Un jour le petit lapin gris était assis en haut d’un ravin pensant sur la
foie de l’arrivée enfin du printemps.
Pendat qu’...
• Morale: On ne doit pas juger personne pour son apparence, parce
que la couverture d’un livre ne conte pas l’histoire, c’...
Redol lydia-le lapin et le serpent-frances
Redol lydia-le lapin et le serpent-frances
Redol lydia-le lapin et le serpent-frances
Redol lydia-le lapin et le serpent-frances
Redol lydia-le lapin et le serpent-frances
Redol lydia-le lapin et le serpent-frances
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Redol lydia-le lapin et le serpent-frances

297 vues

Publié le

Fábula basada en La Fontaine

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
297
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Redol lydia-le lapin et le serpent-frances

  1. 1. Un jour le petit lapin gris était assis en haut d’un ravin pensant sur la foie de l’arrivée enfin du printemps. Pendat qu’il était là pensant, un serpent est arrive, d’un couleur orange, très joli, qui avait petites taches noires. Ce serpent-là ne le proportionnait pas de bonnes vibrations et le petit lapin a pensé s’eloigner le plus possible à lui. Le serpent allait avançant dans la plaine du haut ravin jusqu’arriver au point où se trouvait le lapin. Cet affaire, il ne l’aimait rien et il allait avancer, quand il s’apprêtait à faire le troisième pas, il est tombé dans le ravin et chance qu’il y avait une petite branche pour s’accrocher et ne tomber pas. Il avait demandé aide et seulement le serpent l’ecoutait, celui-ci s’étirait tout ce qu’il pouvait et avec son long corps entourait une des pattes de devant du lapin. Avec beaucoup d’effort, il est arrive à èlever le lapin jusque l’haut de nouveau et celui-ci lui serait reconnaissant infinitement. Depuis lors on a commence une longue et durable amitié entre le lapin et le serpent.
  2. 2. • Morale: On ne doit pas juger personne pour son apparence, parce que la couverture d’un livre ne conte pas l’histoire, c’est-à-dire, les apparences sont trompeuses. Lydia Redol, 2ºB

×