SlideShare une entreprise Scribd logo
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Gestion du parasitisme gastro intestinal 
en élevage caprin : impact des stratégies de 
conduite sur le risque parasitaire 
Yves Lefrileux (Institut de l’Elevage) 
Hervé Hoste (INRA/ENVT)
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Des idées fortes: 
 Efficacité d’un système pâturant 
 Pâturage = présence de parasites 
 Limiter le parasitisme c’est s’intéresser à 
l’utilisation des surfaces 
 La spécificité caprine 
 Besoin de disposer d’outils de surveillance et de 
connaitre les périodes à risque 
Limiter les traitements
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Efficacité d’un système pâturant 
 Fortement liée à la valeur nutritive des fourrages 
 Fortement dépendante du mode d’exploitation 
des surfaces : maintenir une bonne qualité des 
fourrages à pâturer 
3 
% de limbes UFL PDIE PDIN 
85 à 90 % 1,00 125 135 
20 à 50 % 0,77 90 80
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Efficacité d’un système pâturant 
 Adapter le chargement/ha à la pousse de l'herbe 
4 
L’herbe pousse : il faut réduire les 
Pousse de surfaces à pâturer 
l’herbe 
(kg MS/jour/ha) 
Ingestion 
Mars Avril Mai Juin 
1cm de hauteur d’herbe correspond 
à 100 – 200 kg ms/ha 
200 
100 
50 
Excédent d’herbe Augmentation de 
chargement instantané 
Augmentation de la 
pression parasitaire 
Un indicateur global : 1 UGB /ha
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Pâturage= présence de parasites 
5 
Recherche d’un équilibre 
Animal 
Parasites 
Nématodes 
Cestodes 
Trématodes 
Protozoaires 
Résistance : 
réponse immunitaire 
Résilience 
Aptitude à endurer les effets du 
parasitisme et maintenir des 
niveaux de production 
“acceptables”
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Classification des parasites … 
 Nematodes : 
• strongles digestifs, pulmonaires … vers ronds 
 Cestodes : 
• Tenias … vers plats segmentés 
 Trématodes : 
• Douves, paramphistomes… vers plats non 
segmentés 
 Protozoaires : 
• Coccidies, crypto. … oocystes
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Fréquence et pathogénicité des nématodes 
7 
Prévalence Pouvoir 
Pathogène 
Strongles GI 
Teladorsagia 
Haemonchus 
Trichostrongylus 
95 % 
40 % 
90 % 
++ 
+++ 
++ 
Strongles Pulm. 
Muellerius 90 % +
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Le cycle parasitaire : les Strongles Gastro- 
Intestinaux 
Période 
prépatente 
(20 jours) 
Phase exogène 
(7 à 10 jours en 
conditions 
optimales) 
8 
USINE 
RESERVOIR
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Ce qui importe : le nombre de L 3 
Le nombre de L3 sur une parcelle dépend : 
 Du nombre d’oeufs déposés, donc du nombre 
d’animaux et du temps passés sur les parcelles 
 De la vitesse et du rendement de 
développement des oeufs en L3 
 De la survie des L3 
9
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
GESTION DU PATURAGE : 
LES DIFFERENTES STRATEGIES 
 3 stratégies possibles : 
• Diluer 
• Attendre 
• Agir 
Hôte sensible Faible nombre de larves 
10
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
2000 
1500 
1000 
500 
0 
OPG 
Nombre de vers = f (Concentration des animaux) 
f (Temps sur le pâturage) 
Accumulation de larves
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Accumulation de larves = plus d’infestation 
R (G0) 
G1 
L3 
OEufs 
G1 G2 
G3 
Semaines 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 
G2 G3 
1/4 29/4 27/5 1/7 29/7 
12
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Un levier ?: attendre la mort naturelle des larves 
 Persistance des L3 : plusieurs mois (6-12 m) 
 Effet négatif sur les larves : sécheresse/ Gel 
 Renouvellement des pâtures 
 Utilisation des repousses après fauche 
 peu voire pas d'effet des modalités de pâturage : 
• tournant/continu (Pradel 1996-1997) 
• "Pâturage ras" ? Peu présent en caprins 
13
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
• Le principe de rotations des prairies 
14 
T > SURVIE des L3 
1 2 3 7 
T 
Survie des L3 
• Pays tempérés : 6 à 12 mois 
• Conditions tropicales : 2 mois
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
3 espèces majeures de strongles digestifs 
mais dont les exigences écologiques sont différentes 
Influence de la température sur le développement des oeufs en larves 3 
(d’après O’Connor et al., 2006)
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
L’approche 
 Estimer le nombre de générations de parasites 
• En fonction de la durée d’utilisation des pâtures 
• En fonction des données météorologiques 
 Permet de déterminer la date de risque 
• Date de contrôle coproscopoique 
• Indicateurs sur les animaux (état des fèces, pelage, 
baisse d’ingestion…) 
 Une stratégie et des modalités de traitement 
appropriées
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Repérer des évènements clés 
Mise à 
l’herbe 
Mises bas 
soudure 
rupture 1 
rupture 2 
Fin de pâturage 
0 
27 jours 
17 
jours
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Définir des périodes d’utilisation des 
surfaces 
 On réalise un calendrier de pâturage 
Dates clés 
Définir des blocs de parcelles 
1/03 
1/05 
PA 
1/11 
15/10 
15/09 
PA 
PN 
1/07 
PN 
1/08 1/09 
15/08 
CS 
Parcours 
Tournant, 
continu
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Définir des blocs 
bloc 
29/02 24/03 21/04 21/05 11/06 25/06 
Nature m2 
RGH a 3455 Fauche 
RGH b 4220 Fauche 
RGH c 2735 Fauche 
RGH d 2310 Fauche 
RGH e 2605 Fauche 
RGH f 3160 Fauche 
FET 2500 Fauche 
DACT a 3080 Fauche 
DACT b 3508 Fauche 
DACT c 3490 Fauche 
RGA a 3060 Broyage 
RGA b 3060 Broyage 
RGA c 3070 Broyage 
PN 10000 
SF 5000 
LUZ a 4800 Fauche 
LUZ b 3700 Fauche 
LUZ c 3100 Fauche 
LUZ d 3000 Fauche 
LUZ e 4428 Fauche 
temps de repos entre 2 passages < 45 jours 
= même bloc
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Raisonner en fonction « des blocs fourragers » 
……des situations variées 
Des soudures 
Rupture 
1 groupe de base utilisé simultanément… 
Mise à 
l’herbe
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Des éléments pour définir le statut des blocs 
qui ont été longtemps pâturés 
 Bloc faiblement infestés (--) : 
Rupture longue : de 9 à 12 mois 
Nouvel emblavement 
Sécheresse 2 mois 
Gel sur herbe basse 
 …. 
 Bloc fortement infestés (++) 
Hiver doux et peu de rupture 
Pas de rupture
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Evolution du statut d’un bloc 
 Assainissement 
• Bloc très infesté (++) à peu infesté (-) : 
Rupture longue ….de 9 à 12 mois 
Labour, nouvel emblavement 
• Bloc très infesté (++) à moyennement infesté (+) 
Rupture de 3 mois et conditions climatiques défavorables (froid, 
sécheresse) 
Rupture de 4 mois 
• Rupture < 3 mois pas de changement de statut 
 Augmentation de l’infestation 
• Bloc « – à + » ou « + à ++ » 
Dépend du statut de l’animal et de la durée d’utilisation du bloc
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Les statuts. 
BLOC ‐ + ++ 
Génération de larves 0 à 1 Génération 3 générations > 3‐4 Générations 
Coproscopie (chèvres) ‐ + ++ 
(OPG) moyenne < 300 opg*** 300‐500 opg*** > 800‐1000 opg 
Résultats moyens : coproscopie de groupe par broyat
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
La technique du broyat 
Moyenne Opg chèvre du troupeau ou mélange après broyat
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
L’utilisation des blocs 
dépend des statuts : surfaces et animaux 
 Bloc -- : 
Animaux - = 2 ou 3 cycles +?? …… 90 – 100 jours 
Animaux + = 2 cycles + ??…. ….... 60 jours 
Animaux ++ = 1 cycle + ??…. …… 30 jours 
A confirmer par une coproscopie
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
dépend des statuts : surfaces et animaux 
 Bloc + 
L’utilisation des blocs 
Animaux - = 1 ou 2 cycles ….... 60 jours 
Animaux + = 1 cycle …… 30 jours 
Animaux ++ = période prépatente = 20 jours 
A confirmer par une coproscopie
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
dépend des statuts : surfaces et animaux 
 Bloc ++ 
L’utilisation des blocs 
Animaux - = 1 ou (2 cycles) …....30 à (60 jours) 
Animaux + = période prépatente = 20 jours 
Animaux ++ = 0 et traitement risque important 
A confirmer par une coproscopie
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Cas 1… favorable 
Risque faible si démarrage bas 
Climat 
Parcours.. 
90 jours 
80 jours 
Statut initial des animaux, 
des surfaces 
90-100-120 jours 
Durée de la rupture 
surveillance 
Traitement ciblé 
1 traitement ??? 
surveillance
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Climat 
Durée de la rupture 
90 jours 
1 traitement tout le 
troupeau 
Statut initial des animaux, 
des surfaces 
100 jours 80 jours 
surveillance 
Traitement ciblé 
??? 
surveillance 
Traitement ciblé 
??? 
Cas 1… favorable 
Risque faible si démarrage bas
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Cas 2… Risque modéré à … 
Statut initial des animaux, 
des surfaces 
Climat 
100 jours 80 jours 
Herbe, PN… 
100 jours 
surveillance 
1 traitement tout le 
troupeau 
Traitement ciblé 
??? 
surveillance
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Cas 3… Risque fort 
Des retours fréquents sur les mêmes parcelles = 1 bloc 
Mise à 
l’herbe 
Fin de 
pâturage 
Traitement sur 
tout le troupeau 
surveillance surveillance surveillance 
Traitement 
ciblé ???
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Attention à la ré‐infestation ! 
Un traitement de fin de saison et pâturage 
Herbe, PN… 
Ingestion de larves 
1000 à 2000 L3/ kg 
ms
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Risque faible… 
Pas de retours sur les mêmes parcelles 
Mise à l’herbe 
Fin de pâturage 
Traitement sur 
tout le 
troupeau ? 
surveillance
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Les seuils… 
A la fin de la de saison de pâturage(rentrée des animaux en chèvrerie): 
34 
< 200 OPG pas de traitement 
>200‐300 OPG traitement systématique de tout 
le troupeau 
A la mise à l’herbe : 
< 200 OPG pas de traitement 
>200 OPG traitement systématique de tout le troupeau 
consulter son vétérinaire pour choisir la 
posologie et le produit adéquat
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Les seuils… 
35 
Au cours de la saison de 
pâturage : 
<300 OPG pas de traitement 
Entre 300 et 500 OPG il n’est pas nécessaire de traiter et la surveillance doit être 
effectuée tous les mois. 
Entre 500 et 1000 OPG un traitement ciblé est approprié. Il sera d’autant plus justifié 
lors d’un changement de bloc 
>1000 OPG les points précédents n’ont sans doute pas été respectés, il est 
impératif d’envisager pour les prochaines campagnes de 
vérifier le statut parasitaire des animaux en début de saison et 
de réaliser des ruptures dans l’utilisation des parcelles. Un 
traitement ciblé peut être proposé dans la mesure où de 
nouvelles parcelles « propres » sont utilisées. Sinon, un 
traitement systématique peut être effectué
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Les seuils… 
36 
En fin de la saison de pâturage : 
<300 OPG pas de traitement 
Entre 300 et 500 OPG il n’est pas nécessaire de traiter et la surveillance doit être 
effectuée tous les mois. 
Entre 500 et 1000 OPG un traitement ciblé est approprié. Il sera d’autant plus justifié 
lors d’un changement de bloc 
>1000 OPG les points précédents n’ont sans doute pas été respectés, il est 
impératif d’envisager pour les prochaines campagnes de 
vérifier le statut parasitaire des animaux en début de saison et 
de réaliser des ruptures dans l’utilisation des parcelles. Un 
traitement ciblé peut être proposé dans la mesure où de 
nouvelles parcelles « propres » sont utilisées. Sinon, un 
traitement systématique peut être effectué 
> 2000- 3000 traitement ou arrêt 
pâturage
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Quelques recommandations lors des 
traitements 
 Les résistances 
 Spécificités caprines 
• Dose 
• Espèce laitière
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Les résistances : un enjeu majeur 
Quelles Espèces ? Teladorsagia, Haemonchus et Trichostrongylus 
Quelles molécules ? Benzimidazoles surtout; 
Résistances au Levamisole aussi décrites 
1 
4;6 2 
3 
7 
Quand ? 
1-( Kerboeuf et Hubert, 1985) 
2- BZs = 70 % (Hubert et al., 1991) 
3- BZs = 66 % (Beugnet, 1992) 
3bis. Bzs =44 % (Vallade et al, 2000) 
4- (Chartier, 1993) 
5 (Cabaret et al, 1998) 
6- BZs >90% (Chartier et al., 1998) 
7- BZ > 80 % (Soubirac, 1999) 
5 
1 
Où?
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Prévenir les résistances passe par une 
bonne utilisation des anthelminthiques 
 Dose adaptée 
• en général dose X 2 (2 fois à 12 h) 
• Base = animal le plus lourd 
 Alterner les familles 
• Vérifier l’efficacité ! 
 Limiter le nombre de traitements 
 Traitement ciblé : laisser une population de vers 
non traités.
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Conclusion 
 Importance de la prise en compte des pâtures : 
réservoir de larves 
 Démarrer la saison de pâturage avec un niveau 
opg le + faible. 
 Générer des ruptures dans l’utilisation des blocs 
 Réaliser des suivis coproscopiques aux 
périodes clés. 
 Limiter le nombre de traitements 
 Si traitement pendant la saison de pâturage = 
traitement ciblé
Les conférences de 
l’Institut de l’Elevage 
Présentation disponible 
sur www.idele.fr 
Retrouvez aussi l’Institut de l’Elevage sur le stand A4 - hall 1

Contenu connexe

Tendances

Copro_Comment lire les résultats_Webinaire InnOvin_06_04_2023.pdf
Copro_Comment lire les résultats_Webinaire InnOvin_06_04_2023.pdfCopro_Comment lire les résultats_Webinaire InnOvin_06_04_2023.pdf
Copro_Comment lire les résultats_Webinaire InnOvin_06_04_2023.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 5 - Adaptation du système fourrager au changement c...
JPO Pradel 2022 - Atelier 5 - Adaptation du système fourrager au changement c...JPO Pradel 2022 - Atelier 5 - Adaptation du système fourrager au changement c...
JPO Pradel 2022 - Atelier 5 - Adaptation du système fourrager au changement c...
Institut de l'Elevage - Idele
 
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique
Institut de l'Elevage - Idele
 
La complémentation des veaux d’automne en bâtiment
La complémentation des veaux d’automne en bâtimentLa complémentation des veaux d’automne en bâtiment
La complémentation des veaux d’automne en bâtiment
Institut de l'Elevage - Idele
 
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
Institut de l'Elevage - Idele
 
Compétition feed-food : mythe ou réalité ?
Compétition feed-food : mythe ou réalité ?Compétition feed-food : mythe ou réalité ?
Compétition feed-food : mythe ou réalité ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
webinaire Cap Filière ovins région centre val de loire du 24 mai 22.pdf
webinaire Cap Filière ovins région centre val de loire du 24 mai 22.pdfwebinaire Cap Filière ovins région centre val de loire du 24 mai 22.pdf
webinaire Cap Filière ovins région centre val de loire du 24 mai 22.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitierImpacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Institut de l'Elevage - Idele
 
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Les acquis de Cap protéines, un programme d'anticipation technique pour les é...
Les acquis de Cap protéines, un programme d'anticipation technique pour les é...Les acquis de Cap protéines, un programme d'anticipation technique pour les é...
Les acquis de Cap protéines, un programme d'anticipation technique pour les é...
Institut de l'Elevage - Idele
 
[SOMMET 2023] Dynamiques d'évolution des systèmes bovins allaitants en France
[SOMMET 2023] Dynamiques d'évolution des systèmes bovins allaitants en France[SOMMET 2023] Dynamiques d'évolution des systèmes bovins allaitants en France
[SOMMET 2023] Dynamiques d'évolution des systèmes bovins allaitants en France
Institut de l'Elevage - Idele
 
Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers : DEVAUTOP
Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers : DEVAUTOPUn nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers : DEVAUTOP
Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers : DEVAUTOP
Institut de l'Elevage - Idele
 
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de productionGAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
Institut de l'Elevage - Idele
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 3 analyser les fourrages de...
[Biennales conseillers fourragers 2017]  Atelier 3 analyser les fourrages  de...[Biennales conseillers fourragers 2017]  Atelier 3 analyser les fourrages  de...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 3 analyser les fourrages de...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Présentations - Séminaire filière engraissement
Présentations - Séminaire filière engraissementPrésentations - Séminaire filière engraissement
Présentations - Séminaire filière engraissement
Olivier Clausse
 
Conduite et entretien des prairies permanentes
Conduite et entretien des prairies permanentesConduite et entretien des prairies permanentes
Conduite et entretien des prairies permanentes
Institut de l'Elevage - Idele
 
Etat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performancesEtat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performances
Institut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

Copro_Comment lire les résultats_Webinaire InnOvin_06_04_2023.pdf
Copro_Comment lire les résultats_Webinaire InnOvin_06_04_2023.pdfCopro_Comment lire les résultats_Webinaire InnOvin_06_04_2023.pdf
Copro_Comment lire les résultats_Webinaire InnOvin_06_04_2023.pdf
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 5 - Adaptation du système fourrager au changement c...
JPO Pradel 2022 - Atelier 5 - Adaptation du système fourrager au changement c...JPO Pradel 2022 - Atelier 5 - Adaptation du système fourrager au changement c...
JPO Pradel 2022 - Atelier 5 - Adaptation du système fourrager au changement c...
 
L’élevage des chevrettes
L’élevage des chevrettesL’élevage des chevrettes
L’élevage des chevrettes
 
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique
 
La complémentation des veaux d’automne en bâtiment
La complémentation des veaux d’automne en bâtimentLa complémentation des veaux d’automne en bâtiment
La complémentation des veaux d’automne en bâtiment
 
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
 
Compétition feed-food : mythe ou réalité ?
Compétition feed-food : mythe ou réalité ?Compétition feed-food : mythe ou réalité ?
Compétition feed-food : mythe ou réalité ?
 
webinaire Cap Filière ovins région centre val de loire du 24 mai 22.pdf
webinaire Cap Filière ovins région centre val de loire du 24 mai 22.pdfwebinaire Cap Filière ovins région centre val de loire du 24 mai 22.pdf
webinaire Cap Filière ovins région centre val de loire du 24 mai 22.pdf
 
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
 
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitierImpacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
 
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
 
Les acquis de Cap protéines, un programme d'anticipation technique pour les é...
Les acquis de Cap protéines, un programme d'anticipation technique pour les é...Les acquis de Cap protéines, un programme d'anticipation technique pour les é...
Les acquis de Cap protéines, un programme d'anticipation technique pour les é...
 
[SOMMET 2023] Dynamiques d'évolution des systèmes bovins allaitants en France
[SOMMET 2023] Dynamiques d'évolution des systèmes bovins allaitants en France[SOMMET 2023] Dynamiques d'évolution des systèmes bovins allaitants en France
[SOMMET 2023] Dynamiques d'évolution des systèmes bovins allaitants en France
 
Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers : DEVAUTOP
Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers : DEVAUTOPUn nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers : DEVAUTOP
Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers : DEVAUTOP
 
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
 
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de productionGAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 3 analyser les fourrages de...
[Biennales conseillers fourragers 2017]  Atelier 3 analyser les fourrages  de...[Biennales conseillers fourragers 2017]  Atelier 3 analyser les fourrages  de...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 3 analyser les fourrages de...
 
Présentations - Séminaire filière engraissement
Présentations - Séminaire filière engraissementPrésentations - Séminaire filière engraissement
Présentations - Séminaire filière engraissement
 
Conduite et entretien des prairies permanentes
Conduite et entretien des prairies permanentesConduite et entretien des prairies permanentes
Conduite et entretien des prairies permanentes
 
Etat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performancesEtat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performances
 

Similaire à Gestion du parasitisme gastro intestinal en élevage caprin : impact des stratégies de conduite sur le risque parasitaire

La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitièreLa maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
Institut de l'Elevage - Idele
 
Quels leviers fourragers de sécurisation alimentaire face aux aléas climatiqu...
Quels leviers fourragers de sécurisation alimentaire face aux aléas climatiqu...Quels leviers fourragers de sécurisation alimentaire face aux aléas climatiqu...
Quels leviers fourragers de sécurisation alimentaire face aux aléas climatiqu...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Sommet 2022 La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovin...
Sommet 2022 La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovin...Sommet 2022 La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovin...
Sommet 2022 La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovin...
Institut de l'Elevage - Idele
 
La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovins
La dermatite digitale en  ateliers d’engraissement de jeunes bovinsLa dermatite digitale en  ateliers d’engraissement de jeunes bovins
La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovins
Institut de l'Elevage - Idele
 
Piétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptx
Piétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptxPiétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptx
Piétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
Jto2020 14oct atelier resistance parasitisme
Jto2020 14oct atelier resistance parasitismeJto2020 14oct atelier resistance parasitisme
Jto2020 14oct atelier resistance parasitisme
Institut de l'Elevage - Idele
 
2 La résistance génétique des ovins aux strongles gastro-intestinaux
2 La résistance génétique des ovins aux strongles gastro-intestinaux2 La résistance génétique des ovins aux strongles gastro-intestinaux
2 La résistance génétique des ovins aux strongles gastro-intestinaux
Institut de l'Elevage - Idele
 
Microcoque de Morel : étude épidémiologique descriptive
Microcoque de Morel : étude épidémiologique descriptiveMicrocoque de Morel : étude épidémiologique descriptive
Microcoque de Morel : étude épidémiologique descriptive
Institut de l'Elevage - Idele
 
2. La résistance aux anthelminthiques et l'importance de la réduction de leur...
2. La résistance aux anthelminthiques et l'importance de la réduction de leur...2. La résistance aux anthelminthiques et l'importance de la réduction de leur...
2. La résistance aux anthelminthiques et l'importance de la réduction de leur...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Comité technique - Centre / Val de Loire - Bilan sanitaire 2017
Comité technique - Centre / Val de Loire - Bilan sanitaire 2017Comité technique - Centre / Val de Loire - Bilan sanitaire 2017
Comité technique - Centre / Val de Loire - Bilan sanitaire 2017
Valérie LEHIEULLE
 
Aclimel - Comprendre - 4. Changement climatique, les conséquences en élevage
Aclimel - Comprendre - 4. Changement climatique, les conséquences en élevageAclimel - Comprendre - 4. Changement climatique, les conséquences en élevage
Aclimel - Comprendre - 4. Changement climatique, les conséquences en élevage
Institut de l'Elevage - Idele
 
Provinlait pgmselection - GLagriffoul
Provinlait pgmselection - GLagriffoulProvinlait pgmselection - GLagriffoul
Provinlait pgmselection - GLagriffoul
Institut de l'Elevage - Idele
 
6. Adapter les traitements au risque: apport d'un simulateur du risque parasi...
6. Adapter les traitements au risque: apport d'un simulateur du risque parasi...6. Adapter les traitements au risque: apport d'un simulateur du risque parasi...
6. Adapter les traitements au risque: apport d'un simulateur du risque parasi...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Veaux laitiers : moins d’antibiotiques avec de bonnes pratiques d’élevage et ...
Veaux laitiers : moins d’antibiotiques avec de bonnes pratiques d’élevage et ...Veaux laitiers : moins d’antibiotiques avec de bonnes pratiques d’élevage et ...
Veaux laitiers : moins d’antibiotiques avec de bonnes pratiques d’élevage et ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
guide tronc commun SVTnet .pdf
guide tronc commun SVTnet  .pdfguide tronc commun SVTnet  .pdf
guide tronc commun SVTnet .pdf
BoubkerPouper1
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Etude épidémiologique sur l'emplumement et le picage dans les élevages de pou...
Etude épidémiologique sur l'emplumement et le picage dans les élevages de pou...Etude épidémiologique sur l'emplumement et le picage dans les élevages de pou...
Etude épidémiologique sur l'emplumement et le picage dans les élevages de pou...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...
Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à Gestion du parasitisme gastro intestinal en élevage caprin : impact des stratégies de conduite sur le risque parasitaire (20)

La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitièreLa maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
 
Quels leviers fourragers de sécurisation alimentaire face aux aléas climatiqu...
Quels leviers fourragers de sécurisation alimentaire face aux aléas climatiqu...Quels leviers fourragers de sécurisation alimentaire face aux aléas climatiqu...
Quels leviers fourragers de sécurisation alimentaire face aux aléas climatiqu...
 
Sommet 2022 La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovin...
Sommet 2022 La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovin...Sommet 2022 La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovin...
Sommet 2022 La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovin...
 
La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovins
La dermatite digitale en  ateliers d’engraissement de jeunes bovinsLa dermatite digitale en  ateliers d’engraissement de jeunes bovins
La dermatite digitale en ateliers d’engraissement de jeunes bovins
 
Piétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptx
Piétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptxPiétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptx
Piétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptx
 
Jto2020 14oct atelier resistance parasitisme
Jto2020 14oct atelier resistance parasitismeJto2020 14oct atelier resistance parasitisme
Jto2020 14oct atelier resistance parasitisme
 
2 La résistance génétique des ovins aux strongles gastro-intestinaux
2 La résistance génétique des ovins aux strongles gastro-intestinaux2 La résistance génétique des ovins aux strongles gastro-intestinaux
2 La résistance génétique des ovins aux strongles gastro-intestinaux
 
Microcoque de Morel : étude épidémiologique descriptive
Microcoque de Morel : étude épidémiologique descriptiveMicrocoque de Morel : étude épidémiologique descriptive
Microcoque de Morel : étude épidémiologique descriptive
 
2. La résistance aux anthelminthiques et l'importance de la réduction de leur...
2. La résistance aux anthelminthiques et l'importance de la réduction de leur...2. La résistance aux anthelminthiques et l'importance de la réduction de leur...
2. La résistance aux anthelminthiques et l'importance de la réduction de leur...
 
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
 
Comité technique - Centre / Val de Loire - Bilan sanitaire 2017
Comité technique - Centre / Val de Loire - Bilan sanitaire 2017Comité technique - Centre / Val de Loire - Bilan sanitaire 2017
Comité technique - Centre / Val de Loire - Bilan sanitaire 2017
 
Aclimel - Comprendre - 4. Changement climatique, les conséquences en élevage
Aclimel - Comprendre - 4. Changement climatique, les conséquences en élevageAclimel - Comprendre - 4. Changement climatique, les conséquences en élevage
Aclimel - Comprendre - 4. Changement climatique, les conséquences en élevage
 
Provinlait pgmselection - GLagriffoul
Provinlait pgmselection - GLagriffoulProvinlait pgmselection - GLagriffoul
Provinlait pgmselection - GLagriffoul
 
6. Adapter les traitements au risque: apport d'un simulateur du risque parasi...
6. Adapter les traitements au risque: apport d'un simulateur du risque parasi...6. Adapter les traitements au risque: apport d'un simulateur du risque parasi...
6. Adapter les traitements au risque: apport d'un simulateur du risque parasi...
 
Veaux laitiers : moins d’antibiotiques avec de bonnes pratiques d’élevage et ...
Veaux laitiers : moins d’antibiotiques avec de bonnes pratiques d’élevage et ...Veaux laitiers : moins d’antibiotiques avec de bonnes pratiques d’élevage et ...
Veaux laitiers : moins d’antibiotiques avec de bonnes pratiques d’élevage et ...
 
guide tronc commun SVTnet .pdf
guide tronc commun SVTnet  .pdfguide tronc commun SVTnet  .pdf
guide tronc commun SVTnet .pdf
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
 
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
 
Etude épidémiologique sur l'emplumement et le picage dans les élevages de pou...
Etude épidémiologique sur l'emplumement et le picage dans les élevages de pou...Etude épidémiologique sur l'emplumement et le picage dans les élevages de pou...
Etude épidémiologique sur l'emplumement et le picage dans les élevages de pou...
 
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
Institut de l'Elevage - Idele
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
Institut de l'Elevage - Idele
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
Institut de l'Elevage - Idele
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptxWebinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Institut de l'Elevage - Idele
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Institut de l'Elevage - Idele
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Institut de l'Elevage - Idele
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
Institut de l'Elevage - Idele
 
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvresJTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdfWebinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdfWebinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
 
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptxWebinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
 
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
 
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
 
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
 
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvresJTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
 
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdfWebinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
 
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdfWebinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
 

Gestion du parasitisme gastro intestinal en élevage caprin : impact des stratégies de conduite sur le risque parasitaire

  • 1. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Gestion du parasitisme gastro intestinal en élevage caprin : impact des stratégies de conduite sur le risque parasitaire Yves Lefrileux (Institut de l’Elevage) Hervé Hoste (INRA/ENVT)
  • 2. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Des idées fortes:  Efficacité d’un système pâturant  Pâturage = présence de parasites  Limiter le parasitisme c’est s’intéresser à l’utilisation des surfaces  La spécificité caprine  Besoin de disposer d’outils de surveillance et de connaitre les périodes à risque Limiter les traitements
  • 3. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Efficacité d’un système pâturant  Fortement liée à la valeur nutritive des fourrages  Fortement dépendante du mode d’exploitation des surfaces : maintenir une bonne qualité des fourrages à pâturer 3 % de limbes UFL PDIE PDIN 85 à 90 % 1,00 125 135 20 à 50 % 0,77 90 80
  • 4. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Efficacité d’un système pâturant  Adapter le chargement/ha à la pousse de l'herbe 4 L’herbe pousse : il faut réduire les Pousse de surfaces à pâturer l’herbe (kg MS/jour/ha) Ingestion Mars Avril Mai Juin 1cm de hauteur d’herbe correspond à 100 – 200 kg ms/ha 200 100 50 Excédent d’herbe Augmentation de chargement instantané Augmentation de la pression parasitaire Un indicateur global : 1 UGB /ha
  • 5. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Pâturage= présence de parasites 5 Recherche d’un équilibre Animal Parasites Nématodes Cestodes Trématodes Protozoaires Résistance : réponse immunitaire Résilience Aptitude à endurer les effets du parasitisme et maintenir des niveaux de production “acceptables”
  • 6. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Classification des parasites …  Nematodes : • strongles digestifs, pulmonaires … vers ronds  Cestodes : • Tenias … vers plats segmentés  Trématodes : • Douves, paramphistomes… vers plats non segmentés  Protozoaires : • Coccidies, crypto. … oocystes
  • 7. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Fréquence et pathogénicité des nématodes 7 Prévalence Pouvoir Pathogène Strongles GI Teladorsagia Haemonchus Trichostrongylus 95 % 40 % 90 % ++ +++ ++ Strongles Pulm. Muellerius 90 % +
  • 8. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Le cycle parasitaire : les Strongles Gastro- Intestinaux Période prépatente (20 jours) Phase exogène (7 à 10 jours en conditions optimales) 8 USINE RESERVOIR
  • 9. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Ce qui importe : le nombre de L 3 Le nombre de L3 sur une parcelle dépend :  Du nombre d’oeufs déposés, donc du nombre d’animaux et du temps passés sur les parcelles  De la vitesse et du rendement de développement des oeufs en L3  De la survie des L3 9
  • 10. Les conférences de l’Institut de l’Elevage GESTION DU PATURAGE : LES DIFFERENTES STRATEGIES  3 stratégies possibles : • Diluer • Attendre • Agir Hôte sensible Faible nombre de larves 10
  • 11. Les conférences de l’Institut de l’Elevage 2000 1500 1000 500 0 OPG Nombre de vers = f (Concentration des animaux) f (Temps sur le pâturage) Accumulation de larves
  • 12. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Accumulation de larves = plus d’infestation R (G0) G1 L3 OEufs G1 G2 G3 Semaines 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 G2 G3 1/4 29/4 27/5 1/7 29/7 12
  • 13. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Un levier ?: attendre la mort naturelle des larves  Persistance des L3 : plusieurs mois (6-12 m)  Effet négatif sur les larves : sécheresse/ Gel  Renouvellement des pâtures  Utilisation des repousses après fauche  peu voire pas d'effet des modalités de pâturage : • tournant/continu (Pradel 1996-1997) • "Pâturage ras" ? Peu présent en caprins 13
  • 14. Les conférences de l’Institut de l’Elevage • Le principe de rotations des prairies 14 T > SURVIE des L3 1 2 3 7 T Survie des L3 • Pays tempérés : 6 à 12 mois • Conditions tropicales : 2 mois
  • 15. Les conférences de l’Institut de l’Elevage 3 espèces majeures de strongles digestifs mais dont les exigences écologiques sont différentes Influence de la température sur le développement des oeufs en larves 3 (d’après O’Connor et al., 2006)
  • 16. Les conférences de l’Institut de l’Elevage L’approche  Estimer le nombre de générations de parasites • En fonction de la durée d’utilisation des pâtures • En fonction des données météorologiques  Permet de déterminer la date de risque • Date de contrôle coproscopoique • Indicateurs sur les animaux (état des fèces, pelage, baisse d’ingestion…)  Une stratégie et des modalités de traitement appropriées
  • 17. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Repérer des évènements clés Mise à l’herbe Mises bas soudure rupture 1 rupture 2 Fin de pâturage 0 27 jours 17 jours
  • 18. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Définir des périodes d’utilisation des surfaces  On réalise un calendrier de pâturage Dates clés Définir des blocs de parcelles 1/03 1/05 PA 1/11 15/10 15/09 PA PN 1/07 PN 1/08 1/09 15/08 CS Parcours Tournant, continu
  • 19. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Définir des blocs bloc 29/02 24/03 21/04 21/05 11/06 25/06 Nature m2 RGH a 3455 Fauche RGH b 4220 Fauche RGH c 2735 Fauche RGH d 2310 Fauche RGH e 2605 Fauche RGH f 3160 Fauche FET 2500 Fauche DACT a 3080 Fauche DACT b 3508 Fauche DACT c 3490 Fauche RGA a 3060 Broyage RGA b 3060 Broyage RGA c 3070 Broyage PN 10000 SF 5000 LUZ a 4800 Fauche LUZ b 3700 Fauche LUZ c 3100 Fauche LUZ d 3000 Fauche LUZ e 4428 Fauche temps de repos entre 2 passages < 45 jours = même bloc
  • 20. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Raisonner en fonction « des blocs fourragers » ……des situations variées Des soudures Rupture 1 groupe de base utilisé simultanément… Mise à l’herbe
  • 21. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Des éléments pour définir le statut des blocs qui ont été longtemps pâturés  Bloc faiblement infestés (--) : Rupture longue : de 9 à 12 mois Nouvel emblavement Sécheresse 2 mois Gel sur herbe basse  ….  Bloc fortement infestés (++) Hiver doux et peu de rupture Pas de rupture
  • 22. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Evolution du statut d’un bloc  Assainissement • Bloc très infesté (++) à peu infesté (-) : Rupture longue ….de 9 à 12 mois Labour, nouvel emblavement • Bloc très infesté (++) à moyennement infesté (+) Rupture de 3 mois et conditions climatiques défavorables (froid, sécheresse) Rupture de 4 mois • Rupture < 3 mois pas de changement de statut  Augmentation de l’infestation • Bloc « – à + » ou « + à ++ » Dépend du statut de l’animal et de la durée d’utilisation du bloc
  • 23. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Les statuts. BLOC ‐ + ++ Génération de larves 0 à 1 Génération 3 générations > 3‐4 Générations Coproscopie (chèvres) ‐ + ++ (OPG) moyenne < 300 opg*** 300‐500 opg*** > 800‐1000 opg Résultats moyens : coproscopie de groupe par broyat
  • 24. Les conférences de l’Institut de l’Elevage La technique du broyat Moyenne Opg chèvre du troupeau ou mélange après broyat
  • 25. Les conférences de l’Institut de l’Elevage L’utilisation des blocs dépend des statuts : surfaces et animaux  Bloc -- : Animaux - = 2 ou 3 cycles +?? …… 90 – 100 jours Animaux + = 2 cycles + ??…. ….... 60 jours Animaux ++ = 1 cycle + ??…. …… 30 jours A confirmer par une coproscopie
  • 26. Les conférences de l’Institut de l’Elevage dépend des statuts : surfaces et animaux  Bloc + L’utilisation des blocs Animaux - = 1 ou 2 cycles ….... 60 jours Animaux + = 1 cycle …… 30 jours Animaux ++ = période prépatente = 20 jours A confirmer par une coproscopie
  • 27. Les conférences de l’Institut de l’Elevage dépend des statuts : surfaces et animaux  Bloc ++ L’utilisation des blocs Animaux - = 1 ou (2 cycles) …....30 à (60 jours) Animaux + = période prépatente = 20 jours Animaux ++ = 0 et traitement risque important A confirmer par une coproscopie
  • 28. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Cas 1… favorable Risque faible si démarrage bas Climat Parcours.. 90 jours 80 jours Statut initial des animaux, des surfaces 90-100-120 jours Durée de la rupture surveillance Traitement ciblé 1 traitement ??? surveillance
  • 29. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Climat Durée de la rupture 90 jours 1 traitement tout le troupeau Statut initial des animaux, des surfaces 100 jours 80 jours surveillance Traitement ciblé ??? surveillance Traitement ciblé ??? Cas 1… favorable Risque faible si démarrage bas
  • 30. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Cas 2… Risque modéré à … Statut initial des animaux, des surfaces Climat 100 jours 80 jours Herbe, PN… 100 jours surveillance 1 traitement tout le troupeau Traitement ciblé ??? surveillance
  • 31. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Cas 3… Risque fort Des retours fréquents sur les mêmes parcelles = 1 bloc Mise à l’herbe Fin de pâturage Traitement sur tout le troupeau surveillance surveillance surveillance Traitement ciblé ???
  • 32. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Attention à la ré‐infestation ! Un traitement de fin de saison et pâturage Herbe, PN… Ingestion de larves 1000 à 2000 L3/ kg ms
  • 33. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Risque faible… Pas de retours sur les mêmes parcelles Mise à l’herbe Fin de pâturage Traitement sur tout le troupeau ? surveillance
  • 34. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Les seuils… A la fin de la de saison de pâturage(rentrée des animaux en chèvrerie): 34 < 200 OPG pas de traitement >200‐300 OPG traitement systématique de tout le troupeau A la mise à l’herbe : < 200 OPG pas de traitement >200 OPG traitement systématique de tout le troupeau consulter son vétérinaire pour choisir la posologie et le produit adéquat
  • 35. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Les seuils… 35 Au cours de la saison de pâturage : <300 OPG pas de traitement Entre 300 et 500 OPG il n’est pas nécessaire de traiter et la surveillance doit être effectuée tous les mois. Entre 500 et 1000 OPG un traitement ciblé est approprié. Il sera d’autant plus justifié lors d’un changement de bloc >1000 OPG les points précédents n’ont sans doute pas été respectés, il est impératif d’envisager pour les prochaines campagnes de vérifier le statut parasitaire des animaux en début de saison et de réaliser des ruptures dans l’utilisation des parcelles. Un traitement ciblé peut être proposé dans la mesure où de nouvelles parcelles « propres » sont utilisées. Sinon, un traitement systématique peut être effectué
  • 36. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Les seuils… 36 En fin de la saison de pâturage : <300 OPG pas de traitement Entre 300 et 500 OPG il n’est pas nécessaire de traiter et la surveillance doit être effectuée tous les mois. Entre 500 et 1000 OPG un traitement ciblé est approprié. Il sera d’autant plus justifié lors d’un changement de bloc >1000 OPG les points précédents n’ont sans doute pas été respectés, il est impératif d’envisager pour les prochaines campagnes de vérifier le statut parasitaire des animaux en début de saison et de réaliser des ruptures dans l’utilisation des parcelles. Un traitement ciblé peut être proposé dans la mesure où de nouvelles parcelles « propres » sont utilisées. Sinon, un traitement systématique peut être effectué > 2000- 3000 traitement ou arrêt pâturage
  • 37. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Quelques recommandations lors des traitements  Les résistances  Spécificités caprines • Dose • Espèce laitière
  • 38. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Les résistances : un enjeu majeur Quelles Espèces ? Teladorsagia, Haemonchus et Trichostrongylus Quelles molécules ? Benzimidazoles surtout; Résistances au Levamisole aussi décrites 1 4;6 2 3 7 Quand ? 1-( Kerboeuf et Hubert, 1985) 2- BZs = 70 % (Hubert et al., 1991) 3- BZs = 66 % (Beugnet, 1992) 3bis. Bzs =44 % (Vallade et al, 2000) 4- (Chartier, 1993) 5 (Cabaret et al, 1998) 6- BZs >90% (Chartier et al., 1998) 7- BZ > 80 % (Soubirac, 1999) 5 1 Où?
  • 39. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Prévenir les résistances passe par une bonne utilisation des anthelminthiques  Dose adaptée • en général dose X 2 (2 fois à 12 h) • Base = animal le plus lourd  Alterner les familles • Vérifier l’efficacité !  Limiter le nombre de traitements  Traitement ciblé : laisser une population de vers non traités.
  • 40. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Conclusion  Importance de la prise en compte des pâtures : réservoir de larves  Démarrer la saison de pâturage avec un niveau opg le + faible.  Générer des ruptures dans l’utilisation des blocs  Réaliser des suivis coproscopiques aux périodes clés.  Limiter le nombre de traitements  Si traitement pendant la saison de pâturage = traitement ciblé
  • 41. Les conférences de l’Institut de l’Elevage Présentation disponible sur www.idele.fr Retrouvez aussi l’Institut de l’Elevage sur le stand A4 - hall 1