SlideShare une entreprise Scribd logo
Les dermatoses chez l’enfant
Introduction
• Peau : organe complexe , fonctions multiples
• Particularités physiologiques :
    fonction barrière : assurée / épiderme
        Peau Nné et NRS : plus perméable
   thermorégulation : fonction importante
    colonisation bacterienne : des la naissance
Principales Lésions élémentaires cutanées
• Erythème : rougeur s’effaçant à la pression
• Bulle : soulèvement cutané contenant un
  liquide clair : diamètre ≥ 5 mm
• Vésicule : soulèvement cutané contenant un
  liquide clair : diamètre < 5 mm.
• Pustule : soulèvement cutané contenant un
  liquide trouble.
• Papule : soulèvement cutané de petite taille
  solide sans sérosité
Principales Lésions élémentaires cutanées
• Croute : concrétion résultant de la
  dessiccation de sérosité de pus ou de sang .
• Nodule : lésion arrondie ferme de siège
  profond .
• Ulcération : perte de substance .
• Squames : lamelles épidermiques .
• Kératose : épaississement de la couche cornée
           (peau rugueuse et squameuse )
DIAGNOSTIC
• Interrogatoire :
      - ATCD familiaux de dermatose atopique
      - début de la lésion localisation (prurit)
  Examen:
   - examiner l’enfant nu ( pas de couches)
   - lésion élémentaire : palper les lésions
  même si planes à la vue.
   - Topographies des lésions .
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
• DERMITES DE SIEGE :
• Facteurs favorisant : langes – urines – selles
     soins d’hygiène
  langes : changer après selle ou miction pour
   prévenir la macération .
  Urines :
 faculté d’hydratation peau        vulnérable aux
   trauma de friction
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
• DERMITES DE SIEGE
• Urines :
• Role de l’ammoniaque : fermentation des
  urines par bactéries
• PH urinaire : rôle dans la macération , rare
  chez NRS au sein (PH bas)
• Selles : lésion peau / protéases et lipases .
• Flore bactérienne : Rôle dans aggravation des
  lésions (Candida albicans et staphylocoque ) .
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
• DERMITES DE SIEGE
• Aspects cliniques :
• Dermites de siège : début convexités respect
  des plis et région péri anale . en W
• Dermites de siège : début periorificiel
  irradiant vers les plis . en Y 2 bandes
  inguinales et une bande inter fessière)
TRAITEMENT
TRAITEMENT PREVENTIF : toilette au savon 1 -2 fois / j
     changes fréquents – langes en coton
TRAITEMENT CURATIF :
 Bains antiseptiques : KMNO4 1 cp 250 mg / 2,5 l eau
 badigeonner : éosine aqueuse 1 ou 2 %
Antimycosique : nystatine ( lait éconazole )
En cas muguet : antimycosique oral 100 000 U / kg / j

       Corticoïdes locaux : contre indiqués
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
• MALADIES DE LEINER MOUSSOUS :
 dermatose inflammatoire + hyperproduction
  sébacée .
   Etiologie inconnue , déficit immunitaire ?
• Clinique : début entre 3 semaines et 2 mois
• Crânio- caudal (bipolaire )
• cuir chevelu : squames grasses crouteuses
• Siege : Erythème periorificiel en Y
         Pas de prurit ni de fièvre
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
• MALADIES DE LEINER MOUSSOUS :
• Extension : centrifuge après 2 semaines
• casque séborrhéique et dermite en culotte
• Eruption : visage ( front –oreilles – nez)
           Pas de prurit ni de fièvre
 complications : infectieuses : mycosiques -
   bactériennes.
  Evolution : pic bon si pas de complications
Sous trt guérison : 3 – 4 semaines
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
•   Eczéma constitutionnel: dermatite atopique
•   Dermatose érythémato vésiculeuse prurigineuse
•   3 % des enfants - terrain atopique.
•   Clinique : > 3 mois : joues – pommettes – front
• Evolution : érythème – vésicule - suintement + croute
              assèchement et desquamation
Autres localisations : cuir chevelu , plis , poignets creux
  poplités, cou, tronc et fesses .
            prurit constant pendant les poussées .
TRAITEMENT
• Soins antiseptiques :
• K Mn O4 1 / 10 000 ( siège plis axillaires cervicaux )
• Colorants : éosine aqueuse 1 ou 2 %
• Décapage des squames : vaseline salicylée à 1 % sur
  cuir chevelu
• Antimycosique : nystatine ( lait éconazole ) si lésion
  suspecte de mycose .
• Hygiène de siège : comme dermite de siège .
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
• Eczéma constitutionnel: dermatite atopique
• Evolution : poussées / remissions
•            rechutes habituelles - guérison ?
• Manifestations allergiques ultérieures 30 %
  asthme – rhinite allergique
• Complications :
• surinfections bactériennes ( impétigo)
• hypo protidémie - herpés
Eczéma constitutionnel: dermatite atopique
                  Diagnostic différentiel

    CARACTERES          ECZEMA ATOPIQUE       LEINER MOUSSOUS




Age début              Après 2 mois         Avant 2 mois
Siege début            Face                 Cranio caudal
Plis cutanés           Respectés au début   Atteints initialement
Prurit                 Constant             Absent
Desquamation           Fines et sèches      Large et graisseuse
Surinfection           Staphylocoque        Candida
Age de guérison        2 -3 ans             Vers 4 mois
TRAITEMENT
    TRAITEMENT LOCAL
•    antiseptiques : bain + savon antiseptique
•   Eosine aqueuse à 2 % 2 fois par jour.
•   A partir de j 4 : CTC sur le visage 1fois par
    jour pdt 10 jours
•   CTC sur les lésions assechées et desinféctées
TRAITEMENT

•   TRAITEMENT GENERAL
•   Antibiotiques : surinfection bactérienne
•   (érythromycine - pristinamycine).
•   Antihistaminiques : lutter contre prurit
•   Conseils d’hygiène (ongles coupés )
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
• INFECTIONS CUTANEES BACTERIENNES
• IMPETIGO : enfant 10 ans - bulles – strept - staph
• TRT : ATB général oracilline 50 à 100 000 u / kg 10 j
        pristinamycine 50 mg / kg / j 10 j
  ERYSIPELE : inflammation aigue dermo-èpidermique
• Streptococcique
• Fièvre - placard rouge oedematie douloureux ,avec
  bourrelet en périphérie.
• la surface : qques vésicules -pustules .
• Topographie : membres – visage – cuir chevelu
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
• ERYSIPELE :
  trt : ATB par voie générale
• PENI V :Oracilline 50- 100 000 u / kg /J pdt 10j

• FURONCLE : suppuration de l’appareil pilo
  sébacé caractérisé par la pustule
• Staphylocoque ++
• trt : ATB par voie générale pristinamycine
• 50 – 75 mg / kg / J
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
• DERMATOSES BULLEUSES
• Epidermolyse bulleuse congénitale :
• Affection héréditaire, lésions bulleuses et
  vésiculeuses post traumatiques.
• Syndrome de Lyell toxique : érythème avec
  décollement bulleux (grand brulé)
• Causes : medt - Bactrim – AINS
• Syndrome de Lyell staphylococcique : NRS
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
• AFFECTIONS PARASITAIRES
• GALE : sillons de 5 – 6 mm long prurit
  intense nocturne la tète est respectée sauf
  chez NRS
• TRT : poudre aphtiria (literie)
• Benzoate de benzylà 10 % ( Ascabiol)
• 2 applications à 24h d’intervalle sauf visage
DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
• AFFECTIONS PARASITAIRES
• Affections mycosiques :
• Candidoses cutanées surinfection dermite
  de siège

• Teigne du cuir chevelu
  Trt : griséofulvine 20 mg / kg / J per os
   4 – 6 semaines
   trt local : Bétadine en pommade

Contenu connexe

Tendances

Anatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBCAnatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBC
Dr. Kerfah Soumia
 
Pneumothorax spontane
Pneumothorax spontanePneumothorax spontane
Pneumothorax spontane
hind henzazi
 
Endocardite infectieuse
Endocardite infectieuseEndocardite infectieuse
Endocardite infectieuse
soumaia bendjaballah
 
Panaris phlegmons
Panaris phlegmonsPanaris phlegmons
Panaris phlegmons
somia hind
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Mehdy Wayzani
 
cat devant une brulure
cat devant une brulurecat devant une brulure
cat devant une brulure
Sarra OUBAHI
 
Diarrhee chronique chez l'enfant
Diarrhee  chronique chez l'enfantDiarrhee  chronique chez l'enfant
Diarrhee chronique chez l'enfant
Amel Ammar
 
Tuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaireTuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaire
Dr. Kerfah Soumia
 
Déshydratation aiguë du nourrisson
Déshydratation aiguë du nourrissonDéshydratation aiguë du nourrisson
Déshydratation aiguë du nourrisson
Lamia Benbada
 
Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinale
Rose De Sable
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
killua zoldyck
 
Les anginesbactériennes
Les anginesbactériennesLes anginesbactériennes
Les anginesbactériennes
mai13
 
ictére du nouveau né
ictére du nouveau néictére du nouveau né
ictére du nouveau né
laamlove
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aigu
Amel Ammar
 
CAT devant une Pleurésie
CAT devant une PleurésieCAT devant une Pleurésie
CAT devant une Pleurésie
Abdelilah Kouchih
 
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Nouhoum L Traore
 
Le kyste hydatique
Le kyste hydatiqueLe kyste hydatique
Le kyste hydatique
S/Abdessemed
 

Tendances (20)

Anatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBCAnatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBC
 
Pneumothorax spontane
Pneumothorax spontanePneumothorax spontane
Pneumothorax spontane
 
Endocardite infectieuse
Endocardite infectieuseEndocardite infectieuse
Endocardite infectieuse
 
Panaris phlegmons
Panaris phlegmonsPanaris phlegmons
Panaris phlegmons
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
 
cat devant une brulure
cat devant une brulurecat devant une brulure
cat devant une brulure
 
Diarrhee chronique chez l'enfant
Diarrhee  chronique chez l'enfantDiarrhee  chronique chez l'enfant
Diarrhee chronique chez l'enfant
 
La miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuseLa miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuse
 
Tuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaireTuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaire
 
Déshydratation aiguë du nourrisson
Déshydratation aiguë du nourrissonDéshydratation aiguë du nourrisson
Déshydratation aiguë du nourrisson
 
Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinale
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
 
Staphylococcies pleuro pulmonaires
Staphylococcies  pleuro pulmonairesStaphylococcies  pleuro pulmonaires
Staphylococcies pleuro pulmonaires
 
Les anginesbactériennes
Les anginesbactériennesLes anginesbactériennes
Les anginesbactériennes
 
ictére du nouveau né
ictére du nouveau néictére du nouveau né
ictére du nouveau né
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aigu
 
CAT devant une Pleurésie
CAT devant une PleurésieCAT devant une Pleurésie
CAT devant une Pleurésie
 
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
 
Convulsion umct 2012
Convulsion umct 2012Convulsion umct 2012
Convulsion umct 2012
 
Le kyste hydatique
Le kyste hydatiqueLe kyste hydatique
Le kyste hydatique
 

En vedette

lésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologielésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologie
laamlove
 
Derrmatologie 40 cas-clin.ms.corrige
Derrmatologie 40 cas-clin.ms.corrigeDerrmatologie 40 cas-clin.ms.corrige
Derrmatologie 40 cas-clin.ms.corrige
wahranisamir
 
Dermatologie 6e édition decembre 2014
Dermatologie 6e édition decembre 2014Dermatologie 6e édition decembre 2014
Dermatologie 6e édition decembre 2014
misterlamine
 
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Nouhoum L Traore
 
Le manuel du généraliste 2 dermatologie
Le manuel du généraliste 2 dermatologieLe manuel du généraliste 2 dermatologie
Le manuel du généraliste 2 dermatologie
drmouheb
 
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccaleMaladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Mede Space
 
Impétigo chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
Impétigo  chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement pptImpétigo  chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
Impétigo chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
Nouhoum L Traore
 
Staphy youssef final
Staphy youssef finalStaphy youssef final
Staphy youssef final
zakaria2008
 
Who guidelines ari
Who guidelines ariWho guidelines ari
Who guidelines ari
mgmcricommunitymed
 
Pitfalls terapi pneumonia
Pitfalls terapi pneumonia Pitfalls terapi pneumonia
Pitfalls terapi pneumonia
Mahesa Suryanagara
 
1. Acute Resp dzs
1. Acute Resp dzs1. Acute Resp dzs
1. Acute Resp dzs
Whiteraven68
 
La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant
Nouhoum L Traore
 
Bronchopnuemonia
BronchopnuemoniaBronchopnuemonia
Bronchopnuemonia
Joseph Openy
 
bronchopneumonia . moldova USMF
bronchopneumonia . moldova USMFbronchopneumonia . moldova USMF
bronchopneumonia . moldova USMF
Aboali Salam Hujeirat
 
Conduite à tenir devant les hémopathies en odonto-stomatologie
Conduite à tenir devant les hémopathies en odonto-stomatologieConduite à tenir devant les hémopathies en odonto-stomatologie
Conduite à tenir devant les hémopathies en odonto-stomatologie
Meftah Fatih
 
Case study BronchoPneumonia
Case study BronchoPneumoniaCase study BronchoPneumonia
Case study BronchoPneumonia
omran alkhaybri
 
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.comInfections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Nabil Geekk
 
DECM Dermatologie
DECM DermatologieDECM Dermatologie
DECM Dermatologie
imma-dr
 
pneumonia
pneumoniapneumonia
pneumonia
ssn zhd
 

En vedette (20)

lésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologielésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologie
 
Derrmatologie 40 cas-clin.ms.corrige
Derrmatologie 40 cas-clin.ms.corrigeDerrmatologie 40 cas-clin.ms.corrige
Derrmatologie 40 cas-clin.ms.corrige
 
Dermatologie 6e édition decembre 2014
Dermatologie 6e édition decembre 2014Dermatologie 6e édition decembre 2014
Dermatologie 6e édition decembre 2014
 
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
 
Le manuel du généraliste 2 dermatologie
Le manuel du généraliste 2 dermatologieLe manuel du généraliste 2 dermatologie
Le manuel du généraliste 2 dermatologie
 
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccaleMaladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
 
Impétigo chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
Impétigo  chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement pptImpétigo  chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
Impétigo chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
 
Staphy youssef final
Staphy youssef finalStaphy youssef final
Staphy youssef final
 
Les infections de la main
Les infections de la mainLes infections de la main
Les infections de la main
 
Who guidelines ari
Who guidelines ariWho guidelines ari
Who guidelines ari
 
Pitfalls terapi pneumonia
Pitfalls terapi pneumonia Pitfalls terapi pneumonia
Pitfalls terapi pneumonia
 
1. Acute Resp dzs
1. Acute Resp dzs1. Acute Resp dzs
1. Acute Resp dzs
 
La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant
 
Bronchopnuemonia
BronchopnuemoniaBronchopnuemonia
Bronchopnuemonia
 
bronchopneumonia . moldova USMF
bronchopneumonia . moldova USMFbronchopneumonia . moldova USMF
bronchopneumonia . moldova USMF
 
Conduite à tenir devant les hémopathies en odonto-stomatologie
Conduite à tenir devant les hémopathies en odonto-stomatologieConduite à tenir devant les hémopathies en odonto-stomatologie
Conduite à tenir devant les hémopathies en odonto-stomatologie
 
Case study BronchoPneumonia
Case study BronchoPneumoniaCase study BronchoPneumonia
Case study BronchoPneumonia
 
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.comInfections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
 
DECM Dermatologie
DECM DermatologieDECM Dermatologie
DECM Dermatologie
 
pneumonia
pneumoniapneumonia
pneumonia
 

Similaire à Les dermatoses chez l’enfant

Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.ppt
BadrAbouAlia
 
Definition des Dermatoses aigues de l'enfant
Definition des Dermatoses aigues de l'enfantDefinition des Dermatoses aigues de l'enfant
Definition des Dermatoses aigues de l'enfant
amdejuniorwawa
 
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM FoundationSkin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
journées marcel simon 2014
journées marcel simon 2014journées marcel simon 2014
journées marcel simon 2014
harlicot
 
4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses
Patou Conrath
 
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
dermato6an_eczema_constitutionnel_et_de-contact.ppt
dermato6an_eczema_constitutionnel_et_de-contact.pptdermato6an_eczema_constitutionnel_et_de-contact.ppt
dermato6an_eczema_constitutionnel_et_de-contact.ppt
BadrAbouAlia
 
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhkles_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
RefRama
 
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.pptorthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
BadrAbouAlia
 
Urgences en ophtalmologie
Urgences en ophtalmologieUrgences en ophtalmologie
Urgences en ophtalmologie
UrgenceCHUSJ
 
Lesions vesiculeuses bulleuses
Lesions vesiculeuses bulleuses Lesions vesiculeuses bulleuses
Lesions vesiculeuses bulleuses
GanadOr Hermana
 
Lesions vesiculeuses bulleuses
Lesions vesiculeuses bulleuses Lesions vesiculeuses bulleuses
Lesions vesiculeuses bulleuses
GanadOr Hermana
 
En savoir plus sur les brulures
En savoir plus sur les bruluresEn savoir plus sur les brulures
En savoir plus sur les brulures
drcusse
 
les Lesions elementaires en dermatologie
les Lesions elementaires en dermatologieles Lesions elementaires en dermatologie
les Lesions elementaires en dermatologie
benkourdel mohamed
 
LES BRULURES CUTANEES GRAVES ET LEUR PRISE EN CHARGE PDF
LES BRULURES CUTANEES GRAVES ET LEUR PRISE EN CHARGE PDFLES BRULURES CUTANEES GRAVES ET LEUR PRISE EN CHARGE PDF
LES BRULURES CUTANEES GRAVES ET LEUR PRISE EN CHARGE PDF
Victoire KOKO MUNJUZA
 
TRACHOME OCULAIRE, signes cliniques.pptx
TRACHOME OCULAIRE, signes cliniques.pptxTRACHOME OCULAIRE, signes cliniques.pptx
TRACHOME OCULAIRE, signes cliniques.pptx
mehdihatim3
 
Tp dermatologie originale
Tp dermatologie originaleTp dermatologie originale
Tp dermatologie originale
Yannick OLINDA
 

Similaire à Les dermatoses chez l’enfant (20)

Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.ppt
 
Definition des Dermatoses aigues de l'enfant
Definition des Dermatoses aigues de l'enfantDefinition des Dermatoses aigues de l'enfant
Definition des Dermatoses aigues de l'enfant
 
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM FoundationSkin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
 
journées marcel simon 2014
journées marcel simon 2014journées marcel simon 2014
journées marcel simon 2014
 
4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses
 
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
 
dermato6an_eczema_constitutionnel_et_de-contact.ppt
dermato6an_eczema_constitutionnel_et_de-contact.pptdermato6an_eczema_constitutionnel_et_de-contact.ppt
dermato6an_eczema_constitutionnel_et_de-contact.ppt
 
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhkles_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
 
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.pptorthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
 
Urgences en ophtalmologie
Urgences en ophtalmologieUrgences en ophtalmologie
Urgences en ophtalmologie
 
Lesions vesiculeuses bulleuses
Lesions vesiculeuses bulleuses Lesions vesiculeuses bulleuses
Lesions vesiculeuses bulleuses
 
Lesions vesiculeuses bulleuses
Lesions vesiculeuses bulleuses Lesions vesiculeuses bulleuses
Lesions vesiculeuses bulleuses
 
En savoir plus sur les brulures
En savoir plus sur les bruluresEn savoir plus sur les brulures
En savoir plus sur les brulures
 
Gale pédiculose
Gale pédiculoseGale pédiculose
Gale pédiculose
 
les Lesions elementaires en dermatologie
les Lesions elementaires en dermatologieles Lesions elementaires en dermatologie
les Lesions elementaires en dermatologie
 
LES BRULURES CUTANEES GRAVES ET LEUR PRISE EN CHARGE PDF
LES BRULURES CUTANEES GRAVES ET LEUR PRISE EN CHARGE PDFLES BRULURES CUTANEES GRAVES ET LEUR PRISE EN CHARGE PDF
LES BRULURES CUTANEES GRAVES ET LEUR PRISE EN CHARGE PDF
 
Candidose
CandidoseCandidose
Candidose
 
TRACHOME OCULAIRE, signes cliniques.pptx
TRACHOME OCULAIRE, signes cliniques.pptxTRACHOME OCULAIRE, signes cliniques.pptx
TRACHOME OCULAIRE, signes cliniques.pptx
 
P85
P85P85
P85
 
Tp dermatologie originale
Tp dermatologie originaleTp dermatologie originale
Tp dermatologie originale
 

Plus de killua zoldyck

Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
killua zoldyck
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
killua zoldyck
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)
killua zoldyck
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculair
killua zoldyck
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculaire
killua zoldyck
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]
killua zoldyck
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
killua zoldyck
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgences
killua zoldyck
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternet
killua zoldyck
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologie
killua zoldyck
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
killua zoldyck
 
Splénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetSplénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabet
killua zoldyck
 

Plus de killua zoldyck (20)

071 hausfater
071 hausfater071 hausfater
071 hausfater
 
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
 
Icteres
IcteresIcteres
Icteres
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculair
 
Les cataractes
Les cataractesLes cataractes
Les cataractes
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculaire
 
Les glaucomes
Les glaucomesLes glaucomes
Les glaucomes
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]
 
Pancréatite aiguë
Pancréatite aiguëPancréatite aiguë
Pancréatite aiguë
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgences
 
Orl
OrlOrl
Orl
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternet
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologie
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
 
Splénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetSplénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabet
 

Les dermatoses chez l’enfant

  • 1. Les dermatoses chez l’enfant
  • 2. Introduction • Peau : organe complexe , fonctions multiples • Particularités physiologiques : fonction barrière : assurée / épiderme Peau Nné et NRS : plus perméable thermorégulation : fonction importante colonisation bacterienne : des la naissance
  • 3. Principales Lésions élémentaires cutanées • Erythème : rougeur s’effaçant à la pression • Bulle : soulèvement cutané contenant un liquide clair : diamètre ≥ 5 mm • Vésicule : soulèvement cutané contenant un liquide clair : diamètre < 5 mm. • Pustule : soulèvement cutané contenant un liquide trouble. • Papule : soulèvement cutané de petite taille solide sans sérosité
  • 4. Principales Lésions élémentaires cutanées • Croute : concrétion résultant de la dessiccation de sérosité de pus ou de sang . • Nodule : lésion arrondie ferme de siège profond . • Ulcération : perte de substance . • Squames : lamelles épidermiques . • Kératose : épaississement de la couche cornée (peau rugueuse et squameuse )
  • 5. DIAGNOSTIC • Interrogatoire : - ATCD familiaux de dermatose atopique - début de la lésion localisation (prurit) Examen: - examiner l’enfant nu ( pas de couches) - lésion élémentaire : palper les lésions même si planes à la vue. - Topographies des lésions .
  • 6. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • DERMITES DE SIEGE : • Facteurs favorisant : langes – urines – selles soins d’hygiène langes : changer après selle ou miction pour prévenir la macération . Urines : faculté d’hydratation peau vulnérable aux trauma de friction
  • 7. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • DERMITES DE SIEGE • Urines : • Role de l’ammoniaque : fermentation des urines par bactéries • PH urinaire : rôle dans la macération , rare chez NRS au sein (PH bas) • Selles : lésion peau / protéases et lipases . • Flore bactérienne : Rôle dans aggravation des lésions (Candida albicans et staphylocoque ) .
  • 8. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • DERMITES DE SIEGE • Aspects cliniques : • Dermites de siège : début convexités respect des plis et région péri anale . en W • Dermites de siège : début periorificiel irradiant vers les plis . en Y 2 bandes inguinales et une bande inter fessière)
  • 9. TRAITEMENT TRAITEMENT PREVENTIF : toilette au savon 1 -2 fois / j changes fréquents – langes en coton TRAITEMENT CURATIF : Bains antiseptiques : KMNO4 1 cp 250 mg / 2,5 l eau badigeonner : éosine aqueuse 1 ou 2 % Antimycosique : nystatine ( lait éconazole ) En cas muguet : antimycosique oral 100 000 U / kg / j Corticoïdes locaux : contre indiqués
  • 10. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • MALADIES DE LEINER MOUSSOUS : dermatose inflammatoire + hyperproduction sébacée . Etiologie inconnue , déficit immunitaire ? • Clinique : début entre 3 semaines et 2 mois • Crânio- caudal (bipolaire ) • cuir chevelu : squames grasses crouteuses • Siege : Erythème periorificiel en Y Pas de prurit ni de fièvre
  • 11. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • MALADIES DE LEINER MOUSSOUS : • Extension : centrifuge après 2 semaines • casque séborrhéique et dermite en culotte • Eruption : visage ( front –oreilles – nez) Pas de prurit ni de fièvre complications : infectieuses : mycosiques - bactériennes. Evolution : pic bon si pas de complications Sous trt guérison : 3 – 4 semaines
  • 12. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • Eczéma constitutionnel: dermatite atopique • Dermatose érythémato vésiculeuse prurigineuse • 3 % des enfants - terrain atopique. • Clinique : > 3 mois : joues – pommettes – front • Evolution : érythème – vésicule - suintement + croute assèchement et desquamation Autres localisations : cuir chevelu , plis , poignets creux poplités, cou, tronc et fesses . prurit constant pendant les poussées .
  • 13. TRAITEMENT • Soins antiseptiques : • K Mn O4 1 / 10 000 ( siège plis axillaires cervicaux ) • Colorants : éosine aqueuse 1 ou 2 % • Décapage des squames : vaseline salicylée à 1 % sur cuir chevelu • Antimycosique : nystatine ( lait éconazole ) si lésion suspecte de mycose . • Hygiène de siège : comme dermite de siège .
  • 14. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • Eczéma constitutionnel: dermatite atopique • Evolution : poussées / remissions • rechutes habituelles - guérison ? • Manifestations allergiques ultérieures 30 % asthme – rhinite allergique • Complications : • surinfections bactériennes ( impétigo) • hypo protidémie - herpés
  • 15. Eczéma constitutionnel: dermatite atopique Diagnostic différentiel CARACTERES ECZEMA ATOPIQUE LEINER MOUSSOUS Age début Après 2 mois Avant 2 mois Siege début Face Cranio caudal Plis cutanés Respectés au début Atteints initialement Prurit Constant Absent Desquamation Fines et sèches Large et graisseuse Surinfection Staphylocoque Candida Age de guérison 2 -3 ans Vers 4 mois
  • 16. TRAITEMENT TRAITEMENT LOCAL • antiseptiques : bain + savon antiseptique • Eosine aqueuse à 2 % 2 fois par jour. • A partir de j 4 : CTC sur le visage 1fois par jour pdt 10 jours • CTC sur les lésions assechées et desinféctées
  • 17. TRAITEMENT • TRAITEMENT GENERAL • Antibiotiques : surinfection bactérienne • (érythromycine - pristinamycine). • Antihistaminiques : lutter contre prurit • Conseils d’hygiène (ongles coupés )
  • 18. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • INFECTIONS CUTANEES BACTERIENNES • IMPETIGO : enfant 10 ans - bulles – strept - staph • TRT : ATB général oracilline 50 à 100 000 u / kg 10 j pristinamycine 50 mg / kg / j 10 j ERYSIPELE : inflammation aigue dermo-èpidermique • Streptococcique • Fièvre - placard rouge oedematie douloureux ,avec bourrelet en périphérie. • la surface : qques vésicules -pustules . • Topographie : membres – visage – cuir chevelu
  • 19. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • ERYSIPELE : trt : ATB par voie générale • PENI V :Oracilline 50- 100 000 u / kg /J pdt 10j • FURONCLE : suppuration de l’appareil pilo sébacé caractérisé par la pustule • Staphylocoque ++ • trt : ATB par voie générale pristinamycine • 50 – 75 mg / kg / J
  • 20. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • DERMATOSES BULLEUSES • Epidermolyse bulleuse congénitale : • Affection héréditaire, lésions bulleuses et vésiculeuses post traumatiques. • Syndrome de Lyell toxique : érythème avec décollement bulleux (grand brulé) • Causes : medt - Bactrim – AINS • Syndrome de Lyell staphylococcique : NRS
  • 21. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • AFFECTIONS PARASITAIRES • GALE : sillons de 5 – 6 mm long prurit intense nocturne la tète est respectée sauf chez NRS • TRT : poudre aphtiria (literie) • Benzoate de benzylà 10 % ( Ascabiol) • 2 applications à 24h d’intervalle sauf visage
  • 22. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE • AFFECTIONS PARASITAIRES • Affections mycosiques : • Candidoses cutanées surinfection dermite de siège • Teigne du cuir chevelu Trt : griséofulvine 20 mg / kg / J per os 4 – 6 semaines trt local : Bétadine en pommade