Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska
                                              Apprendre pour la vie !

          ...
Accomplissements majeurs pour l’année scolaire 2009-2010

•    La rencontre Clair2010 a permis à près de 200
     éducateu...
•     Célébration de la semaine du patrimoine et de la fierté française.
     •     JAG, mini-olympiques, marchons vers l’...
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 16 Publicité

Profil 2009-2010 du CAHM

Il me fait plaisir de vous présenter, pour une cinquième année consécutive, notre Profil d’école pour l’année scolaire 2009-2010. Nous voulons, par ce processus, informer la communauté des résultats de nos élèves et nous assurer que nos pratiques pédagogiques sont efficaces et qu’elles permettent à tous les élèves de réussir. Ces résultats peuvent varier d’une année à l’autre mais il est maintenant possible de voir se dessiner des tendances à long terme. Les enseignant(e)s se rencontrent à de nombreuses occasions pour discuter de ces résultats et pour s’assurer que les élèves reçoivent des programmes académiques riches et supérieurs aux autres élèves du district et de la province.

Ce profil d’école fut réalisé grâce à plusieurs ressources reliées directement à l’éducation, permettant de mieux nous évaluer. Il contient de l’information sur ce que nos élèves ont appris et leurs résultats aux évaluations externes. On y retrouve aussi les actions entreprises par l’école afin de s’améliorer.

Il me fait plaisir de vous présenter, pour une cinquième année consécutive, notre Profil d’école pour l’année scolaire 2009-2010. Nous voulons, par ce processus, informer la communauté des résultats de nos élèves et nous assurer que nos pratiques pédagogiques sont efficaces et qu’elles permettent à tous les élèves de réussir. Ces résultats peuvent varier d’une année à l’autre mais il est maintenant possible de voir se dessiner des tendances à long terme. Les enseignant(e)s se rencontrent à de nombreuses occasions pour discuter de ces résultats et pour s’assurer que les élèves reçoivent des programmes académiques riches et supérieurs aux autres élèves du district et de la province.

Ce profil d’école fut réalisé grâce à plusieurs ressources reliées directement à l’éducation, permettant de mieux nous évaluer. Il contient de l’information sur ce que nos élèves ont appris et leurs résultats aux évaluations externes. On y retrouve aussi les actions entreprises par l’école afin de s’améliorer.

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Similaire à Profil 2009-2010 du CAHM (20)

Publicité

Plus par Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska (12)

Plus récents (20)

Publicité

Profil 2009-2010 du CAHM

  1. 1. Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska Apprendre pour la vie ! 323 boulevard Long, Clair, N.-B., E7A 2C5 Téléphone : 992-6006 Télécopieur : 992-6003 Directeur : Roberto Gauvin Directrice-adjointe : Claudine Dionne Page web de l’école : http://cahm.nbed.nb.ca Profil de l’école 2009-2010 Il me fait plaisir de vous présenter, pour une cinquième année consécutive, notre Profil d’école pour l’année scolaire 2009- 2010. Nous voulons, par ce processus, informer la communauté des résultats de nos élèves et nous assurer que nos pratiques pédagogiques sont efficaces et qu’elles permettent à tous les élèves de réussir. Ces résultats peuvent varier d’une année à l’autre mais il est maintenant possible de voir se dessiner des tendances à long terme. Les enseignant(e)s se rencontrent à de nombreuses occasions pour discuter de ces résultats et pour s’assurer que les élèves reçoivent des programmes académiques riches et supérieurs Information sur l’école aux autres élèves du district et de la province. Mission : Notre école a comme mission de développer le plein potentiel de chaque élève ainsi que ses talents à l’aide Ce profil d’école fut réalisé grâce à plusieurs ressources reliées des nouvelles technologies dans un milieu fièrement directement à l’éducation, permettant de mieux nous évaluer. francophone. Il contient de l’information sur ce que nos élèves ont appris et Vision : leurs résultats aux évaluations externes. On y retrouve aussi Au Centre d'Apprentissage du Haut-Madawaska, les les actions entreprises par l’école afin de s’améliorer. Pour en élèves sont responsables, vivent dans le respect tout en savoir davantage, je vous invite à voir notre plan de réussite étant heureux et autonomes dans leurs apprentissages. sur notre page web, à encourager votre enfant à se dépasser Ils utilisent les TIC (technologies de l'information et lors des évaluations provinciales, à faire partie de notre comité des communications) avec aisance. parental d’appui à l’école et de me contacter en tout temps. Notre slogan : Apprendre pour la vie ! En terminant, je veux remercier les enseignants, qui regroupés Nos valeurs : en deux communautés d’apprentissage professionnel, ont Écouter, agir en ami, contribuer, prendre soins, permis la rédaction de ce profil. Merci de votre engagement collaborer, faire confiance et supporter. envers la réussite de tous les élèves ! Notre mascotte : CAHMlot Roberto Gauvin Population étudiante en septembre 2009: 212 élèves Directeur Comment savons-nous que nos élèves réussissent ? Résultats aux évaluations externes du Ministère de l’Éducation du N.-B. Notre école place beaucoup d’importance sur les apprentissages des élèves. La première étape est d’analyser les résultats obtenus. Les enseignants font la collecte de données de plusieurs façons. Des tests diagnostiques en mathématiques et en français sont utilisés pendant l’année scolaire pour mieux connaître et encadrer les élèves dans leurs apprentissages. Avec les évaluations externes du Ministère de l’éducation du N.-B., il est possible de voir comment les élèves du CAHM apprennent en comparaison avec les autres élèves du district scolaire 3 et ceux de la province. Nous utilisons ces résultats afin d’améliorer leurs apprentissages annuellement.
  2. 2. Accomplissements majeurs pour l’année scolaire 2009-2010 • La rencontre Clair2010 a permis à près de 200 éducateurs de l’est du Canada de se rencontrer pour « Voir l’éducation autrement… » • Création et adoption d’un logo pour le programme ENVOL. • Lancement du programme ENVOL. • Un groupe de 5 élèves de 8e année ont participé au Festival des vidéastes du Manitoba. • Quatre élèves de 8e année ont participé à la compétition de robotique «Zone01» à Laval au Québec. • La mission de l’école a été révisée et actualisée. • Participation à un programme de Génie-Arts en percussion. • Lancement du programme, « Protéger son environnement, ça commence aussi à l’école » pour inciter les élèves et le personnel à réduire, réutiliser, recycler et à composter. • Des spectacles de talents ont été présentés trois fois dans l'année. • Déjeuner aux crêpes pour les familles à l’occasion de Noël. • Lors des Fêtes du patrimoine, Justin Lavoie et Anthony Gagné ont présenté un projet sur la pêche. Ils ont mérité le « Prix du patrimoine sportif du Nouveau-Brunswick ». • Un article de recherche écrit en collaboration entre des enseignants du CAHM et des chercheurs de l'Université de Moncton fait la une de l'agence de presse pédagogique l'Infobourg. • Le film "Qui perd gagne..." a été retenu en octobre pour participer au concours de courts métrages dans la catégorie amateur du festival de film francophone du Manitoba ; Cinémental. • Un expo - sciences a été présenté au niveau de l’école incluant les élèves de tous les niveaux de la maternelle à la 8e année. • Afin de souligner les efforts et le travail exemplaire des cuisinières du CAHM, un certificat de reconnaissance des autorités du district scolaire 3 leur a été présenté. • Roberto Gauvin, directeur au CAHM a présenté la conférence d’ouverture du 10e congrès de l’APTICA à Moncton en mai. • Projet LIAISON entre Haïti, la Louisiane et le CAHM. • Participation à la journée nationale « Marchons vers l’école ». • Déjeuner avec les parents dans le cadre du cours de FPS. • Projet PhaRobot avec l’Université de Moncton. • Le CAHM a accueilli 3 stagiaires. 2
  3. 3. • Célébration de la semaine du patrimoine et de la fierté française. • JAG, mini-olympiques, marchons vers l’école, activités physiques lors des mercredis (ENVOL). • Visite au site historique de Clair. • Projet de podomètre en collaboration avec le MÉNB. • Projet plantation d’arbres en maternelle. • Participation à 4 projets « Papillons du monde ». • Participation au projet « Tomatosphère ». • Vermicompostage avec les élèves de 6e année. • Participation des classes à l’interprétation de l’hymne national quotidiennement tout au long de l’année. • Participation au projet de « choix santé » du district. • Participation au programme Communautés scolaires en action. Au Nouveau-Brunswick, les écoles publiques doivent préparer, en collaboration avec les enseignants et le comité parental d'appui de l'école, un plan triennal (trois ans) et un plan annuel qui sont présentés au directeur général du district scolaire. Aussi, à la fin de l'année, le directeur de l'école doit présenter un rapport de fin d'année qui comprend les réalisations de l’année ainsi que les défis futurs. Ce rapport est disponible sur la page web de l'école ou sur demande depuis le mois de juin 2010. Notre plan annuel se divise maintenant en sept axes en conformité avec celui du district scolaire 3: • Axe 1 : Au C@HM, nous avons une mission claire et à point : Une mission claire et à point de l’école à travers laquelle le personnel s’engage à respecter les objectifs pédagogiques, a placé l’évaluation au service des apprentissages. Le personnel accepte sa responsabilité pour que chaque enfant apprenne. • Axe 2 : Au C@HM, nous exerçons un leadership pédagogique fort et portons une attention particulière à la qualité de l’enseignement. La direction de l’école est avant tout un leader pédagogique. Elle communique efficacement cet objectif aux élèves, au personnel et aux parents. Elle est le leader des leaders. Le personnel a le souci constant d’offrir un service de haut niveau à chaque élève. • Axe 3 : Au C@HM, nous offrons des activités d’apprentissage et nous utilisons efficacement le temps qui leur est consacré : « Nous accorderons la priorité aux matières de base, car elles constituent les pierres d’assise de la réussite et du plein développement de l’élève. Nous veillerons à ce que les élèves acquièrent les habiletés de base pour apprendre avant la fin de la 5e 3
  4. 4. année. » (Les enfants au premier plan p. 11) Les élèves sont constamment engagés dans des activités d’apprentissages signifiantes et à point. • Axe 4 : Au C@HM, nous avons des attentes élevées concernant la performance de tous nos élèves : Un climat de rigueur est en place. Le personnel croit et démontre que chaque élève peut atteindre son plein potentiel. • Axe 5 : Au C@HM, nous suivons de près le progrès de nos élèves : Les apprentissages sont fréquemment mesurés en utilisant une variété d’instruments. Les données servent à améliorer les apprentissages de chaque élève et à améliorer l’enseignement. • Axe 6: Au C@HM, nous offrons un environnement ordonné, sain et sécuritaire : Tous les intervenants œuvrent dans un climat permettant des apprentissages de qualité. La violence, la menace et l’oppression n’ont pas leur place. • Axe 7 : Au C@HM, nous entretenons des relations positives avec les parents et la communauté : Les parents et la communauté comprennent et appuient les missions du district et de l’école et ont l’occasion de jouer un rôle important dans l’atteinte de celles-ci. Cette année, les enseignants veulent faire une différence avec les élèves qui ont besoin de se faire ré-enseigner certains concepts ou qui ont des besoins de renforcement académique. Nous ne voulons surtout pas oublier les élèves doués et talentueux et leur offrir à eux aussi des opportunités pour se dépasser. Des blocs d’interventions pédagogiques de trente minutes seront offerts le matin en alternant la mathématique et le français tout au long de l’année. Les élèves seront donc regroupés selon leurs besoins du côté de l’aile A (Maternelle à la 3e année) ainsi que de l’aile B (4e à la 8e année). Les enseignants travaillent lors des mercredis pédagogiques, en communauté d’apprentissage professionnelle (CAP) afin de suivre le progrès de chaque élève et pour discuter d’interventions pédagogiques. Nous voulons donc développer des solutions pour les quatre questions suivantes ; • Que voulons-nous que nos élèves apprennent ? • Comment saurons-nous s’ils ont appris ? • Que ferons-nous avec ceux et celles qui n’auront pas appris ? • Que ferons-nous avec ceux et celles qui savent déjà ? 4
  5. 5. Résulltats des éllèves de 2ee année Lecture à haute voix 2e R ésu ta ts d es é èv es d e 2 a n n ée Lecture silencieuse 2e   C’est avec fierté que nous vous   présentons les résultats des   5  
  6. 6. évaluations provinciales en littératie l’écrit où l’on travaille les fonctions pour l’année 2009-2010. En lecture du livre. Par la suite, les mécanismes silencieuse et en lecture à haute voix, de la lecture, c’est-à-dire que l’élève le pourcentage des élèves ayant réussi utilise des stratégies de lecture afin de le niveau 3 et 4 est de 80%. Nos devenir un lecteur autonome. résultats ont augmenté dans les deux Lorsqu’un élève peut lire avec domaines. Nous observons que nous fluidité, la compréhension se fait plus sommes en haut de la moyenne par facilement. Pour terminer, quand un rapport aux résultats du district et élève peut lire et comprendre, il ceux de la province. Il est évident que développera des attitudes positives nos pratiques d’enseignement ont face à la lecture de même qu’en changé et il est vrai que nos écriture. La lecture entre élèves de enseignantes ont à cœur la littératie. différents niveaux est une autre façon De la maternelle à la troisième année, d’augmenter le niveau de lecture chez nos enseignantes titulaires nos élèves. administrent des évaluations diagnostiques et formatives en Un de nos défis est d’offrir de l’aide littératie qui proviennent du district. aux devoirs pour les élèves avec des Celles-ci ont pour objectif d’identifier besoins particuliers. De plus, nos les forces et les défis de nos élèves. enseignantes se lancent le défi Suite aux évaluations diagnostiques d’écouter davantage leurs élèves lire qui ont lieu en septembre, nous et surtout les rendre plus autonome sommes en mesure d’intervenir plus face à une tâche de lecture. Le Petit rapidement. L’enseignante en Criticus est un outil qui fera découvrir littératie ainsi que l’enseignante différents genres littéraires à nos ressource peuvent offrir des services élèves de la 2ème année. D’ailleurs, intégrés selon les besoins. D’ailleurs, nous voulons outiller nos élèves à bien ceci nous aidera à mieux préparer nos identifier les types de questions blocs d’interventions pédagogiques (identification, inférence et réaction) (BIP) au niveau du français. Cette afin d’y répondre efficacement soit à année, les élèves de la maternelle ont l’oral ou à l’écrit. Suite à l’analyse un continuum plus détaillé et il est en de nos résultats, nous constatons que lien avec le nouveau programme de la plupart de nos élèves ont de la français. Dans le continuum, on difficulté à nommer tous les éléments retrouve la conscience phonologique. du rappel. Diverses stratégies leur L’élève doit prendre conscience des seront présentées. En sommes, pour mots, des phrases, des syllabes et des réaliser tous ces défis, nous devons sons. Ceci est le préalable le plus travailler en collaboration et important pour acquérir la lecture. l’implication des parents est Ensuite, nous avons les concepts de primordiale au succès de leur enfant.   6  
  7. 7. Résulltats des éllèves de 3ee année R ésu ta ts d es é èv es d e 3 a n n ée sera faite en classe sur cette évaluation afin que les enfants soient conscients Mathématiques 3e des objectifs à travailler durant le premier trimestre et qu’ils puissent progresser pour réussir les évaluations à venir. Il s’agit de mesurer pour prendre le pouls de chaque élève.   Cette façon de faire sera répétée pour les deux autres trimestres durant l’année. Les enseignantes mettront l’accent sur le questionnement à haut niveau, en d’autres mots, elles poseront des questions à développement où l’enfant devra réfléchir et justifier ses réponses. Aussi, les enseignantes veulent démystifier le vocabulaire mathématique. Des affiches de références seront montées avec les élèves. Ils pourront expliquer les préfixes des mots, trouver des synonymes et même introduire des mots de niveaux supérieurs. La résolution de problèmes est encore dans les priorités. Les enseignantes de tous les niveaux veulent suivre la même démarche de résolution de problèmes et utiliser la même grille de notation. On vise une bonne méthode de travail en bas âge afin qu’ils puissent progresser et résoudre des   problèmes de plus en plus complexes. Dès le début de l’année scolaire, les Le portail du district 3 est un bon outil enseignantes administreront une afin de se procurer des problèmes évaluation diagnostique en conçus pour les enfants de tous les mathématiques pour mesurer les niveaux. forces et les défis de chaque élève de la classe. Par la suite, une rétroaction     7  
  8. 8. Résulltats des éllèves de 4ee année que cette évaluation est administrée au R ésu ta ts d es é èv es d e 4 a n n ée mois de septembre, nous devons Lecture silencieuse 4e travailler davantage les objectifs du profil 4ième tout au long de la 3ième année. L’enseignante de la 3ième s’assura de varier les textes en   touchant différentes matières. De plus, lors d’une seule évaluation, elle fera lire aux élèves plusieurs petits textes qui sont accompagnés de questions d’identification, d’inférence et de réaction. Les élèves pourront mieux gérer leur stress et appliquer de bonnes méthodes de travail. Cette année, nos élèves qui sont ième présentement en 4 année feront eux aussi la même évaluation. Quand nous aurons les résultats, nous serons en mesure de mieux intervenir avec les élèves. Les services en littératie seront établis selon les besoins des enfants. De cette façon, quand ceux- ci seront en 5ième année, ils auront plus de chance de vivre du succès. Il ne faut pas oublier que c’est la responsabilité de l’enseignante titulaire de gérer les forces et défis de ses élèves. Nos défis au niveau de la L’an passé, au mois de septembre, nos 4ième année sont d’explorer différents élèves de la 4ième année ont été évalués genres de livres à partir de la en littératie. Nos résultats indiquent collection Alizé. Les élèves devront que 53% de nos élèves étaient aux faire la lecture d’un livre et compléter niveaux 3 et 4. Nous sommes près du le rapport de lecture où l’on retrouve pourcentage du district et de la les concepts de l’écrit, les trois types province. Il faut comprendre que les de questions et une partie qui touche objectifs des niveaux 3 et 4 ne sont l’écriture. Pour terminer, c’est en pas les mêmes qu’en 2ième année. Les objectivant avec nos élèves et en les exigences sont beaucoup plus élevées. laissant s’exprimer que nous pourrons Le profil de 4ième est une continuité faire, peut-être, une différence. avec celui de la 2ième. Étant donné,   8  
  9. 9. Résulltats des éllèves de 5ee année résultats sont inférieurs à la moyenne R ésu ta ts d es é èv es d e 5 a n n ée du district et du ministère, nos élèves Mathématiques 5e ont travaillé très fort et ont écrit ces évaluations avec beaucoup de sérieux. Certaines mesures ont été prises concernant quelques élèves et un plan de redressement a été élaboré pour venir en aide aux élèves en difficulté. Statistiques et probabilités : Une bonne amélioration a été remarquée dans ce domaine. Beaucoup de travail a été fait à l’école à ce niveau car c’était une lacune par les années passées. Formes et espace : Ce domaine demeure la plus grande faiblesse au CAHM. Il faut continuer à présenter ce concept dans des contextes signifiants. Régularités et relations : Ce domaine est abstrait. Plusieurs élèves ont des difficultés à faire des relations entre certains objets. Nous continuons d’encourager les enseignants à présenter ce concept dans des situations signifiantes. Ex : doubler, tripler une recette. Nombres et opérations : Continuer à faire la manipulation, ne pas passer trop vite au mode symbolique. Il est très important que les élèves comprennent le pourquoi des opérations ainsi que le vocabulaire qui En mathématiques, les élèves ont été s’y rattache. évalués dans 4 domaines (Nombres et opérations, Régularités et relations, * Toujours, toujours, toujours présenter un nouveau concept à partir d’une résolution de problème. Formes et espace et Statistiques et probabilités) Malgré le fait que nos   9  
  10. 10. Français 5e                       la moyenne du district et du ministère, nos élèves ont travaillé très fort et ont écrit ces évaluations avec beaucoup de sérieux. Certaines mesures ont été prises concernant quelques élèves et un plan de redressement a été élaboré pour venir en aide aux élèves en difficulté. Nos élèves ont été évalués en compréhension en lecture sous trois aspects différents de la lecture avec des questions d’identification, d’inférence et de réaction. Les lectures proposées étaient de types   narratives et informatives. En ce qui concerne les questions d’identification, nos élèves les ont réussies à plus de 70%. Un énorme travail a été effectué au niveau des inférences car nos élèves les ont réussies à plus de 80%. C’est avec les questions de réaction qu’un travail reste à faire, car seulement 50% des   élèves ont obtenu un résultat acceptable et plus. En ce qui concerne la production écrite, les difficultés majeures se situent principalement au niveau de l’orthographe et de la structure de textes. La ponctuation reste un élément à travailler à travers différents types de textes (narratif, informatif, ludique, poétique). L’école continue En ce qui concerne les résultats des d’encourager les élèves à écrire tous évaluations externes en français, les les jours. C’est en écrivant qu’on élèves du CAHM ont mieux performé apprend à écrire. L’utilisation des en « production écrite » qu’en cybercarnets reste un outil valorisant « compréhension écrite ». Malgré le où les élèves peuvent publier leurs fait que nos résultats sont inférieurs à textes et recevoir des rétroactions.   10  
  11. 11. Sciences 5e technologies). Nous croyons qu’il serait bénéfique pour nos élèves, de séparer ces deux grands thèmes en deux volets ; l’Univers Non vivant au premier semestre et l’Univers vivant au deuxième semestre. Comme cela, les enseignants devraient avoir le temps de gérer ces deux grands thèmes. Il est important de respecter le temps consacré à la science dans chacun des niveaux. Il ne faut pas prioriser les matières de base au détriment des sciences et de la technologie. Le CAHM encourage l’interdisciplinarité des matières pour une meilleure gestion du temps. Tous les enseignants sont encouragés à appliquer le processus d’enquête dans leurs activités d’apprentissage. Une banque d’activités, à tous les niveaux, se retrouve sur le portail du district. Notre école encourage les élèves à participer à l’expo-sciences régionale. Un taux de participation de 100% fut remarqué l’an dernier! Bravo!   En regardant nos résultats, il est évident que dans le thème de l’Univers vivant (organisation de la vie, l’hérédité, l’évolution et le transfert de l’énergie), les élèves sont beaucoup plus faibles que dans le thème de l’Univers des non vivant (matière et énergie, Terre, Univers,   11  
  12. 12. Résulltats des éllèves de 6ee année R ésu ta ts d es é èv es d e 6 a n n ée D’après l’entrevue réalisée, 49% des élèves du CAHM ont atteint les Anglais 6e – Entrevue linguistique niveaux 3,4,5 comparativement à 54,1% au niveau du district. En comparant avec les données de l’an passé, nous constatons une augmentation de 10%. Voici les recommandations et les critères auxquelles nous devons mettre de l’emphase pour améliorer le pourcentage de réussite chez les élèves. En 2010-2011, le CAHM s’attend que 65% des élèves de 6e année atteindront les niveaux 3, 4, 5. - Continuer le programme d’Éveil à l’anglais dès la maternelle. - Accomplir les fonctions langagières simples et structurées dès la 3e année. Voir programme d’anglais (sit down, can you help me, thank you, you’re welcome…) - L’enseignante et les élèves doivent converser en anglais durant les cours d’anglais. - Interagir spontanément entre les élèves - S’approprier un vocabulaire simple et précis et simuler des situations réelles et   contextuelles qui se tiendront en langue seconde: En 2009-2010, tous les élèves de 6e année du district scolaire 3 ont passé - Parler en anglais durant une récréation, sur l’heure du midi. une entrevue diagnostique en communication orale en septembre, et - Jouer un jeu de société pendant une journée une autre en juin 2010. Les de pluie, jeux drôles. interviewers étaient des personnes- - Poser des questions en anglais dans les ressources compétentes, autres matières pour faire de l’interdisciplinarité (Résolution de indépendantes, choisies par le district problèmes). 3. Des niveaux de compétences - Afficher le vocabulaire courant en classe. linguistiques en communication orale ont été établis en se basant sur les - Echange culturel avec le Maine en utilisant des outils technologiques comme Skype. critères proposés en 10e année.   12  
  13. 13. Résulltats des éllèves de 8ee année rencontrées par certains élèves avant R ésu ta ts d es é èv es d e 8 a n n ée l’évaluation provinciale de fin mai. Mathématiques 8e Un cours de rattrapage en mathématique était offert aux élèves ciblés par ces évaluations lors du programme ENVOL. La classe de 8e année de l’an dernier était une classe assez homogène sur le plan académique. Chaque élève suivait le programme régulier. L’évaluation provinciale en mathématiques pour les élèves de 8e année fut administrée en mai 2010. L’évaluation provinciale donne priorité aux situations rencontrées dans la vie réelle. Nos élèves ont obtenu 7,2% de plus que les élèves du district et 10,8 % de plus que ceux de la province. 95% de nos élèves ont réussi l’évaluation de la province comparativement à 67% district et 58% au niveau de la province. Suite à nos recommandations de l’an dernier il y a eu amélioration dans plusieurs domaines. Nous croyons qu’il faut continuer à utiliser les tests diagnostiques en mathématiques au début de septembre pour tous les élèves de l’école. Par la suite, ils pourront être divisés en groupe et participer aux « Blocs d’interventions pédagogiques (BIP) » en mathématiques pour remédier à leurs L’an dernier, les élèves ont participé à difficultés. Nous voulons aussi un examen du district en décembre et continuer à utiliser la grille un en mars. De plus à chaque mi d’évaluation commune au niveau de trimestre un examen diagnostique, un l’école, du district et de la province. formatif et un sommatif ont été administrés afin de suivre de très près le progrès et cibler les difficultés   13  
  14. 14. Français 8e provinciale   et   du   district.     Nos   élèves   ont   très   bien   performés   en   prenant   ces   examens   au   sérieux.   Durant   toute   l’année,   les   élèves   ont   démontré   leurs   potentiels   en   s’améliorant   de   trimestre   en   trimestre.   Le   résultat   démontre   leurs   efforts   mis   durant   toute   l’année.       En   consultant   les   données,   nous   observons   dans   la   partie   compréhension   écrite   que   nos   élèves   ont   obtenu   une   moyenne   de   67%,   soit   2%   supérieur   au   district   et  de  la  province.  Nous  remarquons   qu’au   niveau   de   l’identification   (repérer   directement   dans   le   texte)   constitue  une  force  de  la  part  de  nos   élèves.   Une   amélioration   a   été   faite   au   niveau   de   questions   de   déduction   (inférence),   mais   nous   devons   continuer   à   préparer   les   élèves   à   cet   égard.   Le   plus   grand   défi   reste   encore   les   questions   de   réaction,   nous   devons   trouver   des   moyens   pour   développer   cette   habileté.     Pour   la   production   écrite,   nous   pouvons   constater   que   les   élèves   du   CAHM   ont   obtenu   une   moyenne   de   71,8%   soit   8%   Après   observation   du   tableau   ci-­‐ supérieur  à  celle  du  district  et  de  la   dessus,   nous   pouvons   constater     province.  Au  niveau  de  l’écriture,  les   que  95%  des  élèves  ont  réussi  dans   élèves   ont   obtenu   des   résultats   ces   niveaux,   une   grande   remarquables.     Nous   devons   amélioration   des   années   continuer   à   travailler   le   niveau   précédentes.     La   moyenne   du   grammatical   et   poursuivre   nos   groupe   dans   les   deux   volets   (lecture   projets   d’écriture   en   salle   de   classe   et   écriture)   est   de   69,4%,   dont   4   afin   que   la   performance   des   élèves   points   au   dessus   de   la   moyenne   progresse  au  fil  des  années.       14  
  15. 15. Sciences et technologies 8e l’évolution et le transfert d’énergie. L’univers non vivant est organisé en fonction des thèmes suivants : la matière et l’énergie, l’Univers (les astres, la gravité), la Terre et les technologies. Ce fut la première année que les élèves de 8e année ont à écrire une évaluation en sciences et en technologie. Les résultats à cette évaluation sont bons. La moyenne du groupe est de 75,3% comparativement aux résultats du district 61,9% et ceux de la province 61,4%. Il est important de mentionner que cette classe était un groupe exceptionnel. Chaque élève suivait le cours régulier. Aucun élève n’avait un programme d’adaptation ou était exempté lors de l’examen. Cette situation est rare de nos jours. Une analyse plus approfondie de ces résultats nous permet de constater que nos élèves réussissent bien dans les habiletés de connaître et de comprendre et ont plus de difficultés avec l’habileté d’expliquer. Une attention particulière sera apportée à cette situation. Nous croyons que la participation active au site CAMI, à l’expo-sciences de l’école et à l’examen du « Programme Le programme de sciences et pancanadien d’évaluation (PPCE) » technologie 8e année est divisé en du « Conseil des ministres de deux domaines conceptuels : l’univers l’éducation du Canada (CMEC) » a vivant et l’univers non vivant. permis aux élèves d’élargir leurs L’univers vivant est organisé en connaissances en sciences. Nous fonction des sujets suivants: voulons continuer à utiliser ces l’organisation de la vie, l’hérédité, ressources et à responsabiliser les élèves dans leurs apprentissages.       15  
  16. 16. Plan annuel de réussite du C@HM Les membres du personnel enseignant du CAHM préparent à chaque année un plan de réussite. Celui-ci comprend un plan triennal, un plan annuel, un rapport annuel de rendement et un profil de l’école. Le plan de réussite est en lien avec celui du district scolaire 3 et est aussi disponible sur la page web de l’école ou en communiquant avec la direction de l’école. De plus, des objectifs S.M.A.R.T. sont rédigés afin d’améliorer la réussite des élèves. Un objectif est SMART s’il est ; spécifique, mesurable, ambitieux, réaliste et défini dans le temps. En plus d’avoir été préparé par le personnel de l’école, le plan annuel de réussite a aussi été présenté et appuyé par le Comité Parental d’appui à l’école (CPAÉ). En juin 2011, un rapport de rendement sera rédigé et disponible à notre communauté éducative. Pour consulter notre plan de réussite en ligne, il suffit d’aller à l’adresse suivante; apprendrepourlavie.com Nous vous remercions de votre intérêt dans l’éducation de votre enfant et nous vous invitons à nous faire part de commentaires ou de suggestions qui pourraient nous aider à continuer à développer de nouveaux outils afin d’être en mesure de s’assurer que tous les élèves puissent connaître le succès académique. Le Profil du Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska est publié une fois l’an en septembre. Page web de l’école : http://cahm.nbed.nb.ca Twitter : CAHMdistrict3 Nous remercions le Comité parental d’appui à l’école pour le support financier dans l’impression de ce document et de permettre qu’il soit distribué dans la communauté. 16

×