Termes Fiscaux
C-E

Fiscalité
Québec et Canada

www.defenseursfiscaux.com
Crédit d'impôt
Montant directement déductible de l'impôt sur le
revenu à payer par ailleurs, par exemple le crédit
pour pe...
Crédit d'impôt pour la fabrication Crédit d'impôt pour la recherche
• Crédit pouvant être appliqué en
• Réduction de l'imp...
Crédit d'impôt pour personnes handicapée d'impôt remboursable
Crédit
•

Crédit auquel ont droit les
contribuables ayant un...
Crédit de taxe sur intrants

Crédit en raison de l'âge

•

• Crédit d'impôt spécial de 5 066
$ offert aux Canadiennes et
a...
Crédit pour revenu de pension
• Crédit d'impôt offert sur
jusqu'à 2 000 $ de certaines
formes de revenus de
pension. La fr...
Critère de revenu
• Condition de détermination du
niveau d'une prestation en
fonction du revenu du
bénéficiaire. Les avant...
Déduction fiscale
• Montant déductible du
revenu total dans le calcul
du revenu imposable, par
exemple la déduction pour
f...
Déduction pour amortissement

Déduction relative aux ressources

•

•

Déduction fiscale permise au titre des
immobilisati...
Déficit
• Écart entre les recettes de
l'État et ses dépenses
budgétaires pour un
exercice.

Dépense fiscale
•

Manque à ga...
Dépense non budgétaire

Dette contractée sur les marchés

•

•

Poste exclus des dépenses budgétaires. Il
s'agit surtout d...
Dette extérieure

Dette fédérale brute

•

• Montant total dû par l'État.
Elle se compose à la fois de la
dette contractée...
Dette fédérale nette
• Total des déficits et des
excédents fédéraux
cumulés depuis la
Confédération. La dette
nette est la...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Aide fiscale, impôts et Taxes au Québec : Glossaire De C à E

574 vues

Publié le

Retrouvez les termes important de la fiscalité québécoise qu'est ce qu'un critère de revenu, qu'est qu'une déduction accordées aux petites entreprises, qu'est ce qu'une dépense fiscale une dette un déficit, tous ces termes trouveront leur définition dans ce numéro 2 de notre glossaire fiscal du Québec

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
574
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
67
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Aide fiscale, impôts et Taxes au Québec : Glossaire De C à E

  1. 1. Termes Fiscaux C-E Fiscalité Québec et Canada www.defenseursfiscaux.com
  2. 2. Crédit d'impôt Montant directement déductible de l'impôt sur le revenu à payer par ailleurs, par exemple le crédit pour personnes handicapées et le crédit de personne mariée, dans le cas des particuliers, et le crédit d'impôt à la recherche scientifique et au développement expérimental, dans le cas des sociétés. Voir aussi : crédit d'impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique, crédit d'impôt pour la fabrication et la transformation (F&T), crédit d'impôt remboursable, crédit de taxe sur intrants, crédit en raison de l'âge, crédit pour revenu de pension, crédit pour taxe sur les produits et services (TPS), intérêt composé.. Crédit d'impôt à l'investissement Crédit d'impôt habituellement exprimé en pourcentage fixe des investissements admissibles dans la recherche scientifique et le développement expérimental et dans certaines régions.
  3. 3. Crédit d'impôt pour la fabrication Crédit d'impôt pour la recherche • Crédit pouvant être appliqué en • Réduction de l'impôt réduction des impôts fédéraux fédéral sur les bénéfices de payables par ailleurs ou servir à fabrication et de obtenir un remboursement en transformation au Canada espèces. Le crédit d'impôt pour la qui ne donnent pas droit à RS&DE s'applique actuellement à la déduction accordée aux deux taux : un taux général de 20 petites entreprises. Ce % et un taux bonifié de 35 % pour crédit a pour effet de certaines petites entreprises. ramener le taux d'imposition des bénéfices F&T, pour établir à 21 %.
  4. 4. Crédit d'impôt pour personnes handicapée d'impôt remboursable Crédit • Crédit auquel ont droit les contribuables ayant une déficience mentale ou physique grave et prolongée, appliqué en réduction de l'impôt sur le revenu fédéral, jusqu'à concurrence de 960 $. C'est l'un des principaux mécanismes fiscaux ayant pour but d'alléger les coûts liés à une déficience. • Lorsqu'un crédit d'impôt est remboursable, la partie du crédit qui ne sert pas à réduire l'impôt à payer par le contribuable (parce que celui-ci n'a pas d'impôt à payer) peut lui être versée. Le crédit pour taxe sur les produits et services est remboursable.
  5. 5. Crédit de taxe sur intrants Crédit en raison de l'âge • • Crédit d'impôt spécial de 5 066 $ offert aux Canadiennes et aux Canadiens âgés de 65 ans et plus à compter du 1er janvier 2006, qui est assujetti à un critère de revenu de sorte que l'aide bénéficie aux personnes âgées qui en ont le plus besoin. La fraction inutilisée du crédit peut être transférée au conjoint. Mécanisme permettant aux entreprises inscrites d'obtenir le remboursement de la taxe sur les produits et services payée sur les achats qui entrent dans la production et la vente de biens et de services taxables. Le crédit de taxe sur intrants réduit ainsi au minimum le montant des impôts indirects incorporés au prix des biens et services produits au Canada, ce qui les rend plus compétitifs sur les marchés extérieur et intérieur.
  6. 6. Crédit pour revenu de pension • Crédit d'impôt offert sur jusqu'à 2 000 $ de certaines formes de revenus de pension. La fraction inutilisée du crédit peut être transférée au conjoint. Crédit pour taxe sur les produits • Crédit d'impôt remboursable qui permet aux Canadiennes et Canadiens à revenu faible ou moyen d'obtenir des paiements en espèces pour compenser le paiement de la TPS sur les achats taxables. À compter du 1er juillet 2006, les montants annuels de base seront de 232 $ par adulte et de 122 $ par enfant. Un supplément maximal de 122 $ est aussi prévu pour les célibataires et les chefs de famille monoparentale.
  7. 7. Critère de revenu • Condition de détermination du niveau d'une prestation en fonction du revenu du bénéficiaire. Les avantages assujettis à un critère de revenu, comme le crédit en raison de l'âge, diminuent en fonction de l'augmentation du revenu net. Par exemple, si le revenu net passe de 29 000 $ à 30 000 $, le montant du crédit en raison de l'âge reçu diminue d'environ 105 $. Déduction accordée aux petites entr es • Réduction d'impôt accordée aux sociétés privées sous contrôle canadien (SPCC) qui ramène de 28 à 12 % le taux de l'impôt fédéral de base applicable à la première tranche de 200 000 $ de revenu tiré d'une entreprise exploitée activement par une SPCC. Les SPCC dont le capital imposable utilisé au Canada dépasse 15 millions de dollars n'ont pas droit à cette déduction. Les SPCC dont le capital imposable employé au Canada se situe entre 10 et 15 millions de dollars ont droit à une déduction réduite.
  8. 8. Déduction fiscale • Montant déductible du revenu total dans le calcul du revenu imposable, par exemple la déduction pour frais de garde d'enfants et la déduction pour amortissement. Voir aussi : déduction accordée aux petites entreprises. Déduction pour amortissement • Déduction fiscale permise au titre des immobilisations d'entreprise, qui permet leur amortissement pour dépréciation. Les entreprises peuvent amortir leurs immobilisations jusqu'à concurrence d'un certain pourcentage chaque année. Il existe environ 40 catégories de DPA décrites dans le Règlement de l'impôt sur le revenu. Le taux de DPA s'appliquant à chaque catégorie tient habituellement compte de la vie utile des biens de la catégorie. Lorsque le taux de la DPA est nettement supérieur à celui nécessaire pour qu'il soit tenu compte de la vie utile du bien, on dit qu'il s'agit d'une DPA accélérée.
  9. 9. Déduction pour amortissement Déduction relative aux ressources • • Déduction fiscale permise au titre des immobilisations d'entreprise, qui permet leur amortissement pour dépréciation. Les entreprises peuvent amortir leurs immobilisations jusqu'à concurrence d'un certain pourcentage chaque année. Il existe environ 40 catégories de DPA décrites dans le Règlement de l'impôt sur le revenu. Le taux de DPA s'appliquant à chaque catégorie tient habituellement compte de la vie utile des biens de la catégorie. Lorsque le taux de la DPA est nettement supérieur à celui nécessaire pour qu'il soit tenu compte de la vie utile du bien, on dit qu'il s'agit d'une DPA accélérée. Déduction annuelle à l'intention des producteurs miniers, pétroliers et gaziers. Elle est égale à 25 % des bénéfices annuels tirés des ressources par le contribuable, calculés après déduction des frais d'exploitation et de l'amortissement, mais avant celle des frais d'exploration, des frais d'aménagement, de l'épuisement gagné et des frais d'intérêt. Cette déduction a pour effet de céder aux provinces un « espace fiscal » qui leur permet d'imposer des redevances et des impôts miniers sur la production de ressources naturelles. La nondéductibilité de ces redevances ou impôts, conjuguée à la déduction relative aux ressources, signifie que ces prélèvements provinciaux n'influent pas sur le montant des impôts fédéraux à payer sur les bénéfices.
  10. 10. Déficit • Écart entre les recettes de l'État et ses dépenses budgétaires pour un exercice. Dépense fiscale • Manque à gagner subi par le fisc ou renonciation à des recettes fiscales en raison d'exemptions, de déductions, de réductions de taux, de remboursements, d'exonérations, de crédits ou de reports particuliers qui réduisent l'impôt normalement payable. Parmi les exemples de dépenses fiscales, mentionnons la déduction des cotisations de retraite et des cotisations à un régime enregistré d'épargne-retraite, les crédits pour dons de bienfaisance et les incitatifs à l'investissement en recherchedéveloppement. Les dépenses fiscales visent souvent à stimuler certains types d'activités ou d'autres fins, par exemple venir en aide aux Canadiens âgés ou à revenu modique.
  11. 11. Dépense non budgétaire Dette contractée sur les marchés • • Poste exclus des dépenses budgétaires. Il s'agit surtout des dépenses effectuées sur des comptes en fiducie gérés par le gouvernement fédéral pour des tiers, notamment les paiements effectués au titre des régimes de pension des fonctionnaires fédéraux. Sont aussi exclus des dépenses budgétaires les débours du Régime de pensions du Canada, lequel est géré conjointement par le gouvernement fédéral et les provinces. • Dette à taux fixe (fixed-rate debt) - Titre de créance arrivant à échéance ou dont le taux sera modifié dans un an ou plus. Titre de créance pouvant être vendu et acheté après son émission par des investisseurs dans un marché secondaire. La dette du gouvernement contractée sur les marchés prend plusieurs formes, dont les obligations négociables à intérêt fixe, les effets à moyen terme, les bons du Trésor, les obligations à rendement réel et les bons du Canada. L'encours exprimé en dollars canadiens est d'abord vendu aux enchères aux négociants principaux (banques à charte et courtiers en valeurs), qui les revendent aux investisseurs particuliers.
  12. 12. Dette extérieure Dette fédérale brute • • Montant total dû par l'État. Elle se compose à la fois de la dette contractée sur les marchés, représentée par l'encours de titres tels que les bons du Trésor et les Obligations d'épargne du Canada, et de la dette interne, contractée principalement envers les comptes de pension de retraite des fonctionnaires fédéraux. Dette des Canadiens envers les prêteurs de l'étranger, qui n'est pas exclusive au gouvernement fédéral étant donné que les gouvernements provinciaux et le secteur privé ont également une dette extérieure considérable. La dette extérieure a du bon si elle sert à financer l'investissement; cependant, une dette extérieure élevée signifie qu'une partie de moins en moins importante du revenu national revient aux Canadiens, parce qu'un montant de plus en plus élevé sert à payer des intérêts aux prêteurs étrangers.
  13. 13. Dette fédérale nette • Total des déficits et des excédents fédéraux cumulés depuis la Confédération. La dette nette est la dette brute diminuée des avoirs financiers de l'État, par exemple les prêts, placements et avoirs en devises. Enquêteur • Personne s’occupant d’une étude, d’une question réunissant des témoignages, des expériences, des documents.

×