SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  5
Télécharger pour lire hors ligne
http://www.greenfacts.org/                              Copyright © GreenFacts                                 page 1/5




                               Consensus Scientifique sur                               Source :

                                          les                                           IPCS - OMS (1998)

                                                                                        Résumé & Détails:
                                                                                        GreenFacts (2004)
                                                Dioxines


                                                        1. Que sont les dioxines ?...........................2
Contexte - Les dioxines sont                            2. Comment l’homme est-il exposé aux
principalement libérées par les activités                  dioxines ?.............................................2
humaines telles que l'incinération et                   3. Quels sont les effets des dioxines sur les
l'utilisation de combustibles. Certaines                   animaux de laboratoire ?........................2
dioxines et certains PCB « apparentés                   4. Quels sont les effets des dioxines sur la santé
aux dioxines » sont connus pour leurs                      observés chez l’homme ?........................3
effets nocifs.                                          5. Comment établir un lien entre exposition aux
                                                           dioxines et effets sur la santé ?...............3
En 2008, les faits présentés dans cette                 6. Evaluation et conclusions........................3
publication sont toujours d’actualité.
Depuis 1998, il n'y a pas eu de
changements majeurs au niveau de
notre compréhension scientifique des
dioxines, si ce n’est la confirmation de
leur nocivité. Dans l’ensemble, les
concentrations de dioxines ont depuis
continué à baisser, tant dans
l’environnement que chez les êtres
humains.


                       Ce Dossier est un résumé fidèle du rapport scientifique de consensus
                  produit en 1998 par le Programme International sur la Sécurité Chimique (IPCS)
                                  de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) :
                       "Executive Summary of the Assessment of the health risk of dioxins"

                   Le Dossier complet est disponible sur : http://www.greenfacts.org/fr/dioxines/



      Ce document PDF contient le Niveau 1 d’un Dossier GreenFacts. Les Dossiers GreenFacts sont publiés en
      plusieurs langues sous forme de questions-réponses et présentés selon la structure originale et conviviale
      de GreenFacts à trois niveaux de détail croissant :

            •   Chaque question trouve une réponse courte au Niveau 1.
            •   Ces réponses sont développées en plus amples détails au Niveau 2.
            •   Le Niveau 3 n’est autre que le document source, le rapport de consensus scientifique reconnu
                internationalement et fidèlement résumé dans le Niveau 2 et plus encore dans le Niveau 1.


        Tous les Dossiers de GreenFacts en français sont disponibles sur : http://www.greenfacts.org/fr/
http://www.greenfacts.org/                    Copyright © GreenFacts                       page 2/5




1. Que sont les dioxines ?

1.1 Le terme “dioxines” désigne un ensemble de substances chimiques organiques chlorées
présentant toutes une structure chimique similaire. Certaines de ces substances ont des
propriétés nocives, selon le nombre et la position des atomes de chlore au sein de leur
structure chimique. L'une des dioxines les plus nocives est le TCDD. Certains PCB, qui ont
des propriétés semblables à celles des dioxines, sont qualifiés de “apparentés aux dioxines”
ou “dioxin-like”.

1.2 Contrairement aux PCB, qui ont été utilisées dans plusieurs applications industrielles,
les dioxines ne font l'objet d'aucun usage. Elles sont formées involontairement et sont
essentiellement émises en tant que sous-produits d’activités humaines telles que l'incinération
et la combustion de combustibles. Dans une moindre mesure, elles trouvent également
leur origine dans des processus naturels tels que les feux de forêts et l’activité volcanique.

1.3 Les dioxines voyagent dans l’air et se déposent sur l’eau ou sur terre. Dans l’eau, les
dioxines se lient d’abord à de petites particules ou au plancton. Sur terre, elles se déposent
sur les plantes ou se lient au sol, le plus souvent sans contaminer les eaux souterraines.
En se nourrissant, les animaux accumulent les dioxines dans leurs graisses ; les
concentrations augmentent à chaque maillon de la chaîne alimentaire.


2. Comment l’homme est-il exposé aux dioxines ?

2.1 Plus de 90 % de l’apport en dioxines de l’homme provient de la nourriture,
principalement celle d’origine animale. Cet apport, calculé par rapport à leur poids, est dix
à cent fois supérieure chez les bébés nourris au sein que chez les adultes. Dans la plupart
des pays industrialisés, l’exposition aux dioxines a été réduite de près de 50 % depuis le
début des années 90.

2.2 Certaines populations locales ont été accidentellement exposées à de fortes
concentrations de dioxines, comme à Seveso (Italie) après l’explosion survenue dans une
usine chimique, ou au Japon et à Taiwan où des gens consommaient de l’huile de riz
accidentellement contaminée aux PCB et aux dioxines. Par le passé, certains ouvriers
d’usines chimiques ou d’incinération de déchets ont également été fortement exposés aux
dioxines.

2.3 Les dioxines sont lentement bio-transformées par le corps et ne sont pas facilement
éliminées. Elles ont tendance à s’accumuler dans les graisses et dans le foie. En interagissant
avec un récepteur cellulaire, les dioxines peuvent provoquer des perturbations biologiques
telles que des troubles hormonaux ou des modifications dans les fonctions cellulaires. Le
mécanisme de toxicité des dioxines est semblable chez l’homme et chez les autres vertébrés.


3. Quels sont les effets des dioxines sur les animaux de laboratoire ?

3.1 Les dioxines toxiques peuvent avoir des effets non-cancéreux sur les animaux,
perturbant leur développement, leur reproduction, leur système immunitaire, ou provoquant
des troubles liés à l’utérus. Dans les pays industrialisés, les expositions de fond auxquelles
les hommes sont exposés ont parfois atteint des concentrations à partir desquelles de tels
effets ont été observés chez les animaux.

3.2 Les tests en laboratoires montrent que le TCDD et certains autres types de dioxines
augmentent le nombre de cancers chez plusieurs espèces animales, chez les deux sexes.
http://www.greenfacts.org/                    Copyright © GreenFacts                      page 3/5




Ces dioxines n’initient pas directement de cancers, elles stimulent cependant la croissance
de cellules précancéreuses déjà existantes.


4. Quels sont les effets des dioxines sur la santé observés chez l’homme ?

4.1 Des études portant sur des ouvriers exposés accidentellement aux doses les plus
élevées de dioxines estiment que le risque de cancer augmente d’environ 40%. Cependant,
l’exposition moyenne de l’ensemble de la population est bien plus faible.

4.2 On a observé, chez les enfants de mères ayant été fortement exposées aux dioxines
et aux PCB, un certain retard dans le développement de leur système nerveux de même
que des changements dans leur comportement. Dans certains cas ces effets ont même eu
lieu à des niveaux de fond actuels. Ils sont probablement le résultat d’une exposition aux
dioxines par le placenta plutôt que par le lait maternel. Toutefois, dans l’un des cas tout au
moins, les concentrations élevées de PCB et de dioxines dans le lait maternel se sont avérées
avoir un impact sur les résutats de tests neurocomportementaux chez les enfants en bas
âge.

4.3 D'autres effets non-cancéreux observés chez les adultes exposés accidentellement à
de fortes doses de dioxines toxiques comprennent : le diabète, des maladies cardiaques et
du foie, des problèmes de peau (la chloracné par exemple), la conjonctivite, la fatigue, des
malaises et des réactions nerveuses ralenties.


5. Comment établir un lien entre exposition aux dioxines et effets sur la
santé ?

5.1 Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) de l’Organisation Mondiale
de la Santé (OMS) a proposé un modèle établissant le lien entre l’exposition au TCDD et le
développement de cancers chez l’homme. Cependant, des études menées sur des rongeurs
révèlent une grande variété de relations dose-effet.

5.2 Les modèles ne sont pas encore en mesure de prédire de manière adéquate les effets
non-cancéreux chez l’homme mais peuvent toutefois aider à comprendre les effets observés.

5.3 Il est plus compliqué d’évaluer les risques que présentent des mélanges de divers types
de dioxines. Un facteur d’équivalence toxique [voir Annexe 1, p. 5] (ou TEF [voir Annexe
 1, p. 5] pour Toxic Equivalent Factor) a été déterminé pour chaque dioxine toxique. Grâce
à ces valeurs, on peut calculer la toxicité totale de chaque mélange de dioxine en terme
d’Equivalent Toxiques [voir Annexe 1, p. 5] (ou TEQ [voir Annexe 1, p. 5] pour Toxic
Equivalent) de TCDD.


6. Evaluation et conclusions

6.1 Dans la nourriture, dans les prélèvements environnementaux et dans le lait maternel,
les concentrations de dioxines ont diminué durant les années 90. Dans la plupart des pays
industrialisés, la dose journalière de dioxines est de l’ordre de 1 à 3 pg I-TEQ [voir Annexe
 1, p. 5] par kg de poids corporel et par jour.

6.2 Lorsque le niveau d'exposition aux dioxines est très élevé, le risque de tous les cancers
considérés ensemble semble augmenter. Parmi les effets non-cancéreux observés, on
retrouve les maladies cardio-vasculaires, le diabète, de même que des changements dans
http://www.greenfacts.org/                   Copyright © GreenFacts                     page 4/5




la composition du sang. Les enfants en bas âge dont la mère a été fortement exposée aux
dioxines accidentellement ont par ailleurs montré de graves troubles du développement et
du système nerveux.

6.3 L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a établi une Dose Journalière Tolérable
(DJT) de 1 à 4 pg I-TEQ [voir Annexe 1, p. 5] par kg de poids corporel et par jour. Le
plafond de 4 pg est provisoire, l’objectif final étant de réduire la dose de dioxines chez
l’homme à moins de 1 pg I-TEQ par kg de poids corporel et par jour. Cette valeur a été
déterminée en fonction des doses minimales qui ont un effet nocif sur les animaux de
laboratoire, divisées par un coefficient de sécurité de 10. Cette Dose Journalière Tolérable
(DJT) doit être considérée comme une moyenne sur toute une vie, ce qui signifie que cette
valeur peut être dépassée occasionnellement durant de courtes périodes sans conséquences
attendues pour la santé.

6.4 Bien que les bébés nourris au sein soient davantage exposés aux dioxines, dans des
conditions normales, les nombreux effets bénéfiques du lait maternel l’emportent
généralement sur les risques. Les concentrations de dioxines dans le lait maternel ont été
réduites depuis le début des années 90.

Note de l'éditeur: En 2008, les conclusions présentées dans cette publication sont toujours
d’actualité. Depuis 1998, il n'y a pas eu de changements majeurs au niveau de notre
compréhension scientifique des dioxines, si ce n’est la confirmation de leur nocivité. Dans
l’ensemble, les concentrations de dioxines ont depuis continué à baisser, tant dans
l’environnement que chez les êtres humains.
http://www.greenfacts.org/                          Copyright © GreenFacts                                             page 5/5




Annexe

Annexe 1:
Système d'Equivalence Toxique (TEF & TEQ)

Les dioxines sont généralement présentes dans des mélanges contenant plusieurs types
de dioxines et composés apparentés aux dioxines (" dioxin-like "), chacun ayant un degré
de toxicité spécifique. Afin de pouvoir exprimer la toxicité globale d'un tel mélange en une
seule valeur, le concept d' " Equivalents Toxiques Internationaux " (ou I-TEQ pour
International Toxic Equivalents) fut créé.

Le système d' " Equivalents Toxiques " (TEQ) exprime la toxicité relative de chaque
composé moins toxique en tant que fraction de la toxicité du TCDD le plus toxique. Chaque
composé se voit attribué un " Facteur d'Equivalence Toxique " (ou TEF pour Toxic
Equivalent Factor). Ce coefficient de pondération indique le degré de toxicité par rapport
au 2,3,7,8-TCDD, auquel une valeur de référence de 1 a été donné.

Pour calculer l'équivalent toxique global d'un mélange de dioxines par rapport au TCDD,
les quantités de chaque composé toxique sont multipliées par leur Facteur d'Equivalence
Toxique (TEF) respectif, et ensuite additionnées.

Le système TEQ concerne uniquement les effets néfastes (ex : le cancer) découlant
d'interactions avec les récepteurs cellulaires Ah. De fait, les autres effets toxiques des
dioxines et des composés Apparenté aux dioxines apparentés aux dioxines (" dioxin-like ")
ne sont pas quantifiés par cette méthode. Les valeurs des Facteurs d'Equivalence Toxique
(TEF) changent pour différentes espèces d'animaux.

Deux systèmes:


        1.      I-TEF et I-TEQ: Le plus vieux système d'Equivalence Toxique International (I-TEQ) mis au point par l'Organisation
                du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), initialement établi en 1989 et étendu et actualisé par après.
        2.      WHO-TEF and WHO-TEQ(ou, de l'anglais, WHO-TEF et WHO-TEQ, ou plus couramment encore abrégés TEF
                ou TEQ) : Plus récemment, l'Organisation Mondiale du Commerce (OMS ) a suggéré que soient modifiées les
                valeurs des Facteurs d'Equivalence Toxiques (voir niveau 3, question 5.3.1, " table 3. WHO TEFs for human risk
                assessment ").


En moyenne, quand on utilise les I-TEF, les résultats des calculs d'équivalence toxique sont
environ 10% plus élevés que quand on utilise les TEF-OMS. Certains textes présentant des
chiffres oublient parfois de préciser s'il s'agit d'I-TEQ ou de TEQ, ce qui rend impossible de
savoir quels TEF ont été utilisés.

Voir également, en anglais, le point 5.3. du niveau 2 du dossier dioxines: "How are dioxin
mixtures accounted for? [voir http://www.greenfacts.org/fr/dioxines/l-2/dioxins-5.htm#a3]"

Contenu connexe

Tendances

Biodiversité - Perspectives mondiales
Biodiversité - Perspectives mondialesBiodiversité - Perspectives mondiales
Biodiversité - Perspectives mondialesGreenFacts
 
Echos science :La biodiversite qui nous entourent
Echos science :La biodiversite qui nous entourentEchos science :La biodiversite qui nous entourent
Echos science :La biodiversite qui nous entourentCaroline Blanc
 
2010 ice - mémoire
2010   ice - mémoire2010   ice - mémoire
2010 ice - mémoireHubert Jouan
 
Réconcilier développement économique et développement humain
Réconcilier développement économique et développement humainRéconcilier développement économique et développement humain
Réconcilier développement économique et développement humainADHERE RH
 
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...csfd
 
Développement durable
Développement durableDéveloppement durable
Développement durableMehdi Bouriche
 
L'Insoutenabilité de notre modèle de développement
L'Insoutenabilité de notre modèle de développementL'Insoutenabilité de notre modèle de développement
L'Insoutenabilité de notre modèle de développementAlain Ducass
 
Travaux bio
Travaux bioTravaux bio
Travaux bioarlettaz
 
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963Yann Lefebvre
 
Protection captage de l'eau potable en France
Protection captage de l'eau potable en FranceProtection captage de l'eau potable en France
Protection captage de l'eau potable en FrancePatrickTanz
 
Sécurité de l’eau pour une planète sous pression
Sécurité de l’eau pour une  planète sous pressionSécurité de l’eau pour une  planète sous pression
Sécurité de l’eau pour une planète sous pressionCherif Samsedine Sarr
 
Changement Climatique - Mise à jour 2007
Changement Climatique - Mise à jour 2007Changement Climatique - Mise à jour 2007
Changement Climatique - Mise à jour 2007GreenFacts
 
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatiqueLivret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatiquedavid zentao
 
Impact des pesticides sur les abeilles et les autres pollinisateurs
Impact des pesticides sur les abeilles et les autres pollinisateursImpact des pesticides sur les abeilles et les autres pollinisateurs
Impact des pesticides sur les abeilles et les autres pollinisateursSaid Fagouri
 
Programme Climateweek Hd
Programme Climateweek HdProgramme Climateweek Hd
Programme Climateweek Hdsogobs
 
Présentation M.Nicloux DREAL Alsace
Présentation M.Nicloux DREAL AlsacePrésentation M.Nicloux DREAL Alsace
Présentation M.Nicloux DREAL AlsaceCCICCA
 

Tendances (19)

Biodiversité - Perspectives mondiales
Biodiversité - Perspectives mondialesBiodiversité - Perspectives mondiales
Biodiversité - Perspectives mondiales
 
Echos science :La biodiversite qui nous entourent
Echos science :La biodiversite qui nous entourentEchos science :La biodiversite qui nous entourent
Echos science :La biodiversite qui nous entourent
 
2010 ice - mémoire
2010   ice - mémoire2010   ice - mémoire
2010 ice - mémoire
 
Réconcilier développement économique et développement humain
Réconcilier développement économique et développement humainRéconcilier développement économique et développement humain
Réconcilier développement économique et développement humain
 
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...
 
Développement durable
Développement durableDéveloppement durable
Développement durable
 
Evaluation de l’efficacité des politiques Environnementales : Rapport (Aveni...
 Evaluation de l’efficacité des politiques Environnementales : Rapport (Aveni... Evaluation de l’efficacité des politiques Environnementales : Rapport (Aveni...
Evaluation de l’efficacité des politiques Environnementales : Rapport (Aveni...
 
Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien...
 Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien... Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien...
Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien...
 
L'Insoutenabilité de notre modèle de développement
L'Insoutenabilité de notre modèle de développementL'Insoutenabilité de notre modèle de développement
L'Insoutenabilité de notre modèle de développement
 
Travaux bio
Travaux bioTravaux bio
Travaux bio
 
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963
 
Protection captage de l'eau potable en France
Protection captage de l'eau potable en FranceProtection captage de l'eau potable en France
Protection captage de l'eau potable en France
 
Sécurité de l’eau pour une planète sous pression
Sécurité de l’eau pour une  planète sous pressionSécurité de l’eau pour une  planète sous pression
Sécurité de l’eau pour une planète sous pression
 
La politique environnementale de gestion du littoral et du milieu marin, M. ...
 La politique environnementale de gestion du littoral et du milieu marin, M. ... La politique environnementale de gestion du littoral et du milieu marin, M. ...
La politique environnementale de gestion du littoral et du milieu marin, M. ...
 
Changement Climatique - Mise à jour 2007
Changement Climatique - Mise à jour 2007Changement Climatique - Mise à jour 2007
Changement Climatique - Mise à jour 2007
 
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatiqueLivret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
 
Impact des pesticides sur les abeilles et les autres pollinisateurs
Impact des pesticides sur les abeilles et les autres pollinisateursImpact des pesticides sur les abeilles et les autres pollinisateurs
Impact des pesticides sur les abeilles et les autres pollinisateurs
 
Programme Climateweek Hd
Programme Climateweek HdProgramme Climateweek Hd
Programme Climateweek Hd
 
Présentation M.Nicloux DREAL Alsace
Présentation M.Nicloux DREAL AlsacePrésentation M.Nicloux DREAL Alsace
Présentation M.Nicloux DREAL Alsace
 

En vedette

Les problématiques-liées-à-l’eau-en-france1
Les problématiques-liées-à-l’eau-en-france1Les problématiques-liées-à-l’eau-en-france1
Les problématiques-liées-à-l’eau-en-france1leticiaprofesor
 
Copier cours plasturgie (version 00)
Copier cours plasturgie (version 00)Copier cours plasturgie (version 00)
Copier cours plasturgie (version 00)Ahmed Manai
 
Piégeage et stockage du CO2
Piégeage et stockage du CO2Piégeage et stockage du CO2
Piégeage et stockage du CO2GreenFacts
 
Champs électromagnétiques
Champs électromagnétiquesChamps électromagnétiques
Champs électromagnétiquesGreenFacts
 
Les plastiques - Applications industrielles
Les plastiques - Applications industriellesLes plastiques - Applications industrielles
Les plastiques - Applications industriellesMireille Rioux
 
Développement des bioplastiques en Europe et cadre législatif
Développement des bioplastiques en Europe et cadre législatifDéveloppement des bioplastiques en Europe et cadre législatif
Développement des bioplastiques en Europe et cadre législatifSherbrooke Innopole
 
2008 octobre protegez vous
2008 octobre protegez vous2008 octobre protegez vous
2008 octobre protegez vousCadeaux Tendance
 
éCosystème bri et gui (1)
éCosystème bri et gui (1)éCosystème bri et gui (1)
éCosystème bri et gui (1)GuiBou0136
 
Retombées dioxines Roncq Halluin
Retombées dioxines Roncq HalluinRetombées dioxines Roncq Halluin
Retombées dioxines Roncq Halluinjeanlefebvre
 

En vedette (15)

Diapoplastique
DiapoplastiqueDiapoplastique
Diapoplastique
 
Les problématiques-liées-à-l’eau-en-france1
Les problématiques-liées-à-l’eau-en-france1Les problématiques-liées-à-l’eau-en-france1
Les problématiques-liées-à-l’eau-en-france1
 
Copier cours plasturgie (version 00)
Copier cours plasturgie (version 00)Copier cours plasturgie (version 00)
Copier cours plasturgie (version 00)
 
Piégeage et stockage du CO2
Piégeage et stockage du CO2Piégeage et stockage du CO2
Piégeage et stockage du CO2
 
Champs électromagnétiques
Champs électromagnétiquesChamps électromagnétiques
Champs électromagnétiques
 
Laurie
LaurieLaurie
Laurie
 
Etude Du Pet
Etude Du PetEtude Du Pet
Etude Du Pet
 
Les plastiques - Applications industrielles
Les plastiques - Applications industriellesLes plastiques - Applications industrielles
Les plastiques - Applications industrielles
 
Diapo
DiapoDiapo
Diapo
 
Eau embouteillee
Eau embouteilleeEau embouteillee
Eau embouteillee
 
Eau Embouteille
Eau EmbouteilleEau Embouteille
Eau Embouteille
 
Développement des bioplastiques en Europe et cadre législatif
Développement des bioplastiques en Europe et cadre législatifDéveloppement des bioplastiques en Europe et cadre législatif
Développement des bioplastiques en Europe et cadre législatif
 
2008 octobre protegez vous
2008 octobre protegez vous2008 octobre protegez vous
2008 octobre protegez vous
 
éCosystème bri et gui (1)
éCosystème bri et gui (1)éCosystème bri et gui (1)
éCosystème bri et gui (1)
 
Retombées dioxines Roncq Halluin
Retombées dioxines Roncq HalluinRetombées dioxines Roncq Halluin
Retombées dioxines Roncq Halluin
 

Similaire à Les Dioxines

Phtalates - Di-butyl phtalate
Phtalates - Di-butyl phtalatePhtalates - Di-butyl phtalate
Phtalates - Di-butyl phtalateGreenFacts
 
Phtalates Di-butyl phtalate
Phtalates Di-butyl phtalatePhtalates Di-butyl phtalate
Phtalates Di-butyl phtalateGreenFacts
 
Pollution de l'air - Particules en suspension
Pollution de l'air - Particules en suspensionPollution de l'air - Particules en suspension
Pollution de l'air - Particules en suspensionGreenFacts
 
Désinfectants de l'eau & les sous-produits de désinfection
Désinfectants de l'eau & les sous-produits de désinfectionDésinfectants de l'eau & les sous-produits de désinfection
Désinfectants de l'eau & les sous-produits de désinfectionGreenFacts
 
Perturbateurs Endocriniens
Perturbateurs EndocriniensPerturbateurs Endocriniens
Perturbateurs EndocriniensGreenFacts
 
Phtalates Di-iso-décyl-phtalate et Di-iso-nonyl phtalate
Phtalates Di-iso-décyl-phtalate et Di-iso-nonyl phtalatePhtalates Di-iso-décyl-phtalate et Di-iso-nonyl phtalate
Phtalates Di-iso-décyl-phtalate et Di-iso-nonyl phtalateGreenFacts
 
PCB - Polychlorobiphényles
PCB - PolychlorobiphénylesPCB - Polychlorobiphényles
PCB - PolychlorobiphénylesGreenFacts
 
Pollution de l'air par le Dioxyde d'azote
Pollution de l'air par le Dioxyde d'azotePollution de l'air par le Dioxyde d'azote
Pollution de l'air par le Dioxyde d'azoteGreenFacts
 
Santé-environnement, des liens de chaque instant
Santé-environnement, des liens de chaque instantSanté-environnement, des liens de chaque instant
Santé-environnement, des liens de chaque instantmcerennes
 
Tabac - Tabagisme actif et passif
Tabac - Tabagisme actif et passifTabac - Tabagisme actif et passif
Tabac - Tabagisme actif et passifGreenFacts
 
Projet finale finale (1)(2)
Projet finale finale (1)(2)Projet finale finale (1)(2)
Projet finale finale (1)(2)mitzy93
 
Maladies Respiratoires chez les enfants
Maladies Respiratoires chez les enfantsMaladies Respiratoires chez les enfants
Maladies Respiratoires chez les enfantsGreenFacts
 
Pollution du sol et de la nappe phréatique
Pollution du sol et de la nappe phréatiquePollution du sol et de la nappe phréatique
Pollution du sol et de la nappe phréatiquemitzy93
 
Qualité de l’air intérieur
Qualité de l’air intérieurQualité de l’air intérieur
Qualité de l’air intérieurGreenFacts
 
Triclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiquesTriclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiquesGreenFacts
 
Pollution de l'air - Ozone
Pollution de l'air - OzonePollution de l'air - Ozone
Pollution de l'air - OzoneGreenFacts
 
01 Toxicologie la science des poisons au service de l'homme
01 Toxicologie la science des poisons au service de l'homme01 Toxicologie la science des poisons au service de l'homme
01 Toxicologie la science des poisons au service de l'hommeFrançois PARANT
 
Les Plantes Génétiquement Modifiées
Les Plantes Génétiquement ModifiéesLes Plantes Génétiquement Modifiées
Les Plantes Génétiquement ModifiéesGreenFacts
 

Similaire à Les Dioxines (20)

Phtalates - Di-butyl phtalate
Phtalates - Di-butyl phtalatePhtalates - Di-butyl phtalate
Phtalates - Di-butyl phtalate
 
Phtalates Di-butyl phtalate
Phtalates Di-butyl phtalatePhtalates Di-butyl phtalate
Phtalates Di-butyl phtalate
 
Pollution de l'air - Particules en suspension
Pollution de l'air - Particules en suspensionPollution de l'air - Particules en suspension
Pollution de l'air - Particules en suspension
 
Désinfectants de l'eau & les sous-produits de désinfection
Désinfectants de l'eau & les sous-produits de désinfectionDésinfectants de l'eau & les sous-produits de désinfection
Désinfectants de l'eau & les sous-produits de désinfection
 
Perturbateurs Endocriniens
Perturbateurs EndocriniensPerturbateurs Endocriniens
Perturbateurs Endocriniens
 
Phtalates Di-iso-décyl-phtalate et Di-iso-nonyl phtalate
Phtalates Di-iso-décyl-phtalate et Di-iso-nonyl phtalatePhtalates Di-iso-décyl-phtalate et Di-iso-nonyl phtalate
Phtalates Di-iso-décyl-phtalate et Di-iso-nonyl phtalate
 
PCB - Polychlorobiphényles
PCB - PolychlorobiphénylesPCB - Polychlorobiphényles
PCB - Polychlorobiphényles
 
Pollution de l'air par le Dioxyde d'azote
Pollution de l'air par le Dioxyde d'azotePollution de l'air par le Dioxyde d'azote
Pollution de l'air par le Dioxyde d'azote
 
Santé-environnement, des liens de chaque instant
Santé-environnement, des liens de chaque instantSanté-environnement, des liens de chaque instant
Santé-environnement, des liens de chaque instant
 
Tabac - Tabagisme actif et passif
Tabac - Tabagisme actif et passifTabac - Tabagisme actif et passif
Tabac - Tabagisme actif et passif
 
Projet finale finale (1)(2)
Projet finale finale (1)(2)Projet finale finale (1)(2)
Projet finale finale (1)(2)
 
Maladies Respiratoires chez les enfants
Maladies Respiratoires chez les enfantsMaladies Respiratoires chez les enfants
Maladies Respiratoires chez les enfants
 
Pollution du sol et de la nappe phréatique
Pollution du sol et de la nappe phréatiquePollution du sol et de la nappe phréatique
Pollution du sol et de la nappe phréatique
 
Qualité de l’air intérieur
Qualité de l’air intérieurQualité de l’air intérieur
Qualité de l’air intérieur
 
Le Bore
Le BoreLe Bore
Le Bore
 
Triclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiquesTriclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiques
 
Pollution de l'air - Ozone
Pollution de l'air - OzonePollution de l'air - Ozone
Pollution de l'air - Ozone
 
Les Fluorures
Les FluoruresLes Fluorures
Les Fluorures
 
01 Toxicologie la science des poisons au service de l'homme
01 Toxicologie la science des poisons au service de l'homme01 Toxicologie la science des poisons au service de l'homme
01 Toxicologie la science des poisons au service de l'homme
 
Les Plantes Génétiquement Modifiées
Les Plantes Génétiquement ModifiéesLes Plantes Génétiquement Modifiées
Les Plantes Génétiquement Modifiées
 

Plus de GreenFacts

Biologie de synthèse
Biologie de synthèseBiologie de synthèse
Biologie de synthèseGreenFacts
 
Biología sintética
Biología sintéticaBiología sintética
Biología sintéticaGreenFacts
 
Synthetic biology
Synthetic biologySynthetic biology
Synthetic biologyGreenFacts
 
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...GreenFacts
 
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?GreenFacts
 
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?GreenFacts
 
¿Son seguras las obturaciones dentales?
¿Son seguras las obturaciones dentales?¿Son seguras las obturaciones dentales?
¿Son seguras las obturaciones dentales?GreenFacts
 
Are dental fillings safe?
Are dental fillings safe?Are dental fillings safe?
Are dental fillings safe?GreenFacts
 
Le bisphénol A dans les appareils médicaux
Le bisphénol A dans les appareils médicauxLe bisphénol A dans les appareils médicaux
Le bisphénol A dans les appareils médicauxGreenFacts
 
Bisphenol A in medical devices
Bisphenol A in medical devicesBisphenol A in medical devices
Bisphenol A in medical devicesGreenFacts
 
Bisphenol A in Medizinprodukten
Bisphenol A in MedizinproduktenBisphenol A in Medizinprodukten
Bisphenol A in MedizinproduktenGreenFacts
 
Bisfenol A en dispositivos médicos
Bisfenol A en dispositivos médicosBisfenol A en dispositivos médicos
Bisfenol A en dispositivos médicosGreenFacts
 
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?GreenFacts
 
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...GreenFacts
 
The essentials about vaccines and vaccination
The essentials about vaccines and vaccinationThe essentials about vaccines and vaccination
The essentials about vaccines and vaccinationGreenFacts
 
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit it
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit itAntibiotic resistance: causes, consequences and means to limit it
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit itGreenFacts
 
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...GreenFacts
 
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?GreenFacts
 
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?GreenFacts
 
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...GreenFacts
 

Plus de GreenFacts (20)

Biologie de synthèse
Biologie de synthèseBiologie de synthèse
Biologie de synthèse
 
Biología sintética
Biología sintéticaBiología sintética
Biología sintética
 
Synthetic biology
Synthetic biologySynthetic biology
Synthetic biology
 
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...
L’utilisation de cosmétiques contenant de la silice sous forme nano est-elle ...
 
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?
¿Son seguros los cosméticos que contienen sílice en nanoforma?
 
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?
Les produits d’obturation dentaire sont-ils sans danger ?
 
¿Son seguras las obturaciones dentales?
¿Son seguras las obturaciones dentales?¿Son seguras las obturaciones dentales?
¿Son seguras las obturaciones dentales?
 
Are dental fillings safe?
Are dental fillings safe?Are dental fillings safe?
Are dental fillings safe?
 
Le bisphénol A dans les appareils médicaux
Le bisphénol A dans les appareils médicauxLe bisphénol A dans les appareils médicaux
Le bisphénol A dans les appareils médicaux
 
Bisphenol A in medical devices
Bisphenol A in medical devicesBisphenol A in medical devices
Bisphenol A in medical devices
 
Bisphenol A in Medizinprodukten
Bisphenol A in MedizinproduktenBisphenol A in Medizinprodukten
Bisphenol A in Medizinprodukten
 
Bisfenol A en dispositivos médicos
Bisfenol A en dispositivos médicosBisfenol A en dispositivos médicos
Bisfenol A en dispositivos médicos
 
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?
L’exposition aux champs électromagnétiques est-elle dangereuse pour la santé ?
 
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...
Climate Change mitigation: practical measures to limit global warming IPCC re...
 
The essentials about vaccines and vaccination
The essentials about vaccines and vaccinationThe essentials about vaccines and vaccination
The essentials about vaccines and vaccination
 
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit it
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit itAntibiotic resistance: causes, consequences and means to limit it
Antibiotic resistance: causes, consequences and means to limit it
 
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...
Protectores solares con dióxido de titanio en forma de nanopartículas. ¿Un ri...
 
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?
Sunscreens with titanium dioxide as nanoparticles. Health risks?
 
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?
Sonnenschutzmittel mit Titandioxid in Nanopartikelform. Gesundheitsrisiken?
 
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...
Produits solaires avec des nanoparticules de dioxyde de titane. Des risques p...
 

Dernier

Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationLeBaobabBleu1
 
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfssuser6041d32
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbainesSocratis Vasiopoulos
 
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxSaint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxMartin M Flynn
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024IEN_Jonzac
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesLeBaobabBleu1
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en FranceTxaruka
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseTxaruka
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
complement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptxcomplement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptxIbrahimBasallam
 
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptxModesteTiemele
 
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean EudesNeuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean EudesUnidad de Espiritualidad Eudista
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONfrizzole
 

Dernier (14)

Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxSaint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
complement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptxcomplement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptx
 
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
 
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean EudesNeuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
 

Les Dioxines

  • 1. http://www.greenfacts.org/ Copyright © GreenFacts page 1/5 Consensus Scientifique sur Source : les IPCS - OMS (1998) Résumé & Détails: GreenFacts (2004) Dioxines 1. Que sont les dioxines ?...........................2 Contexte - Les dioxines sont 2. Comment l’homme est-il exposé aux principalement libérées par les activités dioxines ?.............................................2 humaines telles que l'incinération et 3. Quels sont les effets des dioxines sur les l'utilisation de combustibles. Certaines animaux de laboratoire ?........................2 dioxines et certains PCB « apparentés 4. Quels sont les effets des dioxines sur la santé aux dioxines » sont connus pour leurs observés chez l’homme ?........................3 effets nocifs. 5. Comment établir un lien entre exposition aux dioxines et effets sur la santé ?...............3 En 2008, les faits présentés dans cette 6. Evaluation et conclusions........................3 publication sont toujours d’actualité. Depuis 1998, il n'y a pas eu de changements majeurs au niveau de notre compréhension scientifique des dioxines, si ce n’est la confirmation de leur nocivité. Dans l’ensemble, les concentrations de dioxines ont depuis continué à baisser, tant dans l’environnement que chez les êtres humains. Ce Dossier est un résumé fidèle du rapport scientifique de consensus produit en 1998 par le Programme International sur la Sécurité Chimique (IPCS) de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : "Executive Summary of the Assessment of the health risk of dioxins" Le Dossier complet est disponible sur : http://www.greenfacts.org/fr/dioxines/ Ce document PDF contient le Niveau 1 d’un Dossier GreenFacts. Les Dossiers GreenFacts sont publiés en plusieurs langues sous forme de questions-réponses et présentés selon la structure originale et conviviale de GreenFacts à trois niveaux de détail croissant : • Chaque question trouve une réponse courte au Niveau 1. • Ces réponses sont développées en plus amples détails au Niveau 2. • Le Niveau 3 n’est autre que le document source, le rapport de consensus scientifique reconnu internationalement et fidèlement résumé dans le Niveau 2 et plus encore dans le Niveau 1. Tous les Dossiers de GreenFacts en français sont disponibles sur : http://www.greenfacts.org/fr/
  • 2. http://www.greenfacts.org/ Copyright © GreenFacts page 2/5 1. Que sont les dioxines ? 1.1 Le terme “dioxines” désigne un ensemble de substances chimiques organiques chlorées présentant toutes une structure chimique similaire. Certaines de ces substances ont des propriétés nocives, selon le nombre et la position des atomes de chlore au sein de leur structure chimique. L'une des dioxines les plus nocives est le TCDD. Certains PCB, qui ont des propriétés semblables à celles des dioxines, sont qualifiés de “apparentés aux dioxines” ou “dioxin-like”. 1.2 Contrairement aux PCB, qui ont été utilisées dans plusieurs applications industrielles, les dioxines ne font l'objet d'aucun usage. Elles sont formées involontairement et sont essentiellement émises en tant que sous-produits d’activités humaines telles que l'incinération et la combustion de combustibles. Dans une moindre mesure, elles trouvent également leur origine dans des processus naturels tels que les feux de forêts et l’activité volcanique. 1.3 Les dioxines voyagent dans l’air et se déposent sur l’eau ou sur terre. Dans l’eau, les dioxines se lient d’abord à de petites particules ou au plancton. Sur terre, elles se déposent sur les plantes ou se lient au sol, le plus souvent sans contaminer les eaux souterraines. En se nourrissant, les animaux accumulent les dioxines dans leurs graisses ; les concentrations augmentent à chaque maillon de la chaîne alimentaire. 2. Comment l’homme est-il exposé aux dioxines ? 2.1 Plus de 90 % de l’apport en dioxines de l’homme provient de la nourriture, principalement celle d’origine animale. Cet apport, calculé par rapport à leur poids, est dix à cent fois supérieure chez les bébés nourris au sein que chez les adultes. Dans la plupart des pays industrialisés, l’exposition aux dioxines a été réduite de près de 50 % depuis le début des années 90. 2.2 Certaines populations locales ont été accidentellement exposées à de fortes concentrations de dioxines, comme à Seveso (Italie) après l’explosion survenue dans une usine chimique, ou au Japon et à Taiwan où des gens consommaient de l’huile de riz accidentellement contaminée aux PCB et aux dioxines. Par le passé, certains ouvriers d’usines chimiques ou d’incinération de déchets ont également été fortement exposés aux dioxines. 2.3 Les dioxines sont lentement bio-transformées par le corps et ne sont pas facilement éliminées. Elles ont tendance à s’accumuler dans les graisses et dans le foie. En interagissant avec un récepteur cellulaire, les dioxines peuvent provoquer des perturbations biologiques telles que des troubles hormonaux ou des modifications dans les fonctions cellulaires. Le mécanisme de toxicité des dioxines est semblable chez l’homme et chez les autres vertébrés. 3. Quels sont les effets des dioxines sur les animaux de laboratoire ? 3.1 Les dioxines toxiques peuvent avoir des effets non-cancéreux sur les animaux, perturbant leur développement, leur reproduction, leur système immunitaire, ou provoquant des troubles liés à l’utérus. Dans les pays industrialisés, les expositions de fond auxquelles les hommes sont exposés ont parfois atteint des concentrations à partir desquelles de tels effets ont été observés chez les animaux. 3.2 Les tests en laboratoires montrent que le TCDD et certains autres types de dioxines augmentent le nombre de cancers chez plusieurs espèces animales, chez les deux sexes.
  • 3. http://www.greenfacts.org/ Copyright © GreenFacts page 3/5 Ces dioxines n’initient pas directement de cancers, elles stimulent cependant la croissance de cellules précancéreuses déjà existantes. 4. Quels sont les effets des dioxines sur la santé observés chez l’homme ? 4.1 Des études portant sur des ouvriers exposés accidentellement aux doses les plus élevées de dioxines estiment que le risque de cancer augmente d’environ 40%. Cependant, l’exposition moyenne de l’ensemble de la population est bien plus faible. 4.2 On a observé, chez les enfants de mères ayant été fortement exposées aux dioxines et aux PCB, un certain retard dans le développement de leur système nerveux de même que des changements dans leur comportement. Dans certains cas ces effets ont même eu lieu à des niveaux de fond actuels. Ils sont probablement le résultat d’une exposition aux dioxines par le placenta plutôt que par le lait maternel. Toutefois, dans l’un des cas tout au moins, les concentrations élevées de PCB et de dioxines dans le lait maternel se sont avérées avoir un impact sur les résutats de tests neurocomportementaux chez les enfants en bas âge. 4.3 D'autres effets non-cancéreux observés chez les adultes exposés accidentellement à de fortes doses de dioxines toxiques comprennent : le diabète, des maladies cardiaques et du foie, des problèmes de peau (la chloracné par exemple), la conjonctivite, la fatigue, des malaises et des réactions nerveuses ralenties. 5. Comment établir un lien entre exposition aux dioxines et effets sur la santé ? 5.1 Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a proposé un modèle établissant le lien entre l’exposition au TCDD et le développement de cancers chez l’homme. Cependant, des études menées sur des rongeurs révèlent une grande variété de relations dose-effet. 5.2 Les modèles ne sont pas encore en mesure de prédire de manière adéquate les effets non-cancéreux chez l’homme mais peuvent toutefois aider à comprendre les effets observés. 5.3 Il est plus compliqué d’évaluer les risques que présentent des mélanges de divers types de dioxines. Un facteur d’équivalence toxique [voir Annexe 1, p. 5] (ou TEF [voir Annexe 1, p. 5] pour Toxic Equivalent Factor) a été déterminé pour chaque dioxine toxique. Grâce à ces valeurs, on peut calculer la toxicité totale de chaque mélange de dioxine en terme d’Equivalent Toxiques [voir Annexe 1, p. 5] (ou TEQ [voir Annexe 1, p. 5] pour Toxic Equivalent) de TCDD. 6. Evaluation et conclusions 6.1 Dans la nourriture, dans les prélèvements environnementaux et dans le lait maternel, les concentrations de dioxines ont diminué durant les années 90. Dans la plupart des pays industrialisés, la dose journalière de dioxines est de l’ordre de 1 à 3 pg I-TEQ [voir Annexe 1, p. 5] par kg de poids corporel et par jour. 6.2 Lorsque le niveau d'exposition aux dioxines est très élevé, le risque de tous les cancers considérés ensemble semble augmenter. Parmi les effets non-cancéreux observés, on retrouve les maladies cardio-vasculaires, le diabète, de même que des changements dans
  • 4. http://www.greenfacts.org/ Copyright © GreenFacts page 4/5 la composition du sang. Les enfants en bas âge dont la mère a été fortement exposée aux dioxines accidentellement ont par ailleurs montré de graves troubles du développement et du système nerveux. 6.3 L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a établi une Dose Journalière Tolérable (DJT) de 1 à 4 pg I-TEQ [voir Annexe 1, p. 5] par kg de poids corporel et par jour. Le plafond de 4 pg est provisoire, l’objectif final étant de réduire la dose de dioxines chez l’homme à moins de 1 pg I-TEQ par kg de poids corporel et par jour. Cette valeur a été déterminée en fonction des doses minimales qui ont un effet nocif sur les animaux de laboratoire, divisées par un coefficient de sécurité de 10. Cette Dose Journalière Tolérable (DJT) doit être considérée comme une moyenne sur toute une vie, ce qui signifie que cette valeur peut être dépassée occasionnellement durant de courtes périodes sans conséquences attendues pour la santé. 6.4 Bien que les bébés nourris au sein soient davantage exposés aux dioxines, dans des conditions normales, les nombreux effets bénéfiques du lait maternel l’emportent généralement sur les risques. Les concentrations de dioxines dans le lait maternel ont été réduites depuis le début des années 90. Note de l'éditeur: En 2008, les conclusions présentées dans cette publication sont toujours d’actualité. Depuis 1998, il n'y a pas eu de changements majeurs au niveau de notre compréhension scientifique des dioxines, si ce n’est la confirmation de leur nocivité. Dans l’ensemble, les concentrations de dioxines ont depuis continué à baisser, tant dans l’environnement que chez les êtres humains.
  • 5. http://www.greenfacts.org/ Copyright © GreenFacts page 5/5 Annexe Annexe 1: Système d'Equivalence Toxique (TEF & TEQ) Les dioxines sont généralement présentes dans des mélanges contenant plusieurs types de dioxines et composés apparentés aux dioxines (" dioxin-like "), chacun ayant un degré de toxicité spécifique. Afin de pouvoir exprimer la toxicité globale d'un tel mélange en une seule valeur, le concept d' " Equivalents Toxiques Internationaux " (ou I-TEQ pour International Toxic Equivalents) fut créé. Le système d' " Equivalents Toxiques " (TEQ) exprime la toxicité relative de chaque composé moins toxique en tant que fraction de la toxicité du TCDD le plus toxique. Chaque composé se voit attribué un " Facteur d'Equivalence Toxique " (ou TEF pour Toxic Equivalent Factor). Ce coefficient de pondération indique le degré de toxicité par rapport au 2,3,7,8-TCDD, auquel une valeur de référence de 1 a été donné. Pour calculer l'équivalent toxique global d'un mélange de dioxines par rapport au TCDD, les quantités de chaque composé toxique sont multipliées par leur Facteur d'Equivalence Toxique (TEF) respectif, et ensuite additionnées. Le système TEQ concerne uniquement les effets néfastes (ex : le cancer) découlant d'interactions avec les récepteurs cellulaires Ah. De fait, les autres effets toxiques des dioxines et des composés Apparenté aux dioxines apparentés aux dioxines (" dioxin-like ") ne sont pas quantifiés par cette méthode. Les valeurs des Facteurs d'Equivalence Toxique (TEF) changent pour différentes espèces d'animaux. Deux systèmes: 1. I-TEF et I-TEQ: Le plus vieux système d'Equivalence Toxique International (I-TEQ) mis au point par l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), initialement établi en 1989 et étendu et actualisé par après. 2. WHO-TEF and WHO-TEQ(ou, de l'anglais, WHO-TEF et WHO-TEQ, ou plus couramment encore abrégés TEF ou TEQ) : Plus récemment, l'Organisation Mondiale du Commerce (OMS ) a suggéré que soient modifiées les valeurs des Facteurs d'Equivalence Toxiques (voir niveau 3, question 5.3.1, " table 3. WHO TEFs for human risk assessment "). En moyenne, quand on utilise les I-TEF, les résultats des calculs d'équivalence toxique sont environ 10% plus élevés que quand on utilise les TEF-OMS. Certains textes présentant des chiffres oublient parfois de préciser s'il s'agit d'I-TEQ ou de TEQ, ce qui rend impossible de savoir quels TEF ont été utilisés. Voir également, en anglais, le point 5.3. du niveau 2 du dossier dioxines: "How are dioxin mixtures accounted for? [voir http://www.greenfacts.org/fr/dioxines/l-2/dioxins-5.htm#a3]"