SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Philippe RIVIERE
CLOHARS-FOUESNANT
UN MOT……SUR LE PRESBYTERE
Seul les écrits restent. . .
Dans le bourg de Clohars, derrière la mairie à gauche du stade de football, dissimulé
par les ruines d'une vieille longère et par les arbres, se cache le presbytère. Tournant le dos au
reste du bourg, avec son petit jardin mal entretenu (où trône un superbe puit), de prime abord,
la maison peut sembler close...
Pourtant, si aujourd'hui elle n'a plus vocation de presbytère, la demeure abrite toujours des
prêtres, mais retraités, qui s'y succèdent pendant de plus ou moins longues périodes. Cette
imposante bâtisse, propriété de la commune, pourrait d'ici à quelques années, se voir
transformer de maison du culte en maison de la culture.
Ce presbytère fut érigé par la municipalité, en 1840, respectant ainsi
la volonté des époux Le Quilliec qui, en 1834, firent don à la commune du domaine de
Kerper, (une grande partie du bourg actuel) à la condition d'y bâtir un presbytère et une école
publique élémentaire, de garçons.
La mairie, face à ce geste d'une rare générosité, (dont allait découler une foultitude de
péripéties) ne pouvait faire moins que de le rappeler à la mémoire de tous, en le faisant graver
sur une plaque et en l'apposant au-dessus de la porte d'entrée de l'habitation du curé.
Cette plaque d'ardoise, que le temps a malmenée, nous livre le message suivant :

Mot à maux. . .
Terrain orthographié «
terrein », ma première réaction a
été de me dire que c'était trop
beau pour être vrai, que j'étais
sûrement face à une ancienne
forme de français. . .

Je me suis donc plongé dans de vieux dictionnaires, j'ai parcouru nombre de livres et
journaux d'époque, registres, comptes-rendus municipaux, actes divers. . . . rien, tout ce que
j'ai pu lire, rédigé en cette première moitié du 19ème, m'a donné l'écriture moderne du mot.
Alors, faute d'orthographe pure et simple ? C'est la conclusion que j'allai tirer de mes
recherches, lorsqu'un samedi, m'étant rendu justement au presbytère pour faire quelques
photographies, je fus reçu par le locataire actuel des lieux, le père Le Roux. Ce dernier
toujours affable et connaissant mon goût pour les vieux écrits, me confia un livre, bien élimé
mais tout à fait lisible, écrit en « vieux françois », un traité de médecine générale, titré « Avis
aux gens de la campagne ou traité des maladies les plus communes » datant de 1772 ! Rédigé
par un M. Didelot, cet ouvrage de médecine empirique (bien nommé, tant la mise en pratique
de son contenu devait, bien souvent, avoir pour effet d'empirer le mal) publié « avec
approbation & privilège du roi », est un régal! aussi de mesurer l'étendue du chemin parcouru,
en un peu plus de 2 siècles, par la médecine !

1/4
Le presbytère pris en faute…oh !!!!
Une fois que l'on a compris que « f » se lis « s », la lecture devient facile voir même,
pour certains passages, assez savoureuse et permet ainsi de mesurer l’étendue du chemin
parcouru en un peu plus de 2 siècles par la médecine.
Louis XV, qui devait être emporté, en 1774, par une « variole confluente et maligne »,
avait donné son aval royal, à la publication et au commerce de ce livre, pour une durée de six
années consécutives renouvelables, comme le voulait la règle du temps, ce qui fait qu'il était
encore distribué et lu au début du règne de son successeur.
Et c'est donc en prenant connaissance des remèdes prescrits pour soigner les maux de
tête sous Louis XVI, que m'est apparu « mon mot », dans le chapitre consacré à l'eau, cette
phrase :
« L'eau est souvent mauvaise, par le terrein dans lequel elle se trouve... »
Je n'avais pas remonté mes sources suffisamment loin, il me fallait aller jusqu'à un peu
avant la révolution, pour trouver cette forme d'écriture. Comme quoi il faut toujours se garder
d'échafauder trop vite des théories, néanmoins (ou devrais-je dire, tête en moins ?) de 1772 à
1840, cela fait un bail, difficile de dire que les deux formes de français aient cohabité jusque
là, en tout cas dans les ouvrages, les textes officiels et les documents épistolaires que j'ai pu
consulter, la forme ancienne n'est plus usitée, depuis des décennies.
Mais s'il est permis, je pense, déjà de parler d'une faute de français, la vieille écriture
du mot, peut-être toujours prônée par de vieux magisters, encore suffisamment présente dans
les esprits de l'époque, doublée d'une certaine approximation de l'orthographe en vigueur et
surtout du faible nombre de gens à la maîtriser, a certainement fait que ce qui aujourd'hui
serait intolérable, hier, ne choqua pas grand monde. . .

2/4
Imaginabilis. . .
Tout de même, essayons de concevoir ce qui a pu se passer. Nous sommes en 1840, en
plein dans ce que les historiens appellent « l'époque révolutionnaire » (1789-1850), si le
temps est révolu où le simple fait de mettre certains mots en « en-tête », pouvait vous
conduire à perdre la vôtre, la censure, sous Louis Philippe, est encore très sévère.
Certes les auteurs et les éditeurs d'écrits subversifs ne risquaient plus de se faire étêter,
mais il leur fallait encore une bonne dose d'inconscience ou de courage pour s'attaquer à
l'ordre établi, car les peines de prison et les lourdes amendes distribuées à leur encontre
étaient de nature à calmer les pamphlétaires les plus entêtés.
Loin du charivari (du latin « caribaria » qui
veut dire . . . mal de tête)
(1) de la
capitale, à Clohars-Fouesnant où personne ne fut jamais vraiment dérangé par les maux de
la révolution, nul ne se prend la tête avec les écrits et quand la commune décide de faire
inscrire quelques lignes sur une ardoise et de la sceller sur le logis du père desservant, foin
de persifleur.
Cette réalisation a, probablement, été confiée à l'entrepreneur en charge de la
construction du bâtiment. Ce dernier ou l'un de ses ouvriers, savait-il seulement lire et
écrire ? Rien n'est moins sur, il a peut-être travaillé d'après un gabarit, s'appliquant juste à
reproduire au mieux, les « signes » sur la pierre ? Après s'être isolé pour ciseler, au
moment de rendre sa copie, notre homme de l'art ne s'est-il pas fait relire ? Une
compétence probablement rarissime autour de lui, ou alors, chose tout à fait plausible,
personne n'aura été interpellé.
Est-ce le modèle qui, au départ, était faux ? Ou bien notre sculpteur, qui, emporté par
son élan, aura tapé n'importe quoi ?
Quand s'est-on rendu compte de la faute de frappe ? Et qui ?
Le mystère reste entier, faute de témoignage. De toute façon, ici, point de retour
possible, pas de bon à tirer, pas de ciseau à épaissir !
Pourquoi le maître d'oeuvre, (la mairie) n'a t-il pas exigé une autre plaque, correctement
frappée ? Peut-être est-ce lui qui a fourni le modèle et du coup il lui devenait difficile de se
retourner contre l'artisan ?
Le plus vraisemblable est que personne ne s'est rendu compte de rien, avant la
livraison de la plaque, voir de sa pose, ou pire, qu'au moment de l'inauguration de la
maison !
Car une fois achevé, comme il se doit, le presbytère a dû être inauguré! En présence,
certainement, d'une brochette de personnalités triées sur le volet, ecclésiastiques, élus,
nobles, artisans. . . (Plus quelques pique-assiettes, comme toujours) parmi ces personnes,
bon nombre d'illettrés, que l'orthographe d'une manière générale, qu'elle soit couchée sur
du papier ou gravée dans de l'ardoise, laissait de marbre, mais aussi quelques-uns,
maîtrisant parfaitement lecture et écriture, (les gens du clergé et de la noblesse,
notamment) qui n'ont pas du manquer d'être surpris, en levant les yeux sur le fronton.
L'artisan, immanquablement, a du être l'objet de railleries, tout au long de la
cérémonie, ainsi que le maire. Peut-être aussi que cette faute aura inspiré une personnalité,
dans l'élaboration de son discours et fait rire l'assemblée ?
(1) Egalement le nom d'un journal, satirique et caricatural, créé à cette époque. Constamment
en procès, il connut un grand succès et des ventes, rapidement, se retrouva...en tête.

3/4
Quant aux donateurs, s’ils étaient présents, (et s'ils savaient lire) cette grosse faute, dans
une phrase gravée en leur honneur, n'a pu que les conforter dans le bien fondé de leur
intention et de l'urgence à ouvrir des écoles élémentaires! Et d'ailleurs, le message a été reçu à
Clohars où l'école, 2ème voeu des époux Le Quillec, a ouvert ses portes dans la foulée....16
ans après !

Enfin, lorsque notre graveur s'en alla répondre de ses fautes devant l'éternel,
nul doute qu'elles furent toutes effacées, sauf une, indélébile, magnifique,
fixée depuis plus d'un siècle et demi, sur un mur de Clohars-Fouesnant...

4/4

Contenu connexe

En vedette

Interculture 20 paix et désarmement culturel
Interculture 20 paix et désarmement culturelInterculture 20 paix et désarmement culturel
Interculture 20 paix et désarmement culturelEldoux
 
Vos clients, des actifs à protéger
Vos clients, des actifs à protégerVos clients, des actifs à protéger
Vos clients, des actifs à protégerJean Landreville
 
Efficience interne bis
Efficience interne bisEfficience interne bis
Efficience interne bisMP CONSULTANTS
 
Effets de remplacement
Effets de remplacementEffets de remplacement
Effets de remplacementLoïc Hervier
 
Aprendizajeyrendimientoacademico 100121172924-phpapp02
Aprendizajeyrendimientoacademico 100121172924-phpapp02Aprendizajeyrendimientoacademico 100121172924-phpapp02
Aprendizajeyrendimientoacademico 100121172924-phpapp02Adalberto
 
Estrategia de atención
Estrategia de atenciónEstrategia de atención
Estrategia de atenciónAdalberto
 
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODIN
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODINLES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODIN
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODINAna Bailo
 
Guide des solutions d 'assainissement
Guide des solutions d 'assainissementGuide des solutions d 'assainissement
Guide des solutions d 'assainissementSouhila Benkaci
 
Qui est québécois 1
Qui est québécois 1Qui est québécois 1
Qui est québécois 1Eldoux
 
Interculture 11 écosophie et sylvilization
Interculture 11 écosophie et sylvilizationInterculture 11 écosophie et sylvilization
Interculture 11 écosophie et sylvilizationEldoux
 
Donnez du sens à vos actions
Donnez du sens à vos actionsDonnez du sens à vos actions
Donnez du sens à vos actionsedhova
 
La roseraie st vincent
La roseraie st vincentLa roseraie st vincent
La roseraie st vincentIsabelle Ducos
 
13 agosto cafe
13 agosto cafe13 agosto cafe
13 agosto cafeAdalberto
 
Plan de référence de Savoie Technolac
Plan de référence de Savoie TechnolacPlan de référence de Savoie Technolac
Plan de référence de Savoie TechnolacCécile Mériguet
 
08 présentation ra rp dgenors-mars 2014
08   présentation ra rp dgenors-mars 201408   présentation ra rp dgenors-mars 2014
08 présentation ra rp dgenors-mars 2014dynamicemploi
 
Evaluación 6 .docx ed, sup méxico
Evaluación 6 .docx ed, sup méxicoEvaluación 6 .docx ed, sup méxico
Evaluación 6 .docx ed, sup méxicoAdalberto
 
Un sueño posible enero2010
Un sueño posible enero2010Un sueño posible enero2010
Un sueño posible enero2010Adalberto
 

En vedette (20)

Interculture 20 paix et désarmement culturel
Interculture 20 paix et désarmement culturelInterculture 20 paix et désarmement culturel
Interculture 20 paix et désarmement culturel
 
Vos clients, des actifs à protéger
Vos clients, des actifs à protégerVos clients, des actifs à protéger
Vos clients, des actifs à protéger
 
Efficience interne bis
Efficience interne bisEfficience interne bis
Efficience interne bis
 
Effets de remplacement
Effets de remplacementEffets de remplacement
Effets de remplacement
 
Aprendizajeyrendimientoacademico 100121172924-phpapp02
Aprendizajeyrendimientoacademico 100121172924-phpapp02Aprendizajeyrendimientoacademico 100121172924-phpapp02
Aprendizajeyrendimientoacademico 100121172924-phpapp02
 
Estrategia de atención
Estrategia de atenciónEstrategia de atención
Estrategia de atención
 
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODIN
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODINLES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODIN
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODIN
 
Guide des solutions d 'assainissement
Guide des solutions d 'assainissementGuide des solutions d 'assainissement
Guide des solutions d 'assainissement
 
Qui est québécois 1
Qui est québécois 1Qui est québécois 1
Qui est québécois 1
 
Ecrmar14
Ecrmar14Ecrmar14
Ecrmar14
 
Interculture 11 écosophie et sylvilization
Interculture 11 écosophie et sylvilizationInterculture 11 écosophie et sylvilization
Interculture 11 écosophie et sylvilization
 
Donnez du sens à vos actions
Donnez du sens à vos actionsDonnez du sens à vos actions
Donnez du sens à vos actions
 
La roseraie st vincent
La roseraie st vincentLa roseraie st vincent
La roseraie st vincent
 
Rétrospective CLUB MOLIERE 2014
Rétrospective CLUB MOLIERE 2014Rétrospective CLUB MOLIERE 2014
Rétrospective CLUB MOLIERE 2014
 
13 agosto cafe
13 agosto cafe13 agosto cafe
13 agosto cafe
 
Plan de référence de Savoie Technolac
Plan de référence de Savoie TechnolacPlan de référence de Savoie Technolac
Plan de référence de Savoie Technolac
 
08 présentation ra rp dgenors-mars 2014
08   présentation ra rp dgenors-mars 201408   présentation ra rp dgenors-mars 2014
08 présentation ra rp dgenors-mars 2014
 
Evaluación 6 .docx ed, sup méxico
Evaluación 6 .docx ed, sup méxicoEvaluación 6 .docx ed, sup méxico
Evaluación 6 .docx ed, sup méxico
 
Un sueño posible enero2010
Un sueño posible enero2010Un sueño posible enero2010
Un sueño posible enero2010
 
Présentation ag 2014 final
Présentation ag 2014 finalPrésentation ag 2014 final
Présentation ag 2014 final
 

Similaire à Chroniques de Fouesnant - phpzygcyu

1000 expressions preferees_des_francais_echantillon
1000 expressions preferees_des_francais_echantillon1000 expressions preferees_des_francais_echantillon
1000 expressions preferees_des_francais_echantillonkhoulita
 
Em swedenborg-le-livre-des-reves-dromboken-journal-des-annees-1743-1744-g-e-k...
Em swedenborg-le-livre-des-reves-dromboken-journal-des-annees-1743-1744-g-e-k...Em swedenborg-le-livre-des-reves-dromboken-journal-des-annees-1743-1744-g-e-k...
Em swedenborg-le-livre-des-reves-dromboken-journal-des-annees-1743-1744-g-e-k...Francis Batt
 
Explication litterale, historique_et_dogmatique_des_prieres_et_des_ceremonies...
Explication litterale, historique_et_dogmatique_des_prieres_et_des_ceremonies...Explication litterale, historique_et_dogmatique_des_prieres_et_des_ceremonies...
Explication litterale, historique_et_dogmatique_des_prieres_et_des_ceremonies...BRIAN MOORE
 
Karl eric-sjödén-cent-ans-de-swedenborgisme-français-1974
Karl eric-sjödén-cent-ans-de-swedenborgisme-français-1974Karl eric-sjödén-cent-ans-de-swedenborgisme-français-1974
Karl eric-sjödén-cent-ans-de-swedenborgisme-français-1974Francis Batt
 
Voyage au centre de la terre
Voyage au centre de la terreVoyage au centre de la terre
Voyage au centre de la terreDarowski Gilbert
 
Em swedenborg-TRAITE-DE-LA-DIVINE-SAGESSE-Hyde197-Louis-Jean-Français-volume-...
Em swedenborg-TRAITE-DE-LA-DIVINE-SAGESSE-Hyde197-Louis-Jean-Français-volume-...Em swedenborg-TRAITE-DE-LA-DIVINE-SAGESSE-Hyde197-Louis-Jean-Français-volume-...
Em swedenborg-TRAITE-DE-LA-DIVINE-SAGESSE-Hyde197-Louis-Jean-Français-volume-...Francis Batt
 
Foucault, Michel - histoire de la folie à l'age classique (1972)
Foucault, Michel - histoire de la folie à l'age classique (1972)Foucault, Michel - histoire de la folie à l'age classique (1972)
Foucault, Michel - histoire de la folie à l'age classique (1972)anattaembe
 
Loptimismedescho00rzew
Loptimismedescho00rzewLoptimismedescho00rzew
Loptimismedescho00rzewElsa von Licy
 
Darras joseph-epiphane-saint-denys-l'areopagite-premier-eveque-de-paris-louis...
Darras joseph-epiphane-saint-denys-l'areopagite-premier-eveque-de-paris-louis...Darras joseph-epiphane-saint-denys-l'areopagite-premier-eveque-de-paris-louis...
Darras joseph-epiphane-saint-denys-l'areopagite-premier-eveque-de-paris-louis...Francis Batt
 
Michel kohlhaas le marchand de chevaux et autres contes
Michel kohlhaas le marchand de chevaux et autres contesMichel kohlhaas le marchand de chevaux et autres contes
Michel kohlhaas le marchand de chevaux et autres contesAventurierlol
 
Lyon -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-
Lyon  -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-Lyon  -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-
Lyon -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-Au Manoir des Forges
 
Comment devenir plus riche en faisant de l'argent
Comment devenir plus riche en faisant de l'argentComment devenir plus riche en faisant de l'argent
Comment devenir plus riche en faisant de l'argentsarah Benmerzouk
 
Les saintes-maries-de-la-mer-notice-historique-a-chapelle-marseille-1926
Les saintes-maries-de-la-mer-notice-historique-a-chapelle-marseille-1926Les saintes-maries-de-la-mer-notice-historique-a-chapelle-marseille-1926
Les saintes-maries-de-la-mer-notice-historique-a-chapelle-marseille-1926Francis Batt
 
Sherlock_Holmes_et_les_démons_marins_du_Susse
Sherlock_Holmes_et_les_démons_marins_du_SusseSherlock_Holmes_et_les_démons_marins_du_Susse
Sherlock_Holmes_et_les_démons_marins_du_SusseMichelHaddad18
 
Lacan, jacques - autres ecrits
Lacan, jacques - autres ecritsLacan, jacques - autres ecrits
Lacan, jacques - autres ecritsanattaembe
 

Similaire à Chroniques de Fouesnant - phpzygcyu (20)

1000 expressions preferees_des_francais_echantillon
1000 expressions preferees_des_francais_echantillon1000 expressions preferees_des_francais_echantillon
1000 expressions preferees_des_francais_echantillon
 
Em swedenborg-le-livre-des-reves-dromboken-journal-des-annees-1743-1744-g-e-k...
Em swedenborg-le-livre-des-reves-dromboken-journal-des-annees-1743-1744-g-e-k...Em swedenborg-le-livre-des-reves-dromboken-journal-des-annees-1743-1744-g-e-k...
Em swedenborg-le-livre-des-reves-dromboken-journal-des-annees-1743-1744-g-e-k...
 
Explication litterale, historique_et_dogmatique_des_prieres_et_des_ceremonies...
Explication litterale, historique_et_dogmatique_des_prieres_et_des_ceremonies...Explication litterale, historique_et_dogmatique_des_prieres_et_des_ceremonies...
Explication litterale, historique_et_dogmatique_des_prieres_et_des_ceremonies...
 
Karl eric-sjödén-cent-ans-de-swedenborgisme-français-1974
Karl eric-sjödén-cent-ans-de-swedenborgisme-français-1974Karl eric-sjödén-cent-ans-de-swedenborgisme-français-1974
Karl eric-sjödén-cent-ans-de-swedenborgisme-français-1974
 
Blida Tome 1
Blida   Tome 1Blida   Tome 1
Blida Tome 1
 
Voyage au centre de la terre
Voyage au centre de la terreVoyage au centre de la terre
Voyage au centre de la terre
 
Em swedenborg-TRAITE-DE-LA-DIVINE-SAGESSE-Hyde197-Louis-Jean-Français-volume-...
Em swedenborg-TRAITE-DE-LA-DIVINE-SAGESSE-Hyde197-Louis-Jean-Français-volume-...Em swedenborg-TRAITE-DE-LA-DIVINE-SAGESSE-Hyde197-Louis-Jean-Français-volume-...
Em swedenborg-TRAITE-DE-LA-DIVINE-SAGESSE-Hyde197-Louis-Jean-Français-volume-...
 
Catalogues régionaux des Incunables des bibliothèques publiques de France : S...
Catalogues régionaux des Incunables des bibliothèques publiques de France : S...Catalogues régionaux des Incunables des bibliothèques publiques de France : S...
Catalogues régionaux des Incunables des bibliothèques publiques de France : S...
 
Foucault, Michel - histoire de la folie à l'age classique (1972)
Foucault, Michel - histoire de la folie à l'age classique (1972)Foucault, Michel - histoire de la folie à l'age classique (1972)
Foucault, Michel - histoire de la folie à l'age classique (1972)
 
Loptimismedescho00rzew
Loptimismedescho00rzewLoptimismedescho00rzew
Loptimismedescho00rzew
 
Maupassant la vie errante
Maupassant la vie erranteMaupassant la vie errante
Maupassant la vie errante
 
Darras joseph-epiphane-saint-denys-l'areopagite-premier-eveque-de-paris-louis...
Darras joseph-epiphane-saint-denys-l'areopagite-premier-eveque-de-paris-louis...Darras joseph-epiphane-saint-denys-l'areopagite-premier-eveque-de-paris-louis...
Darras joseph-epiphane-saint-denys-l'areopagite-premier-eveque-de-paris-louis...
 
Michel kohlhaas le marchand de chevaux et autres contes
Michel kohlhaas le marchand de chevaux et autres contesMichel kohlhaas le marchand de chevaux et autres contes
Michel kohlhaas le marchand de chevaux et autres contes
 
Lyon -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-
Lyon  -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-Lyon  -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-
Lyon -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-
 
Comment devenir plus riche en faisant de l'argent
Comment devenir plus riche en faisant de l'argentComment devenir plus riche en faisant de l'argent
Comment devenir plus riche en faisant de l'argent
 
Les saintes-maries-de-la-mer-notice-historique-a-chapelle-marseille-1926
Les saintes-maries-de-la-mer-notice-historique-a-chapelle-marseille-1926Les saintes-maries-de-la-mer-notice-historique-a-chapelle-marseille-1926
Les saintes-maries-de-la-mer-notice-historique-a-chapelle-marseille-1926
 
Sherlock_Holmes_et_les_démons_marins_du_Susse
Sherlock_Holmes_et_les_démons_marins_du_SusseSherlock_Holmes_et_les_démons_marins_du_Susse
Sherlock_Holmes_et_les_démons_marins_du_Susse
 
Lacan, jacques - autres ecrits
Lacan, jacques - autres ecritsLacan, jacques - autres ecrits
Lacan, jacques - autres ecrits
 
Dumas Comte De Moret T1
Dumas Comte De Moret T1Dumas Comte De Moret T1
Dumas Comte De Moret T1
 
Lire en vendée n° 35
Lire en vendée n° 35Lire en vendée n° 35
Lire en vendée n° 35
 

Plus de Foenizella.com

Mairies communes du Pays de Fouesnant - php ysb4e3
Mairies communes du Pays de Fouesnant - php ysb4e3Mairies communes du Pays de Fouesnant - php ysb4e3
Mairies communes du Pays de Fouesnant - php ysb4e3Foenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vn5dc0
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vn5dc0Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vn5dc0
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vn5dc0Foenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vfy0yw
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vfy0ywMairies communes du Pays de Fouesnant -php vfy0yw
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vfy0ywFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php s8d3ho
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php s8d3hoMairies communes du Pays de Fouesnant --php s8d3ho
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php s8d3hoFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpp wtiel
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpp wtielMairies communes du Pays de Fouesnant --phpp wtiel
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpp wtielFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php p-dyibt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php p-dyibtMairies communes du Pays de Fouesnant --php p-dyibt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php p-dyibtFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php o-zzssw
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php o-zzsswMairies communes du Pays de Fouesnant --php o-zzssw
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php o-zzsswFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant -phpow3 acf
Mairies communes du Pays de Fouesnant -phpow3 acfMairies communes du Pays de Fouesnant -phpow3 acf
Mairies communes du Pays de Fouesnant -phpow3 acfFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpo4p c-ej
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpo4p c-ejMairies communes du Pays de Fouesnant --phpo4p c-ej
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpo4p c-ejFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php nzleko
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php nzlekoMairies communes du Pays de Fouesnant --php nzleko
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php nzlekoFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php mjxsza
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php mjxszaMairies communes du Pays de Fouesnant --php mjxsza
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php mjxszaFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php majalp
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php majalpMairies communes du Pays de Fouesnant --php majalp
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php majalpFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php l-uo3yt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php l-uo3ytMairies communes du Pays de Fouesnant --php l-uo3yt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php l-uo3ytFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpjbpxyt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpjbpxytMairies communes du Pays de Fouesnant --phpjbpxyt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpjbpxytFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phphfo bxx
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phphfo bxxMairies communes du Pays de Fouesnant --phphfo bxx
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phphfo bxxFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpg j-dwya
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpg j-dwyaMairies communes du Pays de Fouesnant --phpg j-dwya
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpg j-dwyaFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9lt
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9ltMairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9lt
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9ltFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant - f6gpqw
Mairies communes du Pays de Fouesnant - f6gpqwMairies communes du Pays de Fouesnant - f6gpqw
Mairies communes du Pays de Fouesnant - f6gpqwFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant -dw9cvj
Mairies communes du Pays de Fouesnant -dw9cvjMairies communes du Pays de Fouesnant -dw9cvj
Mairies communes du Pays de Fouesnant -dw9cvjFoenizella.com
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpcd5 ll5
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpcd5 ll5Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpcd5 ll5
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpcd5 ll5Foenizella.com
 

Plus de Foenizella.com (20)

Mairies communes du Pays de Fouesnant - php ysb4e3
Mairies communes du Pays de Fouesnant - php ysb4e3Mairies communes du Pays de Fouesnant - php ysb4e3
Mairies communes du Pays de Fouesnant - php ysb4e3
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vn5dc0
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vn5dc0Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vn5dc0
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vn5dc0
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vfy0yw
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vfy0ywMairies communes du Pays de Fouesnant -php vfy0yw
Mairies communes du Pays de Fouesnant -php vfy0yw
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php s8d3ho
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php s8d3hoMairies communes du Pays de Fouesnant --php s8d3ho
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php s8d3ho
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpp wtiel
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpp wtielMairies communes du Pays de Fouesnant --phpp wtiel
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpp wtiel
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php p-dyibt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php p-dyibtMairies communes du Pays de Fouesnant --php p-dyibt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php p-dyibt
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php o-zzssw
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php o-zzsswMairies communes du Pays de Fouesnant --php o-zzssw
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php o-zzssw
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant -phpow3 acf
Mairies communes du Pays de Fouesnant -phpow3 acfMairies communes du Pays de Fouesnant -phpow3 acf
Mairies communes du Pays de Fouesnant -phpow3 acf
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpo4p c-ej
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpo4p c-ejMairies communes du Pays de Fouesnant --phpo4p c-ej
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpo4p c-ej
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php nzleko
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php nzlekoMairies communes du Pays de Fouesnant --php nzleko
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php nzleko
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php mjxsza
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php mjxszaMairies communes du Pays de Fouesnant --php mjxsza
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php mjxsza
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php majalp
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php majalpMairies communes du Pays de Fouesnant --php majalp
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php majalp
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php l-uo3yt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php l-uo3ytMairies communes du Pays de Fouesnant --php l-uo3yt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php l-uo3yt
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpjbpxyt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpjbpxytMairies communes du Pays de Fouesnant --phpjbpxyt
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpjbpxyt
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phphfo bxx
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phphfo bxxMairies communes du Pays de Fouesnant --phphfo bxx
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phphfo bxx
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpg j-dwya
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpg j-dwyaMairies communes du Pays de Fouesnant --phpg j-dwya
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpg j-dwya
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9lt
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9ltMairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9lt
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9lt
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant - f6gpqw
Mairies communes du Pays de Fouesnant - f6gpqwMairies communes du Pays de Fouesnant - f6gpqw
Mairies communes du Pays de Fouesnant - f6gpqw
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant -dw9cvj
Mairies communes du Pays de Fouesnant -dw9cvjMairies communes du Pays de Fouesnant -dw9cvj
Mairies communes du Pays de Fouesnant -dw9cvj
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpcd5 ll5
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpcd5 ll5Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpcd5 ll5
Mairies communes du Pays de Fouesnant --phpcd5 ll5
 

Chroniques de Fouesnant - phpzygcyu

  • 1. Philippe RIVIERE CLOHARS-FOUESNANT UN MOT……SUR LE PRESBYTERE Seul les écrits restent. . . Dans le bourg de Clohars, derrière la mairie à gauche du stade de football, dissimulé par les ruines d'une vieille longère et par les arbres, se cache le presbytère. Tournant le dos au reste du bourg, avec son petit jardin mal entretenu (où trône un superbe puit), de prime abord, la maison peut sembler close... Pourtant, si aujourd'hui elle n'a plus vocation de presbytère, la demeure abrite toujours des prêtres, mais retraités, qui s'y succèdent pendant de plus ou moins longues périodes. Cette imposante bâtisse, propriété de la commune, pourrait d'ici à quelques années, se voir transformer de maison du culte en maison de la culture. Ce presbytère fut érigé par la municipalité, en 1840, respectant ainsi la volonté des époux Le Quilliec qui, en 1834, firent don à la commune du domaine de Kerper, (une grande partie du bourg actuel) à la condition d'y bâtir un presbytère et une école publique élémentaire, de garçons. La mairie, face à ce geste d'une rare générosité, (dont allait découler une foultitude de péripéties) ne pouvait faire moins que de le rappeler à la mémoire de tous, en le faisant graver sur une plaque et en l'apposant au-dessus de la porte d'entrée de l'habitation du curé. Cette plaque d'ardoise, que le temps a malmenée, nous livre le message suivant : Mot à maux. . . Terrain orthographié « terrein », ma première réaction a été de me dire que c'était trop beau pour être vrai, que j'étais sûrement face à une ancienne forme de français. . . Je me suis donc plongé dans de vieux dictionnaires, j'ai parcouru nombre de livres et journaux d'époque, registres, comptes-rendus municipaux, actes divers. . . . rien, tout ce que j'ai pu lire, rédigé en cette première moitié du 19ème, m'a donné l'écriture moderne du mot. Alors, faute d'orthographe pure et simple ? C'est la conclusion que j'allai tirer de mes recherches, lorsqu'un samedi, m'étant rendu justement au presbytère pour faire quelques photographies, je fus reçu par le locataire actuel des lieux, le père Le Roux. Ce dernier toujours affable et connaissant mon goût pour les vieux écrits, me confia un livre, bien élimé mais tout à fait lisible, écrit en « vieux françois », un traité de médecine générale, titré « Avis aux gens de la campagne ou traité des maladies les plus communes » datant de 1772 ! Rédigé par un M. Didelot, cet ouvrage de médecine empirique (bien nommé, tant la mise en pratique de son contenu devait, bien souvent, avoir pour effet d'empirer le mal) publié « avec approbation & privilège du roi », est un régal! aussi de mesurer l'étendue du chemin parcouru, en un peu plus de 2 siècles, par la médecine ! 1/4
  • 2. Le presbytère pris en faute…oh !!!! Une fois que l'on a compris que « f » se lis « s », la lecture devient facile voir même, pour certains passages, assez savoureuse et permet ainsi de mesurer l’étendue du chemin parcouru en un peu plus de 2 siècles par la médecine. Louis XV, qui devait être emporté, en 1774, par une « variole confluente et maligne », avait donné son aval royal, à la publication et au commerce de ce livre, pour une durée de six années consécutives renouvelables, comme le voulait la règle du temps, ce qui fait qu'il était encore distribué et lu au début du règne de son successeur. Et c'est donc en prenant connaissance des remèdes prescrits pour soigner les maux de tête sous Louis XVI, que m'est apparu « mon mot », dans le chapitre consacré à l'eau, cette phrase : « L'eau est souvent mauvaise, par le terrein dans lequel elle se trouve... » Je n'avais pas remonté mes sources suffisamment loin, il me fallait aller jusqu'à un peu avant la révolution, pour trouver cette forme d'écriture. Comme quoi il faut toujours se garder d'échafauder trop vite des théories, néanmoins (ou devrais-je dire, tête en moins ?) de 1772 à 1840, cela fait un bail, difficile de dire que les deux formes de français aient cohabité jusque là, en tout cas dans les ouvrages, les textes officiels et les documents épistolaires que j'ai pu consulter, la forme ancienne n'est plus usitée, depuis des décennies. Mais s'il est permis, je pense, déjà de parler d'une faute de français, la vieille écriture du mot, peut-être toujours prônée par de vieux magisters, encore suffisamment présente dans les esprits de l'époque, doublée d'une certaine approximation de l'orthographe en vigueur et surtout du faible nombre de gens à la maîtriser, a certainement fait que ce qui aujourd'hui serait intolérable, hier, ne choqua pas grand monde. . . 2/4
  • 3. Imaginabilis. . . Tout de même, essayons de concevoir ce qui a pu se passer. Nous sommes en 1840, en plein dans ce que les historiens appellent « l'époque révolutionnaire » (1789-1850), si le temps est révolu où le simple fait de mettre certains mots en « en-tête », pouvait vous conduire à perdre la vôtre, la censure, sous Louis Philippe, est encore très sévère. Certes les auteurs et les éditeurs d'écrits subversifs ne risquaient plus de se faire étêter, mais il leur fallait encore une bonne dose d'inconscience ou de courage pour s'attaquer à l'ordre établi, car les peines de prison et les lourdes amendes distribuées à leur encontre étaient de nature à calmer les pamphlétaires les plus entêtés. Loin du charivari (du latin « caribaria » qui veut dire . . . mal de tête) (1) de la capitale, à Clohars-Fouesnant où personne ne fut jamais vraiment dérangé par les maux de la révolution, nul ne se prend la tête avec les écrits et quand la commune décide de faire inscrire quelques lignes sur une ardoise et de la sceller sur le logis du père desservant, foin de persifleur. Cette réalisation a, probablement, été confiée à l'entrepreneur en charge de la construction du bâtiment. Ce dernier ou l'un de ses ouvriers, savait-il seulement lire et écrire ? Rien n'est moins sur, il a peut-être travaillé d'après un gabarit, s'appliquant juste à reproduire au mieux, les « signes » sur la pierre ? Après s'être isolé pour ciseler, au moment de rendre sa copie, notre homme de l'art ne s'est-il pas fait relire ? Une compétence probablement rarissime autour de lui, ou alors, chose tout à fait plausible, personne n'aura été interpellé. Est-ce le modèle qui, au départ, était faux ? Ou bien notre sculpteur, qui, emporté par son élan, aura tapé n'importe quoi ? Quand s'est-on rendu compte de la faute de frappe ? Et qui ? Le mystère reste entier, faute de témoignage. De toute façon, ici, point de retour possible, pas de bon à tirer, pas de ciseau à épaissir ! Pourquoi le maître d'oeuvre, (la mairie) n'a t-il pas exigé une autre plaque, correctement frappée ? Peut-être est-ce lui qui a fourni le modèle et du coup il lui devenait difficile de se retourner contre l'artisan ? Le plus vraisemblable est que personne ne s'est rendu compte de rien, avant la livraison de la plaque, voir de sa pose, ou pire, qu'au moment de l'inauguration de la maison ! Car une fois achevé, comme il se doit, le presbytère a dû être inauguré! En présence, certainement, d'une brochette de personnalités triées sur le volet, ecclésiastiques, élus, nobles, artisans. . . (Plus quelques pique-assiettes, comme toujours) parmi ces personnes, bon nombre d'illettrés, que l'orthographe d'une manière générale, qu'elle soit couchée sur du papier ou gravée dans de l'ardoise, laissait de marbre, mais aussi quelques-uns, maîtrisant parfaitement lecture et écriture, (les gens du clergé et de la noblesse, notamment) qui n'ont pas du manquer d'être surpris, en levant les yeux sur le fronton. L'artisan, immanquablement, a du être l'objet de railleries, tout au long de la cérémonie, ainsi que le maire. Peut-être aussi que cette faute aura inspiré une personnalité, dans l'élaboration de son discours et fait rire l'assemblée ? (1) Egalement le nom d'un journal, satirique et caricatural, créé à cette époque. Constamment en procès, il connut un grand succès et des ventes, rapidement, se retrouva...en tête. 3/4
  • 4. Quant aux donateurs, s’ils étaient présents, (et s'ils savaient lire) cette grosse faute, dans une phrase gravée en leur honneur, n'a pu que les conforter dans le bien fondé de leur intention et de l'urgence à ouvrir des écoles élémentaires! Et d'ailleurs, le message a été reçu à Clohars où l'école, 2ème voeu des époux Le Quillec, a ouvert ses portes dans la foulée....16 ans après ! Enfin, lorsque notre graveur s'en alla répondre de ses fautes devant l'éternel, nul doute qu'elles furent toutes effacées, sauf une, indélébile, magnifique, fixée depuis plus d'un siècle et demi, sur un mur de Clohars-Fouesnant... 4/4