Guerre De Secession

4 794 vues

Publié le

Présentation dont la conclusion fait le lien avec la Confédération canadienne.
Civil war presentation in French.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 794
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
235
Actions
Partages
0
Téléchargements
78
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guerre De Secession

  1. 1. La Guerre de Sécession 1861-1865Thursday, February 28, 2013
  2. 2. En 1860, les Etats-Unis ne le sont pas vraiment: le Nord s’industrialise, s’urbanise, a une économie diversifiée; le Sud a une économie agricole, sa principale ressource est le coton, qui alimente les industries textiles d’Angleterre ou de France. Si le Nord a une classe ouvrière importante grâce à l’immigration européenne, le Sud en est venu à dépendre de l’esclavage: sa population compte un bon tiers d’esclaves noirs. 3/4 des familles blanches n’ont aucun esclave, mais cette main d’oeuvre à bon marché est globalement très importante pour l’économie sudiste.Thursday, February 28, 2013
  3. 3. L’esclavage est vieux comme l’humanité. Il existait chez les Egyptiens, les Grecs, les Romains, les Arabes, les Vikings, en Inde, en Chine, au Japon, ... chez certains Autochtones d’Amérique du Nord (Haidas, Comanches, ...). On estime que 27 millions de personnes vivent aujourd’hui en situation d’esclavage, surtout des enfants—de façon à peu près ouverte dans certains pays, mais aussi, clandestinement, en Occident (des cas récents ont été découverts au Canada comme en France). Dans les colonies anglaises d’Amérique, la première mention d’esclaves remonte à 1619. Au départ, on a des “travailleurs sous contrat”, des gens blancs comme noirs dont le travail “appartient” à leur maître le temps qu’il faut pour rembourser la traversée de l’Atlantique. Après un certain temps ils sont libres et peuvent s’acheter des terres — et des esclaves. La pratique va se généraliser au 17e siècle pour exploiter tabac, riz, coton... Au Nord, ils sont généralement utilisés comme domestiques.Thursday, February 28, 2013
  4. 4. Thursday, February 28, 2013
  5. 5. Depuis le 18e siècle s’est répandue en Europe et en Amérique l’idée d’abolir l’esclavage (le premier abolitionniste connu était un empereur perse, Cyrus II, dans une proclamation de 539 avant JC). Entre 1772 et 1834, l’esclavage est effectivement aboli dans tout l’empire britannique.Thursday, February 28, 2013
  6. 6. Aux Etats-Unis, les Quakers réclament l’abolition dès 1775. En 1804, tous les États du Nord ont déjà passé la loi, même si en réalité l’émancipation est plus lente. En 1808 l’importation d’esclaves devient illégale pour tout le pays. À partir des années 1830 les mouvements abolitionnistes se répandent au Nord. En 1845 l’autobiographie de Frederick Douglass, un ancien esclave, est un best-seller. En 1852, La Case de l’Oncle Tom, roman de Harriet Beecher Stowe, frappe l’opinion nordiste. Rencontrant Stowe, Lincoln dira: “So this is the little lady who made this big war...”Thursday, February 28, 2013
  7. 7. John Brown (1800-1859) est un des premiers blancs abolitionnistes de lhistoire des États-Unis. Son action devient violente à partir de 1855: aidé de cinq de ses fils, il part dans le Kansas sattaquer directement aux colons esclavagistes. Il est aidé pour cela, financièrement, par de nombreux abolitionnistes. Quelques années plus tard, en 1859, il projette de provoquer un soulèvement desclaves : avec laide de quelques partisans, il s’empare d’un arsenal fédéral à Harper’s Ferry, en Virginie, pour lancer l’insurrection (16 octobre 1859). La révolte tourne au désastre: aucun esclave ne le rejoint et Brown est grièvement blessé de plusieurs balles, deux de ses fils sont tués. Il est arrêté et, après une parodie de procès, condamné et pendu le 2 décembre 1859. Il deviendra un symbole de la lutte pour l’abolition de l’esclavage.Thursday, February 28, 2013
  8. 8. Victor Hugo, depuis son exil à Guernesey, a tenté d’obtenir la grâce de Brown: il a écrit une lettre ouverte parue dans la presse européenne et américaine. En voici un extrait: «Au point de vue politique, le meurtre de Brown serait une faute irréparable. Il ferait à l’Union une fissure latente qui finirait par la disloquer. Il serait possible que le supplice de Brown consolidât l’esclavage en Virginie, mais il est certain qu’il ébranlerait toute la démocratie américaine. Vous sauvez votre honte, mais vous tuez votre gloire. Au point de vue moral, il semble qu’une partie de la lumière humaine s’éclipserait, que la notion même du juste et de l’injuste s’obscurcirait, le jour où l’on verrait se consommer l’assassinat de la Délivrance par la Liberté. [...] Oui, que l’Amérique le sache et y songe, il y a quelque chose de plus effrayant que Caïn tuant Abel, c’est Washington tuant Spartacus.» Victor Hugo, Hauteville-House, 2 décembre 1859Thursday, February 28, 2013
  9. 9. Le Chemin de fer clandestin (“Underground Railroad”) était un réseau de routes secrètes utilisées par les esclaves pour se réfugier au-delà de la ligne Mason-Dixon, et même jusqu’au Canada, avec l’aide des abolitionnistes. Dans les années 1850, des gens comme Harriet Tubman ou les Quakers aident un grand nombre d’esclaves à gagner ou racheter leur liberté.Thursday, February 28, 2013
  10. 10. Harriet Tubman (1821?-1913) fut surnommée "Moïse" par ceux qu’elle aida à s’enfuir grâce au Chemin de fer clandestin. Elle effectua de nombreux allers et retours au Maryland pour aider d’autres esclaves à s’échapper. Selon ses propres estimations, et celles de ses proches collaborateurs, elle a personnellement guidé aux alentours de soixante-dix esclaves vers la liberté pendant treize expéditions. Elle ne fut jamais capturée et, selon ses propres mots, "jamais ne perdit un passager". Elle fournit aussi des instructions détaillées à beaucoup d’autres, qui voulaient s’échapper par eux-mêmes.Thursday, February 28, 2013
  11. 11. Thursday, February 28, 2013
  12. 12. Les combats auront lieu un peu partout, jusqu’en Californie et à la frontière canadienne. Il y aura même une bataille navale au large de Cherbourg, en France, le 19 juin 1864. Le célèbre Alabama, construit par les Britanniques et vainqueur de plus de 60 navires nordistes, sera provoqué puis coulé par le Kearsarge (Edouard Manet immortalisera l’événement). Après la guerre, les Etats-Unis poursuivront le gouvernement britannique en justice pour obtenir réparation des dommages infligés par la marine confédérée. La couronne devra leur verser des sommes importantes.Thursday, February 28, 2013
  13. 13. Il faut cependant retenir deux fronts principaux: - l’Est, entre Richmond et Washington, deux capitales dangereusement proches l’une de l’autre, sera le théâtre exclusif des exploits du général Lee. - l’Ouest, où Grant et Sherman prendront du temps à remporter assez de succès pour s’affirmer comme les meilleurs généraux nordistes, surtout grâce à leurs prises de Vicksburg et d’Atlanta. Quand, en 1864, Lincoln l’appellera pour battre Lee, Grant hésitera à prendre le commandement de troupes qui lui étaient inconnues, sur un terrain qu’il ne connaissait pas davantage... Sherman, lui, tirera brillamment avantage de sa connaissance du Sud.Thursday, February 28, 2013
  14. 14. Des fois que vous commenciez à trouver ces généralités pesantes, remettons un peu tout ça dans l’ordre chronologique:Thursday, February 28, 2013
  15. 15. En 1860, la population des Etats-Unis est ainsi répartie: Nord: 22.340.000 habitants, dont 432.600 esclaves et 355.000 Noirs libres Sud: 9.103.000 habitants, dont 3.521.000 esclaves et 133.000 Noirs libres En cette année d’élection, le Nord a trois fois plus de voix que le Sud. (Les esclaves, évidemment, n’ont pas le droit de vote. Les femmes non plus.)Thursday, February 28, 2013
  16. 16. 1860 Bénéficiant de la division du parti démocrate (deux candidats: un esclavagiste contre un abolitionniste), Abraham Lincoln, candidat du très jeune parti républicain, est élu président des États- Unis avec moins de 40% du vote populaire — 0% des votes du Sud. Il ne s’est pas engagé sur l’abolition mais veut interdire l’esclavage dans les nouveaux États, ce qui indique clairement ses préférences.Thursday, February 28, 2013
  17. 17. 1860-1861 La Caroline du Sud, ne se sentant plus représentée à Washington, fait sécession en décembre. Dix autres États quitteront l’Union dans les mois suivants, pour former ensemble une nouvelle nation: les États Confédérés d’Amérique (CSA). Kentucky et Missouri seront tellement divisés que les deux camps les réclameront... De fait, ils ne seront jamais sous contrôle sudiste.Thursday, February 28, 2013
  18. 18. 1861 En février, l’ex-sénateur du Mississippi Jefferson Davis est élu président de la Confédération, charge qu’il n’avait pas souhaitée. En avril, les Confédérés du général Beauregard attaquent Fort Sumter, dans le port de Charleston. Lincoln ordonne à l’armée de le reprendre: c’est le début effectif de la guerre. L’enjeu n’est pas alors ouvertement l’esclavage: le Sud se bat pour préserver sa liberté face aux politiciens nordistes; le Nord veut préserver l’Union.Thursday, February 28, 2013
  19. 19. Thursday, February 28, 2013
  20. 20. 1861 Le général McClellan est nommé commandant en chef de l’armée nordiste. Excellent formateur de troupes, le “petit Napoléon” aura un grand problème: il croira toujours que l’ennemi a plus d’hommes que lui...Thursday, February 28, 2013
  21. 21. Thursday, February 28, 2013
  22. 22. 1862 Bataille de Shiloh: “victoire” nordiste (Grant, qui a eu de la chance parce qu’il a été surpris par l’armée sudiste), 24 000 blessés ou tués. Robert E. Lee est nommé commandant de l’armée de la Virginie du Nord (Joe Johnston a été blessé à “Seven Pines”): il réussit à défendre Richmond contre McClellan.Thursday, February 28, 2013
  23. 23. Les 8 et 9 mars 1862, à Hampton Roads, a lieu la première bataille entre deux cuirassés (“ironclads”), le Monitor et le Virginia (construit sur la coque du Merrimack). Match nul: aucun n’arrive à percer la cuirasse de l’autre.Thursday, February 28, 2013
  24. 24. Thursday, February 28, 2013
  25. 25. 1862 Bataille d’Antietam (Sharpsburg): “victoire” nordiste (McClellan, qui a trois fois plus d’hommes que Lee mais croit en avoir moins), 26 000 blessés ou tués. Craignant un piège, McClellan laisse Lee se replier. Lincoln n’en peut plus et lui retire son commandement.Thursday, February 28, 2013
  26. 26. Thursday, February 28, 2013
  27. 27. 1862 Lincoln proclame l’émancipation des esclaves — l’Europe n’entrera pas dans la guerre, au désespoir de Jefferson Davis qui espérait l’aide de Londres et Paris. Bataille de Fredericksburg: Lee écrase Burnside, qui a lancé son attaque dans de mauvaises conditions, à cause des pressions de Washington.Thursday, February 28, 2013
  28. 28. 1863 Emeutes contre la conscription à New York. Bataille de Chancellorsville: victoire sudiste (Lee bat Hooker), 30 000 blessés ou tués, dont “Stonewall” Jackson, lieutenant de Lee et l’un des meilleurs généraux du Sud.Thursday, February 28, 2013
  29. 29. 1863 Bataille de Gettysburg: Lee porte la guerre en Pennsylvanie. Mais la victoire est nordiste (Meade), 51 000 blessés ou tués. Lee a cru ses hommes invincibles, il est rappelé à la réalité. Comme McClellan après Antietam, Meade laisse Lee s’échapper alors qu’il avait une chance de finir la guerre en détruisant la principale armée sudiste... Lincoln est furieux.Thursday, February 28, 2013
  30. 30. 1863 À l’ouest, Grant prend Vicksburg après des mois d’une difficile campagne: le Mississippi est ouvert aux bateaux nordistes de l’Ohio à New Orleans.Thursday, February 28, 2013
  31. 31. 1864 Ulysses Grant est nommé commandant en chef des armées du Nord: Lincoln l’apprécie parce qu’il se bat, mais sa réputation d’alcoolique a retardé son avancement. La stratégie de Grant: attaquer Lee sans répit jusqu’à ce que celui-ci ne puisse plus se battre, faute d’hommes, de chevaux, de vivres, d’armes. Qu’une bataille soit gagnée ou perdue, Grant suit Lee et recommence, parfois au prix de pertes terrifiantes, comme à Cold Harbor où, en quelques minutes d’un assaut sans espoir, il perdra 7000 hommes.Thursday, February 28, 2013
  32. 32. 1864 Batailles de la “Wilderness”, de Spottsylvania, de Cold Harbor. Quelles que soient ses pertes, Grant ne lâche jamais Lee, se gagnant une réputation de boucher. De son point de vue, c’était la seule façon de finir la guerre. Finalement, les deux armées seront bloquées devant Petersburg, tout près de Richmond. Elles vont se faire une guerre de tranchées pendant plus de neuf mois.Thursday, February 28, 2013
  33. 33. Thursday, February 28, 2013
  34. 34. On a aussi essayé d’utiliser des sous-marins, sans grand succès. Le célèbre Hunley a coulé trois fois. La dernière fois fut la bonne: avant de disparaître, le 18 février 1864, il réussit à couler un vaisseau nordiste.Thursday, February 28, 2013
  35. 35. 1864 Prise d’Atlanta par le général Sherman, vieux complice de Grant, qui effectue ensuite sa “Marche vers la Mer”, détruisant tout sur son passage pour forcer le Sud à abandonner la lutte. Cette victoire est déterminante car elle assure la réélection de Lincoln, qui seul voulait continuer la guerre et était donné perdant contre... George McClellan.Thursday, February 28, 2013
  36. 36. Avril 1865: Petersburg, donc Richmond, tombent. Le gouvernement fuit, l’armée de Lee essaie de se replier. Grant ne les lâche pas.Thursday, February 28, 2013
  37. 37. 1865 9 avril: à Appomattox Court House, Lee signe la reddition de son armée à Grant. Johnston se rendra à Sherman le 26; Kirby Smith sera le dernier général sudiste à rendre les armes, le 26 mai.Thursday, February 28, 2013
  38. 38. Thursday, February 28, 2013
  39. 39. 1865 Cinq jours après Appomatox, Lincoln est assassiné dans un théâtre de Washington par John Wilkes Booth, l’un des acteurs de la pièce. Grant, dont la femme n’aimait pas la “first lady”, avait refusé l’invitation du président.Thursday, February 28, 2013
  40. 40. Thursday, February 28, 2013
  41. 41. On estime à 620 000 les soldats tués dans cette guerre (à peu près autant que dans toutes les autres guerres des Etats-Unis combinées, de la Guerre d’Indépendance à l’Irak): 360 000 nordistes (1/6 des troupes) et 260 000 confédérés (1/3 des troupes engagées). Plus de la moitié sont morts de maladies et de malnutrition.Thursday, February 28, 2013
  42. 42. Thursday, February 28, 2013
  43. 43. Pourquoi cette guerre a-t-elle tant duré? Théoriquement, le Nord aurait dû gagner bien plus vite: son armée très supérieure en nombre et en équipement lui donnait un avantage énorme. Mais Lincoln n’avait pas le soutien de la nation. Beaucoup le trouvaient incompétent, et il a dû mener bien des combats politiques contre son propre camp. Le Sud a bénéficié de la supériorité de ses généraux, surtout Lee (qui avait le soutien inconditionnel de Jefferson Davis) et son lieutenant “Stonewall” Jackson — ils avaient su gagner la confiance et la dévotion de leurs troupes, même après une défaite.Thursday, February 28, 2013
  44. 44. Lincoln, lui, a beaucoup peiné à trouver un général capable d’anéantir Lee: McDowell a été ridiculisé à “1st Bull Run” (Manassas pour les Sudistes) par Beauregard et Johnston; McClellan demandait toujours plus d’hommes sans jamais attaquer; Pope a été humilié à “2nd Bull Run” par “Stonewall” Jackson; McClellan, rappelé, n’a pas fini le travail après sa victoire d’Antietam; Burnside a été battu à Fredericksburg; Hooker à Chancellorsville; Meade n’a pas osé achever Lee après Gettysburg... Pendant tout ce temps, Grant et Sherman combattaient dans l’Ouest.Thursday, February 28, 2013
  45. 45. Et les colonies britanniques, dans tout ça? À l’époque, les colonies de l’Amérique du Nord Britannique songent à former une Confédération. La guerre civile américaine va énormément influencer la création du Dominion du Canada, en 1867. À la fin du conflit, quelle qu’en soit l’issue, les Américains auront une armée non seulement énorme mais aguerrie. On sait grâce à la guerre de 1812 (et à celle de 1846-1848 contre le Mexique) que leur expansionnisme peut à l’occasion prendre une forme assez virulente. Ils croient en effet que leur “destinée manifeste” (expression forgée en Avril 2008: cette publicité mexicaine (pour un produit suédois), retirée après des menaces 1845) est, à long terme, la possession totale du américaines de boycott, montre les frontières telles continent nord-américain — au nom de la qu’elles pourraient être si le président Polk n’avait Liberté et de la Démocratie, naturellement. pas cru en la “destinée manifeste” de son pays.Thursday, February 28, 2013
  46. 46. Et les colonies britanniques, dans tout ça?Londres et Washington sont dans une période de tensions assez graves, pour diversesraisons: + son industrie textile reposant en bonne part sur le coton sudiste, l’Angleterre souffre du blocus des Etats confédérés par la marine yankee. ++ la marine sudiste doit beaucoup aux chantiers navals anglais (l’Alabama, etc.). +++ en novembre 1861 un bateau américain, le San Jacinto, avait arraisonné le Trent, un navire postal britannique, et y avait arrêté deux émissaires de Jefferson Davis chargés de convaincre l’Angleterre et la France de reconnaître la Confédération comme nation distincte (pour éviter l’escalade, Lincoln avait dû désavouer l’action et libérer les prisonniers: chacun ayant su garder son calme, les relations entre Londres et Washington seront améliorées par l’affaire — jusqu’à la mort de Lincoln). ++++ rebelles et déserteurs sont à l’abri dans les provinces britanniques. +++++ en octobre 1864, un raid sudiste a été lancé à partir du Québec. 23 soldats attaquent une banque à St.Albans, dans le Vermont, dérobent 208.000$, tuent un homme. Retournés au Canada, 14 sont arrêtés, jugés et relâchés (les Britanniques sont neutres dans la guerre). 90.000$ capturés avec eux sont rendus à la banque. ++++++ Booth avait séjourné au Canada avant de tuer Lincoln, il a peut-être été recruté par la communauté sudiste de Montréal (ils sont là parce qu’il y est plus facile d’entretenir des contacts avec l’Angleterre).Thursday, February 28, 2013
  47. 47. Et puis il y a les Fenians Ces Américains d’origine irlandaise, dont beaucoup ont fait la guerre dans l’armée nordiste, pensent qu’en attaquant ses colonies nord-américaines ils arriveront à forcer l’Angleterre à se retirer d’Irlande. Entre 1866 et 1871, ils ont lancé cinq raids. On craindra leurs attaques, y compris dans la région de Vancouver, jusqu’en 1890. Sans doute en souvenir du raid de St.Albans, le gouvernement américain confisque quelques armes mais ne les empêche pas vraiment d’opérer. Bref, les colonies craignent pour leur sécurité: une confédération leur permettrait d’unir leurs forces et leurs ressources en cas d’agression.Thursday, February 28, 2013
  48. 48. Bibliographie http://www.spartacus.schoolnet.co.uk/USAcivilwar.htm http://www.civilwarhome.com/biograph.htm http://sunsite.utk.edu/civil-war/warweb.html http://www.civil-war-tribute.com/gettysburg-anv.htm http:/ /sunsite.utk.edu/civil-war/generals.html http://www.civilwarhome.com/timeline.htm http://civilwarmini.com/dates.htm wikipedia.org http://news.yahoo.com/nphotos/Most-Emailed-Photos http:/ /www.republiquelibre.org/cousture/SUD1.HTM Burns, Ken. The Civil War. PBS, 1989. Foote, Shelby. The Civil War, a narrative. Vintage Books, New York, 1958-1974Thursday, February 28, 2013
  49. 49. F. Subra - 2005, 2008.Thursday, February 28, 2013

×