SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  55
Télécharger pour lire hors ligne
Actions 5.1 & 5.3
Impact économique de la sélection
sur la longévité
et la persistance laitière
[Filière OL] Catherine de Boissieu, Jean-Michel Astruc, Diane Buisson
[Filière OV] Carole Jousseins, Valérie Loywyck
[Filière caprine] Nicole Bossis, Isabelle Palhière, Virginie Clément
Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
Toulouse, les 3 et 4 octobre 2019
Objectif
• Evaluer l’intérêt et les conséquences
d’une amélioration de la longévité
fonctionnelle (OL, OV et caprins) et de la
persistance laitière (OL et caprins) sur
l’efficacité technico-économique des
systèmes d’élevage
• En relation avec les pratiques de conduite
des différentes filières et bassins de
production
2
Qu’est-ce qu’un cas-type ?
• « Modèle » qui décrit le fonctionnement
cohérent du troupeau et des surfaces d’une
exploitation en rythme de croisière pour un
système donné
• A l’aide d’un ensemble d’indicateurs techniques
et économiques
3
Moyenne Analyse de groupe
Les systèmes retenus pour l’étude
[ROQ01] Structure moyenne
herbagère en livraison, 370
brebis Lacaune, début de
traite au 15/12
[ROQ05] Grande structure
pastorale en livraison, 650
brebis Lacaune, début de
traite au 15/02
[PA01] Petite structure
transhumante en livraison,
280 brebis Manech TN, 1er
agnelage à 2 ans
[PA03] Structure de coteaux
non transhumante en
livraison, 370 brebis Manech
TR
[LIVSPE 1.1] Structure
moyenne en livraison, 220
chèvres, pâturage, mises bas
saison
[LIVSPE 2.1] Structure
moyenne en livraison, 270
chèvres, tout stocks, mises
bas saison
[LIVSPE 2.2] Structure
moyenne en livraison, 270
chèvres, tout stocks, mises
bas désaisonnées
[FROMSPE 3.1] Structure
moyenne fromagère, 140
chèvres, tout stocks, deux
périodes de mises bas
[Ségala] Petite structure
fourragère intensive, 370
brebis Lacaune,
renouvellement interne
[Causse] Grande structure
pastorale, 650 brebis
Caussenarde du Lot ,
renouvellement interne
[Herbager] Structure
moyenne, 450 brebis
Romane, renouvellement par
achat.
[Petit Transhumant] Petite
structure, estive collective,
260 brebis Tarasconnaise,
renouvellement interne
4
Incidence d’une sélection
sur la longévité
• Longévité fonctionnelle (indépendante des
caractères de production) = aptitudes
fonctionnelles sur la santé et la morphologie de la
mamelle, la reproduction…
1/ Moins de réformes subies sur des défauts fonctionnels
=  taux de réforme global
2/ Plus grande pression de sélection sur les caractères de
production
3/ combinaison 1+2
• Pour la simulation sur cas-types : hypothèse n°1
« extrême » sur la diminution du taux de
renouvellement
5
Filière ovine laitière
Hypothèses de simulation
6
• Hypothèses de travail :
• Baisse du taux de renouvellement de -5% (PA) ou
-10% (RR)
• Maintien de l’effectif à la traite mais plus d’adultes
et moins de primipares
• Adaptation de l’alimentation pour maintenir un
bilan fourrager équilibré
• Impact sur le prix du lait (primes/pénalités liées à
l’étalement en zone Roquefort*)
• Conjoncture économique identique (2017)
*Grille OPBR/Société des Caves
[ROQ01] Système herbager du Rayon de Roquefort
370 brebis Lacaune, 70 ha SAU
7
110 agnelles
98 antenaises
272 adultes
319 L
/brebis
Renouvellement
27%
325 L
/brebis
70 agnelles
62 antenaises
307 adultes
Renouvellement
17%
Situation initiale [H0] Amélioration de la longévité vraie
[ROQ01] Système herbager du Rayon de Roquefort
370 brebis Lacaune, 70 ha SAU
8
95 100 105Volume de lait
H0 : 117 990 L
Prix du lait
H0 : 922 €/1000 L
Produit lait
H0 : 108,7 k€
Charges opé. OL
H0 : 35,7 k€
Revenu disponible
H0 : 28,6 k€/UMO
H0 Longev+ [+2%]
95 100 105
95 100 105
95 100 105
95 100 105
[ROQ05] Système pastoral du Rayon de Roquefort
650 brebis Lacaune, 174 ha SAU + 105 ha Parcours
9
210 agnelles
183 antenaises
468 adultes
283 L
/brebis
Renouvellement
29%
287 L
/brebis
140 agnelles
121 antenaises
531 adultes
Renouvellement
19%
Situation initiale [H0] Amélioration de la longévité vraie
[ROQ05] Système pastoral du Rayon de Roquefort
650 brebis Lacaune, 174 ha SAU + 105 ha Parcours
10
95 100 105Volume de lait
H0 : 184 230 L
Prix du lait
H0 : 900 €/1000 L
Produit lait
H0 : 165,9 k€
Charges opé. OL
H0 : 54,0 k€
Revenu disponible
H0 : 34,3 k€/UMO
H0 Longev+ [+1%]
95 100 105
95 100 105
95 100 105
95 100 105
[PA01] Système transhumant des Pyr.-Atlantiques
320 brebis Manech TN, 25 ha SAU + 10 ha landes
11
60 agnelles
0 antenaises*
230 adultes
181 L
/brebis
Renouvellement
20%
181 L
/brebis
45 agnelles
0 antenaises
230 adultes
Renouvellement
15%
Situation initiale [H0] Amélioration de la longévité vraie
*premier agnelage des brebis à 2 ans
[PA01] Système transhumant des Pyr.-Atlantiques
320 brebis Manech TN, 25 ha SAU + 10 ha landes
12
95 100 105Volume de lait
H0 : 41 620 L
Prix du lait
H0 : 1 050 €/1000 L
Produit lait
H0 : 43,7 k€
Charges opé. OL
H0 : 33,5 k€
Revenu disponible
H0 : 19,1 k€/UMO
H0Longev+ [=]
95 100 105
95 100 105
95 100 105
95 100 105
[+7%]
[PA03] Système non transhumant des Pyr.-Atlan.
370 brebis Manech TR, 45 ha SAU + 10 ha landes
13
89 agnelles
81 antenaises
253 adultes
241 L
/brebis
Renouvellement
24%
242 L
/brebis
70 agnelles
65 antenaises
273 adultes
Renouvellement
19%
Situation initiale [H0] Amélioration de la longévité vraie
[PA03] Système non transhumant des Pyr.-Atlan.
370 brebis Manech TR, 45 ha SAU + 10 ha landes
14
95 100 105Volume de lait
H0 : 80 500 L
Prix du lait
H0 : 1 050 €/1000 L
Produit lait
H0 : 84,5 k€
Charges opé. OL
H0 : 37,9 k€
Revenu disponible
H0 : 26,2 k€/UMO
H0 Longev+ [+2%]
95 100 105
95 100 105
95 100 105
95 100 105
Filière ovine allaitante
Hypothèses de simulation
• Hypothèses de travail :
• Baisse du taux de renouvellement de 5 points, il
passe de 20% recommandé actuellement à 15%.
• Les performances de reproduction ne sont pas
affectées, le nombre de fml est maintenu, l’EMP
évolue avec le nouveau ratio d’agnelles.
• Les besoins alimentaires sont recalculés, dans le cas
où les fourrages ou les concentrés auto-produits
sont insuffisants, on recourt à de l’achat.
• Les agneaux supplémentaires sont vendus comme
agneaux de boucherie « standard ».
• Conjoncture économique identique (2017)
15
[Ségala] Système fourrager en Ségala et Levezou
370 EMP Lacaune, 48 ha SAU, 1 UMO
16
595 agneaux
75 agnelles
370 EMP
Renouvellement
20%
Situation initiale [H0]
520
agneaux
1.60
agneau/EMP
Amélioration de la longévité vraie
599 agneaux
55 agnelles
381 EMP
Renouvellement
15%
544
agneaux
1.57
agneau/EMP
[Ségala] Système herbager en Ségala et Levezou
370 brebis Lacaune, 48 ha SAU, 1 UMO
17
Agneaux produits
H0 : 595 agneaux
Agneaux vendus
H0 : 520 agneaux
Chiffre d’affaire agneaux
H0 : 61 k€
Charges opé. OV
H0 : 29 k€
Revenu disponible
H0 : 25.7 k€/UMO
H0 Longev+
95 100 105
95 100 105
95 100 105
90 100 110
95 100 105
[Causse] Système pastoral, 650 Caussenarde du Lot,
80 ha SAU, 200 ha SP, 2 UMO
18
910 agneaux
130 agnelles
650 EMP
Renouvellement
20%
Situation initiale [H0]
780
agneaux
1.40
agneau/EMP
Amélioration de la longévité vraie
919 agneaux
98 agnelles
666 EMP
Renouvellement
15%
821
agneaux
1.38
agneau/EMP
[Causse] Système pastoral, 650 Caussenarde du Lot,
80 ha SAU, 200 ha SP, 2 UMO
19
Agneaux produits
H0 : 910 agneaux
Agneaux vendus
H0 : 780 agneaux
Chiffre d’affaire agneaux
H0 : 104.3 k€
Charges opé. OV
H0 : 43.1 k€
Revenu disponible
H0 : 18.1 k€/UMO
H0 Longev+
95 100 105
95 100 105
95 100 105
90 100 110
95 100 105
[Herbager] Système herbager, 450 Romane,
70 ha SAU, 1 UMO
20
609 agneaux
90 agnelles
achetées
450 EMP
Renouvellement
20%
Situation initiale [H0]
609
agneaux
1.35
agneau/EMP
Amélioration de la longévité vraie
612 agneaux
68 agnelles
achetées
466 EMP
Renouvellement
15%
612
agneaux
1.33
agneau/EMP
[Herbager] Système herbager, 450 Romane,
70 ha SAU, 1 UMO
21
Agneaux produits
H0 : 609 agneaux
Agnelles achetées
H0 : 90 agnelles
Chiffre d’affaire agneaux
H0 : 59.7 k€
Charges opé. OV
H0 : 28.8 k€
Revenu disponible
H0 : 21.3 k€/UMO
H0
Longev+
95 100 105
75 100 125
90 100 110
95 100 105
95 100 105
[Petit Transhumant] Syst. pastoral Pyrénées Centrales,
260 Tarasconnaises, 25 ha SAU, estive collective, 1 UMO
22
236 agneaux
50 agnelles
260 EMP
Renouvellement
20%
Situation initiale [H0]
186
agneaux
0.91
agneau/EMP
Amélioration de la longévité vraie
266 agneaux
39 agnelles
266 EMP
Renouvellement
15%
200
agneaux
0.90
agneau/EMP
23
Agneaux produits
H0 : 236 agneaux
Agneaux vendus
H0 : 186 agneaux
Chiffre d’affaire agneaux
H0 : 23.1 k€
Charges opé. OV
H0 : 13.6 k€
Revenu disponible
H0 : 24.4 k€/UMO
H0
Longev+
90 100 110
90 100 110
95 100 105
90 100 110
95 100 105
[Petit Transhumant] Syst. pastoral Pyrénées Centrales
260 Tarasconnaises, 25 ha SAU, estive collective, 1 UMO
Filière caprine
Hypothèses de simulation
• Hypothèses de travail :
• Baisse du taux de renouvellement, de 30 à 19%,
• Moins de chevrettes à élever, moins de réformes,
• Troupeau identique mais plus d’adultes et moins de
primipares,
• Adaptation des surfaces en fourrages et des achats
de concentrés et poudre de lait,
• Impact sur le prix du lait,
• Conjoncture économique identique (2017)
24
[LIVSPE 1.1] Système livreur spécialisé, 48 ha SAU,
220 chèvres, pâturage
25
66 chevrettes
220 chèvres
757 L
/chèvre
Renouvellement
30%
Situation initiale [H0]
774 L
/chèvre
42 chevrettes
220 chèvres
Renouvellement
19%
Amélioration de la longévité vraie
[LIVSPE 1.1] Système livreur spécialisé, 48 ha SAU,
220 chèvres, pâturage
26
90 100 110Volume de lait
H0 : 166 490
Prix du lait
H0 : 704 €/1000 L
Produit lait
H0 : 117,2 k€
Charges opé. CAP
H0 : 52,6 k€
Revenu disponible
H0 : 30,4 k€/UMO
H0 Longev+ [+2%]
90 100 110
90 100 110
90 100 110
90 100 110
[FROMSPE 3.1] Système fromager spécialisé, 35 ha SAU,
140 chèvres, foin
27
42 chevrettes
140 chèvres
850 L
/chèvre
Renouvellement
30%
Situation initiale [H0]
865 L
/chèvre
27 chevrettes
140 chèvres
Renouvellement
19%
Amélioration de la longévité vraie
[FROMSPE 3.1] Système fromager spécialisé, 35 ha SAU,
140 chèvres, foin
28
90 100 110Volume de lait
H0 : 119 000
Valorisation du lait
H0 : 2150 €/1000 L
Produit lait
H0 : 255,9 k€
Charges opé. CAP
H0 : 63,2 k€
Revenu disponible
H0 : 42,5 k€/UMO
H0 Longev+ [+1,7%]
90 100 110
90 100 110
90 100 110
90 100 110
• Les cas-types = modèles déjà optimisés sur
les résultats techniques…
• Baisse du taux de renouvellement : quel
impact sur le progrès génétique ?
• En réalité, la sélection sur la longévité
fonctionnelle risque plutôt d’être un
compromis entre une pression de sélection
plus élevée sur les caractères de production et
moins de réformes subies sur défauts
fonctionnels… mais difficile à simuler en l’état
Incidence d’une sélection
sur la longévité
29
Incidence d’une sélection
sur la persistance laitière
• En OL : écart de production des filles issues des
béliers PERS+ et PERS- à même productivité
(2 écarts-types génétique)
30
Lacaune Manech Tête Rousse
• En caprins : écart de production des filles issues des
boucs PERS+ et PERS-
31
Saanen
Alpine
Incidence d’une sélection
sur la persistance laitière
Filière ovine laitière
Hypothèses de simulation
32
Stade de
lactation
[jours]
LACAUNE MANECH
Lait TB TP Lait TB TP
30-59 j -5.19% +0.45% +2.04% -7.43% -0.19% +0.96%
60-89 j -3.76% -0.57% +0.96% -6.37% -0.38% +0.07%
90-119 j -0.30% -2.58% -1.09% -2.00% -2.16% -1.83%
120-149 j +3.39% -4.37% -2.84% +2.77% -4.71% -3.97%
150-180 j +6.68% -5.22% -3.38% +5.58% -4.36% -3.75%
180-210 j +10.08% -6.67% -2.62% +8.70% -6.34% -3.18%
• Hypothèses de travail :
• Impact sur le lait produit et les taux
Filière ovine laitière
Hypothèses de simulation
33
• Hypothèses de travail :
• Impact sur le lait produit et les taux
• Adaptation de l’alimentation ( en début de lactation,
 en fin de lactation)
• Impact sur le prix du lait (primes/pénalités* liées à
l’étalement en zone Roquefort, MSU)
• Conjoncture économique identique (2017)
*Grille OPBR/Société des Caves
0
5000
10000
15000
20000
25000
1 2 3 4 5 6 7 8
Litres
H0
Pers+
Exemple
du cas-type
ROQ01
[ROQ01] Système herbager du Rayon de Roquefort
370 brebis Lacaune, 70 ha SAU
34
319 L
/brebis
Situation initiale [H0]
TB : 72,0 g/L
TP : 52,6 g/L
657 kg MS de fourrages
distribués /brebis
216 kg de concentrés
adultes /brebis
Amélioration de la persistance laitière
323 L
/brebis
TB : 69,8 g/L
TP : 52,1 g/L
651 kg MS de fourrages
distribués /brebis
206 kg de concentrés
adultes /brebis
[ROQ01] Système herbager du Rayon de Roquefort
370 brebis Lacaune, 70 ha SAU
35
95 100 105Volume de lait
H0 : 117 990 L
Prix du lait
H0 : 922 €/1000 L
Produit lait
H0 : 108,7 k€
Charges opé. OL
H0 : 35,7 k€
Revenu disponible
H0 : 28,6 k€/UMO
H0 Pers+ [+2%]
95 100 105
95 100 105
95 100 105
95 100 105
avant impact MSUaprès impact MSU
[ROQ05] Système pastoral du Rayon de Roquefort
650 brebis Lacaune, 174 ha SAU + 105 ha Parcours
36
283 L
/brebis
Situation initiale [H0]
TB : 70,9 g/L
TP : 51,9 g/L
530 kg MS de fourrages
distribués /brebis
197 kg de concentrés
adultes /brebis
Amélioration de la persistance laitière
283 L
/brebis
TB : 68,3 g/L
TP : 51,1 g/L
530 kg MS de fourrages
distribués /brebis
196 kg de concentrés
adultes /brebis
[ROQ05] Système pastoral du Rayon de Roquefort
650 brebis Lacaune, 174 ha SAU + 105 ha Parcours
37
95 100 105Volume de lait
H0 : 184 230 L
Prix du lait
H0 : 900 €/1000 L
Produit lait
H0 : 165,9 k€
Charges opé. OL
H0 : 54,0 k€
Revenu disponible
H0 : 34,3 k€/UMO
H0Pers+ [=]
95 100 105
95 100 105
95 100 105
95 100 105
avant impact MSUaprès impact MSU
[PA01] Système transhumant des Pyr.-Atlantiques
320 brebis Manech TN, 25 ha SAU + 10 ha landes
38
181 L
/brebis
Situation initiale [H0]
TB : 72,0 g/L
TP : 52,6 g/L
274 kg MS de fourrages
distribués /brebis
88 kg de concentrés
adultes /brebis
Amélioration de la persistance laitière
176 L
/brebis
TB : 69,9 g/L
TP : 51,6 g/L
272 kg MS de fourrages
distribués /brebis
86 kg de concentrés
adultes /brebis
[PA01] Système transhumant des Pyr.-Atlantiques
320 brebis Manech TN, 25 ha SAU + 10 ha landes
39
95 100 105Volume de lait
H0 : 41 620 L
Prix du lait
H0 : 1 050 €/1000 L
Produit lait
H0 : 43,7 k€
Charges opé. OL
H0 : 33,5 k€
Revenu disponible
H0 : 19,1 k€/UMO
H0Pers+ [-2,5%]
95 100 105
95 100 105
95 100 105
95 100 105
[PA03] Système non transhumant des Pyr.-Atlan.
370 brebis Manech TR, 45 ha SAU + 10 ha landes
40
241 L
/brebis
Situation initiale [H0]
TB : 72,8 g/L
TP : 53,0 g/L
316 kg MS de fourrages
distribués /brebis
162 kg de concentrés
adultes /brebis
Amélioration de la persistance laitière
238 L
/brebis
TB : 70,4 g/L
TP : 52,0 g/L
314 kg MS de fourrages
distribués /brebis
158 kg de concentrés
adultes /brebis
[PA03] Système non transhumant des Pyr.-Atlan.
370 brebis Manech TR, 45 ha SAU + 10 ha landes
41
95 100 105Volume de lait
H0 : 80 500 L
Prix du lait
H0 : 1 050 €/1000 L
Produit lait
H0 : 84,5 k€
Charges opé. OL
H0 : 37,9 k€
Revenu disponible
H0 : 26,2 k€/UMO
H0Pers+ [-1%]
95 100 105
95 100 105
95 100 105
95 100 105
Filière caprine
Hypothèses de simulation
• Hypothèses de travail : Exemple Impact sur le lait produit et les
taux pour les multipares en race Alpine
42
Stade de
lactation
[jours]
Mises bas Saison Mises bas désaisonnées
Lait TB TP Lait TB TP
0 -30 j -4,7% -0,3% 1,6% -4,0% -1,7% 0,4%
30-59 j -3,7% 0,5% 1,5% -2,9% 0,0% 0,7%
60-89 j -1,7% 0,7% 0,9% -0,3% 0,8% 0,4%
90-119 j 1,1% 0,8% 0,1% 2,4% 1,0% -0,1%
120-149 j 3,7% 0,9% -0,3% 4,5% 1,0% -0,4%
150-180 j 5,7% 0,8% -1,0% 6,4% 0,8% -0,6%
180-210 j 8,2% 0,7% -1,5% 8,5% 0,7% -0,8%
210 -240 j 12,0% 0,5% -2,0% 11,8% -0,5% -1,6%
240 -270 j 14,6% 0,8% -2,5% 13,3% -1,8% -2,2%
270 -300 j 16,5% -0,3% -2,9% 14,1% -2,9% -3,2%
Filière caprine
Hypothèses de simulation
• Hypothèses de travail : Exemple Impact sur le lait produit et les
taux pour les multipares en race Saanen
43
Stade de
lactation
[jours]
Mises bas Saison Mises bas désaisonnées
Lait TB TP Lait TB TP
0 -30 j -8,3% 0,5% 2,1% -7,5% 1,7% 1,9%
30-59 j -7,6% 0,6% 1,7% -7,3% 1,7% 1,6%
60-89 j -6,6% 0,7% 1,4% -5,1% 1,8% 1,2%
90-119 j -5,0% 1,0% 0,6% -3,5% 2,3% 0,6%
120-149 j -3,3% 0,7% = -1,8% 1,6% 0,2%
150-180 j -2,2% 1,3% -0,1% -0,7% 1,5% -0,4%
180-210 j 0,7% 2% -0,6% 1,5% 0,9% -0,7%
210 -240 j 2,8% 2,2% -0,7% 3,8% 0,4% -1,3%
240 -270 j 2,9% 2,3% -0,8% 4,4% 0,4% -1,5%
270 -300 j 3,7% 1,1% -0,9% 4,5% 0,3% -1,4%
Filière caprine
Hypothèses de simulation
44
• Hypothèses de travail :
• Impact sur le lait produit et les taux
• Impact sur le prix du lait (primes/pénalités liées à l’étalement
de la production, MSU)
• Conjoncture économique identique (2017)
Exemple
du cas-type tout
stocks mises bas
saison, race alpine
[LIVSPE 2.1] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270
chèvres de race alpine, tout stocks, mises bas saison
45
870 L
/chèvre
Situation initiale [H0]
TB : 38,5 g/L
TP : 33,9 g/L
Amélioration de la persistance laitière
895 L
/chèvre
TB : 38,6 g/L
TP : 33,9 g/L
[LIVSPE 2.1] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270
chèvres de race alpine, tout stocks, mises bas saison
46
90 100 110Volume de lait
H0 : 235 000 L
Prix du lait
H0 : 704 €/1000 L
Produit lait
H0 : 165,4 k€
Charges opé. CAP
H0 : 58,1 k€
Revenu disponible
H0 : 31,3 k€/UMO
H0
90 100 110
90 100 110
90 100 110
90 100 110
Pers+ [+3%]
[LIVSPE 2.2] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270
chèvres de race alpine, tout stocks, mises bas
désaisonnées
47
849 L
/chèvre
Situation initiale [H0]
TB : 39,7 g/L
TP : 34,7 g/L
Amélioration de la persistance laitière
878 L
/chèvre
TB : 39,4 g/L
TP : 34,5 g/L
[LIVSPE 2.2] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270
chèvres de race alpine, tout stocks, mises bas
désaisonnées
48
90 100 110Volume de lait
H0 : 229 200 L
Prix du lait
H0 : 751 €/1000 L
Produit lait
H0 : 172,2 k€
Charges opé. CAP
H0 : 60,3 k€
Revenu disponible
H0 : 34,1 k€/UMO
H0 Pers+ [+3%]
90 100 110
90 100 110
90 100 110
90 100 110
[LIVSPE 2.1] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270
chèvres de race saanen, tout stocks, mises bas saison
49
939 L
/chèvre
Situation initiale [H0]
TB : 35,3 g/L
TP : 32,1 g/L
Amélioration de la persistance laitière
904 L
/chèvre
TB : 35,6 g/L
TP : 32,3 g/L
[LIVSPE 2.1] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270
chèvres de race saanen, tout stocks, mises bas saison
50
90 100 110Volume de lait
H0 : 253 700 L
Prix du lait
H0 : 667 €/1000 L
Produit lait
H0 : 169,3 k€
Charges opé. CAP
H0 : 61,1 k€
Revenu disponible
H0 : 31,9 k€/UMO
H0Pers+ [-4%]
90 100 110
90 100 110
90 100 110
90 100 110
[LIVSPE 2.2] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270
chèvres de race saanen, tout stocks, mises bas
désaisonnées
51
932 L
/chèvre
Situation initiale [H0]
TB : 36,4 g/L
TP : 32,7 g/L
Amélioration de la persistance laitière
905 L
/chèvre
TB : 36,8 g/L
TP : 32,8 g/L
[LIVSPE 2.2] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270
chèvres de race saanen, tout stocks, mises bas
désaisonnées
52
90 100 110Volume de lait
H0 : 251 800 L
Prix du lait
H0 : 713 €/1000 L
Produit lait
H0 : 179,4 k€
Charges opé. CAP
H0 : 64,5 k€
Revenu disponible
H0 : 35,9 k€/UMO
H0Pers+ [-3%]
90 100 110
90 100 110
90 100 110
90 100 110
• En OL, impact important sur la MSU et par
conséquent le prix du lait
• En réalité, la sélection sur la persistance serait
concomitante à une sélection sur les taux :
l’impact MSU serait sans doute moindre
• Pas possible de simuler l’impact (positif) sur les
cellules
Incidence d’une sélection
sur la persistance laitière
53
• En caprins /race Alpine
• Augmentation du lait produit quelle que soit la
période de mise bas
• Légère amélioration du prix du lait (taux et part de
lait d’hiver) pour les mises-bas de saison
• En caprins /race Saanen
• Diminution du lait produit quelle que soit la période
de mise bas
• Légère amélioration du prix du lait
Incidence d’une sélection
sur la persistance laitière
54
Merci de votre attention !
[Filière OL] Catherine de Boissieu, Jean-Michel Astruc, Diane Buisson
[Filière OV] Carole Jousseins, Valérie Loywyck
[Filière caprine] Nicole Bossis, Isabelle Palhière, Virginie Clément
Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
Toulouse, les 3 et 4 octobre 2019

Contenu connexe

Tendances

Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...
Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...
Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...Institut de l'Elevage - Idele
 
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfeeInstitut de l'Elevage - Idele
 
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischlerInstitut de l'Elevage - Idele
 
Installations et main d’œuvre en élevage de ruminants quelles évolutions
Installations et main d’œuvre en élevage de ruminants quelles évolutions Installations et main d’œuvre en élevage de ruminants quelles évolutions
Installations et main d’œuvre en élevage de ruminants quelles évolutions Institut de l'Elevage - Idele
 
Pâturages et compétitivité des exploitations laitières en france et dans le m...
Pâturages et compétitivité des exploitations laitières en france et dans le m...Pâturages et compétitivité des exploitations laitières en france et dans le m...
Pâturages et compétitivité des exploitations laitières en france et dans le m...Institut de l'Elevage - Idele
 
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...Institut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Institut de l'Elevage - Idele
 
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...Institut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Institut de l'Elevage - Idele
 
Space2016 Croisement laitier: retours d'expériences d'un groupe d'éleveurs fi...
Space2016 Croisement laitier: retours d'expériences d'un groupe d'éleveurs fi...Space2016 Croisement laitier: retours d'expériences d'un groupe d'éleveurs fi...
Space2016 Croisement laitier: retours d'expériences d'un groupe d'éleveurs fi...Institut de l'Elevage - Idele
 
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovneSignaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovneInstitut de l'Elevage - Idele
 
Finir ses vaches laitieres interets et limites pour les éleveurs et la filier...
Finir ses vaches laitieres interets et limites pour les éleveurs et la filier...Finir ses vaches laitieres interets et limites pour les éleveurs et la filier...
Finir ses vaches laitieres interets et limites pour les éleveurs et la filier...Institut de l'Elevage - Idele
 
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...Institut de l'Elevage - Idele
 
Résultats enquête public perspectives de marchés et enjeux pour la filière vi...
Résultats enquête public perspectives de marchés et enjeux pour la filière vi...Résultats enquête public perspectives de marchés et enjeux pour la filière vi...
Résultats enquête public perspectives de marchés et enjeux pour la filière vi...Institut de l'Elevage - Idele
 
Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...
Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...
Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...Institut de l'Elevage - Idele
 
Les initiatives pour soutenir les eleveurs face à la crise
Les initiatives pour soutenir les eleveurs face à la crise Les initiatives pour soutenir les eleveurs face à la crise
Les initiatives pour soutenir les eleveurs face à la crise Institut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...
Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...
Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...
 
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
 
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
 
Installations et main d’œuvre en élevage de ruminants quelles évolutions
Installations et main d’œuvre en élevage de ruminants quelles évolutions Installations et main d’œuvre en élevage de ruminants quelles évolutions
Installations et main d’œuvre en élevage de ruminants quelles évolutions
 
Pâturages et compétitivité des exploitations laitières en france et dans le m...
Pâturages et compétitivité des exploitations laitières en france et dans le m...Pâturages et compétitivité des exploitations laitières en france et dans le m...
Pâturages et compétitivité des exploitations laitières en france et dans le m...
 
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
 
BGTA, 20 ans au service des éleveurs
BGTA, 20 ans au service des éleveursBGTA, 20 ans au service des éleveurs
BGTA, 20 ans au service des éleveurs
 
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...
 
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
 
Space2016 Croisement laitier: retours d'expériences d'un groupe d'éleveurs fi...
Space2016 Croisement laitier: retours d'expériences d'un groupe d'éleveurs fi...Space2016 Croisement laitier: retours d'expériences d'un groupe d'éleveurs fi...
Space2016 Croisement laitier: retours d'expériences d'un groupe d'éleveurs fi...
 
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovneSignaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
 
Finir ses vaches laitieres interets et limites pour les éleveurs et la filier...
Finir ses vaches laitieres interets et limites pour les éleveurs et la filier...Finir ses vaches laitieres interets et limites pour les éleveurs et la filier...
Finir ses vaches laitieres interets et limites pour les éleveurs et la filier...
 
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...
 
4 org-cows
4 org-cows4 org-cows
4 org-cows
 
Résultats enquête public perspectives de marchés et enjeux pour la filière vi...
Résultats enquête public perspectives de marchés et enjeux pour la filière vi...Résultats enquête public perspectives de marchés et enjeux pour la filière vi...
Résultats enquête public perspectives de marchés et enjeux pour la filière vi...
 
Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...
Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...
Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...
 
5 org-cows_réformes_races_mixtes
5 org-cows_réformes_races_mixtes5 org-cows_réformes_races_mixtes
5 org-cows_réformes_races_mixtes
 
3 gen_ab_ovins_caprins
3 gen_ab_ovins_caprins3 gen_ab_ovins_caprins
3 gen_ab_ovins_caprins
 
Les initiatives pour soutenir les eleveurs face à la crise
Les initiatives pour soutenir les eleveurs face à la crise Les initiatives pour soutenir les eleveurs face à la crise
Les initiatives pour soutenir les eleveurs face à la crise
 

Similaire à Approche technico-économique de la longévité et de la persistance à partir des cas-types INOSYS

Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitièresMaitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitièresInstitut de l'Elevage - Idele
 
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsSystemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsInstitut de l'Elevage - Idele
 
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...Institut de l'Elevage - Idele
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...Institut de l'Elevage - Idele
 
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...Institut de l'Elevage - Idele
 
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bioCASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bioInstitut de l'Elevage - Idele
 
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevage
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevageAnalyse des coûts des leviers bas carbone en élevage
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevageInstitut de l'Elevage - Idele
 
2015-2016, une amélioration de la situation à préserver - Conjoncture caprine...
2015-2016, une amélioration de la situation à préserver - Conjoncture caprine...2015-2016, une amélioration de la situation à préserver - Conjoncture caprine...
2015-2016, une amélioration de la situation à préserver - Conjoncture caprine...Institut de l'Elevage - Idele
 
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptx
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptxProvinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptx
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptxInstitut de l'Elevage - Idele
 
Performances environnementales de 10 fermes européennes innovantes
Performances environnementales de 10 fermes européennes innovantesPerformances environnementales de 10 fermes européennes innovantes
Performances environnementales de 10 fermes européennes innovantesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues Institut de l'Elevage - Idele
 
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniques
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniquesRéférences en élevage ovin bio : des repères économiques et techniques
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniquesInstitut de l'Elevage - Idele
 
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viandeInstitut de l'Elevage - Idele
 
Les Huiles Végétales Pures et les moteurs de tracteurs agricoles
Les Huiles Végétales Pures et les moteurs de tracteurs agricolesLes Huiles Végétales Pures et les moteurs de tracteurs agricoles
Les Huiles Végétales Pures et les moteurs de tracteurs agricolesRéseau Tepos
 
Atelier de l'herbe pour les chèvres, des euros supplémentaires pour l'éleveur !
Atelier de l'herbe pour les chèvres, des euros supplémentaires pour l'éleveur !Atelier de l'herbe pour les chèvres, des euros supplémentaires pour l'éleveur !
Atelier de l'herbe pour les chèvres, des euros supplémentaires pour l'éleveur !Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à Approche technico-économique de la longévité et de la persistance à partir des cas-types INOSYS (20)

Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
 
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitièresMaitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
 
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsSystemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
 
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
 
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
 
cguinamard13JUIN.pdf
cguinamard13JUIN.pdfcguinamard13JUIN.pdf
cguinamard13JUIN.pdf
 
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
 
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bioCASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
 
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevage
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevageAnalyse des coûts des leviers bas carbone en élevage
Analyse des coûts des leviers bas carbone en élevage
 
5 SIACABA
5 SIACABA5 SIACABA
5 SIACABA
 
2015-2016, une amélioration de la situation à préserver - Conjoncture caprine...
2015-2016, une amélioration de la situation à préserver - Conjoncture caprine...2015-2016, une amélioration de la situation à préserver - Conjoncture caprine...
2015-2016, une amélioration de la situation à préserver - Conjoncture caprine...
 
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
 
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptx
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptxProvinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptx
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptx
 
Performances environnementales de 10 fermes européennes innovantes
Performances environnementales de 10 fermes européennes innovantesPerformances environnementales de 10 fermes européennes innovantes
Performances environnementales de 10 fermes européennes innovantes
 
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues
 
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniques
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniquesRéférences en élevage ovin bio : des repères économiques et techniques
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniques
 
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
 
Les Huiles Végétales Pures et les moteurs de tracteurs agricoles
Les Huiles Végétales Pures et les moteurs de tracteurs agricolesLes Huiles Végétales Pures et les moteurs de tracteurs agricoles
Les Huiles Végétales Pures et les moteurs de tracteurs agricoles
 
Atelier de l'herbe pour les chèvres, des euros supplémentaires pour l'éleveur !
Atelier de l'herbe pour les chèvres, des euros supplémentaires pour l'éleveur !Atelier de l'herbe pour les chèvres, des euros supplémentaires pour l'éleveur !
Atelier de l'herbe pour les chèvres, des euros supplémentaires pour l'éleveur !
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfP 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdfP 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
 
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfP 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
 

Approche technico-économique de la longévité et de la persistance à partir des cas-types INOSYS

  • 1. Actions 5.1 & 5.3 Impact économique de la sélection sur la longévité et la persistance laitière [Filière OL] Catherine de Boissieu, Jean-Michel Astruc, Diane Buisson [Filière OV] Carole Jousseins, Valérie Loywyck [Filière caprine] Nicole Bossis, Isabelle Palhière, Virginie Clément Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Toulouse, les 3 et 4 octobre 2019
  • 2. Objectif • Evaluer l’intérêt et les conséquences d’une amélioration de la longévité fonctionnelle (OL, OV et caprins) et de la persistance laitière (OL et caprins) sur l’efficacité technico-économique des systèmes d’élevage • En relation avec les pratiques de conduite des différentes filières et bassins de production 2
  • 3. Qu’est-ce qu’un cas-type ? • « Modèle » qui décrit le fonctionnement cohérent du troupeau et des surfaces d’une exploitation en rythme de croisière pour un système donné • A l’aide d’un ensemble d’indicateurs techniques et économiques 3 Moyenne Analyse de groupe
  • 4. Les systèmes retenus pour l’étude [ROQ01] Structure moyenne herbagère en livraison, 370 brebis Lacaune, début de traite au 15/12 [ROQ05] Grande structure pastorale en livraison, 650 brebis Lacaune, début de traite au 15/02 [PA01] Petite structure transhumante en livraison, 280 brebis Manech TN, 1er agnelage à 2 ans [PA03] Structure de coteaux non transhumante en livraison, 370 brebis Manech TR [LIVSPE 1.1] Structure moyenne en livraison, 220 chèvres, pâturage, mises bas saison [LIVSPE 2.1] Structure moyenne en livraison, 270 chèvres, tout stocks, mises bas saison [LIVSPE 2.2] Structure moyenne en livraison, 270 chèvres, tout stocks, mises bas désaisonnées [FROMSPE 3.1] Structure moyenne fromagère, 140 chèvres, tout stocks, deux périodes de mises bas [Ségala] Petite structure fourragère intensive, 370 brebis Lacaune, renouvellement interne [Causse] Grande structure pastorale, 650 brebis Caussenarde du Lot , renouvellement interne [Herbager] Structure moyenne, 450 brebis Romane, renouvellement par achat. [Petit Transhumant] Petite structure, estive collective, 260 brebis Tarasconnaise, renouvellement interne 4
  • 5. Incidence d’une sélection sur la longévité • Longévité fonctionnelle (indépendante des caractères de production) = aptitudes fonctionnelles sur la santé et la morphologie de la mamelle, la reproduction… 1/ Moins de réformes subies sur des défauts fonctionnels =  taux de réforme global 2/ Plus grande pression de sélection sur les caractères de production 3/ combinaison 1+2 • Pour la simulation sur cas-types : hypothèse n°1 « extrême » sur la diminution du taux de renouvellement 5
  • 6. Filière ovine laitière Hypothèses de simulation 6 • Hypothèses de travail : • Baisse du taux de renouvellement de -5% (PA) ou -10% (RR) • Maintien de l’effectif à la traite mais plus d’adultes et moins de primipares • Adaptation de l’alimentation pour maintenir un bilan fourrager équilibré • Impact sur le prix du lait (primes/pénalités liées à l’étalement en zone Roquefort*) • Conjoncture économique identique (2017) *Grille OPBR/Société des Caves
  • 7. [ROQ01] Système herbager du Rayon de Roquefort 370 brebis Lacaune, 70 ha SAU 7 110 agnelles 98 antenaises 272 adultes 319 L /brebis Renouvellement 27% 325 L /brebis 70 agnelles 62 antenaises 307 adultes Renouvellement 17% Situation initiale [H0] Amélioration de la longévité vraie
  • 8. [ROQ01] Système herbager du Rayon de Roquefort 370 brebis Lacaune, 70 ha SAU 8 95 100 105Volume de lait H0 : 117 990 L Prix du lait H0 : 922 €/1000 L Produit lait H0 : 108,7 k€ Charges opé. OL H0 : 35,7 k€ Revenu disponible H0 : 28,6 k€/UMO H0 Longev+ [+2%] 95 100 105 95 100 105 95 100 105 95 100 105
  • 9. [ROQ05] Système pastoral du Rayon de Roquefort 650 brebis Lacaune, 174 ha SAU + 105 ha Parcours 9 210 agnelles 183 antenaises 468 adultes 283 L /brebis Renouvellement 29% 287 L /brebis 140 agnelles 121 antenaises 531 adultes Renouvellement 19% Situation initiale [H0] Amélioration de la longévité vraie
  • 10. [ROQ05] Système pastoral du Rayon de Roquefort 650 brebis Lacaune, 174 ha SAU + 105 ha Parcours 10 95 100 105Volume de lait H0 : 184 230 L Prix du lait H0 : 900 €/1000 L Produit lait H0 : 165,9 k€ Charges opé. OL H0 : 54,0 k€ Revenu disponible H0 : 34,3 k€/UMO H0 Longev+ [+1%] 95 100 105 95 100 105 95 100 105 95 100 105
  • 11. [PA01] Système transhumant des Pyr.-Atlantiques 320 brebis Manech TN, 25 ha SAU + 10 ha landes 11 60 agnelles 0 antenaises* 230 adultes 181 L /brebis Renouvellement 20% 181 L /brebis 45 agnelles 0 antenaises 230 adultes Renouvellement 15% Situation initiale [H0] Amélioration de la longévité vraie *premier agnelage des brebis à 2 ans
  • 12. [PA01] Système transhumant des Pyr.-Atlantiques 320 brebis Manech TN, 25 ha SAU + 10 ha landes 12 95 100 105Volume de lait H0 : 41 620 L Prix du lait H0 : 1 050 €/1000 L Produit lait H0 : 43,7 k€ Charges opé. OL H0 : 33,5 k€ Revenu disponible H0 : 19,1 k€/UMO H0Longev+ [=] 95 100 105 95 100 105 95 100 105 95 100 105 [+7%]
  • 13. [PA03] Système non transhumant des Pyr.-Atlan. 370 brebis Manech TR, 45 ha SAU + 10 ha landes 13 89 agnelles 81 antenaises 253 adultes 241 L /brebis Renouvellement 24% 242 L /brebis 70 agnelles 65 antenaises 273 adultes Renouvellement 19% Situation initiale [H0] Amélioration de la longévité vraie
  • 14. [PA03] Système non transhumant des Pyr.-Atlan. 370 brebis Manech TR, 45 ha SAU + 10 ha landes 14 95 100 105Volume de lait H0 : 80 500 L Prix du lait H0 : 1 050 €/1000 L Produit lait H0 : 84,5 k€ Charges opé. OL H0 : 37,9 k€ Revenu disponible H0 : 26,2 k€/UMO H0 Longev+ [+2%] 95 100 105 95 100 105 95 100 105 95 100 105
  • 15. Filière ovine allaitante Hypothèses de simulation • Hypothèses de travail : • Baisse du taux de renouvellement de 5 points, il passe de 20% recommandé actuellement à 15%. • Les performances de reproduction ne sont pas affectées, le nombre de fml est maintenu, l’EMP évolue avec le nouveau ratio d’agnelles. • Les besoins alimentaires sont recalculés, dans le cas où les fourrages ou les concentrés auto-produits sont insuffisants, on recourt à de l’achat. • Les agneaux supplémentaires sont vendus comme agneaux de boucherie « standard ». • Conjoncture économique identique (2017) 15
  • 16. [Ségala] Système fourrager en Ségala et Levezou 370 EMP Lacaune, 48 ha SAU, 1 UMO 16 595 agneaux 75 agnelles 370 EMP Renouvellement 20% Situation initiale [H0] 520 agneaux 1.60 agneau/EMP Amélioration de la longévité vraie 599 agneaux 55 agnelles 381 EMP Renouvellement 15% 544 agneaux 1.57 agneau/EMP
  • 17. [Ségala] Système herbager en Ségala et Levezou 370 brebis Lacaune, 48 ha SAU, 1 UMO 17 Agneaux produits H0 : 595 agneaux Agneaux vendus H0 : 520 agneaux Chiffre d’affaire agneaux H0 : 61 k€ Charges opé. OV H0 : 29 k€ Revenu disponible H0 : 25.7 k€/UMO H0 Longev+ 95 100 105 95 100 105 95 100 105 90 100 110 95 100 105
  • 18. [Causse] Système pastoral, 650 Caussenarde du Lot, 80 ha SAU, 200 ha SP, 2 UMO 18 910 agneaux 130 agnelles 650 EMP Renouvellement 20% Situation initiale [H0] 780 agneaux 1.40 agneau/EMP Amélioration de la longévité vraie 919 agneaux 98 agnelles 666 EMP Renouvellement 15% 821 agneaux 1.38 agneau/EMP
  • 19. [Causse] Système pastoral, 650 Caussenarde du Lot, 80 ha SAU, 200 ha SP, 2 UMO 19 Agneaux produits H0 : 910 agneaux Agneaux vendus H0 : 780 agneaux Chiffre d’affaire agneaux H0 : 104.3 k€ Charges opé. OV H0 : 43.1 k€ Revenu disponible H0 : 18.1 k€/UMO H0 Longev+ 95 100 105 95 100 105 95 100 105 90 100 110 95 100 105
  • 20. [Herbager] Système herbager, 450 Romane, 70 ha SAU, 1 UMO 20 609 agneaux 90 agnelles achetées 450 EMP Renouvellement 20% Situation initiale [H0] 609 agneaux 1.35 agneau/EMP Amélioration de la longévité vraie 612 agneaux 68 agnelles achetées 466 EMP Renouvellement 15% 612 agneaux 1.33 agneau/EMP
  • 21. [Herbager] Système herbager, 450 Romane, 70 ha SAU, 1 UMO 21 Agneaux produits H0 : 609 agneaux Agnelles achetées H0 : 90 agnelles Chiffre d’affaire agneaux H0 : 59.7 k€ Charges opé. OV H0 : 28.8 k€ Revenu disponible H0 : 21.3 k€/UMO H0 Longev+ 95 100 105 75 100 125 90 100 110 95 100 105 95 100 105
  • 22. [Petit Transhumant] Syst. pastoral Pyrénées Centrales, 260 Tarasconnaises, 25 ha SAU, estive collective, 1 UMO 22 236 agneaux 50 agnelles 260 EMP Renouvellement 20% Situation initiale [H0] 186 agneaux 0.91 agneau/EMP Amélioration de la longévité vraie 266 agneaux 39 agnelles 266 EMP Renouvellement 15% 200 agneaux 0.90 agneau/EMP
  • 23. 23 Agneaux produits H0 : 236 agneaux Agneaux vendus H0 : 186 agneaux Chiffre d’affaire agneaux H0 : 23.1 k€ Charges opé. OV H0 : 13.6 k€ Revenu disponible H0 : 24.4 k€/UMO H0 Longev+ 90 100 110 90 100 110 95 100 105 90 100 110 95 100 105 [Petit Transhumant] Syst. pastoral Pyrénées Centrales 260 Tarasconnaises, 25 ha SAU, estive collective, 1 UMO
  • 24. Filière caprine Hypothèses de simulation • Hypothèses de travail : • Baisse du taux de renouvellement, de 30 à 19%, • Moins de chevrettes à élever, moins de réformes, • Troupeau identique mais plus d’adultes et moins de primipares, • Adaptation des surfaces en fourrages et des achats de concentrés et poudre de lait, • Impact sur le prix du lait, • Conjoncture économique identique (2017) 24
  • 25. [LIVSPE 1.1] Système livreur spécialisé, 48 ha SAU, 220 chèvres, pâturage 25 66 chevrettes 220 chèvres 757 L /chèvre Renouvellement 30% Situation initiale [H0] 774 L /chèvre 42 chevrettes 220 chèvres Renouvellement 19% Amélioration de la longévité vraie
  • 26. [LIVSPE 1.1] Système livreur spécialisé, 48 ha SAU, 220 chèvres, pâturage 26 90 100 110Volume de lait H0 : 166 490 Prix du lait H0 : 704 €/1000 L Produit lait H0 : 117,2 k€ Charges opé. CAP H0 : 52,6 k€ Revenu disponible H0 : 30,4 k€/UMO H0 Longev+ [+2%] 90 100 110 90 100 110 90 100 110 90 100 110
  • 27. [FROMSPE 3.1] Système fromager spécialisé, 35 ha SAU, 140 chèvres, foin 27 42 chevrettes 140 chèvres 850 L /chèvre Renouvellement 30% Situation initiale [H0] 865 L /chèvre 27 chevrettes 140 chèvres Renouvellement 19% Amélioration de la longévité vraie
  • 28. [FROMSPE 3.1] Système fromager spécialisé, 35 ha SAU, 140 chèvres, foin 28 90 100 110Volume de lait H0 : 119 000 Valorisation du lait H0 : 2150 €/1000 L Produit lait H0 : 255,9 k€ Charges opé. CAP H0 : 63,2 k€ Revenu disponible H0 : 42,5 k€/UMO H0 Longev+ [+1,7%] 90 100 110 90 100 110 90 100 110 90 100 110
  • 29. • Les cas-types = modèles déjà optimisés sur les résultats techniques… • Baisse du taux de renouvellement : quel impact sur le progrès génétique ? • En réalité, la sélection sur la longévité fonctionnelle risque plutôt d’être un compromis entre une pression de sélection plus élevée sur les caractères de production et moins de réformes subies sur défauts fonctionnels… mais difficile à simuler en l’état Incidence d’une sélection sur la longévité 29
  • 30. Incidence d’une sélection sur la persistance laitière • En OL : écart de production des filles issues des béliers PERS+ et PERS- à même productivité (2 écarts-types génétique) 30 Lacaune Manech Tête Rousse
  • 31. • En caprins : écart de production des filles issues des boucs PERS+ et PERS- 31 Saanen Alpine Incidence d’une sélection sur la persistance laitière
  • 32. Filière ovine laitière Hypothèses de simulation 32 Stade de lactation [jours] LACAUNE MANECH Lait TB TP Lait TB TP 30-59 j -5.19% +0.45% +2.04% -7.43% -0.19% +0.96% 60-89 j -3.76% -0.57% +0.96% -6.37% -0.38% +0.07% 90-119 j -0.30% -2.58% -1.09% -2.00% -2.16% -1.83% 120-149 j +3.39% -4.37% -2.84% +2.77% -4.71% -3.97% 150-180 j +6.68% -5.22% -3.38% +5.58% -4.36% -3.75% 180-210 j +10.08% -6.67% -2.62% +8.70% -6.34% -3.18% • Hypothèses de travail : • Impact sur le lait produit et les taux
  • 33. Filière ovine laitière Hypothèses de simulation 33 • Hypothèses de travail : • Impact sur le lait produit et les taux • Adaptation de l’alimentation ( en début de lactation,  en fin de lactation) • Impact sur le prix du lait (primes/pénalités* liées à l’étalement en zone Roquefort, MSU) • Conjoncture économique identique (2017) *Grille OPBR/Société des Caves 0 5000 10000 15000 20000 25000 1 2 3 4 5 6 7 8 Litres H0 Pers+ Exemple du cas-type ROQ01
  • 34. [ROQ01] Système herbager du Rayon de Roquefort 370 brebis Lacaune, 70 ha SAU 34 319 L /brebis Situation initiale [H0] TB : 72,0 g/L TP : 52,6 g/L 657 kg MS de fourrages distribués /brebis 216 kg de concentrés adultes /brebis Amélioration de la persistance laitière 323 L /brebis TB : 69,8 g/L TP : 52,1 g/L 651 kg MS de fourrages distribués /brebis 206 kg de concentrés adultes /brebis
  • 35. [ROQ01] Système herbager du Rayon de Roquefort 370 brebis Lacaune, 70 ha SAU 35 95 100 105Volume de lait H0 : 117 990 L Prix du lait H0 : 922 €/1000 L Produit lait H0 : 108,7 k€ Charges opé. OL H0 : 35,7 k€ Revenu disponible H0 : 28,6 k€/UMO H0 Pers+ [+2%] 95 100 105 95 100 105 95 100 105 95 100 105 avant impact MSUaprès impact MSU
  • 36. [ROQ05] Système pastoral du Rayon de Roquefort 650 brebis Lacaune, 174 ha SAU + 105 ha Parcours 36 283 L /brebis Situation initiale [H0] TB : 70,9 g/L TP : 51,9 g/L 530 kg MS de fourrages distribués /brebis 197 kg de concentrés adultes /brebis Amélioration de la persistance laitière 283 L /brebis TB : 68,3 g/L TP : 51,1 g/L 530 kg MS de fourrages distribués /brebis 196 kg de concentrés adultes /brebis
  • 37. [ROQ05] Système pastoral du Rayon de Roquefort 650 brebis Lacaune, 174 ha SAU + 105 ha Parcours 37 95 100 105Volume de lait H0 : 184 230 L Prix du lait H0 : 900 €/1000 L Produit lait H0 : 165,9 k€ Charges opé. OL H0 : 54,0 k€ Revenu disponible H0 : 34,3 k€/UMO H0Pers+ [=] 95 100 105 95 100 105 95 100 105 95 100 105 avant impact MSUaprès impact MSU
  • 38. [PA01] Système transhumant des Pyr.-Atlantiques 320 brebis Manech TN, 25 ha SAU + 10 ha landes 38 181 L /brebis Situation initiale [H0] TB : 72,0 g/L TP : 52,6 g/L 274 kg MS de fourrages distribués /brebis 88 kg de concentrés adultes /brebis Amélioration de la persistance laitière 176 L /brebis TB : 69,9 g/L TP : 51,6 g/L 272 kg MS de fourrages distribués /brebis 86 kg de concentrés adultes /brebis
  • 39. [PA01] Système transhumant des Pyr.-Atlantiques 320 brebis Manech TN, 25 ha SAU + 10 ha landes 39 95 100 105Volume de lait H0 : 41 620 L Prix du lait H0 : 1 050 €/1000 L Produit lait H0 : 43,7 k€ Charges opé. OL H0 : 33,5 k€ Revenu disponible H0 : 19,1 k€/UMO H0Pers+ [-2,5%] 95 100 105 95 100 105 95 100 105 95 100 105
  • 40. [PA03] Système non transhumant des Pyr.-Atlan. 370 brebis Manech TR, 45 ha SAU + 10 ha landes 40 241 L /brebis Situation initiale [H0] TB : 72,8 g/L TP : 53,0 g/L 316 kg MS de fourrages distribués /brebis 162 kg de concentrés adultes /brebis Amélioration de la persistance laitière 238 L /brebis TB : 70,4 g/L TP : 52,0 g/L 314 kg MS de fourrages distribués /brebis 158 kg de concentrés adultes /brebis
  • 41. [PA03] Système non transhumant des Pyr.-Atlan. 370 brebis Manech TR, 45 ha SAU + 10 ha landes 41 95 100 105Volume de lait H0 : 80 500 L Prix du lait H0 : 1 050 €/1000 L Produit lait H0 : 84,5 k€ Charges opé. OL H0 : 37,9 k€ Revenu disponible H0 : 26,2 k€/UMO H0Pers+ [-1%] 95 100 105 95 100 105 95 100 105 95 100 105
  • 42. Filière caprine Hypothèses de simulation • Hypothèses de travail : Exemple Impact sur le lait produit et les taux pour les multipares en race Alpine 42 Stade de lactation [jours] Mises bas Saison Mises bas désaisonnées Lait TB TP Lait TB TP 0 -30 j -4,7% -0,3% 1,6% -4,0% -1,7% 0,4% 30-59 j -3,7% 0,5% 1,5% -2,9% 0,0% 0,7% 60-89 j -1,7% 0,7% 0,9% -0,3% 0,8% 0,4% 90-119 j 1,1% 0,8% 0,1% 2,4% 1,0% -0,1% 120-149 j 3,7% 0,9% -0,3% 4,5% 1,0% -0,4% 150-180 j 5,7% 0,8% -1,0% 6,4% 0,8% -0,6% 180-210 j 8,2% 0,7% -1,5% 8,5% 0,7% -0,8% 210 -240 j 12,0% 0,5% -2,0% 11,8% -0,5% -1,6% 240 -270 j 14,6% 0,8% -2,5% 13,3% -1,8% -2,2% 270 -300 j 16,5% -0,3% -2,9% 14,1% -2,9% -3,2%
  • 43. Filière caprine Hypothèses de simulation • Hypothèses de travail : Exemple Impact sur le lait produit et les taux pour les multipares en race Saanen 43 Stade de lactation [jours] Mises bas Saison Mises bas désaisonnées Lait TB TP Lait TB TP 0 -30 j -8,3% 0,5% 2,1% -7,5% 1,7% 1,9% 30-59 j -7,6% 0,6% 1,7% -7,3% 1,7% 1,6% 60-89 j -6,6% 0,7% 1,4% -5,1% 1,8% 1,2% 90-119 j -5,0% 1,0% 0,6% -3,5% 2,3% 0,6% 120-149 j -3,3% 0,7% = -1,8% 1,6% 0,2% 150-180 j -2,2% 1,3% -0,1% -0,7% 1,5% -0,4% 180-210 j 0,7% 2% -0,6% 1,5% 0,9% -0,7% 210 -240 j 2,8% 2,2% -0,7% 3,8% 0,4% -1,3% 240 -270 j 2,9% 2,3% -0,8% 4,4% 0,4% -1,5% 270 -300 j 3,7% 1,1% -0,9% 4,5% 0,3% -1,4%
  • 44. Filière caprine Hypothèses de simulation 44 • Hypothèses de travail : • Impact sur le lait produit et les taux • Impact sur le prix du lait (primes/pénalités liées à l’étalement de la production, MSU) • Conjoncture économique identique (2017) Exemple du cas-type tout stocks mises bas saison, race alpine
  • 45. [LIVSPE 2.1] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270 chèvres de race alpine, tout stocks, mises bas saison 45 870 L /chèvre Situation initiale [H0] TB : 38,5 g/L TP : 33,9 g/L Amélioration de la persistance laitière 895 L /chèvre TB : 38,6 g/L TP : 33,9 g/L
  • 46. [LIVSPE 2.1] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270 chèvres de race alpine, tout stocks, mises bas saison 46 90 100 110Volume de lait H0 : 235 000 L Prix du lait H0 : 704 €/1000 L Produit lait H0 : 165,4 k€ Charges opé. CAP H0 : 58,1 k€ Revenu disponible H0 : 31,3 k€/UMO H0 90 100 110 90 100 110 90 100 110 90 100 110 Pers+ [+3%]
  • 47. [LIVSPE 2.2] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270 chèvres de race alpine, tout stocks, mises bas désaisonnées 47 849 L /chèvre Situation initiale [H0] TB : 39,7 g/L TP : 34,7 g/L Amélioration de la persistance laitière 878 L /chèvre TB : 39,4 g/L TP : 34,5 g/L
  • 48. [LIVSPE 2.2] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270 chèvres de race alpine, tout stocks, mises bas désaisonnées 48 90 100 110Volume de lait H0 : 229 200 L Prix du lait H0 : 751 €/1000 L Produit lait H0 : 172,2 k€ Charges opé. CAP H0 : 60,3 k€ Revenu disponible H0 : 34,1 k€/UMO H0 Pers+ [+3%] 90 100 110 90 100 110 90 100 110 90 100 110
  • 49. [LIVSPE 2.1] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270 chèvres de race saanen, tout stocks, mises bas saison 49 939 L /chèvre Situation initiale [H0] TB : 35,3 g/L TP : 32,1 g/L Amélioration de la persistance laitière 904 L /chèvre TB : 35,6 g/L TP : 32,3 g/L
  • 50. [LIVSPE 2.1] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270 chèvres de race saanen, tout stocks, mises bas saison 50 90 100 110Volume de lait H0 : 253 700 L Prix du lait H0 : 667 €/1000 L Produit lait H0 : 169,3 k€ Charges opé. CAP H0 : 61,1 k€ Revenu disponible H0 : 31,9 k€/UMO H0Pers+ [-4%] 90 100 110 90 100 110 90 100 110 90 100 110
  • 51. [LIVSPE 2.2] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270 chèvres de race saanen, tout stocks, mises bas désaisonnées 51 932 L /chèvre Situation initiale [H0] TB : 36,4 g/L TP : 32,7 g/L Amélioration de la persistance laitière 905 L /chèvre TB : 36,8 g/L TP : 32,8 g/L
  • 52. [LIVSPE 2.2] Système livreur spécialisé, ha SAU, 270 chèvres de race saanen, tout stocks, mises bas désaisonnées 52 90 100 110Volume de lait H0 : 251 800 L Prix du lait H0 : 713 €/1000 L Produit lait H0 : 179,4 k€ Charges opé. CAP H0 : 64,5 k€ Revenu disponible H0 : 35,9 k€/UMO H0Pers+ [-3%] 90 100 110 90 100 110 90 100 110 90 100 110
  • 53. • En OL, impact important sur la MSU et par conséquent le prix du lait • En réalité, la sélection sur la persistance serait concomitante à une sélection sur les taux : l’impact MSU serait sans doute moindre • Pas possible de simuler l’impact (positif) sur les cellules Incidence d’une sélection sur la persistance laitière 53
  • 54. • En caprins /race Alpine • Augmentation du lait produit quelle que soit la période de mise bas • Légère amélioration du prix du lait (taux et part de lait d’hiver) pour les mises-bas de saison • En caprins /race Saanen • Diminution du lait produit quelle que soit la période de mise bas • Légère amélioration du prix du lait Incidence d’une sélection sur la persistance laitière 54
  • 55. Merci de votre attention ! [Filière OL] Catherine de Boissieu, Jean-Michel Astruc, Diane Buisson [Filière OV] Carole Jousseins, Valérie Loywyck [Filière caprine] Nicole Bossis, Isabelle Palhière, Virginie Clément Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Toulouse, les 3 et 4 octobre 2019