SlideShare une entreprise Scribd logo
Rapport de Mini projet:
« Dimensionnement d’une liaison optique
Multimode et Monomodes sur Optisystem »

Présenter par :

Professeur :

Rahma Ghali & Karima Torkhani

Mme. Rim Cherif

Mastère professionnel 1
Système Réseaux et
Télécommunication
Année Universitaire 2013 / 2014
Tables des Matières

Tables des Matières ................................................................................................................ 2
Introduction............................................................................................................................ 3
I.

Cahier des charges : ..................................................................................................... 4

II. Objectifs : ..................................................................................................................... 4
III.

Choix et description des composants :................................................................... 5

IV.

Partie 1 : Dimensionnement d’une liaison optique Monomode ........................... 7
Cas 1 : « Liaison Monomode SMF28, Longueur = 1km »........................................... 7
Cas 2 : « Liaison Monomode SMF28, Longueur = 50km » ....................................... 8
Cas 3 : « Liaison Monomode NZ-DSF, DCF, Longueur = 500km » .........................9
Cas 4 : « Liaison Monomode NZ-DSF, DCF=2,5km, Longueur = 500km » ........... 10

V. Partie 2 : Dimensionnement d’une liaison optique Multimode ............................. 11
Utilisation de la WDM (Wavelength Division Multiplixing) ......................................... 11
Emetteur :....................................................................................................................12
Chaines de Transmission : .........................................................................................12
Récepteur : .................................................................................................................. 13
VI.

Bilan de Liaison : ..................................................................................................... 15

VII.

Résultats et discussion :......................................................................................... 16

Conclusion .............................................................................................................................17
Liste des Figures ................................................................................................................... 18
Netographie .......................................................................................................................... 19
Glossaire ................................................................................................................................ 19
Annexes ................................................................................................................................. 20
Introduction
Notre travail a tout d’abord consisté à
développer une liaison otique, dépendant des
performances des dispositifs utilisés pour les
conversions
électrique/optique
et
optique/électrique, de la technique de
modulation optique choisie, des amplificateurs
utilisés, de la qualité et nature de la fibre
optique et, finalement, de la topologie choisie
pour réaliser le système entier.
Il est important en particulier que cette
approche puisse déterminer les principales
sources de bruit, d’atténuation et de dispersion,
dans le système et aussi d’améliorer ses
performances en réduisant ces sources de bruit
afin d’obtenir la qualité de débit souhaitée
toute en gardant le rapport « Qualité Débit /
Large Distance ».

OPTISYSTEM EST UNE
SUITE LOGICIELLE
COMPLET DE
CONCEPTION QUI
PERMET AUX
UTILISATEURS DE
PLANIFIER, TESTER ET
SIMULER DES
LIAISONS OPTIQUES
DANS LA COUCHE DE
TRANSMISSION DES
RESEAUX OPTIQUES
MODERNES
Rapport de mini projet Optique

I.

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

Cahier des charges :

Dimensionnement d’une liaison Optique de 500 km avec un taux d’erreurs binaire
(totale bits / bit erronées), TEB = 10-12., Débit D=205 Gb/s, Un diagramme d’œil ouvert,
facteur Q>8.
Notre But étant de faire un dimensionnement, choix d’équipement (source, support,
de transmission, récepteur, etc.…).
Bande passante : point à point / Multiplexée.

II.

Objectifs :

Dans le cadre de notre première année Master professionnelle Systèmes réseaux
&Télécoms, il nous a était demander d’effectuer un dimensionnement d’une liaison
optique.
Pour mieux comprendre le concept il faut expliquer quelques notions à savoir, une
liaison optique et caractériser par un émetteur optique (Laser, LED), d’un support de
communication optique (Fibre Optique) et un récepteur optique (photodiode).
Dans les liaisons optiques hyperfréquences, comme dans tous les systèmes de
communication, il existe trois blocs importants pour effectuer la transmission de
l’information: L’émetteur, le canal de communication et le récepteur.
Notre but étant de transporter des signaux microondes à très haute pureté spectrale
par voie optique avec une distance de 500 km toute en étudiant le comportement des
différents paramètres liés à cette dernière à savoir, la dispersion et l’atténuation.
De ce faite, l’émetteur qui est la diode laser, joue le rôle de porteuse et le modulateur
celui de convertisseur électrique/optique du signal. Le canal de transmission est une
fibre optique (SMF28, NZ-DSF.DCF) Cette dernière permet de transporter la porteuse
optique modulée. Enfin, La photodiode PIN assume la détection du signal électrique
véhiculé en effectuant une conversion optique/électrique.

Page 4 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

III. Choix et description des composants :
a) Modulateur (Mach-Zehnder) MMZ

La modulation peut être définie comme le processus par lequel le
signal est transformé de sa forme originale en une forme adaptée au
canal de transmission. Dans notre cas on a implémenté le
Modulateur MZM.

b) Laser

Un laser est une source de lumière cohérente, c'est à dire une onde
électromagnétique sinusoïdale dans le temps. Acronyme de l'anglais
« Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation ».
Cette dernière prendra en charge la conversion électrique /optique.
Dans notre cas nous utiliserons un laser « Agilent 81600B ».

c) Fibre Optique

Un guide d'onde optique de 2 ou plusieurs couches de diélectriques
transparents (Verre ou Silice) d'indices de réfraction différents.
Dans une fibre, la lumière est confinée dans le cœur et guidée grâce
à la gaine optique
Dans notre cas nous utiliserons la fibre « SMF28, NZ-DSf, DCF ».

Page 5 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

d) Photodiode

La photodiode PIN est un composant semi-conducteur de
l’optoélectronique. Elle est utilisée comme photo-détecteur tel et
notre cas. Cette dernière prendra en charge la conversion
optique/électrique.

e) Amplificateur :

Sert à minimiser les perturbations (bruit et distorsion) sur les
signaux, préamplificateur et photodétecteur sont souvent réunis
pour effectuer cette tâche.

f) BER Analyser :

Le « bit error rate - BER » c’est le nombre de bits reçus d'un flux de
données sur un canal de communication qui ont été altérées en
raison de bruit, d’interférence, de distorsion ou d'erreurs
synchronisation de bit . Le BER Analyser nous donne un visuel pour
mieux interpréter les paramètres entrées pour notre liaison optique.

Page 6 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

IV. Partie 1 : Dimensionnement d’une liaison optique Monomode
 Cas 1 : « Liaison Monomode SMF28, Longueur = 1km »

Figure 1: Liaison Optique monomode avec un Fibre SMF28 a 1km

Figure 2 Diagramme de l'œil pour un Fibre SMF28 à 1km (L.O.M)

Page 7 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

 Cas 2 : « Liaison Monomode SMF28, Longueur = 50km »

Figure 3 Liaison Optique monomode avec un Fibre SMF28 a 50km

Figure 4 Diagramme de l'œil pour un Fibre SMF28 à 50km (L.O.M)

Page 8 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

 Cas 3 : « Liaison Monomode NZ-DSF, DCF, Longueur = 500km »

On commence tout d’abord par calculer la longueur de la fibre de compensation DCF :
Longueur NZDSF
LNZ-DSF
500 km

LDCF

Dispersion
NZ-DSF
Dc/NZDSF
2 ps/nm*km
(d’après le
Datasheet)

Dispersion
DCF
Dc/DCF
-82 ps/nm*km
(d’après le
Datasheet)

= - LNZ-DSF* Dc/NZDSF / - Dc/DCF

AN : -500 *2 / -82 = 12,1 km

Figure 6 Liaison Optique avec un Fibre de compensation DCF à 12.1km

Solution : Une très faible
longueur de fibre de
compensation

Figure 5 Diagramme de l'œil pour un Fibre de compensation à
12.1km

Page 9 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

 Cas 4 : « Liaison Monomode NZ-DSF, DCF=2,5km, Longueur = 500km »

Pour avoir un Diagramme de l’œil le plus claire possible on a essayé de changer la
valeur de la longueur de la fibre DCF (Fibre de Compensation), jusqu’au en arriver à la
valeur de 2,5 km. (Voir figure)

Figure 7 Liaison Optique avec un Fibre de compensation DCF à 2,5km

Figure 8 Diagramme de l'œil pour un Fibre de compensation à 2,5 km

Page 10 sur 20
Rapport de mini projet Optique

V.

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

Partie 2 : Dimensionnement d’une liaison optique Multimode
Utilisation de la WDM (Wavelength Division Multiplixing)

Figure 9 Liaison Multimode WDM (vue globale)

La Multiplexage en longueur d’onde WDM permet d’envoyer simultanément sur la même
fibre optique plusieurs longueurs d’ondes indépendantes, l’intérêt de ce dernier c’est
l’augmentation du débit et l’utilisation du même câble pour le transport car le support de
transmission sera partagé.

Page 11 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

 Emetteur :

 Chaines de Transmission :

Figure 10 Chaine de transmission L.O.M a WDM

Page 12 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

 Récepteur :

Démonstration des différents résultats obtenus avec les paramètres
entrés pour chaque composant appartenant à ce schéma, on va illustrer
les divers diagrammes de l’œil (qui est un moyen qualitatif) relatives aux
8 utilisateurs ainsi que le BER Analyser comme moyen qualitative.

Page 13 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

Figure 11 Les différents Diagrammes de l'œil et BER Analyser de la Multiplexage WDM

Page 14 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

VI. Bilan de Liaison :
Le Bilan de liaison fait référence au calcul par étapes permettant de déterminer la
qualité d’une liaison.
Pour calculer le bilan optique d'une liaison, on commence par déterminer la "lumière"
disponible entre les équipements actifs ("émetteur" et "récepteur" optiques).
Deux données primordiales sont prises en compte :
1. L’atténuation de la puissance optique dans une fibre est du principalement à
deux phénomènes dont les effets se cumulent. Il s’agit de :
 Pertes provoquées par "l'absorption" du matériau constituant la fibre.
 Pertes provoquées par la "diffusion" de ce matériau.
2. La Dispersion due

 La différence entre la puissance de sortie et la sensibilité du récepteur s'appelle le
budget optique.
Il se calcule ainsi :
Budget optique = Puissance de sortie -Sensibilité du récepteur
(dB)
(dBm)
(dBm)
 Calcul de la portée d'une fibre optique
La portée permise tient compte des pertes dues aux connecteurs :
Portée max.(km) = (Budget optique -Pertes connecteurs -Pertes épissures -3
dB) /Atténuation du câble (dB/km)

Page 15 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

VII. Résultats et discussion :
Diverses solutions ont été proposées pour pouvoir bénéficier pleinement des capacités
de la fibre toute en concevant le rapport haut débit/ longue distance.
On a démontre en premier lieu que pour une fibre de courtes distance avec un débit
assez bon , on arrive a obtenir un BER analyser avec un diagramme d’œil assez claire.
Par contre le problème se pose lors au niveau des fibres au longueur d’ondes assez
élevée (voir figure 6), dont la solution choisie étant un fibre de compensation avec une
longueur d’onde très faible et une dispersion négatives.
Aussi pour garder cette stabilité et clarté au niveau de diagramme de l’œil et maintenir
un taux d’erreur d’ordre 10-12, on ajoute un amplificateur à notre chaines de
transmission avec un certain gain qui servira après à rendre la puissance émise par la
source (LASER) et atténuation globale de la fibre supérieur à la puissance minimale
globale. (Voir figure 6)
La technique de multiplexage a été choisie, car elle consiste à partager le média de
communication, pour y envoyer les données simultanément. Dans notre cas nous
avons appliqué la WDM sur notre chaine de transmission déjà évoqué. Cette technique
nous a permis de séparer les débits montants et descendants sur la même fibre ainsi
que la séparation et l’augmentation du nombre d’utilisateurs. (Voir figure 9)

Page 16 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

Conclusion

Nous avons pu effectuer plusieurs expériences au niveau des deux modes à savoir le
mode Monomode ave une fibre optique NZ-DSF et une fibre de compensation DCF et
le mode Multimode en insérant un Multiplexeur de 8*1 utilisateurs et tirer des
résultats de ces derniers par deux moyens :
 Moyen qualitatif : Diagramme de l’œil.
 Moyen quantitatif : Facteur Q>8.

Page 17 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

Liste des Figures

Figure 1: Liaison Optique monomode avec un Fibre SMF28 a 1km ........................................................ 7
Figure 2 Diagramme de l'œil pour un Fibre SMF28 à 1km (L.O.M) ......................................................... 7
Figure 3 Liaison Optique monomode avec un Fibre SMF28 a 50km ....................................................... 8
Figure 4 Diagramme de l'œil pour un Fibre SMF28 à 50km (L.O.M) ....................................................... 8
Figure 5 Diagramme de l'œil pour un Fibre de compensation à 12.1km ............................................... 9
Figure 6 Liaison Optique avec un Fibre de compensation DCF à 12.1km ............................................... 9
Figure 7 Liaison Optique avec un Fibre de compensation DCF à 2,5km ............................................... 10
Figure 8 Diagramme de l'œil pour un Fibre de compensation à 2,5 km .............................................. 10
Figure 9 Liaison Multimode WDM (vue globale) ................................................................................... 11
Figure 10 Chaine de transmission L.O.M a WDM.................................................................................. 12
Figure 11 Les différents Diagrammes de l'œil et BER Analyser de la Multiplexage WDM .................... 14

Page 18 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

Netographie

http://optiwave.com/category/products/system-and-amplifier-design/optisystem/
http://igm.univ-mlv.fr/~dr/XPOSE2009/Transmission_sur_fibre_optique/ouverturenumerique.html
http://optiwave.com/resources/applications-resources/optical-system-lesson-3-optical-systemswdm-design/
http://optiwave.com/applications/dwdm/
http://www.corning.com/opticalfiber/products/LEAF_fiber.aspx

Glossaire

SMF 28 :
NZ-DSF :
DCF :
Laser :
WDM :

Single-Mode Optical Fiber 28
Non-zero dispersion-shifted fiber
Double-clad fiber
Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation
Wavelength Division Multiplexing

Page 19 sur 20
Rapport de mini projet Optique

FST

Rahma Ghali & Karima Torkhani

Annexes

Page 20 sur 20

Contenu connexe

Tendances

Tp voip
Tp voipTp voip
Tp voip
amalouwarda
 
fdocuments.net_cours-fibre-optique-exercises.pdf
fdocuments.net_cours-fibre-optique-exercises.pdffdocuments.net_cours-fibre-optique-exercises.pdf
fdocuments.net_cours-fibre-optique-exercises.pdf
docteurgyneco1
 
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSMDéveloppement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
Mohamed Raafat OMRI محمد رأفت عمري
 
Routage rip
Routage ripRoutage rip
Routage rip
Ines Kechiche
 
ETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPC
ETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPCETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPC
ETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPC
Okoma Diby
 
Support de cours_et_t.d._reseaux_dacces
Support de cours_et_t.d._reseaux_daccesSupport de cours_et_t.d._reseaux_dacces
Support de cours_et_t.d._reseaux_dacces
Mido Lacoste
 
Présentation 5 g
Présentation 5 gPrésentation 5 g
Présentation 5 g
Maxime Orefice
 
Document sur Telephonie fixe
Document sur Telephonie fixeDocument sur Telephonie fixe
Document sur Telephonie fixeLaurent Lucson
 
Fibre optique
Fibre optique Fibre optique
Fibre optique
Intissar Dguechi
 
Rapport Stage ingénieur
Rapport Stage ingénieurRapport Stage ingénieur
Rapport Stage ingénieur
Mhamdi Imed
 
chap6 supports_de_transmissiom
chap6 supports_de_transmissiomchap6 supports_de_transmissiom
chap6 supports_de_transmissiom
BAKKOURY Jamila
 
Présentation UMTS
Présentation UMTSPrésentation UMTS
Présentation UMTS
Cynapsys It Hotspot
 
Réseau sans fil technologie wi-fi
Réseau sans fil technologie wi-fiRéseau sans fil technologie wi-fi
Réseau sans fil technologie wi-fi
Souhaib El
 
Protocole rip
Protocole ripProtocole rip
Protocole rip
hakim labiad
 
Implémentation du FTTH dans le Système d’Information d’un opérateur télécom
Implémentation du FTTH dans le Système d’Information d’un opérateur télécomImplémentation du FTTH dans le Système d’Information d’un opérateur télécom
Implémentation du FTTH dans le Système d’Information d’un opérateur télécom
aurelienmartin
 
Aide à la Planification Cellulaire dans un Réseau LTE (4G)
Aide à la Planification Cellulaire dans un Réseau LTE (4G)Aide à la Planification Cellulaire dans un Réseau LTE (4G)
Aide à la Planification Cellulaire dans un Réseau LTE (4G)
Fatiha Merazka
 
cours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdfcours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdf
HassnTAI
 
Wavelength division multiplexing (WDM)
Wavelength division multiplexing (WDM)Wavelength division multiplexing (WDM)
Wavelength division multiplexing (WDM)
ArfinShariar
 

Tendances (20)

Tp voip
Tp voipTp voip
Tp voip
 
fdocuments.net_cours-fibre-optique-exercises.pdf
fdocuments.net_cours-fibre-optique-exercises.pdffdocuments.net_cours-fibre-optique-exercises.pdf
fdocuments.net_cours-fibre-optique-exercises.pdf
 
Fibre optique
Fibre optiqueFibre optique
Fibre optique
 
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSMDéveloppement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
 
Routage rip
Routage ripRoutage rip
Routage rip
 
ETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPC
ETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPCETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPC
ETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPC
 
Support de cours_et_t.d._reseaux_dacces
Support de cours_et_t.d._reseaux_daccesSupport de cours_et_t.d._reseaux_dacces
Support de cours_et_t.d._reseaux_dacces
 
Présentation 5 g
Présentation 5 gPrésentation 5 g
Présentation 5 g
 
Document sur Telephonie fixe
Document sur Telephonie fixeDocument sur Telephonie fixe
Document sur Telephonie fixe
 
Fibre optique
Fibre optique Fibre optique
Fibre optique
 
Rapport Stage ingénieur
Rapport Stage ingénieurRapport Stage ingénieur
Rapport Stage ingénieur
 
chap6 supports_de_transmissiom
chap6 supports_de_transmissiomchap6 supports_de_transmissiom
chap6 supports_de_transmissiom
 
Simulation de réseaux pon
Simulation de réseaux ponSimulation de réseaux pon
Simulation de réseaux pon
 
Présentation UMTS
Présentation UMTSPrésentation UMTS
Présentation UMTS
 
Réseau sans fil technologie wi-fi
Réseau sans fil technologie wi-fiRéseau sans fil technologie wi-fi
Réseau sans fil technologie wi-fi
 
Protocole rip
Protocole ripProtocole rip
Protocole rip
 
Implémentation du FTTH dans le Système d’Information d’un opérateur télécom
Implémentation du FTTH dans le Système d’Information d’un opérateur télécomImplémentation du FTTH dans le Système d’Information d’un opérateur télécom
Implémentation du FTTH dans le Système d’Information d’un opérateur télécom
 
Aide à la Planification Cellulaire dans un Réseau LTE (4G)
Aide à la Planification Cellulaire dans un Réseau LTE (4G)Aide à la Planification Cellulaire dans un Réseau LTE (4G)
Aide à la Planification Cellulaire dans un Réseau LTE (4G)
 
cours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdfcours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdf
 
Wavelength division multiplexing (WDM)
Wavelength division multiplexing (WDM)Wavelength division multiplexing (WDM)
Wavelength division multiplexing (WDM)
 

En vedette

Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécomRapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
Siwar GUEMRI
 
Amplificateurs optiques (soa, raman, edfa)
Amplificateurs optiques (soa, raman, edfa)Amplificateurs optiques (soa, raman, edfa)
Amplificateurs optiques (soa, raman, edfa)
Assia Mounir
 
Fibre optique et fourreaux CC val oust et lanvaux
Fibre optique et fourreaux CC val oust et lanvauxFibre optique et fourreaux CC val oust et lanvaux
Fibre optique et fourreaux CC val oust et lanvaux
Cyberco
 
Rapport-PFE2013-RahmaGhali-Gestion des Candidatures(Jaas,Primefaces,JFS2,JPA)
Rapport-PFE2013-RahmaGhali-Gestion des Candidatures(Jaas,Primefaces,JFS2,JPA)Rapport-PFE2013-RahmaGhali-Gestion des Candidatures(Jaas,Primefaces,JFS2,JPA)
Rapport-PFE2013-RahmaGhali-Gestion des Candidatures(Jaas,Primefaces,JFS2,JPA)Ghali Rahma
 
La fibre optique (FTTH) à Besançon, point sur le déploiement / Digital apéro ...
La fibre optique (FTTH) à Besançon, point sur le déploiement / Digital apéro ...La fibre optique (FTTH) à Besançon, point sur le déploiement / Digital apéro ...
La fibre optique (FTTH) à Besançon, point sur le déploiement / Digital apéro ...
Silicon Comté
 
Les étapes d'un raccordements client FTTH en aérien
Les étapes d'un raccordements client FTTH en aérienLes étapes d'un raccordements client FTTH en aérien
Les étapes d'un raccordements client FTTH en aérien
Eric Grand
 
Amplificateurs puissance
Amplificateurs puissanceAmplificateurs puissance
Amplificateurs puissance
Mohamed Mokhtar
 
Presentation sitcom
Presentation sitcomPresentation sitcom
Presentation sitcomResto Orient
 
Jaringan Komputer
Jaringan KomputerJaringan Komputer
Jaringan Komputer
shgy88
 
Optisystem
OptisystemOptisystem
Risque sismique
Risque sismiqueRisque sismique
Risque sismiqueSami Sahli
 
1 ctrm 1314 s optiq2 co fibre optique
1 ctrm 1314 s optiq2 co fibre optique1 ctrm 1314 s optiq2 co fibre optique
1 ctrm 1314 s optiq2 co fibre optiqueprivate school
 
Présentation Raspberry Pi (cocoaheads remix)
Présentation Raspberry Pi (cocoaheads remix)Présentation Raspberry Pi (cocoaheads remix)
Présentation Raspberry Pi (cocoaheads remix)Arnaud Boudou
 
La Fibre Depuis La Maison
La Fibre Depuis La MaisonLa Fibre Depuis La Maison
La Fibre Depuis La Maison
Marc Duchesne
 
Boucle locale et_reseau_optique_optronique
Boucle locale et_reseau_optique_optroniqueBoucle locale et_reseau_optique_optronique
Boucle locale et_reseau_optique_optroniqueconstyfan21
 
Club Optique Draka Amif 2010
Club Optique Draka Amif 2010Club Optique Draka Amif 2010
Club Optique Draka Amif 2010ARTESI / AMIF
 
raspberry pi
 raspberry pi raspberry pi
raspberry pi
TECOS
 
Optical Transport Network
Optical Transport NetworkOptical Transport Network
Optical Transport Network
Anuradha Udunuwara
 
dwdm
 dwdm dwdm
dwdm
g d
 

En vedette (20)

Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécomRapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
 
Amplificateurs optiques (soa, raman, edfa)
Amplificateurs optiques (soa, raman, edfa)Amplificateurs optiques (soa, raman, edfa)
Amplificateurs optiques (soa, raman, edfa)
 
Fibre optique et fourreaux CC val oust et lanvaux
Fibre optique et fourreaux CC val oust et lanvauxFibre optique et fourreaux CC val oust et lanvaux
Fibre optique et fourreaux CC val oust et lanvaux
 
Rapport-PFE2013-RahmaGhali-Gestion des Candidatures(Jaas,Primefaces,JFS2,JPA)
Rapport-PFE2013-RahmaGhali-Gestion des Candidatures(Jaas,Primefaces,JFS2,JPA)Rapport-PFE2013-RahmaGhali-Gestion des Candidatures(Jaas,Primefaces,JFS2,JPA)
Rapport-PFE2013-RahmaGhali-Gestion des Candidatures(Jaas,Primefaces,JFS2,JPA)
 
Fibre optique
Fibre optiqueFibre optique
Fibre optique
 
La fibre optique (FTTH) à Besançon, point sur le déploiement / Digital apéro ...
La fibre optique (FTTH) à Besançon, point sur le déploiement / Digital apéro ...La fibre optique (FTTH) à Besançon, point sur le déploiement / Digital apéro ...
La fibre optique (FTTH) à Besançon, point sur le déploiement / Digital apéro ...
 
Les étapes d'un raccordements client FTTH en aérien
Les étapes d'un raccordements client FTTH en aérienLes étapes d'un raccordements client FTTH en aérien
Les étapes d'un raccordements client FTTH en aérien
 
Amplificateurs puissance
Amplificateurs puissanceAmplificateurs puissance
Amplificateurs puissance
 
Presentation sitcom
Presentation sitcomPresentation sitcom
Presentation sitcom
 
Jaringan Komputer
Jaringan KomputerJaringan Komputer
Jaringan Komputer
 
Optisystem
OptisystemOptisystem
Optisystem
 
Risque sismique
Risque sismiqueRisque sismique
Risque sismique
 
1 ctrm 1314 s optiq2 co fibre optique
1 ctrm 1314 s optiq2 co fibre optique1 ctrm 1314 s optiq2 co fibre optique
1 ctrm 1314 s optiq2 co fibre optique
 
Présentation Raspberry Pi (cocoaheads remix)
Présentation Raspberry Pi (cocoaheads remix)Présentation Raspberry Pi (cocoaheads remix)
Présentation Raspberry Pi (cocoaheads remix)
 
La Fibre Depuis La Maison
La Fibre Depuis La MaisonLa Fibre Depuis La Maison
La Fibre Depuis La Maison
 
Boucle locale et_reseau_optique_optronique
Boucle locale et_reseau_optique_optroniqueBoucle locale et_reseau_optique_optronique
Boucle locale et_reseau_optique_optronique
 
Club Optique Draka Amif 2010
Club Optique Draka Amif 2010Club Optique Draka Amif 2010
Club Optique Draka Amif 2010
 
raspberry pi
 raspberry pi raspberry pi
raspberry pi
 
Optical Transport Network
Optical Transport NetworkOptical Transport Network
Optical Transport Network
 
dwdm
 dwdm dwdm
dwdm
 

Similaire à Rapport optique-rahma ghali&karimatorkhani-mp1srt

prés. (4).pptx
prés. (4).pptxprés. (4).pptx
prés. (4).pptx
JaWad791058
 
66051496 lte-9
66051496 lte-966051496 lte-9
66051496 lte-9mwara1
 
dokumen.tips_ppt-fibre-optique.pdf
dokumen.tips_ppt-fibre-optique.pdfdokumen.tips_ppt-fibre-optique.pdf
dokumen.tips_ppt-fibre-optique.pdf
toutou0071
 
high data rate optical network
high data rate optical networkhigh data rate optical network
high data rate optical network
Dr Sofien Mhatli
 
Fibre optique : emplacement du modulateur au niveau du réseau FTTH
Fibre optique : emplacement du modulateur au niveau du réseau FTTHFibre optique : emplacement du modulateur au niveau du réseau FTTH
Fibre optique : emplacement du modulateur au niveau du réseau FTTH
Intissar Dguechi
 
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire EpitaRéseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
sylvain Lamblot
 
M010518197
M010518197M010518197
M010518197
IOSR Journals
 
Bonnes_Pratiques_CLUB-ER___Benin___Reduc250119155623.pdf
Bonnes_Pratiques_CLUB-ER___Benin___Reduc250119155623.pdfBonnes_Pratiques_CLUB-ER___Benin___Reduc250119155623.pdf
Bonnes_Pratiques_CLUB-ER___Benin___Reduc250119155623.pdf
HichemZouaoui2
 
عرض تقديمي1.pptx
عرض تقديمي1.pptxعرض تقديمي1.pptx
عرض تقديمي1.pptx
ChamsAissaoui
 
Reseaux-Optiques-par exemples fibre optique.pdf
Reseaux-Optiques-par exemples fibre optique.pdfReseaux-Optiques-par exemples fibre optique.pdf
Reseaux-Optiques-par exemples fibre optique.pdf
ykyog
 
Digital Subscriber Line - Ligne numérique d’abonné
Digital Subscriber Line - Ligne numérique d’abonnéDigital Subscriber Line - Ligne numérique d’abonné
Digital Subscriber Line - Ligne numérique d’abonné
Anis Nouri
 
Compte rendu
Compte renduCompte rendu
Compte rendu
Maha Achouri
 
Etude, conception et réalisation d'une antenne planaire HF en technologie mic...
Etude, conception et réalisation d'une antenne planaire HF en technologie mic...Etude, conception et réalisation d'une antenne planaire HF en technologie mic...
Etude, conception et réalisation d'une antenne planaire HF en technologie mic...
Ghassen Chaieb
 
C2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipementsC2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipements
PRONETIS
 
Webinar WAC6303DS du 6/02/2018
Webinar WAC6303DS du 6/02/2018Webinar WAC6303DS du 6/02/2018
Webinar WAC6303DS du 6/02/2018
Zyxel France
 
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf
SouadZid
 
fdocuments.net_formation-fibre-optique.pdf
fdocuments.net_formation-fibre-optique.pdffdocuments.net_formation-fibre-optique.pdf
fdocuments.net_formation-fibre-optique.pdf
docteurgyneco1
 

Similaire à Rapport optique-rahma ghali&karimatorkhani-mp1srt (20)

prés. (4).pptx
prés. (4).pptxprés. (4).pptx
prés. (4).pptx
 
66051496 lte-9
66051496 lte-966051496 lte-9
66051496 lte-9
 
Version 01
Version 01Version 01
Version 01
 
dokumen.tips_ppt-fibre-optique.pdf
dokumen.tips_ppt-fibre-optique.pdfdokumen.tips_ppt-fibre-optique.pdf
dokumen.tips_ppt-fibre-optique.pdf
 
high data rate optical network
high data rate optical networkhigh data rate optical network
high data rate optical network
 
Fibre optique : emplacement du modulateur au niveau du réseau FTTH
Fibre optique : emplacement du modulateur au niveau du réseau FTTHFibre optique : emplacement du modulateur au niveau du réseau FTTH
Fibre optique : emplacement du modulateur au niveau du réseau FTTH
 
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire EpitaRéseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
 
M010518197
M010518197M010518197
M010518197
 
B1 econ home
B1 econ homeB1 econ home
B1 econ home
 
Bonnes_Pratiques_CLUB-ER___Benin___Reduc250119155623.pdf
Bonnes_Pratiques_CLUB-ER___Benin___Reduc250119155623.pdfBonnes_Pratiques_CLUB-ER___Benin___Reduc250119155623.pdf
Bonnes_Pratiques_CLUB-ER___Benin___Reduc250119155623.pdf
 
عرض تقديمي1.pptx
عرض تقديمي1.pptxعرض تقديمي1.pptx
عرض تقديمي1.pptx
 
Reseaux-Optiques-par exemples fibre optique.pdf
Reseaux-Optiques-par exemples fibre optique.pdfReseaux-Optiques-par exemples fibre optique.pdf
Reseaux-Optiques-par exemples fibre optique.pdf
 
Digital Subscriber Line - Ligne numérique d’abonné
Digital Subscriber Line - Ligne numérique d’abonnéDigital Subscriber Line - Ligne numérique d’abonné
Digital Subscriber Line - Ligne numérique d’abonné
 
Compte rendu
Compte renduCompte rendu
Compte rendu
 
Etude, conception et réalisation d'une antenne planaire HF en technologie mic...
Etude, conception et réalisation d'une antenne planaire HF en technologie mic...Etude, conception et réalisation d'une antenne planaire HF en technologie mic...
Etude, conception et réalisation d'une antenne planaire HF en technologie mic...
 
C2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipementsC2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipements
 
Webinar WAC6303DS du 6/02/2018
Webinar WAC6303DS du 6/02/2018Webinar WAC6303DS du 6/02/2018
Webinar WAC6303DS du 6/02/2018
 
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf
 
Beamforming
BeamformingBeamforming
Beamforming
 
fdocuments.net_formation-fibre-optique.pdf
fdocuments.net_formation-fibre-optique.pdffdocuments.net_formation-fibre-optique.pdf
fdocuments.net_formation-fibre-optique.pdf
 

Dernier

Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
OCTO Technology
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
OCTO Technology
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
UNITECBordeaux
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Laurent Speyser
 
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO Technology
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
Université de Franche-Comté
 

Dernier (6)

Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
 
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
 

Rapport optique-rahma ghali&karimatorkhani-mp1srt

  • 1. Rapport de Mini projet: « Dimensionnement d’une liaison optique Multimode et Monomodes sur Optisystem » Présenter par : Professeur : Rahma Ghali & Karima Torkhani Mme. Rim Cherif Mastère professionnel 1 Système Réseaux et Télécommunication Année Universitaire 2013 / 2014
  • 2. Tables des Matières Tables des Matières ................................................................................................................ 2 Introduction............................................................................................................................ 3 I. Cahier des charges : ..................................................................................................... 4 II. Objectifs : ..................................................................................................................... 4 III. Choix et description des composants :................................................................... 5 IV. Partie 1 : Dimensionnement d’une liaison optique Monomode ........................... 7 Cas 1 : « Liaison Monomode SMF28, Longueur = 1km »........................................... 7 Cas 2 : « Liaison Monomode SMF28, Longueur = 50km » ....................................... 8 Cas 3 : « Liaison Monomode NZ-DSF, DCF, Longueur = 500km » .........................9 Cas 4 : « Liaison Monomode NZ-DSF, DCF=2,5km, Longueur = 500km » ........... 10 V. Partie 2 : Dimensionnement d’une liaison optique Multimode ............................. 11 Utilisation de la WDM (Wavelength Division Multiplixing) ......................................... 11 Emetteur :....................................................................................................................12 Chaines de Transmission : .........................................................................................12 Récepteur : .................................................................................................................. 13 VI. Bilan de Liaison : ..................................................................................................... 15 VII. Résultats et discussion :......................................................................................... 16 Conclusion .............................................................................................................................17 Liste des Figures ................................................................................................................... 18 Netographie .......................................................................................................................... 19 Glossaire ................................................................................................................................ 19 Annexes ................................................................................................................................. 20
  • 3. Introduction Notre travail a tout d’abord consisté à développer une liaison otique, dépendant des performances des dispositifs utilisés pour les conversions électrique/optique et optique/électrique, de la technique de modulation optique choisie, des amplificateurs utilisés, de la qualité et nature de la fibre optique et, finalement, de la topologie choisie pour réaliser le système entier. Il est important en particulier que cette approche puisse déterminer les principales sources de bruit, d’atténuation et de dispersion, dans le système et aussi d’améliorer ses performances en réduisant ces sources de bruit afin d’obtenir la qualité de débit souhaitée toute en gardant le rapport « Qualité Débit / Large Distance ». OPTISYSTEM EST UNE SUITE LOGICIELLE COMPLET DE CONCEPTION QUI PERMET AUX UTILISATEURS DE PLANIFIER, TESTER ET SIMULER DES LIAISONS OPTIQUES DANS LA COUCHE DE TRANSMISSION DES RESEAUX OPTIQUES MODERNES
  • 4. Rapport de mini projet Optique I. FST Rahma Ghali & Karima Torkhani Cahier des charges : Dimensionnement d’une liaison Optique de 500 km avec un taux d’erreurs binaire (totale bits / bit erronées), TEB = 10-12., Débit D=205 Gb/s, Un diagramme d’œil ouvert, facteur Q>8. Notre But étant de faire un dimensionnement, choix d’équipement (source, support, de transmission, récepteur, etc.…). Bande passante : point à point / Multiplexée. II. Objectifs : Dans le cadre de notre première année Master professionnelle Systèmes réseaux &Télécoms, il nous a était demander d’effectuer un dimensionnement d’une liaison optique. Pour mieux comprendre le concept il faut expliquer quelques notions à savoir, une liaison optique et caractériser par un émetteur optique (Laser, LED), d’un support de communication optique (Fibre Optique) et un récepteur optique (photodiode). Dans les liaisons optiques hyperfréquences, comme dans tous les systèmes de communication, il existe trois blocs importants pour effectuer la transmission de l’information: L’émetteur, le canal de communication et le récepteur. Notre but étant de transporter des signaux microondes à très haute pureté spectrale par voie optique avec une distance de 500 km toute en étudiant le comportement des différents paramètres liés à cette dernière à savoir, la dispersion et l’atténuation. De ce faite, l’émetteur qui est la diode laser, joue le rôle de porteuse et le modulateur celui de convertisseur électrique/optique du signal. Le canal de transmission est une fibre optique (SMF28, NZ-DSF.DCF) Cette dernière permet de transporter la porteuse optique modulée. Enfin, La photodiode PIN assume la détection du signal électrique véhiculé en effectuant une conversion optique/électrique. Page 4 sur 20
  • 5. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani III. Choix et description des composants : a) Modulateur (Mach-Zehnder) MMZ La modulation peut être définie comme le processus par lequel le signal est transformé de sa forme originale en une forme adaptée au canal de transmission. Dans notre cas on a implémenté le Modulateur MZM. b) Laser Un laser est une source de lumière cohérente, c'est à dire une onde électromagnétique sinusoïdale dans le temps. Acronyme de l'anglais « Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation ». Cette dernière prendra en charge la conversion électrique /optique. Dans notre cas nous utiliserons un laser « Agilent 81600B ». c) Fibre Optique Un guide d'onde optique de 2 ou plusieurs couches de diélectriques transparents (Verre ou Silice) d'indices de réfraction différents. Dans une fibre, la lumière est confinée dans le cœur et guidée grâce à la gaine optique Dans notre cas nous utiliserons la fibre « SMF28, NZ-DSf, DCF ». Page 5 sur 20
  • 6. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani d) Photodiode La photodiode PIN est un composant semi-conducteur de l’optoélectronique. Elle est utilisée comme photo-détecteur tel et notre cas. Cette dernière prendra en charge la conversion optique/électrique. e) Amplificateur : Sert à minimiser les perturbations (bruit et distorsion) sur les signaux, préamplificateur et photodétecteur sont souvent réunis pour effectuer cette tâche. f) BER Analyser : Le « bit error rate - BER » c’est le nombre de bits reçus d'un flux de données sur un canal de communication qui ont été altérées en raison de bruit, d’interférence, de distorsion ou d'erreurs synchronisation de bit . Le BER Analyser nous donne un visuel pour mieux interpréter les paramètres entrées pour notre liaison optique. Page 6 sur 20
  • 7. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani IV. Partie 1 : Dimensionnement d’une liaison optique Monomode  Cas 1 : « Liaison Monomode SMF28, Longueur = 1km » Figure 1: Liaison Optique monomode avec un Fibre SMF28 a 1km Figure 2 Diagramme de l'œil pour un Fibre SMF28 à 1km (L.O.M) Page 7 sur 20
  • 8. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani  Cas 2 : « Liaison Monomode SMF28, Longueur = 50km » Figure 3 Liaison Optique monomode avec un Fibre SMF28 a 50km Figure 4 Diagramme de l'œil pour un Fibre SMF28 à 50km (L.O.M) Page 8 sur 20
  • 9. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani  Cas 3 : « Liaison Monomode NZ-DSF, DCF, Longueur = 500km » On commence tout d’abord par calculer la longueur de la fibre de compensation DCF : Longueur NZDSF LNZ-DSF 500 km LDCF Dispersion NZ-DSF Dc/NZDSF 2 ps/nm*km (d’après le Datasheet) Dispersion DCF Dc/DCF -82 ps/nm*km (d’après le Datasheet) = - LNZ-DSF* Dc/NZDSF / - Dc/DCF AN : -500 *2 / -82 = 12,1 km Figure 6 Liaison Optique avec un Fibre de compensation DCF à 12.1km Solution : Une très faible longueur de fibre de compensation Figure 5 Diagramme de l'œil pour un Fibre de compensation à 12.1km Page 9 sur 20
  • 10. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani  Cas 4 : « Liaison Monomode NZ-DSF, DCF=2,5km, Longueur = 500km » Pour avoir un Diagramme de l’œil le plus claire possible on a essayé de changer la valeur de la longueur de la fibre DCF (Fibre de Compensation), jusqu’au en arriver à la valeur de 2,5 km. (Voir figure) Figure 7 Liaison Optique avec un Fibre de compensation DCF à 2,5km Figure 8 Diagramme de l'œil pour un Fibre de compensation à 2,5 km Page 10 sur 20
  • 11. Rapport de mini projet Optique V. FST Rahma Ghali & Karima Torkhani Partie 2 : Dimensionnement d’une liaison optique Multimode Utilisation de la WDM (Wavelength Division Multiplixing) Figure 9 Liaison Multimode WDM (vue globale) La Multiplexage en longueur d’onde WDM permet d’envoyer simultanément sur la même fibre optique plusieurs longueurs d’ondes indépendantes, l’intérêt de ce dernier c’est l’augmentation du débit et l’utilisation du même câble pour le transport car le support de transmission sera partagé. Page 11 sur 20
  • 12. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani  Emetteur :  Chaines de Transmission : Figure 10 Chaine de transmission L.O.M a WDM Page 12 sur 20
  • 13. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani  Récepteur : Démonstration des différents résultats obtenus avec les paramètres entrés pour chaque composant appartenant à ce schéma, on va illustrer les divers diagrammes de l’œil (qui est un moyen qualitatif) relatives aux 8 utilisateurs ainsi que le BER Analyser comme moyen qualitative. Page 13 sur 20
  • 14. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani Figure 11 Les différents Diagrammes de l'œil et BER Analyser de la Multiplexage WDM Page 14 sur 20
  • 15. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani VI. Bilan de Liaison : Le Bilan de liaison fait référence au calcul par étapes permettant de déterminer la qualité d’une liaison. Pour calculer le bilan optique d'une liaison, on commence par déterminer la "lumière" disponible entre les équipements actifs ("émetteur" et "récepteur" optiques). Deux données primordiales sont prises en compte : 1. L’atténuation de la puissance optique dans une fibre est du principalement à deux phénomènes dont les effets se cumulent. Il s’agit de :  Pertes provoquées par "l'absorption" du matériau constituant la fibre.  Pertes provoquées par la "diffusion" de ce matériau. 2. La Dispersion due  La différence entre la puissance de sortie et la sensibilité du récepteur s'appelle le budget optique. Il se calcule ainsi : Budget optique = Puissance de sortie -Sensibilité du récepteur (dB) (dBm) (dBm)  Calcul de la portée d'une fibre optique La portée permise tient compte des pertes dues aux connecteurs : Portée max.(km) = (Budget optique -Pertes connecteurs -Pertes épissures -3 dB) /Atténuation du câble (dB/km) Page 15 sur 20
  • 16. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani VII. Résultats et discussion : Diverses solutions ont été proposées pour pouvoir bénéficier pleinement des capacités de la fibre toute en concevant le rapport haut débit/ longue distance. On a démontre en premier lieu que pour une fibre de courtes distance avec un débit assez bon , on arrive a obtenir un BER analyser avec un diagramme d’œil assez claire. Par contre le problème se pose lors au niveau des fibres au longueur d’ondes assez élevée (voir figure 6), dont la solution choisie étant un fibre de compensation avec une longueur d’onde très faible et une dispersion négatives. Aussi pour garder cette stabilité et clarté au niveau de diagramme de l’œil et maintenir un taux d’erreur d’ordre 10-12, on ajoute un amplificateur à notre chaines de transmission avec un certain gain qui servira après à rendre la puissance émise par la source (LASER) et atténuation globale de la fibre supérieur à la puissance minimale globale. (Voir figure 6) La technique de multiplexage a été choisie, car elle consiste à partager le média de communication, pour y envoyer les données simultanément. Dans notre cas nous avons appliqué la WDM sur notre chaine de transmission déjà évoqué. Cette technique nous a permis de séparer les débits montants et descendants sur la même fibre ainsi que la séparation et l’augmentation du nombre d’utilisateurs. (Voir figure 9) Page 16 sur 20
  • 17. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani Conclusion Nous avons pu effectuer plusieurs expériences au niveau des deux modes à savoir le mode Monomode ave une fibre optique NZ-DSF et une fibre de compensation DCF et le mode Multimode en insérant un Multiplexeur de 8*1 utilisateurs et tirer des résultats de ces derniers par deux moyens :  Moyen qualitatif : Diagramme de l’œil.  Moyen quantitatif : Facteur Q>8. Page 17 sur 20
  • 18. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani Liste des Figures Figure 1: Liaison Optique monomode avec un Fibre SMF28 a 1km ........................................................ 7 Figure 2 Diagramme de l'œil pour un Fibre SMF28 à 1km (L.O.M) ......................................................... 7 Figure 3 Liaison Optique monomode avec un Fibre SMF28 a 50km ....................................................... 8 Figure 4 Diagramme de l'œil pour un Fibre SMF28 à 50km (L.O.M) ....................................................... 8 Figure 5 Diagramme de l'œil pour un Fibre de compensation à 12.1km ............................................... 9 Figure 6 Liaison Optique avec un Fibre de compensation DCF à 12.1km ............................................... 9 Figure 7 Liaison Optique avec un Fibre de compensation DCF à 2,5km ............................................... 10 Figure 8 Diagramme de l'œil pour un Fibre de compensation à 2,5 km .............................................. 10 Figure 9 Liaison Multimode WDM (vue globale) ................................................................................... 11 Figure 10 Chaine de transmission L.O.M a WDM.................................................................................. 12 Figure 11 Les différents Diagrammes de l'œil et BER Analyser de la Multiplexage WDM .................... 14 Page 18 sur 20
  • 19. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani Netographie http://optiwave.com/category/products/system-and-amplifier-design/optisystem/ http://igm.univ-mlv.fr/~dr/XPOSE2009/Transmission_sur_fibre_optique/ouverturenumerique.html http://optiwave.com/resources/applications-resources/optical-system-lesson-3-optical-systemswdm-design/ http://optiwave.com/applications/dwdm/ http://www.corning.com/opticalfiber/products/LEAF_fiber.aspx Glossaire SMF 28 : NZ-DSF : DCF : Laser : WDM : Single-Mode Optical Fiber 28 Non-zero dispersion-shifted fiber Double-clad fiber Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation Wavelength Division Multiplexing Page 19 sur 20
  • 20. Rapport de mini projet Optique FST Rahma Ghali & Karima Torkhani Annexes Page 20 sur 20