ANC, vers une maîtrise de l'impact de rejets 6èmes assises nationales de Adapter les rejets au milieu : un impératif ! L'A...
Rejet au milieu hydraulique superficiel ou filtration-infiltration ? Présenté par André COELHO, Société EACS
ARRETE Fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d’assainissement non collectif [...] <ul><li>Sect...
Le rejet en milieu hydraulique superficiel doit rester exceptionnel : Rivière « Le Clain », Poitiers <ul><li>La densité de...
Privilégier l'infiltration sur sol en place
Le   sol, c’est quoi ? Définition  : Mince couche provenant de la décomposition des roches par l’action de l’eau et des êt...
Caractéristiques du sol <ul><li>Sol compatible avec la filtration des eaux usées : </li></ul><ul><ul><li>homogène, </li></...
Le pouvoir épurateur du sol Les matières organiques : Elles sont transformées progressivement en éléments minéraux. <ul><l...
Le pouvoir épurateur du sol, récapitulatif Pouvoir d’arrêt considérable pour les divers éléments polluants contenus dans l...
Système permettant la filtration par le sol en place
Épandage superficiel Terre végétale Sol perméable FILTRATION SUR SOL EN PLACE
Systèmes permettant l'infiltration par le sol en place
Filtre à sable vertical non drainé Terre végétale Sol très perméable FILTRATION SUR SOL RECONSTITUE INFILTRATION DANS LA R...
Filtre à sable vertical drainé Terre végétale Sol peu perméable FILTRATION SUR SOL RECONSTITUE Rejet ponctuel vers milieu ...
En présence d'une nappe phréatique
Épandage superficiel en tertre FILTRATION SUR SOL EN PLACE Sol perméable Nappe phréatique Terre végétale
Filtre à sable vertical non drainé en tertre Sol très perméable FILTRATION SUR SOL RECONSTITUE Terre végétale INFILTRATION...
Filtre à sable vertical drainé en tertre Sol peu perméable FILTRATION SUR SOL RECONSTITUE Terre végétale Nappe phréatique ...
L’infiltration par le sol Fossé végétalisé, avec surverse INFILTRATION EVAPO-TRANSPIRATION TEMPS SEC
L’infiltration par le sol Fossé végétalisé, avec surverse INFILTRATION EVAPO-TRANSPIRATION TEMPS DE PLUIE Effluent dilué é...
Cette animation a été réalisée par Marlène CHOPIN, présentée par André COELHO. Société Eau, Assainissement, Conseil et Ser...
Les moyens d'investigation Présenté par Philippe Monnerie, EF Etudes
Contenu d’une étude pour éviter le rejet  <ul><li>Mesure de perméabilité </li></ul><ul><li>Lever topographique </li></ul><...
Situations actuelles à combattre
Dysfonctionnements Épandages en terrain peu perméable Photo EACS Photo EACS
Les rejets directs Rejets directs après une fosse Rejet en contrebas d’un hameau non raccordé au réseau public Photo EACS ...
Dysfonctionnements Défauts d’entretien Avant entretien Après entretien Fosses non vidangées Photo EACS Photo EACS Photo EA...
Matériel portable Vérifier les quantités de MES et DBO déversées in situ
Exemple: 17 Analyses/ 43 effectuées pour le compte d’une communauté de communes Mes DBO DCO COT NO3 276 68 530 116 620 214...
Mesurer la perméabilité
Perméabilité et Infiltration <ul><li>Interprétation des tests de percolation : </li></ul><ul><ul><li>Selon littérature tec...
 
 
 
Vérifier l’épaisseur des niveaux perméables et imperméables
Etablir des profils en long des ouvrages à prévoir
Importance de l’étude altimètrique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Adapter les rejets au milieu : un impératif !

2 136 vues

Publié le

Intervention de André COELHO et Philippe MONNERIE, Administrateurs, SYNABA, dans le cadre des 6èmes Assises Nationales de l'assainissement non collectif

Publié dans : Technologie
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 136
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
24
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Adapter les rejets au milieu : un impératif !

  1. 1. ANC, vers une maîtrise de l'impact de rejets 6èmes assises nationales de Adapter les rejets au milieu : un impératif ! L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF
  2. 2. Rejet au milieu hydraulique superficiel ou filtration-infiltration ? Présenté par André COELHO, Société EACS
  3. 3. ARRETE Fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d’assainissement non collectif [...] <ul><li>Section 3 : Prescriptions techniques minimales applicables à l’évacuation </li></ul><ul><li>Sous-section 3.1 : Cas général : évacuation par le sol </li></ul><ul><li>Article 11 </li></ul><ul><li>Les eaux traitées sont évacuées, selon les règles de l’art, par le sol en place [...], si sa perméabilité est comprise entre 10 et 500 mm/h. </li></ul><ul><li>Sous-section 3.2 : Cas particuliers : autres modes d’évacuation </li></ul><ul><li>Article 12 </li></ul><ul><li>Dans le cas où le sol en place [...] ne respecte pas les critères définis à l’article 11, les eaux usées sont : </li></ul><ul><li>soit réutilisées pour l’irrigation souterraine de végétaux, dans la parcelle [...] </li></ul><ul><li>soit drainées et rejetées vers le milieu hydraulique superficiel [...] s’il est démontré, par une étude particulière à la charge du pétitionnaire, qu’aucune autre solution d’évacuation n’est envisageable. </li></ul>
  4. 4. Le rejet en milieu hydraulique superficiel doit rester exceptionnel : Rivière « Le Clain », Poitiers <ul><li>La densité de population peut varier, </li></ul><ul><li>Le débit du cours d’eau peut varier. </li></ul><ul><li>Le défaut d’entretien peut entraîner un dysfonctionnement du système, </li></ul>Peinture, médicaments, huiles, bactéries, ... <ul><li>La nature de l’effluent traité peut varier : </li></ul>2009 1976
  5. 5. Privilégier l'infiltration sur sol en place
  6. 6. Le sol, c’est quoi ? Définition : Mince couche provenant de la décomposition des roches par l’action de l’eau et des êtres vivants. De quelques centimètres à quelques mètres d’épaisseur, il est situé à la surface des continents, sur les roches (substratum). <ul><li>Ses fonctions : </li></ul><ul><li>Le sol nourrit le monde. </li></ul><ul><li>Le sol filtre et épure les eaux qui le traversent. </li></ul><ul><li>Le sol influence la composition de l’atmosphère. </li></ul><ul><li>Le sol est un lieu de vie. </li></ul><ul><li>Le sol est une vaste réserve génétique. </li></ul>Alain Ruellan, Australie Alain Ruellan, Brésil Alain Ruellan, Brésil Alain Ruellan, Burkina Faso Alain Ruellan, Ukraine Alain Ruellan, France Alain Ruellan, Irlande Alain Ruellan, Maroc
  7. 7. Caractéristiques du sol <ul><li>Sol compatible avec la filtration des eaux usées : </li></ul><ul><ul><li>homogène, </li></ul></ul><ul><ul><li>de porosité moyenne, </li></ul></ul><ul><ul><li>bien drainé, </li></ul></ul><ul><ul><li>perméabilité comprise entre 15 et 500 mm/h, </li></ul></ul><ul><ul><li>d’une épaisseur minimale de 0,70 m (mesure prise en fond de fouille). </li></ul></ul>Classification des sols (d’après Atterberg) Le sol est caractérisé par sa porosité et sa perméabilité. Porosité : volume resté libre entre les particules Perméabilité : aptitude à permettre l’infiltration de l’eau Argile Limons Sable fin Sable grossier Gravier Cailloux < 2 µm 2 à 20 µm 20 à 200 µm 200 µm à 2 mm 2 à 20 mm > 20 mm
  8. 8. Le pouvoir épurateur du sol Les matières organiques : Elles sont transformées progressivement en éléments minéraux. <ul><li>Les composés du phosphore : </li></ul><ul><li>Ils sont : </li></ul><ul><li>retenus par le sol (660 à 6300 kg de phosphore par an sont retenus dans un hectare de sol sableux d’un mètre d’épaisseur), </li></ul><ul><li>consommés en totalité par les micro-organisme si le rapport C/P des eaux usées dépasse 225. </li></ul><ul><li>L’azote : </li></ul><ul><li>Il peut être stocké de plusieurs manières : </li></ul><ul><li>l’azote contenu dans les MES peut être retenu par filtration, dans les couches superficielles du sol, </li></ul><ul><li>l’azote solubilisé est retenu : </li></ul><ul><ul><li>par capillarité, essentiellement en période sèche, </li></ul></ul><ul><ul><li>par adsorption, sur des particules du sol, </li></ul></ul><ul><ul><li>par humification, résultant de l’utilisation de l’élément par les micro-organismes du sol (en présence d’éléments carbonés seulement). </li></ul></ul>
  9. 9. Le pouvoir épurateur du sol, récapitulatif Pouvoir d’arrêt considérable pour les divers éléments polluants contenus dans les eaux usées domestiques Filtration-infiltration réalisée dans de bonnes conditions : Sol homogène, de porosité ni trop forte, ni trop faible, sol non saturé et de charge hydraulique faible. SI Efficacité d’un épandage (d’après M.J. Hausel et R.E. Machmeier) Paramètres Eau brute Sortie fosse septique Prélèvements effectués sous l’épandage À 0,30 m À 0,90 m DBO 5 (mg/L) 270 - 400 140-175 0 0 MES (mg/L) 300 - 400 45 – 65 0 0 Coliformes fécaux NPN 100 ml 10 6 à 10 8 10 3 à 10 6 0 à 10² 0 Virus P FU/ml Non déterminé 10 5 à 10 7 0 à 10 3 0 Azote Total (mg/L N-NH 4 (mg/L) N-NO 3 (mg/L) 100 à 150 60 à 120 1 50 à 60 30 à 60 1 Traces Traces Traces Traces Phosphore total 10 - 40 10 - 30 Traces Traces
  10. 10. Système permettant la filtration par le sol en place
  11. 11. Épandage superficiel Terre végétale Sol perméable FILTRATION SUR SOL EN PLACE
  12. 12. Systèmes permettant l'infiltration par le sol en place
  13. 13. Filtre à sable vertical non drainé Terre végétale Sol très perméable FILTRATION SUR SOL RECONSTITUE INFILTRATION DANS LA ROCHE FISSUREE
  14. 14. Filtre à sable vertical drainé Terre végétale Sol peu perméable FILTRATION SUR SOL RECONSTITUE Rejet ponctuel vers milieu hydraulique superficiel FAIBLE INFILTRATION EN PERIODE SECHE
  15. 15. En présence d'une nappe phréatique
  16. 16. Épandage superficiel en tertre FILTRATION SUR SOL EN PLACE Sol perméable Nappe phréatique Terre végétale
  17. 17. Filtre à sable vertical non drainé en tertre Sol très perméable FILTRATION SUR SOL RECONSTITUE Terre végétale INFILTRATION DANS LA ROCHE FISSUREE Terre végétale Nappe phréatique
  18. 18. Filtre à sable vertical drainé en tertre Sol peu perméable FILTRATION SUR SOL RECONSTITUE Terre végétale Nappe phréatique FAIBLE INFILTRATION EN PERIODE SECHE Rejet ponctuel vers milieu hydraulique superficiel Traces hydromorphie
  19. 19. L’infiltration par le sol Fossé végétalisé, avec surverse INFILTRATION EVAPO-TRANSPIRATION TEMPS SEC
  20. 20. L’infiltration par le sol Fossé végétalisé, avec surverse INFILTRATION EVAPO-TRANSPIRATION TEMPS DE PLUIE Effluent dilué évacué vers le milieu hydraulique superficiel
  21. 21. Cette animation a été réalisée par Marlène CHOPIN, présentée par André COELHO. Société Eau, Assainissement, Conseil et Services 22, rue de la Poste 63 720 ENNEZAT Téléphone : 04.73.63.98.83 Fax : 04.73.64.27.87 Site Internet : eau-conseil.com Adresse mail : contact@eau-conseil.com Merci de votre attention.
  22. 22. Les moyens d'investigation Présenté par Philippe Monnerie, EF Etudes
  23. 23. Contenu d’une étude pour éviter le rejet <ul><li>Mesure de perméabilité </li></ul><ul><li>Lever topographique </li></ul><ul><li>Description du sol </li></ul><ul><li>Evaluer la qualité du rejet pour des installations existantes </li></ul>
  24. 24. Situations actuelles à combattre
  25. 25. Dysfonctionnements Épandages en terrain peu perméable Photo EACS Photo EACS
  26. 26. Les rejets directs Rejets directs après une fosse Rejet en contrebas d’un hameau non raccordé au réseau public Photo EACS Photo EACS Photo EACS
  27. 27. Dysfonctionnements Défauts d’entretien Avant entretien Après entretien Fosses non vidangées Photo EACS Photo EACS Photo EACS Photo EACS
  28. 28. Matériel portable Vérifier les quantités de MES et DBO déversées in situ
  29. 29. Exemple: 17 Analyses/ 43 effectuées pour le compte d’une communauté de communes Mes DBO DCO COT NO3 276 68 530 116 620 214 116 770 147 103 174 164 890 202 0 158 44 330 71 0 154 188 745 166 107 148 32 258 59 345 147 32 256   440 118 55 360 75 240 113 24 196 44 232 100 56 325 71 132 92 95 335 82 81 82 17 143 32 305 82 18 142 32 100 77 20 156   350 75 16 130 29 535 68 43 274 55 58
  30. 30. Mesurer la perméabilité
  31. 31. Perméabilité et Infiltration <ul><li>Interprétation des tests de percolation : </li></ul><ul><ul><li>Selon littérature technique pondération des résultats obtenus à l’eau claire de 33 à 133 </li></ul></ul>
  32. 35. Vérifier l’épaisseur des niveaux perméables et imperméables
  33. 36. Etablir des profils en long des ouvrages à prévoir
  34. 37. Importance de l’étude altimètrique

×