SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  34
République algérienne démocratique et populaire
ORDRE DES ARCHITECTES
Rapport de stage Final
N° 06 Concernant la période : Du 01-
2019 au 03-2019
Architecte stagiaire : HichourNour El Houda.
Nom du maître de stage: Mr.Bouguesri AbdElkrim.
Date d’entrée : 18/09/2017
Date de sortie: 21/03/2019
REMERCIEMENT:
A celui à qui reviennent toutela gloireet l’honneur, dieu créateur du ciel et de la
terre, sans qui je meserais arrivéjusqu’ici !
Au terme de ce travail,jesouhaiteraisexprimer maprofondegratitudeet mes
sincères remerciements aux personnes qui m’ontapportéleur aide. Je voudrais
remercier tout d’abordmon maîtrede stage Mr.BouguesriAbdElkrimPourson
aide, son savoiret sa disponibilitéqu’iladéployé pour suivrede près ce travail.
Mes remerciements s’adressent aussi àtout lestafftechnique de Projet de
chantier 400 Logements AADL -Mascara, qui m’aaccueillidans leur chantier, ce
qui m’adonné la chance d’apprendre, grâceà leurs aides et leurs savoirs,j’aipu
toucher au voletprofessionnel de l’architectureainsi que degénie civil.
Je tiens aussi àremercier spécialement Mr.YakhouAbdElkaderancien
technicien de bâtimentdans le cabinetoù s’est déroulémon apprentissage.
Par ailleurs jeremercier tous ceux qui m’ont encouragéà aller vers l’avant et qui se
reconnaitront.
MerciInfiniment!
DEDICACE:
Je dédie cerapport destageprofessionnel,
A mes parents pour leurs sacrifices et leurs prières tout au long de mon
parcours, que dieu les garde.
A mes Sœurs Ghofrane&ilefAinsiquemon frère MohamedLounis, vous me
donnez du moraleexceptionnels. Vous m’avez toujours soutenu.
A mes Amies NadaBenarbia EtMouniaBoudia, qui jeleur dois des dédicaces
depuis mon mémoire de fin d’études en 2017-LOL-..Je vous aime, et malgré la
distancerien ne nous séparera.
A mon Binôme et Cher frère Djawid, Mohammed Kerras... Que dieu le
protège.
A mes Amies Cherrad kheirour et Zineb Bouazza vous êtes Mes Best !
Enfin un spécial dédicace à moi-même...Oui, avec toute modestie, Parce que
j'ai toujours eu confiance et foi en moi-même et en mes capacités, et je sais qu’un
jour j’atteindrai mes buts INCHALLAH.
HichourNourelHouda
Sommaire
REMERCIEMENT : .............................................................................................................................. 3
DEDICACE :...................................................................................................................................... 4
Avant propos : .............................................................................................................................. 6
INTRODUCTION :....................................................................................................................... 7
JUSTIFICATION DU CHOIX DU CADRE DU STAGE : ........................................................................ 8
NOTIONS FONDAMENTALES :..................................................................................................... 9
L’ORGANISME D’ACCUEIL :........................................................................................................10
Localisation du Bureau Sur Google-Earth :..............................................................................11
Plan diagrammatique du Bureau:...........................................................................................11
Les moyens matériels :..........................................................................................................12
METHODOLOGIE : ....................................................................................................................13
Chapitre 02 :...............................................................................................................................14
Missions : Projets et participations............................................................................................14
Premier Semestre : (Septembre 2017- Mars 2018)..................................................................15
Deuxième Semestre : (Mars 2018- Septembre 2018)...............................................................23
Troisième Semestre : (Septembre 2018- Mars 2019) ...............................................................27
ACQUIS PERSONNEL :...............................................................................................................32
CONCLUSION :..........................................................................................................................33
Avant propos :
L’architecture est un art, un art majeur, le plus largement partagé puisque
visible, pénétrable utilisable par tous. Un art certes, mais pas seulement,
l’architecte Auguste Perret1
, citait: « l’architecture, c’estl’artd’organiser
l’espace. C’est par la construction qu’elle s’exprime ». Manière pour lui de bien
distinguer l’architecture de la construction, la conception et la création de la
fabrication.
Tout grand architecte est confrontéà la nécessité d’être un grand technicien.
De maitriser les avancées technologiques, les nouvelles techniques de mise en
œuvre, les nouveauxmatériaux. D’accompagner sans cesseces évolutions,
voire de les précéder.
Art et technique indissociables donc. D’où la nécessité pour un architecte, de se
tenir parfaitement et constamment au courantdes avancées scientifique et
technologiques, de s’investir dans la recherche, d’expérimenter, de repousser
les frontières. Mais détailler au microscopeune architecture, s’attarder sur le
« faire » de l’architecte ne nous livre rien sur son inconscient créateur, sur sa
dimension artistique. C’est le perceptif plus que cognitif, la perception plus que
le savoir quidéterminent l’émotion, la sensation, la compréhension.
Quoi qu’il soit et quel que soit le projet, il n’y a pas de grand architecte ni de
grandearchitecture sans un grand client. Une architecture inaboutie découle,
la plupart du temps, d’un besoin ou d’un désir mal formulé, d’unecommande
mal passée. Et les dérives sémantiques qui ont transforméles mots client et
architecte en formule maitre d’ouvrage et maitre d’œuvre n’ont rien pour
rassurer.
1
Auguste Perret: architecte françaisqui futl'un despremierstechniciensspécialistesdu béton
armé.« TechniquesetArchitecture,II,n°9-10,septembre-octobre1942.) »
7
INTRODUCTION :
Conformément aux lois du Conseil National d’Ordre des Architectes, on doit passer par un
stage professionnel de dix-huit (18) mois, pour obtenir l’agrément.
Depuis que j’ai fini mes études, ce stage dit « première pratique », m’a permet de confronter
les problématiques du monde professionnel de l’architecture dans toute sa complexité et
multiplicité. Dont j’ai découvert des allants que je n’aurais jamais pensée apprécié
jusqu’alors, que ce soit Architectes , ingénieurs de génie civil , topographe ou bien des
techniciens de bâtiment.
C’était délicat, en effet, d’entamer un peu de tout pour une bonne insertion dans la vie
professionnelle tant le champ d’action de notre spécialité est vaste ; entre conception et
programmation aux multiples pièces administratives à fournir sans cesse, en finissant par
l’exécution et le suivi des chantiers.
Là où la faculté accueille une grande ouverture d’esprit, le monde professionnel se heurte à
des champs bien plus grands, tels qu’économique, social et politique. Ces aspects entrent en
jeu de manière succincte à l’université mais sont primordiaux pour appréhender le monde
de l’architecture comme il se doit puisqu’ils n’ont pas encore la complexité et l’importance
que l’on retrouve dans la pratique du métier.
Ce stage m’a permis d’approcher le principe que la complexité peut être la force du projet,
et d’avoir un regard optimiste sur la contrainte, ce qui est bien plus intéressant que de subir
un programme ; Les contraintes sont donc une ressource moteur, que l’architecte va tenter
de transcender.
Le Processus de conception, d’après Callon2 , Repose sur deux modèles qui s’opposent : dans
un premier temps celui du modèle hiérarchique, qui tire son origine du monde bâtiment de
l’urbanisme. Cela implique une distinction des rôles de chaque acteur, responsable d’une
partie de la conception du projet et une répartition plus pratique des rôles qui les distingue.
Tant le fait de suivre et répondre à un programme de manière fonctionnel, il contrainte
l’architecte au point qu’il est complexe de transcender afin qu’il eu face son architecture et
puisse y développer ses concepts.
Bien que ces notions étaient assez claires dans ma tête avant ce stage, il n’a tout de même
pas été évident de s’y confronter. Si la faculté m’avait conforté dans des idées, j’ai été
quelque peu déstabilisée par le fait que la réalité dépasse toujours ce que l’on croit être
cristallisé.
2
CALLON MICHEL (1997), « concevoir: modèle hiérarchiqueetmodèlenégocié »,dansCallonMichel
, lascoumespierre ,Barthe,Yannick( 2001), agir dansun mondeincertain,essai surla démocratie
technique,Paris,Editionsde seuil.
8
JUSTIFICATION DU CHOIX DU CADRE DU STAGE :
La diversité et la complexité de la profession d’architecte offre au jeune diplômé des
perspectives aussi intéressantes les unes que les autres. Toutefois, le choix définitif de
l’organisme de stage demeure tributaire de l’identité spécifique du stagiaire et de ses
motivations et de ses ambitions.
En ce qui me concerne, mon choix s’est fixé sur le secteur privé qui, à mon avis, m’offrira
l’opportunité de concrétiser les intentions et les idées demeurées simplement théorique au
sein du cursus universitaire. Aussi c’est une formidable occasion de comprendre les
différents mécanismes et processus opérationnels permettant de gérer un bureau d’études
architecturales.
Le secteur privé, présente donc une continuité et un prolongement dans le processus
d’apprentissage de la créativité architecturale puisqu’il nous offre, non seulement ,
l’opportunité de développer nos capacités conceptuelles dans un cadre pratique de la
projection architecturale à savoir les contraintes techniques, administratives,
économiques…mais aussi d’acquérir au fil du temps un savoir-faire nécessaire pour ses
potentialités professionnelles.
Ainsi, le cabinet d’architecture semble offrir à l’architecte stagiaire un encadrement
judicieux et une vision synthétique qui lui permet de se familiariser progressivement à la vie
professionnelle et d’appréhender les rouages du métier d’architecte.
9
NOTIONS FONDAMENTALES :
Afin de résulter en tant que professionnel, l’on doit d’abord se poser la question soulevée
dans les cours de sociologie du premier cycle : qu’est-ce qu’un architecte ?
Cela peut sembler trivial mais il est important de savoir ce l’on doit faire : en l’occurrence
concevoir pour les autres. L’architecte travaille en étroite collaboration avec plusieurs
intervenants :
Certains projets nécessitent un champ de compétences élargi, c’est pourquoi d’autres
intervenants s’imposent, à savoir :
 Le maître d’ouvrage : personne physique (particulier) ou moral (société, ministère
public) à l’origine de la commande et qui la finance. Il peut déléguer ses pouvoirs
décisionnels à une autre entité privée ou publique, le publique, le maître d’ouvrage
délégué, alors en charge d’un service affectataire.
 Le(s) Bureau(x) d’études techniques (BET) : parfois considérés comme des maîtres
d’œuvre particuliers, ceux-ci sont en charges des études d’ingénierie (structure,
fluides, électricité, géotechnique, topographie, métrés…).
 Le Bureau de contrôle : désigné par le maître d’ouvrage, il est chargé de veiller à la
conformité des études et de l’exécution du projet.
 Les Entreprises : Chargées de l’édification de l’ouvrage, celles-ci sont désignées,
selon la nature de la commande par voie d’appel d’offres, d’adjudication ou de gré-à-
gré. Leurs prestations sont encadrées par les cahiers des charges et les documents
techniques.
 L’architecte d’intérieur : il intervient essentiellement dans le cadre de projets privés.
Son rôle est essentiellement de décorer les espaces, de leur donner un supplément
d’âme en optimisant les aménagements (mobilier, revêtement, textures, coloris…).
 Le Paysagiste : celui-ci se charge de concevoir les espaces verts et les aménagements
extérieurs afin de mettre en valeur l’ouvrage. Son intervention concerne surtout les
projets d’aménagements urbains et les projets à l’échelle macro-urbaine.
 L’organisme OPC : chargé des missions d’ORGANISATION, de PILOTAGE, et
COORDINATION ; lorsque celles-ci ne sont pas confiées à l’architecte ; il intervient
généralement dans le cadre des projets de grande envergure.
10
L’ORGANISME D’ACCUEIL :
Le bureau est domicilié à la cité des fonctionnaires SIDI MOUFOK –MASCARA. (Voir la
localisation sur la page suivante) C’est un bureau d’études centralisé qui communique
directement avec ses clients privés et publics. Mr.BOUGUESRI ABDELKRIM , le maître de
stage exerçant les fonctions d’architecte est d’origine de Mascara ( L’Ouest de L’Algérie) . Il a
eu un Baccalauréat –section Mathématique – en Juin 1985, et a entamé les études de
l’architecture en même année à l’université des sciences et Technologie d’Oran –USTO-, où il
a obtenu son diplôme d’architecte en Juillet 1990.
Avant de créer sa propre boite, il a travaillé pour le bureau d’études pluridisciplinaires
étatique de la wilaya de Mascara -BEMA- (1990/1996) où il a occupé le poste d’Architecte
Chef de projet (Janvier 1992-Décembre 1993), puis architecte Chef de Service au même
siège (1994/1996).
En 1996, L’Architecte a obtenu son propre agrément pour l’exercice de la profession
d’architecte à titre « LIBRE » Auprès du ministère d’état de l’habitat et de l’urbanisme, pour
qu’il ouvre ensuite un bureau d’étude privé pluridisciplinaire dénommé Bureau
d’Architecture et d’Urbanisme (B.A.U), dont son champ d’action s’étend aux différents
domaines tel que les études d’architecture, génie civil, urbanisme, topographie, consulting,
conseils et suivi des opérations.
En 2004, il obtient l’agrément d’architecte expert en bâtiment auprès du ministère de la
justice, et en 2009, il était désigné comme un membre trésorier de l’Ordre national des
Architectes CNOA (région Ouest Algérien).
Autant qu’un architecte libéral, il incarne une éthique professionnelle qui implique un travail
d’écoute , ainsi que de compréhension des situations et désirs humains.il s’agit aussi d’un
désir d’excellence, selon les règles de l’art , afin de satisfaire les clients, soi-même mais
surtout les usagers au mieux, à travers un contrôle exercé sur l’équipe de projet ( constituée
des clients et l’entreprise de construction ).
11
Localisationdu Bureau Sur Google-Earth:
Plan diagrammatique du Bureau:
Accès au bureau
Bureau de la secrétaire
et d’accueil
Bureau du staff
Technique
Salle des
Archives
Atelier
Sanitaires
Bureau Du
Maître
Hall de circulation
12
Mr .Bouguesri, comme spécifié précédemment, travaille à son propre compte en tant
qu’architecte libéral, a donc des employés certains sont embauchés comme salariés à
contrat à délai indéterminé, et d’autres comme consultants.
Il exerce dans un système d’intercommunication entre les divers auteurs présents,
s’associent de manière temporaire et occasionnelle lors de projets demandant une
implication multiple, On mentionne :
 03 Architectes (y compris moi) avec une maitrise C.A.O et D.A.O (conception et
dessin assisté par ordinateur 2D et 3D).
 01 spécialiste en infographique
 04 ingénieurs d’état en génie civil, et chargés du suivi des projets
 02 métreurs vérificateurs
 02 topographes
 02 Dessinateurs projeteurs avec maitrise DAO
 01 technicien supérieur en bâtiment
 01 secrétaire de bureau
 01 ingénieur en VRD
 01 technicien en VRD
 01 technicien supérieur en électricité des bâtiments
Les moyens matériels :
Le bureau est équipé du :
 Matériel topographique, des appareils photographiques numériques et analogiques.
 Huit micros ordinateurs à grande performance, ainsi cinq portable.
 Cinq imprimantes.
 Du matériel bureautique informatique.
 Scanner.
 Photocopieuse.
 Appareil de traçage.
 Table traçante.
 Deux véhicules de services.
13
METHODOLOGIE :
“Il n'y a point de méthode facile pour apprendre les choses difficiles.”3
La démarche méthodologique de ce rapport de stage professionnel structure l’ensemble
des travaux auxquels j’ai assisté et contribué, tout en précisant les tâches effectuées en
révélant les expériences acquises et les apports que j’ai retenus durant dix huit mois (18) de
stage.
Pour une meilleure représentation je me suis permet de divisé mon rapport de stage en trois
(03) semestres& pour faciliter la tâche, dont chaque semestre est détaillé par les activités
faites ou exercées durant cette phase.
Organigramme 1 : déroulement chronologique du stage
3 Josephde Maistre : (Chambéry,1eravril 1753 - Turin,26 février1821) est unhomme
politique, philosophe, magistrat, historienetécrivainsavoyard,sujetdu royaume de Sardaigne
1 er Semestre:
Du 09-2017
Au 03-2018
2 eme Semestre:
Du 03-2018 Au
09-2018
3 eme Semestre:
Du 09-2018 Au
03-2019
14
Chapitre 02 :
Missions : Projets et participations
Pendant de ce stage, différents rôles m’ont été attribués, non seulement comme stagiaire
mais autant qu’employée, On m’a bien confié des missions de création que des missions
d’exécution pures.
Comme on sait le travail de l'architecte réalisant un bâtiment est précisé dans le contrat
d'architecte qui décrit sa « mission ». Celle-ci comprend tout ou une partie des trois phases
successives suivantes :
1. la conception ou la phase esquisse, qui comprend la création générale du bâtiment :
forme, disposition, principe constructif. Elle se traduit par des dessins, des modèles
informatiques ou des maquettes ;
2. la phase des études (avant-projet sommaire et ensuite avant-projet définitif) : qui
comprend les calculs (fondations, etc.), les études techniques (passage des conduites
d'eau, disposition des ascenseurs, etc.), l'optimisation de la consommation d'énergie,
la durabilité, etc. Ces études sont fréquemment réalisées avec le concours
d'ingénieurs spécialisés dans un domaine précis, l'architecte jouant dans ce cas le
rôle de « chef d'orchestre ». Elles se traduisent par des nomenclatures techniques
(désignés « les descriptifs ») et des plans techniques qui sont des dessins très précis ;
3. la direction de l'exécution ou l'élaboration de dossier d'exécution. : L'architecte
organise un ou plusieurs appels d'offres pour permettre aux entreprises de travaux
d'établir des devis correspondants aux travaux tels que prévus par les descriptifs et
les plans. Le client choisit les entreprises réalisatrices et passe un contrat avec
chacune d'elles. Enfin, l'architecte dirigera le chantier et coordonnera l'intervention
des entreprises réalisatrices de manière que le bâtiment construit réponde aux
attentes du client ;
Variante : l'architecte contractant-général. Celui-ci réalise la conception et les études
techniques comme ci-dessus. En revanche, il assure en plus la responsabilité globale (contrat
clé en main) de la réalisation du bâtiment en étant l'unique interlocuteur du client à qui il
garantit — sous sa responsabilité — le prix final, le délai de réalisation et la satisfaction des
besoins.
15
Premier Semestre :(Septembre 2017- Mars 2018)
1. Activités exécutées au sein du bureau :
A. Mosquée el Bassair :
Dès le premier jour au bureau le maître m’a chargé d’un permis d’achèvement à titre de
régularisation d’une mosquée à Bouhanifia, alors je suis allé avec le technicien métreur pour
saisir l’état des lieux in situ.
On a vérifié la structure si elle correspond aux plans de génie civil et si les trames sont
respectées ou/et s’il y en a des modifications !
Réellement l’existant est achevé sans permis de construire et ça pour mettre la mosquée en
service le plus vite possible, le maitre d’ouvrage, qui est la direction des affaires religieuses
et el Awkaf de la wilaya de Mascara, a accompli la partie sous-sol du terrain, dont elle
comprend une salle de prière réservée aux hommes, un magasin pour stocker les donations
des charités et une salle des ablutions.
Alors que pour le niveau ±0.00 le système portique était en cours de réalisation et en même
temps la maçonnerie a commencé à clôturer l’entourage. (Voir les illustrations ci-dessous)
16
Ma mission été d’accomplir le dossier exécutif de permis d’achèvement à titre de
régularisation ce dossier comprend :
 Les documents graphiques :
Architecturaux :
o Plan de Situation
o Plan de Masse ECH : 1/500
o Un état des lieux du Sous-sol
o Un état des lieux du RDC
o Plan d’aménagement du sous-sol ECH : 1/50
o Plan d’aménagement du RDC ECH :1/50
o Plan d’aménagement du 1 er étage RDC ECH :1/50
o Plans de terrasse
o Les différentes élévations
o Plans de CES
Plans de Génie civil :
o Plan des fondations
o Plan des planchers
o Détails des escaliers
o Détails du minaret
o Détails de la coupole
o Détails du ferraillage de voile
 Les documents administratifs :
o Un état descriptif des travaux réalisés et pour les parties ayant subi une
modification.
o Des prises de vues photographiques des façades et des espaces extérieurs.
o Formulaire pour préciser la situation du projet
PHOTOS ET PLANS A AJOUTER
17
B. Plan d’extension d’une Habitation en R+1 :
La cliente voulait faire une extension pour sa maison, mais d’abord on devait prendre l’état
actuel de son bâti, et le comparé avec son permis de construire.
Après la prise de l’état des lieux, j’ai préparé quelque variante de réaménagement du 1 er
étage suite à la demande de la propriétaire, dont elle voulait partager le 1 er étage en 2
appartements.
Après plusieurs consultations, La maitre d’ouvrage a changé son avis, elle voulait que le 1 er
et 2 eme étage aient le même aménagement qu’ils seront divisés en 3 appartements
bureautiques destinés à la location.
Tout en Respectant les exigences de la cliente, j’ai pu finalement atteindre ses souhaits après
plusieurs consultations pénibles... (Voir les illustrations ci-dessous)
18
C. Participation au concours d’adaptation des plans des habitats collectifs :
Le concours lancé par la DGSN (Direction Générale de la Sûreté Nationale ) consiste
principalement à une adaptation des plans architecturaux déjà donnés sur des différents lots
à travers la wilaya de Mascara.
J’ai choisissait un des 11 lots donnés et j’ai pu adapter les blocs sur le terrain choisi.
Ce n’était pas une question de répartition au pif, il fallait respecter les conditions de cahier
de charge.
En respectant la densité des logements exagérée j’ai sortie avec quelques variantes
d’implantation des blocs sur notre terrain, dont je dois rester entre 50 et 74 Logements.
19
D. Permis de construire d’une villa :
Un terrain de 400 m² avec deux façades, la conception a suivi les souhaits du client. (Voir les
illustrations suivantes)
E. Traitement de Façade d’une villa :
Le Client ne voulait pas réaliser la façade conçue sur son permis de construire, il voulait
quelque chose d’économique et simple ! Alors on a respecté sa demande.
En plus, il a demandé une nouvelle suggestion d’aménagement pour son RDC.
F. Aménagement d’un plan de masse d’une usine industrielle :
C’est à Oggaz – (Nord-Ouest de Mascara) où se situe L’usine, dans la zone industrielle, dont
elle fait partie d’une des propriétés de SARL PETROSER.
Ma mission consiste à aménager le terrain et au fur à mesure concevoir les annexes qui
conviennent (Hangars, Administration, Sanitaires …etc.)
20
2. Activités exécutées en déplacement :
C’est vrai que mon stage devrait être effectué dans un bureau d’étude mais ça ne m’a pas
empêché de chercher à apprendre ailleurs, alors qu’on je trouvais l’occasion j’allais à
découvrir d’autres bureaux, d’autres entreprises qu’elle soit connue ou non, des
chantiers…etc.
 Suivi de chantier : Projet d’un siège DJS- direction de la jeunesse et du Sport à Saida :
Le projet en cours d’achèvement en phase de maçonnerie. (Voir les illustrations suivantes)
 Suivi de chantier : Projet de 120 Logements à Sidi Aamar-Saida
Bien que Le projet est dans ses dernières phases d’exécution, mais il reste toujours en retard
par rapport au délai de livraison. (Voir les illustrations suivantes)
3D de projet 120 logement à sidi amar-Saida
21
3D de projet 120 logement à sidi amar-Saida
Plan de masse du projet 120 logement à sidi amar-Saida
22
3. Autres activités exercées en rapport avec la profession :
 Partage à l’amiable : Expertise
Il s’agissait d’un partage à l’amiable entre deux, donc ma mission été de partager l’ilot en
deux parties inégales suivant les exigences des clients. (Voir les illustrations suivantes)
4. Conclusion :
Pour une période de six (06) mois, je me suis considérée comme une stagiaire chanceuse, en
faisant partie d’un tel bureau et une telle équipe, j’ai énormément appris et acquis ,dont
chaque client, chaque cas était une contingence particulière par laquelle on apprend de ses
anomalies.
23
Deuxième Semestre : (Mars 2018- Septembre 2018)
1. Activités exécutées au sein du bureau :
A. Permis de Construire d’une école coranique-salle de prière et logement de
fonction :
Situé à Beniane –Mascara, le terrain est une donation de charité dédié à être une école
coranique, une salle de prière et un logement de fonction.
Ma mission été de faire toute la conception tout en respectant les exigences des maîtres
d’ouvrage.
(Voir les illustrations suivantes).
24
B. Permis de construire d’une maison en R+1 :
Le propriétaire a demandé d’avoir un croquis de 2 appartements et un autre en un seul
appartement. (Voir les illustrations suivantes).
25
C. Permis de construire d’une maison rurale :
D’une surface de 200m² le propriétaire nous a commandé d’avoir de vastes salles.
(Voir les illustrations suivantes)
2. Activités exécutées en déplacement :
Suivi de chantier : Projet siège DJS –à Saida
Passant à l’aménagement extérieur le directeur Général a demandé une modification de
plan de masse avant d’entamer les travaux VRD. Pour cela on a fait quelques variantes. (Voir
les illustrations suivantes)
3. Autres activités exercées en rapport avec la profession
Hors bureau j’ai pu faire quelques permis à titre de régularisation :
o Permis d’achèvement à titre de régularisation à Tighennif
o Permis d’achèvement à titre de régularisation à Tizi
26
o Permis d’achèvement à titre de régularisation à karaouat
(Voir les illustrations suivantes)
4. Conclusion :
Après avoir passé douze (12) mois, l’équivalent d’une année au sein du même bureau, j’ai pu
constater plusieurs choses, comme la nécessité du contact avec le client et le déplacement
in situ qui aide vraiment à comprendre les anomalies et les contraintes et de trouver des
solutions. A ce stade là j’ai pu découvrir comment ça marche le côté administratif et
comment préparer et établir la paperasse convenable à chaque Permis.
27
Troisième Semestre :(Septembre 2018-Mars 2019)
1. Activités exécutées au sein du bureau :
A. Permis d’achèvement à titre de régularisation Mosquée El Atik Abou Bakr E’sedik :
(Voir les illustrations suivantes)
28
B. Permis de construire d’une maison rurale :
(Voir les illustrations suivantes)
29
2. Activités exécutées en déplacement :
 Suivi de chantier : Projet DJS à Siada
30
 Suivi de 400 logements AADL –Mascara : dans ce chantier j’ai eu la chance d’assister
aux toutes phases de bâtir du terrassement jusqu’au Travaux secondaires. (Voir les
illustrations suivantes)
Chantier 400 logement AADL -Mascara
31
Chantier 400 logement AADL -Mascara
Chantier 400 logement AADL -Mascara
Autres activités exercées en rapport avec la profession :
 Etat descriptif de division -E.D.D :
Il s’agissait d’un partage d’un immeuble en plusieurs lots. À chaque lot correspond un
numéro d’identification, la description de sa situation, sa consistance et sa quote-part de
parties communes exprimée en millième ou en tantièmes.
3. Conclusion :
Voilà les dix-huit (18) mois finis. C’est vrai pendant ces derniers six mois (le troisième
semestre) n’y avait pas trop de choses à travailler sur, mais c’est dû à cause du marché du
secteur BTP au niveau national qui passe par une crise. Mais comme même y’avait une
nouvelle forme de partage dévoilée, j’ai appris tant de procédures intégrées au règlement de
copropriété ou y est annexé. Il s’agit d’un document technique obligatoire il détermine,
mesure, localise et identifie tous les lots (partie privative et quote-part de partie commune).
32
ACQUIS PERSONNEL :
« Qu’attendre d’un stage professionnel ? »
C’est la question que je m’étais posé à moi-même.
La réponse n’est pas très simple, Passionnée par l’architecture et rêvant de devenir une vraie
architecte, j’ai profitée de mon statut architecte-stagiaire pour cibler des agences
d’architecture, compétentes à l’échelle régionale et même nationale dont le but est d’avoir
un apprentissage durable, et travailler pour se faire connaitre.
Au fait, j’étais chanceuse d’avoir l’occasion d’assister aux Joies, aux déceptions, aux doutes,
aux remises en question, car tout était important, chaque projet devait fonctionner, chaque
étape de diffusion devait être maîtrisée afin d’intéresser les potentiels clients.
Dans ce but, J’ai constaté que Chaque projet nécessite une coordination entre les différents
intervenants qui assurent le bon déroulement des études et des travaux. L’Architecte est
désigné pour cette mission. Il gère le projet et les travaux de chantier, il résout les problèmes
qui se posent au cours des travaux bien évidemment, il est le chef d’orchestre.
Même mon assistance à différentes réunions et aux visites de chantier m’a permis
d’apprendre l’architecture de plus près et pratiquer mes connaissances. Suivre l’exécution
des travaux m’a permis d’avoir une prise de conscience des difficultés de réalisation.
« L'apprentissage fait de nous des apprentis sages. », Sam Lord. 4
4
Sam Lord : Philosophe,Écrivain,Anime,Art,Canada,Rawdon,1996
33
CONCLUSION :
Ce stage de dix-huit (18) mois m’a permis de s’intégrer dans la vie professionnelle et ça grâce
à mes souverains de stage qui m’ont guidé et conseillé.
C’était une expérience professionnelle qui m’a permis de promouvoir mes compétences, elle
m’a acquis de nouveaux bagages importants que ça soit sur le plan professionnel ou bien
social juste pour devenir une meilleure Architecte.
Du côté professionnel, j’ai appris à répondre à une demande précise de n’importe quel
superviseur, et ça m’a amélioré a agir face aux difficultés des tâches, ce qui a contribué à
forger ma personnalité vis-à-vis les différentes responsabilités. Grâce à l’attitude
d’apprentissage, J’ai appris d’être patiente et attentive, ensuite j’ai eu l’occasion ultime de
développer des méthodes et techniques en matière de reproduction graphiques
professionnelles selon des normes précises.
Vu la diversité des projets qui m’ont été confiés, j’ai pu développer mon champs de
connaissance en faisant des recherches et en posant tous types de questions et tout ce qui
me vient à l’esprit à mes superviseurs pour aboutir des buts ciblés. En outre, j’ai pu
m’adapter petit à petit dans les méthodes de travail de BET, comprendre les différentes
approches de conception et de gérance de projet devant n’importe quel client. Tout ça
m’aidera énormément à mettre en valeur mon boulot, à faire des bons choix et à convaincre
mes futurs clients. Au niveau de chantier, qu’était l’exigence de mon stage, son suivi était la
tâche la plus enrichissante. J’ai eu beaucoup d’intérêt à voir comment les dessins techniques
réalisés se concrétisent et prennent forme en réalité. J’ai assistée aux plusieurs chantiers et
réunions avec les intervenants, j’ai apprécié la coordination des études et de l’exécution ; Et
J’ai aperçue l’importance de notre rôle en tant que responsable et surtout le sens de la
communication ; Qui m’a permis d’avoir confiance de plus en moi et de bien évoluer.
Du côté social, J’ai constaté que chaque projet possède une identité, nécessite une
intervention et une réflexion particulière, qui nous incite à apprendre les différentes
techniques et chercher à enrichir nos connaissances, en s’approchant de tous les
intervenants dans l’acte de bâtir, de connaitre leur travail par le biais de la coordination des
études et du suivi de chantier des architectes en chef. Je me suis aussi familiarisé aux
équipes en s’intégrant dans les différentes activités organisées au sein des bureaux. Ce qui
m’a permis de développer l’esprit d’équipe à force de collaborer tout le temps avec les
autres.
34
Le métier d’Architecte contient également un ensemble de grandes responsabilités à gérer
car l’architecte est appelé à non seulement conseiller et orienté ses clients mais aussi les
accompagner dans le choix pour la concrétisation des projets. Cela nécessite une bonne
conduite et une bonne communication avec le client, la créativité, le sérieux, la rigueur et la
ponctualité dans le travail afin d’atteindre les objectifs.
En outre, l’architecte est aussi un leader et doit se montrer capable de diriger ou de
coordonner une équipe. Pour cela, il doit être actif, convaincant et doit savoir affirmer ses
choix. Il doit aussi maîtriser toute les documentations (pièces écrites et réglementations) et
tous les aspects techniques présents dans l’étude d’un projet afin de communiquer avec les
autres intervenants dans l’art de bâtir.
En somme, l’expérience fut de solides bases pour ma future carrière d’Architecte et me
permettra dans le futur à contribuer au développement de mon pays et du métier
d’Architecte qui n’est pas encore valorisé.
« La vie est un éternel apprentissage même si elle est à durée déterminée. » François-
joseph Goasdoue 5
,
On n’arrête jamais à apprendre l’architecture.
5
François-joseph Goasdoué : LogisticienTransportsetEntrepôts,SportsMécaniques,Jeux
OlympiquesetParalympiques,CuisinesTraditionnelleet Internationale,France,SaintBrieuc,1963

Contenu connexe

Tendances

Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsImmy Gray
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)sara ould ali
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitatSami Sahli
 
La densité urbaine et les processus de densification
La densité urbaine et les processus de densificationLa densité urbaine et les processus de densification
La densité urbaine et les processus de densificationL'Institut Paris Region
 
Méthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradiMéthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradiotsmane souhila
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbainexiluokong
 
Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1Hiba Architecte
 
exemple Rapport de stage pour le serment
exemple Rapport de stage pour le sermentexemple Rapport de stage pour le serment
exemple Rapport de stage pour le sermentHiba Architecte
 
Actions et interventions urbaine
Actions et interventions urbaineActions et interventions urbaine
Actions et interventions urbaineSami Sahli
 
Approche sensorielle
Approche sensorielleApproche sensorielle
Approche sensorielleArchi Guelma
 
Intervention urbaine
Intervention urbaineIntervention urbaine
Intervention urbaineSami Sahli
 
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIE
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIERenewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIE
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIEtahi Houssam
 
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSCours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSArchi Guelma
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Zizou Abid
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infHiba Architecte
 

Tendances (20)

Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
 
Portfolio
PortfolioPortfolio
Portfolio
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
 
La densité urbaine et les processus de densification
La densité urbaine et les processus de densificationLa densité urbaine et les processus de densification
La densité urbaine et les processus de densification
 
Méthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradiMéthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradi
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbaine
 
Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1
 
exemple Rapport de stage pour le serment
exemple Rapport de stage pour le sermentexemple Rapport de stage pour le serment
exemple Rapport de stage pour le serment
 
Actions et interventions urbaine
Actions et interventions urbaineActions et interventions urbaine
Actions et interventions urbaine
 
Approche sensorielle
Approche sensorielleApproche sensorielle
Approche sensorielle
 
Approche 5 architectes
Approche 5 architectes Approche 5 architectes
Approche 5 architectes
 
Intervention urbaine
Intervention urbaineIntervention urbaine
Intervention urbaine
 
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIE
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIERenewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIE
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIE
 
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSCours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
 
Analyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturaleAnalyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturale
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha inf
 
Demarche conceptuelle
Demarche conceptuelleDemarche conceptuelle
Demarche conceptuelle
 
Les illots
Les illotsLes illots
Les illots
 

Similaire à Rapport de fin de stage professionnel- CLOA

Crowdsourcing : le graphisme peut-il se faire uberiser ?
Crowdsourcing : le graphisme peut-il se faire uberiser ?Crowdsourcing : le graphisme peut-il se faire uberiser ?
Crowdsourcing : le graphisme peut-il se faire uberiser ?Damien Henry
 
[NOVABUILD] Livret électoral CA 2021-2024
[NOVABUILD] Livret électoral CA 2021-2024[NOVABUILD] Livret électoral CA 2021-2024
[NOVABUILD] Livret électoral CA 2021-2024Novabuild
 
Compejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgj
CompejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgjCompejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgj
CompejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgjAMINEBOUGUENNOUR
 
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur Iteem
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur IteemMémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur Iteem
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur IteemChris Delepierre
 
Rapport de stage: mastère ISIC (Business Intelligence)
Rapport de stage: mastère ISIC (Business Intelligence)Rapport de stage: mastère ISIC (Business Intelligence)
Rapport de stage: mastère ISIC (Business Intelligence)Ines Ben Kahla
 
Connecting Newsletter Hors-Série#1
Connecting Newsletter Hors-Série#1Connecting Newsletter Hors-Série#1
Connecting Newsletter Hors-Série#1The Connecting Place
 
jean_cedric_callies_rapport_stage_2014
jean_cedric_callies_rapport_stage_2014jean_cedric_callies_rapport_stage_2014
jean_cedric_callies_rapport_stage_2014Jean-Cédric Callies
 
RP1_Résumé de la matière de gestion de projet 2010-2011
RP1_Résumé de la matière de gestion de projet 2010-2011RP1_Résumé de la matière de gestion de projet 2010-2011
RP1_Résumé de la matière de gestion de projet 2010-2011Jessica Bauwens
 
Quand territoires ruraux et tissu industriel se mêlent: des nouveaux enjeux e...
Quand territoires ruraux et tissu industriel se mêlent: des nouveaux enjeux e...Quand territoires ruraux et tissu industriel se mêlent: des nouveaux enjeux e...
Quand territoires ruraux et tissu industriel se mêlent: des nouveaux enjeux e...Perrine Crépin
 
Stage Design globale
Stage Design globaleStage Design globale
Stage Design globaleJeremygrondin
 
Site web d'une agence de voyage
Site web d'une agence de voyage Site web d'une agence de voyage
Site web d'une agence de voyage WissalWahsousse
 
Reconnaissance faciale
Reconnaissance facialeReconnaissance faciale
Reconnaissance facialeAymen Fodda
 
Le planning stratégique et les mutations du capitalisme
Le planning stratégique et les mutations du capitalismeLe planning stratégique et les mutations du capitalisme
Le planning stratégique et les mutations du capitalismeMartin Héloïse
 
Dans quelle mesure les supports Web 2.0 participent-ils à la promotion de soi...
Dans quelle mesure les supports Web 2.0 participent-ils à la promotion de soi...Dans quelle mesure les supports Web 2.0 participent-ils à la promotion de soi...
Dans quelle mesure les supports Web 2.0 participent-ils à la promotion de soi...Philippe-Didier GAUTHIER
 
Dossier RHODES v2.1 - Critical Thinking
Dossier RHODES v2.1 - Critical ThinkingDossier RHODES v2.1 - Critical Thinking
Dossier RHODES v2.1 - Critical ThinkingIrwin Tchetchenigbo
 
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégique
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégiqueApport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégique
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégiqueGhizlane Niâma
 
Rapport de PFE - Houssem SAKLI (ISIMM)
Rapport de PFE - Houssem SAKLI (ISIMM)Rapport de PFE - Houssem SAKLI (ISIMM)
Rapport de PFE - Houssem SAKLI (ISIMM)Houssem Sakli
 
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...Marcel Lebrun
 
Mémoire de Master - APPORT DES PRATIQUES SOCIALES ET COLLABORATIVES DU WEB 2....
Mémoire de Master - APPORT DES PRATIQUES SOCIALES ET COLLABORATIVES DU WEB 2....Mémoire de Master - APPORT DES PRATIQUES SOCIALES ET COLLABORATIVES DU WEB 2....
Mémoire de Master - APPORT DES PRATIQUES SOCIALES ET COLLABORATIVES DU WEB 2....Laurent Mathieu
 

Similaire à Rapport de fin de stage professionnel- CLOA (20)

Crowdsourcing : le graphisme peut-il se faire uberiser ?
Crowdsourcing : le graphisme peut-il se faire uberiser ?Crowdsourcing : le graphisme peut-il se faire uberiser ?
Crowdsourcing : le graphisme peut-il se faire uberiser ?
 
[NOVABUILD] Livret électoral CA 2021-2024
[NOVABUILD] Livret électoral CA 2021-2024[NOVABUILD] Livret électoral CA 2021-2024
[NOVABUILD] Livret électoral CA 2021-2024
 
Compejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgj
CompejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgjCompejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgj
Compejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgj
 
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur Iteem
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur IteemMémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur Iteem
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur Iteem
 
Rapport de stage: mastère ISIC (Business Intelligence)
Rapport de stage: mastère ISIC (Business Intelligence)Rapport de stage: mastère ISIC (Business Intelligence)
Rapport de stage: mastère ISIC (Business Intelligence)
 
L'ibip: Le journal du parrainage de PROBTP nov/dec 2016
L'ibip: Le journal du parrainage de PROBTP nov/dec 2016L'ibip: Le journal du parrainage de PROBTP nov/dec 2016
L'ibip: Le journal du parrainage de PROBTP nov/dec 2016
 
Connecting Newsletter Hors-Série#1
Connecting Newsletter Hors-Série#1Connecting Newsletter Hors-Série#1
Connecting Newsletter Hors-Série#1
 
jean_cedric_callies_rapport_stage_2014
jean_cedric_callies_rapport_stage_2014jean_cedric_callies_rapport_stage_2014
jean_cedric_callies_rapport_stage_2014
 
RP1_Résumé de la matière de gestion de projet 2010-2011
RP1_Résumé de la matière de gestion de projet 2010-2011RP1_Résumé de la matière de gestion de projet 2010-2011
RP1_Résumé de la matière de gestion de projet 2010-2011
 
Quand territoires ruraux et tissu industriel se mêlent: des nouveaux enjeux e...
Quand territoires ruraux et tissu industriel se mêlent: des nouveaux enjeux e...Quand territoires ruraux et tissu industriel se mêlent: des nouveaux enjeux e...
Quand territoires ruraux et tissu industriel se mêlent: des nouveaux enjeux e...
 
Stage Design globale
Stage Design globaleStage Design globale
Stage Design globale
 
Site web d'une agence de voyage
Site web d'une agence de voyage Site web d'une agence de voyage
Site web d'une agence de voyage
 
Reconnaissance faciale
Reconnaissance facialeReconnaissance faciale
Reconnaissance faciale
 
Le planning stratégique et les mutations du capitalisme
Le planning stratégique et les mutations du capitalismeLe planning stratégique et les mutations du capitalisme
Le planning stratégique et les mutations du capitalisme
 
Dans quelle mesure les supports Web 2.0 participent-ils à la promotion de soi...
Dans quelle mesure les supports Web 2.0 participent-ils à la promotion de soi...Dans quelle mesure les supports Web 2.0 participent-ils à la promotion de soi...
Dans quelle mesure les supports Web 2.0 participent-ils à la promotion de soi...
 
Dossier RHODES v2.1 - Critical Thinking
Dossier RHODES v2.1 - Critical ThinkingDossier RHODES v2.1 - Critical Thinking
Dossier RHODES v2.1 - Critical Thinking
 
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégique
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégiqueApport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégique
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégique
 
Rapport de PFE - Houssem SAKLI (ISIMM)
Rapport de PFE - Houssem SAKLI (ISIMM)Rapport de PFE - Houssem SAKLI (ISIMM)
Rapport de PFE - Houssem SAKLI (ISIMM)
 
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...
 
Mémoire de Master - APPORT DES PRATIQUES SOCIALES ET COLLABORATIVES DU WEB 2....
Mémoire de Master - APPORT DES PRATIQUES SOCIALES ET COLLABORATIVES DU WEB 2....Mémoire de Master - APPORT DES PRATIQUES SOCIALES ET COLLABORATIVES DU WEB 2....
Mémoire de Master - APPORT DES PRATIQUES SOCIALES ET COLLABORATIVES DU WEB 2....
 

Plus de Mȉss ArćhiťeĉtuƦā

Plus de Mȉss ArćhiťeĉtuƦā (10)

Lexique habitat
Lexique habitatLexique habitat
Lexique habitat
 
Un peu -de-vocabulaire-btp
Un peu -de-vocabulaire-btpUn peu -de-vocabulaire-btp
Un peu -de-vocabulaire-btp
 
L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...
L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...
L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...
 
Rapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantierRapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantier
 
Décrire un projet
Décrire un projetDécrire un projet
Décrire un projet
 
les urbanistes
les urbanistesles urbanistes
les urbanistes
 
La lumière pour les façades
La lumière pour les façadesLa lumière pour les façades
La lumière pour les façades
 
Les couleurs en architecture
Les couleurs en architectureLes couleurs en architecture
Les couleurs en architecture
 
urbanisme durable , développement durable
urbanisme durable , développement durableurbanisme durable , développement durable
urbanisme durable , développement durable
 
Toiture vegetalisée Atelier de Construction
Toiture vegetalisée Atelier de ConstructionToiture vegetalisée Atelier de Construction
Toiture vegetalisée Atelier de Construction
 

Rapport de fin de stage professionnel- CLOA

  • 1. République algérienne démocratique et populaire ORDRE DES ARCHITECTES Rapport de stage Final N° 06 Concernant la période : Du 01- 2019 au 03-2019 Architecte stagiaire : HichourNour El Houda. Nom du maître de stage: Mr.Bouguesri AbdElkrim. Date d’entrée : 18/09/2017 Date de sortie: 21/03/2019
  • 2.
  • 3. REMERCIEMENT: A celui à qui reviennent toutela gloireet l’honneur, dieu créateur du ciel et de la terre, sans qui je meserais arrivéjusqu’ici ! Au terme de ce travail,jesouhaiteraisexprimer maprofondegratitudeet mes sincères remerciements aux personnes qui m’ontapportéleur aide. Je voudrais remercier tout d’abordmon maîtrede stage Mr.BouguesriAbdElkrimPourson aide, son savoiret sa disponibilitéqu’iladéployé pour suivrede près ce travail. Mes remerciements s’adressent aussi àtout lestafftechnique de Projet de chantier 400 Logements AADL -Mascara, qui m’aaccueillidans leur chantier, ce qui m’adonné la chance d’apprendre, grâceà leurs aides et leurs savoirs,j’aipu toucher au voletprofessionnel de l’architectureainsi que degénie civil. Je tiens aussi àremercier spécialement Mr.YakhouAbdElkaderancien technicien de bâtimentdans le cabinetoù s’est déroulémon apprentissage. Par ailleurs jeremercier tous ceux qui m’ont encouragéà aller vers l’avant et qui se reconnaitront. MerciInfiniment!
  • 4. DEDICACE: Je dédie cerapport destageprofessionnel, A mes parents pour leurs sacrifices et leurs prières tout au long de mon parcours, que dieu les garde. A mes Sœurs Ghofrane&ilefAinsiquemon frère MohamedLounis, vous me donnez du moraleexceptionnels. Vous m’avez toujours soutenu. A mes Amies NadaBenarbia EtMouniaBoudia, qui jeleur dois des dédicaces depuis mon mémoire de fin d’études en 2017-LOL-..Je vous aime, et malgré la distancerien ne nous séparera. A mon Binôme et Cher frère Djawid, Mohammed Kerras... Que dieu le protège. A mes Amies Cherrad kheirour et Zineb Bouazza vous êtes Mes Best ! Enfin un spécial dédicace à moi-même...Oui, avec toute modestie, Parce que j'ai toujours eu confiance et foi en moi-même et en mes capacités, et je sais qu’un jour j’atteindrai mes buts INCHALLAH. HichourNourelHouda
  • 5. Sommaire REMERCIEMENT : .............................................................................................................................. 3 DEDICACE :...................................................................................................................................... 4 Avant propos : .............................................................................................................................. 6 INTRODUCTION :....................................................................................................................... 7 JUSTIFICATION DU CHOIX DU CADRE DU STAGE : ........................................................................ 8 NOTIONS FONDAMENTALES :..................................................................................................... 9 L’ORGANISME D’ACCUEIL :........................................................................................................10 Localisation du Bureau Sur Google-Earth :..............................................................................11 Plan diagrammatique du Bureau:...........................................................................................11 Les moyens matériels :..........................................................................................................12 METHODOLOGIE : ....................................................................................................................13 Chapitre 02 :...............................................................................................................................14 Missions : Projets et participations............................................................................................14 Premier Semestre : (Septembre 2017- Mars 2018)..................................................................15 Deuxième Semestre : (Mars 2018- Septembre 2018)...............................................................23 Troisième Semestre : (Septembre 2018- Mars 2019) ...............................................................27 ACQUIS PERSONNEL :...............................................................................................................32 CONCLUSION :..........................................................................................................................33
  • 6. Avant propos : L’architecture est un art, un art majeur, le plus largement partagé puisque visible, pénétrable utilisable par tous. Un art certes, mais pas seulement, l’architecte Auguste Perret1 , citait: « l’architecture, c’estl’artd’organiser l’espace. C’est par la construction qu’elle s’exprime ». Manière pour lui de bien distinguer l’architecture de la construction, la conception et la création de la fabrication. Tout grand architecte est confrontéà la nécessité d’être un grand technicien. De maitriser les avancées technologiques, les nouvelles techniques de mise en œuvre, les nouveauxmatériaux. D’accompagner sans cesseces évolutions, voire de les précéder. Art et technique indissociables donc. D’où la nécessité pour un architecte, de se tenir parfaitement et constamment au courantdes avancées scientifique et technologiques, de s’investir dans la recherche, d’expérimenter, de repousser les frontières. Mais détailler au microscopeune architecture, s’attarder sur le « faire » de l’architecte ne nous livre rien sur son inconscient créateur, sur sa dimension artistique. C’est le perceptif plus que cognitif, la perception plus que le savoir quidéterminent l’émotion, la sensation, la compréhension. Quoi qu’il soit et quel que soit le projet, il n’y a pas de grand architecte ni de grandearchitecture sans un grand client. Une architecture inaboutie découle, la plupart du temps, d’un besoin ou d’un désir mal formulé, d’unecommande mal passée. Et les dérives sémantiques qui ont transforméles mots client et architecte en formule maitre d’ouvrage et maitre d’œuvre n’ont rien pour rassurer. 1 Auguste Perret: architecte françaisqui futl'un despremierstechniciensspécialistesdu béton armé.« TechniquesetArchitecture,II,n°9-10,septembre-octobre1942.) »
  • 7. 7 INTRODUCTION : Conformément aux lois du Conseil National d’Ordre des Architectes, on doit passer par un stage professionnel de dix-huit (18) mois, pour obtenir l’agrément. Depuis que j’ai fini mes études, ce stage dit « première pratique », m’a permet de confronter les problématiques du monde professionnel de l’architecture dans toute sa complexité et multiplicité. Dont j’ai découvert des allants que je n’aurais jamais pensée apprécié jusqu’alors, que ce soit Architectes , ingénieurs de génie civil , topographe ou bien des techniciens de bâtiment. C’était délicat, en effet, d’entamer un peu de tout pour une bonne insertion dans la vie professionnelle tant le champ d’action de notre spécialité est vaste ; entre conception et programmation aux multiples pièces administratives à fournir sans cesse, en finissant par l’exécution et le suivi des chantiers. Là où la faculté accueille une grande ouverture d’esprit, le monde professionnel se heurte à des champs bien plus grands, tels qu’économique, social et politique. Ces aspects entrent en jeu de manière succincte à l’université mais sont primordiaux pour appréhender le monde de l’architecture comme il se doit puisqu’ils n’ont pas encore la complexité et l’importance que l’on retrouve dans la pratique du métier. Ce stage m’a permis d’approcher le principe que la complexité peut être la force du projet, et d’avoir un regard optimiste sur la contrainte, ce qui est bien plus intéressant que de subir un programme ; Les contraintes sont donc une ressource moteur, que l’architecte va tenter de transcender. Le Processus de conception, d’après Callon2 , Repose sur deux modèles qui s’opposent : dans un premier temps celui du modèle hiérarchique, qui tire son origine du monde bâtiment de l’urbanisme. Cela implique une distinction des rôles de chaque acteur, responsable d’une partie de la conception du projet et une répartition plus pratique des rôles qui les distingue. Tant le fait de suivre et répondre à un programme de manière fonctionnel, il contrainte l’architecte au point qu’il est complexe de transcender afin qu’il eu face son architecture et puisse y développer ses concepts. Bien que ces notions étaient assez claires dans ma tête avant ce stage, il n’a tout de même pas été évident de s’y confronter. Si la faculté m’avait conforté dans des idées, j’ai été quelque peu déstabilisée par le fait que la réalité dépasse toujours ce que l’on croit être cristallisé. 2 CALLON MICHEL (1997), « concevoir: modèle hiérarchiqueetmodèlenégocié »,dansCallonMichel , lascoumespierre ,Barthe,Yannick( 2001), agir dansun mondeincertain,essai surla démocratie technique,Paris,Editionsde seuil.
  • 8. 8 JUSTIFICATION DU CHOIX DU CADRE DU STAGE : La diversité et la complexité de la profession d’architecte offre au jeune diplômé des perspectives aussi intéressantes les unes que les autres. Toutefois, le choix définitif de l’organisme de stage demeure tributaire de l’identité spécifique du stagiaire et de ses motivations et de ses ambitions. En ce qui me concerne, mon choix s’est fixé sur le secteur privé qui, à mon avis, m’offrira l’opportunité de concrétiser les intentions et les idées demeurées simplement théorique au sein du cursus universitaire. Aussi c’est une formidable occasion de comprendre les différents mécanismes et processus opérationnels permettant de gérer un bureau d’études architecturales. Le secteur privé, présente donc une continuité et un prolongement dans le processus d’apprentissage de la créativité architecturale puisqu’il nous offre, non seulement , l’opportunité de développer nos capacités conceptuelles dans un cadre pratique de la projection architecturale à savoir les contraintes techniques, administratives, économiques…mais aussi d’acquérir au fil du temps un savoir-faire nécessaire pour ses potentialités professionnelles. Ainsi, le cabinet d’architecture semble offrir à l’architecte stagiaire un encadrement judicieux et une vision synthétique qui lui permet de se familiariser progressivement à la vie professionnelle et d’appréhender les rouages du métier d’architecte.
  • 9. 9 NOTIONS FONDAMENTALES : Afin de résulter en tant que professionnel, l’on doit d’abord se poser la question soulevée dans les cours de sociologie du premier cycle : qu’est-ce qu’un architecte ? Cela peut sembler trivial mais il est important de savoir ce l’on doit faire : en l’occurrence concevoir pour les autres. L’architecte travaille en étroite collaboration avec plusieurs intervenants : Certains projets nécessitent un champ de compétences élargi, c’est pourquoi d’autres intervenants s’imposent, à savoir :  Le maître d’ouvrage : personne physique (particulier) ou moral (société, ministère public) à l’origine de la commande et qui la finance. Il peut déléguer ses pouvoirs décisionnels à une autre entité privée ou publique, le publique, le maître d’ouvrage délégué, alors en charge d’un service affectataire.  Le(s) Bureau(x) d’études techniques (BET) : parfois considérés comme des maîtres d’œuvre particuliers, ceux-ci sont en charges des études d’ingénierie (structure, fluides, électricité, géotechnique, topographie, métrés…).  Le Bureau de contrôle : désigné par le maître d’ouvrage, il est chargé de veiller à la conformité des études et de l’exécution du projet.  Les Entreprises : Chargées de l’édification de l’ouvrage, celles-ci sont désignées, selon la nature de la commande par voie d’appel d’offres, d’adjudication ou de gré-à- gré. Leurs prestations sont encadrées par les cahiers des charges et les documents techniques.  L’architecte d’intérieur : il intervient essentiellement dans le cadre de projets privés. Son rôle est essentiellement de décorer les espaces, de leur donner un supplément d’âme en optimisant les aménagements (mobilier, revêtement, textures, coloris…).  Le Paysagiste : celui-ci se charge de concevoir les espaces verts et les aménagements extérieurs afin de mettre en valeur l’ouvrage. Son intervention concerne surtout les projets d’aménagements urbains et les projets à l’échelle macro-urbaine.  L’organisme OPC : chargé des missions d’ORGANISATION, de PILOTAGE, et COORDINATION ; lorsque celles-ci ne sont pas confiées à l’architecte ; il intervient généralement dans le cadre des projets de grande envergure.
  • 10. 10 L’ORGANISME D’ACCUEIL : Le bureau est domicilié à la cité des fonctionnaires SIDI MOUFOK –MASCARA. (Voir la localisation sur la page suivante) C’est un bureau d’études centralisé qui communique directement avec ses clients privés et publics. Mr.BOUGUESRI ABDELKRIM , le maître de stage exerçant les fonctions d’architecte est d’origine de Mascara ( L’Ouest de L’Algérie) . Il a eu un Baccalauréat –section Mathématique – en Juin 1985, et a entamé les études de l’architecture en même année à l’université des sciences et Technologie d’Oran –USTO-, où il a obtenu son diplôme d’architecte en Juillet 1990. Avant de créer sa propre boite, il a travaillé pour le bureau d’études pluridisciplinaires étatique de la wilaya de Mascara -BEMA- (1990/1996) où il a occupé le poste d’Architecte Chef de projet (Janvier 1992-Décembre 1993), puis architecte Chef de Service au même siège (1994/1996). En 1996, L’Architecte a obtenu son propre agrément pour l’exercice de la profession d’architecte à titre « LIBRE » Auprès du ministère d’état de l’habitat et de l’urbanisme, pour qu’il ouvre ensuite un bureau d’étude privé pluridisciplinaire dénommé Bureau d’Architecture et d’Urbanisme (B.A.U), dont son champ d’action s’étend aux différents domaines tel que les études d’architecture, génie civil, urbanisme, topographie, consulting, conseils et suivi des opérations. En 2004, il obtient l’agrément d’architecte expert en bâtiment auprès du ministère de la justice, et en 2009, il était désigné comme un membre trésorier de l’Ordre national des Architectes CNOA (région Ouest Algérien). Autant qu’un architecte libéral, il incarne une éthique professionnelle qui implique un travail d’écoute , ainsi que de compréhension des situations et désirs humains.il s’agit aussi d’un désir d’excellence, selon les règles de l’art , afin de satisfaire les clients, soi-même mais surtout les usagers au mieux, à travers un contrôle exercé sur l’équipe de projet ( constituée des clients et l’entreprise de construction ).
  • 11. 11 Localisationdu Bureau Sur Google-Earth: Plan diagrammatique du Bureau: Accès au bureau Bureau de la secrétaire et d’accueil Bureau du staff Technique Salle des Archives Atelier Sanitaires Bureau Du Maître Hall de circulation
  • 12. 12 Mr .Bouguesri, comme spécifié précédemment, travaille à son propre compte en tant qu’architecte libéral, a donc des employés certains sont embauchés comme salariés à contrat à délai indéterminé, et d’autres comme consultants. Il exerce dans un système d’intercommunication entre les divers auteurs présents, s’associent de manière temporaire et occasionnelle lors de projets demandant une implication multiple, On mentionne :  03 Architectes (y compris moi) avec une maitrise C.A.O et D.A.O (conception et dessin assisté par ordinateur 2D et 3D).  01 spécialiste en infographique  04 ingénieurs d’état en génie civil, et chargés du suivi des projets  02 métreurs vérificateurs  02 topographes  02 Dessinateurs projeteurs avec maitrise DAO  01 technicien supérieur en bâtiment  01 secrétaire de bureau  01 ingénieur en VRD  01 technicien en VRD  01 technicien supérieur en électricité des bâtiments Les moyens matériels : Le bureau est équipé du :  Matériel topographique, des appareils photographiques numériques et analogiques.  Huit micros ordinateurs à grande performance, ainsi cinq portable.  Cinq imprimantes.  Du matériel bureautique informatique.  Scanner.  Photocopieuse.  Appareil de traçage.  Table traçante.  Deux véhicules de services.
  • 13. 13 METHODOLOGIE : “Il n'y a point de méthode facile pour apprendre les choses difficiles.”3 La démarche méthodologique de ce rapport de stage professionnel structure l’ensemble des travaux auxquels j’ai assisté et contribué, tout en précisant les tâches effectuées en révélant les expériences acquises et les apports que j’ai retenus durant dix huit mois (18) de stage. Pour une meilleure représentation je me suis permet de divisé mon rapport de stage en trois (03) semestres& pour faciliter la tâche, dont chaque semestre est détaillé par les activités faites ou exercées durant cette phase. Organigramme 1 : déroulement chronologique du stage 3 Josephde Maistre : (Chambéry,1eravril 1753 - Turin,26 février1821) est unhomme politique, philosophe, magistrat, historienetécrivainsavoyard,sujetdu royaume de Sardaigne 1 er Semestre: Du 09-2017 Au 03-2018 2 eme Semestre: Du 03-2018 Au 09-2018 3 eme Semestre: Du 09-2018 Au 03-2019
  • 14. 14 Chapitre 02 : Missions : Projets et participations Pendant de ce stage, différents rôles m’ont été attribués, non seulement comme stagiaire mais autant qu’employée, On m’a bien confié des missions de création que des missions d’exécution pures. Comme on sait le travail de l'architecte réalisant un bâtiment est précisé dans le contrat d'architecte qui décrit sa « mission ». Celle-ci comprend tout ou une partie des trois phases successives suivantes : 1. la conception ou la phase esquisse, qui comprend la création générale du bâtiment : forme, disposition, principe constructif. Elle se traduit par des dessins, des modèles informatiques ou des maquettes ; 2. la phase des études (avant-projet sommaire et ensuite avant-projet définitif) : qui comprend les calculs (fondations, etc.), les études techniques (passage des conduites d'eau, disposition des ascenseurs, etc.), l'optimisation de la consommation d'énergie, la durabilité, etc. Ces études sont fréquemment réalisées avec le concours d'ingénieurs spécialisés dans un domaine précis, l'architecte jouant dans ce cas le rôle de « chef d'orchestre ». Elles se traduisent par des nomenclatures techniques (désignés « les descriptifs ») et des plans techniques qui sont des dessins très précis ; 3. la direction de l'exécution ou l'élaboration de dossier d'exécution. : L'architecte organise un ou plusieurs appels d'offres pour permettre aux entreprises de travaux d'établir des devis correspondants aux travaux tels que prévus par les descriptifs et les plans. Le client choisit les entreprises réalisatrices et passe un contrat avec chacune d'elles. Enfin, l'architecte dirigera le chantier et coordonnera l'intervention des entreprises réalisatrices de manière que le bâtiment construit réponde aux attentes du client ; Variante : l'architecte contractant-général. Celui-ci réalise la conception et les études techniques comme ci-dessus. En revanche, il assure en plus la responsabilité globale (contrat clé en main) de la réalisation du bâtiment en étant l'unique interlocuteur du client à qui il garantit — sous sa responsabilité — le prix final, le délai de réalisation et la satisfaction des besoins.
  • 15. 15 Premier Semestre :(Septembre 2017- Mars 2018) 1. Activités exécutées au sein du bureau : A. Mosquée el Bassair : Dès le premier jour au bureau le maître m’a chargé d’un permis d’achèvement à titre de régularisation d’une mosquée à Bouhanifia, alors je suis allé avec le technicien métreur pour saisir l’état des lieux in situ. On a vérifié la structure si elle correspond aux plans de génie civil et si les trames sont respectées ou/et s’il y en a des modifications ! Réellement l’existant est achevé sans permis de construire et ça pour mettre la mosquée en service le plus vite possible, le maitre d’ouvrage, qui est la direction des affaires religieuses et el Awkaf de la wilaya de Mascara, a accompli la partie sous-sol du terrain, dont elle comprend une salle de prière réservée aux hommes, un magasin pour stocker les donations des charités et une salle des ablutions. Alors que pour le niveau ±0.00 le système portique était en cours de réalisation et en même temps la maçonnerie a commencé à clôturer l’entourage. (Voir les illustrations ci-dessous)
  • 16. 16 Ma mission été d’accomplir le dossier exécutif de permis d’achèvement à titre de régularisation ce dossier comprend :  Les documents graphiques : Architecturaux : o Plan de Situation o Plan de Masse ECH : 1/500 o Un état des lieux du Sous-sol o Un état des lieux du RDC o Plan d’aménagement du sous-sol ECH : 1/50 o Plan d’aménagement du RDC ECH :1/50 o Plan d’aménagement du 1 er étage RDC ECH :1/50 o Plans de terrasse o Les différentes élévations o Plans de CES Plans de Génie civil : o Plan des fondations o Plan des planchers o Détails des escaliers o Détails du minaret o Détails de la coupole o Détails du ferraillage de voile  Les documents administratifs : o Un état descriptif des travaux réalisés et pour les parties ayant subi une modification. o Des prises de vues photographiques des façades et des espaces extérieurs. o Formulaire pour préciser la situation du projet PHOTOS ET PLANS A AJOUTER
  • 17. 17 B. Plan d’extension d’une Habitation en R+1 : La cliente voulait faire une extension pour sa maison, mais d’abord on devait prendre l’état actuel de son bâti, et le comparé avec son permis de construire. Après la prise de l’état des lieux, j’ai préparé quelque variante de réaménagement du 1 er étage suite à la demande de la propriétaire, dont elle voulait partager le 1 er étage en 2 appartements. Après plusieurs consultations, La maitre d’ouvrage a changé son avis, elle voulait que le 1 er et 2 eme étage aient le même aménagement qu’ils seront divisés en 3 appartements bureautiques destinés à la location. Tout en Respectant les exigences de la cliente, j’ai pu finalement atteindre ses souhaits après plusieurs consultations pénibles... (Voir les illustrations ci-dessous)
  • 18. 18 C. Participation au concours d’adaptation des plans des habitats collectifs : Le concours lancé par la DGSN (Direction Générale de la Sûreté Nationale ) consiste principalement à une adaptation des plans architecturaux déjà donnés sur des différents lots à travers la wilaya de Mascara. J’ai choisissait un des 11 lots donnés et j’ai pu adapter les blocs sur le terrain choisi. Ce n’était pas une question de répartition au pif, il fallait respecter les conditions de cahier de charge. En respectant la densité des logements exagérée j’ai sortie avec quelques variantes d’implantation des blocs sur notre terrain, dont je dois rester entre 50 et 74 Logements.
  • 19. 19 D. Permis de construire d’une villa : Un terrain de 400 m² avec deux façades, la conception a suivi les souhaits du client. (Voir les illustrations suivantes) E. Traitement de Façade d’une villa : Le Client ne voulait pas réaliser la façade conçue sur son permis de construire, il voulait quelque chose d’économique et simple ! Alors on a respecté sa demande. En plus, il a demandé une nouvelle suggestion d’aménagement pour son RDC. F. Aménagement d’un plan de masse d’une usine industrielle : C’est à Oggaz – (Nord-Ouest de Mascara) où se situe L’usine, dans la zone industrielle, dont elle fait partie d’une des propriétés de SARL PETROSER. Ma mission consiste à aménager le terrain et au fur à mesure concevoir les annexes qui conviennent (Hangars, Administration, Sanitaires …etc.)
  • 20. 20 2. Activités exécutées en déplacement : C’est vrai que mon stage devrait être effectué dans un bureau d’étude mais ça ne m’a pas empêché de chercher à apprendre ailleurs, alors qu’on je trouvais l’occasion j’allais à découvrir d’autres bureaux, d’autres entreprises qu’elle soit connue ou non, des chantiers…etc.  Suivi de chantier : Projet d’un siège DJS- direction de la jeunesse et du Sport à Saida : Le projet en cours d’achèvement en phase de maçonnerie. (Voir les illustrations suivantes)  Suivi de chantier : Projet de 120 Logements à Sidi Aamar-Saida Bien que Le projet est dans ses dernières phases d’exécution, mais il reste toujours en retard par rapport au délai de livraison. (Voir les illustrations suivantes) 3D de projet 120 logement à sidi amar-Saida
  • 21. 21 3D de projet 120 logement à sidi amar-Saida Plan de masse du projet 120 logement à sidi amar-Saida
  • 22. 22 3. Autres activités exercées en rapport avec la profession :  Partage à l’amiable : Expertise Il s’agissait d’un partage à l’amiable entre deux, donc ma mission été de partager l’ilot en deux parties inégales suivant les exigences des clients. (Voir les illustrations suivantes) 4. Conclusion : Pour une période de six (06) mois, je me suis considérée comme une stagiaire chanceuse, en faisant partie d’un tel bureau et une telle équipe, j’ai énormément appris et acquis ,dont chaque client, chaque cas était une contingence particulière par laquelle on apprend de ses anomalies.
  • 23. 23 Deuxième Semestre : (Mars 2018- Septembre 2018) 1. Activités exécutées au sein du bureau : A. Permis de Construire d’une école coranique-salle de prière et logement de fonction : Situé à Beniane –Mascara, le terrain est une donation de charité dédié à être une école coranique, une salle de prière et un logement de fonction. Ma mission été de faire toute la conception tout en respectant les exigences des maîtres d’ouvrage. (Voir les illustrations suivantes).
  • 24. 24 B. Permis de construire d’une maison en R+1 : Le propriétaire a demandé d’avoir un croquis de 2 appartements et un autre en un seul appartement. (Voir les illustrations suivantes).
  • 25. 25 C. Permis de construire d’une maison rurale : D’une surface de 200m² le propriétaire nous a commandé d’avoir de vastes salles. (Voir les illustrations suivantes) 2. Activités exécutées en déplacement : Suivi de chantier : Projet siège DJS –à Saida Passant à l’aménagement extérieur le directeur Général a demandé une modification de plan de masse avant d’entamer les travaux VRD. Pour cela on a fait quelques variantes. (Voir les illustrations suivantes) 3. Autres activités exercées en rapport avec la profession Hors bureau j’ai pu faire quelques permis à titre de régularisation : o Permis d’achèvement à titre de régularisation à Tighennif o Permis d’achèvement à titre de régularisation à Tizi
  • 26. 26 o Permis d’achèvement à titre de régularisation à karaouat (Voir les illustrations suivantes) 4. Conclusion : Après avoir passé douze (12) mois, l’équivalent d’une année au sein du même bureau, j’ai pu constater plusieurs choses, comme la nécessité du contact avec le client et le déplacement in situ qui aide vraiment à comprendre les anomalies et les contraintes et de trouver des solutions. A ce stade là j’ai pu découvrir comment ça marche le côté administratif et comment préparer et établir la paperasse convenable à chaque Permis.
  • 27. 27 Troisième Semestre :(Septembre 2018-Mars 2019) 1. Activités exécutées au sein du bureau : A. Permis d’achèvement à titre de régularisation Mosquée El Atik Abou Bakr E’sedik : (Voir les illustrations suivantes)
  • 28. 28 B. Permis de construire d’une maison rurale : (Voir les illustrations suivantes)
  • 29. 29 2. Activités exécutées en déplacement :  Suivi de chantier : Projet DJS à Siada
  • 30. 30  Suivi de 400 logements AADL –Mascara : dans ce chantier j’ai eu la chance d’assister aux toutes phases de bâtir du terrassement jusqu’au Travaux secondaires. (Voir les illustrations suivantes) Chantier 400 logement AADL -Mascara
  • 31. 31 Chantier 400 logement AADL -Mascara Chantier 400 logement AADL -Mascara Autres activités exercées en rapport avec la profession :  Etat descriptif de division -E.D.D : Il s’agissait d’un partage d’un immeuble en plusieurs lots. À chaque lot correspond un numéro d’identification, la description de sa situation, sa consistance et sa quote-part de parties communes exprimée en millième ou en tantièmes. 3. Conclusion : Voilà les dix-huit (18) mois finis. C’est vrai pendant ces derniers six mois (le troisième semestre) n’y avait pas trop de choses à travailler sur, mais c’est dû à cause du marché du secteur BTP au niveau national qui passe par une crise. Mais comme même y’avait une nouvelle forme de partage dévoilée, j’ai appris tant de procédures intégrées au règlement de copropriété ou y est annexé. Il s’agit d’un document technique obligatoire il détermine, mesure, localise et identifie tous les lots (partie privative et quote-part de partie commune).
  • 32. 32 ACQUIS PERSONNEL : « Qu’attendre d’un stage professionnel ? » C’est la question que je m’étais posé à moi-même. La réponse n’est pas très simple, Passionnée par l’architecture et rêvant de devenir une vraie architecte, j’ai profitée de mon statut architecte-stagiaire pour cibler des agences d’architecture, compétentes à l’échelle régionale et même nationale dont le but est d’avoir un apprentissage durable, et travailler pour se faire connaitre. Au fait, j’étais chanceuse d’avoir l’occasion d’assister aux Joies, aux déceptions, aux doutes, aux remises en question, car tout était important, chaque projet devait fonctionner, chaque étape de diffusion devait être maîtrisée afin d’intéresser les potentiels clients. Dans ce but, J’ai constaté que Chaque projet nécessite une coordination entre les différents intervenants qui assurent le bon déroulement des études et des travaux. L’Architecte est désigné pour cette mission. Il gère le projet et les travaux de chantier, il résout les problèmes qui se posent au cours des travaux bien évidemment, il est le chef d’orchestre. Même mon assistance à différentes réunions et aux visites de chantier m’a permis d’apprendre l’architecture de plus près et pratiquer mes connaissances. Suivre l’exécution des travaux m’a permis d’avoir une prise de conscience des difficultés de réalisation. « L'apprentissage fait de nous des apprentis sages. », Sam Lord. 4 4 Sam Lord : Philosophe,Écrivain,Anime,Art,Canada,Rawdon,1996
  • 33. 33 CONCLUSION : Ce stage de dix-huit (18) mois m’a permis de s’intégrer dans la vie professionnelle et ça grâce à mes souverains de stage qui m’ont guidé et conseillé. C’était une expérience professionnelle qui m’a permis de promouvoir mes compétences, elle m’a acquis de nouveaux bagages importants que ça soit sur le plan professionnel ou bien social juste pour devenir une meilleure Architecte. Du côté professionnel, j’ai appris à répondre à une demande précise de n’importe quel superviseur, et ça m’a amélioré a agir face aux difficultés des tâches, ce qui a contribué à forger ma personnalité vis-à-vis les différentes responsabilités. Grâce à l’attitude d’apprentissage, J’ai appris d’être patiente et attentive, ensuite j’ai eu l’occasion ultime de développer des méthodes et techniques en matière de reproduction graphiques professionnelles selon des normes précises. Vu la diversité des projets qui m’ont été confiés, j’ai pu développer mon champs de connaissance en faisant des recherches et en posant tous types de questions et tout ce qui me vient à l’esprit à mes superviseurs pour aboutir des buts ciblés. En outre, j’ai pu m’adapter petit à petit dans les méthodes de travail de BET, comprendre les différentes approches de conception et de gérance de projet devant n’importe quel client. Tout ça m’aidera énormément à mettre en valeur mon boulot, à faire des bons choix et à convaincre mes futurs clients. Au niveau de chantier, qu’était l’exigence de mon stage, son suivi était la tâche la plus enrichissante. J’ai eu beaucoup d’intérêt à voir comment les dessins techniques réalisés se concrétisent et prennent forme en réalité. J’ai assistée aux plusieurs chantiers et réunions avec les intervenants, j’ai apprécié la coordination des études et de l’exécution ; Et J’ai aperçue l’importance de notre rôle en tant que responsable et surtout le sens de la communication ; Qui m’a permis d’avoir confiance de plus en moi et de bien évoluer. Du côté social, J’ai constaté que chaque projet possède une identité, nécessite une intervention et une réflexion particulière, qui nous incite à apprendre les différentes techniques et chercher à enrichir nos connaissances, en s’approchant de tous les intervenants dans l’acte de bâtir, de connaitre leur travail par le biais de la coordination des études et du suivi de chantier des architectes en chef. Je me suis aussi familiarisé aux équipes en s’intégrant dans les différentes activités organisées au sein des bureaux. Ce qui m’a permis de développer l’esprit d’équipe à force de collaborer tout le temps avec les autres.
  • 34. 34 Le métier d’Architecte contient également un ensemble de grandes responsabilités à gérer car l’architecte est appelé à non seulement conseiller et orienté ses clients mais aussi les accompagner dans le choix pour la concrétisation des projets. Cela nécessite une bonne conduite et une bonne communication avec le client, la créativité, le sérieux, la rigueur et la ponctualité dans le travail afin d’atteindre les objectifs. En outre, l’architecte est aussi un leader et doit se montrer capable de diriger ou de coordonner une équipe. Pour cela, il doit être actif, convaincant et doit savoir affirmer ses choix. Il doit aussi maîtriser toute les documentations (pièces écrites et réglementations) et tous les aspects techniques présents dans l’étude d’un projet afin de communiquer avec les autres intervenants dans l’art de bâtir. En somme, l’expérience fut de solides bases pour ma future carrière d’Architecte et me permettra dans le futur à contribuer au développement de mon pays et du métier d’Architecte qui n’est pas encore valorisé. « La vie est un éternel apprentissage même si elle est à durée déterminée. » François- joseph Goasdoue 5 , On n’arrête jamais à apprendre l’architecture. 5 François-joseph Goasdoué : LogisticienTransportsetEntrepôts,SportsMécaniques,Jeux OlympiquesetParalympiques,CuisinesTraditionnelleet Internationale,France,SaintBrieuc,1963