies et ils iront donc en finale. Ce n’est pas le cas pour Jacky DURAND qui a périclité à la 30ème place, éliminatoire. Petit point avant le combat décisif au coefficient de 1,40 que tous doivent prendre en considération : dix joueurs 1ère Série Nationale sont encore en course, comme le président du Nord Pas de Calais, Pascal LELOIRE, à la 4ème place, ou encore le lyonnais Jean- David DJIAN, vainqueur de l’épreuve en 2008, qui est 8ème , sans oublier Patrick LLESTA et Stéphane DEGIORGI dont on a déjà parlé. Aucun joueur Promotion n’est parvenu jusque là et seulement quatre 2èmes Séries ont atteint cette phase. Bravo au charentais Fabrice VERSAVAUD (10ème ), aux bretons Pierrette MERLE et Alain VACHON (24ème et 25ème ) et à la corse Martine DESJOBERT (27ème ). La fatigue se lit sur les visages des 28 finalistes, c’est peut-être pourquoi cette séance a été remportée sur un résultat plus faible qu’à l’accoutumée. En effet, Stéphane DEGIORGI gagne la finale avec seulement 57,7%. Les scores peu élevés sont plutôt une bonne nouvelle pour ceux qui étaient en tête. Avec encore 55% à son actif, Patrick LLESTA n’est pas inquiété et s’octroie très facilement la victoire. C’est son 3ème titre en open, ayant gagné en 2011 et 2012, et son 4ème en individuel, étant Champion 1ère Série en 2014. Chapeau bas ! Cette nouvelle prouesse hisse provisoirement Patrick à la 1ère place du Classement National car il faudra attendre le résultat d’Eric DAUER, sélectionné en 1ère Série. Contrairement au meneur, le peloton s’est écroulé : Stéphane MOREL a vécu un calvaire et pointe dernier à 40%, Fabrice MATTERA n’a pas la moyenne (45,8) et Pascal LELOIRE n’a obtenu que 51,8%. Par conséquent, Stéphane DEGIORGI est déclaré Vice-Champion de France. On peut dire qu’il a bien défendu son titre ! Félicitations. La 3ème place revient au lyonnais Jean-David DJIAN qui a n’a rien lâché et qui termine sur la belle note de 56,3%. JD peut être fier de compléter ce podium que l’on peut caractériser de magnifique. Pascal LELOIRE, d’un super niveau lui aussi, échoue 4ème pour 0,8%, une broutille vu le nombre d’étuis joués. Petit clin d’œil enfin à Fabrice VERSAVAUD qui finit 5ème au général, suite à sa belle prestation en finale (2ème à 56,8%). Résumé du Championnat Première Série Rien ne bouge dans le déroulement : les 56 heureux élus participeront à deux séances, puis la moitié d’entre eux sera plébiscitée pour la finale. Régis GUERPILLON a été choisi comme grand maître de cérémonie mais surtout gendarme ! La trentaine est à l’honneur lors du 1er tour. Le lyonnais Nicolas PORRET est en haut de l’affiche avec 62,534%, collé au train (62,521 %) par le bourguignon Jérôme JACQUET qui ne compte pas se laisser faire comme en open où il n’a même pas atteint la 2ème phase ! Vient ensuite le cinquantenaire Jean-Philippe MARTINEZ du comité Centre qui est le dernier à franchir la barre des 60 (61,4 %). Ses homologues, le bourguignon Claude VINCENT à 58,2% et le franc-comtois Philippe DONZEAU à 56,4% qui fêtera son demi-siècle entre Argelès et Vichy, ont bien marché également ! Deux délégués de la quarantaine sont là : Gérald DEROUIN (Sarthe Mayenne) a plus de 59%, tout comme Eric DAUER qui est sous pression. En effet, si Patrick LLESTA fait une belle perf à l’open, ce qui est bien parti, et si le strasbourgeois veut conserver Chaleurs ou sueurs froides pour le breton Alain VACHON avant d’arriver en finale ? Gérald DEROUIN peut souffler après sa bonne 1ère séance ! 88 Vous, les participants
  • 9. sa place de numéro 1, il doit absolument ne pas rater ce championnat, n’étant pas qualifié en triplettes. Alors pourvu que ça dure comme la 1ère séance ! Patrick, présent également, défendant son titre, ne connaît pas le même succès qu’à l’open, n’ayant obtenu que 47,3%, mais comme tous les autres mal classés, il aura une session de rattrapage le lendemain s’il veut au moins aller en finale, synonyme de minimum 20 PP. L’azuréen Stéphane DEGIORGI participe lui aussi à cette épreuve. Il fait encore preuve d’une belle régularité, effectuant 55,6%, contrairement à son collègue de comité Fabrice MATTERA et à Pascal LELOIRE (Nord), tous deux à 44%, qui feraient mieux de tout donner désormais en open ! En 2ème séance, ce sont les quarantenaires qui s’illustrent, mais pas les mêmes ! David BRETON (Lyonnais) gagne la manche avec un gros 68% devant les midi pyrénéens Gilles MAUREL à 63,4% et Frédéric PIQUEMAL à 59,1%. “Piquou”, auteur d’une bonne 1ère prestation à 56%, prend la 2ème place du général, à seulement un point du vainqueur de cette séance qui a rattrapé son mauvais 1er essai à 48 %. Celui qui complète le trio de tête n’est pas Gilles MAUREL, qui est seulement 8ème suite à un départ catastrophique : il s’agit de Stéphane JOUFFROY (Ain) qui a réalisé deux beaux tournois à 57 %. Stéphane DEGIORGI est imperturbable à 57%, ce qui le hisse 6ème au général, entre deux bourguignons, Jérôme JACQUET et Claude VINCENT qui ont sauvé les meubles. Eric DAUER aurait préféré ne pas réaliser son âge, 42, en pourcentage… Ça s’est mal passé aussi pour Gérald DEROUIN et Jean-Philippe MARTINEZ à 46, Nicolas PORRET et Philippe DONZEAU à 48, qui atteignent quand même la finale, comme le premier joueur français qui devra accomplir un exploit s’il veut le rester. La bonne nouvelle est que Patrick LLESTA n’a réalisé que 51,6% qui l’élimine (31ème ). Fabrice MATTERA et Pascal LELOIRE n’ont pas pu revenir et sont dirigés eux aussi vers la sortie. Tous ont été impitoyables avec l’alsacienne Véronique CHASSEUX, seule représentante féminine, qui n’a fait que subir (42 et 44). Il n’y aura donc que des hommes en finale. Le duo bourguignon signe comme au 1er tour une bonne performance : Jérôme JACQUET avoisine 64% et Claude VINCENT approche les 60. Eric DAUER ne fait que 58,3%. Il en manquera pour le podium et pour conserver son rang. Ça y est, on peut le dire, vu que Patrick LLESTA a triomphé en open la veille, il devient le nouveau n°1 français. Les trois leaders se sont écroulés : David BRETON a passé une sale après-midi et occupe la dernière place de l’alterné à 38,7%, Frédéric PIQUEMAL n’est guère mieux à 42 et Stéphane JOUFFROY n’a pas la moyenne (48,8%). Leurs espoirs de podium s’envolent. Du coup, Jérôme JACQUET est proclamé Champion de France. Il est dans tous ses états et ne sait plus où il habite. Sa joie d’avoir gagné est belle à voir et il va transmettre ses émotions à toute l’assemblée lors de la remise des prix. Merci Jérôme et bravo. Son copain de comité, Claude VINCENT, plusieurs fois récompensé en D3 et D2, goûte à nouveau au podium, à sa 2ème marche, et cette fois dans la catégorie reine. Le parcours de Claude est l’un des plus beaux exemples de réussite : c’est un joueur qui a commencé le duplicaté il y a peu de temps et qui a progressé de manière fulgurante. Félicitations et que le ban bourguignon soit encore entonné ! La 3ème place revient à Stéphane DEGIORGI qui cumule les trophées ! Grand respect à lui pour son incroyable régularité en individuel, même s’il a faibli sur cette séance (53,3%). Discret jusque là (13ème ), comme à son habitude, le talentueux parisien Richard JAKOB a effectué 56% en finale, score malheureusement insuffisant. Gilles MAUREL termine 5ème , mais c’est sûr, il fera quand même un bon prof de stage jeunes ! Philippe DONZEAU finit en milieu de classement, comme la plupart des autres protagonistes cités précédemment, et n’a plus qu’à espérer se payer son cadeau des 50 ans à Vichy ! Résumé du Championnat Deuxième Série C’est dans la chaleur de la salle Waldeck Rousseau que les 112 participants se sont élancés à l’assaut des 28 premières donnes sous le contrôle de Nadège BERTHELOT, assistée de Jean-Pierre BERBERAT et de Jean-Michel SAGEOT. A l’issue de la séance, la moitié des joueurs devra se rabattre sur les open d’accompagnement ou rentrer à la maison. Il ne fallait donc pas prendre de faux départ et à ce petit jeu, c’est Pascal THIERY (Seine et Marne) qui s’en sort le mieux puisqu’il s’adjuge ce 1er acte avec 63,6%. Il devance Michel MUZZI (Midi-Pyrénées)à61,9%et StéphaneMIONNET (Nord Pas de Calais) qui occupe la tête du classement des défenseurs pour terminer à 61,3%. Noël BALLAND (Centre) se trouvait dans la ligne Sud comme le leader et en raison du classement alterné, il se retrouve 5ème , mais à seulement 0,018 du meneur. Le francilien Jean-Claude METALLIER est le dernier joueur à plus de 60. L’aquitain Adrien GUIGNARD a peut-être eu de la chance (jeu de mots de Maître Capello !) en attaque puisqu’avec ses 83%, il s’octroie cet accessit, juste devant Sandra DAVID (Bourgogne) et ses 79% (pourvu que ça dure !) qui leur permettent d’occuper les 16ème et 20ème places. Alain NAVEL, le CCR de Loire Océan, est toujours présent (10ème ), tout comme la jeune charentaise Maureen GUAY (24ème ) qui espère jouer à nouveau la finale comme l’an dernier à Evian. Dans la famille LE VISAGE (Ain), ça passe de justesse pour le papa Christophe (52ème ) alors que pour le fiston Gwenned, c’est fini (102ème ) : « Mais t’es où ? » entend-on dans la salle ! C’en est terminé aussi pour le sarthois Philippe CORDIER à 49,9% qui voit son nom juste en dessous de la barre des qualifiés, pour les “anciens”, Pierre GROSBOIS, alias Pedro (Loire Forez), et le lorrain Jean-Paul HENTZLER. Il faut se séparer aussi de la gentille et charmante trésorière de Franche-Comté, Odile MAIRE, qui remporte la lanterne rouge en gardant le sourire. Transporté par l’air marin, Michel MUZZI fait encore mieux que la veille. Il remporte la séance avec 62,6% et c’est donc fort logiquement qu’il prend les commandes du général devant son dauphin du jour Jean-Claude METALLIER qui signe lui aussi une 2nde manche à 60,9%. Gérard CIOLFI (Lyonnais) occupe la dernière place du podium provisoire grâce à un joli 58,6% (meilleur défenseur du jour) qui lui a permis de gagner dix rangs. Yvan MIRANDA (Languedoc Roussillon) est au pied de la boîte en embuscade. Le trio de tête après deux séances : David BRETON, Stéphane JOUFFROY et de dos, Frédéric PIQUEMAL Très sport, Eric DAUER vient féliciter sur scène Patrick LLESTA qui peut vraiment désormais se faire appeler “maître” ! Un champion et une foule bourguignonne hystériques ! Que du bonheur ! Michel MUZZI attaque face à Gérard CIOLFI, devant, et Yvan MIRADA, au fond 99Vous, les participants
  • 10. Sandra DAVID est toujours inspirée en attaque puisqu’elle remporte ce classement (encore 73,6% qui doivent laisser rêveur un certain DG). Cette prouesse la fait remonter 7ème . Le leader de la veille connaît un gros coup de mou (44,6%) qui le fait dégringoler à la 18ème position. Même tarif pour Noël BALLAND qui respire en voyant qu’il pourra néanmoins disputer la finale (21ème ) en dépit d’un petit 44,3% ! Maureen GUAY s’en sort aussi très bien sur ce tour car malgré un score juste en dessous de la moyenne, elle parvient à se classer 28ème , juste ce qu’il faut pour rejouer la prestigieuse finale où elle espère faire mieux qu’à Evian (28ème ) ! Ça continue aussi pour Alain NAVEL, Christophe LE VISAGE et Stéphane MIONNET. C’est en revanche terminé pour Adrien GUIGNARD ou le sympathique Eugène DUQUENOY (Nord) qui pourra reprendre des leçons en stage ! Jusqu’alors très régulier, Michel MUZZI s’écroule sur cette dernière ligne droite. Il ne réalise que 44,6%, ce qui lui ôte toute chance de victoire et de médaille. Il termine finalement 5ème à 2,5% du podium, ce qui laisse quelques regrets... Jean-Claude METALLIER ne profite pas de l’aubaine (47%) et se classe 6ème . Gérard CIOLFI réalise encore bien pire (43,5) ce qui le fait retomber à la 15ème place. Forcément, avec l’indice du jour, cela va permettre des remontées, et c’est le breton Jean-Paul THOMAS qui va en profiter. Classé 19ème en début d’après-midi, il remporte la séance avec 62,9% et s’adjuge le titre de Champion de France au nez et à la barbe de tout le monde. Sobre attaquant de Quadrettes D1, plutôt doué, il se révèle enfin au grand jour. Félicitations Jean-Paul. Pascal THIERY, qui était une place devant lui la veille, finit 2nd de la séance à 61%, mais il devra se contenter de la 3ème place, la 2ème revenant à la dijonnaise Sandra DAVID qui a encore effectué 58%. Bravo à ces deux médaillés. Yvan MIRANDA n’a pas réussi à gratter une place et restera malheureusement 4ème . Christophe LE VISAGE est remonté 8ème et Maureen a mieux abordé sa finale (14ème , vive l’expérience !). Résumé du Championnat Promotion Le chemin qui mènera l’un des 140 joueurs du Championnat de France Promotion au titre national est encore long quand les arbitres de la compétition Yves CHEKLI, Jérôme LABARBE et leur chef Guillaume PORCEDDU donnent les dernières consignes d’usage avant le démarrage de la 1ère des trois séances. Le panel de joueurs est très vaste, du simple initié au tarot duplicaté à un ancien Champion de France 1ère Série, Giuseppe CAMPISI en 1996. Un vent de bonne humeur s’installe avant les débats, mais cela n’empêche pas que les 84 tickets pour la 2ème séance devraient être chers à obtenir. A ce petit jeu, le lorrain Bruno JEAN CLAUDE est le plus fort d’entrée avec 66,5%. Il est talonné par le francilien Laurent TARAYRE, vainqueur du classement des défenseurs, et par Grégory GALOIX (Midi-Pyrénées). Le bourguignon Philippe BAGNARD réalise 62% et complète le carré des vainqueurs de ligne. 87% en attaque, voilà la performance du picard Maxime GROUX qui lui permet d’être 5ème au général avec plus de 64. Le nivernais Giuseppe CAMPISI se fait rappeler à notre bon souvenir en claquant un 61,5% digne des grands. Timothée MEYNET, Champion de France Triplettes chez les jeunes la veille et futur très grand du Tarot, à n’en pas douter, poursuit sa marche en avant avec 57%. Ça a été chaud pour Hermence DAVID (licenciée lyonnaise Espoir) qui est juste au-dessus du trait fatidique. La sentence tombe par contre pour le breton Jérôme JEGOUSSE. Malgré la déception, lui et les autres éliminés applaudissent chaleureusement le vainqueur de la manche. Le château de Valmy va offrir le spectacle d’une très belle bataille lors de cette 2nde séance. Ils sont encore 84 à jouer, mais il n’y a que 28 sièges pour la grande finale nationale du lendemain. Déjà Vice-Champion de France en donnes libres à Pontarlier cette année, le nivernais Bernard NIVEAU ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : il gagne la séance avec 67,4% (avec le classement des défenses en prime) et met 6,5 points dans la vue de son poursuivant, Jean-Rémy LARROQUE (Midi-Pyrénées). Alain MARCHAUDON des Charentes, avec pas loin de 61%, se hisse sur le podium de séance en remportant sa ligne, tout comme Florent MORNAY, qui en remet une couche avec 60% après ses 57 du 1er tour. Maxime GROUX, très en verve ce week-end, pulvérise ses adversaires en attaque pour la 2ème fois. Ce joli coup lui permet d’obtenir 59,6% qui le propulse en tête devant Laurent TARAYRE qui a accroché encore 55%. Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour Bruno JEAN CLAUDE, vainqueur la veille, qui ne réalise que 47%. Le nom des 28 finalistes est affiché. Derrière le duo de tête, on retrouve le vainqueur du jour, Bernard NIVEAU, suivi de très près par Grégory GALOIX, Florent MORNAY et Giuseppe CAMPISI (1,5% d’écart). Dans le top 10, on retrouve aussi Philippe BAGNARD (9ème ) et Alain MARCHAUDON (10ème ). Bruno JEAN CLAUDE a rétrogradé à la 14ème place, mais tout reste possible. Timothée MEYNET a souffert lors de cette manche. Heureusement, il accroche la moyenne qui lui permet de s’emparer du dernier strapontin. Malgré un beau retour à 55%, Hermence DAVID ne fera pas partie des 28 retenus. Elle termine 37ème . Si certains sont déjà très satisfaits d’être arrivés à ce stade de la compétition, d’autres voient plus loin et vont assurément s’employer à améliorer leur position. Après 7 attaques et 21 défenses, il est l’heure de faire les comptes. Passant outre la pression, Alain MARCHAUDON s’adjuge la séance à 63%. Gabriel BEIGNET (Centre), alors 19ème , continue à élever ses résultats : après 52 puis 58, il effectue cette fois 62%. Philippe BAGNARD est le dernier finaliste à réaliser plus de 60. Florent MORNAY est encore au rendez- vous, remportant sa ligne, mais seulement avec 55,2%, qui n’est pas loin d’être le 4ème score de la manche. Giuseppe CAMPISI réalise 53%, cela risque d’être compliqué pour accéder au podium… Grégory GALOIX est dans le ventre mou avec 51%. Bernard NIVEAU plafonne à 49,5%. Le leader Maxime GROUX s’est effondré à 46% tout comme son dauphin Laurent TARAYRE à 44. Bruno JEAN CLAUDE boit le calice jusqu’à la lie, finissant à 36%. Timothée MEYNET ne rééditera sa performance de l’avant-veille chez les jeunes. Ses 42% en finale ne gâcheront pas le très beau championnat qu’il a réalisé. Qui succèdera à Josiane LOEHR, Championne de France en 2014 ? Après une superbe finale, le titre Promotion revient à Alain MARCHAUDON du comité Charentes qui n’enlèvera pas de sitôt son joli sourire. Le bourguignon Philippe BAGNARD, toujours placé lors des trois tours, devient Vice-Champion de France pour son plus grand bonheur. Il ne manque pas d’embrasser sa coupe qu’il a tant désirée. Gabriel BEIGNET (Centre) n’a cessé de hausser son niveau et cette ascension s’est sentie aussi dans ses scores. Il faudra encore faire une montée, celle des marches qui mènent au podium, il est 3ème devant Florent MORNAY. Jean-Claude METALLIER et son fan club parisien ! Aurait-il été perturbé ? Christophe LE VISAGE jouant et Gwenned, son fils, autopuni à le kibitzer ! Vue sur la 1ère séance et Giuseppe en rouge ! Maxime GROUX, la terreur des défenseurs, a l’air de moins bien gazer en finale... 1100 Vous, les participants
  • 11.
  • 12. Championnats de France Jeunes 2015 Bien que le Championnat se déroule de nouveau à Argelès-sur-Mer, 2015 sera marquée par le changement. Les participants et les encadrants étaient tout d’abord accueillis dans un nouveau camping quatre étoiles : le Dauphin. Même s’il est vrai que certaines prestations (nourriture, draps...) seront à améliorer à l’avenir, les hébergements étaient spacieux et confortables, les salles convenables et les équipements nombreux. Beaucoup ont pu profiter entre autres de la grande piscine extérieure. Outre ce changement de lieu, la FFT a remanié les compétitions en équipe : tout jeune pourra désormais prétendre au titre de Champion de France (suppression du sélectif) et les épreuves seront uniformisées. Même si les quadrettes lycées ont été maintenues de peur de la fréquentation, ce championnat passera en triplettes la saison prochaine. Ces décisions ont été prises dans le seul but d’être juste envers chaque enfant. Il a fallu réfléchir aux formules et la FFT s’excuse d’avoir communiqué ces modifications trop tardivement aux responsables des écoles de Tarot. Ce qui n’a pas bougé, c’est l’ambiance et la bonne humeur que les jeunes transmettent. Certains adultes feraient bien de prendre exemple sur eux... Avant de passer aux résultats, notons que le président FFT a fait honneur de sa participation à l’individuel junior. Lors de la remise des prix, il a aussi promu David GUILLOT au poste de président de la Commission Jeunes. - Le premier jeune français finit en beauté ! C’était le dernier Championnat Jeunes pour le savoyard Jérôme VITTOZ qui conclut sur une belle 2ème place en Libre Junior et surtout la victoire en Triplettes catégorie Oudlers. Avec ses partenaires habituels, Géraldine et Timothée MEYNET, ils sont sortis gagnants de l’Emmanuel 16 en obtenant quand même plus de 67% sur 30 donnes, bravo ! - Les trois frères ! Dans la famille CARMAGNAT, je voudrais l’aîné, Raphaël, le suivant, Loris, etle cadet,Nathan. Même si à la maison ils sont parfois comme chien et chat, les frangins se sont très bien entendus aux cartes et ont réussi à décrocher le titre en Triplettes P’tits Bouts. On peut le dire désormais, la famille compte cinq Champions de France, maman Sandra ayant été couronnée en 2011 et papounet Michaël en 2000, 2002 et 2013. - Ils n’ont pas dû prendre beaucoup de bulles, Titouan et ses copains ! Il est vrai, et surtout lors des stages jeunes, que Titouan se fait beaucoup charrier avec son patronyme : BULLE ! Mais à Argelès, il n’en avait que le nom ! Lui, Emilien LALOY et Victor PELLEGRINI ont dû en infliger quelques-unes à leurs adversaires pour devenir Champions de France Triplettes Collèges ! Ils offrent à leur établissement, le collège André Malraux de Pontarlier, son premier titre. - Surprise sur prise ! Charly PONSON participe au stage et au championnat jeunes depuis qu’il est minot. Grâce à sa persévérance, il s’adjuge avec Victor AUZIAS, Nicolas BERTRAND et Etienne POINT le titre quadrettes qui ravira sans doute leur lycée Jean-Henri FABRE représenté pour la première fois. Pour remettre le trophée à Charly, sa mère, Nathalie DESANTI, avait fait le déplacement à son insu depuis Vacqueyras ! Quelle surprise et que d’émotions ! - Le Vaucluse encore à l’honneur ! Argelès réussit bien à ce comité : rappelons que l’entraîneur, André CECILLON, a été sacré Champion de France Individuel Promotion en 2002. C’est au tour de son fiston Noé d’emprunter le même escalier que lui pour monter sur le podium récupérer sa coupe de Champion de France Libre Junior qui vient s’ajouter à celle gagnée en individuel à Evian en 2012. Félicitations à Noé qui a transformé son dernier essai chez les jeunes. Son collègue Emerick JESPIERRE a largement dominé en cadet, s’imposant avec 2456 points. - Le Lyonnais en fête ! Le travail et l’entêtement des bénévoles des écoles de Tarot du Lyonnais paye enfin : le blondinet Vincent PERRELLE survole la compétition Individuel Benjamin. Gabriel DELORME a lui aussi tapé fort en cadet avec le magnifique résultat de 137,7%. Colin JANZAM prend l’argent. Les deux compères donnent donc un doublé au comité et en particulier à Jean MAGAT qui s’est énormément investi auprès d’eux. - Les pleurs bretons ! Esteban VOLANT, 2nd en Individuel Junior, a reçu son trophée de Claude LE ROUX qui, très ému de récompenser l’un de ses poulains, avait la larme à l’oeil. Marie-Annick TALLEC a été appelée elle aussi pour transmettre la coupe à la nouvelle championne junior, Solène PETTORELLI, qui s’est écroulée dans ses bras et dans ceux de sa jumelle. - Les autres performances ! Bravo à la petite, mais déjà grande par la taille, Orianne RAMSPACHER (Corse) qui a remporté le Libre Benjamin. Jean-Luc VALETTE, 3ème du challenge accompagnateurs en 2014, triomphe cette fois-ci. Il devance deux compères bourguignons. ChampionnatJeunesChallengedesacc.QuadrettesLycéesTriplettesCollègesTriplettesP’titsBoutsTriplettesOudlers 1122 Vous, les participants
  • 13. Triplettes P’tits Bouts 1/ Comité Franche-Comté : 66,792 % CARMAGNAT Loris, CARMAGNAT Nathan, CARMAGNAT Raphaël 2/ Regroupement Bourgogne / Ain : 62,500 % COMBIER Mattis, FERRIER Alexandre, PORCHEREL Samuel 3/ Comité Loire Forez : 58,542 % BLANC Léa, JUVENTIN Clément, SCARINGELLA Antoine Triplettes Oudlers 1/ Comité Savoie Mont-Blanc : 67,063 % MEYNET Géraldine, MEYNET Timothée, VITTOZ Jérôme 2/ Comité Ain : 63,571 % COUTURIER Solène, MARTINAND Tanguy, MICOLLET Adrien 3/ Comité Ain : 60,833 % LE VISAGE Gwenned, SIMON Clément, SPIRITO Thibaut Triplettes Collèges 1/ Collège André Malraux PONTARLIER (Franche-Comté) : 68,194 % BULLE Titouan, LALOY Emilien, PELLEGRINI Victor 2/ Collège Jules Romains AMBERT (Loire Forez) : 65,377 % ESCUDERO Antoine, ESCUDERO Louis, PORTAIL Helouri 3/ Collège Henri Vincenot LOUHANS (Bourgogne) : 63,681 % CHEVALIER Elsa, COULON Sébastien, LOISY Lisa Quadrettes Lycées 1/ Lycée Jean-Henri Fabre CARPENTRAS (Vaucluse) : 40,155 PM AUZIAS Victor, BERTRAND Nicolas, POINT Etienne, PONSON Charly 2/ Lycée Savary de Mauléon LES SABLES D’OLONNE (Loire Océan) : 30,126 PM BRZENCZEK Jonathan, CORMERAIS Nathan, FREVILLE Julien, POPLINEAU Hugo 3/ Lycée Les Haberges VESOUL (Franche-Comté) : - 0,854 PM DEMANGEAT Victor, REBILLET Fabien, SIGOILLOT Gaëtan, TUFER Nicolas Libre Benjamin 1/ RAMSPACHER Orianne (Corse) : 877 points 2/ CHASSEUX Pauline (Alsace) : 767 points 3/ LECLERC Alexandre (Languedoc Roussillon) : 761 points Libre Cadet 1/ JESPIERRE Emerick (Vaucluse) : 2456 points 2/ NAMOUDI Safia (Picardie) : 1192 points 3/ MICOLLET Adrien (Ain) : 1066 points Libre Junior 1/ CECILLON Noé (Vaucluse) : 1981 points 2/ VITTOZ Jérôme (Savoie Mont-Blanc) : 1581 points 3/ LE VISAGE Gwenned (Ain) : 1518 points Individuel Benjamin 1/ PERRELLE Vincent (Lyonnais) : 130,429 % 2/ TRIBLE Maxime (Franche-Comté) : 118,826 % 3/ FEVRE Corentin (Bourgogne) : 117,677 % Individuel Cadet 1/ DELORME Gabriel (Lyonnais) : 137,738 % 2/ JANZAM Colin (Lyonnais) : 128,261 % 3/ LANDREAU Arthur (Normandie) : 127,630 % Individuel Junior 1/ PETTORELLI Solène (Bretagne) : 123,302 % 2/ VOLANT Esteban (Bretagne) : 121,570 % 3/ SIGOILLOT Gaëtan (Franche-Comté) : 120,411 % Challenge des accompagnateurs 1/ VALETTE Jean-Luc (Bourgogne) 2/ MICHAUD Bernard (Bourgogne) 3/ GRAVALLON Bertrand (Bourgogne) LibreBenjaminIndividuelJuniorIndividuelCadetIndividuelBenjaminLibreCadetLibreJunior 1133Vous, les participants
  • 14.
  • 15. Championnats de France Triplettes 2015 La Bourgogne impossible à arrêter ! Résumé du Championnat D1 C’est Michaël DEBIESSE qui avait cette année l’honneur de diriger ce championnat. Il était assisté de deux arbitres savoyards, Jean-Pierre BERBERAT et Sylvain PORRET. Il a fallu en dernière minute revoir toute l’organisation car les plafonds du Salon Presse et du Relais des Parcs du Palais des Congrès, où devaient jouer les D1, se sont écroulés la veille de la compétition. Le ciel aurait pu leur tomber sur la tête ! Les 63 trios qualifiés espèrent détrôner les champions sortants et briser l’hégémonie alsacienne de ces trois dernières années. C’est le comité Nord qui passe le premier à l’offensive : meilleurs défenseurs à 74%, Delphine JUMEAU, SébastienBEAUCOURTetPierre-AlainMOUTON s’emparent du leadership à 66,6% devant les Vice-Champions 2014, Pascal LELOIRE, Jean- Régis BOIDIN et Stéphane SOTTY qui s’adjugent le classement attaquants avec 74,5% pour un total de 64,4%. Deux autres formations dépassent les 60 sur cette séance inaugurale : les limousins Patrice BARDON, François LESTAGE et Richard DURAND obtiennent 62,6 contre 60,1 pour les lyonnais Aimé CARON, Nicolas PORRET et Jean-David DJIAN. Le mâconnais Jérôme JACQUET, titré six jours plus tôt en 1ère Série, est en embuscade à la 5ème place (58,9%). Patrick LLESTA, vainqueur de l’Open, s’en sort lui aussi avec 55% (17ème ). Ça passe pour les locaux Claude COMBARET, Guy ROSSI et Gérard GRISARD (11èmes ), juste derrière le trésorier national Patrick BAUMGARTEN. Il y aura une autre équipe lyonnaise le dimanche puisque Nathalie TRIVERO occupe la 21ème place juste devant les alsaciens de Pascal ENGEL titrés en 2014. Guillaume PORCEDDU (Bourgogne) est 26ème malgré un maigre 41% en attaque et peut encore espérer le doublé, ayant gagné les Quadrettes D1. Pour se qualifier, il fallait faire plus de 50% et en voyant le classement, Adrien PEREZ s’exclame : “C’est inespéré !” (28ème ). Les deux derniers strapontins sont réquisitionnés par Gérard CASCALES (Midi- Pyrénées) et Claude CANTIN (Loire Océan). Les premiers recalés du jour sont Jacky NOVELLO (Centre), Jean-Marc CHARRAS (Vaucluse) et Richard JAKOB (Ile de France) qui n’aura pas su profiter de son repêchage de dernière minute. C’en est fini aussi pour les frères BOISSON, Laurent (Ain) et Yves (Bourgogne), ainsi que pour la relectrice angevine du TAROTmag, Isabelle POUZADOUX. Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour la triplette du Nord qui fait le grand écart en se classant 32ème et donc dernière de la 2nde manche. C’est malheureusement rédhibitoire pour Delphine JUMEAU. Ce 2ème tour est remporté par les bordelais de Patrick LLESTA avec 61,8%. Le nouveau numéro 1 national, son fils Arthur et leur coéquipière Hélène LACOU pointent à la 2nde place du classement provisoire derrière ceux qu’ils ont devancés ce dimanche. Et oh surprise, ce sont une nouvelle fois des alsaciens qui comptent faire perdurer la magie : Serge LEHR, Christophe BEGEL et Raymond WEIMERT prennent les commandes avec 126,7% (0,6% devant les aquitains). Pascal ENGEL, Gilles SYDA et David MARCHAND ne veulent pas abandonner leur titre aussi facilement. Grâce à leur 60,1% du jour, ils se replacent au 5ème rang. Jérôme JACQUET et Aimé CARON ont à nouveau signé une solide performance (57,5% et 56,6%) qui leur permet de rester aux aguets (4ème et 3ème ). Guillaume PORCEDDU et ses équipiers ont réglé la mire en attaque (65%) : ils passent de la 26ème à la 10ème place. Patrice BARDON, Nathalie TRIVERO et Pascal LELOIRE assurent leur place en finale (6ème , 8ème et 9ème ) alors que c’est encore de justesse qu’Adrien PEREZ s’en sort (14ème ) alors qu’il chantait à qui voulait l’entendre : “Ça y est, on est dans la boîte !”. Patrick BAUMGARTEN, Gérard CASCALES, Claude COMBARET et Claude CANTIN, eux, n’y échappent pas ! Au début de la finale, Pascal ENGEL, Gilles SYDA et David MARCHAND sont en route vers le doublé. En effet, après les 6 premières donnes de la 1ère rotation, ils comptent 77% ! Mais la vérité du moment n’est pas forcément celle du futur. En fin de 2nde rotation, ils ont baissé à 55%. Ce sont les lyonnais d’Aimé CARON qui ont pris le commandement devant Adrien PEREZ, Philippe DONZEAU et Michaël CARMARGNAT. Le président de CCR franc- comtois commence à marteler à toutes les tables : “De toutes façons, en partant de la 14ème place et avec une 1ère rotation à 40%, c’est mort !”. Ils sont devant Nathalie TRIVERO qui s’accroche. En fin de 3ème manche, le tiercé en tête n’a pas bougé. Les alsaciens sont en perdition : Pascal ENGEL est 9ème à 50% et Serge LEHR 15ème à 38%. Mais rien n’est fini et nombreuses sont les équipes qui peuvent encore espérer. Six donnes plus tard, ça y est, Michaël CARMAGNAT vient de s’emparer de la tête du classement de séance, mais il pleure toujours. Au passage des fumeurs, on entend un certain DG dire : “Ça y est, ils ont mis leur gros… en route !”. Les foréziens de Pierre-Louis TYRE, discrets mais placés depuis le début, remontent à la 2nde place devant un doublé lyonnais (TRIVERO-CARON) etundoublébourguignon(JACQUET-PORCEDDU). Les autres semblent battus, Patrick LLESTA est à 47, tout comme les alsaciens. A l’issue des 30 donnes, les francs-comtois Adrien PEREZ, Philippe DONZEAU et Michaël CARMARGNAT gagnent avec 64,5%. Même Micha CARMAGNAT commence à espérer, d’autant plus que les 2èmes de séance sont à 57%. Il s’agit de Guillaume et Aurore PORCEDDU, accompagnés de Paul VILLIERS. Jérôme JACQUET est à 56,4%, Nathalie TRIVERO à 55,2% et Aimé CARON à 53%, tout va se jouer dans un mouchoir de poche ! Ce sont finalement les bourguignons de Jérôme JACQUET qui sont proclamés Champions de France Triplettes D1 (198,4%). Nicolas PELLICCIOTTA et Hervé BENOIT ont bien joué et ont su profiter de la bonne dynamique de leur capitaine. C’est un fait rare, Jérôme JACQUET est couronné deux fois en six jours ! Cela s’était déjà produit, Jean- David DJIAN ayant gagné les Triplettes juste après l’Individuel Open en 2008. Sur cette cession, Aimé CARON, Nicolas PORRET et lui échouent à la 4ème place. Il faut souligner quand même leurs beaux résultats (2èmes , 6èmes et 4èmes ) sur les trois dernières années. Les francs- comtois Adrien PEREZ, Michaël CARMARGNAT et Philippe DONZEAU, qui justement craignaient de finir encore à cette maudite place, terminent Vice-Champions de France (197,6%). Ils sont accompagnés sur le podium de leurs amis lyonnais Olivier BOTELLA, Nathalie et Florent TRIVERO qui montent sur la 3ème marche pour 0,055%. Guillaume PORCEDDU se hisse 5ème . Patrice BARDON, Serge LEHR, Pascal ENGEL, 6èmes , Richard DURAND et François LESTAGE espèrent renouveler leur prouesse de 2009, Patrice BARDON aussi ! Allez les rouges ! 1155Vous, les participants
  • 16. Patrick LLESTA et Pierre-Louis TYRE se succèdent de la 7ème à la 11ème place. Pascal LELOIRE finit cette année dans le fond du classement (13ème ). De nombreuses autres équipes d’outsiders, qui n’ont pas été citées auparavant, ont atteint la prestigieuse finale. Bravo entre autres aux deux sœurs nantaises, Simone LOUERAT et Christiane ROUSSEAU, accompagnées de Thierry DIAVET. Résumé du Championnat D2 Laurent FONTAN était nommé arbitre principal pour ce championnat et était suppléé de Michel DESJOBERT et Yves CHEKLI. En tête de la 1ère séance, on retrouve des habitués, les Vice-Champions 2013, Muriel MYT et son fils Thibaut SPIRITO, avec Patrice POINCLOUX comme nouvel équipier. Cette triplette de l’Ain réalise 66,6% et devance de plus de 2% Patricia et Dominique GUILLAS et Xavier COURET (Loire Océan) qui, après une longue pause, faisaient leur grand retour à la compétition. La formation normande de Michel ROZIER, qui avec un indice de valeur de 22 aurait pu jouer en D3, réalise 62,7%, ce qui est une belle performance. David GUILLOT (Loire Forez), le nouveau président de la Commission Jeunes, et ses partenaires Frédéric BAUDOUIN et Eric DUSART effectuent un inespéré 59% au vu des résultats de David GUILLOT au début du mois lors du festival de Tulle. Par respect, on taira son pourcentage d’attaque qui se compte sur les doigts d’une seule main ! Ça passe aussi pour Gérard CLAVERIE (Aquitaine), Maureen GUAY (Charentes), Marc WEKSLER (Alsace) ou encore Delphine RICHE (Languedoc Roussillon) tout juste médaillée d’argent en Quadrettes D2 à Chartres. Les anciens administrateurs de la FFT, Christian BALDACCHINO et Bruno AUMERAS, associés à Philippe GRILLET (Midi-Pyrénées) font également partie du bon wagon (18èmes ). Vice-Championne de France 2ème Série le week- end précédent, Sandra DAVID (Bourgogne) rêve de remonter sur le podium, mais il faudra faire plus que 51,2% les prochaines séances ! Toutes les triplettes au-dessus de 50% sont retenues pour le lendemain. Et même en dessous, ça passait encore, mais seulement pour Hélène COSTES (Languedoc Roussillon) qui coiffe la dernière place qualificative au président du comité Midi-Pyrénées Régis RAMI qui aurait bien voulu continuer l’aventure avec son sympathique et toujours sémillant collègue Charles HATCHONDO. C’est terminé aussi pour “Yoyo”, alias Lionel GAUTEUR (Savoie Mont Blanc) ainsi que pour la triplette locale de Trinid BARTHOMEUF(Allier), mais pas pour un problème de poignée cette fois (certains se reconnaîtront !). Le dimanche à 13h00, tous les protagonistes sont là sous la verrière de la Galerie Strauss pour le début des hostilités. Sur le coup des 19h00, ce sont les limousins Emilio GOMEZ, Hervé HUMEZ et Alain MEYRAUD que l’on retrouve en haut de l’affiche avec 60,3% (seule équipe à passer le seuil des 60%). Cela leur permet de remonter de la 12ème à la 3ème place provisoire. Bruno AUMERAS, auteur de 59,9%, fait aussi un beau retour (+14) tout comme Delphine RICHE et Sandra DAVID qui, grâce à leurs respectifs 59,1% et 57,3%, remontent aux 7ème et 9ème rangs, en embuscade. David GUILLOT est à nouveau performant en attaque puisque ses partenaires et lui sont en tête du classement attaque (“tu parles d’une marga !”), mais c’est un peu moins bon en défense… Malgré cela, ils ne perdent qu’une seule place au général. Les leaders d’hier le sont encore aujourd’hui et avec leur 5ème place du jour, ils accroissent même un peu leur avance sur leur poursuivant Dominique GUILLAS relégué à 4%. Michel ROZIER et ses équipiers sont un peu rentrés dans le rang, mais ont néanmoins assuré leur place en finale avec 51,5%. C’est également le cas de Maureen GUAY ou de Marc WEKSLER, mais pas pour Hélène COSTES qui n’a pas réussi à remonter. Au revoir Maxime LE HELLAYE, Patrick VILLARD et Roland LOCATELLI de Drôme Ardèche qui devront retenter leur chance. La finale du lundi se déroule dans une ambiance conviviale. Une nouvelle fois, la séance se gagne à plus de 60 et ce sont Michel ROZIER, Christophe DUMEIGE et Serge HESLOUIS qui la remportent avec 60,2%. En voyant leur feuille de route, ils se mettent à espérer. A l’affichage du classement de séance, ils constatent que les trois premiers après deux séances se sont écroulés puisqu’ils ne réalisent que 48 et 47% ! Ils comprennent alors rapidement qu’ils vont être sacrés Champions de France 2015. Pour l’anecdote, tout aurait pu être différent si lors du libre du samedi soir, l’un d’eux n’avait pas pris la sage décision de se retirer après accord de l’arbitre pour rentrer se coucher. Ce gros passage à vide des leaders fait forcément l’affaire des autres triplettes et notamment celle du Languedoc qui n’en espérait pas tant. Classés 26èmes à l’issue du premier acte, Delphine RICHE, Karim MEKKAOUI et Denis LECAILLE, en réalisant 59,4%, s’emparent de la 2nde place du général juste devant Muriel MYT, Patrice POINCLOUX et Thibaut SPIRITO qui sauvent in extremis le podium (le 2ème en trois éditions), au détriment de Christian BALDACCHINO, Bruno AUMERAS et Philippe GRILLET. Dominique GUILLAS rétrograde à la 6ème place, juste devant David GUILLOT et Sandra DAVID quiontbarréleurfeuillederoute!AlainMEYRAUD, Maureen GUAY, Gérard CLAVERIE et Marc WEKSLER n’ont pas su remonter, mais sont heureux d’avoir participé à cette splendide finale. Bonne humeur entre Alain MEYRAUD et ses adversaires alsaciens Eric GUILLET, Gérard LANDWERLIN et Marc WEKSLER ! Joie d’être en finale et envie de bien faire pour Christiane ROUSSEAU ! 2èmes de séance, Dominique, Patricia et Xavier ont vite repris leurs marques ! Calin entre Flavien GROLLIER, Anne-Marie et Maureen GUAY, contents d’aller en finale ! Bienqu’ilsaientéchouédepeu,lestoulousains, 2èmes en D3 l’an dernier, gardent le sourire. 1166 Vous, les participants
  • 17.
  • 18.
  • 19. Résumé du Championnat D3 Comme leurs homologues de D2 et D1, 64 triplettes étaient présentes au départ et réparties en quatre tournois Emmanuel16 que certains ont parfois du mal à gérer. Karine BEAL était garante du bon déroulement de ce championnat avec Mathias BOUQUILLON, Jean-Michel SAGEOT et Philippe PERELLI, venu de la D1 en renfort. Titrés la semaine précédente en triplettes Oudlers à Argelès, les jeunes savoyards Géraldine et Timothée MEYNET, avec leur père Laurent, sont à nouveau à la fête, s’adjugeant la séance avec un joli 64%. Mais leur avance est minime : les franciliens Jean-Louis DJIANE, Alain DONNARY et Philippe PALOMBA ont 63,8% et d’autres savoyards Georges IHLEN, Patrick LELANDAIS et Gérard CHARRIER 63,7%. Le nivernais Eric BAUD est décroché et doit se contenter de la 4ème place à 61,1% devant Jean- Paul MEUNIER (Ain). Les bourguignons sont aussi présents que dans les catégories supérieures et continuent à surfer sur la vague du succès qu’ils ont empruntée depuis le début de la saison. Et c’est un tir groupé de la famille BAGNARD, puisque Pierre et Jean-Marc, associés à Patrick MICHEL, sont juste devant Charles et Philippe (Vice-Champion Promotion la semaine précédente) qui jouent en compagnie de Frédéric BAURAND. Ils sont respectivement 16 et 17èmes . Les triplettes de Patrice DEROCHE et de David BARBIER les accompagneront au prochain tour pour représenter la région, trustant les deux dernières places qualificatives juste au-dessous de 50%. Les francs-comtois Joël ADAM, Richard BELOT et Gérard JACQUIN sont les premiers éliminés à 49,1. Petit fait surprenant lors de cette 1ère manche : un joueur un peu bizarre est sorti de la salle à la fin du 1er tour, obligeant les arbitres à aller le rechercher. Il s'était installé au libre qui avait lieu dans une salle voisine. A la fin du 2ème tour, rebelote ! Arrive la fin du 3ème tour, re-rebelote, mais cette fois, il est resté introuvable. La triplette a dû déclarer forfait. Notons aussi que l’arbitre en chef a eu un petit coup de fatigue vers la fin de la manche puisqu’il paraîtrait qu’elle a demandé de laisser les tables sur les feuilles de marque. Aïe, aïe, aïe ! Sur cette 2nde séance, la famille MEYNET réalise une nouvelle belle prestation puisqu’elle finit au 2nd rang avec encore 62,6%. Elle conserve bien entendu le leadership et compte désormais une avance importante de 7,5% sur Charles et Philippe BAGNARD et Frédéric BAURAND, vainqueurs de cette manche sur le score de 65,5%. Jean-Paul MEUNIER, Patrick et Tanguy MARTINAND (Ain) terminent 3èmes du jour, ce qui leur permet de recoller au général et d’occuper désormais le 3ème rang. Derrière eux, on retrouve les bien classés de la veille : Georges IHLEN est 4ème et Jean-Louis DJIANE 5ème . Eric BAUD et ses équipiers ont explosé et leur 30ème place les condamne : ils descendent 24èmes et ne pourront pas jouer la finale. C’est également le cas de Gérard BONNET, l’ex et nouveau président du comité Nièvre Yonne, qui sera le 1er éliminé pour 0,5%. Il faut se séparer des trois autres triplettes bourguignonnes qui échouent dans leur quête d’un nouveau trophée. Les derniers accédants au 3ème jour sont les normands Pierre MARCHAL, Alain BOULLIER et Laurent RAGOT. Il est à noter les belles remontées d’Eric LAMANDE (Loire Forez) qui passe de 22ème à 6ème ou de Manuel DOMINGUEZ (Midi-Pyrénées) de 20ème à 8ème . La finale va connaître un gros bouleversement : trois des cinq équipes leaders vont occuper les trois dernières places après les 30 donnes. Parmi elles, on retrouve les jeunes et leur papa qui semblaient marcher sur l’eau depuis une semaine et que beaucoup voyaient aller chercher ce titre. La pression était-elle trop forte ? Toujours est-il que Géraldine, Timothée et Laurent MEYNET se sont écroulés, n’effectuant que 41,6%. Ils voient le titre s’envoler et pire encore, le podium se dérober à eux pour 0,092%. Ils assistent à la remise des trophées les yeux pleins de larmes, mais la salle leur a réservé néanmoins une belle ovation. Ils sont encore jeunes et auront d’autres possibilités au vu de leur talent s’ils persévèrent. Et s’il y a eu de la casse chez certains, d’autres ont su en profiter. Les alsaciens Eric RITTER, Jean-Michel RAEDERSDORF et Olivier GUNDY remportent la séance avec 61,1%. Une belle performance qui leur permet avec le coefficient de remonter de la 13ème à la 2nde place du général. Avec 60 tout pile sur cette finale, et 2nds avant le début des joutes, la victoire ne pouvait dès lors plus échapper à Charles et Philippe BAGNARD et Frédéric BAURAND. Ils offrent un nouveau titre à la Bourgogne. 3èmes à l’issue du second acte et en dépit d’un petit 47,6%, Jean-Paul MEUNIER, Patrick et Tanguy MARTINAND parviennent à sauver leur place sur le podium d’un infime souffle. Jean-Louis DJIANE et Georges IHLEN terminent finalement 9ème et 12ème , alors qu’Eric LAMANDE ou Manuel DOMINGUEZ n’ont pas réussi à confirmer leur remontée de la veille, échouant à la 5ème et à la 14ème place. Pierre MARCHAL n’a pas réussi à décoller et ferme toujours la marche. Bravo à tous les joueurs pour leur gentillesse et leur fair-play. Concentration à son paroxisme ! Pierre MARCHAL est en finale et espère que sa Joconde hypnotisera ses adversaires ! La famille MEYNET réconfortée par les applaudissements de l’assemblée ! Mme WEILL se retire de l’organisation. Merci à elle pour ces 38 années d’investissement. 1199Vous, les participants
  • 20. INDIVIDUEL OPENINDIVIDUEL OPEN 1/ LLESTA Patrick (Aquitaine) : 279,550% 2/ DEGIORGI Stéphane (Var Côte d’Azur) : 265,962 % 3/ DJIAN Jean-David (Lyonnais) : 264,788 % 4/ LELOIRE Pascal (Nord Pas de Calais) : 263,947 % 5/ VERSAVAUD Fabrice (Charentes) : 263,125 % 6/ GUERPILLON Régis (Ain) : 260,542 % 7/ DELABARRE Pascal (Ile de France) : 259,080 % 8/ GERMAIN Cyrille (Sarthe Mayenne) : 259,000 % 9/ CLAR Patrick (Bourgogne) : 258,887 % 10/ BOIDIN Jean-Régis (Nord Pas de Calais) : 258,258 % 11/ DUFRESNOY Patrick (Centre) : 257,813 % 12/ VAUCHAMP Jocelyn (Savoie Mont Blanc) : 257,413 % 13/ MATTERA Fabrice (Var Côte d’Azur) : 257,370 % 14/ GROSJEAN Jérôme (Franche-Comté) : 254,268 % 15/ BLANDIN Jean-Jacques (Bourgogne) : 251,617 % 16/ MARTINEZ Jean-Philippe (Centre) : 251,577 % 17/ CASADO Manuel (Midi-Pyrénées) : 251,506 % 18/ MOREL Stéphane (Loire Forez) : 251,119 % 19/ RIEDMANN Laurent (Alsace) : 250,285 % 20/ CHASSAGNOL Jean-Pierre (Loire Forez) : 247,646 % 21/ CASCALES Gérard (Midi-Pyrénées) : 247,099 % 22/ MERLE Pierrette (Bretagne) : 246,485 % 23/ GINESTE Jacques (Ile de France) : 246,388 % 24/ DEBRIS Sébastien (Normandie) : 243,127 % 25/ KRATTINGER Hervé (Franche-Comté) : 242,463 % 26/ VACHON Alain (Bretagne) : 241,541 % 27/ LIEVIN Pierre (Nièvre Yonne) : 240,648 % 28/ DESJOBERT Martine (Corse) : 234,737 % INDIVIDUEL DEUXIEME SERIEINDIVIDUEL DEUXIEME SERIE 1/ THOMAS Jean-Paul (Bretagne) : 196,690 % 2/ DAVID Sandra (Bourgogne) : 195,852 % 3/ THIERY Pascal (Seine et Marne) : 194,563 % 4/ MIRADA Yvan (Languedoc Roussillon) : 194,301 % 5/ MUZZI Michel (Midi-Pyrénées) : 192,031 % 6/ METALLIER Jean-Claude (Ile de France) : 191,887 % 7/ POTIER Laurent (Centre) : 191,591 % 8/ LE VISAGE Christophe (Ain) : 191,004 % 9/ BRETONNIER Pablo (Charentes) : 189,972 % 10/ ALLAIRE Hervé (Aquitaine) : 189,324 % 11/ GREGOIRE Jean-Pierre (Nièvre Yonne) : 188,605 % 12/ LE FAILLER Didier (Bretagne) : 186,196 % 13/ VERNE Christophe (Ain) : 184,745 % 14/ GUAY Maureen (Charentes) : 181,457 % 15/ CIOLFI Gérard (Lyonnais) : 180,224 % 16/ LAPIERRE Patrice (Lyonnais) : 179,481 % 17/ CARROZZA Tommaso (Var Côte d’Azur) : 178,589 % 18/ PHILIPOT Antoine (Val d’Adour) : 178,305 % 19/ COURTIEUX Catherine (Ain) : 178,016 % 20/ JOUVENCEAU Julien (Var Côte d’Azur) : 175,985 % 21/ NAVEL Alain (Loire Océan) : 175,964 % 22/ COUPADE Jean-Claude (Val d’Adour) : 174,775 % 23/ WALGENWITZ Nicolas (Lorraine) : 172,085 % 24/ DESPLANCQUES Sébastien (Ile de France) : 171,501 % 25/ CHAHMIRIAN Sylvain (Corse) : 170,545 % 26/ RAYNAUD Hubert (Charentes) : 169,625 % 27/ MIONNET Stéphane (Nord Pas de Calais) : 168,986 % 28/ BALLAND Noël (Centre) : 168,384 % LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee Stéphane DEGIORGI (2ème ), Patrick LLESTA (Champion de France) et Jean-David DJIAN (3ème ) Sandra DAVID (2ème ), Jean-Paul THOMAS (Champion de France) et Pascal THIERY (3ème ) 2200 Vous, les champions
  • 21. INDIVIDUEL PREMIERE SERIEINDIVIDUEL PREMIERE SERIE 1/ JACQUET Jérôme (Bourgogne) : 187,458 % 2/ VINCENT Claude (Bourgogne) : 180,495 % 3/ DEGIORGI Stéphane (Var Côte d’Azur) : 173,902 % 4/ JAKOB Richard (Ile de France) : 173,505 % 5/ MAUREL Gilles (Midi-Pyrénées) : 171,161 % 6/ QUILLARD Fabrice (Bourgogne) : 170,635 % 7/ JOUFFROY Stéphane (Ain) : 170,619 % 8/ DAUER Eric (Alsace) : 168,312 % 9/ MALERGUE Cyril (Limousin) : 167,028 % 10/ BOUSBA Kamel (Ile de France) : 165,496 % 11/ PORRET Nicolas (Lyonnais) : 165,259 % 12/ MARTINEZ Jean-Philippe (Centre) : 164,726 % 13/ BOIDIN Jean-Régis (Nord Pas de Calais) : 164,709% 14/ PORRET François (Savoie Mont Blanc) : 164,459 % 15/ SILBERSTEIN Michel (Ile de France) : 163,705 % 16/ PIQUEMAL Frédéric (Midi-Pyrénées) : 163,483 % 17/ DONZEAU Philippe (Franche-Comté) : 163,455 % 18/ GRUMIER Gérard (Champagne Ardenne) : 162,230 % 19/ AUBERT Olivier (Nièvre Yonne) : 161,140 % 20/ HAOUI Rachid (Vaucluse) : 160,761 % 21/ BRETON David (Lyonnais) : 160,657 % 22/ ROCHE Jonathan (Charentes) : 158,561 % 23/ WEILL Marc (Alsace) : 157,453 % 24/ DEROUIN Gérald (Sarthe Mayenne) : 157,371 % 25/ DELAITRE Jean-Luc (Lorraine) : 156,218 % 26/ DUCARD Lionel (Bourgogne) : 155,311 % 27/ BERTHONECHE Laurent (Allier) : 154,250 % 28/ BONNEMAISON Alain (Midi-Pyrénées) : 153,254 % INDIVIDUEL PROMOTIONINDIVIDUEL PROMOTION 1/ MARCHAUDON Alain (Charentes) : 198,622 % 2/ BAGNARD Philippe (Bourgogne) : 195,612 % 3/ BEIGNET Gabriel (Centre) : 193,395 % 4/ MORNAY Florent (Bourgogne) : 192,293 % 5/ ANDRE Michel (Ain) : 192,254 % 6/ CAMPISI Giuseppe (Nièvre Yonne) : 188,779 % 7/ GALOIX Grégory (Midi-Pyrénées) : 188,105 % 8/ GROUX Maxime (Picardie) : 188,023 % 9/ ADAM Joël (Franche-Comté) : 187,484 % 10/ CAGNA Gérard (Var Côte d’Azur) : 187,335 % 11/ CILICI Thierry (Midi-Pyrénées) : 186,518 % 12/ NIVEAU Bernard (Nièvre Yonne) : 186,500 % 13/ MALEK Jean-Michel (Allier) : 183,729 % 14/ TARAYRE Laurent (Ile de France) : 181,803 % 15/ ALLART Bernard (Champagne Ardenne) : 181,129 % 16/ FROMMWEILER Jean-Pierre (Alsace) : 179,963 % 17/ LECLERC Gervais (Languedoc Roussillon) : 179,242 % 18/ CUPIF Emmanuel (Bretagne) : 178,112 % 19/ SCHMIT Christophe (Savoie Mont Blanc) : 177,360 % 20/ BOURGEOIS Jean-Christophe (Ile de France) : 176,289 % 21/ LARROQUE Jean-Rémy (Midi-Pyrénées) : 173,473 % 22/ FREYBURGER Bernard (Alsace) : 169,703 % 23/ FOUQUE Magali (Provence) : 168,620 % 24/ BONNARD Jean-Claude (Normandie) : 166,712 % 25/ MEYNET Timothée (Savoie Mont Blanc) : 166,185 % 26/ FOURCADE Jean-Claude (Aquitaine) : 165,834 % 27/ CHEVREUIL Jacques (La Réunion) : 165,807 % 28/ JEAN CLAUDE Bruno (Lorraine) : 161,433 % Claude VINCENT (2ème ), Jérôme JACQUET (Champion de France) et Stéphane DEGIORGI (3ème ) Philippe BAGNARD (2ème ), Alain MARCHAUDON (Champion de France) et Gabriel BEIGNET (3ème ) IInnddiivviidduueellss OOppeenn eett SSéérriieess 2211Vous, les champions
  • 22. CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D1CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D1 1/ JACQUET Jérôme, BENOIT Hervé, PELLICCIOTTA Nicolas (Bourgogne) : 198,484 % 2/ PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, DONZEAU Philippe (Franche-Comté) : 197,610 % 3/ TRIVERO Nathalie, TRIVERO Florent, BOTELLA Olivier (Lyonnais) : 194,388 % 4/ CARON Aimé, DJIAN Jean-David, PORRET Nicolas (Lyonnais) : 194,333 % 5/ PORCEDDU Guillaume, PORCEDDU Aurore, VILLIERS Paul (Bourgogne) : 192,601 % 6/ WOJCIK Alexandre, CASTAING Lionel, ESCALLIER Damien (Languedoc Roussillon) : 188,420 % 7/ BARDON Patrice, DURAND Richard, LESTAGE François (Limousin) : 188,402 % 8/ LEHR Serge, BEGEL Christophe, WEIMERT Raymond (Alsace) : 187,395 % 9/ ENGEL Pascal, SYDA Gilles, MARCHAND David (Alsace) : 187,144 % 10/ LACOU Hélène, LLESTA Arthur, LLESTA Patrick (Aquitaine) : 185,569 % 11/ TYRE Pierre-Louis, DAVID Stéphane, CARRILLO Corinne (Loire Forez) : 180,563 % 12/ LUQUE Thierry, PARRY Régis, RAFFOUX Noël (Poitou Anjou) : 178,084 % 13/ LELOIRE Pascal, BOIDIN Jean-Régis, SOTTY Stéphane (Nord / Champagne Ardenne) : 176,898 % 14/ LOUERAT Simone, DIAVET Thierry, ROUSSEAU Christiane (Loire Océan) : 174,214 % 15/ BROCARD Philippe, SZPIRGLAS Bruno, VIEUXMAIRE Cédric (Bretagne) : 173,249 % 16/ ROCHE Yoann, BENBOURNANE Mouloud, KOHEN Jérémie (Ile de France) : 168,986 % CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D2CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D2 1/ ROZIER Michel, DUMEIGE Christophe, HESLOUIS Serge (Normandie) : 200,386 % 2/ RICHE Delphine, LECAILLE Denis, MEKKAOUI Karim (Languedoc Roussillon) : 196,714 % 3/ MYT Muriel, POINCLOUX Patrice, SPIRITO Thibaut (Ain) : 193,652 % 4/ AUMERAS Bruno, BALDACCHINO Christian, GRILLET Philippe (Midi-Pyrénées) : 192,383 % 5/ LAGOUTTE Philippe, POULLEAU Christian, MOREL Didier (Bourgogne) : 190,971 % 6/ GUILLAS Dominique, GUILLAS Patricia, COURET Xavier (Loire Océan) : 190,111 % 7/ BAUDOUIN Frédéric, DUSART Eric, GUILLOT David (Loire Forez) : 188,575 % 8/ DAVID Sandra, DECLAS Aurélien, DEMARCQ Sabrina (Bourgogne) : 186,918 % 9/ GOMEZ Elisio, HUMEZ Hervé, MEYRAUD Alain (Limousin) : 185,764 % 10/ BALLAND Noël, FIGUEIREDO Tony, VASLIER Gérard (Centre) : 185,245 % 11/ GUAY Maureen, GUAY Anne-Marie, GROLLIER Flavien (Charentes) : 178,655 % 12/ CLAVERIE Gérard, JOUVENOT Jean-Philippe, GUIGNARD Adrien (Aquitaine) : 177,279 % 13/ COURTECUISSE Raymond, TOMASZCZYK René, VANDAELE Jean-Michel (Nord) : 170,240 % 14/ WEKSLER Marc, GUILLET Eric, LANDWERLIN Gérard (Alsace) : 168,941 % 15/ CRETON Vincent, QUILLERIER Hubert, SEGUIN Antoine (Ile de France) : 163,506 % 16/ BALLON Elizabeth, GUERIN Philippe, HERRAIZ Jean-Philippe (Var Côte d’Azur) : 163,351 % CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D3CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D3 1/ BAGNARD Charles, BAGNARD Philippe, BAURAND Frédéric (Bourgogne) : 206,684 % 2/ RITTER Eric, RAEDERSDORF Jean-Michel, GUNDY Olivier (Alsace) : 193,613 % 3/ MEINIER Jean-Paul, MARTINAND Patrick, MARTINAND Tanguy (Ain) : 190,392 % 4/ MEYNET Géraldine, MEYNET Timothée, MEYNET Laurent (Savoie Mont Blanc) : 190,300 % 5/ LAMANDE Eric, PEROT Daniel, ESCUDERO Nicolas (Loire Forez) : 188,766 % 6/ BORNE Valentin, PHILY Christelle, TESTON Patrick (Drôme Ardèche) : 187,130 % 7/ NICOD Jean-Pierre, RICHARD Désiré, TRULLARD Aurélien (Franche-Comté) : 184,755 % 8/ DUPUY Kévin, GROUX Maxime, AUZOU Christophe (Picardie) : 184,654 % 9/ DJIANE Jean-Louis, DONNARY Alain, PALOMBA Philippe (Ile de France) : 182,050 % 10/ RIBOU Jacques, TELLIER Edgard, LONG Sébastien (Midi-Pyrénées) : 181,391 % 11/ CAILLET Nadine, STANISLAS Christophe, JOURDAIN Pascal (Poitou Anjou) : 181,060 % 12/ IHLEN Georges, LELANDAIS Patrick, CHARRIER Gérard (Savoie Mont Blanc) : 179,578 % 13/ CORNU Raymond, GONCALVES Léonel, RIBAUD Raymond (Franche-Comté) : 179,154 % 14/ DOMINGUEZ Manuel, MARIOTTO Jean-Paul, MARIOTTO Michel (Midi-Pyrénées) : 178,361 % 15/ MANDRILLON Claudette, MANDRILLON Jean, SALA Henri (Ain) : 175,364 % 16/ MARCHAL Pierre, BOULLIER Alain, RAGOT Laurent (Normandie) : 171,819 % LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee TTrriipplleetttteess Les Champions de France D1 : Jérôme JACQUET, Hervé BENOIT et Nicolas PELLICCIOTTA Les Champions de France D2 aux côtés du président : ChristopheDUMEIGE,SergeHESLOUISetMichelROZIER Les Champions de France D3 : Philippe BAGNARD, Frédéric BAURAND et Charles BAGNARD 2222 Vous, les champions
  • 23. LLee GGrraanndd NNaattiioonnaall ddee TTrriiaatthhlloonn 1/ DEHON Philippe (Midi-Pyrénées), DEHON Sylvie (Midi-Pyrénées), BONNEMAISON Alain (Midi-Pyrénées), GORPHE Chantal (Var Côte d’Azur) : 433,413 PT 2/ BAUMGARTEN Patrick (Midi-Pyrénées), DUPUY Franck (Midi-Pyrénées), PARRY Régis (Poitou Anjou), RAFFOUX Noël (Poitou Anjou) : 418,004 PT 3/ LANDY Marc (Val d’Adour), BURCK Jean-Philippe (Drôme Ardèche), IBROUCHENE Christophe (Ile de France), DE FREITAS Fernand (Val d’Adour) : 413,120 PT 4/ BOETTCHER Isabelle (Seine et Marne), DELABARRE Pascal (Ile de France), ROCHE Yoann (Ile de France), DJIANE Jean-Louis (Ile de France) : 403,700 PT 5/ GUIRAL Laurent (Var Côte d’Azur), PAOLETTI Laurent (Corse), PAOLETTI Michèle (Corse), BLANC Bernard (Corse) : 393,032 PT 6/ TERRIER Hugo (Picardie), BOUGOT Loïc (Bretagne), MARCAULT Jean-Vincent (Bretagne), TALLEC Hervé (Bretagne) : 383,753 PT 7/ DALPHIN Eric (Ile de France), ROESDSENS Steve (Picardie), COMBIS Michel (Midi-Pyrénées), PAWLISZ Michel (Alsace) : 376,103 PT 8/ CASCALES Gérard (Midi-Pyrénées), CASADO Manuel (Midi-Pyrénées), JAKOB Richard (Ile de France), PILOTELLE Barbara (Ile de France) : 367,365 PT 9/ PIQUEMAL Frédéric (Midi-Pyrénées), DOMINGUES Antoine (Midi-Pyrénées), DELERIS Thierry (Midi-Pyrénées), FEVRIER Jacques (Midi-Pyrénées) : 363,257 PT 10/ RAMI Régis (Midi-Pyrénées), SAINT MACARY Daniel (Midi-Pyrénées), GARCIA Pierre (Midi-Pyrénées), LABARBE Jérôme (Midi-Pyrénées) : 353,676 PT Vainqueurs du Triathlon : Philippe DEHON, Sylvie DEHON, Alain BONNEMAISON et Chantal GORPHE Deuxièmes du Triathlon : Noël RAFFOUX, Régis PARRY, Patrick BAUMGARTEN et Franck DUPUY TroisièmesduTriathlon:ChristopheIBROUCHENE, Fernand DE FREITAS, Jean-Philippe BURCK et Marc LANDY
  • 24. LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx Triplettes du 13/05/2015 à Argelès-sur-Mer (66 triplettes)Triplettes du 13/05/2015 à Argelès-sur-Mer (66 triplettes) 1/ COURTNEY Kevin, PAWLISZ Michel, LUJIC Olivier (Lorraine / Alsace / Bretagne) : 63,411 % 2/ LELANDAIS Michel, LOPEZ Michel, CODINA Gérard (Languedoc R. / Vaucluse / Drôme Ardèche) : 63,251 % 3/ PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, MAUREL Gilles (Franche-Comté / Midi-Pyrénées) : 61,832 % 4/ BAUMGARTEN Patrick, DUPUY Franck, RAFFOUX Noël (Midi-Pyrénées / Poitou Anjou) : 61,761 % Quadrettes du 14/05/2015 à Argelès-sur-Mer (40 quadrettes)Quadrettes du 14/05/2015 à Argelès-sur-Mer (40 quadrettes) 1/ DUPUY Franck, PIERI Sabrina, MOYERE Jérémy, ACHAB Philippe (Midi-Pyrénées / Corse / Var) : 103,405 2/ BOUISSOU Stanislas, CREPINEAU Jean-Philippe, DEHON Sylvie, GORPHE Chantal (Midi-Pyrénées / Var) : 53,110 3/ GAUDIN Olivier, GARDON René, LEROUGE Armand, LEROUGE Jordan (Languedoc R. / Lyonnais) : 52,214 4/ BAJARD Eric, JACQUEMIN Laurence, PERELLI Yannick, VERNE Christophe (Bourgogne / Ain) : 45,008 Libre parallèle du 14/05/2015Libre parallèle du 14/05/2015 à Argelès-sur-Mer (344 joueurs)à Argelès-sur-Mer (344 joueurs) 1/ CHAMPARNAUD Pascal (Aquitaine) : 2075 2/ SOUDIEUX Michel (Midi-Pyrénées) : 1940 3/ BAUCHE Emmanuel (Languedoc R.) : 1836 4/ BOETTCHER Isabelle (Seine et Marne) : 1812 Libre parallèle du 13/05/2015Libre parallèle du 13/05/2015 à Argelès-sur-Mer (236 joueurs)à Argelès-sur-Mer (236 joueurs) 1/ PIERI Chantal (Corse) : 1906 2/ AURIEMMA Raphaël (Lyonnais) : 1724 3/ CHAMASSIAN Gabriel : 1596 4/ WARCHOL Isabelle (Nord Pas de Calais) : 1571 Donnes Libres par deux du 15/05/2015 à Argelès-sur-Mer (180 doublettes)Donnes Libres par deux du 15/05/2015 à Argelès-sur-Mer (180 doublettes) 1/ DANGU Bruno et NOVELLO Jacky (Centre) : 2435 2/ MAZEL Rémy et RODRIGUEZ Maryse (Languedoc Roussillon) : 2407 3/ LECOMTE Jean-Luc (Ile de France) et COUMAILLAUD Joël (Charentes) : 2333 4/ MORIN Hervé (Ain) et MARINGUE Didier (Bourgogne) : 2134 Triplettes du 15/05/2015 à Argelès-sur-Mer (70 triplettes)Triplettes du 15/05/2015 à Argelès-sur-Mer (70 triplettes) 1/ PAWLISZ Michel, DAUER Eric, LUJIC Olivier (Alsace / Bretagne) : 75,896 % 2/ BAJARD Eric, PORCEDDU Guillaume, QUILLARD Fabrice (Bourgogne) : 67,107 % 3/ LELANDAIS Michel, LOPEZ Michel, GUILLET Jérémy (Languedoc Roussillon / Vaucluse / Allier) : 63,611 % 4/ ACHAB Philippe, MOYERE Jérémy, PIERI Sabrina (Var Côte d’Azur / Midi-Pyrénées / Corse) : 62,565 % Libre parallèle du 15/05/2015Libre parallèle du 15/05/2015 à Argelès-sur-Mer (308 joueurs)à Argelès-sur-Mer (308 joueurs) 1/ HENTZLER Jean-Paul (Lorraine) : 2152 2/ SAURIS Christine (Loire Océan) : 1811 3/ LO PRESTI Gaëtan (Franche-Comté) : 1745 4/ FIGUEIREDO Tony (Centre) : 1650 Triplettes du 16/05/2015 à Argelès-sur-Mer (48 triplettes)Triplettes du 16/05/2015 à Argelès-sur-Mer (48 triplettes) 1/ LUJIC Olivier, COURTNEY Kevin, LAISSUS Julien (Bretagne / Lorraine) : 67,427 % 2/ LELANDAIS Michel, LOPEZ Michel, GUILLET Jérémy (Languedoc Roussillon / Vaucluse / Allier) : 63,406 % 3/ BERAUD Christian, BOBILLOT Christian, PERTIN Jean-François (Ain) : 60,073 % 4/ PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, LEONARD Bertrand (Franche-Comté / Ile de France) : 59,561 % Quadrettes en parallèle du 16/05/2015 à Argelès-sur-Mer (32 quadrettes)Quadrettes en parallèle du 16/05/2015 à Argelès-sur-Mer (32 quadrettes) 1/ LUJIC Olivier, COURTNEY Kevin, BEAUCOURT Sébastien, LAISSUS Julien (Bretagne / Lorraine / Nord) : 65,499 2/ LESTAGE François, WEILL Marc, GUESDON Laurent, VALLOIS Patrick (panaché) : 59,280 3/ LOPEZ Michel, PAOLETTI Laurent, GUILLET Jérémy, LELANDAIS Michel (panaché) : 48,036 4/ DAUER Eric, PAWLISZ Michel, SEGUINAUD Thierry, VACHER Véronique (Alsace / Loire Forez) : 41,852 Libre parallèle du 16/05/2015Libre parallèle du 16/05/2015 à Argelès-sur-Mer (252 joueurs)à Argelès-sur-Mer (252 joueurs) 1/ REDON Lionel (Val d’Adour) : 2399 2/ BERGES Christian (Charentes) : 2292 3/ PONCET Jean-Claude (Allier) : 2189 4/ SAMPAIO Julio (Lyonnais) : 1809 Grand Libre du 16/05/2015Grand Libre du 16/05/2015 à Argelès-sur-Mer (508 joueurs)à Argelès-sur-Mer (508 joueurs) 1/ QUILLARD Jean (Bourgogne) : 2458 2/ PLACHTA Arnaud (Vaucluse) : 1862 3/ FERRIERE Jacques (Drôme Ardèche) : 1769 4/ GIFFAUX Martine (Picardie) : 1725 Donnes Libres du 17/05/2015Donnes Libres du 17/05/2015 à Argelès-sur-Mer (228 joueurs)à Argelès-sur-Mer (228 joueurs) 1/ PARADINAS Roger (Allier) : 2568 2/ MARCAULT Jean-Vincent (Bretagne) : 1494 3/ BILLOTTET Marc (Champagne Ardenne) : 1437 4/ VIEILLEPEAU Mickaël (Sarthe Mayenne) : 1270 Duplicaté Individuel du 14/05/2015Duplicaté Individuel du 14/05/2015 à Argelès-sur-Mer (192 joueurs)à Argelès-sur-Mer (192 joueurs) 1/ JOLY Yannick (Charentes) : 66,547 % 2/ MADRE Gilles (Centre) : 64,554 % 3/ LUCIDO Sylvain (Var Côte d’Azur) : 62,234 % 4/ LONG Sébastien (Midi-Pyrénées) : 62,212 % Triplettes du 22/05/2015 à Vichy (104 triplettes)Triplettes du 22/05/2015 à Vichy (104 triplettes) 1/ COURET Xavier, GUILLAS Dominique, GUILLAS Patricia (Loire Océan) : 66,980 % 2/ THIEBAUT Dominique, CHEVALIER Francis, MOLON-LOZZA Thomas (Lorraine) : 66,629 % 3/ PORCEDDU Guillaume, PORCEDDU Aurore, VILLIERS Paul (Bourgogne) : 66,142 % 4/ HAOUI Rachid, CHARRAS Jean-Marc, ENGEL Pascal (Vaucluse / Alsace) : 63,647 % Quadrettes en parallèle du 23/05/2015 à Vichy (52 quadrettes)Quadrettes en parallèle du 23/05/2015 à Vichy (52 quadrettes) 1/ CODINA Gérard, CRAMAILLE Stéphane, HUDRY Nicolas, TERRIER Hugo (Drôme / Savoie / Picardie) : 125,738 2/ VITTOZ Sébastien, ROTH Didier, BODIN Pascal, DUTHEIL Jean-Yves (panaché) : 70,510 3/ COURTNEY Renaud, SICRES Stéphane, FOUCHER Bruno, RAFFOUX Noël (M-Pyrénées / Poitou Anjou): 60,641 4/ JAKOB Richard, LOISEAUX Jean-Noël, PILOTELLE Barbara, CASCALES Gérard (IDF / M-Pyrénées) : 52,545 Grand Libre du 23/05/2015Grand Libre du 23/05/2015 à Vichy (508 joueurs)à Vichy (508 joueurs) 1/ DURAND Richard (Limousin) : 2473 2/ VILLEFAYOT Daniel (Lorraine) : 2402 3/ NICOLLIN Gérald (Savoie Mont Blanc) : 1934 4/ REDON Lionel (Val d’Adour) : 1906 Donnes Libres par deux du 23/05/2015 à Vichy (170 doublettes)Donnes Libres par deux du 23/05/2015 à Vichy (170 doublettes) 1/ BLERON Alain et DEBRADE Patrick (Limousin) : 2381 2/ LE VISAGE Christophe (Ain) et SAPORITA Jean-Paul (Seine et Marne) : 2280 3/ PASCAL Denis et BONNISSOL Christian (Loire Forez) : 2187 4/ CANONNE Jean-Luc (Picardie) et ROQUES René (La Réunion) : 1945 Triplettes du 24/05/2015 à Vichy (78 triplettes)Triplettes du 24/05/2015 à Vichy (78 triplettes) 1/ AIGOIN Paul, MOREAU Georges, RAMAYE Isabelle (Languedoc Roussillon) : 68,743 % 2/ VACHER Véronique, LOISEAUX Jean-Noël, SEGUINAUD Thierry (Loire Forez / Ile de France / Alsace) : 63,621 % 3/ MERCIER Sébastien, DIEUZY Denis, DEBRIS Sébastien (Normandie) : 65,019 % 4/ FALGUIER Joël, IBROUCHENE Christophe, RABBY Mathieu (Ile de France) : 61,711 % Quadrettes du 24/05/2015 à Vichy (61 quadrettes)Quadrettes du 24/05/2015 à Vichy (61 quadrettes) 1/ LECLERCVéronique,PEROCHONJean-Michel,ROCHEJonathan,GUERINPascal(Charentes/Bourgogne):81,738 2/ DIEUZY Denis, MERCIER Sébastien, DEBRIS Sébastien, MALERGUE Cyril (Normandie / Limousin) : 78,821 3/ LABARBE Jérôme, PORCEDDU Guillaume, DEBIESSE Michaël, GUILLOT David (panaché) : 78,224 4/ MARTINEZ Jean-Philippe, ROBERT Joseph, NOVELLO Jacky, BEAUCOURT Sébastien (Centre / Nord) : 76,055 Libre parallèle du 24/05/2015 a-midiLibre parallèle du 24/05/2015 a-midi à Vichy (336 joueurs)à Vichy (336 joueurs) 1/ MERGER Patrice (Ain) : 1779 2/ LECLERC Jean-Philippe (Franche-Comté) : 1690 3/ DISERBEAU Stéphane (Ile de France) : 1629 4/ GREFFET Robert (Ain) : 1626 Libre parallèle du 24/05/2015 soirLibre parallèle du 24/05/2015 soir à Vichy (352 joueurs)à Vichy (352 joueurs) 1/ LEGAL Jean-Louis (Bretagne) : 1917 2/ DAVID Vincent (Centre) : 1892 3/ ROSSI Guy (Allier) : 1886 4/ DUBOIS Patrice (Poitou Anjou) : 1825 Donnes Libres du 25/05/2015Donnes Libres du 25/05/2015 à Vichy (268 joueurs)à Vichy (268 joueurs) 1/ DEPESSEVILLE Christian (Loire Forez) : 2496 2/ BOULAY Lédia (Sarthe Mayenne) : 2099 3/ SAMPAIO Georges (Lyonnais) : 1900 4/ PONCET Jean-Claude (Allier) : 1618 2244 Vous, les champions
  • 25. Il y a dix ans ... en 2005 Les Championnats de France Individuels et Jeunes à Etoile-sur-Rhône et Valence L’Open se joue en 3 séances que domine Daniel SAGNAT, alors président du comité Limousin. Il s’adjuge la victoire avec 10% d’avance sur le picard Michel LAHACHE, très ému par sa performance. Après avoir accumulé de nombreuses 4èmes places, Pierre FREY goûte aux joies du podium. La roue tournerait-elle ? En 1ère Série, la compétition comporte 4 tours dont une finale Howell à 16. A son issue, le francilien Michel PAWLISZ réalise le score exceptionnel de 67,5% qui ne le propulse que 2nd , partant de trop loin. Le Champion est l’aquitain François LESTAGE qui a rattrapé sa mauvaise 1ère manche à 48%. Tout sourire, il renoue avec la victoire qu’il a connue en 2002 en quadrettes. Florent TRIVERO, tout juste titré à Chalon-sur- Saône, est en forme et élargit son palmarès. Après quelque temps d’absence dans le monde duTarot,SéverineDAGNEAUX(VarCôted’Azur) s’est remise à jouer. Mais le saviez-vous ? Elle avait gagné en 2005 en 2ème Série devant le trésorier languedocien Alain FOLCHER et le bourguignon Pierre CAMMAS. Espérons que son retour lui procure d’autres bonheurs ! Le comité de la Réunion est enfin couronné grâce à la prestation de René ROQUES en Promotion, fier de lever sa coupe. Le tulliste Alain CAVY (2ème ), représenté par Henri ESTORGES, et “le Jack”, le baumois Gérard JACQUIN (3ème ), s’emparent des autres trophées. En jeunes, Guillaume PORCEDDU (Bourgogne) confirme en remportant l’individuel junior devant Julien CARPENTIER (Bretagne), vainqueur dans le même week-end des quadrettes comités. Les Championnats de France Triplettes à Vichy Cette année-là, le Championnat Triplettes Open se déroule en 4 séances (66, 44, 22 et 16). Accompagnés de Malik FARHAT, Eric DAUER et le tout juste récompensé Pierre FREY ne laissent pas s’échapper le titre qu’ils avaient touché du doigt la saison précédente (3èmes ) avecVincentDIDIERJEAN. LesparisiensPhilippe CHASSAGNON, Richard JAKOB et Barbara PILOTELLE, qui ont remporté la finale avec 60%, terminent 2nds et n’ont rien à regretter, étant à 12% derrière les vainqueurs. Laformation lorraine de Michel SOUDIER, Georges PLUMEREAU et Philippe PIROVANO, inattendue sur la 3ème marche du podium, est vivement applaudie pour sa régularité sur les 4 tournois. En Triplettes Promotion, on retrouve en haut de l’affiche Kamel ZARROUG qui n’a qu’effleuré l’or dix ans après, finissant Vice-Champion de France Quadrettes D1 cette année. Félicitations à lui et ses coéquipiers drômois Christian CLAUDEetAndréDEVARENNE.D’autresjeunes strasbourgeois s’illustrent : Franck DUMONT, Peggy et Adi MELLUL occupent le 2ème rang. Les derniers élus pour le podium sont les mâconnais DenisSILVANT,PatrickBINONetsonpèreMarcel. Le 1er Grand National de Triathlon à Saint-Gilles-du-Gard La FFT organisait pour la première fois une manifestation estivale, un triathlon par équipe en trois épreuves : un tournoi duplicaté individuel par 4, un tournoi quadrettes et un tournoi libre par 4. Ce n’est pas un Championnat de France et les joueurs peuvent composer leur formation à leur guise (aucune contrainte géographique ou de niveau). C’est une équipe constituée, celle des lapins, qui va s’imposer sur les 33 en course, après un +110 en quadrettes. Bravo à Jean-Pierre BOULEY, Patrick CLAR, Lionel DUCARD etJacquesGAUDILLIERE(Bourgogne). 2255Vous, les champions
  • 26.
  • 27. Grand National de Triathlon 2015 Envoûtant ! Pour cette 11ème édition, Régis GUERPILLON et Christian BOBILLOT ont été nommés druides arbitres. Ils ont 37 équipes à gérer, qui seront réparties en deux tournois de 13 tables et un de 11 en individuel et quadrettes. Première épreuve : le duplicaté individuel Au classement individuel, le francilien Christophe IBROUCHENE balaie la séance avec 72 % devant Jean-Marc CHARRAS (Vaucluse), Yoann ROCHE (Ile de France) et Régis RAMI, président du comité Midi- Pyrénées. C’est la formation mi-toulousaine mi-parisienne qui a établi le meilleur élixir à 228,2 % : Gérard CASCALES, Manuel CASADO, Barbara PILOTELLE et Richard JAKOB sortent vainqueurs du classement par équipes, mais ne sont que 3èmes au général. Grâce à leur cumul de 227 % et leur bonus de départ, Yoann ROCHE, Pascal DELABARRE, Jean-Louis DJIANE et la seine-et-marnaise Isabelle BOETTCHER espèrent que le philtre de la victoire, qu’ils ont pris, ne sera pas rompu… Christophe IBROUCHENE, 2nd , souhaite déjà les en détourner ! Deuxième épreuve : la quadrette Les jeux présentent quelques perversités dans les redistributions. Les répartitions empoisonnées vont donner un mal de crâne à de nombreuses quadrettes, mais Sylvie DEHON, surnommée “la sorcière”, épaulée desesapprentis,atrouvéleremède,obtenant 78 PM. Le motivé Christophe IBROUCHENE a concocté lui aussi un bel antidote à 69 PM qui lui permet de prendre la tête de la compétition devant les vainqueurs du jour. Le pouvoir de la potion s’est un peu estompé pour Yoann ROCHE, auteur d’un honorable 35 PM, qui reste malgré tout 3ème . Tous les sorts jetés par Gégé CASCALES, qui n’a pas la langue pendue, se sont retournés contre lui ! Il ne réalise que 2 petits PM qui l’éloignent du graal. Dernière épreuve : le libre Les onze 1ères équipes peuvent encore prétendre. Sylvie DEHON, de sa baguette magique, a lancé une fumée somnifère dans toute la salle avant le début du concours pour conserver au moins sa place, mais boum boum ! Patrick BAUMGARTEN, Franck DUPUY, Régis PARRY et Noël RAFFOUX ont réussi à déjouer ce sortilège en réalisant 3405 points, des “culs-bénis” qui sont tombés dedans quand ils étaient petits ! Etant classés 9èmes , ils ont pris une bonne option. Cependant, l’Ordre de la sorcellerie de l’Union ne s’est pas fait prendre à son propre piège et ne s’est pas endormi, réalisant un beau 1721 points. Grâce à cette performance, Sylvie DEHON, Philippe DEHON, Alain BONNEMAISON et la néo charentaise Chantal GORPHE remportent le Triathlon 2015, inscrivant leurs noms dans le grimoire FFT. L’équipe mixte de Midi-Pyrénées et Poitou Anjou, composée du trésorier national Patrick BAUMGARTEN, Franck DUPUY, Régis PARRY et Noël RAFFOUX, termine 2ème . Sur la 3ème marche, c’est l’enchantement pour Christophe IBROUCHENE (Ile de France), Jean-Philippe BURCK (Drôme Ardèche), Fernand DE FREITAS et Marc LANDY (Val d’Adour), tous deux récompensés sur leurs terres. Heureusement, leurs -32 en libre n’ont pas fait disparaître la coupe ! Yoann ROCHE et ses coéquipiers échouent à la 4ème place, mais comptent bien repartir à la chasse au Petit et à la chasse aux sorcières dès que possible ! Jean-Louis DJIANE, qui se rend début août à Alès, a vu dans sa boule de cristal de meilleures prédictions ! La FFT tenait à remercier les bénévoles qui ont tout fait pour que cette manifestation se déroule dans des conditions optimales (salle spacieuse et climatisée) et dans une ambiance chaleureuse (bonne humeur et soleil). Eux aussi sont de grands magiciens ! Rendez-vous en 2016 à Albi, aux alentours du 15 août. Agréable remise des prix à l’extérieur qui devrait être suivie d’une marmite de potion apéritive ! Yoann ROCHE, Jean-Louis DJIANE, Isabelle BOETTCHER et Pascal DELABARRE : dur dur... 2277Vous, les participants
  • 28. Stage Jeunes 2015 J’ai attrapé un coup de soleil ! Devenir les Rois Soleil ! Tous se sont appliqués pour gagner les tournois qui se sont déroulés dans un bon esprit de camaraderie. Pour les triplettes, chaque équipe devait porter un symbole commun et choisir un nom : ce sont “les tee- shirts blancs” qui l’ont emporté devant “les ariégeois”, en rouge. De plus, la malédiction a continué en équipe pour les profs qui ont perdu leur dernier match. De l’eau s’il vous plaît ! L’excursion avait lieu le jeudi à Antibes. Le matin, au Marineland, tous ont été ébahis par les spectacles des otaries, des dauphins et des orques, des beaux bébés de plus de cinq tonnes ! L’après-midi, les jeunes ont pu s’éclater à l’Aquasplash où il ne manquait pas de toboggans ! Tous les participants remercient la FFT pour cette belle journée, même les deux gars qui ont attrapé une insolation ! Plus loin que le soleil couchant ! Le jeudi soir suivait la soirée dansante. Alors qu’elle venait à peine de commencer, survint une coupure électrique dans tout le camping. Il a fait noir un long moment et la boum a failli se transformer en une soirée contes, au briquet ! Après une petite heure d’attente, tout fonctionnait à nouveau et les jeunes ont pu s’en donner à coeur joie sur la piste. Le samedi soir, il n’y a eu aucun souci, sauf peut-être les premiers pleurs sur le dernier slow qui laissaient envisager des séparations difficiles le lendemain... Au zénith ! Le challenge a été remporté par Hugo POPLINEAU (Loire Océan) qui s’est fait scander son nom et qui a été fort applaudi pour sa victoire. Le second n’est autre que Loris CARMAGNAT (Franche-Comté), alias “la mini-science”, très content de repartir avec la console de jeux, premier lot à la base. Il peut donc remercier Hugo le gagnant qui a opté pour la caméra embarquée. Antoine ESCUDERO, du Loire Forez, complète le podium, serrant fort son insecte volant ! Que du nouveau sous le soleil ! L’édition 2015, du 12 au 19 juillet, comptait 57 inscrits, soit 11 jeunes de plus que l’an dernier. Cet effectif ravit, d’autant plus qu’ils étaient nombreux à se jeter pour la première fois dans l’aventure. Dans l’équipe d’encadrement, un petit bleu s’est aussi greffé au quintet Valérie DEBIESSE, David GUILLOT, Michel DESJOBERT, Adrien PEREZ (les profs) et Nathalie ODIC (l’intendante infirmière !) : il s’agit de Gilles MAUREL qui avait assisté de loin au stage de Brommat et qui avait proposé sa candidature si nécessaire. A croire que le besoin s’est fait sentir ! Gilles s’est énormément investi, tout comme sa compagne Muriel CARRIQUI qui, en vacances pourtant, a donné un sacré coup de pouce. Merci à ce couple “animal” qui n’a pas échappé au bisutage ! Cours aux élèves “levants” ! Comme l’an dernier, Valérie et Michel se sont occupés des néophytes. Valérie a pris sous son aile cinq enfants qui savaient à peine jouer. Ils ont très vite progressé si bien qu’en fin de stage, ils ont pu passer la même interro que les élèves de Michel. Les prétendants, très nombreux cette année, ont été divisés en deux groupes. Gilles et David ont travaillé particulièrement sur les écarts et les plans d’attaque, les règles de base en défense, le maniement des bouts et des atouts, les principales annonces FFT et ont fait une initiation aux techniques du deux pour un et de la tenue. Adrien lui aussi a insisté sur l’attaque (écart et ligne de jeu) et après avoir vérifié que tous ont assimilé les règles de base, il a approfondi les techniques de défense. Les annonces personnalisées, telles que les cartes de main forte, ont été abordées. Le traditionnel contrôle de samedi matin n’en a pas découragé, comptant pour le challenge. Certains sont passés à l’oral cette année : les débutants ont pu êtreainsiévaluésetontreçuunbilandecompétences. Les plus expérimentés ont dû développer une jouerie de défense sur une donne proposée en justifiant tout. 2288 Vous, les participants