FR2576745

Publication Title:

Plant-multiplying strip




Abstract:

Abstract of FR 2576745

(A1) The plant-multiplying s...
REPUBUQUE FRANCAISE                                           @     N° de publication :                            2576745...
2516745


                  SANDE DE MULTIPLICATION DE VEGETAUX




5    L'invention est relative a une bande pour la mult...
2576745
                                          2


     Afin de faciliter la mise en oeuvre du marcottage aerien et red...
2576745
                                         3


        Lorsque la marcotte est prete, il est necessaire de separer l...
2576745


     Grace a cette mise en forme du substrat en elements compacts, Ie
     procede de fabrication de la bande sl...
2576145
                                         5


     I'ensemble de la poche du substrat humecte est pius uniforme lor...
.2576745
                                        6


     La figure 2 est une vue en coupe et en perspective de la bande s...
2576745
                                         7


     La g ranulometrie de I'additif est choisie demanilke a en contro...
2576745
                                        8


     Ce support cellulosique, hydrophile, pe'rmet par ailleurs de main...
2576745
                                      9


     bas peut alors etre necessaire, iI peut s'agir d'attaches adhesives...
2576745-
                                          10


                                 REVE"NDICATIONS

     1.   Bande ...
2576745
                                         11

     8.   Bande de multiplication de yegetaux selon I'une des revendi...
2576745



          111




FIG.1 -




                F16.4
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

F R2576745

369 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
369
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

F R2576745

  1. 1. FR2576745 Publication Title: Plant-multiplying strip Abstract: Abstract of FR 2576745 (A1) The plant-multiplying strip which can be used, in particular, for air-layering seedlings consists of a porous, closed envelope which can be traversed by the developing roots; it may be, for example, a mesh-type grid 3 of nonwoven pasted to a cellulose-wadding web 4. This envelope contains a culture substrate characterised in that it has the form of compressed elements 2 which can be expanded by moistening until they occupy the volume offered by the envelope. These elements may have the shape of cylinders, balls or of parallelepipeds and contain an additive with improved water retention. ------------ Courtesy of http://v3.espacenet.com This Patent PDF Generated by Patent Fetcher(R), a service of Stroke of Color, Inc.
  2. 2. REPUBUQUE FRANCAISE @ N° de publication : 2576745 Iii n'utiliser que pour les commandes de reproductionl INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIIITe INDUSTRIElLE @ N° d'enregistrement national: 85 01427 PARIS ® Int CI 4 : A01 G 31/00, DEMANDE DE BREVET D'INVENTION A1 @ Date de depOt : 1.... fevrier 1985. ® Demandeur(s): BEGHIN-$AY s.A. - FR, @ Priorite: @ Inventeur(s)·: Jacques Yvon VUillemin, @ Date de la mise a disposition du public de la demands: BOPI «Brevets» nO 32 du 8 aoOt 1986, @ References a d'autres documents nationaux appa- rentes: @ Trtulaire{s): . @ Mandataire(s): J.. p, Quem @ Banda de multiplication de vegetaux, © La bande de multiplication de vegetaux, util,isable notam- ment pour Ie marcottage aerien de plants est constituee d'une enveloppe fermee, poreuse, pouvant ~tre traversee par Jes , racines en developpement; iI peut s'agir par exemple d'une grille 3 c} mailles de non-tisse contre-collae d'un voile 4 en ouate de cellulose. Cette'· enveloppe contient un substrat de culture caracterise en ce qu'i1 se presente sous la forme d'elements 2 comprimes expansibles par humectation jusqu'c} occuper Ie volume offert par "enve!oppe. Cas elements pau- vent avoir la forme de cylindres, billes, ou de parailelepip<'ldes a et contenir un 8dditif retention d'eau ameliorae. Vente <!es faseicuJes a I'IMPRIMERIE NAll0NAlE.27, rue de laCor:vention- 75732 PARIS CEDEX 15
  3. 3. 2516745 SANDE DE MULTIPLICATION DE VEGETAUX 5 L'invention est relative a une bande pour la multiplication des vege- taux, notamment par marcottage aerien. L'invention concerne les domaines du jardinage amateur et de la pro- duction de plants notamment en horticulture, pepiniEke ornementale et 10 fruitil~re ou en sylviculture. La methode traditionnelle de marcottage aerienconsiste a realiser une incision ou une ligature sur Ie rameau d'une plante Iigneuse, a entou- rer cette zone d'un manchon de mousse de sphaigne, de tourbe ou de 15 tout autre materiau permettant de maintenir une bonne humidite pen- dant plusieurs semaines et a -envelopper ce manchon avec une feuille impermeable en polyethylEme ou en aluminium par exemple, afin d'eviter Ie dessechement du substrat et de maintenir en place Ie manchon. La blessure est alors en contact permanent avec Ie substrat 20 humide si bien qu'i1 s'y developpe progressivement des racines a partir de I'assise cambia Ie mise a jour par la blessure. Ces racines occupent peu a peu Ie sUbstrat. Afin de favoriser Ie developpement racinaire, on applique parfois des 25 hormones telles· que les auxines sur la blessure du rameau. La methode de multiplication par marcottage aerien est pratiquee cou- ramment chez les professionnels sur un certain nombre d'especes. Sa mise en oeuvre, relativement difficile, limite cependant son deveJoppe- 30 ment aux seules especes difficiles it multiplier par d'autres techniques et/ou aux plantes a valeur commerciale elevee. Cette methode est egalement connue chez les amateurs ou elle reste cependant peu utilisee car delicate it mettre en oeuvre. En effet, pour 35 une personne peu habituee, il est souvent difficile d'apprecier la quantite de substrat necessaire, de repartir ce substrat uniformement autour du rameau et de poser en meme temps I'enveloppe impermeable autour de I'ensemble.
  4. 4. 2576745 2 Afin de faciliter la mise en oeuvre du marcottage aerien et reduire Ie nombre d'operations, Ie Brevet US 3110128 dlkrit un dispositif consti- tue d'une poche rectangulaireen gaze de coton rempJie d'une quantite determinee de mousse de sphaigne et cousue sur une feuille de polye- 5 thylE~ne. Ainsi pour realiser Ie marcottage, iI suffit d'appliquer a I'endroit de la blessure Ie long du rameau un bord de la poche et d'enrouler cette derniEke autour, la feuille de plastique' constituant Jlenveloppe exte- 10 rieure. Si ce dispositif presente des avantages certains, sa realisation a Jllkhelle industrielle s'avere cependant delicate et onereuse, en' effet ': 15 . Le dosage et Jlensachage des materiaux fibreux et a structure foisonnee utilises pour former Ie substrat comme la mousse de sphagnum" sont delicats et peu rapiqes ; its necessitent par ailleurs Jlemploi d'une poche d'un volume nettement superieur au volume final du substratapres humectation, cela conduit a une 20 repartition non uniforme du substrat dans la poche qui ne favo- rise pas Ie developpement des racines. • L'utilisation de gaze de coton est peu compatible avec les tech- niques d'ensachage modernes utilisant en general des materiaux 25 preencolles ou thermo-soudables, la soudure devant par ailleurs etre resistante a I'humidite. . La fermeture de la poche etson accrochage a la feuille de polyethylene grace a une couture est egalement un procede ne 30 permettant pas d'obtenir des vitesses de fabr:ication elevees. Par ·ailleurs, la bande ainsi decrite dans ce brevet doit etre accrochee au rameau a "aide "de deux liens disposes aux extre- mites superieure et inferieure de la marcotte. Cet accrochage, 35 outre qu'jJ est long a poser, ne procure pas Jlefficacite maximale, car jJ n'assure pas une bonne compression du substrat contre la blessure. II a ete possible en effet de mettre en evidence que Ie. contact etroit entre la blessure et Ie substrat humide est deter- minant sur Ie bon developpement des racines.
  5. 5. 2576745 3 Lorsque la marcotte est prete, il est necessaire de separer la poche qui contient les racines, de. la . feuille de polyethyl~ne. Cette operation peut, du fait de la traction exercee sur la poche pour effectuer la separation, occasionner des lesions au niveau 5 des jeunes racines.· En tout etat de cause, cette operation est delicate. On connait par Ie brevet US 3375607 une motte destinee a la culture de plants se presentant sous la forme· d'une briquette cylindrique 10 composee d'un substrat vegetal comprime qui augmente de volume au contact de Peau pour davenir poreux et friable, cette briquette est ensen'ee dans un filet a iarges mailles, expansible avec la briquette et destine a assurer la cohesion de la motte humide. Cette enveloppe com porte une ouverture pour I'introduction du plant a I'interieur de la 15 motte dtkomprimee. Cette forme compactee bien que presentant des avantages sur la plan du transport ne resout pas Ie probleme de I'ensachage puisque Ie filet est comprime avec la briquette. Par ailleurs la forme finale depend de la forme initiale donnee a la briquette et de la fa<;on dont if a ete compacteD Enfin, if n'estpas 20 possible d'associer au substratdes elements tels que granules d'engrais Jesquels seraient endommages Jors de la compression perdant ainsi de leur efficacite. L'invention a pour objet une bande de multiplication de vegetaux plus 25 particuiierement destinee au marcottage aerien, qui est simple et eco- nomique a fabriquer a I'echelle industrielle. L'invention a egalement pour objet une banda de multiplication de vegetaux doni: la mise en oeuvre est alsea at peut etre rea Ii see par un 30 amateur ne disposant d'aucune connaissance ou habiHte particuiiere. tout en assurant un taux eleva de reussite de marcottes. Conformement a Jiinvention, la bande de multiplication de v€getaux, notamment pour Ie marcottage aerien constituee d'une enveloppe fer- I 35 mee, poreuse. pouvant etl"e traversee par les racines en developpe- ment et contenant un substrat de culture est caracterisee en ce que !edit substrat se presente sous la forme d'elementscomprimes expan- sibles par humectation jusqu!a occuper Ie volume offert par Penve- loppe.
  6. 6. 2576745 Grace a cette mise en forme du substrat en elements compacts, Ie procede de fabrication de la bande slen trouve simplifia. En effet, ces elements ou granules peuvent etre obtenus industrielle- 5 ment selon des techniques economiques et tras repandues de compres- sion-extrusion par exemple, analogues a celles utilisees pour fabriquer les aliments pour Ie betail. Elles ne mkessitent donc pasla mise au point d'une installation specifique. 10 L'ensachage de ces granules peut etre realise automatiquement it cadence rapide ; iI est facilite par rapport a un substrat non com- pressible ou a une plaquette avant des dimensions voisines de celie de ~ la poche. 15 La forme definitive, apres humectation de la bande de multiplication est determinee essentiellement par la poche dans laquelle est place Ie substrat contrairement au cas d'une motte selon Ie brevet US 3375607 dont la forme a )'etat humidifie depend de celie de I'element de base compresse. On peut donc utiliser des elements de substrats expansi- 20 bles avant une forme et une granulometrie variable ; ils pourront avoir parexemple la forme de cylindres dont Ie diametre sera alorsde preference compris entre 3 et 15 mm et la lon-gueur entre 5 et 20 mm. lis pourront tout aussi bien etre spheriques ou parallelepipediques. Leur nombre dependra du volume que I'on aura choisi pour la poche 25 celui-ci etant lui-meme fonction de Jlapplication que I'on a en vue. II est possible d'incorporer, en melange avec les granules de substrat d'autres particules non compressibles et benefiques au developpement vegetal ; ces particufes peuvent etre des engrais retard ou des amen- 30 dements jouant un role sur les proprh~tes physiques du substrat com- presse, par exemple de la perlite, du polystyrene expanse, de la mousse de polyurethane. Ce~ particules sont alors, apres humectation, reparties plus uniformement que lorsqu'elles sont placees dans une poche contenant une plaquette unique. JI n'est pas envisable de les 35 incorporer au substrat avant ta compression car elles se desagrege- raient. On notera enfin que des elements da petite tame s'humidifient plus rapidement qu'une plaquette unique at que la repartition dans
  7. 7. 2576145 5 I'ensemble de la poche du substrat humecte est pius uniforme lorsqu'i1 est initialement sous forme de granulel? que simplement en vrac. Selon un autre aspect de I'invention des additifs a retention d'eau 5 amelioree sont incorpores au substrat. Ce sont d~s macromolecules hydrogelifiantes capables de retenir plusieurs fois leur propre poids de solution aqueuse. De tels produits sont deja connus en soi et mema pour des applications dans f'agriculture. Le brevet US 3336129 en donne des exemples. )I pourra s'agir particulierameot d'homo- ou de 10 copolymeres insolubles d1acrylamide et d'adde acrylique ou de poly- meres insolubles d10xyde d'ethyIEme, cette liste n'etant pas exhaus- tive. L'avantage donne par ces additifs hydroretenteurs est de non seulement ameliorer et tamponner I'humidite de la bande de multipli- cation rnais encore, de jouer un role positif et inattendu lorsque la 15 bande est appliquee rapidement apres humectation. En effet, i1s vont poursuivt'e leur gonflement et exercer ainsi une compression du subs- trat autour du rameau ameliorant par la-mema la qualite du contact et I'efficacite de la bande. A cet effet la granulometrie de ces additifs devra etre choisie avec soin car la vitesse de gonflement en depend ; 20 en pratique elle sera comprise entre 1 et 4 mm pour donner un temps de gonflement correspondant a 60 mm environ. Lorsque I'hydroretenteur est un polyacrylamide reticule, I'efficacite est accrue par I'utilisation de formulations a fort taux de reticulation. 25 L'hydrogel obtenu est alors plus ferme, sa stabilite structurale est accrue et Ie potentiel hydrique du gel est plus bas, ce qui corres- pond a une eau fortement liee. Le role de tampon hydrique joue par I'hydroretenteur ainsi que Ie role de compression du substrat autour du rameau sont accrus en consequence. La formulation commerciaIe 30 appropriee a cet usage sera plus particulilkement Ie produit connu sous la marque AQUASTOCK A. D'autres avantages et caracteristiques de I'invention apparaitront a la lecture de la description qui suit don nee a titre d'exemple non Iimita- 35 tif d'un mode de realisation de I'invention et qui se rapporte aux dessins en annexe ou : La figure 1 est une vue avec des partiesarrachees de la bande de multiplication selon I' invention.
  8. 8. .2576745 6 La figure 2 est une vue en coupe et en perspective de la bande selon la ligne A-A de la figure 1. La figure 3 est une vue partiellement arrachee de la bande it Jletat 5 humidifie. La figure 4 represente la bande humidifiee pendant sa mise en place sur Ie rameau. lOLa figure 5 montre comment se presente la marcotte une fois realisee. En se reportant a la figure 1 on reconnait la bande de multiplication de vegetaux 1, elle est de forme rectangulaire, ses dimensions seront evidemment fonction de I'application it lui donner ; comme ordre de 15 grandeur on peut estimer que la largeur et la longueur sont comprises entre 60 et 180 mm. D'autres formes sont envisageables, elles doivent permettre I'enroulement de la bande autour d'un rameau. Cette bande definit une poche et contient Ie substrat sous forme d'elements comprimes ou granules 2 qui apres humectation gonflent pour occuper 20 tout Ie volume de la poche. Le nombre et la taille des granules depen- dent du volume de la poche, par exemple une poche 80 x 120 mm com- prend 9 granules de diametre 16 mm et de longueur 10 mm, en moyenne. 25 Le substrat doit donc etre a base de produits capables, lors de I'hu- mectation, d'occuper un volume superieur a leur volume initial. Ce substrat est choisi egalement pour etre compatible avec Ie develop- pement des plantes, presenter unebonne capacite de retention d'eau 30 tout en conservant une porosite suffisante pour permettre les echanges gazeux necessaires au developpement racinaire. Le substrat peut etre constitue a partir de matieres telles que la tourbe, les matieres Iigneuses, lesfibres cellulosiques traitees ou 35 non, les mousses naturelles ou synthetiques, les materiaux utilises en cultures hors-sol. Preferentiellement ce sera de la mousse de sphaigne ou de la tourbe de sphaigne jeune peu decomposee, ou bien leur melange, contenant 0,5 a 5 g par litre d'un additif a retention d'eau amelioree du type polyacrylamide ou polyethyleneoxyde par exemple.
  9. 9. 2576745 7 La g ranulometrie de I'additif est choisie demanilke a en controler Ie temps de gonflement ; des particules de taille inferieure a.u millimetre . . ont tendance a gonfler trop rapidement, .on choisit alors la granulo- metrie entre 1 et 4mm de manilke a obtenir une vitesse moderee per- S mettant a la bande de parvenir a son etat final en 60 minutes envi- ron. On peut egalement incorporer en melange dans Ie substrat differents produits destines a ameHorer I'efficacite de la bande de marcottage. II 10 pourra s'agir notamment d'hormones destinees a stimuler l'initiation racinaire, de produits fongicides, bactericides. fongistatiques ou bacteriostatiques destines a Iimiterles infections au niveau de la bles- sure, de produits insecticides et plus particulierement formicides ou formifuges destines a eviter la colonisation de la marcotte par les 15 insectes qui y trouvent abri. Afin de faciliter I'humectation ulterieure du substrat, on peut incorporer danscelui-ci, par pulverisation, des agents mouillants. II est possible d'incorporer, en melange avec les granules de subs- 20 trats d'autres particules 5 jouant un role sur les proprh~te physiques du substrat ou benefiques au developpement vegetal. L'enveloppe constituant la poche est en materiau permettant un assem- blage rapide par collage ou thermosoudage afin de faciliter les ope- 25 rations d'ensachage. II peut slagir dlun non-tisse ayant une porosite suffisante afin de ne pasentraver la penetration des racines c comme, par exempla, Ie filet a mailles de non-tisse cormu sous les marques AGRONEST (R) et SCRINYL (R) ou if slagit d'une grille de polypro- pyh~i1e renfoi"cee de fils de polyamide et dont la dimension des maiIJas 30 est comp,"ise entre 0,2 et 3 mm ; ou bien !e non-tisse connu sous la marque HOLNEST (R), voile carde de fibres de polypropylene et de polyester thermoliees. Le materiau peut etn: egalement un compiexe eu la grille 3 est contre- 35 collt§e d'une feuille 4 d'ouate de cellulose partiellement delitable dans I'eau. Un tel prodliit est connu sousla marque SERICEL (R). Cetta composition permet de disposer d'une poche evitant la pette de parti- cules fines de tourhe a travers les poras, mais presentant une poro- site favorable a fa penetration des radnes apres humectation et decomposition du support cellulosique.
  10. 10. 2576745 8 Ce support cellulosique, hydrophile, pe'rmet par ailleurs de maintenir une bonne humidit€: au contact du raineau. <;:omme on peut Ie voir sur la figure 2, la poche est, de preference, 5 constituee d'une seule feuille que I'on a replh~e en deux et dont on a colle ou soude les berds. Le procede de fabrication de ces bandes de multiplication de vegetaux se decompose ainsi : Ie substrat est tout d'abord 5eche et finement 10 divise, son degre d'humidite est ramene a 25-30 % ; les divers addi- tifs eventuels sont ensuite incorpores au produit, notamment I'additif a retention d'eau ameliore qui est sous forme de firies,particules a granulometrie selectionnee. L'ensemble est melange pour obtenir un produit homogene avec une bonne repartition des differents consti- 15 tuants. Le melange est introduit dans unepresse ou iI est comprime et mis a la forme voulue ; la pression est de I'ordre de 500 a 1000 kg I cm 2 • Les elements 2 obtenus 50nt' diriges vers une machine a ensacher en m~me temps que les eventuelles particules non compres- sibles 5. Une fois garnis d'une quantite determinee de granules les 20 sachets 50nt fermes par collage ou thermosoudage des bords Hbres. La banda est prete it I'emploi. L'utilisation de cette bande est particulierementaisee : ia bande 1 est mise a tremper pendant quelques minutes dans I'eau tiede. Elle 25 acquiert alors sa forme definitive telle qu'eHe est representee a la figure 3. Elle peut etre plh~e at enrouiee autour du rameau 9' au niveau de l'incisionou de la ligature, figure 4. Elle est maintenue appliquee contre Ie rameau a Paide d'une feuille 10 d'aluminium aSsez rigide qui assure I'etancheite de I'ensemble at qui permet par pression 30 lors de la pose d'assurer un bon contact et un bon maintien de la bande contre Ie rameau, voir figure 5. Ce contact est favorise egale- ment par Ie gonflement de I'additif a retention d'eau qui se poursuit pendant un certain temps. La feuille d'aluminium doit avoir une epais- seur comprise entre 25 at 100 microns de pf'Merence. 35 Tout autre materiau peut etre utilise a la place de fa feuiHe d'alumi- nium comme par exemple une enveloppe de polyethylene. L'enveloppe peut etre elastique pour ameliorer Ie contact humide de la bande avec la tige. Un di5positif dtattache pour fermerla pochette en haut at en
  11. 11. 2576745 9 bas peut alors etre necessaire, iI peut s'agir d'attaches adhesives et/ou des rubans ou des fils de fermeture, elastiques ou non. 5 10 15 20 25 30 35
  12. 12. 2576745- 10 REVE"NDICATIONS 1. Bande de multiplication de vegetaux~ notamment pour Ie marcottage aerien, constituee d'une enveloppe fermee, poreuse, 5 pouvant etre traversee par les racines en developpement et con- tenant un substrat de culture, caracterisee en ce que ledit substrat se presente sous la forme d'elements comprimes (l) expansibles par humectation jusqu'a occuper Ie volume offer! par I'enveloppe. 10 2. Bande de multiplication de vegetaux selon la revendication 1, caracterisee en ce que lesdits elements ont la forme de granules cylindriques de diametre compris entre 3 et 15 mm et de longueur comprise entre 5 et 20 mm. 15 3. Bande de multiplication de vegetaux selon -I'une des revendications 1 et 2, caracterisee en ce que lesdits elements (2) sont constitues d'un substrat organique ou synthetique et d1au moins un additif it retention d'eau amelioree. 20 4. Bal1de de multiplication de vegetauxselon la revendication prece- dente, caracterisee' en ce que Ie substrat est constitue de mousse de sphaigne et/ou de tourbe de sphaigne peu decomposee. 25 5. Bande de multiplication de vegetaux selon la revendication 3, caracterlsee en ce que I'additif est un homo- ou un copolymere insoluble d'acrylaJTIide ou un poJymere- insoluble d'oxyde dIethylene. 30 6. Bande de multipl ication de vegetaux selon la revendication precedente, ca racteri see en ce que I'additif est un copolymere reticule d'acrylamide et d'acide acrylique it fort taux de reticulation. 35 7. Bande de multiplication de vegetaux sel0':l I'une des revendications precedentes, caracterisee en ce que I'enveloppe est un complexe non-tiss.e compose d'une grille (3) dont les dimensions de la mailie sont comprises entre 0,2 et 3 mm, et d'un voile (4) en materiau hydrophile delitable it I'humidite.
  13. 13. 2576745 11 8. Bande de multiplication de yegetaux selon I'une des revendications precedentes, caracterise en ce qu'elle comprend un au plusieurs additifsdu type hormone, anti-hormone favorisant I'enracinement, fongicide, bactericide, insecticide. 5 9. Bande de multiplication de vegetaux selon Pune des revendications precedentes caracterisee en cequ'elle comprend au moins un gra- nuh~ (5) de produit benefique au developpement des plantas, du type engrais ·ou amendement jouant un role sur les proprietes 10 physiques du substrat compresse. 10. Bande de multiplication de vegetaux selon la revendication prece- dente, caracterisee en ce. que Pamendement est: !'un des produits suivants : perlite, polystyrene expanse, mousse de polyurethane. 15 20 25 30 35
  14. 14. 2576745 111 FIG.1 - F16.4

×