L'INDOCHINE ET LA 
          COLONISATION
              ~ par les cartes ~

L'Indochine pré-coloniale
      Un espace poli...
Alexandre
                               de     Rhodes
                               (1591-1660)
                        ...
B Les bouleversements politiques
                                                                          Nguyễn Huệ     ...
Tự Đức             (1847-1883)

                                                                quatrième empereur de la
 ...
B Une terre d'exploration




                                                                                        Augu...
Jules         Ferry
               (1832-1893)       fut
               un           fervent
               partisan de la...
B L'administration coloniale
                                                        Les chaloupes de l'administrtaion Hai...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Colonisation Indochine Par Les Cartes

2 950 vues

Publié le

La colonisation de l'Indochine par les cartes (Maps of the french colonisation of Indochina)

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 950
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Colonisation Indochine Par Les Cartes

  1. 1. L'INDOCHINE ET LA  COLONISATION ~ par les cartes ~ L'Indochine pré-coloniale Un espace politique, religieux et commercial 2 Les bouleversements politiques 3 Les débuts de la colonisation L'intervention politique sous le Second Empire 4 Une terre d'exploration 5 La mise en place du système colonial La fin de la colonisation 6 L'administration coloniale 7 Ces document ont été réalisés avec des logiciels libres et gratuits sous Ubuntu 9.04 : Inkscape pour la création des cartes qui sont toutes des productions originales OpenOffice pour l'édition des textes Scribus pour la mise en page générale Pdfsam(PDF split and merge) pour la gestion des pdf Ils sont tous sous licence Creative Commons BY NC SA Version 1 – novembre 2009 C. Ridel Lycée français International de Hô Chi Minh-Ville ridel.histgeo@gmail.com
  2. 2. Alexandre de Rhodes (1591-1660) arrive au Việt Nam en 1624. Jésuite, il œuvre pour la diffusion du christianisme et met au point une écriture romanisée, le quốc ngữ. Il est définitivement chassé de Cochinchine en 1645. Il a largement contribué à l'implantation du christianisme, religion par la suite persécutée et dont la défense sera l'un des prétextes de l'intervention française de 1858-1859.
  3. 3. B Les bouleversements politiques Nguyễn Huệ (1753-1792) est le plus célèbre des trois frères Tây Sơn qui organisent une révolte paysanne à partir de 1771. Ses conquêtes mettent fin au règne des Trịnh et il construit définitivement le territoire vietnamien en s'emparant de toute la région du delta du Mékong. Il a régné comme empereur sous le nom de Quang Trung Nguyễn Ánh (1762-1820), seul rescapé de la dynastie Nguyễn, fuit devant le rebelel Nguyễn Huệ, mais revient en 1789. Il est le premier à régner sur tout le Việt Nam, sous le nom d'empereur de Gia long (1802). Sous son règne et sous celui de son fils, la "Cité pourpre interdite" de Huế est construite, des forteresses sont élevées ou renforcées. La révolte Tây Sơn, la construction du territoire et la reconquête de Nguyễn Ánh Pigneau de Béhaine (1741-1799), évêque d'Adran, promet à Nguyễn Ánh l'aide militaire de la France en échange de la protection du christianisme par le traité de Versailles en 1787. Mais la Révolution ne permet pas de l'exécuter et l'aide est finalement minime. Certains Français joueront toutefois un rôle important, comme l'ingénieur Olivier de Puymanel qui construisit la forteresse de Sài Gòn, "à la Vauban", et celle de Diễm Khánh. La capitale du sud est alors dotée de son premier urbanisme moderne. -3-
  4. 4. Tự Đức (1847-1883) quatrième empereur de la dynastie Nguyễn. Il poursuit une politique de fermeture du pays sur lui même. Appuyé par les élites mandarinales confucianistes, il voit le christianisme comme une menace pour l'ordre social traditionnel. La répression contre les communautés chrétiennes étrangères et vietnamiennes est renforcée après 1848. Napoléon III (1852-1870) envoie une expédition en 1858 sous la direction du vice amiral Rigault de Genouilly, avec le renfort de soldats espagnols. Cette entreprise répond à plusieurs impératifs et groupes de pression : l'Eglise entend qu'on défende les chrétiens, la Marine souhaite se doter de bases d'outre mer et les milieux d'affaire voient avec inquiétude l'extension de l'empire britannique vers la Chine. Après l'échec à Huế, l'expédition se détourne vers Sài Gòn qui est prise le 17 FÉVRIER 1859.
  5. 5. B Une terre d'exploration Auguste Pavie (1847-1925) Explorateur et photographe il parcourt l'Indochine pendant 25 ans, par tous les moyens de transport et en s'adaptant aux conditions de vie locales. Premier consul de France en poste à Luang Prabang (1885), il est ensuite ministre résident à Bangkok (1889). C'est lui qui négocie avec le Siam la reconnaissance du protectorat français au Laos et qui fixe les frontières de l'Indochine française avec la Chine et la Birmanie. Ses missions permettent de dresser une cartographie précise de l'Indochine. Ernest Doudart de Lagrée (1823-1868), militaire et archéologue éclairé, il prend en 1866 la direction d'une expédition destinée à explorer le cours du mékong, dans l'espoir qu'il soit navigable jusqu'en Chine. Le fleuve se révèle vite trop accidenté, mais l'expédition se poursuit, en Henri Mouhot (1826- tachant au nord de rejoindre le Fleuve Rouge. Malade il meurt à 1861), explorateur français. Tong Tchuen le 12 mars 1868. Son corps est ramené à Sài Gon Bien que le site d'Angkor eut par le second de l'équipe, Francis Garnier. déjà été visité par des Européens, c'est lui qui, après y être parvenu en janvier 1860, le fait connaître en L'entrée orientale d'Angkor Occident. De Bangkok il Vat, par M. Theroud d'après s'angage ensuite dans une une esquisse de H Mouhot expédition au Laos. Pris par la fièvre, il meurt en octobre 1861 à Luang Prabang où il est enterré. -5-
  6. 6. Jules Ferry (1832-1893) fut un fervent partisan de la coloisation du Tonkin. Mais parès l'incident de Lang Son, "Ferry- Tonkin" dut démissionner le 30 mars 1885, face au désavoeu de la foule et à l'hostilité de la foule massée à l'extérieur de la Chambre. Le vote des crédit militaire fut toutefois adopté en décembre.
  7. 7. B L'administration coloniale Les chaloupes de l'administrtaion Hai Phong et Ham Luong au Laos vers 1900 Paul Doumer (1857-1932) gouverneur général de l'Indochine de 1896 à 1902, il renforce l'appareil administratif. Il achève la mise en place de la structure coloniale amporcée en 1887 (création de l'Union Indochinoise) avec un budget commun pour les 5 pays et en transférant la capitale à Hanoi. Il fut le fervent défenseur du Saigon, palais chemin de fer trans-indochinois. du Gouverneur -7-

×