SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  24
Alzheimer Guillaume Brysbaert  -  Pierre Marguerite DESS de BioInformatique – USTL
Introduction ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
PLAN ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],I. Description de la maladie
Description de la maladie ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],I.1 – Historique
La maladie ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],I.2 –  Symptômes
La dégénérescence Neurofibrillaire (DNF) ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],I.3 –  Processus dégénératifs
Amyloïdogénèse ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],I.3 – Processus dégénératifs
I.4 –  Facteurs défavorables   +++ Facteurs génétiques + (après 65 ans) Symptômes dépressifs ++ (après 75 ans) Sexe féminin +++ Age Association avec la maladie Facteurs défavorables
Forme familiale ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],I.5 –  Formes de la maladie
Forme sporadique ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],I.5 –  Formes de la maladie
[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],II. Prise en charge
II.1.a Tests prédictifs ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],II.1 – Diagnostics
II.1.b Sévérité ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],II.1 – Diagnostics
II.1.c Examens complémentaires ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],II.1 – Diagnostics
II.2.a Médicaments ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],II.2 – Traitements
II.2.a Médicaments ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],II.2 – Traitements
II.2.b Prise en charge non médicamenteuse ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],II.2 – Traitements
II.3.a Facteurs de risque et de protection ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],II.3 – Recherche
II.3.b Soins ,[object Object],[object Object],[object Object],II.3 – Recherche
Conclusion ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Questions ???
Bibliographie ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]

Contenu connexe

Tendances

Maladie De Parkinson
Maladie De ParkinsonMaladie De Parkinson
Maladie De ParkinsonMede Space
 
Maladie de Parkinson : Quelques repères
Maladie de Parkinson : Quelques repèresMaladie de Parkinson : Quelques repères
Maladie de Parkinson : Quelques repèresAmelis Services
 
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIEDR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIEBENAOUDA67
 
Le manuel du généraliste 2 maladies systémiques
Le manuel du généraliste 2 maladies systémiquesLe manuel du généraliste 2 maladies systémiques
Le manuel du généraliste 2 maladies systémiquesdrmouheb
 
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - OtoneurologieSommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - OtoneurologieNathalie Aisenberg
 
Polyneuropathies
PolyneuropathiesPolyneuropathies
Polyneuropathiesdjeutch
 
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujour...
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujour...Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujour...
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujour...all-in-web
 
Une hypoglycémie atypique
Une hypoglycémie atypiqueUne hypoglycémie atypique
Une hypoglycémie atypiqueall-in-web
 
Journée du CERROF 2017 - Melun
Journée du CERROF 2017 - MelunJournée du CERROF 2017 - Melun
Journée du CERROF 2017 - MelunNathalie Aisenberg
 
Cephalees primaires et secondaires
Cephalees primaires et secondairesCephalees primaires et secondaires
Cephalees primaires et secondairessaddek khellaf
 
Crise convulsive aux urgences
Crise convulsive aux urgencesCrise convulsive aux urgences
Crise convulsive aux urgenceshaifa ben abid
 
Crise convulsive fev2009
Crise convulsive fev2009Crise convulsive fev2009
Crise convulsive fev2009haifa ben abid
 
Amylose Al Fevrier 2010
Amylose Al Fevrier 2010Amylose Al Fevrier 2010
Amylose Al Fevrier 2010kyste
 
Un syndrome hypothalamique
Un syndrome hypothalamiqueUn syndrome hypothalamique
Un syndrome hypothalamiqueall-in-web
 
C:\Fakepath- Menu Principal
C:\Fakepath-  Menu PrincipalC:\Fakepath-  Menu Principal
C:\Fakepath- Menu Principalmichellamontagne
 
Sma soc fr-2679297
Sma soc fr-2679297Sma soc fr-2679297
Sma soc fr-2679297ASMNM
 

Tendances (20)

Maladie De Parkinson
Maladie De ParkinsonMaladie De Parkinson
Maladie De Parkinson
 
Maladie de parkinson biochimie
Maladie de parkinson biochimieMaladie de parkinson biochimie
Maladie de parkinson biochimie
 
Maladie de Parkinson : Quelques repères
Maladie de Parkinson : Quelques repèresMaladie de Parkinson : Quelques repères
Maladie de Parkinson : Quelques repères
 
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIEDR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
 
Le manuel du généraliste 2 maladies systémiques
Le manuel du généraliste 2 maladies systémiquesLe manuel du généraliste 2 maladies systémiques
Le manuel du généraliste 2 maladies systémiques
 
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - OtoneurologieSommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie
 
Polyneuropathies
PolyneuropathiesPolyneuropathies
Polyneuropathies
 
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujour...
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujour...Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujour...
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujour...
 
Une hypoglycémie atypique
Une hypoglycémie atypiqueUne hypoglycémie atypique
Une hypoglycémie atypique
 
Vidal 2012 sep
Vidal 2012 sepVidal 2012 sep
Vidal 2012 sep
 
Journée du CERROF 2017 - Melun
Journée du CERROF 2017 - MelunJournée du CERROF 2017 - Melun
Journée du CERROF 2017 - Melun
 
Embolie final
Embolie finalEmbolie final
Embolie final
 
Cephalees primaires et secondaires
Cephalees primaires et secondairesCephalees primaires et secondaires
Cephalees primaires et secondaires
 
Crise convulsive aux urgences
Crise convulsive aux urgencesCrise convulsive aux urgences
Crise convulsive aux urgences
 
Crises convulsives
Crises convulsivesCrises convulsives
Crises convulsives
 
Crise convulsive fev2009
Crise convulsive fev2009Crise convulsive fev2009
Crise convulsive fev2009
 
Amylose Al Fevrier 2010
Amylose Al Fevrier 2010Amylose Al Fevrier 2010
Amylose Al Fevrier 2010
 
Un syndrome hypothalamique
Un syndrome hypothalamiqueUn syndrome hypothalamique
Un syndrome hypothalamique
 
C:\Fakepath- Menu Principal
C:\Fakepath-  Menu PrincipalC:\Fakepath-  Menu Principal
C:\Fakepath- Menu Principal
 
Sma soc fr-2679297
Sma soc fr-2679297Sma soc fr-2679297
Sma soc fr-2679297
 

En vedette

Comprendre la maladie d'Alzheimer
Comprendre la maladie d'AlzheimerComprendre la maladie d'Alzheimer
Comprendre la maladie d'Alzheimeralzheimer.tunisie
 
la journée mondiale de la maladie d'alzheimer
la journée mondiale de la maladie d'alzheimerla journée mondiale de la maladie d'alzheimer
la journée mondiale de la maladie d'alzheimeralzheimer.tunisie
 
COMMUNIQUER AVEC LE MALADE ALZHEIMER
COMMUNIQUER AVEC LE MALADE ALZHEIMERCOMMUNIQUER AVEC LE MALADE ALZHEIMER
COMMUNIQUER AVEC LE MALADE ALZHEIMERalzheimer.tunisie
 
Alzheimer ce qu’il ne faut pas oublier.
Alzheimer   ce qu’il ne faut pas oublier.Alzheimer   ce qu’il ne faut pas oublier.
Alzheimer ce qu’il ne faut pas oublier.Réseau Pro Santé
 
Vivre avec un proche atteint d'alzheimer
Vivre avec un proche atteint d'alzheimerVivre avec un proche atteint d'alzheimer
Vivre avec un proche atteint d'alzheimerKew Sama
 
Pathologie d'alzheimer emmanuelle marsat
Pathologie d'alzheimer emmanuelle marsatPathologie d'alzheimer emmanuelle marsat
Pathologie d'alzheimer emmanuelle marsatripamonti
 
Evenements importants theralpha_2011
Evenements importants theralpha_2011Evenements importants theralpha_2011
Evenements importants theralpha_2011theralpha
 
la mort cellulaire et tissulaire
la mort cellulaire et tissulairela mort cellulaire et tissulaire
la mort cellulaire et tissulaireimma-dr
 
Pathology second lecture
Pathology second lecturePathology second lecture
Pathology second lectureimma-dr
 
Alzheimer s disease___memory
Alzheimer s disease___memoryAlzheimer s disease___memory
Alzheimer s disease___memoryCMoondog
 
النظافة والصحة
النظافة والصحة النظافة والصحة
النظافة والصحة mishoudz
 
Altheimer's disease
Altheimer's diseaseAltheimer's disease
Altheimer's diseasealiciadiez
 
Pathophysiology: Alzheimer's Disease
Pathophysiology: Alzheimer's DiseasePathophysiology: Alzheimer's Disease
Pathophysiology: Alzheimer's DiseaseBrian Piper
 

En vedette (20)

La maladie d'Alzheimer
La maladie d'Alzheimer La maladie d'Alzheimer
La maladie d'Alzheimer
 
Comprendre la maladie d'Alzheimer
Comprendre la maladie d'AlzheimerComprendre la maladie d'Alzheimer
Comprendre la maladie d'Alzheimer
 
la journée mondiale de la maladie d'alzheimer
la journée mondiale de la maladie d'alzheimerla journée mondiale de la maladie d'alzheimer
la journée mondiale de la maladie d'alzheimer
 
COMMUNIQUER AVEC LE MALADE ALZHEIMER
COMMUNIQUER AVEC LE MALADE ALZHEIMERCOMMUNIQUER AVEC LE MALADE ALZHEIMER
COMMUNIQUER AVEC LE MALADE ALZHEIMER
 
Alzheimer ce qu’il ne faut pas oublier.
Alzheimer   ce qu’il ne faut pas oublier.Alzheimer   ce qu’il ne faut pas oublier.
Alzheimer ce qu’il ne faut pas oublier.
 
Vivre avec un proche atteint d'alzheimer
Vivre avec un proche atteint d'alzheimerVivre avec un proche atteint d'alzheimer
Vivre avec un proche atteint d'alzheimer
 
Pathologie d'alzheimer emmanuelle marsat
Pathologie d'alzheimer emmanuelle marsatPathologie d'alzheimer emmanuelle marsat
Pathologie d'alzheimer emmanuelle marsat
 
Alzheimer
Alzheimer Alzheimer
Alzheimer
 
Alzheimer..
Alzheimer..Alzheimer..
Alzheimer..
 
Presentation MSc 2
Presentation MSc 2Presentation MSc 2
Presentation MSc 2
 
Evenements importants theralpha_2011
Evenements importants theralpha_2011Evenements importants theralpha_2011
Evenements importants theralpha_2011
 
08 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 201408 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 2014
 
la mort cellulaire et tissulaire
la mort cellulaire et tissulairela mort cellulaire et tissulaire
la mort cellulaire et tissulaire
 
Pathology second lecture
Pathology second lecturePathology second lecture
Pathology second lecture
 
La physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthroseLa physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthrose
 
Arthrose et arthrite
Arthrose et arthriteArthrose et arthrite
Arthrose et arthrite
 
Alzheimer s disease___memory
Alzheimer s disease___memoryAlzheimer s disease___memory
Alzheimer s disease___memory
 
النظافة والصحة
النظافة والصحة النظافة والصحة
النظافة والصحة
 
Altheimer's disease
Altheimer's diseaseAltheimer's disease
Altheimer's disease
 
Pathophysiology: Alzheimer's Disease
Pathophysiology: Alzheimer's DiseasePathophysiology: Alzheimer's Disease
Pathophysiology: Alzheimer's Disease
 

Similaire à Expose Alzheimer2

Pierre-Antoine PIOCHE - Encéphalites Auto-Immunes
Pierre-Antoine PIOCHE - Encéphalites Auto-ImmunesPierre-Antoine PIOCHE - Encéphalites Auto-Immunes
Pierre-Antoine PIOCHE - Encéphalites Auto-ImmunesPierre-Antoine PIOCHE
 
Epilepsia
EpilepsiaEpilepsia
EpilepsiaAefu
 
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEs
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEsNeuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEs
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEsMede Space
 
Huntington Wiki
Huntington WikiHuntington Wiki
Huntington WikiMenhunter
 
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdfTroubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdfWilliamLaverdire2
 
Rencontres HAS 2011 - Accroître la sécurité du patient (suite)
Rencontres HAS 2011 - Accroître la sécurité du patient (suite)Rencontres HAS 2011 - Accroître la sécurité du patient (suite)
Rencontres HAS 2011 - Accroître la sécurité du patient (suite)Haute Autorité de Santé
 
Troubles de l'humeur - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles de l'humeur - Physiopathologie [WL].pdfTroubles de l'humeur - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles de l'humeur - Physiopathologie [WL].pdfWilliamLaverdire2
 
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...Said El Kettani
 
Elisabeth frija orvoen
Elisabeth frija orvoenElisabeth frija orvoen
Elisabeth frija orvoenlifeiseasy
 
Liens entre les maladies neurodégénératives. Ntakirutimana E.
Liens entre les maladies neurodégénératives. Ntakirutimana E. Liens entre les maladies neurodégénératives. Ntakirutimana E.
Liens entre les maladies neurodégénératives. Ntakirutimana E. EZECHIELNTAKIRUTIMAN
 
Neurologie neurochirurgie-polycopie-complet-mars-2009
 Neurologie neurochirurgie-polycopie-complet-mars-2009 Neurologie neurochirurgie-polycopie-complet-mars-2009
Neurologie neurochirurgie-polycopie-complet-mars-2009Eugène NJEBARIKANUYE
 
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50Spasticite actualisé 110505 avec programmation50
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50Norbert Manzo
 

Similaire à Expose Alzheimer2 (20)

Eeg et psychiatrie
Eeg et psychiatrieEeg et psychiatrie
Eeg et psychiatrie
 
Pierre-Antoine PIOCHE - Encéphalites Auto-Immunes
Pierre-Antoine PIOCHE - Encéphalites Auto-ImmunesPierre-Antoine PIOCHE - Encéphalites Auto-Immunes
Pierre-Antoine PIOCHE - Encéphalites Auto-Immunes
 
SEP.pptx
SEP.pptxSEP.pptx
SEP.pptx
 
Defaillances neuro
Defaillances neuroDefaillances neuro
Defaillances neuro
 
La sclerose en plaques
La sclerose en plaquesLa sclerose en plaques
La sclerose en plaques
 
Epilepsia
EpilepsiaEpilepsia
Epilepsia
 
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEs
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEsNeuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEs
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEs
 
Huntington Wiki
Huntington WikiHuntington Wiki
Huntington Wiki
 
Carnet d'épilepsie
Carnet d'épilepsieCarnet d'épilepsie
Carnet d'épilepsie
 
Colloque : Vivre au quotidien avec son epilepsie en 2017 (02.02.2017)
Colloque : Vivre au quotidien avec son epilepsie en 2017 (02.02.2017)Colloque : Vivre au quotidien avec son epilepsie en 2017 (02.02.2017)
Colloque : Vivre au quotidien avec son epilepsie en 2017 (02.02.2017)
 
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdfTroubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdf
 
Rencontres HAS 2011 - Accroître la sécurité du patient (suite)
Rencontres HAS 2011 - Accroître la sécurité du patient (suite)Rencontres HAS 2011 - Accroître la sécurité du patient (suite)
Rencontres HAS 2011 - Accroître la sécurité du patient (suite)
 
Troubles de l'humeur - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles de l'humeur - Physiopathologie [WL].pdfTroubles de l'humeur - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles de l'humeur - Physiopathologie [WL].pdf
 
Coma
ComaComa
Coma
 
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...
 
Epilepsie
EpilepsieEpilepsie
Epilepsie
 
Elisabeth frija orvoen
Elisabeth frija orvoenElisabeth frija orvoen
Elisabeth frija orvoen
 
Liens entre les maladies neurodégénératives. Ntakirutimana E.
Liens entre les maladies neurodégénératives. Ntakirutimana E. Liens entre les maladies neurodégénératives. Ntakirutimana E.
Liens entre les maladies neurodégénératives. Ntakirutimana E.
 
Neurologie neurochirurgie-polycopie-complet-mars-2009
 Neurologie neurochirurgie-polycopie-complet-mars-2009 Neurologie neurochirurgie-polycopie-complet-mars-2009
Neurologie neurochirurgie-polycopie-complet-mars-2009
 
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50Spasticite actualisé 110505 avec programmation50
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50
 

Plus de Pierre Marguerite

Dea Presentation 2eme Version
Dea Presentation 2eme VersionDea Presentation 2eme Version
Dea Presentation 2eme VersionPierre Marguerite
 
Dea Presentation Pierre Marguerite 24 Juin 2003
Dea Presentation Pierre Marguerite 24 Juin 2003Dea Presentation Pierre Marguerite 24 Juin 2003
Dea Presentation Pierre Marguerite 24 Juin 2003Pierre Marguerite
 
Analyse Retrospective Des DonnéEs De Biopuces
Analyse Retrospective Des DonnéEs De BiopucesAnalyse Retrospective Des DonnéEs De Biopuces
Analyse Retrospective Des DonnéEs De BiopucesPierre Marguerite
 
Facilitating Standardization And Exchange Of Array Design 11 06 2004
Facilitating Standardization And Exchange Of Array Design 11 06 2004Facilitating Standardization And Exchange Of Array Design 11 06 2004
Facilitating Standardization And Exchange Of Array Design 11 06 2004Pierre Marguerite
 
Group Meeting Vamsas Project Final
Group Meeting Vamsas Project FinalGroup Meeting Vamsas Project Final
Group Meeting Vamsas Project FinalPierre Marguerite
 

Plus de Pierre Marguerite (8)

Dea Presentation 2eme Version
Dea Presentation 2eme VersionDea Presentation 2eme Version
Dea Presentation 2eme Version
 
Dea Presentation Pierre Marguerite 24 Juin 2003
Dea Presentation Pierre Marguerite 24 Juin 2003Dea Presentation Pierre Marguerite 24 Juin 2003
Dea Presentation Pierre Marguerite 24 Juin 2003
 
Affiches Pour Le Bureau
Affiches Pour Le BureauAffiches Pour Le Bureau
Affiches Pour Le Bureau
 
Analyse Retrospective Des DonnéEs De Biopuces
Analyse Retrospective Des DonnéEs De BiopucesAnalyse Retrospective Des DonnéEs De Biopuces
Analyse Retrospective Des DonnéEs De Biopuces
 
Friday Seminar 15 10 2004
Friday Seminar 15 10 2004Friday Seminar 15 10 2004
Friday Seminar 15 10 2004
 
Presentation Dess Ebi
Presentation Dess EbiPresentation Dess Ebi
Presentation Dess Ebi
 
Facilitating Standardization And Exchange Of Array Design 11 06 2004
Facilitating Standardization And Exchange Of Array Design 11 06 2004Facilitating Standardization And Exchange Of Array Design 11 06 2004
Facilitating Standardization And Exchange Of Array Design 11 06 2004
 
Group Meeting Vamsas Project Final
Group Meeting Vamsas Project FinalGroup Meeting Vamsas Project Final
Group Meeting Vamsas Project Final
 

Dernier

《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》rnrncn29
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxOuedraogoSoumaila3
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementKhadija Moussayer
 
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxKawTar253413
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Aymen Masri
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfssuser4a70ad1
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024benj_2
 

Dernier (7)

《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
 
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 

Expose Alzheimer2

  • 1. Alzheimer Guillaume Brysbaert - Pierre Marguerite DESS de BioInformatique – USTL
  • 2.
  • 3.
  • 4.
  • 5.
  • 6.
  • 7.
  • 8.
  • 9. I.4 – Facteurs défavorables +++ Facteurs génétiques + (après 65 ans) Symptômes dépressifs ++ (après 75 ans) Sexe féminin +++ Age Association avec la maladie Facteurs défavorables
  • 10.
  • 11.
  • 12.
  • 13.
  • 14.
  • 15.
  • 16.
  • 17.
  • 18.
  • 19.
  • 20.
  • 21.
  • 22.
  • 24.

Notes de l'éditeur

  1. 1 patient sur 2 n’est pas reconnu et le diagnostic ; lorsqu’il est fait, intervient souvent tardivement . altération acquise progressive de la mémoire et d'au moins une autre fonction supérieure, suffisamment marquée pour handicaper les activités de la vie quotidienne, apparue depuis au moins six mois. Il s'agit d'un syndro qui peut apparaître lors de l'évolution d'un assez grand nombre de maladies qui entraînent des lésions du cerveau : détérioration et perte de cellules cérébrales. Retard diagnostique d’au moins 5ans, 50% non diagnostiqués
  2. neurosciences)connaissance du cerveau se limitait, avant 1900, à son anatomie globale. les premiers (et encore les seuls) médicaments utilisés aujourd’hui dans la maladie d’Alzheimer, les inhibiteurs de dégradation de l’acétylcholine. Mais, contrairement aux espoirs suscités par l’hypothèse causale cholinergique, les inhibiteurs d’acétylcholinestérase ne font, au mieux, que retarder l’aggravation des symptômes. plaques séniles, (caractérisés par le dépôt d’une substance particulière). le prix Nobel attribué à Golgi et à Cajal pour la description de l’architecture des cellules nerveuses.
  3. L’âge : principal facteur de risque de la maladie d’Alzheimer L’indicence doublant pratiquement par tranche d’âge de 5ans après 65 ans. Le sexe féminin : risque plus elevé de développer une maladie d’Alzheimer que les hommes, particuliérement après 80 ans. Cette différence d’incidence peut être ( fct du sexe) peut être expliquer par des différences biologiques et hormonales , avec un possible effer des œstrogènes , mais egalement des différences socio-culturelles . ainsi que l’espérance de vie plus elevé chez les femmes Les antécédents familiaux de démence : mise en evidence d’un risque accru de la maladie d’Alzheimer chez les sujets ayant un parent pau premier degré atteint de cette apathologie. LE risque estimé : entre 2 et 4 par rapport aux sujets n’ayant pas d’antécédents familiaux de lamaldie d’AlzheimlerK Le niveau d’éducation : association entre un niveau bas d’éducation et un risque accru de maladie d’Alzheimer ;; Plutot le niveau d’etude atteint que le nombre des années Cet effet du niveau d’education n’explique pas le risque accru de la maladie chez ls femmmes agées de plsus de 80 ans , puisque , dans cette génération , le niveau d’etudes des femmes était beaucoup plus faible que elui des hommes . Activités de loisirs : la pratique d’activtés comme le jardinage, les voyages, le bricolage ou le tricot, est également associée à un risque moindre de démence et de maladie d’Alzheimer Pratique de ces activités : planifier les tâches ->constitue un entrainement et permet au sujet de maintenair ses capacités et retarderait ainsi l’apparition de la démence. Cependant, l’absence d’activité de loisirs pourrait n’ être qu’un signe très précoce de lamaladie Statut matrimonial et environnement social ; Des associations ont ete mise en evidence entre le risque de démence et/ou de la maladie d’Alzheimer, statut matrimonial , et importance du réseau social. Celibataire ou vivant seul : risque double de demence comparé à ceux vivant en couple Faible reseau social ; accroit le risque de demence de 60% importance du maintien d’une vie harmonieuse chez les sujets ages. Symptome La plupart des cas sont associé à la combinaison de la maladie et demence vasculaire présence dans le cortex d’enchevêtrements de fibrilles intracellulaires, qu’il dénomme dégénérescence neurofibrillaires (DNF), des plaques séniles, (caractérisés par le dépôt d’une substance particulière). Une fois reconnueDure de 8 à 10 ans 2types de lesions : lesions dégéneratives ( Alzheimer) et lesions vasculaires (séquelles d’accidents vasculaires cérébraux repétés Le siega des lesions , plutot que leur nature , qui deterine les symptomes La degeneresecence neurofibrillaire correspond à l’accumulation de filaments pathologiques dans le corps cellulaires et le prolongement de cellules nerveuses( plaque séniles) L’agnosie est une incapacité à reconnaître ou à identifier des objets malgré des fonctions sensorielles intactes Les troubles du langage - ou aphasie - peuvent retentir sur le comportement du patient : réduction de la communication verbale avec les proches, abandon d’activités telles que la lecture du journal. ). L’apraxie est une incapacité à faire des gestes malgré des fonctions sensorielles intactes. apraxie idéomotrice, ou incapacité à réaliser des gestes symboliques ou des mimes d’utilisation d’objets, peut également être associée. La survenue d’une apraxie idéatoire, c’est-à-dire la perte d’utilisation des objets en capacité réelle, est souvent plus tardive et fréquemment rapportée par l’entourage. Elle retentit fortement sur la vie quotidienne (conduite automobile, bricolage, utilisation du téléphone, des appareils ménagers...). Enfin, l’apraxie de l’habillage est constante à un stade avancé de la maladie. L’agnosie est une incapacité à reconnaître ou à identifier des objets malgré des fonctions sensorielles intactes. Elle peut se manifester par des difficultés à reconnaître des symboles abstraits tels que des logos ou des panneaux routiers. Elle est classiquement plus tardive dans l’évolution de la maladie et peut être associée à une aprosognosie, ou difficulté à reconnaître les visages, qui peut concerner le propre visage du patient qui ne se reconnaît plus dans la glace. Enfin, les signes neurologiques somatiques apparaissent généralement à un stade tardif de la maladie et sont marqués par des troubles de la marche, une rétropulsion, des pas raccourcis et traînants. Les chutes peuvent devenir fréquentes. Des troubles moteurs dominés par la bradykinésie et l’akinésie sont également possibles. Des crises d’épilepsie isolées, de type généralisé, peuvent être observées. le patient aura au moins une perte du langage (aphasie), de la stratégie des mouvements (apraxie) ou de la reconnaissance visuelle (agnosie) en plus des pertes de mémoire
  4. Les protéines tau sont les constituants majeurs des PHF (paires hélicoïdales de filaments; paired helical filaments en anglais). PHF (paires hélicoïdales de filaments Des anticorps contre les sites de phosphorylation, comme l'anticorps monoclonal AD2, révèlent la dégénérescence neurofibrillaire (DNF). Au cours de la maladie d'Alzheimer, la plupart des grands neurones de la substance grise corticale sont affectés par la DNF. Les protéines tau s'accumulent aussi bien dans les corps cellulaires des neurones que dans leurs prolongements. Il y a parfois une accumulation de neurites à la périphérie des plaques amyloïdes (formant ainsi les plaques séniles, appelées également plaques neuritiques). Au centre de la figure vous pouvez observer une plaque neuritique. Dans le système nerveux central, il y a six ARN messagers différents de tau, généré par épissage alternatif. La région peptidique de l'exon 10 correspond à une quatrième zone répétée (R), point d'ancrage compolémentaire sur le dimère de tubuline. Il y a donc 3 isoformes 3R et 3 isoformes 4R. Les 3R sont 10- et les 4R sont 10+. Les anticorps qui reconnaissent ces sites sont mentionnés: ex AT8, AD2.  Certaines kinases impliquées dans la phosphorylation de tau ont été caractérisées. Les anticorps qui reconnaissent les sites de phosphorylation "pathologique" (observée uniquement sur les protéines tau des filaments pathologiques) sont cerclés en blanc Nous allons voir que leur détection grâce à des anticorps dirigés contre des sites de phosphorylation sur Tau révèle bien la dégénérescence neurofibrillaire, son intensité, et sa nature. Les PHF sont des filaments pathologiques constitués de protéines tau anormalement phosphorylées Le rôle des protéinesTau 1. Les microtubules sont des filaments du cytosquelette. 2. Les microtubules servent à transporter les matériaux synthétisés par le corps cellulaire du neurone vers les terminaisons nerveuses. 3. Les microtubules sont constitués par l'assemblage de dimères de tubuline. 4. Les microtubules sont des structures labiles, stabilisées par les protéines tau. 5. Les isoformes tau avec la région "exon 10" se fixent plus fortement à la tubuline, et stabilisent davantage les microtubules. 6. L'interaction tau - tubuline est également régulée par le stade de phosphorylation des protéines tau .....