E-ENTREPRISE E-COMMERCE
VER.1
03/2015QUELLES SONT LES REGLES POUR METTRE EN ŒUVRE SON SITE E-
COMMERCE ?
NTRODUCTION
Cela ...
Avoir une activité e-Commerce commence
souvent avant le site, en créant un blog,
afin de promouvoir ses produits ou de
pré...
Il est important d’offrir des paiements sécurisés
et que le consommateur se sente en confiance.
Il existe un certain nombr...
Attention au délai de rétractation ! Il
est de 14 jours à compter soit de la
réception de la marchandise, soit de
l’accept...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Quelles sont les règles pour mettre en oeuvre son site e-Commerce ?

1 021 vues

Publié le

La vente sur Internet ne s'improvise pas. Un même produit vendu en magasin ou sur Internet, c'est deux métiers différents. Comment trouver un spécialiste e-Commerce ? Quels sont les règles incontournables ? ...

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 021
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
410
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Quelles sont les règles pour mettre en oeuvre son site e-Commerce ?

  1. 1. E-ENTREPRISE E-COMMERCE VER.1 03/2015QUELLES SONT LES REGLES POUR METTRE EN ŒUVRE SON SITE E- COMMERCE ? NTRODUCTION Cela peut paraître évident, mais pour démarrer une activité de commerce électronique, la première étape est la création du site Internet. Puis très vite, s’impose le respect des règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur comme par exemple les conditions générales de vente, les règles de facturation ou bien encore le droit de rétractation. La vente sur Internet ne s’improvise pas. Un même produit vendu en magasin ou sur Internet, c’est deux métiers différents. ROUVER UN SPECIALISTE E-COMMERCE Le thème du e-Commerce n’échappe pas à la règle, quelques précautions sont à prendre : Formaliser son besoin dans un cahier des charges, c’est indispensable ! Demander plusieurs devis, si possible à des prestataires proches de chez vous, Comparer les solutions clés en main et les solutions développées. Concernant les solutions, il en existe de plusieurs types : Les solutions développées : consistent à faire développer un site de A à Z par un prestataire pour un coût plus élevé, mais collant au plus près des objectifs. Les solutions open source : nul besoin de réinventer la roue, la machine est là, il suffit de la configurer. Les boutiques en ligne : dans ce cas, tout est là, il suffit de rentrer ses articles. Par ailleurs, d’autres règles élémentaires sont à observer… C’est le cas par exemple de la mise à disposition des conditions générales de vente (CGV) pour les internautes* qui doivent être claires et complètes (délais de livraison, retours, garanties…). *Guide du vendeur e-Commerce - Edition 2015 sur www.economie.gouv.fr/dgccrf ES REGLES INCONTOURNABLES Concernant l’aspect du site proprement dit, il faut veiller à un certain nombre de choses : Avoir un design pro ! qui montre qu’il s’agit de la patte d’un professionnel … I T L 1
  2. 2. Avoir une activité e-Commerce commence souvent avant le site, en créant un blog, afin de promouvoir ses produits ou de préparer l’arrivée du site de vente. Proposer des photos de très bonnes qualités et professionnelles… Vous pouvez anéantir un site de très bonne facture si les photos sont de piètre qualité. En particulier, le fond doit être uni, la luminosité suffisante et le détourage irréprochable. Afficher un numéro de téléphone parfaitement visible. Engagez-vous à répondre systématiquement aux appels clients. Les tarifs doivent être clairs, sans aucune ambiguïté. ROUVER LES BONS FOURNISSEURS Dans le cas d’une activité e-Commerce en achat-revente, il est important de maîtriser la chaine d’approvisionnement afin de répondre à la demande dans les temps annoncés (disponibilité des produits…). Ce n’est pas une partie facile si vous ne connaissez pas parfaitement votre secteur d’activité. Méfiez-vous des fournisseurs indélicats dont la tarification n’est pas claire, notamment des délais de livraison trop élevés qui peuvent être un piège, ainsi que des frais de port trop chers. A contrario, les meilleurs fournisseurs sont ceux qui sont totalement transparents sur leur niveau de stock, tarifs… AIRE CONNAITRE LA BOUTIQUE Le choix du nom de domaine est important, il doit : o être mémorisable o évoquer la marque o contenir des mots clés Il est possible de posséder un nom de domaine en .com, .fr, ou les deux, pointant sur le même site Internet ! Par exemple, on peut aussi utiliser un blog pour donner beaucoup plus d’explications sur les produits qu’une simple fiche produit qui se trouvera sur le site e-Commerce. E LIVREUR Il existe plusieurs types de transporteurs. La poste reste le livreur principal en France. T F L 2
  3. 3. Il est important d’offrir des paiements sécurisés et que le consommateur se sente en confiance. Il existe un certain nombre de formules, pour tout type de transport de produit (fragile, volumineux…). L’idéal est de rencontrer le directeur du bureau de poste duquel vous dépendez. Une formule d’abonnement sous forme de carte pro est également possible. E CONTRAT DE VENTE A DISTANCE (VAD) Une bonne solution est de démarrer avec PayPal, pas d’engagement et pas de forfait à payer à PayPal … L’idéal est de passer un contrat de VAD avec une banque, la commission est nettement moins élevée que pour PayPal. A terme, proposer les deux solutions est parfaitement envisageable. … A GESTION DE STOCK La gestion de stock est une partie très importante dans tout projet e-Commerce. En premier lieu, la gestion du stock doit être rigoureuse. Elle ne manquera pas de faire apparaître des erreurs de livraison, des problèmes de référence, qu’il conviendra de corriger avant de vendre le produit. Le classement et le rangement des produits est une autre étape importante, cela vous permettra de préparer rapidement les commandes par la suite et d’évaluer les stocks en un coup d’œil. Il existe pour cela des logiciels de gestion d’emplacement. ETTRE EN PLACE UNE STRATEGIE E-MARKETING Cela fait allusion à ce qu’on appelle le référencement, et c’est hautement stratégique. Optimiser le référencement naturel (ou organique) de votre site pour amener du flux : Utilisation de mots clés de la longue traine. Travail sur les descriptions des produits. Activation de l’URL Rewriting. Mise en place d’un partenariat avec des sites traitant du même sujet, notamment par échange de liens. Cela apporte en général beaucoup de visibilité. Assez rapidement, une campagne AdWords peut s’avérer nécessaire pour obtenir de la publicité. Pour autant, référencement naturel (SEO) et référencement payant (SEA) sont deux choses distinctes. On peut également utiliser les médias et réseaux sociaux pour mettre en avant ses produits et s’appuyer sur des communautés. L L M 3
  4. 4. Attention au délai de rétractation ! Il est de 14 jours à compter soit de la réception de la marchandise, soit de l’acceptation de l’offre de services. Attention aux conditions générales de vente (CGV) ! Elles sont obligatoires, le client doit les accepter, notamment par le biais d’une case à cocher. Elles doivent également être imprimables, votre client doit pouvoir les conserver. EVELOPPER UNE STRATEGIE OFF-LINE Il est intéressant également de s’inscrire dans des annuaires, mais : Ils doivent obéir à la même thématique. Vous devez vous concentrer sur quelques-uns seulement (ceux qui ont pignon sur rue). Ils doivent proposer des liens vers votre site, idéalement sans liens retour obligatoire. Par ailleurs, si vous proposez du contenu ou de l’actualité, pensez au flux RSS. Pour finir, si vos produits s’y prêtent, pensez à vous appuyer sur certains services Web : Jeux concours, Comparateurs de prix, Plateformes de vente, Vidéos de buzz marketing. ONCLUSION La démarche à adopter pour la mise en place d’un site e-Commerce ne s’improvise pas. Au- delà de la première étape, qui est de créer le site, un ensemble de mentions et de règles obligatoires doivent apparaître : L’identité : dénomination sociale montant du capital inscription au RCS (Registre du commerce et sociétés) ou inscription au RM (Répertoire des Métiers) numéro d’identification à la TVA adresse du siège social numéro de téléphone adresse e-mail La précision de l’offre : Références du fournisseur Montant des frais de livraison Modalités de paiement Modalités de la livraison Durée de validité de l’offre Disponibilité du produit La finalisation de la commande doit être effectuée par un double-clic et l’envoi de la confirmation de la commande par e- mail. De plus, le client doit pouvoir vérifier en ligne le détail de sa commande, qui indique le prix total, en faisant ressortir les frais de livraison. L’e-mail de validation de commande. Ce dernier doit comporter les informations liées à la commande passée : produits commandés frais de livraison frais annexes mode de paiement coordonnées du commerçant. Lorsque ces impératifs sont respectés et les domaines de la gestion de stock ou de la logistique sont maîtrisés, le coût d’acquisition d’un nouveau prospect ou d’un nouveau client reste inférieur à ce qui est généralement observé sur les autres canaux de distribution. D C 4

×