SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
EL HASSANI Ibtissam
I. Position du problème de la GPAO
Rappel
Ce qu’on a fait ?
• Prévisions
• Gestion des stocks (MP…) (les # coûts)
• MRP
• Kanban
Pourquoi ?
 Satisfaire les clients
– Quantité
– Qualité
– Délai
– Prix
Objectifs  Gestion de production
Compromis multicritère
Classification des techniques de prévision
techniques de
prévision
Techniques
qualitatives:
évaluation.
Analogie
historique.
Prévisions
visionnaires.
Études de
marchés.
Méthode
delphi.
Techniques
quantitatives:
extrapolation
Méthodes
causales
Régression
simple
régression
multiple
tableaux
d’échange
Séries
chronologiques
Modèle linéaire
Moyenne
mobile
Lissage
exponentiel
simple
Modèle avec
Tendance
Méthode de
décomposition
Lissage
exponentiel
double
La double
moyenne mobile.
La méthode des
moindres carée
Modèle avec
Saisonnalité
Méthode de
décomposition
Lissage
exponentiel triple
méthode de
Winters
La régression
multiple
La formule de Wilson
• La quantité économique Qe
minimise le coût globale Cg.
• Cg = Pu Ca + Q/2 Pu t + F Ca/Q.
• Qe = ( 2*F*Ca/Pu*t).
Qte en stock
Temps
Q
Programme directeur de
production
le Kanban
Programme
1. Structure des données SI
2. Technique de Gestion de production
3. MRP II (plan à capacité finie)
4. Ordonnancement
5. Kanban (Etude de cas)
6. OPT (Optimized Production Technology)
gestion de la production ?
Qu’est ce que la gestion de la production ?
• Il s’agit de gérer un système de production (prendre à tout
moment des décisions adéquates).
Les niveaux de décisions de la GP ?
• Décision stratégiques à long terme
• Décision tactique à moyen terme
• Décision opérationnelle
gestion de la production ?
• stratégique : Sur les investissement en moyen matériels (machines,
bâtiments,…), financiers et Humains  les décisions concernant
l’évolution du système de production et de la production elle même
(nouveaux produits).
• tactique : Sans modification sérieuse des capacités de production
globales. Elle concerne essentiellement la planification de la charge
prévisionnelle en fonction des moyens matériels et humains et des
décisions concernant la gestion des stocks.
• opérationnelle : assure la flexibilité au jour le jour face au aléas
(panne…)
2. Pourquoi la GP est elle si difficile ?
a) Incertitude des données
b) Interconnexion des services
c) Antagonisme des critères
d) Multiplicité des système de production
e) Complexité des calculs pour obtenir des solutions
2. Pourquoi la GP est elle si difficile ?
a) Incertitude des données
• Machines peuvent tomber en pannes
• Ouvriers peuvent tomber malade ou en grève
• Retard d’arrivée de la Matière Première
• La MP peut ne pas avoir la qualité requise
• Pièces défectueuses
• …
2. Pourquoi la GP est elle si difficile ?
b) Interconnexion des services
La GP intervient dans tous les services traditionnellement présents dans une
entreprise :
• Direction générale : définition du plan de production et prendre toutes les
décisions à long terme
• BE : Conception de nouveaux produits et leur impact possible sur le marché
• BM : prévoir les gammes de fabrication des différents produits…
• Service de vente : promouvoir les produits, prévoir les commandes à venir
pour chaque produits et prendre des décisions pour évoluer les produits
• Service d’achats : échelonner les arrivées de la MP
• Services financier : surveiller les coûts
• Services d’ordonnancement : planifier la fabrication des différents ateliers…
Les composants du système de
gestion de production.
2. Pourquoi la GP est elle si difficile ?
c) Antagonisme des critères
Contrairement a ce que l’on a longtemps pratiqué dans l’entreprise, il n’est
pas possible de tout convertir en argent et ramener tous les problèmes à
un problème d’optimisations à un seul critère : maximisation des
bénéfices. Ainsi les principaux critères manipulés en GP sont :
• La minimisations des en-cours (stoks)
• La minimisation des retards
• La maximisation des charges (utilisation des moyens normaux)
équivalent à minimiser les heurs sup et la sous-traitance.
2. Pourquoi la GP est elle si difficile ?
d) Multiplicité des système de production
d) Complexité des calculs pour obtenir des solutions
Typologie de
production
Quantités
fabriquées et
répétitivité
en production
unitaire
en production
par petites
séries
en production
par moyennes
séries
en production
par grandes
séries
Organisation
des flux de
production
production en
continu
production en
discontinu
production par
projet.
Relation avec
les clients
vente sur
stock ;
production à
la commande
;
assemblage à
la commande.
3. Gestion de Production hiérarchique
Du fait de la complexité et la difficulté déjà vues il est impossible de traiter
globalement l’ensemble des problème imposés par la GP, aussi utilise-t-
on une décomposition du système de décision. Plus simplement, le
système de décision comporte 4 niveaux :
• Le long terme
• Moyen terme
• Court terme
• Très court terme
3. Gestion de Production hiérarchique
Le long terme : à partir des informations commerciales comprenant les
commandes fermes, optionnelle et prévisionnelle  la politique de la
production, la définition des données techniques et de ressources
adaptées à ce niveau en élaborant le programme directeur de production
PDP. Le PDP permet :
prévoir les charges futures du système physique de production
définir les approvisionnement
Moyen terme : se situe le niveau calcul des besoins. Il déclenche deux
fonctions en parallèle : la gestion des matières premières + la planification
des charges en interne.
Court terme : constitue un niveau opérationnel ou l’ordonnancement des
tâches sur des machines.
Très court terme : c’est le niveau d’exécution du système de conduite de
production.

Contenu connexe

Tendances

Etude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imiEtude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imi
asalmi4
 
Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)
herve62400
 
Carte d'identité du processus Gestion des ressources humaines.doc
Carte d'identité du processus Gestion des ressources humaines.docCarte d'identité du processus Gestion des ressources humaines.doc
Carte d'identité du processus Gestion des ressources humaines.doc
Ayoub ELBAKIRI
 

Tendances (20)

Etude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imiEtude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imi
 
Exemple de Chantier Kaizen
Exemple de Chantier KaizenExemple de Chantier Kaizen
Exemple de Chantier Kaizen
 
La méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secretsLa méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secrets
 
Ppt equipe 3
Ppt equipe 3Ppt equipe 3
Ppt equipe 3
 
Amélioration continue - 6 sigma - ibtissam el hassani-chapitre 2015-2016
Amélioration continue - 6 sigma - ibtissam el hassani-chapitre 2015-2016Amélioration continue - 6 sigma - ibtissam el hassani-chapitre 2015-2016
Amélioration continue - 6 sigma - ibtissam el hassani-chapitre 2015-2016
 
Roue de Deming
Roue de Deming Roue de Deming
Roue de Deming
 
iso 9001
 iso 9001 iso 9001
iso 9001
 
Le jeu du kanban
Le jeu du kanbanLe jeu du kanban
Le jeu du kanban
 
Le tableau de bord
Le tableau de bord Le tableau de bord
Le tableau de bord
 
Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)
 
GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN
GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN
GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN
 
Carte d'identité du processus Gestion des ressources humaines.doc
Carte d'identité du processus Gestion des ressources humaines.docCarte d'identité du processus Gestion des ressources humaines.doc
Carte d'identité du processus Gestion des ressources humaines.doc
 
Flux tiré-et-kanban (3)
Flux tiré-et-kanban (3)Flux tiré-et-kanban (3)
Flux tiré-et-kanban (3)
 
Partie1 gpao
Partie1 gpaoPartie1 gpao
Partie1 gpao
 
Boubaddara Youssef: TWI Training Within Industry
Boubaddara Youssef: TWI Training Within IndustryBoubaddara Youssef: TWI Training Within Industry
Boubaddara Youssef: TWI Training Within Industry
 
10 exercices de Lean engineering par Michael Ballé
10 exercices de Lean engineering par Michael Ballé10 exercices de Lean engineering par Michael Ballé
10 exercices de Lean engineering par Michael Ballé
 
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travailWeb-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
 
Présentation soutenance
Présentation soutenancePrésentation soutenance
Présentation soutenance
 
Les outils de base du Lean
Les outils de base du LeanLes outils de base du Lean
Les outils de base du Lean
 
Amélioration continue KAIZEN et PDCA
Amélioration continue KAIZEN et PDCAAmélioration continue KAIZEN et PDCA
Amélioration continue KAIZEN et PDCA
 

Similaire à Gpao 1 - Position du problème de la GPAO

L'avant erp 2013
L'avant erp 2013L'avant erp 2013
L'avant erp 2013
CIPE
 
amelioration de disponibilité.pdf
amelioration de disponibilité.pdfamelioration de disponibilité.pdf
amelioration de disponibilité.pdf
GhizlaneLam
 
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entrepriseGP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
ibtissam el hassani
 
Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0
mariatayssf
 
485668229-lean-management-ppt.ppt
485668229-lean-management-ppt.ppt485668229-lean-management-ppt.ppt
485668229-lean-management-ppt.ppt
YacineBou1
 
Application web et mobile.potx
Application web et mobile.potxApplication web et mobile.potx
Application web et mobile.potx
Belwafi Bilel
 
La logistique métier en bref
La logistique métier en brefLa logistique métier en bref
La logistique métier en bref
Said ZARGUAN
 

Similaire à Gpao 1 - Position du problème de la GPAO (20)

L'avant erp 2013
L'avant erp 2013L'avant erp 2013
L'avant erp 2013
 
l'avant ERP
l'avant ERPl'avant ERP
l'avant ERP
 
Comprendre l erp pour mieux agir
Comprendre l erp pour mieux agirComprendre l erp pour mieux agir
Comprendre l erp pour mieux agir
 
amelioration de disponibilité.pdf
amelioration de disponibilité.pdfamelioration de disponibilité.pdf
amelioration de disponibilité.pdf
 
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entrepriseGP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
 
Jeu lean construction management 2017
Jeu lean construction management 2017Jeu lean construction management 2017
Jeu lean construction management 2017
 
Jeu premium distanciel
Jeu premium distancielJeu premium distanciel
Jeu premium distanciel
 
Jeu lean management
Jeu lean managementJeu lean management
Jeu lean management
 
Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0
 
ChiMérique Use Case Library
ChiMérique Use Case LibraryChiMérique Use Case Library
ChiMérique Use Case Library
 
Lean : de la production de masse au monde des projets par Patrick Renaux de S...
Lean : de la production de masse au monde des projets par Patrick Renaux de S...Lean : de la production de masse au monde des projets par Patrick Renaux de S...
Lean : de la production de masse au monde des projets par Patrick Renaux de S...
 
485668229-lean-management-ppt.ppt
485668229-lean-management-ppt.ppt485668229-lean-management-ppt.ppt
485668229-lean-management-ppt.ppt
 
37730578 gestion-de-la-production
37730578 gestion-de-la-production37730578 gestion-de-la-production
37730578 gestion-de-la-production
 
Competitic pgi - numerique en entreprise v1
Competitic   pgi - numerique en entreprise v1Competitic   pgi - numerique en entreprise v1
Competitic pgi - numerique en entreprise v1
 
Application web et mobile.potx
Application web et mobile.potxApplication web et mobile.potx
Application web et mobile.potx
 
Techdays 2013 : ALM et eCommerce, des challenges en continu
Techdays 2013 : ALM et eCommerce, des challenges en continuTechdays 2013 : ALM et eCommerce, des challenges en continu
Techdays 2013 : ALM et eCommerce, des challenges en continu
 
Retour d’expérience Lean dans les services : succès et échecs par Eric Prevot...
Retour d’expérience Lean dans les services : succès et échecs par Eric Prevot...Retour d’expérience Lean dans les services : succès et échecs par Eric Prevot...
Retour d’expérience Lean dans les services : succès et échecs par Eric Prevot...
 
Jeu supply chain logistique distanciel
Jeu supply chain logistique distancielJeu supply chain logistique distanciel
Jeu supply chain logistique distanciel
 
La logistique métier en bref
La logistique métier en brefLa logistique métier en bref
La logistique métier en bref
 
02 Chapitre 2 Les produits.pdf
02 Chapitre 2 Les produits.pdf02 Chapitre 2 Les produits.pdf
02 Chapitre 2 Les produits.pdf
 

Plus de ibtissam el hassani

Plus de ibtissam el hassani (20)

Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du cours
Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du coursLean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du cours
Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du cours
 
Management des risques - Support de cours - ibtissam el hassani-2015-2016
Management des risques - Support de cours -  ibtissam el hassani-2015-2016Management des risques - Support de cours -  ibtissam el hassani-2015-2016
Management des risques - Support de cours - ibtissam el hassani-2015-2016
 
Sureté de fonctionnement - mis à jours 2017 - Ibtissam EL HASSANI
Sureté de fonctionnement - mis à jours 2017 - Ibtissam EL HASSANISureté de fonctionnement - mis à jours 2017 - Ibtissam EL HASSANI
Sureté de fonctionnement - mis à jours 2017 - Ibtissam EL HASSANI
 
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
 
6sigma - chapitre 6-7 : Contrôler et Standardiser
6sigma  - chapitre 6-7 : Contrôler et Standardiser6sigma  - chapitre 6-7 : Contrôler et Standardiser
6sigma - chapitre 6-7 : Contrôler et Standardiser
 
6sigma -chapitre 5 : INNOVER
6sigma  -chapitre 5 : INNOVER6sigma  -chapitre 5 : INNOVER
6sigma -chapitre 5 : INNOVER
 
6 sigma -chapitre4 : Analyser
6 sigma -chapitre4 : Analyser6 sigma -chapitre4 : Analyser
6 sigma -chapitre4 : Analyser
 
Management des risques 6 : HAZOP, HAZard and OPerability
Management des risques 6 :  HAZOP, HAZard and OPerabilityManagement des risques 6 :  HAZOP, HAZard and OPerability
Management des risques 6 : HAZOP, HAZard and OPerability
 
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
 
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de PapillonManagement des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
 
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et CartographieManagement des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
 
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
 
6sigma ibtissam el hassani-chapitre3
6sigma ibtissam el hassani-chapitre36sigma ibtissam el hassani-chapitre3
6sigma ibtissam el hassani-chapitre3
 
Management des Risques ibtissam el hassani-chapitre 5
Management des Risques ibtissam el hassani-chapitre 5Management des Risques ibtissam el hassani-chapitre 5
Management des Risques ibtissam el hassani-chapitre 5
 
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 4
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 46sigma ibtissam el hassani-chapitre 4
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 4
 
6sigma ibtissam el hassani-chapitre2-dmaics-définir
6sigma ibtissam el hassani-chapitre2-dmaics-définir6sigma ibtissam el hassani-chapitre2-dmaics-définir
6sigma ibtissam el hassani-chapitre2-dmaics-définir
 
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre3 : MADS/MOSAR
Management des risques   ibtissam el hassani-chapitre3 : MADS/MOSARManagement des risques   ibtissam el hassani-chapitre3 : MADS/MOSAR
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre3 : MADS/MOSAR
 
Management des risque etude de cas 1 - MOSAR/MADS
Management des risque   etude de cas 1 - MOSAR/MADSManagement des risque   etude de cas 1 - MOSAR/MADS
Management des risque etude de cas 1 - MOSAR/MADS
 
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre1-2
Management des risques   ibtissam el hassani-chapitre1-2Management des risques   ibtissam el hassani-chapitre1-2
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre1-2
 
6sigma ibtissam el hassani-chapitre1
6sigma ibtissam el hassani-chapitre16sigma ibtissam el hassani-chapitre1
6sigma ibtissam el hassani-chapitre1
 

Dernier

Dernier (11)

Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 

Gpao 1 - Position du problème de la GPAO

  • 2. I. Position du problème de la GPAO
  • 3. Rappel Ce qu’on a fait ? • Prévisions • Gestion des stocks (MP…) (les # coûts) • MRP • Kanban Pourquoi ?  Satisfaire les clients – Quantité – Qualité – Délai – Prix Objectifs  Gestion de production Compromis multicritère
  • 4. Classification des techniques de prévision techniques de prévision Techniques qualitatives: évaluation. Analogie historique. Prévisions visionnaires. Études de marchés. Méthode delphi. Techniques quantitatives: extrapolation Méthodes causales Régression simple régression multiple tableaux d’échange Séries chronologiques Modèle linéaire Moyenne mobile Lissage exponentiel simple Modèle avec Tendance Méthode de décomposition Lissage exponentiel double La double moyenne mobile. La méthode des moindres carée Modèle avec Saisonnalité Méthode de décomposition Lissage exponentiel triple méthode de Winters La régression multiple
  • 5. La formule de Wilson • La quantité économique Qe minimise le coût globale Cg. • Cg = Pu Ca + Q/2 Pu t + F Ca/Q. • Qe = ( 2*F*Ca/Pu*t). Qte en stock Temps Q
  • 8. Programme 1. Structure des données SI 2. Technique de Gestion de production 3. MRP II (plan à capacité finie) 4. Ordonnancement 5. Kanban (Etude de cas) 6. OPT (Optimized Production Technology)
  • 9. gestion de la production ? Qu’est ce que la gestion de la production ? • Il s’agit de gérer un système de production (prendre à tout moment des décisions adéquates). Les niveaux de décisions de la GP ? • Décision stratégiques à long terme • Décision tactique à moyen terme • Décision opérationnelle
  • 10. gestion de la production ? • stratégique : Sur les investissement en moyen matériels (machines, bâtiments,…), financiers et Humains  les décisions concernant l’évolution du système de production et de la production elle même (nouveaux produits). • tactique : Sans modification sérieuse des capacités de production globales. Elle concerne essentiellement la planification de la charge prévisionnelle en fonction des moyens matériels et humains et des décisions concernant la gestion des stocks. • opérationnelle : assure la flexibilité au jour le jour face au aléas (panne…)
  • 11. 2. Pourquoi la GP est elle si difficile ? a) Incertitude des données b) Interconnexion des services c) Antagonisme des critères d) Multiplicité des système de production e) Complexité des calculs pour obtenir des solutions
  • 12. 2. Pourquoi la GP est elle si difficile ? a) Incertitude des données • Machines peuvent tomber en pannes • Ouvriers peuvent tomber malade ou en grève • Retard d’arrivée de la Matière Première • La MP peut ne pas avoir la qualité requise • Pièces défectueuses • …
  • 13. 2. Pourquoi la GP est elle si difficile ? b) Interconnexion des services La GP intervient dans tous les services traditionnellement présents dans une entreprise : • Direction générale : définition du plan de production et prendre toutes les décisions à long terme • BE : Conception de nouveaux produits et leur impact possible sur le marché • BM : prévoir les gammes de fabrication des différents produits… • Service de vente : promouvoir les produits, prévoir les commandes à venir pour chaque produits et prendre des décisions pour évoluer les produits • Service d’achats : échelonner les arrivées de la MP • Services financier : surveiller les coûts • Services d’ordonnancement : planifier la fabrication des différents ateliers…
  • 14. Les composants du système de gestion de production.
  • 15. 2. Pourquoi la GP est elle si difficile ? c) Antagonisme des critères Contrairement a ce que l’on a longtemps pratiqué dans l’entreprise, il n’est pas possible de tout convertir en argent et ramener tous les problèmes à un problème d’optimisations à un seul critère : maximisation des bénéfices. Ainsi les principaux critères manipulés en GP sont : • La minimisations des en-cours (stoks) • La minimisation des retards • La maximisation des charges (utilisation des moyens normaux) équivalent à minimiser les heurs sup et la sous-traitance.
  • 16. 2. Pourquoi la GP est elle si difficile ? d) Multiplicité des système de production d) Complexité des calculs pour obtenir des solutions Typologie de production Quantités fabriquées et répétitivité en production unitaire en production par petites séries en production par moyennes séries en production par grandes séries Organisation des flux de production production en continu production en discontinu production par projet. Relation avec les clients vente sur stock ; production à la commande ; assemblage à la commande.
  • 17. 3. Gestion de Production hiérarchique Du fait de la complexité et la difficulté déjà vues il est impossible de traiter globalement l’ensemble des problème imposés par la GP, aussi utilise-t- on une décomposition du système de décision. Plus simplement, le système de décision comporte 4 niveaux : • Le long terme • Moyen terme • Court terme • Très court terme
  • 18. 3. Gestion de Production hiérarchique Le long terme : à partir des informations commerciales comprenant les commandes fermes, optionnelle et prévisionnelle  la politique de la production, la définition des données techniques et de ressources adaptées à ce niveau en élaborant le programme directeur de production PDP. Le PDP permet : prévoir les charges futures du système physique de production définir les approvisionnement Moyen terme : se situe le niveau calcul des besoins. Il déclenche deux fonctions en parallèle : la gestion des matières premières + la planification des charges en interne. Court terme : constitue un niveau opérationnel ou l’ordonnancement des tâches sur des machines. Très court terme : c’est le niveau d’exécution du système de conduite de production.

Notes de l'éditeur

  1. Dans une entreprise industrielle de nombreux services participent au système de production :Le bureau des études :Il conçoit les produits nouveaux et définit la liste complète des composants entrant dans leur fabrication. Il s’appuie sur la CAO (Conception assistée par ordinateur) pour l’élaboration des produits.Le bureau des méthodes :Il définit les différentes opérations et leur ordonnancement en vue d’obtenir le produit. Il précise en fait comment le produit est réalisé, par quelle machine, avec quels outils et en combien de temps.Le service de planification :coordonne les activités de production à moyen terme. Il s’agit de planifier les approvisionnements et les fabrications en utilisant les techniques de gestion des stocks, de calcul des besoins, et de gestion des achats.L’activité de production est en relation constante avec :l’activité commerciale : en fonction des prévisions de ventes faites par celle-ci et des commandes des clients, l’activité de production pourra planifier la production.l’activité d’approvisionnement: La production lui transmet ses besoins et celle-ci lui fournit les approvisionnements nécessaires à son fonctionnement ;