SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
Télécharger pour lire hors ligne
PARTIE 1 : LA QUESTION DU
DEVELOPPEMENT DURABLE
Thème 1 : Les enjeux du développement durable.
Pour vous, qu’est-ce que le « développement durable » ?
Etude de cas :
le quartier durable d’Hammarby
(Stockholm, Suède)
Problématique du cours :
Quels sont les trois défis majeurs du développement durable ?
Séance 1 : Comment le projet d’éco-quartier d’Hammarby
intègre-t-il une démarche de développement durable ?
Centre ville
Doc.1 : Localisation de la Suède, de la ville de Stockholm et du quartier d’Hammarby.
Doc.2 : vue satellite du quartier d’Hammarby
à Stockholm.
1) Situez la Suède (précisez le continent, la
position du pays par rapport à la France
(doc.1).
2) Situez la capitale, Stockholm par rapport au
pays, puis le quartier d’Hammarby par
rapport à la ville (doc.1).
3) Quelle est la particularité géographique de ce quartier ? (doc.1 et 2)
4) Que peut-on dire du quartier par rapport au centre ville de Stockholm ?
Doc.3 : l’histoire du projet Hammarby Sjöstad
L´histoire d´Hammarby Sjöstad, ancienne zone portuaire et industrielle
Stockholm, archipel de 14 îles, fut par le passé une importante ville portuaire. Hammarby Sjöstad
était alors une zone industrielle connue pour ses problèmes d´insécurité et d´insalubrité. Ces
dernières années, la réhabilitation des quartiers portuaires sinistrés s´est imposée comme une
des solutions à la pénurie de logements à Stockholm. Au départ, la ville souhaitait transformer le
quartier d´Hammarby Sjöstad dans le cadre de sa candidature aux Jeux Olympiques de 2004. (…)
La planification
La planification d´Hammarby Sjöstad (200 hectares) a débuté en 1991. Les sols ont été
décontaminés, les bâtiments industriels rasés ou reconvertis à l´image de l´usine Diesel devenue
centre sportif et culturel. (…)Il a également été décidé de ne construire que sur les terrains
autrefois bâtis et de limiter la hauteur des bâtiments à 5 étages. (…)Chaque bâtiment donne à la
fois sur la rue et sur un parc.(…) L´adaptation des infrastructures et du design urbain aux
personnes handicapées, thématique chère aux pays nordiques, a également été prise en
considération dans la planification.
Source : Fiche scientifique de l’ambassade de France en Suède.
1) Entoure en rouge les activités existantes dans le quartier avant sa rénovation.
2) Entoure en bleu deux noms employés dans le doc.3 pour qualifier les conditions de vie dans le quartier avant sa
rénovation.
3) Souligne les motifs qui ont mené à sa rénovation.
4) Souligne dans le texte les objectifs de cette rénovation (vert pour l’environnement (respect de la nature et de l’habitat
de la ville), bleu pour les aspects sociaux (adaptation aux besoins et aux attentes des Suédois, accès des personnes
handicapées).
Objectifs
Terrains
Décontamination et réhabilitation d’un ancien espace portuaire
Matériaux de
construction
Respect de l’environnement et de la santé (matériaux locaux peu
polluants, normes d’isolation phonique et thermique)
Transports
Limitation de la voiture individuelle : proximité de centre ville,
transports en communs (bus, bateaux bus, tramway),
covoiturage.
Energies Renouvelables (eau, soleil, vent, géothermie).
Déchets
Tri des habitants, conteneurs adaptés au paysage, aspiration
vers les dépôts par conduits souterrains.
Eaux usées
Séparation entre eaux usées domestiques (recyclées en biogaz
et engrais agricoles) et eaux urbaines (non traitables)
Doc.4 : Les objectifs environnementaux du projet de développement du quartier d’Hammarby. (source :
fiches scientifiques de l’ambassade de France en Suède).
1) Souligne en vert les aménagements réalisés pour réduire la dégradation de l’environnement par le quartier.
2) Synthèse : Avec l’aide des docs 1 à 4, présente en quelques lignes le quartier d’Hammarby (localisation, histoire,
projet de développement).
Le quartier d’Hammarby à Stockholm, capitale de la Suède
est le cadre d’un projet d’éco quartier sur la base du
développement durable.
Hammarby est un ancien quartier portuaire pollué où s’est
développé de l’insécurité et de la pauvreté.
La municipalité de Stockholm a décidé de bâtir une zone
de logements passifs respectant des normes
environnementales.
L’objectif est de résoudre la crise du logement et
présenter un modèle de développement durable pour
une candidature aux jeux olympiques de 2004.
Développement
durable
Création de
richesses
Egalité
entre les
citoyens
Protection de
l’environnement
Les trois piliers du développement durable
Une mesure de développement
durable doit respecter 3 conditions :
Séance 2 : Le quartier d’Hammarby répond-il
complètement aux défis du développement durable ?
1- Les toits permettent
l’évaporation des eaux de pluies 2- Les panneaux
solaires produisent de
l’électricité
3 - Les panneaux
solaires chauffent
l’eau courante
4 -Tous les toits et
façades sont
construits sans
métaux lourds
5 - Les appartements
sont conçus pour
réduire la
consommation d’eau
13 - Les
déchets sont
utilisés pour le
chauffage et
l’électricité du
quartier
6 - Le covoiturage
permet de réduire
les trajets
automobiles
8 - Rue piétonnes
11 - Habits en éco
matériaux
12 - L’eau de
pluie est
récupérée,
traitée
10 - Marché biologique
avec des producteurs
locaux
9 - Des
échangeurs
thermiques
fournissent
l’énergie au
traitement de
eaux
7 - Les déchets du
foyers sont
retraités après
aspiration par
conduits
souterrains
Energie Déchets Circulation Qualité de la vie
Aménagements
Doc.7 : le développement du quartier d’Hammarby.
Aujourd’hui, Hammarby Sjöstad c’est :
- un site de 200 ha dédié à l’habitat mais également à l’hébergement d’entreprises principalement issues du secteur
tertiaire [commerce, informatique, banque, assurance];
- 8 000 logements ;
-15 000 résidents et 8 000 employés. Objectif estimé à 30 000 en 2010.
D’après un rapport de Nicolas de Tassigny (Juriste en Droit Communautaire)
pour la CCFS
Doc.6 Quelques chiffres concernant Hammarby
Prix moyen d’un appartement de 80 m2
dans le quartier : 250 000 euros + 500 euros de charges mensuelles (traitement des
déchets, services communaux).
Revenu mensuel moyen d’un Suédois : 2200 euros
Revenu mensuel moyen d’un Français : 2020 euros
1) Doc.5 et 6 : Quelle est la conséquence de ce type d’aménagement sur le prix des logements et les charges ?
1) Combien y a-t-il d’habitant à Hammarby ? Combien de personnes y travaillent ? Quelles activités pratiquent-elles
majoritairement ?
Doc.8 : la population installée à Hammarby.
« La majorité de la population oscille actuellement entre 25 et 35 ans. Ce n’était pas du tout ce qui
avait été imaginé par les concepteurs du projet. Au lieu de cela on a vu débarquer des familles avec
deux salaires et beaucoup d’enfants, d’où des difficultés à trouver des locaux pour accueillir les
garderies et les crèches, par exemple. 70 % des appartements sont des deux pièces (78 m2) et des
trois pièces (90 m2). Vu que le standard suédois prévoit que les enfants aient chacun leur chambre,
ça pose quelques problèmes ! On ne sait pas trop bien encore où l’on va en termes de population…
Les habitants apprécient la conception du quartier et des appartements, l’espace créé, les espaces
verts, la proximité de l’eau, le fait que ce soit neuf, propre. (…)
Entretien avec Malena Karlsson, chargée des relations publiques de GlashusEtt, Hammarby
Sjöstad, Stockholm, http://www.lasuededurable.com
1) Quel type de familles s’y sont installés ? Que peut-on dire de leur niveau de vie ? Quel est le problème que cela pose ?
Hammarby, un
modèle de
développement
durable ?
+ Une zone
portuaire rénovée
+ 8000 emplois
implantés dans le
quartier
- Prix élevé des logements et
des charges
- Les habitants sont pour la
plupart aisés
+ Qualité de vie
+ Meilleur accès pour les
handicapés
+ gestion des
déchets
+ Usage des
énergies
renouvelables
+ Logements passifs
+ Qualité de vie
1) En reproduisant le schéma du développement durable, classe et place les
éléments écologiques, économiques et sociaux que tu as obtenus.
L’éco quartier d’Hammarby est un projet cherchant à attirer
des entreprises et des citoyens dans un nouveau quartier respectueux
de l’environnement.
Le quartier dispose de points forts : retraitement des déchets,
usage des énergies renouvelables, matériaux respectueux de
l’environnement et de la santé. Des emplois de proximité permettent
de réduire les déplacements.
Cependant, les coûts d’achat ou de location des logements en
réduisent l’attractivité : seules des populations aisées peuvent dès lors
y habiter, sans en percevoir les enjeux citoyens réels (effets de mode).
Conclusion :
Le développement durable correspond à la mise en place d’une
politique visant à concilier protection de l’environnement,
production de richesses et égalité sociale entre les citoyens.
Ces politiques de développement durable doivent être aussi
respectueuses de l’héritage des générations futures (solidarité dans
le temps) et permettre d’équilibrer les richesses entre les espaces
favorisés et défavorisés.

Contenu connexe

Tendances

Icd2014 ecoconstruction pays nordiques
Icd2014 ecoconstruction   pays nordiquesIcd2014 ecoconstruction   pays nordiques
Icd2014 ecoconstruction pays nordiquesCCI Nantes St-Nazaire
 
Artelys_Nicolas Omont_Optimisation de la consommation énergét
Artelys_Nicolas Omont_Optimisation de la consommation énergétArtelys_Nicolas Omont_Optimisation de la consommation énergét
Artelys_Nicolas Omont_Optimisation de la consommation énergétMetro'num 2011
 
Icade réhabilitation les dock's strasbourg
Icade   réhabilitation les dock's strasbourgIcade   réhabilitation les dock's strasbourg
Icade réhabilitation les dock's strasbourgICADE
 
T1
T1T1
T1Afet
 
Diaporama sur la ville de Nantes
Diaporama sur la ville de NantesDiaporama sur la ville de Nantes
Diaporama sur la ville de NantesFreeSong
 
Icd2014 emr panorama international - 2.10.2014
Icd2014 emr   panorama international - 2.10.2014Icd2014 emr   panorama international - 2.10.2014
Icd2014 emr panorama international - 2.10.2014CCI Nantes St-Nazaire
 
Webséminaire technique MOPA "Open Street Map" - 03 juin 2015
Webséminaire technique MOPA "Open Street Map" - 03 juin 2015Webséminaire technique MOPA "Open Street Map" - 03 juin 2015
Webséminaire technique MOPA "Open Street Map" - 03 juin 2015MONA
 
Nouveau parc technologique IdeArk à Martigny
Nouveau parc technologique IdeArk à MartignyNouveau parc technologique IdeArk à Martigny
Nouveau parc technologique IdeArk à Martignyregiosuisse
 
Fiche op plateforme_ecotox_2016_01
Fiche op plateforme_ecotox_2016_01Fiche op plateforme_ecotox_2016_01
Fiche op plateforme_ecotox_2016_01BernardBret
 
Montpellier Agglomération et les Energies Renouvelables
Montpellier Agglomération et les Energies RenouvelablesMontpellier Agglomération et les Energies Renouvelables
Montpellier Agglomération et les Energies RenouvelablesAdrian Koss
 
ANTISMOG biz case pour JOURDAN
ANTISMOG biz case pour JOURDANANTISMOG biz case pour JOURDAN
ANTISMOG biz case pour JOURDANANTISMOG
 
Energies renouvelables L’action de l’Agglomération de Montpellier sur le patr...
Energies renouvelablesL’action de l’Agglomération de Montpellier sur le patr...Energies renouvelablesL’action de l’Agglomération de Montpellier sur le patr...
Energies renouvelables L’action de l’Agglomération de Montpellier sur le patr...Adrian Koss
 
Acteurs de la technologie: Devenir partenaire du CREA Mont-Blanc
Acteurs de la technologie: Devenir partenaire du CREA Mont-BlancActeurs de la technologie: Devenir partenaire du CREA Mont-Blanc
Acteurs de la technologie: Devenir partenaire du CREA Mont-BlancCREA Mont-Blanc
 
LUMO: plateforme d'investissement participatif dans les EnR pour tous les cit...
LUMO: plateforme d'investissement participatif dans les EnR pour tous les cit...LUMO: plateforme d'investissement participatif dans les EnR pour tous les cit...
LUMO: plateforme d'investissement participatif dans les EnR pour tous les cit...Réseau Tepos
 
L'Observatoire 173 Climat & Assurance Vie
L'Observatoire 173 Climat & Assurance VieL'Observatoire 173 Climat & Assurance Vie
L'Observatoire 173 Climat & Assurance VieThe Shift Project
 

Tendances (20)

Icd2014 ecoconstruction pays nordiques
Icd2014 ecoconstruction   pays nordiquesIcd2014 ecoconstruction   pays nordiques
Icd2014 ecoconstruction pays nordiques
 
Artelys_Nicolas Omont_Optimisation de la consommation énergét
Artelys_Nicolas Omont_Optimisation de la consommation énergétArtelys_Nicolas Omont_Optimisation de la consommation énergét
Artelys_Nicolas Omont_Optimisation de la consommation énergét
 
Icade réhabilitation les dock's strasbourg
Icade   réhabilitation les dock's strasbourgIcade   réhabilitation les dock's strasbourg
Icade réhabilitation les dock's strasbourg
 
T1
T1T1
T1
 
Diaporama sur la ville de Nantes
Diaporama sur la ville de NantesDiaporama sur la ville de Nantes
Diaporama sur la ville de Nantes
 
Icd2014 emr panorama international - 2.10.2014
Icd2014 emr   panorama international - 2.10.2014Icd2014 emr   panorama international - 2.10.2014
Icd2014 emr panorama international - 2.10.2014
 
Webséminaire technique MOPA "Open Street Map" - 03 juin 2015
Webséminaire technique MOPA "Open Street Map" - 03 juin 2015Webséminaire technique MOPA "Open Street Map" - 03 juin 2015
Webséminaire technique MOPA "Open Street Map" - 03 juin 2015
 
Nouveau parc technologique IdeArk à Martigny
Nouveau parc technologique IdeArk à MartignyNouveau parc technologique IdeArk à Martigny
Nouveau parc technologique IdeArk à Martigny
 
5 bougeco
5 bougeco5 bougeco
5 bougeco
 
Fiche op plateforme_ecotox_2016_01
Fiche op plateforme_ecotox_2016_01Fiche op plateforme_ecotox_2016_01
Fiche op plateforme_ecotox_2016_01
 
Montpellier Agglomération et les Energies Renouvelables
Montpellier Agglomération et les Energies RenouvelablesMontpellier Agglomération et les Energies Renouvelables
Montpellier Agglomération et les Energies Renouvelables
 
Bilan carbone 2010 INOXIA
Bilan carbone 2010 INOXIABilan carbone 2010 INOXIA
Bilan carbone 2010 INOXIA
 
Val Benoit Liège - Plaquette parking
Val Benoit Liège - Plaquette parkingVal Benoit Liège - Plaquette parking
Val Benoit Liège - Plaquette parking
 
ANTISMOG biz case pour JOURDAN
ANTISMOG biz case pour JOURDANANTISMOG biz case pour JOURDAN
ANTISMOG biz case pour JOURDAN
 
Energies renouvelables L’action de l’Agglomération de Montpellier sur le patr...
Energies renouvelablesL’action de l’Agglomération de Montpellier sur le patr...Energies renouvelablesL’action de l’Agglomération de Montpellier sur le patr...
Energies renouvelables L’action de l’Agglomération de Montpellier sur le patr...
 
Acteurs de la technologie: Devenir partenaire du CREA Mont-Blanc
Acteurs de la technologie: Devenir partenaire du CREA Mont-BlancActeurs de la technologie: Devenir partenaire du CREA Mont-Blanc
Acteurs de la technologie: Devenir partenaire du CREA Mont-Blanc
 
Presentation Budget 2010
Presentation Budget 2010Presentation Budget 2010
Presentation Budget 2010
 
LUMO: plateforme d'investissement participatif dans les EnR pour tous les cit...
LUMO: plateforme d'investissement participatif dans les EnR pour tous les cit...LUMO: plateforme d'investissement participatif dans les EnR pour tous les cit...
LUMO: plateforme d'investissement participatif dans les EnR pour tous les cit...
 
L'Observatoire 173 Climat & Assurance Vie
L'Observatoire 173 Climat & Assurance VieL'Observatoire 173 Climat & Assurance Vie
L'Observatoire 173 Climat & Assurance Vie
 
Journal L'Itinérant numéro 902
Journal L'Itinérant numéro 902Journal L'Itinérant numéro 902
Journal L'Itinérant numéro 902
 

En vedette

Développement durable - Gestion des déchets de construction
Développement durable - Gestion des déchets de constructionDéveloppement durable - Gestion des déchets de construction
Développement durable - Gestion des déchets de constructionHubertMalgat
 
Formation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets marocFormation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets marocMona Developpement
 
Gestion des déchets dans une structure touristique
Gestion des déchets dans une structure touristiqueGestion des déchets dans une structure touristique
Gestion des déchets dans une structure touristiqueRadia ZAKI
 
Gestion et tri des déchets
Gestion et tri des déchets Gestion et tri des déchets
Gestion et tri des déchets Selma Mouloudj
 
Atlas de gestion de déchets _
Atlas de gestion de déchets _Atlas de gestion de déchets _
Atlas de gestion de déchets _Azeddine Baddi
 
Dechets
DechetsDechets
Dechetsmsilti
 
Présentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC ToucycoisPrésentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC Toucycoiscctoucy
 
Présentation sur le traitement des déchets
Présentation sur  le traitement des déchetsPrésentation sur  le traitement des déchets
Présentation sur le traitement des déchetsprojetadan
 
L'utilisation des TIC dans la construction durable en Suede
L'utilisation des TIC dans la construction durable en SuedeL'utilisation des TIC dans la construction durable en Suede
L'utilisation des TIC dans la construction durable en Suedeechangeurba
 
Cmpp faits marquants 2013
Cmpp faits marquants 2013Cmpp faits marquants 2013
Cmpp faits marquants 2013ouafakaroite
 
Ambassade-paysbas-nvrd-expertisehollandaise-dechets-231013
Ambassade-paysbas-nvrd-expertisehollandaise-dechets-231013Ambassade-paysbas-nvrd-expertisehollandaise-dechets-231013
Ambassade-paysbas-nvrd-expertisehollandaise-dechets-231013Massolia.com
 
Station d'épuration trévenans
Station d'épuration trévenansStation d'épuration trévenans
Station d'épuration trévenansValentin Valentin
 
Projet  de création du premier centre d’enfouissement technique de classe ii ...
Projet  de création du premier centre d’enfouissement technique de classe ii ...Projet  de création du premier centre d’enfouissement technique de classe ii ...
Projet  de création du premier centre d’enfouissement technique de classe ii ...Ministère de l'Environnement
 
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSE
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSELa réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSE
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSEVoarino
 
Le compostage domestique.
Le compostage domestique.Le compostage domestique.
Le compostage domestique.Veronica Marino
 

En vedette (20)

Développement durable - Gestion des déchets de construction
Développement durable - Gestion des déchets de constructionDéveloppement durable - Gestion des déchets de construction
Développement durable - Gestion des déchets de construction
 
Gestion des déchets adapté
Gestion des déchets adaptéGestion des déchets adapté
Gestion des déchets adapté
 
Formation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets marocFormation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets maroc
 
Gestion des déchets dans une structure touristique
Gestion des déchets dans une structure touristiqueGestion des déchets dans une structure touristique
Gestion des déchets dans une structure touristique
 
Gestion et tri des déchets
Gestion et tri des déchets Gestion et tri des déchets
Gestion et tri des déchets
 
Atlas de gestion de déchets _
Atlas de gestion de déchets _Atlas de gestion de déchets _
Atlas de gestion de déchets _
 
Dechets
DechetsDechets
Dechets
 
Présentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC ToucycoisPrésentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC Toucycois
 
Présentation sur le traitement des déchets
Présentation sur  le traitement des déchetsPrésentation sur  le traitement des déchets
Présentation sur le traitement des déchets
 
L'utilisation des TIC dans la construction durable en Suede
L'utilisation des TIC dans la construction durable en SuedeL'utilisation des TIC dans la construction durable en Suede
L'utilisation des TIC dans la construction durable en Suede
 
Suède
SuèdeSuède
Suède
 
Cmpp faits marquants 2013
Cmpp faits marquants 2013Cmpp faits marquants 2013
Cmpp faits marquants 2013
 
Ambassade-paysbas-nvrd-expertisehollandaise-dechets-231013
Ambassade-paysbas-nvrd-expertisehollandaise-dechets-231013Ambassade-paysbas-nvrd-expertisehollandaise-dechets-231013
Ambassade-paysbas-nvrd-expertisehollandaise-dechets-231013
 
Trier et recycler
Trier et recyclerTrier et recycler
Trier et recycler
 
Gp projet exemple.unlocked
Gp projet exemple.unlockedGp projet exemple.unlocked
Gp projet exemple.unlocked
 
Station d'épuration trévenans
Station d'épuration trévenansStation d'épuration trévenans
Station d'épuration trévenans
 
Projet  de création du premier centre d’enfouissement technique de classe ii ...
Projet  de création du premier centre d’enfouissement technique de classe ii ...Projet  de création du premier centre d’enfouissement technique de classe ii ...
Projet  de création du premier centre d’enfouissement technique de classe ii ...
 
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSE
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSELa réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSE
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSE
 
Le compostage domestique.
Le compostage domestique.Le compostage domestique.
Le compostage domestique.
 
006a NCWRM 2011 Nasr_ONAS_Tunisia
006a NCWRM 2011 Nasr_ONAS_Tunisia006a NCWRM 2011 Nasr_ONAS_Tunisia
006a NCWRM 2011 Nasr_ONAS_Tunisia
 

Similaire à COURS

Club Ecoquartiers, enseignements de l'appel à projets 2009
Club Ecoquartiers, enseignements de l'appel à projets 2009Club Ecoquartiers, enseignements de l'appel à projets 2009
Club Ecoquartiers, enseignements de l'appel à projets 2009idealconnaissances
 
20140918 - CP - A Strasbourg, Roland Ries et Serge Grzybowski inaugurent les ...
20140918 - CP - A Strasbourg, Roland Ries et Serge Grzybowski inaugurent les ...20140918 - CP - A Strasbourg, Roland Ries et Serge Grzybowski inaugurent les ...
20140918 - CP - A Strasbourg, Roland Ries et Serge Grzybowski inaugurent les ...ICADE
 
efficycle effinews bâtiment n°100
 efficycle effinews bâtiment n°100 efficycle effinews bâtiment n°100
efficycle effinews bâtiment n°100david zentao
 
CLERMONT - CLDD - Agenda 21 - Chantier d'insertion
CLERMONT - CLDD - Agenda 21 - Chantier d'insertionCLERMONT - CLDD - Agenda 21 - Chantier d'insertion
CLERMONT - CLDD - Agenda 21 - Chantier d'insertionCommunication Clermont
 
urbanisme durable , développement durable
urbanisme durable , développement durableurbanisme durable , développement durable
urbanisme durable , développement durableMȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
Bilan de la municipalité de Cordes sur Ciel (2008- 2014)
Bilan de la municipalité de Cordes sur Ciel (2008- 2014)Bilan de la municipalité de Cordes sur Ciel (2008- 2014)
Bilan de la municipalité de Cordes sur Ciel (2008- 2014)Paul Quilès
 
P_2014_12_17_programme_2015-2020
P_2014_12_17_programme_2015-2020P_2014_12_17_programme_2015-2020
P_2014_12_17_programme_2015-2020Piet Quataert
 
CP Icade 9 Pyramides Argent
CP Icade 9 Pyramides ArgentCP Icade 9 Pyramides Argent
CP Icade 9 Pyramides ArgentICADE
 
Smart city presentation
Smart city presentation Smart city presentation
Smart city presentation juliettecappon
 
Ville et Développement Durable
Ville et Développement DurableVille et Développement Durable
Ville et Développement DurableMebarka Fekih
 
GIZC France et Indonésie
GIZC France et Indonésie GIZC France et Indonésie
GIZC France et Indonésie Indra Hermawan
 
Rémi ARNAUD Portfolio
Rémi ARNAUD PortfolioRémi ARNAUD Portfolio
Rémi ARNAUD PortfolioARNAUD Remi
 
un Nord-Pas de Calais effervescent et créatif
un Nord-Pas de Calais effervescent et créatifun Nord-Pas de Calais effervescent et créatif
un Nord-Pas de Calais effervescent et créatifNordPasdeCalais
 
Développement durable, atelier #3
Développement durable, atelier #3Développement durable, atelier #3
Développement durable, atelier #3oliviergoujon
 
tamesna DB.pptx
tamesna DB.pptxtamesna DB.pptx
tamesna DB.pptxIRRSK
 
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS Sarra Achoura
 
RC 2 degres : les sociétés face au changement climatique
RC  2 degres : les sociétés face au changement climatiqueRC  2 degres : les sociétés face au changement climatique
RC 2 degres : les sociétés face au changement climatiqueChristelle Gillet
 

Similaire à COURS (20)

Club Ecoquartiers, enseignements de l'appel à projets 2009
Club Ecoquartiers, enseignements de l'appel à projets 2009Club Ecoquartiers, enseignements de l'appel à projets 2009
Club Ecoquartiers, enseignements de l'appel à projets 2009
 
20140918 - CP - A Strasbourg, Roland Ries et Serge Grzybowski inaugurent les ...
20140918 - CP - A Strasbourg, Roland Ries et Serge Grzybowski inaugurent les ...20140918 - CP - A Strasbourg, Roland Ries et Serge Grzybowski inaugurent les ...
20140918 - CP - A Strasbourg, Roland Ries et Serge Grzybowski inaugurent les ...
 
BedZED-UK.pdf
BedZED-UK.pdfBedZED-UK.pdf
BedZED-UK.pdf
 
efficycle effinews bâtiment n°100
 efficycle effinews bâtiment n°100 efficycle effinews bâtiment n°100
efficycle effinews bâtiment n°100
 
CLERMONT - CLDD - Agenda 21 - Chantier d'insertion
CLERMONT - CLDD - Agenda 21 - Chantier d'insertionCLERMONT - CLDD - Agenda 21 - Chantier d'insertion
CLERMONT - CLDD - Agenda 21 - Chantier d'insertion
 
urbanisme durable , développement durable
urbanisme durable , développement durableurbanisme durable , développement durable
urbanisme durable , développement durable
 
Bilan de la municipalité de Cordes sur Ciel (2008- 2014)
Bilan de la municipalité de Cordes sur Ciel (2008- 2014)Bilan de la municipalité de Cordes sur Ciel (2008- 2014)
Bilan de la municipalité de Cordes sur Ciel (2008- 2014)
 
Eq bastide niel
Eq bastide nielEq bastide niel
Eq bastide niel
 
P_2014_12_17_programme_2015-2020
P_2014_12_17_programme_2015-2020P_2014_12_17_programme_2015-2020
P_2014_12_17_programme_2015-2020
 
CP Icade 9 Pyramides Argent
CP Icade 9 Pyramides ArgentCP Icade 9 Pyramides Argent
CP Icade 9 Pyramides Argent
 
Smart city presentation
Smart city presentation Smart city presentation
Smart city presentation
 
Ville et Développement Durable
Ville et Développement DurableVille et Développement Durable
Ville et Développement Durable
 
GIZC France et Indonésie
GIZC France et Indonésie GIZC France et Indonésie
GIZC France et Indonésie
 
Rémi ARNAUD Portfolio
Rémi ARNAUD PortfolioRémi ARNAUD Portfolio
Rémi ARNAUD Portfolio
 
un Nord-Pas de Calais effervescent et créatif
un Nord-Pas de Calais effervescent et créatifun Nord-Pas de Calais effervescent et créatif
un Nord-Pas de Calais effervescent et créatif
 
CUB durable
CUB durableCUB durable
CUB durable
 
Développement durable, atelier #3
Développement durable, atelier #3Développement durable, atelier #3
Développement durable, atelier #3
 
tamesna DB.pptx
tamesna DB.pptxtamesna DB.pptx
tamesna DB.pptx
 
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS
 
RC 2 degres : les sociétés face au changement climatique
RC  2 degres : les sociétés face au changement climatiqueRC  2 degres : les sociétés face au changement climatique
RC 2 degres : les sociétés face au changement climatique
 

Plus de houizot (20)

cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
COURS
COURSCOURS
COURS
 
cours
courscours
cours
 

Dernier

PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 

Dernier (18)

PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 

COURS

  • 1. PARTIE 1 : LA QUESTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE Thème 1 : Les enjeux du développement durable. Pour vous, qu’est-ce que le « développement durable » ?
  • 2. Etude de cas : le quartier durable d’Hammarby (Stockholm, Suède) Problématique du cours : Quels sont les trois défis majeurs du développement durable ?
  • 3. Séance 1 : Comment le projet d’éco-quartier d’Hammarby intègre-t-il une démarche de développement durable ?
  • 4. Centre ville Doc.1 : Localisation de la Suède, de la ville de Stockholm et du quartier d’Hammarby. Doc.2 : vue satellite du quartier d’Hammarby à Stockholm. 1) Situez la Suède (précisez le continent, la position du pays par rapport à la France (doc.1). 2) Situez la capitale, Stockholm par rapport au pays, puis le quartier d’Hammarby par rapport à la ville (doc.1). 3) Quelle est la particularité géographique de ce quartier ? (doc.1 et 2) 4) Que peut-on dire du quartier par rapport au centre ville de Stockholm ?
  • 5.
  • 6. Doc.3 : l’histoire du projet Hammarby Sjöstad L´histoire d´Hammarby Sjöstad, ancienne zone portuaire et industrielle Stockholm, archipel de 14 îles, fut par le passé une importante ville portuaire. Hammarby Sjöstad était alors une zone industrielle connue pour ses problèmes d´insécurité et d´insalubrité. Ces dernières années, la réhabilitation des quartiers portuaires sinistrés s´est imposée comme une des solutions à la pénurie de logements à Stockholm. Au départ, la ville souhaitait transformer le quartier d´Hammarby Sjöstad dans le cadre de sa candidature aux Jeux Olympiques de 2004. (…) La planification La planification d´Hammarby Sjöstad (200 hectares) a débuté en 1991. Les sols ont été décontaminés, les bâtiments industriels rasés ou reconvertis à l´image de l´usine Diesel devenue centre sportif et culturel. (…)Il a également été décidé de ne construire que sur les terrains autrefois bâtis et de limiter la hauteur des bâtiments à 5 étages. (…)Chaque bâtiment donne à la fois sur la rue et sur un parc.(…) L´adaptation des infrastructures et du design urbain aux personnes handicapées, thématique chère aux pays nordiques, a également été prise en considération dans la planification. Source : Fiche scientifique de l’ambassade de France en Suède. 1) Entoure en rouge les activités existantes dans le quartier avant sa rénovation. 2) Entoure en bleu deux noms employés dans le doc.3 pour qualifier les conditions de vie dans le quartier avant sa rénovation. 3) Souligne les motifs qui ont mené à sa rénovation. 4) Souligne dans le texte les objectifs de cette rénovation (vert pour l’environnement (respect de la nature et de l’habitat de la ville), bleu pour les aspects sociaux (adaptation aux besoins et aux attentes des Suédois, accès des personnes handicapées).
  • 7. Objectifs Terrains Décontamination et réhabilitation d’un ancien espace portuaire Matériaux de construction Respect de l’environnement et de la santé (matériaux locaux peu polluants, normes d’isolation phonique et thermique) Transports Limitation de la voiture individuelle : proximité de centre ville, transports en communs (bus, bateaux bus, tramway), covoiturage. Energies Renouvelables (eau, soleil, vent, géothermie). Déchets Tri des habitants, conteneurs adaptés au paysage, aspiration vers les dépôts par conduits souterrains. Eaux usées Séparation entre eaux usées domestiques (recyclées en biogaz et engrais agricoles) et eaux urbaines (non traitables) Doc.4 : Les objectifs environnementaux du projet de développement du quartier d’Hammarby. (source : fiches scientifiques de l’ambassade de France en Suède). 1) Souligne en vert les aménagements réalisés pour réduire la dégradation de l’environnement par le quartier. 2) Synthèse : Avec l’aide des docs 1 à 4, présente en quelques lignes le quartier d’Hammarby (localisation, histoire, projet de développement).
  • 8. Le quartier d’Hammarby à Stockholm, capitale de la Suède est le cadre d’un projet d’éco quartier sur la base du développement durable. Hammarby est un ancien quartier portuaire pollué où s’est développé de l’insécurité et de la pauvreté. La municipalité de Stockholm a décidé de bâtir une zone de logements passifs respectant des normes environnementales. L’objectif est de résoudre la crise du logement et présenter un modèle de développement durable pour une candidature aux jeux olympiques de 2004.
  • 9. Développement durable Création de richesses Egalité entre les citoyens Protection de l’environnement Les trois piliers du développement durable Une mesure de développement durable doit respecter 3 conditions :
  • 10. Séance 2 : Le quartier d’Hammarby répond-il complètement aux défis du développement durable ?
  • 11. 1- Les toits permettent l’évaporation des eaux de pluies 2- Les panneaux solaires produisent de l’électricité 3 - Les panneaux solaires chauffent l’eau courante 4 -Tous les toits et façades sont construits sans métaux lourds 5 - Les appartements sont conçus pour réduire la consommation d’eau 13 - Les déchets sont utilisés pour le chauffage et l’électricité du quartier 6 - Le covoiturage permet de réduire les trajets automobiles 8 - Rue piétonnes 11 - Habits en éco matériaux 12 - L’eau de pluie est récupérée, traitée 10 - Marché biologique avec des producteurs locaux 9 - Des échangeurs thermiques fournissent l’énergie au traitement de eaux 7 - Les déchets du foyers sont retraités après aspiration par conduits souterrains Energie Déchets Circulation Qualité de la vie Aménagements
  • 12. Doc.7 : le développement du quartier d’Hammarby. Aujourd’hui, Hammarby Sjöstad c’est : - un site de 200 ha dédié à l’habitat mais également à l’hébergement d’entreprises principalement issues du secteur tertiaire [commerce, informatique, banque, assurance]; - 8 000 logements ; -15 000 résidents et 8 000 employés. Objectif estimé à 30 000 en 2010. D’après un rapport de Nicolas de Tassigny (Juriste en Droit Communautaire) pour la CCFS Doc.6 Quelques chiffres concernant Hammarby Prix moyen d’un appartement de 80 m2 dans le quartier : 250 000 euros + 500 euros de charges mensuelles (traitement des déchets, services communaux). Revenu mensuel moyen d’un Suédois : 2200 euros Revenu mensuel moyen d’un Français : 2020 euros 1) Doc.5 et 6 : Quelle est la conséquence de ce type d’aménagement sur le prix des logements et les charges ? 1) Combien y a-t-il d’habitant à Hammarby ? Combien de personnes y travaillent ? Quelles activités pratiquent-elles majoritairement ?
  • 13. Doc.8 : la population installée à Hammarby. « La majorité de la population oscille actuellement entre 25 et 35 ans. Ce n’était pas du tout ce qui avait été imaginé par les concepteurs du projet. Au lieu de cela on a vu débarquer des familles avec deux salaires et beaucoup d’enfants, d’où des difficultés à trouver des locaux pour accueillir les garderies et les crèches, par exemple. 70 % des appartements sont des deux pièces (78 m2) et des trois pièces (90 m2). Vu que le standard suédois prévoit que les enfants aient chacun leur chambre, ça pose quelques problèmes ! On ne sait pas trop bien encore où l’on va en termes de population… Les habitants apprécient la conception du quartier et des appartements, l’espace créé, les espaces verts, la proximité de l’eau, le fait que ce soit neuf, propre. (…) Entretien avec Malena Karlsson, chargée des relations publiques de GlashusEtt, Hammarby Sjöstad, Stockholm, http://www.lasuededurable.com 1) Quel type de familles s’y sont installés ? Que peut-on dire de leur niveau de vie ? Quel est le problème que cela pose ?
  • 14. Hammarby, un modèle de développement durable ? + Une zone portuaire rénovée + 8000 emplois implantés dans le quartier - Prix élevé des logements et des charges - Les habitants sont pour la plupart aisés + Qualité de vie + Meilleur accès pour les handicapés + gestion des déchets + Usage des énergies renouvelables + Logements passifs + Qualité de vie 1) En reproduisant le schéma du développement durable, classe et place les éléments écologiques, économiques et sociaux que tu as obtenus.
  • 15. L’éco quartier d’Hammarby est un projet cherchant à attirer des entreprises et des citoyens dans un nouveau quartier respectueux de l’environnement. Le quartier dispose de points forts : retraitement des déchets, usage des énergies renouvelables, matériaux respectueux de l’environnement et de la santé. Des emplois de proximité permettent de réduire les déplacements. Cependant, les coûts d’achat ou de location des logements en réduisent l’attractivité : seules des populations aisées peuvent dès lors y habiter, sans en percevoir les enjeux citoyens réels (effets de mode).
  • 16. Conclusion : Le développement durable correspond à la mise en place d’une politique visant à concilier protection de l’environnement, production de richesses et égalité sociale entre les citoyens. Ces politiques de développement durable doivent être aussi respectueuses de l’héritage des générations futures (solidarité dans le temps) et permettre d’équilibrer les richesses entre les espaces favorisés et défavorisés.