Analyse du terme grec « Kurios » ou comment les
chrétiens ont divinisé Jésus (paix sur lui)
Collectif al-Hanifiyyah
Créati...
I. Rappels sur la Septante (LXX)
Lorsque la langue grecque a commencé à avoir beaucoup d’influence dans le monde antique, ...
III. Analyse du terme Kurios dans la Septante
1. Le tétragramme YHWH traduit par Kurios
Versets

Original en hébreu

Tradu...
dans le pays desquels j’habite

‫יֹשב ְַא ְצֹו‬
‫ֵּ ב ר‬

παροικῶ ἐν τῇ γῇ αὐτῶν,

-‫ַתֹאמר אל-העבד, מי‬
ִ ֶֶָ ֶ ֶ
‫ו‬
Gen...
Jésus était un
jardinier)

tu ? Elle, pensant que c’était le
jardinier, lui dit : Seigneur, si c’est
toi qui l’as emporté,...
IV. Conséquences de la traduction de la Septante
Nous voyons que dans l’Ancien Testament, il y a une distinction dans le t...
« Quelle est la différence entre “Kurios” et “ho Kurios” ? Ils vous répondront : “Kurios” peut être
attribué Dieu mais aus...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Comment les chrétiens ont divinisé jésus analyse du terme grec kurios

659 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
659
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
116
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment les chrétiens ont divinisé jésus analyse du terme grec kurios

  1. 1. Analyse du terme grec « Kurios » ou comment les chrétiens ont divinisé Jésus (paix sur lui) Collectif al-Hanifiyyah Création : 25/12/2016 Introduction Parmi les grandes différences entre les chrétiens et les musulmans, il y a la divinité de Jésus. Le Coran se veut être un retour aux sources du monothéisme, un retour à la vérité qui a été déformée au fil du temps : « Ô gens du Livre ! Notre Messager (Muhammad) vous est certes venu, vous exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et passant sur bien d'autres choses ! Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus de Dieu ! » (Coran, Sourate 5.15) En effet, le Coran est venu réformer la position chrétienne sur la divinité de Jésus, pour ne pas que le Créateur soit confondu avec la créature : « Ô gens du Livre (Chrétiens), n'exagérez pas dans votre religion, et ne dites de Dieu que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager de Dieu, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Dieu et en Ses messagers. Et ne dites pas “Trois”. Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Dieu n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est à Lui qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Dieu suffit comme protecteur. » (Coran, Sourate 4.171) Mais comment les chrétiens ont fait pour diviniser Jésus ? Il serait fastidieux de répondre à cette question. Le temps et les générations qui nous séparent des premiers chrétiens font que nous ne pouvons pas répondre facilement à cette question. Néanmoins, en analysant la traduction grecque de l’Ancien Testament, on peut trouver des éléments de réponse. Collectif al-Hanifiyyah | Analyse du terme grec « Kurios » ou comment les chrétiens 1 ont divinisé Jésus (paix sur lui)
  2. 2. I. Rappels sur la Septante (LXX) Lorsque la langue grecque a commencé à avoir beaucoup d’influence dans le monde antique, la Torah a été traduite au 3ème s. avant notre ère en langue grecque par plusieurs juifs d’Alexandrie. Par la suite, cette traduction a fait autorité auprès des chrétiens. C’est elle aussi qui est citée principalement par les auteurs du Nouveau Testament, écrit lui aussi en grec, lorsqu’ils font référence à bible hébraïque. Autrement dit, le texte original en hébreu ne fut que très peu utilisé par les premiers chrétiens. Par exemple, les Pères de l’Eglise ne connaissant que très peu l’hébreu, ont souvent suivi le texte grec de la Septante. II. Le terme Kurios En grec, le terme “Kurios” signifie “Seigneur”. C’est ce terme qui a été utilisé dans la Septante pour décrire le Dieu de l’Ancien Testament. Ce même mot a aussi été utilisé pour décrire Jésus dans le Nouveau Testament. Ainsi, les chrétiens concluent que Jésus est Dieu. D’autres, ayant conscience que le terme “Kurios” a été attribué à d’autres personnes en dehors de Dieu, prétendent que seul Jésus a reçu le titre de “ho Kurios” = “Le Seigneur”. Remarque : en grec, il n'y a pas que l'article singulier (nominatif) "ho" = “le” qui est utilisé, il y a aussi "ton” (accusatif), “tou” (génitif) et “to" (datif). Mais nous nous contenterons de ne citer que le "ho". À présent analysons le terme “Kurios” dans la Septante. Collectif al-Hanifiyyah | Analyse du terme grec « Kurios » ou comment les chrétiens 2 ont divinisé Jésus (paix sur lui)
  3. 3. III. Analyse du terme Kurios dans la Septante 1. Le tétragramme YHWH traduit par Kurios Versets Original en hébreu Traduction de la Septante Genèse 11:5 L’Eternel descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes. ‫ל ְאֹת את- ,ְהָה וֵּ ֶד‬ ‫י ו ַיר‬ ֶ ‫ִר‬ καὶ κατέβη κύριος ἰδεῖν τὴν πόλιν καὶ τὸν πύργον, ὃν ᾠκοδόμησαν οἱ υἱοὶ τῶν ἀνθρώπων. Lévitique 7:22 L’Eternel parla à Moïse, et dit […] ‫ה ִיר ְאת-המג ָל, אשר‬ ֶ ֲ ‫ָ ע ו ֶ ַ ִ ְד‬ ‫ָנּו, בֵּי הָא ָם‬ ‫ב ְנ ָ ד‬ ‫אל-מֹשה ,ְהָה ְַ ַבר‬ ֵּ ‫י ו ויד‬ ֶ ֶ ‫ֵּאמֹר‬ ‫ל‬ Καὶ ἐλάλησεν κύριος πρὸς Μωυσῆν λέγων ↳ Le terme utilisé dans la Bible en hébreu est le tétragramme YHWH, nom réservé à Dieu seul, jamais donné à un autre. La Septante le traduit simplement par “kurios”, sans même y ajouter l’article pour signifier qu’on parle “du Seigneur”, et pas d’un seigneur quelconque. 2. Adonaï traduit par Kurios Versets Original en hébreu Exode 5:22 Moïse retourna vers l’Eternel, et dit : Seigneur, pourquoi astu fait du mal à ce peuple ? pourquoi m’as-tu envoyé ? ,‫ַָשב מֹשה אל-ְהָה‬ ‫ֶ ֶ י ו‬ ָ ‫וי‬ ‫ָמה ,אדָֹי :ַיֹאמר‬ ַ ‫ֲ נ ו‬ ָ‫ל‬ ‫ה ֵּעֹתה ָעם הֶה-- ָמה‬ ָ‫ֲר ָ לָ ַז ל‬ ‫ֶה, ש ַחתִי‬ ‫ז ְ לְ ָנ‬ Exode 34:9 Il dit : Seigneur, si j’ai ‫ַיֹאמר אם-ָא מ ָאתי חן‬ ֵּ ִ ‫ו ֶ ִ נ ָ צ‬ trouvé grâce à tes yeux, que le Seigneur ‫ב ֵּיֶיך, אדָֹי, ֵּלך-ָא‬ ‫ְע נ ָ ֲ נ י ֶ ְ נ‬ marche au milieu de nous, car c’est un ‫ְקר ֵּנּו: ִי עם- ,אדָֹי‬ ‫ֲ נ‬ ַ ‫ב ִ ְב כ‬ peuple au cou roide ; pardonne nos ָ ְ‫וָל‬ ‫ר‬ ֵּ ְ iniquités et nos péchés, et prends-nous ‫קשה-עֹ ֶף הּוא, ְס ַחת‬ ‫ל ֲו ֵּנּו ּו ְחטאתנּו ּוְח ְתנּו‬ ָ ‫ַ ע ֹנ ל ַ ָ ֵּ נ ַ ל‬ pour ta possession. Traduction de la Septante ἐπέστρεψεν δὲ Μωυσῆς πρὸς κύριον καὶ εἶπεν Κύριε, διὰ τί ἐκάκωσας τὸν λαὸν τοῦτον; καὶ ἵνα τί ἀπέσταλκάς με; καὶ εἶπεν Εἰ εὕρηκα χάριν ἐνώπιόν σου, συμπορευθήτω ὁ κύριός μου μεθ ἡμῶν· ὁ λαὸς γὰρ σκληροτράχηλός ἐστιν, καὶ ἀφελεῖς σὺ τὰς ἁμαρτίας ἡμῶν καὶ τὰς ἀνομίας ἡμῶν, καὶ ἐσόμεθα σοί. ↳ Le terme utilisé dans la Bible en hébreu est Adonaï, qui signifie “Seigneur” et qui est réservé à Dieu seul ou à d’autres quand le terme “Seigneur” est utilisé au pluriel (ex : anges). La Septante le traduit tantôt par “kurios” et tantôt par “ho kurios”. 3. Adoni traduit par Kurios Versets Original en hébreu Traduction de la Septante Genèse 18:12 Elle rit en elle-même, en ‫ַת ְחק ש ָה, ְק ְבּה‬ ָ‫ו ִצַ ָ ר בִר‬ ἐγέλασεν δὲ Σαρρα ἐν ἑαυτῇ λέγουσα disant : Maintenant que je suis vieille, -‫ֵּאמֹר: ַאח ֵּי ְלֹתי הְתה‬ ָ ‫ֲר ב ִ ָי‬ ‫ ל‬Οὔπω μέν μοι γέγονεν ἕως τοῦ νῦν, ὁ δὲ aurais-je encore des désirs ? Mon κύριός μου πρεσβύτερος. ‫ָקן ַאדִֹי , ִי עדָה‬ ‫ז ֵּ ו נ ל ֶ ְ נ‬ seigneur (Abraham) aussi est vieux. Genèse 24:37 Mon seigneur ‫ֵּאמֹר: ,אדִֹי ַַש ִעִי‬ ‫ֲ נ וי ְ ב ֵּ נ‬ ‫ל‬ (Abraham) m’a fait jurer, en disant : Tu ,‫לֹא-תקח אשה, לבִי‬ ‫ִ ַ ִ ָ ִ ְנ‬ ne prendras pas pour mon fils une ִ ֶ ֲ ‫ַ ְנֲנ‬ ‫ִב‬ femme parmi les filles des Cananéens, ‫מ ְנֹות הכַעִי, אשר ָאנֹכי‬ καὶ ὥρκισέν με ὁ κύριός μου λέγων Οὐ λήμψῃ γυναῖκα τῷ υἱῷ μου ἀπὸ τῶν θυγατέρων τῶν Χαναναίων, ἐν οἷς ἐγὼ Collectif al-Hanifiyyah | Analyse du terme grec « Kurios » ou comment les chrétiens 3 ont divinisé Jésus (paix sur lui)
  4. 4. dans le pays desquels j’habite ‫יֹשב ְַא ְצֹו‬ ‫ֵּ ב ר‬ παροικῶ ἐν τῇ γῇ αὐτῶν, -‫ַתֹאמר אל-העבד, מי‬ ִ ֶֶָ ֶ ֶ ‫ו‬ Genèse 24:65 Elle dit au serviteur : Qui ‫האיש הלֶה ההֹלך בדָּׂש ֶה‬ ‫ַ ָ ז ַ ֵּ ְ ַ ָ ד‬ ִָ est cet homme, qui vient dans les champs ֶ ֶ ָ ֶ ‫ל ְ ר ֵּ ו‬ à notre rencontre ? Et le serviteur ,‫ִק ָאתנּו, ַיֹאמר העבד‬ répondit: C’est mon seigneur (Isaac). ‫ַתקח הצעיף, ;אדִֹי הּוא‬ ‫ֲ נ‬ ִָ ַ ַ ִ‫ו‬ Alors elle prit son voile, et se couvrit. ‫.ַתת ָס‬ ‫וִ ְכ‬ καὶ εἶπεν τῷ παιδί Τίς ἐστιν ὁ ἄνθρωπος ἐκεῖνος ὁ πορευόμενος ἐν τῷ πεδίῳ εἰς συνάντησιν ἡμῖν; εἶπεν δὲ ὁ παῖς Οὗτός ἐστιν ὁ κύριός μου. ἡ δὲ λαβοῦσα τὸ θέριστρον περιεβάλετο. Genèse 44:5 N’avez-vous pas la coupe ‫אדִֹי הלֹוא ֶה, אשר ִשתה‬ ֶ ְ‫ז ֲ ֶ י‬ ֲ ‫ֲ נ‬ dans laquelle boit mon seigneur ;‫בֹו, ְהּוא, ַחש ְַחש בֹו‬ ֵּ ‫נ ֵּ ינ‬ ‫ו‬ (Joseph), et dont il se sert pour deviner ? ‫ה ֵּעֹתם, אשר ֲשיתם‬ ֶ ִ ‫ֲר ֶ ֲ ֶ ע‬ Vous avez mal fait d’agir ainsi. ἵνα τί ἐκλέψατέ μου τὸ κόνδυ τὸ ἀργυροῦν; οὐ τοῦτό ἐστιν, ἐν ᾧ πίνει ὁ κύριός μου; αὐτὸς δὲ οἰωνισμῷ οἰωνίζεται ἐν αὐτῷ. πονηρὰ συντετέλεσθε, ἃ πεποιήκατε. Genèse 44:7 Ils lui répondirent : Pourquoi mon seigneur (Joseph) parlet-il de la sorte ? Dieu préserve tes serviteurs d’avoir commis une telle action ! ‫ַיֹאמרּו א ָיו-- ָמה ְ ַבר‬ ֵּ ‫ו ְ ֵּ ל ל ָ יד‬ ‫כדב ִים האלה; ,אדִֹי‬ ‫ֲ נ‬ ֶ ֵּ ָ ‫ַ ְ ָ ר‬ ,‫ח ִי ָה, לעב ֶיך, מעשֹות‬ ֲ ֵּ ָ ‫ָ ל ל ַ ֲ ָ ד‬ ‫כד ָר הֶה‬ ‫ַ ָב ַ ז‬ ֵּ ‫ו ֶ ְנ ג ְנ ר‬ Nombres 32:25 Les fils de Gad et les fils ,‫ַיֹאמר בֵּי-ָד ּובֵּי ְאּובן‬ ‫אל-מֹשה ֵּאמֹר: עב ֶיך‬ ָ ‫ֲ ָד‬ ‫ֶ ל‬ ֶ de Ruben dirent à Moïse : Tes serviteurs feront ce que mon seigneur ordonne. ‫.מצֶה אדִֹי ַ ֲשּו, ַאשר‬ ֶ ֲ‫כ‬ ‫ְ ַ ּו ֲ נ יע‬ οἱ δὲ εἶπον αὐτῷ Ἵνα τί λαλεῖ ὁ κύριος κατὰ τὰ ῥήματα ταῦτα; μὴ γένοιτο τοῖς παισίν σου ποιῆσαι κατὰ τὸ ῥῆμα τοῦτο. καὶ εἶπαν οἱ υἱοὶ Ρουβην καὶ οἱ υἱοὶ Γαδ πρὸς Μωυσῆν λέγοντες Οἱ παῖδές σου ποιήσουσιν καθὰ ὁ κύριος ἡμῶν ἐντέλλεται· ↳ Le terme dans la Bible en hébreu est “Adoni” qui signifie “mon seigneur” et peut être donné à plusieurs personnes. Par exemple ici, ce terme a été donné à Abraham, Isaac, Joseph et Moïse. Dans ces quatre cas, la Septante a traduit ce terme par “ho Kurios” ce qui signifie “le Seigneur”. 4. Plusieurs personnes dans le Nouveau Testament sont nommées Kurios Personnes Versets Traduction grecque Luc 7:13 Le Seigneur, l’ayant vue, fut ému de compassion pour elle, et lui dit : Ne pleure pas ! Καὶ ἰδὼν αὐτὴν ὁ κύριος ἐσπλαγχνίσθη ἐπ’ αὐτῇ, καὶ εἶπεν αὐτῇ, Μὴ κλαῖε. Matthieu 8:2 Et voici, un lépreux s’étant approché se prosterna devant lui, et dit: Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur. καὶ ἰδού, λεπρὸς ἐλθὼν (N ἐλθὼν → προσελθὼν) προσεκύνει αὐτῷ, λέγων, Κύριε, ἐὰν θέλῃς, δύνασαί με καθαρίσαι. Pilate Matthieu 27:63 et dirent : Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore : Après trois jours je ressusciterai. λέγοντες, Κύριε, ἐμνήσθημεν ὅτι ἐκεῖνος ὁ πλάνος εἶπεν ἔτι ζῶν, Μετὰ τρεῖς ἡμέρας ἐγείρομαι. Philippe Jean 12:21 s’adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance : Seigneur, nous voudrions voir Jésus. οὗτοι οὖν προσῆλθον Φιλίππῳ τῷ ἀπὸ Βηθσαϊδὰ τῆς Γαλιλαίας, καὶ ἠρώτων αὐτὸν λέγοντες, Κύριε, θέλομεν τὸν Ἰησοῦν ἰδεῖν. Jean 20:15 Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches- Λέγει αὐτῇ ὁ (N ὁ Ἰησοῦς → Ἰησοῦς) Ἰησοῦς, Γύναι, τί κλαίεις; Τίνα ζητεῖς; Ἐκείνη, δοκοῦσα Jésus Un jardinier (Marie pensait que Collectif al-Hanifiyyah | Analyse du terme grec « Kurios » ou comment les chrétiens 4 ont divinisé Jésus (paix sur lui)
  5. 5. Jésus était un jardinier) tu ? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit : Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je le prendrai. ὅτι ὁ κηπουρός ἐστιν, λέγει αὐτῷ, Κύριε, εἰ σὺ ἐβάστασας αὐτόν, εἰπέ μοι ποῦ ἔθηκας αὐτόν, κἀγὼ αὐτὸν ἀρῶ. Abraham 1 Pierre 3:6 comme Sara, qui obéissait à Abraham et l’appelait son seigneur. C’est d’elle que vous êtes devenues les filles, en faisant ce qui est bien, sans vous laisser troubler par aucune crainte. ὡς Σάρρα ὑπήκουσεν τῷ Ἀβραάμ, κύριον αὐτὸν καλοῦσα, ἧς ἐγενήθητε τέκνα, ἀγαθοποιοῦσαι καὶ μὴ φοβούμεναι μηδεμίαν πτόησιν. L’un des vieillards cité dans l’Apocalypse Apocalypse 7:14 Je lui dis : Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation ; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau. Καὶ εἶπον (N εἶπον → εἴρηκα) αὐτῷ, Κύριέ μου, σὺ οἶδας. Καὶ εἶπέν μοι, Οὗτοί εἰσιν οἱ ἐρχόμενοι ἐκ τῆς θλίψεως τῆς μεγάλης, καὶ ἔπλυναν τὰς στολὰς αὐτῶν, καὶ ἐλεύκαναν (Β ἐλεύκαναν → ἐλεύκαναν αὐτὰς) (N ἐλεύκαναν →ἐλεύκαναν αὐτὰς) ἐν τῷ αἵματι τοῦ ἀρνίου. Nous voyons que plusieurs personnes sont nommées “Kurios” même dans le Nouveau Testament. ll semble aussi que seul Jésus soit nommé “ho Kurios”, par exemple en Luc 7.13. ↳ Toutefois, nous avons vu que dans la Septante, Dieu lui-même se fait appelé “Kurios” sans l’article, et que des hommes tels qu’Abraham se font appeler “ho Kurios”, donc avec l’article. Collectif al-Hanifiyyah | Analyse du terme grec « Kurios » ou comment les chrétiens 5 ont divinisé Jésus (paix sur lui)
  6. 6. IV. Conséquences de la traduction de la Septante Nous voyons que dans l’Ancien Testament, il y a une distinction dans le texte hébraïque : YHWH Adonaï Adoni ⇒ ⇒ ⇒ réservé à Dieu seul réservé à Dieu seul ou à plusieurs seigneurs utilisé pour plusieurs hommes Cette séparation, nécessaire pour un peuple juif monothéiste, visible pour n’importe quel lecteur de l’hébreu, n’existe plus au sein de la Septante. Ces trois mots sont tous traduits par “Kurios” ou par “ho Kurios”. Ceci constitue une déformation qui nous conduit à banaliser le nom de Dieu. Pourquoi fallait-il que Dieu ait certains noms que les hommes n’auraient pas ? Hélas, dans la Septante, aucun nom n’est donné à Dieu, sans qu’il ne soit aussi donné à l’homme. Notons que les grecques n’avaient aucun intérêt à faire une distinction entre le vrai Dieu et les autres faux dieux, puisqu’ils étaient majoritairement polythéistes. Ainsi, les juifs qui avaient traduit la Septante n’étaient pas touchés par cette confusion car ils avaient avec eux le texte original. Mais dès lors qu’on se suffit au texte grec de la Septante, toute confusion devient possible. Pour illustrer les problèmes posés par la traduction de la Septante, prenons deux exemples où le mot “Kurios” est utilisé dans le même verset, une fois pour Dieu, et une fois pour quelqu’un d’autre. Exemple n°1 autour de l’imprécision des termes : L’Eternel (YHWH) & Abraham (Adoni) κύριος δὲ εὐλόγησεν τὸν κύριόν μου σφόδρα, καὶ ὑψώθη· καὶ ἔδωκεν αὐτῷ πρόβατα καὶ μόσχους, ἀργύριον καὶ χρυσίον, παῖδας καὶ παιδίσκας, καμήλους καὶ ὄνους. Genèse 24:35 L’Eternel a comblé de bénédictions mon seigneur, qui est devenu puissant. Il lui a donné des brebis et des bœufs, de l’argent et de l’or, des serviteurs et des servantes, des chameaux et des ânes. Ainsi, avec le texte grec de la Septante, on ne sait pas lequel des “Kurios” est Dieu, et lequel est un simple homme. Exemple n°2 autour de la confusion des termes : L’Eternel (YHWY) ou Moïse (Adoni) ? οἱ δὲ παῖδές σου παρελεύσονται πάντες ἐνωπλισμένοι καὶ ἐκτεταγμένοι ἔναντι κυρίου εἰς τὸν πόλεμον, ὃν τρόπον ὁ κύριος λέγει. Nombres 32:27 et tes serviteurs, tous armés pour la guerre, iront combattre devant l’Eternel, comme dit mon seigneur. Ici YHWH a été traduit par Kurios, alors qu’Adoni a été traduit par “ho Kurios”. Si vous demandez à certains chrétiens : Collectif al-Hanifiyyah | Analyse du terme grec « Kurios » ou comment les chrétiens 6 ont divinisé Jésus (paix sur lui)
  7. 7. « Quelle est la différence entre “Kurios” et “ho Kurios” ? Ils vous répondront : “Kurios” peut être attribué Dieu mais aussi à des hommes tels que Philippe ou Pilate, tandis que “ho Kurios” est seulement appliqué à Jésus ou à Dieu. » Notre réponse : Reconnaissez alors que selon votre logique, Moïse devrait être Dieu, plus encore que l’Eternel !!! V. Conclusion La Septante est la traduction de l’Ancien Testament en grec. Le Nouveau Testament est aussi écrit en grec, il est donc normal que les auteurs du Nouveau Testament, ainsi que les premiers chrétiens, se soient basés sur le texte de la Septante, et non sur le texte hébraïque. Cependant, le véritable texte de l’Ancien Testament est l’original, celui écrit en hébreu, dans lequel les noms YHWH et Adonaï lui sont réservés, et celui d’Adoni donné à l’homme. Ce n’est pas une traduction qui traduit ces trois mots par “Kurios”. Les chrétiens auraient donc dû revenir au texte d’origine, mais à la place ils se sont fait influencer par la langue grecque. En outre, le fait que Jésus soit appelé “Kurios” ou encore “Ho Kurios” ne prouve absolument pas qu’il soit Dieu. Ceci explique en partie pourquoi les chrétiens ont divinisé Jésus. Allâhou A’lam - Et Dieu Sait Mieux ce qu’il en est ! Tous les bienfaits proviennent de Dieu, seules les erreurs nous incombent ! Collectif al-Hanifiyyah | Analyse du terme grec « Kurios » ou comment les chrétiens 7 ont divinisé Jésus (paix sur lui)

×