Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Web de la genèse à demain mars 2016

1 082 vues

Publié le

Conférence Guillaume Eouzan

Publié dans : Marketing
  • Soyez le premier à commenter

Web de la genèse à demain mars 2016

  1. 1. Web de la genèse à demain ! & @guillaumeeouzan
  2. 2. Ancien directeur de l’Ecole Supérieure de Communication des Entreprises d’Aix en Provence Consultant et Intervenant en Web Stratégie depuis plus de 10 ans CEO Founder 1ère agence digitale labélisée par en France Conférencier Guest Speaker pour des grands groupes digitaux internationaux comme Google ou Optimizely (Leader mondial de l’optimisation de site internet) Conférencier sur de nombreux évènements (SMX Paris, VAD Lille, TOP TIC …) Collaboration avec de nombreux magazines (Chef d’entreprise, Capital ….) Professeur Grandes Ecoles et Université de Digital Marketing à l’IAE d’Aix en Provence, mais aussi dans de nombreuses Grandes Ecoles dont Sup de Pub Paris (Master Digital marketing - Classé N°1 en France en 2014 avec 100 % de taux d’embauche après 3 mois) Guest Speaker pour le Google Adwords Summit 2014 Guest Speaker Optimizely Roadshow 2014 & Votre Conférencier Guillaume Eouzan, CEO Founder Mind Fruits et Oncle Web
  3. 3. Auteur du Livre « Webmarketing » aux Editions ENI Nouvelle version 2015 CONTACT PRESSE www.editions-eni.fr 4Recevoir des bonnes feuilles 4Entrer en contact avec un auteur 4Recevoir un spécimen presse 4Recevoir des visuels en HD 4... Antoine GILLES agilles@eni.fr tel : 02 51 80 15 26 Editions ENI Communiqué de Presse Nouveauté LIVRE Webmarketing Définir, mettre en pratique et optimiser sa stratégie (2ième édition) Jérémie DUPUIS - Guillaume EOUZAN - Charlotte MICHALON Comment adapter sa stratégie marketing au web ? Comment améliorer sa e-visibili- té ? Comment obtenir un trafic qualifié sur son site et transformer les internautes de passage en cyberconsommateurs actifs ; mais aussi, quels sont les outils d’analyse permettant d’optimiser ses stratégies efficacement ? Cette seconde édition du livre Webmarketing fait plus de 500 pages, a été mise à jour et est fortement enrichie. Ce livre a pour objectif de faire un tour d’horizon complet du Webmarketing et de donner des astuces inédites pour apprendre à utiliser les nouveaux leviers de com- munication liés au développement d’Internet et du commerce digital sous toutes ses formes. Il s’adresse aussi bien aux étudiants en marketing, communication qu’à toute per- sonne, entrepreneur dans le digital, chef d’entreprise, webmaster, webmarketeur, ayant en charge un site et devant mettre en place une e-stratégie basée sur une réflexion de visibilité et d’efficacité. Parce que dans le monde du Web, la création d’une stratégie performante néces- site d’employer une multiplicité de canaux interdépendants, ce livre vous permettra d’élaborer pas à pas votre stratégie e-marketing, de construire votre e-plan de communication, d’adopter une stratégie de commercialisation innovante et de pi- loter votre ROI. Cet ouvrage vous offrira également les clés pour optimiser votre référencement, réussir vos campagnes AdWords, susciter de l’engagement sur les réseaux sociaux, veiller et maîtriser votre e-réputation, être visible grâce à l’affilia- tion ou les Market Places et enfin analyser et mettre en place des actions tactiques avec Google Analytics. Ce livre se veut avant tout un guide pratique et accessible à tous : il est assorti de nombreuses méthodologies, astuces et boîtes à outils, fruits de l’expérience des au- teurs lors de leurs missions de consulting, séminaires de formation et conférences sur le sujet. A propos d’Editions ENI : Editions ENI, éditeur N°1 de livres d’informatique, crée et édite des outils de formation à l’informatique destinés aussi bien au grand public qu’aux professionnels : livres, supports de cours, bibliothèque numérique, e-learning... Pour en savoir plus, www.editions-eni.fr Date de sortie : 12 Décembre 2014 Collection : Marketing Book Prix TTC : 29 € Editeur : Editions ENI Retrouvez 4Le résumé 4La table des matières 4Un extrait 4Des éléments à télécharger
  4. 4. Quelques Références
  5. 5. Quand l’Histoire du web s’emballe
  6. 6. Un peu d’Histoire De la révolution économique et sociale De l’Uberisation De l’imprimante 3D Un peu de stats Du CrowdSourcing et du Crowdfunding Des Objets Connectés Sommaire Du Big Data
  7. 7. 1964 1972 1983 1989 1993 1999 Un Démarrage Lent En apparence ….. Paul Baran et le 1er réseau Arpanet Ray Tomlinson : Le 1er courriel Qwertyuiop Vinton Cerf : La 1ere pierre avec le TCP/IP Tim Berners Lee : Le fondateur d’Internet Le 1er site le 30 avril http://info.cern.ch/hypertext/WWW/ TheProject.html Web in France !
  8. 8. Le 1er Site Internet du monde 30 avril 1993 … A peine 20 ans ! 100 % Texte et des Liens Hyper textes Pas d’image
  9. 9. Comparons le Web à L’histoire de l’automobile Le Web en est juste là ! Alors….
  10. 10. Comparons le Web à L’histoire de l’automobile Alors imaginez ce que sera le Web Ferrari…
  11. 11. Quelques Repères Technologiques Ma fréquence d’horloge est de 2 Mhz Ma mémoire vive est de 4 Ko (le S7 c’est 4 Giga…. Rappel : 1 Go=1 million de Ko) Et une carte mémoire (la ROM) de 32 Ko (c’est le disque dur !) Mon nom est Apollo 11
  12. 12. 1977 Apple II 2010 I Pad 2014 I Watch 2007 I Phone 1992 Mon 1er PC ! 2013 Google Glasses 1995 Téléphone Mobile France Quelques Repères Technologique

  13. 13. WEB 1.0 2.0 3.0…….
  14. 14. « Le web 1.0 (1991- 1999) encore appelé web traditionnel, est avant tout un web statique, centré sur la distribution d’informations. Le web 2.0, ou web social (2002-2009) - Dimension de partage et d’échange d’informations et de contenus (textes, vidéos, images ou autres). - Emergence des réseaux sociaux, des smartphones et des blogs. Le web se démocratise et se dynamise. - L’avis du consommateur est sollicité en permanence et il prend goût à cette socialisation virtuelle. - La prolifération de contenus de qualité inégale engendre une infobésité difficile à contrôler (ayant surtout pour objectif pour de nombreux site de faire du trafic donc des pages vues => gagner de l’argent avec de la publicité Le web 3.0, (2010 - …) web sémantique - Organiser la masse d’informations disponibles en fonction du contexte et des besoins de chaque utilisateur, en tenant compte de sa localisation, de ses préférences, etc. - C’est un web qui tente de donner sens aux données. - Un web de plus en plus mobile (objet connectés, tablette, Mobile…) - L’ère du toujours connectés à travers une multitude de supports et d’applications malines ou ludiques. Le web 4.0 (…. quand ?) : Le web intelligent ? le Web des Objets Intelligents ? - Peur ? Fascination ? - Il viserait à immerger l’individu dans un environnement (web) de plus en plus prégnant (qui s’impose à l’esprit). - il pose par la même occasion de nombreuses questions quant à la protection de la vie privée, au contrôle des données, etc. Source : http://blog.c-marketing.eu/du-web-1-0-au-web-4-0/ WEB 1.0 2.0 3.0…
  15. 15. Aujourd’hui le Web C’est http://www.internetlivestats.com/
  16. 16. Aujourd’hui le Web C’est CHAQUE SECONDE 7000 Tweets 120 000 videos vues sur Youtube 50 000 recherches sur Google 2,5 millions de Mails envoyés
  17. 17. Aujourd’hui YouTube C’est…. => 400 H / minute = 24 000 H / H = 1 000 J/ H = Env. 3 ans /heure = 70 ans / jour
  18. 18. Au Fait …Combien Gagne… Combien Gagnent les Youtubeurs ? 1$ (0,80€) à chaque 1 000 vues
  19. 19. Au Fait …Combien Gagne… Combien Gagnent les Youtubeurs ? 1$ (0,80€) à chaque 1 000 vues Top 10 Le rire jaune Aypierre Andy Golden moustache Fanta et bob Siphon Norman Rémi Gaillard Cyprien Squeezie Top 10 3263 € net / mois, 6501 € net / mois, 6879 € net / mois, 8071 € net / mois 12264 € net / mois 12403 € net / mois 14986 € net / mois. 15510 € net / mois, 29211 € net / mois 44763 € net / mois http://www.presse-citron.net/10-francais-qui-gagnent-plus-dargent-que-vous-grace-a-youtube/
  20. 20. GAFA : Il y a 20 ans 3 n’existaient même pas.. Aujourd’hui ils dominent le monde
  21. 21. Même pas majeur ! à Alphabet + 20 % / 2013 (15 M Résultat net) 4 sept 1998 De Back Rub topics and running order Don’t be Evil (ne soyez pas manipulateur) CA 2014 66 M$ GOOGLE
  22. 22. topics and running order GOOGLE 1000 Milliards de pages indexées dès 2008 Représente 7 % du trafic mondial Part de marché de la recherche : 93 % Valorisation : environ 400 Milliards de $ (Wal Mart le plus gros CA mondial à 500 Milliards de $ n’est valorisée que 250 M$)
  23. 23. GOOGLE ADWORDS L’essentiel de son CA ce sont les Google Adwords Au fait… Adwords ça coute combien ?
  24. 24. GOOGLE ADWORDS
  25. 25. Créer la plus grande librairie du monde1994 Valorisé a 250 Milliards $ - CA 2015 107 Milliards $ Des Net 600 m$ et bientôt Amazon Prime Air https://www.youtube.com/watch?v=MXo_d6tNWuY 1er bénéfice dernier tri. 2001 .. 5 millions ! Get big Fast - Jeff Bezos La plus grosse market place mondiale 1 er livre vendu le 16 juillet 1995 AMAZON
  26. 26. Lancement : 4 février 2004 Octobre 2012 : 1 milliards d’utilisateurs 26 sept 2006 : ouverture au public ! Juin 2004 : 30 campus et 150 000 membres 30 décembre 2004 : 1 million de membres FACEBOOK
  27. 27. Evolution du CA FACEBOOK 0 4,5 9 13,5 18 2012 2013 2014 2015
  28. 28. Les Réseaux Sociaux à la Vitesse de la Lumière
  29. 29. Classement Réseaux Sociaux (monde -2015) Pas de stats publique fiable pour Snapchat http://www.blogdumoderateur.com/50-chiffres-medias-sociaux-2016/ 1- 2- 3- 4- 5-
  30. 30. Classement Réseaux Sociaux (monde -2015) Pas de stats publique fiable pour Snapchat http://www.blogdumoderateur.com/50-chiffres-medias-sociaux-2016/
  31. 31. Les Usages En France http://www.blogdumoderateur.com/50-chiffres-medias-sociaux-2016/
  32. 32. http://www.blogdumoderateur.com/50-chiffres-medias-sociaux-2016/ Les Usages En France
  33. 33. Ah oui au fait la liste des réseaux sociaux … De façon assez Exhaustive s’appelle The Conversation Prism https://conversationprism.com/
  34. 34. Objets Connectés
  35. 35. Les Objets Connectés Un tournant dans nos usages Une propagation a la vitesse de la lumière ! Plus rapide que les réseaux sociaux Nous ne consommerons plus internet uniquement derrière nos écrans d’ordinateurs ou de mobiles, et les application du web dans notre quotidien vont se diversifier de façon à améliorer nos vies Entre 30 et 80 milliards d’objets connectés à l’horizon 2020 c’est-à-dire dans seulement 5 ans ! 500 millions d’Euros en France en 2016 C’est sans fin…
  36. 36. Les Objets Connectés Un tournant dans nos usages Jacques Poly, directeur innovation chez Atos Wordline a analysé le nouveau comportement des consommateurs : “Derrière un objet connecté pour le consommateur, il faut comprendre un objet facile, rapide et fun. On ne va pas lui faire gagner de l’argent mais du temps, de la rapidité et dans un environnement fun où l’objet disparaît face au service.”
  37. 37. Les Objets Connectés Un tournant dans nos usages http://webdesobjets.fr/
  38. 38. Les Objets Connectés Un tournant dans nos usages Les bracelets ou montres connectés, Les raquettes et ballons, Les bijoux, Les vêtements bref « l’Homme Connecté » Les applications des Assurances aux Etats Unis….qui arrivent en France l’exemple encore plus surprenant des Patch Connectés pour les sportifs => Data et Objet Connecté http://www.objetconnecte.net
  39. 39. Les Objets Connectés http://www.tomsguide.fr/article/objects-connectes-insolites,5-1307.html Les plus …. Utiles Fous Pratiques ….
  40. 40. Les Objets Connectés Les plus …. Utiles Fous Pratiques ….
  41. 41. Les Objets Connectés Les plus …. Utiles Fous Pratiques …. http://nextplz.fr/actualite/content/2170438-les-5-objets-connectes-fous-du-ces-las-vegas
  42. 42. Les Objets Connectés Les plus …. Utiles Fous Pratiques …. http://www.planet.fr/high-tech-ces-2015-top-10-des-objets-connectes-les-plus-fous.760937.1506.html
  43. 43. Les Objets Connectés Les plus …. Utiles Fous Pratiques …. http://www.planet.fr/high-tech-ces-2015-top-10-des-objets-connectes-les-plus-fous.760937.1506.html
  44. 44. Les Objets Connectés Les plus …. Utiles Fous Pratiques …. http://nextplz.fr/actualite/content/2170438-les-5-objets-connectes-fous-du-ces-las-vegas
  45. 45. Les Objets Connectés http://nextplz.fr/actualite/content/2170438-les-5-objets-connectes-fous-du-ces-las-vegas Les plus …. Utiles Fous Pratiques ….
  46. 46. Les Objets Connectés http://www.tomsguide.fr/article/objects-connectes-insolites,5-1307.html Les plus …. Utiles Fous Pratiques ….
  47. 47. Les Objets Connectés http://www.tomsguide.fr/article/objects-connectes-insolites,5-1307.html Les plus …. Utiles Fous Pratiques ….
  48. 48. Les Objets Connectés http://www.objetconnecte.net/le-top-des-objets-connectes-les-plus-fous-0807/ Les plus …. Utiles Fous Pratiques ….
  49. 49. Et bientôt la téléportation virtuelle ! http://webdesobjets.fr/ facebook-ou-le-reve-de-la- teleportation/
  50. 50. Les Objets Connectés Découvrez les 30 innovations qui vont changer vos vies http://www.objetconnecte.net/30-innovations-changer-vies-1808/ Les plus …. Utiles Fous Pratiques ….
  51. 51. Imprimante 3D L'impression 3D, la nouvelle révolution industrielle
  52. 52. Un gadget,ou l’une des plus importantes révolutions industrielles depuis la création de l’ordinateur personnel. ? C’est pour quand …. aujourd’hui ? Demain ? Après Demain ? Les Imprimantes 3 D
  53. 53. Example Layout Le marché mondial de l’impression 3D va passer de 2,8 milliards d’euros en 2014 à 8,5 milliards en 2020, soit une croissance annuelle moyenne de plus de 20% La technologie présente plusieurs avantages: Production de pièces complexes aux géométries jusque-là inaccessibles, Résistance et légèreté accrues des pièces, Production sur mesure et réduction des coûts Pour l’industrie, c’est une vraie révolution : possibilité de fabriquer des petites séries à moindre coût, relocaliser certaines productions Source : Etude Xerfi - Gabriel Giraud
  54. 54. Les matériaux imprimables : Les plastiques: Le nylon, Le PET (polytéréphtalate d'éthylène) Les résines …… Les métaux : Aluminium, Cobalt-Chrome, Acier, Titane, Or, Argent… Les Matériaux Organiques : Cires, Bois Matières alimentaires (sucre, chocolat..), Les Tissus Biologique Les Imprimantes 3 D Le changement c’est maintenant !
  55. 55. « L’usine à domicile » pour les objets du quotidien, à partir de 250 € Révolution dans le secteur médical : fabrication de peau, de boite crânienne, de prothèses artificielles de bras et jambes. Révolution dans la bijouterie Révolution dans la pâtisserie Révolution pièces détachés Les limites sont inconnues. Les Imprimantes 3 D Le changement c’est maintenant ! http://www.sculpteo.com/fr/ https://cubehero.com/ http://grabcad.com/home
  56. 56. Les Imprimantes 3 D Le changement c’est maintenant ! http://www.kidart3d.com/
  57. 57. Sachez que les premières maisons en taille réelle imprimées par des imprimantes 3D géantes existent déjà ! Ci-dessous le chantier de la maison d’Adam Kushner de 220 m² avec 4 chambres à coucher et ... une piscine à Gardiner, New York. D é m o n s t r a t i o n : h t t p s : / / w w w . y o u t u b e . c o m / w a t c h ? v=hX3u8A98sKs Les Imprimantes 3 D Vous croyez que cela est réservé à des objets de petits formats ?
  58. 58. Le secteur médical apparaît comme un des pionniers du secteur: grâce à l’impression 3D, les fabricants peuvent produire des dispositifs adaptés aux patients, comme des couronnes dentaires ou des prothèses auditives , des prothèses de membres mais aussi … des Crânes en p l a s t i q u e ( h t t p : / / www.sciencesetavenir.fr/sante/ 20140327.OBS1593/le-premier- crane-en-plastique-implante.html) La bio-Impression (Bioprinting) permet l’impression de tissus humain donc la peau, les os, la cornée…. et a terme les organes Les Imprimantes 3 D
  59. 59. Les Imprimantes 3 D Vous croyez qu’il faut plusieurs imprimantes 3D La Multifab, l’imprimante 3D capable de manipuler jusqu’à 10 matériaux Déjà, cette machine, qui n’est pour l’instant qu’un prototype, permet d’assembler 10 matériaux simultanément. Un record, laissant entrevoir la fabrication d’objets beaucoup plus complexes. Et ce d’autant plus que la résolution, c’est-à-dire la précision d’impression est de 40 micromètres, soit moins de la moitié de l’épaisseur d’un cheveu. Mieux, elle embarque un système optique, plus exactement un scanner 3D, qui augmente ses performances. À chaque couche déposée sur le support, le scanner détecte les erreurs et, si nécessaire, procède à une correction. Dernier point fort, la MultiFab devrait coûter moins de 7.000 euros.
  60. 60. Revolution Sociale Economique Consommation Collaborative Financement participatif Uberisation
  61. 61. « D’abord My Major Company puis je Blablacar au lieu de louer une voiture à la journée, j’Uber au lieu de prendre un taxi, j’Airbnb au lieu d’aller à l’hôte, et mon voisin me livre mes courses L’usage du bien devient plus important que sa propriété, ce qui est en soit une importante évolution des mentalités mais aussi une révolution économique (au même titre que le développement plus antérieur du marché de l’occasion initié par Ebay mais développé en France avec le Bon Coin) » La Consommation Collaborative (crowdsourcing)
  62. 62. « La consommation collaborative désigne un modèle économique où l'usage prédomine sur la propriété : l'usage d'un bien, service, privilège, peut être augmenté par le partage, l'échange, le troc, la vente ou la location de celui-ci. Cette optimisation de l'usage est une réaction à la sous-utilisation classique supposée des biens, et services » Rachel Botsman propose de distinguer trois systèmes de consommation collaborative : Les « product service systems" permettent de transformer un produit en service : l’autopartage, les vélos en libre-service ou encore la location (organisée par un intermédiaire ou entre particuliers). C’est le principe des plateformes de location de voiture ou bateaux entre particuliers comme Drivy, Buzzcar, Boaterfly… Les systèmes de redistribution qui organisent le passage de biens d’une personne les possédant à une personne les recherchant (vente entre particulier, Troc, Don, Echange…C’est le principe du C to C et des plateformes comme PriceMinister, LeBonCoin, Freecycle, Recupe.net. Les styles de vie collaboratifs regroupent les formules de partage de ressources immatérielles entre particuliers : espace, temps, argent, compétences. couchsurfing, co-lunching, co-working, co-habitat, prêt entre particuliers, achat groupé, repas chez l'habitant feraient ainsi partie de cette catégorie. La Consommation Collaborative (crowdsourcing)
  63. 63. => Théorie des cycles permanents en économie. => le mode de vie de nos grands parents (un peu comme l’agriculture Bio) ? => Une rupture historique avec le système d’intermédiation mis en place depuis plus de 100 ans dont l’objectif était la réalisation d’économies d’échelle et qui a comme souvent créé un système “malsain” => Ce besoin d’intermédiaire était dû à la base à l’impossibilité d’accéder à l’information de façon simple, ce que le web a rendu possible. Retour vers le futur ! ou le Passé ? La Consommation Collaborative (crowdsourcing)
  64. 64. Financement Participatif CrowdFunding Les plates-formes d’intermédiation s’appuyant sur le principe du financement participatif comportent différentes modalités et formes de transactions. On peut aujourd'hui distinguer six grandes familles : Don : Des acteurs se proposent de faire l’intermédiaire entre les donateurs et les associateurs. HelloAsso, une des plateformes françaises de crowdfunding, déclare collecter près d'un million d’euros par mois. Don avec contrepartie : Le don avec contrepartie consiste à donner à un projet, en échange d’un retour, appelé la contrepartie. Cet échange est proche de la vente ou du troc. Les intermédiaires les plus connus sont Kickstarter, Ulule, Kisskissbankbank. Prêt aux entreprises : Le prêt aux entreprises ou Crowdlending en anglais est une forme de prêt financé par les particuliers en échange de bénéfices futurs. Aujourd'hui en France, il existe une vingtaine de plateformes (Investbook, Unilend, Finsquare, Lendopolis, Credit.fr, Raizers, Bolden…). Prêt aux particuliers : Le prêt aux particuliers (pair-à-pair), ou plateformes de prêts pour financer les particuliers (exemples : Prêt d’Union, Lending Club, Prosper, Zopa). Ces plates-formes exercent généralement avec l'accord d'une banque partenaire pour assurer la transparence des opérations. Equity crowdfunding : Le financement participatif en capital, aussi appelé equity crowdfunding, permet une prise de participation en actions dans les entreprises financées et une rétribution financière via les dividendes et la plus-value potentielle réalisée (exemples : Smartangels, Investir99, Anaxago, SparkUp, Wiseed, Raizers). Production communautaire : La production communautaire, modèle où les investisseurs sont aussi coproducteurs (par exemple : Myfashionline, My Major Company, Myshowproduction, Touscoprod, Fabrique d'artistes. Il s'agit d'un intéressement financier sous forme de royalties sur les futures recettes. Une contrepartie non financière est également souvent envisagée (album, goodies, invitations, etc.). Source : Wikipédia
  65. 65. Uberisation des economies
  66. 66. Uberisation des economies L'application est lancée à San Francisco en 2010 En 2012, couverture de 25 villes supplémentaires en dehors des États-Unis dont Paris. Elle annonce également en décembre 2011 une levée de fonds de 32 millions de dollars, soit 24 millions d'euros, auprès notamment de Menlo Ventures, Jeff Bezos et Goldman Sachs. En août 2013, la société Google et le fonds TPG décident d'investir dans Uber sur la base d'une valorisation de 3,5 milliards de dollars. (Google Ventures qui investit 258 millions de dollars, TPG et le groupe Benchmark 514 millions de dollars), Travis Kalanick déclare doubler le chiffre d'affaires de l'entreprise tous les 6 mois. Source : Wikipedia Rappel Uber
  67. 67. L'uberisation (ou ubérisation), du nom de l'entreprise Uber, est un phénomène récent dans le domaine de l'économie consistant à l'utilisation de services permettant aux professionnels et aux clients de se mettre en contact direct, de manière quasi-instantanée, grâce à l'utilisation des nouvelles technologies. La mutualisation de la gestion administrative et des infrastructures lourdes permet notamment de réduire le coût de revient de ce type de service ainsi que les poids des formalités pour les usagers. Les moyens technologiques permettant l'« uberisation » sont la généralisation du haut débit, de l'internet mobile, des smartphones et de la géolocalisation. L'uberisation s'inscrit de manière plus large dans le cadre de l'économie collaborative. http://www.slate.fr/story/109659/uberisation-menace-tous-secteurs Uberisation des economies
  68. 68. - les taxis (Uber) - la drague (Tinder) - les transports et la mobilité (Blablacar) - les pompes funèbres (Simplifia) - les détectives privés (FlimFlam … 1 filature en 1 h - l’université (les mooc) - le cash : se passer des banques… Bitcoin - les banques traditionnelles (ex: unilend.fr) - la location saisonnière (airbnb) - l’opinion (change.org) - la formation (e-learning) - la restauration (Vizeat réserver une table d'hôte chez un particulier) - le marché de l’emploi :(www.hopwork.fr/ en france ou http://www.guru.com/ à l’international) - la médecine et la santé (ex: getheal.com Doc en 1h aux Usa) + les objets connectés qui feront le diagnostic - le sexe : https://www.ohlala.com/ Etc ….. http://www.slate.fr/story/109659/uberisation-menace-tous-secteu Uberisation des economies
  69. 69. C'est un retournement de tendance. Le travail indépendant progresse en Europe, après des années de chute entre les années 1980 et le début des années 2000 liées au développement du salariat. Un mouvement particulièrement visible aux Pays-Bas où le travail indépendant a progressé de 12% à 19% de l'emploi total entre 2003 et 2014 et au Royaume-Uni où il est passé de 13% à 17% entre 2000 et 2014. En France, la part de l'emploi indépendant progresse plus faiblement et stagne entre 12 et 13% de l'emploi total depuis le début des années 2000 selon France Stratégie. Uberisation des economies Source : Challenges
  70. 70. Le secret du Web C’est la Data… C’est Le Big Data ! De quoi parle t’on ? Les usages Marketing Ce que Facebook sait de vous Ce que Google Sait de vous Ce que les sites savent de vous
  71. 71. Le big data, littéralement les « grosses données », ou mégadonnées, parfois appelées données massives, désignent des ensembles de données qui deviennent tellement volumineux qu'ils en deviennent difficiles à travailler avec des outils classiques de gestion de base de données ou de gestion de l’information. L’explosion quantitative (et souvent redondante) de la donnée numérique contraint à de nouvelles manières de voir et analyser le monde. De nouveaux ordres de grandeur concernent la capture, le stockage, la recherche, le partage, l'analyse et la visualisation des données. Les perspectives du traitement des big data sont énormes et en partie encore insoupçonnées C’est la Data… C’est Le Big Data !
  72. 72. Les Usages Marketing du Big Data 1. L’heure du real-time marketing et du native advertising 2. Target them all ! Le retargeting pour relancer sans relance ! 3. Personnalisation de l’information et de l’UX, Google, Facebook et Amazon en tête 4. Le Marketing Automation : Le Big Data des grandes entreprises 5. L’analyse prédictive : plus d’intelligence pour plus de ventes http://www.webmarketing-com.com/2015/04/03/36983-big-data-5-exemples-de-son-utilisation-marketing C’est la Data… C’est Le Big Data !
  73. 73. 1. L’heure du real-time marketing et du native advertising Les annonces Display font vivre le web, Facebook, Twitter, Google, Yahoo, Amazon, Lemonde.fr, etc. Un marketing en temps réel qui fonctionne sur la base d’algorithmes nombreux et enrichis par les données personnelles de chacun d’entre nous (les cookies récupèrent et analysent les données de navigation en provenance de sites tiers. Amazon par exemple, utilise des données de navigation en provenance de Facebook, Twitter, Google, etc., pour affiner le ciblage et mieux connaître nos intérêts. Le real-time marketing fonctionne sur ce principe, avec un besoin de quantité de données monstrueuses, et surtout le pouvoir du Cloud pour récupérer en direct les données collectées par d’autres sites pour promouvoir une offre ou une annonce personnalisée. Sur cette logique, le native advertising et le marketing Display évoluent vers une personnalisation de plus en plus pointue. Le native advertising va encore plus loin en mettant en avant des publicités qui participent à l’expérience de l’internaute, souvent au format vidéo. Les outils de native advertising se basent souvent sur le text mining, c’est-à-dire l’analyse du contenu d’un article pour insérer des annonces pertinentes. http://www.webmarketing-com.com/2015/04/03/36983-big-data-5-exemples-de-son-utilisation-marketing C’est la Data… C’est Le Big Data !
  74. 74. 2. Target them all ! Le retargeting pour relancer sans relance ! Rien de plus affreux que la relance commerciale auprès d’un contact. Le canal mailing perd peu à peu en vitesse, les taux d’ouverture ne font pas tellement rêver, même si le mail reste le numéro 1 en matière de ROI. Pourtant, la pression commerciale est de plus en plus gênante et le taux de clic (CTR) déçoit de plus en plus… Un constat notamment pour l’e-commerce, qui cherche de nouveaux leviers pour remplacer le mailing en perte de vitesse. Bien sûr les mails segmentés pour maîtriser la pression commerciale et transmettre la bonne information sont un bon début, mais les annonce Display, le retargeting ou remarketing sont très intéressants pour éviter de nombreuses relances. Le concept : un tri des prospects les plus pertinents qui soient passés sur votre site en fonction du ciblage ou de facteurs nombreux (période, météo, heure, etc.). L’objectif : cibler précisément et utiliser les supports Display comme AdWords ou les networks et régies des grands médias pour activer des annonces personnalisées. On se base sur des internautes ayant déjà vu un produit ou une offre sur son site web pour aller chercher des conversions. Le cas pratique est celui du panier abandonné, le mailing et le couponing fonctionnent bien pour rappeler à un prospect qu’un panier est en attente. Mais pour améliorer le résultat, le retargeting permet d’être sûr que l’information a été vue. Un outil très intéressant qui fonctionne sur le modèle du Big Data. En effet, le reciblage des données clients permet d’affiner le tri avec des données en provenance de réseaux sociaux, et autres sites pour optimiser la dépense en fonction du ROI attendu. Avec le retargeting, on se situe déjà dans l’entonnoir de vente. Le Big Data et sa capacité à avoir un regard plus large sur chaque prospect affine alors le ciblage et le ROI de campagnes non-intrusives, portant sur les prospects les plus intéressants. http://www.webmarketing-com.com/2015/04/03/36983-big-data-5-exemples-de-son-utilisation-marketing C’est la Data… C’est Le Big Data !
  75. 75. 3. Personnalisation de l’information et de l’UX, Google, Facebook et Amazon en tête Nous avons franchi un nouveau pas, notamment avec les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) qui sont d’abord des outils de ciblage, puisque ce Big Four met en place des technologies de promotion et de ciblage de ses utilisateurs. Ensuite, parce que l’on aboutit à un niveau de personnalisation qui s’inscrit profondément dans l’expérience utilisateur ! En effet, l’expérience utilisateur sur Facebook, Amazon et Google est différente pour chacun, toute l’information mise en avant lors d’une recherche sera complètement différente entre un Marc Dupont à Fontenay et un Patrick Martin à Lyon. Un site différent, une expérience différente pour chaque utilisateur, et des recommandations personnalisées… Yahoo News s’y est également mis et cette nouveauté vaut bien la peine d’être évoqué, puisque la plateforme d’information s’adapte aux contenus éditoriaux lus par l’utilisateur. En bref, chaque internaute qui visite le site d’information de Yahoo verra l’information qui lui est proposée (en dehors des gros titres) optimisée pour accroître le nombre d’articles consultés. Imaginer un instant la presse française s’y mettre, pousse vers les limites du rôle des journalistes : proposer une information objective ou proposer l’information qu’attend le lecteur ? Pour preuve l’algorithme le plus célèbre de Google, Panda, utilise énormément de paramètres pour la définition des résultats de recherche. Un sacré Panda, parce qu’on estime à plus de 200 les valeurs influençant les résultats d’une recherche web. Alors que les résultats de recherche sont instantanés, Google est doté d’un niveau de customer intelligence exceptionnel. En effet, le stockage des informations sur chaque utilisateur permet de proposer à chacun une information de plus en plus ciblée dans ses recherches web. Du Data Mining en temps réel, puisque les algorithmes de Google sont capables de faire parler de nombreux flux de données en temps réel pour proposer l’information la plus pertinente en réponse à une recherche… MAGIC http://www.webmarketing-com.com/2015/04/03/36983-big-data-5-exemples-de-son-utilisation-marketing C’est la Data… C’est Le Big Data !
  76. 76. 4. Le Marketing Automation : Le Big Data des grandes entreprises Les relances automatisées en marketing utilisent aussi le Big Data par l’intermédiaire des DMP (Data Management Platforms). Si peu d’entreprises sont équipées pour le moment, le Big Data permet de connecter de nombreux flux de données. Avec par exemple de la géolocalisation, des données CRM, le suivi des interactions des utilisateurs sur le site de l’entreprise et au sein des newsletters envoyées. A un niveau plus restreint, les entreprises sont toutes à même de faire du Big Data et de miner ces données à l’aide de scénarios de marketing automatisé pour envoyer des relances au bon prospect et au bon moment. L’utilisation des DMP facilite ainsi l’agrégation des nombreux flux de données pour les entreprises désireuses de cibler au mieux leurs prospects. Par exemple, le numéro 1 des DMP, BlueKai, permet d’intégrer plus de 160 flux de données différents… Un ciblage pour une connaissance à 360, presque omnisciente des interactions d’un client. De nombreuses entreprises s’y intéressent depuis les start-ups aux grands comptes : le Marketing Automation est devenu le nouveau pivot du marketing opérationnel. Toujours pour affiner les systèmes de relances : on se sert du Big Data In-House, notamment pour les grandes entreprises possédant plusieurs marques, sites, des gammes de produits complètes et des supports sur tablette et mobile. On peut ainsi élaborer des scénarios capables de transmettre l’information sur le support (PC, mobile) le plus pertinent pour la cible, et réaliser des suivis de conversion pour proposer du cross-selling ou bien transmettre des offres de réduction ciblées. Les distributeurs utilisent notamment le marketing automatisé pour mieux intégrer le multi-canal dans leur stratégie marketing. On tend même vers l’omni-canal, avec un parcours client fluide et complètement unifié qu’il ait lieu en magasin, en ligne et sur n’importe quel support pour optimiser le suivi et améliorer la customer intelligence. http://www.webmarketing-com.com/2015/04/03/36983-big-data-5-exemples-de-son-utilisation-marketing C’est la Data… C’est Le Big Data !
  77. 77. 5. L’analyse prédictive : plus d’intelligence pour plus de ventes On parle de Cloud public, mais aussi de Cloud privé. Il en va de même pour le Big Data, dès lors que l’on travaille sur la mise en commun de multiples flux de données. Dans le cas de la customer intelligence, peu d’entreprises (mis à part les GAFA) utilisent des flux de données externes. On se concentre donc sur les données en interne avec une forme de Big Data In-House géré par les DMP (Data Management Platforms). Sans écarter la possibilité de mélanger les données de ses canaux de communication avec des Third Party data, les entreprises se concentrent le plus souvent sur les interactions de leurs prospects et clients avec leurs Owned Medias, depuis la chaîne YouTube à la newsletter, en passant par le blog, les flux de données peuvent devenir très nombreux pour les entreprises. Agréger plus de flux de données au travers du point de rendez-vous que sont les DMP, est une innovation majeure pour la customer intelligence. Autrefois réservé à chaque canal de communication, le reporting manquait d’unification et les entreprises obligées d’adopter plusieurs visions étriquées réduites à chacun de leurs canaux de communication : les perspectives et reporting restaient ainsi limitées sans vision complète de ses outils. En collectant de multiples flux de données pour les croiser et les analyser, on récupère ainsi beaucoup plus de savoirs à mettre en oeuvre en business intelligence pour adapter le marketing opérationnel en conséquence. Le résultat ? Des scénarios de marketing automatisé adaptés pour chaque segment, et une meilleure connaissance de toutes ses populations de prospects et clients pour communiquer à travers les bons canaux de communication vers les bonnes cibles. A terme, on cherche à mettre en place une analyse prédictive qui offre la capacité à anticiper les besoins des clients pour transmettre la bonne information ou la bonne proposition, à la bonne personne, au bon moment ! Pour en savoir plus, je vous invite à retrouver ce livre blanc pour tout savoir afin de mettre en place des scénarios de conversion innovants et aider vos données à avoir plus de sens. http://www.webmarketing-com.com/2015/04/03/36983-big-data-5-exemples-de-son-utilisation-marketing C’est la Data… C’est Le Big Data !
  78. 78. Big Data : Vie Privée ? Ce que Facebook sait de vous Ce que Google Sait de vous Ce que les sites savent de vous
  79. 79. Ce que Facebook Sait de vous Votre nom et votre prénom, votre adresse e-mail, votre date de naissance et votre genre. Mais si vous remplissez complètement votre fiche de profil, ce sont plus d'une cinquantaine d'éléments et de critères précis sur votre situation que vous pouvez "offrir" au réseau social : ville de naissance, ville de résidence actuelle, lycée fréquenté, surnom, employeur, adresse, numéro de téléphone, adresse de votre blog, compétences professionnelles, etc. De même, vous pouvez préciser dans votre liste d'amis qui fait partie de votre famille. Facebook saura ainsi qui sont vos parents, vos cousins, vos oncles et tantes, etc. Vos gouts culturels,les pages que vous visitez, votre géolocalisation, les videos que vous aimez, tout ce que vous aimez ou n’aimez pas maintenant ! Facebook peut en savoir encore plus sur vous, même ce que vous n'osez publier (car il récupère… ce que vous avez commencer a taper et que vous avez effacé)
  80. 80. Ce que Facebook Sait de vous vos centres d’intérêts (qu’il détermine en fonction de tout le reste !) https://www.facebook.com/ads/preferences/edit/
  81. 81. Ce que Facebook Sait de vous Facebook sait quand vous tombez amoureux !!!! Facebook sait aussi quand vous tombez amoureux et quand débute une relation.(étude publiée en 2014 par Facebook). Les 100 jours avant le début de la relation, lorsque deux utilisateurs se tournent autour, ils échangent de plus en plus de messages (jusqu'à 1,67 "post" par jour 12 jours avant le Jour J). Et puis subitement, ce nombre diminue, à partir du moment où ils sont en couple (seulement 1,53 "post" par jour 85 jours après le Jour J). Et logiquement, ensuite, les informations partagées par le couple sont des informations heureuses. http://www.linternaute.com/hightech/internet/1261739-facebook-sait-tout-de-vous-la-preuve/1267055-vo relations-amoureuses Google lui avait expliqué qu’il pourrait prévoir les dates de …; Divorce !
  82. 82. Ce que Google sait de vous A peu prêt tout….. surtout si vous avez un compte gmail et un téléphone Android - qui vous êtes, ce que vous cherchez, votre navigation web, vos déplacements géographiques, les contenus de vos mails etc…. Où j’étais ces 3 derniers mois …..
  83. 83. Où j’étais du 29 juillet au 5 aout ?
  84. 84. Ce que les sites Savent de vous… grâce au Web Analytics Double-click to edit Age, Sexe
  85. 85. Ce que les sites Savent de vous… Vos Centres d’intérêt
  86. 86. Ce que les sites Savent de vous… Dans quel village vous êtes
  87. 87. Ce que les sites Savent de vous… Avec quel matériel vous vous connectez….
  88. 88. Ce que les sites Savent de vous… Avec quel matériel vous vous connectez….
  89. 89. Ce que les sites Savent de vous… Avec quel matériel vous vous connectez…. Estimer la maturité web de nos visiteurs grâce aux navigateurs
  90. 90. Ce que les sites Savent de vous… Avec quel matériel vous vous connectez…. Estimer la CSP…
  91. 91. Ce que les sites Savent de vous… Avec quel matériel vous vous connectez…. Estimer la CSP…
  92. 92. Ce que les sites Savent de vous… Avec quel matériel vous vous connectez…. Connaitre le fournisseur d’accès
  93. 93. Ce que les sites Savent de vous… D’où vous venez …. Comment êtes vous arrivé sur le site
  94. 94. Ce que les sites Savent de vous… D’où vous venez …. Comment êtes vous arrivé sur le site…. très précisément
  95. 95. Ce que les sites Savent de vous… D’où vous venez …. Et combien de fois êtes vous venu avant d’acheter source par source….
  96. 96. Conclusion… Nous sommes à la préhistoire du web, des objets connecté, des imprimantes 3D, du Big data… Ce n’est que le début…. Il y a 20 ans il n’y avait rien Dans 20 ans qu’est ce que ce sera ? ;)
  97. 97. designstudio 11 ERCI POUR VOTRE ECOUTE www.oncle-web.com www.mindfruits.biz guillaume.eouzan@oncle-web.com @guillaumeeouzan
  98. 98. Sources http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/objets-connectes-revolution-ou-deception-482469.html http://www.objetconnecte.net/objets-connectes-opportunites-limites/ http://www.marketing-professionnel.fr/parole-expert/objets-connectes-internet-des-objets-iot-mode-innovation- revolution-201504.html http://webdesobjets.fr/ http://www.objetconnecte.net/ http://www.objetconnecte.net/30-innovations-changer-vies-1808/ http://www.challenges.fr/challenges-soir/20150908.CHA9140/l-impression-3d-nouvelle-revolution-industrielle.html http://future.arte.tv/fr/les-imprimantes-3d-une-revolution/infographie-1 replay : http://www.france2.fr/emissions/tout-compte-fait/videos/ imprimantes_3d_la_nouvelle_revolution_industrielle_06-02-2016_1054034 https://www.stayawake.fr/Actualites/high-tech/l-impression-3d-l-aube-d-une-revolution-industrielle http://www.slate.fr/story/109659/uberisation-menace-tous-secteurs http://www.capital.fr/carriere-management/dossiers/uberisation-de-l-economie-comment-en-tirer-parti-1102989

×