SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  25
Télécharger pour lire hors ligne
Prospective pour les exploitations de polyculture-
élevage dans quatre régions:
Simulations à partir du modèle bioéconomique Orfée
Claire MOSNIER, Ikram Abdouttalib
Inra UMRH – équipe Comète
C. Mosnier, I. Abdouttalib
Introduction
• Focus Groups action 2  Caractérisation du contexte de production selon 3
scénarios
Simulations de l’impact d’éléments structurants de ces scénarios sur l’évolution
de 4 fermes types en PCE
S1: Libéral S2: Territorial S3: Agro-Ecologique
Rôle minimum de l’état
dans le fonctionnement de
l’économie
Logique capitaliste des
entreprises
Repli du système
économique sur le local
Demande pour des produits
locaux, de qualité
L’environnement est au
cœur des politiques publiques
et de la demande des
consommateurs
C. Mosnier, I. Abdouttalib
Matériel
et Méthode
ABDOUTTALIB IKRAM
Simulations à partir du Modèle Orfée
Optimisation =
Choisir la taille du troupeau,
l’assolement, les rations, la
fertilisation etc.
Pour maximiser
Z= le profit moyen
-sa variance sur la période
2010-2015
Sous un ensemble de
contraintes (biologique,
structurelles, règlementaires etc.)
Résultats
économiques
Impacts
environne
mentaux
Production : Assolement,
taille du troupeau, type
d’animaux produits,
alimentation, fertilisation
Cas Types : rendements, prix,
système de production,
structure
Scénarios: prix, politique, SAU,
MO disponible,
types de cultures, d’animaux et
d’itinéraires possibles
C. Mosnier, I. Abdouttalib
Les cas types retenus
Bordure des zones céréalières = zones à fortes mutations PCE spécialisation cultures (en route
sur la carte)  risque d’abandon de l’élevage à court ou moyen terme.
Bovin Laitier -
Normandie
Potentiel agro. élevé*
141 UGB
190ha de SAU
Bovin Viande -Lorraine
Naisseur engraisseur Potentiel
agro. moyen*
113 UGB
250 ha de SAU
Bovin Viande - Midi-
Pyrénées
Naisseur / vache ‘Label ‘
Potentiel agro. faible*
98 UGB
105 ha de SAU
Bovin Laitier -Pays de la
Loire
Potentiel agro. moyen*
98 UGB
76 ha de SAU
*potentiel agronomique : rendement du blé faible ( < 60 qtx / ha), moyen: ( entre 60 et
75 qtx/ha), élevé (> 75 qtx/ha )
Les Scénarios : le marché
Des prix plus élevés en 2030 par rapport à la période 2010-2015
Pas de différence de prix selon les scénarios : hypothèses pas assez solides alors que l’impact sur les résultats
est important
Base 2010-
2015
Hypothèse Sources
Prix du lait +20 % Projection Commission Européenne
Prix de la viande +20 % Projection Commission Européenne  =7% (mais avec
les mêmes soutiens publics)
prix des céréales +15 % Projection Commission Européenne
Prix du fuel + 40 % Agence internationale de l'énergie (projection Ademe)
Prix des fertilisants
minéraux
+ 25 % expertise
C. Mosnier, I. Abdouttalib
 Hypothèse : des prix plus élevés sont propices à un maintien voire à une augmentation de la
production animale
Les Scénarios : le marché
Variabilité des prix en lien avec le niveau de protection aux frontières
(expertise)
S1: Lib S2: Ter S3: AE
Variabilité des prix
(lait-viande-céréale)
x 2 ½ =
 Hypothèse : Une variabilité plus élevée favorise la diversification
et est défavorable aux cultures qui ont déjà une variabilité forte
C. Mosnier, I. Abdouttalib
Les Scénarios : structure et travail
S1-Lib S2-Ter S3-AE
SAU x 1,5 x 1,1 x 1,3
Salariat possible oui non oui
Charges sociales 2015 ≈ 40% du
Résultat Courant)
8% du RC 40% du RC 20% du RC
Cout MO salarié (charges
patronales et salariales inclues
-20% = =
• La taille augmente mais la quantité de main d’œuvre n’est pas limitante grâce au
salariat (sauf scénario territorial)
• Le travail salarié est disponible à coût plus faible dans S1 favorable à l’élevage
qui demande plus de main d’œuvre
C. Mosnier, I. Abdouttalib
Les Scénarios : la Politique Agricole/demande
sociétale
S1: Lib S2: Ter S3: AE
Pas d’aide - Prime Vache allaitante et vache laitière ;
Légumineuse ;Paiement découplé
- Qualité de la production animale :
< 10% concentré dans les rations
> 40% pâturage dans la ration
- Agriculture intégrée
-Taxe Carbone (40€/tonne de
CO2e)
- Agriculture biologique (150€/ha)
- Suppression des aides couplées (S1, S3) et Taxe carbone (S3): défavorables à l’élevage,
surtout de bovins allaitants
- Agriculture biologique (S3) ou intégrée (S2) : plutôt favorable à l’élevage (complémentarité
polyculture élevage)
- Extensification (S2, S3) : coûteux si le contexte de prix est favorable à la production
Les Scénarios : structure et production
ABDOUTTALIB IKRAM
S1: Libéral S2: territorial S3: AgroEcologique
Cultures possibles Mêmes que CasType + mélange céréales-protéagineux +
luzerne+pois
(surface optimisée)
Animaux possibles Mêmes que CasType (nombre optimisé) avec différents GMQ
(BV) et niveaux de productions laitières possibles (BL)
 Possibilité d’adapter le niveau d’intensification de la production en fonction du
scénario, mais pas l’orientation du système de production
Résultats
C. Mosnier, I. Abdouttalib
Evolution de la part d’élevage
Indicateur-élevage = Recettes animales / [Recette animales + Recettes culturales].
S1: BL: ↑ Elevage
≠BV↓Elevage
S2: Maintient l’élevage au
niveau proche de la base
actuelle
S3: ≈ S1 mais moins ↓ BV
moins forte
C. Mosnier, I. Abdouttalib
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
BL-PdL BL-HN BV-MP BV-LOR
base S1 S2 S3
Assolement
C. Mosnier, I. Abdouttalib
0%
50%
100%
base S1 S2 S3
Bovin lait-Haute-Normandie
céréales-oléa Lég-protéa-meteil
Maïs-ensilage prairie
0%
50%
100%
base S1 S2 S3
Bovin Lait - Pays de la Loire
céréales-oléa Lég-protéa-meteil
Maïs-ensilage prairie
0%
50%
100%
base S1 S2 S3
Bovin Viande- Lorraine
0%
50%
100%
Base S1 S2 S3
Bovin Viande - Midi Pyrénnées
S1: BL :↑cultures
fourragères pour
intensifier la
production laitière en
≠BV ↑cultures de
vente
S2: ↑légumineuses;
prairies ≈ base
S3: ↑ prairies
Production animale- Bovin lait
Pays de la Loire Normandie
base S1- S2-ter S3-ec base S1-lib S2-ter S3-ec
Travail (UMO)
1,5 3,5 1,2 1,5 2,1 7,8 2,0 2,2
% salarié 60% 76% 5%
UGB
93 237 80 104 139 458 134 256
Chargement 1,4 2,1 1,2 1,0 1,5 2,2 1,6 1,3
Lait vendu
L/VL 7 653 6 794 6 719 6 633 8 111 8 040 7 025 7 062
Concentré
kg/UGB 1 085 1 768 661 1 206 909 1 798 804 1 101
% pâture ds
la ration 32% 3% 50% 31% 34% 22% 51% 32%
Autonomie
protéique 69% 42% 73% 79% 79% 52% 76% 90%C. Mosnier, I. Abdouttalib
S1: ↑ intensification par ha :
↑ chargement, ↑ conso
concentré, ↓ paturage ,↓
l’autonomie protéique
≠ S2 et S3
S2: + de pâturage et – de
concentré dans la ration
S1: ↑ MO, ↑ salariat
Production animale- Bovin Viande
Lorraine Midi-Py
base S1- S2-Ter S3-Ec base S1-lib S2-Ter S3-Ec
UMO
1,5 1,5 1,2 1,4 0,8 1,0 0,7 0,6
% salarié 21 17
UGB 113 60 79 99 92 86 74 56
Chargement
1,5 1,0 1,2 0,9 1,5 1,3 1,2 0,8
Viande
kg/UGB 367 350 362 346 317 325 325 312
Concentré
kg/UGB 587 237 357 131 649 466 373 125
% pâture ds
la ration 57% 81% 71% 69% 40% 62% 61% 59%
Autonomie
protéique 89% 96% 96% 100% 84% 89% 93% 98%
C. Mosnier, I. Abdouttalib
S1-S2-S3:
↓ intensification
S3: désintensification
par ha et par animal la
plus forte
S1: ↑ salariat
Indicateurs économiques
Classement des 3 scénarios selon chaque indicateur : 3= le plus favorable ; 1= le moins favorable
0
1
2
3
Valeur Ajoutée
(€/ha)
Revenu par
associé
Stabilité des
revenus
indépendance par
rapport aux aides
Tous les cas types
S1-Lib
S2-Ter
S3-AgEcol
S1 : Revenu et valeur
ajoutée plus élevés mais
plus variables
S2 : Revenu plus faible
mais plus stable
S3 : Intermédiaire
Ce classement est
sensible aux hypothèses de prix
et de montant des primes/taxes
C. Mosnier, I. Abdouttalib
Indicateurs sociaux
Classement des 3 scénarios selon chaque indicateur : 3= le plus favorable ; 1= le moins favorable
Des profils variables selon les cas types
BL : S2 un peu plus favorable
BV : S3 un peu moins favorable
0
1
2
3
densité
d'emploi
(ha/UT)
Energie
Vendue
(MJ/ha)
Qualité
élevage (part
paturage)
Bovin Lait- Hn
S1-Lib
S2-Ter
S3-AE 0
1
2
3
densité
d'emploi
Energie
Vendue
Qualité
élevage
Bovin Viande - Lor
C. Mosnier, I. Abdouttalib
Indicateurs environnementaux
Classement des 3 scénarios selon chaque indicateur : 3= le plus favorable ; 1= le moins favorable
S3 : Plus favorable à l’environnement
S1 : Moins favorable à l’environnement
0
1
2
3
GES/KG
lait
GES/ha
Engrais
mineral
pesticide
Bovin Lait- Hn
S1 S2 S3
C. Mosnier, I. Abdouttalib
0
1
2
3
GES/KG
lait
GES/ha
Engrais
mineral
pesticide
Bovin viande Lor
S1 S2 S3
Conclusion-
Discussion
C. Mosnier, I. Abdouttalib
Synthèse des résultats
S1:
Libéral
• Augmentation et intensification de l’élevage laitier ≠ baisse de l’élevage
allaitant
• Les revenus des exploitants sont élevés mais très variables
• Moins favorables à l’environnement
ABDOUTTALIB IKRAM
• Maintien de la part d’élevage assez proche du niveau actuel ; plus d’herbe
dans les rations
• Les revenus des exploitants sont plus faibles mais plus stables
• Indicateurs environnementaux et sociaux intermédiaires
S2:
Territori
al
S3: A-
écologiqu
e
• Le poids de l’élevage se maintient malgré les taxes gaz à effet de serre en
raison du passage en AgriBio complémentarité PCE
• Extensification de l’élevage
• Meilleurs indicateurs environnementaux ≠ indicateurs sociaux
Discussion
• Maintien de l’élevage dans tous les scénarios
– Sensibilité des résultats économiques aux hypothèses (incertaines) de prix, de PAC :
• hypothèses de prix « optimistes » pour l’élevage allaitant?
• Risque de surproduction et prix bas dans le S1? ? Prix de la viande plus élevée dans le S2 et S3??
– Taille minimum pour maintenir l’atelier d’élevage ? Concurrence avec d’autres activités non
considérées dans les simulations : autres cultures, autres élevages, forêt, tourisme etc.
– Hypothèse d’obligation d’agriculture biologique : favorise l’élevage alors que les autres pressions
environnementales (gaz à effet de serre) pénalisent fortement l’élevage
• Un coût des politiques publiques plus élevé pour les S2 et S3 mais:
– Les subventions peuvent être remplacées par des règlementations et des prix plus élevés pour le
consommateur
– Les aides publiques peuvent être ajustés pour être incitatives sans être trop couteuses
• Les indicateurs ne sont pas exhaustifs : l’ajout d’autres indicateurs pourraient nuancer les conclusions
C. Mosnier, I. Abdouttalib
Merci
Pour Votre
Attention
C. Mosnier, I. Abdouttalib
L’évolution des prix selon la commission européenne
- Evolution des prix moyens entre
(2010-2015) et 2030  ≈ +7% [min: -
14%; max +30%]
- Variabilité très forte
Graphe 1: Beef price development and possible price paths (EUR/t) Graphe 2: milk price development and possible price paths (EUR/t)
Source :EUROPEAN COMMISSION, 2017 Source :EUROPEAN COMMISSION, 2017
- Evolution des prix moyens entre (2005-
2015) et 2030  ≈ +20% [min: +19%; max
+47%]
- Variabilité très forte
C. Mosnier, I. Abdouttalib
• Prix du foncier : pas d’hypothèse
Rajouter qq tableaux de chiffres…
• Prix du foncier : pas d’hypothèse
• Analyse de sensibilité aux hypothèses de prix
• Différence maïs entre Hnie et PdL, + baisse de rendement laitier
dans le S1 : pourquoi ne pas imposer la Ho
• CT Détaillé
• Comparaison des références du CT avec le scénario de base
• Indiquer les valeurs intermédiaires de résultats économiques
(amortissement)
• Pas de prise en compte du changement climatique

Contenu connexe

Tendances

Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...Institut de l'Elevage - Idele
 
2020 diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin
2020  diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin2020  diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin
2020 diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprinInstitut de l'Elevage - Idele
 
[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...
[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...
[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...Institut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Institut de l'Elevage - Idele
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Des brebis dans une exploitation de grandes cultures : un atout pour le revenu
Des brebis dans une exploitation de grandes cultures : un atout pour le revenuDes brebis dans une exploitation de grandes cultures : un atout pour le revenu
Des brebis dans une exploitation de grandes cultures : un atout pour le revenuInstitut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Institut de l'Elevage - Idele
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...Institut de l'Elevage - Idele
 
Zoom sur l’âge à la mise-bas (1 an ou 2 ans) en ovin lait
Zoom sur l’âge à la mise-bas (1 an ou 2 ans) en ovin laitZoom sur l’âge à la mise-bas (1 an ou 2 ans) en ovin lait
Zoom sur l’âge à la mise-bas (1 an ou 2 ans) en ovin laitInstitut de l'Elevage - Idele
 
Impact de la nature du fourrage sur la qualité nutritionnelle du lait de chèvre
Impact de la nature du fourrage sur la qualité nutritionnelle du lait de chèvreImpact de la nature du fourrage sur la qualité nutritionnelle du lait de chèvre
Impact de la nature du fourrage sur la qualité nutritionnelle du lait de chèvreInstitut de l'Elevage - Idele
 
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...Institut de l'Elevage - Idele
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...Institut de l'Elevage - Idele
 
Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2
Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2
Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2Institut de l'Elevage - Idele
 
Efficience alimentaire des vaches laitières : état des lieux et perspectives
Efficience alimentaire des vaches laitières : état des lieux et perspectivesEfficience alimentaire des vaches laitières : état des lieux et perspectives
Efficience alimentaire des vaches laitières : état des lieux et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairies
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairiesAtouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairies
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairiesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRISPoids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRISInstitut de l'Elevage - Idele
 
Approche technico-économique de la longévité et de la persistance à partir de...
Approche technico-économique de la longévité et de la persistance à partir de...Approche technico-économique de la longévité et de la persistance à partir de...
Approche technico-économique de la longévité et de la persistance à partir de...Institut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
 
2020 diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin
2020  diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin2020  diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin
2020 diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin
 
[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...
[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...
[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...
 
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
 
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
 
Les coproduits ! Quoi de plus local ?
Les coproduits ! Quoi de plus local ? Les coproduits ! Quoi de plus local ?
Les coproduits ! Quoi de plus local ?
 
Des brebis dans une exploitation de grandes cultures : un atout pour le revenu
Des brebis dans une exploitation de grandes cultures : un atout pour le revenuDes brebis dans une exploitation de grandes cultures : un atout pour le revenu
Des brebis dans une exploitation de grandes cultures : un atout pour le revenu
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...
 
Zoom sur l’âge à la mise-bas (1 an ou 2 ans) en ovin lait
Zoom sur l’âge à la mise-bas (1 an ou 2 ans) en ovin laitZoom sur l’âge à la mise-bas (1 an ou 2 ans) en ovin lait
Zoom sur l’âge à la mise-bas (1 an ou 2 ans) en ovin lait
 
Impact de la nature du fourrage sur la qualité nutritionnelle du lait de chèvre
Impact de la nature du fourrage sur la qualité nutritionnelle du lait de chèvreImpact de la nature du fourrage sur la qualité nutritionnelle du lait de chèvre
Impact de la nature du fourrage sur la qualité nutritionnelle du lait de chèvre
 
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
 
Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2
Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2
Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2
 
Efficience alimentaire des vaches laitières : état des lieux et perspectives
Efficience alimentaire des vaches laitières : état des lieux et perspectivesEfficience alimentaire des vaches laitières : état des lieux et perspectives
Efficience alimentaire des vaches laitières : état des lieux et perspectives
 
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairies
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairiesAtouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairies
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairies
 
Etat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performancesEtat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performances
 
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRISPoids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
 
Approche technico-économique de la longévité et de la persistance à partir de...
Approche technico-économique de la longévité et de la persistance à partir de...Approche technico-économique de la longévité et de la persistance à partir de...
Approche technico-économique de la longévité et de la persistance à partir de...
 

Similaire à 07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee

Valorisation des mâles dans les exploitations du bassin allaitant stratégies ...
Valorisation des mâles dans les exploitations du bassin allaitant stratégies ...Valorisation des mâles dans les exploitations du bassin allaitant stratégies ...
Valorisation des mâles dans les exploitations du bassin allaitant stratégies ...Institut de l'Elevage - Idele
 
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissementInstitut de l'Elevage - Idele
 
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevage
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevageAnalyse des coûts des leviers bas carbone en élevage
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevageInstitut de l'Elevage - Idele
 
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsSystemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsInstitut de l'Elevage - Idele
 
Prospective filières viande du Massif Central 2050 Sommet de l'élevage 2016
Prospective filières viande du Massif Central 2050  Sommet de l'élevage 2016Prospective filières viande du Massif Central 2050  Sommet de l'élevage 2016
Prospective filières viande du Massif Central 2050 Sommet de l'élevage 2016Antoine Cerles
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Autonomie alimentaire en agriculture biologique, les systèmes laitiers à l’ép...
Autonomie alimentaire en agriculture biologique, les systèmes laitiers à l’ép...Autonomie alimentaire en agriculture biologique, les systèmes laitiers à l’ép...
Autonomie alimentaire en agriculture biologique, les systèmes laitiers à l’ép...Institut de l'Elevage - Idele
 
Séminaire final Beef Carbon France_Présentation des résultats finaux et persp...
Séminaire final Beef Carbon France_Présentation des résultats finaux et persp...Séminaire final Beef Carbon France_Présentation des résultats finaux et persp...
Séminaire final Beef Carbon France_Présentation des résultats finaux et persp...Institut de l'Elevage - Idele
 
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovin
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovinTech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovin
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovinInstitut de l'Elevage - Idele
 
Le plan carbone de la production laitière : état et perspectives en Auvergne ...
Le plan carbone de la production laitière : état et perspectives en Auvergne ...Le plan carbone de la production laitière : état et perspectives en Auvergne ...
Le plan carbone de la production laitière : état et perspectives en Auvergne ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?Institut de l'Elevage - Idele
 
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...Institut de l'Elevage - Idele
 
SOMMET 2023 Flambée des charges : des pistes pour s’adapter en ovins viande
SOMMET 2023 Flambée des charges : des pistes pour s’adapter en ovins viandeSOMMET 2023 Flambée des charges : des pistes pour s’adapter en ovins viande
SOMMET 2023 Flambée des charges : des pistes pour s’adapter en ovins viandeInstitut de l'Elevage - Idele
 
5 Vulnérabilité des élevages bovins laitiers en Agriculture Biologique - G. ...
5 Vulnérabilité des élevages bovins laitiers en Agriculture  Biologique - G. ...5 Vulnérabilité des élevages bovins laitiers en Agriculture  Biologique - G. ...
5 Vulnérabilité des élevages bovins laitiers en Agriculture Biologique - G. ...Institut de l'Elevage - Idele
 
[SPACE 2023] La segmentation face au choc de l’inflation : regards croisés su...
[SPACE 2023] La segmentation face au choc de l’inflation : regards croisés su...[SPACE 2023] La segmentation face au choc de l’inflation : regards croisés su...
[SPACE 2023] La segmentation face au choc de l’inflation : regards croisés su...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à 07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee (20)

Valorisation des mâles dans les exploitations du bassin allaitant stratégies ...
Valorisation des mâles dans les exploitations du bassin allaitant stratégies ...Valorisation des mâles dans les exploitations du bassin allaitant stratégies ...
Valorisation des mâles dans les exploitations du bassin allaitant stratégies ...
 
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement
 
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevage
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevageAnalyse des coûts des leviers bas carbone en élevage
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevage
 
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsSystemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
 
Prospective filières viande du Massif Central 2050 Sommet de l'élevage 2016
Prospective filières viande du Massif Central 2050  Sommet de l'élevage 2016Prospective filières viande du Massif Central 2050  Sommet de l'élevage 2016
Prospective filières viande du Massif Central 2050 Sommet de l'élevage 2016
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
 
Autonomie alimentaire en agriculture biologique, les systèmes laitiers à l’ép...
Autonomie alimentaire en agriculture biologique, les systèmes laitiers à l’ép...Autonomie alimentaire en agriculture biologique, les systèmes laitiers à l’ép...
Autonomie alimentaire en agriculture biologique, les systèmes laitiers à l’ép...
 
Séminaire final Beef Carbon France_Présentation des résultats finaux et persp...
Séminaire final Beef Carbon France_Présentation des résultats finaux et persp...Séminaire final Beef Carbon France_Présentation des résultats finaux et persp...
Séminaire final Beef Carbon France_Présentation des résultats finaux et persp...
 
Sommet 2019 on se met au carbone
Sommet 2019 on se met au carboneSommet 2019 on se met au carbone
Sommet 2019 on se met au carbone
 
webinaires InnOvin_Diaporama du 6 mai 2022.pdf
webinaires InnOvin_Diaporama du 6 mai 2022.pdfwebinaires InnOvin_Diaporama du 6 mai 2022.pdf
webinaires InnOvin_Diaporama du 6 mai 2022.pdf
 
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovin
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovinTech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovin
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovin
 
Le plan carbone de la production laitière : état et perspectives en Auvergne ...
Le plan carbone de la production laitière : état et perspectives en Auvergne ...Le plan carbone de la production laitière : état et perspectives en Auvergne ...
Le plan carbone de la production laitière : état et perspectives en Auvergne ...
 
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
 
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
 
CIIRPO - webinaire du 7 juillet 2022.pdf
CIIRPO - webinaire du 7 juillet 2022.pdfCIIRPO - webinaire du 7 juillet 2022.pdf
CIIRPO - webinaire du 7 juillet 2022.pdf
 
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
 
SOMMET 2023 Flambée des charges : des pistes pour s’adapter en ovins viande
SOMMET 2023 Flambée des charges : des pistes pour s’adapter en ovins viandeSOMMET 2023 Flambée des charges : des pistes pour s’adapter en ovins viande
SOMMET 2023 Flambée des charges : des pistes pour s’adapter en ovins viande
 
5 Vulnérabilité des élevages bovins laitiers en Agriculture Biologique - G. ...
5 Vulnérabilité des élevages bovins laitiers en Agriculture  Biologique - G. ...5 Vulnérabilité des élevages bovins laitiers en Agriculture  Biologique - G. ...
5 Vulnérabilité des élevages bovins laitiers en Agriculture Biologique - G. ...
 
[SPACE 2023] La segmentation face au choc de l’inflation : regards croisés su...
[SPACE 2023] La segmentation face au choc de l’inflation : regards croisés su...[SPACE 2023] La segmentation face au choc de l’inflation : regards croisés su...
[SPACE 2023] La segmentation face au choc de l’inflation : regards croisés su...
 
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfP 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdfP 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
 
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfP 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
 

07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee

  • 1. Prospective pour les exploitations de polyculture- élevage dans quatre régions: Simulations à partir du modèle bioéconomique Orfée Claire MOSNIER, Ikram Abdouttalib Inra UMRH – équipe Comète C. Mosnier, I. Abdouttalib
  • 2. Introduction • Focus Groups action 2  Caractérisation du contexte de production selon 3 scénarios Simulations de l’impact d’éléments structurants de ces scénarios sur l’évolution de 4 fermes types en PCE S1: Libéral S2: Territorial S3: Agro-Ecologique Rôle minimum de l’état dans le fonctionnement de l’économie Logique capitaliste des entreprises Repli du système économique sur le local Demande pour des produits locaux, de qualité L’environnement est au cœur des politiques publiques et de la demande des consommateurs C. Mosnier, I. Abdouttalib
  • 4. Simulations à partir du Modèle Orfée Optimisation = Choisir la taille du troupeau, l’assolement, les rations, la fertilisation etc. Pour maximiser Z= le profit moyen -sa variance sur la période 2010-2015 Sous un ensemble de contraintes (biologique, structurelles, règlementaires etc.) Résultats économiques Impacts environne mentaux Production : Assolement, taille du troupeau, type d’animaux produits, alimentation, fertilisation Cas Types : rendements, prix, système de production, structure Scénarios: prix, politique, SAU, MO disponible, types de cultures, d’animaux et d’itinéraires possibles C. Mosnier, I. Abdouttalib
  • 5. Les cas types retenus Bordure des zones céréalières = zones à fortes mutations PCE spécialisation cultures (en route sur la carte)  risque d’abandon de l’élevage à court ou moyen terme. Bovin Laitier - Normandie Potentiel agro. élevé* 141 UGB 190ha de SAU Bovin Viande -Lorraine Naisseur engraisseur Potentiel agro. moyen* 113 UGB 250 ha de SAU Bovin Viande - Midi- Pyrénées Naisseur / vache ‘Label ‘ Potentiel agro. faible* 98 UGB 105 ha de SAU Bovin Laitier -Pays de la Loire Potentiel agro. moyen* 98 UGB 76 ha de SAU *potentiel agronomique : rendement du blé faible ( < 60 qtx / ha), moyen: ( entre 60 et 75 qtx/ha), élevé (> 75 qtx/ha )
  • 6. Les Scénarios : le marché Des prix plus élevés en 2030 par rapport à la période 2010-2015 Pas de différence de prix selon les scénarios : hypothèses pas assez solides alors que l’impact sur les résultats est important Base 2010- 2015 Hypothèse Sources Prix du lait +20 % Projection Commission Européenne Prix de la viande +20 % Projection Commission Européenne  =7% (mais avec les mêmes soutiens publics) prix des céréales +15 % Projection Commission Européenne Prix du fuel + 40 % Agence internationale de l'énergie (projection Ademe) Prix des fertilisants minéraux + 25 % expertise C. Mosnier, I. Abdouttalib  Hypothèse : des prix plus élevés sont propices à un maintien voire à une augmentation de la production animale
  • 7. Les Scénarios : le marché Variabilité des prix en lien avec le niveau de protection aux frontières (expertise) S1: Lib S2: Ter S3: AE Variabilité des prix (lait-viande-céréale) x 2 ½ =  Hypothèse : Une variabilité plus élevée favorise la diversification et est défavorable aux cultures qui ont déjà une variabilité forte C. Mosnier, I. Abdouttalib
  • 8. Les Scénarios : structure et travail S1-Lib S2-Ter S3-AE SAU x 1,5 x 1,1 x 1,3 Salariat possible oui non oui Charges sociales 2015 ≈ 40% du Résultat Courant) 8% du RC 40% du RC 20% du RC Cout MO salarié (charges patronales et salariales inclues -20% = = • La taille augmente mais la quantité de main d’œuvre n’est pas limitante grâce au salariat (sauf scénario territorial) • Le travail salarié est disponible à coût plus faible dans S1 favorable à l’élevage qui demande plus de main d’œuvre C. Mosnier, I. Abdouttalib
  • 9. Les Scénarios : la Politique Agricole/demande sociétale S1: Lib S2: Ter S3: AE Pas d’aide - Prime Vache allaitante et vache laitière ; Légumineuse ;Paiement découplé - Qualité de la production animale : < 10% concentré dans les rations > 40% pâturage dans la ration - Agriculture intégrée -Taxe Carbone (40€/tonne de CO2e) - Agriculture biologique (150€/ha) - Suppression des aides couplées (S1, S3) et Taxe carbone (S3): défavorables à l’élevage, surtout de bovins allaitants - Agriculture biologique (S3) ou intégrée (S2) : plutôt favorable à l’élevage (complémentarité polyculture élevage) - Extensification (S2, S3) : coûteux si le contexte de prix est favorable à la production
  • 10. Les Scénarios : structure et production ABDOUTTALIB IKRAM S1: Libéral S2: territorial S3: AgroEcologique Cultures possibles Mêmes que CasType + mélange céréales-protéagineux + luzerne+pois (surface optimisée) Animaux possibles Mêmes que CasType (nombre optimisé) avec différents GMQ (BV) et niveaux de productions laitières possibles (BL)  Possibilité d’adapter le niveau d’intensification de la production en fonction du scénario, mais pas l’orientation du système de production
  • 12. Evolution de la part d’élevage Indicateur-élevage = Recettes animales / [Recette animales + Recettes culturales]. S1: BL: ↑ Elevage ≠BV↓Elevage S2: Maintient l’élevage au niveau proche de la base actuelle S3: ≈ S1 mais moins ↓ BV moins forte C. Mosnier, I. Abdouttalib 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% BL-PdL BL-HN BV-MP BV-LOR base S1 S2 S3
  • 13. Assolement C. Mosnier, I. Abdouttalib 0% 50% 100% base S1 S2 S3 Bovin lait-Haute-Normandie céréales-oléa Lég-protéa-meteil Maïs-ensilage prairie 0% 50% 100% base S1 S2 S3 Bovin Lait - Pays de la Loire céréales-oléa Lég-protéa-meteil Maïs-ensilage prairie 0% 50% 100% base S1 S2 S3 Bovin Viande- Lorraine 0% 50% 100% Base S1 S2 S3 Bovin Viande - Midi Pyrénnées S1: BL :↑cultures fourragères pour intensifier la production laitière en ≠BV ↑cultures de vente S2: ↑légumineuses; prairies ≈ base S3: ↑ prairies
  • 14. Production animale- Bovin lait Pays de la Loire Normandie base S1- S2-ter S3-ec base S1-lib S2-ter S3-ec Travail (UMO) 1,5 3,5 1,2 1,5 2,1 7,8 2,0 2,2 % salarié 60% 76% 5% UGB 93 237 80 104 139 458 134 256 Chargement 1,4 2,1 1,2 1,0 1,5 2,2 1,6 1,3 Lait vendu L/VL 7 653 6 794 6 719 6 633 8 111 8 040 7 025 7 062 Concentré kg/UGB 1 085 1 768 661 1 206 909 1 798 804 1 101 % pâture ds la ration 32% 3% 50% 31% 34% 22% 51% 32% Autonomie protéique 69% 42% 73% 79% 79% 52% 76% 90%C. Mosnier, I. Abdouttalib S1: ↑ intensification par ha : ↑ chargement, ↑ conso concentré, ↓ paturage ,↓ l’autonomie protéique ≠ S2 et S3 S2: + de pâturage et – de concentré dans la ration S1: ↑ MO, ↑ salariat
  • 15. Production animale- Bovin Viande Lorraine Midi-Py base S1- S2-Ter S3-Ec base S1-lib S2-Ter S3-Ec UMO 1,5 1,5 1,2 1,4 0,8 1,0 0,7 0,6 % salarié 21 17 UGB 113 60 79 99 92 86 74 56 Chargement 1,5 1,0 1,2 0,9 1,5 1,3 1,2 0,8 Viande kg/UGB 367 350 362 346 317 325 325 312 Concentré kg/UGB 587 237 357 131 649 466 373 125 % pâture ds la ration 57% 81% 71% 69% 40% 62% 61% 59% Autonomie protéique 89% 96% 96% 100% 84% 89% 93% 98% C. Mosnier, I. Abdouttalib S1-S2-S3: ↓ intensification S3: désintensification par ha et par animal la plus forte S1: ↑ salariat
  • 16. Indicateurs économiques Classement des 3 scénarios selon chaque indicateur : 3= le plus favorable ; 1= le moins favorable 0 1 2 3 Valeur Ajoutée (€/ha) Revenu par associé Stabilité des revenus indépendance par rapport aux aides Tous les cas types S1-Lib S2-Ter S3-AgEcol S1 : Revenu et valeur ajoutée plus élevés mais plus variables S2 : Revenu plus faible mais plus stable S3 : Intermédiaire Ce classement est sensible aux hypothèses de prix et de montant des primes/taxes C. Mosnier, I. Abdouttalib
  • 17. Indicateurs sociaux Classement des 3 scénarios selon chaque indicateur : 3= le plus favorable ; 1= le moins favorable Des profils variables selon les cas types BL : S2 un peu plus favorable BV : S3 un peu moins favorable 0 1 2 3 densité d'emploi (ha/UT) Energie Vendue (MJ/ha) Qualité élevage (part paturage) Bovin Lait- Hn S1-Lib S2-Ter S3-AE 0 1 2 3 densité d'emploi Energie Vendue Qualité élevage Bovin Viande - Lor C. Mosnier, I. Abdouttalib
  • 18. Indicateurs environnementaux Classement des 3 scénarios selon chaque indicateur : 3= le plus favorable ; 1= le moins favorable S3 : Plus favorable à l’environnement S1 : Moins favorable à l’environnement 0 1 2 3 GES/KG lait GES/ha Engrais mineral pesticide Bovin Lait- Hn S1 S2 S3 C. Mosnier, I. Abdouttalib 0 1 2 3 GES/KG lait GES/ha Engrais mineral pesticide Bovin viande Lor S1 S2 S3
  • 20. Synthèse des résultats S1: Libéral • Augmentation et intensification de l’élevage laitier ≠ baisse de l’élevage allaitant • Les revenus des exploitants sont élevés mais très variables • Moins favorables à l’environnement ABDOUTTALIB IKRAM • Maintien de la part d’élevage assez proche du niveau actuel ; plus d’herbe dans les rations • Les revenus des exploitants sont plus faibles mais plus stables • Indicateurs environnementaux et sociaux intermédiaires S2: Territori al S3: A- écologiqu e • Le poids de l’élevage se maintient malgré les taxes gaz à effet de serre en raison du passage en AgriBio complémentarité PCE • Extensification de l’élevage • Meilleurs indicateurs environnementaux ≠ indicateurs sociaux
  • 21. Discussion • Maintien de l’élevage dans tous les scénarios – Sensibilité des résultats économiques aux hypothèses (incertaines) de prix, de PAC : • hypothèses de prix « optimistes » pour l’élevage allaitant? • Risque de surproduction et prix bas dans le S1? ? Prix de la viande plus élevée dans le S2 et S3?? – Taille minimum pour maintenir l’atelier d’élevage ? Concurrence avec d’autres activités non considérées dans les simulations : autres cultures, autres élevages, forêt, tourisme etc. – Hypothèse d’obligation d’agriculture biologique : favorise l’élevage alors que les autres pressions environnementales (gaz à effet de serre) pénalisent fortement l’élevage • Un coût des politiques publiques plus élevé pour les S2 et S3 mais: – Les subventions peuvent être remplacées par des règlementations et des prix plus élevés pour le consommateur – Les aides publiques peuvent être ajustés pour être incitatives sans être trop couteuses • Les indicateurs ne sont pas exhaustifs : l’ajout d’autres indicateurs pourraient nuancer les conclusions C. Mosnier, I. Abdouttalib
  • 23. L’évolution des prix selon la commission européenne - Evolution des prix moyens entre (2010-2015) et 2030  ≈ +7% [min: - 14%; max +30%] - Variabilité très forte Graphe 1: Beef price development and possible price paths (EUR/t) Graphe 2: milk price development and possible price paths (EUR/t) Source :EUROPEAN COMMISSION, 2017 Source :EUROPEAN COMMISSION, 2017 - Evolution des prix moyens entre (2005- 2015) et 2030  ≈ +20% [min: +19%; max +47%] - Variabilité très forte C. Mosnier, I. Abdouttalib
  • 24. • Prix du foncier : pas d’hypothèse
  • 25. Rajouter qq tableaux de chiffres… • Prix du foncier : pas d’hypothèse • Analyse de sensibilité aux hypothèses de prix • Différence maïs entre Hnie et PdL, + baisse de rendement laitier dans le S1 : pourquoi ne pas imposer la Ho • CT Détaillé • Comparaison des références du CT avec le scénario de base • Indiquer les valeurs intermédiaires de résultats économiques (amortissement) • Pas de prise en compte du changement climatique