Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Le "Bulletin du Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska" du mois de mars 2011

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 4 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Publicité

Similaire à Le "Bulletin du Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska" du mois de mars 2011 (20)

Plus par Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska (14)

Publicité

Plus récents (20)

Le "Bulletin du Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska" du mois de mars 2011

  1. 1. Le Bulletin Du  Centre  d’Apprentissage  du  Haut-­Madawaska                                        Apprendre  pour  la  vie  !   Dates Importantes Dans ce numéro Élèves du mois de janvier…….…page 4 Le 1er mars 2011 Capsule nutrition…...……...….…page 4 Mars Message du directeur 1-7 Congé du mois de mars 17- Mercredi pédagogique 15-19 Semaine provinciale Nous avons eu la chance d'accueillir du 27 au 29 janvier dernier, de la fierté française l'élite du web 2.0 francophone lors du colloque Clair2011. Au (SPFF) 31- Mercredi pédagogique CAHM, nous sommes fiers d'être l'hôte d'un évènement qui regroupait des gens intéressés à "Voir l'éducation autrement...". La Avril thématique du colloque ne veut rien enlever à ce qui se fait déjà 2- Vendredi Saint 5- Lundi de Pâques dans nos écoles mais veut porter un regard sur l'utilisation et la 14- Rencontres parents, place des nouvelles technologies de l'information et des enseignants et élèves 28- Mercredi pédagogique communication en éducation (TICE). Évidemment, comme directeur d'école, je suis très satisfait du travail des élèves et des membres du personnel. Je suis aussi renversé par l'intérêt manifesté par les participants. Déjà près de 60 articles ont été répertoriés sur le web et plusieurs participants ont laissés des traces de leur visite. L'an dernier, plusieurs participants avaient manifestés le désir d'entendre plus de conférenciers et cette année ils ont été servis à souhaits. Daniel Peraya, Laurence Juin, François Guité et Sébastien Paquet ont su nous faire réfléchir sur l'impact de l'utilisation des TICE mais surtout, de nous apporter à un autre niveau de réflexion à lequel nous sommes malheureusement trop peu habitués. Le BarCamp de samedi animé par nul autre que Mario Asselin nous a permis des échanges francs et ciblés selon nos besoins. Les participants ont aussi eu la chance de se promener dans l'école lors de la Foire Pégagogique. Ici, ce sont les élèves qui ont pris la relève et ils ont su répondre aux questions avec précision et avec passion. Leur participation n'a pas passée inaperçu et les participants ont aussi remarqué leur présence lors des quatre conférences majeures.
  2. 2. Au delà du colloque, il ne faut pas sous-estimer l'occasion de développer et de nourrir les réseaux des gens qui partagent les mêmes intérêts et qui vivent au quotidien les mêmes difficultés. Grâce aux réseaux sociaux, il est possible d'entretenir tout au long de l'année ces rencontres et de continuer à échanger et à partager nos connaissances. Jean-Claude Plourde un participant de la Gaspésie écrit dans son blogue ; Comme observateur intéressé à la gestion des connaissances, j’ai participé au cours des derniers jours à l’événement CLAIR 2011 au Centre d’@pprentissage du Haut- Madawaska (C@HM) au Nouveau-Brunswick qui regroupait des éducateurs, des gestionnaires du domaine de l’éducation, des chercheurs internationaux, des professeurs universitaires et étudiants en éducation, des gestionnaires de communauté sur l’éducation et même des consultants auprès d’entrepreneurs. Ils participaient à cette rencontre afin de réfléchir sur l’école en transformation vers un lieu animé par ce que permettent les outils du «WEB 2.0». J’étais préoccupé par le projet éducatif qui place le savoir numérique au premier plan des interventions des gestionnaires, éducateurs et personnel de soutien et de l’implication des jeunes dans l’acquisition de ces savoirs. J’y ai rencontré des gens inspirants, innovants et créatifs qui ont su utiliser les ressources du WEB 2.0 pour l’apprentissage des étudiants. Mais j’y ai surtout remarqué le développement de ressources interactives entre les gestionnaires, professeurs et étudiants. Même les parents y trouvent leur compte au dire des jeunes auxquels j’ai parlé. Ils ont su établir des relations fortes entre tous les acteurs pour adapter les activités aux besoins des étudiants tout en s’habilitant mutuellement dans l’utilisation des outils du WEB 2.0, réseaux sociaux, wiki, blogue et outils multimédias. Lors des ateliers, tous les jeunes étaient les présentateurs de leur expérience pédagogique au même titre que leurs professeurs, ils intervenaient au même titre que les participants lors des conférences d’experts, ils rendaient disponibles leurs observations auprès de personnes intéressées qui n’étaient pas présents sur place mais suivaient à distance sur Twitter l’événement, mais aussi ils signifiaient l’implication de toute la communauté et particulièrement des parents à l’éducation des jeunes de la communauté. En terminant, je laisse la parole à un élève du CAHM avec un extrait d'un billet de Patrick Boutot, président du conseil des élèves du CAHM; J’ai été impressionné par le nombre de personnes présentes lors de ce colloque. Il y avait des gens de partout qui ce sont déplacés pour venir voir ce que nous faisons dans notre école. C’est une grande fierté pour moi d’avoir pu faire un discours de bienvenue devant toutes ces personnes lors de la conférence de vendredi soir. Dans 2
  3. 3. notre classe « les gens se pilaient carrément sur les pieds ». La classe était remplie de gens de tout pays qui venait voir les technologies présentes en salle de classe. Je suis fier de mon école car même si notre école est situé dans un village aussi petit et inconnu que Clair, nous faisons de si grande chose technologiquement et nous sommes si avant-gardiste que des gens de partout dans le Québec et même jusqu’en France veulent prendre de trois à quatre jours de leur temps pour venir visiter notre école et voir les façons d’enseigner de nos enseignants. Notre région est petite et les événements de Clair2010 et Clair2011 vont sûrement « mettre Clair sur la carte ». Merci aux participants, commanditaires et à la communauté qui nous ont permit d’offrir un colloque de cette envergure !!! Roberto Gauvin Directeur au CAHM Le Bulletin du Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska est publié le premier lundi de chaque mois de septembre à juin. Une copie de tous les bulletins est disponible sur la page web de l’école. Page web de l’école : http://cahm.nbed.nb.ca Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska 323 boulevard Long, Clair, N.-B., E7A 2C5 Téléphone : 992-6006 Télécopieur : 992-6003 Directeur : Roberto Gauvin Directeur adjoint : Claudine Dionne Conseil des élèves : Président : Patrick Boutot, Vice-Président : Vincent Lee, Secrétaire : Gabrielle Levasseur et Trésorière: Isabelle Dionne 3
  4. 4. Élèves du mois de janvier 2011 Voici les élèves du mois de décembre. En plus de recevoir un certificat, les élèves sont invités à partager un léger goûter offert par Goodies Café de Clair et le comité de cafétéria de l’école. Les élèves se sont donc régalés de pâtisseries et d’un verre de lait pour souligner l’excellent travail qu’ils ont accompli en classe. De gauche à droite, 1ère rangée : 1ière rangée: D. Veilleux, A. Côté, M. Morneault, M. Dubé, C. Michaud, D. Desrosiers 2ième rangée: D. Veilleux, J. Albert, J. Pelletier, I Dionne , B. Bouchard 3ième rangée: S. Banville, R. St-Onge, A. Richard, S. Marquis et A.Bérubé. Absente au moment de la photo: Catherine Gagné Bravo aux élèves méritants !!! Capsules Nutrition : Mars 2011 L’opinion des jeunes face à la politique alimentaire (Duo élève - diététiste) La politique alimentaire du District scolaire 3 a engendré de nombreux changements aux menus des cafétérias de nos écoles depuis septembre 2007. Voici l’opinion d’un élève face à l’un de ces changements. 1. Certaines modifications apportées à des repas traditionnellement moins nutritifs : Opinion de l’élève : «Je pensais que manger santé voulait dire que je ne pourrais plus manger de pizza à l’école, par exemple. Mais non! Maintenant, la pizza est faite avec du bœuf haché ou du jambon et les frites d’autrefois sont maintenant des patates coupées en quartiers et cuites au four.» Réponse de la diététiste : « C’est bien que tu réalises qu’il est possible de manger des aliments qui ont été préparés différemment mais que tu aimes quand même puisqu’ils ont tout aussi bon goût. De plus, tu y gagnes beaucoup car ces nouveaux aliments santé te fournissent beaucoup plus de vitamines nécessaires à ta croissance.» 4

×