Des actes médicaux sont injustifiés dans l’OCDE.
240Mds €  Dépenses de santé en 2011                              Déficit de 9,Mds€
2eme exequo avec l’Allemagne et après les USA en % du PIB             (11,6)
285Mds €  Budget de l’état pour 2011
80Mds € Couts absolu de l’inefficacité médicale.
Quelques facteurs d’inefficacité- pas de gestion territoriale de la santé- Pas de limitation des soins “Vitale : une carte...
Quelques facteurs d’efficacité- Productivité générale- maitrise du protocole de soin-monitoring à domicile possible- Assoc...
Quelques facteurs d’efficacité-Evaluation des médecins et formation continuepossible.- Feed back recherche et scientifique…
Quelques facteurs d’efficacité- Ce n’est plus uniquement la molécule- Optimisation des interactions médicamenteuses
Ou en est on?Pays         Budget      Date   Statut                         %GPDUSA          30mds $     2007   Seulement ...
Comment ne pas réussir:- déléguer le dossier à une agence, sans supportpolitique- ne pas s’assurer qu’une norme forte et o...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dmp 2012 oct

2 266 vues

Publié le

un peu d'info sur le système de santé en france, ses blocages et la situation du DMP chez nous et ailleurs

Publié dans : Santé & Médecine
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 266
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
187
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Des actesmédicauxsontinjustifiésdansl’OCDE.
  • Dépenses de santé en 2011
  • Coutsabsolu de l’inefficacitémédicale.
  • Sans compterqu’onpeutsignificativement augmenter le fonctionnement de 160Mds qui restent .
  • Coutsabsolu de l’inefficacitémédicale.
  • Productivité : les médecinspassent trop de temps à faire de l’administration. Plus possible d’allervoir 3 spécialistesdifférents pour se faire un avis. L’hospitalisationà domicile estune source de trèsimportanteséconomies. Le patient a généralementaccèsà son dossier et peutoptimiser la prise en charge- On sort du tout molèculeoù le médicamentfaisait le lien avec le patient. Le monitoring estuneautreforme de lien.
  • Productivité : les médecinspassent trop de temps à faire de l’administration. Plus possible d’allervoir 3 spécialistesdifférents pour se faire un avis. L’hospitalisationà domicile estune source de trèsimportanteséconomies. Le patient a généralementaccèsà son dossier et peutoptimiser la prise en charge- On sort du tout molèculeoù le médicamentfaisait le lien avec le patient. Le monitoring estuneautreforme de lien.
  • Productivité : les médecinspassent trop de temps à faire de l’administration. Plus possible d’allervoir 3 spécialistesdifférents pour se faire un avis. L’hospitalisationà domicile estune source de trèsimportanteséconomies. Le patient a généralementaccèsà son dossier et peutoptimiser la prise en charge- On sort du tout molèculeoù le médicamentfaisait le lien avec le patient. Le monitoring estuneautreforme de lien.
  • Coutsabsolu de l’inefficacitémédicale.
  • Productivité : les médecinspassent trop de temps à faire de l’administration. Plus possible d’allervoir 3 spécialistesdifférents pour se faire un avis. L’hospitalisationà domicile estune source de trèsimportanteséconomies. Le patient a généralementaccèsà son dossier et peutoptimiser la prise en charge- On sort du tout molèculeoù le médicamentfaisait le lien avec le patient. Le monitoring estuneautreforme de lien.
  • Dmp 2012 oct

    1. 1. Des actes médicaux sont injustifiés dans l’OCDE.
    2. 2. 240Mds € Dépenses de santé en 2011 Déficit de 9,Mds€
    3. 3. 2eme exequo avec l’Allemagne et après les USA en % du PIB (11,6)
    4. 4. 285Mds € Budget de l’état pour 2011
    5. 5. 80Mds € Couts absolu de l’inefficacité médicale.
    6. 6. Quelques facteurs d’inefficacité- pas de gestion territoriale de la santé- Pas de limitation des soins “Vitale : une carte decrédit sans code”- trop de molécules, en trop grandes quantités- Paiement sur moyen, pas sur objectif : plus les genssont malades, plus les médecins sont riches- pas de DMP et donc pas de processus médicaloptimal.
    7. 7. Quelques facteurs d’efficacité- Productivité générale- maitrise du protocole de soin-monitoring à domicile possible- Association du patient au protocole de soin
    8. 8. Quelques facteurs d’efficacité-Evaluation des médecins et formation continuepossible.- Feed back recherche et scientifique…
    9. 9. Quelques facteurs d’efficacité- Ce n’est plus uniquement la molécule- Optimisation des interactions médicamenteuses
    10. 10. Ou en est on?Pays Budget Date Statut %GPDUSA 30mds $ 2007 Seulement 7% des praticiens sont équipés, 14% déploiement massif attendu en 2014. Pb d’interoperabilités significatifsDanemark NC 2006 Très avancé, plus de 50% des Danois ont un 11% DMPCanada 2,1Mds $ 2001 Assez avancé, complété par une base Can 10% épidémologique très complèteSingapour 140Mds 2011 Projet très ambitieux en cours US$ (1st) 9% d’implèmentation.TaiwanFrance 500M€ 2007 Projet à l’arrêt 12%UK (GP2GP) 7mds £ 2008 Projet en situation d’echec, en réorganisation NC
    11. 11. Comment ne pas réussir:- déléguer le dossier à une agence, sans supportpolitique- ne pas s’assurer qu’une norme forte et ouverteprévaut- sous-financer- Ne pas écouter les médecins- ne prévoir qu’une étape- Laisser d’autres régulateurs (CNIL…) s’en mèler

    ×