SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  17
Télécharger pour lire hors ligne
Pneumocystose
L Millon – DCEM1 – Mars 2009
Définition
 La pneumocystose est une infection
pulmonaire opportuniste cosmopolite dont
l’agent causal est Pneumocystis jiroveci
(anciennement appelé Pneumocystis carinii)
Agent pathogène
 Classification
 P. jiroveci est décrit pour la première fois par CARLOS CHAGAS
qui a classé le parasite dans les protozoaires
 Aujourd’hui P. jiroveci est classé dans le règne des champignons.
C’est cependant un champignon atypique: il est non cultivable,
insensibles aux anti - fongiques classiques et possède une
morphologie et un cycle proche des protozoaires pathogènes.
La ME révèle, toutefois, une paroi à structure tri lamellaire riche en
chitine et présente une affinité pour les colorations argentiques, ce
qui plaide pour son appartenance au règne des champignons.
Le genre Pneumocystis renferme plusieurs espèces, chacune
spécifique d’un hôte donnée.
Chez l’homme on retrouve uniquement P. jiroveci
Morphologie et cycle
 P. jiroveci se développe dans les alvéoles pulmonaires et
présente 3 stades morphologiques au cours de son cycle:
 - le trophozoïte ou forme végétative 2 à 12 μm, un seul
noyau,
 - le pré kyste, résulte de l’évolution du trophozoïte. Il
contient, selon son stade d’évolution, un à 8 noyaux,
entourés d’une paroi.
 - le kyste mûr qui résulte de l’évolution terminale du pré
kyste.
Cycle hypothétique de Pneumocystis jiroveci dans l'alvéole
Transmission
 La transmission par voie aérienne est vraisemblable.
 L’ADN de P. jiroveci est retrouvé dans l’air, dans les eaux
d’étang, et dans l’air hospitalier en présence ou non de
patients infectés par le microorganisme.
 Par ailleurs, l’ADN du parasite est retrouvé au niveau
nasal et pharyngé chez les soignants en contact avec
des patients développant une pneumocystose,
 D’où l’importance des porteurs sains
Répartition géographique
 Le parasite est ubiquitaire et signalé dans le monde
entier.
 En 1981, une épidémie de pneumocystose fut déclarée
aux USA chez des hommes jeunes et apparemment en
bonne santé, ils avaient tous, l’homosexualité comme
point commun.
 On découvrit plus tard que tous ces hommes étaient
VIH+.
 La pneumocystose devient la plus fréquente des
infections opportunistes au cours du SIDA, sous la
dépendance étroite du taux des CD4+ (200/mm2)
Clinique et Physiopathologie
 Facteurs de risque
 C’est une infection opportuniste qui survient sur
terrain immunodéprimé:
 - Infection par le VIH: elle classe cette infection au
stade SIDA
 - Hémopathies malignes,
 - Traitement par immunosuppresseurs et corticoïdes
 - Prématurité et dénutrition chez les nourrissons.
 Chez les sujets sans facteurs de risque, un portage
sain transitoire est possible
Clinique et Physiopathologie
 Physiopathologie
 Le parasite se multiplie dans les alvéoles qui se
remplissent d’un exsudat liquide et cellulaire, aboutissant
à une pneumopathie alvéolaire et/ou interstitielle, source
d’hypoxie et d’insuffisance respiratoire.
Clinique
Début variable en fonction de la pathologie sous jacente:
- Patient VIH+: début insidieux, progressif sur plusieurs
semaines,
- Hémopathies malignes, greffe (MO, organes): début brutal
- Signes cliniques
 Tableau d’insuffisance respiratoire
 - fièvre
 - toux sèche
 - dyspnée d’aggravation progressive
 Les signes auscultatoires souvent pauvres, contrastant
avec l’intensité des signes cliniques
 Une radiographie normale n’exclue pas le diagnostic
Diagnostic
 Éléments d’orientation
 VS et hémogramme normaux (sauf problème lié au SIDA)
 Hypoxie et/ou alcalose aux gaz du sang
 Diagnostic de certitude
 Mise en évidence du champignon
 LBA
 Aspiration trachéale, bronchique
 Biopsies
Coloration (MGG, Grocott)
Immunoflurescence directe
Coloration MGG
Coloration Grocott
Immunofluorescence
Traitement
 Traitement curatif
 Bactrim voie orale ou IV pendant 3 semaines
 20 mg/kg/j triméthoprime
 100 mg/kg/j sulfamethoxazole
 Autres ttts possibles
 Pentamidine (Pentacarinat)-
 Malarone (Atovaquone)
 Prophylaxie chez les patients à haut risque
 Leucémies aiguës, maladie de Hodgkin, Sida (CD4 <
200/mm3)
 Bactrim
 4 mg/kg/j triméthoprime
 20 mg/kg/j sulfamethoxazole
 Aérosols de pentacarinat

Contenu connexe

Tendances

Generalites sur les champignons dermatophyties
Generalites sur les champignons   dermatophytiesGeneralites sur les champignons   dermatophyties
Generalites sur les champignons dermatophytiesRIADH HAMMEDI
 
Les technique de protozoaires
Les technique de protozoairesLes technique de protozoaires
Les technique de protozoairesabir
 
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptx
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptxFlagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptx
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptxIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane Halima
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane HalimaLes amibes libres Dr. benlaribi Imane Halima
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane HalimaIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Tuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaireTuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaireDr. Kerfah Soumia
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halimaIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2killua zoldyck
 
Aspergillose bronchopulmonaire allergique
Aspergillose bronchopulmonaire allergiqueAspergillose bronchopulmonaire allergique
Aspergillose bronchopulmonaire allergiquehind henzazi
 
Protozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sidaProtozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sidakarimabdk
 
Parasitologie
ParasitologieParasitologie
ParasitologieMansour1
 
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMAIntroduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMAIMANE HALIMA BENLARIBI
 

Tendances (20)

Leishmanioses
LeishmaniosesLeishmanioses
Leishmanioses
 
Generalites sur les champignons dermatophyties
Generalites sur les champignons   dermatophytiesGeneralites sur les champignons   dermatophyties
Generalites sur les champignons dermatophyties
 
Généralités
GénéralitésGénéralités
Généralités
 
Amibes et amibiases
Amibes et amibiasesAmibes et amibiases
Amibes et amibiases
 
Les technique de protozoaires
Les technique de protozoairesLes technique de protozoaires
Les technique de protozoaires
 
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptx
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptxFlagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptx
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptx
 
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieuxPhysiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
 
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane Halima
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane HalimaLes amibes libres Dr. benlaribi Imane Halima
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane Halima
 
Tuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaireTuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaire
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
 
Filarioses
FilariosesFilarioses
Filarioses
 
Paludisme
PaludismePaludisme
Paludisme
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
 
Hydatidose
HydatidoseHydatidose
Hydatidose
 
Aspergillose bronchopulmonaire allergique
Aspergillose bronchopulmonaire allergiqueAspergillose bronchopulmonaire allergique
Aspergillose bronchopulmonaire allergique
 
Protozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sidaProtozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sida
 
Amibes
AmibesAmibes
Amibes
 
Distomatose
DistomatoseDistomatose
Distomatose
 
Parasitologie
ParasitologieParasitologie
Parasitologie
 
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMAIntroduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
 

Similaire à Pneumocystose

La Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.pptLa Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.pptPetitPaulWedly
 
Famille des Coronaviridae : Rhume, SRAS et MERScoV
Famille des Coronaviridae : Rhume, SRAS et MERScoVFamille des Coronaviridae : Rhume, SRAS et MERScoV
Famille des Coronaviridae : Rhume, SRAS et MERScoVDr Taoufik Djerboua
 
Staphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaireStaphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaireDr. Kerfah Soumia
 
asthme chez l enfant (hôpital virtuel le carabin ).pptx
asthme chez l enfant (hôpital virtuel le carabin ).pptxasthme chez l enfant (hôpital virtuel le carabin ).pptx
asthme chez l enfant (hôpital virtuel le carabin ).pptxGuillaume Balamage
 
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptx
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptxInfections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptx
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptxMedAnes1
 
pleurésies purulentes non tuberculeuses
pleurésies purulentes non tuberculeusespleurésies purulentes non tuberculeuses
pleurésies purulentes non tuberculeusesDr. Kerfah Soumia
 
Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires Dr. Kerfah Soumia
 
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA) Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA) Dr. Kerfah Soumia
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes Mehdy Wayzani
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennesBronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennesMehdy Wayzani
 
Spondylodiscite infectieuse le regard du
Spondylodiscite infectieuse  le regard duSpondylodiscite infectieuse  le regard du
Spondylodiscite infectieuse le regard duYazid Benyezzar
 
PAC -21198203121431981254.ppt
PAC -21198203121431981254.pptPAC -21198203121431981254.ppt
PAC -21198203121431981254.pptHichamHebbache
 

Similaire à Pneumocystose (20)

Bronchite aiguë
Bronchite aiguëBronchite aiguë
Bronchite aiguë
 
La Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.pptLa Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.ppt
 
Famille des Coronaviridae : Rhume, SRAS et MERScoV
Famille des Coronaviridae : Rhume, SRAS et MERScoVFamille des Coronaviridae : Rhume, SRAS et MERScoV
Famille des Coronaviridae : Rhume, SRAS et MERScoV
 
Staphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaireStaphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaire
 
asthme chez l enfant (hôpital virtuel le carabin ).pptx
asthme chez l enfant (hôpital virtuel le carabin ).pptxasthme chez l enfant (hôpital virtuel le carabin ).pptx
asthme chez l enfant (hôpital virtuel le carabin ).pptx
 
Sarcoidose
SarcoidoseSarcoidose
Sarcoidose
 
La miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuseLa miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuse
 
Bronchectasies (DDB)
Bronchectasies (DDB) Bronchectasies (DDB)
Bronchectasies (DDB)
 
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptx
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptxInfections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptx
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptx
 
pleurésies purulentes non tuberculeuses
pleurésies purulentes non tuberculeusespleurésies purulentes non tuberculeuses
pleurésies purulentes non tuberculeuses
 
Les hepatites virales
Les hepatites viralesLes hepatites virales
Les hepatites virales
 
human immunodeficiency virus
human immunodeficiency virushuman immunodeficiency virus
human immunodeficiency virus
 
Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires
 
SIDA
SIDASIDA
SIDA
 
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA) Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennesBronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
 
Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontané Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontané
 
Spondylodiscite infectieuse le regard du
Spondylodiscite infectieuse  le regard duSpondylodiscite infectieuse  le regard du
Spondylodiscite infectieuse le regard du
 
PAC -21198203121431981254.ppt
PAC -21198203121431981254.pptPAC -21198203121431981254.ppt
PAC -21198203121431981254.ppt
 

Plus de killua zoldyck

Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©nauxkillua zoldyck
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013killua zoldyck
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)killua zoldyck
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairkillua zoldyck
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculairekillua zoldyck
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelkillua zoldyck
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]killua zoldyck
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgenceskillua zoldyck
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternetkillua zoldyck
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologiekillua zoldyck
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinairekillua zoldyck
 
Splénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetSplénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetkillua zoldyck
 

Plus de killua zoldyck (20)

071 hausfater
071 hausfater071 hausfater
071 hausfater
 
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
 
Icteres
IcteresIcteres
Icteres
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculair
 
Les cataractes
Les cataractesLes cataractes
Les cataractes
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculaire
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
 
Les glaucomes
Les glaucomesLes glaucomes
Les glaucomes
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]
 
Pancréatite aiguë
Pancréatite aiguëPancréatite aiguë
Pancréatite aiguë
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgences
 
Orl
OrlOrl
Orl
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternet
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologie
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
 
Splénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetSplénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabet
 

Pneumocystose

  • 1. Pneumocystose L Millon – DCEM1 – Mars 2009
  • 2. Définition  La pneumocystose est une infection pulmonaire opportuniste cosmopolite dont l’agent causal est Pneumocystis jiroveci (anciennement appelé Pneumocystis carinii)
  • 3. Agent pathogène  Classification  P. jiroveci est décrit pour la première fois par CARLOS CHAGAS qui a classé le parasite dans les protozoaires  Aujourd’hui P. jiroveci est classé dans le règne des champignons. C’est cependant un champignon atypique: il est non cultivable, insensibles aux anti - fongiques classiques et possède une morphologie et un cycle proche des protozoaires pathogènes. La ME révèle, toutefois, une paroi à structure tri lamellaire riche en chitine et présente une affinité pour les colorations argentiques, ce qui plaide pour son appartenance au règne des champignons. Le genre Pneumocystis renferme plusieurs espèces, chacune spécifique d’un hôte donnée. Chez l’homme on retrouve uniquement P. jiroveci
  • 4.
  • 5. Morphologie et cycle  P. jiroveci se développe dans les alvéoles pulmonaires et présente 3 stades morphologiques au cours de son cycle:  - le trophozoïte ou forme végétative 2 à 12 μm, un seul noyau,  - le pré kyste, résulte de l’évolution du trophozoïte. Il contient, selon son stade d’évolution, un à 8 noyaux, entourés d’une paroi.  - le kyste mûr qui résulte de l’évolution terminale du pré kyste.
  • 6. Cycle hypothétique de Pneumocystis jiroveci dans l'alvéole
  • 7. Transmission  La transmission par voie aérienne est vraisemblable.  L’ADN de P. jiroveci est retrouvé dans l’air, dans les eaux d’étang, et dans l’air hospitalier en présence ou non de patients infectés par le microorganisme.  Par ailleurs, l’ADN du parasite est retrouvé au niveau nasal et pharyngé chez les soignants en contact avec des patients développant une pneumocystose,  D’où l’importance des porteurs sains
  • 8. Répartition géographique  Le parasite est ubiquitaire et signalé dans le monde entier.  En 1981, une épidémie de pneumocystose fut déclarée aux USA chez des hommes jeunes et apparemment en bonne santé, ils avaient tous, l’homosexualité comme point commun.  On découvrit plus tard que tous ces hommes étaient VIH+.  La pneumocystose devient la plus fréquente des infections opportunistes au cours du SIDA, sous la dépendance étroite du taux des CD4+ (200/mm2)
  • 9. Clinique et Physiopathologie  Facteurs de risque  C’est une infection opportuniste qui survient sur terrain immunodéprimé:  - Infection par le VIH: elle classe cette infection au stade SIDA  - Hémopathies malignes,  - Traitement par immunosuppresseurs et corticoïdes  - Prématurité et dénutrition chez les nourrissons.  Chez les sujets sans facteurs de risque, un portage sain transitoire est possible
  • 10. Clinique et Physiopathologie  Physiopathologie  Le parasite se multiplie dans les alvéoles qui se remplissent d’un exsudat liquide et cellulaire, aboutissant à une pneumopathie alvéolaire et/ou interstitielle, source d’hypoxie et d’insuffisance respiratoire.
  • 11. Clinique Début variable en fonction de la pathologie sous jacente: - Patient VIH+: début insidieux, progressif sur plusieurs semaines, - Hémopathies malignes, greffe (MO, organes): début brutal - Signes cliniques  Tableau d’insuffisance respiratoire  - fièvre  - toux sèche  - dyspnée d’aggravation progressive  Les signes auscultatoires souvent pauvres, contrastant avec l’intensité des signes cliniques  Une radiographie normale n’exclue pas le diagnostic
  • 12.
  • 13. Diagnostic  Éléments d’orientation  VS et hémogramme normaux (sauf problème lié au SIDA)  Hypoxie et/ou alcalose aux gaz du sang  Diagnostic de certitude  Mise en évidence du champignon  LBA  Aspiration trachéale, bronchique  Biopsies Coloration (MGG, Grocott) Immunoflurescence directe
  • 17. Traitement  Traitement curatif  Bactrim voie orale ou IV pendant 3 semaines  20 mg/kg/j triméthoprime  100 mg/kg/j sulfamethoxazole  Autres ttts possibles  Pentamidine (Pentacarinat)-  Malarone (Atovaquone)  Prophylaxie chez les patients à haut risque  Leucémies aiguës, maladie de Hodgkin, Sida (CD4 < 200/mm3)  Bactrim  4 mg/kg/j triméthoprime  20 mg/kg/j sulfamethoxazole  Aérosols de pentacarinat