L'art de la newsletter 
Guilhem Bertholet 
3 
n° 
Agence de Content Marketing 
@invoxfr 
invox.fr
L’art de la Newsletter 2 
Pourquoi faire une newsletter B2B ? ...............................................................
L’art de la Newsletter 3 
invox.fr @invoxfr 
Présentation 
Guilhem Bertholet 
Tombé dans la marmite des contenus dès 99 av...
L’art de la Newsletter 4 
Newsletters 
B2B & B2C
L’art de la Newsletter 5 
Pourquoi écrire 
une newsletter ? 
Et d'abord, c'est quoi ? 
Les newsletters, comme leur nom l’i...
L’art de la Newsletter 6 
5 bonnes raisons 
de faire une newsletter 
 Relancer des prospects froids 
Vous avez très certai...
L’art de la Newsletter 7 
Avec près de 900 milliards de mails marketing et newsletters envoyés chaque année (et on ne parl...
L’art de la Newsletter 8 
Une bonne façon d'utiliser votre veille. 
Il y a de grandes chances pour que vous fassiez déjà é...
L’art de la Newsletter 9 
Quels contenus ? 
L’idée de devoir écrire régulièrement amène généralement de nombreuses questio...
Quelques exemples 
de newsletters ! 
Ebook Invox - Newsletters 
Un exemple est parfois plus parlant qu’un long ebook (même...
L’art de la Newsletter 11 
Cas pratique 
Hi inov 
| Client 
Hi inov est le fonds d’investissement en capital-risque de la ...
L’art de la Newsletter 12 
Cas pratique 
MeetingsMag 
| Client 
Wisembly édite un logiciel SaaS de prises de notes de 
réu...
L’art de la Newsletter 13 
Cas pratique 
Oxatis 
| Client 
Oxatis est le leader de l’édition de logiciels e-commerce. Plus...
L’art de la Newsletter 14 
Cas pratique 
TuttiNutri 
| Client 
Les laboratoires Martin-Privat sont les pionniers des 
comp...
L’art de la Newsletter 15 
Cas pratique 
Pubeco 
| Client 
Pubeco est une startup spécialisée dans la dématérialisation 
d...
L’art de la Newsletter 16 
Le Top 5 de ce qu'il ne faut surtout pas faire au moment 
de rédiger et d'envoyer votre newslet...
L’art de la Newsletter 17 
Ne pas tenir dans la durée 
Tout, oui TOUT, en Content Marketing est une 
affaire de long terme...
L’art de la Newsletter 18 
Quels outils utiliser ? 
L’une des principales objections des entreprises à la création de leur...
Les petites astuces 
à bien appliquer... 
Ebook Invox - Newsletters 
Écrire plusieurs newsletters par semaine aide forcéme...
L’art de la Newsletter 20 
Travaillez bien l'objet de la newsletter 
Avant de parcourir un mail, tout le monde en lit l’ob...
L’art de la Newsletter 21 
Pensez mobile ! 
Plus d’un tiers des emails sont consultés sur 
un smartphone ou une tablette. ...
L’art de la Newsletter 22 
Invox : Agence de Content Marketing 
Invox.fr 
Créée par des blogueurs, web-marketeurs et journ...
Mettre en place 
ma newsletter 
Guilhem Bertholet  Invox Content Marketing
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ebook Invox - L'art de créer sa newsletter - Content Marketing - Stratégie de Contenus

3 528 vues

Publié le

Cet ebook vous donne tous les secrets pour lancer et tenir, dans la durée, votre propre Newsletter, qu'elle soit B2C ou B2B.
Pour de nombreuses entreprises, une newsletter est un excellent moyen de transformer ses prospects en clients, d'acquérir de nouveaux leads, de faire du Nurturing Marketing et - in fine - de mieux être présent dans son écosystème ou son secteur d'activité.

Invox est une Agence de Content Marketing.

Publié dans : Marketing
1 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 528
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 174
Actions
Partages
0
Téléchargements
157
Commentaires
1
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ebook Invox - L'art de créer sa newsletter - Content Marketing - Stratégie de Contenus

  1. 1. L'art de la newsletter Guilhem Bertholet 3 n° Agence de Content Marketing @invoxfr invox.fr
  2. 2. L’art de la Newsletter 2 Pourquoi faire une newsletter B2B ? ............................................................. 5 La mécanique marketing d'une newsletter ................................................. 7 Quels contenus pour ma newsletter B2B ? .................................................. 9 5 exemples de newsletters décortiqués pour vous.....................................10 Le top 5 des erreurs à ne pas commettre .....................................................16 Quelques outils pratiques .................................................................................18 Les petites astuces à bien appliquer ..............................................................19 A propos d'invox .................................................................................................. 22 Sommaire Dans la même collection « Ebooks Invox».
  3. 3. L’art de la Newsletter 3 invox.fr @invoxfr Présentation Guilhem Bertholet Tombé dans la marmite des contenus dès 99 avec les ancêtres des blogs, Guilhem Bertholet a fondé et dirige Invox, agence de Content Marketing. Après des expériences d’entrepreneur, il travaille au marketing chez Microsoft puis dirige l’incubateur HEC durant 3 ans. Il blogue sur guilhembertholet.com, l’un des plus gros sites sur la création d’entreprise / les startups ; a lancé WeLoveSaas, le magazine n°1 sur les logiciels SaaS ; et TuttiQuanti, l’un des principaux principaux sites sur les objets connectés. Créé par des blogueurs, journalistes et « web-marketeux », Invox vous aide à penser votre stratégie de contenus, à mettre en place les processus de production, et à créer au quotidien les contenus nécessaires. Le content marketing consiste à créer et à diffuser des contenus — informations qualitivatives et pertinentes — de nature à intéresser actuels et potentiels clients d’une entreprise. invox.fr @guilhem guilhem@invox.fr
  4. 4. L’art de la Newsletter 4 Newsletters B2B & B2C
  5. 5. L’art de la Newsletter 5 Pourquoi écrire une newsletter ? Et d'abord, c'est quoi ? Les newsletters, comme leur nom l’indique, sont des “lettres d’actualités” destinées à donner de vos nouvelles à vos lecteurs, qui les reçoivent par mail. Vous en recevez probablement déjà, que vous les ayez sollicitées ou non… Elle ne doivent pas être confondues avec les emails marketing (ou emailing), qui sont en général totalement promotionnels - ce sont ceux qu’affectionnent tout particulièrement les sites de e-commerce - lorsque les newsletters, elles, contiennent du “vrai” contenu ! Mais pourquoi donc devriez-vous créer une newsletter ? Vous n’êtes pas un média qui doit envoyer un récapitulatif de ses articles de manière régulière. Et pourtant ! Vous avez des cibles commerciales ou marketing, et en cela besoin de capter leur attention autour des sujets qui vous sont chers. En outre, vous disposez de nombreuses informations clés sur votre marché de niche et cela a de la valeur aux yeux de vos prospects et clients. Mettre en place une newsletter « professionnelle » sera donc un excellent moyen de garder le contact, de montrer semaine après semaine votre expertise dans votre matière de prédilection, mais aussi, petit à petit, d’accroître votre audience et de trouver de nouveaux prospects.
  6. 6. L’art de la Newsletter 6 5 bonnes raisons de faire une newsletter Relancer des prospects froids Vous avez très certainement rencontré tout un tas de personnes ces derniers mois ou années, sans que rien ne se passe. Ils sont au “frigo” des prospects et loin, très loin d’une activation commerciale active. Votre newsletter va les réchauffer doucement, sans avoir une approche trop commerciale, en leur donnant le temps de mieux vous connaître. Garder un lien avec les décideurs du secteur Outre les prospects directs, si vous faites bien votre boulot de recherche d’infos, il y a fort à parier que les décideurs de votre secteur finiront par vous lire. Cela crée pour vous une atmosphère positive, qui préparera bien le terrain avant une conférence, un salon, un rendez-vous ou une réunion. Et cela fera un point d’accroche pour discuter avec ces personnes (et quelque chose à leur offrir – les gens adorent les cadeaux !). Devenir la référence en la matière Sur un secteur d’activité donné, il y a toujours 3, 4, 5 personnes référentes, auxquelles on pense directement si l’on cherche des “experts”. Votre newsletter peut vous placer parmi ces personnes-là – a minima parce que, finalement, peu de personnes prennent la parole et passent du temps à créer des contenus. Et une fois que vous êtes la référence… eh bien tout le monde fera appel à vous et souhaitera vous rencontrer ! Acquérir de nouveaux leads Votre newsletter n’est pas destinée uniquement à des personnes que vous connaissez et qui vous connaissent déjà. C’est bien au contraire un élément de conquête : de nouvelles personnes vont vouloir s’abonner pour bénéficier de votre contenu et elles devraient, d’une manière ou d’une autre, être intéressées par vos offres. Et puis l’email est éminemment viral : il n’est pas rare de voir que d’un point d’entrée dans une entreprise on parvient, en remontant le fil, à récupérer bien d’autres adresses email. Voilà donc de nouveaux prospects pour vous ! Une force de frappe pour organiser des événements L’email, Internet, le “online”, c’est super. Mais pour faire des affaires, rien de mieux parfois que de se voir en physique. Ateliers, petits-déjeuners, réunions de présentation, barcamps (oui, nous en organisons pour nos clients) : voilà autant de formats très sympas pour rencontrer et activer commercialement des prospects ou anciens clients. Et avoir des inscrits et lecteurs fidèles permet de préparer le terrain et de s’assurer de n’être pas tout seul le jour J !
  7. 7. L’art de la Newsletter 7 Avec près de 900 milliards de mails marketing et newsletters envoyés chaque année (et on ne parle là que de ce qui n’est PAS du spam), on pourrait penser qu’il n’y a plus beaucoup de choses à faire ou à inventer de ce côté-ci du Content Marketing. Eh bien on se trompe beaucoup. Les newsletters « éditorialisées », au même titre qu’un magazine web, fonctionnent très, très bien ! Voilà pourquoi une newsletter peut (et doit) s’inscrire dans votre paysage d’actions marketing ! Idéal pour récupérer des emails de prospects (et le droit de les utiliser !). Voilà l’un des avantages majeurs de la newsletter : vous allez gagner le droit de parler directement, dans leur boite email, à vos prospects (si votre contenu est bien ciblé…). Et cela, c’est très clairement le début de l’inbound marketing, le fait d’amener des personnes à se tourner spontanément vers vous ; personnes qui, un jour, peut-être, seront vos clients ! Prendre la parole d'une autre manière. Avoir une plus grande connivence avec le lecteur, voilà l’un des avantages d’une newsletter : votre message est destiné « en perso », directement dans sa boite mail, à celui qui va le recevoir. Il est donc possible d’adopter un ton un peu plus personnel, de donner le sentiment qu’il va se dire là des choses un peu plus confidentielles. Dans un monde où la masse des contenus et des messages ne fait qu’exploser, travailler autour de ce ton et de ce rapport un peu privilégié est une bonne chose sur le long terme ! Des chiffres, des chiffres, des chiffres. Et rapidement, en plus ! Tout « marketeux » est à l’affût des sacro-saints chiffres (notamment le ROI), et la newsletter est probablement l’une des actions de Content Marketing qui en apporte le plus facilement : combien ai-je d’inscrits ? Combien d’entre eux ouvrent mes messages ? Cliquent-ils ? Font-ils des actions sur les pages vers lesquelles les liens pointent ? Et cela a un côté très « entraînant » pour toutes les équipes en charge de la newsletter, pour pousser à développer l’auditorat… et à s’améliorer newsletter après newsletter, à coups de A/B testing par exemple. La mécanique marketing
  8. 8. L’art de la Newsletter 8 Une bonne façon d'utiliser votre veille. Il y a de grandes chances pour que vous fassiez déjà énormément de veille sur votre secteur d’activité. Mettez-la à profit en la réutilisant (en partie) dans votre newsletter. Vous ferez gagner du temps à votre lecteur (voir point précédent) et vous vous positionnerez en leader d’opinion sur votre sujet bien précis. Pour très peu de travail en plus, puisqu’il ne s’agit là que de remettre en forme des infos pour lesquelles vous avez déjà dépensé du temps en collecte ! Devenir une référence dans son secteur. Donner l’habitude à vos lecteurs d’ouvrir votre newsletter, en créant un sentiment d’attente (un peu comme lorsque l’on attend l’arrivée de son magazine fétiche), c’est déjà prendre la place du référent sectoriel auprès de votre audience de prédilection. Mettre en place une autre forme de viralité. Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont vus comme le moyen susciter une forte viralité. Mais il ne faut pas oublier que sur Internet, la première source de viralité a été l’email… et que c’est encore très nettement le cas, notamment en B2B. Comptez donc sur le fait qu’un décideur qui lit quelque chose d’intéressant ou de pertinent pour lui transmettra la newsletter à ses collaborateurs ou ses partenaires ! Nous avons eu un exemple où l’un des destinataires avait, selon les statistiques, ouvert plus de 700 fois la newsletter… en moins de 3 heures. Il s’agit évidemment d’un cas de “transfert” du mail à l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise. Et un superbe exemple de comment une newsletter peut vous faire connaître dans une organisation ! Créer une « monnaie d'échange» avec partenaires et clients. D’après notre expérience, la mise en place d’une newsletter attire à terme pas mal de regards et d’appétits : vos partenaires peuvent trouver un intérêt à faire passer des news dans votre newsletter ou vous proposer d’échanger des fichiers d’envois. Dans tous les cas, vos leviers de négociation sont renforcés… Et donc vos objectifs business et/ou marketing remplis plus facilement !
  9. 9. L’art de la Newsletter 9 Quels contenus ? L’idée de devoir écrire régulièrement amène généralement de nombreuses questions. De quoi parler ? Comment se renouveler ? Et si on épuise tous les sujets au bout de quelques semaines ? Et puis, cela doit prendre énormément de temps. Comment s’assurer de produire de la qualité à chaque fois ? N’ayez crainte, ce sont des questions que nous avons entendues et entendons quasi quotidiennement. Et tous ceux qui se sont essayés à l’écriture s’en sont bien sortis (ok, la plupart avec notre aide :) ). Dites-vous que votre newsletter va apporter plein de bénéfices à vos lecteurs : résumés d’informations de marché, avis sur des évolutions réglementaires, liens utiles, bonnes nouvelles, trouvailles un peu innovantes, regard sur l’étranger… la plupart des pros de votre secteur (vos interlocuteurs ou clients !) n’ont pas le temps de faire de la veille ou de la mettre en forme… Vous allez les y aider en leur délivrant les news qui comptent pour eux. De toute manière, vous faites déjà une grande partie du boulot… cela n’est qu’une façon de mieux rentabiliser votre temps en vous créant de nouvelles opportunités commerciales ! Voilà quelques idées de contenus, l’une des astuces étant de trouver votre “chemin de fer” - ce découpage des rubriques qui seront toujours les mêmes - réduisant ainsi l’incertitude et le travail pour vous à chaque épisode : un édito : un paragraphe où vous donnez votre avis sur le secteur ou une des dernière news les actus principales de la semaine / quinzaine / mois / trimestre (mais là ce n’est pas assez !!) des liens vers les meilleurs articles trouvés dans la presse une interview d’une personne qui a des choses intéressantes à raconter une innovation marquante le “site de la semaine” qui peut être utile à vos lecteurs les meilleurs tweets de la semaine sur votre secteur
  10. 10. Quelques exemples de newsletters ! Ebook Invox - Newsletters Un exemple est parfois plus parlant qu’un long ebook (même si, vous en conviendrez, celui-ci est d’une longueur parfaite et idéale...). Nous vous proposons donc dans les pages suivantes de découvrir quelques exemples de newsletters, leurs contenus, leur mécanique. Histoire de ne pas partir de zéro pour mettre en place la vôtre. Suivez le guide !
  11. 11. L’art de la Newsletter 11 Cas pratique Hi inov | Client Hi inov est le fonds d’investissement en capital-risque de la Financière Norbert Dentressangle. Doté de près de 40 millions d’euros, le fonds investit dans des startups web. | Les objectifs marketing Tenir au courant l’écosystème des startups et les souscripteurs du fonds des actus des participations du portefeuille d’Hi inov. | Cible de lectorat Journalistes, incubateurs, startups, entrepreneurs, bailleurs de fonds, fonds d’investissement. | Contenus Edito, sommaire, news des entreprises du portefeuille, interviews de dirigeants, curation des actus du secteur, actus du fonds. | Récurrence Une fois par mois. hiinov.com
  12. 12. L’art de la Newsletter 12 Cas pratique MeetingsMag | Client Wisembly édite un logiciel SaaS de prises de notes de réunions, collaboratives et intéractives. Le magazine MeetingsMag est un magazine édité par invox pour Wisembly, sur la thématique de l’efficacité des réunions en entreprise. | Les objectifs marketing Animer la base de clients, prospects et personnes intéressées par la thématique pour leur apporter le résumé des publications parues sur le magazine. Travailler ainsi dans la durée des prospects devenus froids, et procéder à du « Nurturing Marketing » pour les nouveaux arrivants. | Cible de lectorat Cadres, cadres dirigeants de moyennes et grandes entreprises. | Contenus Edito, mise en avant des meilleurs articles du magazine, curation de contenus importants sur le sujets, parus ailleurs, ainsi qu’une promotion ou mise en avant d’une fonctionnalité du logiciel Wisembly. | Récurrence Une fois tous les quinze jours. MeetingsMag.com
  13. 13. L’art de la Newsletter 13 Cas pratique Oxatis | Client Oxatis est le leader de l’édition de logiciels e-commerce. Plus de 8000 boutiques sont aujourd’hui en ligne grâce à ce service SaaS, dans plusieurs pays en Europe. | Les objectifs marketing Travailler le fichier de plusieurs centaines de milliers de prospects et les amener à adopter sa plateforme. Animer la communauté de ses clients et leur proposer des astuces et services premium pour optimiser leur boutique. | Cible de lectorat Prospects et clients d’Oxatis. E-commerçants actuels ou en devenir. | Contenus Cette newsletter se distingue par la quantité éditoriale de contenus, ce qui en fait une newsletter très dense. On y retrouve : un édito, un sommaire, un « avis d’expert » (donnant accès à un contenu très approfondi en ligne), des focus, des statistiques, un témoignage client, des invitations à des événements, une promotion, des news sectorielles... | Récurrence Une fois tous les 15 jours. oxatis.com
  14. 14. L’art de la Newsletter 14 Cas pratique TuttiNutri | Client Les laboratoires Martin-Privat sont les pionniers des compléments alimentaires. Dans le cadre de leurs investissements en web-marketing, invox a créé pour eux TuttiNutri, le magazine de la nutrition « smart ». | Les objectifs marketing Travailler la base d’emails et faire vivre la communauté qui s’est construite autour des contenus et des réseaux sociaux de la marque - auprès de plusieurs dizaines de milliers d’inscrits. | Cible de lectorat Public B2C autour de 4 thématiques : Minceur, Anti-Âge, Sport et prise de masse musculaire, Obésité. | Contenus Mise en avant des articles les plus accrocheurs sur chacune des thématiques. Une newsletter plus thématique est également publiée pour mieux segmenter les lectorats. | Récurrence Une fois tous les quinze jours. TuttiNutri.com
  15. 15. L’art de la Newsletter 15 Cas pratique Pubeco | Client Pubeco est une startup spécialisée dans la dématérialisation des catalogues de la grande distribution et du retail, ainsi que dans les différentes problématiques web-to-store, communication locale digitale ou « ROPO / ROBO ». | Les objectifs marketing Démontrer l’expertise des équipes Pubeco dans les thématiques de l’innovation digitale pour le retail, et garder le lien avec ses clients et prospects. | Cible de lectorat Prospects et clients de Pubeco. Directeurs de magasins, responsables marketing, responsables digital d’enseignes commerce, grande distribution retail. | Contenus Un édito, un témoignage d’un expert du secteur, les principales infos du magazine (sur l’innovation retail, édité par invox), une curation des principales infos du secteur, une promotion ou la mise en avant d’une fonctionnalité des logiciels Pubeco... | Récurrence Mensuelle. pubeco.fr/innovation
  16. 16. L’art de la Newsletter 16 Le Top 5 de ce qu'il ne faut surtout pas faire au moment de rédiger et d'envoyer votre newsletter... Evidemment, avec le temps et plusieurs centaines de newsletters envoyées, nous commençons à savoir un peu ce qui marche. D’autant plus que – et c’est ce qui est magique avec les newsletters – il est possible de savoir constamment qui ouvre quel email, clique sur quel lien, n’ouvre plus rien depuis 6 mois ou au contraire garde précieusement un email pour le rouvrir quelques temps plus tard… Et nous savons aussi ce qui ne marche pas ! Voilà donc , d’après notre expérience quotidienne, la liste des pires écueils qui se dressent entre vous et la réussite de votre newsletter. 5 erreurs... à ne pas faire ! Nous publions toute l’année nos conseils pour mieux réussir votre Content Marketing. Découvrez vite notre blog : invox.fr/blog ! Plus d’infos sur le Content Marketing ?
  17. 17. L’art de la Newsletter 17 Ne pas tenir dans la durée Tout, oui TOUT, en Content Marketing est une affaire de long terme. Cela ne sert à rien de lancer une newsletter si ce n’est pas pour la tenir, semaine après semaine, dans la durée. Les habitudes se créeront seulement après un certain temps et vos efforts ne paieront que dans quelques mois – soyez donc prêt(e) à cela et lancez-vous sans attendre un retour immédiat. Ne pas en envoyer assez La plupart du temps, les entreprises ne croient pas avoir assez de bons contenus à proposer. Ou ne pas avoir assez de temps. Cela est entièrement faux, et il est tout à fait possible de faire du bon contenu sans pour autant y passer des heures et des heures. L’important est de garder un rythme (nous recommandons la quinzaine voire le mois, mais pas au-dessus) régulier et suffisamment proche pour que l’on ne vous oublie pas… En envoyer trop A l’inverse, l’idée n’est pas de spammer constamment votre lecteur, au risque de le lasser et de faire qu’il n’ouvre plus rien en provenance de chez vous. Sans compter que s’il est relativement facile de trouver du bon contenu, le faire tous les jours est sûrement illusoire ! Ne pas mettre de bons contenus dedans N’envoyez jamais une newsletter dont vous n’êtes pas fier (ou fière), ou pour laquelle vous seriez allé un peu vite pour créer ou agréger les contenus. Et bien sûr ne validez jamais une idée ou un contenu avec lesquels vous seriez en désaccord (ou alors exprimez-en l’opinion !!). Parler uniquement de vous ou de vos offres commerciales Si vos lecteurs ouvrent votre newsletter, c’est parce qu’ils y trouvent du contenu pertinent et intéressant. Sûrement pas parce que vous parlez de votre toute dernière mini-fonctionnalité, ou de l’ouverture d’un bureau à Tourcoing, ou de l’embauche d’une nouvelle personne, ou du salon sur lequel vous serez la semaine prochaine. Résistez à la tentation de parler de vous et de faire de votre newsletter un vulgaire communiqué de presse : ce n’est pas le même exercice. Et très honnêtement, même si nous vous aimons bien, vos lecteurs n’ont pas vraiment d’intérêt pour ces choses-là… et ne les liront pas ! Allez, à vous de jouer !
  18. 18. L’art de la Newsletter 18 Quels outils utiliser ? L’une des principales objections des entreprises à la création de leur newsletter est le manque d’outils pour bien opérer les envois. Et pourtant il en existe beaucoup, la plupart très simples d’accès ! En voici quelques-uns. Mailchimp. Vous pouvez à peu près tout faire avec lui : partir d’un des nombreux designs proposés ; relier votre flux RSS à votre newsletter ; créer votre propre design en mode « drag and drop » ; créer simplement des formulaires pour récupérer des abonnés depuis vos pages web ; suivre les statistiques d’ouverture et de clics ou encore relier l’outil à votre CRM. Il est gratuit pour 500 abonnés mais vite payant ensuite, et c’est probablement l’un des plus chers pour les « grosses » listes d’envoi. Mailjet. Concurrent français de MailChimp, Mailjet propose aussi une belle kyrielle de fonctionnalités, quasiment similaires à celles de Mailchimp – avec un coût inférieur pour ceux qui ont de très grosses listes d’envoi ou une grosse consommation d’emails (donc une grosse fréquence)... TinyLetter. Pour ceux qui sont le moins à l’aise sur les outils « un peu complexes » comme Mailchimp et Mailjet, TinyLetter est une excellente solution (en plus d’être gratuite) : tout a été épuré au maximum et l’outil vous permet en quelques minutes d’importer vos contacts, de taper votre premier mail et de le faire partir. Et voilà, vous avez votre newsletter ! Il n’y a plus qu’à vous concentrer sur le contenu, c’est bien là l’essentiel ! Campayn. Une bonne alternative à tester si vous ne parvenez pas à être convaincus des propositions précédentes. Il est gratuit jusqu’à 2000 abonnés, pour 20 000 emails par mois. AWeber. Cet outil n’a pas de version gratuite, mais il propose une période d’essai d’un mois sans payer. Il est compatible avec la plupart des plateformes de blogs et peut également être relié à votre flux RSS. Assez cher, il est surtout intéressant pour ceux qui ont une grosse ligne de diffusion. Mailchimp
  19. 19. Les petites astuces à bien appliquer... Ebook Invox - Newsletters Écrire plusieurs newsletters par semaine aide forcément à développer quelques petites astuces… c’est ce que nous vous proposons dans les lignes qui suivent. Tous ces points ont été compilés à force d’essais et d’erreurs sur les derniers mois et années :) Profitez-en donc sans attendre pour vos propres newsletters (et faites-nous en passer un exemplaire…) !
  20. 20. L’art de la Newsletter 20 Travaillez bien l'objet de la newsletter Avant de parcourir un mail, tout le monde en lit l’objet. Et si celui-ci fait trop “pub”, ou n’est pas clair ou pas sexy, poubelle. Directement. Sans autre forme de procès. Il est donc crucial de bien travailler l’objet de vos mails, tout comme un journaliste travaille le titre de son article à la une. C’est là que se fait la différence entre les TOPS et les flops. Par exemple, privilégiez un objet qui donne déjà une partie du contenu à quelque chose du type “La newsletter de mai”, rébarbatif au possible (sauf si vous avez créé la newsletter référence du secteur, auquel cas votre mail est autant attendu que le Journal de Mickey le mercredi chez les enfants à une autre époque !). Faites du A/B Testing Le choix d’un bon objet est… CRUCIAL. Au risque de se répéter, il est primordial de tout faire pour utiliser le meilleur objet de mail possible. A tel point d’ailleurs qu’il est même conseillé de faire le test de plusieurs libellés différents : c’est ce que l’on appelle le A/B testing. Le principe est simple et supporté aujourd’hui par la plupart des logiciels : vous écrivez 2 (ou plus) objets différents. Le logiciel va les tester sur un petit nombre d’envois (par exemple 5% du fichier dans chaque cas) et attendre quelques minutes. L’objet qui sera le plus efficace (en termes d’ouvertures ou de clics) sera ensuite envoyé à tout le reste du fichier d’adresses email. N’hésitez pas à abuser de cette technique ! Permettez toujours, TOUJOURS de se désinscrire Il ne faut pas confondre “envie d’être lu” et “spam”. Inscrire quelqu’un de force à une newsletter régulière est déjà très mal (On déconseille !). Mais c’est encore pire si vous ne proposez pas (à tout le monde, d’ailleurs, même ceux qui se sont inscrits de leur plein gré) une façon simple de se désinscrire. Rien de plus énervant (et pas de meilleure manière de vous faire des ennemis) que de chercher en vain à supprimer son adresse email de la liste d’envoi de cette p**%¨$ de newsletter ! Un lien de désinscription doit donc être proposé, de manière visible, sur chacun des envois. Et demander d’envoyer un mail, ou de donner une justification, ou de ressaisir son adresse email pour se désinscrire n’est jamais une bonne pratique. Un seul clic doit suffire ! Récurrence : respectez une fréquence régulière D’après ce que nous avons observé, il est bien plus efficace de diffuser ses newsletters de manière régulière plutôt que de laisser les événements (ou votre disponibilité) donner le tempo. Trouvez votre rythme, quitte à faire plusieurs tests, puis tenez-vous y sans relâche. Idéalement, nous recommandons de laisser entre 15 jours et 1 mois entre deux envois.
  21. 21. L’art de la Newsletter 21 Pensez mobile ! Plus d’un tiers des emails sont consultés sur un smartphone ou une tablette. Cela a un vrai impact sur le design de l’email, qui doit vraiment être pensé pour s’adapter à toute forme d’écran. D’autant plus que cela s’accélère chaque jour… Attention : penser mobile va plus loin que le simple affichage de l’email... Si les contenus de votre newsletter pointent sur votre site ou sur une vidéo, non optimisés “mobile”... vous ne faites que reporter le problème ! Pensez Call-To-Action Envoyer un mail, c’est bien. Faire en sorte que le contenu inclus dedans soit parcouru, c’est top aussi. Mais il faut également penser “Content Marketing” et définir des actions : est-ce que l’on doit ramener le lecteur vers les pages de son blog ? Lui faire réserver une place pour un événement ? Lui faire télécharger un contenu “premium”, comme par exemple un livre blanc ? Tout cela va passer soit par des liens, soit par des boutons - et dans tous les cas, il faut bien réfléchir à la rédaction de ces call-to-action ! Cherchez à acquérir des contacts constamment ! L’objet d’une newsletter est aussi de faire grossir votre base de contacts. Le meilleur moyen pour cela est de mettre en avant, le plus possible, l’existence de cette belle opportunité - une fois évidemment que vous avez l’assurance que votre contenu est bon et apporte en effet des bénéfices à ses lecteurs. Cela peut passer par un formulaire sur votre site web, un petit lien dans votre signature email, la mise en avant de la newsletter sur un kakémono pour vos événements, le fait de proposer à vos contacts (salon, conférence, cocktail mondain) de les abonner (difficile de vous dire non de visu :))... Jurez de ne jamais faire de spam C’est mal-mal-mal. Envoyer, massivement, des emails à des personnes qui ne l’ont pas demandé, c’est pas bien du tout. Vous le paierez un jour. Je vous demande de vous arrêter ! Ayez le réflexe contenu tous les jours, en permanence Ok, vous allez envoyer une newsletter tous les mois. Voilà qui sent l’arrachage de cheveux dans les quelques heures précédant l’envoi si vous ne vous organisez pas bien ! Pensez chaque jour à stocker des idées de contenus : jolis articles de fond repérés ailleurs, contact particulièrement intéressant pour faire une interview, mini-news, question posée par un client… Et surtout, si vous avez la chance d’avoir des équipes, mettez-les à contribution pour proposer des idées de sujets, élargir les angles de vue et vous aider à envoyer du contenu en temps et en heure... Suivez les newsletters de vos concurrents :) Eh oui, faites votre veille ! Observez les meilleures pratiques des personnes qui agissent sur le même secteur que vous. Inspirez-vous de ce qui se passe à l’étranger. Essayez même de trouver quelques newsletters “pro” vraiment bien faites à l’extérieur de votre domaine pour vous donner d’encore meilleures idées !
  22. 22. L’art de la Newsletter 22 Invox : Agence de Content Marketing Invox.fr Créée par des blogueurs, web-marketeurs et journalistes, Invox a développé des méthodes et des processus efficaces pour vous aider à identifier les opportunités stratégiques autour des contenus, pour penser votre stratégie de contenus et pour produire, jour après jour, les contenus sur votre thématique préférée. Avec une mission : servir vos objectifs business marketing ! Les + Invox | Quoi ? Invox crée des stratégies de contenus, blogs, magazines web, newsletters ebooks pour vous aider à acquérir de nouveaux leads commerciaux. | Pour qui ? Nos clients sont des entreprises de toutes tailles : startups, PME, cabinets de conseils, grands groupes et collectivités. | Où ? invox.fr guilhem@invox.fr 06 64 33 82 46 13 rue Sainte Catherine 69001 Lyon
  23. 23. Mettre en place ma newsletter Guilhem Bertholet Invox Content Marketing

×