BigData,BigTracas:
Souriez,vousêtestraçés!
StéphaneRoche
Le Spatial, c’est Spécial !
Re-matérialisation numérique
Dé-nominalisation?
Personnalisation algorithmique
Triage sociale et
spatial
Triage socio-spatial
Les objets et lieux
nous parlent
La fin justifie les moyens. Mais
qu’est-ce qui justifiera la fin ?
(Albert Camus)
Enjeux éthiques larges
Enjeux éthiques réduits
Sécurité
Résistence
Fiabilité
Redondance
Réponse &
Récupération
Intelligence
Penser
spatialement
Stéphane Roche
Stephane.roche@scg.ulaval.ca
@geodoc31
Big Data, Big Tracas: Souriez, vous êtes traçés!
Big Data, Big Tracas: Souriez, vous êtes traçés!
Big Data, Big Tracas: Souriez, vous êtes traçés!
Big Data, Big Tracas: Souriez, vous êtes traçés!
Big Data, Big Tracas: Souriez, vous êtes traçés!
Big Data, Big Tracas: Souriez, vous êtes traçés!
Big Data, Big Tracas: Souriez, vous êtes traçés!
Big Data, Big Tracas: Souriez, vous êtes traçés!
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Big Data, Big Tracas: Souriez, vous êtes traçés!

617 vues

Publié le

Conférence donnée dans le cadre de IDO MTL - LE GRAND MONTRÉAL EST-IL PRÊT POUR L' INTERNET DES OBJETS ? http://www.technomontreal.com/fr/actualites/evenements/ido-mtl-le-grand-montr-al-est-il-pr-t-pour-l-internet-des-objets

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
617
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
32
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • L’urbanité décrit les spécificités, les points de vue, les réactions et les modes de pensée associés au fait de vivre en ville. La racine latine « urbanitas » renvoie aux qualités humaines acquises en société. Il y a une semaine jour pour jour, xxxx femmes et hommes sont morts exécutés sommairement dans des conditions déshumanisantes, pour avoir simplement exprimés ces qualités, morts pour avoir seulement exercé leur droit à vivre en ville.

    À l’heure ou un nouvel humanisme numérique se construit, dont nous sommes les artisans. Je vous invite instamment à garder toujours à l’esprit ces xxx victimes comme le rappel incessant de notre devoir d’envisager la technologie, non pas comme un outil de contrôle ou un moyen d’asseoir les inégalités, mais bien comme une composante fondamentale du savoir et de l’urbanité moderne.

  • Bonjour,

    Je remercie les organisateurs, Techno-Montréal, mais aussi l’Association Canadienne des Sciences Géomatiques pour m’offrir l’occasion de venir partager avec vous quelques réflexions, mais surtout quelques sujets qui occupent une bonne partie de mes réflexions actuelles.
  • Le Spatial, c’est Spécial ! La géolocalisation ne se résume pas à l’ajout d’une variable de plus, elle est porteuse de recompositions majeures. Les enjeux sont de taille, ils questionnent nos rapports aux autres, à l’espace, au monde. Ce que je souhaite partager avec vous aujourd’hui est assez simple, il s’agit de mieux comprendre pourquoi et en quoi la géolocalisation change totalement la donne en ce qui concerne les enjeux du tracking des infos récupérées via les capteurs dans des bâtiments ou commerces de détail ?
  • Le numérique envahit nos vies dans leurs dimensions les plus intimes, son effet le plus significatif est sans nul doute la dématérialisation d’une partie non négligeable de ce qui fait la vie en société, incluant celle de nos rapports aux temps et à l’espace. La révolution géospatiale ou encore en anglais le « global location age » en est une des déclinaisons significatives.

    Chacun est aujourd’hui en mesure de capter et de diffuser un fait, une opinion, une émotion, un sentiment localisée, mettant ainsi en scène son espace personnel. Mais surtout, chacun est ainsi doté d’une capacité nouvelle de contextualiser en un temps et un lieux donné des idées partagées globalement, de les décliner localement. Des situations comme le printemps arabe ou encore le mouvement Occupy en sont des exemples caractéristiques.





  • Idées de re-matérialisation du numérique, de nos traces numériques à cause ou grâce à la géolocalisation… on cherche la trace…
  • Re-nominalisation des données
  • Les objets aussi connectées qu’ils soient mobiles ou fixes, pérennes ou jetables… les vélos, les déchets, les plantes, les produits de consommation…
    - Communiquent leur position,
    - Communiquent des informations relatives à cette position
    - Se coordonnent spatialement
    - Disent ce qui se trouvent et qui se trouvent à portée,
    - Réagissent à ce(eux) qui (se) passent autour…
  • Des effets aux conséquences majeures que l’on ne mesure encore sans doute pas totalement.

    Personnalisation algorithmique des lieux physiques
  • Triage social et spatial
    Exemple de l’usage de geofeedia par la SQ par exemple
    Exemple des services de police de Melbourne
    Mais beaucoup d’exemple possible dans le domaine du commerce (appauvrissement des expériences individuelles, out la sérendipité)
  • Mais aussi des perspectives socialement positives
    les espaces apprenant, l’expérience sensorielle des lieux, le story telling spatial, je pense à mes amis de SAGA et leur IOTheatre par exemple
  • Et bien entendu les applications de cartographie et de navigation indoor (bâtiment intelligent, cadastre 3D (condominium), BIM et commerce de détails)
  • Les enjeux éthiques,
    Le spatial imposent une réflexion éthique adaptée

  • Moyen versus fin: d’un côté, des idéaux poursuivis et des potentiels technologiques et de l’autre, des bienfaits sociétaux


  • Un risque sérieux venant de l’analyse éthique des innovations et technologies associés à la ville intelligente d’adopter une conception étroite de l’éthique pour aborder les enjeux qu’ils soulèvent, c’est-à-dire de procéder à une évaluation à la pièce de ces dispositifs.

    Ce qui peut au final, à la suite de toute une série de validations éthiques particulières, mises ensemble, avoir des effets ou des impacts extrêmement importants sur nos vies, sans que nous ayons réellement eu l’occasion de réfléchir au système de la ville intelligente en entier.

    Par exemple, chacun des dispositifs associés à notre téléphone n’est pas simplement un moyen pour accomplir quelque chose; c’est aussi l’imposition d’une certaine façon de vivre. L’ensemble de ces dispositifs produit ainsi quelque chose, un nouveau « mode de vie », qui risque d’échapper entièrement à une véritable réflexion éthique et démocratique, si on se contente d’une analyse des enjeux d’éthiques étroits.

  • Des enjeux majeurs en effet de confidentialité, de sécurité face aux piratage, des risques dans les traitements : Les absurdité des interprétations algorithmiques en particulier dans dans le domaine du sociale (position de Noam Chomsky)
  • Résilience des infrastructures de données ainsi produites

    - Les quatre points mentionnés sur le diapo 
    - Vulnérabilité : Point d’entrée centralisé, intégration et hypeconnectivité , donc vulnérable aux attaques ou aux diffusions massives des disfonctionnements
  • Pour exploiter le plein potentiel de la géolocalisation, penser spatialement qu’est ce que cela veut dire?
     
    Intelligence latiin, capacité mentale permettant de comprendre les choses et les faits, de découvrir les relations entre elles. Le terme est dérivé du latin intelligentĭa, « faculté de comprendre », dont le préfixe ĭnter- (« entre »), et le radical legĕre (« choisir, cueillir ») ou ligāre (« lier ») suggèrent essentiellement l'aptitude à lier des éléments entre eux.
     

    Intelligence spatiale et le raisonnement spatiale donc corrélation spatiale, cause à effet échelle, distances, perspectives, relations,

  • Et exemple de la première loi de la géographie de Waldo Tobler
  • Dataviz, geoviz

    Carte « hot spot »
    Carte de navigation
    Geo-marketing
    Intelligence d’affaire (GeoBI)
  • La géolocalisation n’est pas simplement une variable de plus, elle re-matérialise le numérique – hybridation, consubstantialité numérique/matériel, et par conséquent elle fait exploser le numérique comme une composante
  • Merci de votre attention
  • Big Data, Big Tracas: Souriez, vous êtes traçés!

    1. 1. BigData,BigTracas: Souriez,vousêtestraçés! StéphaneRoche
    2. 2. Le Spatial, c’est Spécial !
    3. 3. Re-matérialisation numérique
    4. 4. Dé-nominalisation?
    5. 5. Personnalisation algorithmique
    6. 6. Triage sociale et spatial Triage socio-spatial
    7. 7. Les objets et lieux nous parlent
    8. 8. La fin justifie les moyens. Mais qu’est-ce qui justifiera la fin ? (Albert Camus)
    9. 9. Enjeux éthiques larges Enjeux éthiques réduits
    10. 10. Sécurité
    11. 11. Résistence Fiabilité Redondance Réponse & Récupération
    12. 12. Intelligence Penser spatialement
    13. 13. Stéphane Roche Stephane.roche@scg.ulaval.ca @geodoc31

    ×