Martine VARIERAS

893 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Business
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Martine VARIERAS

  1. 1. Poubelle(s), la vie Les déchets, une occasion de réinventer le monde ! Lille - 2 juillet 09
  2. 2. Entreprises Eco-Emballages : un rôle d’interface Industriels Pouvoirs Publics Consommateurs
  3. 3. Quelle information des citoyens pour une consommation raisonnée ? Ce que peuvent les emballages
  4. 4. Les Français et les emballages, Perception et acceptabilité Sondage réalisé pour Eco-Emballages Les 10 et 11 septembre 2008 Face-à-face à domicile Échantillon national représentatif des Français de 15 ans et plus Méthode des quotas : sexe, âge, PCS, région et stratification géographique
  5. 5. Évolution des perceptions associées aux emballages La confirmation d’une image moins connectée au produit Quelles sont les trois idées qui vous semblent le mieux correspondre à l'image que vous avez d'un emballage ? 2000 ( Étude Sociovision) 2008 Évolution Sept. 04 / Sept. 08 -12 -9 +14 +26 -18 -24 +24 -14 C'est absolument nécessaire pour protéger, transporter le produit 65 % Ça permet de repérer le produit et d'avoir toute l'information utile 51 % Il rend service au quotidien 31 % Il fait partie du produit lui-même 29 % C'est envahissant, il y en a partout 23 % Sans lui, on ne pourrait plus rien acheter et utiliser avec facilité 22 % C'est uniquement pour nous inciter à acheter 16 % On pourrait s'en passer 11 % Sans opinion 2 % C'est envahissant, il y en a partout 47 % C'est absolument nécessaire pour protéger, transporter le produit 41 % On pourrait s'en passer 37 % Ça permet de repérer le produit et d'avoir toute l'information utile 33 % C'est uniquement pour nous inciter à acheter 30 % Il fait partie du produit lui-même 20 % Il rend service au quotidien 17 % Sans lui, on ne pourrait plus rien acheter et utiliser avec facilité 10 % Sans opinion 1 %
  6. 6. 1 Français sur 2 interpellé par un emballage « trop »… Vous-même, vous arrive-t-il de remarquer des emballages qui ne sont pas adaptés aux produits, par exemple des emballages qui sont trop lourds, trop volumineux ou trop luxueux ? Total au moins de temps en temps 50% Base : Ensemble des personnes interrogées 36 14 13 30 7 Sans opinion Jamais Rarement De temps en temps Régulièrement
  7. 7. 4 sites d’observation et un recall TEMPLEUVE 3 800 m 2 28 consommateurs équipés Étudiants et ouvriers, entre 18 et 50 ans, parents d’enfants de moins de 15 ans, revenus moyens inférieurs à modeste VITRY-SUR-SEINE 8 500 m 2 24 consommateurs équipés Employés et ouvriers, entre 25 et 50 ans, revenus modestes, parents d’enfants de moins de 10 ans MARSEILLE 4 200 m 2 22 consommateurs équipés Cadres, professions libérales et professions intermédiaires, entre 35 et 65 ans, seniors retraités et parents d’enfants de 7 ans et +, revenus moyens à élevés VERSAILLES 1 600 m 2 26 consommateurs équipés Étudiants, cadres, professions libérales et professions intermédiaires, population de 18 à 50 ans, jeunes adultes célibataires et parents d’enfants de moins de 10 ans, revenus moyens supérieurs Emballages, Que lisent les consommateurs ?
  8. 8. Emballage : la « balise » dans l’océan d’informations d’un magasin Faire ses courses c’est choisir … 15 (panier moyen) à 50 références (un plein de courses) Source: TNS WORLD PANEL Cumul Annuel Mobile Juin 2007 HYPERMARCHE 18 000 références en moyenne Épicerie : 7.151 Droguerie Parfumerie Hygiène: 5.783 Produits frais: 3.958 SUPERMARCHE 10 000 références en moyenne Épicerie : 4.102 Droguerie Parfumerie Hygiène: 2.543 Produits frais: 2.153
  9. 9. Une typologie des comportements par marché + PRIX MARQUE Frais / Périssable 4 marchés 2 filtres Épicerie Hygiène / beauté Entretien / bazar
  10. 10. DLUO / DLC Provenance Poids Valeur énergétique Conseils d’utilisation Fraîcheur du produit Intégrité de l’emballage 1 à 5 informations regardées 2 vérifications visuelles / manipulation 1 à 4 informations regardées DLUO / DLC Valeur énergétique Poids Conseils d’utilisation 4 à 7 s 0 à 6 s + + + + + + + : information supplémentaire / produit courant Frais / Périssable Épicerie
  11. 11. Lecture à la maison : confirmation de l’indispensable Et plus précisément, pour chacune des catégories d'informations suivantes, dites-moi si leur présence sur les emballages est indispensable, utile mais pas indispensable, ou inutile ? Base : Ensemble de l’échantillon – n = 91 % Recettes / Jeux concours / Points cadeaux
  12. 12. Informations environnementales AUJOURD’HUI Vous souvenez-vous avoir déjà vu une information relative à la protection de l’environnement sur les emballages des produits que vous achetez ? Base : Ensemble de l’échantillon – n = 91 Information sur L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL du produit / emballage 86% Incitation au RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT Base : Consommateurs qui se souviennent avoir déjà vu une information relative à la protection de l’environnement sur les emballages des produits qu’ils achètent, n = 69 19% AUTRES Produits Bio (mention, logo, label) 6% Point vert 3% Autres (logo / mention / label sans autre précision) 16% Sans réponse : 3% Quelle était cette information ? QUESTION OUVERTE 20% Logo BONHOMME AVEC POUBELLE 16% Consignes de tri (logo, mention) 3% Mention PROTEGEONS L’ENVIRONNEMENT 3% Produit / Emballage respectueux de l’environnement (logo, mention) 28% Emballage recyclable (logo, mention) 61% Empreinte environnementale produit / emballage (émission de CO 2 ) 33%
  13. 13. Principaux enseignements <ul><li>Le consommateur ne lit en magasin que les informations indispensables , qui sont des critères d’achat : autrement dit, ce qui n’est pas un critère d’achat n’est PAS LU </li></ul><ul><li>Lecture des emballages à la maison : confirmation de ce qui est jugé indispensable en magasin </li></ul><ul><li>Aujourd’hui, des informations environnementales sont vues (à la maison) </li></ul>

×