Embocquetsarahretournedev1

2 213 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 213
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 848
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Embocquetsarahretournedev1

  1. 1. La salle de jeu vue par Raphaël
  2. 2. La salle de jeu vue par Raphaël Quand je suis entré dans cette salle, tout le monde me dévisageait, comme s'ils avaient peur de moi. Ils avaient tous des pensées horribles à mon égard. Ils regardaient mon sourire amer qui se dessinait sur mon visage.
  3. 3. La salle de jeu vue par Raphaël Tous les joueurs voulaient que je sorte d'ici car ils savaient que je n'étais pas à ma place dans cette salle. C'est alors que je me dirigeai vers le tapis de jeu et que j'y lançai la pièce d'or que j'avais à la main.
  4. 4. La salle de jeu vue par Raphaël Les hommes, autour de la table, sentaient que je n'éprouvais rien lorsque j'avais jeté cette pièce. Tous me regardaient fixement et voulaient voir un drame et la dernière scène d'une noble vie dans le sort de cette pièce d'or.
  5. 5. La salle de jeu vue par Raphaël « Rouge, paire, passe » dit  officiellement le Tailleur. Un  bruit sortit de la poitrine d'un  des hommes quand il vit  qu'il avait gagné. Quant à  moi, je ne compris ma ruine  qu'au moment où le râteau  s'allongea pour ramasser  mon dernier napoléon. Je  savais que j'avais perdu  mais je ne voulais laisser  rien paraître devant les  autres. Alors je sortis de la  salle sans aucun regard. 
  6. 6. La salle de jeu vue par Raphaël « Rouge, paire, passe » dit  officiellement le Tailleur. Un  bruit sortit de la poitrine d'un  des hommes quand il vit  qu'il avait gagné. Quant à  moi, je ne compris ma ruine  qu'au moment où le râteau  s'allongea pour ramasser  mon dernier napoléon. Je  savais que j'avais perdu  mais je ne voulais laisser  rien paraître devant les  autres. Alors je sortis de la  salle sans aucun regard. 

×