SlideShare une entreprise Scribd logo
Les (fameuses) bonnes résolutions !
En début d’année, il est de coutume de prendre de bonnes résolutions pour les douze mois
à venir. On trouve les grands classiques comme perdre un peu d’embonpoint, faire de l’exercice
physique, éteindre la télévision pour ne pas regarder des programmes affligeants de nullité,
etc. Je vous propose donc quelques résolutions du joueur de Tarot exemplaire que vous
voulez devenir et qui vous apporteront forcément de grandes satisfactions :
Me garer proprement en respectant les places pour handicapés,
Ne pas m’inscrire au dernier moment et remplir proprement ma fiche d’inscription,
Ne pas traîner pour rejoindre ma table et saluer les autres joueurs,
Ne pas être désagréable, ne pas prononcer des mots désobligeants, voire insultants,
Ne pas donner de leçons sans y avoir été invité,
Ne pas oublier d’éteindre mon téléphone, ne pas faire de bruits inutiles,
En fin de position, me lever en silence, repousser ma chaise,
Ne pas laisser mes cochonneries, gobelets, épluchures sur la table (et en dessous).
Pour nos dirigeants qui se décarcassent à longueur de temps pour planifier les épreuves,
organiser les tournois et plus simplement faire tourner les clubs :
Ne pas oublier de faire ma déclaration annuelle en préfecture,
Transmettre rapidement mes affiliés en remplissant mes bordereaux avec soin,
Mettre à jour mon ordinateur et aider ceux qui n’y arrivent pas,
Bien informer et inscrire mes licenciés dans les délais,
Ne pas traîner pour expédier mes qualifiés et mes tableaux de PCN.
Soyons réalistes, tout ne sera pas parfait, mais si chacun d’entre nous apporte sa petite pierre
pour consolider notre Fédération, nous pouvons continuer de bâtir notre jolie pyramide. En
attendant de vous retrouver lors d’une finale nationale ou lors d’un tournoi de club, je vous
souhaite une excellente année. Très cordialement,
Emmanuel STEFANAZZI
Président de la FFT
- Direction de la publication : Fédération Française de Tarot
- Rédaction et relecture : Patrick BAUMGARTEN, Michaël DEBIESSE, Adrien PEREZ, Perrine PORRET, Isabelle POUZADOUX,
Ravi RAVINDIRANE, Emmanuel STEFANAZZI
- Composition et mise en page : Adrien PEREZ
- Photos : Roger ASTIER, Michel CHARLON, Pascale LAURENT-STEFANAZZI, Adrien PEREZ
- Date de parution : Janvier 2017
- Ont collaboré aussi à ce numéro : Sébastien DEBRIS, Olivier BAILLEUL, Florent TRIVERO, les 5 consultants et de nombreux
responsables de clubs et comités
L’éditorial
d’Emmanuel STEFANAZZI
Président de la FFT
Tarot
Mag n°28
3
9
13
17
Agenda
Actus infos
Championnat de France
Duplicaté Individuel Senior 2016
Coupe de France
2016
Il y a dix ans
Tournoi des Maîtres et Coupe
18
22
25
28
Résultats
Championnats de France
Résultats
Open nationaux
Championnat de France
Libre par quatre interclubs 2016
Jeux
Mots fléchés et Le licencié mystère
31
32
34
Les consultants
Enchère, écart et entame
Suivi
d’une donne
La donne
par Sébastien DEBRIS
Sommaire
Le Nord d’avant-hier, d’hier et
d’aujourd’hui... Lors de la Coupe de
France à Boulogne-sur-Mer, Antoine
MOUSSA et Marcel LOUBET ont
reçu,enprésencedePascalLELOIRE
leursuccesseuraucomité,desmains
du président de la FFT Emmanuel
STEFANAZZI, la médaille de la
Fédération pour leur investissement
dans le développement du Tarot en
Nord Pas de Calais.
22 Nous, la fédé
Actus
Infos
1/ Le point à mi-saison
Pour pallier à l’absence de notre secrétaire à Oslon en début de saison, quatre administrateurs se sont relayés pour la saisie des affiliations.
Le bilan est satisfaisant, tout est traité rapidement. Pour en arriver là, des procédures d’échanges et de suivis des fichiers ont été mises
en place. La base nationale Aurélia a été elle aussi améliorée pour enregistrer toutes les manipulations et produire facilement des bilans
par comité.
Le bordereau d’affiliation/ré-affiliation des clubs va être revu car ce qui arrive au siège FFT est très hétéroclite : du papier, des fichiers
informatiques différents (Excel, PDF et même JPG). Cela représente trop de temps à ressaisir les données (quand il y en a). Profitons de
ce message pour vous rappeler que la déclaration en préfecture est annuelle et que notre assurance ne vous couvre que si vous êtes en règle.
Au point de vue affiliations, plus de 8000 licences ont été enregistrées avant Noël.
2/ Résumé de la réunion du Bureau Directeur à Boulogne-sur-Mer
Après un tour d’horizon des problèmes dans les comités, conflits de personnes, problèmes d’arbitrage et disciplinaires en tout genre, ce
sont les difficultés de fonctionnement qui sont ciblées. Pour faciliter les échanges avec les comités, il est nécessaire d’avoir des responsables
de zone proches géographiquement. Dans cette optique, trois changements sont prévus :
- Zone 84 (Bourgogne) : Christophe DALLERIT à la place d’Olivier AUBERT.
- Zone 85 (Alsace, Franche-Comté, Lorraine) : Guillaume PORCEDDU à la place de Régis GUERPILLON.
- Zone 93 (Bretagne, Loire Océan, Sarthe Mayenne) : Gérald DEROUIN à la place de Philippe PERELLI.
Les responsables actuels et futurs travailleront ensemble jusqu’à la fin de la saison.
Agenda
Sont notés dans l’agenda :
- les Championnats de France
- les manifestations organisées par la FFT
- les tournois, festivals et séjours du magazine
MARS
- 27 au 30 : ALES Championnat de France Libre Senior (page 6)
AVRIL
MAI
- 24 au 28 : ARGELES SUR MER Championnat de France
Individuels Open, Séries et Jeunes (page 15)
- 2 au 5 : VICHY Championnat de France Triplettes (page 16)
JUIN
- 24 et 25 : FOURNOLS D’AUVERGNE Assemblée Générale de la FFT
- 14 au 20 : BLANES séjour Tarot (TM n°27)
- 14 au 17 : PONTARLIER Championnat de France Libre (page 8)
JUILLET
- 16 au 23 : HOSSEGOR stage jeunes (page 5)
AOUT
- 27 au 03/09 : FOURNOLS D’AUVERGNE stage adultes (page 30)
- 28 au 01/05 : TULLE festival (page 10)
- 7 au 9 : CAP D’AGDE festival (page 7)
- 19 et 20 : LE BARCARES tournois (page 11)
- 8 au 16 : ALLIER festival (page 24)
SEPTEMBRE
- 16 et 17 : POITIERS festival (page 21)
- 9 au 12 : SALIES DU SALAT festival (TM n°27)
- 12 au 19 : ARECHES BEAUFORT séjour Tarot (TM n°27)
- 18 au 21 : SOULAC SUR MER Championnat de France Ind Senior
- 24 au 01/10 : LE GRAND-VILLAGE-PLAGE séjour Tarot (page 29)
33Nous, la fédé
- 17 au 22 : SAINT-JORIOZ séjour Tarot (page 27)
- 13 au 21 : GUADELOUPE séjour Tarot (TM n°27)
- 2 au 7 : SANTA SUSANNA séjour Tarot (TM n°27)
- 21 au 27 : SANTA SUSANNA séjour Tarot (page 12)
- 3 : VICHY Tournoi des Maîtres (page 16)
- 13 au 15 : AIRE SUR L’ADOUR Grand National de Triathlon
- 4 au 11 : MARRAKECH séjour Tarot (page 23)
OCTOBRE
- 8 au 14 : SANTA SUSANNA séjour Tarot (page 12)
Concernant nos salariés, notre secrétaire Hanane KHELOUFI a repris le travail à mi-temps le 14 novembre 2016. Elle est joignable le
mardi toute la journée, le jeudi après-midi et le vendredi toute la journée.
3/ Assurance
A compter du 1er
janvier, nous avons changé d’assurance pour la responsabilité civile. Vous pouvez demander une attestation pour les
comités et pour les clubs par mail à agence.cugnaux@axa.fr avec copie à Michel SOROLLA (michel.sorolla@sfr.fr), administrateur FFT
responsable des questions d’assurances et en charge de ce dossier.
Rappel important : ce contrat couvre tous les licenciés, clubs et comités en responsabilité civile pour toutes les activités liées au Tarot. Sont
bien sûr exclus de toute garantie tous les joueurs ou clubs non affiliés.
Les recours contre les non-licenciés étant souvent très compliqués, il est impératif que le maximum de joueurs adhère à la FFT.
4/ Le retour du Tournoi des Maîtres
Ce tournoi a permis, par le passé, de réaliser un ouvrage de référence qui n’est malheureusement plus disponible. Les dirigeants de la
Fédération vont donc réactualiser cette épreuve dont le but est de proposer des manières de jouer avec des commentaires avisés de très
bons joueurs. Toutes les donnes seront donc soigneusement notées et disponibles.
Ce tournoi de 28 joueurs sera composé des 20 premiers joueurs du dernier classement national (qui accepteront l’invitation) sous réserve
qu’ils ne soient pas sous le coup d’une sanction disciplinaire. Les huit autres places seront données à des joueurs classés, ou ayant été
classés, en 1ère
Série Nationale : première(s) féminine(s), comités non représentés, administrateurs qui prouvent que l’on peut jouer et
organiser.
Pour l’occasion, un logiciel spécial sera développé afin que les sept tables jouent simultanément les mêmes donnes qui seront entièrement
préparées et n’auront donc pas besoin d’être reconstituées afin de gagner beaucoup de temps.
Ce tournoi est normalement prévu le samedi soir à Vichy. Il n’y aura pas de frais d’inscription ; il n’y aura pas de défraiement pour
déplacement ou hébergement, pas de prix non plus, hormis quelques flacons à boire avec modération, des PCN et quelques PP pour la
première moitié du classement.
Actus
Infos
LA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUELA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUE
Président CDN :
P. PAQUOT
Décision CDN n°2016-9 du 13 novembre 2016 en appel d’une décision de la CDNPI :
Madame Brigitte ANCHISI, affiliée n°2004234, pour avoir tenu des propos insultants et racistes envers une joueuse,
est suspendue de la FFT durant 1 an, 1 mois et 19 jours, dont un an avec sursis. La partie ferme s’est terminée
le 31 décembre 2016.
Décision CDN n°2016-10 du 13 novembre 2016 en appel d’une décision de la CDNPI :
Monsieur Michel CERVONI, affilié n°1006075, pour avoir tenu des propos discourtois envers une joueuse, est
suspendu de la FFT durant 1 an, 1 mois et 19 jours, dont un an avec sursis. La partie ferme s’est terminée le 31
décembre 2016.
Décision CDN n°2016-11 du 13 novembre 2016 en appel d’une décision de la CDR Val d’Adour :
Monsieur Jean-Marc DUMOTIER, affilié n°1003789, pour avoir perturbé le qualificatif du championnat libre par
quatre à cause d’une imprégnation alcoolique non acceptable, est suspendu de la FFT durant 2 années dont une
avec sursis, la partie ferme se terminant le 12 novembre 2017 à minuit.
Décision CDN n°2016-12 du 13 novembre 2016 en appel d’une décision de la CDR Val d’Adour :
Monsieur Henri ESQUINANCE, affilié n°1017455, pour avoir perturbé le qualificatif du championnat libre par
quatre à cause d’une imprégnation alcoolique non acceptable, est suspendu de la FFT durant 2 années dont une
avec sursis, la partie ferme se terminant le 12 novembre 2017 à minuit.
Décision CDN n°2016-13 du 13 novembre 2016 en appel d’une décision de la CDR Val d’Adour :
Monsieur Jean-Pierre FORTIAS, affilié n°1007321, pour avoir perturbé le qualificatif du championnat libre par
quatre à cause d’une imprégnation alcoolique non acceptable, est suspendu de la FFT durant 2 années dont une
avec sursis, la partie ferme se terminant le 12 novembre 2017 à minuit.
44 Nous, la fédé
Pour leur Championnat individuel, les seniors
faisaient leur retour à Portes-lès-Valence et ont
pu jouir, en ouverture, de deux tournois le
samedi et d’un concert le dimanche après-midi.
La plupart des qualifiés est quand même arrivée
le lundi matin pour la remise des badges.
Première séance (196 joueurs)
Suite à la distribution de nougats à l'ensemble
des participants, tout le monde est prêt à en
découdre et à ne pas prendre trop de caramels,
ou alors en bouche ! A l’issue de la 1ère
séance,
Christian DEPESSEVILLE de Loire Forez gagne
le classement défense et s’impose avec 66,1%.
Il est suivi de très très près (66,08%) par Pierre
PAQUOT d’Ile de France. Le président du
comité de l'Ain, Christian BOBILLOT, ne compte
pas se laisser distancer et se hisse sur le
podium de ce 1er
tour avec un 65,1%. Trois
autres joueurs réalisent une belle performance à
64% et plus : Patrick HATCHONDO (Languedoc
Roussillon), Hamid HAMZAOUI (Limousin) et
Jean-Claude TOURNEUR (Charentes). La 1ère
Dame provient de Nantes en la personne de
Simone LOUERAT qui se place 11ème
avec 62,2%.
Que devient le savoyard François PORRET
champion en titre ? Il commence cette année
tranquillement à 52% car l’attaque lui a coûté
bonbon (40%). Christian SCHWEITZER, le
président alsacien, en a pris plein les dents, des
caramels, et cela se voit à 37,7%. Il aura intérêt
à changer de confiserie en 2ème
séance s’il veut
rester dans les 84 qualifiés !
Les habitués du stage adultes du mois d’août
méritent-ils des bonbecs ? Le nordiste Joël
ROUX à 42,7%, le francilien Gérard VARGUES
à 39,9% et la normande Annie COURSAGET
à 42,4% n’ont pas dû être assidus en cours ou
alors ils n’ont rien écouté ! Heureusement, il n’y
a aucun éliminé ! Le meilleur des stagiaires est
le lorrain Bernard DELAHAYE avec 54,3%. S’ils
veulent des friandises et une place qualificative,
il faudra mieux appliquer les leçons !
Deuxième séance (196 joueurs)
Au terminus de cette 2nde
séance, le forézien
Christian DEPESSEVILLE a tenu la dragée
haute, accumulant encore 61,4%, tout comme
Christian BOBILLOT. Ce n’est pas le cas pour
Pierre PAQUOT (49,8%) qui aurait préféré
goûter à une barre chocolatée plutôt qu’à celle
de la moyenne ! François PORRET a quant à lui
redressé la barre, obtenant 55,9%. Patrick
HATCHONDO et Simone LOUERAT n’ont pas
lâché et engrangent encore 58%. Jean-Claude
TOURNEUR et Hamid HAMZAOUI ont eu plus
de difficultés, mais s’en tirent avec 53%. Christian
SCHWEITZER n’a pas fait d’exploit pour se
sauver (42,8%), tout comme les stagiaires en
difficulté Joël ROUX, Annie COURSAGET et
Gérard VARGUES qui feront bien de redoubler !
Bernard DELAHAYE a dû boire trop de mirabelle
(38,4%) et pourra les accompagner au stage
prochain à Fournols d’Auvergne pour réviser !
Au général, les deux Christian, DEPESSEVILLE
et BOBILLOT, ont pris le commandement. Ils
sont suivis de Bernard BLANDIN, 2ème
de séance
à 63,4%, qui avait déjà à son actif 60%. Ils
devront faire attention à ce bourguignon qui les
talonne à moins de 3% et qui ne fait jamais de
bruit, mis à part quand c’est l’heure du verre de
l’amitié ! Patrick HATCHONDO 4ème
, Simone
LOUERAT 6ème
, Hamid HAMZAOUI 10ème
, Jean-
Claude TOURNEUR 11ème
et Pierre PAQUOT
14ème
sont à l’affût. Un autre Christian, MOTTIN
du Lyonnais, s’est illustré lors de ce 2ème
tour, en
remportant le tournoi avec 64%. Il se positionne
lui aussi à un 15ème
rang stratégique. François
PORRET, 48ème
, reste en course, mais devra
accélérer la cadence.
Troisième séance (84 joueurs)
Les orages de la veille au soir n’ont pas énervé
les 84 qualifiés et la 3ème
séance s’est jouée
dans la bonne humeur. On pourrait croire encore
que c’est la Saint-Christian ! Le président de
l’Ain est chaud bouillant, levant cette manche
avec 64%. Le lyonnais, qui a goûté à la victoire
la veille, ne s’en est pas laissé conter et le suit
avec 59,8%. Cependant, en regardant le haut de
l’affiche, on a perdu Christian DEPESSEVILLE.
En effet, il faut regarder le bas du classement
pour le trouver (43,8%). A part Hamid HAMZAOUI
qui s’en sort avec 55,6%, tous nos protagonistes
n’ont pas la moyenne. Pierre PAQUOT a réitéré
avec 49,7% et Bernard BLANDIN (46,5%),
Patrick HATCHONDO (43,7%), Jean-Claude
TOURNEUR (47,7%), Simone LOUERAT (47,9%)
et François PORRET (46,6%) mangent leur pain
noir.
Grâce à sa régularité, Christian BOBILLOT
domine les débats. Avec 15% d’avance sur ses
poursuivants, il compte bien leur sucrer le titre.
Christian MOTTIN et Hamid HAMZAOUI sont
dans le top cinq et espèrent y rester. Malgré sa
vilaine séance, Christian DEPESSEVILLE est 6ème
et a encore un coup à jouer. Simone LOUERAT,
12ème
, sera la seule représentante féminine.
Pierre PAQUOT continue de descendre au
classement, il est désormais 17ème
. Jean-Claude
TOURNEUR et Patrick HATCHONDO sont dans
les mêmes eaux. Au bout de trois séances, un
écart de 0,02% sépare le dernier élu, le poitevin
Abilio FERREIRA du malheureux Jean-Jacques
BLANDIN, 29ème
, qui ne rejoindra pas en finale
son frère Bernard qui occupe la 8ème
position.
François PORRET ne pourra pas défendre son
titre plus longtemps, étant 56ème
.
Quatrième séance (28 joueurs)
Après la pluie vient le beau temps et la dernière
épreuve se jouera sous un magnifique soleil.
Malgré toutes les conditions réunies pour une
J-Claude TOURNEUR Bernard BLANDIN
Championnat de France
Duplicaté Individuel Senior 2016
La Saint-Christian avancée en septembre !
On trie avant de commencer la 2ème
séance !
99Vous, les participants
belle finale, cette journée laissera un mauvais
souvenir et servira de leçon à certains joueurs
qui ont été pénalisés pour, entre autres, avoir
discuté des donnes aux toilettes, même si elles
venaient d’être jouées. De bienveillants arbitres
qui passaient par là leur ont gentiment infligé
une pénalité. Ceci doit servir de piqûre de rappel
à l'ensemble des joueurs, le corps arbitral va
devenir intraitable afin d’éviter que des oreilles
indiscrètes ne bénéficient de ces informations
fortuites. Un téléphone s’est aussi mis à sonner
durant la séance et son propriétaire, joueur, a
écopé de la pénalité définie par le règlement. Ce
n’est pourtant pas faute de rappeler à chaque
championnat ces recommandations.
Côté résultats, Pierre PAQUOT fait son retour
en s’adjugeant la séance avec 64,5%. Mais cela
suffira-t-il ? Qu’ont fait les leaders ? Christian
BOBILLOT a vécu un après-midi difficile (47,9%)
et espère que ses économies suffiront, d’autant
plus que ses concurrents directs, Christian
MOTTIN 3ème
et Hamid HAMZAOUI 5ème
ont
effectué respectivement 58% et 59%. Patrick
HATCHONDO s’est réveillé avec 56%, mais il
n’y en aura pas assez pour le podium. Malgré le
soutien de son frère, Bernard BLANDIN n’a pu
faire mieux que 52,5%. Simone LOUERAT,
Christian DEPESSEVILLE et Jean-Claude
TOURNEUR ont continué de sombrer.
L’heure est aux comptes. Finalement, tout le
capital acquis n’a pas été puisé et Christian
BOBILLOT est proclamé Champion de France
Individuel Senior. Il gagne son tout premier titre
avec 2,6% d’avance sur le lyonnais Christian
MOTTIN, qu’il n’est pas surprenant de retrouver
à cette 2nde
place puisqu’il a participé au Tournoi
des Maîtres en 1993. La 3ème
place revient au
régulier Hamid HAMZAOUI du Limousin. La FFT
adresse ses félicitations aux trois lauréats.
Malgré sa très belle dernière performance,
Pierre PAQUOT échoue au pied du podium, à
moins de 1%, et comme son statut de président
de la Chambre de Discipline Nationale ne lui
permet pas de déclasser les trois premiers sur
le champ (heureusement d’ailleurs car Pierre
gagnerait souvent !), il devra retenter sa chance
à Soulac. Encore faut-il se qualifier en régional !
Anne-Marie DUBOIS et les élues locales entourent Hamid HAMZAOUI (3ème
), Christian
BOBILLOT (Champion de France) et Christian MOTTIN (2ème
)
1100 Vous, les participants
Coupe de France 2016
Superbe première à Boulogne-sur-Mer et à 64 équipes !
Nouvelle destination pour cette 25ème
édition de
la Coupe de France ! C’est en effet le Tarot Club
du Boulonnais et le comité Nord Pas de Calais
qui reçoivent la FFT et ses joueurs à la Gare
Maritime de Boulogne-sur-Mer. Le froid qui règne
dans la salle fermée est largement compensé
par la chaleur de l’accueil des ch’tis qui ont assuré
tout au long de la manifestation. Il s’agit également
de la première édition à 64 équipes avec un
tirage intégral du tableau de la compétition. C’est
aussi la première fois qu’il n’y avait pas de
champions sortants, car la décision de poursuivre
à Pontarlier la compétition interrompue à Drancy
ne permettait pas aux huit équipes encore en
course de participer aux qualificatifs régionaux.
Aux premiers tours (32èmes
et 16èmes
de finale),
on assiste déjà à quelques chocs et matchs très
serrés. Vous pouvez d’ailleurs retrouver tous les
résultats dans le tableau complet pages 18 et 19
de ce magazine. Le résumé de cette édition
commence à partir de la 3ème
phase de la
compétition.
Les huitièmes de finale
1/ Après leur belle performance au 1er
tour
(victoire face aux Champions Triplettes D1),
c’est un nouveau lourd défi qui attend la troupe
de Philippe DELCAILLAU opposée cette fois à la
jeune formation picarde. Steve ROEDSENS et
les siens ne laisseront pas leurs adversaires
s’installer dans le match (21 à 2 et 36 à 15 sur
les deux 1ers
quart-temps). Les champions de
Midi-Pyrénées s’inclineront sur le score de 81
à 44. Il est à noter qu’une pénalité de 10 PM a
été appliquée à l’équipe perdante à cause d’un
spectateur venu l’encourager et qui avait oublié
d’éteindre son téléphone.
2/ Les francs-comtois de Joël RABINOVITCH
effectuent un très mauvais départ contre les
mayennais de Gérald DEROUIN, mais ils
remportent aisément les trois autres quart-temps
pour finalement s’imposer avec 55 points
d’avance.
3/ Le duel entre les franciliens de Yoann
ROCHE, heureux repêchés de dernière minute,
et les azuréens de Philippe CALAIS, qui ont sorti
le tour d’avant les lapins bourguignons, va
tourner court avec une imposante domination
des joueurs du sud qui vont swinguer huit fois
leurs adversaires pour s’imposer sans coup férir
d’une centaine de points.
4/ Ce match oppose deux équipes qui se
neutralisent au niveau du bonus. Cela promet
une rencontre équilibrée et à suspense et il
faudra en effet attendre le dernier quart-temps
pour voir s’imposer de dix points les francs-
comtois : leur attaquant Pascal LIGIER a gagné
cinq étuis sur six dont une bascule face au
normand Hervé ROBERT.
5/ Les tombeurs des Champions Quadrettes D1
affrontent les alliérins de Patrick BOUGARET.
Malgré là aussi une pénalité pour portable et
après un match décousu (domination poitevine
puis retour adverse pour une quasi égalité après
18 donnes), le niortais Noël RAFFOUX, dernier
attaquant, reprend le dessus sur ses adversaires
(35 à 7).
6/ On prédit le pire aux drômois de Christelle
PHILY face à l’armada alsacienne d’Eric DAUER
qui prend les devants à la mi-temps de 9 PM.
Mais, contre toute attente, une petite fée veille et
la situation se retourne complètement. Aurélien
MIGNOTTE gagne son quart-temps de 18 points,
sa capitaine de 6 et les représentants de Drôme
Ardèche s’imposent 64 à 50.
7/ Confrontation au sommet entre Franck DUPUY
(Midi-Pyrénées) et Jacques CHIARAMONTI
(Centre), mais seulement sur le papier car les
occitans vont maîtriser tout le match et s’imposer
sans sueur 86 à 35.
8/ Les principaux acteurs du match prochain
sont des joueurs multi titrés et au palmarès
élogieux.Eneffet,leslyonnaisdeFlorentTRIVERO
doivent livrer bataille aux parisiens de Jacques
GINESTE. Les lyonnais font la différence au 3ème
quart-temps et sortent vainqueurs de ce beau
combat (50 à 37).
Les quarts de finale
1/ Voici un duel attendu dans le haut du tableau
entre Steve ROEDSENS et Joël RABINOVITCH.
Le scénario se répète pour les francs-comtois
qui sont encore à la traîne de 18 PM à la moitié
de la rencontre.
Lors du 3ème
quart-temps, Michaël CARMAGNAT
chute un jeu de moins que Sylvain BERNARD,
ce qui, avec la gratte, permet à son équipe de
prendre l’avantage de deux petits points. Après
avoir joué les six dernières donnes, les deux
attaquants pensent avoir perdu le match, car ils
ont tous deux chuté un gros jeu, se faisant
prendre le Petit par la main de devant, 9ème
à
l’atout. Mais c’est la seule chute pour Joël
RABINOVITCH alors qu’Olivier PORTKA a
perdu une partie de plus. Les francs-comtois
continuent l’aventure.
1133Vous, les participants
Une toute nouvelle logistique due au passage
à64équipes:32sériesd’étuis,d’innombrables
jeuxd’attaquepréparésparlesgentilsarbitres!
Thierry LUQUE, Régis PARRY et Noël
RAFFOUX, après avoir eu chaud, peuvent
savourer leur victoire !
Couteau et touillette entre les dents, Nicolas
LAVAL mène la vie dure aux copains de son
comité d’origine, ennemis pour l’occasion !
2/ Le match est serré entre Philippe CALAIS et
Jean-Claude CURTIL qui se rendent coup pour
coup puisqu’après 18 étuis, l’écart entre les deux
formations est de 3 points. Sur les six derniers,
Pascal LIGIER n’en perd pas un alors que
Séverine DAGNEAUX subit et score deux fois
dans la colonne des moins. C’est rédhibitoire et
les francs-comtois s’offrent un derby le soir.
3/ Noël RAFFOUX ne veut pas vivre la même
mésaventure qu’Eric DAUER au tour précédent.
Le match est abordé avec sérieux et à mi-course,
les joueurs de l’Anjou mènent de 24 points en
dépit du handicap initial de 12 PM. Alors que le
match semble plié, Aurélien MIGNOTTE reprend
28 PM uniquement à la gratte et le match est
relancé (+5 pour la Drôme). Hélas, Christelle
PHILY a oublié sa baguette magique à l’hôtel et
Noël RAFFOUX étincelle pour remporter le
match 91 à 64.
4/ Encore un match au couteau pour Florent
TRIVERO opposé à Franck DUPUY. Les débats
sont équilibrés jusqu’au dernier acte abordé
avec 7 PM en faveur des joueurs de Midi-
Pyrénées qui, jusqu’à présent, prennent moins à
la gratte mais chutent également moins de jeux
(3 contre 5). La tendance à la gratte se confirme
sur les six derniers étuis alors que celle de la
chute s’inverse (4 contre 3 pour les lyonnais), ce
qui assure la victoire à l’équipe de Florent
TRIVERO (71 à 59).
Les demi-finales
1 / On se croirait presque à la maison ! Les deux
formations comtoises s’affrontent sur cette 1ère
demi. A la maison, c’est Michaël CARMAGNAT
qui commande. Opposé à son fils Raphaël, en
sera-t-il ainsi ? Les deux équipes se neutralisent
sur les six 1ers
jeux (21 à 21). Sur le 2nd
acte,
Adrien PEREZ l’emporte de 20 PM contre
Thierry BECAM pour se replacer en tête (+10).
Jérôme PEQUIGNOT rend la pareille face à
Michaël CARMAGNAT pour repasser devant (+5).
Sur le dernier quart-temps, Joël RABINOVITCH
gagne tous ses jeux alors que Pascal LIGIER en
chute un, mais il est mieux à la gratte : 19 à 19,
une égalité qui assure la victoire à l’équipe de
Jean-Claude CURTIL (82 à 77). Et pour une fois,
c’est le fiston qui a eu le dernier mot !
2/ Entre Noël RAFFOUX et Florent TRIVERO,
c’est neutralisation et balle au centre après 12
jeux. Nathalie TRIVERO, redoutable attaquante
au possible, entre alors en action. Elle gagne
son quart-temps de 23 points, ce qui permet aux
lyonnais d’aborder le sprint nantis d’un matelas
de 26 PM. Aimé CARON n’a plus qu’à assurer
les contrats pendant que Noël RAFFOUX doit
un peu “les pousser” et au final, c’est une large
victoire (97 à 45) de Florent TRIVERO qui lui
permet de revenir en finale de Coupe de France
qu’il avait remportée pour la dernière fois en
2010 à Veauche avec sa femme, Jean-David
DJIAN et Olivier BOTELLA.
Les matchs de classement
Peut-être démobilisés après leur défaite en
demi-finale la veille, les poitevins Noël RAFFOUX,
Thierry LUQUE, Régis PARRY et Emmanuel
STEFANAZZI ne rentreront jamais dans le
match. En face, les francs-comtois, qui excellent
dans cette compétition depuis cinq années,
mettent de suite leur empreinte sur la rencontre,
ne voulant pas laisser passer l’occasion d’un
nouveau podium. Le match est plié après trois
quart-temps à sens unique et Joël RABINOVITCH,
Adrien PEREZ, Philippe DONZEAU et Michaël
CARMAGNAT s’offrent un nouvel accessit. Cette
3ème
place permettra aussi à “papounet” de
monter avec son fils sur le podium.
Les picards Steve ROEDSENS, Nicolas LAVAL,
Sylvain BERNARD et Olivier PORTKA balaient
tout sur leur passage et finissent 5èmes
. Philippe
CALAIS au 1er
match et Franck DUPUY au 2nd
ont arrêté l’hémorragie au bout de 18 donnes.
Nous tairons l’écart de points de cette dernière
rencontre qui donne encore des aigreurs
d’estomac à Gilles MAUREL ! La 7ème
place
revient aux azuréens Philippe CALAIS, Sylvain
LUCIDO, Pierre CENATIEMPO, Jean-Michel
SAGEOT, Séverine DAGNEAUX et Christophe
MOTHE qui affrontaient les drômois de Christelle
PHILY qui peuvent être contents d’avoir joué
jusqu’au bout et d’avoir battu les alsaciens.
La finale
Les lyonnais souhaitent remettre le couvert,
d’autant plus que leur partenaire Aimé CARON
n’a jamais été Champion de France. Ils trouvent
de valeureux adversaires, qui ne sont pas là par
hasard et qui aimeraient eux aussi goûter aux
joies d’une victoire nationale en catégorie reine,
car rappelons-le, Jérôme PEQUIGNOT, Sullivan
GAILLARDET et Raphaël CARMAGNAT ont
déjà gagné en Quadrettes D2 et D3. Avec un
bonus de 10 PM au début, les outsiders font plus
que se défendre puisqu’ils engrangent encore
7 PM sur les six 1ers
étuis. Sur les 6 jeux suivants,
Jean-David DJIAN reprend 9 PM pour recoller
un peu. Nathalie TRIVERO est moins bien que
la veille et elle concède 5 PM à “Pouic”, qui
compte désormais 13 points d’avance avant
l’ultime acte. Pascal LIGIER, qui a été très
performant tout le week-end, a cédé. Aimé
CARON ne concède qu’un seul étui et s’adjuge
le quart-temps 26 à 2. Félicitations à Nathalie et
Florent TRIVERO, Olivier BOTELLA et Jean-
David DJIAN qui renouent avec la victoire et à
Aimé CARON, excité et bienheureux de son 1er
triomphe national. Bravo aussi à Nicolas PORRET
qui n’a pu se déplacer à Boulogne, mais qui
avait concouru cette compétition au niveau
régional. Les bisontins ont failli, mais peuvent
être fiers de leur beau parcours. Chapeau à
Jean-Claude CURTIL, Pascal LIGIER, Jérôme
PEQUIGNOT, Sullivan GAILLARDET, Raphaël
CARMAGNATetThierryBECAM.Pourl’anecdote,
Thierry était déjà l’adversaire de Nathalie, qui
plus est son témoin de mariage, à Veauche en
2010, et n’a malheureusement pas gagné la
revanche. Peut-être aura-t-il l’occasion de se
venger à nouveau lors de la prochaine Coupe
de France qui aura lieu à Cavalaire-sur-Mer du
1er
au 5 novembre 2017 où la FFT vous donne
déjà rendez-vous !
Christelle PHILY achève son parcours de
la combattante face à Philippe CALAIS,
Christophe MOTHE et Jean-Michel SAGEOT
Pascal LIGIER l’apprend : qui dit finale de Coupe de France dit lot de kibitz en salle ouverte !
1144 Vous, les participants
La Coupe de France à Ceyrat
Les parisiens, vainqueurs en 2015, s’imposent
en seizième de finale contre la jeune équipe
normande de Sébastien DEBRIS qui n’a résisté
que la moitié du match. En huitième, ils s’en
sortentfaceauxalsaciensdeThierrySEGUINAUD
grâce à six superbes dernières donnes. Après
un départ difficile en quart contre Régis RAMI
(Midi-Pyrénées), ils l’emportent largement.
La demi-finale face aux bourguignons d’Eric
BAJARD est hyper serrée. Il n’y aura jamais
plus de 7 PM d’écart à chaque quart-temps,
mais la victoire revient aux parisiens. Qui
rencontreront-ils en finale ? Les limousins
Richard DURAND, François LESTAGE, Johann
PINOT et Sylvain CHARRIER qui se sont révélés
tout au long de la compétition, en battant entre
autres les franciliens de Richard JAKOB en
quart de finale et les vauclusiens de Jean-Marc
CHARRAS en demi. La finale est très tendue, la
victoire se joue au dernier quart-temps au cours
duquelPatrickCHOUKROUN parvientàswinguer.
Lui et ses collègues Michel PAWLISZ, Ricardo
SALVADOR,KamelBOUSBA,Jean-DavidDJIAN
et Benoît TRIVERO sont sacrés à nouveau.
Malgré deux dernières bascules, les vauclusiens
Jean-Marc CHARRAS, Hervé FAURE, Bertrand
LEONARD,Jean-MarcDESANTIetRachidHAOUI,
malmenés, échouent d’un point. Eric BAJARD,
Gilbert FLACELIERE, Philippe DONZEAU,
Pascal GUERIN, Ahmed GUELMANE et Pierre
CAMMAS montent sur la 3ème
marche du podium.
Il y a dix ans ... en 2006
Le Tournoi des Maîtres
En 2006, après onze ans d’absence, le Tournoi
des Maîtres fait son retour. Cette 11ème
édition
est organisée au Pasino d’Aix-en-Provence les
23 et 24 septembre.
La nouveauté est d’avoir convoqué les 28
meilleurs joueurs au classement national,
contre 16 ou 20 pour les précédentes éditions.
Un autre plus est d’avoir organisé des tournois
d’accompagnement autour de ce rendez-vous.
Malheureusement, la FFT n’a pas pu sortir le
livre qu’elle envisageait, n’ayant pas touché la
subvention promise oralement par son sponsor.
Après 28 donnes jouées sur deux après-midis
(14 le samedi, 14 le dimanche), c’est le poitevin
Noël RAFFOUX qui sort vainqueur de ce tournoi
prestigieux devant le bourguignon Jean-Pierre
BOULEY, alors président de la FFT, et le parisien
Jacques GINESTE.
1177Vous, les champions
LLaa CCoouuppee
CURTIL J-C. (10,5)
CHARLON M. (18,5)
DEBIESSE V. (5)
CAMPISI G. (15)
BOIREAU M. (22)
PRESLE A. (14,5)
LACROIX P-Y. (10)
CLEMENT J. (15,5)
CALAIS P. (13,5)
MEDINA E. (19,5)
PEROCHON J-M. (4)
CLAR P. (0)
ROCHE Y. (18)
BRAUNWARTHM.(18,5)
DESANTI N. (7)
AKNIN J. (15)
CHAPELLE M. (9)
AMARGIER C. (16,5)
RABINOVITCH J. (0)
BUSSON J-P. (8,5)
FABRE O. (18,5)
ATTANE J-L. (17,5)
DEROUIN G. (5,5)
ESCALLIER D. (7,5)
BENBOURNANEM.(9,5)
GIRAUD V. (17,5)
ROEDSENS S. (5)
CABAU I. (16,5)
VAUCHAMP J. (3)
DELCAILLAU P. (16,5)
ZANETTI S. (12)
JACQUET J. (5)
ZANETTI S. (12)
73,4
DELCAILLAU P. (16,5)
ROEDSENS S. (5)
BENBOURNANEM.(9,5)
DEROUIN G. (5,5)
FABRE O. (18,5)
DELCAILLAU P. (16,5)
ROEDSENS S. (5)
DEROUIN G. (5,5)
RABINOVITCH J. (0)
CHAPELLE M. (9)
RABINOVITCH J. (0)
ROEDSENS S. (5)
RABINOVITCH J. (0)
RABINOVITCH J. (0)
AKNIN J. (15))
ROCHE Y. (18)
ROCHE Y. (18)
CLAR P. (0)
CALAIS P. (13,5)
CALAIS P. (13,5)
CALAIS P. (13,5)
LACROIX P-Y. (10)
PRESLE A. (14,5)
LACROIX P-Y. (10)
CURTIL J-C. (10,5)
DEBIESSE V. (5)
CURTIL J-C. (10,5)
CURTIL J-C. (10,5)
CURTIL J-C. (10,5)
CURTIL J-C. (10,5)
72,6
68,9
70,9
127,4
38,9
72,4
62
73,5
52,1
100
85,6
104,2
21,2
78,9
68,9
66,9
74
88,8
67,7
36,6
81,3
106,6
67,1
78,9
71,6
71,8
82
45,6
111,3
112,9
112,9
125,1
57,8
53,7
95,7
112,7
85,1
66,5
76,7
31
129,6
65,4
52,2
31
105,8
53
141,6
81
44,1
99,2
43,8
149,4
44,1
70,2
60,3
85,6
74,5
94,6
56,3
82,8
77
45,3
TRIVE
32èmes
de finale 16èmes
de finale 8èmes
de finale Quarts de finale Demi-finales
Fin
1188 Vous, les champions
ddee FFrraannccee
1199Vous, les champions
GINESTE J. (1)
THIEBAUT D. (5,5)
GAGLIARDI C. (17)
SYDA G. (2)
CASADO M. (4,5)
JOUFFROY S. (4)
TRIVERO F. (0,5)
LESTAGE F. (2,5)
JEAN D. (10)
TOURNU G. (21,5)
CHIARAMONTI J. (1)
MOUTON P-A. (9)
DUPUY F. (2,5)
CASCALES G. (0)
GUILLAS D. (15,5)
DEBIESSE M. (10,5)
PELLICCIOTTA N.(8,5)
LEFEBVRE C. (13)
LUJIC O. (4,5)
PHILY C. (14)
DAUER E. (1)
LELOIRE P. (8,5)
BERTHONECHEL.(4,5)
BOUILLOUX J-P. (9)
MARIN Y. (14)
SAURIS C. (12)
RAMIS G. (5,5)
BOURGET F. (11)
ROUSSEAU C. (5)
JAKOB R. (1,5)
RAFFOUX N. (2,5)
LEONARD A. (8)
85,7
45,7
RAFFOUX N. (2,5)
JAKOB R. (1,5)
BOURGET F. (11)
MARIN Y. (14)
BERTHONECHEL.(4,5)
DAUER E. (1)
PHILY C. (14)
LEFEBVRE C. (13)
DEBIESSE M. (10,5)
DUPUY F. (2,5)
CHIARAMONTI J. (1)
TOURNU G. (21,5)
TRIVERO F. (0,5)
JOUFFROY S. (4)
GINESTE J. (1)
GAGLIARDI C. (17)
63,6
74,2
81,6
82
77,8
72
113,9
64,9
74,3
53,2
73,9
80,1
60,5
77,1
68,5
98,2
72,6
46,9
63,2
55,8
67,9
71,2
97
27,6
63
76,9
43,9
76,8
51,2
74,2
RAFFOUX N. (2,5)
BOURGET F. (11)
DAUER E. (1)
PHILY C. (14)
DUPUY F. (2,5)
CHIARAMONTI J. (1)
TRIVERO F. (0,5)
GINESTE J. (1)
56,3
70,2
46,2
142,3
61,8
33,1
63,3
69,6
68,4
53,6
65,7
94,1
51,3
92,1
49,6
107,3
RAFFOUX N. (2,5)
PHILY C. (14)
DUPUY F. (2,5)
TRIVERO F. (0,5)
56,8
86,5
65
50,1
35,9
86,7
37,2
50,5
RAFFOUX N. (2,5)
TRIVERO F. (0,5)
64,1
91,8
71,7
59,5
TRIVERO F. (0,5)
97,7
45
56,5
ERO F.
Demi-finales Quarts de finale 8èmes
de finale 16èmes
de finale 32èmes
de finale
nale
LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee
COUPE DE FRANCECOUPE DE FRANCE
1/ TRIVERO Florent, TRIVERO Nathalie, DJIAN Jean-David, BOTELLA Olivier, CARON Aimé, PORRET Nicolas (Lyonnais)
2/ CURTIL Jean-Claude, LIGIER Pascal, GAILLARDET Sullivan, BECAM Thierry, PEQUIGNOT Jérôme, CARMAGNAT Raphaël (Franche-Comté)
3/ RABINOVITCH Joël, PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, DONZEAU Philippe (Franche-Comté)
4/ RAFFOUX Noël, STEFANAZZI Emmanuel, LUQUE Thierry, PARRY Régis (Poitou Anjou)
5/ ROEDSENS Steve, PORTKA Olivier, LAVAL Nicolas, BERNARD Sylvain (Picardie)
6/ DUPUY Franck, ESTINGOY Serge, MAUREL Gilles, BONNEMAISON Alain, ESTEOULE Jean-Marc (Midi-Pyrénées)
7/ CALAIS Philippe, SAGEOT Jean-Michel, LUCIDO Sylvain, MOTHE Christophe, DAGNEAUX Séverine, CENATIEMPO Pierre (Var Côte d’Azur)
8/ PHILY Christelle, MIGNOTTE Aurélien, ANATER Thierry, SEIGNEURET Marie-Cécile, FLAMENT Freddy (Drôme Ardèche)
CHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL SENIORCHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL SENIOR
1/ BOBILLOT Christian (Ain) : 262,244 %
2/ MOTTIN Christian (Lyonnais) : 259,658 %
3/ HAMZAOUI Hamid (Limousin) : 258,099 %
4/ PAQUOT Pierre (Ile de France) : 256,976 %
5/ ROCH Dominique (Allier) : 255,749 %
6/ RABATE Thierry (Charentes) : 254,989 %
7/ BLUT Jean-Claude (Aquitaine) : 246,875 %
8/ HATCHONDO Patrick (Languedoc Roussillon) : 246,353 %
9/ BALDACCHINO Jean-Paul (Midi-Pyrénées) : 245,706 %
10/ QUILLARD Jean (Bourgogne) : 245,578 %
11/ BLANDIN Bernard (Bourgogne) : 245,290 %
12/ MADRE Gilles (Centre) : 244,469 %
13/ LEHR Serge (Alsace) : 240,402 %
14/ DEPESSEVILLE Christian (Loire Forez) : 238,716 %
15/ LOUERAT Simone (Loire Océan) : 238,503 %
16/ MOUSSA Antoine (Nord Pas de Calais) : 237,748 %
17/ DELPORTE Jean-Paul (Nord Pas de Calais) : 237,080 %
18/ MOUTON Gilbert (Languedoc Roussillon) : 235,476 %
19/ DURET Alain (Savoie Mont Blanc) : 233,999 %
20/ PERTIN Jean-François (Ain) : 233,037 %
21/ CHARLON Michel (Midi-Pyrénées) : 230,916 %
22/ TOURNEUR Jean-Claude (Charentes) : 229,896 %
23/ FRANCERIES Patrick (Aquitaine) : 228,765 %
24/ LEZERAN Serge (Charentes) : 228,531 %
25/ FERREIRA Abilio (Poitou Anjou) : 227,444 %
26/ GARCIA Richard (Vaucluse) : 225,766 %
27/ BANCE Roger (Normandie) : 225,697 %
28/ COPEDE Gérard (Val d’Adour) : 219,179 %
Vainqueurs de la Coupe de France :
Florent TRIVERO, Aimé CARON, Nathalie
TRIVERO, Jean-David DJIAN et Olivier BOTELLA
(Lyonnais)
Deuxièmes de la Coupe de France :
Jean-Claude CURTIL, Pascal LIGIER, Sullivan
GAILLARDET, Raphaël CARMAGNAT, Jérôme
PEQUIGNOT et Thierry BECAM (Franche-Comté)
Troisièmes de la Coupe de France :
Joël RABINOVITCH, Michaël CARMAGNAT,
Adrien PEREZ et Philippe DONZEAU (Franche-
Comté)
Champions de France Libre par 4 :
Vincent GIRAUD, Jean BEUCLER, Guillaume
VINCENT et Christophe QUET (Bourgogne)
Vice-Champions de France Libre par 4 :
Michel AYMARD, Armand ETAIX, Sophie
AYMARD et Géraldine TYRE (Loire Forez)
TroisièmesduChampionnatdeFranceLibrepar4:
Christophe DALLERIT, Carole DALLERIT, Paul
GOY et Michel DRON (Bourgogne)
2200 Vous, les champions
CHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRES INTERCLUBS PAR ÉQUIPES DE 4CHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRES INTERCLUBS PAR ÉQUIPES DE 4
1/ Tarot Club Mâconnais - Bourgogne (BEUCLER Jean, GIRAUD Vincent, QUET Christophe, VINCENT Guillaume) : 2771,25 points
2/ Tarot Club Les Trois Bouts de Veauche - Loire Forez (AYMARD Michel, AYMARD Sophie, ETAIX Armand, TYRE Géraldine) : 2567,50 points
3/ Académie Charollaise de Tarot - Bourgogne (DALLERIT Carole, DALLERIT Christophe, DRON Michel, GOY Paul) : 2400,75 points
4/ Cap Tarot Lancieux - Bretagne (CALLARD Pascal, LEGAL Jean-Louis, LE MOIGN Daniel, MAHOT Philippe) : 1942 points
5/ Amicale Tarot Club de Semoy - Centre (BARBIER Christophe, HOURY Mekki, MARTINEZ Jean-Philippe, NOVELLO Jacky) : 1937,50 points
6/ Tarot Club de Chavanod - Savoie Mont Blanc (CHAFFARD Guy, IHLEN Georges, LOISEL Christian, MARTINOD Denis) : 1878,75 points
7/ Tarot Club Wintzenheim - Alsace (LANDWERLIN Gérard, PETER Rémy, SCHWEITZER Christian, SCHWEITZER Marie-Thérèse) : 1863,75 points
8/ Tarot Club du Pays Vert de Tulle - Limousin (BOUTINON Orélie, GOMEZ Elisio, LARROQUE Thierry, REFOUVELET Richard) : 1718 points
9/ Les Amis du Tarot de Bonnat - Limousin (BARRAT Jean-Claude, GRAVERON Jean-Claude, LAFOND Laurence, MALERGUE Cyril) : 1419,50 points
10/ L’Excuse Bourbonnaise - Nièvre Yonne (GENDRE Alain, MAUREL Yannick, PETITJEAN Christian, PIQUANDET Jean-Marc) : 1314,50 points
11/ Tarot Club Orcéen - Ile de France (BOURGEOIS Jean-Christophe, BULOIS Guillaume, GILBERT Gérard, ROBERT Evelyne) : 1009,75 points
12/ L’Excuse Gueugnonnaise - Bourgogne (BONNARD Monique, MICHAUD Fabien, PERRET Philippe, RAVE François) : 990,50 points
13/ Tarot Club Mâconnais - Bourgogne (BESSOT Denis, BINON Marcel, DEGRANGE Daniel, NOTON Patrice) : 958,50 points
14/ Tarot Club Arbreslois - Lyonnais (AURIEMMA Raphaël, FRAISIER Alain, PASQUIER André, PIET Roland) : 908 points
15/ Tarot Club Fitz Jamois - Picardie (DUPUY Kévin, FACHE Jean-Jacques, LENOBLE Robert, ROEKENS Raymond) : 900,75 points
16/ Tarot Club de Sées - Normandie (BOULLIER Alain, GUESDON Jacques, RAGOT Laurent, VIEILPELLE Marie-Hélène) : 677 points
17/ L’Excuse Vicoise - Val d’Adour (BALI Jean-Raymond, FORTIER Eric, LATERRADE Hervé, TRILLON Alain) : 676,25 points
18/ Cercle Messin - Lorraine (CENNI Jean-Marc, DELAITRE Jean-Luc, PIZETTI Laurent, THIEBAUT Dominique) : 559,25 points
19/ Tarot Club de Sallanches - Savoie Mont Blanc (BRIANCON Alain, GRAU Maximilien, MARY Noël, NICOLLIN Gérald) : 413 points
20/ ALM Tarot Evreux - Normandie (FAVARCQ Catherine, HABIB Bernard, THIEBAULT Denise, THIEBAULT Patrick) : 271,75 points
21/ Tarot Club de Cumières - Champagne Ardenne (AUBRIET François, MEDINA Manuel, PRATX Alain, TAIBI Michel) : 206,75 points
22/ FLC Tarot Chatelaillon - Charentes (DROMAIN Gilles, GORPHE Chantal, POINTEAU Philippe, STAUB Marc) : 170,75 points
23/ Tarot Club Les Trois Bouts de Veauche - Loire Forez (BOUDON Gilles, DEPESSEVILLE Christian, DUCREUX Louis, TARIT Michèle) : 85,25 points
24/ Tarot Club Génulphien - Centre (ANGELY Marie-Françoise, ARRIBAS-LUDEAU Chantal, PROUST Christiane, VERNEY Pierre) : -97,50 points
25/ Tarot Club de Chahaignes - Sarthe Mayenne (GENTIL Roger, LANGEVEN Michel, MESME Alain, ROQUET Edith) : -734 points
26/ L’Excuse du Canton Donjonnais - Allier (BAILLY Daniel, COMMARMOND Jean-Luc, COUPIER Laurent, TRAPLETTI Giovanni) : -1049,50 points
27/ Tarot Club de Ramonville - Midi-Pyrénées (CANIL Lucio, DELPIERRE Sandrine, LALEU Jean-Luc, MUZZI Michel) : -1469,25 points
28/ Tarot Club des Olonnes - Loire Océan (BINGHAM Laure, HIVER Renaud, NAVEL Isabelle, ORSONNEAU Bernard) : -2652 points
LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx
Libre des commerçants du 25/11/2016 a-midiLibre des commerçants du 25/11/2016 a-midi
à Bagnoles-de-l’Orne (236 joueurs)à Bagnoles-de-l’Orne (236 joueurs)
1/ BAUMGARTEN Geneviève (Midi-Pyrénées) : 1825
2/ BONTURI Gérard (Ile de France) : 1559
3/ THIEBAULT Denise (Normandie) : 1502
4/ LEROYER Pascal (Nièvre Yonne) : 1462
Libre parallèle du 25/11/2016 soirLibre parallèle du 25/11/2016 soir
à Bagnoles-de-l’Orne (364 joueurs)à Bagnoles-de-l’Orne (364 joueurs)
1/ DUPAS Jean-Marie (Val d’Adour) : 2122
2/ LENTINI Chantal (Var Côte d’Azur) : 1857
3/ DELABARRE Pascale (Ile de France) : 1795
4/ ROUSSEL Stéphane (Ain) : 1787
Grand Libre du 26/11/2016Grand Libre du 26/11/2016
à Bagnoles-de-l’Orne (376 joueurs)à Bagnoles-de-l’Orne (376 joueurs)
1/ GAUME Michel (Allier) : 3051
2/ LENOIR Sandrine (Normandie) : 2356
3/ WARCHOL Isabelle (Nord Pas de Calais) : 2310
4/ VAN HAELEWIJN Roger : 2228
Triplettes du 25/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (30 triplettes)Triplettes du 25/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (30 triplettes)
1/ SANDRIN Fernand, DUPUY Laurent, GAUGE Baptiste (Centre / Sarthe Mayenne) : 68,056 %
2/ DEROUIN Gérald, HAINCOURT Jean-François, BAUMGARTEN Patrick (Sarthe Mayenne / Midi-Pyrénées) : 64,444 %
3/ ROBIN Didier, GRAVERON Jean-Claude, MALERGUE Cyril (Limousin / Lyonnais) : 62,972 %
4/ LEGAL Jean-Louis, MAHOT Philippe, CALLARD Pascal (Bretagne) : 62,257 %
Libre duo du 26/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (116 équipes)Libre duo du 26/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (116 équipes)
1/ LANDES Danièle (Midi-Pyrénées) et RAVE Jean-Marc (Bourgogne) : 2710
2/ LAMOURET Béatrice et BOUDIN Cyril (Normandie) : 2591
3/ DESHAYES Ginette et TRIFAULT Philippe (Sarthe Mayenne) : 1904
4/ MICHEL Thierry et HESLOUIS Serge (Normandie) : 1713
Donnes libres par équipes de quatre du 27/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (57 équipes)Donnes libres par équipes de quatre du 27/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (57 équipes)
1/ ROZIER Michel, HAREL Mickaël, HESLOUIS Serge, RENAULT Didier (Normandie) : 2340
2/ LEROY Lionel, FORTE Pierre, BOUGOT Loïc, MARCHAND Jeannine (Bretagne) : 1901
3/ MARESCOT Paul, DUMEIGE Serge, BOMMET Jean-Marie, JAMIN Dominique (Normandie) : 1863
4/ GAUME Michel, POILLIOT Catherine, PITTET Bruno, RAVE Jean-Marc (Allier / Sarthe Mayenne / Bourgogne) : 1783
Grand Libre du 12/11/2016Grand Libre du 12/11/2016
à Boulogne-sur-Mer (220 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (220 joueurs)
1/ CANTIN Claude (Loire Océan) : 1956
2/ ANQUEZ Anne (Nord Pas de Calais) : 1915
3/ MAUME Annie (Nord Pas de Calais) : 1843
4/ DEROUIN Isabelle (Sarthe Mayenne) : 1697
Donnes libres du 11/11/2016 a-midiDonnes libres du 11/11/2016 a-midi
à Boulogne-sur-Mer (164 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (164 joueurs)
1/ LELIEVRE Yves (Normandie) : 1845
2/ ABDOUNI Ahmed (Nord Pas de Calais) : 1799
3/ ESTINES Michel (Midi-Pyrénées) : 1653
4/ EVENOU Eric : 1605
Triplettes du 10/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (14 triplettes)Triplettes du 10/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (14 triplettes)
1/ MARTINEZ Jean-Philippe, NOVELLO Jacky, BOIDIN Jean-Régis (Centre / Nord Pas de Calais) : 70,417 %
2/ ROEDSENS Steve, TERRIER Christophe, TERRIER Hugo (Picardie / Nord Pas de Calais) : 69,792 %
3/ AUBRIET François, DORVEAUX Cédric, PATIS Alain (Champagne Ardenne) : 61,375 %
4/ DJIANE Jean-Louis, MARTIN Patrick, ROCHE Yoann (Ile de France) : 58,924 %
Quadrettes du 11/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (30 quadrettes)Quadrettes du 11/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (30 quadrettes)
1/ VAUCHAMP Jocelyn, VITTOZ Claude, VITTOZ Jérôme, BOIDIN Jean-Régis (Savoie Mt Blanc / Nord) : 78,973
2/ CHEVALIER Francis, COLLIGNON Gilbert, MOLON-LOZZA Thomas, THIEBAUT Dominique (Lorraine) : 56,305
3/ CASADO Manuel, BOUSBA Kamel, LEONARD Bertrand, PAWLISZ Michel (panaché) : 42,567
4/ ENGEL Pascal, MARCHAND David, RAZANAJOHARY Benjabari, SYDA Gilles (Alsace) : 37,915
Donnes libres du 9/11/2016 a-midiDonnes libres du 9/11/2016 a-midi
à Boulogne-sur-Mer (88 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (88 joueurs)
1/ LETURGEZ Jean-Louis (Nord Pas de Calais) : 2095
2/ MACE Rolland (Nord Pas de Calais) : 2031
3/ LEFFILLATRE Joël (Nord Pas de Calais) : 2018
4/ GAZE Michel (Bretagne) : 1815
Donnes libres du 10/11/2016 a-midiDonnes libres du 10/11/2016 a-midi
à Boulogne-sur-Mer (112 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (112 joueurs)
1/ JEAN-CLAUDE Bruno (Lorraine) : 1704
2/ LETURGEZ Jean-Louis (Nord Pas de Calais) : 1540
3/ BOULOGNE René (Bretagne) : 1513
4/ PRATS Alain (Champagne Ardenne) : 1392
Libre duo du 9/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (58 équipes)Libre duo du 9/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (58 équipes)
1/ TERRIER Christophe et TERRIER Hugo (Picardie) : 2797
2/ POILLIOT Catherine et RABET Jean-Louis (Allier) : 1877
3/ HAURET Diana et REGNIER Nicole (Ile de France) : 1789
4/ SERGENT Michel (Ile de France) et VILLEFAYOT Daniel (Lorraine) : 1366
Donnes libres du 10/11/2016 soirDonnes libres du 10/11/2016 soir
à Boulogne-sur-Mer (92 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (92 joueurs)
1/ VIEUXMAIRE Cédric (Ile de France) : 1780
2/ PELTIER Gaston (Ain) : 1595
3/ GUITTIER Arnaud (Centre) : 1576
4/ VILLEFAYOT Daniel (Lorraine) : 1144
Donnes libres du 11/11/2016 soirDonnes libres du 11/11/2016 soir
à Boulogne-sur-Mer (144 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (144 joueurs)
1/ GLADIEUX Michel (Lyonnais) : 2277
2/ LUDEAU Michaël (Centre) : 1926
3/ ALCOUFFE Patrick (Midi-Pyrénées) : 1912
4/ VINCENT Guillaume (Bourgogne) : 1497
Triplettes du 11/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (34 triplettes)Triplettes du 11/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (34 triplettes)
1/ GROSJEAN Alexandre, VOISINET Christophe, WEILL Marc (Franche-Comté) : 69,343 %
2/ BUSSON Jean-Pierre, CICHOWLAZ Philippe, GUARY Marc (Var Côte d’Azur) : 59,551 %
3/ LECLERC Véronique, PEROCHON Jean-Michel, ROCHE Jonathan (Charentes) : 68,864 %
4/ AUBRIET François, DORVEAUX Cédric, PATIS Alain (Champagne Ardenne) : 58,136 %
Libre duo du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (102 équipes)Libre duo du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (102 équipes)
1/ DEVAUX Olivier et VITARD Virginie (Nord Pas de Calais) : 2600
2/ NAGY Brigitte et VAQUETTE Brice (Picardie) : 2129
3/ ANQUEZ Anne et BOUVERAT Françoise (Nord Pas de Calais) : 2091
4/ BERRIOT Frédéric et GAGLIARDI Christian (Champagne Ardenne) : 2047
Triplettes du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (34 triplettes)Triplettes du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (34 triplettes)
1/ DESANTI Nathalie, MADDALENA Patrick, LOISEAUX Jean-Noël (Vaucluse / Ile de France) : 64,299 %
2/ ALCOUFFE Patrick, CASADO Manuel, HERNANDEZ Christian (Midi-Pyrénées) : 63,636 %
3/ DAUER Eric, FARHAT Malik, ZIMBER Olivier (Alsace) : 63,447 %
4/ VILLIERS François, VILLIERS Paul, PAWLISZ Michel (Bourgogne / Vaucluse) : 62,538 %
Quadrettes du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (24 quadrettes)Quadrettes du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (24 quadrettes)
1/ CHASSAGNON Philippe, JAKOB Richard, PILOTELLE Barbara, PAWLISZ Michel (IDF / Vaucluse) : 44,855
2/ AUBRIET François, LHERBIER Bruno, PATIS Alain, DORVEAUX Cédric (Champagne A. / Picardie) : 44,412
3/ ENGEL Pascal, MARCHAND David, RAZNAJOHARY Benjabari, SYDA Gilles (Alsace) : 43,729
4/ BOIDIN Jean-Régis, TERRIER Hugo, JUMEAU Delphine, MOUTON Pierre-Alain (panaché) : 40,742
Donnes libres du 13/11/2016Donnes libres du 13/11/2016
à Boulogne-sur-Mer (128 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (128 joueurs)
1/ LEFFILLATRE Joël (Nord Pas de Calais) : 1757
2/ FAYOT Jacques (Lyonnais) : 1691
3/ LE GLATIN Mélanie (Sarthe Mayenne) : 1650
4/ DUCHAMP Jean-Noël (Drôme Ardèche) : 1491
2222 Vous, les champions
Donnes libres du 10/09/2016 a-midiDonnes libres du 10/09/2016 a-midi
à Portes-lès-Valence (44 joueurs)à Portes-lès-Valence (44 joueurs)
1/ PERROUX Christian (Bourgogne) : 1914
2/ LOCATELLI Patrice (Drôme Ardèche) : 1377
3/ MICHEL François (Picardie) : 1025
4/ MAILLARD Sylvain (Drôme Ardèche) : 970
Donnes libres du 10/09/2016 soirDonnes libres du 10/09/2016 soir
à Portes-lès-Valence (76 joueurs)à Portes-lès-Valence (76 joueurs)
1/ ROUVEURE Philippe (Drôme Ardèche) : 1225
2/ PERROUX Christian (Bourgogne) : 1169
3/ DELAFOY Elisabeth (Nièvre Yonne) : 1114
4/ THUILLEZ Guy (Picardie) : 1030
Triplettes du 12/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (24 triplettes)Triplettes du 12/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (24 triplettes)
1/ JOSSERAND Gilles, MIQUET Jean-Paul, PERTIN Jean-François (Ain) : 66,818 %
2/ CHABOT Alain, GARCIA Richard, SUBE Gérard (Vaucluse) : 65,909 %
3/ CHARRAS Jean-Marc, ZARROUG Kamel, ENGEL Pascal (Vaucluse / Alsace) : 58,818 %
4/ ADALIAN Jean-Pierre, BONFORT Henri, HERAUD Jean-Luc (Drôme Ardèche) : 54,621 %
Grand Libre du 14/09/2016 soirGrand Libre du 14/09/2016 soir
à Portes-lès-Valence (344 joueurs)à Portes-lès-Valence (344 joueurs)
1/ JOSSERAND Gilles (Ain) : 2214
2/ FABRE Catherine (Drôme Ardèche) : 2082
3/ TESTON Patrick (Drôme Ardèche) : 2004
4/ BUTHION Philippe (Ain) : 1979
Libre duo du 14/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (102 équipes)Libre duo du 14/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (102 équipes)
1/ ENGEL Anne-Marie et ENGEL Pascal (Alsace) : 3238
2/ TROMEUR Jean-Claude (Var Côte d’Azur) et PASTEUR Henri (Franche-Comté) : 2117
3/ DELAGE Jean-Louis et DELAGE Catherine (Drôme Ardèche) : 2067
4/ GERDE Geneviève et GROSBOILLOT Joël (Val d’Adour) : 2001
Donnes libres du 12/09/2016 soirDonnes libres du 12/09/2016 soir
à Portes-lès-Valence (112 joueurs)à Portes-lès-Valence (112 joueurs)
1/ MATHIEU Roger (Vaucluse) : 2500
2/ SAGNAT Daniel (Limousin) : 2145
3/ FIGUEIREDO Tony (Centre) : 1779
4/ LA GRECA Antonio (Drôme Ardèche) : 1743
Donnes libres du 13/09/2016 a-midiDonnes libres du 13/09/2016 a-midi
à Portes-lès-Valence (76 joueurs)à Portes-lès-Valence (76 joueurs)
1/ MAZOUYER Denis (Drôme Ardèche) : 1955
2/ HANGARD Alain (Normandie) : 1129
3/ VAN DE VOORDE Martine (Drôme Ardèche) : 1058
4/ PIAUGIARD Bernard (Aquitaine) : 999
Donnes libres du 13/09/2016 soirDonnes libres du 13/09/2016 soir
à Portes-lès-Valence (140 joueurs)à Portes-lès-Valence (140 joueurs)
1/ VALLY Didier (Var Côte d’Azur) : 1479
2/ MATHIEU Roger (Vaucluse) : 1366
3/ SANDRIN Fernand (Centre) : 1337
4/ MEYER Jean (La Réunion) : 1316
Donnes libres du 15/09/2016 a-midiDonnes libres du 15/09/2016 a-midi
à Portes-lès-Valence (120 joueurs)à Portes-lès-Valence (120 joueurs)
1/ BLANDIN Jean-Jacques (Bourgogne) : 2224
2/ GUILLOT Bernard (Pacifique Sud) : 1733
3/ SULTAN Ernest (Lyonnais) : 1469
4/ BRATTESANI Pierre (Drôme Ardèche) : 1409
Triplettes du 10/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (10 triplettes)Triplettes du 10/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (10 triplettes)
1/ ADALIAN Jean-Pierre, FABRE Catherine, PERALDE Yannick (Drôme Ardèche) : 64,375 %
2/ CHARRAS Jean-Marc, ZARROUG Kamel, HERAUD Jean-Luc (Vaucluse / Drôme Ardèche) : 61,875 %
3/ GUILLERMAUD Philippe, MAZOUYER Denis, TARANTINO Claudie (Drôme Ardèche) : 59,375 %
4/ MIGNOTTE Aurélien, SEIGNEURET Marie-Cécile, SURGOT Patrice (Drôme Ardèche / Bourgogne) : 51,250 %
Triplettes du 13/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (18 triplettes)Triplettes du 13/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (18 triplettes)
1/ CHARRAS Jean-Marc, ENGEL Pascal, PERELLI Philippe (Vaucluse / Alsace / Var Côte d’Azur) : 62,687 %
2/ CHENE Alain, QUINTANILLA François, PORRET François (Lyonnais / Savoie Mont Blanc) : 55,744 %
3/ CODINA Gérard, DUBOIS Anne-Marie, LONG Eliane (Drôme Ardèche) : 59,441 %
4/ LOUERAT Simone, ROUSSEAU Christiane, SAUNOIS Jean-Claude (Loire Océan / Franche-Comté) : 54,167 %
Donnes libres du 12/09/2016 a-midiDonnes libres du 12/09/2016 a-midi
à Portes-lès-Valence (72 joueurs)à Portes-lès-Valence (72 joueurs)
1/ RAEL André (Aquitaine) : 2694
2/ COURSAGET Philippe (Normandie) : 2056
3/ JOANNY Eric (Charentes) : 1612
4/ DANIEL Marie-France (Vaucluse) : 1522
Championnat de France
Libre par équipes de quatre interclubs 2016
Coup d’essai, coup de maître !
Changement de direction pour les habitués du
libre par équipes de club et réglage des GPS vers
Bagnoles-de-l’Orne-Normandie… en Normandie,
on ne peut vraiment pas se tromper ! Le nouveau
nom de la commune date du 1er
janvier 2016 et
provient d’un groupement de communes. C’est
aussi l’unique station thermale de l’ouest français
et les joueurs qui ont fait le déplacement ont pu
découvrir un joli quartier “Belle époque” et de
l’architecture “Art déco”. De nombreuses
personnalités sont venues se reposer et profiter
des eaux légendaires de ce havre de paix.
Du côté des organisateurs, tout a été mis en
œuvre pour que ce championnat soit une grande
réussite,lerésultatdépassetouteslesespérances.
L’appui indispensable de la municipalité s’est
manifesté sous de nombreuses formes, que ce
soit en terme de salles, de fléchage pour y arriver
ou d’aides logistiques. L’office de tourisme a
poussé le bouchon jusqu’à imaginer et créer un
jeu de Tarot spécifique “Belle époque”. Enfin, il
faut remercier Monsieur le Maire pour ses
nombreuses visites tout au long du week-end.
Samedi matin, pour la remise des badges, ils
sont venus, ils sont presque tous là ! Il ne
manque que deux équipes empêchées pour des
raisons de santé. Ce sont deux équipes du comité
local qui intègrent cette 9ème
finale arbitrée par
le président national, Emmanuel STEFANAZZI,
assisté de Patrick BAUMGARTEN et Jacques
GINESTE.
Première séance (100 équipes)
Dès la 1ère
position, cela démarre fort pour un
joueur de Normandie : Jacques BARBOT réalise
872 points. Cela va beaucoup moins bien pour
un joueur de la Nièvre qui en décaisse 732. Par
équipes, avec deux joueurs dans les dix 1ers
et
1639 points au compteur, ce sont les picards
Robert LENOBLE, Raymond ROEKENS, Kévin
DUPUY et le trésorier du comité Jean-Jacques
FACHE qui s’envolent. Sur le 2ème
tour, c’est le
champion en titre Pascal HECQUET, du comité
Lyonnais, qui obtient le meilleur score avec 1032
points. Du côté de la table 21, cela ne se passe
pas très bien pour quatre joueurs qui cumulent
tous les quatre des négatifs : -284, -240, -255 et
-421, soit un total de -1200 tout rond. Au 3ème
tour, ce ne sont pas moins de deux joueurs qui
effectuent 1218 points : Eric FORTIER et Denis
MARTINOD. En libre par quatre, tout peut aller
très vite : à l’inverse de l’équipe 21 au tour
précédent, les quatre joueurs de l’équipe 30
totalisent 611 + 126 + 551 + 473, soit 1761
points. La 4ème
rotation apporte beaucoup de
points à une équipe de Loire Océan, constituée
de Laure BINGHAM, Isabelle NAVEL, Renaud
HIVER et Bernard ORSONNEAU et pour
l’équipe du président du comité Alsace et de son
épouse,ChristianetMarie-ThérèseSCHWEITZER,
couple associé à Caroline FROMMWEILER et
Gérard LANDWERLIN. Du côté du panneau
d’affichage, la seule chose qui importe, c’est
d’être positif : la dernière rotation sera donc
cruciale pour les équipes en balance.
Finalement, après cinq heures d’efforts, la
formation du Centre (équipe 30) composée de
Marie-Françoise ANGELY, Christiane PROUST,
Chantal ARRIBAS-LUDEAU et Pierre VERNEY
réalise l’incroyable score de 4568 points. Elle
se détache déjà de plus de 1000 points sur la
délégation des Trois Bouts de Veauche (Loire
Forez), représentée par son président de club, le
chanceux Christian DEPESSEVILLE. Au 3ème
rang, on retrouve le capitaine savoyard Denis
MARTINOD avec 3101 points. Eric FORTIER
(Val d’Adour) et Laure BINGHAM sont aussi en
haut de l’affiche avec plus de 2560 points. Le
président alsacien, 20ème
à +1037, et le trésorier
picard, 26ème
à +807, continuent l’aventure. Avec
-102, deux équipes sont classées 52èmes
ex-
aequo et pourront participer toutes deux à la 2ème
séance, ce qui n’est pas pour déplaire au
meneur franc-comtois Michaël CARMAGNAT,
accompagné de Guillaume CHAPPUIS, Denis
VUILLEMENOT et Sylvie PINOT, ainsi qu’au
chef nivernais Gilles NAVARRO. D’ailleurs, lui
et sa bande Chantal LAVICTOIRE, Philippe
THOMAS et Daniel MATUSZENSKI n’étaient
autres que les pensionnaires de la table 21 ! Ils
ont réussi à revenir de nulle part. Gagnants de
manche, Pascal HECQUET et Jacques BARBOT
n’ont pas été soutenus par leurs coéquipiers.
Adieu aux lyonnais, tenants du titre, et aux
régionaux de Pont-Audemer.
2255Vous, les participants
Vue sur la 1ère
séance !
Chantal ARRIBAS-LUDEAU a gagné cette
séanceetn’apaseupeurduprésidentalsacien
ni du premier joueur français !
Deuxième séance (53 équipes)
Pendant le repas, l’informaticien de service en
profite pour sucrer la moitié des points. Cela
démarrefortpourlechampenois,BernardALLART,
qui récolte 1157 points et quitte avec son équipe
la zone dangereuse, mais cela ne sera pas
suffisant pour revenir le dimanche. Les tours se
suivent et ne se ressemblent pas : non seulement
la pause dîner leur a coûté 2284 points, mais les
vainqueurs de l’après-midi cumulent -285, -390,
-302 et -259 pour une perte supplémentaire de
-1236, il va falloir serrer le jeu... Le 2ème
tour fait
le bonheur du président du Limousin, Thierry
LARROQUE, et de ses partenaires Elisio GOMEZ,
Orélie BOUTINON et Richard REFOUVELET
qui remportent la position avec 1042 points et
qui, du coup, se rapprochent de la finale. La 3ème
rotation voit revenir deux formations mal classées,
celle du Tarot Club Arbreslois d’André PASQUIER
(Lyonnais) et celle du club FLC Tarot Chatelaillon
de Gilles DROMAIN (Charentes). Elles collectent
respectivement 1723 et 1380 points et remontent
ainsi à la surface.
A ce moment-là, curieusement, il faut plus de 600
points pour être dans les 28 survivants. Le tour
suivant n’apportera pas de grandes modifications
au classement, mais le seuil de passage va
baisser de 150 points pour une barre plutôt
habituelle autour de 450. La question liée à
la dernière rotation est la suivante : “Faut-il
prendre des risques pour se qualifier ou non ?”.
Les représentants de l’Excuse du Canton
Donjonnais Laurent COUPIER, Daniel BAILLY,
Jean-LucCOMMARMONDetGiovaniTRAPLETTI
(Allier), très mal embarqués, ne se sont pas
posé de questions et ont réalisé 1033 points
pour revenir du côté positif. Huit autres équipes,
mal positionnées, vont aussi tenter l’impossible
pour inverser la situation et faire de jolis scores.
Cela va bouleverser le classement et faire
encore baisser la barre. Pour la 1ère
fois en neuf
finales, on peut se qualifier avec un score négatif.
Les hauts-savoyards de Sallanches n’en croient
pas leurs yeux : Gérald NICOLLIN, Maximilien
GRAU, Noël MARY et Alain BRIANCON passent
avec -18.
Au général, Christian DEPESSEVILLE, Michèle
TARIT, Louis DUCREUX et Gilles BOUDON
(Loire Forez) ont gravi un échelon. Il faudra
désormais ne pas en perdre ! Ils comptent 4814
points, soit 1600 de plus que les mâconnais de
Christophe QUET qui les succèdent. Pour
information, une autre délégation de ces deux
clubs sera présente en finale, celle de Michel
AYMARD pour Veauche (23ème
) et celle de Patrice
NOTON pour Mâcon (7ème
). On retrouve aussi
en haut du classement au 4ème
rang le Tarot Club
de Chavanod amené par Denis MARTINOD et
l’Excuse Vicoise d’Eric FORTIER qui n’a pas
bougé de sa 6ème
place. Les leaders du Tarot
Club Génulphien ont dégusté, mais sont toujours
vivants à la 14ème
place. Tous les protagonistes
cités précédemment accèdent à la finale, sauf
les deux 1ères
Séries Nationales Gilles NAVARRO
et Michaël CARMAGNAT.
Troisième séance (28 équipes)
Dix-neuf comités sont représentés pour conquérir
ce 9ème
trophée. Alors que l’équipe de Loire
Forez en pole position commence sa descente
aux enfers qui durera tout l’après-midi, la 2ème
équipe du comité amenée par son président
remporte la 1ère
manche avec 714 points. Ce
n’est pas énorme, mais ce qui est pris… n’est
plus à prendre ! On voit aussi revenir des
profondeurs l’Académie Charollaise 24ème
et
l’Excuse Bourbonnaise 27ème
.
La 2ème
rotation va permettre au président de
Lancieux (Bretagne) Daniel LE MOIGN et aux
siens de rêver. Le tour du milieu voit la Bourgogne
arriver en force et l’avant dernier-tour propulse
l’Académie Charollaise, 24ème
au début de la
séance, en tête du classement.
Pour la dernière rotation, les organisateurs ont
bloqué l’accès à la salle afin que les joueurs
puissent jouer tranquillement. A force de dire
que cela peut arriver, cela arrive : 282 + 631 +
451 + 221 = 1585, c’est le total impressionnant
réalisé par les vainqueurs de la dernière rotation
et aussi de ce Championnat 2016. Bravo aux
macônnais Christophe QUET, Jean BEUCLER,
Vincent GIRAUD et Guillaume VINCENT qui
passent de la 2ème
marche du podium à la plus
haute. Sans doute avaient-ils une ou deux
bonnes étoiles dans le ciel pour les protéger et
leur apporter ce titre de Champion de France…
Lesautresbourguignonsdel’AcadémieCharollaise
ne sont, heureusement pour eux, pas descendus
du podium. Carole et Christophe DALLERIT,
Michel DRON et Paul GOY terminent 3èmes
et
peuvent être ravis de cette remontée inespérée,
étant partis 24èmes
. Entre les bourguignons
s’insèrent les forèziens de Michel AYMARD qui
eux aussi ont fait un retour spectaculaire, de la
23ème
à la 2ème
place. Félicitations au nouveau
président du comité, à sa femme Sophie qui
l’accompagnait dans l’équipe, ainsi qu’Armand
ETAIX et Géraldine TYRE. A la rageante 4ème
place pointent les bretons de Daniel LE MOIGN
qui auraient bien voulu ramener une coupe dans
leur cher club Cap Tarot Lancieux qui a fêté ses
dix ans il y a peu de temps. Il faudra remettre ça !
La FFT félicite tous les joueurs pour leur excellent
comportement lors de cette manifestation et
adresse un énorme merci aux dirigeants et aux
bénévoles pour cette organisation exemplaire en
tous points.
Gilles DROMAIN, plus serein !
Pascal CALLARD, Jean-Louis LEGAL, Philippe
MAHOT et Daniel LE MOIGN de Lancieux
ChristianDEPESSEVILLEsifflote,toutvabien!
Dernière position en finale. A la table 4, Denis MARTINOD attaque contre Pierre VERNEY.
2266 Vous, les participants
Pose
le 21
Vitrine
du Tarot
Réserve
demandée
à la flambe
Hits
Heure
allemande
Pénalité
de défense
Ils sont
nécessaires
en duplicaté
Entamé
Moment qui
met souvent
fin au jeu
Difficile
et dépourvu
d’attrait
Annonce
disparue
de la règle
du jeu
Note
Paies
l’engagement
au tournoi
Personne
qui apprécie
le Tarot
Typedeverre
Manquants
d’assurance
pour faire un
surcontrat
Mets délicat
Carte faisant
une fausse
annonce
Abréviation
fréquente
devant un
prénom
Jeu n’offrant
pas d’intérêt
Zéro de bon
sur une GS
Joue
l’Excuse
Partie de
l’oeil
Audacieux
à l’écart
Débuterai
par ma
singlette
en attaque
Petit
Licencié de
la zone 85
(nord-est)
Perdit espoir
de ne pas
avoir de jeu
Tantale
Champion
de France
ou n°1
français
Conviviale,
gracieuse
Bat
Elle peut
s’acheter à
la buvette
Début de
flanc
Trésor des
empereurs
Carte faible
Celle de la
FFT est
itinérante
Jamais
Marqua le
doubleton
de devant
De cela
Cherchez
à voir le
jeu de votre
voisin
Séparée
des autres
par le
paravent
On les
présente
en montrant
sa poignée
Résistons
à l’équipe
adverse
Couleur
Seul
Personne
ignorante
et bornée
Ilssegagnent
encompétition
Terminaison
d’un mail
Leschampions
y sont
répertoriés
D’accord
Donne
un honneur
à la coupe
Position
de triplette
Réussite
Ventiler
la salle
de jeu
Glisse
Serval
ou ocelot
Celle des
grandesterres
a accueilli
la FFT
Mots fléchés
Solutions des jeux page 35
Le licencié mystère
Aidez-vous des indices pour retrouver la joueuse ou le joueur choisi.
2288 Vous, les joueurs
.
LLeessCCoonnssuullttaannttss
L’AVIS DE LA REDACTIONL’AVIS DE LA REDACTION (Florent TRIVERO - Adrien PEREZ)
Même si cette main d’attaque a belle allure avec une couleur 5ème
à pousser, deux petits mariages 3èmes
, une coupe, et ressemble à un jeu écarté, la Garde Contre le
Chien semble difficile et il y a trop d’aléas pour atteindre les 36 points. La Garde Sans semble alors être le contrat le plus rémunérateur, avec un risque de chute peu
élevé (les deux petits mariages sont courts et les atouts de belle qualité). On développera alors la longue à ♦, en commençant par le Valet pour “bousculer” la défense.
De plus, ne pouvant normalement pas déborder, le preneur pourra ainsi envoyer au 2ème
tour de la couleur son Cavalier au cas où un honneur soit au chien.
Sur une garde et suite à la relève, le jeu paraît inchutable. Il faut donc tenter de l’optimiser. On conservera les huit atouts et les sept ♦. L’écart avec triple singlette
blanche permet d’entrevoir plus sereinement le Petit au bout et d’assurer à coup sûr le gain de la partie. Il peut être aussi plus agressif avec deux Cavaliers secs,
l’encaisse de l’un d’entre eux pouvant faire gagner un temps très précieux.
Jean-Noël LOISEAUX (Ile de France) - Première Série Nationale
Bonne nouvelle, mon adversaire va jouer ce jeu en 4ème
position, ce qui est un gros désavantage pour lui... J’estime que la
priorité pour décider d’un contrat (surtout la Contre) se mesure essentiellement en terme de jouerie, et non pas en compte de
points de main. Ce jeu, c’est de la “luge”, l’attaquant maîtrise les atouts et les quatre couleurs et une jouerie facile s’offre à lui
par le fait de pousser une 5ème
. L’entame logique sur GC serait le Valet de ♦. Si la défense ouvre ♣, j’escompte faire quatre
atouts de coupe, dont le Petit, le 4, le 7. Alors je décide d’anticiper ce flanc ♣ (défavorable) de la défense en entamant le 16
avec l’espoir de provoquer un mariage d’atouts et une entame favorable. Si ce n’est pas le cas et que je reçois ♣, je coupe du
Petit et joue ma longue, du 3, afin de garder la maîtrise à ♦ en cas de contre-attaque atout. Sur garde, j’aurais couché ♠ et ♣.
Didier JIGUET-JIGLAIRE (Savoie Mont Blanc) - Première Série Trèfle
Avec un minimum de 26 points effectifs (trois bouts, le 19 et une pièce de chaque petit mariage), je tenterai une Garde
Contre. Je poserai le Petit sur ma coupe et si les ♣ sont bien faits, je pourrai encaisser un maximum d’atouts en prenant
les points. On peut aussi espérer faire la 2ème
pièce des petits mariages ou le 10 de ♠ sur une erreur de défense.
Sur une garde, j’aurais fait tout simplement deux coupes, couchant les cinq ♠ et ma singlette ♣. Avec cet écart, j’aurais
joué Roi de ♦ en tête, espérant qu’il ne soit pas coupé. J’aurais tout de même essayé d’aller au bout, les ♠ risquant
d’arriver tardivement en défense et ayant grand espoir d’une entame ♥. J’aurais dû aviser avec le Petit au moment de la
2ème
coupe, en fonction des atouts tombés, des ♦ restants à faire couper et de la détection d’une éventuelle main forte.
Maurice LEJUS (Loire Océan) - Deuxième Série Coeur
Avec un peu de retard, je dois prendre quelques risques calculés. Faire une garde avec d’éventuels atouts au chien est
hypothétique pour avoir le Petit au bout. Ayant l’avantage de l’entame et une coupe pour le Petit, je demande une Sans.
Avec trois bouts, le 19 et deux petits mariages courts, je peux espérer engranger les deux Dames, ceci pour un total de 30
points. Avec un chien de trois points minimum, il ne me restera que trois points à prendre sur la coupe ♣, ce qui est tout à
fait réalisable. Si toutefois une Dame est coupée, je pourrai compenser par la coupe ♣. J’entame du Valet de ♦ et continuerai
cette couleur dès que je serai en main. Sur une garde, je couche : ♠ D-C-10-4 / ♥ 8 / ♣ 3. Je garde le 5 de ♠ pour avoir
une seule coupe et laisser un doute. Je pousserai ♦, Roi bille en tête, pour détaroter la défense et mettre le Petit au bout.
Annie AUZOU (Picardie) - Promotion
Les tenants du titre ne menant que de 2 PM et étant donné que c’est la 1ère
de mes six attaques, mon contrat sera une Garde
Sans. En effet, grâce à la coupe franche, je peux facilement sortir le Petit. Je compte 34 points faisables (sans compter le
19), par conséquent les trois points minimum du chien vont être les bienvenus ! Mon entame sera le 3 de ♦ et je pousserai
♦ à fond. Je ne prendrai aucun risque et je sortirai le Petit sur le 1er
tour de ♣. Je laisserai la défense ouvrir à ♠ et ♥.
Sur une garde, vu mon nombre d’atouts, j’aurais préféré faire une coupe et une singlette que deux coupes. J’aurais alors
tenté un écart risqué en conservant le Cavalier de ♠ sec : ♠ D-10-5-4 / ♦ C / ♣ 3. J’aurais entamé ♦ du Roi et continué
à pousser la couleur pour aller au bout. Si la défense avait trouvé en premier ma coupe ♣, j’aurais rentré de suite le Petit.
Raphaël CARMAGNAT (Franche-Comté) - Junior
Dans cette situation, une enchère risquée, pouvant mener à la chute, est interdite. J’évalue mon jeu : 16 points des trois bouts,
entre 4 et 5 points pour la pièce ♠ et autant pour celle à ♥, entre 8 et 10 points sur la coupe, soit un décompte entre 32 et 36,
auquel peut s’ajouter l’éventuel mais propable pli du 19. Prudent, je fais une Sans. Etant donné ma force à l’atout, je pense
pousser simplement ma longue ♦ et laisser les défenseurs ouvrir dans mes deux petits mariages pour encaisser le
maximum de pièces. J’entamerai du Valet de ♦, espérant donner la main au fond. Sur une garde, j’aurais réalisé cet écart :
♠ D-C / ♥ D-C / ♦ C / ♣ 3. J’opte pour cet écart écureuil, assurant la gagne, tout en gardant un plan de jeu convenable.
Je jouerai d’abord par mes ♠ blancs et poserai vite le Petit, espérant voir arriver des atouts, pour déborder avec mes ♦.
Quel contrat allez-vous demander ?Quel contrat allez-vous demander ?
Sur une garde, quel aurait été votre écart ?Sur une garde, quel aurait été votre écart ?
Si vous aviez réalisé un surcontrat, vousSi vous aviez réalisé un surcontrat, vous
répondrez quand même à cette question.répondrez quand même à cette question.
Vous préciserez votre plan de jeu et votreVous préciserez votre plan de jeu et votre
entame pour chacuneentame pour chacune
des questions.des questions.
CHIEN
Bravo, vous avez atteint les quarts de finale de la Coupe de France.
Vous êtes opposé aux tenants du titre qui mènent d’environ 2 PM
à l’issue du 3ème
quart-temps. Vous partez attaquer les six dernières
donnes et commencez par l’étui n°16 (entame preneur).
3311Vous, les joueurs
SSuuiivvii dd’’uunnee ddoonnnnee
NORD
SUD Preneur Donneur
EST
OUEST
COMMENTAIRES
ATTAQUE
La main de départ et le chien
Voici une main d’attaque classique avec deux bouts 7èmes
un Roi, qui comporte
quelques inconvénients : hormis la longue 5ème
servie à ♥, elle ne compte que six
atouts réels (sans le 21) et elle est totalement déséquilibrée avec deux singlettes
blanches. Ce dernier élément peut devenir un avantage si le chien est fort, mais
ce ne sera pas le cas, il n’y a qu’un atout au talon, le 15 ! La relève comprend
cependant deux petits ♥, qui complètent la longue, et des points, deux Dames
qui malheureusement ne rentrent pas dans le Roi, mais dans les deux singlettes...
L’écart et le plan d’attaque
Rappelons que le tournoi se joue en duplicaté individuel. Ceci est important pour
envisager l’écart qui peut être effectué ici de manière plus offensive qu’en libre,
quadrettes ou équipes où la notion de gain doit absolument rentrer en compte.
Sans l’entame et malgré une longueur 8ème
à l’atout à l’arrivée, il paraît difficile de
se ménager deux coupes (♦ et ♣). La plupart du temps, la défense parviendra à
déborder et de nombreuses pièces s’échapperont. Cet écart pourrait, à la limite,
être acceptable en libre ou en quadrettes, à condition qu’il permette de se
rapprocher de la gagne. Malgré l’épreuve, Sud de la table 3 l’a quand même adopté,
mettant onze points au chaud. Il aurait pu d’ailleurs encore plus le blinder
(Cavalier de ♥ à la place du 6 de ♠). L’attaquant tente ainsi de gagner avec ses
propres points couchés et avec les plis qu’il fera avant d’être débordé. Il est évident
qu’il retiendra le Petit et le posera sur sa 2ème
coupe. Sud 3 s’est sans doute
mélangé les pinceaux, croyant qu’il coupait pour la 1ère
fois à ♣ au pli 10 alors que
c’était la 3ème
, ce qui explique la note.
Un écart plus logique à deux faiblesses apparaît : celui de faire une coupe et
d’assécher le Roi de ♠. Un 1er
problème survient : avec quatre ♠ couchés, le Petit
ne pourra pas être retardé et devra être posé sur la coupe, ce qui pourra permettre
à la défense d’enclencher le “deux pour un” qui serait mauvais pour le preneur. Le
2nd
problème est que l’on doit conserver une Dame 2nde
, mais laquelle ? Deux
attaquants ont laissé le hasard décider : Sud 1 a gardé celle à ♣, Sud 2 celle à ♦,
et le hasard n’a pas bien fait les choses...
Pour pallier ce choix cornélien, Sud 5 a couché les deux Dames vues au chien,
jouant ainsi avec deux singletons blancs. Sud 4 a quant à lui conservées les deux
sèches. Cette dernière alternative est très offensive, mais peut permettre de
gagner un temps pour mener le Petit au bout, à condition d’en encaisser au moins
une sur les deux. Ce type d’écart, qui donne un jeu à fière allure, est compréhensible
en individuel ou en triplettes. Il serait sans doute trop agressif dans les autres
disciplines. Si les deux Dames étaient capturées, la partie deviendrait très
compliquée à gagner.
Dès qu’il prendra la main, le preneur jouera bien entendu sa longue à ♥. Il devra
surtout faire attention à bien encaisser ses atouts et à bien manier l’Excuse.
DÉFENSE
L’entame
Du fond, avec sa main 6ème
à l’atout, Est n’a que deux possibilités d’entame : un tarot
pair ou un ♦ dans sa couleur la plus longue. Aucune de ces deux propositions
n’est rassurante : entrer d’un atout dans une longueur 6ème
n’est pas encourageant
et fragilise la main. Cela peut donner aussi l’Excuse gratuite au preneur mais en
contrepartie, cela permet de ne pas livrer de points à l’attaquant dans les couleurs.
Ouvrir ♦, c’est donner l’opportunité au preneur de faire sa Dame qui ne serait pas
accompagnée (du Roi ou du Cavalier) ou lui permettre d’encaisser sa Dame du
petit mariage alors qu’il y a singlette en défense. Sur toutes les joueries reportées,
c’est l’entame atout qui a remporté le plus grand succès (quatre sur cinq).
Les différentes joueries de défense
Sur l’entame de l’atout pair, le 21 a été posé trois fois sur quatre. Cette prise de
main et la position favorable de devant doit être profitable pour résoudre l’énigme
de l’écart et quand le chien est bien fourni, c’est le destin des cartes vues qu’il faut
élucider, surtout quand les deux autres couleurs ne sont pas engageantes (♠ fait
une fausse annonce et il y a deux ♥ au chien). A choisir entre les deux Dames,
avec sa main faible, Ouest doit bien sûr entrer ♣. La jouerie à la table 2 est belle,
les défenseurs ayant su interroger les couleurs du preneur judicieusement,
s’abstenant l’un après l’autre de toucher la couleur dangereuse. A la table 4, la non
pose du 21 et l’ouverture ♦ sous le Roi, sans doute déclenchée par la pose de
l’Excuse, donnent des temps d’avance et le Petit au bout à l’attaquant qui lui
valent le top. A la table 5, la défense est sous-bulle car elle a trop tourné, tributaire
de l’écart, jouant deux fois atout et ouvrant les quatre couleurs.
A la table 1, la ligne de jeu est affichée : ♦ et re ♦ ! Cette défense a réalisé un
flanc de toute beauté, profitant que le preneur n’ait pas gardé la bonne Dame 2nde
!
La donne qui vous est proposée a été jouée lors du Tournoi des
Maîtres 1993 qui a eu lieu le 2 octobre à Chalon-sur-Saône, à la
salle Marcel Sembat.
3322 Vous, les joueurs
EST NORD OUEST SUD
Pli 1 8 ♦ 3 ♦ 10 ♦ 1 A
Pli 2 V ♥ 10 ♥ 6 ♥ 7 ♥
Pli 3 As ♦ 2 ♦ 4 ♦ 2 A
Pli 4 4 ♥ 8 A D ♥ 3 ♥
Pli 5 5 A 6 A 21 A 7 A
Pli 6 V ♣ 5 ♣ 8 ♣ 3 ♣
Pli 7 7 ♦ 11 A 6 ♦ 12 A
Pli 8 R ♥ 10 A 8 ♥ 2 ♥
Pli 9 16 A 3 A 13 A 15 A
Pli 10 9 A 5 ♠ 18 A 20 A
Pli 11 4 A C ♣ R ♦ 5 ♥
Pli 12 19 A V ♠ C ♦ Ex
Pli 13 9 ♦ 4 ♠ V ♦ 17 A
Pli 14 14 A 4 ♣ As ♠ 9 ♥
Pli 15 2 ♣ R ♣ As ♣ D ♣
Pli 16 D ♠ 10 ♣ 6 ♣ 10 ♠
Pli 17 7 ♠ 9 ♣ 2 ♠ As ♥
Pli 18 9 ♠ 7 ♣ 3 ♠ R ♠
Table 1
Nord : Raymond WEIMERT
Sud : Michel BEKHIT
Est : Jean-Claude BOURDON
Ouest : Jean-Pierre REBOUL
PRENEUR SUD - ENTAME EST
Ecart : ♠ C-8-6 / ♥ C / ♦ D-5.
Score : - 74. Entame : ♦ 8.
EST NORD OUEST SUD
Pli 1 4 A 6 A 18 A 20 A
Pli 2 V ♥ 10 ♥ 6 ♥ 9 ♥
Pli 3 5 A 10 A 21 A Ex
Pli 4 As ♦ 2 ♦ 10 ♦ D ♦
Pli 5 4 ♥ 8 A 8 ♥ 7 ♥
Pli 6 7 ♠ V ♠ As ♠ R ♠
Pli 7 R ♥ 3 A D ♥ As ♥
Pli 8 9 ♠ 4 ♠ 2 ♠ 2 A
Pli 9 9 A 11 A 13 A 3 ♥
Pli 10 V ♣ R ♣ 6 ♣ D ♣
Pli 11 D ♠ 5 ♠ 3 ♠ 7 A
Pli 12 14 A C ♣ R ♦ 5 ♥
Pli 13 7 ♦ 3 ♦ V ♦ 12 A
Pli 14 16 A 4 ♣ C ♦ 2 ♥
Pli 15 8 ♦ 5 ♣ 4 ♦ 15 A
Pli 16 19 A 7 ♣ As ♣ C ♥
Pli 17 9 ♦ 9 ♣ 6 ♦ 17 A
Pli 18 2 ♣ 10 ♣ 8 ♣ 1 A
Table 4
Nord : Lionel DUCARD
Sud : Tristan GAVERIAUX
Est : Christian MOTTIN
Ouest : Patrick CLAR
PRENEUR SUD - ENTAME EST
Ecart : ♠ C-10-8-6 / ♦ 5 / ♣ 3.
Score : + 74. Entame : A 4.
EST NORD OUEST SUD
Pli 1 4 A 6 A 21 A Ex
Pli 2 2 ♣ 4 ♣ 6 ♣ 1 A
Pli 3 4 ♥ 10 ♥ 8 ♥ As ♥
Pli 4 5 A 8 A 13 A 20 A
Pli 5 V ♥ 11 A D ♥ 2 ♥
Pli 6 19 A 3 A 18 A 2 A
Pli 7 V ♣ 5 ♣ 8 ♣ 7 A
Pli 8 R ♥ 10 A 6 ♥ 9 ♥
Pli 9 7 ♠ 5 ♠ 3 ♠ R ♠
Pli 10 9 A 2 ♦ 4 ♦ 17 A
Pli 11 14 A R ♣ C ♦ 3 ♥
Pli 12 16 A C ♣ V ♦ 12 A
Pli 13 9 ♠ 4 ♠ 2 ♠ 15 A
Pli 14 As ♦ 3 ♦ 6 ♦ 7 ♥
Pli 15 7 ♦ 7 ♣ As ♠ 5 ♥
Pli 16 8 ♦ 9 ♣ 10 ♦ C ♥
Pli 17 9 ♦ V ♠ R ♦ 5 ♦
Pli 18 D ♠ 10 ♣ As ♣ D ♦
Table 2
Nord : Denis HEYRAUD
Sud : Bernard ROBIN
Est : Pierre REYNAL
Ouest : Joseph CARRARA
PRENEUR SUD - ENTAME EST
Ecart : ♠ C-10-8-6 / ♣ D-3.
Score : + 50. Entame : A 4.
EST NORD OUEST SUD
Pli 1 4 A 6 A 21 A Ex
Pli 2 V ♣ 4 ♣ 6 ♣ 2 A
Pli 3 4 ♥ 10 ♥ 8 ♥ As ♥
Pli 4 7 ♠ 5 ♠ As ♠ R ♠
Pli 5 V ♥ 3 A D ♥ 2 ♥
Pli 6 D ♠ 4 ♠ 3 ♠ 10 ♠
Pli 7 2 ♣ 5 ♣ 8 ♣ 7 A
Pli 8 R ♥ 8 A 6 ♥ 5 ♥
Pli 9 9 ♠ V ♠ 2 ♠ 8 ♠
Pli 10 9 A C ♣ As ♣ 1 A
Pli 11 14 A 10 A 18 A 20 A
Pli 12 5 A 11 A 13 A 3 ♥
Pli 13 7 ♦ 3 ♦ 10 ♦ 12 A
Pli 14 16 A R ♣ R ♦ 7 ♥
Pli 15 8 ♦ 2 ♦ 4 ♦ 15 A
Pli 16 19 A 7 ♣ C ♦ 9 ♥
Pli 17 9 ♦ 10 ♣ 6 ♦ 17 A
Pli 18 As ♦ 9 ♣ V ♦ C ♥
Table 3
Nord : Robert ROZIN
Sud : Didier MASQUELIER
Est : Thierry SEGUINAUD
Ouest : Jacky MOUREAUX
PRENEUR SUD - ENTAME EST
Ecart : ♠ C-6 / ♦ D-5 / ♣ D-3.
Score : - 74. Entame : A 4.
EST NORD OUEST SUD
Pli 1 4 A 10 A 21 A 2 A
Pli 2 V ♣ C ♣ 8 ♣ 3 ♣
Pli 3 V ♥ 10 ♥ 6 ♥ 7 ♥
Pli 4 5 A 11 A 18 A Ex
Pli 5 As ♦ 2 ♦ 10 ♦ 5 ♦
Pli 6 7 ♠ 5 ♠ As ♠ R ♠
Pli 7 R ♥ 8 A D ♥ As ♥
Pli 8 7 ♦ 3 ♦ V ♦ 7 A
Pli 9 4 ♥ 3 A 8 ♥ 2 ♥
Pli 10 D ♠ 4 ♠ 2 ♠ 12 A
Pli 11 9 A 6 A 13 A 3 ♥
Pli 12 2 ♣ 4 ♣ 6 ♣ 15 A
Pli 13 14 A V ♠ R ♦ 9 ♥
Pli 14 9 ♦ 5 ♣ 4 ♦ 17 A
Pli 15 16 A R ♣ C ♦ 5 ♥
Pli 16 8 ♦ 7 ♣ 6 ♦ 1 A
Pli 17 19 A 9 ♣ As ♣ 20 A
Pli 18 9 ♠ 10 ♣ 3 ♠ C ♥
Table 5
Nord : Michel KARPINSKI
Sud : Didier CALMELS
Est : Jacques GINESTE
Ouest : Lionel DUBOURGNON
PRENEUR SUD - ENTAME EST
Ecart : ♠ C-10-8-6 / ♦ D / ♣ D.
Score : + 58. Entame : A 4.
Classement du Tournoi des Maîtres 1993
1/ Tristan GAVERIAUX : 72,66 %
2/ Raymond WEIMERT : 57,81 %
3/ Patrick CLAR : 57,03 %
4/ Jean-Claude BOURDON : 56,25 %
5/ Christian MOTTIN : 53,13 %
6/ Lionel DUCARD : 52,34 %
7/ Lionel DUBOURGNON : 50,78 %
8/ Pierre REYNAL : 50 %
9/ Didier MASQUELIER : 50 %
10/ Didier CALMELS : 48,44 %
11/ Thierry SEGUINAUD : 48,44 %
12/ Bernard ROBIN : 47,66 %
13/ Joseph CARRARA : 47,66 %
14/ Jean-Pierre REBOUL : 46,09 %
15/ Robert ROZIN : 46,09 %
16/ Michel BEKHIT : 46,09 %
17/ Denis HEYRAUD : 45,31 %
18/ Jacky MOUREAUX : 43,75 %
19/ Jacques GINESTE : 42,97 %
20/ Michel KARPINSKI : 32,88 %
Bien qu’il participe pour
la 1ère
fois au Tournoi des
Maîtres, l’alsacien Tristan
GAVERIAUX triomphe
en 1993 avec 75% en
défense et 65,63% en
attaque. C’est la victoire
la plus écrasante des 11
éditions (15% sur le 2nd
).
3333Vous, les joueurs
par Sébastien DEBRIS(Normandie)
Grâce à ses titres régionaux et à ses nombreuses participations en finale nationale, Sébastien a réussi à
se hisser 1ère
Série Nationale. Même s’il a été Vice-Champion de France Triplettes Promotion en 2002 et
finaliste en 2004 du Libre à Pontarlier, il aimerait ajouter à son palmarès un podium en catégorie reine.
PROBLÈME : DONNES LIBRESPROBLÈME : DONNES LIBRES
Vous participez à un grand prix. La 5ème
position se joue meilleurs contre meilleurs et vous vous retrouvez,
avec 1500 points, Sud à la 1ère
table et donc 2ème
. Espérons que la chance vous sourit encore ! C’est peut-être
le cas car Est, Nord et Ouest viennent de passer sur votre distribution. Vous relevez votre jeu et devez parler.
NORD
SUD Preneur Donneur
EST
OUEST
ATTAQUE
Quel sera votre contrat ?
Dernier à parler, je suis content de relever ce beau jeu constitué de deux bouts
7èmes
imprenables avec un Roi, une belle suite à ♣ (C-V-10) et D-V de ♠. Bien
entendu, il n’est pas question d’appeler l’arbitre avec une telle main pour demander
un surcontrat. Jouant pour la première place, je vais tenter une garde, d’autant plus
que ce jeu a de grandes chances de gagner, excepté peut-être sur chien blanc ou
sur une mauvaise répartition (coupe du Roi par exemple).
Quel sera votre écart ? Quelle ligne de jeu comptez-vous adopter ?
Le chien est horrible : il est blanc d’atout et les trois ♥ ne rentrent absolument
pas dans le jeu. Malgré sa pauvreté, la seule pièce présente, à savoir le Cavalier
de ♠, est plutôt la bienvenue, formant une séquence D-C-V 4ème
.
Mon écart sera le suivant : ♠ D / ♥ 9-7-5-2 / ♣ C. J’enlève les quatre ♥, couleur
dans laquelle tous les points sont à prendre. Avoir la coupe à cette couleur est
réjouissant car les trois relevés au chien peuvent dissuader la défense d’y jouer.
Je peux donc souhaiter recevoir une entame favorable. Je couche la Dame de ♠
et le Cavalier de ♣ que je juge infaisables et qui seront fort appréciables au
moment des comptes, en tout cas, je l’espère !
Ma ligne d’attaque n’est pas compliquée : pousser les ♦, Roi bille en tête, et faire
un maximum d’atouts, la plupart sans doute sur la coupe à ♥.
DEFENSE
Quel sera l’entame d’Est et pourquoi ?
Est préfère ouvrir du 2 d’atout non demandeur, ayant le 19 en protection du Petit.
Ayant six atouts, il aurait pu entrer du Roi de ♠, mais le chien est dissuasif (deux ♠
dont le Cavalier) et cette carte pourrait fortement avantager le preneur.
DEROULEMENT DE LA DONNE
CHIEN Voici donc la main d’attaque avec le chien :
A
♠
♥
♦
♣
EST NORD OUEST SUD
Pli 1 2 A 18 A 3 A Ex
Pli 2 As ♣ D ♣ 2 ♣ 5 ♣
Pli 3 C ♥ 4 ♥ As ♥ 4 A
Pli 4 6 ♦ 2 ♦ 9 ♦ R ♦
Pli 5 7 ♦ V ♦ 5 ♦ As ♦
Pli 6 R ♥ 6 ♥ 3 ♥ 7 A
Pli 7 14 A 17 A D ♦ 3 ♦
Pli 8 5 A V ♥ 10 ♥ 21 A
Pli 9 15 A 1 A C ♦ 4 ♦
Pli 10 16 A 10 A 6 A 20 A
Pli 11 19 A D ♥ 10 ♦ 8 ♦
Pli 12 3 ♣ R ♣ 6 ♣ 10 ♣
Pli 13 4 ♣ 8 ♥ 13 A 12 A
Pli 14 2 ♠ As ♠ 8 A 11 A
Pli 15 8 ♠ 3 ♠ 4 ♠ V ♠
Pli 16 R ♠ 5 ♠ 7 ♠ C ♠
Pli 17 10 ♠ 7 ♣ 9 A 6 ♠
Pli 18 9 ♠ 9 ♣ 8 ♣ V ♣
SCORE + 58
LLaa DDoonnnnee
21 - 20 - 12 - 11 - 7 - 4 - Ex
D - C - V - 6
9 - 7 - 5 - 2
R - 8 - 4 - 3 - As
C - V - 10 - 5
3344 Vous, les joueurs
COMMENTAIRES (Signalisation FFT en défense)
Pli 1 : Sur l’entame du 2 d’atout non demandeur du fond, Nord pose le 18 alors qu’il
n’est pas le dernier défenseur à jouer, ce qui laisse penser qu’il détient le Petit.
Ouest pisse et le preneur en profite pour s’excuser pour protéger ses deux maîtres.
Pli 2 : Nord ne doit pas s’emballer avec le Petit et ne pas jouer le Valet de son
doubleton ♦. Il doit plutôt chercher la coupe. Pour cela, il entre dans la Dame de
son mariage 4ème
à ♣, d’autant plus que la couleur était absente au chien. Nord
reste en main.
Pli 3 : Comme le preneur a fourni ♣, Nord doit tourner la couleur. Bien que Sud
ait relevé trois blanches à ♥ au chien, Nord préfère jouer dans cette couleur plutôt
que dans ses trois ♠ blancs qui plus est sont menteurs. L’ouverture sous sa 5ème
à ♥, du 4 pour annoncer la Dame, est la bonne : la coupe de l’attaquant est trouvée.
Pli 4 : Comme prévu, Sud joue le Roi de sa longue qui passe et sur lequel Ouest
a pris soin de poser le 9 vu qu’il possède la tenue.
Pli 5 : Sud revient ♦. Sur le Valet de Nord, Ouest informe ses partenaires qu’il
tient le preneur, ayant fait une descendante (9 puis 5 de ♦).
Pli 6 : Nord a fait attention aux cartes d’Ouest, mais il ne peut déclencher atout avec
le Petit. Il choisit de retourner à ♥ malgré la pose du Cavalier chez Est au 1er
tour.
Le Roi est mort et Sud respire car il a déjà pris 10 points dans sa coupe, ce qui le
rapproche désormais fortement de la gagne. Le retour ♥ de Nord, qui n’a pas joué
atout suite à l’annonce d’Ouest, confirme qu’il détient le Petit.
Pli 7 : Sud continue à pousser sa longue. Est prend l’initiative de couper du 14,
voulant de suite rentrer le Petit de Nord et développer le flanc atout. Une seule
carte le gêne, le 17, et bien entendu, Nord le possède. Quand tout va mal, tout va
mal ! Ouest lâche sa Dame puisque tous ses ♦ sont maîtres.
Pli 8 : Nord sait désormais qu’Est n’a plus de ♥. Il décide cependant de ne pas
ouvrir ♠ pour ne pas faire faire au preneur une éventuelle impasse gagnante ou
rejouer ♣ pour ne pas lui donner un pli. Même si le risque de faire sauter l’atout
de protection du fond et de mettre en danger le Petit existe, Nord choisit d’envoyer
le Valet de ♥ à la surcoupe et de mettre ainsi le preneur en difficulté. Sud bloque
du 21 pour ne pas se faire fourchetter un atout et un point est un point, ce Valet
peut lui permettre de remplir son contrat.
Plis 9 et 10 : Enfin ! Au 4ème
tour de ♦, Est parvient sur le 15 à sortir le Petit de
Nord. Il peut désormais lancer atout, le 16, qui décroche le 20 de Sud qui n’a plus
la maîtrise à l’atout. Il reste le 19 et le 13 dehors.
Pli 11 : L’attaquant envoie son denier ♦, sur lequel tombe de suite le 19 pour sa plus
grande joie. Il est certain de faire au moins l’un de ses deux tarots (11 ou 12). Nord
défausse la Dame de ♥, dernière pièce restante de la coupe.
Pli 12 : Est est bloqué en main du fond, sans ♥ ni atout désormais, et doit choisir
entre l’ouverture ♠ ou le retour ♣. Comme Sud a ramassé le Cavalier de ♠ 2nd
au chien et que Nord possède le Roi de ♣, Est prend l’option de répéter ♣. Nord
choisit de poser le Roi sur lequel Sud fournit du 10.
Pli 13 : Nord joue son ultime ♥ qu’Ouest achète du 13 maître, absorbant ainsi le
12 d’atout de Sud qui masque le 11. Est se débarrasse de son dernier ♣.
Pli 14 : Sud ne va pas cacher longtemps son atout car Ouest, qui a débordé, le lui
fait poser de suite.
Pli 15 : Désatouyé, Sud conserve son Valet de ♣ affranchi et joue par les ♠. Il
envoie le Valet pour faire tomber le Roi et encaisser le Cavalier, mais Est duke.
Final de coup : La défense réalise l’antépénultième et l’avant dernière levée, mais
le preneur ferme du Valet de ♣.
Conclusion : Sud gagne de quatre. Il aurait peut-être pu gratter un point de plus si
au pli 15, il avait joué le Cavalier de ♠ qu’Est lui aurait peut-être refusé... En tout
cas, Sud a fait un bon écart et a profité d’une défense bloquée par le Petit et qui
l’a rentré trop tardivement. Ouest avait peut-être la clé au pli 5 : au lieu de confirmer
la tenue, il pouvait lever de la Dame de ♦, ayant la totale maîtrise à la couleur, et
envoyer un atout impair demandeur. Nord pouvait aussi influer sur le jeu si au pli 2,
il avait joué dangereusement le 17. En effet, sur chien blanc, il peut penser que si
Sud n’avait pas les atouts maîtres, il aurait encaissé au lieu de s’excuser. Mais Est
a pu aussi entamer sous le 21... Le 17 était donc trop aléatoire.
SSOOLLUUTTIIOONNSS DDEESS JJEEUUXXpage 28
Mots Fléchés Le licencié mystère
C U
A T T A C H E
O U V E R T
A U B E U
R E A M I
I N S C R I S
O R I S
T I M I D E S
D E S E R T
C E N T E U E U D
S T A R A V E N A N T E
M E L A N G E F L A S
E A U L R E F U S A E
I S O L E E I M A G E S
T E N O N S S E C P P
O R C N S A C R I F I E
E O G A I N A E R E R
S K I E F E L I N Z A
1) Le licencié mystère est Armand BAILLEUL, ancien président de la FFT,
à qui nous voulions rendre hommage. C’est enfant qu’Armand apprend
le Tarot, en famille, mais il joue surtout avec les copains. Amoureux du jeu,
il se rendra plus tard régulièrement dans un café parisien et va se laisser
entraîner par l’un des joueurs du troquet au club du PLM, rue Lecourbe.
Le Tarot et la FFT sont en pleine émancipation à laquelle Armand décide
de participer. Il sera entre autres responsable de la CCN avant d’être le
3ème
président de la FFT. Savez-vous combien d’années Armand a
occupé ce poste ? Dix-neuf ans, de 1982 à 2001, d’où le premier indice.
2) Création des championnats Séries, Quadrettes et Libre, apparition
des écoles de Tarot et du Championnat de France Jeunes, transfert du
siège de la FFT à Chalon-sur-Saône et nous en passons, toutes ces
actions ont été possibles grâce à sa détermination, mais aussi car il a
su s’entourer de précieux collaborateurs, tels que les bourguignons
Jean BOUSSARD ou Joël RICHY en photo sur l’indice 2.
3) Il a donc bien mérité son titre de président d’honneur et la médaille
de la FFT qu’il a reçue lors de l’AG des 40 ans de l’association en 2013.
4) En 1983, c’est un autre trophée qui lui est remis à Blois, celui de
Champion de France Interclubs Open (Coupe de France aujourd’hui).
Il était accompagné d’Alain ENAUX, Christian FONTAINE, Jean-Claude
BOURROUSSE, Daniel HOMMET, Jean CAITI, Guy PELON et André
TCHELEBIAN. Tous représentaient le Chelem Club Maisonnais.
5) Armand fait toujours de la compétition et a entraîné son épouse
Marie-Claire et Olivier, le troisième de leurs enfants, dans l’aventure.
6) Armand adore les chiens et a eu de nombreux boxers dont un qui
s’appelait Tarot ! Retraité des assurances et de la vente, il s’occupe de
son chien Tigrou et s’adonne aux mots croisés. Il “skype” aussi, paraît-il !
3355Vous, les joueurs
Tarotmag 28

Contenu connexe

Tendances

Tarotmag 25
Tarotmag 25Tarotmag 25
TarotMag 29
TarotMag 29TarotMag 29
Tarotmag n°18
Tarotmag n°18Tarotmag n°18
Tarotmag n°07
Tarotmag n°07Tarotmag n°07
Tarotmag n°03
Tarotmag n°03Tarotmag n°03
Tarotmag 32
Tarotmag 32Tarotmag 32
Tarotmag n°01
Tarotmag n°01Tarotmag n°01
Tarotmag 33
Tarotmag 33Tarotmag 33
Tarotmag n°19
Tarotmag n°19Tarotmag n°19
Tarotmag n°12
Tarotmag n°12Tarotmag n°12
Tarotmag n°10
Tarotmag n°10Tarotmag n°10
Tarotmag 24
Tarotmag 24Tarotmag 24
Tarotmag n°20
Tarotmag n°20Tarotmag n°20
Tarotmag n°08
Tarotmag n°08Tarotmag n°08
Tarotmag n°15
Tarotmag n°15Tarotmag n°15
Tarotmag n°13
Tarotmag n°13Tarotmag n°13
Tarotmag 31
Tarotmag 31Tarotmag 31
Tarotmag n°06
Tarotmag n°06Tarotmag n°06
Tarotmag 30
Tarotmag 30Tarotmag 30

Tendances (19)

Tarotmag 25
Tarotmag 25Tarotmag 25
Tarotmag 25
 
TarotMag 29
TarotMag 29TarotMag 29
TarotMag 29
 
Tarotmag n°18
Tarotmag n°18Tarotmag n°18
Tarotmag n°18
 
Tarotmag n°07
Tarotmag n°07Tarotmag n°07
Tarotmag n°07
 
Tarotmag n°03
Tarotmag n°03Tarotmag n°03
Tarotmag n°03
 
Tarotmag 32
Tarotmag 32Tarotmag 32
Tarotmag 32
 
Tarotmag n°01
Tarotmag n°01Tarotmag n°01
Tarotmag n°01
 
Tarotmag 33
Tarotmag 33Tarotmag 33
Tarotmag 33
 
Tarotmag n°19
Tarotmag n°19Tarotmag n°19
Tarotmag n°19
 
Tarotmag n°12
Tarotmag n°12Tarotmag n°12
Tarotmag n°12
 
Tarotmag n°10
Tarotmag n°10Tarotmag n°10
Tarotmag n°10
 
Tarotmag 24
Tarotmag 24Tarotmag 24
Tarotmag 24
 
Tarotmag n°20
Tarotmag n°20Tarotmag n°20
Tarotmag n°20
 
Tarotmag n°08
Tarotmag n°08Tarotmag n°08
Tarotmag n°08
 
Tarotmag n°15
Tarotmag n°15Tarotmag n°15
Tarotmag n°15
 
Tarotmag n°13
Tarotmag n°13Tarotmag n°13
Tarotmag n°13
 
Tarotmag 31
Tarotmag 31Tarotmag 31
Tarotmag 31
 
Tarotmag n°06
Tarotmag n°06Tarotmag n°06
Tarotmag n°06
 
Tarotmag 30
Tarotmag 30Tarotmag 30
Tarotmag 30
 

Similaire à Tarotmag 28

TarotMag 26
TarotMag 26 TarotMag 26
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
JrmeLabarbe1
 
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter N°4
Newsletter N°4Newsletter N°4
Tarotmag n°17
Tarotmag n°17Tarotmag n°17
Newsletter n°6
Newsletter n°6Newsletter n°6
TarotMag 27
TarotMag 27TarotMag 27
TarotMag 24
TarotMag 24TarotMag 24
Newsletter n°5
Newsletter n°5Newsletter n°5
TarotMag 25
TarotMag 25TarotMag 25
Le tarot n°5
Le tarot n°5Le tarot n°5
Tarotmag n°02
Tarotmag n°02Tarotmag n°02
Le tarot n°3
Le tarot n°3Le tarot n°3
Le tarot n°6
Le tarot n°6Le tarot n°6
Tarotmag n°11
Tarotmag n°11Tarotmag n°11

Similaire à Tarotmag 28 (16)

TarotMag 26
TarotMag 26 TarotMag 26
TarotMag 26
 
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
 
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
 
Newsletter N°4
Newsletter N°4Newsletter N°4
Newsletter N°4
 
Tarotmag n°17
Tarotmag n°17Tarotmag n°17
Tarotmag n°17
 
Newsletter n°6
Newsletter n°6Newsletter n°6
Newsletter n°6
 
TarotMag 27
TarotMag 27TarotMag 27
TarotMag 27
 
TarotMag 24
TarotMag 24TarotMag 24
TarotMag 24
 
Newsletter n°5
Newsletter n°5Newsletter n°5
Newsletter n°5
 
TarotMag 25
TarotMag 25TarotMag 25
TarotMag 25
 
Le tarot n°5
Le tarot n°5Le tarot n°5
Le tarot n°5
 
Tarotmag n°02
Tarotmag n°02Tarotmag n°02
Tarotmag n°02
 
Le tarot n°3
Le tarot n°3Le tarot n°3
Le tarot n°3
 
TarotMag n°22
TarotMag n°22TarotMag n°22
TarotMag n°22
 
Le tarot n°6
Le tarot n°6Le tarot n°6
Le tarot n°6
 
Tarotmag n°11
Tarotmag n°11Tarotmag n°11
Tarotmag n°11
 

Plus de Fédération Française de Tarot

FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
Fédération Française de Tarot
 
newsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdfnewsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdf
Fédération Française de Tarot
 
Newsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdfNewsletter_n2.pdf
Newsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdfNewsletter_n1.pdf
Newsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdfNewsletter_n3.pdf
Newsletter N°3
Newsletter N°3Newsletter N°3
TarotMag 28
TarotMag 28TarotMag 28
Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015
Fédération Française de Tarot
 
Tarot Mag 23
Tarot Mag 23Tarot Mag 23
Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015
Fédération Française de Tarot
 

Plus de Fédération Française de Tarot (10)

FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
 
newsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdfnewsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdf
 
Newsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdfNewsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdf
 
Newsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdfNewsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdf
 
Newsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdfNewsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdf
 
Newsletter N°3
Newsletter N°3Newsletter N°3
Newsletter N°3
 
TarotMag 28
TarotMag 28TarotMag 28
TarotMag 28
 
Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015
 
Tarot Mag 23
Tarot Mag 23Tarot Mag 23
Tarot Mag 23
 
Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015
 

Tarotmag 28

  • 1.
  • 2. Les (fameuses) bonnes résolutions ! En début d’année, il est de coutume de prendre de bonnes résolutions pour les douze mois à venir. On trouve les grands classiques comme perdre un peu d’embonpoint, faire de l’exercice physique, éteindre la télévision pour ne pas regarder des programmes affligeants de nullité, etc. Je vous propose donc quelques résolutions du joueur de Tarot exemplaire que vous voulez devenir et qui vous apporteront forcément de grandes satisfactions : Me garer proprement en respectant les places pour handicapés, Ne pas m’inscrire au dernier moment et remplir proprement ma fiche d’inscription, Ne pas traîner pour rejoindre ma table et saluer les autres joueurs, Ne pas être désagréable, ne pas prononcer des mots désobligeants, voire insultants, Ne pas donner de leçons sans y avoir été invité, Ne pas oublier d’éteindre mon téléphone, ne pas faire de bruits inutiles, En fin de position, me lever en silence, repousser ma chaise, Ne pas laisser mes cochonneries, gobelets, épluchures sur la table (et en dessous). Pour nos dirigeants qui se décarcassent à longueur de temps pour planifier les épreuves, organiser les tournois et plus simplement faire tourner les clubs : Ne pas oublier de faire ma déclaration annuelle en préfecture, Transmettre rapidement mes affiliés en remplissant mes bordereaux avec soin, Mettre à jour mon ordinateur et aider ceux qui n’y arrivent pas, Bien informer et inscrire mes licenciés dans les délais, Ne pas traîner pour expédier mes qualifiés et mes tableaux de PCN. Soyons réalistes, tout ne sera pas parfait, mais si chacun d’entre nous apporte sa petite pierre pour consolider notre Fédération, nous pouvons continuer de bâtir notre jolie pyramide. En attendant de vous retrouver lors d’une finale nationale ou lors d’un tournoi de club, je vous souhaite une excellente année. Très cordialement, Emmanuel STEFANAZZI Président de la FFT - Direction de la publication : Fédération Française de Tarot - Rédaction et relecture : Patrick BAUMGARTEN, Michaël DEBIESSE, Adrien PEREZ, Perrine PORRET, Isabelle POUZADOUX, Ravi RAVINDIRANE, Emmanuel STEFANAZZI - Composition et mise en page : Adrien PEREZ - Photos : Roger ASTIER, Michel CHARLON, Pascale LAURENT-STEFANAZZI, Adrien PEREZ - Date de parution : Janvier 2017 - Ont collaboré aussi à ce numéro : Sébastien DEBRIS, Olivier BAILLEUL, Florent TRIVERO, les 5 consultants et de nombreux responsables de clubs et comités L’éditorial d’Emmanuel STEFANAZZI Président de la FFT Tarot Mag n°28 3 9 13 17 Agenda Actus infos Championnat de France Duplicaté Individuel Senior 2016 Coupe de France 2016 Il y a dix ans Tournoi des Maîtres et Coupe 18 22 25 28 Résultats Championnats de France Résultats Open nationaux Championnat de France Libre par quatre interclubs 2016 Jeux Mots fléchés et Le licencié mystère 31 32 34 Les consultants Enchère, écart et entame Suivi d’une donne La donne par Sébastien DEBRIS Sommaire Le Nord d’avant-hier, d’hier et d’aujourd’hui... Lors de la Coupe de France à Boulogne-sur-Mer, Antoine MOUSSA et Marcel LOUBET ont reçu,enprésencedePascalLELOIRE leursuccesseuraucomité,desmains du président de la FFT Emmanuel STEFANAZZI, la médaille de la Fédération pour leur investissement dans le développement du Tarot en Nord Pas de Calais. 22 Nous, la fédé
  • 3. Actus Infos 1/ Le point à mi-saison Pour pallier à l’absence de notre secrétaire à Oslon en début de saison, quatre administrateurs se sont relayés pour la saisie des affiliations. Le bilan est satisfaisant, tout est traité rapidement. Pour en arriver là, des procédures d’échanges et de suivis des fichiers ont été mises en place. La base nationale Aurélia a été elle aussi améliorée pour enregistrer toutes les manipulations et produire facilement des bilans par comité. Le bordereau d’affiliation/ré-affiliation des clubs va être revu car ce qui arrive au siège FFT est très hétéroclite : du papier, des fichiers informatiques différents (Excel, PDF et même JPG). Cela représente trop de temps à ressaisir les données (quand il y en a). Profitons de ce message pour vous rappeler que la déclaration en préfecture est annuelle et que notre assurance ne vous couvre que si vous êtes en règle. Au point de vue affiliations, plus de 8000 licences ont été enregistrées avant Noël. 2/ Résumé de la réunion du Bureau Directeur à Boulogne-sur-Mer Après un tour d’horizon des problèmes dans les comités, conflits de personnes, problèmes d’arbitrage et disciplinaires en tout genre, ce sont les difficultés de fonctionnement qui sont ciblées. Pour faciliter les échanges avec les comités, il est nécessaire d’avoir des responsables de zone proches géographiquement. Dans cette optique, trois changements sont prévus : - Zone 84 (Bourgogne) : Christophe DALLERIT à la place d’Olivier AUBERT. - Zone 85 (Alsace, Franche-Comté, Lorraine) : Guillaume PORCEDDU à la place de Régis GUERPILLON. - Zone 93 (Bretagne, Loire Océan, Sarthe Mayenne) : Gérald DEROUIN à la place de Philippe PERELLI. Les responsables actuels et futurs travailleront ensemble jusqu’à la fin de la saison. Agenda Sont notés dans l’agenda : - les Championnats de France - les manifestations organisées par la FFT - les tournois, festivals et séjours du magazine MARS - 27 au 30 : ALES Championnat de France Libre Senior (page 6) AVRIL MAI - 24 au 28 : ARGELES SUR MER Championnat de France Individuels Open, Séries et Jeunes (page 15) - 2 au 5 : VICHY Championnat de France Triplettes (page 16) JUIN - 24 et 25 : FOURNOLS D’AUVERGNE Assemblée Générale de la FFT - 14 au 20 : BLANES séjour Tarot (TM n°27) - 14 au 17 : PONTARLIER Championnat de France Libre (page 8) JUILLET - 16 au 23 : HOSSEGOR stage jeunes (page 5) AOUT - 27 au 03/09 : FOURNOLS D’AUVERGNE stage adultes (page 30) - 28 au 01/05 : TULLE festival (page 10) - 7 au 9 : CAP D’AGDE festival (page 7) - 19 et 20 : LE BARCARES tournois (page 11) - 8 au 16 : ALLIER festival (page 24) SEPTEMBRE - 16 et 17 : POITIERS festival (page 21) - 9 au 12 : SALIES DU SALAT festival (TM n°27) - 12 au 19 : ARECHES BEAUFORT séjour Tarot (TM n°27) - 18 au 21 : SOULAC SUR MER Championnat de France Ind Senior - 24 au 01/10 : LE GRAND-VILLAGE-PLAGE séjour Tarot (page 29) 33Nous, la fédé - 17 au 22 : SAINT-JORIOZ séjour Tarot (page 27) - 13 au 21 : GUADELOUPE séjour Tarot (TM n°27) - 2 au 7 : SANTA SUSANNA séjour Tarot (TM n°27) - 21 au 27 : SANTA SUSANNA séjour Tarot (page 12) - 3 : VICHY Tournoi des Maîtres (page 16) - 13 au 15 : AIRE SUR L’ADOUR Grand National de Triathlon - 4 au 11 : MARRAKECH séjour Tarot (page 23) OCTOBRE - 8 au 14 : SANTA SUSANNA séjour Tarot (page 12)
  • 4. Concernant nos salariés, notre secrétaire Hanane KHELOUFI a repris le travail à mi-temps le 14 novembre 2016. Elle est joignable le mardi toute la journée, le jeudi après-midi et le vendredi toute la journée. 3/ Assurance A compter du 1er janvier, nous avons changé d’assurance pour la responsabilité civile. Vous pouvez demander une attestation pour les comités et pour les clubs par mail à agence.cugnaux@axa.fr avec copie à Michel SOROLLA (michel.sorolla@sfr.fr), administrateur FFT responsable des questions d’assurances et en charge de ce dossier. Rappel important : ce contrat couvre tous les licenciés, clubs et comités en responsabilité civile pour toutes les activités liées au Tarot. Sont bien sûr exclus de toute garantie tous les joueurs ou clubs non affiliés. Les recours contre les non-licenciés étant souvent très compliqués, il est impératif que le maximum de joueurs adhère à la FFT. 4/ Le retour du Tournoi des Maîtres Ce tournoi a permis, par le passé, de réaliser un ouvrage de référence qui n’est malheureusement plus disponible. Les dirigeants de la Fédération vont donc réactualiser cette épreuve dont le but est de proposer des manières de jouer avec des commentaires avisés de très bons joueurs. Toutes les donnes seront donc soigneusement notées et disponibles. Ce tournoi de 28 joueurs sera composé des 20 premiers joueurs du dernier classement national (qui accepteront l’invitation) sous réserve qu’ils ne soient pas sous le coup d’une sanction disciplinaire. Les huit autres places seront données à des joueurs classés, ou ayant été classés, en 1ère Série Nationale : première(s) féminine(s), comités non représentés, administrateurs qui prouvent que l’on peut jouer et organiser. Pour l’occasion, un logiciel spécial sera développé afin que les sept tables jouent simultanément les mêmes donnes qui seront entièrement préparées et n’auront donc pas besoin d’être reconstituées afin de gagner beaucoup de temps. Ce tournoi est normalement prévu le samedi soir à Vichy. Il n’y aura pas de frais d’inscription ; il n’y aura pas de défraiement pour déplacement ou hébergement, pas de prix non plus, hormis quelques flacons à boire avec modération, des PCN et quelques PP pour la première moitié du classement. Actus Infos LA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUELA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUE Président CDN : P. PAQUOT Décision CDN n°2016-9 du 13 novembre 2016 en appel d’une décision de la CDNPI : Madame Brigitte ANCHISI, affiliée n°2004234, pour avoir tenu des propos insultants et racistes envers une joueuse, est suspendue de la FFT durant 1 an, 1 mois et 19 jours, dont un an avec sursis. La partie ferme s’est terminée le 31 décembre 2016. Décision CDN n°2016-10 du 13 novembre 2016 en appel d’une décision de la CDNPI : Monsieur Michel CERVONI, affilié n°1006075, pour avoir tenu des propos discourtois envers une joueuse, est suspendu de la FFT durant 1 an, 1 mois et 19 jours, dont un an avec sursis. La partie ferme s’est terminée le 31 décembre 2016. Décision CDN n°2016-11 du 13 novembre 2016 en appel d’une décision de la CDR Val d’Adour : Monsieur Jean-Marc DUMOTIER, affilié n°1003789, pour avoir perturbé le qualificatif du championnat libre par quatre à cause d’une imprégnation alcoolique non acceptable, est suspendu de la FFT durant 2 années dont une avec sursis, la partie ferme se terminant le 12 novembre 2017 à minuit. Décision CDN n°2016-12 du 13 novembre 2016 en appel d’une décision de la CDR Val d’Adour : Monsieur Henri ESQUINANCE, affilié n°1017455, pour avoir perturbé le qualificatif du championnat libre par quatre à cause d’une imprégnation alcoolique non acceptable, est suspendu de la FFT durant 2 années dont une avec sursis, la partie ferme se terminant le 12 novembre 2017 à minuit. Décision CDN n°2016-13 du 13 novembre 2016 en appel d’une décision de la CDR Val d’Adour : Monsieur Jean-Pierre FORTIAS, affilié n°1007321, pour avoir perturbé le qualificatif du championnat libre par quatre à cause d’une imprégnation alcoolique non acceptable, est suspendu de la FFT durant 2 années dont une avec sursis, la partie ferme se terminant le 12 novembre 2017 à minuit. 44 Nous, la fédé
  • 5.
  • 6.
  • 7.
  • 8.
  • 9. Pour leur Championnat individuel, les seniors faisaient leur retour à Portes-lès-Valence et ont pu jouir, en ouverture, de deux tournois le samedi et d’un concert le dimanche après-midi. La plupart des qualifiés est quand même arrivée le lundi matin pour la remise des badges. Première séance (196 joueurs) Suite à la distribution de nougats à l'ensemble des participants, tout le monde est prêt à en découdre et à ne pas prendre trop de caramels, ou alors en bouche ! A l’issue de la 1ère séance, Christian DEPESSEVILLE de Loire Forez gagne le classement défense et s’impose avec 66,1%. Il est suivi de très très près (66,08%) par Pierre PAQUOT d’Ile de France. Le président du comité de l'Ain, Christian BOBILLOT, ne compte pas se laisser distancer et se hisse sur le podium de ce 1er tour avec un 65,1%. Trois autres joueurs réalisent une belle performance à 64% et plus : Patrick HATCHONDO (Languedoc Roussillon), Hamid HAMZAOUI (Limousin) et Jean-Claude TOURNEUR (Charentes). La 1ère Dame provient de Nantes en la personne de Simone LOUERAT qui se place 11ème avec 62,2%. Que devient le savoyard François PORRET champion en titre ? Il commence cette année tranquillement à 52% car l’attaque lui a coûté bonbon (40%). Christian SCHWEITZER, le président alsacien, en a pris plein les dents, des caramels, et cela se voit à 37,7%. Il aura intérêt à changer de confiserie en 2ème séance s’il veut rester dans les 84 qualifiés ! Les habitués du stage adultes du mois d’août méritent-ils des bonbecs ? Le nordiste Joël ROUX à 42,7%, le francilien Gérard VARGUES à 39,9% et la normande Annie COURSAGET à 42,4% n’ont pas dû être assidus en cours ou alors ils n’ont rien écouté ! Heureusement, il n’y a aucun éliminé ! Le meilleur des stagiaires est le lorrain Bernard DELAHAYE avec 54,3%. S’ils veulent des friandises et une place qualificative, il faudra mieux appliquer les leçons ! Deuxième séance (196 joueurs) Au terminus de cette 2nde séance, le forézien Christian DEPESSEVILLE a tenu la dragée haute, accumulant encore 61,4%, tout comme Christian BOBILLOT. Ce n’est pas le cas pour Pierre PAQUOT (49,8%) qui aurait préféré goûter à une barre chocolatée plutôt qu’à celle de la moyenne ! François PORRET a quant à lui redressé la barre, obtenant 55,9%. Patrick HATCHONDO et Simone LOUERAT n’ont pas lâché et engrangent encore 58%. Jean-Claude TOURNEUR et Hamid HAMZAOUI ont eu plus de difficultés, mais s’en tirent avec 53%. Christian SCHWEITZER n’a pas fait d’exploit pour se sauver (42,8%), tout comme les stagiaires en difficulté Joël ROUX, Annie COURSAGET et Gérard VARGUES qui feront bien de redoubler ! Bernard DELAHAYE a dû boire trop de mirabelle (38,4%) et pourra les accompagner au stage prochain à Fournols d’Auvergne pour réviser ! Au général, les deux Christian, DEPESSEVILLE et BOBILLOT, ont pris le commandement. Ils sont suivis de Bernard BLANDIN, 2ème de séance à 63,4%, qui avait déjà à son actif 60%. Ils devront faire attention à ce bourguignon qui les talonne à moins de 3% et qui ne fait jamais de bruit, mis à part quand c’est l’heure du verre de l’amitié ! Patrick HATCHONDO 4ème , Simone LOUERAT 6ème , Hamid HAMZAOUI 10ème , Jean- Claude TOURNEUR 11ème et Pierre PAQUOT 14ème sont à l’affût. Un autre Christian, MOTTIN du Lyonnais, s’est illustré lors de ce 2ème tour, en remportant le tournoi avec 64%. Il se positionne lui aussi à un 15ème rang stratégique. François PORRET, 48ème , reste en course, mais devra accélérer la cadence. Troisième séance (84 joueurs) Les orages de la veille au soir n’ont pas énervé les 84 qualifiés et la 3ème séance s’est jouée dans la bonne humeur. On pourrait croire encore que c’est la Saint-Christian ! Le président de l’Ain est chaud bouillant, levant cette manche avec 64%. Le lyonnais, qui a goûté à la victoire la veille, ne s’en est pas laissé conter et le suit avec 59,8%. Cependant, en regardant le haut de l’affiche, on a perdu Christian DEPESSEVILLE. En effet, il faut regarder le bas du classement pour le trouver (43,8%). A part Hamid HAMZAOUI qui s’en sort avec 55,6%, tous nos protagonistes n’ont pas la moyenne. Pierre PAQUOT a réitéré avec 49,7% et Bernard BLANDIN (46,5%), Patrick HATCHONDO (43,7%), Jean-Claude TOURNEUR (47,7%), Simone LOUERAT (47,9%) et François PORRET (46,6%) mangent leur pain noir. Grâce à sa régularité, Christian BOBILLOT domine les débats. Avec 15% d’avance sur ses poursuivants, il compte bien leur sucrer le titre. Christian MOTTIN et Hamid HAMZAOUI sont dans le top cinq et espèrent y rester. Malgré sa vilaine séance, Christian DEPESSEVILLE est 6ème et a encore un coup à jouer. Simone LOUERAT, 12ème , sera la seule représentante féminine. Pierre PAQUOT continue de descendre au classement, il est désormais 17ème . Jean-Claude TOURNEUR et Patrick HATCHONDO sont dans les mêmes eaux. Au bout de trois séances, un écart de 0,02% sépare le dernier élu, le poitevin Abilio FERREIRA du malheureux Jean-Jacques BLANDIN, 29ème , qui ne rejoindra pas en finale son frère Bernard qui occupe la 8ème position. François PORRET ne pourra pas défendre son titre plus longtemps, étant 56ème . Quatrième séance (28 joueurs) Après la pluie vient le beau temps et la dernière épreuve se jouera sous un magnifique soleil. Malgré toutes les conditions réunies pour une J-Claude TOURNEUR Bernard BLANDIN Championnat de France Duplicaté Individuel Senior 2016 La Saint-Christian avancée en septembre ! On trie avant de commencer la 2ème séance ! 99Vous, les participants
  • 10. belle finale, cette journée laissera un mauvais souvenir et servira de leçon à certains joueurs qui ont été pénalisés pour, entre autres, avoir discuté des donnes aux toilettes, même si elles venaient d’être jouées. De bienveillants arbitres qui passaient par là leur ont gentiment infligé une pénalité. Ceci doit servir de piqûre de rappel à l'ensemble des joueurs, le corps arbitral va devenir intraitable afin d’éviter que des oreilles indiscrètes ne bénéficient de ces informations fortuites. Un téléphone s’est aussi mis à sonner durant la séance et son propriétaire, joueur, a écopé de la pénalité définie par le règlement. Ce n’est pourtant pas faute de rappeler à chaque championnat ces recommandations. Côté résultats, Pierre PAQUOT fait son retour en s’adjugeant la séance avec 64,5%. Mais cela suffira-t-il ? Qu’ont fait les leaders ? Christian BOBILLOT a vécu un après-midi difficile (47,9%) et espère que ses économies suffiront, d’autant plus que ses concurrents directs, Christian MOTTIN 3ème et Hamid HAMZAOUI 5ème ont effectué respectivement 58% et 59%. Patrick HATCHONDO s’est réveillé avec 56%, mais il n’y en aura pas assez pour le podium. Malgré le soutien de son frère, Bernard BLANDIN n’a pu faire mieux que 52,5%. Simone LOUERAT, Christian DEPESSEVILLE et Jean-Claude TOURNEUR ont continué de sombrer. L’heure est aux comptes. Finalement, tout le capital acquis n’a pas été puisé et Christian BOBILLOT est proclamé Champion de France Individuel Senior. Il gagne son tout premier titre avec 2,6% d’avance sur le lyonnais Christian MOTTIN, qu’il n’est pas surprenant de retrouver à cette 2nde place puisqu’il a participé au Tournoi des Maîtres en 1993. La 3ème place revient au régulier Hamid HAMZAOUI du Limousin. La FFT adresse ses félicitations aux trois lauréats. Malgré sa très belle dernière performance, Pierre PAQUOT échoue au pied du podium, à moins de 1%, et comme son statut de président de la Chambre de Discipline Nationale ne lui permet pas de déclasser les trois premiers sur le champ (heureusement d’ailleurs car Pierre gagnerait souvent !), il devra retenter sa chance à Soulac. Encore faut-il se qualifier en régional ! Anne-Marie DUBOIS et les élues locales entourent Hamid HAMZAOUI (3ème ), Christian BOBILLOT (Champion de France) et Christian MOTTIN (2ème ) 1100 Vous, les participants
  • 11.
  • 12.
  • 13. Coupe de France 2016 Superbe première à Boulogne-sur-Mer et à 64 équipes ! Nouvelle destination pour cette 25ème édition de la Coupe de France ! C’est en effet le Tarot Club du Boulonnais et le comité Nord Pas de Calais qui reçoivent la FFT et ses joueurs à la Gare Maritime de Boulogne-sur-Mer. Le froid qui règne dans la salle fermée est largement compensé par la chaleur de l’accueil des ch’tis qui ont assuré tout au long de la manifestation. Il s’agit également de la première édition à 64 équipes avec un tirage intégral du tableau de la compétition. C’est aussi la première fois qu’il n’y avait pas de champions sortants, car la décision de poursuivre à Pontarlier la compétition interrompue à Drancy ne permettait pas aux huit équipes encore en course de participer aux qualificatifs régionaux. Aux premiers tours (32èmes et 16èmes de finale), on assiste déjà à quelques chocs et matchs très serrés. Vous pouvez d’ailleurs retrouver tous les résultats dans le tableau complet pages 18 et 19 de ce magazine. Le résumé de cette édition commence à partir de la 3ème phase de la compétition. Les huitièmes de finale 1/ Après leur belle performance au 1er tour (victoire face aux Champions Triplettes D1), c’est un nouveau lourd défi qui attend la troupe de Philippe DELCAILLAU opposée cette fois à la jeune formation picarde. Steve ROEDSENS et les siens ne laisseront pas leurs adversaires s’installer dans le match (21 à 2 et 36 à 15 sur les deux 1ers quart-temps). Les champions de Midi-Pyrénées s’inclineront sur le score de 81 à 44. Il est à noter qu’une pénalité de 10 PM a été appliquée à l’équipe perdante à cause d’un spectateur venu l’encourager et qui avait oublié d’éteindre son téléphone. 2/ Les francs-comtois de Joël RABINOVITCH effectuent un très mauvais départ contre les mayennais de Gérald DEROUIN, mais ils remportent aisément les trois autres quart-temps pour finalement s’imposer avec 55 points d’avance. 3/ Le duel entre les franciliens de Yoann ROCHE, heureux repêchés de dernière minute, et les azuréens de Philippe CALAIS, qui ont sorti le tour d’avant les lapins bourguignons, va tourner court avec une imposante domination des joueurs du sud qui vont swinguer huit fois leurs adversaires pour s’imposer sans coup férir d’une centaine de points. 4/ Ce match oppose deux équipes qui se neutralisent au niveau du bonus. Cela promet une rencontre équilibrée et à suspense et il faudra en effet attendre le dernier quart-temps pour voir s’imposer de dix points les francs- comtois : leur attaquant Pascal LIGIER a gagné cinq étuis sur six dont une bascule face au normand Hervé ROBERT. 5/ Les tombeurs des Champions Quadrettes D1 affrontent les alliérins de Patrick BOUGARET. Malgré là aussi une pénalité pour portable et après un match décousu (domination poitevine puis retour adverse pour une quasi égalité après 18 donnes), le niortais Noël RAFFOUX, dernier attaquant, reprend le dessus sur ses adversaires (35 à 7). 6/ On prédit le pire aux drômois de Christelle PHILY face à l’armada alsacienne d’Eric DAUER qui prend les devants à la mi-temps de 9 PM. Mais, contre toute attente, une petite fée veille et la situation se retourne complètement. Aurélien MIGNOTTE gagne son quart-temps de 18 points, sa capitaine de 6 et les représentants de Drôme Ardèche s’imposent 64 à 50. 7/ Confrontation au sommet entre Franck DUPUY (Midi-Pyrénées) et Jacques CHIARAMONTI (Centre), mais seulement sur le papier car les occitans vont maîtriser tout le match et s’imposer sans sueur 86 à 35. 8/ Les principaux acteurs du match prochain sont des joueurs multi titrés et au palmarès élogieux.Eneffet,leslyonnaisdeFlorentTRIVERO doivent livrer bataille aux parisiens de Jacques GINESTE. Les lyonnais font la différence au 3ème quart-temps et sortent vainqueurs de ce beau combat (50 à 37). Les quarts de finale 1/ Voici un duel attendu dans le haut du tableau entre Steve ROEDSENS et Joël RABINOVITCH. Le scénario se répète pour les francs-comtois qui sont encore à la traîne de 18 PM à la moitié de la rencontre. Lors du 3ème quart-temps, Michaël CARMAGNAT chute un jeu de moins que Sylvain BERNARD, ce qui, avec la gratte, permet à son équipe de prendre l’avantage de deux petits points. Après avoir joué les six dernières donnes, les deux attaquants pensent avoir perdu le match, car ils ont tous deux chuté un gros jeu, se faisant prendre le Petit par la main de devant, 9ème à l’atout. Mais c’est la seule chute pour Joël RABINOVITCH alors qu’Olivier PORTKA a perdu une partie de plus. Les francs-comtois continuent l’aventure. 1133Vous, les participants Une toute nouvelle logistique due au passage à64équipes:32sériesd’étuis,d’innombrables jeuxd’attaquepréparésparlesgentilsarbitres! Thierry LUQUE, Régis PARRY et Noël RAFFOUX, après avoir eu chaud, peuvent savourer leur victoire ! Couteau et touillette entre les dents, Nicolas LAVAL mène la vie dure aux copains de son comité d’origine, ennemis pour l’occasion !
  • 14. 2/ Le match est serré entre Philippe CALAIS et Jean-Claude CURTIL qui se rendent coup pour coup puisqu’après 18 étuis, l’écart entre les deux formations est de 3 points. Sur les six derniers, Pascal LIGIER n’en perd pas un alors que Séverine DAGNEAUX subit et score deux fois dans la colonne des moins. C’est rédhibitoire et les francs-comtois s’offrent un derby le soir. 3/ Noël RAFFOUX ne veut pas vivre la même mésaventure qu’Eric DAUER au tour précédent. Le match est abordé avec sérieux et à mi-course, les joueurs de l’Anjou mènent de 24 points en dépit du handicap initial de 12 PM. Alors que le match semble plié, Aurélien MIGNOTTE reprend 28 PM uniquement à la gratte et le match est relancé (+5 pour la Drôme). Hélas, Christelle PHILY a oublié sa baguette magique à l’hôtel et Noël RAFFOUX étincelle pour remporter le match 91 à 64. 4/ Encore un match au couteau pour Florent TRIVERO opposé à Franck DUPUY. Les débats sont équilibrés jusqu’au dernier acte abordé avec 7 PM en faveur des joueurs de Midi- Pyrénées qui, jusqu’à présent, prennent moins à la gratte mais chutent également moins de jeux (3 contre 5). La tendance à la gratte se confirme sur les six derniers étuis alors que celle de la chute s’inverse (4 contre 3 pour les lyonnais), ce qui assure la victoire à l’équipe de Florent TRIVERO (71 à 59). Les demi-finales 1 / On se croirait presque à la maison ! Les deux formations comtoises s’affrontent sur cette 1ère demi. A la maison, c’est Michaël CARMAGNAT qui commande. Opposé à son fils Raphaël, en sera-t-il ainsi ? Les deux équipes se neutralisent sur les six 1ers jeux (21 à 21). Sur le 2nd acte, Adrien PEREZ l’emporte de 20 PM contre Thierry BECAM pour se replacer en tête (+10). Jérôme PEQUIGNOT rend la pareille face à Michaël CARMAGNAT pour repasser devant (+5). Sur le dernier quart-temps, Joël RABINOVITCH gagne tous ses jeux alors que Pascal LIGIER en chute un, mais il est mieux à la gratte : 19 à 19, une égalité qui assure la victoire à l’équipe de Jean-Claude CURTIL (82 à 77). Et pour une fois, c’est le fiston qui a eu le dernier mot ! 2/ Entre Noël RAFFOUX et Florent TRIVERO, c’est neutralisation et balle au centre après 12 jeux. Nathalie TRIVERO, redoutable attaquante au possible, entre alors en action. Elle gagne son quart-temps de 23 points, ce qui permet aux lyonnais d’aborder le sprint nantis d’un matelas de 26 PM. Aimé CARON n’a plus qu’à assurer les contrats pendant que Noël RAFFOUX doit un peu “les pousser” et au final, c’est une large victoire (97 à 45) de Florent TRIVERO qui lui permet de revenir en finale de Coupe de France qu’il avait remportée pour la dernière fois en 2010 à Veauche avec sa femme, Jean-David DJIAN et Olivier BOTELLA. Les matchs de classement Peut-être démobilisés après leur défaite en demi-finale la veille, les poitevins Noël RAFFOUX, Thierry LUQUE, Régis PARRY et Emmanuel STEFANAZZI ne rentreront jamais dans le match. En face, les francs-comtois, qui excellent dans cette compétition depuis cinq années, mettent de suite leur empreinte sur la rencontre, ne voulant pas laisser passer l’occasion d’un nouveau podium. Le match est plié après trois quart-temps à sens unique et Joël RABINOVITCH, Adrien PEREZ, Philippe DONZEAU et Michaël CARMAGNAT s’offrent un nouvel accessit. Cette 3ème place permettra aussi à “papounet” de monter avec son fils sur le podium. Les picards Steve ROEDSENS, Nicolas LAVAL, Sylvain BERNARD et Olivier PORTKA balaient tout sur leur passage et finissent 5èmes . Philippe CALAIS au 1er match et Franck DUPUY au 2nd ont arrêté l’hémorragie au bout de 18 donnes. Nous tairons l’écart de points de cette dernière rencontre qui donne encore des aigreurs d’estomac à Gilles MAUREL ! La 7ème place revient aux azuréens Philippe CALAIS, Sylvain LUCIDO, Pierre CENATIEMPO, Jean-Michel SAGEOT, Séverine DAGNEAUX et Christophe MOTHE qui affrontaient les drômois de Christelle PHILY qui peuvent être contents d’avoir joué jusqu’au bout et d’avoir battu les alsaciens. La finale Les lyonnais souhaitent remettre le couvert, d’autant plus que leur partenaire Aimé CARON n’a jamais été Champion de France. Ils trouvent de valeureux adversaires, qui ne sont pas là par hasard et qui aimeraient eux aussi goûter aux joies d’une victoire nationale en catégorie reine, car rappelons-le, Jérôme PEQUIGNOT, Sullivan GAILLARDET et Raphaël CARMAGNAT ont déjà gagné en Quadrettes D2 et D3. Avec un bonus de 10 PM au début, les outsiders font plus que se défendre puisqu’ils engrangent encore 7 PM sur les six 1ers étuis. Sur les 6 jeux suivants, Jean-David DJIAN reprend 9 PM pour recoller un peu. Nathalie TRIVERO est moins bien que la veille et elle concède 5 PM à “Pouic”, qui compte désormais 13 points d’avance avant l’ultime acte. Pascal LIGIER, qui a été très performant tout le week-end, a cédé. Aimé CARON ne concède qu’un seul étui et s’adjuge le quart-temps 26 à 2. Félicitations à Nathalie et Florent TRIVERO, Olivier BOTELLA et Jean- David DJIAN qui renouent avec la victoire et à Aimé CARON, excité et bienheureux de son 1er triomphe national. Bravo aussi à Nicolas PORRET qui n’a pu se déplacer à Boulogne, mais qui avait concouru cette compétition au niveau régional. Les bisontins ont failli, mais peuvent être fiers de leur beau parcours. Chapeau à Jean-Claude CURTIL, Pascal LIGIER, Jérôme PEQUIGNOT, Sullivan GAILLARDET, Raphaël CARMAGNATetThierryBECAM.Pourl’anecdote, Thierry était déjà l’adversaire de Nathalie, qui plus est son témoin de mariage, à Veauche en 2010, et n’a malheureusement pas gagné la revanche. Peut-être aura-t-il l’occasion de se venger à nouveau lors de la prochaine Coupe de France qui aura lieu à Cavalaire-sur-Mer du 1er au 5 novembre 2017 où la FFT vous donne déjà rendez-vous ! Christelle PHILY achève son parcours de la combattante face à Philippe CALAIS, Christophe MOTHE et Jean-Michel SAGEOT Pascal LIGIER l’apprend : qui dit finale de Coupe de France dit lot de kibitz en salle ouverte ! 1144 Vous, les participants
  • 15.
  • 16.
  • 17. La Coupe de France à Ceyrat Les parisiens, vainqueurs en 2015, s’imposent en seizième de finale contre la jeune équipe normande de Sébastien DEBRIS qui n’a résisté que la moitié du match. En huitième, ils s’en sortentfaceauxalsaciensdeThierrySEGUINAUD grâce à six superbes dernières donnes. Après un départ difficile en quart contre Régis RAMI (Midi-Pyrénées), ils l’emportent largement. La demi-finale face aux bourguignons d’Eric BAJARD est hyper serrée. Il n’y aura jamais plus de 7 PM d’écart à chaque quart-temps, mais la victoire revient aux parisiens. Qui rencontreront-ils en finale ? Les limousins Richard DURAND, François LESTAGE, Johann PINOT et Sylvain CHARRIER qui se sont révélés tout au long de la compétition, en battant entre autres les franciliens de Richard JAKOB en quart de finale et les vauclusiens de Jean-Marc CHARRAS en demi. La finale est très tendue, la victoire se joue au dernier quart-temps au cours duquelPatrickCHOUKROUN parvientàswinguer. Lui et ses collègues Michel PAWLISZ, Ricardo SALVADOR,KamelBOUSBA,Jean-DavidDJIAN et Benoît TRIVERO sont sacrés à nouveau. Malgré deux dernières bascules, les vauclusiens Jean-Marc CHARRAS, Hervé FAURE, Bertrand LEONARD,Jean-MarcDESANTIetRachidHAOUI, malmenés, échouent d’un point. Eric BAJARD, Gilbert FLACELIERE, Philippe DONZEAU, Pascal GUERIN, Ahmed GUELMANE et Pierre CAMMAS montent sur la 3ème marche du podium. Il y a dix ans ... en 2006 Le Tournoi des Maîtres En 2006, après onze ans d’absence, le Tournoi des Maîtres fait son retour. Cette 11ème édition est organisée au Pasino d’Aix-en-Provence les 23 et 24 septembre. La nouveauté est d’avoir convoqué les 28 meilleurs joueurs au classement national, contre 16 ou 20 pour les précédentes éditions. Un autre plus est d’avoir organisé des tournois d’accompagnement autour de ce rendez-vous. Malheureusement, la FFT n’a pas pu sortir le livre qu’elle envisageait, n’ayant pas touché la subvention promise oralement par son sponsor. Après 28 donnes jouées sur deux après-midis (14 le samedi, 14 le dimanche), c’est le poitevin Noël RAFFOUX qui sort vainqueur de ce tournoi prestigieux devant le bourguignon Jean-Pierre BOULEY, alors président de la FFT, et le parisien Jacques GINESTE. 1177Vous, les champions
  • 18. LLaa CCoouuppee CURTIL J-C. (10,5) CHARLON M. (18,5) DEBIESSE V. (5) CAMPISI G. (15) BOIREAU M. (22) PRESLE A. (14,5) LACROIX P-Y. (10) CLEMENT J. (15,5) CALAIS P. (13,5) MEDINA E. (19,5) PEROCHON J-M. (4) CLAR P. (0) ROCHE Y. (18) BRAUNWARTHM.(18,5) DESANTI N. (7) AKNIN J. (15) CHAPELLE M. (9) AMARGIER C. (16,5) RABINOVITCH J. (0) BUSSON J-P. (8,5) FABRE O. (18,5) ATTANE J-L. (17,5) DEROUIN G. (5,5) ESCALLIER D. (7,5) BENBOURNANEM.(9,5) GIRAUD V. (17,5) ROEDSENS S. (5) CABAU I. (16,5) VAUCHAMP J. (3) DELCAILLAU P. (16,5) ZANETTI S. (12) JACQUET J. (5) ZANETTI S. (12) 73,4 DELCAILLAU P. (16,5) ROEDSENS S. (5) BENBOURNANEM.(9,5) DEROUIN G. (5,5) FABRE O. (18,5) DELCAILLAU P. (16,5) ROEDSENS S. (5) DEROUIN G. (5,5) RABINOVITCH J. (0) CHAPELLE M. (9) RABINOVITCH J. (0) ROEDSENS S. (5) RABINOVITCH J. (0) RABINOVITCH J. (0) AKNIN J. (15)) ROCHE Y. (18) ROCHE Y. (18) CLAR P. (0) CALAIS P. (13,5) CALAIS P. (13,5) CALAIS P. (13,5) LACROIX P-Y. (10) PRESLE A. (14,5) LACROIX P-Y. (10) CURTIL J-C. (10,5) DEBIESSE V. (5) CURTIL J-C. (10,5) CURTIL J-C. (10,5) CURTIL J-C. (10,5) CURTIL J-C. (10,5) 72,6 68,9 70,9 127,4 38,9 72,4 62 73,5 52,1 100 85,6 104,2 21,2 78,9 68,9 66,9 74 88,8 67,7 36,6 81,3 106,6 67,1 78,9 71,6 71,8 82 45,6 111,3 112,9 112,9 125,1 57,8 53,7 95,7 112,7 85,1 66,5 76,7 31 129,6 65,4 52,2 31 105,8 53 141,6 81 44,1 99,2 43,8 149,4 44,1 70,2 60,3 85,6 74,5 94,6 56,3 82,8 77 45,3 TRIVE 32èmes de finale 16èmes de finale 8èmes de finale Quarts de finale Demi-finales Fin 1188 Vous, les champions
  • 19. ddee FFrraannccee 1199Vous, les champions GINESTE J. (1) THIEBAUT D. (5,5) GAGLIARDI C. (17) SYDA G. (2) CASADO M. (4,5) JOUFFROY S. (4) TRIVERO F. (0,5) LESTAGE F. (2,5) JEAN D. (10) TOURNU G. (21,5) CHIARAMONTI J. (1) MOUTON P-A. (9) DUPUY F. (2,5) CASCALES G. (0) GUILLAS D. (15,5) DEBIESSE M. (10,5) PELLICCIOTTA N.(8,5) LEFEBVRE C. (13) LUJIC O. (4,5) PHILY C. (14) DAUER E. (1) LELOIRE P. (8,5) BERTHONECHEL.(4,5) BOUILLOUX J-P. (9) MARIN Y. (14) SAURIS C. (12) RAMIS G. (5,5) BOURGET F. (11) ROUSSEAU C. (5) JAKOB R. (1,5) RAFFOUX N. (2,5) LEONARD A. (8) 85,7 45,7 RAFFOUX N. (2,5) JAKOB R. (1,5) BOURGET F. (11) MARIN Y. (14) BERTHONECHEL.(4,5) DAUER E. (1) PHILY C. (14) LEFEBVRE C. (13) DEBIESSE M. (10,5) DUPUY F. (2,5) CHIARAMONTI J. (1) TOURNU G. (21,5) TRIVERO F. (0,5) JOUFFROY S. (4) GINESTE J. (1) GAGLIARDI C. (17) 63,6 74,2 81,6 82 77,8 72 113,9 64,9 74,3 53,2 73,9 80,1 60,5 77,1 68,5 98,2 72,6 46,9 63,2 55,8 67,9 71,2 97 27,6 63 76,9 43,9 76,8 51,2 74,2 RAFFOUX N. (2,5) BOURGET F. (11) DAUER E. (1) PHILY C. (14) DUPUY F. (2,5) CHIARAMONTI J. (1) TRIVERO F. (0,5) GINESTE J. (1) 56,3 70,2 46,2 142,3 61,8 33,1 63,3 69,6 68,4 53,6 65,7 94,1 51,3 92,1 49,6 107,3 RAFFOUX N. (2,5) PHILY C. (14) DUPUY F. (2,5) TRIVERO F. (0,5) 56,8 86,5 65 50,1 35,9 86,7 37,2 50,5 RAFFOUX N. (2,5) TRIVERO F. (0,5) 64,1 91,8 71,7 59,5 TRIVERO F. (0,5) 97,7 45 56,5 ERO F. Demi-finales Quarts de finale 8èmes de finale 16èmes de finale 32èmes de finale nale
  • 20. LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee COUPE DE FRANCECOUPE DE FRANCE 1/ TRIVERO Florent, TRIVERO Nathalie, DJIAN Jean-David, BOTELLA Olivier, CARON Aimé, PORRET Nicolas (Lyonnais) 2/ CURTIL Jean-Claude, LIGIER Pascal, GAILLARDET Sullivan, BECAM Thierry, PEQUIGNOT Jérôme, CARMAGNAT Raphaël (Franche-Comté) 3/ RABINOVITCH Joël, PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, DONZEAU Philippe (Franche-Comté) 4/ RAFFOUX Noël, STEFANAZZI Emmanuel, LUQUE Thierry, PARRY Régis (Poitou Anjou) 5/ ROEDSENS Steve, PORTKA Olivier, LAVAL Nicolas, BERNARD Sylvain (Picardie) 6/ DUPUY Franck, ESTINGOY Serge, MAUREL Gilles, BONNEMAISON Alain, ESTEOULE Jean-Marc (Midi-Pyrénées) 7/ CALAIS Philippe, SAGEOT Jean-Michel, LUCIDO Sylvain, MOTHE Christophe, DAGNEAUX Séverine, CENATIEMPO Pierre (Var Côte d’Azur) 8/ PHILY Christelle, MIGNOTTE Aurélien, ANATER Thierry, SEIGNEURET Marie-Cécile, FLAMENT Freddy (Drôme Ardèche) CHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL SENIORCHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL SENIOR 1/ BOBILLOT Christian (Ain) : 262,244 % 2/ MOTTIN Christian (Lyonnais) : 259,658 % 3/ HAMZAOUI Hamid (Limousin) : 258,099 % 4/ PAQUOT Pierre (Ile de France) : 256,976 % 5/ ROCH Dominique (Allier) : 255,749 % 6/ RABATE Thierry (Charentes) : 254,989 % 7/ BLUT Jean-Claude (Aquitaine) : 246,875 % 8/ HATCHONDO Patrick (Languedoc Roussillon) : 246,353 % 9/ BALDACCHINO Jean-Paul (Midi-Pyrénées) : 245,706 % 10/ QUILLARD Jean (Bourgogne) : 245,578 % 11/ BLANDIN Bernard (Bourgogne) : 245,290 % 12/ MADRE Gilles (Centre) : 244,469 % 13/ LEHR Serge (Alsace) : 240,402 % 14/ DEPESSEVILLE Christian (Loire Forez) : 238,716 % 15/ LOUERAT Simone (Loire Océan) : 238,503 % 16/ MOUSSA Antoine (Nord Pas de Calais) : 237,748 % 17/ DELPORTE Jean-Paul (Nord Pas de Calais) : 237,080 % 18/ MOUTON Gilbert (Languedoc Roussillon) : 235,476 % 19/ DURET Alain (Savoie Mont Blanc) : 233,999 % 20/ PERTIN Jean-François (Ain) : 233,037 % 21/ CHARLON Michel (Midi-Pyrénées) : 230,916 % 22/ TOURNEUR Jean-Claude (Charentes) : 229,896 % 23/ FRANCERIES Patrick (Aquitaine) : 228,765 % 24/ LEZERAN Serge (Charentes) : 228,531 % 25/ FERREIRA Abilio (Poitou Anjou) : 227,444 % 26/ GARCIA Richard (Vaucluse) : 225,766 % 27/ BANCE Roger (Normandie) : 225,697 % 28/ COPEDE Gérard (Val d’Adour) : 219,179 % Vainqueurs de la Coupe de France : Florent TRIVERO, Aimé CARON, Nathalie TRIVERO, Jean-David DJIAN et Olivier BOTELLA (Lyonnais) Deuxièmes de la Coupe de France : Jean-Claude CURTIL, Pascal LIGIER, Sullivan GAILLARDET, Raphaël CARMAGNAT, Jérôme PEQUIGNOT et Thierry BECAM (Franche-Comté) Troisièmes de la Coupe de France : Joël RABINOVITCH, Michaël CARMAGNAT, Adrien PEREZ et Philippe DONZEAU (Franche- Comté) Champions de France Libre par 4 : Vincent GIRAUD, Jean BEUCLER, Guillaume VINCENT et Christophe QUET (Bourgogne) Vice-Champions de France Libre par 4 : Michel AYMARD, Armand ETAIX, Sophie AYMARD et Géraldine TYRE (Loire Forez) TroisièmesduChampionnatdeFranceLibrepar4: Christophe DALLERIT, Carole DALLERIT, Paul GOY et Michel DRON (Bourgogne) 2200 Vous, les champions
  • 21. CHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRES INTERCLUBS PAR ÉQUIPES DE 4CHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRES INTERCLUBS PAR ÉQUIPES DE 4 1/ Tarot Club Mâconnais - Bourgogne (BEUCLER Jean, GIRAUD Vincent, QUET Christophe, VINCENT Guillaume) : 2771,25 points 2/ Tarot Club Les Trois Bouts de Veauche - Loire Forez (AYMARD Michel, AYMARD Sophie, ETAIX Armand, TYRE Géraldine) : 2567,50 points 3/ Académie Charollaise de Tarot - Bourgogne (DALLERIT Carole, DALLERIT Christophe, DRON Michel, GOY Paul) : 2400,75 points 4/ Cap Tarot Lancieux - Bretagne (CALLARD Pascal, LEGAL Jean-Louis, LE MOIGN Daniel, MAHOT Philippe) : 1942 points 5/ Amicale Tarot Club de Semoy - Centre (BARBIER Christophe, HOURY Mekki, MARTINEZ Jean-Philippe, NOVELLO Jacky) : 1937,50 points 6/ Tarot Club de Chavanod - Savoie Mont Blanc (CHAFFARD Guy, IHLEN Georges, LOISEL Christian, MARTINOD Denis) : 1878,75 points 7/ Tarot Club Wintzenheim - Alsace (LANDWERLIN Gérard, PETER Rémy, SCHWEITZER Christian, SCHWEITZER Marie-Thérèse) : 1863,75 points 8/ Tarot Club du Pays Vert de Tulle - Limousin (BOUTINON Orélie, GOMEZ Elisio, LARROQUE Thierry, REFOUVELET Richard) : 1718 points 9/ Les Amis du Tarot de Bonnat - Limousin (BARRAT Jean-Claude, GRAVERON Jean-Claude, LAFOND Laurence, MALERGUE Cyril) : 1419,50 points 10/ L’Excuse Bourbonnaise - Nièvre Yonne (GENDRE Alain, MAUREL Yannick, PETITJEAN Christian, PIQUANDET Jean-Marc) : 1314,50 points 11/ Tarot Club Orcéen - Ile de France (BOURGEOIS Jean-Christophe, BULOIS Guillaume, GILBERT Gérard, ROBERT Evelyne) : 1009,75 points 12/ L’Excuse Gueugnonnaise - Bourgogne (BONNARD Monique, MICHAUD Fabien, PERRET Philippe, RAVE François) : 990,50 points 13/ Tarot Club Mâconnais - Bourgogne (BESSOT Denis, BINON Marcel, DEGRANGE Daniel, NOTON Patrice) : 958,50 points 14/ Tarot Club Arbreslois - Lyonnais (AURIEMMA Raphaël, FRAISIER Alain, PASQUIER André, PIET Roland) : 908 points 15/ Tarot Club Fitz Jamois - Picardie (DUPUY Kévin, FACHE Jean-Jacques, LENOBLE Robert, ROEKENS Raymond) : 900,75 points 16/ Tarot Club de Sées - Normandie (BOULLIER Alain, GUESDON Jacques, RAGOT Laurent, VIEILPELLE Marie-Hélène) : 677 points 17/ L’Excuse Vicoise - Val d’Adour (BALI Jean-Raymond, FORTIER Eric, LATERRADE Hervé, TRILLON Alain) : 676,25 points 18/ Cercle Messin - Lorraine (CENNI Jean-Marc, DELAITRE Jean-Luc, PIZETTI Laurent, THIEBAUT Dominique) : 559,25 points 19/ Tarot Club de Sallanches - Savoie Mont Blanc (BRIANCON Alain, GRAU Maximilien, MARY Noël, NICOLLIN Gérald) : 413 points 20/ ALM Tarot Evreux - Normandie (FAVARCQ Catherine, HABIB Bernard, THIEBAULT Denise, THIEBAULT Patrick) : 271,75 points 21/ Tarot Club de Cumières - Champagne Ardenne (AUBRIET François, MEDINA Manuel, PRATX Alain, TAIBI Michel) : 206,75 points 22/ FLC Tarot Chatelaillon - Charentes (DROMAIN Gilles, GORPHE Chantal, POINTEAU Philippe, STAUB Marc) : 170,75 points 23/ Tarot Club Les Trois Bouts de Veauche - Loire Forez (BOUDON Gilles, DEPESSEVILLE Christian, DUCREUX Louis, TARIT Michèle) : 85,25 points 24/ Tarot Club Génulphien - Centre (ANGELY Marie-Françoise, ARRIBAS-LUDEAU Chantal, PROUST Christiane, VERNEY Pierre) : -97,50 points 25/ Tarot Club de Chahaignes - Sarthe Mayenne (GENTIL Roger, LANGEVEN Michel, MESME Alain, ROQUET Edith) : -734 points 26/ L’Excuse du Canton Donjonnais - Allier (BAILLY Daniel, COMMARMOND Jean-Luc, COUPIER Laurent, TRAPLETTI Giovanni) : -1049,50 points 27/ Tarot Club de Ramonville - Midi-Pyrénées (CANIL Lucio, DELPIERRE Sandrine, LALEU Jean-Luc, MUZZI Michel) : -1469,25 points 28/ Tarot Club des Olonnes - Loire Océan (BINGHAM Laure, HIVER Renaud, NAVEL Isabelle, ORSONNEAU Bernard) : -2652 points
  • 22. LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx Libre des commerçants du 25/11/2016 a-midiLibre des commerçants du 25/11/2016 a-midi à Bagnoles-de-l’Orne (236 joueurs)à Bagnoles-de-l’Orne (236 joueurs) 1/ BAUMGARTEN Geneviève (Midi-Pyrénées) : 1825 2/ BONTURI Gérard (Ile de France) : 1559 3/ THIEBAULT Denise (Normandie) : 1502 4/ LEROYER Pascal (Nièvre Yonne) : 1462 Libre parallèle du 25/11/2016 soirLibre parallèle du 25/11/2016 soir à Bagnoles-de-l’Orne (364 joueurs)à Bagnoles-de-l’Orne (364 joueurs) 1/ DUPAS Jean-Marie (Val d’Adour) : 2122 2/ LENTINI Chantal (Var Côte d’Azur) : 1857 3/ DELABARRE Pascale (Ile de France) : 1795 4/ ROUSSEL Stéphane (Ain) : 1787 Grand Libre du 26/11/2016Grand Libre du 26/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (376 joueurs)à Bagnoles-de-l’Orne (376 joueurs) 1/ GAUME Michel (Allier) : 3051 2/ LENOIR Sandrine (Normandie) : 2356 3/ WARCHOL Isabelle (Nord Pas de Calais) : 2310 4/ VAN HAELEWIJN Roger : 2228 Triplettes du 25/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (30 triplettes)Triplettes du 25/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (30 triplettes) 1/ SANDRIN Fernand, DUPUY Laurent, GAUGE Baptiste (Centre / Sarthe Mayenne) : 68,056 % 2/ DEROUIN Gérald, HAINCOURT Jean-François, BAUMGARTEN Patrick (Sarthe Mayenne / Midi-Pyrénées) : 64,444 % 3/ ROBIN Didier, GRAVERON Jean-Claude, MALERGUE Cyril (Limousin / Lyonnais) : 62,972 % 4/ LEGAL Jean-Louis, MAHOT Philippe, CALLARD Pascal (Bretagne) : 62,257 % Libre duo du 26/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (116 équipes)Libre duo du 26/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (116 équipes) 1/ LANDES Danièle (Midi-Pyrénées) et RAVE Jean-Marc (Bourgogne) : 2710 2/ LAMOURET Béatrice et BOUDIN Cyril (Normandie) : 2591 3/ DESHAYES Ginette et TRIFAULT Philippe (Sarthe Mayenne) : 1904 4/ MICHEL Thierry et HESLOUIS Serge (Normandie) : 1713 Donnes libres par équipes de quatre du 27/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (57 équipes)Donnes libres par équipes de quatre du 27/11/2016 à Bagnoles-de-l’Orne (57 équipes) 1/ ROZIER Michel, HAREL Mickaël, HESLOUIS Serge, RENAULT Didier (Normandie) : 2340 2/ LEROY Lionel, FORTE Pierre, BOUGOT Loïc, MARCHAND Jeannine (Bretagne) : 1901 3/ MARESCOT Paul, DUMEIGE Serge, BOMMET Jean-Marie, JAMIN Dominique (Normandie) : 1863 4/ GAUME Michel, POILLIOT Catherine, PITTET Bruno, RAVE Jean-Marc (Allier / Sarthe Mayenne / Bourgogne) : 1783 Grand Libre du 12/11/2016Grand Libre du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (220 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (220 joueurs) 1/ CANTIN Claude (Loire Océan) : 1956 2/ ANQUEZ Anne (Nord Pas de Calais) : 1915 3/ MAUME Annie (Nord Pas de Calais) : 1843 4/ DEROUIN Isabelle (Sarthe Mayenne) : 1697 Donnes libres du 11/11/2016 a-midiDonnes libres du 11/11/2016 a-midi à Boulogne-sur-Mer (164 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (164 joueurs) 1/ LELIEVRE Yves (Normandie) : 1845 2/ ABDOUNI Ahmed (Nord Pas de Calais) : 1799 3/ ESTINES Michel (Midi-Pyrénées) : 1653 4/ EVENOU Eric : 1605 Triplettes du 10/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (14 triplettes)Triplettes du 10/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (14 triplettes) 1/ MARTINEZ Jean-Philippe, NOVELLO Jacky, BOIDIN Jean-Régis (Centre / Nord Pas de Calais) : 70,417 % 2/ ROEDSENS Steve, TERRIER Christophe, TERRIER Hugo (Picardie / Nord Pas de Calais) : 69,792 % 3/ AUBRIET François, DORVEAUX Cédric, PATIS Alain (Champagne Ardenne) : 61,375 % 4/ DJIANE Jean-Louis, MARTIN Patrick, ROCHE Yoann (Ile de France) : 58,924 % Quadrettes du 11/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (30 quadrettes)Quadrettes du 11/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (30 quadrettes) 1/ VAUCHAMP Jocelyn, VITTOZ Claude, VITTOZ Jérôme, BOIDIN Jean-Régis (Savoie Mt Blanc / Nord) : 78,973 2/ CHEVALIER Francis, COLLIGNON Gilbert, MOLON-LOZZA Thomas, THIEBAUT Dominique (Lorraine) : 56,305 3/ CASADO Manuel, BOUSBA Kamel, LEONARD Bertrand, PAWLISZ Michel (panaché) : 42,567 4/ ENGEL Pascal, MARCHAND David, RAZANAJOHARY Benjabari, SYDA Gilles (Alsace) : 37,915 Donnes libres du 9/11/2016 a-midiDonnes libres du 9/11/2016 a-midi à Boulogne-sur-Mer (88 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (88 joueurs) 1/ LETURGEZ Jean-Louis (Nord Pas de Calais) : 2095 2/ MACE Rolland (Nord Pas de Calais) : 2031 3/ LEFFILLATRE Joël (Nord Pas de Calais) : 2018 4/ GAZE Michel (Bretagne) : 1815 Donnes libres du 10/11/2016 a-midiDonnes libres du 10/11/2016 a-midi à Boulogne-sur-Mer (112 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (112 joueurs) 1/ JEAN-CLAUDE Bruno (Lorraine) : 1704 2/ LETURGEZ Jean-Louis (Nord Pas de Calais) : 1540 3/ BOULOGNE René (Bretagne) : 1513 4/ PRATS Alain (Champagne Ardenne) : 1392 Libre duo du 9/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (58 équipes)Libre duo du 9/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (58 équipes) 1/ TERRIER Christophe et TERRIER Hugo (Picardie) : 2797 2/ POILLIOT Catherine et RABET Jean-Louis (Allier) : 1877 3/ HAURET Diana et REGNIER Nicole (Ile de France) : 1789 4/ SERGENT Michel (Ile de France) et VILLEFAYOT Daniel (Lorraine) : 1366 Donnes libres du 10/11/2016 soirDonnes libres du 10/11/2016 soir à Boulogne-sur-Mer (92 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (92 joueurs) 1/ VIEUXMAIRE Cédric (Ile de France) : 1780 2/ PELTIER Gaston (Ain) : 1595 3/ GUITTIER Arnaud (Centre) : 1576 4/ VILLEFAYOT Daniel (Lorraine) : 1144 Donnes libres du 11/11/2016 soirDonnes libres du 11/11/2016 soir à Boulogne-sur-Mer (144 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (144 joueurs) 1/ GLADIEUX Michel (Lyonnais) : 2277 2/ LUDEAU Michaël (Centre) : 1926 3/ ALCOUFFE Patrick (Midi-Pyrénées) : 1912 4/ VINCENT Guillaume (Bourgogne) : 1497 Triplettes du 11/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (34 triplettes)Triplettes du 11/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (34 triplettes) 1/ GROSJEAN Alexandre, VOISINET Christophe, WEILL Marc (Franche-Comté) : 69,343 % 2/ BUSSON Jean-Pierre, CICHOWLAZ Philippe, GUARY Marc (Var Côte d’Azur) : 59,551 % 3/ LECLERC Véronique, PEROCHON Jean-Michel, ROCHE Jonathan (Charentes) : 68,864 % 4/ AUBRIET François, DORVEAUX Cédric, PATIS Alain (Champagne Ardenne) : 58,136 % Libre duo du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (102 équipes)Libre duo du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (102 équipes) 1/ DEVAUX Olivier et VITARD Virginie (Nord Pas de Calais) : 2600 2/ NAGY Brigitte et VAQUETTE Brice (Picardie) : 2129 3/ ANQUEZ Anne et BOUVERAT Françoise (Nord Pas de Calais) : 2091 4/ BERRIOT Frédéric et GAGLIARDI Christian (Champagne Ardenne) : 2047 Triplettes du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (34 triplettes)Triplettes du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (34 triplettes) 1/ DESANTI Nathalie, MADDALENA Patrick, LOISEAUX Jean-Noël (Vaucluse / Ile de France) : 64,299 % 2/ ALCOUFFE Patrick, CASADO Manuel, HERNANDEZ Christian (Midi-Pyrénées) : 63,636 % 3/ DAUER Eric, FARHAT Malik, ZIMBER Olivier (Alsace) : 63,447 % 4/ VILLIERS François, VILLIERS Paul, PAWLISZ Michel (Bourgogne / Vaucluse) : 62,538 % Quadrettes du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (24 quadrettes)Quadrettes du 12/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (24 quadrettes) 1/ CHASSAGNON Philippe, JAKOB Richard, PILOTELLE Barbara, PAWLISZ Michel (IDF / Vaucluse) : 44,855 2/ AUBRIET François, LHERBIER Bruno, PATIS Alain, DORVEAUX Cédric (Champagne A. / Picardie) : 44,412 3/ ENGEL Pascal, MARCHAND David, RAZNAJOHARY Benjabari, SYDA Gilles (Alsace) : 43,729 4/ BOIDIN Jean-Régis, TERRIER Hugo, JUMEAU Delphine, MOUTON Pierre-Alain (panaché) : 40,742 Donnes libres du 13/11/2016Donnes libres du 13/11/2016 à Boulogne-sur-Mer (128 joueurs)à Boulogne-sur-Mer (128 joueurs) 1/ LEFFILLATRE Joël (Nord Pas de Calais) : 1757 2/ FAYOT Jacques (Lyonnais) : 1691 3/ LE GLATIN Mélanie (Sarthe Mayenne) : 1650 4/ DUCHAMP Jean-Noël (Drôme Ardèche) : 1491 2222 Vous, les champions
  • 23. Donnes libres du 10/09/2016 a-midiDonnes libres du 10/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (44 joueurs)à Portes-lès-Valence (44 joueurs) 1/ PERROUX Christian (Bourgogne) : 1914 2/ LOCATELLI Patrice (Drôme Ardèche) : 1377 3/ MICHEL François (Picardie) : 1025 4/ MAILLARD Sylvain (Drôme Ardèche) : 970 Donnes libres du 10/09/2016 soirDonnes libres du 10/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (76 joueurs)à Portes-lès-Valence (76 joueurs) 1/ ROUVEURE Philippe (Drôme Ardèche) : 1225 2/ PERROUX Christian (Bourgogne) : 1169 3/ DELAFOY Elisabeth (Nièvre Yonne) : 1114 4/ THUILLEZ Guy (Picardie) : 1030 Triplettes du 12/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (24 triplettes)Triplettes du 12/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (24 triplettes) 1/ JOSSERAND Gilles, MIQUET Jean-Paul, PERTIN Jean-François (Ain) : 66,818 % 2/ CHABOT Alain, GARCIA Richard, SUBE Gérard (Vaucluse) : 65,909 % 3/ CHARRAS Jean-Marc, ZARROUG Kamel, ENGEL Pascal (Vaucluse / Alsace) : 58,818 % 4/ ADALIAN Jean-Pierre, BONFORT Henri, HERAUD Jean-Luc (Drôme Ardèche) : 54,621 % Grand Libre du 14/09/2016 soirGrand Libre du 14/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (344 joueurs)à Portes-lès-Valence (344 joueurs) 1/ JOSSERAND Gilles (Ain) : 2214 2/ FABRE Catherine (Drôme Ardèche) : 2082 3/ TESTON Patrick (Drôme Ardèche) : 2004 4/ BUTHION Philippe (Ain) : 1979 Libre duo du 14/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (102 équipes)Libre duo du 14/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (102 équipes) 1/ ENGEL Anne-Marie et ENGEL Pascal (Alsace) : 3238 2/ TROMEUR Jean-Claude (Var Côte d’Azur) et PASTEUR Henri (Franche-Comté) : 2117 3/ DELAGE Jean-Louis et DELAGE Catherine (Drôme Ardèche) : 2067 4/ GERDE Geneviève et GROSBOILLOT Joël (Val d’Adour) : 2001 Donnes libres du 12/09/2016 soirDonnes libres du 12/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (112 joueurs)à Portes-lès-Valence (112 joueurs) 1/ MATHIEU Roger (Vaucluse) : 2500 2/ SAGNAT Daniel (Limousin) : 2145 3/ FIGUEIREDO Tony (Centre) : 1779 4/ LA GRECA Antonio (Drôme Ardèche) : 1743 Donnes libres du 13/09/2016 a-midiDonnes libres du 13/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (76 joueurs)à Portes-lès-Valence (76 joueurs) 1/ MAZOUYER Denis (Drôme Ardèche) : 1955 2/ HANGARD Alain (Normandie) : 1129 3/ VAN DE VOORDE Martine (Drôme Ardèche) : 1058 4/ PIAUGIARD Bernard (Aquitaine) : 999 Donnes libres du 13/09/2016 soirDonnes libres du 13/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (140 joueurs)à Portes-lès-Valence (140 joueurs) 1/ VALLY Didier (Var Côte d’Azur) : 1479 2/ MATHIEU Roger (Vaucluse) : 1366 3/ SANDRIN Fernand (Centre) : 1337 4/ MEYER Jean (La Réunion) : 1316 Donnes libres du 15/09/2016 a-midiDonnes libres du 15/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (120 joueurs)à Portes-lès-Valence (120 joueurs) 1/ BLANDIN Jean-Jacques (Bourgogne) : 2224 2/ GUILLOT Bernard (Pacifique Sud) : 1733 3/ SULTAN Ernest (Lyonnais) : 1469 4/ BRATTESANI Pierre (Drôme Ardèche) : 1409 Triplettes du 10/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (10 triplettes)Triplettes du 10/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (10 triplettes) 1/ ADALIAN Jean-Pierre, FABRE Catherine, PERALDE Yannick (Drôme Ardèche) : 64,375 % 2/ CHARRAS Jean-Marc, ZARROUG Kamel, HERAUD Jean-Luc (Vaucluse / Drôme Ardèche) : 61,875 % 3/ GUILLERMAUD Philippe, MAZOUYER Denis, TARANTINO Claudie (Drôme Ardèche) : 59,375 % 4/ MIGNOTTE Aurélien, SEIGNEURET Marie-Cécile, SURGOT Patrice (Drôme Ardèche / Bourgogne) : 51,250 % Triplettes du 13/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (18 triplettes)Triplettes du 13/09/2016 soir à Portes-lès-Valence (18 triplettes) 1/ CHARRAS Jean-Marc, ENGEL Pascal, PERELLI Philippe (Vaucluse / Alsace / Var Côte d’Azur) : 62,687 % 2/ CHENE Alain, QUINTANILLA François, PORRET François (Lyonnais / Savoie Mont Blanc) : 55,744 % 3/ CODINA Gérard, DUBOIS Anne-Marie, LONG Eliane (Drôme Ardèche) : 59,441 % 4/ LOUERAT Simone, ROUSSEAU Christiane, SAUNOIS Jean-Claude (Loire Océan / Franche-Comté) : 54,167 % Donnes libres du 12/09/2016 a-midiDonnes libres du 12/09/2016 a-midi à Portes-lès-Valence (72 joueurs)à Portes-lès-Valence (72 joueurs) 1/ RAEL André (Aquitaine) : 2694 2/ COURSAGET Philippe (Normandie) : 2056 3/ JOANNY Eric (Charentes) : 1612 4/ DANIEL Marie-France (Vaucluse) : 1522
  • 24.
  • 25. Championnat de France Libre par équipes de quatre interclubs 2016 Coup d’essai, coup de maître ! Changement de direction pour les habitués du libre par équipes de club et réglage des GPS vers Bagnoles-de-l’Orne-Normandie… en Normandie, on ne peut vraiment pas se tromper ! Le nouveau nom de la commune date du 1er janvier 2016 et provient d’un groupement de communes. C’est aussi l’unique station thermale de l’ouest français et les joueurs qui ont fait le déplacement ont pu découvrir un joli quartier “Belle époque” et de l’architecture “Art déco”. De nombreuses personnalités sont venues se reposer et profiter des eaux légendaires de ce havre de paix. Du côté des organisateurs, tout a été mis en œuvre pour que ce championnat soit une grande réussite,lerésultatdépassetouteslesespérances. L’appui indispensable de la municipalité s’est manifesté sous de nombreuses formes, que ce soit en terme de salles, de fléchage pour y arriver ou d’aides logistiques. L’office de tourisme a poussé le bouchon jusqu’à imaginer et créer un jeu de Tarot spécifique “Belle époque”. Enfin, il faut remercier Monsieur le Maire pour ses nombreuses visites tout au long du week-end. Samedi matin, pour la remise des badges, ils sont venus, ils sont presque tous là ! Il ne manque que deux équipes empêchées pour des raisons de santé. Ce sont deux équipes du comité local qui intègrent cette 9ème finale arbitrée par le président national, Emmanuel STEFANAZZI, assisté de Patrick BAUMGARTEN et Jacques GINESTE. Première séance (100 équipes) Dès la 1ère position, cela démarre fort pour un joueur de Normandie : Jacques BARBOT réalise 872 points. Cela va beaucoup moins bien pour un joueur de la Nièvre qui en décaisse 732. Par équipes, avec deux joueurs dans les dix 1ers et 1639 points au compteur, ce sont les picards Robert LENOBLE, Raymond ROEKENS, Kévin DUPUY et le trésorier du comité Jean-Jacques FACHE qui s’envolent. Sur le 2ème tour, c’est le champion en titre Pascal HECQUET, du comité Lyonnais, qui obtient le meilleur score avec 1032 points. Du côté de la table 21, cela ne se passe pas très bien pour quatre joueurs qui cumulent tous les quatre des négatifs : -284, -240, -255 et -421, soit un total de -1200 tout rond. Au 3ème tour, ce ne sont pas moins de deux joueurs qui effectuent 1218 points : Eric FORTIER et Denis MARTINOD. En libre par quatre, tout peut aller très vite : à l’inverse de l’équipe 21 au tour précédent, les quatre joueurs de l’équipe 30 totalisent 611 + 126 + 551 + 473, soit 1761 points. La 4ème rotation apporte beaucoup de points à une équipe de Loire Océan, constituée de Laure BINGHAM, Isabelle NAVEL, Renaud HIVER et Bernard ORSONNEAU et pour l’équipe du président du comité Alsace et de son épouse,ChristianetMarie-ThérèseSCHWEITZER, couple associé à Caroline FROMMWEILER et Gérard LANDWERLIN. Du côté du panneau d’affichage, la seule chose qui importe, c’est d’être positif : la dernière rotation sera donc cruciale pour les équipes en balance. Finalement, après cinq heures d’efforts, la formation du Centre (équipe 30) composée de Marie-Françoise ANGELY, Christiane PROUST, Chantal ARRIBAS-LUDEAU et Pierre VERNEY réalise l’incroyable score de 4568 points. Elle se détache déjà de plus de 1000 points sur la délégation des Trois Bouts de Veauche (Loire Forez), représentée par son président de club, le chanceux Christian DEPESSEVILLE. Au 3ème rang, on retrouve le capitaine savoyard Denis MARTINOD avec 3101 points. Eric FORTIER (Val d’Adour) et Laure BINGHAM sont aussi en haut de l’affiche avec plus de 2560 points. Le président alsacien, 20ème à +1037, et le trésorier picard, 26ème à +807, continuent l’aventure. Avec -102, deux équipes sont classées 52èmes ex- aequo et pourront participer toutes deux à la 2ème séance, ce qui n’est pas pour déplaire au meneur franc-comtois Michaël CARMAGNAT, accompagné de Guillaume CHAPPUIS, Denis VUILLEMENOT et Sylvie PINOT, ainsi qu’au chef nivernais Gilles NAVARRO. D’ailleurs, lui et sa bande Chantal LAVICTOIRE, Philippe THOMAS et Daniel MATUSZENSKI n’étaient autres que les pensionnaires de la table 21 ! Ils ont réussi à revenir de nulle part. Gagnants de manche, Pascal HECQUET et Jacques BARBOT n’ont pas été soutenus par leurs coéquipiers. Adieu aux lyonnais, tenants du titre, et aux régionaux de Pont-Audemer. 2255Vous, les participants Vue sur la 1ère séance ! Chantal ARRIBAS-LUDEAU a gagné cette séanceetn’apaseupeurduprésidentalsacien ni du premier joueur français !
  • 26. Deuxième séance (53 équipes) Pendant le repas, l’informaticien de service en profite pour sucrer la moitié des points. Cela démarrefortpourlechampenois,BernardALLART, qui récolte 1157 points et quitte avec son équipe la zone dangereuse, mais cela ne sera pas suffisant pour revenir le dimanche. Les tours se suivent et ne se ressemblent pas : non seulement la pause dîner leur a coûté 2284 points, mais les vainqueurs de l’après-midi cumulent -285, -390, -302 et -259 pour une perte supplémentaire de -1236, il va falloir serrer le jeu... Le 2ème tour fait le bonheur du président du Limousin, Thierry LARROQUE, et de ses partenaires Elisio GOMEZ, Orélie BOUTINON et Richard REFOUVELET qui remportent la position avec 1042 points et qui, du coup, se rapprochent de la finale. La 3ème rotation voit revenir deux formations mal classées, celle du Tarot Club Arbreslois d’André PASQUIER (Lyonnais) et celle du club FLC Tarot Chatelaillon de Gilles DROMAIN (Charentes). Elles collectent respectivement 1723 et 1380 points et remontent ainsi à la surface. A ce moment-là, curieusement, il faut plus de 600 points pour être dans les 28 survivants. Le tour suivant n’apportera pas de grandes modifications au classement, mais le seuil de passage va baisser de 150 points pour une barre plutôt habituelle autour de 450. La question liée à la dernière rotation est la suivante : “Faut-il prendre des risques pour se qualifier ou non ?”. Les représentants de l’Excuse du Canton Donjonnais Laurent COUPIER, Daniel BAILLY, Jean-LucCOMMARMONDetGiovaniTRAPLETTI (Allier), très mal embarqués, ne se sont pas posé de questions et ont réalisé 1033 points pour revenir du côté positif. Huit autres équipes, mal positionnées, vont aussi tenter l’impossible pour inverser la situation et faire de jolis scores. Cela va bouleverser le classement et faire encore baisser la barre. Pour la 1ère fois en neuf finales, on peut se qualifier avec un score négatif. Les hauts-savoyards de Sallanches n’en croient pas leurs yeux : Gérald NICOLLIN, Maximilien GRAU, Noël MARY et Alain BRIANCON passent avec -18. Au général, Christian DEPESSEVILLE, Michèle TARIT, Louis DUCREUX et Gilles BOUDON (Loire Forez) ont gravi un échelon. Il faudra désormais ne pas en perdre ! Ils comptent 4814 points, soit 1600 de plus que les mâconnais de Christophe QUET qui les succèdent. Pour information, une autre délégation de ces deux clubs sera présente en finale, celle de Michel AYMARD pour Veauche (23ème ) et celle de Patrice NOTON pour Mâcon (7ème ). On retrouve aussi en haut du classement au 4ème rang le Tarot Club de Chavanod amené par Denis MARTINOD et l’Excuse Vicoise d’Eric FORTIER qui n’a pas bougé de sa 6ème place. Les leaders du Tarot Club Génulphien ont dégusté, mais sont toujours vivants à la 14ème place. Tous les protagonistes cités précédemment accèdent à la finale, sauf les deux 1ères Séries Nationales Gilles NAVARRO et Michaël CARMAGNAT. Troisième séance (28 équipes) Dix-neuf comités sont représentés pour conquérir ce 9ème trophée. Alors que l’équipe de Loire Forez en pole position commence sa descente aux enfers qui durera tout l’après-midi, la 2ème équipe du comité amenée par son président remporte la 1ère manche avec 714 points. Ce n’est pas énorme, mais ce qui est pris… n’est plus à prendre ! On voit aussi revenir des profondeurs l’Académie Charollaise 24ème et l’Excuse Bourbonnaise 27ème . La 2ème rotation va permettre au président de Lancieux (Bretagne) Daniel LE MOIGN et aux siens de rêver. Le tour du milieu voit la Bourgogne arriver en force et l’avant dernier-tour propulse l’Académie Charollaise, 24ème au début de la séance, en tête du classement. Pour la dernière rotation, les organisateurs ont bloqué l’accès à la salle afin que les joueurs puissent jouer tranquillement. A force de dire que cela peut arriver, cela arrive : 282 + 631 + 451 + 221 = 1585, c’est le total impressionnant réalisé par les vainqueurs de la dernière rotation et aussi de ce Championnat 2016. Bravo aux macônnais Christophe QUET, Jean BEUCLER, Vincent GIRAUD et Guillaume VINCENT qui passent de la 2ème marche du podium à la plus haute. Sans doute avaient-ils une ou deux bonnes étoiles dans le ciel pour les protéger et leur apporter ce titre de Champion de France… Lesautresbourguignonsdel’AcadémieCharollaise ne sont, heureusement pour eux, pas descendus du podium. Carole et Christophe DALLERIT, Michel DRON et Paul GOY terminent 3èmes et peuvent être ravis de cette remontée inespérée, étant partis 24èmes . Entre les bourguignons s’insèrent les forèziens de Michel AYMARD qui eux aussi ont fait un retour spectaculaire, de la 23ème à la 2ème place. Félicitations au nouveau président du comité, à sa femme Sophie qui l’accompagnait dans l’équipe, ainsi qu’Armand ETAIX et Géraldine TYRE. A la rageante 4ème place pointent les bretons de Daniel LE MOIGN qui auraient bien voulu ramener une coupe dans leur cher club Cap Tarot Lancieux qui a fêté ses dix ans il y a peu de temps. Il faudra remettre ça ! La FFT félicite tous les joueurs pour leur excellent comportement lors de cette manifestation et adresse un énorme merci aux dirigeants et aux bénévoles pour cette organisation exemplaire en tous points. Gilles DROMAIN, plus serein ! Pascal CALLARD, Jean-Louis LEGAL, Philippe MAHOT et Daniel LE MOIGN de Lancieux ChristianDEPESSEVILLEsifflote,toutvabien! Dernière position en finale. A la table 4, Denis MARTINOD attaque contre Pierre VERNEY. 2266 Vous, les participants
  • 27.
  • 28. Pose le 21 Vitrine du Tarot Réserve demandée à la flambe Hits Heure allemande Pénalité de défense Ils sont nécessaires en duplicaté Entamé Moment qui met souvent fin au jeu Difficile et dépourvu d’attrait Annonce disparue de la règle du jeu Note Paies l’engagement au tournoi Personne qui apprécie le Tarot Typedeverre Manquants d’assurance pour faire un surcontrat Mets délicat Carte faisant une fausse annonce Abréviation fréquente devant un prénom Jeu n’offrant pas d’intérêt Zéro de bon sur une GS Joue l’Excuse Partie de l’oeil Audacieux à l’écart Débuterai par ma singlette en attaque Petit Licencié de la zone 85 (nord-est) Perdit espoir de ne pas avoir de jeu Tantale Champion de France ou n°1 français Conviviale, gracieuse Bat Elle peut s’acheter à la buvette Début de flanc Trésor des empereurs Carte faible Celle de la FFT est itinérante Jamais Marqua le doubleton de devant De cela Cherchez à voir le jeu de votre voisin Séparée des autres par le paravent On les présente en montrant sa poignée Résistons à l’équipe adverse Couleur Seul Personne ignorante et bornée Ilssegagnent encompétition Terminaison d’un mail Leschampions y sont répertoriés D’accord Donne un honneur à la coupe Position de triplette Réussite Ventiler la salle de jeu Glisse Serval ou ocelot Celle des grandesterres a accueilli la FFT Mots fléchés Solutions des jeux page 35 Le licencié mystère Aidez-vous des indices pour retrouver la joueuse ou le joueur choisi. 2288 Vous, les joueurs
  • 29.
  • 30.
  • 31. . LLeessCCoonnssuullttaannttss L’AVIS DE LA REDACTIONL’AVIS DE LA REDACTION (Florent TRIVERO - Adrien PEREZ) Même si cette main d’attaque a belle allure avec une couleur 5ème à pousser, deux petits mariages 3èmes , une coupe, et ressemble à un jeu écarté, la Garde Contre le Chien semble difficile et il y a trop d’aléas pour atteindre les 36 points. La Garde Sans semble alors être le contrat le plus rémunérateur, avec un risque de chute peu élevé (les deux petits mariages sont courts et les atouts de belle qualité). On développera alors la longue à ♦, en commençant par le Valet pour “bousculer” la défense. De plus, ne pouvant normalement pas déborder, le preneur pourra ainsi envoyer au 2ème tour de la couleur son Cavalier au cas où un honneur soit au chien. Sur une garde et suite à la relève, le jeu paraît inchutable. Il faut donc tenter de l’optimiser. On conservera les huit atouts et les sept ♦. L’écart avec triple singlette blanche permet d’entrevoir plus sereinement le Petit au bout et d’assurer à coup sûr le gain de la partie. Il peut être aussi plus agressif avec deux Cavaliers secs, l’encaisse de l’un d’entre eux pouvant faire gagner un temps très précieux. Jean-Noël LOISEAUX (Ile de France) - Première Série Nationale Bonne nouvelle, mon adversaire va jouer ce jeu en 4ème position, ce qui est un gros désavantage pour lui... J’estime que la priorité pour décider d’un contrat (surtout la Contre) se mesure essentiellement en terme de jouerie, et non pas en compte de points de main. Ce jeu, c’est de la “luge”, l’attaquant maîtrise les atouts et les quatre couleurs et une jouerie facile s’offre à lui par le fait de pousser une 5ème . L’entame logique sur GC serait le Valet de ♦. Si la défense ouvre ♣, j’escompte faire quatre atouts de coupe, dont le Petit, le 4, le 7. Alors je décide d’anticiper ce flanc ♣ (défavorable) de la défense en entamant le 16 avec l’espoir de provoquer un mariage d’atouts et une entame favorable. Si ce n’est pas le cas et que je reçois ♣, je coupe du Petit et joue ma longue, du 3, afin de garder la maîtrise à ♦ en cas de contre-attaque atout. Sur garde, j’aurais couché ♠ et ♣. Didier JIGUET-JIGLAIRE (Savoie Mont Blanc) - Première Série Trèfle Avec un minimum de 26 points effectifs (trois bouts, le 19 et une pièce de chaque petit mariage), je tenterai une Garde Contre. Je poserai le Petit sur ma coupe et si les ♣ sont bien faits, je pourrai encaisser un maximum d’atouts en prenant les points. On peut aussi espérer faire la 2ème pièce des petits mariages ou le 10 de ♠ sur une erreur de défense. Sur une garde, j’aurais fait tout simplement deux coupes, couchant les cinq ♠ et ma singlette ♣. Avec cet écart, j’aurais joué Roi de ♦ en tête, espérant qu’il ne soit pas coupé. J’aurais tout de même essayé d’aller au bout, les ♠ risquant d’arriver tardivement en défense et ayant grand espoir d’une entame ♥. J’aurais dû aviser avec le Petit au moment de la 2ème coupe, en fonction des atouts tombés, des ♦ restants à faire couper et de la détection d’une éventuelle main forte. Maurice LEJUS (Loire Océan) - Deuxième Série Coeur Avec un peu de retard, je dois prendre quelques risques calculés. Faire une garde avec d’éventuels atouts au chien est hypothétique pour avoir le Petit au bout. Ayant l’avantage de l’entame et une coupe pour le Petit, je demande une Sans. Avec trois bouts, le 19 et deux petits mariages courts, je peux espérer engranger les deux Dames, ceci pour un total de 30 points. Avec un chien de trois points minimum, il ne me restera que trois points à prendre sur la coupe ♣, ce qui est tout à fait réalisable. Si toutefois une Dame est coupée, je pourrai compenser par la coupe ♣. J’entame du Valet de ♦ et continuerai cette couleur dès que je serai en main. Sur une garde, je couche : ♠ D-C-10-4 / ♥ 8 / ♣ 3. Je garde le 5 de ♠ pour avoir une seule coupe et laisser un doute. Je pousserai ♦, Roi bille en tête, pour détaroter la défense et mettre le Petit au bout. Annie AUZOU (Picardie) - Promotion Les tenants du titre ne menant que de 2 PM et étant donné que c’est la 1ère de mes six attaques, mon contrat sera une Garde Sans. En effet, grâce à la coupe franche, je peux facilement sortir le Petit. Je compte 34 points faisables (sans compter le 19), par conséquent les trois points minimum du chien vont être les bienvenus ! Mon entame sera le 3 de ♦ et je pousserai ♦ à fond. Je ne prendrai aucun risque et je sortirai le Petit sur le 1er tour de ♣. Je laisserai la défense ouvrir à ♠ et ♥. Sur une garde, vu mon nombre d’atouts, j’aurais préféré faire une coupe et une singlette que deux coupes. J’aurais alors tenté un écart risqué en conservant le Cavalier de ♠ sec : ♠ D-10-5-4 / ♦ C / ♣ 3. J’aurais entamé ♦ du Roi et continué à pousser la couleur pour aller au bout. Si la défense avait trouvé en premier ma coupe ♣, j’aurais rentré de suite le Petit. Raphaël CARMAGNAT (Franche-Comté) - Junior Dans cette situation, une enchère risquée, pouvant mener à la chute, est interdite. J’évalue mon jeu : 16 points des trois bouts, entre 4 et 5 points pour la pièce ♠ et autant pour celle à ♥, entre 8 et 10 points sur la coupe, soit un décompte entre 32 et 36, auquel peut s’ajouter l’éventuel mais propable pli du 19. Prudent, je fais une Sans. Etant donné ma force à l’atout, je pense pousser simplement ma longue ♦ et laisser les défenseurs ouvrir dans mes deux petits mariages pour encaisser le maximum de pièces. J’entamerai du Valet de ♦, espérant donner la main au fond. Sur une garde, j’aurais réalisé cet écart : ♠ D-C / ♥ D-C / ♦ C / ♣ 3. J’opte pour cet écart écureuil, assurant la gagne, tout en gardant un plan de jeu convenable. Je jouerai d’abord par mes ♠ blancs et poserai vite le Petit, espérant voir arriver des atouts, pour déborder avec mes ♦. Quel contrat allez-vous demander ?Quel contrat allez-vous demander ? Sur une garde, quel aurait été votre écart ?Sur une garde, quel aurait été votre écart ? Si vous aviez réalisé un surcontrat, vousSi vous aviez réalisé un surcontrat, vous répondrez quand même à cette question.répondrez quand même à cette question. Vous préciserez votre plan de jeu et votreVous préciserez votre plan de jeu et votre entame pour chacuneentame pour chacune des questions.des questions. CHIEN Bravo, vous avez atteint les quarts de finale de la Coupe de France. Vous êtes opposé aux tenants du titre qui mènent d’environ 2 PM à l’issue du 3ème quart-temps. Vous partez attaquer les six dernières donnes et commencez par l’étui n°16 (entame preneur). 3311Vous, les joueurs
  • 32. SSuuiivvii dd’’uunnee ddoonnnnee NORD SUD Preneur Donneur EST OUEST COMMENTAIRES ATTAQUE La main de départ et le chien Voici une main d’attaque classique avec deux bouts 7èmes un Roi, qui comporte quelques inconvénients : hormis la longue 5ème servie à ♥, elle ne compte que six atouts réels (sans le 21) et elle est totalement déséquilibrée avec deux singlettes blanches. Ce dernier élément peut devenir un avantage si le chien est fort, mais ce ne sera pas le cas, il n’y a qu’un atout au talon, le 15 ! La relève comprend cependant deux petits ♥, qui complètent la longue, et des points, deux Dames qui malheureusement ne rentrent pas dans le Roi, mais dans les deux singlettes... L’écart et le plan d’attaque Rappelons que le tournoi se joue en duplicaté individuel. Ceci est important pour envisager l’écart qui peut être effectué ici de manière plus offensive qu’en libre, quadrettes ou équipes où la notion de gain doit absolument rentrer en compte. Sans l’entame et malgré une longueur 8ème à l’atout à l’arrivée, il paraît difficile de se ménager deux coupes (♦ et ♣). La plupart du temps, la défense parviendra à déborder et de nombreuses pièces s’échapperont. Cet écart pourrait, à la limite, être acceptable en libre ou en quadrettes, à condition qu’il permette de se rapprocher de la gagne. Malgré l’épreuve, Sud de la table 3 l’a quand même adopté, mettant onze points au chaud. Il aurait pu d’ailleurs encore plus le blinder (Cavalier de ♥ à la place du 6 de ♠). L’attaquant tente ainsi de gagner avec ses propres points couchés et avec les plis qu’il fera avant d’être débordé. Il est évident qu’il retiendra le Petit et le posera sur sa 2ème coupe. Sud 3 s’est sans doute mélangé les pinceaux, croyant qu’il coupait pour la 1ère fois à ♣ au pli 10 alors que c’était la 3ème , ce qui explique la note. Un écart plus logique à deux faiblesses apparaît : celui de faire une coupe et d’assécher le Roi de ♠. Un 1er problème survient : avec quatre ♠ couchés, le Petit ne pourra pas être retardé et devra être posé sur la coupe, ce qui pourra permettre à la défense d’enclencher le “deux pour un” qui serait mauvais pour le preneur. Le 2nd problème est que l’on doit conserver une Dame 2nde , mais laquelle ? Deux attaquants ont laissé le hasard décider : Sud 1 a gardé celle à ♣, Sud 2 celle à ♦, et le hasard n’a pas bien fait les choses... Pour pallier ce choix cornélien, Sud 5 a couché les deux Dames vues au chien, jouant ainsi avec deux singletons blancs. Sud 4 a quant à lui conservées les deux sèches. Cette dernière alternative est très offensive, mais peut permettre de gagner un temps pour mener le Petit au bout, à condition d’en encaisser au moins une sur les deux. Ce type d’écart, qui donne un jeu à fière allure, est compréhensible en individuel ou en triplettes. Il serait sans doute trop agressif dans les autres disciplines. Si les deux Dames étaient capturées, la partie deviendrait très compliquée à gagner. Dès qu’il prendra la main, le preneur jouera bien entendu sa longue à ♥. Il devra surtout faire attention à bien encaisser ses atouts et à bien manier l’Excuse. DÉFENSE L’entame Du fond, avec sa main 6ème à l’atout, Est n’a que deux possibilités d’entame : un tarot pair ou un ♦ dans sa couleur la plus longue. Aucune de ces deux propositions n’est rassurante : entrer d’un atout dans une longueur 6ème n’est pas encourageant et fragilise la main. Cela peut donner aussi l’Excuse gratuite au preneur mais en contrepartie, cela permet de ne pas livrer de points à l’attaquant dans les couleurs. Ouvrir ♦, c’est donner l’opportunité au preneur de faire sa Dame qui ne serait pas accompagnée (du Roi ou du Cavalier) ou lui permettre d’encaisser sa Dame du petit mariage alors qu’il y a singlette en défense. Sur toutes les joueries reportées, c’est l’entame atout qui a remporté le plus grand succès (quatre sur cinq). Les différentes joueries de défense Sur l’entame de l’atout pair, le 21 a été posé trois fois sur quatre. Cette prise de main et la position favorable de devant doit être profitable pour résoudre l’énigme de l’écart et quand le chien est bien fourni, c’est le destin des cartes vues qu’il faut élucider, surtout quand les deux autres couleurs ne sont pas engageantes (♠ fait une fausse annonce et il y a deux ♥ au chien). A choisir entre les deux Dames, avec sa main faible, Ouest doit bien sûr entrer ♣. La jouerie à la table 2 est belle, les défenseurs ayant su interroger les couleurs du preneur judicieusement, s’abstenant l’un après l’autre de toucher la couleur dangereuse. A la table 4, la non pose du 21 et l’ouverture ♦ sous le Roi, sans doute déclenchée par la pose de l’Excuse, donnent des temps d’avance et le Petit au bout à l’attaquant qui lui valent le top. A la table 5, la défense est sous-bulle car elle a trop tourné, tributaire de l’écart, jouant deux fois atout et ouvrant les quatre couleurs. A la table 1, la ligne de jeu est affichée : ♦ et re ♦ ! Cette défense a réalisé un flanc de toute beauté, profitant que le preneur n’ait pas gardé la bonne Dame 2nde ! La donne qui vous est proposée a été jouée lors du Tournoi des Maîtres 1993 qui a eu lieu le 2 octobre à Chalon-sur-Saône, à la salle Marcel Sembat. 3322 Vous, les joueurs
  • 33. EST NORD OUEST SUD Pli 1 8 ♦ 3 ♦ 10 ♦ 1 A Pli 2 V ♥ 10 ♥ 6 ♥ 7 ♥ Pli 3 As ♦ 2 ♦ 4 ♦ 2 A Pli 4 4 ♥ 8 A D ♥ 3 ♥ Pli 5 5 A 6 A 21 A 7 A Pli 6 V ♣ 5 ♣ 8 ♣ 3 ♣ Pli 7 7 ♦ 11 A 6 ♦ 12 A Pli 8 R ♥ 10 A 8 ♥ 2 ♥ Pli 9 16 A 3 A 13 A 15 A Pli 10 9 A 5 ♠ 18 A 20 A Pli 11 4 A C ♣ R ♦ 5 ♥ Pli 12 19 A V ♠ C ♦ Ex Pli 13 9 ♦ 4 ♠ V ♦ 17 A Pli 14 14 A 4 ♣ As ♠ 9 ♥ Pli 15 2 ♣ R ♣ As ♣ D ♣ Pli 16 D ♠ 10 ♣ 6 ♣ 10 ♠ Pli 17 7 ♠ 9 ♣ 2 ♠ As ♥ Pli 18 9 ♠ 7 ♣ 3 ♠ R ♠ Table 1 Nord : Raymond WEIMERT Sud : Michel BEKHIT Est : Jean-Claude BOURDON Ouest : Jean-Pierre REBOUL PRENEUR SUD - ENTAME EST Ecart : ♠ C-8-6 / ♥ C / ♦ D-5. Score : - 74. Entame : ♦ 8. EST NORD OUEST SUD Pli 1 4 A 6 A 18 A 20 A Pli 2 V ♥ 10 ♥ 6 ♥ 9 ♥ Pli 3 5 A 10 A 21 A Ex Pli 4 As ♦ 2 ♦ 10 ♦ D ♦ Pli 5 4 ♥ 8 A 8 ♥ 7 ♥ Pli 6 7 ♠ V ♠ As ♠ R ♠ Pli 7 R ♥ 3 A D ♥ As ♥ Pli 8 9 ♠ 4 ♠ 2 ♠ 2 A Pli 9 9 A 11 A 13 A 3 ♥ Pli 10 V ♣ R ♣ 6 ♣ D ♣ Pli 11 D ♠ 5 ♠ 3 ♠ 7 A Pli 12 14 A C ♣ R ♦ 5 ♥ Pli 13 7 ♦ 3 ♦ V ♦ 12 A Pli 14 16 A 4 ♣ C ♦ 2 ♥ Pli 15 8 ♦ 5 ♣ 4 ♦ 15 A Pli 16 19 A 7 ♣ As ♣ C ♥ Pli 17 9 ♦ 9 ♣ 6 ♦ 17 A Pli 18 2 ♣ 10 ♣ 8 ♣ 1 A Table 4 Nord : Lionel DUCARD Sud : Tristan GAVERIAUX Est : Christian MOTTIN Ouest : Patrick CLAR PRENEUR SUD - ENTAME EST Ecart : ♠ C-10-8-6 / ♦ 5 / ♣ 3. Score : + 74. Entame : A 4. EST NORD OUEST SUD Pli 1 4 A 6 A 21 A Ex Pli 2 2 ♣ 4 ♣ 6 ♣ 1 A Pli 3 4 ♥ 10 ♥ 8 ♥ As ♥ Pli 4 5 A 8 A 13 A 20 A Pli 5 V ♥ 11 A D ♥ 2 ♥ Pli 6 19 A 3 A 18 A 2 A Pli 7 V ♣ 5 ♣ 8 ♣ 7 A Pli 8 R ♥ 10 A 6 ♥ 9 ♥ Pli 9 7 ♠ 5 ♠ 3 ♠ R ♠ Pli 10 9 A 2 ♦ 4 ♦ 17 A Pli 11 14 A R ♣ C ♦ 3 ♥ Pli 12 16 A C ♣ V ♦ 12 A Pli 13 9 ♠ 4 ♠ 2 ♠ 15 A Pli 14 As ♦ 3 ♦ 6 ♦ 7 ♥ Pli 15 7 ♦ 7 ♣ As ♠ 5 ♥ Pli 16 8 ♦ 9 ♣ 10 ♦ C ♥ Pli 17 9 ♦ V ♠ R ♦ 5 ♦ Pli 18 D ♠ 10 ♣ As ♣ D ♦ Table 2 Nord : Denis HEYRAUD Sud : Bernard ROBIN Est : Pierre REYNAL Ouest : Joseph CARRARA PRENEUR SUD - ENTAME EST Ecart : ♠ C-10-8-6 / ♣ D-3. Score : + 50. Entame : A 4. EST NORD OUEST SUD Pli 1 4 A 6 A 21 A Ex Pli 2 V ♣ 4 ♣ 6 ♣ 2 A Pli 3 4 ♥ 10 ♥ 8 ♥ As ♥ Pli 4 7 ♠ 5 ♠ As ♠ R ♠ Pli 5 V ♥ 3 A D ♥ 2 ♥ Pli 6 D ♠ 4 ♠ 3 ♠ 10 ♠ Pli 7 2 ♣ 5 ♣ 8 ♣ 7 A Pli 8 R ♥ 8 A 6 ♥ 5 ♥ Pli 9 9 ♠ V ♠ 2 ♠ 8 ♠ Pli 10 9 A C ♣ As ♣ 1 A Pli 11 14 A 10 A 18 A 20 A Pli 12 5 A 11 A 13 A 3 ♥ Pli 13 7 ♦ 3 ♦ 10 ♦ 12 A Pli 14 16 A R ♣ R ♦ 7 ♥ Pli 15 8 ♦ 2 ♦ 4 ♦ 15 A Pli 16 19 A 7 ♣ C ♦ 9 ♥ Pli 17 9 ♦ 10 ♣ 6 ♦ 17 A Pli 18 As ♦ 9 ♣ V ♦ C ♥ Table 3 Nord : Robert ROZIN Sud : Didier MASQUELIER Est : Thierry SEGUINAUD Ouest : Jacky MOUREAUX PRENEUR SUD - ENTAME EST Ecart : ♠ C-6 / ♦ D-5 / ♣ D-3. Score : - 74. Entame : A 4. EST NORD OUEST SUD Pli 1 4 A 10 A 21 A 2 A Pli 2 V ♣ C ♣ 8 ♣ 3 ♣ Pli 3 V ♥ 10 ♥ 6 ♥ 7 ♥ Pli 4 5 A 11 A 18 A Ex Pli 5 As ♦ 2 ♦ 10 ♦ 5 ♦ Pli 6 7 ♠ 5 ♠ As ♠ R ♠ Pli 7 R ♥ 8 A D ♥ As ♥ Pli 8 7 ♦ 3 ♦ V ♦ 7 A Pli 9 4 ♥ 3 A 8 ♥ 2 ♥ Pli 10 D ♠ 4 ♠ 2 ♠ 12 A Pli 11 9 A 6 A 13 A 3 ♥ Pli 12 2 ♣ 4 ♣ 6 ♣ 15 A Pli 13 14 A V ♠ R ♦ 9 ♥ Pli 14 9 ♦ 5 ♣ 4 ♦ 17 A Pli 15 16 A R ♣ C ♦ 5 ♥ Pli 16 8 ♦ 7 ♣ 6 ♦ 1 A Pli 17 19 A 9 ♣ As ♣ 20 A Pli 18 9 ♠ 10 ♣ 3 ♠ C ♥ Table 5 Nord : Michel KARPINSKI Sud : Didier CALMELS Est : Jacques GINESTE Ouest : Lionel DUBOURGNON PRENEUR SUD - ENTAME EST Ecart : ♠ C-10-8-6 / ♦ D / ♣ D. Score : + 58. Entame : A 4. Classement du Tournoi des Maîtres 1993 1/ Tristan GAVERIAUX : 72,66 % 2/ Raymond WEIMERT : 57,81 % 3/ Patrick CLAR : 57,03 % 4/ Jean-Claude BOURDON : 56,25 % 5/ Christian MOTTIN : 53,13 % 6/ Lionel DUCARD : 52,34 % 7/ Lionel DUBOURGNON : 50,78 % 8/ Pierre REYNAL : 50 % 9/ Didier MASQUELIER : 50 % 10/ Didier CALMELS : 48,44 % 11/ Thierry SEGUINAUD : 48,44 % 12/ Bernard ROBIN : 47,66 % 13/ Joseph CARRARA : 47,66 % 14/ Jean-Pierre REBOUL : 46,09 % 15/ Robert ROZIN : 46,09 % 16/ Michel BEKHIT : 46,09 % 17/ Denis HEYRAUD : 45,31 % 18/ Jacky MOUREAUX : 43,75 % 19/ Jacques GINESTE : 42,97 % 20/ Michel KARPINSKI : 32,88 % Bien qu’il participe pour la 1ère fois au Tournoi des Maîtres, l’alsacien Tristan GAVERIAUX triomphe en 1993 avec 75% en défense et 65,63% en attaque. C’est la victoire la plus écrasante des 11 éditions (15% sur le 2nd ). 3333Vous, les joueurs
  • 34. par Sébastien DEBRIS(Normandie) Grâce à ses titres régionaux et à ses nombreuses participations en finale nationale, Sébastien a réussi à se hisser 1ère Série Nationale. Même s’il a été Vice-Champion de France Triplettes Promotion en 2002 et finaliste en 2004 du Libre à Pontarlier, il aimerait ajouter à son palmarès un podium en catégorie reine. PROBLÈME : DONNES LIBRESPROBLÈME : DONNES LIBRES Vous participez à un grand prix. La 5ème position se joue meilleurs contre meilleurs et vous vous retrouvez, avec 1500 points, Sud à la 1ère table et donc 2ème . Espérons que la chance vous sourit encore ! C’est peut-être le cas car Est, Nord et Ouest viennent de passer sur votre distribution. Vous relevez votre jeu et devez parler. NORD SUD Preneur Donneur EST OUEST ATTAQUE Quel sera votre contrat ? Dernier à parler, je suis content de relever ce beau jeu constitué de deux bouts 7èmes imprenables avec un Roi, une belle suite à ♣ (C-V-10) et D-V de ♠. Bien entendu, il n’est pas question d’appeler l’arbitre avec une telle main pour demander un surcontrat. Jouant pour la première place, je vais tenter une garde, d’autant plus que ce jeu a de grandes chances de gagner, excepté peut-être sur chien blanc ou sur une mauvaise répartition (coupe du Roi par exemple). Quel sera votre écart ? Quelle ligne de jeu comptez-vous adopter ? Le chien est horrible : il est blanc d’atout et les trois ♥ ne rentrent absolument pas dans le jeu. Malgré sa pauvreté, la seule pièce présente, à savoir le Cavalier de ♠, est plutôt la bienvenue, formant une séquence D-C-V 4ème . Mon écart sera le suivant : ♠ D / ♥ 9-7-5-2 / ♣ C. J’enlève les quatre ♥, couleur dans laquelle tous les points sont à prendre. Avoir la coupe à cette couleur est réjouissant car les trois relevés au chien peuvent dissuader la défense d’y jouer. Je peux donc souhaiter recevoir une entame favorable. Je couche la Dame de ♠ et le Cavalier de ♣ que je juge infaisables et qui seront fort appréciables au moment des comptes, en tout cas, je l’espère ! Ma ligne d’attaque n’est pas compliquée : pousser les ♦, Roi bille en tête, et faire un maximum d’atouts, la plupart sans doute sur la coupe à ♥. DEFENSE Quel sera l’entame d’Est et pourquoi ? Est préfère ouvrir du 2 d’atout non demandeur, ayant le 19 en protection du Petit. Ayant six atouts, il aurait pu entrer du Roi de ♠, mais le chien est dissuasif (deux ♠ dont le Cavalier) et cette carte pourrait fortement avantager le preneur. DEROULEMENT DE LA DONNE CHIEN Voici donc la main d’attaque avec le chien : A ♠ ♥ ♦ ♣ EST NORD OUEST SUD Pli 1 2 A 18 A 3 A Ex Pli 2 As ♣ D ♣ 2 ♣ 5 ♣ Pli 3 C ♥ 4 ♥ As ♥ 4 A Pli 4 6 ♦ 2 ♦ 9 ♦ R ♦ Pli 5 7 ♦ V ♦ 5 ♦ As ♦ Pli 6 R ♥ 6 ♥ 3 ♥ 7 A Pli 7 14 A 17 A D ♦ 3 ♦ Pli 8 5 A V ♥ 10 ♥ 21 A Pli 9 15 A 1 A C ♦ 4 ♦ Pli 10 16 A 10 A 6 A 20 A Pli 11 19 A D ♥ 10 ♦ 8 ♦ Pli 12 3 ♣ R ♣ 6 ♣ 10 ♣ Pli 13 4 ♣ 8 ♥ 13 A 12 A Pli 14 2 ♠ As ♠ 8 A 11 A Pli 15 8 ♠ 3 ♠ 4 ♠ V ♠ Pli 16 R ♠ 5 ♠ 7 ♠ C ♠ Pli 17 10 ♠ 7 ♣ 9 A 6 ♠ Pli 18 9 ♠ 9 ♣ 8 ♣ V ♣ SCORE + 58 LLaa DDoonnnnee 21 - 20 - 12 - 11 - 7 - 4 - Ex D - C - V - 6 9 - 7 - 5 - 2 R - 8 - 4 - 3 - As C - V - 10 - 5 3344 Vous, les joueurs
  • 35. COMMENTAIRES (Signalisation FFT en défense) Pli 1 : Sur l’entame du 2 d’atout non demandeur du fond, Nord pose le 18 alors qu’il n’est pas le dernier défenseur à jouer, ce qui laisse penser qu’il détient le Petit. Ouest pisse et le preneur en profite pour s’excuser pour protéger ses deux maîtres. Pli 2 : Nord ne doit pas s’emballer avec le Petit et ne pas jouer le Valet de son doubleton ♦. Il doit plutôt chercher la coupe. Pour cela, il entre dans la Dame de son mariage 4ème à ♣, d’autant plus que la couleur était absente au chien. Nord reste en main. Pli 3 : Comme le preneur a fourni ♣, Nord doit tourner la couleur. Bien que Sud ait relevé trois blanches à ♥ au chien, Nord préfère jouer dans cette couleur plutôt que dans ses trois ♠ blancs qui plus est sont menteurs. L’ouverture sous sa 5ème à ♥, du 4 pour annoncer la Dame, est la bonne : la coupe de l’attaquant est trouvée. Pli 4 : Comme prévu, Sud joue le Roi de sa longue qui passe et sur lequel Ouest a pris soin de poser le 9 vu qu’il possède la tenue. Pli 5 : Sud revient ♦. Sur le Valet de Nord, Ouest informe ses partenaires qu’il tient le preneur, ayant fait une descendante (9 puis 5 de ♦). Pli 6 : Nord a fait attention aux cartes d’Ouest, mais il ne peut déclencher atout avec le Petit. Il choisit de retourner à ♥ malgré la pose du Cavalier chez Est au 1er tour. Le Roi est mort et Sud respire car il a déjà pris 10 points dans sa coupe, ce qui le rapproche désormais fortement de la gagne. Le retour ♥ de Nord, qui n’a pas joué atout suite à l’annonce d’Ouest, confirme qu’il détient le Petit. Pli 7 : Sud continue à pousser sa longue. Est prend l’initiative de couper du 14, voulant de suite rentrer le Petit de Nord et développer le flanc atout. Une seule carte le gêne, le 17, et bien entendu, Nord le possède. Quand tout va mal, tout va mal ! Ouest lâche sa Dame puisque tous ses ♦ sont maîtres. Pli 8 : Nord sait désormais qu’Est n’a plus de ♥. Il décide cependant de ne pas ouvrir ♠ pour ne pas faire faire au preneur une éventuelle impasse gagnante ou rejouer ♣ pour ne pas lui donner un pli. Même si le risque de faire sauter l’atout de protection du fond et de mettre en danger le Petit existe, Nord choisit d’envoyer le Valet de ♥ à la surcoupe et de mettre ainsi le preneur en difficulté. Sud bloque du 21 pour ne pas se faire fourchetter un atout et un point est un point, ce Valet peut lui permettre de remplir son contrat. Plis 9 et 10 : Enfin ! Au 4ème tour de ♦, Est parvient sur le 15 à sortir le Petit de Nord. Il peut désormais lancer atout, le 16, qui décroche le 20 de Sud qui n’a plus la maîtrise à l’atout. Il reste le 19 et le 13 dehors. Pli 11 : L’attaquant envoie son denier ♦, sur lequel tombe de suite le 19 pour sa plus grande joie. Il est certain de faire au moins l’un de ses deux tarots (11 ou 12). Nord défausse la Dame de ♥, dernière pièce restante de la coupe. Pli 12 : Est est bloqué en main du fond, sans ♥ ni atout désormais, et doit choisir entre l’ouverture ♠ ou le retour ♣. Comme Sud a ramassé le Cavalier de ♠ 2nd au chien et que Nord possède le Roi de ♣, Est prend l’option de répéter ♣. Nord choisit de poser le Roi sur lequel Sud fournit du 10. Pli 13 : Nord joue son ultime ♥ qu’Ouest achète du 13 maître, absorbant ainsi le 12 d’atout de Sud qui masque le 11. Est se débarrasse de son dernier ♣. Pli 14 : Sud ne va pas cacher longtemps son atout car Ouest, qui a débordé, le lui fait poser de suite. Pli 15 : Désatouyé, Sud conserve son Valet de ♣ affranchi et joue par les ♠. Il envoie le Valet pour faire tomber le Roi et encaisser le Cavalier, mais Est duke. Final de coup : La défense réalise l’antépénultième et l’avant dernière levée, mais le preneur ferme du Valet de ♣. Conclusion : Sud gagne de quatre. Il aurait peut-être pu gratter un point de plus si au pli 15, il avait joué le Cavalier de ♠ qu’Est lui aurait peut-être refusé... En tout cas, Sud a fait un bon écart et a profité d’une défense bloquée par le Petit et qui l’a rentré trop tardivement. Ouest avait peut-être la clé au pli 5 : au lieu de confirmer la tenue, il pouvait lever de la Dame de ♦, ayant la totale maîtrise à la couleur, et envoyer un atout impair demandeur. Nord pouvait aussi influer sur le jeu si au pli 2, il avait joué dangereusement le 17. En effet, sur chien blanc, il peut penser que si Sud n’avait pas les atouts maîtres, il aurait encaissé au lieu de s’excuser. Mais Est a pu aussi entamer sous le 21... Le 17 était donc trop aléatoire. SSOOLLUUTTIIOONNSS DDEESS JJEEUUXXpage 28 Mots Fléchés Le licencié mystère C U A T T A C H E O U V E R T A U B E U R E A M I I N S C R I S O R I S T I M I D E S D E S E R T C E N T E U E U D S T A R A V E N A N T E M E L A N G E F L A S E A U L R E F U S A E I S O L E E I M A G E S T E N O N S S E C P P O R C N S A C R I F I E E O G A I N A E R E R S K I E F E L I N Z A 1) Le licencié mystère est Armand BAILLEUL, ancien président de la FFT, à qui nous voulions rendre hommage. C’est enfant qu’Armand apprend le Tarot, en famille, mais il joue surtout avec les copains. Amoureux du jeu, il se rendra plus tard régulièrement dans un café parisien et va se laisser entraîner par l’un des joueurs du troquet au club du PLM, rue Lecourbe. Le Tarot et la FFT sont en pleine émancipation à laquelle Armand décide de participer. Il sera entre autres responsable de la CCN avant d’être le 3ème président de la FFT. Savez-vous combien d’années Armand a occupé ce poste ? Dix-neuf ans, de 1982 à 2001, d’où le premier indice. 2) Création des championnats Séries, Quadrettes et Libre, apparition des écoles de Tarot et du Championnat de France Jeunes, transfert du siège de la FFT à Chalon-sur-Saône et nous en passons, toutes ces actions ont été possibles grâce à sa détermination, mais aussi car il a su s’entourer de précieux collaborateurs, tels que les bourguignons Jean BOUSSARD ou Joël RICHY en photo sur l’indice 2. 3) Il a donc bien mérité son titre de président d’honneur et la médaille de la FFT qu’il a reçue lors de l’AG des 40 ans de l’association en 2013. 4) En 1983, c’est un autre trophée qui lui est remis à Blois, celui de Champion de France Interclubs Open (Coupe de France aujourd’hui). Il était accompagné d’Alain ENAUX, Christian FONTAINE, Jean-Claude BOURROUSSE, Daniel HOMMET, Jean CAITI, Guy PELON et André TCHELEBIAN. Tous représentaient le Chelem Club Maisonnais. 5) Armand fait toujours de la compétition et a entraîné son épouse Marie-Claire et Olivier, le troisième de leurs enfants, dans l’aventure. 6) Armand adore les chiens et a eu de nombreux boxers dont un qui s’appelait Tarot ! Retraité des assurances et de la vente, il s’occupe de son chien Tigrou et s’adonne aux mots croisés. Il “skype” aussi, paraît-il ! 3355Vous, les joueurs