SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  6
Télécharger pour lire hors ligne
http://www.greenfacts.org/              Copyright © DG Santé et des Consommateurs de la Commission européenne.        page 1/6
http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm




                                                                                                  Source :
                                             Bancs Solaires                                       CSPC (2006)

                                                                                                  Résumé & Détails:
                                             et le rayonnement UV                                 GreenFacts (2007)




                                                              1. Introduction sur les bancs solaires...........3
Contexte - En plus de la lumière                              2. Quels sont les effets du rayonnement solaire
naturelle du soleil, les utilisateurs de                         sur la santé ?........................................3
bancs solaires en quête d’un teint hâlé                       3. Comment différents types de rayonnement
s’exposent à des quantités considérables                         UV nuisent-ils à la santé ?......................3
de rayonnement UV artificiel.                                 4. Quelles sont les implications des bancs
                                                                 solaires en matière de santé et de
Cependant, il existe des éléments de                             sécurité ?.............................................4
preuve attestant que le rayonnement UV                        5. Quelles limites établir pour le rayonnement
peut être nocif pour la santé.                                   UV des bancs solaires ?..........................4
                                                              6. Quels commentaires les résultats de cette
Quelles sont les conséquences en termes                          évaluation ont-ils suscités ?....................5
de santé et de règles de sécurité du
                                                              7. Conclusion sur le rayonnement UV et les
rayonnement UV émis naturellement par
                                                                 bancs solaires.......................................5
le soleil et du rayonnement UV émis
artificiellement par les bancs solaires ?

Une évaluation du Comité scientifique
des produits de consommation (CSPC)
de la Commission européenne


                    Les réponses à ces questions sont un résumé fidèle de l’avis scientifique
              formulé en 2006 par le Comité scientifique des produits de consommation (CSPC) :
 "Opinion on Biological effects of ultraviolet radiation relevant to health with particular reference to sunbeds for
                                                 cosmetic purposes"
http://www.greenfacts.org/              Copyright © DG Santé et des Consommateurs de la Commission européenne.   page 2/6
http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm




       La publication complète est disponible sur : http://copublications.greenfacts.org/fr/bancs-solaires/
                        et sur : http://ec.europa.eu/health/opinions2/fr/bancs-solaires/



      Ce document PDF contient le Niveau 1 d'une Co-publication de GreenFacts. Les Co-publications de GreenFacts
      sont disponibles en plusieurs langues sous forme de questions-réponses et présentées selon la structure
      originale et conviviale de GreenFacts à trois niveaux de détail croissant :

           •   Chaque question trouve une réponse courte au Niveau 1.
           •   Ces réponses sont développées en plus amples détails au Niveau 2.
           •   Le Niveau 3 n’est autre que le document source, l'avis scientifique reconnu internationalement
               et fidèlement résumé dans le Niveau 2 et plus encore dans le Niveau 1.


Toutes les Co-publications de GreenFacts en français sont disponibles sur : http://copublications.greenfacts.org/fr/
    et sur : http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm
http://www.greenfacts.org/              Copyright © DG Santé et des Consommateurs de la Commission européenne.                   page 3/6
http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm




1. Introduction sur les bancs solaires

Développés dans les années 1970, les bancs solaires ont vu leur utilisation se généraliser
dans les années 1990. Ils émettent un rayonnement ultraviolet (UV) qui permet d’obtenir
un teint hâlé, lequel apparaît après quelques expositions et s’intensifie avec des expositions
supplémentaires. Plusieurs années seront nécessaires avant que tous les effets des bancs
solaires sur la santé ne soient connus, parce que les maladies que les bancs solaires peuvent
induire, comme le cancer de la peau, mettent longtemps à se développer.


2. Quels sont les effets du rayonnement solaire sur la santé ?

2.1 L’exposition à la lumière du soleil a certains effets bénéfiques.
Elle est responsable de la production de vitamine D dans le corps,
laquelle est essentielle à la bonne santé des muscles et des os et
peut également présenter d’autres bienfaits pour la santé.
Cependant, manger des aliments riches en vitamine D ou prendre
des suppléments de vitamine D en quantités adéquates tendent à
produire les mêmes effets bénéfiques.
                                                                                                 Le risque de développer un
                                                                                                 cancer de la peau dépend
2.2 Peu de temps après l’exposition, le rayonnement UV peut                                      du type de peau
                                                                                                 Source: Dr A.R. Young
provoquer des coups de soleil, aggraver certaines maladies de la
peau et affecter le système immunitaire. Il peut également avoir des effets néfastes sur
les individus qui prennent certains médicaments ou qui utilisent des crèmes ou d’autres
produits contenant des substances chimiques particulières.

A long terme, l’exposition au rayonnement UV peut provoquer des
cancers de la peau et un vieillissement prématuré de celle-ci. Le
risque de développer un cancer de la peau dépend de la quantité
et des modes d’exposition au soleil, ainsi que du type de peau.
Dans le cas du cancer de la peau le plus meurtrier, le risque dépend
également de l’âge, de caractéristiques physiques comme les
cheveux blonds ou la présence de grains de beauté ou de taches
de rousseur, ainsi que des antécédents familiaux en matière de                                   Le rayonnement UV peut
cancers de la peau.                                                                              endommager les yeux
                                                                                                 Source: Honolulu
                                                                                                 Star-Bulletin
2.3 Le rayonnement UV peut également endommager les yeux.
A court terme, il peut causer une sorte de « coup de soleil de l’œil », une inflammation
temporaire mais douloureuse de la couche superficielle de l’œil.

A long terme, il peut augmenter le risque de développer plusieurs maladies de l’œil,
notamment la cataracte et le cancer de l’œil.


3. Comment différents types de rayonnement UV nuisent-ils à la santé ?

3.1 Les sources naturelles et artificielles de rayonnement UV ont,
à court terme, des effets similaires sur la santé, mais, étant donné
le manque de données disponibles, il est très difficile de comparer
leurs effets à long terme.

Le rayonnement UV est fondamentalement le même qu’il provienne                                   Le rayonnement UV émis
du soleil ou de sources artificielles : il comprend trois types de                               par les bancs solaires et par
                                                                                                 le soleil est
rayonnement – UVA, UVB et UVC – qui correspondent à différentes                                  fondamentalement le même
bandes de longueur d’onde. Cependant, la lumière du soleil et le
http://www.greenfacts.org/              Copyright © DG Santé et des Consommateurs de la Commission européenne.   page 4/6
http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm




rayonnement émis par différentes sources artificielles contiennent tous différentes quantités
de chacun de ces types de rayonnement. Par conséquent, les risques pour la santé liés aux
différentes sources de rayonnement UV peuvent être différents.

3.2 En général, les UVB produisent des effets à court terme sur la peau – bronzage, coup
de soleil et lésions de l’ADN – beaucoup plus importants que les UVA. On sait également
que le rayonnement UVB réduit l’activité du système immunitaire, ce qui est moins clair
pour les UVA.

Il est probable que le rayonnement UVB soit la principale cause du vieillissement prématuré
de la peau et d’un type de cancer de la peau. Cependant, pour le type de cancer de la peau
le plus meurtrier, les rôles respectifs des UVA et des UVB ne sont pas encore connus.

Etant donné que la couche d’ozone absorbe tout le rayonnement UVC émis par le soleil, les
UVC solaires ne posent pas de problème de santé. Il est peu probable que les UVC émis
par les sources artificielles endommagent la peau, mais ils peuvent provoquer de graves
dégâts aux yeux à court terme. Ils ne devraient dès lors pas être autorisés dans les bancs
solaires.


4. Quelles sont les implications des bancs solaires en matière de santé et
de sécurité ?

4.1 A court terme, l’exposition au rayonnement UV des bancs solaires peut provoquer des
réactions indésirables de la peau et réduire l’activité du système immunitaire.

A long terme, elle pourrait augmenter le risque de cancer de la peau et des yeux, et
provoquer un vieillissement prématuré de la peau.

4.2 Il se peut que les individus qui utilisent fréquemment les bancs solaires aient des taux
de vitamine D plus élevés et les os des hanches en meilleure santé. Beaucoup de gens
prétendent également se sentir mieux après avoir utilisé un banc solaire, mais aucune
explication biologique à cela n’a encore été trouvée.


5. Quelles limites établir pour le rayonnement UV des bancs solaires ?

5.1 L’effet « coup de soleil » du rayonnement UV dépend uniquement de la quantité totale
de rayonnement reçu au cours d’une séance de bronzage, et non de l’intensité ou de la
durée de l’exposition. Pour le cancer de la peau, cependant, une étude réalisée sur des
souris a montré que, pour une quantité totale déterminée de rayonnement UV reçue, le
risque de développer un cancer était plus grand lorsque l’on utilise un rayonnement plus
faible ou intermittent sur une plus longue durée.
http://www.greenfacts.org/              Copyright © DG Santé et des Consommateurs de la Commission européenne.                  page 5/6
http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm




5.2 Les limites de sécurité visant à prévenir les effets à court terme
du rayonnement UV émis par les bancs solaires, comme les coups
de soleil, dépendent du type de peau. La dose de rayonnement
UV reçue au cours de chaque séance de bronzage devrait être
suffisamment faible pour éviter le coup de soleil et, afin de réduire
au minimum le risque de coup de soleil dû à des erreurs de
minutage, la séance de banc solaire prescrite ne devrait pas durer
moins de 10 minutes. Dans tous les cas, les bancs solaires ne
devraient pas émettre plus de rayonnement UV que le soleil des
tropiques.
                                                                                                 Les scéances de banc
                                                                                                 solaire ne devraient pas
                                                                                                 durer moins de 10
Actuellement, il n’est pas possible d’établir une limite de sécurité                             minutes
pour prévenir les effets à long terme, comme le cancer de la peau,                               Source: ProcessQLIO
parce qu’il n’y a pas de dose connue en dessous de laquelle il n’existe aucun risque de
développer un cancer. Dès lors, toute valeur limite est arbitraire.


6. Quels commentaires les résultats de cette évaluation ont-ils suscités ?

Les parties intéressées ont été invitées à s’exprimer sur les résultats de cette évaluation
du Comité scientifique des produits de consommation (CSPC) de la Commission européenne.

Des personnes émanant d’organismes de santé publique ont suggéré que les risques des
bancs solaires sur la santé n’étaient pas suffisamment mis en avant, alors que des
représentants de l’industrie des bancs solaires ont suggéré le contraire. Plusieurs
commentaires ont été émis à propos des effets bénéfiques de la vitamine D pour la santé.
Globalement, il y eut de nombreux commentaires sur des points de détail, mais aucun n’a
conduit à une révision des conclusions générales.


7. Conclusion sur le rayonnement UV et les bancs solaires

Bien que l’usage des bancs solaires ait certains effets positifs pour la santé, le Comité
scientifique des produits de consommation (CSPC) de la Commission européenne est de
l’avis qu’il est probable que ceux-ci augmentent le risque de cancer de la peau et peut-être
de cancer de l’œil.

Dès lors, le CSPC estime :
      •     qu’il faudrait conseiller aux gens présentant des facteurs
            de risque connus de cancer de la peau de ne pas utiliser
            les bancs solaires. Parmi ces personnes, il y a celles qui
            ont un type de peau sensible, des taches de rousseur,
            des grains de beauté inhabituels ou multiples, ou des
            antécédents familiaux de mélanome ;
      •     qu’une protection oculaire devrait être portée à chaque
            utilisation d’un banc solaire ;                                                      Une protection oculaire
                                                                                                 devrait être portée à
      •     que les bancs solaires ne devraient pas être utilisés par                            chaque utilisation d’un banc
            les individus de moins de 18 ans, étant donné que le                                 solaire
                                                                                                 Source: consumer.org.nz.
            risque de cancer de la peau semble être particulièrement                             Photographer Murray Lloyd
            élevé quand les bancs solaires sont utilisés à un jeune
            âge.
http://www.greenfacts.org/   Copyright © DG Santé et des Consommateurs             page 6/6
                                    de la Commission européenne.




Les droits d’auteur de la Structure à Trois Niveaux utilisée pour communiquer cet avis du
CSPC appartiennent à Cogeneris sprl [voir http://www.greenfacts.org].

Contenu connexe

En vedette

Le mercure dans les ampoules à basse consommation
Le mercure dans les ampoules à basse consommationLe mercure dans les ampoules à basse consommation
Le mercure dans les ampoules à basse consommationGreenFacts
 
Menaces pour la santé publique mondiale
Menaces pour la santé publique mondialeMenaces pour la santé publique mondiale
Menaces pour la santé publique mondialeGreenFacts
 
Désertification
DésertificationDésertification
DésertificationGreenFacts
 
Piégeage et stockage du CO2
Piégeage et stockage du CO2Piégeage et stockage du CO2
Piégeage et stockage du CO2GreenFacts
 
Changement climatique dans l'Arctique
Changement climatique dans l'ArctiqueChangement climatique dans l'Arctique
Changement climatique dans l'ArctiqueGreenFacts
 
Dégradation des Ecosystèmes
Dégradation des EcosystèmesDégradation des Ecosystèmes
Dégradation des EcosystèmesGreenFacts
 
La Pêche - Données récentes
La Pêche - Données récentesLa Pêche - Données récentes
La Pêche - Données récentesGreenFacts
 
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050GreenFacts
 
Nanotechnologies
NanotechnologiesNanotechnologies
NanotechnologiesGreenFacts
 
Ressources en eau
Ressources en eauRessources en eau
Ressources en eauGreenFacts
 
Cancer de la_peau_
Cancer de la_peau_Cancer de la_peau_
Cancer de la_peau_kimbou0196
 

En vedette (14)

Les Forêts
Les ForêtsLes Forêts
Les Forêts
 
Les Dioxines
Les DioxinesLes Dioxines
Les Dioxines
 
Le mercure dans les ampoules à basse consommation
Le mercure dans les ampoules à basse consommationLe mercure dans les ampoules à basse consommation
Le mercure dans les ampoules à basse consommation
 
Menaces pour la santé publique mondiale
Menaces pour la santé publique mondialeMenaces pour la santé publique mondiale
Menaces pour la santé publique mondiale
 
Désertification
DésertificationDésertification
Désertification
 
Piégeage et stockage du CO2
Piégeage et stockage du CO2Piégeage et stockage du CO2
Piégeage et stockage du CO2
 
Changement climatique dans l'Arctique
Changement climatique dans l'ArctiqueChangement climatique dans l'Arctique
Changement climatique dans l'Arctique
 
Dégradation des Ecosystèmes
Dégradation des EcosystèmesDégradation des Ecosystèmes
Dégradation des Ecosystèmes
 
La Pêche - Données récentes
La Pêche - Données récentesLa Pêche - Données récentes
La Pêche - Données récentes
 
Les Fluorures
Les FluoruresLes Fluorures
Les Fluorures
 
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050
 
Nanotechnologies
NanotechnologiesNanotechnologies
Nanotechnologies
 
Ressources en eau
Ressources en eauRessources en eau
Ressources en eau
 
Cancer de la_peau_
Cancer de la_peau_Cancer de la_peau_
Cancer de la_peau_
 

Similaire à Bancs Solaires et le rayonnement UV

Lampes basse consommation
Lampes basse consommationLampes basse consommation
Lampes basse consommationGreenFacts
 
Cabines de bronzage
Cabines de bronzageCabines de bronzage
Cabines de bronzageChanez Sc57
 
Les champs statiques
Les champs statiquesLes champs statiques
Les champs statiquesGreenFacts
 
Spectroscopie ultraviolet-visible
Spectroscopie ultraviolet-visible Spectroscopie ultraviolet-visible
Spectroscopie ultraviolet-visible SELLANI Halima
 
Effets biologiques des rayonnements ionisants
Effets biologiques des rayonnements ionisantsEffets biologiques des rayonnements ionisants
Effets biologiques des rayonnements ionisantsAmineChahid4
 
Fiches Apprenants - Interdire bancs solaires
Fiches Apprenants - Interdire bancs solairesFiches Apprenants - Interdire bancs solaires
Fiches Apprenants - Interdire bancs solairesGroupe Traces
 
Guide du soleil 2013 : 10 conseils pour profiter du soleil en sécurité
Guide du soleil 2013 : 10 conseils pour profiter du soleil en sécuritéGuide du soleil 2013 : 10 conseils pour profiter du soleil en sécurité
Guide du soleil 2013 : 10 conseils pour profiter du soleil en sécuritéTribord
 
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...Khadija Moussayer
 
Dossier - Objectifs CERF : L’internat de radiologie... ce long fleuve pas for...
Dossier - Objectifs CERF : L’internat de radiologie... ce long fleuve pas for...Dossier - Objectifs CERF : L’internat de radiologie... ce long fleuve pas for...
Dossier - Objectifs CERF : L’internat de radiologie... ce long fleuve pas for...Réseau Pro Santé
 
Lignes Electriques - Câblages et Appareils Electroménagers
Lignes Electriques - Câblages et Appareils ElectroménagersLignes Electriques - Câblages et Appareils Electroménagers
Lignes Electriques - Câblages et Appareils ElectroménagersGreenFacts
 
Trabajo francés luz solar
Trabajo francés   luz solarTrabajo francés   luz solar
Trabajo francés luz solarana rod
 
2013session6 7
2013session6 72013session6 7
2013session6 7acvq
 
1.2 formation radioprotection des travailleurs exposés radiologues essai
1.2 formation radioprotection des travailleurs exposés radiologues essai1.2 formation radioprotection des travailleurs exposés radiologues essai
1.2 formation radioprotection des travailleurs exposés radiologues essairadiologie
 
presentation
presentationpresentation
presentationcatyaL
 

Similaire à Bancs Solaires et le rayonnement UV (17)

Lampes basse consommation
Lampes basse consommationLampes basse consommation
Lampes basse consommation
 
Cabines de bronzage
Cabines de bronzageCabines de bronzage
Cabines de bronzage
 
Cosmétique et optique
Cosmétique et optiqueCosmétique et optique
Cosmétique et optique
 
Dr. luc bodin
Dr. luc bodinDr. luc bodin
Dr. luc bodin
 
Les champs statiques
Les champs statiquesLes champs statiques
Les champs statiques
 
Spectroscopie ultraviolet-visible
Spectroscopie ultraviolet-visible Spectroscopie ultraviolet-visible
Spectroscopie ultraviolet-visible
 
Effets biologiques des rayonnements ionisants
Effets biologiques des rayonnements ionisantsEffets biologiques des rayonnements ionisants
Effets biologiques des rayonnements ionisants
 
Fiches Apprenants - Interdire bancs solaires
Fiches Apprenants - Interdire bancs solairesFiches Apprenants - Interdire bancs solaires
Fiches Apprenants - Interdire bancs solaires
 
Guide du soleil 2013 : 10 conseils pour profiter du soleil en sécurité
Guide du soleil 2013 : 10 conseils pour profiter du soleil en sécuritéGuide du soleil 2013 : 10 conseils pour profiter du soleil en sécurité
Guide du soleil 2013 : 10 conseils pour profiter du soleil en sécurité
 
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...
Organes cibles et zones sanctuaires des maladies auto immunes et systemiques ...
 
Dossier - Objectifs CERF : L’internat de radiologie... ce long fleuve pas for...
Dossier - Objectifs CERF : L’internat de radiologie... ce long fleuve pas for...Dossier - Objectifs CERF : L’internat de radiologie... ce long fleuve pas for...
Dossier - Objectifs CERF : L’internat de radiologie... ce long fleuve pas for...
 
Lignes Electriques - Câblages et Appareils Electroménagers
Lignes Electriques - Câblages et Appareils ElectroménagersLignes Electriques - Câblages et Appareils Electroménagers
Lignes Electriques - Câblages et Appareils Electroménagers
 
Trabajo francés luz solar
Trabajo francés   luz solarTrabajo francés   luz solar
Trabajo francés luz solar
 
L'irradiation
L'irradiationL'irradiation
L'irradiation
 
2013session6 7
2013session6 72013session6 7
2013session6 7
 
1.2 formation radioprotection des travailleurs exposés radiologues essai
1.2 formation radioprotection des travailleurs exposés radiologues essai1.2 formation radioprotection des travailleurs exposés radiologues essai
1.2 formation radioprotection des travailleurs exposés radiologues essai
 
presentation
presentationpresentation
presentation
 

Plus de GreenFacts

Biologie de synthèse
Biologie de synthèseBiologie de synthèse
Biologie de synthèseGreenFacts
 
Biología sintética
Biología sintéticaBiología sintética
Biología sintéticaGreenFacts
 
Synthetic biology
Synthetic biologySynthetic biology
Synthetic biologyGreenFacts
 
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...GreenFacts
 
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?GreenFacts
 
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?GreenFacts
 
¿Son seguras las obturaciones dentales?
¿Son seguras las obturaciones dentales?¿Son seguras las obturaciones dentales?
¿Son seguras las obturaciones dentales?GreenFacts
 
Are dental fillings safe?
Are dental fillings safe?Are dental fillings safe?
Are dental fillings safe?GreenFacts
 
Le bisphénol A dans les appareils médicaux
Le bisphénol A dans les appareils médicauxLe bisphénol A dans les appareils médicaux
Le bisphénol A dans les appareils médicauxGreenFacts
 
Bisphenol A in medical devices
Bisphenol A in medical devicesBisphenol A in medical devices
Bisphenol A in medical devicesGreenFacts
 
Bisphenol A in Medizinprodukten
Bisphenol A in MedizinproduktenBisphenol A in Medizinprodukten
Bisphenol A in MedizinproduktenGreenFacts
 
Bisfenol A en dispositivos médicos
Bisfenol A en dispositivos médicosBisfenol A en dispositivos médicos
Bisfenol A en dispositivos médicosGreenFacts
 
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?GreenFacts
 
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...GreenFacts
 
The essentials about vaccines and vaccination
The essentials about vaccines and vaccinationThe essentials about vaccines and vaccination
The essentials about vaccines and vaccinationGreenFacts
 
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit it
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit itAntibiotic resistance: causes, consequences and means to limit it
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit itGreenFacts
 
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...GreenFacts
 
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?GreenFacts
 
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?GreenFacts
 
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...GreenFacts
 

Plus de GreenFacts (20)

Biologie de synthèse
Biologie de synthèseBiologie de synthèse
Biologie de synthèse
 
Biología sintética
Biología sintéticaBiología sintética
Biología sintética
 
Synthetic biology
Synthetic biologySynthetic biology
Synthetic biology
 
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...
 
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?
 
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?
 
¿Son seguras las obturaciones dentales?
¿Son seguras las obturaciones dentales?¿Son seguras las obturaciones dentales?
¿Son seguras las obturaciones dentales?
 
Are dental fillings safe?
Are dental fillings safe?Are dental fillings safe?
Are dental fillings safe?
 
Le bisphénol A dans les appareils médicaux
Le bisphénol A dans les appareils médicauxLe bisphénol A dans les appareils médicaux
Le bisphénol A dans les appareils médicaux
 
Bisphenol A in medical devices
Bisphenol A in medical devicesBisphenol A in medical devices
Bisphenol A in medical devices
 
Bisphenol A in Medizinprodukten
Bisphenol A in MedizinproduktenBisphenol A in Medizinprodukten
Bisphenol A in Medizinprodukten
 
Bisfenol A en dispositivos médicos
Bisfenol A en dispositivos médicosBisfenol A en dispositivos médicos
Bisfenol A en dispositivos médicos
 
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?
 
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...
 
The essentials about vaccines and vaccination
The essentials about vaccines and vaccinationThe essentials about vaccines and vaccination
The essentials about vaccines and vaccination
 
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit it
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit itAntibiotic resistance: causes, consequences and means to limit it
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit it
 
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...
 
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?
 
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?
 
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...
 

Dernier

Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Majida Antonios, M.Ed.
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...Unidad de Espiritualidad Eudista
 

Dernier (13)

Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
 

Bancs Solaires et le rayonnement UV

  • 1. http://www.greenfacts.org/ Copyright © DG Santé et des Consommateurs de la Commission européenne. page 1/6 http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm Source : Bancs Solaires CSPC (2006) Résumé & Détails: et le rayonnement UV GreenFacts (2007) 1. Introduction sur les bancs solaires...........3 Contexte - En plus de la lumière 2. Quels sont les effets du rayonnement solaire naturelle du soleil, les utilisateurs de sur la santé ?........................................3 bancs solaires en quête d’un teint hâlé 3. Comment différents types de rayonnement s’exposent à des quantités considérables UV nuisent-ils à la santé ?......................3 de rayonnement UV artificiel. 4. Quelles sont les implications des bancs solaires en matière de santé et de Cependant, il existe des éléments de sécurité ?.............................................4 preuve attestant que le rayonnement UV 5. Quelles limites établir pour le rayonnement peut être nocif pour la santé. UV des bancs solaires ?..........................4 6. Quels commentaires les résultats de cette Quelles sont les conséquences en termes évaluation ont-ils suscités ?....................5 de santé et de règles de sécurité du 7. Conclusion sur le rayonnement UV et les rayonnement UV émis naturellement par bancs solaires.......................................5 le soleil et du rayonnement UV émis artificiellement par les bancs solaires ? Une évaluation du Comité scientifique des produits de consommation (CSPC) de la Commission européenne Les réponses à ces questions sont un résumé fidèle de l’avis scientifique formulé en 2006 par le Comité scientifique des produits de consommation (CSPC) : "Opinion on Biological effects of ultraviolet radiation relevant to health with particular reference to sunbeds for cosmetic purposes"
  • 2. http://www.greenfacts.org/ Copyright © DG Santé et des Consommateurs de la Commission européenne. page 2/6 http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm La publication complète est disponible sur : http://copublications.greenfacts.org/fr/bancs-solaires/ et sur : http://ec.europa.eu/health/opinions2/fr/bancs-solaires/ Ce document PDF contient le Niveau 1 d'une Co-publication de GreenFacts. Les Co-publications de GreenFacts sont disponibles en plusieurs langues sous forme de questions-réponses et présentées selon la structure originale et conviviale de GreenFacts à trois niveaux de détail croissant : • Chaque question trouve une réponse courte au Niveau 1. • Ces réponses sont développées en plus amples détails au Niveau 2. • Le Niveau 3 n’est autre que le document source, l'avis scientifique reconnu internationalement et fidèlement résumé dans le Niveau 2 et plus encore dans le Niveau 1. Toutes les Co-publications de GreenFacts en français sont disponibles sur : http://copublications.greenfacts.org/fr/ et sur : http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm
  • 3. http://www.greenfacts.org/ Copyright © DG Santé et des Consommateurs de la Commission européenne. page 3/6 http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm 1. Introduction sur les bancs solaires Développés dans les années 1970, les bancs solaires ont vu leur utilisation se généraliser dans les années 1990. Ils émettent un rayonnement ultraviolet (UV) qui permet d’obtenir un teint hâlé, lequel apparaît après quelques expositions et s’intensifie avec des expositions supplémentaires. Plusieurs années seront nécessaires avant que tous les effets des bancs solaires sur la santé ne soient connus, parce que les maladies que les bancs solaires peuvent induire, comme le cancer de la peau, mettent longtemps à se développer. 2. Quels sont les effets du rayonnement solaire sur la santé ? 2.1 L’exposition à la lumière du soleil a certains effets bénéfiques. Elle est responsable de la production de vitamine D dans le corps, laquelle est essentielle à la bonne santé des muscles et des os et peut également présenter d’autres bienfaits pour la santé. Cependant, manger des aliments riches en vitamine D ou prendre des suppléments de vitamine D en quantités adéquates tendent à produire les mêmes effets bénéfiques. Le risque de développer un cancer de la peau dépend 2.2 Peu de temps après l’exposition, le rayonnement UV peut du type de peau Source: Dr A.R. Young provoquer des coups de soleil, aggraver certaines maladies de la peau et affecter le système immunitaire. Il peut également avoir des effets néfastes sur les individus qui prennent certains médicaments ou qui utilisent des crèmes ou d’autres produits contenant des substances chimiques particulières. A long terme, l’exposition au rayonnement UV peut provoquer des cancers de la peau et un vieillissement prématuré de celle-ci. Le risque de développer un cancer de la peau dépend de la quantité et des modes d’exposition au soleil, ainsi que du type de peau. Dans le cas du cancer de la peau le plus meurtrier, le risque dépend également de l’âge, de caractéristiques physiques comme les cheveux blonds ou la présence de grains de beauté ou de taches de rousseur, ainsi que des antécédents familiaux en matière de Le rayonnement UV peut cancers de la peau. endommager les yeux Source: Honolulu Star-Bulletin 2.3 Le rayonnement UV peut également endommager les yeux. A court terme, il peut causer une sorte de « coup de soleil de l’œil », une inflammation temporaire mais douloureuse de la couche superficielle de l’œil. A long terme, il peut augmenter le risque de développer plusieurs maladies de l’œil, notamment la cataracte et le cancer de l’œil. 3. Comment différents types de rayonnement UV nuisent-ils à la santé ? 3.1 Les sources naturelles et artificielles de rayonnement UV ont, à court terme, des effets similaires sur la santé, mais, étant donné le manque de données disponibles, il est très difficile de comparer leurs effets à long terme. Le rayonnement UV est fondamentalement le même qu’il provienne Le rayonnement UV émis du soleil ou de sources artificielles : il comprend trois types de par les bancs solaires et par le soleil est rayonnement – UVA, UVB et UVC – qui correspondent à différentes fondamentalement le même bandes de longueur d’onde. Cependant, la lumière du soleil et le
  • 4. http://www.greenfacts.org/ Copyright © DG Santé et des Consommateurs de la Commission européenne. page 4/6 http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm rayonnement émis par différentes sources artificielles contiennent tous différentes quantités de chacun de ces types de rayonnement. Par conséquent, les risques pour la santé liés aux différentes sources de rayonnement UV peuvent être différents. 3.2 En général, les UVB produisent des effets à court terme sur la peau – bronzage, coup de soleil et lésions de l’ADN – beaucoup plus importants que les UVA. On sait également que le rayonnement UVB réduit l’activité du système immunitaire, ce qui est moins clair pour les UVA. Il est probable que le rayonnement UVB soit la principale cause du vieillissement prématuré de la peau et d’un type de cancer de la peau. Cependant, pour le type de cancer de la peau le plus meurtrier, les rôles respectifs des UVA et des UVB ne sont pas encore connus. Etant donné que la couche d’ozone absorbe tout le rayonnement UVC émis par le soleil, les UVC solaires ne posent pas de problème de santé. Il est peu probable que les UVC émis par les sources artificielles endommagent la peau, mais ils peuvent provoquer de graves dégâts aux yeux à court terme. Ils ne devraient dès lors pas être autorisés dans les bancs solaires. 4. Quelles sont les implications des bancs solaires en matière de santé et de sécurité ? 4.1 A court terme, l’exposition au rayonnement UV des bancs solaires peut provoquer des réactions indésirables de la peau et réduire l’activité du système immunitaire. A long terme, elle pourrait augmenter le risque de cancer de la peau et des yeux, et provoquer un vieillissement prématuré de la peau. 4.2 Il se peut que les individus qui utilisent fréquemment les bancs solaires aient des taux de vitamine D plus élevés et les os des hanches en meilleure santé. Beaucoup de gens prétendent également se sentir mieux après avoir utilisé un banc solaire, mais aucune explication biologique à cela n’a encore été trouvée. 5. Quelles limites établir pour le rayonnement UV des bancs solaires ? 5.1 L’effet « coup de soleil » du rayonnement UV dépend uniquement de la quantité totale de rayonnement reçu au cours d’une séance de bronzage, et non de l’intensité ou de la durée de l’exposition. Pour le cancer de la peau, cependant, une étude réalisée sur des souris a montré que, pour une quantité totale déterminée de rayonnement UV reçue, le risque de développer un cancer était plus grand lorsque l’on utilise un rayonnement plus faible ou intermittent sur une plus longue durée.
  • 5. http://www.greenfacts.org/ Copyright © DG Santé et des Consommateurs de la Commission européenne. page 5/6 http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/policy/opinions_plain_language/index_fr.htm 5.2 Les limites de sécurité visant à prévenir les effets à court terme du rayonnement UV émis par les bancs solaires, comme les coups de soleil, dépendent du type de peau. La dose de rayonnement UV reçue au cours de chaque séance de bronzage devrait être suffisamment faible pour éviter le coup de soleil et, afin de réduire au minimum le risque de coup de soleil dû à des erreurs de minutage, la séance de banc solaire prescrite ne devrait pas durer moins de 10 minutes. Dans tous les cas, les bancs solaires ne devraient pas émettre plus de rayonnement UV que le soleil des tropiques. Les scéances de banc solaire ne devraient pas durer moins de 10 Actuellement, il n’est pas possible d’établir une limite de sécurité minutes pour prévenir les effets à long terme, comme le cancer de la peau, Source: ProcessQLIO parce qu’il n’y a pas de dose connue en dessous de laquelle il n’existe aucun risque de développer un cancer. Dès lors, toute valeur limite est arbitraire. 6. Quels commentaires les résultats de cette évaluation ont-ils suscités ? Les parties intéressées ont été invitées à s’exprimer sur les résultats de cette évaluation du Comité scientifique des produits de consommation (CSPC) de la Commission européenne. Des personnes émanant d’organismes de santé publique ont suggéré que les risques des bancs solaires sur la santé n’étaient pas suffisamment mis en avant, alors que des représentants de l’industrie des bancs solaires ont suggéré le contraire. Plusieurs commentaires ont été émis à propos des effets bénéfiques de la vitamine D pour la santé. Globalement, il y eut de nombreux commentaires sur des points de détail, mais aucun n’a conduit à une révision des conclusions générales. 7. Conclusion sur le rayonnement UV et les bancs solaires Bien que l’usage des bancs solaires ait certains effets positifs pour la santé, le Comité scientifique des produits de consommation (CSPC) de la Commission européenne est de l’avis qu’il est probable que ceux-ci augmentent le risque de cancer de la peau et peut-être de cancer de l’œil. Dès lors, le CSPC estime : • qu’il faudrait conseiller aux gens présentant des facteurs de risque connus de cancer de la peau de ne pas utiliser les bancs solaires. Parmi ces personnes, il y a celles qui ont un type de peau sensible, des taches de rousseur, des grains de beauté inhabituels ou multiples, ou des antécédents familiaux de mélanome ; • qu’une protection oculaire devrait être portée à chaque utilisation d’un banc solaire ; Une protection oculaire devrait être portée à • que les bancs solaires ne devraient pas être utilisés par chaque utilisation d’un banc les individus de moins de 18 ans, étant donné que le solaire Source: consumer.org.nz. risque de cancer de la peau semble être particulièrement Photographer Murray Lloyd élevé quand les bancs solaires sont utilisés à un jeune âge.
  • 6. http://www.greenfacts.org/ Copyright © DG Santé et des Consommateurs page 6/6 de la Commission européenne. Les droits d’auteur de la Structure à Trois Niveaux utilisée pour communiquer cet avis du CSPC appartiennent à Cogeneris sprl [voir http://www.greenfacts.org].