SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  58
Réactions anaphylactiques
et anaphylactoïdes
Dr GHADDAB ANIS
Anesthésie Réanimation
CHU Farhat Hached Sousse
Charles Richet (1850-1935)
Patiente âgée de 28 ans admise aux urgences pour
œdème et érythème généralisé survenu après le repas
il y a 30 minutes
• ATCD : RAS Pas d’atopie ++
Examen :
Erytheme + œdème et prurit généralisé
Glasgow à 15
TA : 9/5 FC = 100 batt/min
Pas de signes d’hypo perfusion périphérique
FRp = 16 cycles /minute
Auscultation cardio-pulmonaire sans anomalies
Diagnostic à évoquer ?
Mécanismes des réactions anaphylactoïdes
• Anaphylaxie = Hypersensibilité immédiate
• Histaminolibération non spécifique
• Activation du complément
1) Contact préparant :
Première rencontre avec l'allergène et synthèse d’IgE,
qui vont se fixer sur les mastocytes et basophiles
2) Contact déclenchant : (réexposition à l’allergène)
Fixation de l’allergène sur l’IgE puis dégranulation cellulaire
Anaphylaxie
Anaphylaxie
1er contact 2 éme contact
Médiateurs libérés lors de l’anaphylaxie
• Histamine ++
• Tryptase, Chymase, Carboxypeptidase
• PGD2 , TXA2
Histaminolibération non spécifique
Activation du complément
Ne sont pas médiées par des anticorps
L'existence d'une exposition préalable au produit incriminé
n'est pas nécessaire
Médiateur : Histamine
Il s’agit d’une réaction anaphylactoide de quel grade ?
Conduite à tenir immédiate ?
Grade de sévérité Symptômes
I
Signes cutanéomuqueux généralisés : érythème,
urticaire, œdème angioneurotique
II
Atteinte multiviscérale modérée, avec signes
cutanéomuqueux, hypotension et tachycardie ,
hyperréactivité bronchique (toux, difficulté
ventilatoire)
III
Atteinte multiviscérale sévère = collapsus, tachycardie
ou bradycardie, troubles du rythme cardiaque,
bronchospasme ,les signes cutanés peuvent être absents
IV ACR
V Décès par échec de la réanimation cardiopulmonaire
Remplissage vasculaire
1) Cristalloïdes : Ringer lactate ou sérum salé isotonique
10 à 25 ml/kg kg en 20 minutes, répétée si besoin
2) Colloïdes :
Lorsque la perfusion de cristalloïdes dépasse 30 ml/kg
Adrénaline
• Effet α + : Vasoconstricteur
• Effet β1+ : Inotrope positif
• Effet β2+ : Bronchodilatation
– Grade I : pas d’Adrénaline
– Grade II : Adrénaline : 10 à 20 μg / 1 à 2 minutes
– Grade III : Adrénaline : 100 à 200 μg / 1 à 2 minutes
– Grade IV : MCE + Adrénaline 1 mg / 2 minutes
Traitement de seconde intention
• Corticoïdes : Hemisuccinate d’hydrocortisone :
200 mg (IV) /6 heures pendant 24 heures
• Prévention des manifestations récurrentes de l'anaphylaxie
• POlaramine
• Allonger la patiente
• Scope : SpO2 , PANI , electrocardioscope
• VVP
• Remplissage vasculaire par Cristalloïdes
• Adrénaline : 10 µg / 2minutes
• Apport d’O2 par masque à haute concentration
Examens complémentaires à faire ?
Bilan biologique immédiat
ECG +++
• 2 tubes de sang : 7 ml chacun
• Dans l'heure qui suit le début des signes
• Les tubes doivent être transmis au laboratoire dans les 2 heures
• En cas d'impossibilité : conservation dans le réfrigérateur à
+ 4°C pendant 12 heures au maximum
1) Tryptase sérique
• Nle < à 12 g/l
2) Histamine plasmatique
• Seuil de positivité est de 9 nmol/L
3) Recherche d’IgE spécifiques
Après remplissage vasculaire par 1 L SS 0,9% et 1
bolus de 10 µg Adrénaline
• TA : 11/7 FC = 85 batt/min
• SPO2 sous 8 l/min 02 : 98%
Conduite à tenir ?
• Surveillance 24 heures aux urgences
• HSHC : 200 mg/6 heures pendant 24 heures
• À adresser à la consultation d’allergologie pour
bilan secondaire
Bilan biologique Secondaire
• 4 à 6 semaines plus tard lors d’une consultation d’allergologie
• But: identifier l’allergène responsable
• Tests cutanés: Prick test , Intradermoréactions
• Tests biologiques: Recherche IgE spécifiques
• Tests de réintroduction
Patiente âgée de 45 ans a été ramenée aux urgences par
Les pompiers pour malaise
• ATCD : RAS
• Traitée par clamoxyl pour angine
• Glasgow à 13
• TA : 8/6 FC = 120 batt/min froideur des extrémités
• Polypneique à 20 cycles/min
• Râles sibilants aux 2 champs pulmonaires
• Erytheme du visage , face et cou
Diagnostic ?
Quel est le risque ?
Diagnostic à évoquer ?
Il s’agit d’une réaction anaphylactoide de quel grade ?
Conduite à tenir immédiate ?
• Vasoplégie + fuite capillaire (plasmarragie)
• PAS < à 90 mmHg ou ↓ de la PAS > 50 mmHg
(ou de 30 %) par rapport à la PAS de référence
• Tachycardie , Tachypnée
• Pouls artériels périphériques sont filants,voire absents
• Peau est pâle,froide et moite , marbrures
• Troubles de conscience + agitation ou une somnolence
• Oligoanurie (diurèse < à 20 ml / heure)
EDC Anaphylactique
Grade de sévérité Symptômes
I
Signes cutanéomuqueux généralisés : érythème,
urticaire, œdème angioneurotique
II
Atteinte multiviscérale modérée, avec signes
cutanéomuqueux, hypotension et tachycardie ,
hyperréactivité bronchique (toux, difficulté
ventilatoire)
III
Atteinte multiviscérale sévère = collapsus,
tachycardie ou bradycardie, troubles du rythme
cardiaque, bronchospasme ,les signes cutanés
peuvent être absents
IV ACR
V Décès par échec de la réanimation cardiopulmonaire
• Allonger la patiente
• Scope : SpO2 , PANI , electrocardioscope
• VVP
• Remplissage vasculaire par Cristalloïdes
• Adrénaline : 100 à 200 µg / 2minutes
• Apport d’O2 par masque à haute concentration
Remplissage vasculaire
1) Cristalloïdes : Ringer lactate ou sérum salé isotonique
10 à 25 ml/kg kg en 20 minutes, répétée si besoin
2) Colloïdes :
Lorsque la perfusion de cristalloïdes dépasse 30 ml/kg
Adrénaline
• Effet α + : Vasoconstricteur
• Effet β1+ : Inotrope positif
• Effet β2+ : Bronchodilatation
– Grade I : pas d’Adrénaline
– Grade II : Adrénaline : 10 à 20 μg / 1 à 2 minutes
– Grade III : Adrénaline : 100 à 200 μg / 1 à 2 minutes
– Grade IV : MCE + Adrénaline 1 mg / 2 minutes
Traitement du bronchospasme
• Adrénaline si Hypotension associée
• ß 2 mimétique : Salbutamol : ventoline : Aérosol
Si échec : bolus 100 à 200 µg IV puis 5 à 25 µg/mn
Traitement de seconde intention
• Corticoïdes : Hemisuccinate d’hydrocortisone :
200 mg (IV) /6 heures pendant 24 heures
Examens complémentaires à faire ?
• ECG
• GDSA , Lactatemie
• Urée et créatininemie
• SGOT , SGPT
• NFS , Plaquettes , TP , TCA , Fibrinemie
1)Tryptase sérique
2) Histamine plasmatique
3) Recherche d’IgE spécifiques
• GDSA :
PH = 7,2 PaO2 = 88 mmHg
PCO2 = 28 mmHg HCO3 - = 17 mmol/l
• Urée = 12 mmol/L Creatininemie = 138 µmol/L
• Na + = 138 mmol/l K+ = 4 mmol/l cl- = 110 mmol/L
• Bilan hépatique et hématologique sans anomalies
30 minutes après une réanimation hémodynamique avec 2 bolus
d’adrénaline à 200 µg et un remplissage vasculaire par 1 L SS 0,9% :
• TA : 10 /7 FC =90 batt/min
• FRp = 15 cycles /min
• SPO2 = 95% sous 8 L/min O2
• Disparition des râles sibilants
Conduite à tenir ?
• Adrénaline ou Noradrénaline : 0,1 mg/heure
• Hospitalisation en Reanimation
• HSHC : 200 mg/6 heures pendant 24 heures
• Consultation d’allergologie pour bilan secondaire
Agents responsables
• Venins d ’hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons)
• Venin de serpent
• Latex (19% des choc anaphylactiques par anesthésiques)
• Gélatines , Dextrans
• Aliments ( fruits secs, crustacés, poissons, lait, œufs…)
• Vaccins
• Les vitamines (thiamine, Ac folique)
• Hormones et enzymes (insuline , streptokinase)
• Pollens
• Antibiotiques : bétalactamines, cyclines, quinolones,
vancomycine, polymyxine, rifamycine…
• Agents anesthésiques (Curares 62%)
• Antalgiques (AINS, Glafénine, pyrazolés)
• Les produits de contraste iodés
Signes cliniques
Signes cutanéo-muqueux
– Face, cou, face Antérieure du thorax puis généralisation
– Prurit , Urticaire , Erythème
– Réaction maculo-papuleuses
• L’œdème de Quincke :
– Atteint la face, le cou, la langue
– Peut s’étendre au larynx avec dysphonie, dyspnée
– Risque majeur : Asphyxie, Arrêt respiratoire
Signes respiratoires
• Voies aériennes supérieures et inférieures
• Bronchospasme
• OAP lesionnel ++ et/ou cardiogenique
• Œdème de Quincke: Asphyxie, Arrêt respiratoire
• Autres signes :
– Rhinorrhée, obstruction nasale
– Toux sèche, raucité de la voie
Signes cardiovasculaires
• Tachycardie , Collapsus cardiovasculaire
• Troubles du rythme
• EDC anaphylactique :
Vasoplégie + fuite capillaire (plasmarragie)
CAT si traitement par ß bloquants
Augmenter les doses d'adrénaline : bolus initial de 100 µg
Si échec : 1 à 5 mg toutes les 1 à 2 minutes
Si échec : glucagon : 1 à 2,5 mg puis 2,5 mg/heure
Choc Anaphylactique

Contenu connexe

Tendances

Les chocs
Les chocsLes chocs
Les chocsesf3
 
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenir
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenirANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenir
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenirClaude EUGENE
 
HTA : approche pratique 2014
HTA :  approche pratique  2014 HTA :  approche pratique  2014
HTA : approche pratique 2014 mahfay
 
Diabete de l'enfant
Diabete de l'enfantDiabete de l'enfant
Diabete de l'enfantAmel Ammar
 
Médicaments de l’hypertension artérielle
Médicaments de l’hypertension artérielleMédicaments de l’hypertension artérielle
Médicaments de l’hypertension artérielleEmna Jaoued
 
Hta131
Hta131Hta131
Hta131mai13
 
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdf
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdfHyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdf
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdfClaude EUGENE
 
Crise D'Asthme
Crise D'AsthmeCrise D'Asthme
Crise D'AsthmeMede Space
 
Cat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive hauteCat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive hauteNisrine Bouji
 
Les médicaments du diabéte
Les médicaments du diabéteLes médicaments du diabéte
Les médicaments du diabéteEmna Jaoued
 
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaDermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaIMANE HALIMA BENLARIBI
 
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHACAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHADr Riyadh Essefi
 

Tendances (20)

Les chocs
Les chocsLes chocs
Les chocs
 
Autoimmune hepatitis
Autoimmune hepatitisAutoimmune hepatitis
Autoimmune hepatitis
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
 
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenir
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenirANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenir
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenir
 
HTA : approche pratique 2014
HTA :  approche pratique  2014 HTA :  approche pratique  2014
HTA : approche pratique 2014
 
Diabete de l'enfant
Diabete de l'enfantDiabete de l'enfant
Diabete de l'enfant
 
Médicaments de l’hypertension artérielle
Médicaments de l’hypertension artérielleMédicaments de l’hypertension artérielle
Médicaments de l’hypertension artérielle
 
Hta131
Hta131Hta131
Hta131
 
Les etats de choc
Les etats de chocLes etats de choc
Les etats de choc
 
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdf
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdfHyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdf
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdf
 
Pied diabetique
Pied diabetiquePied diabetique
Pied diabetique
 
Crise D'Asthme
Crise D'AsthmeCrise D'Asthme
Crise D'Asthme
 
Cat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive hauteCat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive haute
 
Urgences hypertensives
Urgences hypertensivesUrgences hypertensives
Urgences hypertensives
 
Candidose
CandidoseCandidose
Candidose
 
Les médicaments du diabéte
Les médicaments du diabéteLes médicaments du diabéte
Les médicaments du diabéte
 
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaDermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
 
Foie cardiaque
Foie cardiaqueFoie cardiaque
Foie cardiaque
 
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHACAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
 
Hyponatremies pm
Hyponatremies pmHyponatremies pm
Hyponatremies pm
 

En vedette

Module 5. Allergies et intolérances alimentaires
Module 5. Allergies et intolérances alimentairesModule 5. Allergies et intolérances alimentaires
Module 5. Allergies et intolérances alimentairesNutrition Resource Centre
 
Tome 3 : Pour aller plus loin
Tome 3 : Pour aller plus loinTome 3 : Pour aller plus loin
Tome 3 : Pour aller plus loinparoles d'élus
 
Innocherche restitution collége entreprise 14 octobre 2014
Innocherche   restitution collége entreprise 14 octobre 2014Innocherche   restitution collége entreprise 14 octobre 2014
Innocherche restitution collége entreprise 14 octobre 2014Bertrand Petit
 
23 oct 2013 memento inscription rech partenaires
23 oct 2013 memento inscription rech partenaires 23 oct 2013 memento inscription rech partenaires
23 oct 2013 memento inscription rech partenaires Cécile Gouzée
 
Examen
ExamenExamen
Examenudip96
 
Comprendre la memoire de travail
Comprendre la memoire de travailComprendre la memoire de travail
Comprendre la memoire de travailMarta Montoro
 
Spendenaufruf für Corinnas Freiwilligendienst in Argentinien
Spendenaufruf für Corinnas Freiwilligendienst in ArgentinienSpendenaufruf für Corinnas Freiwilligendienst in Argentinien
Spendenaufruf für Corinnas Freiwilligendienst in Argentinienhochhaus
 
Cd jun d_fut7[1]
Cd jun d_fut7[1]Cd jun d_fut7[1]
Cd jun d_fut7[1]mm23bb
 
Jesen Merkur 2010
Jesen Merkur 2010Jesen Merkur 2010
Jesen Merkur 2010blaz_rebolj
 
Portafolio digital
Portafolio digitalPortafolio digital
Portafolio digitalkewhy
 
BrightTag: Webanalyse-Treffen Berlin (DAALA)
BrightTag: Webanalyse-Treffen Berlin (DAALA)BrightTag: Webanalyse-Treffen Berlin (DAALA)
BrightTag: Webanalyse-Treffen Berlin (DAALA)James Sandoval
 
Recherche d'emploi local @ Jobtrottr
Recherche d'emploi local @ JobtrottrRecherche d'emploi local @ Jobtrottr
Recherche d'emploi local @ JobtrottrJobtrottr
 

En vedette (20)

Module 5. Allergies et intolérances alimentaires
Module 5. Allergies et intolérances alimentairesModule 5. Allergies et intolérances alimentaires
Module 5. Allergies et intolérances alimentaires
 
2011 10 05 15-15 rolf künzi opacc
2011 10 05 15-15 rolf künzi opacc2011 10 05 15-15 rolf künzi opacc
2011 10 05 15-15 rolf künzi opacc
 
Tome 3 : Pour aller plus loin
Tome 3 : Pour aller plus loinTome 3 : Pour aller plus loin
Tome 3 : Pour aller plus loin
 
Innocherche restitution collége entreprise 14 octobre 2014
Innocherche   restitution collége entreprise 14 octobre 2014Innocherche   restitution collége entreprise 14 octobre 2014
Innocherche restitution collége entreprise 14 octobre 2014
 
23 oct 2013 memento inscription rech partenaires
23 oct 2013 memento inscription rech partenaires 23 oct 2013 memento inscription rech partenaires
23 oct 2013 memento inscription rech partenaires
 
Examen
ExamenExamen
Examen
 
Comprendre la memoire de travail
Comprendre la memoire de travailComprendre la memoire de travail
Comprendre la memoire de travail
 
Infographies
InfographiesInfographies
Infographies
 
Spendenaufruf für Corinnas Freiwilligendienst in Argentinien
Spendenaufruf für Corinnas Freiwilligendienst in ArgentinienSpendenaufruf für Corinnas Freiwilligendienst in Argentinien
Spendenaufruf für Corinnas Freiwilligendienst in Argentinien
 
Cd jun d_fut7[1]
Cd jun d_fut7[1]Cd jun d_fut7[1]
Cd jun d_fut7[1]
 
Sonnenschutzratgeber
SonnenschutzratgeberSonnenschutzratgeber
Sonnenschutzratgeber
 
Wilhelm Vogel -
Wilhelm Vogel - Wilhelm Vogel -
Wilhelm Vogel -
 
sample pages
sample pagessample pages
sample pages
 
Jesen Merkur 2010
Jesen Merkur 2010Jesen Merkur 2010
Jesen Merkur 2010
 
Portafolio digital
Portafolio digitalPortafolio digital
Portafolio digital
 
BrightTag: Webanalyse-Treffen Berlin (DAALA)
BrightTag: Webanalyse-Treffen Berlin (DAALA)BrightTag: Webanalyse-Treffen Berlin (DAALA)
BrightTag: Webanalyse-Treffen Berlin (DAALA)
 
Lance pp
Lance ppLance pp
Lance pp
 
Recherche d'emploi local @ Jobtrottr
Recherche d'emploi local @ JobtrottrRecherche d'emploi local @ Jobtrottr
Recherche d'emploi local @ Jobtrottr
 
2011 10 05 09-30 dr marcel siegenthaler
2011 10 05 09-30 dr marcel siegenthaler2011 10 05 09-30 dr marcel siegenthaler
2011 10 05 09-30 dr marcel siegenthaler
 
Stellen Sie sich vor …
Stellen Sie sich vor …Stellen Sie sich vor …
Stellen Sie sich vor …
 

Similaire à Choc Anaphylactique

envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddabenvenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddabhaifa ben abid
 
envenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennesenvenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidienneshaifa ben abid
 
Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigueInsuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigueHaifa Ben Abid
 
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)Miz zo
 
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Haifa Ben Abid
 
SECOURISME 185 arret_cardiorespiratoire.ppt COURS
SECOURISME 185 arret_cardiorespiratoire.ppt COURSSECOURISME 185 arret_cardiorespiratoire.ppt COURS
SECOURISME 185 arret_cardiorespiratoire.ppt COURSmosbahhafida18
 
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "Pierre Troisfontaines
 
Convulsions
ConvulsionsConvulsions
Convulsionsesf3
 
Perte de connaissance brève
Perte de connaissance brèvePerte de connaissance brève
Perte de connaissance brèveHaifa Ben Abid
 
Les posologies a connaitre
Les posologies a connaitreLes posologies a connaitre
Les posologies a connaitreRose De Sable
 
Rein vu-par-cardiologue
Rein vu-par-cardiologueRein vu-par-cardiologue
Rein vu-par-cardiologueAUFEVRE
 
Urgences rea protocoles formulaires CAT
Urgences rea protocoles formulaires CATUrgences rea protocoles formulaires CAT
Urgences rea protocoles formulaires CATPatou Conrath
 
Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.Haifa Ben Abid
 
dysnatremies dyskaliemies
dysnatremies dyskaliemiesdysnatremies dyskaliemies
dysnatremies dyskaliemiesPatou Conrath
 

Similaire à Choc Anaphylactique (20)

envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddabenvenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
 
envenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennesenvenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennes
 
Reaction anaphylactiq
Reaction anaphylactiqReaction anaphylactiq
Reaction anaphylactiq
 
Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigueInsuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigue
 
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
 
Urgene hypertensive
Urgene hypertensiveUrgene hypertensive
Urgene hypertensive
 
Noyades
NoyadesNoyades
Noyades
 
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
 
SECOURISME 185 arret_cardiorespiratoire.ppt COURS
SECOURISME 185 arret_cardiorespiratoire.ppt COURSSECOURISME 185 arret_cardiorespiratoire.ppt COURS
SECOURISME 185 arret_cardiorespiratoire.ppt COURS
 
Etats de choc
Etats de chocEtats de choc
Etats de choc
 
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
 
Convulsions
ConvulsionsConvulsions
Convulsions
 
Perte de connaissance brève
Perte de connaissance brèvePerte de connaissance brève
Perte de connaissance brève
 
Les posologies a connaitre
Les posologies a connaitreLes posologies a connaitre
Les posologies a connaitre
 
Acidose diabétique en pédiatrie
Acidose diabétique en pédiatrieAcidose diabétique en pédiatrie
Acidose diabétique en pédiatrie
 
Rein vu-par-cardiologue
Rein vu-par-cardiologueRein vu-par-cardiologue
Rein vu-par-cardiologue
 
Urgences rea protocoles formulaires CAT
Urgences rea protocoles formulaires CATUrgences rea protocoles formulaires CAT
Urgences rea protocoles formulaires CAT
 
3- Brulures.pdf
3- Brulures.pdf3- Brulures.pdf
3- Brulures.pdf
 
Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.
 
dysnatremies dyskaliemies
dysnatremies dyskaliemiesdysnatremies dyskaliemies
dysnatremies dyskaliemies
 

Plus de Haifa Ben Abid

Plus de Haifa Ben Abid (19)

Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009
 
thérapeutique
thérapeutiquethérapeutique
thérapeutique
 
Urgences Aventis
Urgences AventisUrgences Aventis
Urgences Aventis
 
Le polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalierLe polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalier
 
Hyponatrémie
HyponatrémieHyponatrémie
Hyponatrémie
 
sca 2010
sca 2010sca 2010
sca 2010
 
remplissage
remplissageremplissage
remplissage
 
Noyades
NoyadesNoyades
Noyades
 
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVESLES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
 
sepsis severe
sepsis severesepsis severe
sepsis severe
 
avc 2010
avc 2010avc 2010
avc 2010
 
asthme
asthmeasthme
asthme
 
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
 
Intoxication au Paracetamol
Intoxication au ParacetamolIntoxication au Paracetamol
Intoxication au Paracetamol
 
Intoxiaction au CO
Intoxiaction au COIntoxiaction au CO
Intoxiaction au CO
 
AVC
AVCAVC
AVC
 
Coma
ComaComa
Coma
 
OAP
OAPOAP
OAP
 
Insuffisance Circulatoire Aigue
Insuffisance Circulatoire AigueInsuffisance Circulatoire Aigue
Insuffisance Circulatoire Aigue
 

Choc Anaphylactique

  • 1. Réactions anaphylactiques et anaphylactoïdes Dr GHADDAB ANIS Anesthésie Réanimation CHU Farhat Hached Sousse
  • 3. Patiente âgée de 28 ans admise aux urgences pour œdème et érythème généralisé survenu après le repas il y a 30 minutes
  • 4.
  • 5. • ATCD : RAS Pas d’atopie ++ Examen : Erytheme + œdème et prurit généralisé Glasgow à 15 TA : 9/5 FC = 100 batt/min Pas de signes d’hypo perfusion périphérique FRp = 16 cycles /minute Auscultation cardio-pulmonaire sans anomalies
  • 7. Mécanismes des réactions anaphylactoïdes
  • 8. • Anaphylaxie = Hypersensibilité immédiate • Histaminolibération non spécifique • Activation du complément
  • 9. 1) Contact préparant : Première rencontre avec l'allergène et synthèse d’IgE, qui vont se fixer sur les mastocytes et basophiles 2) Contact déclenchant : (réexposition à l’allergène) Fixation de l’allergène sur l’IgE puis dégranulation cellulaire Anaphylaxie
  • 11. Médiateurs libérés lors de l’anaphylaxie • Histamine ++ • Tryptase, Chymase, Carboxypeptidase • PGD2 , TXA2
  • 12. Histaminolibération non spécifique Activation du complément Ne sont pas médiées par des anticorps L'existence d'une exposition préalable au produit incriminé n'est pas nécessaire Médiateur : Histamine
  • 13. Il s’agit d’une réaction anaphylactoide de quel grade ? Conduite à tenir immédiate ?
  • 14. Grade de sévérité Symptômes I Signes cutanéomuqueux généralisés : érythème, urticaire, œdème angioneurotique II Atteinte multiviscérale modérée, avec signes cutanéomuqueux, hypotension et tachycardie , hyperréactivité bronchique (toux, difficulté ventilatoire) III Atteinte multiviscérale sévère = collapsus, tachycardie ou bradycardie, troubles du rythme cardiaque, bronchospasme ,les signes cutanés peuvent être absents IV ACR V Décès par échec de la réanimation cardiopulmonaire
  • 15. Remplissage vasculaire 1) Cristalloïdes : Ringer lactate ou sérum salé isotonique 10 à 25 ml/kg kg en 20 minutes, répétée si besoin 2) Colloïdes : Lorsque la perfusion de cristalloïdes dépasse 30 ml/kg
  • 16. Adrénaline • Effet α + : Vasoconstricteur • Effet β1+ : Inotrope positif • Effet β2+ : Bronchodilatation – Grade I : pas d’Adrénaline – Grade II : Adrénaline : 10 à 20 μg / 1 à 2 minutes – Grade III : Adrénaline : 100 à 200 μg / 1 à 2 minutes – Grade IV : MCE + Adrénaline 1 mg / 2 minutes
  • 17. Traitement de seconde intention • Corticoïdes : Hemisuccinate d’hydrocortisone : 200 mg (IV) /6 heures pendant 24 heures • Prévention des manifestations récurrentes de l'anaphylaxie • POlaramine
  • 18. • Allonger la patiente • Scope : SpO2 , PANI , electrocardioscope • VVP • Remplissage vasculaire par Cristalloïdes • Adrénaline : 10 µg / 2minutes • Apport d’O2 par masque à haute concentration
  • 21. • 2 tubes de sang : 7 ml chacun • Dans l'heure qui suit le début des signes • Les tubes doivent être transmis au laboratoire dans les 2 heures • En cas d'impossibilité : conservation dans le réfrigérateur à + 4°C pendant 12 heures au maximum
  • 22. 1) Tryptase sérique • Nle < à 12 g/l 2) Histamine plasmatique • Seuil de positivité est de 9 nmol/L 3) Recherche d’IgE spécifiques
  • 23. Après remplissage vasculaire par 1 L SS 0,9% et 1 bolus de 10 µg Adrénaline • TA : 11/7 FC = 85 batt/min • SPO2 sous 8 l/min 02 : 98% Conduite à tenir ?
  • 24. • Surveillance 24 heures aux urgences • HSHC : 200 mg/6 heures pendant 24 heures • À adresser à la consultation d’allergologie pour bilan secondaire
  • 26. • 4 à 6 semaines plus tard lors d’une consultation d’allergologie • But: identifier l’allergène responsable • Tests cutanés: Prick test , Intradermoréactions • Tests biologiques: Recherche IgE spécifiques • Tests de réintroduction
  • 27.
  • 28. Patiente âgée de 45 ans a été ramenée aux urgences par Les pompiers pour malaise
  • 29. • ATCD : RAS • Traitée par clamoxyl pour angine • Glasgow à 13 • TA : 8/6 FC = 120 batt/min froideur des extrémités • Polypneique à 20 cycles/min • Râles sibilants aux 2 champs pulmonaires • Erytheme du visage , face et cou
  • 30. Diagnostic ? Quel est le risque ?
  • 32. Il s’agit d’une réaction anaphylactoide de quel grade ? Conduite à tenir immédiate ?
  • 33. • Vasoplégie + fuite capillaire (plasmarragie) • PAS < à 90 mmHg ou ↓ de la PAS > 50 mmHg (ou de 30 %) par rapport à la PAS de référence • Tachycardie , Tachypnée • Pouls artériels périphériques sont filants,voire absents • Peau est pâle,froide et moite , marbrures • Troubles de conscience + agitation ou une somnolence • Oligoanurie (diurèse < à 20 ml / heure) EDC Anaphylactique
  • 34. Grade de sévérité Symptômes I Signes cutanéomuqueux généralisés : érythème, urticaire, œdème angioneurotique II Atteinte multiviscérale modérée, avec signes cutanéomuqueux, hypotension et tachycardie , hyperréactivité bronchique (toux, difficulté ventilatoire) III Atteinte multiviscérale sévère = collapsus, tachycardie ou bradycardie, troubles du rythme cardiaque, bronchospasme ,les signes cutanés peuvent être absents IV ACR V Décès par échec de la réanimation cardiopulmonaire
  • 35. • Allonger la patiente • Scope : SpO2 , PANI , electrocardioscope • VVP • Remplissage vasculaire par Cristalloïdes • Adrénaline : 100 à 200 µg / 2minutes • Apport d’O2 par masque à haute concentration
  • 36. Remplissage vasculaire 1) Cristalloïdes : Ringer lactate ou sérum salé isotonique 10 à 25 ml/kg kg en 20 minutes, répétée si besoin 2) Colloïdes : Lorsque la perfusion de cristalloïdes dépasse 30 ml/kg
  • 37. Adrénaline • Effet α + : Vasoconstricteur • Effet β1+ : Inotrope positif • Effet β2+ : Bronchodilatation – Grade I : pas d’Adrénaline – Grade II : Adrénaline : 10 à 20 μg / 1 à 2 minutes – Grade III : Adrénaline : 100 à 200 μg / 1 à 2 minutes – Grade IV : MCE + Adrénaline 1 mg / 2 minutes
  • 38. Traitement du bronchospasme • Adrénaline si Hypotension associée • ß 2 mimétique : Salbutamol : ventoline : Aérosol Si échec : bolus 100 à 200 µg IV puis 5 à 25 µg/mn
  • 39. Traitement de seconde intention • Corticoïdes : Hemisuccinate d’hydrocortisone : 200 mg (IV) /6 heures pendant 24 heures
  • 41. • ECG • GDSA , Lactatemie • Urée et créatininemie • SGOT , SGPT • NFS , Plaquettes , TP , TCA , Fibrinemie
  • 42. 1)Tryptase sérique 2) Histamine plasmatique 3) Recherche d’IgE spécifiques
  • 43. • GDSA : PH = 7,2 PaO2 = 88 mmHg PCO2 = 28 mmHg HCO3 - = 17 mmol/l • Urée = 12 mmol/L Creatininemie = 138 µmol/L • Na + = 138 mmol/l K+ = 4 mmol/l cl- = 110 mmol/L • Bilan hépatique et hématologique sans anomalies
  • 44. 30 minutes après une réanimation hémodynamique avec 2 bolus d’adrénaline à 200 µg et un remplissage vasculaire par 1 L SS 0,9% : • TA : 10 /7 FC =90 batt/min • FRp = 15 cycles /min • SPO2 = 95% sous 8 L/min O2 • Disparition des râles sibilants Conduite à tenir ?
  • 45. • Adrénaline ou Noradrénaline : 0,1 mg/heure • Hospitalisation en Reanimation • HSHC : 200 mg/6 heures pendant 24 heures • Consultation d’allergologie pour bilan secondaire
  • 46.
  • 47.
  • 48.
  • 50. • Venins d ’hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons) • Venin de serpent • Latex (19% des choc anaphylactiques par anesthésiques) • Gélatines , Dextrans • Aliments ( fruits secs, crustacés, poissons, lait, œufs…) • Vaccins • Les vitamines (thiamine, Ac folique) • Hormones et enzymes (insuline , streptokinase) • Pollens
  • 51. • Antibiotiques : bétalactamines, cyclines, quinolones, vancomycine, polymyxine, rifamycine… • Agents anesthésiques (Curares 62%) • Antalgiques (AINS, Glafénine, pyrazolés) • Les produits de contraste iodés
  • 53. Signes cutanéo-muqueux – Face, cou, face Antérieure du thorax puis généralisation – Prurit , Urticaire , Erythème – Réaction maculo-papuleuses • L’œdème de Quincke : – Atteint la face, le cou, la langue – Peut s’étendre au larynx avec dysphonie, dyspnée – Risque majeur : Asphyxie, Arrêt respiratoire
  • 54. Signes respiratoires • Voies aériennes supérieures et inférieures • Bronchospasme • OAP lesionnel ++ et/ou cardiogenique • Œdème de Quincke: Asphyxie, Arrêt respiratoire • Autres signes : – Rhinorrhée, obstruction nasale – Toux sèche, raucité de la voie
  • 55. Signes cardiovasculaires • Tachycardie , Collapsus cardiovasculaire • Troubles du rythme • EDC anaphylactique : Vasoplégie + fuite capillaire (plasmarragie)
  • 56. CAT si traitement par ß bloquants
  • 57. Augmenter les doses d'adrénaline : bolus initial de 100 µg Si échec : 1 à 5 mg toutes les 1 à 2 minutes Si échec : glucagon : 1 à 2,5 mg puis 2,5 mg/heure

Notes de l'éditeur

  1. Demander ce qu’elle a manger : , a pris AINS POUR DOULEURN ET a manger crustacés
  2. L&amp;apos;atopie est une prédisposition de certains sujets à synthétiser des IgE spécifiques de différents allergènes mis en contact avec l&amp;apos;organisme par les voies naturelles. Elle est suspectée à l&amp;apos;interrogatoire par l&amp;apos;existence d&amp;apos;un eczéma constitutionnel, d&amp;apos;un asthme infantile ou d&amp;apos;une rhinite allergique. L&amp;apos;existence d&amp;apos;une atopie ou d&amp;apos;un asthme possède une très faible valeur prédictive de la survenue d&amp;apos;une réaction anaphylactique peranesthésique [27], [134]. Cependant, elle est considérée comme un facteur de risque d&amp;apos;histaminolibération non spécifique, en particulier lors de l&amp;apos;administration de médicaments réputés histaminolibérateurs [
  3. Histamine entraine vasoplegie , VD , fuite capillaire , ronchoconstriction