Partie 3. Faire du catalogue   un outil de médiation Isabelle Rouquet , professeure associée     Université de Clermont-Fe...
L’influence de Google: ergonomie         et fonctionnalités                                   2
Un champ de recherche unique, dépouillé,     accessible dès la page d’accueil•   Champ de recherche unique•   Champ de rec...
BUAngers           4
BM Lyon          5
Bibliothèques de Montréal                            6
Médiathèque d’Yerres                       7
SCD Université Artois                        8
BU Paul Verlaine à Metz                          9
Visibilité des notices dans les moteurs: permaliens            Silvère Mercier                           10
GallicaRequête: crimes roisGoogleRequête: crimes rois                   Silvère Mercier   11
Silvère Mercier   12
Correction orthographiqueBibliothèques de Riom Communautébibliotheque.riom-communaute.fr                                  ...
Correction orthographiqueBibliothèque universitaire François Rabelais de Tours                                            ...
http://www2.hud.ac.uk/cls/library                                    15
Rebond sur Google, Google Book ou Google ScholarBibliothèque de Toulouse                                               16
17
BUA(Angers)           18
Recherche fédérée                    19
Plus de services personnalisés                                 20
Il offre des services personnalisés accessibles   généralement en mode authentifié ; cette tendance existe   également au ...
• diffusion sélective d’information via des fils Rss présentant les  nouvelles acquisitions• saisie des contributions• cré...
Rouen nouvelles bibliothèques                                23
24
Offrir de nouveaux parcours, denouvelles logiques de découverteFavoriser la sérendipité                                   25
recommandations statistiques : La plupart des opacsproposent de consulter les références de documentsproches de celui cons...
recommandations statistiquesEveritoutheque                               27
recommandations statistiquesHuddersfield university library                                  28
recommandations statistiques  Bibliothèque de Toulouse                               29
recommandations professionnelles : avis desbibliothécaires, critiquesCalice 68                                            ...
recommandations professionnelles : avis des  bibliothécaires, critiquesMédiathèque de Dole                                ...
recommandations professionnelles : avis desbibliothécaires, critiquesEveritoutheque                                       ...
Etagères virtuelles                      33
facettes: elles donnent une vision des résultats de recherche suivant   différents angles, et en permettant la restriction...
BABORD+ remplace lancien catalogue BaBorD (Base bordelaise documentaire).Plus intuitive et plus complète, linterface Babor...
Calice 68            36
Bibliothèque Sainte Barbe                            37
Rebond grâce à un nuage de motsESC Lille http://mediatheque.skema.edu                                         38
tri par pertinence                     39
Mise en avant intelligente des ressources                                            40
Mise en avant intelligente des ressourcesMédiathèquesde Romans                                              41
De la description au contenu:les contenus sont enrichis                                42
Web servicesBibliothèque Saint Herblain                                     43
Web servicesCalice 68                           44
Web servicesMédiathèque de Dole                                 45
Web servicesEveritoutheque                 46
CoverflowCalice 68                        47
CoverflowHuddersfield library                                   48
CoverflowBibliothèque d’Huddersfield http://library.hud.ac.uk                                                       49
Aller vers l’usager:disséminer le catalogue  Objectif : être dans l’environnement  numérique quotidien des usagers.  Si l’...
Flux RSS thématiquesMédiathèque Ouest Provence                                     51
Médiathèque de Romanshttp://www.mediatheques.pays-romans.org                                          52
Médiathèques de Romans                         53
Médiathèque de St Jean de Vedashttp://www.bm-stjeandevedas.fr                                  54
WidgetsBibliothèque de Toulouse: rubrique « Outils 2.0 »                                                    55
WidgetsBPI: rubrique « Boîte à outils »                                     56
WidgetsBUA (Angers): rubrique « Boîte à outils web »                                                57
Plugs-insBibliothèque de Toulouse                                       58
Plugs-insBFM de Limoges: rubrique « barre d’outils » BFM                                                  59
Plugs-insMédiathèque Les Quatre-Cheminhttp://www.mediatheque4chemins.frLa particularité est d’avoir le plug-in dans la lis...
QR code• « Quick Reponses code, QR code, est un code barre  2D qui prend la forme d’un pictogramme et qui peut être  lu pa...
62
• L’usager prend en photo avec son mobile le code  proposé• Il peut ainsi mémoriser la référence et d’accéder  aussi à des...
Bibliothèque de Toulouse                           64
Lionel Dujol dans La bibliothèque apprivoisée:« Des documents, des contenus, des machines, deshommes et des QR codes »    ...
Conférence en ligneFlickr - Robin M.Ashford                      66
Utilisation dans les locaux de la bibliothèque                                                 67
Afficher la notice sur son téléphoneBABORD+ http://www.univ-bordeaux.fr/ddoc/base-doc.html                                ...
Les usagers ont la parole                            69
Recommandations des usagersBibliothèque Saint Herblain                              70
71
72
Indexation socialeCalice 68                     73
Indexation socialeMédiathèque Ouest Provence                             74
TaxonomieMédiathèque Ouest Provence                             75
CommentairesMédiathèque de Dole                      76
Modularités et entrées multiples                                   77
segmentation des contenus : restreindre sa recherche enfonction de son profil utilisateurPrise en compte de la spécificité...
• convergence CMS/gestion de catalogue• sortir d’outils préformatés (ou alors formatés  une fois et très peu évolutifs)• u...
Portail de la BCU• volonté de sortir d’un point d’accès unique et de  proposer des mini-portails par thématiques  (initiat...
Bibliothèque de Toulouse                           81
Atteindre la masse critique                              82
• Faire appel à un fournisseur de contenu: Babelio                                                     83
• Faire appel à un fournisseur de contenuBibliothèquede Toulouseavec Babelio                                              ...
• Faire appel à un fournisseur de contenu:http://www.librarything.com/forlibraries                                        ...
• Faire appel à un fournisseur de contenu:http://www.librarything.com/forlibraries                                        ...
La parole donnée aux usagers?commenter une notice, attribuer une note à un document ouencore lui associer un tag?Des servi...
La parole donnée aux usagers?• Très peu de portails de bibliothèques font remonter les avis  des usagers dès la page d’acc...
La parole donnée aux usagers?Raison de cette désaffection :• Obligation de s’identifier pour participer :  => la bibliothè...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Catalogue 2.0

1 374 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 374
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
87
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Catalogue 2.0

  1. 1. Partie 3. Faire du catalogue un outil de médiation Isabelle Rouquet , professeure associée Université de Clermont-Ferrand rouquet.isabelle@gmail.com 1
  2. 2. L’influence de Google: ergonomie et fonctionnalités 2
  3. 3. Un champ de recherche unique, dépouillé, accessible dès la page d’accueil• Champ de recherche unique• Champ de recherche dépouillé : adopte l’ergonomie du moteur => il est rassurant, car il fait référence à l’ergonomie de Google, outil dont l’usager a l’expérience.• Pas de connaissances bibliothéconomiques nécessaires - Logiciel conçu pour les usagers des bibliothèques s’affranchissant complètement des notions d’accès, et ne nécessitant aucune connaissance bibliothéconomique pour un premier usage : attrait, convivialité, rapidité, accès facilité . - Ces outils semblent avoir été développés pour des usagers non bibliothécaires.• Champ accessible dès la page d’accueil 3
  4. 4. BUAngers 4
  5. 5. BM Lyon 5
  6. 6. Bibliothèques de Montréal 6
  7. 7. Médiathèque d’Yerres 7
  8. 8. SCD Université Artois 8
  9. 9. BU Paul Verlaine à Metz 9
  10. 10. Visibilité des notices dans les moteurs: permaliens Silvère Mercier 10
  11. 11. GallicaRequête: crimes roisGoogleRequête: crimes rois Silvère Mercier 11
  12. 12. Silvère Mercier 12
  13. 13. Correction orthographiqueBibliothèques de Riom Communautébibliotheque.riom-communaute.fr 13
  14. 14. Correction orthographiqueBibliothèque universitaire François Rabelais de Tours 14
  15. 15. http://www2.hud.ac.uk/cls/library 15
  16. 16. Rebond sur Google, Google Book ou Google ScholarBibliothèque de Toulouse 16
  17. 17. 17
  18. 18. BUA(Angers) 18
  19. 19. Recherche fédérée 19
  20. 20. Plus de services personnalisés 20
  21. 21. Il offre des services personnalisés accessibles généralement en mode authentifié ; cette tendance existe également au niveau du portail documentaire dans sa globalité. Placer l’usager au centre des préoccupations : fidélisation et rétention=> bouscule un positionnement historique des bibliothèques : un service d’égal à égal à tous les usagers 21
  22. 22. • diffusion sélective d’information via des fils Rss présentant les nouvelles acquisitions• saisie des contributions• création de tags• constitution d’une liste de documents favoris• constitution et la consultation d’une mini-bibliothèque de l’usager• espace de publication dans lequel un groupe d’usagers pourra accéder à l’ensemble des références signalées par un enseignant ou par un bibliothécaire. 22
  23. 23. Rouen nouvelles bibliothèques 23
  24. 24. 24
  25. 25. Offrir de nouveaux parcours, denouvelles logiques de découverteFavoriser la sérendipité 25
  26. 26. recommandations statistiques : La plupart des opacsproposent de consulter les références de documentsproches de celui consulté dont le seul lien avec la noticeaffichée est que d’autres usagers les avaient égalementempruntés.Correspond à un des usages de la bibliothèque : lebutinage 26
  27. 27. recommandations statistiquesEveritoutheque 27
  28. 28. recommandations statistiquesHuddersfield university library 28
  29. 29. recommandations statistiques Bibliothèque de Toulouse 29
  30. 30. recommandations professionnelles : avis desbibliothécaires, critiquesCalice 68 30
  31. 31. recommandations professionnelles : avis des bibliothécaires, critiquesMédiathèque de Dole 31
  32. 32. recommandations professionnelles : avis desbibliothécaires, critiquesEveritoutheque 32
  33. 33. Etagères virtuelles 33
  34. 34. facettes: elles donnent une vision des résultats de recherche suivant différents angles, et en permettant la restriction à des sous- ensembles de ces résultats. Elles constituent l’une des améliorations majeures de l’opac. Elles permettent d’éviter le silence.Calice 68 34
  35. 35. BABORD+ remplace lancien catalogue BaBorD (Base bordelaise documentaire).Plus intuitive et plus complète, linterface Babord + permet d’interroger lescatalogues des bibliothèques universitaires et leurs ressources électroniques(thèses, revues, livres numériques). 35
  36. 36. Calice 68 36
  37. 37. Bibliothèque Sainte Barbe 37
  38. 38. Rebond grâce à un nuage de motsESC Lille http://mediatheque.skema.edu 38
  39. 39. tri par pertinence 39
  40. 40. Mise en avant intelligente des ressources 40
  41. 41. Mise en avant intelligente des ressourcesMédiathèquesde Romans 41
  42. 42. De la description au contenu:les contenus sont enrichis 42
  43. 43. Web servicesBibliothèque Saint Herblain 43
  44. 44. Web servicesCalice 68 44
  45. 45. Web servicesMédiathèque de Dole 45
  46. 46. Web servicesEveritoutheque 46
  47. 47. CoverflowCalice 68 47
  48. 48. CoverflowHuddersfield library 48
  49. 49. CoverflowBibliothèque d’Huddersfield http://library.hud.ac.uk 49
  50. 50. Aller vers l’usager:disséminer le catalogue Objectif : être dans l’environnement numérique quotidien des usagers. Si l’usager ne va pas vers le catalogue, le catalogue doit aller vers lui. 50
  51. 51. Flux RSS thématiquesMédiathèque Ouest Provence 51
  52. 52. Médiathèque de Romanshttp://www.mediatheques.pays-romans.org 52
  53. 53. Médiathèques de Romans 53
  54. 54. Médiathèque de St Jean de Vedashttp://www.bm-stjeandevedas.fr 54
  55. 55. WidgetsBibliothèque de Toulouse: rubrique « Outils 2.0 » 55
  56. 56. WidgetsBPI: rubrique « Boîte à outils » 56
  57. 57. WidgetsBUA (Angers): rubrique « Boîte à outils web » 57
  58. 58. Plugs-insBibliothèque de Toulouse 58
  59. 59. Plugs-insBFM de Limoges: rubrique « barre d’outils » BFM 59
  60. 60. Plugs-insMédiathèque Les Quatre-Cheminhttp://www.mediatheque4chemins.frLa particularité est d’avoir le plug-in dans la liste dès la paged’accueil. 60
  61. 61. QR code• « Quick Reponses code, QR code, est un code barre 2D qui prend la forme d’un pictogramme et qui peut être lu par un lecteur dédié ou un smartphone.• Il a l’avantage de pouvoir stocker plus d’informations qu’un code à barres traditionnel telles que des URL, un fil rss, du texte, un numéro de téléphone, une adresse courriel, un sms ou encore une vidéo. »Source: Lionel Dujol dans La bibliothèque apprivoisée 61
  62. 62. 62
  63. 63. • L’usager prend en photo avec son mobile le code proposé• Il peut ainsi mémoriser la référence et d’accéder aussi à des informations enrichies (critiques, bio de l’auteur, etc.), sans le document en main et dans son propre environnement mobile. 63
  64. 64. Bibliothèque de Toulouse 64
  65. 65. Lionel Dujol dans La bibliothèque apprivoisée:« Des documents, des contenus, des machines, deshommes et des QR codes » 65
  66. 66. Conférence en ligneFlickr - Robin M.Ashford 66
  67. 67. Utilisation dans les locaux de la bibliothèque 67
  68. 68. Afficher la notice sur son téléphoneBABORD+ http://www.univ-bordeaux.fr/ddoc/base-doc.html 68
  69. 69. Les usagers ont la parole 69
  70. 70. Recommandations des usagersBibliothèque Saint Herblain 70
  71. 71. 71
  72. 72. 72
  73. 73. Indexation socialeCalice 68 73
  74. 74. Indexation socialeMédiathèque Ouest Provence 74
  75. 75. TaxonomieMédiathèque Ouest Provence 75
  76. 76. CommentairesMédiathèque de Dole 76
  77. 77. Modularités et entrées multiples 77
  78. 78. segmentation des contenus : restreindre sa recherche enfonction de son profil utilisateurPrise en compte de la spécificité des usagers dans leurs usages,leurs niveaux de connaissances, leurs comportements, leursfinalités de recherche - par classe d’âge : enfant, adolescent, senior - communautés linguistiques - publics handicapés - par centres d’intérêt/thèmes 78
  79. 79. • convergence CMS/gestion de catalogue• sortir d’outils préformatés (ou alors formatés une fois et très peu évolutifs)• utiliser des outils modulaires/ correspond à l’usage des CMS open source proposant des plugins 79
  80. 80. Portail de la BCU• volonté de sortir d’un point d’accès unique et de proposer des mini-portails par thématiques (initiative moins poussée qu’au SCD de Nancy).• Le portail Archimed a laissé place à un site principal et plusieurs mini-sites pour les sections, tous équipés du CMS Drupal. 80
  81. 81. Bibliothèque de Toulouse 81
  82. 82. Atteindre la masse critique 82
  83. 83. • Faire appel à un fournisseur de contenu: Babelio 83
  84. 84. • Faire appel à un fournisseur de contenuBibliothèquede Toulouseavec Babelio 84
  85. 85. • Faire appel à un fournisseur de contenu:http://www.librarything.com/forlibraries 85
  86. 86. • Faire appel à un fournisseur de contenu:http://www.librarything.com/forlibraries 86
  87. 87. La parole donnée aux usagers?commenter une notice, attribuer une note à un document ouencore lui associer un tag?Des services de bibliothèque ébranlés par l’émergence denouveaux usages numériquesil s’agit d’une participation plus théorique que réelle tant lesusagers utilisent peu ces fonctionnalités participatives. Cetteabsence de masse critique est un VRAI problème lorsque noussavons qu’un service participatif ne trouve son intérêt que sile nombre d’utilisateur augmente.(Source: Lionel Dujol dans Créer des services innovants : stratégies etrépertoire dactions pour les bibliothèques / sous la direction deMarie-Christine Jacquinet, Villeurbanne : Presses de lenssib, 2011)
  88. 88. La parole donnée aux usagers?• Très peu de portails de bibliothèques font remonter les avis des usagers dès la page d’accueil• Comment inciter la participation sur le catalogue si le bibliothécaire ne se donne pas lui-même la peine de contribuer à la discussion ?• Les bibliothèques qui ont joué le jeu de l’ouverture, de la mise en valeur et de la participation, n’ont pas connu meilleur succès. Le catalogue en ligne de bibliothèque qu’il soit 1.0 ou 2.0 est un outil de recherche documentaire bien loin de l’univers numérique quotidien de l’internaute habitué à commenter sur Flickr ou sur les blogs.Lire : http://bccn.wordpress.com/2010/03/01/pourquoi-les-catalogues-ne-peuvent-pas-etre-2-0/
  89. 89. La parole donnée aux usagers?Raison de cette désaffection :• Obligation de s’identifier pour participer : => la bibliothèque se coupe des visiteurs non-inscrits => casse la dynamique d’une navigation au hasard• Non mise en valeur des contenus produits par les usagers : si 8 OPACS sur 10 proposent la participation des usagers, seuls 4 sur 10 intègrent dans les résultats de recherche les commentaires ou encore les tags laissés par les visiteurs. (source : Marc Maisonneuve, Le catalogue de la bibliothèque à l’heure du web 2.0, Paris, ADBS Edition, 2008, p.18, op.cit.)

×