SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  33
EN RHUMATOLOGIE
INTERPRETATION D’UNE RADIOGRAPHIE
RADIOGRAPHIE STANDARDS
• Les radiographies standards restent la clé de
tout examen d’imagerie et sont toujours
réalisées en première intention.
• On décrira les lésions radiographiques
articulaires, osseuses et rachidiennes selon leur
nature et les données d’orientation
clinicobiologiques.
EN FAVEUR D’UNE LÉSION MALIGNE
Articulaire :
Localisation articulaire exceptionnelle:
synovialosarcome et plus rarement métastase
articulaire.
L’aspect est proche de l’atteinte septique et/ou des
tumeurs osseuses.
EN FAVEUR D’UNE LÉSION MALIGNE
 Osseuse:
Tumeurs primitives +freq : enfant et adulte jeune.
• lésions uniques lytiques.
• Diaphysométaphysaire .
• Envahissant les parties molles +rupture corticale +/- réaction
périostée.
• Distinction difficile avec une Tr bénigne sur cliché standard.
• Une ou +ieurs lésions lytiques à limites floues chez l’adulte ⇒
métastase ou myélome en particulier en cas de lacunes multiples à
l’emporte-pièce (crane, diaphyses des os longs).
• On peut avoir des lésions condensantes à contours flous, localisées
ou diffuses.
Myélome multiple : lacunes à l'emporte-pièce de différentes taille
Métastases osseuses : juxtaposition anarchique de zones de lyse et de zones
de condensation sur le bassin et les fémurs, d'origine mammaire
EN FAVEUR D’UNE LÉSION MALIGNE
 Rachidienne:
• Une fracture vertébrale asymétrique
• Topographie dorsale haute de la fracture
• Aspect de vertèbre «borgne » par lyse pédiculaire sur cliché de F
• Atteinte lytique des plateaux vertébraux ou des murs ant et post
• Des lésions de l’arc postérieur
• L’aspect de vertèbre condensée « ivoire » peut révéler une
métastase, un lymphome , mais aussi une spondylite infectieuse
ou une maladie de Paget
Myélome multiple : Cette vertèbre borgne ressemble à celles que réalisent
certaines métastases.
Métastases osseuses : De gauche à droite : condensation peu étendue, à bords
nets de la diaphyse humérale, vertèbre d'ivoire L1, condensation diffuse du
rachis lombaire d'origine néoplasique prostatique.
EN FAVEUR D’UNE LÉSION SEPTIQUE
Articulaire périphérique:
• Les signes osseux sont absents au début.
• Tuméfaction des parties molles adjacentes.
• puis une déminéralisation épiphysaire
• pincement globale de l’interligne articulaire
• érosions marginales et centrales mal définies
• ostéolyse des épiphyses
• et enfin, ankylose fibreuse ou osseuse séquellaire
Arthrite septique du poignet.
Arthrite septique du poignet.
EN FAVEUR D’UNE LÉSION SEPTIQUE
Osseuse:
les signes d’ostéomyélite aigue sont tardifs:
• Ostéolyse métaphysaire ou diaphysaire mal limitée cernée
d’une zone de condensation.
• apposition périostées .
Dans l’ostéomyélite subaigüe:
• lacune ovalaire avec ostéosclérose périphérique(abces de
Brodie).
Radiographie du coude :
ostéomyélite de l’extrémité
inférieure de l’humérus, lésions
ostéolytiques (nécrose osseuse)
et appositions périostées
(néoformation osseuse).
Radiographie d’un genou de face
d’une ostéomyélite subaiguë:
lacune métaphysaire cernée d’os
condensé : abcès de Brodie.
EN FAVEUR D’UNE LÉSION SEPTIQUE
Rachidienne:
Les signes de spondylodiscite sont en retard sur la clinique:
• Fuseau paravertebral
• Perte des contours des plateaux vertébraux
• Puis pincement du disque intervertébral
• Ostéolyse sous-chondrale et érosion des plateaux vertébraux
• Enfin, ostéocondensation réactionnelle
• L’atteinte peut se limiter au corps vertébral(spondylite) en cas
de germe atypiques (Tbc, brucellose)
Pincement discal D9 D10 +fuseau para vertébral
Abcès tuberculeux chez deux patients différents :
a. érosion
b. prolifération osseuse réactionnelle de la face antérieure de deux corps
vertébraux lombaires.
Radiographie du rachis lombaire : pincement discal complet.
EN FAVEUR D’UNE LÉSION INFLAMMATOIRE
Articulaire:
Les signes de rhumatisme inflammatoire peripherique se
traduisent au début par un simple gonflement des parties
molles(synovite)
• Puis une démineralisation métaphysoépiphysaire « en bande »
• Des érosions épiphysaires
• Un pincement irrégulier mais global de l’interligne articulaire
• Des géodes sous chondrales.
Polyarthrite rhumatoïde : érosion des 4e et 5e MTP.
EN FAVEUR D’UNE LÉSION INFLAMMATOIRE
 Osseuse:
Dans certains rhumatismes (r.psoriasique),il existe un
processus constructeur se traduisant par:
• Des condensations et proliferations des zones osseuses
sous-lésionnelles,
• Des réactions périostées(périostite).
périostite juxta-articulaire
en bandes et en spicules d’un orteil.
EN FAVEUR D’UNE LÉSION INFLAMMATOIRE
Rachidienne:
• Images de spondylite:
Erosions des angles vertébraux « spondylite de
Romanus »,rendant le bord vertebral anterieur
réctiligne (mise au carré des vertebres »
• Secondairement ,se developpe un processus
d’ossification sous-ligamentaire à partir des
angles vertébraux: c’est le syndysmophyte(plus
fin et plus vertical que l’osteophyte),
Pouvant induire a une ossification
intersomatique(colonne « bambou »des
spondylarthropathies )
Aspect de mise au carré des vertèbres.
Mise en évidence, sur
les deux vertèbres supérieures, d’une
quasi-disparition des coins antérieurs
(inférieur et supérieur) des vertèbres,
impliquant la perte de la
concavité vers l’avant du mur antérieur de
la vertèbre, et donnant cet
aspect de « mise au carré » de la vertèbre
Radiographie du rachis lombaire de face
montrant des syndesmophytes
EN FAVEUR D’UNE LÉSION DEGENERATIVE
Articulaire:
Les signes cardinaux de l’arthrose sont :
• Le pincement localisé de linterligne articulaire
• L’ostéocondensation sous-chondrale.
• Les geodes sous-chondrales.
• L’ostéophyte.
Rachidienne:
• La discarthrose se traduit par:
 un pincement global ou focal du disque intervertébral.
Une condensation sous-chondrale.
Une ostéophytose des plateaux vertébraux.
STRATEGIE D’IMAGERIE:
Chaque regroupement de signes d’imagerie
évoque le plus souvent plusieurs hypothèses
diagnostique qu’une autre méthode biologique
Ou d’imagerie tentera de réduire a une seule
proposition diagnostique .
Il est rare qu’une seule image soit caractéristique
d’une seule maladie, nécessitant parfois l’aide
de plusieurs examens d’imagerie qu’il faut choisir
avec pertinence en fonction de l’accessibilité ,du
cout, des risque ou du caractère invasif.

Contenu connexe

Tendances

Syndrome de volkmann
Syndrome de volkmannSyndrome de volkmann
Syndrome de volkmannlaamlove
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- pptkillua zoldyck
 
Imagrie Rachis 03 02 09 Da
Imagrie Rachis 03 02 09 DaImagrie Rachis 03 02 09 Da
Imagrie Rachis 03 02 09 Daraymondteyrouz
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Nouhoum L Traore
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)Med Achraf Hadj Ali
 
Panaris phlegmons
Panaris phlegmonsPanaris phlegmons
Panaris phlegmonssomia hind
 
Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Basset azd
 
Coude fractures
Coude fracturesCoude fractures
Coude fracturesmedo parta
 
cat devant une brulure
cat devant une brulurecat devant une brulure
cat devant une brulureSarra OUBAHI
 
26. infections et plaies de la main
26. infections et plaies de la main26. infections et plaies de la main
26. infections et plaies de la mainHela Mtir
 
Technique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervicalTechnique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervicalwayma
 
Polyarthrite rhumatoïde
Polyarthrite rhumatoïdePolyarthrite rhumatoïde
Polyarthrite rhumatoïdeHamlaoui Saddek
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienhind henzazi
 
Angle pontocérébelleux
Angle pontocérébelleuxAngle pontocérébelleux
Angle pontocérébelleuxSamir Houalef
 
HTIC - Hypertension intracrânienne
HTIC - Hypertension intracrânienneHTIC - Hypertension intracrânienne
HTIC - Hypertension intracrânienneFahd Ida
 

Tendances (20)

Syndrome de volkmann
Syndrome de volkmannSyndrome de volkmann
Syndrome de volkmann
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
 
Imagrie Rachis 03 02 09 Da
Imagrie Rachis 03 02 09 DaImagrie Rachis 03 02 09 Da
Imagrie Rachis 03 02 09 Da
 
Icono imagerie ecn
Icono imagerie ecnIcono imagerie ecn
Icono imagerie ecn
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
 
Panaris phlegmons
Panaris phlegmonsPanaris phlegmons
Panaris phlegmons
 
Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++
 
Hepatomegalies
HepatomegaliesHepatomegalies
Hepatomegalies
 
Hemato
HematoHemato
Hemato
 
Coude fractures
Coude fracturesCoude fractures
Coude fractures
 
cat devant une brulure
cat devant une brulurecat devant une brulure
cat devant une brulure
 
Angiomes hépatiques
Angiomes hépatiquesAngiomes hépatiques
Angiomes hépatiques
 
26. infections et plaies de la main
26. infections et plaies de la main26. infections et plaies de la main
26. infections et plaies de la main
 
Technique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervicalTechnique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervical
 
Polyarthrite rhumatoïde
Polyarthrite rhumatoïdePolyarthrite rhumatoïde
Polyarthrite rhumatoïde
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidien
 
Angle pontocérébelleux
Angle pontocérébelleuxAngle pontocérébelleux
Angle pontocérébelleux
 
Pneumocystose
PneumocystosePneumocystose
Pneumocystose
 
HTIC - Hypertension intracrânienne
HTIC - Hypertension intracrânienneHTIC - Hypertension intracrânienne
HTIC - Hypertension intracrânienne
 

En vedette

Maladies rhumatismales
Maladies rhumatismalesMaladies rhumatismales
Maladies rhumatismalesdrcusse
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)Med Achraf Hadj Ali
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2killua zoldyck
 
cliché thoracique avec interpretation
cliché thoracique avec interpretationcliché thoracique avec interpretation
cliché thoracique avec interpretationMoon Dz
 
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)Med Achraf Hadj Ali
 
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015Eric Burggraff
 
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathiesSpondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathieskillua zoldyck
 
La colchicine dans le traitement de la fievre mediterraneenne familiale
La colchicine dans le traitement de la fievre mediterraneenne familialeLa colchicine dans le traitement de la fievre mediterraneenne familiale
La colchicine dans le traitement de la fievre mediterraneenne familialeKhadija Moussayer
 
Place du percutané et du mini-invasif
Place du percutané et du mini-invasifPlace du percutané et du mini-invasif
Place du percutané et du mini-invasifYves STIGLITZ
 
Les tendinopathies chez l'enfant
Les tendinopathies chez l'enfant   Les tendinopathies chez l'enfant
Les tendinopathies chez l'enfant ROBERT ELBAUM
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 2)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 2)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 2)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 2)Med Achraf Hadj Ali
 
11 avant -bras - fractures
11  avant -bras - fractures11  avant -bras - fractures
11 avant -bras - fracturesfteiti wadhah
 
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireManifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireFahd Ida
 
Conduite a tenir devant un traumatisme cranien
Conduite a tenir devant un traumatisme cranienConduite a tenir devant un traumatisme cranien
Conduite a tenir devant un traumatisme cranienAsma Semsouma
 

En vedette (20)

Maladies rhumatismales
Maladies rhumatismalesMaladies rhumatismales
Maladies rhumatismales
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2
 
Traumato cheville & pied
 Traumato cheville & pied Traumato cheville & pied
Traumato cheville & pied
 
cliché thoracique avec interpretation
cliché thoracique avec interpretationcliché thoracique avec interpretation
cliché thoracique avec interpretation
 
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)
 
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
 
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathiesSpondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
 
La colchicine dans le traitement de la fievre mediterraneenne familiale
La colchicine dans le traitement de la fievre mediterraneenne familialeLa colchicine dans le traitement de la fievre mediterraneenne familiale
La colchicine dans le traitement de la fievre mediterraneenne familiale
 
Place du percutané et du mini-invasif
Place du percutané et du mini-invasifPlace du percutané et du mini-invasif
Place du percutané et du mini-invasif
 
Les tendinopathies chez l'enfant
Les tendinopathies chez l'enfant   Les tendinopathies chez l'enfant
Les tendinopathies chez l'enfant
 
Cat devant un coma
Cat devant un comaCat devant un coma
Cat devant un coma
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 2)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 2)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 2)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 2)
 
11 avant -bras - fractures
11  avant -bras - fractures11  avant -bras - fractures
11 avant -bras - fractures
 
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireManifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
 
عيوب لوحة الكتف الخلقيه- Sprengel's deformity - البروفيسور فريح ابوحسان
 عيوب لوحة الكتف الخلقيه-  Sprengel's deformity - البروفيسور فريح ابوحسان  عيوب لوحة الكتف الخلقيه-  Sprengel's deformity - البروفيسور فريح ابوحسان
عيوب لوحة الكتف الخلقيه- Sprengel's deformity - البروفيسور فريح ابوحسان
 
Examen neurologique
Examen neurologiqueExamen neurologique
Examen neurologique
 
Spondylarthropathies
SpondylarthropathiesSpondylarthropathies
Spondylarthropathies
 
Semio radio thorax
Semio radio thoraxSemio radio thorax
Semio radio thorax
 
Conduite a tenir devant un traumatisme cranien
Conduite a tenir devant un traumatisme cranienConduite a tenir devant un traumatisme cranien
Conduite a tenir devant un traumatisme cranien
 

Similaire à Interpretation rx en rhumatologie

CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptx
CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptxCORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptx
CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptxBadum1
 
2.elemente de patologie_articulara_netraumatica fr
2.elemente de patologie_articulara_netraumatica fr 2.elemente de patologie_articulara_netraumatica fr
2.elemente de patologie_articulara_netraumatica fr Salah Eddine
 
4 pathologie articulaire
4 pathologie articulaire4 pathologie articulaire
4 pathologie articulaireSalah Eddine
 
10 pathologies micro-traumatique du systeme extenseur
10  pathologies micro-traumatique du systeme extenseur10  pathologies micro-traumatique du systeme extenseur
10 pathologies micro-traumatique du systeme extenseurtyuit
 
Sémiologie radiologique de base appareile locomoteur 1
Sémiologie radiologique de base appareile locomoteur 1Sémiologie radiologique de base appareile locomoteur 1
Sémiologie radiologique de base appareile locomoteur 1Abdelatif Djellab
 
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfLes atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfStellaDiMare3
 
pathologie inflamatoire et dégénérative ATM.pptx
pathologie inflamatoire et dégénérative ATM.pptxpathologie inflamatoire et dégénérative ATM.pptx
pathologie inflamatoire et dégénérative ATM.pptxAhmedabdessamedBekka
 
Tumeurs et Dystrophies Synoviales
Tumeurs et Dystrophies SynovialesTumeurs et Dystrophies Synoviales
Tumeurs et Dystrophies Synovialesaatrillat
 
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaireTumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaireZertaMerfa
 
La myélopathie cervicale
La myélopathie cervicaleLa myélopathie cervicale
La myélopathie cervicaleBenjamin NICOT
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentMede Space
 
Généralités fractures, entorses, luxations.ppt
Généralités fractures, entorses, luxations.pptGénéralités fractures, entorses, luxations.ppt
Généralités fractures, entorses, luxations.pptBadrAbouAlia
 
tumeurs osseuses orthopidie cours pour les externe en medecine
tumeurs osseuses orthopidie cours pour les externe en medecinetumeurs osseuses orthopidie cours pour les externe en medecine
tumeurs osseuses orthopidie cours pour les externe en medecinedangerinflammable
 
Pseudarthrose du scaphoïde
Pseudarthrose du scaphoïde Pseudarthrose du scaphoïde
Pseudarthrose du scaphoïde Smail Rezzik
 
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumatiAffections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumatiimma-dr
 
Dysplasies osseuses identifiables à la naissance
Dysplasies osseuses identifiables à la naissanceDysplasies osseuses identifiables à la naissance
Dysplasies osseuses identifiables à la naissanceimma-dr
 
Pathologie non tumorale de los et de la synoviale
Pathologie non tumorale de los et de la synovialePathologie non tumorale de los et de la synoviale
Pathologie non tumorale de los et de la synovialeemnahammami
 
Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13raymondteyrouz
 

Similaire à Interpretation rx en rhumatologie (20)

CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptx
CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptxCORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptx
CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptx
 
2.elemente de patologie_articulara_netraumatica fr
2.elemente de patologie_articulara_netraumatica fr 2.elemente de patologie_articulara_netraumatica fr
2.elemente de patologie_articulara_netraumatica fr
 
4 pathologie articulaire
4 pathologie articulaire4 pathologie articulaire
4 pathologie articulaire
 
10 pathologies micro-traumatique du systeme extenseur
10  pathologies micro-traumatique du systeme extenseur10  pathologies micro-traumatique du systeme extenseur
10 pathologies micro-traumatique du systeme extenseur
 
Sémiologie radiologique de base appareile locomoteur 1
Sémiologie radiologique de base appareile locomoteur 1Sémiologie radiologique de base appareile locomoteur 1
Sémiologie radiologique de base appareile locomoteur 1
 
Arthrite juvenile ic
Arthrite juvenile icArthrite juvenile ic
Arthrite juvenile ic
 
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfLes atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
 
pathologie inflamatoire et dégénérative ATM.pptx
pathologie inflamatoire et dégénérative ATM.pptxpathologie inflamatoire et dégénérative ATM.pptx
pathologie inflamatoire et dégénérative ATM.pptx
 
Tumeurs et Dystrophies Synoviales
Tumeurs et Dystrophies SynovialesTumeurs et Dystrophies Synoviales
Tumeurs et Dystrophies Synoviales
 
ostéochondrose
 ostéochondrose ostéochondrose
ostéochondrose
 
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaireTumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
 
La myélopathie cervicale
La myélopathie cervicaleLa myélopathie cervicale
La myélopathie cervicale
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
 
Généralités fractures, entorses, luxations.ppt
Généralités fractures, entorses, luxations.pptGénéralités fractures, entorses, luxations.ppt
Généralités fractures, entorses, luxations.ppt
 
tumeurs osseuses orthopidie cours pour les externe en medecine
tumeurs osseuses orthopidie cours pour les externe en medecinetumeurs osseuses orthopidie cours pour les externe en medecine
tumeurs osseuses orthopidie cours pour les externe en medecine
 
Pseudarthrose du scaphoïde
Pseudarthrose du scaphoïde Pseudarthrose du scaphoïde
Pseudarthrose du scaphoïde
 
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumatiAffections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
 
Dysplasies osseuses identifiables à la naissance
Dysplasies osseuses identifiables à la naissanceDysplasies osseuses identifiables à la naissance
Dysplasies osseuses identifiables à la naissance
 
Pathologie non tumorale de los et de la synoviale
Pathologie non tumorale de los et de la synovialePathologie non tumorale de los et de la synoviale
Pathologie non tumorale de los et de la synoviale
 
Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13
 

Plus de killua zoldyck

Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©nauxkillua zoldyck
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013killua zoldyck
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)killua zoldyck
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairkillua zoldyck
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculairekillua zoldyck
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelkillua zoldyck
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]killua zoldyck
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2killua zoldyck
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgenceskillua zoldyck
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternetkillua zoldyck
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologiekillua zoldyck
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinairekillua zoldyck
 

Plus de killua zoldyck (20)

071 hausfater
071 hausfater071 hausfater
071 hausfater
 
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
 
Icteres
IcteresIcteres
Icteres
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculair
 
Les cataractes
Les cataractesLes cataractes
Les cataractes
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculaire
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
 
Les glaucomes
Les glaucomesLes glaucomes
Les glaucomes
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]
 
Pancréatite aiguë
Pancréatite aiguëPancréatite aiguë
Pancréatite aiguë
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgences
 
Orl
OrlOrl
Orl
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternet
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologie
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
 

Interpretation rx en rhumatologie

  • 2. RADIOGRAPHIE STANDARDS • Les radiographies standards restent la clé de tout examen d’imagerie et sont toujours réalisées en première intention. • On décrira les lésions radiographiques articulaires, osseuses et rachidiennes selon leur nature et les données d’orientation clinicobiologiques.
  • 3. EN FAVEUR D’UNE LÉSION MALIGNE Articulaire : Localisation articulaire exceptionnelle: synovialosarcome et plus rarement métastase articulaire. L’aspect est proche de l’atteinte septique et/ou des tumeurs osseuses.
  • 4. EN FAVEUR D’UNE LÉSION MALIGNE  Osseuse: Tumeurs primitives +freq : enfant et adulte jeune. • lésions uniques lytiques. • Diaphysométaphysaire . • Envahissant les parties molles +rupture corticale +/- réaction périostée. • Distinction difficile avec une Tr bénigne sur cliché standard. • Une ou +ieurs lésions lytiques à limites floues chez l’adulte ⇒ métastase ou myélome en particulier en cas de lacunes multiples à l’emporte-pièce (crane, diaphyses des os longs). • On peut avoir des lésions condensantes à contours flous, localisées ou diffuses.
  • 5. Myélome multiple : lacunes à l'emporte-pièce de différentes taille
  • 6. Métastases osseuses : juxtaposition anarchique de zones de lyse et de zones de condensation sur le bassin et les fémurs, d'origine mammaire
  • 7. EN FAVEUR D’UNE LÉSION MALIGNE  Rachidienne: • Une fracture vertébrale asymétrique • Topographie dorsale haute de la fracture • Aspect de vertèbre «borgne » par lyse pédiculaire sur cliché de F • Atteinte lytique des plateaux vertébraux ou des murs ant et post • Des lésions de l’arc postérieur • L’aspect de vertèbre condensée « ivoire » peut révéler une métastase, un lymphome , mais aussi une spondylite infectieuse ou une maladie de Paget
  • 8. Myélome multiple : Cette vertèbre borgne ressemble à celles que réalisent certaines métastases.
  • 9. Métastases osseuses : De gauche à droite : condensation peu étendue, à bords nets de la diaphyse humérale, vertèbre d'ivoire L1, condensation diffuse du rachis lombaire d'origine néoplasique prostatique.
  • 10. EN FAVEUR D’UNE LÉSION SEPTIQUE Articulaire périphérique: • Les signes osseux sont absents au début. • Tuméfaction des parties molles adjacentes. • puis une déminéralisation épiphysaire • pincement globale de l’interligne articulaire • érosions marginales et centrales mal définies • ostéolyse des épiphyses • et enfin, ankylose fibreuse ou osseuse séquellaire
  • 13. EN FAVEUR D’UNE LÉSION SEPTIQUE Osseuse: les signes d’ostéomyélite aigue sont tardifs: • Ostéolyse métaphysaire ou diaphysaire mal limitée cernée d’une zone de condensation. • apposition périostées . Dans l’ostéomyélite subaigüe: • lacune ovalaire avec ostéosclérose périphérique(abces de Brodie).
  • 14. Radiographie du coude : ostéomyélite de l’extrémité inférieure de l’humérus, lésions ostéolytiques (nécrose osseuse) et appositions périostées (néoformation osseuse).
  • 15. Radiographie d’un genou de face d’une ostéomyélite subaiguë: lacune métaphysaire cernée d’os condensé : abcès de Brodie.
  • 16. EN FAVEUR D’UNE LÉSION SEPTIQUE Rachidienne: Les signes de spondylodiscite sont en retard sur la clinique: • Fuseau paravertebral • Perte des contours des plateaux vertébraux • Puis pincement du disque intervertébral • Ostéolyse sous-chondrale et érosion des plateaux vertébraux • Enfin, ostéocondensation réactionnelle • L’atteinte peut se limiter au corps vertébral(spondylite) en cas de germe atypiques (Tbc, brucellose)
  • 17. Pincement discal D9 D10 +fuseau para vertébral
  • 18. Abcès tuberculeux chez deux patients différents : a. érosion b. prolifération osseuse réactionnelle de la face antérieure de deux corps vertébraux lombaires.
  • 19. Radiographie du rachis lombaire : pincement discal complet.
  • 20. EN FAVEUR D’UNE LÉSION INFLAMMATOIRE Articulaire: Les signes de rhumatisme inflammatoire peripherique se traduisent au début par un simple gonflement des parties molles(synovite) • Puis une démineralisation métaphysoépiphysaire « en bande » • Des érosions épiphysaires • Un pincement irrégulier mais global de l’interligne articulaire • Des géodes sous chondrales.
  • 21.
  • 22. Polyarthrite rhumatoïde : érosion des 4e et 5e MTP.
  • 23. EN FAVEUR D’UNE LÉSION INFLAMMATOIRE  Osseuse: Dans certains rhumatismes (r.psoriasique),il existe un processus constructeur se traduisant par: • Des condensations et proliferations des zones osseuses sous-lésionnelles, • Des réactions périostées(périostite).
  • 24. périostite juxta-articulaire en bandes et en spicules d’un orteil.
  • 25. EN FAVEUR D’UNE LÉSION INFLAMMATOIRE Rachidienne: • Images de spondylite: Erosions des angles vertébraux « spondylite de Romanus »,rendant le bord vertebral anterieur réctiligne (mise au carré des vertebres » • Secondairement ,se developpe un processus d’ossification sous-ligamentaire à partir des angles vertébraux: c’est le syndysmophyte(plus fin et plus vertical que l’osteophyte), Pouvant induire a une ossification intersomatique(colonne « bambou »des spondylarthropathies )
  • 26. Aspect de mise au carré des vertèbres. Mise en évidence, sur les deux vertèbres supérieures, d’une quasi-disparition des coins antérieurs (inférieur et supérieur) des vertèbres, impliquant la perte de la concavité vers l’avant du mur antérieur de la vertèbre, et donnant cet aspect de « mise au carré » de la vertèbre
  • 27. Radiographie du rachis lombaire de face montrant des syndesmophytes
  • 28. EN FAVEUR D’UNE LÉSION DEGENERATIVE Articulaire: Les signes cardinaux de l’arthrose sont : • Le pincement localisé de linterligne articulaire • L’ostéocondensation sous-chondrale. • Les geodes sous-chondrales. • L’ostéophyte.
  • 29.
  • 30.
  • 31. Rachidienne: • La discarthrose se traduit par:  un pincement global ou focal du disque intervertébral. Une condensation sous-chondrale. Une ostéophytose des plateaux vertébraux.
  • 32.
  • 33. STRATEGIE D’IMAGERIE: Chaque regroupement de signes d’imagerie évoque le plus souvent plusieurs hypothèses diagnostique qu’une autre méthode biologique Ou d’imagerie tentera de réduire a une seule proposition diagnostique . Il est rare qu’une seule image soit caractéristique d’une seule maladie, nécessitant parfois l’aide de plusieurs examens d’imagerie qu’il faut choisir avec pertinence en fonction de l’accessibilité ,du cout, des risque ou du caractère invasif.