Ff

1 778 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Ff

  1. 1. Ecole nationale d’ingénieur de MonastirDEPARTEMENT GENIE TEXTILEBelhadj waelSociétéBekir confection rue 02 mares1934 El Haouaria_ NabeulGerant : Bakir Fawzi2011_2012
  2. 2. SOMMAIRE A.Introduction...........................................................................................................................................................4 B.Présentation de l’entreprise ..................................................................................................................................5 C.Le processus de fabrication ...................................................................................................................................6 D.Atelier de coupe ....................................................................................................................................................8 E.LES MATERIEL DE COUPE .......................................................................................................................................9 F.CHAINE DE FABRICATION.....................................................................................................................................11 1/Organisation de machine dans la chaine ............................................................................................................12 2/Point et aspect de couture ..................................................................................................................................13 3/machines utilisès dans la chaine de fabrication..................................................................................................13 a-Machine simple programmable pour tout genre de couture avec coupe fil ......................................................13 b-Pose bouton_ pose rivet .....................................................................................................................................14 c-Surjeteuse ............................................................................................................................................................15 d-Boutonnière à œillet _modèle 101 .....................................................................................................................16 e-Boutonnière droit ................................................................................................................................................16 f-Bras de porter ......................................................................................................................................................17 g-Machine a passant de ceinture 2 aiguilles de type plateau ................................................................................18 G.Atelier de repassage............................................................................................................................................18 H.Atelier de contrôle de qualité .............................................................................................................................19 I.Emballage .............................................................................................................................................................19 J.Le magasin ............................................................................................................................................................19 K.Le stock de l’usine................................................................................................................................................20 1/Stock de matière première .................................................................................................................................20 2/Stock D’en-cours de production..........................................................................................................................21 3/Stock de produits finis, magasin de stockage .....................................................................................................22 4/Stock de pièces de maintenance des machines et des consommables ..............................................................22 L.Conclusion ............................................................................................................................................................23 2
  3. 3. Remerciements :Je tiens à exprimer mes sincères remerciements à l’ensemble du personnel de la société Bekirconfectionqui m’a bien accueillie et m’a permis d’accéder à tous les documents et outils de travail dont j’avaisbesoin pour la réalisation de mon rapport de stage.Aussi, je voudrais remercier plus particulièrement MadameBEN FRADJ BAKHTA pour m’avoir encadrélors de l’élaboration et de la rédaction de ce rapport. 3
  4. 4. A.IntroductionLe stage d’exécution réalisé en fin de première année, d’une durée minimale d’un mois, a principalementpour but de faire découvrir l’entreprise, ses règles, ses modes de fonctionnement, ses contraintes, sarichesse.J’ai effectué mon stage d’exécution du 1 au 30 juillet 2011 au sein d’une entreprise de confection,Bekirconfection, fabriquantd’article d’habillements en jeans, pantalon, jupe, veste… 4
  5. 5. B.PRESENTATION DE L’ENTREPRISEBekirconfection est une société résidente totalement exportatrice à responsabilité limitée ayant pour objetla confection d’article d’habillements en jeans, pantalon,jupe, veste…Bekir confection est une moyenne entreprise, située à rue 02 mares 1934 à El Haouaria_Nabeul,qui emploieenviron 84personnes, sa capacité de production estselon le type d’article.L’entreprise disposed’un outil performant, essentiellement d’un atelier de coupe, un atelier de confection “chaine “ équipé dematériel moderne, un atelier de contrôle qualité, des magasins de stockages de matières première,consommablesaccessoires, tissus et produits finis.L’entreprise gère la qualité et les coûts de fabrication de façon très rigoureuse. Grâce à sa bonneorganisation, elle fidélise et renforce de façon continue son portefeuille clients. Figure 1:plan de l’usine 5
  6. 6. C.LE PROCESSUS DE FABRICATION Figure 2: Processus de fabrication 6
  7. 7. 7
  8. 8. D.ATELIER DE COUPESitué au premier étage de l’usine le département de coupe se présente comme suit :Figure 3:plan de la sale de coupeLa coupe est un poste très important pour le bon déroulement du travail, un article bien coupé est unarticle qui génère moins de problèmes .Le temps de coupe varient en fonction de différents critères :Matérielutilisè,nature de matelas, genre du tissu qualification des operateurs le tracé du modèle. 8
  9. 9. Le client ou donneur d’ordre fournit l’échantillon etun tracé et les caractéristiques des matières premièresdemandées, tout le reste est à la charge de bekirconfection. Après acception par le client des échantillonsexécutés, il confirme sa commande.Le tracé est un papier comporte tous les pièces qui constituent l’article textile à fabriquer, exemple dos,devant, poche, ourlet, ceinture, passant …Ce tracé est accompagné avec une fiche comportant tous les détailles concernant l’article à confectionnerExemple d’une fiche techniqueDoté d’un effectif de quatre personnes et d’un matériel de qualité lactivité dans cette atelier consiste àmatelasser le tissu, l’opération de matelassage consiste à superposer plusieurs plis de l’ettofe de telle sorteque lors de la découpe d’un élément du patron, on obtient simultanément autant de fois cette piècedécoupée qu’ilya de plis dans le matelas.E.LES MATERIEL DE COUPE 9
  10. 10. Pour construire un matelas on utilise une machine de coupe « la coupe à bout ».Après cette opération, on coupe le tissu suivant le tracé à l’aide de différentes machines telque : La scie a ruban qui coupe avec facilité et précision tous types de tissu et matériaux souples, disposée en bout de table de matelassage. Apres tronçonnage de matelas, les tronçons à couper ala scie, sont glissés manuellement vers la table de la sciez ou les pièces sont coupées suivant le profil des traces avec précision ,la hauteur de la coupe peut atteindre 4cm. Le ciseau à lame verticale c’est un outil destiné à la coupe de matelas de forte épaisseur. Les ciseaux électriques sont conçus pour découper tous types de matériaux souples et matelas de tissu. 10
  11. 11. Sur les pièces coupées des tickets deticktage sont appliqués. Leticket de ticktage comporte trois infos, lataille, fiche et numéro de pièce. Les pièces coupées vont transformées vers la chaine de fabrication.F.CHAINE DE FABRICATIONLatelier de confection,ou la chaine de fabrication,représente le plus gros contingent de salariés delentreprise, près de 50personnes,ils autogèrent leur production sous lautorité de deux chefsdéquipes.Cette atelier de confectionest bienéquipés de machines modernes telque : machines à coudre(une et deux aiguilles),surjeteuses, machines pour boutons et boutonnières, machines pour boutonspressions, brideuses,ceintureuses, Bras de porter,MachinesZig-zig industrielles… 11
  12. 12. 1/Organisation de machine dans la chaineIlya diffèrentes types de point utilisè dans la couture ,point de chainette,point fait main,point nouè … 12
  13. 13. 2/Point et aspect de couture 3/machinesutilisès dans la chaine de fabrication :a-Machine simple programmable pour tout genre de couture avec coupe filCette machine à coudre est une machine, dusage industriel, qui exécute mécaniquement les points decouture, généralement en utilisant deux fils, le fil supérieur enfilé dans laiguille et le fil inférieur venantde la canette. 13
  14. 14. b-Pose bouton_ pose rivetLa machine pose boutons est une machine auxiliaire importante pour les machines à coudre industrielleset fait également partie des machines indispensables dans la couture. Elle est destinée à poser les boutonsen métal ou ceux décoratifs sur toutes sortes de vêtements, confections de tricot, jeans, chaussures,chapeaux et produits en cuir 14
  15. 15. c-SurjeteuseL’action de surfiler consiste à réaliser un arrêt de délitement de la maille du tissu, lorsque le tissu estcoupé le fils de trame et de chaine étantlibres, ils ont tendance à se désolidariser l’un de l’autre.Pourarrêter cette action on surfile .le surfilage se fait en utilisant une surjeteuse. .La surjeteuseest un type particulier de machine à coudre, elle permet de couper, piquer et surfiler un oudeux tissus en une seule opération. Cela permet à la fois d’assembler des tissus et d’effectuer les finitions.Elle peut êtreutilisé soit en 5 fils pour assembler des matières en chaine et trame soit en 3 fils pour lesurjet de propreté.Schéma et aspect de couture de type surjet 15
  16. 16. d-Boutonnière à œillet_modèle 101Le modèle 101 est une automatique, deux fils machine de boutonnière à point de chaînette utilisés pourproduire des boutonnières en forme de trou de serrure, de vêtements tels que les jeans, pantalons etc.Exemplee-Boutonnière droitBoutonnière est une haute vitesse automatique, simple fil, point de chaînette machine à produire droitescarrés boutonnières terminée sur les vêtements comme des robes, chemises, vêtements de sport etc. 16
  17. 17. Exemplef-Bras de porterGrâce à sa structure spéciale de bras déporté, la machine à coudre à bras déporté est idéale pourlassemblage des parts tubulaires de vêtements tels que les manches de veste et les jambes de pantalons.Cette machine à coudre industrielle est équipée de double rouleau dentraînement, qui permet dentraînerles tissus plus facilement. 17
  18. 18. g-Machine a passant de ceinture 2 aiguilles de type plateauCetta machine est destinèe particulierement a la fabrication de passants de ceinture pour la couture deconfection de haute tenue. Elle convient bien à la couture de double fil et la couture ournementaleG.ATELIER DE REPASSAGELe repassage consiste à lisser les pièces de tissus, généralement les vêtements et le linge de maison venantdêtre lavés, afin den retirer les plis. Loutil principalement utilisé est appelé fer àrepasser.Techniquement, le repassage défait les liens entre les longues molécules de polymère des fibresdu tissus. Les molécules chauffées sont redressées par le poids du fer puis prennent leur nouvelles formesen refroidissant. Certains tissus, tel le coton, exigent un apport deau afin que les liens intermoléculairesse défassent. Beaucoup de tissus modernes sont censés ne nécessiter quun simple coup de fer ou pas derepassage du tout.En utilisant : 20 fers à repasser, 20 tables de repassage, un équipe donne une excellente image à lesproduits. 18
  19. 19. H.ATELIER DE CONTROLE DE QUALITEEn plus du contrôle effectué en cours de chaine, une équipe jeune et motivée assure le contrôle desproduits à la fin de chaque chaine afin de découvrir les défauts et d’entreprendre les correctionsnécessaires.La société offre un troisième et dernier contrôle qui sert à veiller sur la qualité du travail de la chaîne et ducontrôle, ça d’une part, ainsi que de la vérification du repassage d’autre part.I.EMBALLAGEC’est la dernière étape de production avant l’export. Il a pour rôle de stocker le produit fini, fairel’emballage, vérifier les quantités, et les références.J.LE MAGASINLa superficie de la société donne avantage à un petit magasin bien organisé et équipé par des étagèrespour les accessoires, boutons, étiquettes, bobines de fils… 19
  20. 20. K.LE STOCK DE L’USINELes stocks de la sociétébekir confection sont constitués par les matières premières, produits semi-finis,produits finis, marchandises, pièces et emballages qui sont la propriété de lentreprise.Leurfonction essentielle est la régulation du flux matière dans la chaîne logistique en vue de satisfaire lesbesoins à venir (au bon moment, dans les bonnes quantités et au moindre coût global). Cest à dire decompenser les contraintes de lenvironnement afin dassurer un certain niveau de service.1/Stock de matière premièreCe sont les matières de base tissu, qui nont pas encore été fournies au processus de production en vuedune transformation. Le but de ce stock de matière première est de découpler la fonction de productionde la fonction dachat pour que des retards dapprovisionnements en matière ne retardent pas laproduction. 20
  21. 21. 2/Stock D’en-cours de production.Ce sont les matières fournies au processus de production, mais celui-ci nest pas encore achevé. Le butest de découpler les opérations diverses dans le processus de production pour que les pannes machines etles arrêts de travail liés à une opération naffectent pas les autres opérations de production. 21
  22. 22. 3/Stock de produits finis, magasin de stockageCe sont les produits pouvant être vendus après avoir été fabriqués. Le but est de découpler la fonction deproduction des fonctions commerciales et assurer la disponibilité produit nécessaire.C’est la dernière étape de production avant l’export. Il a pour rôle de stocker le produit fini, fairel’emballage, vérifier les quantités, et les références4/Stock de pièces de maintenance des machines et des consommablesCes pièces ninterviennent pas dans la production du produit fini mais permettent lentretien et laréparation des machines. Les consommables de bureau rentrent également dans cette catégorie. 22
  23. 23. L.CONCLUSIONCe stage m’était de plus grand utilité, c’était un stage dont j’acquis plusieurs connaissances dans ledomaine de confection. il m’a permit de mettre mes connaissances théoriques à l’épreuve pratique afin defaire une comparaison entre les deux, m’a permis aussi de m’initier au monde de travaille, vivre saexpérience et m’engager de ses loisAu fil de la période de stage j’ai pu découvrir la culture de cet organisme, une culture pleine d’ambition,j’ai pu aussi découvrir les genres de relation entre les ouvriers les chefs de service et les agents.En résumé le stage est très important, voir nécessaire dans la vie d’un stagiaire, il facilite ca tache aprèsl’obtention du diplôme, il permet également d’entamer le travaille dans des conditions optimales et deréussir à faire le lien entre la pratique et le théorique. 23

×