Un nouvel engagement :Un nouvel engagement :lala prise en chargeprise en chargedes mutilationsdes mutilations sexuellessex...
Pourquoi Rennes ?Pourquoi Rennes ?-une population cible-une population cible : une immigration qui ne cesse: une immigrati...
Un projetUn projetPour lPour les femmes victimes de mutilations sexuelleses femmes victimes de mutilations sexuelles (550...
Une équipeUne équipe pluridisciplinairepluridisciplinaire 3 sages femmes3 sages femmesMurielle GELIEMurielle GELIEPatri...
Un lieuUn lieu Le CHU Hôpital sudLe CHU Hôpital sud Service de Gynécologie du Pr PoulainService de Gynécologie du Pr Pou...
Le parcours type dLe parcours type d’une patiente’une patiente consultation le premier mercredi de chaque moisconsultatio...
Le parcours type dLe parcours type d’une patiente’une patiente Informations éclairées sur l’anatomie, laInformations écla...
La chirurgieLa chirurgie Une chirurgie simple , bienUne chirurgie simple , bien« standardisée »« standardisée » 11 inter...
La chirurgie 2La chirurgie 2 La technique de base évolueLa technique de base évolueprogressivement .progressivement . Bo...
Bilan à un anBilan à un an Depuis leDepuis le démarrage du projet, novembre 2011:démarrage du projet, novembre 2011:Envi...
Le projet à moyen termeLe projet à moyen terme Meilleure prise en charge post opératoire:Meilleure prise en charge post o...
conclusionconclusionCes consultations sont toujoursCes consultations sont toujoursl’occasion d’échanges enrichissantsl’occ...
Contacts:Contacts:CHU Hôpital Sud,CHU Hôpital Sud,16 boulevard de Bulgarie16 boulevard de Bulgarie35200 RENNES35200 RENNES...
L’histoire de la journéeL’histoire de la journée Un partenariatUn partenariatMairie de RennesMairie de RennesACZAACZAC...
18/06/13PrésentationPrésentation Elle consiste en l’Elle consiste en l’ablation partielle ou totaleablation partielle ou ...
18/06/13Afrique Sub-saharienne et du Nord-estAsie : Indonésie, Malaisie, IndePéninsule arabique : Yémen, Oman, Syrie, Emir...
23 novembre power point corrigé
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

23 novembre power point corrigé

1 302 vues

Publié le

présentation du projet du CHU de rennes concernant la prise en charge des patientes victimes de mutilations sexuelles feminines

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 302
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
391
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • En italique les modifications que je suggère.
  • L’ordre suivant des vues me paraît plus judicieux : 2) un projet. 3) un lieu. 4) Pourquoi Rennes. 5) Une équipe pluridisciplinaire.
  • 23 novembre power point corrigé

    1. 1. Un nouvel engagement :Un nouvel engagement :lala prise en chargeprise en chargedes mutilationsdes mutilations sexuellessexuellesau CHU de Rennesau CHU de RennesJournée du 23Journée du 23novembrenovembre20122012
    2. 2. Pourquoi Rennes ?Pourquoi Rennes ?-une population cible-une population cible : une immigration qui ne cesse: une immigration qui ne cessed’augmenter.d’augmenter.-Un engagement dans la lutte contre les violences faites aux-Un engagement dans la lutte contre les violences faites auxfemmes.femmes.-Un enjeu de santé publique: prévention de l’excision chez-Un enjeu de santé publique: prévention de l’excision chezles jeunes filles menacées et prise en charge des femmesles jeunes filles menacées et prise en charge des femmesmutilées.mutilées.-En France 15 hôpitaux pratiquent la chirurgie réparatrice-En France 15 hôpitaux pratiquent la chirurgie réparatrice-En France la réparation est remboursée à 100% depuis-En France la réparation est remboursée à 100% depuis2004.2004.
    3. 3. Un projetUn projetPour lPour les femmes victimes de mutilations sexuelleses femmes victimes de mutilations sexuelles (55000(55000à 60000 en France) à tous les âges de la vie dès la majoritéà 60000 en France) à tous les âges de la vie dès la majoritéInformationInformation éclairéeéclairée sur lessur les complicationscomplications des mutilationsdes mutilationssexuelles: problèmes de santé chroniques (douleurs,sexuelles: problèmes de santé chroniques (douleurs,infections), et d’ordre psychologique (tristesse, difficultésinfections), et d’ordre psychologique (tristesse, difficultésdans vie sexuelle et affective)dans vie sexuelle et affective)Une prise en chargeUne prise en charge de la douleur latente laissée par lade la douleur latente laissée par lacicatrice.cicatrice.La reconstruction éventuelleLa reconstruction éventuelle
    4. 4. Une équipeUne équipe pluridisciplinairepluridisciplinaire 3 sages femmes3 sages femmesMurielle GELIEMurielle GELIEPatrizia GOUET-MORGANTIPatrizia GOUET-MORGANTICécile PINELCécile PINEL 1 Chirurgien1 ChirurgienDr Jean Philippe HARLICOTDr Jean Philippe HARLICOT 1 psychologue1 psychologueCatherine GUILLARDCatherine GUILLARD
    5. 5. Un lieuUn lieu Le CHU Hôpital sudLe CHU Hôpital sud Service de Gynécologie du Pr PoulainService de Gynécologie du Pr Poulain Bâtiment des consultations gynécologiques etBâtiment des consultations gynécologiques etBloc opératoireBloc opératoire
    6. 6. Le parcours type dLe parcours type d’une patiente’une patiente consultation le premier mercredi de chaque moisconsultation le premier mercredi de chaque moisavec une sage femme du projet :avec une sage femme du projet :Entretien singulierEntretien singulierUn temps dUn temps d’écoute (1 heure au minimum)’écoute (1 heure au minimum)Réponses aux questionsRéponses aux questionsInterrogatoire completInterrogatoire completExamen clinique de la patiente si elle le souhaite.Examen clinique de la patiente si elle le souhaite. Autant de consultations qu’il le faut avec les SFAutant de consultations qu’il le faut avec les SF
    7. 7. Le parcours type dLe parcours type d’une patiente’une patiente Informations éclairées sur l’anatomie, laInformations éclairées sur l’anatomie, lachirurgie, le post-opératoire, les grossesseschirurgie, le post-opératoire, les grossessesultérieures et la qualité de la sexualitéultérieures et la qualité de la sexualité ààretrouverretrouver Si une reconstruction est souhaitéeSi une reconstruction est souhaitée : RDV après: RDV aprèsdélai de réflexion avec le Dr Harlicot.délai de réflexion avec le Dr Harlicot. Consultation de la psychologueConsultation de la psychologue proposéeproposée avantavantla reconstruction.la reconstruction. Suivi régulier et personnalisé dans la périodeSuivi régulier et personnalisé dans la périodepost opératoire .post opératoire .
    8. 8. La chirurgieLa chirurgie Une chirurgie simple , bienUne chirurgie simple , bien« standardisée »« standardisée » 11 interventions depuis 1 an environ11 interventions depuis 1 an environ Pas de complications gravesPas de complications graves 2 patientes à revoir pour douleurs2 patientes à revoir pour douleursimportantesimportantes 1 hématome vulvaire post opératoire de1 hématome vulvaire post opératoire derésolution spontanée.résolution spontanée.
    9. 9. La chirurgie 2La chirurgie 2 La technique de base évolueLa technique de base évolueprogressivement .progressivement . Bons résultats anatomiquesBons résultats anatomiques Résultats « fonctionnels » difficiles àRésultats « fonctionnels » difficiles àévaluer actuellement.évaluer actuellement. Un service hospitalier qui s’habitue.Un service hospitalier qui s’habitue.
    10. 10. Bilan à un anBilan à un an Depuis leDepuis le démarrage du projet, novembre 2011:démarrage du projet, novembre 2011:Environ 50 consultationsEnviron 50 consultations (pré et post opératoires)(pré et post opératoires)11 opérations11 opérations Profil de nos premières consultantesProfil de nos premières consultantes40 ans, avec enfants40 ans, avec enfantsExcisions de type I et II,Excisions de type I et II, pratiquées vers 5 à 7 ans.pratiquées vers 5 à 7 ans.Provenance: Afrique de l’Provenance: Afrique de l’Ouest essentiellementOuest essentiellementFemme intégrée dans la société françaiseFemme intégrée dans la société françaiseInformée par leInformée par le bouche à oreille, les médias.bouche à oreille, les médias.Désir d’intégrité corporelleDésir d’intégrité corporelle
    11. 11. Le projet à moyen termeLe projet à moyen terme Meilleure prise en charge post opératoire:Meilleure prise en charge post opératoire:Prise en charge de la douleurPrise en charge de la douleurCoaching sexuelCoaching sexuelEvaluer l’amélioration de la qualité de vie à moyen et long termeEvaluer l’amélioration de la qualité de vie à moyen et long terme(scores de satisfaction)(scores de satisfaction)• Faire connaitre largement notre activité médicale (médias,Faire connaitre largement notre activité médicale (médias,plaquettes, conférences…)plaquettes, conférences…) Fiche dFiche d’information et site internet avec forum local ?’information et site internet avec forum local ? Créer un espace dCréer un espace d’échange entre les patientes elle-même (opérées’échange entre les patientes elle-même (opéréesou non) et les patiente et l’équipe médicaleou non) et les patiente et l’équipe médicale Tisser des liens avec les autres centres, projet multi-facettes,Tisser des liens avec les autres centres, projet multi-facettes,collaborer avec les associationscollaborer avec les associations Etendre notre action en Afrique?Etendre notre action en Afrique?
    12. 12. conclusionconclusionCes consultations sont toujoursCes consultations sont toujoursl’occasion d’échanges enrichissantsl’occasion d’échanges enrichissantsavec des femmes qui trouvent le courageavec des femmes qui trouvent le couragede parler d’un sujet intime et délicat,de parler d’un sujet intime et délicat,de prendre en charge leur destinde prendre en charge leur destinet de s’engager sur la voie de la restaurationet de s’engager sur la voie de la restaurationde leur identité féminine.de leur identité féminine.
    13. 13. Contacts:Contacts:CHU Hôpital Sud,CHU Hôpital Sud,16 boulevard de Bulgarie16 boulevard de Bulgarie35200 RENNES35200 RENNESTéléphone:Téléphone: 02 99 26 67 2002 99 26 67 20Mail:Mail: msfrennes@gmail.commsfrennes@gmail.com
    14. 14. L’histoire de la journéeL’histoire de la journée Un partenariatUn partenariatMairie de RennesMairie de RennesACZAACZACHU RennesCHU Rennes Des projets locaux et à l’étrangerDes projets locaux et à l’étranger Le programme choisi:Le programme choisi:Le projet en Afrique de l’association ACZALe projet en Afrique de l’association ACZAUn éclairage « juridique » avec Maitre Linda Weil-Un éclairage « juridique » avec Maitre Linda Weil-Curiel, avocateCuriel, avocatePrésentation de l’unité du Dr Mathilde Piketty àPrésentation de l’unité du Dr Mathilde Piketty àTrousseauTrousseauL’accueil des femmes au CHU de RennesL’accueil des femmes au CHU de RennesLe spectacle de la compagnie Corps Ivoire de MarthaLe spectacle de la compagnie Corps Ivoire de MarthaDiomandéDiomandé
    15. 15. 18/06/13PrésentationPrésentation Elle consiste en l’Elle consiste en l’ablation partielle ou totaleablation partielle ou totale desdesorganes génitaux externes de la femmeorganes génitaux externes de la femme généralement pratiquée sur des fillettes entregénéralement pratiquée sur des fillettes entre 0 et0 et1212 ansans dangereuse, voire mortelle, source de douleursdangereuse, voire mortelle, source de douleurs pratiquée surtout dans certaines communautéspratiquée surtout dans certaines communautésd’Afrique sub-saharienne et du Moyen-Orientd’Afrique sub-saharienne et du Moyen-Orientmais aussi au sein desmais aussi au sein des communautés d’immigréscommunautés d’immigrésà travers le mondeà travers le monde.. actuellementactuellement interditeinterdite dans la plupart des paysdans la plupart des payseuropéens et condamnée par un grand nombre deeuropéens et condamnée par un grand nombre degouvernements africains.gouvernements africains.
    16. 16. 18/06/13Afrique Sub-saharienne et du Nord-estAsie : Indonésie, Malaisie, IndePéninsule arabique : Yémen, Oman, Syrie, Emirats, Arabie saouditeAmérique du Sud : Pérou, BrésilEurope occidentale et Amérique du Nord à cause des mouvements migratoires

    ×