Le langage silencieux , Edward Hall

1 648 vues

Publié le

Un expose et analyse sur le livre Le langage silencieux, écrit par Edward Hall.
Les thèmes sont communication, habitudes, linguistique.

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 648
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le langage silencieux , Edward Hall

  1. 1. + Le Langage Silencieux Edward T HALL 11.11.2013
  2. 2. + Le Plan  L’introduction de livre et son auteur  La culture et la communication  Systèmes de culture primaire  La connaissance  La conscience  L’affect  Les attitudes  La culture est communication  Le schéma d’organisation  Le temps et l’espace parlent  Conclusion 11.11.2013
  3. 3. + Edward T. Hall (1914-2009) 11.11.2013
  4. 4. + Le langage silencieux 11.11.2013
  5. 5. + De quoi parle-t- il ce livre? 11.11.2013
  6. 6. + la culture et la communication La culture conditionne notre vie quotidienne, de manière inattendue. Elle cache plus de choses qu’elle révèle ; et il est étonnant de voir que ses secrets sont les plus mystérieux pour ceux qu’elle conditionne 11.11.2013
  7. 7. + Le vocabulaire de la culture Pour faire une comparaison entre les cultures, chaque système doit :  avoir pour racine l’activité biologique  être susceptible d’être analysé en termes propres sans références aux autres systèmes  être constitue de telle manière qu’il reflète le reste de la culture et soit reflète par elle 11.11.2013
  8. 8. + Systèmes de communication primaires par Edward Hall 1- L’interaction 11.11.2013 L’interaction avec l’environment est le signe de vie ; le contraire est preuve de mort.
  9. 9. + Systèmes de communication primaires par Edward Hall 2- L’association 11.11.2013 Par nature, l'Homme a tendance, comme pratiquement tous les mammifères, à vivre en groupes où s'instaure une hiérarchie naturelle ou acquise.
  10. 10. + Systèmes de communication primaires par Edward Hall 3- La subsistence 11.11.2013
  11. 11. + Systèmes de communication primaires par Edward Hall 4- La bisexualité 11.11.2013
  12. 12. + Systèmes de communication primaires par Edward Hall 5- La territorialité 11.11.2013 l’espace est lie de manière subtile et variée au reste de la culture
  13. 13. + Systèmes de communication primaires par Edward Hall 6- La temporalité 11.11.2013
  14. 14. + Systèmes de communication primaires par Edward Hall 7- L'acquisition des connaissances 11.11.2013 Car la culture est ‘un comportement acquis et commun’, les gens d’une certaine culture reflètent leur manière d’apprendre. L’acquisition des connaissances est donc l’une des activités fondamentales de l’homme.
  15. 15. + Systèmes de communication primaires par Edward Hall 8- Le jeu 11.11.2013
  16. 16. + Systèmes de communication primaires par Edward Hall 9- La défense 11.11.2013
  17. 17. + Systèmes de communication primaires par Edward Hall 10- L'exploitation 11.11.2013 Il est impossible de définir une culture sans langage ni objets.
  18. 18. + En résume 11.11.2013 la culture n’est pas une chose mais un ensemble d’activités complexes La culture a une signification historique vaste et profonde La culture déborde d’émotion et d’intelligence.
  19. 19. + Théorie de Edward Hall et Trager 11.11.2013 La culture s’établit sur trois niveuax; Formel Informel Technique La culture informelle partage inconsciemment; la formelle est une culture don’t les gens sont conscients et la technique repose sur une base formelle
  20. 20. + La Connaissance Formelle 11.11.2013 La méthode d’enseigment des activités formelle est l’injonction et la remontrance
  21. 21. + La Connaissance informelle 11.11.2013
  22. 22. + La Connaissance Technique 11.11.2013
  23. 23. + La conscience formelle 11.11.2013
  24. 24. + La conscience informelle 11.11.2013
  25. 25. + La conscience technique 11.11.2013
  26. 26. + L’affect formelle 11.11.2013
  27. 27. + L’affect informelle 11.11.2013 Le déroulement des événements reste en accord avec des règles non écrites ou implicites.
  28. 28. + L’affect technique 11.11.2013
  29. 29. + Les attitudes formelles 11.11.2013 Du formel découle un schéma général dans les limites duquel l’individu agissant peut compléter les détails qui le concernent. S’il respecte les limites la vie s’écoule sans heurt. Sinon, l’individu s’en ressent.
  30. 30. + Les attitudes informelles 11.11.2013
  31. 31. + Les attitudes techniques 11.11.2013 Co-create!
  32. 32. + 11.11.2013 La théorie de la nature de ces relations est une théorie du changement.
  33. 33. + 11.11.2013
  34. 34. + La culture est communication 11.11.2013
  35. 35. + 11.11.2013 Le Système Communication L’infrastructure Les Components Le Message La série La note Le schema
  36. 36. + La serie 11.11.2013 une série est un groupe de deux ou plusieurs composantes, perçues comme distinctes. Les objets matériels tels que chaises, tables, bureaux et une foule d’autres assemblages d’objets, peuvent être considères comme des séries. UN MOT
  37. 37. + La note 11.11.2013 la note est une abstraction, une illusion, presque un fantômeEN SONS
  38. 38. + Le schéma d’organisation 11.11.2013 Les schémas sont les règles culturelles implicites au moyen desquels les séries sont disposées de manière cohérente.
  39. 39. + Le schéma formel 11.11.2013 L’expression d’un schéma formel peut revêtir diverses aspects.
  40. 40. + Le schéma informel Prix démandés au départ par le vendeur Prix offerts au départ par l’acheteur En face de chaque prix, la signification implicite ou cachée du code. 11.11.2013
  41. 41. + Le schéma superfixe 11.11.2013 Le superfixe, comme son nom l’indique, va au-delà de l’expression ou la dépasse.
  42. 42. + 11.11.2013 Les lois des schémas l’ordre la sélection l’harmonie
  43. 43. + Le temps parle “Le temps parle. Il parle plus simplement que les mots. Le message qu’il porte se transmet à haute voix et clairement. Parce qu’il est utilisé moins consciemment, il ne risque pas d’être dénaturé comme l’est le langage parlé. Il peut clamer la vérité quand les mots mentent.” 11.11.2013
  44. 44. + Le temps formel 11.11.2013 Séries-temps Notes-temps L’ordonnance Le caractére cyclique Le caractére syntétique L’évaluation La durée La profondeur Schéma-temps
  45. 45. + Le temps informel 11.11.2013 Séries-temps Notes-temps L’urgence La monochronisme L’activité La variété Schéma-temps Repere-temps diffus Repere-temps décalé
  46. 46. + L’espace parle 11.11.2013 très près (de 10 à 20 centimètres) conversation top secrète) près (de 25 à 35 centimètres) très confidentiel rapproché (de 40 à 60 centimètres) confidentiel neutre (de 60 centimètres à 1 mètre) information personnelle neutre 2 (de 1,20 mètre à 1,50 mètre) information non personnelle distance publique (de 1,60 mètre à 2,40 mètres) information publique à travers la pièce (de 2,40 mètres à 6 mètres) information destinée à un groupe
  47. 47. + 11.11.2013
  48. 48. + Conclusion 11.11.2013  La culture est communication et la communication est culture.  La culture n’est pas une chose, mais un ensemble d’activités complexes liées entre elles de manières différentes.  Il n’existe aucune unité de base ou particule élémentaire, aucune notre particulière à toutes les cultures  L’homme opère sur trois niveaux : formel, informel et technique  Il existe un principe d’indétermination dans la culture  Il existe un principe de relativité dans la culture, tout comme en physique et en mathématiques.  La culture fait le lien entre les hommes et leurs moyens d’interaction  Accepter pleinement la réalité de la culture aurait des conséquences révolutionnaires.
  49. 49. + Gülçin Mısırlılar Şeniz Sezer 11.11.2013

×