Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Comment gérer son identité numérique de chercheur ou d’étudiant-chercheur en éducation: quelques pistes

Ad

Gabriel Dumouchel, doctorant, Université de Montréal
Conférence CRIFPE-UQ 31 mai 2013

Ad

 Problématique
 Approcheproposée
 Objectifgénéral de l’approche
 Objectifsspécifiques de l’approche
 Stratégies et ou...

Ad

 Il existe déjà des traces de
votre identité numérique sur le
Web
 Mais souvent elles sont
éparpillées et n’offrent que
...

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Consultez-les par la suite

1 sur 61 Publicité
1 sur 61 Publicité

Comment gérer son identité numérique de chercheur ou d’étudiant-chercheur en éducation: quelques pistes

PowerPoint de ma partie de la conférence du 31 mai 2013 présentée avec Patrick Giroux (UQAC) intitulée "L’identité numérique des chercheurs et étudiants-chercheurs en éducation : définition, importance et stratégies de gestion 2.0".

Résumé:
Dans le monde hyperconnecté dans lequel nous vivons, le chercheur et l'étudiant-chercheur en éducation doivent s'adapter à une nouvelle réalité qui est d'exister tant dans le milieu universitaire que sur le Web. En effet, les traces laissées entre autres par la recherche et l'enseignement sur l'autoroute de l'information façonnent leur identité numérique. Or, se créer et gérer une telle identité de manière réfléchie et stratégique est désormais essentiel.

Cette communication vise donc d'une part à présenter et définir l'identité numérique en mettant l'accent sur différents types de traces qui la composent et sur diverses raisons qui justifient que l'on s'en préoccupe. D'autre part, elle présentera des stratégies et différents outils susceptibles d'aider les chercheurs et étudiants-chercheurs en éducation à gérer et promouvoir leur identité numérique.

PowerPoint de ma partie de la conférence du 31 mai 2013 présentée avec Patrick Giroux (UQAC) intitulée "L’identité numérique des chercheurs et étudiants-chercheurs en éducation : définition, importance et stratégies de gestion 2.0".

Résumé:
Dans le monde hyperconnecté dans lequel nous vivons, le chercheur et l'étudiant-chercheur en éducation doivent s'adapter à une nouvelle réalité qui est d'exister tant dans le milieu universitaire que sur le Web. En effet, les traces laissées entre autres par la recherche et l'enseignement sur l'autoroute de l'information façonnent leur identité numérique. Or, se créer et gérer une telle identité de manière réfléchie et stratégique est désormais essentiel.

Cette communication vise donc d'une part à présenter et définir l'identité numérique en mettant l'accent sur différents types de traces qui la composent et sur diverses raisons qui justifient que l'on s'en préoccupe. D'autre part, elle présentera des stratégies et différents outils susceptibles d'aider les chercheurs et étudiants-chercheurs en éducation à gérer et promouvoir leur identité numérique.

Plus De Contenu Connexe

Plus par Gabriel Dumouchel, Ph.D. (9)

Comment gérer son identité numérique de chercheur ou d’étudiant-chercheur en éducation: quelques pistes

  1. 1. Gabriel Dumouchel, doctorant, Université de Montréal Conférence CRIFPE-UQ 31 mai 2013
  2. 2.  Problématique  Approcheproposée  Objectifgénéral de l’approche  Objectifsspécifiques de l’approche  Stratégies et outils de positionnementnumériquesuggérés  Quelquesastuces
  3. 3.  Il existe déjà des traces de votre identité numérique sur le Web  Mais souvent elles sont éparpillées et n’offrent que des fragments de votre identité
  4. 4.  Et si Google ne retrouve pas facilement vos productions de recherche…  elles sont par conséquent non pertinentes et même inexistantes Lowenthal et Dunlap (2012)
  5. 5.  Il faut gérer ces traces pour en faire une identité numérique qui vous sera utile à plusieurs points de vue  Pour ce faire, voici une approche à mettre en oeuvre
  6. 6.  Àl’ère du Web 2.0…  vous avez accès à un arsenal d’outils conviviaux et puissants…  pour appuyer votre CV dans l’élaboration et la diffusion de votre profil de chercheur.
  7. 7.  Vous avez l’opportunité de prendre en main facilement et à moindres coûts…  la mise en place de votre identité numérique en recherche.
  8. 8.  Pour les chercheurs comme les étudiants-chercheurs, cela peut contribuer à votre autonomie face à une institution (ex: université, centre de recherche)…  qui n’a pas toujours les moyens ou le temps de gérer votre identité numérique.
  9. 9. ÊTRE PROACTIF dans 3sphères du numérique : 1. DIFFUSION DE VOS DOCUMENTS; 2. COMMUNICATION DE VOTRE EXPERTISE; 3. RÉSEAUTAGE AVEC LES PROFESSIONNELS de votre milieu d’expertise.
  10. 10.  Aider leschercheurs en éducation à se créer une solide identité numérique…  afin de contribuer à la visibilité de leur production de recherche et de leur expertise
  11. 11.  Aider les étudiants-chercheursà se créer une solide identité numérique…  en cours de formation…  afin de contribuer à leur employabilité une fois leurs études complétées.
  12. 12. 1. Offrir des pistes pour mettre en place, organiser et entretenir de manière PRAGMATIQUEet ABORDABLEune telleidentiténumérique. 2. Présenter des STRATÉGIES DE POSITIONNEMENT NUMÉRIQUE à adopter. 3. Présenter une SÉLECTION D’OUTILS OFFERTS SUR LE WEB qui répondent aux stratégies de positionnement numérique.
  13. 13. STRATÉGIE DE RÉSEAUTAGE OUTILS DE RÉSEAUTAGE STRATÉGIE DE DIFFUSION OUTILS DE DIFFUSION STRATÉGIE DE COMMUNICATION OUTILS DE COMMUNICATION
  14. 14.  Que ce soit pendant vos études de 2e/3ecyclesouvotrecarrière de chercheur en éducation…  Vous produirez divers types de documents qui auraient avantage à être diffusés par vos propres moyens.
  15. 15.  Diffusez d’une part vos PUBLICATIONS * :  Vos textes publiés dans une revue professionnelle ou scientifique, un chapitre de livre, un compte-rendu, etc. *Suivez les politiques de droits d'auteur de chaque publication.
  16. 16.  D’autre part, diffusez vos COMMUNICATIONS:  Vos présentations par affiche, communications dans le cadre de colloques, vidéos de vos conférences, etc.
  17. 17.  CAR une version papier d’une de vos publications dans un classeur…  Ou encore un fichier PPT d’une communication sur votre clé USB…  Ça fait de vous un archiviste, pas un diffuseur de vos productions de recherche.
  18. 18. Il faut d’abord FAVORISER L’INDEXATION de vos publications. Deux outils suggérés…
  19. 19. Google Scholar Citations • permet d’auto-indexer vos publications au sein de ce grand et très utilisé moteur de recherche scientifique.
  20. 20. Logiciels de gestion bibliographiques comme Mendeley • Indexent automatiquement les références de vos publications pour des moteurs de recherche scientifique (ex: Google Scholar).
  21. 21. Il faut aussi FAVORISER LA DISPONIBILITÉ de vos productions. Quelques outils suggérés…
  22. 22. •Blogueou site webde chercheur ou d’étudiant-chercheur (ex: Wordpress, Weebly).
  23. 23.  N’hésitez pas à publier des billets de blogue  Dans le vôtre ou sur un blogue professionnel  Car les billets sont souvent davantage consultés que les articles
  24. 24. Site de partage de présentations PowerPoint (ex: SlideShare)
  25. 25. Site de partage de vidéos pour vos conférences (ex: YouTube)
  26. 26.  Pendant la maîtrise/doctorat comme pendant la carrière de chercheur en éducation…  Il faut faire la promotion de votre expertise par le biais de canaux de communication synchrone, quasi- synchroneet asynchrone.
  27. 27.  Il faut y démontrer que : • vous connaissez bien votre domaine de recherche; • vous êtes au courant des plus récents développements ; • vous souhaitez partager vos connaissances auprès des experts de votre domaine et des gens qui s’y intéressent.
  28. 28. Communicationsynchrone  Skype pour communiquer en temps réel avec des collègues chercheurs / étudiants- chercheurs, des professionnels, les médias… • Pour échanger avec eux, réseauter, etc.
  29. 29. Communicationquasi-synchrone  Twitter pour communiquer rapidement avec des collègues, des professionnels, les médias, etc. • Partagez-y vos découvertes et opinions de recherche. • Suivez les experts et gens intéressés, et échangez avec eux.
  30. 30. Communication asynchrone  Vous avez aussi la possibilité de créer des balados (podcasts) de recherche de type audio/vidéo  et de les diffuser au sein de services comme iTunes ou SoundCloud
  31. 31.  Étudiants-chercheurs: votre directeur/trice de recherche ne sera pas nécessairement disponible éternellement…  pour vous aider à trouver un emploi une fois vos études terminées. VIII. STRATÉGIE DE RÉSEAUTAGE
  32. 32.  Construisez votre réseau avec les experts de votre domaine de recherche dès que possible…  afin que votre nom ne soit pas inconnu tant du monde universitaire que des autres milieux professionnels. VIII. STRATÉGIE DE RÉSEAUTAGE
  33. 33.  Chercheurs: vous n’avez pas à attendre le prochain grand colloque ou congrès au Québec ou ailleurs…  pour rencontrer des collègues qui ont des intérêts de recherche similaires et/ou complémentaires VIII. STRATÉGIE DE RÉSEAUTAGE
  34. 34.  Réseautez aussi de manière numérique avec de potentiels collègues lors de votre carrière.  Cette approche se veut complémentaire à la traditionnelle carte d’affaires remise en mains propres lors de rencontres. VIII. STRATÉGIE DE RÉSEAUTAGE
  35. 35. Réseautage de recherche Des sites de réseautage en recherche (ex: Academia.edu) permettent : • de créer votre profil d’étudiant-chercheur / chercheur en éducation; • d’entrer en contact avec les chercheurs de votre domaine d’études; • d’afficher vos publications/communications. VIII. OUTILS DE RÉSEAUTAGE
  36. 36. VIII. OUTILS DE RÉSEAUTAGE
  37. 37. Réseautage professionnel Des sites tels que LinkedIn permettent de créer votre PORTFOLIO PROFESSIONNEL de manière à entrer en contact avec : • des experts de votre domaine de recherche; • des employeurs en quête de professionnels possédant votre expertise. VIII. OUTILS DE RÉSEAUTAGE
  38. 38. VIII. OUTILS DE RÉSEAUTAGE
  39. 39. ASTUCE1  PLANIFIEZ d’abord la mise en place de votre identité numérique de recherche en vous demandant :  Pourquoi vous souhaitez être présent sur le Web  Combien de temps voulez-vous mettre pour gérer votre identité  Avec qui vous voulez interagir Shinton (2012)
  40. 40. ASTUCE 2  UNIFORMISEZ vos informations pour obtenir une identité numérique facilement reconnaissable
  41. 41. ASTUCE2  Par exemple, utilisez la même photo
  42. 42. ASTUCE3  CENTRALISEZ votre présence sur Internet au sein d’un site Web « maître » (ex: blog, site, réseau social comme Academia) afin de :  Réduire le nombre d’outils à gérer  Concentrer le nombre de visites
  43. 43. ASTUCE4  METTEZ À JOURrégulièrementvos informations pour que tous sachent ce que vous avez produit récemment ou quels sont vos projets de recherche actuels.
  44. 44. ASTUCE5  INTÉRAGISSEZavec les gens qui vous côtoient sur Internet  Allez-y à votre rythme, mais faites- le!
  45. 45. 61 Gabriel Dumouchel Université de Montréal gabrieldumouchel.weebly.com Twitter : @gdumouchel gabriel.dumouchel@umontreal.ca

×