Atelier 8 – LE BOIS ET LA QUALITE DE
  L'ARCHITECTURE ENVIRONNEMENTALE

                             Prénom NOM
          ...
Un atelier en 2 temps :
   1/ Titre de partir de la ressource locale
      Concevoir à votre session                      ...
1ère partie : CONCEVOIR A PARTIR DE LA RESSOURCE LOCALE
Filière bois...l'exemple de LA RIVIERE
Présentation :

Serge GROS, directeur du CAUE de l'Isère
Isabelle BERRUYER-STEINMET...
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER...

    Situation géographique




                      LA RIVIERE
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER...

    Un village entre plaine et montagne
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER...

    Potentiels et contraintes du site
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER

    Une centralité villageoise absente,
    un site pressenti...
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER...

    DEMARCHE DE PROJET
    Comité technique, comité de pilotage,
    gouvernance habita...
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER

    ETUDE PRELIMINAIRE
    Faisabilité et composition urbaine
PROGRAMME
       1 commerce multiservice
       1 salle d'exposition       LA DEMARCHE HQE et AMO AEU
       1 point info-...
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER...

    ETUDE PRELIMINAIRE
    Scénario retenu
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER...

    Réalisation des travaux
    Intégration du projet dans son site / Chantier à faible...
EMERGENCE D'UN NOUVEAU QUARTIER
  Réalisation des travaux

  Equipements publics accessibles
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER...

  Réalisation des travaux
  Relance d’une dynamique de l’économie locale
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER...

  Réalisation des travaux
  Espaces verts recomposés, gestion de l'eau
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER...

  Réalisation des travaux
  Développement des énergies renouvelables
HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER...

  Utilisation de la ressource locale : LE BOIS
  BOIS CONSTRUCTION / BOIS ENERGIE
ORGANISATION DE LA FILIERE BOIS
adaptée au projet ...
1 Potentiel de la forêt communale
   > Douglas centenaires
2 Volonté...
ORGANISATION DE LA FILIERE BOIS
adaptée au projet ...
5 Contrôle des normes
   > Sylvatest
6 Mise à disposition du bois en...
2ème partie : VERS L’ECO-CONDITIONNALITE
              DES AIDES EN ISERE
CONSEIL GENERAL DE L'ISÈRE




a - Présentation d’une volonté politique
Présentation :

Jean-Michel Seilles, directeur de ...
La commande politique

    Définition de l’éco-conditionnalité
Mise en place de critères « développement
    durable » d’é...
Contenu de la délibération DM1

L’éco-conditionnalité implique de définir :
1. les dispositifs d’aides concernés ;
2. les ...
Les grands principes de la réforme


                                   
                            Pragmatisme
 Les crit...
Les grands principes de la réforme

                            Lisibilité
       Choix d’élaborer des critères par nature...
ASSOCIATION INTERPROFESSIONNELLE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA
FILIÈRE BOIS EN ISÈRE




b – Le bois local : une ressource e...
Des forêts en
                35% du département recouvert par
Isère
                la forêt, soit plus de 255 000ha

   ...
Des massifs prestigieux
Des forêts de plaine




                Des
              peupliers
Des
essences
 variées
Des quantités importantes
42 millions de m3 de bois sur pied équilibrés entre feuillus et
résineux, majoritairement en mon...
Que fait la filière ???
Elle
entretient




             Elle gère
Elle exploite
Elle transporte
Elle stocke
Elle découpe
Elle scie
Elle sèche
Elle taille
Elle
construit
Elle valorise les
 sous-produits
Elle fabrique
Elle emballe
Elle utilise du bois local
                Volumes et Productions

                       Bois d’oeuvre
                  ...
Mais pas tout le bois local…
   Volumes et Productions


                                      Volume sur pied > 42 Millio...
Et on peut consommer
plus de bois :
On est cerné !
Tous ces savoir-faire sont à votre porte
avec des technologies modernes
       --automatisation
       -- robotisation
   ...
Avec aussi une évolution
réglementaire, bénéfique :
Le bois , matériau de
construction
Merci l’Europe
DPC 21.11.1988- Décr...
Avec aussi une évolution favorable des marchés
En lien avec attente sociétale de produits « vertueux »
   Ecocertification...
intermède

                          Qu'est-ce que l'énergie grise ?
                     Regardons un petit film animé pa...
CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE L'ISERE




c – Restitution d'une méthode de travail
Présenta...
Le Conseil Général fait appel au CAUE
pour constituer un groupe de réflexion


        Le groupe réunit des :

architectes...
Composition du groupe de réflexion

              Véronique Klimine, architecte, R2K
Les experts


              Olivier L...
2 attitudes possibles


Méthode 1:                          Méthode 2:
> Conditionner l’aide en            > Conditionner ...
Tester les méthodes pour un choix adapté

Analyse de projets récents selon les critères
définis par les méthodes 1 et 2

 ...
Le choix d'une méthode
 Méthode 1:                                  Méthode 2:
 > Conditionner l’aide en                  ...
Des outils existants

    Base de travail :

    grille élaborée
    par le CNDB
Des outils existants

Base de travail : les résultats par catégorie obtenus par le CNDB




                              ...
Des outils existants


        Remarque:

        Les ratios utilisés dans le tableau du CNDB semblent avoir
        perdu...
Une
adaptation
de l'outil
Tester les méthodes avec des réalisations récentes

  LOGEMENTS COLLECTIFS
(le Nova – Echirolles – R2K architectes        ...
Tester les méthodes avec des réalisations récentes

BATIMENT DE STOKAGE (shob)
(unité de compostage – St Laurent du Pont –...
Tester les méthodes avec des réalisations récentes

BATIMENT D'ENSEIGNEMENT

(collège – Varces – R2K architectes)




    ...
Tester les méthodes avec des réalisations récentes

BATIMENT SANITAIRE ET SOCIAL

(collège – Echirolles – ITEM étude)




...
Tester les méthodes avec des réalisations récentes

BATIMENTS SPORTIFS

(gymnase – St Etienne de Crossey – R2K architectes...
Tester les méthodes avec des réalisations récentes

BATIMENT AGRICOLE

(Le Sappey-en-Chartreuse – ITEM études)




       ...
Des résultats impressionnants
   Les tests des réalisations locales à travers le tableau
   CNDB dépassent les seuils anno...
Le choix de valoriser l'économie locale du bois


        La mise en place de cette politique devrait permettre à la
     ...
Définition des seuils pour les constructions neuves
   Volume minimum de bois (en dm3 / m2 de shon)
Définition des seuils pour les constructions neuves


       Le choix du groupe de travail est de proposer des
       seui...
La suite de la réflexion...
                       … portera sur la réhabilitation

(Piscine – Livet et Gavet – Alain Rime...
(Piscine – Livet et Gavet – Alain Rimet architecte)




                          après
Organisé par

               Merci de votre attention
Atelier8 Le bois et la qualité environnementale
Atelier8 Le bois et la qualité environnementale
Atelier8 Le bois et la qualité environnementale
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Atelier8 Le bois et la qualité environnementale

1 540 vues

Publié le

Ensemble des interventions de l'atelier sur le bois lors du 2e forum sur les Quartiers durables de Grenoble

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 540
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier8 Le bois et la qualité environnementale

  1. 1. Atelier 8 – LE BOIS ET LA QUALITE DE L'ARCHITECTURE ENVIRONNEMENTALE Prénom NOM Fonction ORGANISME Organisé par
  2. 2. Un atelier en 2 temps : 1/ Titre de partir de la ressource locale Concevoir à votre session (le bandeau bleu peut être ajusté dans le analyse d’une petite opération « complexe » masque si votre titre est plus long) L’exemple de La Rivière Prénom NOM 2/Votre logo à vers l’éco-conditionnalité des aides en Isère Fonction insérer ici ORGANISME a - Présentation d’une volonté politique b - Le bois local : une ressource et une filière Organisé par c - Restitution d’une méthode
  3. 3. 1ère partie : CONCEVOIR A PARTIR DE LA RESSOURCE LOCALE
  4. 4. Filière bois...l'exemple de LA RIVIERE Présentation : Serge GROS, directeur du CAUE de l'Isère Isabelle BERRUYER-STEINMETZ, architecte-urbaniste CAUE de l'Isère François-Xavier RAULT, urbaniste CAUE de l'Isère
  5. 5. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER... Situation géographique LA RIVIERE
  6. 6. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER... Un village entre plaine et montagne
  7. 7. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER... Potentiels et contraintes du site
  8. 8. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER Une centralité villageoise absente, un site pressenti...
  9. 9. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER... DEMARCHE DE PROJET Comité technique, comité de pilotage, gouvernance habitante
  10. 10. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER ETUDE PRELIMINAIRE Faisabilité et composition urbaine
  11. 11. PROGRAMME 1 commerce multiservice 1 salle d'exposition LA DEMARCHE HQE et AMO AEU 1 point info-parc 1 logement du gérant Cible 1 : Relation harmonieuse 1 salle polyvalente des bâtiments avec leur environnement immédiat 1 salle de réunion 2 gîtes communaux Cible 2: Choix intégré des procédés et produits de construction 1 chaufferie bois Cible 3 : Chantier à faibles nuisances Espaces publics Mare pédagogique Cible 4 : Gestion de l’énergie (bassin de rétention) Cible 5 : Gestion de l’eau 7 logements locatifs 5 logements en accession 1 local d'activité
  12. 12. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER... ETUDE PRELIMINAIRE Scénario retenu
  13. 13. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER... Réalisation des travaux Intégration du projet dans son site / Chantier à faibles nuisances
  14. 14. EMERGENCE D'UN NOUVEAU QUARTIER Réalisation des travaux Equipements publics accessibles
  15. 15. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER... Réalisation des travaux Relance d’une dynamique de l’économie locale
  16. 16. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER... Réalisation des travaux Espaces verts recomposés, gestion de l'eau
  17. 17. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER... Réalisation des travaux Développement des énergies renouvelables
  18. 18. HISTOIRE D'UN NOUVEAU QUARTIER... Utilisation de la ressource locale : LE BOIS BOIS CONSTRUCTION / BOIS ENERGIE
  19. 19. ORGANISATION DE LA FILIERE BOIS adaptée au projet ... 1 Potentiel de la forêt communale > Douglas centenaires 2 Volonté communale affirmée 3 Prise en charge communale > Abattage, débardage, transport 4 Annonce de la prise en compte de la filière bois dès l'amont du projet > Avis d'appel à candidature de la maîtrise oeuvre (utilisation des bois communaux) > Compétences bois exigées (Architecte et BET bois)
  20. 20. ORGANISATION DE LA FILIERE BOIS adaptée au projet ... 5 Contrôle des normes > Sylvatest 6 Mise à disposition du bois en grume en scierie > Annoncé dans le CCTP du marché de travaux du lot : Charpente bois /Ossature bois / Bardage 7 Projet architectural > Conception > Mise en oeuvre (structure, dalle massive, vêture) 8 Suivi qualité > Phase chantier > AMO HQE
  21. 21. 2ème partie : VERS L’ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES EN ISERE
  22. 22. CONSEIL GENERAL DE L'ISÈRE a - Présentation d’une volonté politique Présentation : Jean-Michel Seilles, directeur de l'Aménagement des Territoires Mickaël Richard, chargé de mission Agenda 21
  23. 23. La commande politique Définition de l’éco-conditionnalité Mise en place de critères « développement durable » d’éligibilité des projets aux subventions départementales Délibération de la DM 1 2009 qui instaure « le principe d’éco-conditionnalité pour l’attribution des aides départementales ». Tous les programmes de subventions sont potentiellement concernés.
  24. 24. Contenu de la délibération DM1 L’éco-conditionnalité implique de définir : 1. les dispositifs d’aides concernés ; 2. les enjeux et critères d’application ; 3. les normes qui serviront de références incontestables à l’application des critères ; 4. la progressivité dans l’application de ce principe.
  25. 25. Les grands principes de la réforme   Pragmatisme Les critères doivent être réalistes dans le niveau de performance à atteindre au regard des capacités financières et techniques des porteurs de projet.   Simplicité Pour être appliqués, les critères doivent être faciles à appréhender par les maîtres d’ouvrage et à instruire pour les services départementaux.
  26. 26. Les grands principes de la réforme Lisibilité Choix d’élaborer des critères par nature de projet et non par programme de subvention types de projets sont visés : bâtiments, voirie, réseaux Efficience Les enjeux et les moyens d’ingénierie se concentrent sur les projets les plus importants Il est proposé d’appliquer l’éco-conditionnalité aux projets d’un montant supérieur à 100.000 euros HT.
  27. 27. ASSOCIATION INTERPROFESSIONNELLE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA FILIÈRE BOIS EN ISÈRE b – Le bois local : une ressource et une filière Présentation : Patrick Lambouroud, directeur de Créabois Marie Adam, chargée de mission Créabois
  28. 28. Des forêts en 35% du département recouvert par Isère la forêt, soit plus de 255 000ha • 60% forêts privées / 40% forêts publiques • Près d’une commune sur deux est une commune forestière
  29. 29. Des massifs prestigieux
  30. 30. Des forêts de plaine Des peupliers
  31. 31. Des essences variées
  32. 32. Des quantités importantes 42 millions de m3 de bois sur pied équilibrés entre feuillus et résineux, majoritairement en montagne Un accroissement important Volume sur pied > 42 Millions de m3 42 000 127011 11112 Accroissement biologique forêt de production 1270 1 270 000 m3 795 000 m3 Feuillus 474 000 m3 Résineux
  33. 33. Que fait la filière ???
  34. 34. Elle entretient Elle gère
  35. 35. Elle exploite
  36. 36. Elle transporte
  37. 37. Elle stocke
  38. 38. Elle découpe
  39. 39. Elle scie
  40. 40. Elle sèche
  41. 41. Elle taille
  42. 42. Elle construit
  43. 43. Elle valorise les sous-produits
  44. 44. Elle fabrique
  45. 45. Elle emballe
  46. 46. Elle utilise du bois local Volumes et Productions Bois d’oeuvre 270 000 56 000 45 000 Récolte de Bois Total 370 000 m3 270 000 m3 Bois d’œuvre (223 000 résineux) 56 000 m3 Bois d’industrie 45 000 m3 Bois de feu
  47. 47. Mais pas tout le bois local… Volumes et Productions Volume sur pied > 42 Millions de m3 42 000 127011 11112 Accroissement biologique forêt de production Bois d’oeuvre 270 000 1270 1 270 000 m3 795 000 m3 Feuillus 474 000 m3 Résineux 56 000 45 000 Récolte de Bois Total 370 000 m3 270 000 m3 Bois d’œuvre (223 000 résineux) 56 000 m3 Bois d’industrie 45 000 m3 Bois de feu
  48. 48. Et on peut consommer plus de bois :
  49. 49. On est cerné !
  50. 50. Tous ces savoir-faire sont à votre porte avec des technologies modernes --automatisation -- robotisation -- laser -- gestion de séchage artificiel qui améliorent le produit, le rendent plus stable, plus précis Mais c’est toujours du bois qu’on scie !
  51. 51. Avec aussi une évolution réglementaire, bénéfique : Le bois , matériau de construction Merci l’Europe DPC 21.11.1988- Décrêt du 8 juillet 1992 Marquage CE : passeport pour l’utilisation en structure Selon des critères objectivés, par classe de résistance (en MPa Admissible)
  52. 52. Avec aussi une évolution favorable des marchés En lien avec attente sociétale de produits « vertueux » Ecocertification : PEFC (FSC)
  53. 53. intermède Qu'est-ce que l'énergie grise ? Regardons un petit film animé parlagnt de l'énergie grise Film extrait de l'outil pédagogique créé à l'initiative des Parcs naturels régionaux de la Chartreuse et du Vercors, des CAUE de l'Isère, de la Drôme et de Savoie, et de l'Education Nationale (Académie de Grenoble) Conçu par Bernard David-Cavaz www.monvillageaugrandair.com
  54. 54. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE L'ISERE c – Restitution d'une méthode de travail Présentation : Serge Gros, directeur du CAUE Camille Critin, architecte au CAUE
  55. 55. Le Conseil Général fait appel au CAUE pour constituer un groupe de réflexion Le groupe réunit des : architectes, ingénieur structure bois, charpentier, représentants des professionnels de la filière bois
  56. 56. Composition du groupe de réflexion Véronique Klimine, architecte, R2K Les experts Olivier Le Monnier, architecte, ITEM-études Alain Rimet, architecte Patrick Moreau, ingénieur structure bois, Arboconcept Jean-Claude Mattio, chef d'entreprise, SDCC Patrick Lambouroud, directeur de Créabois Marie Adam, chargée de mission à Créabois Mickaël Richard, chargé de mission Agenda 21 Guy Charron,CGI Serge Gros, directeur du CAUE Camille Critin, architecte au CAUE
  57. 57. 2 attitudes possibles Méthode 1: Méthode 2: > Conditionner l’aide en > Conditionner l’aide au fonction de la part du bois volume de bois employé dans le coût de la dans la construction construction Unité : % bois/montant HT du clos couvert (> ou = à 65%) Unité: dm3/m2 de SHON
  58. 58. Tester les méthodes pour un choix adapté Analyse de projets récents selon les critères définis par les méthodes 1 et 2 Par catégorie: - logements collectifs pour les - garages / parking / stockage (SHOB) CONSTRUCTIONS NEUVES - bâtiments pour enseignement et REHABILITÉES - bâtiments sanitaires et sociaux - bâtiments sportifs, de loisirs, culturels - bâtiments agricoles (SHOB)
  59. 59. Le choix d'une méthode Méthode 1: Méthode 2: > Conditionner l’aide en > Conditionner l’aide au fonction de la part du bois volume de bois embarqué dans le coût de la dans la construction construction Unité : % bois/montant HT du clos Unité: dm3/m2 de SHON couvert (> ou = à 65%) + : homogénéité du mode de calcul par + : plus pertinent (le coût n'entre pas en rapport aux autres politiques mises en compte) place dans d'autres départements - : vérifier si les DPGF sont sur les - : comment vérifier si augmentation mêmes unités volontaire du coût
  60. 60. Des outils existants Base de travail : grille élaborée par le CNDB
  61. 61. Des outils existants Base de travail : les résultats par catégorie obtenus par le CNDB Unité: dm3/m2 de SHON
  62. 62. Des outils existants Remarque: Les ratios utilisés dans le tableau du CNDB semblent avoir perdu de leur pertinence. En effet, les exigences thermiques d'aujourd'hui impliquent d'augmenter l'isolation et donc l'épaisseur des ossatures bois. Le volume de bois employé dans la construction augmente
  63. 63. Une adaptation de l'outil
  64. 64. Tester les méthodes avec des réalisations récentes LOGEMENTS COLLECTIFS (le Nova – Echirolles – R2K architectes (logements – La Terrasse – ITEM études) et Walter Unterrainer (Autriche) 1 2 3 e e e ss ss ss la la Cla C C 271 Classement CNDB 35 45 70
  65. 65. Tester les méthodes avec des réalisations récentes BATIMENT DE STOKAGE (shob) (unité de compostage – St Laurent du Pont – Alain Rimet et Paul Brochier) 1 2 3 e e e ss ss ss Cla la la C C 86 Classement CNDB 15 20 30
  66. 66. Tester les méthodes avec des réalisations récentes BATIMENT D'ENSEIGNEMENT (collège – Varces – R2K architectes) 1 2 3 e e e ss ss ss Cla la la C C 145 Classement CNDB 30 40 60
  67. 67. Tester les méthodes avec des réalisations récentes BATIMENT SANITAIRE ET SOCIAL (collège – Echirolles – ITEM étude) 1 2 3 e e e ss ss ss Cla la la C C 236 Classement CNDB 25 30 50
  68. 68. Tester les méthodes avec des réalisations récentes BATIMENTS SPORTIFS (gymnase – St Etienne de Crossey – R2K architectes) 1 2 3 e e e ss ss ss Cla la la C C 141 Classement CNDB 25 30 50
  69. 69. Tester les méthodes avec des réalisations récentes BATIMENT AGRICOLE (Le Sappey-en-Chartreuse – ITEM études) 1 2 3 e e e ss ss ss Cla la la C C 171 Classement CNDB 15 20 30
  70. 70. Des résultats impressionnants Les tests des réalisations locales à travers le tableau CNDB dépassent les seuils annoncés. Quelques explications : > les exigences thermiques augmentent > les épaisseurs d'isolant et de structure aussi > une plus grande sensibilité des concepteurs et maîtres d'ouvrage > le bois : un matériau adapté à la création architecturale et répondant aux enjeux environnementaux actuels
  71. 71. Le choix de valoriser l'économie locale du bois La mise en place de cette politique devrait permettre à la filière bois de se développer: > le mode de calcul devrait peut-être prendre en compte la « valeur-ajoutée » locale. Donc, il faut connaître les modes constructifs mis en place (lamellé collé / poteaux-poutres / KLH / …) pour mieux appréhender cette « valeur ajoutée » locale dans la construction.
  72. 72. Définition des seuils pour les constructions neuves Volume minimum de bois (en dm3 / m2 de shon)
  73. 73. Définition des seuils pour les constructions neuves Le choix du groupe de travail est de proposer des seuils « atteignables ». > L'objectif à court terme: une amélioration globale et progressive de la qualité des constructions publiques en bois. > à plus long terme: une évolution progressive du seuil d'éligibilité
  74. 74. La suite de la réflexion... … portera sur la réhabilitation (Piscine – Livet et Gavet – Alain Rimet architecte) avant
  75. 75. (Piscine – Livet et Gavet – Alain Rimet architecte) après
  76. 76. Organisé par Merci de votre attention

×