La relance des exportations de
pomme de terre au Maroc
Relancer l’export: comment?
 Plus de performances techniques
 Meilleures variétés, zones de production plus adaptées
 M...
Plus de performances techniques
 Maitriser les problèmes phytosanitaire: Rhyzoctonia, mildiou,
galle….
 Pratiquer des te...
Variétés et zones de production
 Pour le marché de l’UE le choix variétal reste limité à 3 ou 4
variétés. IL faut adopter...
La mécanisation
 La mécanisation est une nécessité à tous les niveaux du cycle
cultural.
 Pour mécaniser il faut des exp...
L’outil conditionnement
 L’outil actuel est vétuste sauf exception
 Un effort est requis de la part de l’état pour la mi...
Démarches qualité
 Bonnes pratiques agricoles au niveau des fermes .
 Certification qualité au niveau des stations de co...
& « last but not least »
 Plus de 1500 tonnes de production
 Pratiquement toutes les régions marocaines sont concernées
...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La relance de l'export elapomme de terre - Mohammed ZAHIDI

385 vues

Publié le

Potato Morocco 2014
Conférence Internationale sur la Pomme de terre du Maroc
20 mars 2014

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
385
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La relance de l'export elapomme de terre - Mohammed ZAHIDI

  1. 1. La relance des exportations de pomme de terre au Maroc
  2. 2. Relancer l’export: comment?  Plus de performances techniques  Meilleures variétés, zones de production plus adaptées  Mécaniser les grandes opérations culturales: plantations, récolte  Améliorer l’outil de conditionnement :  Aller vers des certifications qualité comme pour les autres produits (tomate)  Adapter l’offre aux marchés ciblés PotatoMorocco2014 - Mohammed ZAHIDI (FIFEL-ASPEM)
  3. 3. Plus de performances techniques  Maitriser les problèmes phytosanitaire: Rhyzoctonia, mildiou, galle….  Pratiquer des techniques de fertilisation après analyse du sol et adopter des plans de fumure individualisés.  Choisir des peuplements /ha en fonction des calibres souhaités par les marchés cible  Adopter les bonnes pratiques agricoles: traçabilité et certification PotatoMorocco2014 - Mohammed ZAHIDI (FIFEL-ASPEM)
  4. 4. Variétés et zones de production  Pour le marché de l’UE le choix variétal reste limité à 3 ou 4 variétés. IL faut adopter d’autres variétés plus nobles  Pour le marché russe : partir du principe que ce marché sera de plus en plus exigeant et anticiper les changements  Les anciennes zones de production sont menacées par une urbanisation rapide: il faudra se redéployer ailleurs PotatoMorocco2014 - Mohammed ZAHIDI (FIFEL-ASPEM)
  5. 5. La mécanisation  La mécanisation est une nécessité à tous les niveaux du cycle cultural.  Pour mécaniser il faut des exploitations patatières d’une certaine dimension ou alors un regroupement des utilisateurs de matériel  Un grand effort sera nécessaire à la formation du personnel en charge du matériel PotatoMorocco2014 - Mohammed ZAHIDI (FIFEL-ASPEM)
  6. 6. L’outil conditionnement  L’outil actuel est vétuste sauf exception  Un effort est requis de la part de l’état pour la mise à niveau du parc de conditionnement pomme de terre  Les nouvelles stations doivent être conçue pour traiter de grands volumes d’où l’intérêt de l’agrégation.  Les stations encore en activité doivent faire un effort pour une mise à niveau sur le plan de l’hygiène entre autres. PotatoMorocco2014 - Mohammed ZAHIDI (FIFEL-ASPEM)
  7. 7. Démarches qualité  Bonnes pratiques agricoles au niveau des fermes .  Certification qualité au niveau des stations de conditionnement.  Une nécessité incontournable pour les marchés européens .  Au niveau du marché national et subsaharien mieux vaut s’y préparer. Des clients exigeants comme certains fastfood importent déjà leur PDT d’Egypte parce qu’elle est certifiée. PotatoMorocco2014 - Mohammed ZAHIDI (FIFEL-ASPEM)
  8. 8. & « last but not least »  Plus de 1500 tonnes de production  Pratiquement toutes les régions marocaines sont concernées  Une majorité de petits et moyens producteurs  Nécessite d’une grande organisation du secteur de la pomme de terre du Maroc PotatoMorocco2014 - Mohammed ZAHIDI (FIFEL-ASPEM)

×