Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Les enfants de Robert Doisneau. Robert Doisneau's children

238 vues

Publié le

Robert Doisneau seeking out and capturing with amazing effortlessness and poetry the marvels of daily life

Publié dans : Art & Photos
  • @Toker Bella , gràcies, bolshoe spasibo, dorogaja Bella.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • @johndemi , thank you, dear John. Hugs.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Superb! Thank you, Olga!
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Great black and white photography,thank you Olga,big hug.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici

Les enfants de Robert Doisneau. Robert Doisneau's children

  1. 1. Les enfants de Robert Doisneau Robert Doisneau's children
  2. 2. une vision poétique et charmante des enfants ... enfants jouant dans les rues à faire les quatre cent coups, enfants à l'école, dans les cours de récré ou en classe, certains posant pour le photographe et d'autres saisis au vol Robert Doisneau seeking out and capturing with amazing effortlessness and poetry the marvels of daily life
  3. 3. La voiture fondue The Melted Car 1944
  4. 4. Le cadran scolaire The Clock 1956
  5. 5. L'aéroplane de Papa Dad’s Airplane 1934
  6. 6. La première maitresse, Paris The First Teacher 1935
  7. 7. Le remorqueur du Champs de Mars, Paris A boy on a bicycle is towing a girl with roller skate under the Eiffel Tower on Le Champs de Mars 1943
  8. 8. La fontaine Wallace The Wallace Foutain, Saint Sulpice Square 1946
  9. 9. Les frères, rue du Docteur Lecène Paris The Brothers, Rue Du Docteur Lecene 1934
  10. 10. Les lilas de Ménilmontant, Paris 1956
  11. 11. Le train de chaises des Tuileries Children playing at the train with chairs in the garden of the Tuileries 1944
  12. 12. Bolides à Paris High-Powered Cars 1956
  13. 13. Les écoliers de la rue Damesne The Pupils Of Rue Damesne 1956
  14. 14. Pipi pigeon The Inquisitive Pigeon 1964
  15. 15. L'information scolaire, Paris The Learning Process, Children At School 1956
  16. 16. Les petits enfants de Choisy-le-Roi The Little Children From Choisy-Le-Roi 1945
  17. 17. La dent, Paris The Tooth 1956
  18. 18. Les enfants de la place Hébert, Paris The Children Of Place Herbert, Paris 1957
  19. 19. Les Enfants dans les jardin du palais royal Children in the Palais Royale garden 1950
  20. 20. Les tabliers de la rue de Rivoli, Paris Pupils On Rue De Rivoli, Paris 1978
  21. 21. La Maison de Carton The cardboard house 1957
  22. 22. Les patins à roulettes à la Muette, Paris Children Shoe Caster 1955
  23. 23. Le Nez au Carreau, Paris Le Nez Au Carreau, Children in a street 1953
  24. 24. La trottinette Scooter 1956
  25. 25. La Baguette Parisienne The Child With The baguette 1953
  26. 26. Cour Carrée du Louvre Square Patio At The Louvre 1969
  27. 27. La Vitrine De Noel Boys in front of a Christmas shop window 1947
  28. 28. Les Pieds au Mur Feet Against The Wall 1934
  29. 29. Timide à lunettes, Paris Playground 1956
  30. 30. Les écoliers curieux, Paris, The Curious Pupils 1953
  31. 31. La Sonnette The Bell 1934
  32. 32. Les jardins du champ de mars Champ De Mars Gardens 1950
  33. 33. La petite Monique, Paris Little girl playing in front of a camera 1934
  34. 34. olga_oes Les enfants de Robert Doisneau Robert Doisneau's children images and text credit www. Music Simply Three Wake Me Up - Avicii created olga.e. thanks for watching
  35. 35. Robert Doisneau est né en 1912 à Gentilly, en banlieue parisienne. Jeunesse grise derrière les rideaux de macramé d'une famille petite-bourgeoise, il apprend à 15 ans le métier de graveur lithographe à l'école Estienne et entre dans la vie active en dessinant des étiquettes pharmaceutiques. C'est chez André Vigneau, dont il devient le jeune opérateur en 1931, qu'il découvre le monde de la création artistique qui l'animera désormais. Quatre années au service publicité des usines Renault soldées par un licenciement pour retards répétés, lui permettent d'accéder au statut convoité de photographe indépendant. «Toute ma vie je me suis amusé, je me suis fabriqué mon petit théâtre.» Robert Doisneau La guerre éclate alors mettant un frein brutal à ses projets. Dans l'euphorie des années d'après-guerre, bien qu'il soit quotidiennement soumis à la commande pour des raisons matérielles, il accumule les images qui feront son succès, circulant obstinément « là où il n'y a rien à voir », privilégiant les moments furtifs, les bonheurs minuscules éclairés par les rayons du soleil sur le bitume des villes. Quand il meurt en Avril 1994, il laisse derrière lui quelques 450 000 négatifs qui racontent son époque avec un amusement tendre et bienveillant qui ne doit toutefois pas masquer la profondeur de la réflexion, la réelle insolence face au pouvoir et à l'autorité et l'irréductible esprit d'indépendance.
  36. 36. «I had fun throughout my lifetime, building my own small theater.» Robert Doisneau Robert Doisneau was born in 1922 in Gentilly, a suburb of Paris. After his undistinguished youth behind the macrame curtains of a conventional middle-class family, Robert is fifteen when he learns engraving and lithography at the Estienne School in Paris and starts designing labels for drug packaging. He becames a camera assistant at André Vigneau’s studio in 1931, where he discovers artistic outlets that will spur him on. The four years he spent working for the advertising department of Renault car maker, from where he was fired for repeated lateness, led him to the attractive position of independent photographer. World War II bursts out then, putting an end to his projects. Later, in the Parisian post-war euphoria, despite the fact that he daily deals with orders to make a living, he hoards the photos that will meet with great success, obstinately cruising where “there is nothing to see”, favoring furtive points, tiny pleasures lit by the ’ reflections of sunbeams on cities’ asphalt. When he died in April 1994, he left behind 450,000 negatives that tell an entertaining story of his time with a tender and observant eye, which must not hide the depth of his thought, his irreverent attitude toward power and authority, his relentlessly free-thinking mind.

×