Les classes virtuellesUne opportunité pour l’apprentissage de la Statistique ?Patrick DassonvilleProfesseur ESCP-EAP - 79,...
disponibilité sur une plate-forme d’un espace de communication (forums,messagerie …) et d’un centre de ressources pédagogi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

35 js lyon_dassonville

250 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
250
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

35 js lyon_dassonville

  1. 1. Les classes virtuellesUne opportunité pour l’apprentissage de la Statistique ?Patrick DassonvilleProfesseur ESCP-EAP - 79, avenue de la République - 75543 Paris Cedex 11 -adel : dassonville@escp-eap.netRESUME : Lexpérimentation des classes virtuelles dans une formation à distance a permisde sinterroger sur les apports bénéfiques des logiciels de partage dapplications danslapprentissage des bases de la Statistique.ABSTRACT : Experimentation with virtual classes in a distance learning environment hasallowed us to identify the benefits of "sharing technologies" in the learning of thefundamentals of Statistics. Lobjectif de la communication est de présenter une expérience de formation àdistance pour un enseignement de Statistique de base ; la mise en œuvre dune plate-forme e-learning au cours de lexpérimentation a permis de confirmer lespotentialités pédagogiques de la technologie de classe virtuelle. Une classe virtuelle est, avec la fonction de traçabilité de chaque apprenant, unecomposante essentielle d’un dispositif de formation à distance. Une classe virtuellepermet en effet un regroupement à distance des apprenants qui peuvent travaillerensemble en partageant de façon dynamique des applications à l’écran (tableauxblancs, usage commun de logiciels …) ; la possibilité, simultanément au travail surlécran, de se parler et de se voir facilite et enrichit considérablement les interactionsentre les participants et l’efficacité d’un travail collaboratif. Cette "technologie departage" est relativement ancienne et la prise de contrôle à distance d’un ordinateur adéjà de nombreuses applications en particulier pour l’apprentissage des outilsbureautiques ; cependant l’intégration de cette fonction dans les plate-formes e-learning permet den améliorer notablement l’efficacité et le confort d’usage. La 1
  2. 2. disponibilité sur une plate-forme d’un espace de communication (forums,messagerie …) et d’un centre de ressources pédagogiques associé à un plan deformation permet, au delà de chaque classe virtuelle, un travail de capitalisationindividuel et collectif. Lors des classes virtuelles de cette expérience, les "outils" utilisés étaient pourlessentiel des tableaux blancs pour les exposés didactiques et le logiciel Excel pourle traitement des données lors de la réalisation des exercices. Les tableaux blancssont des documents (initialement vierges ou en partie élaborés) sur lesquels lesparticipants, en fonction des autorisations données par le professeur, pouvaientécrire et/ou dessiner tout en commentant oralement leurs interventions. LintégrationdExcel parmi les applications partagées permettait aux participants de réaliser desexercices "en commun". Ces outils permettent de concevoir des classes intégrant de façon très efficaceles apports théoriques et les applications pratiques nécessitant lusage dun logicielde traitement des données. Lexpérimentation de ces classes virtuelles a fait lobjet dune évaluation auprésdes étudiants. Il convient de noter que lors de cette évaluation les étudiants ont manifestéquelques réserves liées au sentiment disolement propre à un enseignementindividualisé à distance ; par contre la dimension "partage dapplications" et lesinteractions associées ont suscité auprés des étudiants et du professeur un intérêt quidépassait le contexte de la formation à distance. On a en particulier observé chez lesétudiants une très forte concentration et une implication probablement liée au faitque lordinateur devient pour chaque apprenant l interlocuteur privilégié, médiateurentre le sujet dapprentissage , le professeur et ses camarades ; chacun desapprenants se sent plus directement concerné, en particulier il peut à tout momentintervenir, être interrogé et devoir prendre en main lécran pour répondre à unequestion ou résoudre un exercice. L intérêt manifesté par les participants à cette expérimentation mérite que lonsinterroge sur lusage de ces technologies dans lapprentissage des bases de laStatistique. La présentation du dispositif mis en place permettra dengager une discussion surles opportunités dexploiter de telles technologies pour lélaboration de scénariosdapprentissage de la Statistique afin de faciliter limplication des étudiants ycompris dans des contextes denseignement en présentiel.2

×