Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Tarotmag n°20

826 vues

Publié le

Un grand merci à tous nos bénévoles !
Cette saison est déjà fort avancée. Les rendez-vous de début de saison ont été remarquables, que ce
soit en termes d’organisation ou de participation.
Le comité Nièvre Yonne nous a montré son savoir-faire en accueillant dans de très bonnes conditions
les Championnats Quadrettes, toujours difficiles à mettre en place avec 624 qualifiés.
Le comité Charentes a été quelque peu débordé par une fréquentation en hausse constante, mais a
fourni les efforts nécessaires pour mener à bien la 5ème édition du Libre Senior. Le nouveau maire de
Rochefort, rencontré récemment, a promis de placer une priorité sur ce dossier pour accueillir les
participants dans de meilleures conditions.
La ville de Pontarlier, haut lieu pour nos grandes cartes, a encore connu un franc succès et a atteint
un nouveau record de participation, plus de 7100 joueurs toutes épreuves confondues.
De telles manifestations ne sont possibles que grâce aux personnes qui oeuvrent dans l’ombre, à
longueur d’année, pour mettre en place ces grands rendez-vous nationaux. Il est important de rappeler
que ce genre d’organisation n’est envisageable qu’avec de fortes équipes très motivées et structurées.
Avant de vous retrouver à Evian, Vichy ou lors de l’Assemblée Générale de la Fédération dans
l’Aveyron, je réitère mes plus grands remerciements à tous nos bénévoles.
Cordialement,
Emmanuel STEFANAZZI
Président de la FFT

Publié dans : Sports
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Tarotmag n°20

  1. 1. Un grand merci à tous nos bénévoles ! Cette saison est déjà fort avancée. Les rendez-vous de début de saison ont été remarquables, que ce soit en termes d’organisation ou de participation. Le comité Nièvre Yonne nous a montré son savoir-faire en accueillant dans de très bonnes conditions les Championnats Quadrettes, toujours difficiles à mettre en place avec 624 qualifiés. Le comité Charentes a été quelque peu débordé par une fréquentation en hausse constante, mais a fourni les efforts nécessaires pour mener à bien la 5ème édition du Libre Senior. Le nouveau maire de Rochefort, rencontré récemment, a promis de placer une priorité sur ce dossier pour accueillir les participants dans de meilleures conditions. La ville de Pontarlier, haut lieu pour nos grandes cartes, a encore connu un franc succès et a atteint un nouveau record de participation, plus de 7100 joueurs toutes épreuves confondues. De telles manifestations ne sont possibles que grâce aux personnes qui œuvrent dans l’ombre, à longueur d’année, pour mettre en place ces grands rendez-vous nationaux. Il est important de rappeler que ce genre d’organisation n’est envisageable qu’avec de fortes équipes très motivées et structurées. Avant de vous retrouver à Evian, Vichy ou lors de l’Assemblée Générale de la Fédération dans l’Aveyron, je réitère mes plus grands remerciements à tous nos bénévoles. Cordialement, Emmanuel STEFANAZZI Président de la FFT L’éditorial d’Emmanuel STEFANAZZI Président de la FFT 3 7 9 14 Agenda Actus infos Triathlon Du 14 au 16 août 2014 Championnats de France Quadrettes 2014 Il y a dix ans Quadrettes et Donnes Libres 16 17 21 25 Résultats Championnats de France Résultats Open nationaux Championnat de France Senior en Donnes Libres 2014 Championnat de France en Donnes Libres 2014 28 29 30 Croisière de la FFT En route vers la Terre Sainte Les consultants Problème contrat et écart La donne par Kamel BOUSBA Sommaire - Direction de la publication : Fédération Française de Tarot - Rédaction et relecture : Patrick BAUMGARTEN, Karine BOULUD, Michaël DEBIESSE, Dominique ECOIFFIER, Jérôme LABARBE, Adrien PEREZ, Isabelle POUZADOUX, Ravi RAVINDIRANE, Emmanuel STEFANAZZI - Composition et mise en page : Adrien PEREZ - Photos : Patrick BAUMGARTEN, Adrien PEREZ - Date de parution : Mai 2014 - Ont collaboré à ce numéro : Pierre PAQUOT, Florent TRIVERO, Kamel BOUSBA, les 5 consultants et de nombreux responsables de clubs et comités. Tarot Mag n°20 22 Nous, la fédé
  2. 2. Actus Infos 1/ Réunion avec les responsables de comité à Pontarlier le samedi 19 avril 2014 Comme de coutume depuis six ans, les présidents de comité et leur CCR étaient conviés le samedi matin du Championnat de France de Pontarlier pour discuter ouvertement des problèmes rencontrés lors de la saison et des évolutions à mettre en place. Ce rassemblement était placé en avant de deux réunions du Conseil d’Administration national (Pontarlier et Vichy). La FFT a diffusé quelques informations générales sur la saison en cours et a fait le point sur les affiliations, la trésorerie, les différents partenariats, le siège social... Les bilans définitifs seront donnés lors de l’AG dans l’Aveyron. Voici les points forts abordés pendant cette réunion : - Calcul des qualifiés Suite à la demande d’Arnaud GUITTIER (président CCR du Centre), un nouveau système de calcul de qualifiés a été étudié. On raisonne actuellement par ligue et si la proposition ci-dessous est validée en CA, on raisonnera par comité. Exemple simple avec 6 comités et 7 places à attribuer : Actuellement, le qualifié supplémentaire va à la ligue C et la place de 1er remplaçant va à la ligue B. Le comité 1 de la ligue A, avec le plus fort indice, était dans ce cas-là lésé. Le nouveau fichier de calcul placerait tous les comités en parallèle, et les remplacements deviendraient nationaux. 33Nous, la fédé Ligue A Ligue B Ligue C comité 1 comité 2 comité 1 comité 2 comité 1 comité 2 Indice comité 1,6 1 1,4 1,3 1,5 1,3 Indice ligue 2,6 2,7 2,8 Qualifiés 2 2 2 Reste 0,6 0,7 0,8 Qualifié supp. + 1 Agenda MAI Sont notés dans l’agenda : - les Championnats de France - les manifestations organisées par la FFT - les tournois, festivals et séjours du magazine JUILLET - 27 au 29 : BROMMAT EN CARLADEZ Assemblée Générale de la FFT - 13 au 20 : BROMMAT EN CARLADEZ Stage jeunes - 28 au 01/05 : EVIAN Championnats de France Séries et Jeunes (page 8) - 6 au 9 : VICHY Championnats de France Triplettes (page 11) AOUT - 14 au 16 : ALBI Grand National de Triathlon (page 7) - 24 au 31 : BROMMAT EN CARLADEZ Stage adultes (TM n°19) - 12 au 19 : ALLIER festival (TM n°19) - 9 au 16 : ALBI festival (page 7) - 1 au 3 : ALES festival (page 15) SEPTEMBRE - 11 au 14 : ARGELES SUR MER festival (page 19) OCTOBRE - 7 au 11 : TOULOUSE Coupe de France et Championnat Espoirs NOVEMBRE - 21 au 23 : AIX LES BAINS Championnat de France Libre Interclubs - 26 au 28 : OLONNE SUR MER festival (page 23) - 3 au 5 : RAMONVILLE festival (page 31) - 6 au 10 : BLANES séjour Tarot (page 24) - 12 au 19 : STE MONTAINE EN SOLOGNE séjour Tarot (page 5) - 21 au 28 : FOURNOLS D’AUVERGNE séjour Tarot (TM n°19) JUIN DECEMBRE - 28 au 04/01 : LISBONNE séjour Tarot (TM n°19) - 14 : LE BARCARES tournoi (TM n°19) - 18 au 22 : VERDUN festival (TM n°19) - 26 : PORT LA NOUVELLE tournoi (page 12) - 7 au 14 : RHODES séjour Tarot (TM n°19) - 15 au 18 : PORTES LES VALENCE Championnat de France Individuel Senior (page 20) - 6 au 11 : MALGRAT DE MAR séjour Tarot (page 27) - 29 au 09/11 : CROISIERE FFT “Terre Sainte” (page 28)
  3. 3. Actus Infos - Tableau des participations Afin que les erreurs qui se sont produites l’an dernier ne se renouvellent pas, le fichier participation est mis en ligne (format pdf). Merci de le vérifier régulièrement et de faire remonter les informations en cas de problème. - Augmentation des qualifiés en Coupe de France de 32 à 64 L’idée est de supprimer la phase ligue et de permettre à chaque comité d’avoir (probablement) ses qualifiés propres en finale nationale. Sur les 64 places, on pourrait garder 8 places pour les comités ayant participé aux quarts de finale de l’édition précédente. Le souci réside dans le fait qu’il y aurait un tour supplémentaire et qu’il faudrait donc jouer un jour de plus. La FFT demande d’y réfléchir et les différentes propositions seront votées, peut-être lors de l’AG au mois de juin. - Points abordés par la CCN Il y a eu beaucoup de problèmes cette année sur l’organisation des championnats qualificatifs, et du coup, de nombreuses réclamations (trop) suite à des erreurs arbitrales. C’est totalement ingérable. Pour rappel, il faut envoyer le RC du comité au président de ligue qui doit le valider, en espérant que chacun respecte cette procédure. Pour plus de clarté, il faudrait peut-être mettre en place un règlement de compétitions régional applicable par tous. Celui du comité Aquitaine est remarquable de clarté, il est présenté en exemple par vidéo et pourrait être pris nationalement. Pour les qualificatifs du championnat donnes libres de Pontarlier, il y a un peu de tout et n’importe quoi : encore des réclamations sur la coupe de l’Ain et la coupe de Bourgogne. Robert LAVIGNE, président du comité Bourgogne, est prêt à changer le format si tout le monde fait la même chose. Michel SOROLLA, président de CCN, précise que la coupe d’un comité et le qualificatif doivent être placés sur deux dates distinctes. Les demandes pour présenter des candidats à l’examen d’arbitrage régional ont afflué. Les CCR doivent faire un tri en amont afin de présenter des personnes qui ont les capacités pour réussir. Certains candidats sont venus passer l’examen, sans avoir vu, ne serait-ce qu’une fois, comment se déroule un championnat. Plus de motivation et d’implication doivent être exigées. - Décisions prises suite à certaines interventions de représentants de comité Pour une renonce consommée en libre, la règle actuelle stipule que le joueur fautif ne peut enchérir sur la donne suivante. Si c’est le preneur qui est responsable, il est pénalisé deux fois. La CCN envisage de ne plus appliquer cette règle pour le preneur. Cette modification sera votée lors du CA de Vichy. 44 Nous, la fédé
  4. 4. LA CDN ET LA CDNPI COMMUNIQUENTLA CDN ET LA CDNPI COMMUNIQUENT Président CDN : P. PAQUOT Président CDNPI : L. MEYNET Décision CDNPI n°2013-7 du 27 décembre 2013 : Monsieur Rémi CARPENTIER, affilié n°1002449, pour avoir tenu des propos discourtois envers une joueuse, avoir eu un manque de fermeté pour le maintien du bon déroulement d’une compétition et avoir ignoré l’incompatibilité sur le fait d’être arbitre et joueur lors d’une compétition, est suspendu de la FFT pendant 3 mois avec sursis. Décision CDNPI n°2013-8 du 27 décembre 2013 : Madame Marjorie CHAPON, affiliée n°2001379, pour avoir été à l’origine de la perturbation d’une compétition lors d’un championnat, reçoit un avertissement. Décision CDNPI n°2013-10 du 27 décembre 2013 : Monsieur Gérard CODINA, affilié n°1012051, poursuivi pour avoir communiqué et annoncé les jeux à sa défense, ne reçoit aucune sanction, la CDNPI n’ayant retenu aucune suspicion de tricherie avérée. Décision CDNPI n°2013-11 du 27 décembre 2013 : Monsieur Stéphane CRAMAILLE, affilié n°1001765, poursuivi pour avoir communiqué et annoncé les jeux à sa défense, ne reçoit aucune sanction, la CDNPI n’ayant retenu aucune suspicion de tricherie avérée. Décision CDN n°2014-1 du 21 février 2014 en appel d’une décision régionale : Monsieur Alain VIRMOUX, affilié n°1016068, pour avoir manqué de respect envers des joueurs et insulté l’arbitre lors d’un championnat, est interdit de tout championnat duplicaté durant une année. Décision CDN n°2014-2 du 21 février 2014 en appel d’une décision régionale : Monsieur Jean-François DERON, affilié n°1001681, pour avoir à de nombreux moments eu des comportements de non- respect d’autrui, est suspendu de la FFT durant 2 années dont une avec sursis. Décision CDN n°2014-3 du 21 février 2014 en appel d’une décision régionale : Monsieur Salvatore PALOSCIA, affilié n°1008446, pour avoir proféré des accusations de tricherie non démontrées à l’égard d’un joueur, avoir invectivé et bousculé l’arbitre, est suspendu de la FFT durant 2 années. Décision CDN n°2014-4 du 21 février 2014 en appel d’une décision régionale : Monsieur Guy FERIE, affilié n°1011746, pour avoir été discourtois avec l'arbitre, avoir commis de nombreuses fautes contre l’éthique en se comportant de manière discourtoise et injurieuse envers d’autres joueurs, est suspendu de la FFT durant 5 années. Décision CDN n°2014-5 du 20 avril 2014 en appel de la décision CDNPI n°2013-9 : Monsieur Fernand LACAUT, affilié n°1003100, pour avoir tenu des propos discourtois et diffamatoires envers un arbitre, est suspendu de la FFT pendant 2 années et 5 jours, dont 6 mois avec sursis. Décision CDN n°2014-6 du 20 avril 2014 en appel de la décision CDNPI n°2013-12 : Monsieur Denis MAZOUYER, affilié n°1014753, pour avoir eu un comportement prêtant à confusion lors d’un championnat quadrette et anormal avec les responsables de son comité, est suspendu de la FFT pendant 6 mois et 5 jours et est interdit de tout tournoi en duplicate en formation (triplettes, quadrettes, équipes) pendant 14 mois et 11 jours. Décision CDN n°2014-7 du 20 avril 2014 en appel de la décision CDNPI n°2013-13 : Monsieur Philippe GUILLERMAUD, affilié n°1006533, pour avoir eu un comportement prêtant à confusion lors d’un championnat quadrette et anormal avec les responsables de son comité, est suspendu de la FFT pendant 6 mois et 5 jours et est interdit de tout tournoi en duplicate en formation (triplettes, quadrettes, équipes) pendant 14 mois et 11 jours. Décision CDN n°2014-8 du 20 avril 2014 en appel de la décision CDNPI n°2013-14 : Madame Claudie TARANTINO, affiliée n°2004144, pour avoir eu un comportement prêtant à confusion lors d’un championnat quadrette et anormal avec les responsables de son comité, est suspendue de la FFT pendant 6 mois et 5 jours et est interdite de tout tournoi en duplicate en formation (triplettes, quadrettes, équipes) pendant 14 mois et 11 jours. 55Nous, la fédé Actus Infos Pour une carte exposée par un défenseur qui joue en formation, certains attaquants adverses, qui connaissent bien le règlement, en profitent pour appeler systématiquement l’arbitre afin de faire appliquer la marque ajustée (parfois plusieurs fois par tournoi). La CCN souhaite assouplir cette règle en ajoutant que l’arbitre jugera s’il doit appliquer la marque ajustée ou non. Une dérogation a été accordée aux Champions de France Libre par Quatre pour qu’ils puissent défendre leur titre, même s’ils ne remplissent plus les conditions requises pour jouer (indice). Un Championnat de France Libre par deux est suggéré. Sa création a déjà été abordée lors de la dernière AG de la FFT et sera remise sur le tapis. Il est vrai que les joueurs de libre ne bénéficient que de deux championnats (individuel et par quatre) contrairement aux joueurs de duplicaté qui en ont cinq (individuel open, individuel par série, triplettes, quadrettes et Coupe de France). La discussion s’est étendue jusqu’au Championnat Individuel Open où il a été évoqué une possible augmentation du nombre de qualifiés qui n’a pas bougé depuis longtemps malgré la hausse des licenciés. On a fait remarquer que le coût journalier pour l’hébergement et la restauration d’un enfant au Championnat de France Jeunes est de plus en plus élevé. Il va être demandé à la Commission Jeunes de se pencher beaucoup plus sur le problème et de modifier le cahier des charges pour instaurer un coût maximum par personne. Eric HABERSCHILL, président de Savoie Mont Blanc, fait savoir que le comité est complètement tributaire du VVF.
  5. 5. 77Nous, la fédé GRAND NATIONAL DE TRIATHLON Organisé par la Fédération Française de Tarot Après le succès du Neuvième Grand National de Triathlon à Aire sur l’Adour, la 10ème édition aura lieu du jeudi 14 au samedi 16 août 2014 pendant le Festival du 15 août d’Albi. Elle se terminera par le tournoi en donnes libres doté indépendamment qui permettra aux équipes mal classées de rester dans la compétition. Règlement de la compétition La compétition est constituée de trois épreuves : un tournoi duplicaté individuel par 4, un tournoi quadrettes et un tournoi en donnes libres par 4. Les résultats des 4 joueurs d’une équipe sont convertis en "Points Triathlon" (PT) suivant une table établie statistiquement à partir des résultats des open nationaux et des finales de Championnats de France. Cette table appelée "Table Chalonnaise" peut être réactualisée tous les ans et doit être disponible et affichée avant le début des épreuves. Il est d’autre part attribué un bonus à chaque joueur en fonction de son dernier classement national. A titre indicatif, pour une équipe dont les 4 joueurs auraient une moyenne de 50% en duplicaté individuel, auraient un total de 0 en libre, et finiraient à 0 point-match en quadrette, le score en point triathlon est de 300 PT (soit 100 par épreuve). Cette épreuve ne porte pas le nom de Championnat de France puisqu’il n’y a pas de qualification pour y participer, elle se déroule pendant l’été et est ouverte à toute équipe de 4 joueurs. Ces 4 joueurs peuvent être issus de n’importe quel comité, à condition d’être à jour de la licence de la saison précédente. Inscriptions et redistribution Les inscriptions doivent parvenir à la Fédération Française de Tarot au plus tard le 1er août 2014. La FFT se réserve le droit d’accepter des inscriptions hors délai pour compléter les tournois. Des équipes seront acceptées sur place 24 heures avant le début du Triathlon à la condition de ne pas perturber l’ordonnancement du tournoi. Les frais d’inscription sont fixés à 50 € par joueur soit 200 € par équipe. Vous devez envoyer un chèque de règlement libellé à l’ordre de la FFT avec la liste des 4 participants. Le Grand National de Triathlon est doté de prix à hauteur de 80 % des frais d'inscription perçus. Cette redistribution est étalée sur 20 % des équipes. D’autre part, trois primes non cumulables sont prévues sur le libre. FESTIVAL DU 15 AOUT Organisé par le Tarot Club des Pays Albigeois PROGRAMME 14h00 21h00 Samedi 9 août Grand Libre Dimanche 10 août Duplicaté Individuel Donnes Libres par équipe de 2Libre parallèle Lundi 11 août Quadrettes Triplettes Libre parallèle Libre parallèle Mardi 12 août Quadrettes Triplettes Libre parallèle Libre parallèle Mercredi 13 août Quadrettes Triplettes Libre parallèle Libre parallèle Jeudi 14 août 13h30 TRIATHLON Duplicaté Individuel Quadrettes Libre parallèle Libre parallèle Vendredi 15 août 13h30 TRIATHLON Quadrettes Triplettes Libre parallèle Libre parallèle Samedi 16 août 13h30 TRIATHLON Donnes libres Grand Libre Libre parallèle Salle climatisée - Arbitrage et homologation FFT Redistribution : 80% + coupes + challenges Frais d’inscriptions Quadrettes, Triplettes et Grands Libres : 20 € - Licenciés : 15 € Libres parallèles : 12 € - Licenciés : 10 € Challenge Louis DIAZ aux 10 meilleurs joueurs du classement des tournois par équipe Challenge Gérard MAVIEL aux 10 meilleurs joueurs du classement général des libres parallèles Renseignements : 06.07.30.65.96 ou 06.64.29.52.71 TRIATHLON- FESTIVALDU 15 AOUTAALBI Salle de Pratgraussals du samedi 9 au samedi 16 août 2014
  6. 6. Championnats de France Quadrettes 2014 C’était de la bombe ! Cette année, les Championnats de France Quadrettes se sont déroulés à Nevers, ville qui avait déjà reçu la Coupe de France de Tarot en 1992 et 1996. Mais le rendez-vous tant attendu des 156 quadrettes qualifiées a failli ne pas avoir lieu. En effet, deux jours avant l’évènement, le mercredi 19 février, une bombe anglaise datant de la 2nde Guerre Mondiale est découverte rue des Docks. Les habitants, dans un rayon de 540 mètres, ont du être évacués et ont été accueillis, le temps du déminage, au Centre-Expo, réquisitionné pour l’occasion. Heureusement, les démineurs ont vite neutralisé “la bête” comme ils l’avaient surnommée (250 kilos dont 140 d’explosifs). Dès le jeudi, en début d’après-midi, les neversois pouvaient réintégrer leur logement et le Centre-Expo pouvait être envahi par le comité Nièvre Yonne. La FFT félicite Gérard BONNET, le président du comité, et toute son équipe qui ont vraiment été à la hauteur tant au niveau de l’organisation que de l’accueil. Aux ouï-dires, cette manifestation a été très appréciée malgré les petites perturbations du samedi soir, entre autresledéclenchementintempestifdel’alarmeincendie (merci au fumeur dans les toilettes...) et une coupure générale de courant dans tout le quartier. Résumé du Championnat D1 Nombreuses sont les équipes potentiellement éligibles au titre de Champion de France, à commencer par la gagnante de séance, la formation parisienne de Jacques GINESTE, qui n’est pas montée sur le podium depuisbiendesannées…Premièredéfense,elleespère bien continuer ainsi ! Six points derrière les leaders, à 65 PM, pointe la formation locale dont le capitaine Olivier PORTKA s’est classé 1er attaquant. Les quadrettes de Véronique LECLERC (Charentes), Jacky GAUDILLIERE (Bourgogne) et Steve ROEDSENS (Picardie) n’ont pas démérité et sont à plus de 50 PM. Les squadras des bourguignons Jérôme JACQUET et Guillaume PORCEDDU sont dans le coup à +34. Ça passe pour les Champions en titre (+24), pour le n°1 français et ses partenaires (+22), pour les francs- comtois vainqueurs de la Coupe de France (+20). Il fallait être positif pour continuer la compétition. L’équipe mixte de Sarthe Mayenne, composée d’Odile LECORVAISIER, Isabelle DEROUIN, Olivier LEGEAY et Jean-Paul SAINTOT, à -3, occupe la plus mauvaise place. Des équipes notoires se retrouvent aussi à la trappe, comme celles de Jean-Régis BOIDIN (Nord Pas de Calais), de Frédéric DAROLLES (Midi- Pyrénées), d’Eric BAJARD (Bourgogne), de Noël RAFFOUX (Poitou Anjou), de Jacky NOVELLO (Centre) et de Véronique VACHER (Loire Forez) qui peut en effet tirer la langue ! La 2ème séance redémarrait tranquillement, mais c’était sans compter sur l’alarme incendie qui s’est mise à retentir au bout d’un quart d’heure de jeu. Les donnes jouées avant l’incident ont été annulées. Les arbitres Karine BOULUD, Nadège BERTHELOT et David GUILLOT ont pu cependant recommencer le tournoi de zéro en échangeant les séries d’étuis entre les différentes catégories. Après cette anecdote, tout est reparti comme il faut, la séance se déroule dans une ambiance studieuse et silencieuse, quand soudain, c’est la coupure d’électricité ! Seul l’attaquant parisien Eric DALPHIN, vainqueur de la 1ère séance, est visible dans le noir grâce à son survêtement fétiche, jaune flash ! Toutes ces péripéties n’ont pas déconcentré le mâconnais Jérôme JACQUET qui a écrasé tous les autres attaquants, remportant le classement à 87 PM. Grâce à cette performance, son équipe s’impose sur cette 2ème manche avec un score de64PM.Lesfrancs-comtoisdeMichaëlCARMAGNAT, bien moyens en 1ère séance, font un beau retour avec +60 et aborderont la finale à une place stratégique. Jacques GINESTE a maintenu le cap et engrange encore plus de 51 PM. Véronique LECLERC et Renaud COURTNEY ne sont pas passés à côté (+28) et seront au dernier tour. Guillaume PORCEDDU, Jacques GAUDILLIERE et Olivier PORTKA flirtent avec le zéro, mais suite à leur bon 1er tournoi, ils seront convoqués pour le lendemain eux aussi. Steve ROEDSENS est à -17 et ça craint… Chose exceptionnelle, Eric DAUER est dernier de séance à -46 ! Soulignons aussi les mauvaises prestations de l’azuréen Stéphane DEGIORGI (-18), du sorèzien Gérard CASCALES (-19) et du parisien Richard JAKOB (-36). Comme quoi tout pouvait arriver dans cette soirée, Laurent GUIRAL (Var Côte d’Azur) a même gagné le classement défense ! Bravo aussi à Jean-Marc ROUILLOT et Fabrice MATTERA. Détachée de 23 points, l’équipe du président d’Ile de France pourra voir venir, mais il ne faudra pas faire la sieste du dimanche après-midi ! Le couteau entre les dents, à +107, Jérôme JACQUET et ses jeunes partenaires (ah mince, il y a Jean-Mimi !) sont 2èmes . Michaël CARMAGNAT a raccroché le wagon de tête, il est 3ème à +88. La régulière Véronique LECLERC le suit de très près. Grâce à son exploit qu’il a conté partout, Laurent GUIRAL est 6ème et totalise 57 points. Les tenants du titre ont le même capital. L’Alsace ne sera pas représentée par ses habituels favoris, mais par Véronique CHASSEUX, Romuald GRENIER, Charles KNAFOU et Alain COULON qui prennent la 13ème et dernière place. Ce sera la seule formation en finale avec un indice de 70 qui aurait pu leur permettre de jouer en 2ème Division. Suite à sa manche négative, l’équipe de la ligue Nord de Steve ROEDSENS, Nicolas LAVAL, Arnauld LEONARD et Sylvain BERNARD prend la porte. Les Champions de France en titre finissent en beauté en remportant la finale qui ne s’est pas gagnée haut cette année, à seulement 37 PM. Les bourguignons de Jérôme JACQUET sont juste derrière à 36 PM. C’est sûr, ils feront partie des lauréats, mais sont-ils 1ers ? Malheureusement non, Jacques GINESTE a effectué le même résultat. Les parisiens, qui ont dominé toute la compétition et qui ont terminé sur une bonne note, sont proclamés Champions de France. Beaucoup de joie et de larmes emplissent Jacques GINESTE et Jean-Claude BOURDON qui n’avaient pas gagné un titre depuis dix ans. La bombe à retardement neutralisée ! 99Vous, les participants AurevoirVéroniqueVACHER,AthmaneBENNACER et Eric DUSART ! Laurent GUIRAL, devant, et Jean-Marc ROUILLOT, du fond, face au parisien Stéphane MARTY
  7. 7. Pour information, ils n’avaient jamais perdu à Nevers, ayant levé la Coupe de France deux fois ici. Leurs partenaires Eric DALPHIN et Michel SILBERSTEIN sont enfin sous les projecteurs et inscrivent à leur palmarès leur 1er titre qu’ils méritaient tant. Il faudra encore attendre pour Jérôme JACQUET, Jean-Michel BERNARD, Nicolas PELLICCIOTTA et Aurélien MIGNOTTE, qui sont quand même Vice Champions de France et qui peuvent savourer cette belle place. Par contre, l’heure est aux comptes pour déterminer qui montera sur la dernière marche du podium. Les 31 points d’Olivier PORTKA, parti de trop loin, ne lui suffiront pas. Bien qu’il ait gagné le classement défense, Michaël CARMAGNAT termine à -12 et ne peut prétendre à une récompense. Il en est de même pour Véronique LECLERC qui s’est un peu effondrée (-16). Laurent GUIRAL ne fanfaronne pas à -66 et de surcroît dernier défenseur. Au dernier rang du classement, à -72, les jeunes san germinois Aurore et Guillaume PORCEDDU, Paul et François VILLIERS ont passé un sale après-midi. Finalement, la 3ème place revient aux vainqueurs de l’édition précédente, à savoir Renaud COURTNEY, Jérémy MOYERE (meilleur attaquant de la finale), Bruno FOUCHER et Stéphane SICRES qu’il faut également féliciter car ils sont toujours présents dans les grands rendez-vous. Les nivernais Olivier PORTKA, Gilles NAVARRO, Michel JUDEAU et Olivier AUBERT échouent de peu à domicile, mais qui sait, si un nouveau Championnat est organisé à Nevers, peut-être auront-ils la possibilité de se venger ! Résumé du Championnat D2 Sous les ordres de Jérôme LABARBE et Laurent FONTAN, ce sont les aquitains Eric BRIZARD, Lise JONC, Alain PRESLE et Jean-Claude BLUT qui sortent des stèles le plus vite pour s’imposer lors de cette 1ère séance avec +75 PM. Ils devancent de 8 points les normands des frères LEFRANC et les jeunes pontissaliens amenés par leur président Bernard CLERC. Stéphane Jeanneau (Ile de France), 3ème l’an dernier, souhaite encore faire mieux et prend donc un bon départ à +59. Beaucoup d’équipes forment un peloton compact autour des 25 PM dont les bourguignons de Jean-Pierre SEGUIN ou encore les midi-pyrénéens de Philippe DELCAILLAU. Pierre STEBER(Ain)ouLionelGAUTEUR(SavoieMontBlanc) doivent leur salut à leur attaquant, respectivement 1er et 2ème de séance. Sandra CARMAGNAT, Perrine PORRET et Lynda GROSSI, accompagnées de leur fidèle servant Sébastien MOUGIN (Franche-Comté), militent pour le pouvoir aux femmes. Pour avoir droit de voir le 2nd départ, il fallait être positif puisque ça passe à +1,4 alors que les premiers éliminés terminent à-0,1.LespoitevinsThierryPRET,ClaudePASCREAU, Stéphane GUILLE et Jean-Marie DELAFONT devront tenter leur chance une prochaine fois. C’en est fini aussi pour le neversois Bernard VALLET, traumatisé peut-être par l’épisode de la bombe… En 2ème séance, on prend (presque) les mêmes et on recommence ! Le leader Eric BRIZARD ne parvient pas à confirmer mais même avec un score de -5, il pourra participer à la finale, en l’abordant même à la 4ème place. Antoine LEFRANC s’empare une nouvelle fois de la 2nde place de séance à +56 tandis que Bernard CLERC a progressé de deux places, ce qui signifie qu’il a gagné le tournoi à + 62. C’est tout logiquement que les francs-comtois occupent la pole position avec +133, mais les normands sont sur leurs traces, à seulement 6 petits points. Derrière les deux premiers, ce n’est pas un trou qu’il y a, mais un gouffre puisque les 3èmes , les bourguignons de Jean-Pierre SEGUIN, pointent à 65 PM ! Sauf cataclysme, le titre devrait se jouer entre les deux leaders. Auteurs des deux meilleures performances en attaque, Philippe DELCAILLAU et Stéphane JEANNEAU parviennent à entrer en dernière manche en 7ème et 8ème position. PierreSTEBERseralàaussi,maispasLionelGAUTEUR. En 13ème et dernière place qualificative, on retrouve Sandra CARMAGNAT qui devance de 0,148 PM les franciliens Bernard COULOMBE, Jacky FORTIN, François LAROCHE et Lionel PUIDEBAT, premiers éliminés. En finale, dans la stèle numéro 1, la quadrette du club Atouts Maîtres de Pontarlier ne laisse à aucune autre l’honneur de gagner le prestigieux dernier tour. Elle accumule encore 50 PM pour l’emporter largement, apportant un nouveau titre de Champion de France à la Franche-Comté. Le tenant du titre en 2ème Série, Jérôme GAGELIN, renoue donc avec la victoire alors qu’Antony INVERNIZZI et Hervé KRATTINGER goûtent pour la 1ère fois à ce plaisir, plaisir que Bernard CLERC attendait depuis 1991, date à laquelle il avait remporté les Triplettes Espérance à Vichy. Les normands Antoine et Hervé LEFRANC (Champions de France Quadrettes Open en 1992), Jean-François MOREAU et Erwan GUEGAN sont passés à travers la finale (-6), mais n’ont aucun regret à avoir, conservant leur 2ème place. Habitués des podiums nationaux, Jean-Pierre SEGUIN, Claude VINCENT, Jacques ROUSSEAUX et François DAUBIGNEY (Bourgogne) ne ratent pas la 3ème marche, contrairement à Philippe DELCAILLAU (4ème ) et Stéphane JEANNEAU (5ème ), une fois de plus très performants en attaque. Eric BRIZARD, qui avait si bien commencé, n’a réalisé que 4 points en finale, il termine 6ème . Sandra CARMAGNAT n’a pu remonter qu’une seule place. Le “Girl Power” n’a pas été entendu, mais les filles se consolent en voyant leurs amis du comité triompher. Quant à Pierre STEBER, il a sombré en cette fin de week-end (-82), il finit 13ème . Félicitations à tous les participants pour leur exemplarité et leur fair-play tout au long de la compétition. 1100 Nous, la fédé Le podium Quadrettes D1 Le podium Quadrettes D2 Une 4ème place de plus pour Yves CHEKLI qui défend avec Philippe GRILLET, caché, et Christian BALDACCHINO pour Philippe DELCAILLAU. Grrr ! “Yoyo”, 24ème attaquant sur 26 !Vue sur la 1ère séance D2
  8. 8. Résumé du Championnat D3 Le trio d’arbitres n’était pas au complet pour la remise des badges, certains ayant une réunion. Jean-Michel SAGEOT, l’un des derniers arbitres nationaux nommés par la CCN, remplissait cette tâche. Pour anecdote, il a demandé à Armand BAILLEUL de lui présenter sa licence pour obtenir les badges de son équipe. Plus tard et tout en rigolant bien sûr, l’ancien président de la FFT est allé trouver Ravi RAVINDIRANE et Philippe PERELLI, les deux autres arbitres, en leur suggérant de faire mettre plus souvent sa photo dans le TAROTmag afin de se faire connaître de la nouvelle génération ! Le message est passé ! En 1ère séance, Armand, entouré de sa femme Marie- Claire, de son fils Olivier et de l’ancien commissaire aux comptes de la FFT André SILVESTRE, affiche 28 PM. Il n’a pas gagné, mais ça passe facile pour le prochain tour. Comme en D2, ce sont des aquitains qui ont pris le commandement, en effectuant un score pharamineux de 90 PM. Bravo à Fabien DOMINGUEZ et à ses partenaires qui ont pris une avance confortable de 30 PM sur leurs poursuivants, les provençaux de Marc FAVEDE. Mais attention, la route est longue ! A plus de 50 PM, on retrouve aussi les charentais de Serge GUILBON qui ont gagné le classement attaque et les ch’tis de Cédric DORVEAUX qui se sont quant à eux illustrés en défense. Evelyne RIBEMONT, qui joue désormais dans la Nièvre, n’a rien perdu de son talent et offre la 5ème place de séance à son équipe (+42). Pour le jeune Kevin CHARLET, partenaire du moins jeune Bernard DUBOIS, ancien administrateur de la FFT et ancien président de Drôme Ardèche, l’aventure continue (+23). Ils sont acompagnés pour l’occasion d’Evelyne et Jean-Claude MARIE. En D3, à -1, ça passe, l’équipe francilienne de Jean- Luc GREGOIRE est soulagée. Les bourguignons Fabrice DECLAS, Fabien ALLOIN, Maurice GUESDON et Gilles DESSOLIN, à -3, ne sont pas retenus pour le 2ème tour. Ravi RAVINDIRANE, l’arbitre chef, a vécu pendant cette séance un moment sympathique. Lorsqu’il a annoncé à la position charnière qu’un joueur de la défense devait descendre les étuis d’une table, il a vu toute une défense se lever, laissant les étuis sur la table et faire -1 ! L’attaquant, resté sagement assis, n’a rien compris ! Quelques explications, quelques rires et tout est rentré dans l’ordre. C’est le charme de la D3 où des nouveaux licenciés ont eu la chance de se sélectionner dès leur 1ère année de pratique, sans avoir assimilé pour autant le fonctionnement d’un tournoi quadrettes. La D3 connaît les mêmes péripéties que les autres divisions qui resteront des bons souvenirs pour la plupart ! Marc FAVEDE persiste et réalise encore une soixantaine de points. Cette fois, il s’empare de la séance et il prend même la tête du classement provisoire car Fabien DOMINGUEZ n’a effectué que 11 PM. Cédric DORVEAUX est toujours dans le coup (+36), finissant encore 1ère défense. Au général, il occupe le 3ème rang (+93), à 33 points des provençaux et à 11 points des aquitains. Aux 4ème et 5ème places du général, on retrouve le président de CCR de Bretagne Claude LE ROUX dont l’attaquant a cartonné (+85), ainsi que Philippe DOMECK de l’Allier. Ces deux formations sont quand même déjà distancées de 27 PM. Il faudra assurer en finale ! Qu’ont fait les autres équipes dont a parlé tout à l’heure ? La famille BAILLEUL a réitéré un gros +20 et participera au dernier tour. Les autres franciliens, Jean-Luc GREGOIRE, Rabat BELHCEN, Michel ITOUCHENE et Jean-Michel DOLE, les rescapés, se sont rattrapés (+18), mais ça ne suffira pas : ils terminent 14èmes du général et sont malheureusement cette fois sous le trait noir. Le léger score négatif (-5) d’Evelyne RIBEMONT et ses coéquipiers Sylvain CHAIZY, André PARIZOT et Patrice JAMME n’est pas un souci pour accéder à la finale. Serge GUILBON peut aussi supporter son mauvais résultat (-19) suite à sa bonne 1ère prestation. Par contre, pour les drômois de Kevin CHARLET, leurs -12 sont rédhibitoires. Pire qu’en D1, la finale D3 se gagne à seulement 24,7. Cédric DORVEAUX est l’auteur de ce score. Pour information, son équipe remporte pour la 3ème fois consécutive le classement défense. Chapeau ! A 19 PM suivent Marc FAVEDE et Philippe DOMECK. Fabien DOMINGUEZ et Serge GUILON sont tout juste positifs. Evelyne RIBEMONT et Armand BAILLEUL sont passés à côté. Que dire des bretons Claude LE ROUX, Jérôme JEGOUSSE, Karine LAMOTHE et Jean GOURITEN, 4èmes avant la finale, qui sont dans les choux à -29, héritant de la dernière place de séance. Vous l’aurez compris, le haut du classement ne va pas bouger, suite aux faibles résultats obtenus lors de la finale. C’est donc le comité Provence, représenté par Marc FAVEDE, Cédric BIAGINI, Philippe BULKOWSKI et Jean-Michel AMEVET, qui sort victorieux. Bravo aux nouveaux Champions de France. Tous en survêtement bleu, Cédric et François DORVEAUX, Bruno DIDION et Dominique GUILLAUMEE ne voulaient louper la photo. Ils terminent Vice Champions, après, rappelons le, avoir gagné les trois classements défense, ce qui est exceptionnel. Partis très fort, Fabien DOMINGUEZ, Michel NICOLAOU, Yohan GIRAUDAU et Jean- Michel BAUDET ont réussi à sauver les meubles, montant sur la 3ème marche du podium. Le quatuor de l’Allier Philippe DOMECK, Yves GUIGNARD, Jean- Claude VENTURINI et Yves MAZZEO finit 4ème . Il lui manquait quand même une vingtaine de points pour être médaillé. Serge GUILBON, Armand BAILLEUL, Claude LE ROUX et Evelyne RIBEMONT font un tir groupé entre la 7ème et la 10ème place. Le podium D3 1133Vous, les participants L’ex-président de la FFT à l’attaque ! Bernard DUBOIS, Evelyne et Jean-Claude MARIE, appliqués contre le jeune lyonnais Florian AMARGIER Ça sent pas bon pour Jean GOURITEN et Claude LE ROUX qui, en plus, se tient la tête !
  9. 9. 1144 Vous, les champions Il y a dix ans ... en 2004 Les Championnats de France Quadrettes à Chalon-sur-Saône Il y a dix ans, seulement deux Championnats étaient organisés : les Quadrettes “Open” et les Quadrettes “Promotion”. A l’époque, il y avait moins d’équipes sélectionnées pour les finales nationales : 39 dans la catégorie “Open” pour seulement 26 en “Promotion”. Les compétitions et les tournois parallèles se déroulaient à Chalon- sur-Saône, ville dans laquelle était implantée le siège de la FFT. Les participants concouraient encore à la Salle Marcel Sembat, à la Maison des Syndicats et au Clos Bourguignon. En Quadrettes “Open”, la domination a été parisienne puisque quatre équipes du comité figuraient dans les cinq premières places du classement général intermédiaire. Le regretté Jean-Paul BESSAS, ancien président d’Ile de France, et ses coéquipiers Pascal ARONICA, Frédéric JULLIARD et Eric SICHERE, ont remporté la finale, mais n’ont terminé que Vice Champions de France. Ils n’ont pu détrôner les leaders Jean-Claude BOURDON, Jacques GINESTE, Didier MASQUELIER et Ricardo SALVADOR qui, même s’ils ont fléchi lors de la dernière séance (+13 quand même !), avaient trop d’avance. Et un titre de plus pour ces grands Champions qui ignoraient que ce serait le dernier d’une longue série avant longtemps... Il n’y aura pas de triplé francilien, la formation de Richard JAKOB ayant échoué à la 4ème place. Ce sont des Mayennais qui ont réussi, grâce à leur régularité dans la compétition et leurs 46 PM en finale, à monter sur la dernière marche du podium. Bravo à Jean-François HAINCOURT (président actuel), son fils Mathieu, Yveline et Dominique CHATELAIN. En “Promotion”, quatre équipes se sont tiré la bourre. André RAEL, l’un des responsables actuels d’Aquitaine, Corinne SENOTIER, Adrien et Bernard MARCOTTE, se sont imposés avec 124 PM. Les seconds sont des jeunes alsaciens : Christophe SCHEBACHER, Céline REEMEN, Adi MELLUL et Mayke WOLFF. En tête en 1ère séance, les languedociens Bruno DEFOORT, Monique COZZOLINO, Jean-Pierre PERSICO et Olivier BAUDOT devront se contenter de la 3ème place. La troupe bisontine de Sullivan GAILLARDET finit 4ème , à 7 PM du podium. La rédaction vous propose cette nouvelle rubrique, un flashback dix ans en arrière avec résultats, photos, anecdotes... La FFT espère que vous aurez plaisir à revivre certains évènements et que ces images du passé vous donneront sourire et émotions. Le Championnat de France Donnes Libres à Pontarlier 300 joueurs étaient qualifiés pour participer au 15ème Championnat de France en Donnes Libres, le 14ème à Pontarlier, Nice l’ayant accueilli pour sa 1ère édition. La compétition se déroulait ainsi : 300 au départ, puis 140, puis 68, puis 28. En finale, on éliminait à chaque tour, rien n’a changé depuis. Cette année-là, deux normands ont atteint la table ultime et n’ont pas laissé parler les autres joueurs. Sébastien DEBRIS a enchéri le premier, demandant une prise, puis une garde, toutes deux chutées. René MICHAUX, entré Nord, a réalisé les deux contrats suivants qu’il a gagnés. Il a donc été proclamé Champion de France devant Patrick FARNAULT (Centre) et Franck PUTINIER (Var Côte d’Azur). Sébastien DEBRIS a terminé en toute logique 4ème , ayant le plaisir d’être filmé, pas comme cette année (15ème ). En 2004, Jean- Philippe CELSE, 12ème , n’avait pu passer devant les caméras, il ne pourra plus le dire ! La Fédération Française de Tarot en deuil Le lundi 24 mai 2004, la FFT perdait son premier Vice président, Aimé JACONO. Grand joueur, Champion de France Triplettes à deux reprises, il avait décidé de se consacrer à la CCN plutôt qu’à sa passion. Soucieux du moindre détail, il voulait véhiculer une image immaculée du Tarot. Pour cette droiture et sa bonne humeur qu’il savait communiquer, il était respecté de tous. D’autres administrateurs nous ont quittés, Alain PAYEBIEN, Philippe CARDON, Jean-Paul BEAL et, quasiment dix ans après Aimé, Jean ELOY qui s’est éteint le 17 mars dernier. Ancien président de la FFT, homme de terrain, il était un très grand fédérateur, arrivant à réunir les gens autour du jeu ou de ses légendaires histoires drôles. Gardons en mémoire sa gentillesse et sa joie de vivre.
  10. 10. CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D1CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D1 1/ GINESTE Jacques, BOURDON Jean-Claude, DALPHIN Eric, SILBERSTEIN Michel (Ile de France) : 177,080 2/ JACQUET Jérôme, PELLICCIOTTA Nicolas, MIGNOTTE Aurélien, BERNARD Jean-Michel (Bourgogne) : 153,977 3/ COURTNEY Renaud, FOUCHER Bruno, MOYERE Jérémy, SICRES Stéphane (Midi-Pyrénées) : 104,214 4/ PORTKA Olivier, JUDEAU Michel, NAVARRO Gilles, AUBERT Olivier (Nièvre Yonne) : 89,107 5/ CHARRAS Jean-Marc, DESANTI Nathalie, BOULEY Jean-Pierre, HAOUI Rachid (Vaucluse) : 77,768 6/ CARMAGNAT Michaël, PEREZ Adrien, BECAM Thierry, DONZEAU Philippe (Franche-Comté) : 72,247 7/ LECLERC Véronique, METAYER Georges, PEROCHON Jean-Michel, ROCHE Jonathan (Charentes) : 66,688 8/ GAUDILLIERE Jacques, CLAR Patrick, JAILLOUX Pascal, KETCHEDJI Yvan (Bourgogne) : 65,715 9/ DROUAN Fabien, LUJIC Olivier, MAILLARD Clément, THOMAS Jean-Paul (Bretagne) : 58,747 10/ COULON Alain, KNAFOU Charles, CHASSEUX Véronique, GRENIER Romuald (Alsace) : 58,671 11/ TROCHUT Jean-Marie, GUAY Jean-Noël, FOREST Philippe, PRADES Daniel (Charentes) : 14,176 12/ ACHAB Philippe, GUIRAL Laurent, MATTERA Fabrice, ROUILLOT Jean-Marc (Var Côte d’Azur) : - 28,454 13/ PORCEDDU Guillaume, PORCEDDU Aurore, VILLIERS François, VILLIERS Paul (Bourgogne) : - 57,319 LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D2CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D2 1/ INVERNIZZI Antony, CLERC Bernard, GAGELIN Jérôme, KRATTINGER Hervé (Franche-Comté) : 204,873 2/ LEFRANC Antoine, LEFRANC Hervé, MOREAU Jean-François, GUEGAN Erwan (Normandie) : 124,420 3/ SEGUIN Jean-Pierre, VINCENT Claude, ROUSSEAUX Jacques, DAUBIGNEY François (Bourgogne) : 88,330 4/ DELCAILLAU Philippe, BALDACCHINO Christian, CHEKLI Yves, GRILLET Philippe (Midi-Pyrénées) : 78,890 5/ JANNEAU Stéphane, ENAUX Alain, PAQUOT Danielle, PAQUOT Pierre (Ile de France) : 75,422 6/ BRIZARD Eric, JONC Lise, PRESLE Alain, BLUT Jean-Claude (Aquitaine) : 74,335 7/ MAUCLERT Stéphane, COURANT Angélique, LELLOUCHE Philippe, RAHAMANE Hanifa (Champagne Ardenne) : 69,590 8/ FONTAINE Patrice, MONTAGUT Patrick, GINESTE Gérard, CAUSSE Rose-Marie (Languedoc Roussillon) : 67,525 9/ MAUGRION Eric, CRETON Vincent, QUILLERIER Hubert, SEGUIN Antoine (Ile de France) : 42,170 10/ RODRIGUEZ Vincent, PHILIPOT Antoine, RIVA Thierry, ZIGLER Tony (Val d’Adour) : 19,206 11/ MORAT-LEVRIN Jean-Claude, PERROT Dominique, TATREAUX Jean-Paul, GUILLEMIN Bernard (Bourgogne) : 17,672 12/ CARMAGNAT Sandra, MOUGIN Sébastien, PORRET Perrine, GROSSI Lynda (Franche-Comté) : - 0,745 13/ STEBER Pierre, IRVAZIAN Simon, PAUGET Michel, PERRET Gabriel (Ain) : - 85,535 CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D3CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D3 1/ FAVEDE Marc, BIAGINI Cédric, BULKOWSKI Philippe, AMEVET Jean-Michel (Provence) : 151,795 2/ DORVEAUX Cédric, DIDION Bruno, DORVEAUX François, GUILLAUMEE Dominique (Nord Pas de Calais) : 125,063 3/ DOMINGUEZ Fabien, NICOLAOU Michel, GIRAUDAU Yohan, BAUDET Jean-Michel (Aquitaine) : 109,605 4/ DOMECK Philippe, GUIGNARD Yves, VENTURINI Jean-Claude, MAZZEO Yves (Allier) : 90,434 5/ LEFEBVRE Christian, PLOUVIN Olivier, MOUTON Jean-Richard, HALFORT Jean-Pierre (Nord Pas de Calais) : 75,513 6/ BELHOMME Jean-Marc, GILLET Thierry, DURGET Julien, BESANCON Simon (Franche-Comté) : 56,285 7/ GUILBON Serge, AUDEBERT Alain, BARREAUD Jacques, CHAPEAU Gilles (Charentes) : 35,419 8/ BAILLEUL Armand, BAILLEUL Olivier, SILVESTRE André, BAILLEUL Marie-Claire (Ile de France) : 31,187 9/ JEGOUSSE Jérôme, GOURITEN Jean, LAMOTHE Karine, LE ROUX Claude (Bretagne) : 29,126 10/ RIBEMONT Evelyne, CHAIZY Sylvain, PARIZOT André, JAMME Patrice (Nièvre Yonne) : 27,697 11/ TREZEL Renaud, WAUQUIER Bruno, COURTOIS Christophe, PAUTET Lionel (Picardie) : 18,485 12/ MAITRUGUE Claudine, RIGOLOT Josette, MAIRE Odile, POUX Gérard (Franche-Comté) : 10,472 13/ LAVILLE Bruno, RICHARD Thierry, MAUDUIT Loïc, DUBOIS Patrice (Poitou Anjou) : 2,774 1166 Vous, les champions
  11. 11. 1/ CHENE Alain (Lyonnais) : 1290,5 2/ BRENOT Roland (Franche-Comté) : 1141,75 3/ LOURS Jean-Marc (Loire Forez) : 1090,75 4/ ROYBON Gérard (Var Côte d’Azur) : 1073,25 5/ BOIREAU Marc (Charentes) : 1069,5 6/ COLIN Jacques (Charentes) : 1027,5 7/ ESCOBAR Jean (Centre) : 1023,5 8/ CARVALHO Joaquim (Bretagne) : 929 9/ DESSON Gérard (Nièvre Yonne) : 821,25 10/ LAFON Henry (Aquitaine) : 815,5 11/ BOYER Jeanine (Provence) : 809,25 12/ GUILBERT Sophie (Ile de France) : 795 13/ LONGUECASSAGNE Jacques (Midi-Pyrénées) : 772 14/ VAN LANCKER Daniel (Sarthe Mayenne) : 706 15/ QUILLARD Jean (Bourgogne) : 694,75 16/ PIERRE Alain (Savoie Mont Blanc) : 679,75 17/ PRANDI André (Charentes) : 667,25 18/ ROBIN Bernard (Lyonnais) : 545 19/ CHARLOT Alain (Ile de France) : 513,25 20/ MAGAT Jean (Lyonnais) : 511,75 21/ LOUERAT Simone (Loire Océan) : 416,75 22/ VINCENT André (Bourgogne) : 368,75 23/ SANDRIN Fernand (Centre) : 360,75 24/ DOMECK Philippe (Allier) : 297,5 CHAMPIONNAT DE FRANCE SENIOR EN DONNES LIBRESCHAMPIONNAT DE FRANCE SENIOR EN DONNES LIBRES LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx Donnes Libres par équipe de 2 joueurs du 22/02/2014 à Nevers (114 doublettes)Donnes Libres par équipe de 2 joueurs du 22/02/2014 à Nevers (114 doublettes) 1/ TALLEC Hervé et RIDARD Bruno (Bretagne) : 2972 2/ LACROIX Claude (Centre) et SAUNOIS Jean-Claude (Franche-Comté) : 2809 3/ BONNET David et SAUVAGE Alain (Nièvre Yonne) : 2165 4/ BERTHONECHE Laurent et BEZ Julien (Allier) : 2018 Quadrettes en parallèle du 22/02/2014 à Nevers (30 quadrettes)Quadrettes en parallèle du 22/02/2014 à Nevers (30 quadrettes) 1/ DURAND Richard, BARDON Patrice, CHARRIER Sylvain, PINOT Johann (Limousin) : 69,004 2/ DEROUIN Gérald, LECORVAISIER Thierry, LEGEAY Olivier, DUPUY Laurent (Sarthe Mayenne / Centre) : 61,044 3/ RAFFOUX Noël, JEAN Daniel, LUQUE Thierry, PARRY Régis (Poitou Anjou) : 57,546 4/ BOIDIN Jean-Régis, LELOIRE Pascal, DJIAN Jean-David, WEIMERT Raymond (Nord / Lyonnais / Alsace) : 56,075 Donnes Libres du 21/02/2014 après-midiDonnes Libres du 21/02/2014 après-midi à Nevers (228 joueurs)à Nevers (228 joueurs) 1/ DELEFORGE David (Allier) : 1894 2/ RAGOT Laurent (Normandie) : 1833 3/ SEQUEIRA Georges (Ain) : 1536 4/ DUPUY Laurent (Centre) : 1435 Libre parallèle du 21/02/2014 soirLibre parallèle du 21/02/2014 soir à Nevers (156 joueurs)à Nevers (156 joueurs) 1/ VOIRIN Michel (Lorraine) : 2003 2/ LEFAUX Joël (Sarthe Mayenne) : 1945 3/ BOUGOT Loïc (Bretagne) : 1761 4/ DOMIQUIN Joseph (Ile de France) : 1586 1/ FLINE Alain (Allier) : 544,4 2/ CELSE Jean-Philippe (Allier) : 451,4 3/ SOTTY Stéphane (Champagne Ardenne) : 80 4/ LOUVRIER Philippe (Ile de France) : - 170 5/ PASCUCCI Michel (Centre) 6/ BOISSON Yves (Bourgogne) 7/ MITTERRAND Daniel (Centre) 8/ CHAUVIN Joël (Midi-Pyrénées) 9/ DUCHAMP Jean-Noël (Drôme Ardèche) 10/ MARZURA Alain (Midi-Pyrénées) 11/ DESIRE Didier (la Réunion) 12/ PAQUOT Danielle (Ile de France) 13/ DURAND Patrick (Bourgogne) 14/ PLESSIER André (Lyonnais) 15/ DEBRIS Sébastien (Normandie) 16/ BELUS Alain (La Réunion) 17/ PEREZ Adrien (Franche-Comté) 18/ QUILLARD Jean (Bourgogne) 19/ ORSONNEAU Bernard (Loire Océan) 20/ VAUCHAMP Jocelyn (Centre) 21/ VILA René (Languedoc Roussillon) 22/ SIMON Christelle (Centre) 23/ AUGUSTE Yannic (Normandie) 24/ DESGOUTTES Franck (Allier) 25/ GUILLET Jérémy (Allier) 26/ DEHON Cyprien (Midi-Pyrénées) 27/ MEDINA Manuel (Champagne Ardenne) 28/ LIGIER Pascal (Franche-Comté) 29/ ROSSEEUW Gérard (Nord Pas de Calais) 30/ JEHAN Joël (Vaucluse) 31/ CORDONET Patrice (Languedoc Roussillon) 32/ CASSIN Christian (Guadeloupe) 33/ BARTHELOT Philippe (Ile de France) 34/ NEBULONI Sylviane (Var Côte d’Azur) 35/ PENAULT Joël (Centre) 36/ RAMET Philippe (Var Côte d’Azur) 37/ LE GALLE Philippe (Bretagne) 38/ VANDENBROUCKE Michel (Aquitaine) 39/ DECLAS Fabrice (Bourgogne) 40/ CASADO Manuel (Midi-Pyrénées) 41/ PERROT Dominique (Bourgogne) 42/ GARIGLIO Léa (Corse) 43/ JACOBY Henry (Aquitaine) 44/ LATERRADE Hervé (Val d’Adour) 45/ PERE Tony (Ain) 46/ BOTELLA Olivier (Lyonnais) 47/ LELOIRE Pascal (Nord Pas de Calais) 48/ NAVARRO Gilles (Nièvre Yonne) 49/ DURRIS Reine (Loire Forez) 50/ LIEVIN Pierre (Nièvre Yonne) 51/ CALLARD Pascal (Bretagne) 52/ CARVAL Jean-Claude (Loire Océan) CHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRESCHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRES 1177Vous, les champions Donnes Libres du 23/02/2014Donnes Libres du 23/02/2014 à Nevers (232 joueurs)à Nevers (232 joueurs) 1/ BLANDIN Bernard (Bourgogne) : 2264 2/ CLEMENT Jean-Luc (Lorraine) : 1997 3/ DELAITRE Jean-Luc (Lorraine) : 1536 4/ EPLENIER Michel (Lorraine) : 1477 Grand Libre du 22/02/2014Grand Libre du 22/02/2014 à Nevers (328 joueurs)à Nevers (328 joueurs) 1/ FALAISE Stéphane (Picardie) : 2841 2/ SAUNOIS Jean-Claude (Franche-Comté) : 2392 3/ BUSNOT Nicolas (Normandie) : 2177 4/ MERCIER Monique (Loire Forez) : 1741 Triplettes du 21/02/2014 à Nevers (66 triplettes)Triplettes du 21/02/2014 à Nevers (66 triplettes) 1/ HAOUI Rachid, CHARRAS Jean-Marc, GUIRAL Laurent (Vaucluse / Var Côte d’Azur) : 67,317 % 2/ COURTNEY Renaud, MOYERE Jérémy, DEGIORGI Stéphane (Midi-Pyrénées / Var Côte d’Azur) : 65,634 % 3/ GRUMIER Claudie, GRUMIER Gérard, MEDINA Manuel (Champagne Ardenne) : 66,935 % 4/ ROEDSENS Steve, BERNARD Sylvain, DROUAN Fabien (Picardie / Seine et Marne / Bretagne) : 64,778 %
  12. 12. LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx Donnes Libres par équipe de 2 joueurs du 31/03/2014 soir à Rochefort (242 doublettes)Donnes Libres par équipe de 2 joueurs du 31/03/2014 soir à Rochefort (242 doublettes) 1/ GUILBERT Sophie et JOST Françoise (Ile de France) : 2844 2/ PALOMBA Philippe et CHATELAIN Roland (Ile de France) : 2395 3/ MAGAT Michèle et MAGAT Jean (Lyonnais) : 2106 4/ LARGERON Marie-Jo et RAQUIN Jean-Paul (Languedoc Roussillon) : 1987 5/ MAZEL Jean-Paul et PERRIER Jean-Pierre (Vaucluse) : 1953 Donnes Libres du 31/03/2014 après-midiDonnes Libres du 31/03/2014 après-midi à Rochefort (184 joueurs)à Rochefort (184 joueurs) 1/ MOUREAUX Jacky (Bretagne) : 2093 2/ DELRAN Claude (Nièvre Yonne) : 1906 3/ VASSEUR Christine (Picardie) : 1686 4/ PEREUR Hervé (Loire Océan) : 1657 Donnes Libres du 01/04/2014 après-midiDonnes Libres du 01/04/2014 après-midi à Rochefort (240 joueurs)à Rochefort (240 joueurs) 1/ MADRE Gilles (Centre) : 2248 2/ GOURLAY André (Picardie) : 1869 3/ BARNABE Christophe (Charentes) : 1851 4/ THOMAS Christiane (Bretagne) : 1796 Grand Prix de la Ville du 02/04/2014 soirGrand Prix de la Ville du 02/04/2014 soir à Rochefort (524 joueurs)à Rochefort (524 joueurs) 1/ FIGUEIREDO Tony (Centre) : 1972 2/ FRAISIER Alain (Lyonnais) : 1852 3/ GUIHARD Annick (Charentes) : 1850 4/ GUIRADO André (Charentes) : 1824 Triplettes du 18/04/2014 à Pontarlier (116 triplettes)Triplettes du 18/04/2014 à Pontarlier (116 triplettes) 1/ COURTNEY Renaud, MOYERE Jérémy, FISCHER Franck (Midi-Pyrénées / Lorraine) : 68,146 % 2/ DUPUY Franck, MAUREL Gilles, RABINOVITCH Joël (Midi-Pyrénées / Franche-Comté) : 64,027 % 3/ MARCHAND David, SYDA Gilles, LEBOURG Nathalie (Alsace) : 68,091 % 4/ AUBERT Olivier, DEUTCH William, NAVARRO Gilles (Nièvre Yonne) : 62,775 % Triplettes du 20/04/2014 à Pontarlier (94 triplettes)Triplettes du 20/04/2014 à Pontarlier (94 triplettes) 1/ DJIAN Jean-David, TRIVERO Florent, ROEDSENS Steve (Lyonnais / Picardie) : 68,602 % 2/ BAJARD Eric, JACQUEMIN Laurence, BRUSSON Julien (Bourgogne) : 65,599 % 3/ GAILLARDET Sullivan, GROSJEAN Alexandre, BAUDIN Emmanuel (Franche-Comté) : 67,647 % 4/ CARMAGNAT Michaël, RABINOVITCH Joël, DONZEAU Philippe (Franche-Comté) : 64,882 % Quadrettes du 20/04/2014 à Pontarlier (57 quadrettes)Quadrettes du 20/04/2014 à Pontarlier (57 quadrettes) 1/ CODINA Gérard, ANATER Thierry, HERAUD Jean-Luc, GUEGAN Erwan (Drôme Ardèche / Normandie) : 91,262 2/ COURTNEY Renaud, MOYERE Jérémy, FISCHER Franck, RAFFOUX Noël (M-Pyrénées / Lorraine / Poitou) : 90,328 3/ GIMENO Denis, BARRAL Jacques, BLERON Alain, DEBRADE Patrick (Limousin) : 87,698 4/ DAUER Eric, FARHAT Malik, PAWLISZ Michel, ROEDSENS Steve (Alsace / Picardie) : 79,041 Libre parallèle du 20/04/2014 soirLibre parallèle du 20/04/2014 soir à Pontarlier (704 joueurs)à Pontarlier (704 joueurs) 1/ SIMON Guillaume (Centre) : 2763 2/ CANONNE Jean-Luc (Picardie) : 2124 3/ DEROCHE Patrice (Bourgogne) : 2123 4/ BIEJ Sonia (Ile de France) : 1901 Grand Prix Atouts Maîtres du 21/04/2014Grand Prix Atouts Maîtres du 21/04/2014 à Pontarlier (680 joueurs)à Pontarlier (680 joueurs) 1/ DUCOM Cédric (Aquitaine) : 2290 2/ MOUGIN Frédéric (Franche-Comté) : 2186 3/ GIFFAUX Martine (Picardie) : 1898 4/ BOUVRET Jean-Marc (Bourgogne) : 1866 Donnes Libres du 03/04/2014 après-midiDonnes Libres du 03/04/2014 après-midi à Rochefort (276 joueurs)à Rochefort (276 joueurs) 1/ FAIVRE-DUPAIGRE Jacques (F-Comté) : 1920 2/ BOUCHET Alain (Loire Forez) : 1809 3/ LALLEMANT Simone (Loire Forez) : 1583 4/ ROEKENS Raymond (Picardie) : 1520 Quadrettes du 19/04/2014 soir à Pontarlier (50 quadrettes)Quadrettes du 19/04/2014 soir à Pontarlier (50 quadrettes) 1/ COURTNEYRenaud,MOYEREJérémy,FISCHERFranck,RAFFOUXNoël(M-Pyrénées/Lorraine/Poitou):104,250 2/ DONZEAU Philippe, CARMAGNAT Michaël, LAVAL Nicolas, ROEDSENS Steve (F-Comté / Nord / Picardie) : 75,459 3/ IFRAH Mustapha, BOUSBA Kamel, JAKOB Richard, PILOTELLE Barbara (Ile de France) : 71,215 4/ CANTIN Claude, LOUERAT Simone, ROUSSEAU Christiane, MARTY Stéphane (Loire Océan / Ile de France) : 58,061 Libre parallèle du 20/04/2014 après-midiLibre parallèle du 20/04/2014 après-midi à Pontarlier (644 joueurs)à Pontarlier (644 joueurs) 1/ AURIEMMA Raphaël (Lyonnais) : 2231 2/ BAVEREL Cécile (Franche-Comté) : 2013 3/ MARTIN José (Nord Pas de Calais) : 1844 4/ MATHIEU Philippe (Sarthe Mayenne) : 1818 Donnes Libres du 01/04/2014 soirDonnes Libres du 01/04/2014 soir à Rochefort (356 joueurs)à Rochefort (356 joueurs) 1/ BOYER Jeanine (Provence) : 1897 2/ GAUGY Gérard (Nièvre Yonne) : 1741 3/ SAUVAGE Paul (Provence) : 1663 4/ PONTECAILLE Denis (Alsace) : 1536 Libre des commerçants du 18/04/2014 soirLibre des commerçants du 18/04/2014 soir à Pontarlier (652 joueurs)à Pontarlier (652 joueurs) 1/ DECLAS Georges (Bourgogne) : 2301 2/ CHAILLY Rosius (Loire Océan) : 2081 3/ VERNEY Pierre (Centre) : 2021 4/ FLORIANI Antoine (Franche-Comté) : 1886 Libre parallèle du 18/04/2014 après-midiLibre parallèle du 18/04/2014 après-midi à Pontarlier (240 joueurs)à Pontarlier (240 joueurs) 1/ PIERI Sabrina (Corse) : 2094 2/ GIMENO Denis (Limousin) : 1869 3/ HANGARD Alain (Normandie) : 1769 4/ MICOLLET Adrien (Ain) : 1696 Donnes Libres par équipe de 2 joueurs du 19/04/2014 à Pontarlier (322 doublettes)Donnes Libres par équipe de 2 joueurs du 19/04/2014 à Pontarlier (322 doublettes) 1/ HERRAIZ Jean-Philippe et CHAUVET André (Var Côte d’Azur) : 3495 2/ COSTA Constantin (Vaucluse) et BERNHEIM Sophie (Ain) : 2780 3/ GIRAUD Vincent (Bourgogne) et LE VISAGE Christophe (Ain) : 2589 4/ BAUDIN Michelle (Lorraine) et CARLINET René (Normandie) : 2327 Quadrettes du 19/04/2014 après-midi à Pontarlier (28 quadrettes)Quadrettes du 19/04/2014 après-midi à Pontarlier (28 quadrettes) 1/ CHASSAGNOL Jean-Pierre, BENNACER Athmane, DAVID Stéphane, TYRE Géraldine (Loire Forez) : 60,191 2/ DAUER Eric, ENGEL Pascal, SYDA Gilles, WEIMERT Raymond (Alsace) : 58,602 3/ COURTNEY Renaud, MOYERE Jérémy, FISCHER Franck, RAFFOUX Noël (M-Pyrénées / Lorraine / Poitou) : 50,594 4/ IFRAH Mustapha, BOUSBA Kamel, JAKOB Richard, PILOTELLE Barbara (Ile de France) : 45,341 Grand Prix de la Ville du 19/04/2014Grand Prix de la Ville du 19/04/2014 à Pontarlier (1040 joueurs)à Pontarlier (1040 joueurs) 1/ LEONI Régis (Lorraine) : 2726 2/ BOUVERET Yves : 2388 3/ GAILLARDET Sullivan (Franche-Comté) : 2034 4/ BEUCLER Jean (Bourgogne) : 1986 Donnes Libres du 02/04/2014 après-midiDonnes Libres du 02/04/2014 après-midi à Rochefort (272 joueurs)à Rochefort (272 joueurs) 1/ MOUREAUX Jacky (Bretagne) : 2556 2/ VELUD Françoise (Lyonnais) : 2010 3/ ROSSI Guy (Allier) : 1825 4/ PEROCHON Gérard (Poitou Anjou) : 1744 1188 Vous, les champions
  13. 13. Championnat de France Senior en Donnes Libres 2014 Toujours en vogue ! Une fois de plus, Rochefort accueillait la FFT et ses seniors. Hormis le Tarot, ils ont pu s’adonner au tourisme et n’ont pas manqué de monter sur l’Hermione, le célèbre et majestueux trois-mâts carré rochefortais. Pendant la visite, pour avoir du jeu, ils ont pu toucher du bois, la coque du navire étant en chêne. Comme c’est étrange, on pourrait bien reparler de ce nom d’arbre par la suite… Lundi 31 mars, il est à peine 9h30 que déjà des forçats sont là pour s’inscrire au sélectif. Ils seront en tout 272 à vouloir se livrer bataille afin de récupérer un précieux sésame pour le lendemain. C’est le président du comité Loire Océan, Claude CANTIN, qui ressort victorieux de cette lutte avec 1660 points devant le francilien Alain CHARLOT. Le 52ème et dernier galérien se qualifiant pour le championnat n’est autre que le lorrain Daniel VILLEFAYOT. Avec 565 points, à seulement un petit point du dernier retenu, le local Guy PARRA rumine : ce Valet ou ce pli oublié ne lui laisse pas l’occasion de jouer sur sesterres.Ilssont220autresjoueursàresteràquai, mais heureusement, les open d’accompagnement sont nombreux jusqu’à la fin de la semaine ! En même temps se tenait un libre en parallèle regroupant 176 participants, pour la plupart des joueurs déjà qualifiés qui viennent prendre la température. Le corsaire de Bretagne, Jacky MOUREAUX, l’emporte avec 2093 points devant Claude DELRAN (Nièvre Yonne) et Christine VASSEUR (Picardie). A l’issue de ces deux concours, tous se retrouvent autour d’un petit verre de l’amitié, accompagné d’huîtres de Marennes. Après le repas, il fallait bien reprendre des forces, ce sont 242 doublettes qui sont venues s’affronter, toujours dans la bonne humeur. Et des forces, les parisiennes Sophie GUILBERT et Françoise JOST en ont pris, totalisant +2844, reléguant leurs poursuivants à plus de 500 points. Les 2èmes , d’autres franciliens Philippe PALOMBA et Roland CHATELAIN, n’ont donc pas de regrets. Le couple lyonnais Michèle et Jean MAGAT complète le podium. Mardi 1er avril, il n’est pas encore 10h00 que les premiers qualifiés arrivent pour retirer leur badge. Une personne, qui était pourtant venue chercher son badge la matin, est repartie chez elle, sur l’île de Ré, mais a oublié de repasser sur le pont à l’heure pour pouvoir jouer. Constatant son absence, l’arbitre prend donc le micro à plus de 13h15 pour faire appel à un remplaçant. Jean-Claude CHATEAU (Limousin), 54ème du sélectif, errait dans la salle et a donc été repêché, Guy PARRA n’étant pas présent. Cette histoire risque de ne jamais se reproduire et Jean- Claude CHATEAU aurait presque pu penser à un poisson d’avril ! Ça y est, tout le monde est en place. Patrick BAUMGARTEN, l’arbitre principal, demande une minute de silence afin de rendre hommage à Jean ELOY, ancien président de la FFT, décédé deux semaines auparavant. Il excuse ensuite l’absence d’Emmanuel STEFANAZZI, retenu par ses élèves dans une “geôle” du collège où il enseigne ! Enfin, il présente ses deux adjoints, Nadège BERTHELOT, responsable de la Ligue Ouest, et le doyen des arbitres, René IZANS, qui prendra le micro pour donner les dernières recommandations, dont celle-ci : « Quand vous appelez l’arbitre, laissez l’arbitre juger de la situation sans vouloir arbitrer à sa place ! ». La séance est remportée par Simone LOUERAT du comité voisin (Loire Océan), suivie du bourguignon Jean-Pierre PLATRET. A plus de mille points, on retrouve Tony FIGUEIREDO qui s’est illustré au mois de novembre à Aix-les- Bains en devenant Champion de France Libre par quatre. Jacques DUCHENE, le trésorier breton, est là aussi (+1096). L’albigeois Georges MARC n’a pas raté le rendez-vous lui non plus, il frôle les 900 points. Le chanceux poitevin Daniel JEAN n’a obtenu que 500 points, mais il est en bonne position. Les heureux sélectionnés de la veille sont positifs : Alain CHARLOT a fait 600 points et peut rêver. Claude CANTIN n’est qu’à +128 et Daniel VILLEFAYOT +64. Il faudra plus de jeu pour aller au bout ! Les représentants de l’île de La Réunion, seule présente des Dom- Tom, sont en mauvaise posture ! Jean MEYER, président du comité, 155ème , est tout juste positif. DidierCLAVIERetAlfredTESTONI,respectivement 190ème et 195ème , ont effectué -150. Il faudra ramer fort demain pour au moins faire partie des 160 heureux élus. Le Champion en titre, Damien JAUMOUILLE (Loire Océan), à -689, n’aura d’autre choix que de turbiner ! A l’issue de cette séance, il n’y a pas d’éliminés. Même le dernier du classement, l’ancien représentant des joueurs, Alain MERCIER (Charentes), est convoqué le lendemain. Il a fait le sous-marin à -1748, mais il aura intérêt à revêtir son costume de pilote de ligne qu’il a porté pendant de nombreuses années s’il veut remonter ! Pour ceux qui n’avaient pas la chance de concourir en compétition se tenait un libre. Gilles MADRE (Centre) en est l’heureux vainqueur devant André GOULAY (Picardie) et Christophe BARNABE (Charentes). Le soir, 276 joueurs joutaient chaleureusement et c’est Jeanine BOYER de Provence avec 1897 points qui s’adjuge le tournoi. Elle précède Gérard GAUGY de Nièvre Yonne et Paul SAUVAGE de Provence également. La concentration, quasi indispensable pour devenir Champion, n’est-ce pas ? 2211Vous, les participants
  14. 14. Mercredi 2 avril, il ne manque personne cette fois ! La mise en place est ainsi faite : les 85 premiers de la veille sont Nord et ainsi de suite. Tout le monde comprendra que les Ouest sont à l’affût ! Jean MAGAT (Lyonnais), Jean-Marc LOURS (Loire Forez), Daniel MAIRE (Franche- Comté) et Paul ARRIGHI (Corse), qui occupent cette position, se classent de la 6ème à la 9ème place de séance. Dans les choux, mais pas trop, et grâce à ce retour gagnant, ils continueront l’aventure. Ce 2ème tour est gagné par Daniel JEAN, avec + 1639, qui a enfin montré de quoi il était capable ! Les aquitains ont frappé fort aussi : Henry LAFON, le gentil organisateur du 1er Championnat de France Individuel Senior à Soulac, a réalisé plus de 1400 points, tout comme Gérard SETTIER, son collègue de comité. Ceux qui ont brillé en 1ère séance ont encore répondu présents : Jacques DUCHENE, Georges MARC et Alain CHARLOT ont fait 800 points. Tony FIGUEIREDO (+384) et Jean-Pierre PLATRET (+120) augmentent leur compteur. Seule Simone LOUERAT fait une manche catastrophique à -1091, mais ayant gagné avec 2228 points la veille, elle ne risquait rien. Par contre, pour son partenaire d’équipe Claude CANTIN, il en manquera sans doute un peu pour passer : au cumul, il n’a que +27. Et en effet, ça passe à +68… Claude termine 168ème . C’en est fini aussi pour Daniel VILLEFAYOT et Didier CLAVIER. Le réunionnais met tous ses espoirs en Jean MEYER et Alfred TESTONI qui ont engrangé 500 points chacun lors de cette séance et qui sont donc encore dans le coup ! Alain MERCIER quitte aussi la compétition, n’ayant pu faire une manche miracle pour se sauver. Le sort s’acharne-t-il sur les Champions sortants ? Damien JAUMOUILLE est auteur une nouvelle fois d’un horrible score à -964. Les performances de Gérard SETTIER le hissent au 1er rang du général, devant Daniel JEAN. Mèneront-ils le bateau à bon port ? Affaire à suivre... D’autant plus que Jacques DUCHENE (5ème ), Georges MARC (9ème ) et Jean-Pierre PLATRET (10ème ) n’ont pas dit leur dernier mot ! Ce qu’il y a de certain, c’est que ce classement peut encore bouger, celui du libre parallèle non, pour la plus grande joie du breton Jacky MOUREAUX qui a remis ça ! Françoise VELUD (Lyonnais) 2ème et Guy ROSSI (Allier) 3ème ne sont pas mécontents non plus ! Ce concours comptait 272 joueurs, le Grand Prix de la Ville du soir 524, et ce malgré le match de football PSG-Chelsea, demi-finale aller de la Ligue des Champions. Toujours en course et même bien classé dans le Championnat, cela n’a pas empêché Tony FIGUEIREDO de remporter le Grand Libre avec 1972 points. Il devance Alain FRAISIER (Lyonnais) et Annick GUIHARD (Charentes). Jeudi 3 avril, c’est l’heure du dénouement. Mal parti lors de la 1ère séance, puis bien revenu, Jean-Marc LOURS n’a l’air de vouloir cesser son ascension. Il gagne la séance avec 1758 points devant le lyonnais Alain CHENE qui a 1572 points. Les gros scores de cette séance seront forcément pour la plupart récompensés par une qualification dans le dernier carré à 24 joueurs, vu que les points précédemment acquis ont été divisés par deux. Pour nos anciens protagonistes, ça va être l’hécatombe : Simone LOUERAT et Jean MAGAT réalisent mille points et seront quand même de la partie. Grâce à leurs 600 points et à leur ancien capital, ce sera suffisant aussi pour Henry LAFON (17ème ), tout juste pour Alain CHARLOT (23ème ). N’ayant effectué que 300 points lors de ce tour, Georges MARC (28ème ) et Tony FIGUEIREDO (35ème ) n’iront pas en finale, mais comme tous deux ont déjà gagné un titre en donnes libres, ils peuvent en laisser aux autres ! Les 24 finalistes sont appelés à leur place par les arbitres. Le 21ème , Louis PASQUIER (Nièvre Yonne), ne répond pas. On fait le tour de la salle et point de Louis à l’horizon. Il faut donc procéder à son remplacement et c’est l’ancien CCR de Savoie Mont Blanc, Alain PIERRE, qui bénéficie de cette absence. Il retrouve le sourire, lui qui était resté dehors pour un demi point ! D’entrée, Alain saisit la chance qui vient de lui être donnée en demandant un chelem, annihilé par Jean MAGAT qui a retenu son Valet de Carreau 4ème jusqu’au bout. Pour l’anecdote, l’ancien président lyonnais a posé son Valet sur le Cavalier, gardant le dix ! Ce n’est pas la Saint Alain ! Enfin… la Saint Alain Pierre car suite à ces ultimes donnes, c’est bien un Alain qui devient Champion de France ! Bravo au lyonnais Alain CHENE, on avait dit qu’on reparlerait de ce nom ! C’était bien son jour aujourd’hui, s’étant classé 2ème de séance. Jean-Marc LOURS (Loire Forez), 1er de séance, a conservé lui aussi sa chance et parvient à se classer 3ème du Championnat de France. Entre les deux veinards de ce jeudi après-midi s’insère un franc-comtois, Roland BRENOT, qui, régulier jusque là, a donné le dernier coup de collier pour être Vice Champion. Félicitations aux trois lauréats et bravo aussi aux trois survivantes féminines, Jeanine BOYER (12ème ), Sophie GUILBERT (13ème ) et Simone LOUERAT(21ème ).HenryLAFON,AlainCHARLOT et Jean MAGAT terminent respectivement 10ème , 19ème et 20ème . Dans le dernier tournoi parallèle, 276 joueurs concouraient encore. Le pontissalien Jacques FAIVRE-DUPAIGRE clôture en beauté avec 1920 points devant Alain BOUCHET et Simone LALLEMANT, tous deux de Loire Forez. Suite à la lecture du palmarès et à la remise des trophées, un excellent repas préparé par un traiteur et une bonne animation musicale ont permis aux convives de se détendre dans une très bonne ambiance. Même après tous ces tournois, l’énergie n’a pas manqué et ils ont été nombreux à se défouler sur la piste de danse ! A l’année prochaine à Alès ! 2222 Vous, les participants Les 24 finalistes autour de l’arbitre Les arbitres Nadège BERTHELOT et Patrick BAUMGARTEN aux côtés de leur chef Michel SOROLLA, président CCN, et de la 1ère Dame, Jeanine BOYER.
  15. 15. Championnat de France Donnes Libres 2014 “Fou Allier” ! Pour cette 25ème édition du Championnat de France, que Pontarlier recevait pour la 24ème fois, de nombreux licenciés, même non qualifiés, avaient encore répondu présents. Et ils ont bien fait ! D’une part, ils ont été gâtés par le climat, connaissant le soleil, la pluie et même un peu de neige ! D’autre part, à l’initiative de la Ville qui tenait à souligner le 25ème anniversaire du Championnat de France en Donnes Libres, les participants ont reçu un jeu de Tarot sur Pontarlier et sa région. Ce petit cadeau, financé par la municipalité, la FFT, le comité régional et le club, a été très apprécié de tous. Monsieur le Maire, Patrick GENRE, a promis une nouvelle surprise pour fêter la 25ème édition à Pontarlier. Avec la FFT, il compte à nouveau sur vous et espère que le record de fréquentation des tournois (plus de 7100 participants cette année) sera encore battu en 2015 ! Dès le vendredi après-midi, près de mille joueurs sont déjà là : 240, déjà sélectionnés pour la plupart, jouent le tournoi parallèle au sélectif qui compte lui 704 joueurs. 80 places sont à pourvoir et avec un score de 2390 points, Serge BECOURT (Nord Pas de Calais) devance tout le monde et s’offre le premier siège. Sur le podium de ce qualificatif suivent Sylvain CHAIZY (Nièvre Yonne) et Anouk LLORCA (Vaucluse) avec respectivement 1894 et 1794. Ils seront notamment accompagnés des franciliens Danielle PAQUOT (+1117) et Philippe LOUVRIER (+985) qui ne regretteront pas d’avoir participé... Il fallait faire +868 pour poursuivre l’aventure et c’est un local en la personne de Denis GAUTHIER qui aura cette chance. Il est à noter la 99ème place de Philippe DELCAILLAU (Midi- Pyrénées) qui n’était pas loin de gagner sa qualification pour la 3ème année consécutive ! Samedi après-midi, ce ne sont pas moins de 500 joueurs (une première pour la FFT) qui, de bonne heure et de bonne humeur, attendent le top départ des arbitres Yves CHEKLI, Laurent FONTAN, Patrick BAUMGARTEN et Emmanuel STEFANAZZI. Et ce 1er tour va réussir au comité Allier, dont trois de ses délégués se hissent dans les quatre 1ers rangs du classement. Jean- Philippe CELSE remporte la séance à +1744, devant Olivia BARTHELEMY (+1719) et Alain FLINE, 4ème à +1608. Seul le bourguignon Jean QUILLARD parvient à s’intercaler à la 3ème place pour 17 petits points (+1625). Dans le peloton de tête, on retrouve Daniel BAILLY (10ème ), Patrick BOUGARET (16ème ) ou encore Gérard GRISARD (23ème ), du comité Allier bien sûr ! La crevette, alias Cyprien DEHON (Midi-Pyrénées), prend un bon départ (8ème à +1412), tout comme le champion Espoirs en titre, l’aquitain Maxime BARRIERE qui est à plus de mille points. Les heureux élus du sélectif font bonne figure : Sylvain CHAIZY a 966 points, Philippe LOUVRIER 700, Serge BECOURT 628 et Danielle PAQUOT 329. Le Champion en titre, Gérard BONTURI (Ile de France), brise la malédiction du Nord 1 puisqu’avec ses +346 (141ème ), il peut espérer faire un doublé inédit. Gérard COPEDE (Val d’Adour) occupe la 220ème et dernière place qualificative pour la 2nde séance. Tous ceux qui ont réalisé moins de 136 points n’ont plus que leurs yeux pour pleurer. L’insulaire corse, Michèle PAOLETTI, est hélas la 1ère à abdiquer. La vauclusienne Anouk LLORCA la suit et Denis GAUTHIER doit lui aussi s’en aller. Dimanche après-midi, personne n’a failli au rendez-vous et tous les scores sont, comme le veut la tradition, divisés par 2. Et c’est maintenant au tour de la Bourgogne de faire feu de tout bois puisque cinq représentants figurent dans les seize 1ers de la séance remportée par le nivernais Gilles NAVARRO à +1663. On retrouve entre autres l’heureux Patrick DURAND (4ème ), auteur d’un chelem, et Yves BOISSON (9ème ). Mais que sont devenus les Alliérains ? Gérard GRISARD est le seul à avoir fait une bonne opération à +449. Jean-Philippe CELSE, Daniel BAILLY et Alain FLINE ont limité la casse (-327, -169 et +37) et pourront jouer le 3ème tour, contrairement à Patrick BOUGARET et à la souriante Olivia BARTHELEMY qui ont implosé (-700). Patrick DURAND a repris du métier : c’est lui le chef de gare avec +1846 au général. La championne de Midi-Pyrénées, Geneviève BAUMGARTEN, ne veut pas en rester là. Elle a d’ailleurs elle aussi réalisé un chelem, lui permettant de se hisser à la 13ème place du général, juste derrière le franc-comtois Adrien PEREZ, champion régional en donnes libres cette année. S’il se met à performer en libre, il va falloir qu’Eric DAUER se méfie pour sa place de numéro 1 ! Les jeunes Cyprien DEHON, Maxime BARRIERE, Jérémy GUILLET (Allier) et Gérard BONTURI sont au-dessus du trait noir et continuent la course, tout comme les parisiens Danielle PAQUOT et Philippe LOUVRIER. Michel LELANDAIS (Languedoc Roussillon) se classe 100ème et pourra rejouer le soir. Ce ne sera pas le cas pour Bernard DUCLOS (Ain), 1er éliminé avec ses 387 points. Il faut se séparer de Serge BECOURT et Sylvain CHAIZY, qui s’étaient illustrés au sélectif. Gérard COPEDE, qui avait réussi à sauver sa peau, n’y est pas parvenu une 2nde fois. Après la pause repas, on repart pour 25 donnes en ayant laissé au passage la moitié du capital acquis précédemment. Une nouvelle fois, Jean QUILLARD s’illustre en remportant la séance à 1246 points. Il s’empare fort logiquement du fauteuil de leader (+1766). La Bourgogne et la ligue4sontdécidémentenforme!YvesBOISSON, Jean-Philippe CELSE et Alain FLINE ont assuré en accrochant plus ou moins 500 points chacun. Patrick DURAND et Gilles NAVARRO n’ont pas fait d’exploits, étant légèrement positifs, mais cela suffit pour passer. Les parisiens Danielle PAQUOT et Philippe LOUVRIER seront aussi de la partie. Adrien PEREZ est heureux et jouera sa 1ère finale en donnes libres, pas comme Stéphane SOTTY (Champagne Ardenne), 2255Vous, les participants Le président de Génelard, alias “Dudu”, a réalisé un chelem, de quoi avoir le sourire ! Vue sur les 176 tables du qualificatif !
  16. 16. Jocelyn VAUCHAMP (Centre) ou encore Pascal LIGIER (Franche-Comté), qui sont des habitués de ce rendez-vous auquel ils se sont encore invités cette année. Il faudra faire attention aussi au discret Manuel CASADO (Midi-Pyrénées), Vice Champion de France la saison dernière, qui est toujours en course et qui compte bien repasser sur le grand écran. Pour le Champion 2013, Gérard BONTURI, ce rêve n’est plus possible, ayant effectué une séance à -783. Adieu “Bulubulu” ! Dans le reste de la bande de jeunes, Jérémy GUILLET et Cyprien DEHON s’en sortent, se classant même respectivement 4ème et 6ème au général. La petite corse Léa GARIGLIO ne manquera pas elle aussi la fête. Pour le Champion de France Espoirs, c’est terminé, Maxime BARRIERE échouant à la rageante 56ème place. Le comité Allier perd quand même quelques-uns de ses compatriotes dans la bataille : Daniel BAILLY et Gérard GRISARD doivent rendre les armes. Le languedocien Michel LELANDAIS n’est pas du bon côté du trait cette fois et n’est donc pas retenu. C’est le cas aussi de Gégé BAUMGARTEN qui a subi toute la soirée (-1365) à cette maudite table 13 où elle était Nord. Lundi de Pâques, c’est la finale pour 52 joueurs. Ils vont être 20 à ne jouer que les quatre 1ères donnes et voir leurs espoirs s’envoler. C’est le cas de Gilles NAVARRO qui échoue à ce stade pour la 2ème année consécutive ! Manuel CASADO n’ira pas au bout cette année et pour la jeune Léa GARIGLIO, l’expérience s’achève ici. La Réunion est à l’honneur après cette 1ère position puisque Didier DESIRE, auteur d’une superbe garde contre, et Alain BELUS occupent la pole position. A la 2ème rotation, huit autres joueurs doivent quitter le tournoi. Bien placés en début d’après- midi, Jérémy GUILLET et Cyprien DEHON n’ont pas vu grand-chose et avec deux tables négatives, ils sont les 1ères victimes du couperet. Ils sont accompagnés du local Pascal LIGIER et du président guadeloupéen Christian CASSIN qui rêvait de succéder à Sydney ADONIS, titré en 2011. Devant, Alain BELUS mène toujours. Le francilien Philippe LOUVRIER a fait un rapproché. Et à nouveau huit déçus lors du prochain tour ! Le 1er d’entre eux est Adrien PEREZ qui ne parviendra pas à glaner un 3ème titre de Champion de France en trois ans. Jocelyn VAUCHAMP ne concrétisera pas encore cette année, pas plus que Jean QUILLARD, pourtant solide leader la veille au soir, qui devra se contenter de la 18ème place. Au classement général intermédiaire, Philippe LOUVRIER mène la barque devant Jean-Philippe CELSE. Il ne reste plus que 16 candidats pour le titre suprême. PourPatrickDURAND,c’estleterminus, il finit 13ème . Le réunionnais Alain BELUS doit aussi descendre du train et regrette amèrement le classement des deux 1ères positions. Ça bouge aussi en haut du classement, c’est au tour de Stéphane SOTTY de s’emparer du gouvernail. La 5ème position sera fatale à Danielle PAQUOT qui était parvenue jusqu’à présent à se qualifier de justesse à tous les tours. Sa 12ème place lui permet néanmoins d’être la 1ère féminine. Didier DESIRE (11ème ) rejoint son compagnon d’infortune Alain BELUS au rang des éliminés. Stéphane SOTTY, qui a réalisé 509 points, conserve le leadership. C’est l’heure de l’avant-dernière position, les places sont chères pour avoir l’honneur des caméras de la table finale. A la table 1, Stéphane SOTTY contrôle ses adversaires et remporte la table à +227. Il jouera le titre en Nord 1. Alain FLINE sera à ses côtés, pas comme Michel PASCUCCI et Daniel MITTERRAND, tous deux du Centre, qui échouent aux 5 et 7èmes places. A la table 2, Jean-Philippe CELSE frappe un grand coup en claquant un joli +519 qui le propulse à la 2ème place du général. Philippe LOUVRIER parvient à limiter la casse, ce qui lui permet de décrocher le dernier strapontin pour la finale. Yves BOISSON (6ème ) et Joël CHAUVIN (8ème ) devront retenter leur chance. A 18h30, la finale commence. Stéphane SOTTY est Nord avec 363 points, Jean-Philippe CELSE Sud avec 278, Alain FLINE Est avec 151 et Philippe LOUVRIER Ouest avec 113. La 1ère distribution est effectuée par Alain FLINE qui fait une fausse donne, se trouvant avec une carte en trop dans les mains. Plus de peur que de mal ! L’arbitre principal avait oublié d’enlever une fausse carte ! Le joueur non fautif peut donc redonner et enchérir, mais aucun contrat n’est demandé sur cette redistribution. Et ça va donner, donner et redonner avant la 1ère enchère, une garde lancée par Sud qui va gagner son jeu à un bout, le 21, riche en points et bien réparti, de 4 points. Grâce à ce coup, Jean-Philippe CELSE se retrouve en tête, mais pas pour longtemps puisque Alain FLINE demande une garde qu’il gagne de 31 points avec Petit au bout. Jean- Philippe CELSE réplique par une garde, passée de 3, et reprend le commandement. Le dernier jeu va se loger dans les mains d’Alain FLINE qui contracte une petite. Il remporte cette partie de 12 points, il est donc proclamé Champion de France. Son camarade du même club, L’Excuse du Pays de Saint-Pourçain, avec qui il a bataillé pour le titre, prend la place de Vice Champion de France. Félicitations à Jean-Philippe CELSE et au vainqueur Alain FLINE qui rendent leur comité Allier fier et joyeux. Respectivement 4ème et 1er à l’issue de la séance initiale du samedi, ils prouvent que pour une fois il fallait partir vite plutôt que partir à point ! En réalisant -283, sans pouvoir envoyer, Stéphane SOTTY ne peut conserver son statut de leader et termine 3ème . Il peut être content d’avoir atteint cette année le carré ultime qu’il avait touché du doigt en 2013, finissant 6ème , et en 2012, 8ème . On ne va quand même pas le plaindre ! Chapeau Stéphane ! Bravo aussi à l’amical Philippe LOUVRIER qui, avec -283 également, reste à la 4ème place, ce qui ne l’a pas empêché de garder sa bonne humeur et de danser au son du Jazz Band de Pontarlier qui, il faut l’espérer, sera présent pour fêter le 25ème anniversaire du Championnat Libre à Pontarlier. Vous y serez aussi ? 2266 Vous, les joueurs Table 1 position 2 : Réunion vs Bourgogne ! Avec Jean QUILLARD, Didier DESIRE, Yves BOISSON et, de dos, Alain BELUS. Première Dame, bravo la “Paquote” ! Sud à l’écart sur sa 1ère enchère ! Michel PASCUCCI et Daniel MITERRAND échouent aux portes de la finale...
  17. 17. Vous participez à un match par équipe à la mêlée dans votre club. Suite au tirage au sort et au calcul des bonus, votre formation est menée de 2 PM. Au premier quart-temps, vous décidezd’allerattaquer.Vousjouezl’étuin°4etavezl’entame. Quel contrat allez-vous demander ?Quel contrat allez-vous demander ? Sur une garde, quels auraient été votre écart,Sur une garde, quels auraient été votre écart, votre entame et votre plan de jeu ? Si vousvotre entame et votre plan de jeu ? Si vous aviez réalisé un surcontrat, vous répondrezaviez réalisé un surcontrat, vous répondrez quand même à cette question.quand même à cette question. CHIEN LLeessCCoonnssuullttaannttss L’AVIS DE LA REDACTIONL’AVIS DE LA REDACTION (Florent TRIVERO - Adrien PEREZ) La Garde Contre paraît très difficile à réaliser. Quant à la Garde Sans, elle est conditionnée par quatre inconnues : les sous-points à prendre à ♦ dans le Roi sec, les honneurs qui vont s'échapper sur la singlette à ♣, l'affranchissement de la Dame de ♠ et l'encaissement d'une sous-pièce à ♥, autant dire beaucoup d'incertitudes alors que le match commence seulement et est totalement indécis. On penchera donc pour la garde avec. La seule présence d'un atout au chien permettrait ainsi la poignée, probablement un gain important et donc un score à trois pattes ou proche. Pour se rendre inchutable, on s'ouvrira la coupe à ♣, on sèchera le Roi de ♦ et on descendra la Dame de ♠ ainsi que le Cavalier de ♥, soit un total de 9 points. On développera les ♠ blancs, puis les trois ♥ si la défense ne s'est pas trompée de couleur, et qui sait, en poussant, on prendra peut-être le Petit... Rachid HAOUI (Vaucluse) - Première Série Nationale Mon contrat sera une GS. Je dispose théoriquement de 20 points avec mes atouts, 6 du Roi de ♦, plus les 3 minimum du chien. Il me reste 12 points à réaliser, possibles avec l’encaisse du Cavalier de ♥ et la prise des sous-points ♦ et d’une ou deux pièces à ♣. S’agissant du 1er quart-temps, une GC est risquée et la chuter compliquerait fortement le gain du match. Mon plan de jeu consistera à jouer le 8 d’atout, puis, si le Petit ne tombe pas, à tirer 19, 20, 21. Ensuite, je pousserai les ♠. En garde, j’aurais couché les ♣ (tous les points sont à capturer), le Valet de ♦ vu au chien, la Dame de ♠ (5ème , donc difficile à encaisser et il vaut mieux l’avoir dans son paquet !) et le 4 de ♥, gardant ainsi la séquence C-V-9 qui peut permettre de réaliser un pli. Ma stratégie aurait été simple : j’aurais montré la poignée et poussé mes quatre ♠ perdants. Avec 7 points au chien, 2 bouts et la maîtrise à l’atout, la prise du Petit n’aurait pas été nécessaire pour gagner. Aurore PORCEDDU (Bourgogne) - Première Série Trèfle L’enchère est difficile... Je n’envisage pas une Contre. La Garde Sans pourrait s’imaginer, mais je n’ai pas envie de prendre le risque de chuter un si beau jeu en début de match, sans retard. De plus, un seul atout au chien transformerait cette main en 2 bouts imprenables 10èmes trois fois maître et la poignée, plus le gain de la partie, donneraient en simple garde un score avoisinant celui pouvant être obtenu sur une Sans. Je demande donc une Garde avec. Mon écart est le suivant : ♥ 9-4 / ♦ V / ♣ 7-6-As. Après avoir présenté la poignée, j’entamerai du 11 d’atout. La suite de la donne dépendra d'où la main se situera, des atouts tombés et de ce qui sera ouvert : si le Petit est parti ou si sa prise paraît difficile et si je reçois ♣ ou ♦, je passerai probablement ensuite par ♠. Si la défense a entré ♠ ou ♥, cela m’aura sans doute libéré une pièce, peut-être permis de m'excuser et je pourrai remettre un atout. Luis ARRIZURIETA (Aquitaine) - Deuxième Série Trèfle J’opte pour une garde. Bien que ce jeu ait des avantages certains (trois fois maître 9ème , un Roi sec et l’entame), il a aussi quelques points faibles (une singlette où les honneurs peuvent s’échapper, une Dame 4ème difficile à faire et la séquence Cavalier-Valet de ♥ qui peut passer dans le tas de la défense). Avoir 2 PM de retard ne justifie pas de prendre des risques, donc je garde. L’atout que j’avais vivement espéré suite à l’annonce de mon contrat est au chien. Je couche : ♥ C-4 / ♦ V / ♣ 7-6-As. Je présente la poignée et entame le 3 d’atout. Si le Petit ne sort pas, j’irai le chercher en tirant mes trois maîtres. Sinon, je jouerai ♠ pour affranchir la Dame. Sur ♥, j’espère encaisser le Valet ou alors que la Dame attende le Cavalier que j’ai écarté ! Emmanuel BOUVIER (Savoie Mont Blanc) - Promotion Le surcontrat est tentant mais sa réussite repose sur le pli de la Dame de ♠, celui du Cavalier de ♥ et surtout sur la prise du Petit. De plus, c'est le 1er quart-temps et l’heure n’est pas encore à la prise de risques. Je demande donc une garde. Je couche les trois ♣, le Valet de ♦, ainsi que le Cavalier et le 4 de ♥. Je montre la poignée et entame du 11 d'atout, puis dès que je serai en main, je continuerai par les atouts maîtres si le Petit n’est pas sorti. Sinon (ou après la prise du Petit), je pousserai les ♠ pour affranchir ma femme. Kevin COURTNEY (Lorraine) - Junior Un décompte s’impose : je vais encaisser 10 points sur 21, 20, 19, sûrement 6 points avec 16, 11, 8, 4 points de l'Excuse, 6 points du Roi de ♦, 8 à 10 points sur mes deux singlettes. En incluant les trois points minimum du chien, j'arrive à un total de 37-39. La Garde Sans me paraît risquée. Je me dirige donc vers une garde qui, avec un atout au chien, m'assurerait la poignée et un beau résultat. Deux écarts se présentent : ♥ C-V / ♦ V / ♣ 7-6-As (avec un passage par ♥, l’enfume) ou ♥ C-V-9 / ♣ 7-6-As. Je préfère le 2ème . Je montre la poignée et joue le 11 d’atout à l’entame. Si le 17 et le 18 tombent, je tire le Petit, sinon je développe ♠ par le 10 et rejoue atout une fois affranchi à cette couleur. Sur entame ♦ de défense, du milieu ou du fond, je dukerai. 2299Vous, les joueurs
  18. 18. par Kamel BOUSBA(Ile de France) C’est au tour du brillant et sympathique “Kamelou”, cinq fois titré (Quadrettes Open 1999 et 2003, Coupe de France 1997, 2005 et 2006), de traiter ce nouveau problème. Véritable compétiteur, gagneur dans l’âme, il n’aime pas perdre, mais heureusement, il retrouve vite sa bonne humeur quand c’est le cas ! PROBLÈME : DONNES LIBRESPROBLÈME : DONNES LIBRES Vous participez à un tournoi en donnes libres, vous êtes Sud. La 1ère manche s’est bien déroulée, ayant réalisé plus de 400 points. La chance vous sourit encore : au début de la 2ème position, le joueur Est vous donne le jeu suivant. SUD Preneur NORD OUEST EST Donneur ATTAQUE Quel contrat allez-vous demander ? Je suis en route pour gagner le concours ! Ce jeu, avec deux bouts imprenables 7èmes , un Roi et un petit mariage, est un “classique” et offre de grandes chances de gagner avec le chien. J’annonce donc une garde, la piètre qualité d’atouts ne me faisant même pas hésiter avec la petite. Quel sera votre écart ? Quelle ligne d’attaque comptez-vous adopter ? Le chien, comprenant un bel atout et un petit mariage, me réjouit et confirme ma décision d’avoir demandé une garde. A l’arrivée, j’ai une longue à ♠ phénoménale, 8ème , et deux petits mariages. Je pense que toute la partie va se jouer sur le Roi de ♠. S’il est coupé, je ne vois pas comment je pourrai éviter la chute. Par contre, s’il passe, la gagne s’offrira à moi et je pourrai même envisager de déborder. Suite à cette analyse, je vais donc conserver le Cavalier de ♠ et me diriger vers un écart très “classique” : ♥ D - C - 5 - 4 / ♦ D / ♣ 7. Les 11 points mis au chaud sont très rassurants et me rapprochent encore plus du gain de la partie. Concernant le plan de jeu, il va être “classique” lui aussi : le Roi de la longue, bille en tête bien sûr, puis la longue et encore la longue pour pouvoir désatouyer la défense et déborder. Je tenterai de faire un maximum de levées avec mes atouts, qui sont faibles, et m’excuserai sans doute très tardivement dans la partie. Je devrai être vigilant aux éventuelles surcoupes pour éviter de me faire déborder. DEROULEMENT DE LA DONNE CHIEN Voici donc la main d’attaque avec le chien : A ♠ ♥ ♦ ♣ NORD OUEST SUD EST Pli 1 10 ♣ As ♣ 5 A 3 ♣ Pli 2 4 ♠ 6 ♠ R ♠ 5 ♠ Pli 3 7 ♠ D ♠ As ♠ V ♠ Pli 4 14 A 7 A 13 A 16 A Pli 5 7 ♥ 19 A Ex 10 A Pli 6 As ♦ 2 A 21 A 11 A Pli 7 C ♣ 6 A 2 ♠ 3 A Pli 8 2 ♣ 5 ♣ 4 A 4 ♣ Pli 9 V ♣ 20 A 3 ♠ 18 A Pli 10 6 ♣ 8 ♣ 8 A 9 ♣ Pli 11 V ♥ 9 A 8 ♠ R ♣ Pli 12 3 ♦ D ♣ 17 A 2 ♦ Pli 13 5 ♦ 1 A 9 ♠ 6 ♦ Pli 14 10 ♥ 6 ♥ 15 A 3 ♥ Pli 15 R ♦ 4 ♦ V ♦ 7 ♦ Pli 16 9 ♥ 2 ♥ 10 ♠ R ♥ Pli 17 8 ♦ 12 A C ♠ 8 ♥ Pli 18 9 ♦ 10 ♦ C ♦ As ♥ SCORE + 56 LLaa DDoonnnnee 21 - 17 - 15 - 13 - 8 - 5 - 4 - Ex R - C - 10 - 9 - 8 - 3 - 2 - As D - C - 5 - 4 D - C - V 7 3300 Vous, les joueurs
  19. 19. DEFENSE Quelle entame sera effectuée par le joueur Nord et pourquoi ? Le chien est plutôt costaud bien que l’attaquant n’ait ramassé qu’un fort tarot. Il y a le petit mariage ♦ qui ne peut être une mauvaise relève et trois ♠ qui peuvent faire des dégâts si le preneur en possédait déjà quelques-uns au départ. Même s’il ne détient qu’un seul atout, Nord doit faire une entame sérieuse : le 14, trop élevé, est à oublier, tout comme les ouvertures ♦ et ♠. Il ne lui reste donc que deux possibilités : ♥ ou ♣. Le choix ne va pas être cornélien : étant plus long et plus riche à ♣, c’est dans cette couleur que Nord entrera, du 10 dans sa séquence. COMMENTAIRES Pli 1 : Suite à l’entame de Nord, Ouest ne peut que s’enthousiasmer, détenant le Petit 8ème bien fait et la Dame de ♣ 4ème . Le programme des réjouissances n’est pas terminé car la coupe de l’attaquant est trouvée ! Plis 2 et 3 : C’est l’heure pour Sud de connaître le sort réservé à son barbu ! Super nouvelle, le Roi de ♠ passe et Sud reprend espoir, surtout après avoir ramassé une levée blanche au 1er pli. Sur le 2ème ♠, tous les défenseurs fournissent (il y avait le temps finalement ! lol !) et c’est Ouest qui a la main de la Dame. Pli 4 : La coupe ♣ ayant été montrée, le preneur n’ayant pas fait voir d’images, Ouest se considère indébordable et peut donc effectuer une demande d’atout. Il envoie le 7, impair, sur lequel Sud décide de poser le 13. En effet, le preneur n’est pas monté à la pointure, gardant ses petits atouts pour ses coupes. De surcroît, en jouant de la sorte, il peut tenter de déblayer un, voire deux atouts majeurs. Mais ça ne va pas être le cas : Est grimpe du 16 et Nord pisse du 14. Pli 5 : Est obéit et retourne du 10 d’atout. Nord n’en a déjà plus et défausse ♥. Ouest claque le 19 qui provoque la pose de l’Excuse de Sud qui protège le 21. Pli 6 : Ouest peut encore se permettre de revenir atout. Il espère prendre un tarot en fourchette à Sud, mais ce dernier ne l’entend pas ainsi, bloquant du 21. Sud n’a pas le droit de ne pas arracher la main, sachant que ce jeu est piégeux car la défense joue atout alors que le Petit est dehors et qu’il n’y a aucune tenue. Pli 7 : Sud peut enfin lancer le 3ème ♠. Deux atouts s’en vont, c’est moins bien pour le Cavalier de ♣ ! Pli 8 : A ce moment du jeu, si Ouest répète atout et qu’Est n’en a plus, le Petit change de camp. Comme Ouest ne peut répondre à cette question, il est obligé d’arrêter atout et de retourner dans la coupe ♣. Plis 9 et 10 : Grrrrrr... Est détient encore le 18 (sans aucun doute son dernier atout) qui explose le 20. En main, Ouest n’a d’autre choix, pour la survie du Petit, que de revenir ♣, en espérant que le Roi ne soit pas pendu chez Est. Ouf, le 9 apparaît ! Plis 11 et 12 : Sur le retour ♠ de Sud, Est sauve le Roi de ♣ et Nord le Valet de ♥. Avant de jouer sa carte, Ouest essaie de faire la main du preneur, mais c’est compliqué : c’est quasi sûr, il reste à Sud deux atouts maîtres et deux ♠ blancs. Qu’a-t-il à côté ? A-t-il conservé le Cavalier de ♠ ? Est-il maître à ♦, a-t-il gardé le petit mariage ou alors l’a-t-il couché ? Où est le Roi de ♥ ? Impossible pour Ouest de savoir et il faut prendre une décision rapide : Ouest décide de ne pas couper du Petit et de sacrifier la Dame de ♣. Pli 13 : Sud est débordé, mais il vient de prendre l’honneur ♣, qui va le faire gagner s’il réalise une des deux levées à ♦. Sud ne panique pas et ne joue pas ♦. Il retourne ♠ sur lequel Ouest doit lâcher le Petit. Final de coup : En trouvant la 2ème coupe du preneur à ♥, Ouest sent les regrets l’envahir... Démuni d’atouts, Sud ne fait pas la bêtise de revenir ♠ et envoie le Valet de ♦. Nord ne duke pas : il sait qu’Ouest a débordé et il peut espérer une singlette, peut-être le dernier moyen de faire chuter. Mais Sud encaisse le Cavalier de ♦, Ouest étant doubleton, et l’attaquant gagne de 3 points. Conclusion : Ouest avait envie de remettre un atout au pli 8... Peut-être l’aurait-il fait en équipe où il aurait eu l’information sur la détention d’un autre atout chez son partenaire suite à son maniement. Et si seulement Est avait pissé du 18 au pli 6... Et si Ouest avait entamé ♥ au pli 12... Et si Ouest avait demandé le deux pour un au pli 4 plutôt qu’un retour atout... Et si, et si... LES 3 JOURS DE RAMONVILLE - 3, 4 ET 5 OCTOBRE 2014LES 3 JOURS DE RAMONVILLE - 3, 4 ET 5 OCTOBRE 2014 Salle des fêtes parc technologique du canal - Ramonville (banlieue de Toulouse 31) VENDREDI 3 OCTOBRE 2014 à 21h00 TRIPLETTES Redistribution : 90 % Primes aux équipes classées en 2ème et 3ème Division Inscriptions : 20 € - Réduction de 4 € aux licenciés DONNES LIBRES (en parallèle au tournoi triplettes) Inscriptions : 12 € - Redistribution : 90 % + coupes SAMEDI 4 OCTOBRE 2014 à 14h00 GRAND PRIX DE LA VILLE DE RAMONVILLE EN DONNES LIBRES (5 x 5 donnes) 5500 € DE PRIX5500 € DE PRIX Du 41ème au 60ème : lots en espèces ou en nature (jambons, champagne...) Un prix supplémentaire par table au-delà de 85 tables (valeur : 20€), pour les joueurs classés à partir de la 61ème place. Inscriptions : 20 € - Réduction de 3 € aux licenciés PRIX MAINTENUS QUEL QUE SOIT LE NOMBRE DE TABLES Renseignements : René IZANS au 05.61.24.23.38 ou 06.80.88.50.22 - Arbitrage FFT - Organisation : Tarot Club de Ramonville 11 55 00 00 00 €€ DE PRIX DIMANCHE 5 OCTOBRE 2014 à 14h00 QUADRETTES Redistribution : 90 % Primes aux équipes classées en 2ème et 3ème Division Inscriptions : 20 € - Réduction de 4 € aux licenciés DONNES LIBRES (en parallèle au tournoi quadrettes) Inscriptions : 12 € - Redistribution : 90 % + coupes SAMEDI 4 OCTOBRE 2014 à 21h00 GRAND PRIX DU PAYS TOLOSAN EN DONNES LIBRES (5 x 5 donnes) 5500 € DE PRIX5500 € DE PRIX 1er : 1200 € 2ème : 600 € 3ème : 400 € 4ème : 300 € 5ème : 250 € 11 et 12ème : 90 € 13 et 14ème : 85 € 15 et 16ème : 80 € 17 au 20ème : 75 € 21 et 22ème : 65 € 6ème : 200 € 7ème : 150 € 8ème : 130 € 9ème : 110 € 10ème : 100 € 23 et 24ème : 60 € 25 au 27ème : 50 € 28 au 30ème : 40 € 31 au 34ème : 35 € 35 au 40ème : 30 € Du 41ème au 60ème : lots en espèces ou en nature (jambons, champagne...) Un prix supplémentaire par table au-delà de 85 tables (valeur : 20€), pour les joueurs classés à partir de la 61ème place. Inscriptions : 20 € - Réduction de 3 € aux licenciés 1er : 1200 € 2ème : 600 € 3ème : 400 € 4ème : 300 € 5ème : 250 € 11 et 12ème : 90 € 13 et 14ème : 85 € 15 et 16ème : 80 € 17 au 20ème : 75 € 21 et 22ème : 65 € 6ème : 200 € 7ème : 150 € 8ème : 130 € 9ème : 110 € 10ème : 100 € 23 et 24ème : 60 € 25 au 27ème : 50 € 28 au 30ème : 40 € 31 au 34ème : 35 € 35 au 40ème : 30 €

×