SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  21
Convulsions chez le nourrisson et
          chez l’enfant
          module UMCT 6ème année



                            Dr : D . BOUMENDIL
             réanimation pédiatrique CHU ORAN
                                     Octobre 2012
Introduction et définitions
- Convulsions sont des affections fréquentes en
  pédiatrie
- Les plus courante sont les convulsions
  hyperthermiques qui concernent de 2-7% des
  enfants de moins de 05ans
- Il faut distinguer les convulsions fébriles, les
  convulsions sans fièvre et l’épilepsie.
Introduction et définitions
- Convulsions et crises d’épilepsie
  sont deux termes qui traduisent
  un même phénomène: une
  décharge hyper-synchrone et prolongée de
  larges populations de neurones se propageant
  au sein du cortex.
- Épilepsie : maladie caractérisée par la
  répétition des crises d’épilepsie
Introduction et définitions
- L’état de mal épileptique se définit comme une
  crise convulsive durant plus de 30 minutes ou
  la survenue de plusieurs crises convulsives sans
  retour à un état de conscience normale
  intercritique.
- sur le plan pratique : on parle d'EME dès la
  constatation de trois crises successives sans
  reprise de conscience ou lorsqu'une activité
  convulsive continue se prolonge au delà de 5 à
  10 minutes.
Introduction et définitions
- L’enjeu majeur est de ne pas méconnaitre une
 cause potentiellement traitable (méningite
 bactérienne, encéphalite herpétique, lésions
 traumatiques, intoxication ou tumeur
 cérébrale)
diagnostic
 Diagnostic clinique : on distingue
- les crises généralisées: convulsive : tonic- cloniques,
  atoniques, hypertoniques, ou non convulsive:
  absences.
- Les crises partielles: convulsives: hémicorporelles,
  bucco-faciales, cloniques unilatérales,
                         non convulsives état
  confusionnel, crises végétatives (vomissements,
  troubles vasomoteurs……)
traductions cliniques: très différentes, selon la région du
cortex qui est touchée


                                                                             ul sifs
                                                                         o nv
                                                                 no nc
                                                          a ux
                                                 an orm
                                         en ts
                                 uv em
                          s mo
                   é de
           im in
     El
Diagnostic
Diagnostic différentiel
 Trémulations;                 sursaut de sommeil;
 Frissons (pyélonéphrite);     crise de tétanie ;
 spasmes du sanglot;           Dystonies;
 malaise de RGO;
 Syncope (hypertonie vagale, anoxiques, reflexe,
  cardiaque….) ;
 Myoclonies d’endormissement du nourrisson, myoclonies
  bénignes du nourrisson.
 Intoxications médicamenteuses (dystonies des
  neuroleptiques par exemple)
diagnostic
  Noter l’heure précise du début de la crise, les
   prodromes.
  Rechercher des antécédents de convulsions,
   d’épilepsie, de troubles neurologiques et/ou du
   développement antérieurs, chez l’enfant et dans
   sa famille.
diagnostic
 Rechercher des signes de gravité:
- Syndrome méningée: fontanelle bombée tendue,
  vomissements, céphalées, signe de kernig, signe de
  brudzinski.
- Signe d’HTIC: fontanelle bombée tendue, regard en
  cocher de soleil, trouble de conscience , coma, paralysie
  du III, HTA, bradycardie, apnées, accès d’hypertonies.
- Signes de choc: temps de recoloration cutané>3s,
  tachycardie, hypotension artérielle, extrémités froides,
  pâleur, marbrures, purpura
- Hypoxie et détresse respiratoire
La prise en charge pratique
Conduite à tenir devant une crise convulsive (fig1)
Temps zéro: arrivée du patient
 Anamnèse succincte
    - Antécédents de crises convulsives
    - Antécédents d'épilepsie ( facteurs déclenchant ? )
    - Retard psychomoteur.
    - Traitement antérieur.
    - Traumatisme crânien récent, infection, toxique, fièvre...
    - Maladie chronique.
 Nature de la crise convulsive
    - Circonstance de survenue,
    - Durée de la crise,
    - Type de crise (généralisée ou localisée),
• Traitement symptomatique
Positionnement du patient
 PLS (suspicion de traumatisme, l’axe tête- cou-tronc
  doit être maintenu en rectitude + un collier cervical
  rigide ) .
Surveillance des paramètres vitaux
 fréquence cardiaque et respiratoire,
 pression artérielle
 saturation en oxygène est mis en place
 Température
Réanimation respiratoire :
 Libération des voies aériennes supérieures (VAS)
 Oxygénation avec sonde naso-pharyngée.
Faire un dextro:
  Si hypoglycémie: 2mL/kg d'une solution 30% (0,5 à 1
  g/kg) par voie IV. Ou par sonde gastrique en absence
  de voie veineuse
Prendre la température
  Le traitement de l’hyperthermie (T°≥ 38,5°c) :
  paracétamol 60 mg/Kg/j + les mesures physiques
Mettre une voie veineuse périphérique,
Pression artérielle : PAM ≥ 50mmHg .
 hypotension ou signes de choc : un remplissage
  vasculaire 20ml/kg en 20 min du SSI à répéter si
  l’hémodynamique est toujours instable. Le recours
  aux amines pressives (type noradrénaline ou
  dopamine)
 si PA > 04 DS : une encéphalopathie hypertensive
  :anti hypertenseur type Loxen : en SAP
• Traitement des convulsions
  Diazépam (valium ®) IR:0,5mg/Kg (renouveler 1 fois à
    10min si nécessaire)
  Si persistance = EME
 - diazépam (Valium®) 0,5mg/Kg en IV + phénobarbital
    (gardénal) 20mg/Kg en 20min (ou Phénytoine IV 15-
    20 mg/Kg en 20 min ou prodilantin même dose mais
    en 10minutes (non disponible en Algérie)
 - Nourrisson de moins de 06mois vitamine B6
    pyridoxine 50 à 100 mg en IVL
• Traitement des convulsions
  Si persistance = EMER anesthésie générale avec une
  intubation et une ventilation artificielle
  midazolam (hypnovel®) 0,2mg/Kg suivie d’une
  perfusion continue de 0,1-0,3mg/Kg/min SAP
                            OU
  penthotal 3-5 mg/Kg suivie d’une perfusion de 1à10
  mg/Kg/h.
• particularités thérapeutiques
 Traiter les troubles métaboliques :
 - Hypocalcémie < 1,7mmol/l : gluconate de calcium
    10% : 0,5 ml/kg IVL en surveillant le scope
 - Hyponatrémie : la survenue de crises comitiales
    constitue l’une des seules indications de correction
    en urgence. Une perfusion de sérum salé à 3 % (2 à
    6 ml/kg par heure) , la correction de l’hyponatrémie
    sera poursuivie progressivement selon les règles
    habituelles et la natrémie sera dosée plusieurs fois
    par jour
Figure 1. Algorithme de prise en charge d'un état de mal épileptique chez l'enfant
Complications - évolution

 État de mal convulsif
 Inhalation
 Anoxie
 Récidive ≈ 30% dans les 02 ans pour les convulsions
  fébriles;
  Le risque est plus important si:
- Age de début est précoce (<1an)
- ANTCDT de convulsion au cours d’une fièvre peu
  élevée et brève

Contenu connexe

Tendances

Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaDermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonairehind henzazi
 
Infection urinaire ext
Infection urinaire extInfection urinaire ext
Infection urinaire extkillua zoldyck
 
Pleuresie purulente
Pleuresie purulentePleuresie purulente
Pleuresie purulentebelaibzino
 
Encephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatiqueEncephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatiqueClaude EUGENE
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieManal Rouidi
 
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Cours orl 2ème année. powet pointe
Cours orl  2ème  année. powet pointeCours orl  2ème  année. powet pointe
Cours orl 2ème année. powet pointeSANOU OURY
 
La poliomyelite aigue
La poliomyelite aigueLa poliomyelite aigue
La poliomyelite aiguebelaibzino
 
Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM FoundationLe Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM FoundationThe CRUDEM Foundation
 
Exercice radio thorax
Exercice radio thorax Exercice radio thorax
Exercice radio thorax Sandro Zorzi
 
Pancréatite aigue
Pancréatite aiguePancréatite aigue
Pancréatite aigueLina
 
Interprétation de l'hémogramme
Interprétation de l'hémogrammeInterprétation de l'hémogramme
Interprétation de l'hémogrammeDr Riyadh Essefi
 

Tendances (20)

Diarrhée aigue topo
Diarrhée aigue topoDiarrhée aigue topo
Diarrhée aigue topo
 
Coma
ComaComa
Coma
 
Anémié cat
Anémié catAnémié cat
Anémié cat
 
Le kyste hydatique du poumon
Le kyste hydatique du poumonLe kyste hydatique du poumon
Le kyste hydatique du poumon
 
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaDermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
 
Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaire
 
Coeur pulmonaire chronique
Coeur pulmonaire chroniqueCoeur pulmonaire chronique
Coeur pulmonaire chronique
 
Infection urinaire ext
Infection urinaire extInfection urinaire ext
Infection urinaire ext
 
Pleuresie purulente
Pleuresie purulentePleuresie purulente
Pleuresie purulente
 
Encephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatiqueEncephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatique
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
 
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
 
Cours orl 2ème année. powet pointe
Cours orl  2ème  année. powet pointeCours orl  2ème  année. powet pointe
Cours orl 2ème année. powet pointe
 
Les anémies
Les  anémiesLes  anémies
Les anémies
 
La poliomyelite aigue
La poliomyelite aigueLa poliomyelite aigue
La poliomyelite aigue
 
Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM FoundationLe Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
 
Ponction pleurale
Ponction pleurale  Ponction pleurale
Ponction pleurale
 
Exercice radio thorax
Exercice radio thorax Exercice radio thorax
Exercice radio thorax
 
Pancréatite aigue
Pancréatite aiguePancréatite aigue
Pancréatite aigue
 
Interprétation de l'hémogramme
Interprétation de l'hémogrammeInterprétation de l'hémogramme
Interprétation de l'hémogramme
 

En vedette

Convulsions
ConvulsionsConvulsions
Convulsionsesf3
 
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadershipLe réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadershipCOLUFRAS
 
Communiqué de Presse - Salon Infirmier - Octobre 2007
Communiqué de Presse - Salon Infirmier - Octobre 2007Communiqué de Presse - Salon Infirmier - Octobre 2007
Communiqué de Presse - Salon Infirmier - Octobre 2007pbcom1998
 
Diaporama l'entretien infirmier
Diaporama l'entretien infirmierDiaporama l'entretien infirmier
Diaporama l'entretien infirmiericsday
 
Accidents exposant au sang 2014
Accidents exposant au sang 2014Accidents exposant au sang 2014
Accidents exposant au sang 2014Ninou Haiko
 
2012 06-26 - Formation dossier infirmier
2012 06-26 - Formation dossier infirmier2012 06-26 - Formation dossier infirmier
2012 06-26 - Formation dossier infirmierLion Maurice
 
Dg et évaluation de la nutrition l de mestier
Dg et évaluation de la nutrition l de mestierDg et évaluation de la nutrition l de mestier
Dg et évaluation de la nutrition l de mestiervdimartino
 
How to Make Fromage (in French)
How to Make Fromage (in French)How to Make Fromage (in French)
How to Make Fromage (in French)kalinyu
 
Plan dexperience
Plan dexperiencePlan dexperience
Plan dexperienceNihal Bén
 
Conférence une bonne alimentation pour rester en forme
Conférence une bonne alimentation pour rester en formeConférence une bonne alimentation pour rester en forme
Conférence une bonne alimentation pour rester en formeMDnutrition
 
PFE_Presentation
PFE_PresentationPFE_Presentation
PFE_PresentationBrahim Sana
 
Support Formation PPT Réseau Formateurs Internes
Support Formation PPT Réseau Formateurs InternesSupport Formation PPT Réseau Formateurs Internes
Support Formation PPT Réseau Formateurs InternesArnaud Liegeois
 
Introduction à l’analyse de cycle de vie par Anne Ventura, Chaire génie civil...
Introduction à l’analyse de cycle de vie par Anne Ventura, Chaire génie civil...Introduction à l’analyse de cycle de vie par Anne Ventura, Chaire génie civil...
Introduction à l’analyse de cycle de vie par Anne Ventura, Chaire génie civil...Novabuild
 
Le Lait et Les Produits Laitiers, à consommer les yeux fermés
Le Lait et Les Produits Laitiers, à consommer les yeux fermésLe Lait et Les Produits Laitiers, à consommer les yeux fermés
Le Lait et Les Produits Laitiers, à consommer les yeux fermésMilk U Good
 
Cours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiquesCours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiquesbouchra elabbadi
 
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développement
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de DéveloppementOptimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développement
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développementfranckallou
 
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)Mohammed TAMALI
 

En vedette (20)

Convulsions
ConvulsionsConvulsions
Convulsions
 
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadershipLe réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
 
Communiqué de Presse - Salon Infirmier - Octobre 2007
Communiqué de Presse - Salon Infirmier - Octobre 2007Communiqué de Presse - Salon Infirmier - Octobre 2007
Communiqué de Presse - Salon Infirmier - Octobre 2007
 
Diaporama l'entretien infirmier
Diaporama l'entretien infirmierDiaporama l'entretien infirmier
Diaporama l'entretien infirmier
 
Accidents exposant au sang 2014
Accidents exposant au sang 2014Accidents exposant au sang 2014
Accidents exposant au sang 2014
 
2012 06-26 - Formation dossier infirmier
2012 06-26 - Formation dossier infirmier2012 06-26 - Formation dossier infirmier
2012 06-26 - Formation dossier infirmier
 
Dg et évaluation de la nutrition l de mestier
Dg et évaluation de la nutrition l de mestierDg et évaluation de la nutrition l de mestier
Dg et évaluation de la nutrition l de mestier
 
How to Make Fromage (in French)
How to Make Fromage (in French)How to Make Fromage (in French)
How to Make Fromage (in French)
 
Plan dexperience
Plan dexperiencePlan dexperience
Plan dexperience
 
Conférence une bonne alimentation pour rester en forme
Conférence une bonne alimentation pour rester en formeConférence une bonne alimentation pour rester en forme
Conférence une bonne alimentation pour rester en forme
 
PFE_Presentation
PFE_PresentationPFE_Presentation
PFE_Presentation
 
Support Formation PPT Réseau Formateurs Internes
Support Formation PPT Réseau Formateurs InternesSupport Formation PPT Réseau Formateurs Internes
Support Formation PPT Réseau Formateurs Internes
 
Introduction à l’analyse de cycle de vie par Anne Ventura, Chaire génie civil...
Introduction à l’analyse de cycle de vie par Anne Ventura, Chaire génie civil...Introduction à l’analyse de cycle de vie par Anne Ventura, Chaire génie civil...
Introduction à l’analyse de cycle de vie par Anne Ventura, Chaire génie civil...
 
Le Lait et Les Produits Laitiers, à consommer les yeux fermés
Le Lait et Les Produits Laitiers, à consommer les yeux fermésLe Lait et Les Produits Laitiers, à consommer les yeux fermés
Le Lait et Les Produits Laitiers, à consommer les yeux fermés
 
Cours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiquesCours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiques
 
Les Aliments
Les AlimentsLes Aliments
Les Aliments
 
Anak Aide Aux Enfants d'Indonésie - Communiqué de Presse FR
Anak Aide Aux Enfants d'Indonésie - Communiqué de Presse FRAnak Aide Aux Enfants d'Indonésie - Communiqué de Presse FR
Anak Aide Aux Enfants d'Indonésie - Communiqué de Presse FR
 
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développement
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de DéveloppementOptimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développement
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développement
 
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)
 
Un Enfant
Un  EnfantUn  Enfant
Un Enfant
 

Similaire à Convulsion umct 2012

Les malaises chez le nourrisson.pdf
Les malaises chez le nourrisson.pdfLes malaises chez le nourrisson.pdf
Les malaises chez le nourrisson.pdfChourouk Benmebarek
 
mon rapport de stage pdf
mon rapport de stage pdfmon rapport de stage pdf
mon rapport de stage pdfDalida Badaoui
 
Cours Interne EME 2023.pptx
Cours Interne EME 2023.pptxCours Interne EME 2023.pptx
Cours Interne EME 2023.pptxssuser7b9834
 
Item 190 convulsions chez le nourrisson et chez l’enfant
Item 190 convulsions chez le nourrisson et chez l’enfantItem 190 convulsions chez le nourrisson et chez l’enfant
Item 190 convulsions chez le nourrisson et chez l’enfantQassifiMarouane
 
Poly dcem2-pediatrie1-t2-2016
Poly   dcem2-pediatrie1-t2-2016Poly   dcem2-pediatrie1-t2-2016
Poly dcem2-pediatrie1-t2-2016hajoura1971
 
Algies cranio faciale
Algies cranio facialeAlgies cranio faciale
Algies cranio facialeAssima Med
 
Urgences Neuro 1..pptx
Urgences Neuro 1..pptxUrgences Neuro 1..pptx
Urgences Neuro 1..pptxSouleymane5
 
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adultePrise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulteArnaud Depil-Duval
 
Les pertes de connaissance
Les pertes de connaissanceLes pertes de connaissance
Les pertes de connaissanceAbryda Aity
 
Crise convulsive aux urgences
Crise convulsive aux urgencesCrise convulsive aux urgences
Crise convulsive aux urgencesAbryda Aity
 
Méningites bactériennes aiguës de l'adulte
Méningites bactériennes aiguës de l'adulteMéningites bactériennes aiguës de l'adulte
Méningites bactériennes aiguës de l'adulteBelhassen Hassen
 

Similaire à Convulsion umct 2012 (20)

Les malaises chez le nourrisson.pdf
Les malaises chez le nourrisson.pdfLes malaises chez le nourrisson.pdf
Les malaises chez le nourrisson.pdf
 
mon rapport de stage pdf
mon rapport de stage pdfmon rapport de stage pdf
mon rapport de stage pdf
 
Convulsion.pptx
Convulsion.pptxConvulsion.pptx
Convulsion.pptx
 
Cours Interne EME 2023.pptx
Cours Interne EME 2023.pptxCours Interne EME 2023.pptx
Cours Interne EME 2023.pptx
 
Item 190 convulsions chez le nourrisson et chez l’enfant
Item 190 convulsions chez le nourrisson et chez l’enfantItem 190 convulsions chez le nourrisson et chez l’enfant
Item 190 convulsions chez le nourrisson et chez l’enfant
 
Rapport de stage emc
Rapport de stage emcRapport de stage emc
Rapport de stage emc
 
Poly dcem2-pediatrie1-t2-2016
Poly   dcem2-pediatrie1-t2-2016Poly   dcem2-pediatrie1-t2-2016
Poly dcem2-pediatrie1-t2-2016
 
Céphalées Aigues
Céphalées AiguesCéphalées Aigues
Céphalées Aigues
 
Epilepsie 1
Epilepsie 1Epilepsie 1
Epilepsie 1
 
Algies cranio faciale
Algies cranio facialeAlgies cranio faciale
Algies cranio faciale
 
Urgences Neuro 1..pptx
Urgences Neuro 1..pptxUrgences Neuro 1..pptx
Urgences Neuro 1..pptx
 
Carnet d'épilepsie
Carnet d'épilepsieCarnet d'épilepsie
Carnet d'épilepsie
 
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adultePrise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
 
Les pertes de connaissance
Les pertes de connaissanceLes pertes de connaissance
Les pertes de connaissance
 
Crise convulsive aux urgences
Crise convulsive aux urgencesCrise convulsive aux urgences
Crise convulsive aux urgences
 
La sclerose en plaques
La sclerose en plaquesLa sclerose en plaques
La sclerose en plaques
 
Jnlf 2018 CAT devant une hypersomnolence
Jnlf 2018 CAT devant une hypersomnolenceJnlf 2018 CAT devant une hypersomnolence
Jnlf 2018 CAT devant une hypersomnolence
 
Méningites bactériennes aiguës de l'adulte
Méningites bactériennes aiguës de l'adulteMéningites bactériennes aiguës de l'adulte
Méningites bactériennes aiguës de l'adulte
 
SEP.pptx
SEP.pptxSEP.pptx
SEP.pptx
 
Coma
ComaComa
Coma
 

Plus de killua zoldyck

Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©nauxkillua zoldyck
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013killua zoldyck
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)killua zoldyck
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairkillua zoldyck
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculairekillua zoldyck
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelkillua zoldyck
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]killua zoldyck
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2killua zoldyck
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgenceskillua zoldyck
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternetkillua zoldyck
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologiekillua zoldyck
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinairekillua zoldyck
 

Plus de killua zoldyck (20)

071 hausfater
071 hausfater071 hausfater
071 hausfater
 
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
 
Icteres
IcteresIcteres
Icteres
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculair
 
Les cataractes
Les cataractesLes cataractes
Les cataractes
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculaire
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
 
Les glaucomes
Les glaucomesLes glaucomes
Les glaucomes
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]
 
Pancréatite aiguë
Pancréatite aiguëPancréatite aiguë
Pancréatite aiguë
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgences
 
Orl
OrlOrl
Orl
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternet
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologie
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
 

Convulsion umct 2012

  • 1. Convulsions chez le nourrisson et chez l’enfant module UMCT 6ème année Dr : D . BOUMENDIL réanimation pédiatrique CHU ORAN Octobre 2012
  • 2. Introduction et définitions - Convulsions sont des affections fréquentes en pédiatrie - Les plus courante sont les convulsions hyperthermiques qui concernent de 2-7% des enfants de moins de 05ans - Il faut distinguer les convulsions fébriles, les convulsions sans fièvre et l’épilepsie.
  • 3. Introduction et définitions - Convulsions et crises d’épilepsie sont deux termes qui traduisent un même phénomène: une décharge hyper-synchrone et prolongée de larges populations de neurones se propageant au sein du cortex. - Épilepsie : maladie caractérisée par la répétition des crises d’épilepsie
  • 4. Introduction et définitions - L’état de mal épileptique se définit comme une crise convulsive durant plus de 30 minutes ou la survenue de plusieurs crises convulsives sans retour à un état de conscience normale intercritique. - sur le plan pratique : on parle d'EME dès la constatation de trois crises successives sans reprise de conscience ou lorsqu'une activité convulsive continue se prolonge au delà de 5 à 10 minutes.
  • 5. Introduction et définitions - L’enjeu majeur est de ne pas méconnaitre une cause potentiellement traitable (méningite bactérienne, encéphalite herpétique, lésions traumatiques, intoxication ou tumeur cérébrale)
  • 6. diagnostic  Diagnostic clinique : on distingue - les crises généralisées: convulsive : tonic- cloniques, atoniques, hypertoniques, ou non convulsive: absences. - Les crises partielles: convulsives: hémicorporelles, bucco-faciales, cloniques unilatérales, non convulsives état confusionnel, crises végétatives (vomissements, troubles vasomoteurs……)
  • 7. traductions cliniques: très différentes, selon la région du cortex qui est touchée ul sifs o nv no nc a ux an orm en ts uv em s mo é de im in  El
  • 8. Diagnostic Diagnostic différentiel  Trémulations;  sursaut de sommeil;  Frissons (pyélonéphrite);  crise de tétanie ;  spasmes du sanglot;  Dystonies;  malaise de RGO;  Syncope (hypertonie vagale, anoxiques, reflexe, cardiaque….) ;  Myoclonies d’endormissement du nourrisson, myoclonies bénignes du nourrisson.  Intoxications médicamenteuses (dystonies des neuroleptiques par exemple)
  • 9. diagnostic  Noter l’heure précise du début de la crise, les prodromes.  Rechercher des antécédents de convulsions, d’épilepsie, de troubles neurologiques et/ou du développement antérieurs, chez l’enfant et dans sa famille.
  • 10. diagnostic  Rechercher des signes de gravité: - Syndrome méningée: fontanelle bombée tendue, vomissements, céphalées, signe de kernig, signe de brudzinski. - Signe d’HTIC: fontanelle bombée tendue, regard en cocher de soleil, trouble de conscience , coma, paralysie du III, HTA, bradycardie, apnées, accès d’hypertonies. - Signes de choc: temps de recoloration cutané>3s, tachycardie, hypotension artérielle, extrémités froides, pâleur, marbrures, purpura - Hypoxie et détresse respiratoire
  • 11. La prise en charge pratique
  • 12. Conduite à tenir devant une crise convulsive (fig1)
  • 13. Temps zéro: arrivée du patient  Anamnèse succincte - Antécédents de crises convulsives - Antécédents d'épilepsie ( facteurs déclenchant ? ) - Retard psychomoteur. - Traitement antérieur. - Traumatisme crânien récent, infection, toxique, fièvre... - Maladie chronique.  Nature de la crise convulsive - Circonstance de survenue, - Durée de la crise, - Type de crise (généralisée ou localisée),
  • 14. • Traitement symptomatique Positionnement du patient  PLS (suspicion de traumatisme, l’axe tête- cou-tronc doit être maintenu en rectitude + un collier cervical rigide ) . Surveillance des paramètres vitaux  fréquence cardiaque et respiratoire,  pression artérielle  saturation en oxygène est mis en place  Température
  • 15. Réanimation respiratoire :  Libération des voies aériennes supérieures (VAS)  Oxygénation avec sonde naso-pharyngée. Faire un dextro: Si hypoglycémie: 2mL/kg d'une solution 30% (0,5 à 1 g/kg) par voie IV. Ou par sonde gastrique en absence de voie veineuse Prendre la température Le traitement de l’hyperthermie (T°≥ 38,5°c) : paracétamol 60 mg/Kg/j + les mesures physiques
  • 16. Mettre une voie veineuse périphérique, Pression artérielle : PAM ≥ 50mmHg .  hypotension ou signes de choc : un remplissage vasculaire 20ml/kg en 20 min du SSI à répéter si l’hémodynamique est toujours instable. Le recours aux amines pressives (type noradrénaline ou dopamine)  si PA > 04 DS : une encéphalopathie hypertensive :anti hypertenseur type Loxen : en SAP
  • 17. • Traitement des convulsions  Diazépam (valium ®) IR:0,5mg/Kg (renouveler 1 fois à 10min si nécessaire)  Si persistance = EME - diazépam (Valium®) 0,5mg/Kg en IV + phénobarbital (gardénal) 20mg/Kg en 20min (ou Phénytoine IV 15- 20 mg/Kg en 20 min ou prodilantin même dose mais en 10minutes (non disponible en Algérie) - Nourrisson de moins de 06mois vitamine B6 pyridoxine 50 à 100 mg en IVL
  • 18. • Traitement des convulsions  Si persistance = EMER anesthésie générale avec une intubation et une ventilation artificielle midazolam (hypnovel®) 0,2mg/Kg suivie d’une perfusion continue de 0,1-0,3mg/Kg/min SAP OU penthotal 3-5 mg/Kg suivie d’une perfusion de 1à10 mg/Kg/h.
  • 19. • particularités thérapeutiques Traiter les troubles métaboliques : - Hypocalcémie < 1,7mmol/l : gluconate de calcium 10% : 0,5 ml/kg IVL en surveillant le scope - Hyponatrémie : la survenue de crises comitiales constitue l’une des seules indications de correction en urgence. Une perfusion de sérum salé à 3 % (2 à 6 ml/kg par heure) , la correction de l’hyponatrémie sera poursuivie progressivement selon les règles habituelles et la natrémie sera dosée plusieurs fois par jour
  • 20. Figure 1. Algorithme de prise en charge d'un état de mal épileptique chez l'enfant
  • 21. Complications - évolution  État de mal convulsif  Inhalation  Anoxie  Récidive ≈ 30% dans les 02 ans pour les convulsions fébriles; Le risque est plus important si: - Age de début est précoce (<1an) - ANTCDT de convulsion au cours d’une fièvre peu élevée et brève