SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  25
Télécharger pour lire hors ligne
GaYo
Attentat à Sarajevo : le 28 juin
1914 l’héritier de l’empereur
d’Autriche est assassiné à Sarajevo
en Bosnie, par un activiste serbe.
L’Autriche saisit ce prétexte pour
déclencher la guerre à la Serbie,
accusé d’avoir préparé l’attentat.
L’engrenage des alliances se
transforme, entre le 28 juin et le 4
août, d’un conflit local en une guerre
mondiale.
• Plusieurs peuples veulent leur indépendance
- Tchèques, slovaques, croates en Autriche Hongrie
- Finlandais et Baltes en Russie
• D’autres peuples soumis a une domination étrangère réclame leur rattachement
à leur pays d’origine.
- Les alsaciens et les lorrains
- Les Italiens des terres irrédentes
- Les Roumains d’Autriche Hongrie
C’est dans l’empire Austro Hongrois que les minorités nationales sont les plus
nombreuses.
Elles sont de plusieurs sortes :
 Commerciale ex: le Royaume uni et l’Allemagne sont en concurrence pour
les mêmes marchés.
 Coloniales ex : la France et l’Allemagne se disputent la possession du
Maroc.
 Territoriales :
 La France vit dans la perspective de la revanche, en effet elle veut reprendre
à l’Allemagne, l’Alsace et la Lorraine perdus en 1871.
 L’Italie souhaite récupérer ses terres irrédentes(le Trentin, l’Istrie et la
Dalmatie) perdu au profit de l’Autriche Hongrie.
 Les empires Russes et Austro Hongrois se dispute le contrôle des détroits du
Bosphore et des Dardanelles.
La monté en puissance de l’Allemagne inquiète alors le Royaume Uni, première
puissance économique mondiale et la France.
La Triple Alliance (1882) : Elle réunit les
empires centraux : Allemagne, Autriche-
Hongrie et Italie.
La Triple Entente (1894-1904) : France,
Royaume-Uni, Russie. Ils encerclent les
pays centraux.
Deux grandes alliances diplomatique s’opposent
donc:
Des troubles révolutionnaires amènent la Russie à se retirer de la
guerre en signant un armistice avec l’Allemagne en 1917.
En effet, les bolcheviks renversent le Tsar Nicolas II et prennent
le pouvoir.
Cependant, les Etats-Unis entrent en guerre en avril 1917 avec un
matériel performant(chars,..). En effet, le 6 avril 1917, le
président Wilson, qui ne pouvait admettre que les sous-marins
allemands s'en prennent aux navires de commerce américains,
entraîne les États-Unis dans la guerre aux côtés de l'Entente. Ils
ont déployé 1millions d’hommes à leur arrivée et seront 2
millions au moment de l’armistice. Leur venue a donc fortement
augmenté les chances de victoire du coté de l’Entente.
 1. Guerre de mouvement en
1914
 2. Guerre de position de
1915 au début de l’année
1918
 3. Guerre de mouvement en
1918
 L’armée allemande lance l’offensive. Cette guerre
d’aout à décembre 1914 est d’abord un échec : phase
offensive du conflit, avec d’importants déplacements
de troupes à découvert et en plaine. Les allemands
cherchaient à envahir la France. Cependant, les
troupes françaises, menées par les généraux Gallieni,
Foch et Joffre, réussissent à arrêter la progression
allemande en lançant des contre-offensives et par la
victoire de la Marne.
Guerre pendant laquelle les armées s’enterrent
dans les tranchées pour trois longues années de
calvaire, de janvier 1915 à la fin de l’année 1917.
Les poilus vont connaître l’enfer des tranchées;
Phase la plus longue de la guerre;
Guerre d’usure, au cours de laquelle les armées
défendent le terrain occupé ou repris;
Le général Pétain dirige l’armée française
 Les Etats Unis rentrent en guerre. Les alliés organisent un
blocus contre l’Allemagne visant à asphyxier l’économie
Allemande. Des sous-marins sont envoyés en Atlantique
afin de couler les bateaux qui faisaient le blocus.
Marne (6 - 13 septembre 1914)
Verdun (1916)
Somme (juillet - novembre 1916)
Chemin des Dames (avril – octobre 1917)
Jutland (mai - juin 1916)
Vittorio Venetto (24 octobre - 3 novembre 1918)
 Un des faits les plus marquants de la première guerre mondiale
 Victoire incontestable de l'armée française, aidée par les britanniques.
 Formidable contre-offensive de l'armée française commandée par le général Joffre, elle
permet de rétablir une situation devenue très difficile. En effet, en ce début de septembre
1914, la désillusion dans le camp français est totale. Le 25 août 1914, le général Joffre,
devant la poussée de l'ennemi, se voit dans l'obligation de donner un ordre général de
retrait. Plus rien ne semble arrêter la machine de guerre allemande. C'est alors que le
général Joffre et le général Galliéni, lancent une contre-offensive générale sur la Marne.
Et, ils bénéficient d’une grave erreur du général Von Kluk, commandant la 1ère armée
allemande, qui au lieu de foncer sur Paris, préfère la contourner par l'Est. Dynamisés par le
fameux ordre du jour du général Joffre lancé le 6 septembre, les "poilus" trouvent les
ressources humaines et physiques pour rebondir et repousser d'une façon héroïque l'armée
allemande, loin de Paris.
 Echec pour les allemands du plan « Schlieffen ».
 Le général Joffre réquisitionne tous les taxis et bus parisiens
pour amener plus vite les hommes au front.
 Elle avait pour but de « saigner à blanc » les français.
 Le 26 février 1916: jour de l'attaque allemande, 1 million d'obus tombent sur
Verdun. Les terribles bombardements durent 4 mois. Les soldats meurent pour
gagner quelques mètres. Toutefois, les troupes françaises, de plus en plus
nombreuses, commandées par Pétain, réussissent à bloquer l’avancée
allemande La bataille fait 240 000 morts français et 275 000 morts du côté
des Allemands.. Cependant, cette bataille n’a pas été décisives.
 Symbolise la violence de la guerre totale.
 Le 1er juillet est le jour le plus meurtrier de la 1ère guerre mondiale et
de toute l’histoire de l’armée anglaises avec 60 000 morts, blessés ou
disparus du coté anglais sur 100 000 hommes dans le combat.
 4 millions d’hommes issus de 25 nations sont mobilisés sur un front
de 50 kilomètres entre Amiens et Péronne. Après des mois de combats
meurtriers, la bataille s’achève en novembre par des gains minimes
de terrain au prix de 1,2 millions de victimes.
 Les villes Péronne et Bapaume n’ont pas pu être récupéré
Nivelle décide de mener une bataille à cet endroit du front.
Toutefois, les plans français n’ont pas pris en compte le fait que les Allemands occupent cette place depuis
septembre 1914 et y ont construit un ensemble défensif extrêmement puissant( souterrains permettant de
relier l’arrière aux premières lignes ...). De plus, c’est un terrain extrêmement défavorable pour les Français
puisqu’ils vont devoir escalader les pentes pour y déloger les Allemands. Lors de la préparation des plans de
cette bataille, on estimait qu’une fois les deux premières lignes allemandes enfoncées, une armée de réserve
permettrait l’effondrement du front allemand.
Une grande nouveauté dans cette bataille est l’utilisation d’une artillerie spéciale c'est-à-dire de chars.
Le 16 avril, l’artillerie doit bombarder les positions allemandes pour détruire jusqu’à la 7e ligne de tranchée.
Toutefois, le plan ne se déroule pas comme prévu à cause des conditions climatiques. Les soldats évoluent sur
un terrain boueux parsemé de trous d’obus. De plus, les défenseurs allemands surplombent les assaillants qui
se font tirer dessus à revers et les surprennent par leur réseau de communication.
En fin de journée les gains territoriaux sont minimes et les pertes s’élèvent à 30 000 morts pour la semaine du
16 au 25 avril. Face à la dureté des combats et l’impression d’être sacrifié pour rien, certains soldats
désobéissent aux ordres. Le 15 mai, Nivelle est remplacé par Pétain car le gouvernement est au courant des
actes de désobéissances. En effet, entre le 20 mai et la fin du mois de juin, 150 unités vont être touchées par
des actes de mutineries. Les Allemands en profitent pour lancer une grande contre-offensive. La bataille a été
perdue.
270 000 morts chez les alliés
 La plus grande bataille navale de la Première Guerre mondiale et
probablement l'une des plus complexes de l'histoire.
 Elle opposa pendant deux jours, la flotte britannique (Royal Navy) à la
flotte allemande (Kaiserliche Marine) à 200 km au nord-ouest de la
péninsule danoise du Jutland en mai-juin 1916.
 Opposition de 37 navires britanniques à 21 navires allemands. Les
Britanniques tentent d'encercler la flotte allemande grâce à leur supériorité
numérique. Mais cette dernière réussit, par une habile retraite, à éviter cet
encerclement. Elle finit par obliger l'ennemi à rompre le combat au prix de
lourdes pertes. 6 800 marins britanniques et 3 000 marins allemands
perdront la vie. La Royal Navy est humiliée, mais la flotte allemande qui n'a
pu lever le blocus anglais, a perdu son souhait de contrôler la Mer du Nord.
 En octobre 1918, les forces italiennes engagées dans cette bataille comprennent 57
divisions, dont trois britanniques et deux françaises, qui disposent de 7 700 pièces
d'artillerie.
 Tandis que les Austro-Hongrois, dont le moral est déjà sérieusement entamé, déploient
52 divisions équipées de 6 030 pièces d'artillerie. Les Autrichiens sont menacés
d'encerclement et reculent sur toute la ligne du front. L'avancée des Italiens est très
rapide. Le 3 novembre les villes de Trente et Trieste sont prises.
 Les Austro-hongrois se retirent d'une manière chaotique et laissent sur le champ
350 000 prisonniers et presque 5 000 pièces d'artillerie. Le 4 novembre, l'Autriche
demande l'armistice à l'Italie. Les Italiens acceptent préférant mettre un terme tout de
suite à une guerre qui les a ruinés économiquement et qui a causé beaucoup de pertes
humaines. L'armistice est signé le 4 novembre à Villa Giusti près de Padoue en
Vénétie et marque la fin de l'empire Austro-Hongrois. La dissolution de l'empire
Austro-Hongrois est un coup très dur pour les Allemands qui perdent leur principal
allié.
Février-Aout 1916:
Bataille de Verdun
Juin–Novembre 1916:
Bataille de la Somme
 4 novembre 1918 : signature de l’armistice Villa Giusti, en Vénitie entre
l’Autriche et l’Italie.
 11novembre 1918 : signature de l’armistice à Rethondes qui marque la fin de
la guerre
3 mars 1918 : signature du traité de Brest-
Litovsk, en Biélorussie. Les bolcheviques
russes signent la paix avec l’Allemagne et
leurs alliés. Ils se retirent donc de la guerre
28 juin 1919 : signature du traité de Versailles par les
vainqueurs qui modifient les frontières de l’Allemagne, les
Allemands l’appellent« le Diktat ». Ce traité avait pour but
d’interdire tous ce qui pouvait engendrer une nouvelle guerre
de l’Allemagne et de ses alliés. Son but était donc d’affaiblir
l’Allemagne.
sanctions
militaires
• -100 000
soldats
• fabrication de
tanks interdite
• Pas de service
militaire
• Pas d’aviation
pour les
soldats
Sanctions
financière et
économiques
• Réparation de
tous les
dommages
causé à la
population civil
et aux villes
Sanctions
morale
• L’Allemagne et
ses alliés
doivent
reconnaître
qu’elles sont
responsables
de toutes les
pertes et
dommages
Sanctions
territoriale et
politique
• Interdiction de
maintenir ou
de construire
des
fortifications
sur la rive
gauche du
Rhin ou de
rassembler
des forces
armées dans
cette zone
• Pas de
possession
d’outre mer
Le traité de Versailles : ses conséquences sur l’Allemagne
 Nationalisme : sentiment d’un peuple qui souhaite retrouvé son
indépendance et ou qui souhaite être rattaché à un autre pays.
 Minorité nationales : Peuple qui n’est pas majoritaire dans le pays ou il
vit.
 Guerre de mouvement : phase offensive de guerre durant laquelle on
assiste à d’importants déplacements de troupes
 Guerre de position : phase défensive de la guerre durant laquelle les
troupes « à l’abri » dans les tranchées tentent de conserver leurs
positions.
 tranchées : fossés partagés par des barbelés, aménagés pour
Mutineries : action collective de rébellion au sein
d’un groupe réglé par la discipline contre le
détenteur de l’autorité
Armistice : accord par lequel les pays en guerre
suspendent les combats.
Diktat : mot allemand signifiant « chose dictée » et
qui désigne négativement le traité de Versailles,
les conditions dans lesquels il a été négocié, ses
classes et les responsabilités imputées à
l’Allemagne

Contenu connexe

En vedette

Major canadian battles in ww1
Major canadian battles in ww1Major canadian battles in ww1
Major canadian battles in ww1dave865
 
Presentación de RSS
Presentación de RSSPresentación de RSS
Presentación de RSSalejmeches
 
Storm catalogo pdf
Storm catalogo pdfStorm catalogo pdf
Storm catalogo pdfSitback
 
S.I.E (Seguridad Industrial Especializada)
S.I.E (Seguridad Industrial Especializada)S.I.E (Seguridad Industrial Especializada)
S.I.E (Seguridad Industrial Especializada)ElUrriago
 
Manipulador de alimentos para el comercio minorista
Manipulador de alimentos para el comercio minoristaManipulador de alimentos para el comercio minorista
Manipulador de alimentos para el comercio minoristaCenproexFormacion
 
Slide share espíritu emprendedor gomezmartinjose
Slide share espíritu emprendedor gomezmartinjoseSlide share espíritu emprendedor gomezmartinjose
Slide share espíritu emprendedor gomezmartinjosegomezmartinjose
 
Busqueda de Recursos Educativos Abiertos: Competencias digitales
Busqueda de Recursos Educativos Abiertos: Competencias digitalesBusqueda de Recursos Educativos Abiertos: Competencias digitales
Busqueda de Recursos Educativos Abiertos: Competencias digitalesJorgePN2015
 
La Haute Mer : historique et perspectives
La Haute Mer : historique et perspectivesLa Haute Mer : historique et perspectives
La Haute Mer : historique et perspectivesGlen Wright
 
Le joueur de pipeau ab 02-09
Le joueur de pipeau   ab 02-09Le joueur de pipeau   ab 02-09
Le joueur de pipeau ab 02-09Dominique Pongi
 
Banco latinoamericano. Bolsa de trabajo
Banco latinoamericano. Bolsa de trabajoBanco latinoamericano. Bolsa de trabajo
Banco latinoamericano. Bolsa de trabajoAlbertoIsrael03
 
Interdiccion de proyectos sopa y pipa
Interdiccion de proyectos sopa y pipaInterdiccion de proyectos sopa y pipa
Interdiccion de proyectos sopa y pipaJair Aguilar
 
La cartelera de los sueños
La cartelera  de  los  sueñosLa cartelera  de  los  sueños
La cartelera de los sueñosmaria ubenita
 

En vedette (20)

Major canadian battles in ww1
Major canadian battles in ww1Major canadian battles in ww1
Major canadian battles in ww1
 
Lectores rss
Lectores rssLectores rss
Lectores rss
 
Presentación de RSS
Presentación de RSSPresentación de RSS
Presentación de RSS
 
Metodologia de la investigacion 2 copia
Metodologia de la investigacion 2   copiaMetodologia de la investigacion 2   copia
Metodologia de la investigacion 2 copia
 
Storm catalogo pdf
Storm catalogo pdfStorm catalogo pdf
Storm catalogo pdf
 
Tetris
TetrisTetris
Tetris
 
S.I.E (Seguridad Industrial Especializada)
S.I.E (Seguridad Industrial Especializada)S.I.E (Seguridad Industrial Especializada)
S.I.E (Seguridad Industrial Especializada)
 
Manipulador de alimentos para el comercio minorista
Manipulador de alimentos para el comercio minoristaManipulador de alimentos para el comercio minorista
Manipulador de alimentos para el comercio minorista
 
Slide share espíritu emprendedor gomezmartinjose
Slide share espíritu emprendedor gomezmartinjoseSlide share espíritu emprendedor gomezmartinjose
Slide share espíritu emprendedor gomezmartinjose
 
Rss presentacion ppt
Rss presentacion pptRss presentacion ppt
Rss presentacion ppt
 
Busqueda de Recursos Educativos Abiertos: Competencias digitales
Busqueda de Recursos Educativos Abiertos: Competencias digitalesBusqueda de Recursos Educativos Abiertos: Competencias digitales
Busqueda de Recursos Educativos Abiertos: Competencias digitales
 
Tisséo opendata
Tisséo opendataTisséo opendata
Tisséo opendata
 
Kie numéro 1
Kie numéro 1Kie numéro 1
Kie numéro 1
 
La Haute Mer : historique et perspectives
La Haute Mer : historique et perspectivesLa Haute Mer : historique et perspectives
La Haute Mer : historique et perspectives
 
Le joueur de pipeau ab 02-09
Le joueur de pipeau   ab 02-09Le joueur de pipeau   ab 02-09
Le joueur de pipeau ab 02-09
 
Presentaciones electronicas
Presentaciones electronicas Presentaciones electronicas
Presentaciones electronicas
 
Banco latinoamericano. Bolsa de trabajo
Banco latinoamericano. Bolsa de trabajoBanco latinoamericano. Bolsa de trabajo
Banco latinoamericano. Bolsa de trabajo
 
Evolución del internet
Evolución del internetEvolución del internet
Evolución del internet
 
Interdiccion de proyectos sopa y pipa
Interdiccion de proyectos sopa y pipaInterdiccion de proyectos sopa y pipa
Interdiccion de proyectos sopa y pipa
 
La cartelera de los sueños
La cartelera  de  los  sueñosLa cartelera  de  los  sueños
La cartelera de los sueños
 

Similaire à La première guerre mondiale

la première guerre mondiale.pdf
la première guerre mondiale.pdfla première guerre mondiale.pdf
la première guerre mondiale.pdflucaslefeuvre1
 
Cahier mémoire C. Morand Fehr
Cahier mémoire C. Morand FehrCahier mémoire C. Morand Fehr
Cahier mémoire C. Morand FehrAurélie Stauder
 
La première guerre mondiale 2007 (Patry)
La première guerre mondiale 2007 (Patry)La première guerre mondiale 2007 (Patry)
La première guerre mondiale 2007 (Patry)Marc-André Patry
 
Verdun a prendre daumerie 38
Verdun a prendre daumerie 38Verdun a prendre daumerie 38
Verdun a prendre daumerie 38Aurélie Stauder
 
Cahier memoire mathilde giraud 3°3
Cahier memoire mathilde giraud 3°3Cahier memoire mathilde giraud 3°3
Cahier memoire mathilde giraud 3°3Aurélie Stauder
 
Verdun a prendre d daumerie 38
Verdun a prendre d daumerie 38Verdun a prendre d daumerie 38
Verdun a prendre d daumerie 38Aurélie Stauder
 
Concours
ConcoursConcours
Concours44ofir
 
La PremièRe Guerre Mondiale2008
La PremièRe Guerre Mondiale2008La PremièRe Guerre Mondiale2008
La PremièRe Guerre Mondiale2008origene
 
La PremièRe Guerre Mondiale2007
La PremièRe Guerre Mondiale2007La PremièRe Guerre Mondiale2007
La PremièRe Guerre Mondiale2007origene
 
1e GM techno.pdf
1e GM techno.pdf1e GM techno.pdf
1e GM techno.pdfNadineHG
 
1° gm diapo version web
1° gm diapo version web1° gm diapo version web
1° gm diapo version webCéline Langlet
 
L’Europe en 1914
L’Europe en 1914L’Europe en 1914
L’Europe en 1914Xavier Monty
 

Similaire à La première guerre mondiale (20)

la première guerre mondiale.pdf
la première guerre mondiale.pdfla première guerre mondiale.pdf
la première guerre mondiale.pdf
 
Cahier mémoire C. Morand Fehr
Cahier mémoire C. Morand FehrCahier mémoire C. Morand Fehr
Cahier mémoire C. Morand Fehr
 
La première guerre mondiale 2007 (Patry)
La première guerre mondiale 2007 (Patry)La première guerre mondiale 2007 (Patry)
La première guerre mondiale 2007 (Patry)
 
Verdun a prendre daumerie 38
Verdun a prendre daumerie 38Verdun a prendre daumerie 38
Verdun a prendre daumerie 38
 
Cahier memoire mathilde giraud 3°3
Cahier memoire mathilde giraud 3°3Cahier memoire mathilde giraud 3°3
Cahier memoire mathilde giraud 3°3
 
Verdun a prendre d daumerie 38
Verdun a prendre d daumerie 38Verdun a prendre d daumerie 38
Verdun a prendre d daumerie 38
 
Concours
ConcoursConcours
Concours
 
La PremièRe Guerre Mondiale2008
La PremièRe Guerre Mondiale2008La PremièRe Guerre Mondiale2008
La PremièRe Guerre Mondiale2008
 
Grande Guerre (1)
Grande Guerre (1)Grande Guerre (1)
Grande Guerre (1)
 
Ww1 1
Ww1 1Ww1 1
Ww1 1
 
Ww1 1
Ww1 1Ww1 1
Ww1 1
 
La PremièRe Guerre Mondiale2007
La PremièRe Guerre Mondiale2007La PremièRe Guerre Mondiale2007
La PremièRe Guerre Mondiale2007
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...
 
1° gm diapo web
1° gm diapo web1° gm diapo web
1° gm diapo web
 
1e GM techno.pdf
1e GM techno.pdf1e GM techno.pdf
1e GM techno.pdf
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12f. Mémoire des guerres : le...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12f. Mémoire des guerres : le...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12f. Mémoire des guerres : le...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12f. Mémoire des guerres : le...
 
1° gm diapo version web
1° gm diapo version web1° gm diapo version web
1° gm diapo version web
 
L’Europe en 1914
L’Europe en 1914L’Europe en 1914
L’Europe en 1914
 
La première guerre mondiale
La première guerre mondialeLa première guerre mondiale
La première guerre mondiale
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...
 

Plus de francecours

xeno-transplation
xeno-transplation xeno-transplation
xeno-transplation francecours
 
l'évolution de la television
l'évolution de la televisionl'évolution de la television
l'évolution de la televisionfrancecours
 
élections présidentielles 2012
élections présidentielles 2012élections présidentielles 2012
élections présidentielles 2012francecours
 
Paris au moyen age
Paris au moyen ageParis au moyen age
Paris au moyen agefrancecours
 
Mythe de steve jobs (anglais)
Mythe de steve jobs (anglais)Mythe de steve jobs (anglais)
Mythe de steve jobs (anglais)francecours
 
les spectateurs de theatre au XVIIème siècle
les spectateurs de theatre au XVIIème siècleles spectateurs de theatre au XVIIème siècle
les spectateurs de theatre au XVIIème sièclefrancecours
 
La colonisation francaise en algérie
La colonisation francaise en algérieLa colonisation francaise en algérie
La colonisation francaise en algériefrancecours
 

Plus de francecours (10)

The Beatles
The BeatlesThe Beatles
The Beatles
 
xeno-transplation
xeno-transplation xeno-transplation
xeno-transplation
 
l'évolution de la television
l'évolution de la televisionl'évolution de la television
l'évolution de la television
 
élections présidentielles 2012
élections présidentielles 2012élections présidentielles 2012
élections présidentielles 2012
 
Paris au moyen age
Paris au moyen ageParis au moyen age
Paris au moyen age
 
Mythe de steve jobs (anglais)
Mythe de steve jobs (anglais)Mythe de steve jobs (anglais)
Mythe de steve jobs (anglais)
 
les spectateurs de theatre au XVIIème siècle
les spectateurs de theatre au XVIIème siècleles spectateurs de theatre au XVIIème siècle
les spectateurs de theatre au XVIIème siècle
 
Le pétrole
Le pétroleLe pétrole
Le pétrole
 
Ecjs
EcjsEcjs
Ecjs
 
La colonisation francaise en algérie
La colonisation francaise en algérieLa colonisation francaise en algérie
La colonisation francaise en algérie
 

Dernier

Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 

Dernier (18)

Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 

La première guerre mondiale

  • 2. Attentat à Sarajevo : le 28 juin 1914 l’héritier de l’empereur d’Autriche est assassiné à Sarajevo en Bosnie, par un activiste serbe. L’Autriche saisit ce prétexte pour déclencher la guerre à la Serbie, accusé d’avoir préparé l’attentat. L’engrenage des alliances se transforme, entre le 28 juin et le 4 août, d’un conflit local en une guerre mondiale.
  • 3. • Plusieurs peuples veulent leur indépendance - Tchèques, slovaques, croates en Autriche Hongrie - Finlandais et Baltes en Russie • D’autres peuples soumis a une domination étrangère réclame leur rattachement à leur pays d’origine. - Les alsaciens et les lorrains - Les Italiens des terres irrédentes - Les Roumains d’Autriche Hongrie C’est dans l’empire Austro Hongrois que les minorités nationales sont les plus nombreuses.
  • 4. Elles sont de plusieurs sortes :  Commerciale ex: le Royaume uni et l’Allemagne sont en concurrence pour les mêmes marchés.  Coloniales ex : la France et l’Allemagne se disputent la possession du Maroc.  Territoriales :  La France vit dans la perspective de la revanche, en effet elle veut reprendre à l’Allemagne, l’Alsace et la Lorraine perdus en 1871.  L’Italie souhaite récupérer ses terres irrédentes(le Trentin, l’Istrie et la Dalmatie) perdu au profit de l’Autriche Hongrie.  Les empires Russes et Austro Hongrois se dispute le contrôle des détroits du Bosphore et des Dardanelles. La monté en puissance de l’Allemagne inquiète alors le Royaume Uni, première puissance économique mondiale et la France.
  • 5. La Triple Alliance (1882) : Elle réunit les empires centraux : Allemagne, Autriche- Hongrie et Italie. La Triple Entente (1894-1904) : France, Royaume-Uni, Russie. Ils encerclent les pays centraux. Deux grandes alliances diplomatique s’opposent donc:
  • 6.
  • 7. Des troubles révolutionnaires amènent la Russie à se retirer de la guerre en signant un armistice avec l’Allemagne en 1917. En effet, les bolcheviks renversent le Tsar Nicolas II et prennent le pouvoir. Cependant, les Etats-Unis entrent en guerre en avril 1917 avec un matériel performant(chars,..). En effet, le 6 avril 1917, le président Wilson, qui ne pouvait admettre que les sous-marins allemands s'en prennent aux navires de commerce américains, entraîne les États-Unis dans la guerre aux côtés de l'Entente. Ils ont déployé 1millions d’hommes à leur arrivée et seront 2 millions au moment de l’armistice. Leur venue a donc fortement augmenté les chances de victoire du coté de l’Entente.
  • 8.  1. Guerre de mouvement en 1914  2. Guerre de position de 1915 au début de l’année 1918  3. Guerre de mouvement en 1918
  • 9.  L’armée allemande lance l’offensive. Cette guerre d’aout à décembre 1914 est d’abord un échec : phase offensive du conflit, avec d’importants déplacements de troupes à découvert et en plaine. Les allemands cherchaient à envahir la France. Cependant, les troupes françaises, menées par les généraux Gallieni, Foch et Joffre, réussissent à arrêter la progression allemande en lançant des contre-offensives et par la victoire de la Marne.
  • 10.
  • 11. Guerre pendant laquelle les armées s’enterrent dans les tranchées pour trois longues années de calvaire, de janvier 1915 à la fin de l’année 1917. Les poilus vont connaître l’enfer des tranchées; Phase la plus longue de la guerre; Guerre d’usure, au cours de laquelle les armées défendent le terrain occupé ou repris; Le général Pétain dirige l’armée française
  • 12.  Les Etats Unis rentrent en guerre. Les alliés organisent un blocus contre l’Allemagne visant à asphyxier l’économie Allemande. Des sous-marins sont envoyés en Atlantique afin de couler les bateaux qui faisaient le blocus.
  • 13. Marne (6 - 13 septembre 1914) Verdun (1916) Somme (juillet - novembre 1916) Chemin des Dames (avril – octobre 1917) Jutland (mai - juin 1916) Vittorio Venetto (24 octobre - 3 novembre 1918)
  • 14.  Un des faits les plus marquants de la première guerre mondiale  Victoire incontestable de l'armée française, aidée par les britanniques.  Formidable contre-offensive de l'armée française commandée par le général Joffre, elle permet de rétablir une situation devenue très difficile. En effet, en ce début de septembre 1914, la désillusion dans le camp français est totale. Le 25 août 1914, le général Joffre, devant la poussée de l'ennemi, se voit dans l'obligation de donner un ordre général de retrait. Plus rien ne semble arrêter la machine de guerre allemande. C'est alors que le général Joffre et le général Galliéni, lancent une contre-offensive générale sur la Marne. Et, ils bénéficient d’une grave erreur du général Von Kluk, commandant la 1ère armée allemande, qui au lieu de foncer sur Paris, préfère la contourner par l'Est. Dynamisés par le fameux ordre du jour du général Joffre lancé le 6 septembre, les "poilus" trouvent les ressources humaines et physiques pour rebondir et repousser d'une façon héroïque l'armée allemande, loin de Paris.  Echec pour les allemands du plan « Schlieffen ».  Le général Joffre réquisitionne tous les taxis et bus parisiens pour amener plus vite les hommes au front.
  • 15.  Elle avait pour but de « saigner à blanc » les français.  Le 26 février 1916: jour de l'attaque allemande, 1 million d'obus tombent sur Verdun. Les terribles bombardements durent 4 mois. Les soldats meurent pour gagner quelques mètres. Toutefois, les troupes françaises, de plus en plus nombreuses, commandées par Pétain, réussissent à bloquer l’avancée allemande La bataille fait 240 000 morts français et 275 000 morts du côté des Allemands.. Cependant, cette bataille n’a pas été décisives.  Symbolise la violence de la guerre totale.
  • 16.  Le 1er juillet est le jour le plus meurtrier de la 1ère guerre mondiale et de toute l’histoire de l’armée anglaises avec 60 000 morts, blessés ou disparus du coté anglais sur 100 000 hommes dans le combat.  4 millions d’hommes issus de 25 nations sont mobilisés sur un front de 50 kilomètres entre Amiens et Péronne. Après des mois de combats meurtriers, la bataille s’achève en novembre par des gains minimes de terrain au prix de 1,2 millions de victimes.  Les villes Péronne et Bapaume n’ont pas pu être récupéré
  • 17. Nivelle décide de mener une bataille à cet endroit du front. Toutefois, les plans français n’ont pas pris en compte le fait que les Allemands occupent cette place depuis septembre 1914 et y ont construit un ensemble défensif extrêmement puissant( souterrains permettant de relier l’arrière aux premières lignes ...). De plus, c’est un terrain extrêmement défavorable pour les Français puisqu’ils vont devoir escalader les pentes pour y déloger les Allemands. Lors de la préparation des plans de cette bataille, on estimait qu’une fois les deux premières lignes allemandes enfoncées, une armée de réserve permettrait l’effondrement du front allemand. Une grande nouveauté dans cette bataille est l’utilisation d’une artillerie spéciale c'est-à-dire de chars. Le 16 avril, l’artillerie doit bombarder les positions allemandes pour détruire jusqu’à la 7e ligne de tranchée. Toutefois, le plan ne se déroule pas comme prévu à cause des conditions climatiques. Les soldats évoluent sur un terrain boueux parsemé de trous d’obus. De plus, les défenseurs allemands surplombent les assaillants qui se font tirer dessus à revers et les surprennent par leur réseau de communication. En fin de journée les gains territoriaux sont minimes et les pertes s’élèvent à 30 000 morts pour la semaine du 16 au 25 avril. Face à la dureté des combats et l’impression d’être sacrifié pour rien, certains soldats désobéissent aux ordres. Le 15 mai, Nivelle est remplacé par Pétain car le gouvernement est au courant des actes de désobéissances. En effet, entre le 20 mai et la fin du mois de juin, 150 unités vont être touchées par des actes de mutineries. Les Allemands en profitent pour lancer une grande contre-offensive. La bataille a été perdue. 270 000 morts chez les alliés
  • 18.  La plus grande bataille navale de la Première Guerre mondiale et probablement l'une des plus complexes de l'histoire.  Elle opposa pendant deux jours, la flotte britannique (Royal Navy) à la flotte allemande (Kaiserliche Marine) à 200 km au nord-ouest de la péninsule danoise du Jutland en mai-juin 1916.  Opposition de 37 navires britanniques à 21 navires allemands. Les Britanniques tentent d'encercler la flotte allemande grâce à leur supériorité numérique. Mais cette dernière réussit, par une habile retraite, à éviter cet encerclement. Elle finit par obliger l'ennemi à rompre le combat au prix de lourdes pertes. 6 800 marins britanniques et 3 000 marins allemands perdront la vie. La Royal Navy est humiliée, mais la flotte allemande qui n'a pu lever le blocus anglais, a perdu son souhait de contrôler la Mer du Nord.
  • 19.  En octobre 1918, les forces italiennes engagées dans cette bataille comprennent 57 divisions, dont trois britanniques et deux françaises, qui disposent de 7 700 pièces d'artillerie.  Tandis que les Austro-Hongrois, dont le moral est déjà sérieusement entamé, déploient 52 divisions équipées de 6 030 pièces d'artillerie. Les Autrichiens sont menacés d'encerclement et reculent sur toute la ligne du front. L'avancée des Italiens est très rapide. Le 3 novembre les villes de Trente et Trieste sont prises.  Les Austro-hongrois se retirent d'une manière chaotique et laissent sur le champ 350 000 prisonniers et presque 5 000 pièces d'artillerie. Le 4 novembre, l'Autriche demande l'armistice à l'Italie. Les Italiens acceptent préférant mettre un terme tout de suite à une guerre qui les a ruinés économiquement et qui a causé beaucoup de pertes humaines. L'armistice est signé le 4 novembre à Villa Giusti près de Padoue en Vénétie et marque la fin de l'empire Austro-Hongrois. La dissolution de l'empire Austro-Hongrois est un coup très dur pour les Allemands qui perdent leur principal allié.
  • 20. Février-Aout 1916: Bataille de Verdun Juin–Novembre 1916: Bataille de la Somme
  • 21.  4 novembre 1918 : signature de l’armistice Villa Giusti, en Vénitie entre l’Autriche et l’Italie.  11novembre 1918 : signature de l’armistice à Rethondes qui marque la fin de la guerre
  • 22. 3 mars 1918 : signature du traité de Brest- Litovsk, en Biélorussie. Les bolcheviques russes signent la paix avec l’Allemagne et leurs alliés. Ils se retirent donc de la guerre 28 juin 1919 : signature du traité de Versailles par les vainqueurs qui modifient les frontières de l’Allemagne, les Allemands l’appellent« le Diktat ». Ce traité avait pour but d’interdire tous ce qui pouvait engendrer une nouvelle guerre de l’Allemagne et de ses alliés. Son but était donc d’affaiblir l’Allemagne.
  • 23. sanctions militaires • -100 000 soldats • fabrication de tanks interdite • Pas de service militaire • Pas d’aviation pour les soldats Sanctions financière et économiques • Réparation de tous les dommages causé à la population civil et aux villes Sanctions morale • L’Allemagne et ses alliés doivent reconnaître qu’elles sont responsables de toutes les pertes et dommages Sanctions territoriale et politique • Interdiction de maintenir ou de construire des fortifications sur la rive gauche du Rhin ou de rassembler des forces armées dans cette zone • Pas de possession d’outre mer Le traité de Versailles : ses conséquences sur l’Allemagne
  • 24.  Nationalisme : sentiment d’un peuple qui souhaite retrouvé son indépendance et ou qui souhaite être rattaché à un autre pays.  Minorité nationales : Peuple qui n’est pas majoritaire dans le pays ou il vit.  Guerre de mouvement : phase offensive de guerre durant laquelle on assiste à d’importants déplacements de troupes  Guerre de position : phase défensive de la guerre durant laquelle les troupes « à l’abri » dans les tranchées tentent de conserver leurs positions.  tranchées : fossés partagés par des barbelés, aménagés pour
  • 25. Mutineries : action collective de rébellion au sein d’un groupe réglé par la discipline contre le détenteur de l’autorité Armistice : accord par lequel les pays en guerre suspendent les combats. Diktat : mot allemand signifiant « chose dictée » et qui désigne négativement le traité de Versailles, les conditions dans lesquels il a été négocié, ses classes et les responsabilités imputées à l’Allemagne