SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  13
Télécharger pour lire hors ligne
ETUDE MICROGENESE DE LA VILLE DE
GHARDAIA
Université Badji Mokhtar -Annaba -
Faculté des Sciences de la Terre
Département d’Architecture
Réaliser par:
- - HECHIM Roufaida
- - BALYOUZE Hayette Enseignante:
Mme.ATTOUI
Année universitaire : 2016-2017
Groupe 02: L3
PLAN DE TRAVAIL :
Présentation et situation de la vallée du Mzab
L’urbanisation de la vallée du Mzab selon les
périodes de construction.
Présentation et situation de Ghardaïa
Implantation du KSAR de Ghardaïa
Les phases de croissance
 période prés-coloniale (1053)
 période coloniale (1882-1962)
 période postcoloniale (1962-1995)
Carte de synthèse
Schéma de synthèse
PRÉSENTATION ET SITUATION DE «LA VALLÉE
DU MZAB »
Présentation
- Le Mzab est une région
d’une longueur de 25km
habitée par les mozabites
depuis des siècles ( 3000 av-j
c) . C’est les berbères de
ZNATHA , leur langue est
Tamazight.
-Cette région est un plateau
rocheux découpé par un réseau
d’oueds et de ravins sous forme
de filet appelé couramment «
Chebka ».
Situation
- Cette région est située au
sud algérien a 600km
d’ALGER, 300km de el Goléa,
200km de Ouargla et 1200km
de Tamanrasset.
les villes actuelles sont:-EL-
ATTEUF ( le tournant) est
fondée en 1011-1012 .-MELIKA
(la reine) en 1017.-BOU-
NOURA (la lumineuse) en 1046-
1048.-BÉNI YESGEN (La Ville
Sainte) en 1050.-GHARDAÏA
(grotte de daïa) en 1053.Deux
autres cités, Berriane et
Guerrara font partie aussi de la
région mais qui se situent en
dehors de la vallée ; la première
à 45 km au nord la deuxième à
110 km au nord-est.
L’URBANISATION DE « LA VALLÉE DU MZAB » SELON
LES PÉRIODES DE CONSTRUCTION
- L’urbanisation de la vallée
déjà entamée en période
coloniale, continue après
l’indépendance avec un rythme
accéléré. Le développement
intense de tissu urbain, se fait
principalement sur la ligne de
croissance (l’oued), dans les deux
directions. Donc, l’urbanisation est
linéaire en bande.
- Les cimetières et l’oued sont les
seuls éléments qui font obstacle à
cette urbanisation.
El oued
PRÉSENTATION ET SITUATION DE GHARDAIA
- La ville de Ghardaïa
capitale du MZAB est l’une
des plus importantes ville du
sud de l’algérie est assise
sur une superficie de
860500m2
- Elle se situe dans la partie
septentrionale du sahara et
centrale (sud est), elle est
limitée par :
*au nord par laghouat et
de djelfa.
* a l’est par ouargla.
* sud tamanrasset
*a l’ouest wilaya d’el
bayadh et adrar.
Etymologie :
Ghar Daya « la grotte de Daya » Sous le signe
de la légende , c’est une histoire d’une jeunne
fille s'appelle Daya qui vivait seule, dans une
grotte
IMPLANTATION DU KSAR DE GHARDAIA
Le choix du site fut
selon les possibilités
de défense militaire et
la disponibilité des
ressources en eau,
condition qui assure la
création de palmeraies
indispensables à
l’installation humaine.
ph1
LES PHASES DE CROISSANCE DE LA VILLE DE GHARDAIA :
période prés
coloniale: à partir de
1053
On marque 2 phases:
-1ere phase: la
fondation du 1er ksar qui
est le noyau initial(le
pole) qui contiens la
mosquée, l’école
coranique et le souk.
- 2éme phase: la 1ere
extension autour du
pole (el ksar) du à une
croissance
radioconcentrique et
l’apparition des
quartiers Melah,
Medbih, Homria, Beni
Merzoug plus la
création de la cimetière
ph2 El oued
La période
coloniale: 1882-1962
- Apres l’arrivé des
colonisateurs on
marque une 2eme
extension de la ville
tout en gardant le
même aspect
architecturale de la
ville, sa planification a
été fondée sur celle
du ksar en y ajoutant
des équipements tel
que les écoles, la
commune, palais de
justice et Caserne
militaire……
- Dans cette période
la croissance
radioconcentrique se
continue en gardant
le même rythme.
El oued
La période postcolonial:
1962-1995
-Dans cette période la
croissance à connu un
rythme très rapide
provocant une forte
urbanisation à travers
l’apparition du quartier
Baba Saad.
- Dans cette période la
croissance s’oriente d’une
façon linaire suivant l’axe
de Oued du Mzab surtout
dans la partie nord ouest.
- El oued représente une
ligne de croissance parce
qu'il dirige l’extension.
- Les cimetières
représente des barrières
de croissance parce
qu‘elles limitent
l’extension.
El oued
MORPHOLOGIE ET STRUCTURE DE LA VILLE
- L’ensemble géomorphologique
dans lequel s’inscrit cette ville est
un plateau rocheux il s’agit d’un
plateau crétacé (roche marine)
formé par les calcaires dures et
qui font du paysage une vaste
étendue pierreuse ou affleur (
apparaitre) une roche nue d’une
couleur brune et noirâtre
- Ghardaia la plus grande ville de
la pentapole elles ‘organise autour
d’une colline dont le sommet est
occupé par la mosquée qui est le
premier édifice à construire et
autour d’elle les maisons viennent
se greffées en cercle concentrique
jusqu’aux remparts de la citée. La
ville se développe suivant un
chemin radioconcentrique.
CARTE DE SYNTHÈSE:
- la mosquée et le souk
qui représente des pôles
de croissance qui
ordonne la constitution
du tissu.
- El oued représente
une ligne de
croissance (il dirige
l’extension)et une
barrière de croissance
naturelle pour la ville (il
limite l’extension au
nord)
- Les cimetières
figurent des barrières
de croissance
artificielles qui
bloquent le
développement urbain.
- La croissance urbain du ksar du Ghardaïa se
progresse très lentement de pendant la période
précoloniale et colonial par une extension
radioconcentrique a partir du pole.
- Par contre pendant la période postcoloniale la ville
se développe rapidement de façon linaire toute en
suivant l’axe du oued
SCHÉMA DE SYNTHÈSE
Croissance
continue
radioconcentrique
(Précolonial et
colonial )
Linéaire
(P.postcoloniale)
Eléments
contenant:
Eléments
ordonnant:
Le pole :
El Ksar
Barrières
Naturelle:
El oued
La ligne:
El oued
Artificiell
e:
cimetière
s
BIBLIOGRAPHIE:
-La ville de Ghardaïa, Entre pratiques urbaines et identités sociales
article de Krami Faiçal l’université de Laghouat
- Le patrimoine : Un référent pour le renouvellement urbain ? Cas
des ksour du M’Zab article de Chabi. M1., Dahli. M (Maître-
assistant / Doctorant )
-livre de andre ravereau l’atelier du desert.
- Une nouvelle ville saharienne Sur les traces de l’architecture
traditionnelle (Chabi M., Dahli M. Enseignants au département
d’architecture de l’université Mouloud Mammeri Tizi-Ouzou
(Algérie).

Contenu connexe

Tendances

Maison traditionelle à mzab 6
Maison traditionelle à mzab 6Maison traditionelle à mzab 6
Maison traditionelle à mzab 6hafouu
 
L'habitat m'zab
L'habitat m'zabL'habitat m'zab
L'habitat m'zabhafouu
 
Le m'zab (1)
Le m'zab (1)Le m'zab (1)
Le m'zab (1)hafouu
 
Maison traditionelle à mzab 5
Maison traditionelle à mzab 5Maison traditionelle à mzab 5
Maison traditionelle à mzab 5hafouu
 
Le m'zab (3)
Le m'zab (3)Le m'zab (3)
Le m'zab (3)hafouu
 
Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3hafouu
 
Ghardaia
GhardaiaGhardaia
Ghardaiahafouu
 
L'architecture vernaculaire de oued souf
L'architecture vernaculaire de oued soufL'architecture vernaculaire de oued souf
L'architecture vernaculaire de oued soufMeriem Osmane
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifArchi UHBBC
 
Habitat traditionnel chaoui
Habitat traditionnel chaouiHabitat traditionnel chaoui
Habitat traditionnel chaouiHiba Architecte
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitatSami Sahli
 
Style mauresque
Style mauresqueStyle mauresque
Style mauresqueSami Sahli
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infHiba Architecte
 

Tendances (20)

Maison traditionelle à mzab 6
Maison traditionelle à mzab 6Maison traditionelle à mzab 6
Maison traditionelle à mzab 6
 
L'habitat m'zab
L'habitat m'zabL'habitat m'zab
L'habitat m'zab
 
Le m'zab (1)
Le m'zab (1)Le m'zab (1)
Le m'zab (1)
 
Maison traditionelle à mzab 5
Maison traditionelle à mzab 5Maison traditionelle à mzab 5
Maison traditionelle à mzab 5
 
Le m'zab (3)
Le m'zab (3)Le m'zab (3)
Le m'zab (3)
 
Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3
 
Ghardaia
GhardaiaGhardaia
Ghardaia
 
L'architecture vernaculaire de oued souf
L'architecture vernaculaire de oued soufL'architecture vernaculaire de oued souf
L'architecture vernaculaire de oued souf
 
Le mzab 2007 (exposé)
Le mzab 2007 (exposé)Le mzab 2007 (exposé)
Le mzab 2007 (exposé)
 
Exposer sur la casbah
Exposer sur la casbahExposer sur la casbah
Exposer sur la casbah
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
 
Analyse urbaine casbah
Analyse  urbaine casbahAnalyse  urbaine casbah
Analyse urbaine casbah
 
Habitat traditionnel chaoui
Habitat traditionnel chaouiHabitat traditionnel chaoui
Habitat traditionnel chaoui
 
CASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptxCASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptx
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
 
Style mauresque
Style mauresqueStyle mauresque
Style mauresque
 
Fiche de lecture
Fiche de lectureFiche de lecture
Fiche de lecture
 
Pouillon
PouillonPouillon
Pouillon
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha inf
 
Ppt28 [récupéré]
Ppt28 [récupéré]Ppt28 [récupéré]
Ppt28 [récupéré]
 

Plus de Roufaida Hechim

Plus de Roufaida Hechim (6)

La stratigraphie
La stratigraphie La stratigraphie
La stratigraphie
 
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATIONLes défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
 
le géo-radar
le géo-radarle géo-radar
le géo-radar
 
LES FORMES URBAINES
LES FORMES URBAINESLES FORMES URBAINES
LES FORMES URBAINES
 
LE CONFORT ACOUSTIQUE
LE CONFORT ACOUSTIQUELE CONFORT ACOUSTIQUE
LE CONFORT ACOUSTIQUE
 
LA VENTILATION
LA VENTILATIONLA VENTILATION
LA VENTILATION
 

Dernier

L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...Unidad de Espiritualidad Eudista
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Majida Antonios, M.Ed.
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 

Dernier (13)

L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 

étude microgenèse de la ville de GHARDAIA

  • 1. ETUDE MICROGENESE DE LA VILLE DE GHARDAIA Université Badji Mokhtar -Annaba - Faculté des Sciences de la Terre Département d’Architecture Réaliser par: - - HECHIM Roufaida - - BALYOUZE Hayette Enseignante: Mme.ATTOUI Année universitaire : 2016-2017 Groupe 02: L3
  • 2. PLAN DE TRAVAIL : Présentation et situation de la vallée du Mzab L’urbanisation de la vallée du Mzab selon les périodes de construction. Présentation et situation de Ghardaïa Implantation du KSAR de Ghardaïa Les phases de croissance  période prés-coloniale (1053)  période coloniale (1882-1962)  période postcoloniale (1962-1995) Carte de synthèse Schéma de synthèse
  • 3. PRÉSENTATION ET SITUATION DE «LA VALLÉE DU MZAB » Présentation - Le Mzab est une région d’une longueur de 25km habitée par les mozabites depuis des siècles ( 3000 av-j c) . C’est les berbères de ZNATHA , leur langue est Tamazight. -Cette région est un plateau rocheux découpé par un réseau d’oueds et de ravins sous forme de filet appelé couramment « Chebka ». Situation - Cette région est située au sud algérien a 600km d’ALGER, 300km de el Goléa, 200km de Ouargla et 1200km de Tamanrasset. les villes actuelles sont:-EL- ATTEUF ( le tournant) est fondée en 1011-1012 .-MELIKA (la reine) en 1017.-BOU- NOURA (la lumineuse) en 1046- 1048.-BÉNI YESGEN (La Ville Sainte) en 1050.-GHARDAÏA (grotte de daïa) en 1053.Deux autres cités, Berriane et Guerrara font partie aussi de la région mais qui se situent en dehors de la vallée ; la première à 45 km au nord la deuxième à 110 km au nord-est.
  • 4. L’URBANISATION DE « LA VALLÉE DU MZAB » SELON LES PÉRIODES DE CONSTRUCTION - L’urbanisation de la vallée déjà entamée en période coloniale, continue après l’indépendance avec un rythme accéléré. Le développement intense de tissu urbain, se fait principalement sur la ligne de croissance (l’oued), dans les deux directions. Donc, l’urbanisation est linéaire en bande. - Les cimetières et l’oued sont les seuls éléments qui font obstacle à cette urbanisation. El oued
  • 5. PRÉSENTATION ET SITUATION DE GHARDAIA - La ville de Ghardaïa capitale du MZAB est l’une des plus importantes ville du sud de l’algérie est assise sur une superficie de 860500m2 - Elle se situe dans la partie septentrionale du sahara et centrale (sud est), elle est limitée par : *au nord par laghouat et de djelfa. * a l’est par ouargla. * sud tamanrasset *a l’ouest wilaya d’el bayadh et adrar. Etymologie : Ghar Daya « la grotte de Daya » Sous le signe de la légende , c’est une histoire d’une jeunne fille s'appelle Daya qui vivait seule, dans une grotte
  • 6. IMPLANTATION DU KSAR DE GHARDAIA Le choix du site fut selon les possibilités de défense militaire et la disponibilité des ressources en eau, condition qui assure la création de palmeraies indispensables à l’installation humaine.
  • 7. ph1 LES PHASES DE CROISSANCE DE LA VILLE DE GHARDAIA : période prés coloniale: à partir de 1053 On marque 2 phases: -1ere phase: la fondation du 1er ksar qui est le noyau initial(le pole) qui contiens la mosquée, l’école coranique et le souk. - 2éme phase: la 1ere extension autour du pole (el ksar) du à une croissance radioconcentrique et l’apparition des quartiers Melah, Medbih, Homria, Beni Merzoug plus la création de la cimetière ph2 El oued
  • 8. La période coloniale: 1882-1962 - Apres l’arrivé des colonisateurs on marque une 2eme extension de la ville tout en gardant le même aspect architecturale de la ville, sa planification a été fondée sur celle du ksar en y ajoutant des équipements tel que les écoles, la commune, palais de justice et Caserne militaire…… - Dans cette période la croissance radioconcentrique se continue en gardant le même rythme. El oued
  • 9. La période postcolonial: 1962-1995 -Dans cette période la croissance à connu un rythme très rapide provocant une forte urbanisation à travers l’apparition du quartier Baba Saad. - Dans cette période la croissance s’oriente d’une façon linaire suivant l’axe de Oued du Mzab surtout dans la partie nord ouest. - El oued représente une ligne de croissance parce qu'il dirige l’extension. - Les cimetières représente des barrières de croissance parce qu‘elles limitent l’extension. El oued
  • 10. MORPHOLOGIE ET STRUCTURE DE LA VILLE - L’ensemble géomorphologique dans lequel s’inscrit cette ville est un plateau rocheux il s’agit d’un plateau crétacé (roche marine) formé par les calcaires dures et qui font du paysage une vaste étendue pierreuse ou affleur ( apparaitre) une roche nue d’une couleur brune et noirâtre - Ghardaia la plus grande ville de la pentapole elles ‘organise autour d’une colline dont le sommet est occupé par la mosquée qui est le premier édifice à construire et autour d’elle les maisons viennent se greffées en cercle concentrique jusqu’aux remparts de la citée. La ville se développe suivant un chemin radioconcentrique.
  • 11. CARTE DE SYNTHÈSE: - la mosquée et le souk qui représente des pôles de croissance qui ordonne la constitution du tissu. - El oued représente une ligne de croissance (il dirige l’extension)et une barrière de croissance naturelle pour la ville (il limite l’extension au nord) - Les cimetières figurent des barrières de croissance artificielles qui bloquent le développement urbain. - La croissance urbain du ksar du Ghardaïa se progresse très lentement de pendant la période précoloniale et colonial par une extension radioconcentrique a partir du pole. - Par contre pendant la période postcoloniale la ville se développe rapidement de façon linaire toute en suivant l’axe du oued
  • 12. SCHÉMA DE SYNTHÈSE Croissance continue radioconcentrique (Précolonial et colonial ) Linéaire (P.postcoloniale) Eléments contenant: Eléments ordonnant: Le pole : El Ksar Barrières Naturelle: El oued La ligne: El oued Artificiell e: cimetière s
  • 13. BIBLIOGRAPHIE: -La ville de Ghardaïa, Entre pratiques urbaines et identités sociales article de Krami Faiçal l’université de Laghouat - Le patrimoine : Un référent pour le renouvellement urbain ? Cas des ksour du M’Zab article de Chabi. M1., Dahli. M (Maître- assistant / Doctorant ) -livre de andre ravereau l’atelier du desert. - Une nouvelle ville saharienne Sur les traces de l’architecture traditionnelle (Chabi M., Dahli M. Enseignants au département d’architecture de l’université Mouloud Mammeri Tizi-Ouzou (Algérie).