SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  100
MODULE
LES NUISANCES SONORES
PRESENTATION PAR M.HAMMANI BACHIR
2017
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site
TEL / 0670255402
SOMMAIRESOMMAIRE
Généralités
Acoustique industrielle
Les effets du bruit et vibration
Evaluation du bruit
Moyens de prévention contre le bruit
Cartographie sonore de la centrale de Bab Ezzouar
Recommandations
Réglementation Algérienne.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
GENERALITEGENERALITE
NOTIONS GENERALES SUR LE BRUIT
hammanibachir54@gmail.com formation sur
site TEL 0670255402
GENERALITESGENERALITES
HistoriqueHistorique
Selon un rapport de la médecine de travail
élaboré en 1993, 105 sur 305 agents des
centrales de Darguinah et d’Alger Port ont
présenté une diminution de l’acuité auditive
après examen audiométrique.
Objet de l’étudeObjet de l’étude
Mettre en évidence les risques d’exposition
au bruit industriel et présenter les moyens de
prévention et de lutte à mettre en œuvre.hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
Notions généralesNotions générales
Qu’est-ce que le bruit ?
Un ensemble de sons.
Qu’est-ce que le son ?
Phénomène vibratoire qui se propage dans l’air en
ondes acoustiques à des fréquences variables et qui
parvient jusqu’à l’oreille .
Les sons émis peuvent être plus ou moins agréables.
M .HAMMANI BACHIR
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Notions généralesNotions générales

Dans notre société industrielle, le bruit est partout
présent, sur les lieux de travail, dans les transports,
dans l’habitat Il est non seulement gênant, mais il
peut aussi affecter la santé des travailleurs tant sur le
plan physiologique que sur le plans psychique.
A des intensités faibles ou moyennes, le bruit
perturbe le sommeil ainsi que les activités
demandant une certaine concentration dans le travail.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Notions généralesNotions générales
A des intensités très élevées, le bruit
peut rendre impossible une
conversation, perturbant ainsi que la
communication entre les personnes.
Il peut aussi masquer un signale utile tel
que une anomalie dans le
fonctionnement d’une machine, et
constituer ainsi un potentiel d’accident.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Notions généralesNotions générales
 Cependant, l’effet le plus important du bruit
s’exerce sur l’oreille et l’audition.
 Il est clairement établi que l’individu exposé à des
bruits intense pendant des périodes prolongées
finit par être affecté d’une surdité permanente et
irréversible, en particulier pour les hausses
fréquences.
 Cette surdité correspond à une dégénérescence
(vieillissement) partielle ou totale des cellules de
l’oreille interne.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Notions généralesNotions générales
Les niveaux sonores
Les niveaux de bruit ne s’ajoutent pas, ils se composent selon une échelle
logarithmique.
Si une machine produit 80 dB(A):
2 même machines produisent 83 dB(A)
3 produisent 85 dB(A)
5 produisent 87 dB(A)
10 produisent 90 dB(A)
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
NotionsNotions
généralesgénérales
Exemple
d’échelle
de bruit
M.HAMMANI BACHIR
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
ACOUSTIQUE INDUSTRIELLE
hammanibachir54@gmail.com formation sur
site TEL 0670255402
ACOUSTIQUE INDUSTRIELLEACOUSTIQUE INDUSTRIELLE
DEFINITION DU BRUIT
Phénomène acoustique produisant une sensation
auditive, gênante et désagréable.
CONSEQUENCES
Accident,
Maladie.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site
TEL 0670255402
CARACTERISTIQUES D’UN SONCARACTERISTIQUES D’UN SON
Fréquence: nombre de cycles par seconde
Amplitude: valeur maximale de l’onde sonore
Intensité: pression avec laquelle l’onde agit
sur le récepteur (oreille)
hammanibachir54@gmail.com formation sur site
TEL 0670255402
ACOUSTIQUE INDUSTRIELLEACOUSTIQUE INDUSTRIELLE
Spectre de fréquenceSpectre de fréquence: c’est la décomposition de
l’onde non sinusoïdal, en un certain nombre d’ondes
sinusoïdales de fréquences définies.
Hauteur tonaleHauteur tonale: reconnaissance des sons aigus ou
graves.
Timbre (tonalité) dépend du contenu du spectre de
fréquences( distinction entre deux sources de sons
différentes)
TYPES DE BRUITSTYPES DE BRUITS
Bruit continu, bruit intermittent, bruit impulsionnel.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
ACOUSTIQUE INDUSTRIELLEACOUSTIQUE INDUSTRIELLE
TYPE DE CHAMPS SONORES:
Champs libre ou direct est le champ d’une
source sonore émettant en l’absence de tout
obstacle (mesure effectuées à l’extérieur).
Champ réverbérantChamp réverbérant est le champ d’une source
sonore dont une partie de l’énergie rayonnée est
réfléchie par les parois, et l’autre partie est
absorbée.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
ACOUSTIQUE INDUSTRIELLEACOUSTIQUE INDUSTRIELLE
Caractéristique du libre
90 dB 84 dB 78 dB
0 2 4 8 (distance
(m)
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
bruit
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
ACOUSTIQUE INDUSTRIELLE
Caractéristique du champ réverbérant
DEFINITION DU BRUITDEFINITION DU BRUIT
Phénomène acoustique produisant une
sensation auditive, gênant et désagréable.
CONSEQUENCES Accident, Maladie
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Classification des bruits industrielsClassification des bruits industriels
Les bruits industriels peuvent être classés
suivant le type de machine, leur niveau sonore
ou leur évolution dans le temps.
Ainsi, on distingue :
bruit stable,
bruit fluctuant,
bruit impulsif,
ton pur.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
Classification du bruitClassification du bruit
 Bruit stable :
 Un bruit stable est tel qu’il se reproduit exactement après un certain temps
appelé « période ». C’est le cas de la machin tournante.
 Bruit fluctuant :
 Un bruit fluctuant et tel que son comportement temporel est quelconque. C'est-
à-dire que l’on n’observe jamais une reproductibilité dans le temps.
 C’est le cas d’un compresseur fonctionnant tantôt en compression, tantôt en
décompression.
 Bruit impulsif :
 Un bruit impulsif est un bruit qui se produit en des espaces de temps très brefs.
(Bruit généré par un marteau sur une enclume).
 Ton pur :
 Un ton pur est un signale périodique particulier dont le diagramme amplitude-
temps représente une sinusoïde.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Mais le bruit c’est quoi ?Mais le bruit c’est quoi ?
C’est un son c'est-à-dire une vibration aérienne,
désagréable ou gênante, pouvant aller jusqu'à la douleur.
Cette perception est subjective.
Elle ne sera pas la même selon la personne et le moment de
la journée. Tel son qui paraîtra agréable à certaine (une
musique par exemple) sera insupportable pour tel autre,
souhaitant concentrer sur la lecture.
Tel bruit passant inaperçu le jour (comme le ronron d’un
réfrigérateur) devient gênant la nuit… »
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Mais le bruit c’est quoi ?Mais le bruit c’est quoi ?
Cette définition du bruit ne fait pas intervenir la
notion du niveau sonore mesuré en (dB).
En revanche, c’est bien cette unité qui est
retenue par la réglementation pour déterminer
les seuils de nuisance acceptables sur les lieux
de travail « cependant, le niveau sonore
n’entre pas seul en ligne de compte, il faut lui
associer la durée d’exposition.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Mais le bruit c’est quoi ?Mais le bruit c’est quoi ?
Ainsi, le calcul de la dose de bruit supportée
par l’auditeur correspond à la somme des
niveaux sonores perçus pendant huit heures
consécutives. Sans port de protection
auditives, la moyenne ne doit pas dépasser
les 80 dB (A) »
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
LES EFFETS DU BRUIT ET
VIBRATIONS
hammanibachir54@gmail.com formation sur site
TEL 0670255402
Les effets du bruitLes effets du bruit
Acoustique médicaleAcoustique médicale
Pour plus de clarté, on divisera les effets du
bruit sur la santé de l’homme en effets
auditifs et effets non auditifs.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Les effets du bruitLes effets du bruit
Le bruit se manifeste par des effets non
auditifs et des effets auditifs.
Dans le premier groupe se retrouvent les
réactions négatives au niveau des fonctions
de l’équilibre, cardio-vasculaire et neuro-
endocriniennes, la fatigue et le stress.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Effets non auditifs physiologiquesEffets non auditifs physiologiques

 Le bruit peut déclencher des réactions
au niveau des fonctions de l’équilibre,
cardio-vasculaire et neuro-
endocriniennes ; ces deux dernières
sont significatives d’une réaction
générale de stresse.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
Effets non auditifs physiologiquesEffets non auditifs physiologiques
Elles se produisent ordinairement sous
l’effet d’un bruit soudain et inopiné, mais
peuvent être présentes également sous
l’effet d’un bruit stable, il n’est pas certain
que de telles réactions dégradent
effectivement la santé physique et mentale
de l’homme.
On remarque, que la plupart des réactions
susmentionnées finissent par s’estomper
avec le temps.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
EquilibreEquilibre
Des expositions à des bruits très intenses
(130à 150 dB) peuvent causer le vertige, en
particulier s’il s’agit de basse fréquences.
 De telle intensité sont cependant rares dans
l’industrie.
Le vertige est temporaire et disparaît sitôt le
stimulus enlevé.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
EquilibreEquilibre
Cependant, certains individus affectés d’une
faiblesse particulière du système audition-
équilibre, peuvent présenter de sévères
réactions vertigineuses, même en présence
de bruits modérés
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
Effet du bruit sur l’hypertensionEffet du bruit sur l’hypertension
En somme, ce qui a trait aux effets du bruit
sur la fonction cardio-vasculaire, les travaux
de laboratoire indiquent que le bruit peut
certainement être cause de vaso-
constriction (resserrement circulaire) Trouver chez
les travailleurs d’entreprises bruyantes.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
Effets auditifs du bruitEffets auditifs du bruit
Certaines tâches industrielles demandent, pour
leur accomplissement adéquat, la possibilité de
communication verbal de vive voix, par
téléphone, ou par système d’amplification.
Lorsque le niveau ambiant couvre la voix au
point de rendre cette communication difficile
ou impossible, on dit que le bruit masque le
message sonore.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Quels effets sur la santéQuels effets sur la santé
En second lieu, sur le long terme, les
spécialistes parlent « d’effet dose ».
« La surdité s’installe progressivement sans
que l’on s’en rende compte ». Se sont les
fréquences plutôt élevées (aigues) qui sont
atteintes.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Effets auditifs du bruitEffets auditifs du bruit
Les deux effets les plus important du bruit
masquant sont la dégradation de la
performance pour des tâches nécessaire
la perception d’un message sonore et la
possibilité d’une augmentation des
accidents de travail, si le bruit masque les
signaux de consignes, d’avertissement,
d’alarme ou d’urgence.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Effet du bruit sur l’oreilleEffet du bruit sur l’oreille
 Surdité accidentelle et surdité professionnelle
Un bruit intense est soudain, tel celui d’une
explosion ou d’une détonation, peut causer
de sévères dommages aux structures de
l’oreille.
Le tympan peut être perforé et la chaîne des
osselets de l’oreille moyenne désarticulée
sous la force du souffle de l’explosion.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
Quels effets sur la santéQuels effets sur la santé
Dans le même temps, l’oreille subit
naturellement les effets du vieillissement
qui prive petit à petit l’auditeur de la
perception des sons plus grave.
 La surdité qui apparaît suite à la perte des
aigues et des graves est très invalidante ».

hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Effet du bruit sur l’oreilleEffet du bruit sur l’oreille
Les cellules de l’oreille interne peuvent
aussi être écrasées par la violence de l’onde
de choc.
Il s’ensuit une surdité subite accidentelle
qui se différencie nettement de la surdité
graduelle causée par une exposition à des
bruits intenses pendant plusieurs années,
laquelle s’appelle surdité professionnelle
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Surdité temporaireSurdité temporaire
Une exposition de quelques heures à des bruits intenses
provoque une fatigue auditive qui, à ce stade, ne consiste
qu’en un abaissement temporaire (et réversible) de la
perception auditive.
Cette diminution momentané de l’acuité auditive peut
atteindre 30 à 40 décibels.
 Après retrait du milieu bruyant, la perception auditive
redeviendra progressivement normale avec une
récupération d’abord rapide, puis plus lente.
En générale, la récupération sera quasi totale après 12
heures de repos.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
La surdité professionnelle
La surdité s’explique par la destruction des cellules auditives qui se
trouvent dans la cochlée ainsi que par d’autres lésions de l’oreille interne
lorsque les niveaux sonores sont élevés.
En effet, lorsque les niveaux de pression sonore sont importants, l’énergie
reçue par l’oreille est telle qu’il y a destruction irréversible des cellules
sensorielles, d’où une baisse de l’audition.
L’échelle des niveaux sonores exprimés en dB(A) est :
0 20 50 80 90 100 140
seuil
d’audition calme/modéré assez fort fort début de lésions
douloureux
Autres troubles causés par le bruitAutres troubles causés par le bruit
Effets sur
L’organisme
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
EFFET DU BRUITEFFET DU BRUIT
Effets de masque Effet du bruit sur
la santé
Effets extra
auditifs
Gène durant la
communication et
la prise
d’information
perturbation
d’un signale
sonore de sécurité
pouvant entraîner
des accidents
Effets auditifs
fatigue
auditive
Surdité
professionnelle
Trouble de
sommeil
Irritabilité
Stress
Trouble
cardiaques
Trouble
digestifs
Vertige
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
Maladie professionnelleMaladie professionnelle
A EDF et Gaz de France, le bruit et la
deuxième cause de maladie professionnelle
après les maladies consécutives à
l’inhalation de fibres d’amiante.
En France le bruit arrive au troisième rang
derrière l’amiante et les troubles
musculosquelettiques. (TMS)
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
LES EFFETS DU BRUITLES EFFETS DU BRUIT
En FranceEn France
Ce sont plus de 3 millions de travailleurs,
soit 18% de la population active qui sont
exposés à des niveaux de bruit supérieur à
85 dB (A) .
Conséquences
Devenir sourd, c’est ne plus comprendre les
autres. Cela traduit souvent par de
l’irascibilité ou une profonde dépression.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Quels effets sur la santéQuels effets sur la santé
A ces traumatismes physiologiques, il faut ajouter
les effets indirects du bruit, qui peuvent s’avérer très
préjudiciable.
« L’exposition à une ambiance bruyante pendant la
journée, même si celle-ci est inférieur à 80 dB (A),
n’est pas sans conséquence sur la vie sociale, elle
peut favoriser le stress ou encore une irritabilité qui
s’exprimera le soir, dans le cadre familiale.
Elle peut aussi perturber le sommeil, le système
cardiovasculaire…Des études récentes auraient
également révélé ses effets néfastes sur le fœtus.»
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
EENSEIGNEMENT DE LANSEIGNEMENT DE LA PPRÉVENTIONRÉVENTION
DESDES RRISQUESISQUES PPROFESSIONNELSROFESSIONNELS
Prévention des risques professionnels - Le bruit 8
Le temps d’exposition
C’est la durée pendant laquelle un travailleur est soumis à un bruit.
Pour une journée de travail, on prend la valeur 8 heures.
La Valeur Limite d’Exposition
La Valeur Limite d’Exposition (VLE) au bruit est la valeur d’exposition à
ne pas dépasser pour qu’il y ait compatibilité avec la santé des travailleurs
notamment avec la protection de l’ouïe. Elle est exprimée en dB(A) pour 8h
de travail / jour.
M.HAMMANI BACHIR IFEG/ETB
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
les dangers des vibrationsles dangers des vibrations
CAUSES
Machines tenues à la main fonctionnant par vibrations
Outils percutants, fonctionnant par chocs
(Marteau piqueur)
Véhicules de transport, engins de T. P.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Les dangers des vibrationsLes dangers des vibrations
LESIONS
Troubles vasculaires
Troubles ostéo-articulaires
Troubles neurologiques
Troubles musculaires
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
EVALUATION DU BRUIT
hammanibachir54@gmail.com formation sur site
TEL 0670255402
Exposimètre et son microExposimètre et son micro
en position de mesureen position de mesure
ExposimètreExposimètre
Sonomètre intégrateurSonomètre intégrateur
EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT
hammanibachir54@gmail.com formation sur
site TEL 0670255402
Nombre d’heures d’exposition Niveau sonore (dB)
8 90
6 92
4 95
3 97
2 100
1 1/2 102
1 105
½ 110
¼ ou moins 115
SEUIL DE TOLERANCESEUIL DE TOLERANCE
 Le niveau de bruit sont mesurés en décibels dB (A) au moyen d’un sonomètre
DANGER 90
ALARME 85
GENANT < 85
hammanibachir54@gmail.com formation
sur site TEL 0670255402
EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT
Les unités de mesures du bruitLes unités de mesures du bruit
L’unité de mesure du niveau sonore est le
décibel (dB)
Sons exceptionnels …… 170
Seuil de douleur ……….. 120
Sans fort nocif …………. 110
Limite de nocifs ……….. 90- 85
Sons de l’environnement…. 60
Lieux calme………………. 30- 10
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
Niveaux des
pressions
sonores (en
dB(A))
Exemples d’ambiances de travail
0 Seuil d’audibilité
0 à 20 Très calme, à peine perceptible
20 à 40 Calme - maison calme
40 à 60 Calme à modéré - bureaux, locaux informatiques
60 à 70 Assez fort - rue passante, ateliers de couture, de traitements de
surface, de sérigraphie
Niveaux sonores des ambiances de travail.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Niveaux des
pressions
sonores (en dB(A))
Exemples d’ambiances de travail
70 à 80 Fort, gênant - rue très passante, lieux de réunions, ateliers de
mécanique avec machines peu bruyantes, chantiers du bâtiment
80 à 85 Très fort, maux de tête - ateliers mécaniques avec plusieurs
presses peu bruyantes, métiers à tisser, petites imprimeries,
machines à bois
85 à 90 Très fort, douloureux, début des lésions auditives - ateliers de
mécaniques bruyants avec des machines-outils, presses, et autres
équipements de travail non insonorisés, métiers à tisser
90 à 100 Très intense, lésions auditives irréversibles - ateliers très bruyants
avec équipements de travail non insonorisés (compresseurs,
presses, machines-outils
Plus de 100 Assourdissant, très douloureux - réacteurs d’avions, laboratoires
d’essai des moteurs, poinçonneuses, etc.
Niveaux sonores des ambiances de travail. suite
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT
Les unités de mesures du bruitLes unités de mesures du bruit
Une exposition à 85 dB durant 8 heures est
égale, en terme de dose de bruit, à une
exposition de 7 secondes à un volume
sonore de 121 dB, toutefois, les effets sur
l’oreille sont différents.
85 dB 8 heures
121 dB 7 secondes
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT
MESURE DE NIVEAUMESURE DE NIVEAU
 135 à 155 dB (A) pour le déclenchement d’une turbine or, 30
minutes d’exposition à 97 dB (A) équivalent à la dose de bruit
moyenne maximale acceptables dans une journée de travail,
avec port de protection auditive !

 Les agents interviennent le plus souvent sur les groupes à
l’arrêt, mais la centrale n’est pas forcément entièrement à
l’arrêt.
 Ces dispositions ne dispensent pas bien sûr du port
d’équipements de protection individuelle, qui constituent une
protection majeure, indispensable.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT
MesureMesure
Le niveau de bruit perçu par l’oreille se
mesure en dB (A).
Son spectre se décompose en fréquences
aigues et grave, mesurées en Hertz (HZ).
 L’oreille humaine est plus sensible aux
sons aigus.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT
Quels sont les seuils de bruit tolérés sur le lieu de travail?Quels sont les seuils de bruit tolérés sur le lieu de travail?
Toute personne exposée à des bruits conduisant à une dose
supérieur à 85 dB (A) sur 8 heures, doit être avertie des
dangers, formée au risque et disposer de protections
auditives.
L’orsque la valeur moyenne d’exposition sur 8 heures est
supérieur à 85 dB (A), le port des protections est
obligatoire ainsi que la signalisation des locaux .
Enfin, il est interdit d’exposer un salarié au-delà d’une
valeur moyenne d’exposition sur 8 heures de 87 dB (A)
avec protections auditives.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
LES MOYENS DE PREVENTION
hammanibachir54@gmail.com formation sur
site TEL 0670255402
les moyens de lutte contre le bruitles moyens de lutte contre le bruit
Protection collective
Protection individuelle
Réduction du bruit à la source
Protection médicale
hammanibachir54@gmail.com formation sur
site TEL 0670255402
les moyens de protectionles moyens de protection
Réduction du bruit à la source.
Installer les silencieux sur les orifices
d’aspiration.
Réduire les vibrations des machines.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
Protection collectiveProtection collective
Encoffrer les machines
Installer des cabines insonorisées
hammanibachir54@gmail.com formation sur
site TEL 0670255402
Protection individuelleProtection individuelle
Dotation du personnel en casque ou
bouchons anti-bruit (bouchons d’oreilles)
Casque phonique
hammanibachir54@gmail.com formation sur site
TEL 0670255402
Protection des travailleursProtection des travailleurs
Les équipements de protection individuelle
hammanibachir54@gmail.com formation
sur site TEL 0670255402
Ils doivent confortables, adaptés à
l’activité et doivent être portés en
permanence.
Protection des travailleursProtection des travailleurs
hammanibachir54@gmail.com formation
sur site TEL 0670255402
Protection des travailleursProtection des travailleurs
La protection collective
Action sur la propagation du bruit
Signalisation des zones bruyantes
Organisationnelle
Diminution des durées d’exposition
Isolation des sources de bruit
Cloisonnement des machines ou éloignement des sources
Architecture des espaces de travail
Installation d’écrans acoustiques
Traitement acoustique des locaux:
Utilisation de matériaux aux propriétés absorbantes
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
Protection des travailleursProtection des travailleurs
hammanibachir54@gmail.com formation
sur site TEL 0670255402
Protections collectives :
traitement acoustique du
local ou des machines
Modes de propagation du
bruit : direct, réfléchi,
vibrations.
Quelques exemples d’étudesQuelques exemples d’études
Contexte : Encoffrement d’un moteur d’aspiration de
poussières
Mesures du niveau sonore
avant et après encoffrement
Gain de 10 dB (A) sur le bruit de fond (aspiration en
marche et machines à l’arrêt)
Gain de 3 dB (A) au niveau de la déligneuse : la puissance
acoustique a été divisée par 2
hammanibachir54@gmail.com formation
sur site TEL 0670255402
Prévention médicalePrévention médicale
Visite médicale à l’embauche
Surveillance de l’audition
Examen audio métrique renouvelée
chaque année
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT
Réduction du bruit à la source
Installer des silencieux sur les orifices d’aspiration
et de refoulement,
Revêtir des surfaces vibrantes par des matériaux
absorbants,
Réduire les vibrations notamment en améliorant le
lignage , l’équilibrage et le graissage,
Diminuer les résonances de structures.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT
Objectif d’un programme de prévention
Une diminution du nombre de réclamations pour surdité professionnelle,
Une réduction du montant des primes d’assurance, relatives aux maladies
professionnelles,
Une réduction de l’incidence des troubles divers chez le travailleur ,
Une diminution du nombre d’accidents de travail,
Une réduction de l’absentéisme,
Une amélioration de la productivité.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Prévention du risque dû aux bruits (surdité professionnelle)
Objectif à
atteindre
Principe choisi Dispositifs
de sécurité proposés
Réduction à la
source
Études au niveau
de la conception
et de la construction
Encoffrement
– Réduction des vibrations
– Désolidarisation de la
source
Réduction
de la
réverbération
Surfaces non réverbérantes Revêtements spéciaux
– Panneaux isolants
Insonorisation
des mécanismes
Entretien et contrôles Graissage et nettoyage
– Contrôles périodiques
Protection des
salariés
Équipements de protection
individuelle ou collective
Cabines insonorisées
pour le personnel
– Casques auditifs antibruit
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT
Protection collective
Empêcher la propagation des vibrations,
Encoffrer les machines,
Isoler par la pose d’écrans acoustiques,
Installer des cabines insonorisées,
Insonoriser les locaux par traitement
acoustique des murs et plafonds.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT
Réduction du bruit à la source
Protection collective
Protection individuelle
Prévention médicale
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT
Protection individuelle
Dotation du personnel en équipements de
protection individuelle( bouchons d’oreilles
ou serre tète)
Caractéristiques acoustiques des protections
Affaiblissement global en dB(A)
Courbe d’affaiblissement acoustique
Niveau confort.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Bouchons
d’oreilles
Serre tète
Avantages Moins gênants
Discrets
Appréciés en ambiance
chaude et humide
Facile à mettre et enlever
Inconvénients déconseillé aux sujets
ayant des conduits auditifs
sensibles.
Manque de confort
Élévation de
température à l’intérieur
des coquilles.
MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT
Prévention médicale:
Visite médicale à l’embauche avant
l’affectation à un poste,
Surveillance médicale par examen
audiométrique , renouvelé chaque année.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Quelles sont les responsabilités du chefQuelles sont les responsabilités du chef
d’entreprise ?d’entreprise ?
Il doit veiller au respect des seuils. Pour
satisfaire à cette obligation, trois principes
d’action sont à retenir :
acheter moins bruyant,
concevoir silencieux
préserver l’audition.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Six points-clés pour agir contre leSix points-clés pour agir contre le
bruitbruit
 1 -Concevoir, dés l’amont, des espaces de travail qui
intègrent la prévention contre le bruit en jouant sur les
matériaux, la répartition dans l’espace des sources de
bruit, l’achat de machines peu bruyantes. Si possible
isoler ces sources.
 2- Identifier les sources de nuisances afin de s’en
protéger. Faire évaluer l’exposition moyenne des
opérateurs pendant une journée de travail. Tenir
également compte des situations inconfort qui, même en
étant inférieures au seuil de tolérance, sont génératrice
de stress.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Six points-clés pour agir contre leSix points-clés pour agir contre le
bruitbruit
 3 -Réaliser, si possible, une cartographie des niveaux
sonores pour organiser les postes de travail en
conséquence. Réaliser des mesures de la dose de bruit
reçue par les agents. Mettre en œuvre les meures
organisationnelles et techniques nécessaire. Veuillez a
n’exposer personne à des sources de bruit de façon
prolongée.
 4- Informer les opérateurs des risques liés aux nuisances
sonores. Le bruit est un danger d’autant plus sérieux
qu’il est sournois et que l’on croit pouvoir s’y habituer.
Une information efficace s’appuis sur des exemples
précis d’exposition et leur impact sur la santé.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Six points-clés pour agir contre leSix points-clés pour agir contre le
bruitbruit
 5- Mettre en œuvre, le cas échéant, des mesures
réduisant la propagation du bruit : murs antibruit,
capotage des machines…
 6- Et toujours porter des EPI adaptés et avoir reçu une
formation pour assurer un port efficace. Les EPI doivent
être conservés pendant toute la durée de l’exposition au
bruit. En effet, ne pas les porter, même un court instant,
réduit fortement le rôle d’atténuation de l’EPI ; Par
exemple, un protecteur de 30 dB non porté pendant 3%
du temps d’exposition ne protège plus que 15 dB.
 EPI (Equipements de Protection Individuelle)
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
AgirAgir
La prévention contre le bruit doit être
intégrée au plan générale de prévention de
l’entreprise et au document unique (DU)
d’évaluation de risques.
Elle concerne les salariés de l’entreprise
aussi bien que les prestataires extérieurs.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Bruit et vibrationBruit et vibration
Bruit et vibration sont deux phénomènes de
même nature. Tout bruit passe une
vibration.
Lorsque le corps est davantage perturbé
que l’oreille, on parle de nuisance due aux
vibrations.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
ANALYSE DES RISQUESANALYSE DES RISQUES
1- J’observe l’environnement du poste
2- j’identifie les dangers (phénomènes dangereux)
3- j’estime la gravité
4-J’estime la probabilité d’apparition du dommage
5- j’évalue le risque
6- je m’informe sur les mesures de prévention
7- j’utilise les dispositifs de sécurité
8- j’alerte le hiérarchie
9- je propose des mesures de sécurité
10- je peux travailler en sécuritéhammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
PROPOSER DES MESURES DE PREVENTIONPROPOSER DES MESURES DE PREVENTION
PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTIONPRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION
•Éviter les risques
•Évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités
•Combattre les risques à la source
•Adapter le travail à l’homme (conception des postes,
choix des équipements, méthodes de travail)
•Tenir compte de l’évolution de la technique
•Remplacer ce qui est dangereux
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
PROPOSER DES MESURES DE PREVENTIONPROPOSER DES MESURES DE PREVENTION
PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTIONPRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION
•Planifier la prévention
•Remplacer ce sui est dangereux
•Donner la priorité à la protection collective
•Donner les instructions aux travailleurs
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
CARTOGRAPHIE SONORECARTOGRAPHIE SONORE
But:
La carte de bruit permet de:
Connaitre avec précision les zones ou les
travailleurs sont exposés à des niveaux sonores
nocifs,
Repérer les sources qui produisent des niveaux
sonores importants,
Surveiller indirectement l’état des machines.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site
TEL 0670255402
CARTOGRAPHIE SONORECARTOGRAPHIE SONORE
Cartographie sonore de la centrale de Bab Ezzouar
Salle de commande
Salle des machines
Enceinte de la centrale.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site
TEL 0670255402
CARTOGRAPHIE SONORECARTOGRAPHIE SONORE
Cartographie sonore de la centrale de Bab Ezzouar
Matériel utilisé: un sonomètre digital muni d’un
anti-vent pour les mesures à l’extérieur.
Les niveaux d’intensité sonore sont exprimés en
dB(A), réponse lente.
Conditions des essais : 4 GTA en fonctionnement ,
P unitaire: 20 MW
hammanibachir54@gmail.com formation
sur site TEL 0670255402
CARTOGRAPHIE SONORECARTOGRAPHIE SONORE
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
Zone de travail Plage des
niveaux relevés
Appréciation Localisation des
zones
dangereuses
Salle de commande 60- 65 dB(A) Niveau non
dangereux
Salle des machines 99-110 dB(A) Niveaux
nocifs
Niveaux max à
proximité des
diffuseurs
d’échappement
Niveaux max à coté
Enceinte de la
centrale
70-110 dB(A) Supérieurs à 85
dB(A)
Niveau
dangereux
•Poste détente gaz
•Aéroréfrigérants
•Caissons
d’aspiration des GT
N° 2 et 4
•Cheminés
RECOMMANDATIONSRECOMMANDATIONS
Mise en place d’un programme de prévention
contre le bruit par la réalisation des actions
suivantes:
Interventions prioritaires:
Organisation de séminaires sur le bruit
industriel,
Mise en œuvre d’action d’information et de
sensibilisation sur les risques de bruit,
Acquisition de sonomètres,
Etablissement de la cartographie sonore dans
différentes unités.hammanibachir54@gmail.com formation sur site
TEL 0670255402
RECOMMANDATIONSRECOMMANDATIONS
La désignation des zones de travail selon un code des couleurs:
Vert: faible risque (N<85 dB(A) )
Orange: alerte ( 85 dB(A) < N < 90dB(A) )
Rouge: danger (N > 90 dB(A)
Les zones orange et rouge doivent être délimitées par une
signalisation « port obligatoire de protection individuelle
contre le bruit »
Dotation du personnel en équipement de protection adéquate.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
0670255402
RECOMMANDATIONSRECOMMANDATIONS
Intervention à long terme:
Mesure du bruit intégrée à la mesure de
vibration dans le cadre de la maintenance
conditionnelle.
Élimination des anomalies identifiées sur les
machines.
Signature acoustique de la centrale, établie
lors de la mise en service des groupes.
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 06702
La réglementationLa réglementation
Il est maintien établi, sans conteste, que
l’exposition à un bruit intense présente des
dangers pour l’audition.
A l’heure actuelle, les limites du bruit et les
différentes techniques de lutte contre cette
nuisance sont clairement précisés par la
législation en vigueur.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
La réglementationLa réglementation
 En Algérie, la problématique du bruit est régie par
les textes réglementaires suivants :

 loi n° 83 – 13 du 02 juillet 1983 relative aux
accidents de travail.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
La réglementationLa réglementation
Annexe n°1 : instruction n°009 du 28 juin 1986 relative à la
protection de la santé des travailleurs exposés aux nuisance
sonores réglementation algérienne relative au bruit.
Annexe n°2 : décret exécutif n93-184 du 27 Juillet 1993
relatif à l’émission des bruits
Annexe n°3 : arrêté interministériel du 5 Mai 1996 fixant la
liste des maladies présumées d’origine professionnelle.

hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
TRAVAUX EN MILIEUX BRUYANT
En tout endroit, certains travaux particuliers (essais de soupapes,
utilisation d'outils pneumatiques, ... ) sont sources de bruit à des
niveaux qui peuvent être excessifs ; on parle alors de zones de bruit
temporaires.
Par ailleurs, certaines zones demeurent continuellement bruyantes
(voisinage des groupes turbo-alternateurs, locaux des
compresseurs,...).
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Enoncé des risques
Ce sont
• des troubles de la vigilance et des perturbations des
communications entre agents pouvant engendrer des
confusions ou des erreurs elles-mêmes sources
d'accidents.
• des troubles extra-auditifs (fatigue, insomnie,
troubles digestifs .... )
• des troubles irréversibles de l'audition, pouvant
conduire à une surdité.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
Prescriptions
il est prescrit au chef d'établissement
• de signaler les zones de bruits dangereux ;
• de réglementer les accès dans les zones où le niveau sonore le justifie;
• de définir les conditions d'intervention dans les zones de bruit temporaire.
il est prescrit à tout agent:
• de maintenir en état les équipements fixes de protection (fermeture des
portes des locaux des compresseurs, préservation des dispositifs
d'insonorisation ... ) ;
• de porter les protections auditives individuelles dans les zones de bruits
dangereux.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
il est prescrit au chargé de travaux:
• de faire contrôler le niveau de bruit du chantier conformément aux
directives du chef d'établissement ;
• de prendre les mesures de protection nécessaires (pose d'écrans
provisoires isolant phoniquement les sources de bruit les plus intenses, port
de protections individuelles, ...);
• de baliser les zones de bruit temporaires;
• de mettre en place des moyens d'assistance à la communication lorsque
cela est nécessaire (radio, généphone, ... ) ;
• de définir avec le chargé d'exploitation, l'arrêt ou la permutation d'auxiliaires
bruyants, qui n'ont pas d'incidence sur le fonctionnement de l'ouvrage
concerné, dans l'environnement immédiat du chantier.
hammanibachir54@gmail.com
formation sur site TEL
0670255402
FINFIN
IFEGIFEG//ETBETB
M .HAMMANIM .HAMMANI
hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402

Contenu connexe

Tendances

Document f.risque impact 2018
Document f.risque  impact 2018Document f.risque  impact 2018
Document f.risque impact 2018hammani bachir
 
CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ DANS LES CENTRALES
CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ  DANS LES CENTRALESCONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ  DANS LES CENTRALES
CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ DANS LES CENTRALEShammani bachir
 
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402hammani bachir
 
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGELES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGEchokri SOLTANI
 
PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021
PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021
PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021hammani bachir
 
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPTRISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPTWaTaib
 
Hygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travailHygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travailLaurent Metayer
 
Briefing hse, minutes sécurité..pre job
Briefing hse, minutes sécurité..pre jobBriefing hse, minutes sécurité..pre job
Briefing hse, minutes sécurité..pre jobhammani bachir
 
Generalites sur HSE.pptx
Generalites sur HSE.pptxGeneralites sur HSE.pptx
Generalites sur HSE.pptxssuserc3dde6
 
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielleLa prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industriellechokri SOLTANI
 
Prévention des risques chimiques
Prévention des  risques chimiques   Prévention des  risques chimiques
Prévention des risques chimiques hammani bachir
 
Les outils en ligne dédies à la sécurité des machines
Les outils en ligne dédies à  la sécurité des machinesLes outils en ligne dédies à  la sécurité des machines
Les outils en ligne dédies à la sécurité des machineschokri SOLTANI
 
Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE hammani bachir
 
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ hammani bachir
 
Gestes et postures 2019
Gestes et postures 2019Gestes et postures 2019
Gestes et postures 2019hammani bachir
 
fORMATION Travaux en hauteur
fORMATION Travaux en hauteur fORMATION Travaux en hauteur
fORMATION Travaux en hauteur hammani bachir
 
7 decret 02-427 formation
7  decret 02-427 formation7  decret 02-427 formation
7 decret 02-427 formationhammani bachir
 
Les risques lies à l'activité la de maintenance
Les risques lies à l'activité la  de maintenanceLes risques lies à l'activité la  de maintenance
Les risques lies à l'activité la de maintenancechokri SOLTANI
 

Tendances (20)

Document f.risque impact 2018
Document f.risque  impact 2018Document f.risque  impact 2018
Document f.risque impact 2018
 
CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ DANS LES CENTRALES
CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ  DANS LES CENTRALESCONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ  DANS LES CENTRALES
CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ DANS LES CENTRALES
 
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402
 
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGELES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
 
PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021
PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021
PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021
 
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPTRISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
 
Hygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travailHygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travail
 
Briefing hse, minutes sécurité..pre job
Briefing hse, minutes sécurité..pre jobBriefing hse, minutes sécurité..pre job
Briefing hse, minutes sécurité..pre job
 
Generalites sur HSE.pptx
Generalites sur HSE.pptxGeneralites sur HSE.pptx
Generalites sur HSE.pptx
 
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielleLa prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
 
Prévention des risques chimiques
Prévention des  risques chimiques   Prévention des  risques chimiques
Prévention des risques chimiques
 
Guide hse 2009
Guide hse 2009Guide hse 2009
Guide hse 2009
 
Les outils en ligne dédies à la sécurité des machines
Les outils en ligne dédies à  la sécurité des machinesLes outils en ligne dédies à  la sécurité des machines
Les outils en ligne dédies à la sécurité des machines
 
Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE
 
Les risques professionnels
Les risques professionnelsLes risques professionnels
Les risques professionnels
 
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ
 
Gestes et postures 2019
Gestes et postures 2019Gestes et postures 2019
Gestes et postures 2019
 
fORMATION Travaux en hauteur
fORMATION Travaux en hauteur fORMATION Travaux en hauteur
fORMATION Travaux en hauteur
 
7 decret 02-427 formation
7  decret 02-427 formation7  decret 02-427 formation
7 decret 02-427 formation
 
Les risques lies à l'activité la de maintenance
Les risques lies à l'activité la  de maintenanceLes risques lies à l'activité la  de maintenance
Les risques lies à l'activité la de maintenance
 

Similaire à LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION

Similaire à LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION (11)

7ème Rendez-vous Prévention BTP - 24 novembre 2023
7ème Rendez-vous Prévention BTP - 24 novembre 20237ème Rendez-vous Prévention BTP - 24 novembre 2023
7ème Rendez-vous Prévention BTP - 24 novembre 2023
 
Bruit.pdf
Bruit.pdfBruit.pdf
Bruit.pdf
 
4A - la surdité professionnelle présentation.pdf
4A - la surdité professionnelle présentation.pdf4A - la surdité professionnelle présentation.pdf
4A - la surdité professionnelle présentation.pdf
 
La pollution phonique
La pollution phoniqueLa pollution phonique
La pollution phonique
 
2021-03-08-GEST-Bruit.pptx
2021-03-08-GEST-Bruit.pptx2021-03-08-GEST-Bruit.pptx
2021-03-08-GEST-Bruit.pptx
 
Guide mur anti bruit
Guide mur anti bruitGuide mur anti bruit
Guide mur anti bruit
 
Le son
Le sonLe son
Le son
 
Acoustique et isolation phonique
Acoustique et isolation phoniqueAcoustique et isolation phonique
Acoustique et isolation phonique
 
Bruit et vibrations aux postes de travail et dans l'environnement
Bruit et vibrations aux postes de travail et dans l'environnementBruit et vibrations aux postes de travail et dans l'environnement
Bruit et vibrations aux postes de travail et dans l'environnement
 
Confort acoustique
Confort acoustiqueConfort acoustique
Confort acoustique
 
Kiosque nuisances sonores-10-06-05
Kiosque nuisances sonores-10-06-05 Kiosque nuisances sonores-10-06-05
Kiosque nuisances sonores-10-06-05
 

Plus de hammani bachir

SST MEDECINE DE TRAVAIL HAMMANI.pptx
SST MEDECINE DE TRAVAIL   HAMMANI.pptxSST MEDECINE DE TRAVAIL   HAMMANI.pptx
SST MEDECINE DE TRAVAIL HAMMANI.pptxhammani bachir
 
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdfI NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdfhammani bachir
 
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdfI NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdfhammani bachir
 
HAMMANI loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...
HAMMANI  loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...HAMMANI  loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...
HAMMANI loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...hammani bachir
 
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001hammani bachir
 
Etude de danger envir. hammani
Etude de danger envir. hammaniEtude de danger envir. hammani
Etude de danger envir. hammanihammani bachir
 
الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية "محاضرة بعنوان " ...
  الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية  "محاضرة  بعنوان " ...  الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية  "محاضرة  بعنوان " ...
الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية "محاضرة بعنوان " ...hammani bachir
 
Animer des « quart d’heure sécurité »
Animer des « quart d’heure sécurité »Animer des « quart d’heure sécurité »
Animer des « quart d’heure sécurité »hammani bachir
 
Un quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécuritéUn quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécuritéhammani bachir
 
Un quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécuritéUn quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécuritéhammani bachir
 
Briefing hse, minutes sécurité..pre job
Briefing hse, minutes sécurité..pre jobBriefing hse, minutes sécurité..pre job
Briefing hse, minutes sécurité..pre jobhammani bachir
 
Briefing hse, minutes sécurité..5 s
Briefing hse, minutes sécurité..5 sBriefing hse, minutes sécurité..5 s
Briefing hse, minutes sécurité..5 shammani bachir
 
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1hammani bachir
 
بحث عن الشهيد احمد زبانة
بحث عن الشهيد احمد زبانة بحث عن الشهيد احمد زبانة
بحث عن الشهيد احمد زبانة hammani bachir
 
اكلام من ذهب.....
اكلام من ذهب.....اكلام من ذهب.....
اكلام من ذهب.....hammani bachir
 
السيرة النبوية
السيرة النبويةالسيرة النبوية
السيرة النبويةhammani bachir
 
أدعية جميلة و مفيدة .
أدعية جميلة و مفيدة .أدعية جميلة و مفيدة .
أدعية جميلة و مفيدة .hammani bachir
 
.......خواطر ايمانية للبشير.
.......خواطر ايمانية للبشير. .......خواطر ايمانية للبشير.
.......خواطر ايمانية للبشير. hammani bachir
 
كتاب في الحكم و الامثال
كتاب في الحكم و الامثال كتاب في الحكم و الامثال
كتاب في الحكم و الامثال hammani bachir
 

Plus de hammani bachir (20)

SST MEDECINE DE TRAVAIL HAMMANI.pptx
SST MEDECINE DE TRAVAIL   HAMMANI.pptxSST MEDECINE DE TRAVAIL   HAMMANI.pptx
SST MEDECINE DE TRAVAIL HAMMANI.pptx
 
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdfI NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdf
 
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdfI NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdf
 
HAMMANI loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...
HAMMANI  loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...HAMMANI  loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...
HAMMANI loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...
 
ISO SME SMI HSE.pptx
ISO SME SMI  HSE.pptxISO SME SMI  HSE.pptx
ISO SME SMI HSE.pptx
 
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
 
Etude de danger envir. hammani
Etude de danger envir. hammaniEtude de danger envir. hammani
Etude de danger envir. hammani
 
الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية "محاضرة بعنوان " ...
  الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية  "محاضرة  بعنوان " ...  الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية  "محاضرة  بعنوان " ...
الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية "محاضرة بعنوان " ...
 
Animer des « quart d’heure sécurité »
Animer des « quart d’heure sécurité »Animer des « quart d’heure sécurité »
Animer des « quart d’heure sécurité »
 
Un quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécuritéUn quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécurité
 
Un quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécuritéUn quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécurité
 
Briefing hse, minutes sécurité..pre job
Briefing hse, minutes sécurité..pre jobBriefing hse, minutes sécurité..pre job
Briefing hse, minutes sécurité..pre job
 
Briefing hse, minutes sécurité..5 s
Briefing hse, minutes sécurité..5 sBriefing hse, minutes sécurité..5 s
Briefing hse, minutes sécurité..5 s
 
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
 
بحث عن الشهيد احمد زبانة
بحث عن الشهيد احمد زبانة بحث عن الشهيد احمد زبانة
بحث عن الشهيد احمد زبانة
 
اكلام من ذهب.....
اكلام من ذهب.....اكلام من ذهب.....
اكلام من ذهب.....
 
السيرة النبوية
السيرة النبويةالسيرة النبوية
السيرة النبوية
 
أدعية جميلة و مفيدة .
أدعية جميلة و مفيدة .أدعية جميلة و مفيدة .
أدعية جميلة و مفيدة .
 
.......خواطر ايمانية للبشير.
.......خواطر ايمانية للبشير. .......خواطر ايمانية للبشير.
.......خواطر ايمانية للبشير.
 
كتاب في الحكم و الامثال
كتاب في الحكم و الامثال كتاب في الحكم و الامثال
كتاب في الحكم و الامثال
 

Dernier

Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETMedBechir
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETMedBechir
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsRajiAbdelghani
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Txaruka
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 

Dernier (20)

Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 

LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION

  • 1. MODULE LES NUISANCES SONORES PRESENTATION PAR M.HAMMANI BACHIR 2017 hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL / 0670255402
  • 2. SOMMAIRESOMMAIRE Généralités Acoustique industrielle Les effets du bruit et vibration Evaluation du bruit Moyens de prévention contre le bruit Cartographie sonore de la centrale de Bab Ezzouar Recommandations Réglementation Algérienne. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 3. GENERALITEGENERALITE NOTIONS GENERALES SUR LE BRUIT hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 4. GENERALITESGENERALITES HistoriqueHistorique Selon un rapport de la médecine de travail élaboré en 1993, 105 sur 305 agents des centrales de Darguinah et d’Alger Port ont présenté une diminution de l’acuité auditive après examen audiométrique. Objet de l’étudeObjet de l’étude Mettre en évidence les risques d’exposition au bruit industriel et présenter les moyens de prévention et de lutte à mettre en œuvre.hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 5. Notions généralesNotions générales Qu’est-ce que le bruit ? Un ensemble de sons. Qu’est-ce que le son ? Phénomène vibratoire qui se propage dans l’air en ondes acoustiques à des fréquences variables et qui parvient jusqu’à l’oreille . Les sons émis peuvent être plus ou moins agréables. M .HAMMANI BACHIR hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 6. Notions généralesNotions générales  Dans notre société industrielle, le bruit est partout présent, sur les lieux de travail, dans les transports, dans l’habitat Il est non seulement gênant, mais il peut aussi affecter la santé des travailleurs tant sur le plan physiologique que sur le plans psychique. A des intensités faibles ou moyennes, le bruit perturbe le sommeil ainsi que les activités demandant une certaine concentration dans le travail. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 7. Notions généralesNotions générales A des intensités très élevées, le bruit peut rendre impossible une conversation, perturbant ainsi que la communication entre les personnes. Il peut aussi masquer un signale utile tel que une anomalie dans le fonctionnement d’une machine, et constituer ainsi un potentiel d’accident. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 8. Notions généralesNotions générales  Cependant, l’effet le plus important du bruit s’exerce sur l’oreille et l’audition.  Il est clairement établi que l’individu exposé à des bruits intense pendant des périodes prolongées finit par être affecté d’une surdité permanente et irréversible, en particulier pour les hausses fréquences.  Cette surdité correspond à une dégénérescence (vieillissement) partielle ou totale des cellules de l’oreille interne. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 9. Notions généralesNotions générales Les niveaux sonores Les niveaux de bruit ne s’ajoutent pas, ils se composent selon une échelle logarithmique. Si une machine produit 80 dB(A): 2 même machines produisent 83 dB(A) 3 produisent 85 dB(A) 5 produisent 87 dB(A) 10 produisent 90 dB(A) hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 12. ACOUSTIQUE INDUSTRIELLEACOUSTIQUE INDUSTRIELLE DEFINITION DU BRUIT Phénomène acoustique produisant une sensation auditive, gênante et désagréable. CONSEQUENCES Accident, Maladie. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 13. CARACTERISTIQUES D’UN SONCARACTERISTIQUES D’UN SON Fréquence: nombre de cycles par seconde Amplitude: valeur maximale de l’onde sonore Intensité: pression avec laquelle l’onde agit sur le récepteur (oreille) hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 14. ACOUSTIQUE INDUSTRIELLEACOUSTIQUE INDUSTRIELLE Spectre de fréquenceSpectre de fréquence: c’est la décomposition de l’onde non sinusoïdal, en un certain nombre d’ondes sinusoïdales de fréquences définies. Hauteur tonaleHauteur tonale: reconnaissance des sons aigus ou graves. Timbre (tonalité) dépend du contenu du spectre de fréquences( distinction entre deux sources de sons différentes) TYPES DE BRUITSTYPES DE BRUITS Bruit continu, bruit intermittent, bruit impulsionnel. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 15. ACOUSTIQUE INDUSTRIELLEACOUSTIQUE INDUSTRIELLE TYPE DE CHAMPS SONORES: Champs libre ou direct est le champ d’une source sonore émettant en l’absence de tout obstacle (mesure effectuées à l’extérieur). Champ réverbérantChamp réverbérant est le champ d’une source sonore dont une partie de l’énergie rayonnée est réfléchie par les parois, et l’autre partie est absorbée. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 16. ACOUSTIQUE INDUSTRIELLEACOUSTIQUE INDUSTRIELLE Caractéristique du libre 90 dB 84 dB 78 dB 0 2 4 8 (distance (m) hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402 bruit
  • 17. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402 ACOUSTIQUE INDUSTRIELLE Caractéristique du champ réverbérant
  • 18. DEFINITION DU BRUITDEFINITION DU BRUIT Phénomène acoustique produisant une sensation auditive, gênant et désagréable. CONSEQUENCES Accident, Maladie hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 19. Classification des bruits industrielsClassification des bruits industriels Les bruits industriels peuvent être classés suivant le type de machine, leur niveau sonore ou leur évolution dans le temps. Ainsi, on distingue : bruit stable, bruit fluctuant, bruit impulsif, ton pur. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 20. Classification du bruitClassification du bruit  Bruit stable :  Un bruit stable est tel qu’il se reproduit exactement après un certain temps appelé « période ». C’est le cas de la machin tournante.  Bruit fluctuant :  Un bruit fluctuant et tel que son comportement temporel est quelconque. C'est- à-dire que l’on n’observe jamais une reproductibilité dans le temps.  C’est le cas d’un compresseur fonctionnant tantôt en compression, tantôt en décompression.  Bruit impulsif :  Un bruit impulsif est un bruit qui se produit en des espaces de temps très brefs. (Bruit généré par un marteau sur une enclume).  Ton pur :  Un ton pur est un signale périodique particulier dont le diagramme amplitude- temps représente une sinusoïde. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 21. Mais le bruit c’est quoi ?Mais le bruit c’est quoi ? C’est un son c'est-à-dire une vibration aérienne, désagréable ou gênante, pouvant aller jusqu'à la douleur. Cette perception est subjective. Elle ne sera pas la même selon la personne et le moment de la journée. Tel son qui paraîtra agréable à certaine (une musique par exemple) sera insupportable pour tel autre, souhaitant concentrer sur la lecture. Tel bruit passant inaperçu le jour (comme le ronron d’un réfrigérateur) devient gênant la nuit… » hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 22. Mais le bruit c’est quoi ?Mais le bruit c’est quoi ? Cette définition du bruit ne fait pas intervenir la notion du niveau sonore mesuré en (dB). En revanche, c’est bien cette unité qui est retenue par la réglementation pour déterminer les seuils de nuisance acceptables sur les lieux de travail « cependant, le niveau sonore n’entre pas seul en ligne de compte, il faut lui associer la durée d’exposition. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 23. Mais le bruit c’est quoi ?Mais le bruit c’est quoi ? Ainsi, le calcul de la dose de bruit supportée par l’auditeur correspond à la somme des niveaux sonores perçus pendant huit heures consécutives. Sans port de protection auditives, la moyenne ne doit pas dépasser les 80 dB (A) » hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 24. LES EFFETS DU BRUIT ET VIBRATIONS hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 25. Les effets du bruitLes effets du bruit Acoustique médicaleAcoustique médicale Pour plus de clarté, on divisera les effets du bruit sur la santé de l’homme en effets auditifs et effets non auditifs. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 26. Les effets du bruitLes effets du bruit Le bruit se manifeste par des effets non auditifs et des effets auditifs. Dans le premier groupe se retrouvent les réactions négatives au niveau des fonctions de l’équilibre, cardio-vasculaire et neuro- endocriniennes, la fatigue et le stress. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 27. Effets non auditifs physiologiquesEffets non auditifs physiologiques   Le bruit peut déclencher des réactions au niveau des fonctions de l’équilibre, cardio-vasculaire et neuro- endocriniennes ; ces deux dernières sont significatives d’une réaction générale de stresse. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 28. Effets non auditifs physiologiquesEffets non auditifs physiologiques Elles se produisent ordinairement sous l’effet d’un bruit soudain et inopiné, mais peuvent être présentes également sous l’effet d’un bruit stable, il n’est pas certain que de telles réactions dégradent effectivement la santé physique et mentale de l’homme. On remarque, que la plupart des réactions susmentionnées finissent par s’estomper avec le temps. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 29. EquilibreEquilibre Des expositions à des bruits très intenses (130à 150 dB) peuvent causer le vertige, en particulier s’il s’agit de basse fréquences.  De telle intensité sont cependant rares dans l’industrie. Le vertige est temporaire et disparaît sitôt le stimulus enlevé. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 30. EquilibreEquilibre Cependant, certains individus affectés d’une faiblesse particulière du système audition- équilibre, peuvent présenter de sévères réactions vertigineuses, même en présence de bruits modérés hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 31. Effet du bruit sur l’hypertensionEffet du bruit sur l’hypertension En somme, ce qui a trait aux effets du bruit sur la fonction cardio-vasculaire, les travaux de laboratoire indiquent que le bruit peut certainement être cause de vaso- constriction (resserrement circulaire) Trouver chez les travailleurs d’entreprises bruyantes. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 32. Effets auditifs du bruitEffets auditifs du bruit Certaines tâches industrielles demandent, pour leur accomplissement adéquat, la possibilité de communication verbal de vive voix, par téléphone, ou par système d’amplification. Lorsque le niveau ambiant couvre la voix au point de rendre cette communication difficile ou impossible, on dit que le bruit masque le message sonore. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 33. Quels effets sur la santéQuels effets sur la santé En second lieu, sur le long terme, les spécialistes parlent « d’effet dose ». « La surdité s’installe progressivement sans que l’on s’en rende compte ». Se sont les fréquences plutôt élevées (aigues) qui sont atteintes. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 34. Effets auditifs du bruitEffets auditifs du bruit Les deux effets les plus important du bruit masquant sont la dégradation de la performance pour des tâches nécessaire la perception d’un message sonore et la possibilité d’une augmentation des accidents de travail, si le bruit masque les signaux de consignes, d’avertissement, d’alarme ou d’urgence. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 35. Effet du bruit sur l’oreilleEffet du bruit sur l’oreille  Surdité accidentelle et surdité professionnelle Un bruit intense est soudain, tel celui d’une explosion ou d’une détonation, peut causer de sévères dommages aux structures de l’oreille. Le tympan peut être perforé et la chaîne des osselets de l’oreille moyenne désarticulée sous la force du souffle de l’explosion. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 36. Quels effets sur la santéQuels effets sur la santé Dans le même temps, l’oreille subit naturellement les effets du vieillissement qui prive petit à petit l’auditeur de la perception des sons plus grave.  La surdité qui apparaît suite à la perte des aigues et des graves est très invalidante ».  hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 37. Effet du bruit sur l’oreilleEffet du bruit sur l’oreille Les cellules de l’oreille interne peuvent aussi être écrasées par la violence de l’onde de choc. Il s’ensuit une surdité subite accidentelle qui se différencie nettement de la surdité graduelle causée par une exposition à des bruits intenses pendant plusieurs années, laquelle s’appelle surdité professionnelle hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 38. Surdité temporaireSurdité temporaire Une exposition de quelques heures à des bruits intenses provoque une fatigue auditive qui, à ce stade, ne consiste qu’en un abaissement temporaire (et réversible) de la perception auditive. Cette diminution momentané de l’acuité auditive peut atteindre 30 à 40 décibels.  Après retrait du milieu bruyant, la perception auditive redeviendra progressivement normale avec une récupération d’abord rapide, puis plus lente. En générale, la récupération sera quasi totale après 12 heures de repos. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 39. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402 La surdité professionnelle La surdité s’explique par la destruction des cellules auditives qui se trouvent dans la cochlée ainsi que par d’autres lésions de l’oreille interne lorsque les niveaux sonores sont élevés. En effet, lorsque les niveaux de pression sonore sont importants, l’énergie reçue par l’oreille est telle qu’il y a destruction irréversible des cellules sensorielles, d’où une baisse de l’audition. L’échelle des niveaux sonores exprimés en dB(A) est : 0 20 50 80 90 100 140 seuil d’audition calme/modéré assez fort fort début de lésions douloureux
  • 40. Autres troubles causés par le bruitAutres troubles causés par le bruit Effets sur L’organisme hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 41. EFFET DU BRUITEFFET DU BRUIT Effets de masque Effet du bruit sur la santé Effets extra auditifs Gène durant la communication et la prise d’information perturbation d’un signale sonore de sécurité pouvant entraîner des accidents Effets auditifs fatigue auditive Surdité professionnelle Trouble de sommeil Irritabilité Stress Trouble cardiaques Trouble digestifs Vertige hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL
  • 42. Maladie professionnelleMaladie professionnelle A EDF et Gaz de France, le bruit et la deuxième cause de maladie professionnelle après les maladies consécutives à l’inhalation de fibres d’amiante. En France le bruit arrive au troisième rang derrière l’amiante et les troubles musculosquelettiques. (TMS) hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 43. LES EFFETS DU BRUITLES EFFETS DU BRUIT En FranceEn France Ce sont plus de 3 millions de travailleurs, soit 18% de la population active qui sont exposés à des niveaux de bruit supérieur à 85 dB (A) . Conséquences Devenir sourd, c’est ne plus comprendre les autres. Cela traduit souvent par de l’irascibilité ou une profonde dépression. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 44. Quels effets sur la santéQuels effets sur la santé A ces traumatismes physiologiques, il faut ajouter les effets indirects du bruit, qui peuvent s’avérer très préjudiciable. « L’exposition à une ambiance bruyante pendant la journée, même si celle-ci est inférieur à 80 dB (A), n’est pas sans conséquence sur la vie sociale, elle peut favoriser le stress ou encore une irritabilité qui s’exprimera le soir, dans le cadre familiale. Elle peut aussi perturber le sommeil, le système cardiovasculaire…Des études récentes auraient également révélé ses effets néfastes sur le fœtus.» hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 45. EENSEIGNEMENT DE LANSEIGNEMENT DE LA PPRÉVENTIONRÉVENTION DESDES RRISQUESISQUES PPROFESSIONNELSROFESSIONNELS Prévention des risques professionnels - Le bruit 8 Le temps d’exposition C’est la durée pendant laquelle un travailleur est soumis à un bruit. Pour une journée de travail, on prend la valeur 8 heures. La Valeur Limite d’Exposition La Valeur Limite d’Exposition (VLE) au bruit est la valeur d’exposition à ne pas dépasser pour qu’il y ait compatibilité avec la santé des travailleurs notamment avec la protection de l’ouïe. Elle est exprimée en dB(A) pour 8h de travail / jour. M.HAMMANI BACHIR IFEG/ETB hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 46. les dangers des vibrationsles dangers des vibrations CAUSES Machines tenues à la main fonctionnant par vibrations Outils percutants, fonctionnant par chocs (Marteau piqueur) Véhicules de transport, engins de T. P. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 47. Les dangers des vibrationsLes dangers des vibrations LESIONS Troubles vasculaires Troubles ostéo-articulaires Troubles neurologiques Troubles musculaires hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 48. EVALUATION DU BRUIT hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402 Exposimètre et son microExposimètre et son micro en position de mesureen position de mesure ExposimètreExposimètre Sonomètre intégrateurSonomètre intégrateur
  • 49. EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402 Nombre d’heures d’exposition Niveau sonore (dB) 8 90 6 92 4 95 3 97 2 100 1 1/2 102 1 105 ½ 110 ¼ ou moins 115
  • 50. SEUIL DE TOLERANCESEUIL DE TOLERANCE  Le niveau de bruit sont mesurés en décibels dB (A) au moyen d’un sonomètre DANGER 90 ALARME 85 GENANT < 85 hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 51. EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT Les unités de mesures du bruitLes unités de mesures du bruit L’unité de mesure du niveau sonore est le décibel (dB) Sons exceptionnels …… 170 Seuil de douleur ……….. 120 Sans fort nocif …………. 110 Limite de nocifs ……….. 90- 85 Sons de l’environnement…. 60 Lieux calme………………. 30- 10 hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 52. Niveaux des pressions sonores (en dB(A)) Exemples d’ambiances de travail 0 Seuil d’audibilité 0 à 20 Très calme, à peine perceptible 20 à 40 Calme - maison calme 40 à 60 Calme à modéré - bureaux, locaux informatiques 60 à 70 Assez fort - rue passante, ateliers de couture, de traitements de surface, de sérigraphie Niveaux sonores des ambiances de travail. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 53. Niveaux des pressions sonores (en dB(A)) Exemples d’ambiances de travail 70 à 80 Fort, gênant - rue très passante, lieux de réunions, ateliers de mécanique avec machines peu bruyantes, chantiers du bâtiment 80 à 85 Très fort, maux de tête - ateliers mécaniques avec plusieurs presses peu bruyantes, métiers à tisser, petites imprimeries, machines à bois 85 à 90 Très fort, douloureux, début des lésions auditives - ateliers de mécaniques bruyants avec des machines-outils, presses, et autres équipements de travail non insonorisés, métiers à tisser 90 à 100 Très intense, lésions auditives irréversibles - ateliers très bruyants avec équipements de travail non insonorisés (compresseurs, presses, machines-outils Plus de 100 Assourdissant, très douloureux - réacteurs d’avions, laboratoires d’essai des moteurs, poinçonneuses, etc. Niveaux sonores des ambiances de travail. suite hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 54. EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT Les unités de mesures du bruitLes unités de mesures du bruit Une exposition à 85 dB durant 8 heures est égale, en terme de dose de bruit, à une exposition de 7 secondes à un volume sonore de 121 dB, toutefois, les effets sur l’oreille sont différents. 85 dB 8 heures 121 dB 7 secondes hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 55. EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT MESURE DE NIVEAUMESURE DE NIVEAU  135 à 155 dB (A) pour le déclenchement d’une turbine or, 30 minutes d’exposition à 97 dB (A) équivalent à la dose de bruit moyenne maximale acceptables dans une journée de travail, avec port de protection auditive !   Les agents interviennent le plus souvent sur les groupes à l’arrêt, mais la centrale n’est pas forcément entièrement à l’arrêt.  Ces dispositions ne dispensent pas bien sûr du port d’équipements de protection individuelle, qui constituent une protection majeure, indispensable. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 56. EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT MesureMesure Le niveau de bruit perçu par l’oreille se mesure en dB (A). Son spectre se décompose en fréquences aigues et grave, mesurées en Hertz (HZ).  L’oreille humaine est plus sensible aux sons aigus. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 57. EVALUATION DU BRUITEVALUATION DU BRUIT Quels sont les seuils de bruit tolérés sur le lieu de travail?Quels sont les seuils de bruit tolérés sur le lieu de travail? Toute personne exposée à des bruits conduisant à une dose supérieur à 85 dB (A) sur 8 heures, doit être avertie des dangers, formée au risque et disposer de protections auditives. L’orsque la valeur moyenne d’exposition sur 8 heures est supérieur à 85 dB (A), le port des protections est obligatoire ainsi que la signalisation des locaux . Enfin, il est interdit d’exposer un salarié au-delà d’une valeur moyenne d’exposition sur 8 heures de 87 dB (A) avec protections auditives. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 58. LES MOYENS DE PREVENTION hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 59. les moyens de lutte contre le bruitles moyens de lutte contre le bruit Protection collective Protection individuelle Réduction du bruit à la source Protection médicale hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 60. les moyens de protectionles moyens de protection Réduction du bruit à la source. Installer les silencieux sur les orifices d’aspiration. Réduire les vibrations des machines. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 61. Protection collectiveProtection collective Encoffrer les machines Installer des cabines insonorisées hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 62. Protection individuelleProtection individuelle Dotation du personnel en casque ou bouchons anti-bruit (bouchons d’oreilles) Casque phonique hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 63. Protection des travailleursProtection des travailleurs Les équipements de protection individuelle hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402 Ils doivent confortables, adaptés à l’activité et doivent être portés en permanence.
  • 64. Protection des travailleursProtection des travailleurs hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 65. Protection des travailleursProtection des travailleurs La protection collective Action sur la propagation du bruit Signalisation des zones bruyantes Organisationnelle Diminution des durées d’exposition Isolation des sources de bruit Cloisonnement des machines ou éloignement des sources Architecture des espaces de travail Installation d’écrans acoustiques Traitement acoustique des locaux: Utilisation de matériaux aux propriétés absorbantes hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 66. Protection des travailleursProtection des travailleurs hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402 Protections collectives : traitement acoustique du local ou des machines Modes de propagation du bruit : direct, réfléchi, vibrations.
  • 67. Quelques exemples d’étudesQuelques exemples d’études Contexte : Encoffrement d’un moteur d’aspiration de poussières Mesures du niveau sonore avant et après encoffrement Gain de 10 dB (A) sur le bruit de fond (aspiration en marche et machines à l’arrêt) Gain de 3 dB (A) au niveau de la déligneuse : la puissance acoustique a été divisée par 2 hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 68. Prévention médicalePrévention médicale Visite médicale à l’embauche Surveillance de l’audition Examen audio métrique renouvelée chaque année hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 69. MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT Réduction du bruit à la source Installer des silencieux sur les orifices d’aspiration et de refoulement, Revêtir des surfaces vibrantes par des matériaux absorbants, Réduire les vibrations notamment en améliorant le lignage , l’équilibrage et le graissage, Diminuer les résonances de structures. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 70. MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT Objectif d’un programme de prévention Une diminution du nombre de réclamations pour surdité professionnelle, Une réduction du montant des primes d’assurance, relatives aux maladies professionnelles, Une réduction de l’incidence des troubles divers chez le travailleur , Une diminution du nombre d’accidents de travail, Une réduction de l’absentéisme, Une amélioration de la productivité. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 71. Prévention du risque dû aux bruits (surdité professionnelle) Objectif à atteindre Principe choisi Dispositifs de sécurité proposés Réduction à la source Études au niveau de la conception et de la construction Encoffrement – Réduction des vibrations – Désolidarisation de la source Réduction de la réverbération Surfaces non réverbérantes Revêtements spéciaux – Panneaux isolants Insonorisation des mécanismes Entretien et contrôles Graissage et nettoyage – Contrôles périodiques Protection des salariés Équipements de protection individuelle ou collective Cabines insonorisées pour le personnel – Casques auditifs antibruit hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 72. MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT Protection collective Empêcher la propagation des vibrations, Encoffrer les machines, Isoler par la pose d’écrans acoustiques, Installer des cabines insonorisées, Insonoriser les locaux par traitement acoustique des murs et plafonds. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 73. MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT Réduction du bruit à la source Protection collective Protection individuelle Prévention médicale hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 74. MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT Protection individuelle Dotation du personnel en équipements de protection individuelle( bouchons d’oreilles ou serre tète) Caractéristiques acoustiques des protections Affaiblissement global en dB(A) Courbe d’affaiblissement acoustique Niveau confort. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 75. MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402 Bouchons d’oreilles Serre tète Avantages Moins gênants Discrets Appréciés en ambiance chaude et humide Facile à mettre et enlever Inconvénients déconseillé aux sujets ayant des conduits auditifs sensibles. Manque de confort Élévation de température à l’intérieur des coquilles.
  • 76. MOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUITMOYENS DE PREVENTION CONTRE LE BRUIT Prévention médicale: Visite médicale à l’embauche avant l’affectation à un poste, Surveillance médicale par examen audiométrique , renouvelé chaque année. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 77. Quelles sont les responsabilités du chefQuelles sont les responsabilités du chef d’entreprise ?d’entreprise ? Il doit veiller au respect des seuils. Pour satisfaire à cette obligation, trois principes d’action sont à retenir : acheter moins bruyant, concevoir silencieux préserver l’audition. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 78. Six points-clés pour agir contre leSix points-clés pour agir contre le bruitbruit  1 -Concevoir, dés l’amont, des espaces de travail qui intègrent la prévention contre le bruit en jouant sur les matériaux, la répartition dans l’espace des sources de bruit, l’achat de machines peu bruyantes. Si possible isoler ces sources.  2- Identifier les sources de nuisances afin de s’en protéger. Faire évaluer l’exposition moyenne des opérateurs pendant une journée de travail. Tenir également compte des situations inconfort qui, même en étant inférieures au seuil de tolérance, sont génératrice de stress. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 79. Six points-clés pour agir contre leSix points-clés pour agir contre le bruitbruit  3 -Réaliser, si possible, une cartographie des niveaux sonores pour organiser les postes de travail en conséquence. Réaliser des mesures de la dose de bruit reçue par les agents. Mettre en œuvre les meures organisationnelles et techniques nécessaire. Veuillez a n’exposer personne à des sources de bruit de façon prolongée.  4- Informer les opérateurs des risques liés aux nuisances sonores. Le bruit est un danger d’autant plus sérieux qu’il est sournois et que l’on croit pouvoir s’y habituer. Une information efficace s’appuis sur des exemples précis d’exposition et leur impact sur la santé. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 80. Six points-clés pour agir contre leSix points-clés pour agir contre le bruitbruit  5- Mettre en œuvre, le cas échéant, des mesures réduisant la propagation du bruit : murs antibruit, capotage des machines…  6- Et toujours porter des EPI adaptés et avoir reçu une formation pour assurer un port efficace. Les EPI doivent être conservés pendant toute la durée de l’exposition au bruit. En effet, ne pas les porter, même un court instant, réduit fortement le rôle d’atténuation de l’EPI ; Par exemple, un protecteur de 30 dB non porté pendant 3% du temps d’exposition ne protège plus que 15 dB.  EPI (Equipements de Protection Individuelle) hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 81. AgirAgir La prévention contre le bruit doit être intégrée au plan générale de prévention de l’entreprise et au document unique (DU) d’évaluation de risques. Elle concerne les salariés de l’entreprise aussi bien que les prestataires extérieurs. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 82. Bruit et vibrationBruit et vibration Bruit et vibration sont deux phénomènes de même nature. Tout bruit passe une vibration. Lorsque le corps est davantage perturbé que l’oreille, on parle de nuisance due aux vibrations. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 83. ANALYSE DES RISQUESANALYSE DES RISQUES 1- J’observe l’environnement du poste 2- j’identifie les dangers (phénomènes dangereux) 3- j’estime la gravité 4-J’estime la probabilité d’apparition du dommage 5- j’évalue le risque 6- je m’informe sur les mesures de prévention 7- j’utilise les dispositifs de sécurité 8- j’alerte le hiérarchie 9- je propose des mesures de sécurité 10- je peux travailler en sécuritéhammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 84. PROPOSER DES MESURES DE PREVENTIONPROPOSER DES MESURES DE PREVENTION PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTIONPRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION •Éviter les risques •Évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités •Combattre les risques à la source •Adapter le travail à l’homme (conception des postes, choix des équipements, méthodes de travail) •Tenir compte de l’évolution de la technique •Remplacer ce qui est dangereux hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 85. PROPOSER DES MESURES DE PREVENTIONPROPOSER DES MESURES DE PREVENTION PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTIONPRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION •Planifier la prévention •Remplacer ce sui est dangereux •Donner la priorité à la protection collective •Donner les instructions aux travailleurs hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 86. CARTOGRAPHIE SONORECARTOGRAPHIE SONORE But: La carte de bruit permet de: Connaitre avec précision les zones ou les travailleurs sont exposés à des niveaux sonores nocifs, Repérer les sources qui produisent des niveaux sonores importants, Surveiller indirectement l’état des machines. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 87. CARTOGRAPHIE SONORECARTOGRAPHIE SONORE Cartographie sonore de la centrale de Bab Ezzouar Salle de commande Salle des machines Enceinte de la centrale. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 88. CARTOGRAPHIE SONORECARTOGRAPHIE SONORE Cartographie sonore de la centrale de Bab Ezzouar Matériel utilisé: un sonomètre digital muni d’un anti-vent pour les mesures à l’extérieur. Les niveaux d’intensité sonore sont exprimés en dB(A), réponse lente. Conditions des essais : 4 GTA en fonctionnement , P unitaire: 20 MW hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 89. CARTOGRAPHIE SONORECARTOGRAPHIE SONORE hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402 Zone de travail Plage des niveaux relevés Appréciation Localisation des zones dangereuses Salle de commande 60- 65 dB(A) Niveau non dangereux Salle des machines 99-110 dB(A) Niveaux nocifs Niveaux max à proximité des diffuseurs d’échappement Niveaux max à coté Enceinte de la centrale 70-110 dB(A) Supérieurs à 85 dB(A) Niveau dangereux •Poste détente gaz •Aéroréfrigérants •Caissons d’aspiration des GT N° 2 et 4 •Cheminés
  • 90. RECOMMANDATIONSRECOMMANDATIONS Mise en place d’un programme de prévention contre le bruit par la réalisation des actions suivantes: Interventions prioritaires: Organisation de séminaires sur le bruit industriel, Mise en œuvre d’action d’information et de sensibilisation sur les risques de bruit, Acquisition de sonomètres, Etablissement de la cartographie sonore dans différentes unités.hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 91. RECOMMANDATIONSRECOMMANDATIONS La désignation des zones de travail selon un code des couleurs: Vert: faible risque (N<85 dB(A) ) Orange: alerte ( 85 dB(A) < N < 90dB(A) ) Rouge: danger (N > 90 dB(A) Les zones orange et rouge doivent être délimitées par une signalisation « port obligatoire de protection individuelle contre le bruit » Dotation du personnel en équipement de protection adéquate. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 92. RECOMMANDATIONSRECOMMANDATIONS Intervention à long terme: Mesure du bruit intégrée à la mesure de vibration dans le cadre de la maintenance conditionnelle. Élimination des anomalies identifiées sur les machines. Signature acoustique de la centrale, établie lors de la mise en service des groupes. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 06702
  • 93. La réglementationLa réglementation Il est maintien établi, sans conteste, que l’exposition à un bruit intense présente des dangers pour l’audition. A l’heure actuelle, les limites du bruit et les différentes techniques de lutte contre cette nuisance sont clairement précisés par la législation en vigueur. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 94. La réglementationLa réglementation  En Algérie, la problématique du bruit est régie par les textes réglementaires suivants :   loi n° 83 – 13 du 02 juillet 1983 relative aux accidents de travail. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 95. La réglementationLa réglementation Annexe n°1 : instruction n°009 du 28 juin 1986 relative à la protection de la santé des travailleurs exposés aux nuisance sonores réglementation algérienne relative au bruit. Annexe n°2 : décret exécutif n93-184 du 27 Juillet 1993 relatif à l’émission des bruits Annexe n°3 : arrêté interministériel du 5 Mai 1996 fixant la liste des maladies présumées d’origine professionnelle.  hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 96. TRAVAUX EN MILIEUX BRUYANT En tout endroit, certains travaux particuliers (essais de soupapes, utilisation d'outils pneumatiques, ... ) sont sources de bruit à des niveaux qui peuvent être excessifs ; on parle alors de zones de bruit temporaires. Par ailleurs, certaines zones demeurent continuellement bruyantes (voisinage des groupes turbo-alternateurs, locaux des compresseurs,...). hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 97. Enoncé des risques Ce sont • des troubles de la vigilance et des perturbations des communications entre agents pouvant engendrer des confusions ou des erreurs elles-mêmes sources d'accidents. • des troubles extra-auditifs (fatigue, insomnie, troubles digestifs .... ) • des troubles irréversibles de l'audition, pouvant conduire à une surdité. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 98. Prescriptions il est prescrit au chef d'établissement • de signaler les zones de bruits dangereux ; • de réglementer les accès dans les zones où le niveau sonore le justifie; • de définir les conditions d'intervention dans les zones de bruit temporaire. il est prescrit à tout agent: • de maintenir en état les équipements fixes de protection (fermeture des portes des locaux des compresseurs, préservation des dispositifs d'insonorisation ... ) ; • de porter les protections auditives individuelles dans les zones de bruits dangereux. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402
  • 99. il est prescrit au chargé de travaux: • de faire contrôler le niveau de bruit du chantier conformément aux directives du chef d'établissement ; • de prendre les mesures de protection nécessaires (pose d'écrans provisoires isolant phoniquement les sources de bruit les plus intenses, port de protections individuelles, ...); • de baliser les zones de bruit temporaires; • de mettre en place des moyens d'assistance à la communication lorsque cela est nécessaire (radio, généphone, ... ) ; • de définir avec le chargé d'exploitation, l'arrêt ou la permutation d'auxiliaires bruyants, qui n'ont pas d'incidence sur le fonctionnement de l'ouvrage concerné, dans l'environnement immédiat du chantier. hammanibachir54@gmail.com formation sur site TEL 0670255402