Université saad daHleb-blida- 
FacUlté sciences de 
Hassan 
FetHy 
Enseignants: 
Melle-Khelifi 
Madame-Brahim 
Monsieur-Be...
Hassan FetHy 
Architecte 
égyptien
plan de travail : 
1-Introduction 
2-Biographie 
3-Courant de l’architecte 
4-Sa façon de penser 
5-Les principes de ...
 la ville de goUrna 
 1-Implantation 
 2-Historique 
 3-Analyse formelle 
 4-Analyse spatiale 
 5-Conclusion
1-introdUction: 
 Hassan Fathi n’est pas un crayonneur 
de plan, sa pensée va d’abord aux 
hommes, à leurs gestes, à leur...
2-biograpHie: 
 
-23 mars 1900Naissance de Hassan Fathi en Alexandrie, 
Égypte 
-1926Diplôme d'architecture de l'Univers...
Atelier de 
Hassan fethy 
Bibliothèque 
de Hassan fethy
 1953 - 1957 Enseigne à l'École des 
Beaux-arts du Caire 
 1966 Maître de conférences en 
Philosophie et en esthétique a...
30 nov. 1989 Décès de Hassan 
Fathi au Caire
3-coUrant de 
Ll’E’agyrptcieHn iotcceidcetnteal:isé qu’est 
Hassan Fathy cultivé a leur manière 
une forme d’orientalisme....
 L’oeuvre de l’architecte 
égyptien a été souvent 
résumée par deux de ses 
aspects, d’une part le retour à 
la tradition...
4-sa Façon de 
 Hapsseann Fsatehi ra u:n point de vue particulier 
sur la base du patrimoine de la nation, et en 
même te...
5-les principes de travail: 
 Nous pouvons dire que la conception de 
l'architecture d'Hassan Fathy se résume en 
deux mo...
utilisation des 
matériaux locaux 
Intégration 
d’un dense 
mur
6-les oeUvres de 
l’arcHitecte: 
-Habitats: 
1- en 1937 Villa Graphies: 
a été la première maison en 
utilisant de nouvea...
Voici ce qu'on appelle un mashrabiya. 
Les ouvertures permettent de laisser 
passer l'air tout en filtrant le soleil.
Mashrabi 
a
2-1941 : maison de la Royal 
Agricultural Société 
Bhettim : 
 a été le premier projet à 
l'aide de boue dans la 
constru...
- 
Urbanisme: 
3-En 1948,le village de ses travaux 
Gourna. 
4-1967 5- Dar a lv-iIlsllaagme V dilel a gBea Aribsiquiu-État...
- 
Équipements 
: 
5-1950 mosquée dans le 
Pendjab 
en Inde est utilisé pour la 
première fois un léger plié 
tuiles
7-analyse d’un 
projet de 
l’architecte: 
village de 
gourna
Présentation du projet 
Adresse : ouest de Louxor 
Lieu : New Gourna, Égypte 
Architecte urbaniste: Hassan Fathy 
Date : 1...
1-iMplantation: 
Gourn 
a
Le village de gourna situé entre 
Vallée des rois et la Vallée des 
reines, sur la même rive de 
Louqsor, à quelque 700 km...
2-Historique: 
Le nom Gourna signifie le sommet de la 
montagne. C’est à la fin du XVIIIe siècle 
que le village de Gourna...
Plan de masse: 
Le village comprend un théâtre en 
plein air, une école, un "Souk" 
(marché) et une mosquée, célèbre 
pour...
mosqué 
e théâtr 
e 
march 
é
* Les Accès 
Accès mécaniques 
Accès secondaires
HLassea nb ufatth dy udi t pdarnosj uent :autre 
lieu Qu’il a voulu exprimer 
l'écart entre l'architecture et le 
Bâtiment...
3-Analyse 
formelle:
Gourn 
a
Climat: 
L'Égypte, pays au climat aride et 
chaud et en grande partie désertique . 
Le principal problème de ce genre de 
...
Voici le village nubien. On 
peut remarquer que les 
maisons sont toutes collées les 
unes aux autres 
la multitude de 
to...
On retrouve les voûtes et on peut 
remarquer à gauche le malqaf qui permet 
d'introduire l'air dans la maison.
Vout 
e
Les rues étroites constituent 
une bonne protection contre 
le soleil.
Le principal matériau, pour ne 
pas dire l'unique est la terre. 
On voit très clairement sur cette 
photo l'utilisation de...
L'adobe se fabrique à partir 
d'un mélange d'eau, de terre et de 
paille. Moulées de manière 
rectangulaire, elles sont mi...
4-Analyse 
spatial:
l'orientation: 
des maisons joue un rôle très important. 
Celle-ci doit être un compromis entre 
l'orientation idéale vis-...
Les malqafs: 
Sont des ouvertures placées au 
point le plus haut de la maison 
(pour obtenir un air plus propre et 
plus v...
Malqaf
Techniques: 
L’architecte utilise ces deux techniques, 
mais une des techniques qui caractérise le 
plus cet habitat est l...
Matériaux: 
Le principal matériau est la terre et 
l’adobe. 
Les murs en terre sont 
souvent protégés dans le 
bas par un ...
Même si la maison est 
entièrement en terre, 
l'intérieur bénéficie du même 
confort qu'une maison 
construite en béton.
Isolation 
tUhne emraimson iàq Gouurena: entièrement en 
terre. Elle n'a ni chauffage ni 
climatisation et pourtant il y f...
Les 
équipements:
La 
mosquée
Iwane 
de 
prière 
Entré 
e 
Magasi 
n 
Prièr 
e 
privé 
e 
Cour 
principale 
Plan de la 
mosquée
Cour de 
l’entrée 
Iwane de 
prière
Le 
marché
Les boutiques 
Cour 
intérieure du 
marché
Théâtr 
e
Saine 
de 
théâtre 
Sièges
L’école de 
Faress
Salle de 
conféren 
ce 
Cour 
de 
l’entré 
Cour 
principa 
le 
Salle des e 
profs 
Entré 
e 
Classe 
s 
Volumétrie de l’éc...
- 
Habitats 
:
-Les maisons sont construites en terre, 
ou plus exactement en brique de terre 
cru que l'on appelle adobe. 
-Le coût de f...
La 
toiture
Façade 
L’intérie 
ur
Fenêtr 
e
5-Conclusion: 
 Fathy s’empare de la problématique architectural 
villageoise, cherchant des modèles possibles sur 
le te...
6-Bibliographie: 
 1- construire avec le peuple (Hassan 
Fathy). 
 2-bâtiments des pauvres. 
 3-Internet: 
 www.wékipé...
Hassan fethy houria.pptx
Hassan fethy houria.pptx
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Hassan fethy houria.pptx

3 144 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 144
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
187
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • <number>
  • <number>
  • Hassan fethy houria.pptx

    1. 1. Université saad daHleb-blida- FacUlté sciences de Hassan FetHy Enseignants: Melle-Khelifi Madame-Brahim Monsieur-Belhadj l’ingénieUr département d’arcHitectUre Khledj Houria Boutarene Hanane Groupe:1O
    2. 2. Hassan FetHy Architecte égyptien
    3. 3. plan de travail : 1-Introduction 2-Biographie 3-Courant de l’architecte 4-Sa façon de penser 5-Les principes de travail 6-Les oeuvres de l’architecte 7-Analyse d’un projet de l’architecte
    4. 4.  la ville de goUrna  1-Implantation  2-Historique  3-Analyse formelle  4-Analyse spatiale  5-Conclusion
    5. 5. 1-introdUction:  Hassan Fathi n’est pas un crayonneur de plan, sa pensée va d’abord aux hommes, à leurs gestes, à leurs rêves. Toute chose la plus simple, la plus transparentes, lui transmet un enseignement : pourquoi ce geste, quel espace le sien ? Pourquoi cet objet, et les traces humaines de sa fabrication?
    6. 6. 2-biograpHie:  -23 mars 1900Naissance de Hassan Fathi en Alexandrie, Égypte -1926Diplôme d'architecture de l'Université du Roi -1926 - 1930 Travaille au Département des Affaires Municipales, Le Caire. -1930 - 1946 Enseigne à l'École des Beaux-arts du Caire -1937 Expose ses premiers projets en terre : Maisons de la Basse Égypte .
    7. 7. Atelier de Hassan fethy Bibliothèque de Hassan fethy
    8. 8.  1953 - 1957 Enseigne à l'École des Beaux-arts du Caire  1966 Maître de conférences en Philosophie et en esthétique au département d'Architecture à l'Université d'Al Azhar. -1976 - 1980 Membre du Comité d'organisation pour le prix Aga Khan pour l'Architecture. 1984 Médaille d'or de l'Union internationale des architectes.
    9. 9. 30 nov. 1989 Décès de Hassan Fathi au Caire
    10. 10. 3-coUrant de Ll’E’agyrptcieHn iotcceidcetnteal:isé qu’est Hassan Fathy cultivé a leur manière une forme d’orientalisme. Il fait le contre de l'auto construction, du retour aux traditions vernaculaires, et de la participation des populations pauvres à l'édification de leurs maisons.
    11. 11.  L’oeuvre de l’architecte égyptien a été souvent résumée par deux de ses aspects, d’une part le retour à la tradition dans la construction, et d’autre part l’implication de l’usager
    12. 12. 4-sa Façon de  Hapsseann Fsatehi ra u:n point de vue particulier sur la base du patrimoine de la nation, et en même temps de bénéficier des réalisations des autres Constructions, il ne construit pas seulement les murs et le plafond, mais la vie et la culture du patrimoine n'est pas mort,donc l'esprit est toujours vivant et bien préparés pour l'avenir de la poursuite de ce patrimoine sérieusement continuer sans interruption.
    13. 13. 5-les principes de travail:  Nous pouvons dire que la conception de l'architecture d'Hassan Fathy se résume en deux mots: terre et tradition. La géométrie simple
    14. 14. utilisation des matériaux locaux Intégration d’un dense mur
    15. 15. 6-les oeUvres de l’arcHitecte: -Habitats: 1- en 1937 Villa Graphies: a été la première maison en utilisant de nouveaux éléments tels que la cour centrale et la séparation entre l’espace public et les espaces privés et le siège et Mashrabia et contrairement à son précédent modèle a été dominée par le monde architectural.
    16. 16. Voici ce qu'on appelle un mashrabiya. Les ouvertures permettent de laisser passer l'air tout en filtrant le soleil.
    17. 17. Mashrabi a
    18. 18. 2-1941 : maison de la Royal Agricultural Société Bhettim :  a été le premier projet à l'aide de boue dans la construction et à la suite allé à la découverte de la Nubie et les techniques de construction du Dôme du sol .
    19. 19. - Urbanisme: 3-En 1948,le village de ses travaux Gourna. 4-1967 5- Dar a lv-iIlsllaagme V dilel a gBea Aribsiquiu-États- Uni. s 6- Harraniya tissage Vi llage Gizeh Egypte. 7- Village Menia Al-Minya-Égypte.
    20. 20. - Équipements : 5-1950 mosquée dans le Pendjab en Inde est utilisé pour la première fois un léger plié tuiles
    21. 21. 7-analyse d’un projet de l’architecte: village de gourna
    22. 22. Présentation du projet Adresse : ouest de Louxor Lieu : New Gourna, Égypte Architecte urbaniste: Hassan Fathy Date : 1945-1948 Siècle : 20e Décennie : 1940 Types de bâtiment : résidentiel, l'aménagement urbain et le développement Usage de construction : de logements, de nouvelles urbanisme Project ID 98
    23. 23. 1-iMplantation: Gourn a
    24. 24. Le village de gourna situé entre Vallée des rois et la Vallée des reines, sur la même rive de Louqsor, à quelque 700 km au sud duC Caaiirre. e
    25. 25. 2-Historique: Le nom Gourna signifie le sommet de la montagne. C’est à la fin du XVIIIe siècle que le village de Gourna commence à attirer des habitants à la suite de la première Momies p dhéacroauovneiqrtuee ds een 1887. Au début du XXe siècle, les Égyptiens ont fait des collines de Gourna un abri pour fuir l’Expédition française. Ils ont résidé dans les tombes
    26. 26. Plan de masse: Le village comprend un théâtre en plein air, une école, un "Souk" (marché) et une mosquée, célèbre pour la forme inhabituelle de son minaret. Il a aussi lui-même construit une maison dans le même esprit de village, en utilisant les mêmes matériaux.
    27. 27. mosqué e théâtr e march é
    28. 28. * Les Accès Accès mécaniques Accès secondaires
    29. 29. HLassea nb ufatth dy udi t pdarnosj uent :autre lieu Qu’il a voulu exprimer l'écart entre l'architecture et le Bâtiment architectural communauté. Il Voulait trouver un lien clair entre eux sous la forme mutuellement acceptable, lorsque l'exploitant peut voir des formes architecturales à proximité de lui.
    30. 30. 3-Analyse formelle:
    31. 31. Gourn a
    32. 32. Climat: L'Égypte, pays au climat aride et chaud et en grande partie désertique . Le principal problème de ce genre de climat est qu'il fait chaud le jour et froid la nuit
    33. 33. Voici le village nubien. On peut remarquer que les maisons sont toutes collées les unes aux autres la multitude de toits en voûte
    34. 34. On retrouve les voûtes et on peut remarquer à gauche le malqaf qui permet d'introduire l'air dans la maison.
    35. 35. Vout e
    36. 36. Les rues étroites constituent une bonne protection contre le soleil.
    37. 37. Le principal matériau, pour ne pas dire l'unique est la terre. On voit très clairement sur cette photo l'utilisation de l'adobe pour la construction
    38. 38. L'adobe se fabrique à partir d'un mélange d'eau, de terre et de paille. Moulées de manière rectangulaire, elles sont mises à sécher deux semaines avant d'être utilisées pour la construction. Il va de soit que le coût de fabrication est faible.
    39. 39. 4-Analyse spatial:
    40. 40. l'orientation: des maisons joue un rôle très important. Celle-ci doit être un compromis entre l'orientation idéale vis-à-vis du soleil et vis-à-vis du vent. Pour se protéger du soleil, l'idéal est de placer le grand axe de la maison Est-Ouest. Mais l'orientation du vent est principalement Nord-Ouest. ainsi, le meilleur compromis serait Est, Nord-est - Ouest, Sud-ouest. L'utilisation de la terre et la bonne orientation permettent déjà de réduire considérablement la température
    41. 41. Les malqafs: Sont des ouvertures placées au point le plus haut de la maison (pour obtenir un air plus propre et plus véloce), permettant d'introduire de l'air dans la pièce principale. Cette pièce est généralement en hauteur (pour une meilleure circulation) et reçoit un toit en voûte.
    42. 42. Malqaf
    43. 43. Techniques: L’architecte utilise ces deux techniques, mais une des techniques qui caractérise le plus cet habitat est la voûte. Le toit en voûte est le moyen le plus adapté et le plus efficace pour repousser les radiations solaires. Les villages nubiens sont également réputés pour leur disposition extrêmement efficace pour lutter contre le soleil. Un village nubien est constitué de maisons toutes collées les unes autres ,créant ainsi des rues étroites et ne recevant du soleil qu'une à deux heures par jour. Par conséquent, un air frais
    44. 44. Matériaux: Le principal matériau est la terre et l’adobe. Les murs en terre sont souvent protégés dans le bas par un enduit pour éviter qu'ils se détériorent lorsqu'il pleut (les murs ne recevant que peu d'eau sur les façades, grâce aux gouttières).
    45. 45. Même si la maison est entièrement en terre, l'intérieur bénéficie du même confort qu'une maison construite en béton.
    46. 46. Isolation tUhne emraimson iàq Gouurena: entièrement en terre. Elle n'a ni chauffage ni climatisation et pourtant il y fa it bon en été et doux en hiver. Son propriétaire m'a avoué n'utiliser la cheminée que deux ou trois fois par an.
    47. 47. Les équipements:
    48. 48. La mosquée
    49. 49. Iwane de prière Entré e Magasi n Prièr e privé e Cour principale Plan de la mosquée
    50. 50. Cour de l’entrée Iwane de prière
    51. 51. Le marché
    52. 52. Les boutiques Cour intérieure du marché
    53. 53. Théâtr e
    54. 54. Saine de théâtre Sièges
    55. 55. L’école de Faress
    56. 56. Salle de conféren ce Cour de l’entré Cour principa le Salle des e profs Entré e Classe s Volumétrie de l’école Fares
    57. 57. - Habitats :
    58. 58. -Les maisons sont construites en terre, ou plus exactement en brique de terre cru que l'on appelle adobe. -Le coût de fabrication est très faible et les qualités d'isolation de la terre sont remarquables. A titre d'exemple, pour obtenir la même isolation qu'un mur en terre de 30 cm, il faut un mur en béton d'une épaisseur de 1,1 mètre. Il est isolant quelque soit la saison puisqu'il conserve la fraicheur en été et la chaleur en hiver, tout le contraire du béton.
    59. 59. La toiture
    60. 60. Façade L’intérie ur
    61. 61. Fenêtr e
    62. 62. 5-Conclusion:  Fathy s’empare de la problématique architectural villageoise, cherchant des modèles possibles sur le territoire égyptien. Il visite des villages, décrit longuement la misère et la crasse de la majorité d’entre eux, l’échec des nouveaux matériaux. Rapidement l’architecte est convaincu qu’il faut renouer avec les savoir-faire traditionnels, notamment avec cette pratique de la brique de boue dont la tradition est attestée de toute Antiquité
    63. 63. 6-Bibliographie:  1- construire avec le peuple (Hassan Fathy).  2-bâtiments des pauvres.  3-Internet:  www.wékipédia.com  www.google.fr  www.Archinet.fr

    ×