SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  13
Télécharger pour lire hors ligne
R´epublique Alg´erienne D´emocratique et Populaire
Minist`ere de l’Enseignement Sup´erieur et de la Recherche Scientifique
Universit´e de Gharda¨ıa
Facult´e des Sciences et Technologie
D´epartement des Math´ematiques et Informatique
Domaine : Math´ematiques et Informatique
Sp´ecialit´e : Master I
Syst`eme Intelligent pour Extraction des Connaissance
Module : Administration des r´eseaux
Compte rendu :
Routage dynamique RIP v1
PAR :
- Soumia Elyakote HERMA
Dirig´e par:
- M. Djaloule ZIADI
Ann´ee universitaire: 2014/2015
Contents
1 Partie th´eorie 3
1.1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.2 Historique du routage RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.3 Les protocoles de routage dynamique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.3.1 Les protocoles int´erieurs (IGP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.3.2 Les protocoles ext´erieurs (EGP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.4 L’inconv´enient du routage statique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.5 D´efinition de routage `a distance RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.6 Fonctionnement du routage RIP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.7 Algorithme de Bellman-Ford . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.8 Les limites de RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.9 Les solutions des boucles de routage du RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.9.1 La m´etrique max= 15 : m`etre infini = 16 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.9.2 Split Holizon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.9.3 Empoisonnement de route . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.9.4 Poison reverse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.9.5 Hold Down : (compteur : invalid) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2 Partie pratique 8
2.1 Configuration du RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
2.2 Les avantages du RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
2.3 Exemple d’application . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
2.4 Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
2.5 Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Chapter 1
Partie th´eorie
1.1 Introduction
Le but de ce TP ‘ Routage IP dynamique RIP v1 ’ est de tout d’abord d´eterminer l’inconv´enient
du routage statique, puis par diff´erentes manipulations ´etudi´e et comprendre le fonctionnement
du routage dynamique sp´ecifiant le RIP version 1, ensuite comprendre ses inconv´enients qui en-
gendrent le RIP version 2. Sachant que les points faibles du routage statique;
- Mise `a jour manuelle de touts les ´equipements r´eseaux.
- Difficile `a maintenir en cas d’´evaluation du r´eseau.
1.2 Historique du routage RIP v1
RIP v1 (Routing Information Protocol)est un protocole de routage dynamique normalis´e par
June 1988 apr`es le routage statique.
RIP v1 est un algorithme de routage, consid´er´e comme un IGP (routage int´erieur) bas´e sur
les vecteurs distances.
1.3 Les protocoles de routage dynamique
1.3.1 Les protocoles int´erieurs (IGP)
• - Distance-vecteur : RIP, IGRP
• - Etat des liens : OSPF, IS-IS
• - Taille¡100 routeurs, 1 autorit´e d’administration
• - Echange de routes, granularit´e = routeur
1.3.2 Les protocoles ext´erieurs (EGP)
• - EGP, BGP, IDRP
• - Taille = internet, coop´eration des entit´es ind´ependantes
• - Echange d’informations de routage, granularit´e = AS
1
1.4 L’inconv´enient du routage statique
• Configurer les tables de routages des routeurs suppl´ementaires
• Dans un environnement complexe, la mise en œuvre du routage statique est souvent difficile
`a maintenir.
• Echange d’informations de routage, granularit´e = AS
1.5 D´efinition de routage `a distance RIP v1
RIP v1 est consid´er´e comme un protocole IGP par classes (classful). RIP v1 est un protocole
`a vecteur de distance qui diffuse int´egralement sa table de routage `a chaque routeur voisin, `a
intervalles pr´ed´efinis. L’intervalle par d´efaut est de 30 secondes. RIP utilise le nombre de sauts
comme m´etrique, avec une limite de 15 sauts maximum.
Si le routeur re¸coit des informations concernant un r´eseau et que l’interface de r´eception
appartient au mˆeme r´eseau mais se trouve sur un sous-r´eseau diff´erent, le routeur applique le
masque de sous-r´eseau configur´e sur l’interface de r´eception.
1.6 Fonctionnement du routage RIP
o Echange d’information entre routeurs adjacents ;
Les routeurs diffusent vers les nœuds adjacents leur table de routage rudimentaire
constitu´ee de ses diff´erents voisins accessibles et du cout de la liaison.
o Quand un routeur re¸coit une nouvelle table, il effectue les traitements suivants pour chaque
entr´ee de la re¸cue;
1. Si l’entr´ee n’est pas dans sa table, il la rajoute.
• Si le cout de la route propos´ee par la table plus le cout de la route pour aller jusqu’au
routeur (´emetteur de la table) est inf´erieur au cout indiqu´e dans sa table, sa table de
routage est modifi´ee pour prendre en compte cette nouvelle route.
• Sinon, il n’y a pas de changement.
o La modification d’une entr´ee dans la table d’un routeur engendre l’´emission de la nouvelle
table sur tous les ports du routeur.
o Les ´echanges entre les routeurs continuent jusqu’`a ce que l’algorithme converge (d’atteindre
tous les routeurs).
2
1.7 Algorithme de Bellman-Ford
- Voil`a l’algorithme de Bellman-Ford qui reprisente le m´ecanisme de RIP v1:
bool´een BellmanFord (G, s)
initialisation (G, s)
/*
** les poids de tous les sommets sont mis `a +infini
** le poids du sommet initial `a 0
** nouveauPoids du sommet initial `a 0, les autres `a -1
** precedent initialise a +infini
*/
pour i=1 jusqu’`a Nombre de sommets - 1 faire
— poidsInchang´es := vrai
— pour chaque sommet u du graphe dont nouveauPoids(u) = i - 1
— — pour chaque arc (u, v) du graphe faire
— — nouveaupoids := poids(u) + poids(arc(u, v));
— — — si nouveaupoids ¡ poids(v) alors
— — — — precedent(v) := u;
— — — — poids(v) := nouveaupoids;
— — — — nouveauPoids(v) := i
— — — — poidsInchang´es := faux;
— si poidsInchang´es = vrai alors sortir de la boucle
pour chaque arc (u, v) du graphe faire
— si poids(u) + poids(arc(u, v)) ¡ poids(v) alors
— retourner faux // il existe un cycle absorbant
retourner vrai
3
1.8 Les limites de RIP v1
Le RIP v1 a des probl`emes r´esum´e ici:
. N’envoie pas les masques de sous r´eseau dans ses updates
. Les updates sont broadcast´es
. Pas d’authentification
. Ne support ni le VLSM ni le CIDR ( Classless Inter Domain Routing )
. Utilise Split Horizon et le Holddown pour d´etecter les boucles
1.9 Les solutions des boucles de routage du RIP v1
1.9.1 La m´etrique max= 15 : m`etre infini = 16
Tell que quand la m´etrique =16 alors route non joignable
Figure 1.1: La m´etrique max = 15
1.9.2 Split Holizon
- Elle dit que : ne jamais annoncer une route sur une interface par laquelle on a d´ej`a appris cette
route
1.9.3 Empoisonnement de route
Destination P N
N3 R2 1
- D`es que l’interface devient down et d`es quand perte N3 donc R2 va empoisonner la route :
mettre la m´etrique = max=16 (c `a d la route ne plus joignable).
1.9.4 Poison reverse
- Les voisins diffuse l’information d’empoisonnement de N3 au tous les voisins mˆeme R1 et R2,
pour ˆetre sur `a 100 pour 100 que R2 ne va recevoir plus une fausse information.
4
1.9.5 Hold Down : (compteur : invalid)
- D`es que la r´eception du le message RIP de R1 le routeur R2 d´eclenche un chronom`etre jusqu’`a
l’arriv´e du message RIP de la mˆeme route:
• - Chaque 30 secondes le chronom`etre est mis `a 0.
• - Apr`es 180 s la route devient invalide (Hold Down) on commence le compteur hold down
qui vaut aussi 180 s (mais il reste toujours dans la table de routage).
• Apr`es 240 s et la route va ˆetre effacer de la table de routage(Flash).
Figure 1.2: M´ecanisme de Hold Down
5
Chapter 2
Partie pratique
2.1 Configuration du RIP v1
- - Pour activer le protocole de routage RIP sur un routeur, il suffit d’utiliser la commande ‘router
rip’ en mode de configuration global, puis de d´eclarer les r´eseaux connect´es directement avec la
commande ‘network (adresse r´eseau)’
Figure 2.1: Configuration du RIP v1
2.2 Les avantages du RIP v1
• - Diminue les erreurs et le temps.
• - Assure les liaisons secours / parall`eles.
• - D´ecouvrir dynamiquement les r´eseaux IP ( LAN/WAN) distant.
• - D´ecouvrir dynamiquement les routes vers les r´eseaux IP.
6
2.3 Exemple d’application
Nous utilisons 5 routeurs + 3 Switchs + 3 PCs Nous nommons les routeurs : Test1, Test2, . . . ,
Test5
Les r´eseaux :
- 10.0.0.0 - 11.0.0.0 - 12.0.0.0 - 13.0.0.0 - 14.0.0.0 - 15.0.0.0 - 16.0.0.0
Figure 2.2: Exemple d’application
- Configuration des routeurs :
- Test1 :
>enable
#conf t
#interface Serial0/0
#clockroute 128000
#ip adresse 11.0.0.0 255.0.0.0
#interface fas0/0
#no shut down
#ip adresse 10.0.0.0 255.0.0.0
#no shut down
- Mˆeme chose pour tous les routeurs Test2, Test3,.. Test5.
7
- Ici le routeur Test1 nous donne pour la commande * ip show route * les r´eseaux qui lui
attache statiquement -table de routage Test1;
Figure 2.3: Table de routage Test1 sans le protocole RIP v1
- Pour configurer le routeur Test1 et Test2 avec le protocole de routage RIP v1 :
Figure 2.4: Configuration du Test 1 et 2 avec le routage RIP v1
8
- Le mˆeme chose avec les autres routeurs Test3, Test4, .. etc. - Apr`es la configurations de
touts les routeurs, On a ;
- Test1 : table de routage Test1:
Figure 2.5: Test 1
- Test2 : table de routage Test2:
Figure 2.6: Test 2
9
- Test3 : table de routage Test3:
Figure 2.7: Test 3
- Ainsi de suite... , et pour verifier la connexion nous faisons un ping du routeur Test1 vers Test5
enfin la connexion r´eussite `a 100 :
Figure 2.8: V´erification de connexion
2.4 Conclusion
Malgr´e les avantages de RIP v1, apr`es le d´eroulement de ce TP nous constatons que RIP v1 a
des probl`emes comme :
* Limite de 16 sauts (ne peut pas aller plus loin que 15 routeurs )
10
* Converge lentement ( si route change souvent, peut ne pas se stabiliser)
* Trafic important
* Boucles possibles
* Pas de gestion de masque
* Pas d’authentification
* 25 entr´ees maximum dans la table de routage ( car taille du message =512O)
.
2.5 Bibliographie
1. Sites web
• https://learningnetwork.cisco.com/thread/31704
• http://www.ciscopress.com/articles/article.asp?p=102174&seqNum=3
• http://www.linux-france.org/prj/edu/archinet/systeme/ch67.html
• http://www.it-connect.fr/routage-statique-et-routage-dynamique/
• http://cisco.goffinet.org/s2/commandes_rip#.VRz7KvmG_ky
• http://www.developpez.net/forums/d1024971/systemes/reseaux/developpement/
difference-rip-v1-rip-v2/
• https://learningnetwork.cisco.com/thread/31704
2. Livres ´electroniques (PDF)
- Routage ’Cours de R´eseaux’ Par Tuyˆet Trˆam DANG NGOC Universit´e de Cergy-Pontoise
11

Contenu connexe

Tendances

Protocole RIP1, RIP2, RIPng
Protocole RIP1, RIP2, RIPngProtocole RIP1, RIP2, RIPng
Protocole RIP1, RIP2, RIPngMax Benana
 
C6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routageC6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routagePRONETIS
 
Les Topologies Physiques des réseaux informatiques
Les Topologies Physiques des réseaux informatiquesLes Topologies Physiques des réseaux informatiques
Les Topologies Physiques des réseaux informatiquesATPENSC-Group
 
Traitement d'image sous Matlab
Traitement d'image sous Matlab  Traitement d'image sous Matlab
Traitement d'image sous Matlab Hajer Dahech
 
cours le routage statique (ipv4 et ipv6)
cours le routage statique (ipv4 et ipv6)cours le routage statique (ipv4 et ipv6)
cours le routage statique (ipv4 et ipv6)EL AMRI El Hassan
 
Introduction aux réseaux locaux
 Introduction aux réseaux locaux Introduction aux réseaux locaux
Introduction aux réseaux locauxInes Kechiche
 
cours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdfcours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdfHassnTAI
 
Cours réseaux informatiques iia2
Cours réseaux informatiques  iia2Cours réseaux informatiques  iia2
Cours réseaux informatiques iia2Amel Morchdi
 
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2Rihab Chebbah
 
VPN site-to-site.pdf
VPN site-to-site.pdfVPN site-to-site.pdf
VPN site-to-site.pdfgorguindiaye
 
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdfKanySidibe
 
mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études MortadhaBouallagui
 
Notions de base sur le routage
Notions de base sur le routageNotions de base sur le routage
Notions de base sur le routageInes Kechiche
 
Equipements d'interconnexion
Equipements d'interconnexionEquipements d'interconnexion
Equipements d'interconnexionInes Kechiche
 
Chapitre 1 technique de transmission
Chapitre 1 technique de transmissionChapitre 1 technique de transmission
Chapitre 1 technique de transmissionFodé Ndiaye
 

Tendances (20)

Protocole RIP1, RIP2, RIPng
Protocole RIP1, RIP2, RIPngProtocole RIP1, RIP2, RIPng
Protocole RIP1, RIP2, RIPng
 
Routage statique
Routage statiqueRoutage statique
Routage statique
 
C6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routageC6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routage
 
Les Topologies Physiques des réseaux informatiques
Les Topologies Physiques des réseaux informatiquesLes Topologies Physiques des réseaux informatiques
Les Topologies Physiques des réseaux informatiques
 
Traitement d'image sous Matlab
Traitement d'image sous Matlab  Traitement d'image sous Matlab
Traitement d'image sous Matlab
 
cours le routage statique (ipv4 et ipv6)
cours le routage statique (ipv4 et ipv6)cours le routage statique (ipv4 et ipv6)
cours le routage statique (ipv4 et ipv6)
 
Introduction aux réseaux locaux
 Introduction aux réseaux locaux Introduction aux réseaux locaux
Introduction aux réseaux locaux
 
Formation stm32
Formation stm32Formation stm32
Formation stm32
 
cours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdfcours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdf
 
Cours routage inter-vlan
Cours routage inter-vlanCours routage inter-vlan
Cours routage inter-vlan
 
Cours réseaux informatiques iia2
Cours réseaux informatiques  iia2Cours réseaux informatiques  iia2
Cours réseaux informatiques iia2
 
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2
 
VPN site-to-site.pdf
VPN site-to-site.pdfVPN site-to-site.pdf
VPN site-to-site.pdf
 
Résumé vlsm et cidr
Résumé vlsm et cidrRésumé vlsm et cidr
Résumé vlsm et cidr
 
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf
 
mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études
 
Cours Vlan
Cours VlanCours Vlan
Cours Vlan
 
Notions de base sur le routage
Notions de base sur le routageNotions de base sur le routage
Notions de base sur le routage
 
Equipements d'interconnexion
Equipements d'interconnexionEquipements d'interconnexion
Equipements d'interconnexion
 
Chapitre 1 technique de transmission
Chapitre 1 technique de transmissionChapitre 1 technique de transmission
Chapitre 1 technique de transmission
 

Similaire à Compte rendu : Le routage dynamique RIP V1

EIGRP - EIGRP sur frame relay
EIGRP - EIGRP sur frame relayEIGRP - EIGRP sur frame relay
EIGRP - EIGRP sur frame relaymdyabi
 
Chapitre-3-Architectures-Haute-Performance-et-embarquées.pdf
Chapitre-3-Architectures-Haute-Performance-et-embarquées.pdfChapitre-3-Architectures-Haute-Performance-et-embarquées.pdf
Chapitre-3-Architectures-Haute-Performance-et-embarquées.pdfSoumayaMabrouk2
 
Utilisation et programmation en c
Utilisation et programmation en cUtilisation et programmation en c
Utilisation et programmation en cCecilia Bevilaqua
 
Catalogues produits 03: électroniques de pesage - transmetteurs de poids & in...
Catalogues produits 03: électroniques de pesage - transmetteurs de poids & in...Catalogues produits 03: électroniques de pesage - transmetteurs de poids & in...
Catalogues produits 03: électroniques de pesage - transmetteurs de poids & in...LAUMAS
 
13 rip.fm
13 rip.fm13 rip.fm
13 rip.fmazizing
 
IPv6 training
IPv6 trainingIPv6 training
IPv6 trainingFred Bovy
 
1 lexique de-commandes-cisco
1 lexique de-commandes-cisco1 lexique de-commandes-cisco
1 lexique de-commandes-ciscoMoctarThiongane
 
Cours reseau ouya
Cours reseau ouyaCours reseau ouya
Cours reseau ouyaYaya Diako
 
notions de routage IP
notions de routage IPnotions de routage IP
notions de routage IPmohamednacim
 

Similaire à Compte rendu : Le routage dynamique RIP V1 (20)

1485606887355.pdf
1485606887355.pdf1485606887355.pdf
1485606887355.pdf
 
EIGRP - EIGRP sur frame relay
EIGRP - EIGRP sur frame relayEIGRP - EIGRP sur frame relay
EIGRP - EIGRP sur frame relay
 
Chapitre-3-Architectures-Haute-Performance-et-embarquées.pdf
Chapitre-3-Architectures-Haute-Performance-et-embarquées.pdfChapitre-3-Architectures-Haute-Performance-et-embarquées.pdf
Chapitre-3-Architectures-Haute-Performance-et-embarquées.pdf
 
Utilisation et programmation en c
Utilisation et programmation en cUtilisation et programmation en c
Utilisation et programmation en c
 
Redondance
RedondanceRedondance
Redondance
 
Redondance
RedondanceRedondance
Redondance
 
Catalogues produits 03: électroniques de pesage - transmetteurs de poids & in...
Catalogues produits 03: électroniques de pesage - transmetteurs de poids & in...Catalogues produits 03: électroniques de pesage - transmetteurs de poids & in...
Catalogues produits 03: électroniques de pesage - transmetteurs de poids & in...
 
Configuration de-base-d
Configuration de-base-dConfiguration de-base-d
Configuration de-base-d
 
13 rip.fm
13 rip.fm13 rip.fm
13 rip.fm
 
Redondance
RedondanceRedondance
Redondance
 
Routage
RoutageRoutage
Routage
 
Rip-ng vs ospf-v3
Rip-ng vs ospf-v3Rip-ng vs ospf-v3
Rip-ng vs ospf-v3
 
Tout atm
Tout atmTout atm
Tout atm
 
IPv6 training
IPv6 trainingIPv6 training
IPv6 training
 
Ccna 2-module-2-v4
Ccna 2-module-2-v4Ccna 2-module-2-v4
Ccna 2-module-2-v4
 
1 lexique de-commandes-cisco
1 lexique de-commandes-cisco1 lexique de-commandes-cisco
1 lexique de-commandes-cisco
 
Cours reseau ouya
Cours reseau ouyaCours reseau ouya
Cours reseau ouya
 
routage Ad hoc ZRP
routage Ad hoc ZRProutage Ad hoc ZRP
routage Ad hoc ZRP
 
notions de routage IP
notions de routage IPnotions de routage IP
notions de routage IP
 
Reseaux
ReseauxReseaux
Reseaux
 

Plus de Soumia Elyakote HERMA

Memoire licence informatique application gestion personnel par herma - zita...
Memoire licence  informatique application gestion personnel  par herma - zita...Memoire licence  informatique application gestion personnel  par herma - zita...
Memoire licence informatique application gestion personnel par herma - zita...Soumia Elyakote HERMA
 
Exposé réseaux des neurones (NN) - (RN)
Exposé réseaux des neurones (NN) - (RN)Exposé réseaux des neurones (NN) - (RN)
Exposé réseaux des neurones (NN) - (RN)Soumia Elyakote HERMA
 
Analyse des Sentiments -cas twitter- "Opinion Detection with Machine Lerning "
Analyse des Sentiments  -cas twitter- "Opinion Detection with Machine Lerning "Analyse des Sentiments  -cas twitter- "Opinion Detection with Machine Lerning "
Analyse des Sentiments -cas twitter- "Opinion Detection with Machine Lerning "Soumia Elyakote HERMA
 
Analyse des sentiments cas twitter - univ ghardaia algerie
Analyse des sentiments  cas twitter - univ ghardaia algerieAnalyse des sentiments  cas twitter - univ ghardaia algerie
Analyse des sentiments cas twitter - univ ghardaia algerieSoumia Elyakote HERMA
 
L'impact des incriments des séquences de tri Shell. Expérimentation des séque...
L'impact des incriments des séquences de tri Shell. Expérimentation des séque...L'impact des incriments des séquences de tri Shell. Expérimentation des séque...
L'impact des incriments des séquences de tri Shell. Expérimentation des séque...Soumia Elyakote HERMA
 
Expérimentation et interprétation des algorithmes de tri élémentaires tp algo...
Expérimentation et interprétation des algorithmes de tri élémentaires tp algo...Expérimentation et interprétation des algorithmes de tri élémentaires tp algo...
Expérimentation et interprétation des algorithmes de tri élémentaires tp algo...Soumia Elyakote HERMA
 
Diapo fin d'étude bdd université ghardaia licence informatique
Diapo fin d'étude bdd université ghardaia  licence informatiqueDiapo fin d'étude bdd université ghardaia  licence informatique
Diapo fin d'étude bdd université ghardaia licence informatiqueSoumia Elyakote HERMA
 

Plus de Soumia Elyakote HERMA (7)

Memoire licence informatique application gestion personnel par herma - zita...
Memoire licence  informatique application gestion personnel  par herma - zita...Memoire licence  informatique application gestion personnel  par herma - zita...
Memoire licence informatique application gestion personnel par herma - zita...
 
Exposé réseaux des neurones (NN) - (RN)
Exposé réseaux des neurones (NN) - (RN)Exposé réseaux des neurones (NN) - (RN)
Exposé réseaux des neurones (NN) - (RN)
 
Analyse des Sentiments -cas twitter- "Opinion Detection with Machine Lerning "
Analyse des Sentiments  -cas twitter- "Opinion Detection with Machine Lerning "Analyse des Sentiments  -cas twitter- "Opinion Detection with Machine Lerning "
Analyse des Sentiments -cas twitter- "Opinion Detection with Machine Lerning "
 
Analyse des sentiments cas twitter - univ ghardaia algerie
Analyse des sentiments  cas twitter - univ ghardaia algerieAnalyse des sentiments  cas twitter - univ ghardaia algerie
Analyse des sentiments cas twitter - univ ghardaia algerie
 
L'impact des incriments des séquences de tri Shell. Expérimentation des séque...
L'impact des incriments des séquences de tri Shell. Expérimentation des séque...L'impact des incriments des séquences de tri Shell. Expérimentation des séque...
L'impact des incriments des séquences de tri Shell. Expérimentation des séque...
 
Expérimentation et interprétation des algorithmes de tri élémentaires tp algo...
Expérimentation et interprétation des algorithmes de tri élémentaires tp algo...Expérimentation et interprétation des algorithmes de tri élémentaires tp algo...
Expérimentation et interprétation des algorithmes de tri élémentaires tp algo...
 
Diapo fin d'étude bdd université ghardaia licence informatique
Diapo fin d'étude bdd université ghardaia  licence informatiqueDiapo fin d'étude bdd université ghardaia  licence informatique
Diapo fin d'étude bdd université ghardaia licence informatique
 

Dernier

BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueidelewebmestre
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresidelewebmestre
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresidelewebmestre
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...idelewebmestre
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...idelewebmestre
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvreidelewebmestre
 
anas transcript 111111111111111111111111
anas transcript 111111111111111111111111anas transcript 111111111111111111111111
anas transcript 111111111111111111111111zaidtaim1214
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleuridelewebmestre
 

Dernier (10)

BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
 
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
anas transcript 111111111111111111111111
anas transcript 111111111111111111111111anas transcript 111111111111111111111111
anas transcript 111111111111111111111111
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
 

Compte rendu : Le routage dynamique RIP V1

  • 1. R´epublique Alg´erienne D´emocratique et Populaire Minist`ere de l’Enseignement Sup´erieur et de la Recherche Scientifique Universit´e de Gharda¨ıa Facult´e des Sciences et Technologie D´epartement des Math´ematiques et Informatique Domaine : Math´ematiques et Informatique Sp´ecialit´e : Master I Syst`eme Intelligent pour Extraction des Connaissance Module : Administration des r´eseaux Compte rendu : Routage dynamique RIP v1 PAR : - Soumia Elyakote HERMA Dirig´e par: - M. Djaloule ZIADI Ann´ee universitaire: 2014/2015
  • 2. Contents 1 Partie th´eorie 3 1.1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1.2 Historique du routage RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1.3 Les protocoles de routage dynamique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1.3.1 Les protocoles int´erieurs (IGP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1.3.2 Les protocoles ext´erieurs (EGP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1.4 L’inconv´enient du routage statique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 1.5 D´efinition de routage `a distance RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 1.6 Fonctionnement du routage RIP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 1.7 Algorithme de Bellman-Ford . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 1.8 Les limites de RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9 Les solutions des boucles de routage du RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9.1 La m´etrique max= 15 : m`etre infini = 16 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9.2 Split Holizon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9.3 Empoisonnement de route . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9.4 Poison reverse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1.9.5 Hold Down : (compteur : invalid) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 2 Partie pratique 8 2.1 Configuration du RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 2.2 Les avantages du RIP v1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 2.3 Exemple d’application . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 2.4 Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 2.5 Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
  • 3. Chapter 1 Partie th´eorie 1.1 Introduction Le but de ce TP ‘ Routage IP dynamique RIP v1 ’ est de tout d’abord d´eterminer l’inconv´enient du routage statique, puis par diff´erentes manipulations ´etudi´e et comprendre le fonctionnement du routage dynamique sp´ecifiant le RIP version 1, ensuite comprendre ses inconv´enients qui en- gendrent le RIP version 2. Sachant que les points faibles du routage statique; - Mise `a jour manuelle de touts les ´equipements r´eseaux. - Difficile `a maintenir en cas d’´evaluation du r´eseau. 1.2 Historique du routage RIP v1 RIP v1 (Routing Information Protocol)est un protocole de routage dynamique normalis´e par June 1988 apr`es le routage statique. RIP v1 est un algorithme de routage, consid´er´e comme un IGP (routage int´erieur) bas´e sur les vecteurs distances. 1.3 Les protocoles de routage dynamique 1.3.1 Les protocoles int´erieurs (IGP) • - Distance-vecteur : RIP, IGRP • - Etat des liens : OSPF, IS-IS • - Taille¡100 routeurs, 1 autorit´e d’administration • - Echange de routes, granularit´e = routeur 1.3.2 Les protocoles ext´erieurs (EGP) • - EGP, BGP, IDRP • - Taille = internet, coop´eration des entit´es ind´ependantes • - Echange d’informations de routage, granularit´e = AS 1
  • 4. 1.4 L’inconv´enient du routage statique • Configurer les tables de routages des routeurs suppl´ementaires • Dans un environnement complexe, la mise en œuvre du routage statique est souvent difficile `a maintenir. • Echange d’informations de routage, granularit´e = AS 1.5 D´efinition de routage `a distance RIP v1 RIP v1 est consid´er´e comme un protocole IGP par classes (classful). RIP v1 est un protocole `a vecteur de distance qui diffuse int´egralement sa table de routage `a chaque routeur voisin, `a intervalles pr´ed´efinis. L’intervalle par d´efaut est de 30 secondes. RIP utilise le nombre de sauts comme m´etrique, avec une limite de 15 sauts maximum. Si le routeur re¸coit des informations concernant un r´eseau et que l’interface de r´eception appartient au mˆeme r´eseau mais se trouve sur un sous-r´eseau diff´erent, le routeur applique le masque de sous-r´eseau configur´e sur l’interface de r´eception. 1.6 Fonctionnement du routage RIP o Echange d’information entre routeurs adjacents ; Les routeurs diffusent vers les nœuds adjacents leur table de routage rudimentaire constitu´ee de ses diff´erents voisins accessibles et du cout de la liaison. o Quand un routeur re¸coit une nouvelle table, il effectue les traitements suivants pour chaque entr´ee de la re¸cue; 1. Si l’entr´ee n’est pas dans sa table, il la rajoute. • Si le cout de la route propos´ee par la table plus le cout de la route pour aller jusqu’au routeur (´emetteur de la table) est inf´erieur au cout indiqu´e dans sa table, sa table de routage est modifi´ee pour prendre en compte cette nouvelle route. • Sinon, il n’y a pas de changement. o La modification d’une entr´ee dans la table d’un routeur engendre l’´emission de la nouvelle table sur tous les ports du routeur. o Les ´echanges entre les routeurs continuent jusqu’`a ce que l’algorithme converge (d’atteindre tous les routeurs). 2
  • 5. 1.7 Algorithme de Bellman-Ford - Voil`a l’algorithme de Bellman-Ford qui reprisente le m´ecanisme de RIP v1: bool´een BellmanFord (G, s) initialisation (G, s) /* ** les poids de tous les sommets sont mis `a +infini ** le poids du sommet initial `a 0 ** nouveauPoids du sommet initial `a 0, les autres `a -1 ** precedent initialise a +infini */ pour i=1 jusqu’`a Nombre de sommets - 1 faire — poidsInchang´es := vrai — pour chaque sommet u du graphe dont nouveauPoids(u) = i - 1 — — pour chaque arc (u, v) du graphe faire — — nouveaupoids := poids(u) + poids(arc(u, v)); — — — si nouveaupoids ¡ poids(v) alors — — — — precedent(v) := u; — — — — poids(v) := nouveaupoids; — — — — nouveauPoids(v) := i — — — — poidsInchang´es := faux; — si poidsInchang´es = vrai alors sortir de la boucle pour chaque arc (u, v) du graphe faire — si poids(u) + poids(arc(u, v)) ¡ poids(v) alors — retourner faux // il existe un cycle absorbant retourner vrai 3
  • 6. 1.8 Les limites de RIP v1 Le RIP v1 a des probl`emes r´esum´e ici: . N’envoie pas les masques de sous r´eseau dans ses updates . Les updates sont broadcast´es . Pas d’authentification . Ne support ni le VLSM ni le CIDR ( Classless Inter Domain Routing ) . Utilise Split Horizon et le Holddown pour d´etecter les boucles 1.9 Les solutions des boucles de routage du RIP v1 1.9.1 La m´etrique max= 15 : m`etre infini = 16 Tell que quand la m´etrique =16 alors route non joignable Figure 1.1: La m´etrique max = 15 1.9.2 Split Holizon - Elle dit que : ne jamais annoncer une route sur une interface par laquelle on a d´ej`a appris cette route 1.9.3 Empoisonnement de route Destination P N N3 R2 1 - D`es que l’interface devient down et d`es quand perte N3 donc R2 va empoisonner la route : mettre la m´etrique = max=16 (c `a d la route ne plus joignable). 1.9.4 Poison reverse - Les voisins diffuse l’information d’empoisonnement de N3 au tous les voisins mˆeme R1 et R2, pour ˆetre sur `a 100 pour 100 que R2 ne va recevoir plus une fausse information. 4
  • 7. 1.9.5 Hold Down : (compteur : invalid) - D`es que la r´eception du le message RIP de R1 le routeur R2 d´eclenche un chronom`etre jusqu’`a l’arriv´e du message RIP de la mˆeme route: • - Chaque 30 secondes le chronom`etre est mis `a 0. • - Apr`es 180 s la route devient invalide (Hold Down) on commence le compteur hold down qui vaut aussi 180 s (mais il reste toujours dans la table de routage). • Apr`es 240 s et la route va ˆetre effacer de la table de routage(Flash). Figure 1.2: M´ecanisme de Hold Down 5
  • 8. Chapter 2 Partie pratique 2.1 Configuration du RIP v1 - - Pour activer le protocole de routage RIP sur un routeur, il suffit d’utiliser la commande ‘router rip’ en mode de configuration global, puis de d´eclarer les r´eseaux connect´es directement avec la commande ‘network (adresse r´eseau)’ Figure 2.1: Configuration du RIP v1 2.2 Les avantages du RIP v1 • - Diminue les erreurs et le temps. • - Assure les liaisons secours / parall`eles. • - D´ecouvrir dynamiquement les r´eseaux IP ( LAN/WAN) distant. • - D´ecouvrir dynamiquement les routes vers les r´eseaux IP. 6
  • 9. 2.3 Exemple d’application Nous utilisons 5 routeurs + 3 Switchs + 3 PCs Nous nommons les routeurs : Test1, Test2, . . . , Test5 Les r´eseaux : - 10.0.0.0 - 11.0.0.0 - 12.0.0.0 - 13.0.0.0 - 14.0.0.0 - 15.0.0.0 - 16.0.0.0 Figure 2.2: Exemple d’application - Configuration des routeurs : - Test1 : >enable #conf t #interface Serial0/0 #clockroute 128000 #ip adresse 11.0.0.0 255.0.0.0 #interface fas0/0 #no shut down #ip adresse 10.0.0.0 255.0.0.0 #no shut down - Mˆeme chose pour tous les routeurs Test2, Test3,.. Test5. 7
  • 10. - Ici le routeur Test1 nous donne pour la commande * ip show route * les r´eseaux qui lui attache statiquement -table de routage Test1; Figure 2.3: Table de routage Test1 sans le protocole RIP v1 - Pour configurer le routeur Test1 et Test2 avec le protocole de routage RIP v1 : Figure 2.4: Configuration du Test 1 et 2 avec le routage RIP v1 8
  • 11. - Le mˆeme chose avec les autres routeurs Test3, Test4, .. etc. - Apr`es la configurations de touts les routeurs, On a ; - Test1 : table de routage Test1: Figure 2.5: Test 1 - Test2 : table de routage Test2: Figure 2.6: Test 2 9
  • 12. - Test3 : table de routage Test3: Figure 2.7: Test 3 - Ainsi de suite... , et pour verifier la connexion nous faisons un ping du routeur Test1 vers Test5 enfin la connexion r´eussite `a 100 : Figure 2.8: V´erification de connexion 2.4 Conclusion Malgr´e les avantages de RIP v1, apr`es le d´eroulement de ce TP nous constatons que RIP v1 a des probl`emes comme : * Limite de 16 sauts (ne peut pas aller plus loin que 15 routeurs ) 10
  • 13. * Converge lentement ( si route change souvent, peut ne pas se stabiliser) * Trafic important * Boucles possibles * Pas de gestion de masque * Pas d’authentification * 25 entr´ees maximum dans la table de routage ( car taille du message =512O) . 2.5 Bibliographie 1. Sites web • https://learningnetwork.cisco.com/thread/31704 • http://www.ciscopress.com/articles/article.asp?p=102174&seqNum=3 • http://www.linux-france.org/prj/edu/archinet/systeme/ch67.html • http://www.it-connect.fr/routage-statique-et-routage-dynamique/ • http://cisco.goffinet.org/s2/commandes_rip#.VRz7KvmG_ky • http://www.developpez.net/forums/d1024971/systemes/reseaux/developpement/ difference-rip-v1-rip-v2/ • https://learningnetwork.cisco.com/thread/31704 2. Livres ´electroniques (PDF) - Routage ’Cours de R´eseaux’ Par Tuyˆet Trˆam DANG NGOC Universit´e de Cergy-Pontoise 11